2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Garin/Sky] Love You Rock'n'Roll (The Riplets)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sky Cervantes
avatar
Juillet 2075

Deux semaines.
16 jours.
16 jours, 7h00 et hmm… elle consulta le HP qu’elle tenait dans les mains… 46 minutes et 28 secondes.
Pour être exacte.

Pourtant Sky avait patienté d’abord. Une gageure la concernant, mais il lui avait dit « attends-moi ».  Elle avait attendu.
Au bout d’une dizaine de jours, elle n’y tenait déjà plus, commençait à attaquer les doigts après avoir terminé les ongles et avait même taxé une cigarette à un des nouveaux pensionnaires du Casino. Les sucettes commençaient à manquer et à ne plus suffire. Sunny lui avait d’ailleurs fait une remarque sur son manque de concentration et ses mouvements d’humeur plus fréquents.
Alors juste avant le coucher du soleil, tandis qu’elle observait l’océan depuis sa fenêtre, elle avait envoyé un smiley sourire. Juste ca. Elle ne savait pas quoi dire de toutes manières qui ne soit ni intrusif, ni trop, ni pas assez. Et elle détestait faire sa petite amie glu même si, en vrai, ne se faisait aucune illusion à ce sujet.
Pas de réponse.
Le second soir elle avait tenté un smiley qui faisait coucou. Gentil. Niais. A mourir de honte en fait tellement c’était naze mais son cerveau fonctionnait au ralenti.
Pas de réponse.
Le troisième soir elle avait envoyé un smiley en larmes, exagérément triste. Pourtant, elle avait juste envie de le tuer, non de le pleurer.
Pas de réponse.
Le quatrième soir elle avait mailé le Cheshire cat, son préféré.
Pas de réponse.
Elle en vint à la conclusion que soit il se foutait de sa gueule, soit… non. Rien. Il devait se foutre de sa gueule parce qu’elle n’envisageait, refuser d’envisager, une autre possibilité. Et Hyun n’aurait quand même pas pris le risque de la tenir à distance… si ?
Le lendemain soir, alors qu’elle expédiait un petit smiley en train de se tirer une balle dans la tête, elle avait reçu une réponse : « Message non envoyé. Numéro non attribué ».
Là, c’en était trop.
Directement, animée par la colère, elle avait pris ses affaires et volé jusqu’à la petit maison de la ville médiane. Elle s’attendait à ce que cette dernière soit vide et que le chinois ait déménagé. Mais non. Du mouvement derrière les fenêtres quand elle s’était approchée et la moto était toujours dans l’allée.
Sky était déchirée entre l’envie de tambouriner à la porte et rentrer attendre au Casino.  
Elle rentra.
Elle passa la nuit à tourner et virer, tantôt étreinte par une angoisse terrible, tantôt par une colère noire, l’une comme l’autre ne lui laissant aucun répit. Il fallait qu’elle agisse.
Le lendemain matin, elle partit aux aurores, direction le quartier résidentiel.
Devant la maison, la moto trônait toujours.
Sky se tenait là, non loin de la porte d’entrée mais dans l’incapacité de faire un pas de plus. Elle ne se sentait pas prête à affronter une vérité qu’elle redoutait même si elle mourrait d’envie de savoir. En fait, plus les minutes s’écoulaient, plus elle en voulait à Garin de ne pas lui donner signe de vie. De lui dire merde ou de lui dire… n’importe quoi. Mais de lui dire quelque chose. Avait-elle donc si peu de valeur qu’elle ne méritait même pas un mot ? Elle allait le tuer.
Mais elle fit demi-tour.
Plus tard en fait, elle le tuerait.
Rageusement, elle avait parcouru la moitié de la route résidentielle puis avait rebroussé chemin. Définitivement c’était un beau jour pour mourir, elle allait lui arracher les yeux tout de suite.
Mais de nouveau devant la porte, elle se dégonfla. Elle ne voulait pas croiser Hyun. Ok, d’accord, c’était peut-être un prétexte mais elle sentait bien qu’elle manquerait cruellement de diplomatie pour lui adresser la parole. Ce n’était pas le moment.
Elle repartit dans l’autre sens.
Il lui fallut une centaine de mètres pour se dire que en fait, si, finalement, elle pouvait attendre que Hyun parte travailler et donc s’assurer que Garin soit seul. Pour le tuer. Parce que sous les yeux d’un flic, commettre un meurtre…
Pour la peine, elle revint vers la maison et s’installa sur le terre-plein à l’herbe brûlée par le soleil et les embruns, à l’ombre du seul arbre qui luttait vaillamment pour survivre.

Sky était donc là depuis une bonne heure maintenant.
La faune rêche comme du crin commençait à piquer ses cuisses nues et le tronc sur lequel elle était appuyée manquait vraiment de confort. Elle s’agitait, tirait un peu plus sa petite jupe noire sous ses jambes mais rien n’y faisait.
Son HP dans les mains, qu’elle avait exceptionnellement sorti du Casino, quinze mille fois au moins elle avait pensé envoyer un message à Angela, un petit mot détourné, mine de rien, pour savoir. Quinze mille fois elle l’avait effacé, ne sachant pas vraiment quel était le degré d’amitié entre elle et Garin.
Le regard sombre, elle observait la maisonnette, les bras croisés sur sa poitrine, cachant le sourire dément qui ornait son tee-shirt. Un sourire bien connu des fans. Une large bouche rouge sur son fond noir, celui du Joker.
Elle avait repris son HP.
Le temps de s’hypnotiser avec les chiffres de l’heure, une silhouette était sortie de la bicoque et s’était approchée.
Hyun.
Sky ne le remarqua qu’au dernier moment, silencieux comme un chat.
Il n’avait pas manqué son manège mais n’était pas intervenu avant d’être prêt à partir lui-même. Il avait bien tenté de la renvoyer d’où elle venait mais hey ! il commençait à la connaître. Elle avait levé sur lui des yeux furibonds, plein de de dynamite, lui indiquant très clairement que s’il voulait que ce ne soit pas trop long et pas trop douloureux, il valait mieux qu’il ne la braque pas.
Comme à son habitude, il avait soupiré et n’avait rien dit. D’un geste, il l’avait invitée à aller voir par elle-même.
Pour le coup, elle avait hésité. Invitée, elle ne pouvait plus reculer.
Sky s’était donc levée, avait fait tomber les herbes amoureuses qui s’accrochaient du revers de ses mains et après avoir rangé l’HP, s’était avancée jusqu’à la maison.

Tout était calme et silencieux, impeccable, à l’image du chinois. Inutile de préciser qu’il était très certainement le préposé au ménage. Le salon était vide et s’ouvrait sur le jardin dont la baie vitrée avait été tirée.
Elle se souvenait être arrivée par les falaises lors de sa première visite. Dans un état émotionnel aussi très instable mais beaucoup moins incendiaire que maintenant.
Sky passa la marche pour s’avancer dans  l’espace plein de verdure, lui aussi entretenu au cordeau. Personne.
Elle allait devoir explorer puisque dans sa mansuétude, Hyun n’avait pas jugé utile de lui donner des précisions. Connard.
Heureusement, la bicoque n’était pas grande.
Cuisine, salon, jardin pour le rez-de-chaussée.
Check.
Sky s’engagea dans les escaliers qui desservaient le reste de la maison et entreprit d’ouvrir les portes.
A sa colère noire d’avoir à être là parce que Môsieur Blaireau n’avait pas jugé utile de répondre à ses messages, s’ajoutait celle de devoir jouer les Dora l’exploratrice dans une maison qu’elle ne voulait pas connaître.
Et merde.
Tant pis.
Sky contint un hurlement primaire et la joua valkyrie. A la volée, elle ouvrit toutes les portes, sachant pertinemment qu’elle finirait par tomber sur la bonne.
Et ce fut le cas.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Le premier jour, je suis resté immobile. Le second, Hyun s'est mis à me secouer. Je n'ai pas bougé. J'étais sous le choc, je crois, quelque chose comme ça. Il a tout essayé. D'abord, la douceur, la nourriture, l'alcool, le combat, les insultes avant d'en avoir suffisamment assez de me voir erreur comme un fantôme dans la maison avec une voix d'outre tombe, il m'a plaqué contre un mur. Je ne sais pas si j'ai parlé parce qu'il m'a forcé ou parce que j'en avais besoin et que j'avais confiance en lui, mais peu importe, je lui ai tout dit. Je n'avais pas pleuré de toute ma vie depuis… Bon sang, même la mort de ma mère ne m'a pas tiré une larme, mais la concernant, j'étais soulagé. Elle était mieux où elle était. Quant à mon père… Oui, c'était sûrement là la dernière fois que j'avais ouvert les vannes des chutes du Niagara.

Colère, frustration, peine, regrets… Tout se mélangeait dans ma tête et à chaque fois, c'était ma faute. J'avais tué mon propre père et qui plus est, j'avais abandonné Eve. J'imagine que mon cerveau a dit stop à une année trop remplie, trop éprouvante. J'étais content de ne rien ressentir, du moins à l'extérieur. Hyun a déclaré qu'on partait. On irait pas loin, il m'a assuré, mais j'allais changer de nom, de numéro de téléphone, d'adresse. On allait me trouver un travail de couverture et j'allais me remettre au boulot.

Ca m'a aidé. Hyun était l'unique personne qu'il me restait comme figure autoritaire. Je détestais son père, c'était un dictateur manipulateur et calculateur mais lui était plus docile, plus à l'écoute. Et je n'avais jamais demandé plus que ça. Les jours suivants, j'ai traîné les pieds à ranger des affaires. On déménageait mais on n'abandonnait pas la maison, Hyun voulait un pied dans chaque ville. Il m'a fait promettre que notre nouvelle adresse ne serait communiquée à personne, pas même à Angela.

Il partait là-bas à ce moment-là. On ne voulait pas attirer l'attention alors de temps en temps, il prenait des affaires et les emmenait dans cette nouvelle maison que je n'avais encore pas vue. Il m'a recommandé une douche, je crois qu'il en avait marre de me voir à moitié à poil devant la télé. Pourtant, je faisais tout ce qu'il me demandait. Je rangeais, je nettoyais, je m'entraînais, même. Plus qu'un ordre, c'était un conseil. M'occuper de cette foutue barraque m'a aidé à penser à autre chose. A tel point que… J'en ai oublié Sky.

Je n'avais pas eu la force ni le courage de répondre à ses messages quand je les ai enfin lus. Enfin, vus. Je n'avais pas voulu qu'elle me voit comme ça, j'avais besoin de me calmer, de me recentrer, avant. Elle ne devait voir que le bon Garin, le drôle, le farceur, le romantique même si ça la chantait. Je n'en étais pas fier. Et à dire vrai, j'avais tellement honte que je n'osais plus rien dire. Les messages se sont arrêtés quand mon téléphone a mentionné une perte de réseau. La compagnie avait résilié mon numéro.

Chaque fois que j'ai voulu aller la voir - quand je me trouvais miraculeusement la force - Hyun m'a trouvé quelque chose de chiant et de long à faire. Au bout de deux semaines, j'avais l'impression qu'un mois avait passé et tout m'apparaissait comme un souvenir, une photo passée. Seul Hyun faisait partie de mon paysage plein.

J'ai coupé l'eau sous la douche et j'ai entendu un bruit de porte dans le couloir. Et un deuxième, plus proche. J'ai sauté de la douche et j'ai enfilé mon jean avec un t-shirt sur ma peau dégoulinante, l'eau gouttant de mes cheveux emmêlés dans mon cou et sur le sol. Le coeur battant, j'ai attrapé mon arme dans ma table de nuit - un des derniers vestiges de la chambre. Je n'avais pas grand chose, à part quelques fringues et peut-être des revues et des livres. J'aimais lire, surtout les romans d'histoire, mes préférés. Mais tout ça était dans des sacs de sport pour remplacer des cartons. Je savais Hyun parti et quelqu'un devait donc me chercher.

Mon visage s'est durci et j'ai délié mes doigts autour de la crosse de mon arme, armant la gâchette. Le regard sombre, j'ai visé la porte en calmant ma respiration. J'avais entendu deux portes. Une chambre, celle de Hyun, un placard. Ma chambre était la suivante et quand la porte s'est ouverte dans un fracas, j'ai failli tirer, par simple réflexe. Abel était plus grand, aussi je ne l'aurais jamais touchée. Je visais la tête et j'aurais eu sa tête.

Mais ce n'était pas Abel.

D'abord parce que mon canon visait du vide, ensuite parce que Abel n'était pas blond. Enfin, parce que s'il me renversait l'estomac chaque fois que je le voyais, il ne me faisait pas frôler la crise cardiaque en emballant les battements de mon coeur.

Dans ce cas, vous pouvez me dire pourquoi je ne baissais pas mon arme ? Je crois qu'elle m'avait foutu une trouille d'un autre monde et que j'en avais cessé de respirer. La paranoïa vous fait parfois faire des choses...


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
A quoi s’attendait-elle au juste ? Elle ne savait pas. Sky ne s’attendait à rien. La seule chose qui lui tournait dans la tête et occupait toute son attention, c’était sa fureur. Une ire colossale à laquelle elle s’accrochait désespérément pour ne pas envisager l’avenir, ne pas penser, ne pas imaginer le pire. Sans quoi l’angoisse la saisissait et la tirait irrémédiablement vers les abysses de ses terreurs les plus terribles.
Oh ca, elle pouvait avoir tous les Itembe ou Zaan du monde à sa porte, même le MSS entier si ca leur faisait plaisir. Elle ne s’en inquiétait pas vraiment, appréhendait même ses emmerdes comme un contre-temps qui trouverait toujours une solution. Mais elle ne voulait plus jamais être une gamine qu’on délaisse dans l’indifférence, le ficus d’un hôtel miteux, le chat de gouttière qu’on abandonne dans une rue. Plus de sirènes, plus de silence, plus de nuit qui la laisse seule. Finito. La colère finalement, c’était un bon leitmotiv.
Alors non, effectivement, elle ne s’attendait pas à être mise en joue par une arme à feu. Et certainement pas par Garin. La dernière fois qu’elle en avait croisée une, c’était elle qui la tenait. Et elle avait tiré. Elle n’en était pas nécessairement fière mais elle l’avait fait. C’était très certainement ce qui faisait la différence entre un agent entrainé et une poupée prétentieuse.
L’étonnement ne la saisit qu’une seconde, le temps que ses yeux avisent celui qui tenait le flingue, pour laisser place au sentiment qui l’animait.
Sky se figea sur le pas de la porte et lui adressa le regard le plus sombre dont elle était capable. Puis d’une voix sourde, elle lui dit :

- Me rate pas. Parce que moi je te raterai pas.

C’était toujours mieux qu’un Cheshire cat.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Le souffle court, les lèvres pincées, je l'ai fixée sans arriver à baisser mon arme. La pression m'était montée jusqu'au cerveau et ne voulait pas redescendre. Les mains serrées sur l'arme, pour un peu, j'allais la détruire, je suis sûr. La voix de Sky - qui m'apaisait en temps normal - n'a fait qu'accentuer mon angoisse. Ca m'insupportait de devoir l'associer à cette seconde vie que je menais, celle d'un renégat qui crève de trouille pour sa peau. Je ne devais donc pas compter sur elle pour me ressaisir.

Ca m'a pris deux bonnes minutes. Et deux longues. Je ne sais même pas pourquoi je n'ai pas immédiatement baissé mon arme. J'étais à cran. Beaucoup trop. Et si ça avait été Hyun ? Aussi grand qu'Abel, si dans la panique, j'avais tiré ? J'ai serré les dents à cette idée et mes mains se sont mises à trembler. Quel stupide parano je faisais… J'en avais bien moins dans le froc que je le laissais supposer. La preuve en était ma réaction avec Eve.

Mais Sky ne me raterait pas ? Pourquoi, elle était armée ? Elle allait me faire quelque chose ? Je me suis mis à hurler dans ma tête : Garin, arrête de voir la mort à tout bout de champ, ce n'est que Sky ! C'était juste Sky. Elle ne me ferait rien, elle n'était pas là pour me tuer. Et j'étais bien trop parano, j'étais terrorisé, pour être plus correct, même si je déteste l'admettre.

Mais ce n'était que Sky. Juste… Sky. Je me suis remis à respirer, l'air s'évadant de mes narines à un rythme régulier. Je lui avais dit de m'attendre. J'allais revenir, il me fallait juste plus de temps. Lentement, j'ai commencé à baisser mon arme. Et j'ai ouvert la bouche pour reprendre doucement une respiration aussi normale que possible. J'ai posé l'arme sur ma table de nuit délicatement.

"Je t'ai prise pour quelqu'un d'autre…"

Si sa voix était sourde, la mienne était rauque et encore plus basse que je l'avais voulue.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Et franchement vous vouliez répondre quoi à ca ? Encore heureux qu'il la prenait pour quelqu'un d'autre. Non content de faire le mort il voulait en plus lui tirer une balle dans la tête ?
Sky ouvrit la bouche comme un poisson hors de l'eau ne sachant que dire. Est-ce qu'elle n'avait pas compris qu'il avait agi par peur uniquement ? ou bien elle s'en foutait ? Non en fait juste, pour elle c'était inenvisageable. Il n'avait jamais peur. D'elle... en plus. N'importe quoi.
Le pire dans tout ca ? c'est que même en comprenant sa méprise il n'avait pas eu un mot gentil. Pas même un "bonjour". Un bonjour putain ! ca trouait le cul à personne.
Ca finit de la foutre en rogne, comme quoi elle avait encore un peu de marge.
Elle se contenait pour ne pas lui arracher les yeux, là, maintenant, et venir les ajouter à côté des ambres qu'elle portait déjà autour du cou.

- Ah ouais pardon ! Trop discrète en fait, c'est vrai que ca prête à confusion. Pas de souci on la refait.

Elle fit demi-tour, claqua la porte derrière elle. Quelques secondes après, Garin entendit des coups sourds et brutaux portés contre le battant. Quelque chose lui dit qu'elle utilisait pas ses mains.

De son côté Sky enrageait.
Les sandales c'était nul. Elle se demanda pourquoi en fait ce matin, elle n'avait pas enfilé ses rangers.
Coquetterie 1 - 0 Sky.
Les traces de pas formaient maintenant un joli dessin de poussière autour de la poignée mais la porte resta close.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Sky..."

J'ai fermé les yeux alors qu'elle me pétait une crise de colère. La porte a claqué et j'ai soupiré. Oh et bien sûr, je lui devais un mot gentil après ses propres paroles. J'ai traîné les pieds en contournant mon lit jusqu'à la porte. Avant qu'elle n'y offense un nouveau coup, j'ai ouvert et je lui ai attrapé le pied dans un réflexe.

"Est-ce que tu peux juste..."

Je lui ai rendu son pied.

"S'il te plaît."

Ma voix était plus fatiguée que ce que je n'étais réellement. Mais je n'avais pas envie de me battre. Encore moins avec elle. Je l'ai dévisagée et je n'ai pas pu m'empêcher de la trouve belle.

"Je suis désolé..."

Et je l'étais. Mais sur l'instant, je ne voyais pas quoi dire de plus. Elle pourrait bien me cogner, m'insulter... Je resterais là à la regarder faire, sans rien dire. Hey, je le mériterais très certainement. Ma voix n'est pas monté d'un seul ton.

"Qu'est-ce que tu fais ici, je t'avais dit de m'attendre..."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle passait ses nerfs sur la porte. C'était encore le plus facile. Sky ressentait ce besoin irrépressible de briser, de détruire, de dévaster. Il fallait qu'elle extériorise tout ce qu'elle avait cumulé depuis ces derniers jours avant qu'elle ne meurt d'implosion. Oui, comme un gamin. Parce qu'elle ne savait pas faire autrement et que de toutes manières personne ne lui avait appris. Et donc il valait encore mieux que ce soit une porte.
Garin n'eut aucun mal à maîtriser le pied sandalé, aussi rageur fut-il, qu'elle récupéra dans un petit grognement animal.
Il n'avait pas besoin de se montrer bavard. Jamais elle ne l'avait exigé, surtout pas maintenant, même s'il n'avait jamais été avare de mots. Alors les quelques dont il lui fit cadeau eurent leur petit effet. Si d'ailleurs il n'en avait eu qu'un à sa tentative d'approche par sms interposé, elle n'aurait pas tenté d'assassiner la porte de sa chambre.

Elle s'était délesté de son sac qui gisait contre le mur du couloir et duquel une sucette avait roulé. Lui aussi avait du subir les affres de sa colère.
Sky croisa les bras, affichant sa mine butée.

- Tu m'as pas dit combien de temps.

Amis de la mauvaise foi, bonsoir. D'accord, elle avouait qu'elle faisait peut-être un peu exprès de pas vouloir comprendre. Un peu. Oh et puis manquerait plus qu'elle lui facilite la tâche et signe déjà sa reddition. Y'a pas dix secondes elle voulait lui arracher les yeux, non ? même si elle avait surtout envie de se jeter à son cou, là.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai soupiré. Je n'étais pas excédé, ni déçu ou triste. Je n'étais même pas en colère. J'étais... Dévasté. Démoralisé. Epuisé. Déprimé. Tous les trucs moches qu'on peut être et qu'on ne veut pas montrer aux autres parce qu'on est tout simplement... Pathétiques.

"Je sais, je suis désolé, mais... Disons que je savais que ça ne se passerait pas bien et ça s'est passé encore pire que ce que je pensais, alors... J'ai eu besoin de temps. Je... Je suis désolé, il faut me croire. J'allais revenir, mais je vis avec un Chinois qui lit mes pensées. Chaque fois que j'ai eu l'idée de venir te voir, il m'a subitement trouvé des trucs à faire qui me prenaient la journée et... Et j'ai fini par oublier parce que... Parce que j'ai un peu de mal à me relever, cette fois, c'est tout. S'il te plaît, arrête de défoncer ma porte, tu veux bien ? Juste..."

Et j'ai tendu la main vers elle pour prendre la sienne. J'ai même tenté une approche. Maintenant qu'elle était là...

"Je te promets de plus te menacer avec une arme... Et encore, j'aurais pu te faire mal même sans, pourquoi tu as défoncé toutes les portes, tu sais bien que je suis toujours sur le qui vive ! J'aurais pu te tirer dessus..."

Elle ne m'avait pas parlé de ce John, mais je devais les collectionner. Après Angela et Peter, Libby et Jericho, voici Sky et John. La mienne n'était pas morte mais je crois que nous étions abonnés aux histoires douloureuses, tragiques et déprimantes. Néanmoins, Sky pouvait probablement comprendre l'état dans lequel je me trouvais, même sans connaître les détails. Après tout, à ses yeux, il n'y avait là qu'une rupture. Mais j'avais espéré que ça suffise.

"Accorde moi un peu de temps."

Maintenant qu'elle était là... Du temps, je n'en avais plus besoin. Secrètement, je comptais sur elle pour exercer sa magie sur moi. Tout ça pour un mec pas bavard...


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sa mine ne se modifia pas. Pas vraiment en fait. C'était fondamentalement une sale gosse. Mais elle s'adoucit un peu quand elle vit qu'il était sincèrement désolé et qu'il était plus proche du boxeur en coin de ring que du boxeur vainqueur.
Quoiqu'il en soit, Sky ne pouvait pas comprendre. Non pas qu'elle n'en avait pas les moyens intellectuels, mais elle ne possédait pas tous les éléments, les tenants et les aboutissants. Il lui avait dit qu'il allait voir son ex à Libération, et la façon dont il la lui avait décrite, elle s'approchait plus d'une fille maltraitée et soumise à son bourreau que d'une combattante capable de le mettre KO.
Alors... alors il y avait autre chose. Qu'il ne lui disait pas. Et comme d'habitude, elle le rangeait dans le tiroir des secrets, à côté des autres qui apparaissaient en filigrane dans ses discours. Elle savait qu'avec un peu de patience, tôt ou tard, elle arriverait à brosser le tableau dans son entier.
Et puis hey, en matière de secrets à son égard, elle n'avait pas trop son mot à dire depuis peu. D'ailleurs elle ne fut même pas surprise d'apprendre que Hyun avait sans doute usé de son pouvoir Psy pour éloigner Garin d'elle. Bien trop malin pour le faire ouvertement. Hyun faisait de la subtilité un outil efficient. Et ca marchait.
Sky baissa le nez, observant le sol. Elle ne fit rien pour l'empêcher de prendre sa main mais garda l'autre contre elle, sans deplier le bras.
D'une voix boudeuse elle lui répondit :

- J'suis en colère. J'suis pas chez moi. J'voulais que tu m'entendes.

Clairement si un mec était venu pour le buter, et à moins d'être certain de pas le rater, il se serait sans doute montré plus discret. Mais la peur n'est pas rationnelle.
Il voulait du temps alors. Encore ? Elle ne put s'empêcher de penser que ses nerfs ne supporteraient pas de lui en accorder plus, mais elle se montra docile.

- Tu veux que je m'en aille ?

Puis ses yeux baissés remarquèrent une petite flaque qui s'était formée aux pieds de Garin. Des traces de pas mouillés le suivaient consciencieusement.

- Tu fuis...






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Elle était en colère et je comprenais.

"Je sais, je suis désolé, vraiment, j'aurais dû répondre à tes messages. Je t'entends. Je t'ai entendue…"

J'ai tiré sa main vers moi pour l'attirer, essayer de l'adoucir un peu. Et j'ai secoué la tête.

"Non, je ne veux pas que tu t'en ailles."

J'ai mêlé mes doigts aux siens et à sa remarque, j'ai baissé les yeux. Une flaque, il ne fallait pas exagérer, je n'avais pas les cheveux aussi longs qu'elle ! Plus que mon jean, c'était mon t-shirt qui portait des marques trempées. J'ai ouvert la bouche et… J'ai eu un rire. Extrêmement léger, à peine tiré par un sourire. Et j'ai reporté mon regard dans le sien.

"Oui, j'étais dans ma douche, Sky. Je t'ai vraiment prise pour quelqu'un qui s'annonçait dans une mise en scène pour venir finir ce qu'il avait commencé, je n'ai pas pris la peine de m'essuyer avant d'attraper quelque chose pour me défendre."

Retrouvant mon sérieux pathétique, j'ai inspiré profondément.

"Tu veux manger quelque chose ? Ou boire un truc frais ? Ou bien tu dois repartir ?" J'ai haussé les épaules. "Si tu n'as rien de prévu… Moi non plus."

Maintenant qu'elle était là, si elle partait, c'est parce qu'il faisait nuit, qu'on l'appelait, ou qu'un monstre venait les menacer avec une tronçonneuse. Mais je comptais vraiment revenir vers elle. Quand mon cerveau se serait remis en marche.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky se ramollissait. Faible femme. Pathétique elle aussi. En fait elle était là, devant lui, constatant de visu qu'il ne s'était pas éloigné pour un motif qu'elle redoutait mais bien par nécessité. Laquelle ? Qui vivra verra. Pour l'instant elle s'en fichait et elle fit les quelques pas qui l'amenait jusqu'à lui quand il tira sur sa main et répondit à sa question.
Elle retint un sourire quand Garin lui donna l'explication de la douche et son nez perçut effectivement les effluves persistantes du savon.

- Non. Rien.

Rien manger, rien boire, rien repartir, non. Vu ce qu'elle dévorait comme sucettes de toutes manières elle ne risquait pas la chute hypoglycémique et la seule chose qu'elle avait planifié ce matin n'était plus d'actualité. Enfin pas trop. Oh et puis zut ! faichier. Non ca ne l'était plus.
Sky rendit les armes.
Elle déplia enfin son bras et l'enroula autour de la taille de Garin, ses doigts répondant aux siens.
Dans un soupir, elle prit un air contrit.

- Je nettoierai la porte, promis.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai fermé mes bras dans son dos et posé ma tête contre la sienne. Je savais que Sky était magique. Et puis, j'ai fermé les yeux en soupirant. Je ne réalisais toujours pas, c'était arrivé à quelqu'un d'autre. Curieusement, j'avais peur qu'elle lance Abel à ma poursuite, mais je gobais ce qu'elle me disais comme la messe des morts de Berlioz. J'avais confiance en elle, c'était indéniable… Mais pas en Abel, ça c'était un fait. Je m'attendais au pire, chaque seconde.

Je caressais son dos d'une main, plus pour elle que pour moi. Je reconnaissais ne pas être facile à vivre, j'étais même un cauchemar.

"Il faut que j'aille me sécher. Et que je finisse de m'habiller."

Oui, j'avais enfilé mon jean un peu vite. Je me suis libéré de son étreinte, non sans la regarder et je lui ai souri. C'était encore un peu faible, mais j'ai glissé un pouce sur sa joue. Je lui ai embrassé le front et je l'ai enfin lâchée pour revenir dans la salle de bain attraper une serviette pour mes cheveux.

"C'est pas grave pour la porte, on s'en fiche, juste la prochaine que tu es en colère, trouve moi avant de hurler, ça m'évitera une crise cardiaque, d'accord ?"

J'avais reboutonné mon jean jusqu'en haut et ébouriffé mes cheveux. J'ai jeté la serviette sur le lavabo en revenant vers elle.

"Tu sais que tout ça, ça te rend quand même super sexy…"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
"La prochaine fois que tu es en colère". Elle espérait bien ne pas l'être trop vite, parce que dans le domaine, elle était plutôt no limit. Finalement s'il n'y avait que la porte à déplorer, c'était un dommage collatéral faible dont elle pourrait s'accomoder.
Redevenue docile, elle hocha la tête en signe d'assentiment. Pas de crise cardiaque, ca lui convenait.
Elle s'écarta de lui à contre coeur mais le laissa terminer ce qu'elle avait interrompu.
Sky en profita pour faire une entrée moins remarquée dans la pièce.
Ses yeux se posèrent sur les sacs de sport pleins, attestant d'un départ iminent, et sur l'austérité de la chambre qui frisait la page de publicité pour agence immobilière.
Pendant que Garin finissait de s'habiller, elle songeait à ce qu'il lui avait dit. Hyun voudrait partir, se planquer de nouveau. Ca voulait dire aussi avoir plus de mal à lui mettre la main dessus et donc devoir lui accorder une confiance 100% aveugle quant à ce qu'ils deviendront, lui et la clé.
Encore que... Sky savait que personne ne disparaissait vraiment jamais. Surtout pas à Mégalopolis. Ca y est. Déjà son esprit délaissait le sujet qui l'avait amené ici pour s'attacher à un autre.
Garin la sortit de ses pensées quand il lui adressa la parole.
Elle se tourna vers lui un peu soudainement, comme prise en défaut, avant d'afficher ce petit sourire suffisant.

- T'as pas idée beau gosse ! C'est naturel chez moi. Et encore t'as rien vu...

Sky s'approcha de lui et haussa les sourcils

- J't'apprendrai si tu veux.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai souri. En voir plus, ça me dérangeait pas, fondamentalement.

"J'ai mes propres atouts."

Je l'ai rejointe comme elle s'approchait de moi. J'ai pris ses mains dans les miennes et j'ai joué avec ses doigts en lui souriant un peu plus. Magic Sky.

"Mais tu peux m'apprendre ce que tu veux, j'ai hâte de voir ton jeu de cartes, je suis curieux de ce qu'il y a sous le capot."

J'ai serré ses doigts dans les miens pour l'attirer contre moi et l'embrasser - enfin - sans même essayer de la dévorer - mon grand art, le désir sans le donner. C'était ce genre de moment où je sortais une grosse vanne. Non, le capot n'en était pas une, mais en temps normal, j'aurais relevé et j'en aurais rajouté. J'étais juste encore trop secoué pour y penser. Ne voulant pas imposer mon humeur à Sky, j'ai préféré la dévisager et me réjouir qu'elle soit venue d'elle-même jusqu'ici. C'était rassurant, quelque part, de sentir qu'on comptait pour quelqu'un, suffisamment pour qu'il débarque et menace de foutre le feu. D'autres auraient appelé à la vigilance face à une telle cinglée, mais moi, je savais qu'il n'en était rien. Il réagissait comme ça parce qu'elle le ressentait comme ça. Je voyais ses réactions comme l'expression pure et simple de ses sentiments. Alors j'aurais été bien mal venu de lui dire de se calmer.

"T'as vu, je ne fuis plus."

Malgré mon sourire, ma voix était si faible, je me demandais si c'était parce que je n'avais rien à dire et que je m'y forçais parce que je n'aimais pas les silences, ou bien parce que c'était ma propre illustration de mon humeur. Je crois que Sky avait raison en disant que Eve m'avait mis KO. Mais je suis persuadé qu'elle ne m'avait pas fait cet aveu dans ce sens-là. Il y a de fortes chances, même, que ce soit l'aveu, plus que la raison, qui m'ait mis KO. Eve m'avait lâché ça comme pour me forcer à réagir à quelque chose contre laquelle je luttais.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
En dehors du fait que n’importe quel psy aurait pu écrire une thèse sur son comportement et en ergoter pendant des heures – excepté quand on s’appelait Sunny Sullivan mais ca c’était une autre question – la plupart aurait qualifié Sky à tendance bipolaire. Juste avant sociopathe. De la furie rageuse, elle était passée à la jeune fille candide qu’elle savait être la plupart du temps, et tout compte fait, en peu de temps.
Elle était comme l’océan, capable de destruction sans discernement quand elle était déchaînée mais tout autant d’apaisement quand elle était calme.
Elle lui rendit son baiser et malgré ses propos qui se voulaient légers elle percevait bien que son cœur ne l’était pas.

- J’ai plein de secrets dans mes manches et sous mon capot monsieur je-sais-tout, mais tu feras comme tout le monde, tu les verras en temps voulu.

Sky souriait sincèrement maintenant, rayonnante comme elle l’était toujours avec lui. Elle baissa les yeux quand il l’alerta sur le fait qu’il était au sec.

- Ah oui. Je vois ca.

Son entrain et son ton enjoué lui manquaient. Elle détestait le voir dans cet état, d’autant plus qu’elle n’en connaissait pas la raison. Ou tout du moins, s’étonnait qu’une raison aussi triviale que celle qu’il lui avait avancée puisse l’affecter à ce point et aussi longtemps. Mais les faits étaient là, alors autant faire avec.

- Tu sais quoi beau gosse ? ce qu’il te faut c’est une bonne cuite ! Y’a des gonzesses qui disent que c’est de la glace à la fraise mais moi j’te dis qu’une bonne vieille cuite c’est vachement plus efficace. Juste demain t’auras tellement mal aux cheveux que t’auras pas le courage de te souvenir de ce qui te rend si triste.

Sky l’embrassa de nouveau et sur ses lèvres elle ajouta :

- Et ca devrait un petit peu énerver Hyun.

Oh ca... rien que ca… ca valait bien une cuite.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai eu un léger rire à sa réponse à mon humour - de merde. Au moins, elle ne baissait pas les bras et je dois avouer que ça m'aidait grandement. Ce qui m'aidait le plus - paradoxalement, notez l'ironie - c'était sa patience, et son insouciance. J'ai souri un peu plus à sa proposition.

"Tu sais quoi ? Je crois que tu as entièrement raison." J'ai levé un index en ouvrant la bouche. "Néanmoins, je tiens remarquablement bien l'alcool, je tiens à te le préciser. Tu risques de me dire bien plus de secrets de ton capot de cartes que moi de mon placard à zombies !"

Je lui ai pris la main et l'ai entraînée avec moi pour redescendre, jusqu'à la cuisine. Je reconnais qu'énerver le Chinois était une bonne motivation. Autant pour elle que pour moi. Quelque part, je savais qu'il ne dirait rien parce que me voir si sérieux, docile et calme, ça le perturbait. Ce n'était pas moi. Il attendait que je recommence à osciller sur le bord de la falaise pour voir si j'ai de l'équilibre et si je sais voler. Ca le rassurerait de savoir que j'ai bien picolé et que maintenant que je me suis bien vidé les entrailles, je suis prêt à me remettre au boulot. Pourquoi ne m'avait-il pas laissé rejoindre Sky avant ?

Sur le comptoir de la cuisine, j'ai sorti toutes les bouteilles du placard du bas. Le seul souci avec Hyun c'est qu'il n'était pas très varié. Du saké, de la bière chinoise et une bouteille de scotch… Il choisissait surtout en fonction des vertus… En cas d'urgence comme celle de sa jambe. J'ai sorti deux verres et les ai posés entre Sky et moi.

"Choisis ton poison."

J'ai haussé un doigt pour la faire patienter et j'ai ouvert un autre placard d'où j'en ai sorti des trucs… Ces machins qu'on vous servait à l'apéro à l'époque, c'était petit et rond, encore un truc chinois mais Hyun bouffait que de ça pour palier à sa cigarette, mais moins que les chips. C'était moins cher, les chips. Ca… Ca risquait de l'énerver encore bien plus. Ca avait un goût sucré pour s'assortir à l'alcool, j'aimais. Et puis surtout… On pouvait jouer avec. Quelque chose me disait que Sky voudrait marquer quelques paniers.

Sky m'avait donné quelque chose à faire. Mais aussi à penser. Alors mon cerveau s'était remis en route, d'une certaine façon. Le but étant d'éradiquer Liberation de mes pensées. Au moins pour la journée. Pour elle.

"Je te propose un jeu. Est-ce que tu connais ce machin où tu poses une question, tu dis un truc honteux, si tu l'as fait, tu dois boire. Moi, je te donne une alternative. Si tu l'as fait, tu bois OU tu tentes de lancer un de ces petits trucs au wazabi dans ta bouche sans te rater. Si tu rates... Tu dois boire quand même."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
C’était l’idée du siècle. Vieille comme le monde, mais la meilleure qu’elle ait eu. Et franchement, en terme d’idées pourries elle avait bien pire. Garin adhéra sans résistance et c’est lui qui l’entraina vers les bouteilles.
Sky suivit en riant, déjà opérationnelle pour se prêter au jeu. Elle l’observa sortir les alcools, les verres et même les amuses gueules. Ils étaient deux et vu la quantité d’alcool qui s’alignait sur le passe-plat de la cuisine, il allait y’avoir du coma éthylique dans l’air ! Peut-être bien qu’ils s’arrêteraient avant mais hey, la journée allait s’annoncer riche en enseignement en tous cas.
Sky écouta attentivement Garin lui expliquer les règles et ses yeux brillaient de cette lueur familière de celle qui va beaucoup s’amuser en violant allègrement la loi, la morale et la décence. Que ces trois demoiselles aillent se faire foutre. Et pas de grand noir ou de flics dans le coin. Joie.
La bière ca ne saoulait pas assez vite et ca remplissait le ventre. Et l’exotisme… pour plus tard, quand son esprit serait suffisamment embrumé pour ne plus faire la différence entre du Channel n°5 et du Jack Daniels.
Sky dévissa le bouchon du scotch et servit les verres à ras. Elle fit glisser le sien vers Garin, tenant toujours la bouteille dans sa main droite, et se lanca :

- On va évacuer les classiques ! comme ca on passera plus vite aux choses sérieuses.

Sky inspira profondément et prit un ton très solennel

- Je n’ai jamais tripoté une fille !






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Je 'ai regardée se prêter au jeu avec enthousiasme. Mais à sa question ? Je l'ai fusillée du regard. C'était bien trop facile.

"Sérieusement ?"

Pour commencer, j'ai bu une gorgée. Je risquerai ma vie plus tard. Je buvais même avec fierté, étant donné qu'une de ces filles était là, face à moi. L'alcool fort a rétrécit mes paupières alors que je déglutissais. Je tenais toujours mon verre et l'ai désignée de mon index.

"T'as intérêt à boire parce que tu ne me feras pas croire que tu n'as jamais tripoté une gonzesse."

J'étais persuadé que Sky avait bien plus d'expérience à partager que son jeune âge ne pouvait le laisser supposer. J'ai pris une autre bouteille dans ma main vide avec un paquet de wazabi et je lui ai indiqué le jardin en passant la baie vitrée. Un pas dehors, à l'air frais, j'ai inspiré profondément, l'index toujours tendu mais cette fois, je n'allai pas boire.

"Je ne me suis jamais fait tripoter par un mec."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky ouvrit grands les yeux innocemment à sa remarque. Non elle ne trichait pas. Pas encore.

- Je te fais croire ce que je veux d'abord et j'te ferais dire que non, les gonzesses c'est pas mon truc ! Commence pas à vouloir feinter !

Elle garda la bouteille de scotch à la main pour lui suivre en prenant garde à ce que son verre encore plein n'en perde pas une goutte.
Passant la baie il utilisa son tour avec l'autre grand classique équivalent.
Inutile de tenter la feinte là encore.
Sky passa dans le jardin elle aussi, secouant la tête avec un "tss tss" faussement réprobateur. Elle se souvint que le but du jeu était qu'il soit saoul avant elle et, vu sa corpulence, il allait falloir la jouer serrer.

- Allez file moi un des trucs de ton chinois là pour commencer.

Elle s'installa confortablement puis, une fois calée, envoya visiblement le petit grigri au wasabi directement dans son gosier.
Son verre à elle était encore plein.

- Bien bien... dit-elle, sollicitant encore sa mémoire et finalement, le peu de connaissances qu'elle avait de Garin.
Elle sourit alors et plissa les yeux :

- Je n'ai jamais utilisé mon accent anglais pour emballer

Ca aussi c'était facile, mais là encore, il ne fallait pas perdre de vu son objectif.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Je l'ai fusillée du regard une fois installé. C'est tout ce qu'elle avait ?! J'ai regardé mon verre, le wazabi… Et j'ai inspiré profondément. Fallait pas pousser.

"Techniquement, je n'essayais même pas de t'emballer. Mais pour te faire plaisir et parce que de toute façon, si j'avais voulu t'emballer, oui, j'aurais usé de mon accent parce que ça marche à tous les coups…"

J'ai lancé un p'tit pois en l'air en ouvrant grand la bouche. Réception réussie et j'ai pincé une paupière à l'acidité qui gagnait déjà le fond de ma gorge.

"Petite maligne. Tu n'as pas d'accent anglais. Commence pas à tricher, je te vois."

J'ai réfléchi en la fixant, les yeux comme deux fentes.

"Je n'ai jamais…" J'ai plissé le nez avec un léger sourire. Il me manquait quelques verres pour atteindre les questions plus tordues ou plus coquines. De plus, elle n'avait toujours pas bu une seule gorgée. "…Jamais volé dans les magasins."

Nope. Jamais. J'ai fait plein de trucs, dans ma vie, mais je n'ai jamais volé dans un magasin. Je lui ai alors adressé un sourire en coin. Je commençais à m'amuser et puisqu'elle voulait la jouer vicieuse, je n'allais pas me faire prier. Elle allait boire. Oh ça oui, je ne serai pas tout seul. Oh ça, non.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Garin DeLyons' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Commence pas à tricher ? Oh que si elle avait déjà commencé. En fait, quel que soit le jeu, Sky ne savait pas faire sans tricher. En dehors du gain, c'était à peu près le seul intérêt qu'elle voyait à jouer.
Elle garda cet air innocent et bienveillant, laissant couler, indifférente.
Garin aussi visait facile.
Elle ne dit rien, à peine une petite moue déçue.
Ok.
Même opération. D'abord l'amuse-gueule et ensuite le verre.
D'un petit geste sec, elle lança le truc au wasabi mais elle avait visiblement mal estimé la distance. Après avoir rebondi sur sa joue, il termina dans l'herbe.
Sky jura entre ses dents et bu une gorgée de whisky. Comme à chaque fois, l'alcool fort lui filait des frissons jusque dans le dos. En général, après les 3 ou 4 premiers verres, ca ne la gênait plus.

Elle inspira et continua sur la lancée du "j'utilise le moindre truc que je sais de toi pour que tu boives."

- Je n'ai jamais été complètement défoncé en me prenant pour un croisé !

Petit hommage détourné à Ros dont elle avait entendu la voix il n'y avait pas si longtemps "Que je puisse vomir sur les grolles de ton frère adoré si je perds !"






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Je n'ai d'abord pas réagi. Je l'ai fixée l'air de pas y toucher "C'est pas bien de se moquer." Seulement, alors que le souvenir de cette journée me revenait, j'ai pouffé de rire et j'ai lancé un wazabi qui a rebondi sur mon nez avant de toucher terre. Accomplissant mon gage, j'ai levé mon verre en un petit hommage.

"A ta délicieuse recette du gâteau surprise, où que tu sois, Jay…" J'ai fermé les yeux et j'ai doucement secoué la tête. "Je n'ai jamais vu autant de couleurs de toute ma vie qu'avec ce space cake…"

J'ai fini mon verre, les joues gonflées. Purement élégant, j'ai posé le verre entre nous pour qu'elle le remplisse. Le truc chinois… Ce serait pour plus tard, je savais à quel point il cognait sec et directement au casque. Pour ne pas gâché, j'ai tout de même mangé le wazabi et j'ai bien cru que ma gorge allait exploser sous la température brûlante. Je me suis mis à tousser, manquant de recracher la moitié de ma gorgée mais j'ai tenu en portant le dos de ma main devant mes lèvres. J'ai dégluti en la regardant, cherchant un truc qui pourrait m'en apprendre sur elle.

J'ai reniflé en me frottant le nez, les deux yeux en fente et je me suis penché sur elle. J'allais bien finir par trouver quelque chose.

"Je n'ai jamais…" J'ai levé un index et l'ai fait danser devant son visage, je cherchais clairement à la faire tomber, c'était évident. "…été ivre à en être malade jusqu'à ne plus me souvenir avoir gambadé nu sur la voie publique."

Et j'ai scruté son regard à l'affut du moindre mensonge. Cette fille - en dehors de ses petits larcins et de ses parties de cache cache avec la Côte d'Ivoire - avait OBLIGATOIREMENT des trucs nazes à raconter dont elle avait honte.

...

Et puis j'ai bu une gorgée moi-même...


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Garin DeLyons' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky fit couler le liquide ambrée dans le verre vide qu'il posa devant elle.
Lorsqu'il commença sa petite phrase, ses yeux suivirent l'index hypnotique et elle se dit qu'elle était bonne pour un coup de whisky. Mais la fin lui fit hausser les sourcils.

- Hey ca va pas non ? Ok d'accord j'suis pas fière d'avoir fini dans le caniveau une ou deux fois... trois peut-être... mais pas à poil en pleine rue non ! Non mais qui ferait un truc pareil, sérieux ? dit-elle en riant.

Et il bu une gorgée.
Pour le coup, elle explosa de rire.

- Nooooon ! Mais non !

Elle n'avait même plus besoin de chercher, il lui donnait directement du dossier. Peut-être une façon de l'inciter à faire de même.
Sky arreta de rire doucement.

- Ce sont les flics qui t'ont récupéré ?

Le comble de la loose.
Elle se sentit finalement redevable. Un peu. Et puis le whisky était plutôt bon.

- Je n'ai jamais... grimpé sur les épaules d'un inconnu en petite culotte.

A ce souvenir, elle rougit mais elle rit aussi. Et bu une gorgée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
D'habitude, en soirée, je bois de la bière. Un verre un peu fort au pire, mais juste un. Là, ça commençait doucement à brûler. J'ai secoué la tête en finissant ma gorgée.

"Non, pire. Mon père."

Pour vous dire à quand ça remonte. Je me suis humecté les lèvres en prenant un wazabi. Je commençais à me dire qu'un truc à manger en plus, ça serait pas du luxe.

"Il m'a laissé croupir chez les flics toute la nuit pour m'apprendre la vie. Il était assistant ministre ou j'sais plus quoi à Paris… Bref, assez influent pour me foutre la honte, et encore plus pour me faire mettre en taule." Et j'ai souri. "Une soirée inoubliable, je me suis fait des super copains !"

J'ai souri en la regardant boire et j'ai secoué la tête. En plus d'être incroyable, elle était folle à lier. J'adorais ça.

"Je n'ai jamais été surpris en position compromettante par un de mes parents, frère, soeur, père, mère, cousin… Ni un de mes amis, du reste."

Abel ne compte pas. Pas un de mes parents. Ami, n'en parlons pas. Quant au proviseur du lycée ? Non plus ! J'avais bu gratuitement une fois… Pas deux !


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky connaissait bien le genre de copains qu'on pouvait se faire en une nuit en taule.
Elle prit la bouteille et remplit son verre.

D'une oreille elle écouta la proposition de Garin et machinalement, elle goba un wasabi. Celui là était particulièrement costaud. La gorge lui brûla aussitôt et elle toussa tout ce qu'elle pu tandis que les larmes lui montaient aux yeux. Elle eut l'impression que l'amuse-gueule restait dans son gosier, refusant d'en bouger, et avant qu'elle ne meurt d'asphyxie elle but à son verre pour le faire passer.
Cela fit son effet malgré les frissons dû à l'alcool. Elle essuya ses yeux du revers de la main en retrouvant son souffle.
Quelques secondes de plus et elle put parler.

- Non. Moi non plus.

Oui pour ca déjà il aurait fallu qu'elle ait de la famille. Et les amis...

- Je n'ai jamais... joué les voyeuses non plus.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai éclaté de rire.

"Les voyeuses ? Vraiment ? Non, je n'ai jamais été un voyeur."

Après réflexion… J'ai repassé quelques souvenirs dans ma tête de quand j'étais plus jeune. Mon regard s'est perdu dans le vague. Et puis j'ai grimacé. J'ai fermé les yeux en soupirant.

"J'avais 15 ans ! Ca compte ?! Je !!!"

J'ai bu une nouvelle gorgée. Pas que ça commençait à faire beaucoup, mais je n'avais pas l'habitude de boire autant en si peu de temps. J'aurais pu grignoter, vous me direz, mais… Je crois que j'avais envie de me mettre une bonne murge pour ne plus penser à rien.

"Je n'ai jamais simulé."

J'ai relevé les yeux sur elle, avec un demi sourire et les sourcils hauts de malice.

"Toutes les filles simulent au moins une fois dans leur vie."


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Garin DeLyons' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
- Hey ! Bien sur que ca compte !

Elle fit une petite moue moqueuse, se souvenant des quelques mots qu'il avait lâché quant à ce qu'il estimait des centres d'intérêts d'un gamin de 17 ans.
Sky ajouta donc

- J'veux bien croire qu'à mon âge toi tu jouais encore aux legos mais tu me feras pas gober qu'à 15 tu comprenais pas ce que tu matais.

Elle le regarda boire sa gorgée, le sourire en demi courge indélibile sur le visage.
Sky avait l'estomac vide. Elle n'avait rien avalé depuis la veille au soir et même son dîner avait été frugal, tant elle était nouée par la contrarriété. L'alcool avait toute latitude pour agir et elle se dit que si elle ne faisait pas attention, elle allait finir dans les haies avant lui, et avant midi.
Son "je n'ai jamais" la fit grimacer. Oui, c'est vrai, elle avait un peu simulé une fois ou deux mais c'était pour encourager son partenaire, pour le motiver, pas pour se moquer. Et puis hey, c'était inscrit dans le gène féminin ça, non ?

- C'est bas.

Ok. Cacahuète au Wasabi.
Elle lanca l'amuse-gueule et tenta la feinte pour tromper Garin mais l'alcool la rendit maladroite. Ce fut le casse-gueule assuré.
Sachant pertinamment qu'il ne laisserait pas passer, elle soupira et bu sa rasade. Les frissons commençaient à s'estomper.
A son tour.

- Je n'ai jamais...

Sérieusement, trouver ce qu'il avait pu faire et pas elle, ca relevait du défi le plus en plus ardu.

-... comparé... la taille... de mes... attributs, avec mes copains.

Le truc que font tous les garçons depuis la nuit des temps dès l'âge de 4 ans.

Constit : 80%






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Games of Honor' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 12


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
J'ai éclaté de rire quand elle a essayé de me gruger en repoussant le wazabi dans sa bouche d'une main sur sa joue.

"Tu bois ! Sky, tu bois, je veux pas être seul à tituber !"

J'ai ri en la regardant faire et je me suis allongé sur le flan en fouillant dans le paquet de wazabi. Une fois qu'on commençait, c'était juste trop bon. A sa question, j'ai haussé un sourcil et je l'ai regardée. Une seconde. Mes yeux se sont aventurés autour de nous et j'ai comme essayé de connecter les informations à mon cerveau. Un sourire a grandi sur mes lèvres et j'ai secoué la tête.

"Non… Je n'ai jamais fait ça. Sauf si tu parles de ma bagnole. Ou même de ma moto que j'ai comparée à celle d'Angela. Mais euh sinon… non."

J'ai pouffé de rire en la dévisageant.

"T'as fait ça toi ?!"

Si ça m'était déjà arrivé, je ne m'en souvenais pas. Quoiqu'il en soi, non, ça faisait partie des choses qui était bien trop complexes et privées pour être comparées depuis que j'avais été exposé. Mais avant, William n'avions jamais eu cette idée. Il était sûrement trop sérieux et droit pour ça. Je me suis frotté le nez en réfléchissant.

"Je n'ai jamais…"

J'ai secoué la tête vivement pour me recentrer et j'ai reniflé avant d'inspirer profondément. Parce que je suis un peu gentleman, je ne vais pas non plus dans les questions que j'aurais pu poser par exemple à Jericho. Ce genre de jeu avec lui aurait très vite pu virer au jeu de la vérité. Mais c'était ça qu'on aimait chez lui de toute façon. Mais Sky était une fille. Plus jeune que moi et dont je ne savais pas grand chose. Je voulais surtout apprendre à la connaître et rire avec elle, pas forcément la mettre dans des situations embrassantes et moches. De plus, en ce qui me concernait, difficile de comparer quoi que ce soit alors que je n'avais connu qu'une fille dans ma vie.

J'ai pris un Wazabi et j'ai commencé à viser sa bouche en fermant un oeil, comme si je m'apprêtais à l'en faire baver tout de même, parce que qui aime bien châtie bien.

"Utilisé mes attributs pour obtenir ce que je désirais !"

Allons Sky, tu as forcément montré tes nichons à un gardien pour passer… C'était son style, en un sens.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky s'offusqua. Faussement.

- Non je fais pas ca moi. Arrete c'est un truc que font tous les mecs dès qu'ils apprennent à marcher.

Elle n'insita pas, parti comme il était parti, il serait fin saoul tôt ou tard lui aussi. Limite il n'attendait que ca, il suffisait de se souvenir qu'il avait accepté sa proposition dès le départ, sans un semblant de protestation.
Garin lui rendit la monnaie de sa pièce sans attendre. Avait-elle déjà usé de ses charmes pour obtenir ce qu'elle voulait ?

- Wéééé... ouais. Enfin pas utilisé au sens propre, non. Avec Deniz des fois, quand on se faisait chopper, on promettait... des choses... au vigile. Ca marchait toujours. Souvent.

Elle haussa les épaules en riant.

- Une jupe un peu courte, un charmant sourire et des mots bien choisis... enfin je te fais pas un dessin !

Sky aurait eu tort de s'en priver. Deux jolies petites blondes ca sollicitait toujours l'imagination de ces messieurs.
Elle tenta d'abord le wasabi, comme toujours.
Mais l'alcool faisait son office et si elle commençait tout juste à en sentir les effets, ils se manisfestaient dans son agilité.
Comme de coutume, elle essaya de tricher.
Et elle se fit gauler.
Mais elle éclata de rire.

- Bon si je remonte un peu ma jupe et que je te fais plein de promesses, tu fais comme si t'avais rien vu ?



Son cerveau semblait devenir feignant sous l'effet du whisky aussi elle réfléchit longuement avant de se lancer. Elle but sa gorgée de whisky et proposa :

- Je n'ai jamais... piqué le petit copain d'une amie. J'te laisse tourner au masculin !

Et c'était vrai. La seule amie qu'elle avait jamais eu, même pas elle avait calculé son petit copain. Ok d'accord, elle reconnaissait que Ros était plutôt pas mal mais jamais elle ne l'avait envisagé comme petit ami potentiel, malgré les accusations que Deniz avait proférées à leur dernière rencontre.

Constit : 70 %






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Games of Honor' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 42


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
J'ai lancé le wazabi dans sa bouche mais je l'ai raté, pour le coup, elle a bougé au dernier moment. J'ai ri avec elle, doublement à la mention de sa jupe.

"C'est nul, si tu lèves ta jupe pour moi, ça n'a aucun intérêt, y a pas d'interdit ! C'est pas drôle. Nan, si tu veux m'impressionner, offre-moi un truc que je peux pas toucher."

Comment ça, je partais sur mes acquis ?! J'ai haussé les sourcils. Oh vraiment ? Sky était une petite vicieuse. Bizarrement, c'est une des choses que je n'aurais pas imaginé la faire faire. Alors qu'elle ne boive pas ne m'a pas tellement étonné. J'ai soupiré, même si mon sourire s'est évaporé quelque peu. Et j'ai bu.

En guise d'excuse, j'ai haussé les épaules. De moi-même, ça ne m'était jamais arrivé. Mais en tant que mémoire carbone de Garin, j'ai endossé la faute sans rechigner. De toute façon, j'avais soif. J'ai reposé mon verre vide en fermant les yeux. Trop de scotch en trop peu de temps, trop tôt et trop peu mangé depuis des jours. J'ai crispé les paupières en sentant quelque chose danser autour de mon front. Une vague de chaleur.

"Je n'ai jamais…"

J'ai rouvert les yeux sur elle, la dévisageant avec une pointe d'envie.

"…Eté infidèle."

Faux. Techniquement c'est vrai. Moralement, c'est largement discutable. Alors je n'ai pas bu.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Garin DeLyons' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Games of Honor' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sentait que la tête lui tournait mais elle était encore assise. Du coup, elle ne devait pas vraiment mesurer qu'elle était le degré d'alcool réel qui coulait dans ses veines.

- Comment ca y'a pas d'interdit sous ma jupe ? T'es ... tu...

Elle ne se départit pas de son sourire mais fronça les sourcils.

- Y'a des trucs que t'imagines même pas sous ma jupe. Ca pourrait bien te faire bader ! (*)

Ouais la jusquiame c'était méchon. Démonstration faite y'a pas si longtemps.

Garin termina son verre à la proposition de Sky. Tiens donc ? les vapeurs alcoolisées qui embrumaient son cerveau laissèrent toutefois passer l'atération de son sourire. Du coup, elle n'insista pas, ne posant pas plus de questions.
Elle prit la bouteille de scotch et remplit le verre.
Pour sa part, elle l'écouta, mais ne bu pas.
Oh inutile de douter. A son âge, la fidélité était sans doute une notion à géométrie viariable. Un peu comme chez beaucoup en fait. Juste que Sky n'avait pas eu l'occasion d'être infidèle.
John avait été le seul et l'unique. C'était aussi simple que ca. Et Bip... Bip ca comptait pas.
Une question en l'air pour Garin donc.
Elle lui adressa juste un clin d'oeil et lui rendit son verre plein avant d'enchainer elle-même.

- Je n'ai jamais... su exactement pourquoi on mettait de la fausse fourrure rose autour des menottes SM.

Pourquoi est-ce qu'elle pensait à ca au juste ? Un raccourci qu'avait pris son esprit embrumé quand elle avait pensé à la jusquiame, et donc à son petit trésor et donc à sa planque et donc à cette combinaison dont elle avait fait l'acquisition en vue de ses larcins de haut vol. En ouvrant le paquet, elle avait trouvé des objets "cadeau" qu'elle n'avait pas commandés. En même temps, elle avait qu'à faire ses emplettes ailleurs.

Mais dans la liste des grandes questions de l'Univers, celle là méritait d'être posée, non ?


(*) NON ! Non. Y'a pas de faute de frappe.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai lancé un wazabi dans ma bouche mais le mouvement a manqué de me renverser sur le dos en arrière. J'ai fini ma course dans l'herbe en riant à sa question.

"C'est le rose, ça passe mieux en technicolor dans l'interface mentale de tout un chacun."

Cela dit, j'étais bien obligé de boire pour le coup. Ou non ? Je ne sais plus. J'ai bu une gorgée - une petite - et je me suis redressé pour m'approcher d'elle, à genou dans l'herbe, avançant sur les mains. Ca y est, les effluves montaient déjà bien haut dans mon cerveau. J'avais faim, je n'avais pas beaucoup mangé ces derniers jours et l'alcool me tapait très directement sur les tempes et faisait gamberger le wazabi dans une marre d'ambre au fond de mon estomac...

"Je veux voir ce qu'il y a sous cette jupe qui peut me faire planer. Je me souviens de ce cake, c'était merveilleux, j'en veux encore, t'en as ?"

Et j'ai tendu la main pour soulever sa jupe de sa cuisse.

"Fais pas ta sainte, je sais que t'as dit ça exprès pour que je vienne farfouiller là-dessous. Et je suis un mec très curieux, tu sais ça ? Laisse… Laisse-moi regarder. Je n'ai jamais regardé sous les jupes des filles ! Et c'est de la triche, y a pas de masculin."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Non, de base elle l'avait dit pour répondre à sa vexation à peine voilée, pas pour qu'il vienne vérifier. Pas pour autant qu'elle allait s'en plaindre.
Sky a bu son verre d'une traite pour libérer ses mains.
Le whisky a directement retrouvé ses copains pour la nouba prometteuse qui s'improvisait sous son crâne.
Garin avait les yeux qui commençaient eux aussi à exposer son état second. Elle n'était pas particulièrement farouche mais l'alcool aidant, elle riait vraiment pour pas grand chose et de le voir faire son manège augmentait son hilarité.
Il souleva le tissus du mauvais côté d'abord
Sky avait la lame à portée de sa main maîtresse, la dextre. La ceinture et son étui étaient fixés sur la cuisse droite et elle s'évertuait à tirer sa jupe par dessus pour maintenir un peu de suspense

- J'ai pas de space cake non, lui répondit-elle hilare. Puis si c'est pour que tu te prennes pour Robin des bois ou j'sais pas moi... le maitre du monde !

Elle montra la bouteille d'un petit mouvement de tête, bouteille qu'ils avaient déjà bien maltraitée.

- Bois plutôt, tu verras des couleurs et t'entendras des musiques en même temps.


Constit : 60%






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de 100' : 22


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
J'avais assez bu pour l'instant. Je n'avais plus soif et ça commençait à me brûler le gosier. Je savais m'arrêter quand il le fallait avant d'être un légume. J'ai levé sa jupe jusqu'à voir la lame et mes yeux se sont écarquillés. Je les ai relevés sur elle, vexé comme un poux.

"C'est avec ça que tu voulais pas me rater ?! Mais qu'est-ce que je t'ai fait ?!"

Vous vous souvenez ma plus grosse trouille ? Et bah c'était pas Abel. Je me suis reculé d'un coup et je me suis levé, mes pieds faisant plusieurs pas en arrière jusqu'à ce que mon corps se stabilise.

"Tu comptes faire quoi avec ces trucs, Sky ? C'est pas des jouets !"

Ok, son côté sexy Xena la guerrière, j'adorais. Mais pas avec des couteaux. Pas avec des dagues même les plus petites. J'avais failli m'en prendre un coup en Arabie, j'étais plus à l'aise avec une arme à feu pointée sur moi - je savais que j'y survivrai toujours, j'étais convaincu - mais une lame... J'étais blême.

"Tu comptais franchement me planter pour ce genre de conneries ?!"

Oui, je n'avais oublié ses premiers mots : 'Moi, je te raterais pas.' Vous savez quoi ? Ca me rassurait encore moins maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle regarda faire avec stupeur. Non mais vraiment. Du genre "attends tu déconnes là, c'est pas possible".
Sky se releva d'un seul coup.
Retomba sur son postérieur d'un second.
Ouah la vache, le whisky lui était monté à la tête comme une balle.
Elle écrasa ses yeux avec ses paumes avant de lui répondre.

- Arrete tes conneries tu sais bien ce que c'est ! on est allé les acheter ensemble.

Elle chercha du regard un appui pour se relever sans perdre l'équilibre. Rien n'étant à portée, elle se mit à genoux puis se redressa doucement.
Sky relava la jupe sur sa cuisse et défit la ceinture qu'elle jeta un peu plus loin dans l'herbe.

- Je me défends Garin, je me protège. Avec mes moyens. Va falloir t'y faire.

Elle regarda l'ensemble et haussa les épaules

- Désolée. J'ai dit des conneries sur le coup de la colère, j'te ferai jamais de mal. Même si je voulais j'pourrai pas. Jamais.

Sky le regarda, terrorisé, sincèrement peinée. Pour être honnête, c'était la deuxième fois aujourd'hui qu'elle le voyait dans cet état. Et c'était pas midi encore. Elle lui avait fait quoi cette fille au juste ? Le don de l'Epouvantail ? comme dans Batman ?
Elle s'approcha de lui, non sans mal à vrai dire, et lui caressa la joue avant de déposer un doux baiser sur sa bouche.
Puie elle le regarda avec un sourire amusé :

- Alors comme ca j'ai trouvé le moyen le plus sur de t'interdire l'accès à mes jupes ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai inspiré profondément à son contact. Rah, je détestais ça. Et je m'en voulais d'avoir réagi aussi vivement.

"Non, c'est !"

J'ai pris ses poignets pour lui baisser les mains, mais je ne l'ai pas lâchée.

"Tu viens ici et tu as besoin de te défendre ?! Je ne comprends pas ! Je... Non, ça ne m'empêche pas d'avoir envie de regarder sous ta jupe, ce n'est juste pas rassurant. Je sais que tu te défends et ça me va très bien ! Je suis pour ! Juste... Je déteste les lames, d'accord ? Je te l'ai déjà dit, je crois, je me souviens plus, j'ai la tête qui tourne. Je hais. Les armes blanches."

Je l'ai dévisagée et j'ai soupiré à nouveau. Je voulais pas être une poule mouillée à ses yeux, ni un dépressif, ni un mec qui sursaute à tout va, mais il faut croire que j'étais encore totalement à cran. J'ai glissé mes mains de ses bras jusqu'à ses épaules puis j'ai soutenu son visage entre mes paumes.

"Je suis désolé... J'ai les nerfs à fleur de peau. C'est pour ça que je voulais attendre avant de venir te voir. Tu vois, j'ai pas que des idées à la con ! Mais maintenant que tu es là..."

Et je lui ai enfin souri avant de regarder l'arme au loin. Silencieusement, je l'ai remerciée. Je détestais ces trucs.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
- Faut que j'aille faire pipi.

Vraiment d'un romantisme absolu.
Elle était pompette. Bon.. disons plutôt comme la bouteille, bien entamée. Fallait faire la pause de mi-parcours, ca s'imposait.
Elle gonfla ses poumons comme si elle allait affronter les éléments hostiles de la jungle équatoriale. En s'éloignant, elle se tourna vers lui

- J'dois me protéger tout le temps. Ici comme ailleurs. Mais pas de toi. Et pas de Hyun. J'pense pas. Ou alors il est très con. Mais il l'est pas.

Elle passa la marche de la baie vitrée du jardin en se tenant au chambranle. Dieu que la tête lui tournait !
Du salon, il l'entendit ajouter

- C'pas utile sans doute, ca va sans dire, mais ca va mieux en l'disant, tu touches pas cette lame ! Elle est enduite.

Et de disparaitre dans les toilettes.
Quand elle revint quelques minutes plus tard, elle avait son visage à l'eau. Son teint était plus frais mais ses yeux brillaient toujours comme les lumières d'un 31 décembre.
Dans sa main, elle tenait le saqué.

- Moi ca je connais pas. Il va être vraiment en colère si on en boit ?

La réponse qu'elle espérait était oui, bien évidemment.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai soupiré et levé les yeux au ciel alors qu'elle s'évadait. J'ai penché la tête pour la regarder s'enfuir et j'ai haussé les sourcils en l'écoutant. Le seul moment où je ne veux pas bouger et elle virevolte comme une luciole en pleine nuit partout.

"Tu parles de lui un peu trop familièrement à mon goût. Vous vous êtes trouvés des points communs, tous les deux ? J'ai pas pour habitude de partager ma canne à sucre, si tu vois ce que je veux dire."

Et puis, je me suis figé. J'ai regardé l'arme dans l'arme et je m'en suis approché pendant son absence. Je l'ai bousculée du pied pour la retourner en grimaçant et je l'ai poussée jusqu'à la baie vitrée pour éviter de la laisser traîner au milieu du jardin. Quand elle est revenue, j'ai grogné en boudant.

"Un seul verre, alors. J'ai quasiment rien mangé depuis des jours, si je tiens debout, c'est parce que j'ai des os en diamant plus résistants qu'une chape de plomb. Et toi, t'as des yeux qui rougissent, même qu'ils sont toujours aussi beaux, tes yeux."

J'ai l'alcool amoureux. Portez moi en justice... Je lui ai pris la bouteille et je l'ai ouverte. Je me suis laissé retomber dans l'herbe - fraîche, ça aidait - et j'ai secoué nos verres pour en éjecter les dernières traces de whisky. Vous savez ce qu'on dit des mélanges ?????

"Je n'ai jamais été amoureux."

Et j'ai levé mon propre verre vers le sien pour trinquer. Celui-là, il serait pour nous deux.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sourit de toutes ses dents tandis qu'elle se tenait dans l'encadrement de la baie vitrée, la bouteille de saqué à la main.

- Arrête de dire des conneries ! il pourrait être mon père !

Ouais dans ce domaine la aussi sa conception des choses était à géométrie variable. Juste il devait pas être à son goût.

- Il m'a sortie de taule une fois c'est tout. Et tu le connais c'est jamais sans conditions...

Là encore une demie vérité, au moins il ne pourrait pas dire qu'elle lui avait menti si un jour... non, pas de jour.
Puis son coeur manqua un battement quand il lui parla de ses yeux. Elle n'entendit pas le reste ou tout du moins son esprit ne s'y attarda pas. C'était la première fois qu'il lui faisait un compliment sans que ce soit une blague ou une petite provocation. Juste une attention gratuite.
Ca la rendit toute chose. Pas toute amoureuse, elle l'était déjà, mais avant qu'il n'ait fini de servir les verres, elle déposa un tendre baiser sur sa joue. Comme un petit remerciement en quelques sortes.

Elle trinqua aussi car de ce point de vue, elle avait une expérience chargée. Pour sa part, John était inaccessible maintenant et son souvenir lointain, mais il tenait toujours une place dans son coeur, une rien qu'à lui.
Sky enfila le verre d'une traite et eut l'impression de boire une gorgée de feu insipide.
Elle toussa, cracha et tira la langue.

- Ah merde ! ce que c'est dégueulasse !

Et elle se laissa tomber par terre, sonnée par le verre d'alcool.

Constit : 50%






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de 100' : 55


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
J'ai éclaté de rire. C'était toujours drôle de voir à quel point certaines personnes n'aimaient pas certains alcools, et leur réaction. Je n'aimais pas particulièrement la vodka, un jour, je crois que j'ai failli vomir en buvant un verre un peu trop vite. Je ne suis pas fan des alcools blancs en général. Le saké en faisait partie, mais... C'était un peu différent.

"Tu me l'aurais demandé je te l'aurais dit. Mais j'aime bien, j'ai fini par m'y habituer !"

Je me suis laissé tomber à côté d'elle pour regarder le plafond bleu océan des Caraïbes. J'ai inspiré profondément avant de relâcher tout l'air contenu dans mes poumons. Au bout de quelques secondes, j'ai tourné la tête pour la dévisager avec un demi sourire.

"Tu sais plein de trucs sur moi, et j'en sais à peine sur toi, en quoi est-ce que c'est juste ? Qu'est-ce que tu faisais en taule pour que ce soit Hyun que tu doives appeler pour en sortir ?"

Non que je n'étais jaloux... Mais c'était MA nana, pas la sienne et je le savais très porté sur les secrets. S'il me cachait des choses et envenimait Sky dans ses tentacules de poulpe, j'étais presque certain de m'énerver. J'ai entortillé une de ses mèches de cheveux autour de mon index avant de lui caresser la joue.

"Pourquoi tu m'appelles pas moi quand t'as besoin ? Tu peux, tu sais ?"


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Garin/Sky] Love You Rock'n'Roll (The Riplets)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-