2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Maze/Maddie] Pas d'erreur de destinataire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maddison DeLuca
avatar
Août 2075

Ce que j'aimais le plus au Moyen Orient ? La nuit. Elle était bien plus fraîche et agréable et après des journées entières d'enfer... Hey, mais je l'avais voulu, non ? La présence d'Abel aidait. Non parce qu'il était qui il était mais plutôt par ce qu'il était. Son pouvoir rendait les choses plus faciles qu'à l'époque.

Je n'étais pas partie sur un coup de tête. J'étais partie parce que je le devais, que j'en avais besoin et que c'était la meilleure chose à faire pour le moment. Je crois que Abel avait eu le même réflexe que moi, expliquant pourquoi il n'avait rien dit aux autres et avait attendu qu'on soit arrivés pour les recontacter. Dean était venu avec moi. Lui aussi avait besoin de quitter la ville un peu, de voir autre chose et de faire autre chose. C'est un garçon assez calme, que personne ne soupçonne. La guerre l'a transformé et je sais qu'il s'est toujours ennuyé à Megalopolis, même s'il n'en a rien dit.

Le plus dur a été de faire monter Sky dans l'avion... Dean ne serait jamais parti sans elle. Qui plus est, elle se sentait enfin utile. Encore que... Il leur a fallu une barre à mine pour me décrocher de la voiture.

Je hais les avions.

1 Nouveau Message


Sujet : Premières nonuvelles
Date : 4 Août 2075 - 5.56am (Heure de Darah - Medina)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Hey Maze...

Désolée de ne pas vous avoir contactés plus tôt, c'est la folie ici. Je t'ai fait une petite vidéo ! J'ai trop de choses à te dire et puis il est trop tard pour que je t'appelle, je pense que tu es au boulot.

Dis à tout le monde qu'on va bien. Mais garde la vidéo pour toi, pour le moment.

Bonne nuit.
Maddie


Le temps de trouver le bon angle de la caméra, je râlais dans ma barbe. Je vérifiais que tout le monde était tranquille - et on était tellement plus nombreux que prévu - avant de sourire à l'objectif. Il faisait passablement nuit et alors qu'on était hébergé chez l'habitant - un partisan de l'Aube, je m'étais posée dans la cuisine.


Pièce jointe


*remue ménage de la caméra*
*vue sur Maddison*


Hey...

Tu te souviens de la première fois que j'ai fait une crise d'allergie au soleil devant toi ? Tu croyais que je te faisais du gringue parce que je devenais toute rouge. Et puis tu as cru que je m'étouffais avec une frite. Multiplie ça par 10 et tu m'as au quotidien ici. Je me suis enfilé tellement de somnifères pour pas voir le voyage en avion qu'on a dû me porter pour descendre de l'avion. Je me suis réveillée sur un lit le lendemain. Je crois que Dean m'en veut encore de l'avoir laissé seul avec Liberation...

*grimace*

Non, en vrai, ça va. Je m'hydrate beaucoup, je bois énormément, je suis couverte ! De toute façon, on agit plus facilement de nuit. On est installés chez des gens, regarde, c'est assez sommaire. Ca me rappelle plein de souvenirs. Ah ça, ça change de Megalopolis.

*tousse*

Je voulais dire, je sais que je suis partie un peu vite et que j'aurais dû me tourner vers toi avant pour avoir ton avis objectif mais… Je crois que tu m'aurais pas laissée partir, alors… Je ne sais pas trop ce qui me fait dire ça réellement mais j'imagine que dans la situation inverse, je t'aurais empêché de partir. Enfin… J'aurais essayé.

*silence*

Je sais pas encore si j'ai pris la bonne décision. Je te le dis à retardement parce que la gamine en moi a fait son caprice. Un jour, j'aurai ma réponse. Je parle pas de venir ici… Je sais juste que je ne regrette jamais mes décisions, bonnes ou mauvaises. Je les prends à un moment donné de ma vie et c'est tout. Mais quand je rentre… J'aimerais bien qu'on discute, toi et moi. On sait qu'on peut le faire sans se taper dessus, alors peut-être qu'on pourrait éventuellement éviter l'abri anti atomique la prochaine fois ?

*nouveau silence*

Je voulais te dire qu'on va bien. C'est tendu ici, les choses sont pires que ce que l'on croyait. L'Aube est réduite à une simple petite cellule jugée terroriste - ça te rappelle quelque chose ? - et j'ai entendu dire aux infos qu'un sommet se préparait en Iraq. J'ai vu plusieurs chinois se balader à Medina, ça fait vraiment bizarre au milieu de tout ce sable et de ces beaux brunes.

*voix basse un peu lointaine*

Qu'est-ce que tu fais ?

Je fais juste un petit coucou.

*soupir*

Maddison, viens dormir. Il est tard...

J'arrive… Encore deux minutes.

*nouveau soupir et bruits de pas qui s'éloignent.*
*grimace*
*voix plus basse*


Il est encore plus ronchon que moi, je crois. Regarde ça...

*vue sur le lever de soleil tout orangé et sur le chant des prières qui émane de la Mosquée la plus proche.*

Je me rends compte que ça me manquait… C'est le son le plus apaisant que je connaisse. Bizarrement.

*retour sur Maddison*

Je t'enverrai plus de détails plus tard. Il y a beaucoup de choses que je voudrais te dire mais je peine à avoir un peu de tranquillité, on est plus nombreux que prévu ici et Dean est toujours aussi insomniaque.

*sourire*

Fais attention à toi et prends bien soin de l'Underground en mon absence.

*off*





I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar
Maddison était partie depuis quelques jours déjà sans que nous ayons eu le temps de nous reparler, aussi je devais avouer avoir été surpris de recevoir des nouvelles de sa part et surtout d'être l'unique destinataire. Je devais avouer que je peinais encore et toujours à la comprendre, ou a comprendre le genre féminin en général non?

Néanmoins j'ai écouté son message avec attention et j'ai souri, même si cela me faisait suer de la savoir avec Abel mais au moins Skylar et Dean étaient avec elle, c'était déjà cela j'avais confiance en eux.

Je pris donc le temps de faire une réponse, pas vidéo, fallait pas pousser non plus na mé ho.



1 Nouveau Message



Sujet : Au moins t'es vivante

Date : 4 Août 2075 - 3.35pm (Heure de Megalopolis)

De : captain_kirk@unitedmails.com

À : captain_carter@unitedmails.com



Message :
Salut Maddison,

Content de voir que vous êtes bien arrivés et que vous vous portez tous bien, je transmets le message dès que j'ai fini de t'écrire. Je dois aller voir Sharleen et Reese de toutes façons. On bosse sur des nouveaux trucs, les idées arrivent et on tente de faire les choses bien. Je t'en dirai plus quand on aura choisi ce sur quoi on travaille réellement car les idées ne font pas tout tu le sais bien toi aussi.

En tout cas si t'es cramoisie par le soleil ça ne se voit pas trop, t'as connu pire et ton image auprès de Liberation reste sauve du coup. *oui c'était mesquin et destiné à parler de Abel mais bon*

Sinon t'as bien fait de rien me dire sinon je t'aurais empêcher de partir, tu connais mon opinion sur Liberation, mais t'as fait ton choix au moins c'est clair, t'es allé les aider alors qu'ils n'ont pas daigné répondre à notre demande d'alliance, on sait donc qu'ils veulent bien de nos services mais qu'on doit pas attendre grand chose d'eux, que tout a un prix.

Je te demande pas d'avoir des regrets ou autre, t'as fait un choix et je sais que tu l'assumes, je suis comme toi pour ça, je le comprends.

Essaye de te ménager, veille sur Dean surtout et l'Underground est entre de bonnes mains tu le sais bien.

A bientôt.

Maze.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar
Pour l'instant, tout allait bien. Enfin, autant que ça pouvait aller.

1 Nouveau Message


Sujet : It's aliiiive, ALIIIIIIIVE !!!
Date : 12 Août 2075 - 2.14am (Heure de Baqaa - Hail)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Yo !

On a pas trop le temps d'écrire et de passer du temps derrière un ordinateur, ici. Alors on t'a fait une nouvelle petite vidéo !

Bonne nuit.
Maddie


Nous nous étions arrêtés dans un nouveau village. L'Aube faisait plus que des actes comme Liberation, ils étaient un peu comme un mélange de ce que Liberation et Underground aurait pu faire comme bébé. Dean en avait parlé le premier, je m'étais contentée d'acquiescer, aussi, je ne passais pas pour la traîtresse. Je me sentais tellement mieux depuis que nous étions ici.

C'est idiot car ce n'était pas comme si la vie n'apportait rien à Megalopolis. Mais j'avais toujours voulu, et aimé, être au coeur d'une action plus grande, à l'échelle mondiale. J'avais toujours voulu voyager et pire encore, c'était dans l'endroit qui me haïssait le plus que je me sentais le plus en adéquation avec moi-même.

Je baladais ma petite caméra partout et quand je le pouvais, j'appelais Reese qui m'aidait pour cette mission, lui qui savait pourquoi j'étais là. J'étais un peu son émissaire, dirons-nous. Il n'avait pas souhaité se déplacer lui-même. Je crois que contrairement à moi, c'est un pays qui ne lui manquait pas, il était ravi que je me propose, même s'il m'a fait une nouvelle morale quand j'ai parlé d'Abel. Mais ici, il y avait... Trop de souvenirs pour lui.

Contrairement à ce que pensait Maze, je n'étais pas là pour aider Liberation. Nous nous tenions un peu en hauteur sur une sorte de gradin en pierre et à perte de vue... Du sable. Nous étions bien enfoncés dans les terres, dans un petit village, oasis au milieu des champs dorés. Il y avait des enfants tout autour de nous qui braillaient, jouaient, tournaient autour de Liberation comme de vils farceurs.

Dean arborait une casquette pour protéger ses yeux et moi une sorte de chapeau de pêche avec mes larges lunettes et une chemise de lin sur ma peau badigeonnée de crème solaire. Un tube tous les uns ou deux jours. J'en avais une cargaison insolente, mais mes lèvres étaient quand même craquelées et Abel avait du mal à user de son pouvoir, ici.


Pièce jointe


"WAZAAAAAAAA !!!!!!!!"
"Wazaaaaaaaa !!!"
"Wouuuuuuuuuuuuuu"
"Maaaaaaaaze !!!! On a pas le temps d'écrire alors on te fait une vidéo pour que tu vois où on est..."

*caméra qui délaisse les grimaces du trio pour montrer une mare d'enfants qui courent en plein soleil. Il y a une femme assise sur un rocher en train de nettoyer un fusil, pas très grande, rousse au teint pâle mais les joues et les épaules rouges. Elle ne s'occupait pas des enfants autour d'elle. Plus loin, il y a un homme de taille assez imposante et plus âgé qu'eux tous, qui fait l'avion avec un enfant sur les épaules, et un autre accroché au torse. Il y a aussi une femme arabe d'une certaine stature qui discute avec un groupe d'hommes armés alors que vient vers elle un dernier homme de leur âge avec un bambin sur les épaules. Il est accompagné par quelqu'un d'autre et de l'autre côté, un petit groupe s'est rassemblé autour d'une table avec une grande carte routière*
*Niveau paysage, du sable, et des sortes de champs de culture avec des grosses flaques d'eau et dans le fond, il y a comme une sorte de vrombissement de machine qui tourne.*


"Voilà ce qu'on fait ici. Les Chinois bloquaient un barrage d'eau depuis des jours. L'Aube est intervenu après des négociations qui n'ont rien donné. C'est la première source d'eau à des kilomètres."

*la caméra revient sur eux alors que Skylar monte la garde un peu plus sur les rochers*

"On n'est pas ici pour Liberation, Maze, on est ici pour l'Aube."

*elle regarde Dean qui relève les yeux sur elle après avoir gratté un truc par terre. Il l'étudie, regarde la caméra, et finit par acquiescer. Maddison soupire*

"Maze, Abel n'est pas venu seul. Ils sont trois."
"Peu importe ce qui se passe à Megalopolis, ici, on a trois membres de Liberation."
"Je ne sais pas si Abel a essayé de joindre les autres, mais Eve n'est pas ici. Faites très attention, ce n'est pas parce que nous sommes réunis ici tous les six autour de l'Aube que nous conversons gaiment sur nos plans de retour au bercail. Abel ne m'a rien dit sur l'alliance, mais je crois que ce n'est pas sa priorité à l'heure actuelle."
"On a frôlé l'esclandre à l'aéroport."
"Mais on fait du bon boulot, Maze. Personne nous connaît ici à part l'Aube, c'est une véritable libération."

*Skylar se retourne, intriguée face à l'ironie et Dean pouffe de rire*

"Oui, enfin, je veux dire... Tu m'as comprise."
"Il faut qu'on y retourne. Ils ont trouvé le chemin."

*Dean se lève, non sans un coucou à la caméra et un salut et Sky le suit*
*Maddison sourit et soupire*


"Les journées sont trop courtes. J'espère que tu vas bien. A plus tard, Maze."




I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar
Force m'était d'admettre que j'avais trouvé le temps long depuis le précédent message que j'avais recu de la part de Maddison, je m'inquiétais pour elle et pour eux tous même si je savais que Dean et Skylar veillaient sur elle.



1 Nouveau Message



Sujet : Calmos frankenstein
Date : 13 Août 2075 - 1.10am (Heure de Megalopolis)

De : captain_kirk@unitedmails.com

À : captain_carter@unitedmails.com

Message :
Salut,

au moins je vois que tu t'amuses bien c'est sympa tes vacances au soleil dis donc. Je vais essayer aussi une video même si c'est clairement pas mon truc mais bon, qui ne tente rien n'a rien.

Iron Man


J'étais donc en train de mettre en place la caméra pour enregistrer le message pour Maddison.



Pièce jointe



Après divers essais, je parviens à fixer la caméra vers moi mais purée j'ai franchement pas l'air à l'aide pour le coup

Bon je suis pas certain que c'était une super idée en fin de compte de vouloir jouer les stars de ciné comme toi, je suis aussi à l'aise qu'en boite de nuit, tu sais mode sardine, spotlight et musique assourdissante.

Bref passons, vous avez fait du bon boulot si le village a retrouvé son accès à l'eau, mais bordel qu'est-ce que le MSS fout la bas? Ils sont trop loin de chez eux en ce moment. Je croyais que l'Aube c'était un groupuscule à la sauce Libération et que c'est pour ça que ton chéri et ses amis étaient présents aussi, c'est nébuleux tout ce bordel. Vous avez tous un don inné pour dire des choses sans donner d'explication ou d'infos réelles en fait.

Je me grattouille la tempe cherchant quoi dire finalement.

Par contre pourquoi tu me soulignes le fait qu'ils sont trois de libération avec toi, c'est important, je dois y voir un truc? Tu sais que les devinettes c'est pas mon fort. Ou alors en somme t'as tout libération avec toi c'est l'idée? La ville est désertée? Je sais pour Eve oui qu'elle est en ville je l'ai vu, je voulais causer MSS avec elle justement mais c'est une tombe depuis qu'elle n'est plus Sam... Enfin passons.

Bon c'était pas tout ça, regard autour de moi, rien de spécial en vue forcément, ma piaule a Résistance c'est juste mortel

Dans tous les cas faites bien attention à vous trois veillez les uns sur les autres, on a pas envie qu'il vous arrive quoi que ce soit, on... moi c'est sûr déjà, je m'emmerde grave depuis ton départ aspirant delucca *sourire à la con* personne pour me faire tourner en bourrique. Allez tcho !

Je tend la main pour couper et sauvegarder la video



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Iron Man <3
Date : 18 Août 2075 - 7.45pm (Heure de Dumat)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Ah...

Mon Iron Man...


En vérité, j'avais trouvé un endroit calme pour regarder la vidéo de Maze. J'avais même fait plus que ça, j'avais souri en posant mon menton dans ma main. Force était d'admettre que je me découvrais avec Maze un certain mal du pays. Je me rendais compte que j'appréciais de le voir bouger, d'entendre sa voix, même un peu déformée.

J'aimais d'autant plus la "présence" de Maze que j'étais carpette et que mon moral n'était pas à son fort. Allongée sur un lit de fortune, j'arborais les marques visibles d'une mauvaise hydratation. Les lèvres sèches et crevassées, la peau plaquée de rouge par endroits et le regard fatigué, la voix rauque...

Enveloppée dans une couverture, mon coussin dans un bras, j'avais posé la caméra à côté, mes cheveux épinglés dans une queue de cheval mal serrée.


Pièce jointe


Je suis malade... La traversée jusqu'ici a failli me tuer. Abel ne peut rien faire s'il n'a pas d'eau dans les environs. J'ai cru mourir. Je savais que ça arriverait mais mon corps avait oublié ce que ça faisait, le Sanctuaire à côté, c'est pour les bizus. J'ai pas le courage de taper deux mots.

*se redresse légèrement dans l'oreille en reniflant*

Je te parlais de Liberation parce que j'en connais aucun des deux. Je sais pas, je trouve ça bizarre, c'est tout. Abel et moi, on n'en parle jamais, on essaye d'éviter les disputes, on est les uns sur les autres, les tensions sont faciles, et on a pas mal de route, encore. Non, ce n'est pas tout Liberation, mais à la base, Abel partait seul. Quelqu'un les a prévenus de son départ et j'aime autant te dire qu'il a piqué une de ces colères...

*se redresse complètement pour se rapprocher de la caméra et parler d'une voix plus basse*

Mais clairement, la rouquine, je vais me la faire avant de rentrer...

*se laisse retomber dans une léger toux, confortablement dans l'oreiller*

Assez parlé de Liberation... C'est le territoire du MSS, je crois ici. Reese m'avait prévenue. On fait attention, t'en fais pas. On a de bons fixeurs et l'Aube est habituée à tout ce ramdam.

*soupir en regardant la vidéo sans son de Maze*

J'aime pas tout ce sable. Ca rentre dans les chaussures et tout. Tu t'ennuies aussi au boulot ? Trompe toi de destinataire, ça t'occupera !

*sourire de malice plein de dents*

L'autre jour, j'ai vu des femmes faire des danses du ventre. Bon, je suis incapable de le faire, mais je suis certaine que ça te plairait. Tu verrais les filles, ici, de quoi faire fondre ton armure de métal.

*main vers la caméra après un silence*

Toi aussi, tu me manques.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Un peu de poivre pour assaisonner le tout?
Date : 19 Août 2075 - 4.35am (Heure de Megalopolis)
De : captain_kirk@unitedmails.com
À : captain_carter@unitedmails.com

Message :
tu veux encore du rêve j'ai bien compris alors soit !



C'était finalement assez amusant le concept des échanges par vidéo interposées, je n'étais pas forcément à l'aise mais au moins, je pouvais finir mes phrases et dire tout ce que je voulais sans qu'elle ne me coupe, ne me frappe, m'engueule et j'en passe des meilleures.

J'avais trouvé que Maddison avait une petite mine mais bon le but n'était pas de lui faire la morale sur le fait qu'elle devait se ménager, manger et dormir, elle était une grande fille et savait ce qu'elle avait à faire. Non j'avais l'impression d'être un peu la bas moi aussi et de les soutenir, parce que je pensais aussi à Dean et Skylar forcément.

Pièce jointe



Bon je vois que cela ne te réussit pas franchement le climat du Moyen Orient, quelle idée aussi d'aller jouer la bas quand on aime la fraîcheur et la pluie, mais tu y es et je trouve que malgré ces belles cernes violacées qui ornent ton regard, tu as un beau tein un peu moins palo qu'à l'ordinaire. Tu vas voir encore quelques semaines et tu auras un magnifique teint halé et tu feras des envieuses ici, genre Echo qui voit jamais le jour ou pire Robyn.

*Je bouge un peu sur mon fauteuil, je suis mieux installé que la fois d'avant, à croire que je me suis entraîné?*

Je note pour Libération, mais je n'ai pas d'infos à te fournir sur eux, leurs agissements ou si ils bougent ici, je n'en sais rien en fait. Par contre cela m'interpelle ton truc, Abel dirige Libération non, alors qui a pu savoir ce qu'il projetait de faire et le court-circuite si il avait prévu de partir seul? C'est étrange. quant à la rouquine fais comme bon te semble, quoi que je dise tu n'en feras qu'à ton envie comme toujours donc bon, évite d'en mettre partout et de laisser des preuves ça ferait désordre non? D'ailleurs tu m'as pas dit, t'as pris un congé long sans solde ou t'as démissionné finalement?

*Se grattouille comme à son habitude le cuir chevelu et passa sa main à la Loreal style dans ses cheveux*

Fais gaffe avec le MSS clairement, ils sont partout et mijotent des trucs pas clean, dès que j'en sais plus je vous file des billes à ce sujet mais ça pue, ils bougent et pas qu'au moyen orient, ils ont un agent à Megalopolis de ce que je sais déjà et qui connaissait Jericho, celui que Liberation a perdu cet hiver au Tribunal.

*Je sors mon hp de ma poche et je vais dans le menu des contacts en montrant à Maddison *

Alors la tu vois y a Madeline, ma collègue. Maintenant *bouge dans la liste

La tu vois c'est Queen's bitch, pour toi que je ne t'oublie surtout pas, parce que t'es la reine des emmerdeuses et j'en connais pourtant des chieuses mais t'as un niveau au dessus, je dois te le reconnaître et te le concéder.

*forcément cela me fait marrer ma propre blague nulle*

Tu vas rire mais j'ai passé deux ans en Turquie avant de venir à l'Underground enfin a Megalopolis. Mercenaire , j'étais mauvais dans ce taf une horreur, trop gentil, un comble non? Bref j'ai croisé des locales mais finalement c'est une ricaine qui a retenu mon attention le temps ou je suis resté là bas. Je me demande bien ce qu'elle est devenue depuis enfin passons. Tu me manques aussi, c'est assez vide sans toi ici tu sais.

*Je coupe la caméra la dessus, pas envie d'en rajouter, la fin me déplaît, trop parlé , pas assez, Maddie va encore me faire la tronche pour avoir parlé d'une autre femme et dit ces mots aussi... chié ! *


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Je crois que tu commences à un peu trop aimer ça !
Date : 20Août 2075 - 4.26pm (Heure de Dumat)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Avoue-le, au moins !


Pièce-jointe


J'en ai maaaaaaaarre ! Je suis coincée dans ce plumard, je deviens folle ! On a essayé de reprendre la route ce matin mais je n'ai pas réussi à sortir de la maison sans me taper une crise, je suis de retour dans ce lit. Et comme je suis la seule à parler arabe...

*soupir*

Je me demande comment ils auraient fait sans un interprète. Ca me regarde pas, tu me diras.

*soupir en regardant ailleurs, le visage fatigué et marqué par le manque d'eau.*
*sourcils hauts, pleins de fiertés*


Et j'ai une très jolie couleur de peau made in Mexicana, monsieur, alors on arrête de critiquer ce que ma maman m'a offert en héritage !

*dit elle d'une voix hautaine en montrant ses bras à la teinte mordorée en faisant bouger la caméra sur son ventre dans un rire.*

J'ai pris un long congé sabbatique de six mois.

*boit un litre d'eau au moins et Skylar monte sur le lit pour venir poser sa tête sur l'épaule.*
*caresse doucement la tête du chien loup.*


Je ne sais pas pour Abel. Ils ne portent pas l'Underground dans leur coeur, j'ai l'impression. Pourtant, je ne me souviens pas qu'on leur ai fait quoi que ce soit. La réponse à ta question a été tenue à l'écart de nous, ils en ont discuté, Abel s'est énervé, oui, mais... On n'est pas au parfum. Mais je fais attention pour le MSS, ne t'en fais pas.

*fronce les sourcils en reportant le regard sur la caméra*

Je ne connais pas de Jericho. Encore une fois, Abel et moi n'en parlons jamais. Mais je savais qu'ils avaient essuyé une perte, oui. Abel était affecté, je l'ai vu. Cela dit, je ne pense pas que le MSS n'ait qu'UN agent à Megalopolis. C'est juste que si on commence à se méfier de tous les Chinois de la ville, on a pas fini.

*regarde à nouveau Skylar en lui lissant le poil alors qu'elle ferme les yeux.*
*se met à rire en se souvenant de quelque chose et regarde la caméra*


Queen's Bitch, hein ? Tu as raison, je n'ai aucun de vos prénoms dans mes contacts, des fois que je me le fasse tirer. Vu mon job, c'est vite arrivé.

*sort son propre HP pour regarder dedans et lui montre "Iron Man"*

T'es là... Mais ça, c'est quand tu me les brises pas.

*cherche, cherche*

Quand tu m'énerves, c'est ça.

*montre "Sa Majesté des Mouches"*
*montre ensuite à Skylar qui veut voir aussi, mais sans quitter la caméra des yeux, un large sourire revanchard sur les lèvres*
*bruit sourd et un peu soudain comme quelque chose qui s'effondre d'un coup*
*se redresse en regardant sur le côté*
*Skylar descend du lit*


Oh merde, il faut que tu vois ça !

*va mettre la caméra à la fenêtre : le ciel est noir avec cette teinte un peu étrange d'orange et rouge mais la pluie est torrentielle !*
*hausse le ton pour se faire entendre*


La pluie, ici, c'est genre rare, mais quand ça tombe, c'est pas pour rien ! Skylar est partie chercher les autres, ça veut dire qu'on va pouvoir reprendre la route. C'est Abel qui va être content.

*se remontre à la caméra en gardant le ton haut pour couvrir la pluie*


Arrête de jouer les gros durs, Iron Man, t'es toujours un mec gentil. T'es juste chiant. Si j'ai un tel niveau, c'est parce qu'il faut se mesurer à toi si on veut te survivre. Je voulais pas oublier de te le dire, c'est bien ! Et ne t'en fais pas pour les vides ! Tu les combles très bien, j'en suis persuadée !

*clin d'oeil*
*bisou exagéré vers la caméra*
*rire de sale garce coupé net avece la fin de la vidéo*




I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Addcition probable
Date : 24 Août 2075 - 2.53am (Heure de Megaopolis)
De :  captain_kirk@unitedmails.com
À : captain_carter@unitedmails.com


Message :
Je n'avouerais que sous la torture


Pièce-jointe


Eh bien je vois que cela ne s'améliore pas pour toi, les journées doivent être franchement longues du coup ma pauvre, mais c'est beau je trouve d'être à ce point indispensable que tu bloques tout le monde, sens-tu la pression qui repose sur tes frêles petites épaules?

un bon sourire moqueur forcément pour détendre l'atmosphère et dédramatise

Un peu plus sérieusement j'espère que ça va finir par passer, que ton corps va comprendre qu'il doit faire avec et ne plus t'ennuyer, sinon tu peux essayer de tuer les microbes avec l'alcool, au mieux ça marche, au pire tu oublieras que t'es malade non? Enfin la prochaine fois que tu fais une vidéo promets moi d'avoir meilleure mine, tu fais peur la, si je montrais ça à Echo elle ordonnerait qu'on aille te chercher pour te rapatrier, tu le sais non?

Je me réinstallais devant la caméra pour poursuivre

Sympa en tout cas ton congé, remarque moi je suis parti dans les Everglades, je pense qu'on a un problème de câblage quelque part, ou que des connexions se font mal à un moment donné, le commun des mortels prends des congés pour aller s'allonger sur une plage, faire du ski, du trek, bref pour se détendre,  je crois pas que cela me soit arrivé un jour pour tout dire, et toi?

Je n'ajoutais rien pour le MSS elle savait ce qu'elle faisait c'était une grande fille, et elle serait prudente et son regard observateur

- Je ne crois pas que le MSS n'a qu'un seul agent, je dis juste que leur homme qui est mort sur le parvis du tribunal, son propre frangin fait parti du MSS et Abel et sa soeur sont recherchés par le MSS, ça chauffe pour leurs fesses en somme.

Le surnom stupide sur mon téléphone l'avait fait sourire c'était un bon point non, vu sa tête ça devait pas arriver souvent, Abel devait d'un chiant si vous voulez mon avis :p  

Ouah cool je suis en double,  je suis sûr d'être un des rares à avoir ce privilège et tout ça parce que dans le fond tu m'aimes bien.

Je la cherchais j'avouais

La pluie a du être salvatrice pour tout le monde, surtout pour toi.  

Je voulais rajouter un truc mais j'avais pas de répliques, a froid cela me semblait tout nase ce que j'avais en tête alors j'ai juste fait un signe de la main pour dire tchao et je rajoutais une phrase malgré tout, je répondrais plus vite la prochaine fois et puis la je devais retourner aider Matt a chercher Sky, je devais avouer avoir l'esprit prit par la gamine en ce moment

Prends soin de toi Maddie.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Re: Addcition probable
Date : 26 Août 2075 - 9.12am (Heure de Mosul - Iraq)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Maze, nous approchons de la frontière Turque. Ca devient chaud, par ici. Si tu n'as plus de nouvelles de moi, ne t'inquiète pas, c'est normal, on a de moins en moins de point d'accès sur notre route. Mais tu restes mon ancre ! Je trouverai toujours un moyen de te joindre ;)


Pièce-jointe


Il fait nuit, le vent souffle dans une tente dans laquelle une bougie brille. Derrière Maddison, Abel dort, tourné de dos et elle parle à voix basse. Son visage semble moins marqué, elle s'est remise de ses crises d'allergie, même si depuis près d'un mois, elle a un peu maigri, ça n'enlève rien à son sourire. Elle est enveloppée dans une couverture pour s'abriter du froid nocturne.

"J'ai toujours su que je t'étais indispensable ! Tu l'avoues enfin, hein ! Ok, trêve de plaisanterie."

Elle se réinstalle en se rapprochant de la caméra et s’emmitouflant en baissant un peu plus sa voix. Elle s'éclaircit la gorge.

"La prochaine sortie, on va aux Caraïbes, qu'est-ce que t'en penses ?"

Son sourire, plus malicieux que jamais, est aussi un brin provocateur. Non, quand Maddison envoie une vidéo à Maze, ce n'est pas pour être sérieuse. C'est pour être tout le contraire de ses journées lourdement sérieuses.

"Han, l'autre jour, j'ai vu un serpent se frayer un chemin jusqu'au short de Dean. Tu vois, il avait installé son sac de couchage, et tout. Et là, il a senti un truc bouger, il est sorti d'un coup, il s'est mis à s'agiter dans tous les sens, il dansait comme si on lui tirait dans le plancher en criant comme une pucelle ! C'est la première fois que j'ai vu l'autre rousse rire, ça a un peu détendu les tensions. C'est pas facile tous les jours, mais je crois qu'on commence à se comprendre. Peu importe, c'est pas important. On s'aime toujours pas de toute façon."

Elle regarde derrière elle alors que Abel bouge et se tourne légèrement vers elle pour lui demander ce qu'elle fait, encore. Elle pose sa main sur son épaule en prenant une voix plus douce à peine audible. Son exaspération est très claire, en tout cas, mais il ne dit rien et se recache sous un oreiller pour couvrir le son du vent qui siffle. Après un temps, Maddison reprend à voix basse.

"T'occupes pas du MSS, pour le moment, Maze. On les occupe ici, pendant qu'ils nous regardent, ils vous oublieront un peu. Laisse-moi gérer ça."

Après un temps, elle continue.

"Garde un oeil sur Eve, si tu peux, d'accord ?"

Et pour couvrir une certaine inquiétude, elle sourit.

"Ca va, toi ? Tu me lâches as grand chose, espèce de radin ! Ca te tente, les Caraïbes, alors ? Je me doute que l'Alaska, c'est pas trop ton truc, alors... Sinon, l'Amazonie ! Qu'est-ce que tu penses de l'Amazonie. Il fait chaud mais y a plein d'eau, ça devrait aller, non, t'en penses quoi ?"

Alors que sa voix s'était élevée légèrement, Abel soupire.

"Maddison !"

"Oui, oui... J'arrive."

Elle 'regarde' Maze d'un visage un peu fatigué, il doit se faire tard.

"Je prends soin de moi, ne t'en fais pas. Fais attention à toi."

Et elle lève une main pour lui envoyer un baiser en l'air avant d'éteindre.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Warp zone
Date : 15 Septembre 2075 - 2.58am (Heure de Megalopolis)
De : captain_kirk@unitedmails.com
À : captain_carter@unitedmails.com

Message :
J'ai attendu de tes nouvelles mais rien n'est venu alors me voila de retour.


Pièce-jointe


Je ne suis pas à l'underground cette fois ci mais sur un canapé que Maddison ne connait pas, derrière moi des étagères avec des bouquins et pleins de vinyls, chez moi, dans mon petit havre de paix.

Bon soyons honnête j'ai pas compris ce qu'il s'est passé, le temps a filé sans que je ne puisse le rattraper ou le voir passer, j'ai bossé comme un dingue avec l'agence, à croire qu'ils ont tous peur du méchant loup en ce moment mais bon ça fait du bien au porte feuille, plus ils ont peur plus il raquent ces gros nases, moi je suis pour. Et puis quand je sors du taf mes journées sont doublées parce qu'on a mis en place quelques petits projets avec Bogdan, rien de glorieux mais qui nous tenait à coeur et puis y a Sharleen.

Je soupire et me pose contre le rebord du canapé, sur mon visage de belles cernes, je suis fatigué, c'est pas souvent le cas, je récupère plus vite que la moyenne mais parfois quand on abuse trop la fatigue et le corps nous disent, suffit andouille !

Je ne sais pas comment elle fait, elle déborde d'énergies et d'idées et surtout elle essaye de nous convaincre Reese et moi de ses théories économiques, on la contredis pas franchement vu que c'est pas notre came mais elle me bluffe la dessus. Par contre tu pourras dire à Dean que du coup il manque cruellement ici, il aimait les chiffres lui non?

C'est une boutade forcément. J'avais écouté son dernier message avant d'enregistrer le mien pour ne pas oublier des choses.

Sinon pour le MSS c'est bien que vous les occupiez en Iraq je suis d'accord la dessus mais tu sais très bien que je suis au moins aussi tetu que toi si ce n'est plus, cela reste encore et toujours en discussion ce point. Donc si je te dis qu'ils sont ici et que je cherche à en savoir plus c'est que je vais le faire. Je veux juste que tu sois au courant de ce qu'on fabrique, histoire que tu ne perdes pas trop le contact avec notre sombre réalité toi qui est partie t'amuser avec ton boyfrien au soleil à l'autre bout du monde !

Je re-songeais à Eve et soupirais.

J'essaye mais elle est farouchement indépendante, depuis qu'elle est retournée chez... elle... Elle s'est fermé c'est dommage, Sam me manque finalement, c'est une chouette fille. Je sais pas ce qu'ils ont subi avec son frangin mais ça devait pas être beau.

Forcément je songeais en un même à Bogdan qui lui aussi y avait droit mais je secouais la tête avant de poursuivre.

J'en étais ou, chié, je suis rincé et je déteste ça. Bref passons. J'ai pas grand chose à raconter sur moi tu le sais bien, je crois que j'ai une vie de moine en fin de compte, me manque juste la robe de bure mais bon pas certain d'apprécier. Et non pas motivé par l'Amazonie, trop humide ça. Non si je devais un jour prendre du temps pour moi , pour souffler, je crois que j'aimerais bien aller marcher sur le cordillière des Andes, pas tout faire je suis pas dingue forcément mais genre deux ou trois semaines au Perou ... Oui c'est le genre de trip qui me plairait.

Je souris car je savais que ce n'était pas demain la veille que je me permettrais ce genre de chose, c'était quand la dernière fois que j'étais allé ne serait-ce qu'au ciné? Je matais les films seul chez moi ou parfois avec la pie bavarde Sky depuis peu mais c'était rare

Je vais te laisser, je sais que tu vas bien, j'en suis certain. Je vais essayer de dormir quelques heures avant d'aller faire mon boulot officieux. Sois sage et profites de tes vacances

Je lui adressais une salutation quasi militaire avec un sourire qui démentait tout le formalisme mis autour



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Re: Wrap Zone
Date : 29 Septembre 2075 - 3.46pm (Heure de Silopi - Turquie)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
Les Andes... Ca me plairait bien.


J'étais restée sans nouvelles. Pour Maze, mais aussi pour Reese. Pour tout le monde, en fait. Ce n'était pas dans mes habitudes. Dean n'avait pas non plus donné signe de vie. Et pour cause...

J'étais dans une sorte de tente, assise en tailleur sur un lit - à croire que je ne faisais que ça - et une des bâches claquait dans le vent pas loin de moi. Il faisait toujours aussi chaud mais ici, c'était moins étouffant. Reese avait essayé de me joindre à plusieurs reprises. Je n'avais juste... pas répondu.

Pendant des jours, j'ai regardé les vidéos de Maze, les unes après les autres. J'ai relu ses mails, je l'ai imaginé les dire à voix haute. Mais je ne faisais que gagner du temps. Un temps qui m'était pourtant déjà écoulé.

Alors, quand Reese a tenté de me joindre à nouveau... J'ai répondu à Maze. J'ai essayé de faire comme si de rien n'était. J'ai... Essayé. Mais mon visage chantait une autre chanson. J'avais des brûlures, dues au soleil, une lèvre fendue, mais ça c'était presque une habitude, et des points de suture au niveau de l'arcade. Tout ça commençait à guérir, à force de rester dans le silence.

Pièce-jointe



"Fiouf ! On a enfin un peu de réseau ! C'est la cohue, ici. On ne sait plus où donner de la tête !"

Je suis plutôt bonne pour les entrées en matière. C'est après que ça se gâte. J'ai beau sourire, je sais bien que Maze ne sera pas bien dupe longtemps. J'ai grimacé.

"J'entends Reese hurler d'ici parce que j'ai pas donné de nouvelles plus tôt. Désoléééééée !"

J'aurais voulu rire mais... Aucun son n'est sorti. J'ai froncé les sourcils en reprenant le fil de la discussion. Je me suis raclée la gorge.

"Des idées avec Sharleen ? Elle en a toujours eu ! J'ai fait beaucoup de choses sous ses conseils avisés ! Elle n'en a peut-être pas eu conscience, cependant. Du coup, vous avez fait quoi ?"

J'ai tiqué en me souvenant de sa question sur Dean et j'ai froncé un peu plus les sourcils.

"Dean aime les chiffres, oui."

J'ai relevé la tête alors qu'un homme déposait des béquilles à côté de moi. Je l'ai remercié et j'ai attendu qu'il parte pour reprendre en jouant à me tordre les doigts. J'ai souri à Maze avec cette même crispation de quand je suis prise en faute et que j'aimerais bien dire ce que je devrais pas dire parce que je sais qu'il va hurler.

"On me les avait empruntées. On économise les ressources, ici."

Et puis, j'ai ouvert les bras avec un sourire, essayant toujours de bien paraître.

"Tadaaa, je suis avec l'armée américaine. J'ai vu deux agents de la CIA passer tout à l'heure, c'est marrant. Il fait chaud, ils sont dans leur costume et tout... Bien portants, leur cravate. C'est risible."

J'ai regardé ailleurs, vérifiant l'entrée, les autres lits autour de moi, la bâche à côté. Et puis, je me suis lancée en me tordant les doigts, les muscles tendus et la voix un peu tremblante.

"L'Aube est tombée. Il y a quelques jours de ça, maintenant. Ils n'étaient plus très nombreux et nous pas assez. Trois membres de Liberation, avec deux membres et demi de l'Underground... Pour venir en aide à une quinzaine de rebelles contre des centaines de militaires armés..."

Je me suis pincée les lèvres.

"On a perdu. Ils ont tué Shiri et ils ont capturé deux de ses hommes. On les a cherchés mais on ne les a jamais trouvés. On a réussi à trouver un camp de l'armée, Abel et les autres ne sont pas restés, c'était trop risqué pour eux. A la première occasion, ils se sont enfuis. Je ne sais pas où ils sont, maintenant. J'espère en sécurité..."

J'ai dégluti sans regarder la petite caméra.

"Reese m'a envoyée ici pour que je récupère des informations auprès de l'Aube. Et auprès de l'armée. Alors... J'essaye de rester discrète, tu vois, je continue ma mission, je vais finir par gagner un jour."

J'ai haussé une épaule et puis j'ai regardé l'écran en déglutissant à nouveau. Je me suis mordue la lèvre, la coupure me démangeant, mais mes yeux n'en menaient pas plus large.

"Je les ai vus... Détruire un village entier. Au début, on n'a pas compris... Alors on a répondu. On n'arrivait surtout pas à savoir si c'était... L'armée chinoise ou l'armée américaine. J'ai moi-même un doute sur ce que j'ai vu. Mais il ne reste plus rien. Quoiqu'ils cherchaient... Ils l'ont détruit là-bas."

Je me suis passée une main sur la pommette, puis la joue.

"Je suis... Tombée inconsciente assez vite, finalement et quand je me suis réveillée, j'ai voulu revenir en arrière. Parce que c'est mon pouvoir, tu vois. D'abord, mon pouvoir n'a pas marché, j'étais trop faible, j'avais trop mal, je n'ai pas réussi. J'ai essayé plusieurs fois mais Abel m'en a empêchée. Il déteste ça, tu sais ? Mon pouvoir. Celui d'un Slider, en général. Ca... Le transforme, il devient fou de rage, je ne l'avais jamais vu comme ça. J'ai même cru qu'on allait finir par se battre ! C'est Libby qui l'a forcé à faire un pas en arrière."

J'ai reniflé avec la voix tremblante.

"Je me suis engagée dans l'armée parce que je voulais faire quelque chose de bien de ma vie qui n'était qu'un champ de ruines. Chaque fois que je me souviens de Baltimore, je me souviens que je n'ai rien fait, je suis restée là, protégée par les plus grands pendant qu'ils se faisaient massacrer comme des bêtes sauvages. Et puis Zaan a disparu. Le père d'Amber... Mon propre père, totalement aveuglé par toute cette guerre. Ma mère, j'ai regardé tout le monde sortir de ma vie sans rien faire, sans bouger le petit doigt.

Personne n'avait confiance en moi, j'étais une Positive ! Et puis Dean s'est engagé avec moi. Reese nous a montré le chemin et on a grandi. On a accompli de grandes choses tous ensembles. Je me suis engagée et j'ai aidé des gens avec mon pouvoir."

J'avais beau savoir que j'ai des larmes qui me coulaient des yeux, j'arborais quand même un sourire.

"Et c'est là que tu es arrivé. J'étais un peu fatiguée, j'avais envie de m'en aller, me reposer un peu après tout ce qu'on avait vécu avec Reese. Pour le coup, j'estimais avoir rempli ma part du contrat. Mais... Tu m'as donné envie de me battre à nouveau. Tu as ravivé l'insurrection de ma vie. Parce que je voulais être libre, je refusais qu'on me dise quoi faire, je ne voulais pas rester là à te regarder me montrer du doigt comme si je faisais fausse route, ou que je m'étais plantée sur toute la ligne. J'ai voulu te montrer ce dont j'étais capable. Que je pouvais le faire toute seule. Que j'avais raison. je me suis battue contre toi pendant des années, c'était ma façon de m'affirmer, de prouver qui j'étais, ce que j'étais. Tu n'as eu de cesse que de me tenir tête et ça m'a aidée à garder la mienne hors de l'eau.

Mais cette fois, tu n'es pas là. Et j'ai beaucoup de mal à tenir."

C'était un doux euphémisme.

"Pourquoi Dieu m'a donné un pouvoir comme le sien si je ne peux pas l'utiliser ? je ne peux pas bouger, je suis coincée, j'ai l'histoire dans ma main, je peux tout changer, je peux tout réécrire, mais personne ne le veut."

J'ai ouvert la bouche, je commençais à manquer d'air.

"Ils ont tué... Tout le monde. Sous mes yeux. Et je n'ai rien pu faire. J'ai cru qu'Abel allait me tuer si je tentais quoi que ce soit, il a promis qu'il le saurait, qu'il me retrouverait et qu'il me le ferait payer. Mon pouvoir, ça le... Ca le terrifie. Il ne le comprend pas.

Je comprends, je n'ai pas droit de changer l'histoire, les choses qui arrivent, bonnes ou mauvaises, je ne suis pas Dieu pour juger de ce qu'Il décide. Mais pourquoi m'avoir donné ce pouvoir, alors ? Je peux sauver des centaines de gens, mais je n'ai pas le droit ?"

Au fond de moi, c'était comme si on me trahissait, comme si on m'enterrait vivante. Essayez de dissoudre un Positif de son pouvoir, surtout un comme moi, porté sur l'instinct, c'est incontrôlable, comme cligner des yeux quand on frappe dans ses mains. Que vous le sachiez ou non... Vos paupières clignent. C'est un réflexe.

"Je ne sais pas ce que je dois faire et tu n'es pas là pour m'engueuler, parce que j'ai été imprudente, parce que je n'en ai fait qu'à ma tête, pour me dire que tu avais raison depuis le début. Que je ne suis qu'une idiote. Que j'aurais dû faire ci ou ça. Pour la première fois de ma vie, j'ai besoin de toi. Et pour la première fois de ma vie... Tu n'es pas là. Tu es... Mon meilleur ami. J'ai besoin que tu me dises ce que je dois faire."

Je me suis penchée d'un coup vers la caméra.

"Ne dis rien à Reese, il enverrait le Mossad me chercher et tout Salvation. Je dois finir ma mission et je rentrerai."

Et j'ai coupé court.


Abel avait réussi à me faire douter. De mon pouvoir, de moi, de ma vie toute entière, de mon rôle... Tout ce travail que j'avais mis en oeuvre pour retrouver l'usage de mon pouvoir et une fois que je l'avais récupéré ? Je ne me sentais plus capable de l'utiliser. C'est marrant de constater les personnes vers lesquelles on se tourne, à la dernière seconde, parce qu'on réalise, dans un éclair de lucidité que, peut-être, jusque là, on faisait fausse route. Alors on cherche qui pourrait nous aider à retrouver le droit chemin. Il s'avère que parfois, cette personne n'est autre que celle que l'on a sous le nez depuis... Le début.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Re : Re: Wrap Zone
Date : 1 Octobre 2075 - 1.11pm (Heure de Megalopolis)
De : captain_kirk@unitedmails.com
À : captain_carter@unitedmails.com

Message :
promis, un jour on partira marcher sans se prendre la tronche dans les Andes?


J'avais regardé plusieurs fois déjà la dernière vidéo qu'elle m'avait envoyé, j'étais inquiet, réellement et je ne savais pas comment faire pour ne pas le montrer trop et pour ne pas faire ce que je maitrisais le mieux, l'engueuler et lui dire de rentrer sur le champ. Je n'étais pas son père, ni son petit ami mais j'étais d'accord avec elle, j'étais son ami et je serai la pour elle quoi qu'il arrive.

J'avais longuement réfléchi avant de lancer la vidéo pour enregistrer un nouveau message, finalement c'était plus vivant comme nouvelles, si l'exercice n'était pas simple il était moins impersonnel que des lignes sur la toile.

J'étais de nouveau dans mon propre appartement quand j'ai fait ce message, en bruit de fond, une musique que j'affectionnais et je n'avais même pas réalisé qu'elle tournait, un vieux groupe du siècle dernier, Queen.

Pièce-jointe



Salut Maddie, bon je prépare ma réponse depuis que j'ai écouté ton messag. Et je l'ai écouté de nouveau, plusieurs fois et je sais pas trop comment te répondre sans te rentrer dans le lard en fait.

Bah voila suffisait de dire la simple vérité c'était simple comme bonjour et en plus cela me fit sourire, réellement.

Je me charge de calmer Reese ne t'en fais pas pour ça mais tu m'en dois déjà plusieurs crois moi bien et je saurais te le rappeler en temps et en heure. Et Sharleen oui elle a trop d'idées et surtout elle a réfléchi tellement dessus que quand elle nous les présente on a rien à dire, elle nous remet même des rapports chiffrées, des études, des projections tout ça, j'ai l'impression qu'on est devenu une entreprise je te jure je suis paumé!

Autant plaisanter pour la faire sourire et la faire se détendre un peu car vu sa tête c'est franchement pas ça la pauvre

Bon par contre revenons à ton cas miss Deluca. Des béquilles? Un camp de l'armée américaine? Putain mais qu'est-ce qui a mal tourné pour que ça finisse comme ça? Pourquoi l'armée a détruit ce groupuscule et mobilisé autant de monde? C'est pas franchement normal non? Et l'armée ne t'a pas posé de question sur ta présence la bas? Dean et Skylar vont bien? Personnellement tu t'en doutes je me contrefous de savoir si ton Abel va bien ou pas, il est le cadet de mes soucis. Mais vous, vous êtes ma famille Maddie.

Je me suis massé le front de la main droite avant de poursuivre, ne pas m'énerver cela ne servait à rien hormis être incompris, j'avais la boule au ventre pour eux. Puis repensant à son pouvoir je réalisais que j'avais parfois trop de similitudes avec cet Abel, c'était dérangeant non?

Ecoute, ton pouvoir fait partie intégrante de toi, qu'abel le veuille ou non, que je le veuille ou non. Si il peut pas le comprendre c'est un con oublie le, passe à autre chose à la fin, tu ne fais que souffrir à cause de lui tu répètes un cycle à la noix avec ce mec, il t'apporte rien tu le réalises?

Ok c'était la poele qui se foutait du poelon car niveau engueulade et baston, elle et moi comment dire...

Ecoute bien ce que je vais te dire tête de mule et efface ensuite cette video je veux pas de trace par contre hein? Tu l'as dit tu as aidé de nombreuses personnes avec ton pouvoir, et surtout par toi même Maddison, par ce que tu es et ce que tu fais. Ton pouvoir veut pas marcher? Je sais pas le pourquoi du comment mais ça arrive, c'est frustrant, je le sais bien mais c'est ainsi, c'est toi qui m'a dit que notre pouvoir on devait pas se cacher derrière. Tu fais des choses bien parce que tu es toi, pas parce que tu es slider, c'est juste un... bonus?

Et si je te manque, tu rentres bordel, ta mission tu l'envoie aux roses, personne t'en voudras, tu as déjà fait plus que beaucoup Maddie et on veut pas te perdre. Je veux pas te perdre.

Voila je m'emportais et je m'agaçais moi même pour le coup

Merde à la fin, t'es grande, ton Abel tu l'envoie chié, quand tu réfléchis, tu hésites, tu fais de la merde crois moi, reste toi même, tu es faite pour les émotions, tu réagis et tu vis au travers d'elle, tu es vivante Maddison, c'est ce qui me saute aux yeux chaque jour quand je te croise. Alors oublie ce que pensent les autres, agis pour toi comme tu le sens. Et..

J'hésitais un infime instant avant d'ajouter

Demande le moi et je viens te sortir de la. Tu sais que je le ferai si tu le demandes.

Je forçais un dernier sourire et fit un geste de la main, la balle était dans son camp


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Re: Wrap Zone
Date : 2 octobre 2075 - 5.02am (Heure de Silopi - Turquie)
De : captain_carter@unitedmails.com
À : captain_kirk@unitedmails.com

Message :
C'est Queen que j'entends derrière toi ?!


Maze ne m'avait pas vraiment aidée à prendre une décision, mais j'avais cru entendre certaines choses dans ses mots, comme… "C'est ton pouvoir, que je le veuille ou non." Pourtant, ça allait contre ce qu'il disait après. J'étais toujours perdue, toujours dans le noir et toujours indécise. Reese m'aurait interdit de revenir dans le passé, encore que cette fois, rien n'était sûr.

J'étais sortie, avec mes petites béquilles, clopinant jusqu'à un petit promontoire d'où je voyais le jour se lever. J'avais retrouvé toutes mes forces, ou presque et j'arborais une meilleure mine - compte tenu des circonstances. C'était un spectacle aride malgré quelques touches de vert çà et là, mais il y avait du vent.

Pièce-jointe


J'ai haussé les épaules une fois à l'image.

"Mon pouvoir va bien, oh ça oui, il va bien. Il fonctionne à merveille. Je questionnais plus une question de moralité."

Et puis ja'i soufflé, comme s'il allait falloir que je dise qui a volé le chocolat. Je me suis raclée la gorge en me grattant le front.

"Il y a quelque chose dans ce village. Quelque chose que les armées américaine et chinoise veulent. J'ignore si on est tombés là par hasard ou si Shiri savait exactement ce qu'elle faisait et où elle allait. Je penche pour la seconde option, elle ère dans ces sphères depuis des années. Je veux dire, l'Aube était là depuis un moment. C'est pas comme si Abel avait eu l'idée du siècle pour Liberation. Mais Shiri a quelque chose que Liberation n'a pas… Enfin, avait. Elle ressemble à l'Underground, dans sa façon de faire, de communiquer… Bref, peu importe."

J'ai balayé l'air d'une main.

"Je ne peux pas rentrer avant de savoir ce que c'est. Je ne veux pas rentrer avant de comprendre ce qui s'est passé. Si tu veux venir me rejoindre… Fais-le, mais ce ne sera pas parce que je te l'ai demandé. Je ne peux pas te demander une chose pareille."

Si le but de Maze était de ne pas s'énerver, le mien était de pas m'en prendre à lui. Mais les habitudes ont la peau dure. Mais le pire… C'est que c'était encore ce qu'on faisait de mieux, se disputer. Je ne me suis engueulée que deux fois avec Abel et à chaque fois, on a frôlé la bombe à fusion. J'ai levé les mains, excédée, comme je l'ai dit, j'avais recouvré mes forces.

"Et oh mon Dieu, Maze, je déteste quand tu es comme ça ! Tu me dis deux choses différentes et puis tu t'en prends à celui qui est absent, parce que tu vas toujours à la facilité."

Dans les mots de Maze, j'avais cru percevoir une note, comme s'il n'avait attendu qu'un faux d'Abel pour m'engueuler. Une façon assez subtile de me dire "Je te l'avais bien dit."

"Ce qui est arrivé n'est pas sa faute, ni celle de Liberation. Il a des principes, comme toi, comme moi, et il les applique ! Je me dispute pas avec lui pour un oui ou pour non tous les quatre matins ! Et encore moins à propos de ses principes, que je respecte !"

Encore que concernant ce que Abel m'apportait, il visait juste, mais plutôt mourir que de le reconnaître !

« Le jour où tu aimeras vraiment quelqu’un, Maze, tu comprendras ! On en reparlera. J'arrive pas à croire au milieu de tout ce qui se passe, c'est ça que tu retiens. Abel. Tu sais, un jour, je vais le répéter tellement de fois dans ton oreille que tu vas en saigner, mais tu l'auras bien mérité. Bon sang, Maze ! Ce n'est pas important !"

J'ai soupiré et secoué la tête en regardant ailleurs. Je m'étais promis de pas m'en prendre à lui, mais c'était le genre de choses que ni lui ni moi ne contrôlions. Au moins, à distance, nous évitions de nous répondre - ce qui aurait donné bien pire. J'ai ramené des cheveux derrière mon oreille pour les protéger du vent.

"J'ai suivi ton conseil. Si toutefois c'en était un. J'en sais rien, dans ton charabia, je sais pas quoi en penser si t'es pour ou contre, mais si être moi-même c'est utiliser mon pouvoir, alors je l'ai fait. J'ai agi contre Abel. Ca va, t'es content ?"

J'ai haussé les épaules.

"Mais ça n'a rien changé. J'ai essayé. Trois fois. Deux fois j'ai fini à l'infirmerie avec une jambe en moins, mais je n'ai sauvé ni Dean, ni Skylar. Comme mes parents, certaines choses doivent arriver, elles arrivent et je n'y peux rien. C'est un destin. Je n'essayerai plus, ça suffit. Les jours sans fin, c'est pas tellement ma tasse de café. Au moins, j'ai pris le scénario le moins pire."

J'ai soupiré en haussant les sourcils.

"Ma jambe est juste cassée."

J'ai regardé la caméra. Au moins, je manquerai pas de m'effondrer comme la dernière fois. Je me suis grattée le coin des lèvres avant de froncer les sourcils.

"Non, je dois rester, je vais retourner fouiller le village mais l'armée américaine y est toujours. Ils ont descendu pas mal de soldats, arabes comme chinois. Je parle même pas des innocents qui ont péri dans leurs conneries. Sécurité intérieure, MSS, Mossad… Quelle différence ça fait, à force, finalement ? Mais ils me laisseront pas sortir. Je suis pas prisonnière, mais ils m'ont bloqué la plupart des accès. Parfois, j'ai le colonel qui vient s'assurer que j'ai toujours rien à dire et que je suis toujours bien docile face à l'armée. Je le suis ! Je veux dire, ça sert à quoi de me faire surveiller par deux grands gaillards ! Pour réussir à t'envoyer les vidéos, je passe par mon pouvoir, je truande. Ils peuvent pas mettre la main dessus. Ils n'ont que des versions où je te dis que tout va bien, et que je rentre bientôt."

Je me suis éclairci la gorge.

"Je vais avoir besoin de sortir du camp en toute sécurité et y revenir de la même façon pour que l'armée me ramène à la maison quand j'aurai fini. Tu sais que j'ai toujours aimé les grandes causes mondiales… Mais je vais avoir besoin de toi. Encore. Tu te souviens de ce type de Liberation dans les laboratoires ? Samaël. Ca fait un moment que je le connais, c'est chez lui que j'étais quand mon pouvoir a merdé l'année dernière et que j'étais bloquée une semaine dans le passé. Il a un appartement dans la Ville Haute, il faut que tu lui dises de venir me retrouver, je vais avoir besoin de lui. De son pouvoir, surtout ! Je te joins le plan de route jusqu'au camp. Il peut utiliser son pouvoir à l'intérieur du camp, c'est sécurisé, mais si je peux me servir du mien, lui aussi."

Je lui ai donné l'adresse de l'appartement de Samaël que je connaissais, en espérant qu'il vive toujours là-bas.

"J'ai envoyé un mail à Reese hier, j'espère qu'il ne vire pas dingue dans l'Underground… Il m'a déjà répondu de rentrer et de laisser tomber, mais c'est mal me connaître. Tu sais comme il fait ses 'C'est un ordre, DeLuca !' avec sa grosse voix dont je me fous éperdument ! Mais je refuse d'avoir fait tout ça pour rien, je n'abandonnerai pas maintenant. C'est ma faute si Dean et Skylar se sont retrouvés là-dedans."

J'allais arrêter et je me suis mordue la lèvre avant de rire.

"Je dois être maudite, ou un truc comme ça. Toutes les personnes auxquelles je tiens meurent ou bien me laissent tomber. Alors, je ne sais pas si c'est une bonne idée que tu me rejoignes. Tu n'es pas aussi invincible que tu le crois, de ça je suis certaine."

J'ai hésité.

"Mais si tu viens malgré mon avertissement, procure-toi des armes."



Pièces-jointes


Plan de route - Télécharger



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar

1 Nouveau Message


Sujet : Re: Wrap Zone
Date : 4 octobre 2075 - 11.53am (Heure de Megalopolis)
De : captain_kirk@unitedmails.com

À : captain_carter@unitedmails.com
Message :
Oui ma demoiselle, un classique qui a sa place dans mes antiquités préférées.


J'avais enregistré plusieurs, messages depuis trois jours, puis je les avais écouté, je les avais ensuite effacé parce que rien ne me convenait. Je me trouvais con de réussir à m'énerver tout seul devant ma webcam. Alors après de nombreux essais, cogitations j'avais fini par en sauvegarder un qui me ressemblait assez finalement.

Pièce-jointe



J'étais calme très calme, ce qui n'était peut-être pas forcément très normal non? Mais c'était le cas.

Alors j'ai réfléchi, et parler en décaler, t'engueuler, te faire la morale, te paraître encore plus à côté de la plaque qu'en temps normal ça me saoule. Ton pouvoir c'est toi Maddison mais je pense qu'avec toute ta volonté de bien faire il y a des choses que tu ne peux changer, j'imagine que tu peux influencer le cours des choses, détourner des événements mais qu'au final, il y a toujours une sorte d'effet papillon et que la fin est écrite, ineluctable. On peut changer le quotidien mais pas la finalité, enfin je dis avec mon point de vue de non slider, tu peux jeter ça aux oubliettes si ça te va pas, je te le dis juste comme je le sens.

Je m'approchais de l'écran, bras sur mes genoux, penché en avant. J'étais frais comme un gardon, cheveux mouillés, rasé de près, en somme près à sortir.

On va laisser ton boyfriend de côté, c'est ta vie, ton choix mais par contre pour le reste. Je t'interdis de bouger pour l'instant, soit encore patiente quelques temps. J'ai pris ma décision, je vais aller voir Samael en Ville Haute et je vais le convaincre que tu as besoin de notre aide à tous les deux. C'est pas discutable, c'est ma vie, mon choix aussi. si il a changé d'adresse Evan et Elvis vont m'aider à le retrouver, je l'imagine pas se planquer comme une bête traquée ce mec la. Bref on sera bientôt la, déconnes pas en attendant ! Et je viendrai pas les mains vides promis, j'embarque ton pote slider dans mon sac à dos et les joujous d'Elvis et de Robyn.

J'allais couper le message quand pris d'un impulsion j'ajoutais.

Je suis invincible, le tout c'est d'y croire et d'avoir confiance en soi non? et avoir des amis sur qui compter quand ça part en couille et pour tout ça je suis au point Maddie.

Un clin d'oeil accompagné d'un sourire et je coupais pour aller chercher Samael. Heureusement qu'elle m'avait pas demander d'aller voir Gen...



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Maze/Maddie] Pas d'erreur de destinataire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ZONES DE NON DROIT :: Correspondances-