2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Edwige/Sky] You're going down (Sick Puppies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sky Cervantes
avatar
Début Aout 2075

Sunny avait réinventé le sens du mot « corvée » rien que pour Sky. Elle y avait pris de la peine et du temps, à la hauteur de sa colère. Celle de ce matin-là était la moins exigeante mais par principe, la donzelle l’appliquait avec une mauvaise grâce toute lambine. Avant ses propres cours particuliers, elle devait accompagner Mike, 11 ans bientôt, à l’école élémentaire la plus proche où il était inscrit. A peu près aussi paumé qu’elle au même âge mais bien moins hargneux, il avait une fâcheuse tendance à esquiver l’école, aussi elle devait s’assurer qu’il entre bien dans les locaux avant de revenir au Casino.
De ce qu’elle en savait, il était positif et orphelin. Autant dire que son CV était succinct mais Sunny ne dévoilait jamais rien des enfants qu’elle récupérait. Très à cheval sur le secret professionnel et ce n’est pas Sky qui s’en serait plainte. Pas de ça en tous cas.
Le gamin était taillé dans une biscotte mais avait une bouche qui ne s’arrêtait jamais de fonctionner. Elle avait beau faire comme si elle ne l’entendait pas, il n’en continuait pas moins de l’abreuver de son charabia.

- … donc quand elle m’a dit « non tu sais, j’en n’ai pas assez », moi j’lui ai dit que c’était pas juste parce que hier elle en avait filé à Donnie alors que lui il s’en fout mais qu’il peut pas s’empêcher de quand même y aller tout ca pour les planquer. Moi j’aime pas quand ca tourne comme ca parce qu’après on s’engueule et c’est toujours les mêmes qui prennent alors qu’on y est pour rien et que….

… et blablablabla.
Sky avançait d’un pas trainant, les mains dans les poches de son perfecto, la sucette calée dans la bouche, le regard bovin qui ne lâchait pas l’horizon et cette putain d’école qui tardait à y poindre.

- Tu m’en files une ?
- De quoi ?
- Une sucette !
- T’as pas l’âge !
- N’importe quoi !
- T’as pas l’âge j’te dis.
- J’ai l’âge de manger des sucettes. C’est pour les gamins les sucettes. T’en manges bien toi.
- J’suis pas une gamine.
- Tu manges des sucettes.
- Je. Suis. Pas. Une. Gamine.
- Tu. Manges. Des. Sucettes.
- Putain mais c’est quoi ton problème ?
- Je veux une sucette.
- J’en n’ai pas pour toi.
- T’es une menteuse t’en as plein dans tes poches.

Sky s’arrêta sur le chemin et lui jeta un regard mauvais.

- Je te donne une sucette si je veux.
- Allez quoi ! T’as carrément pas honte de refuser une sucette à un pauvre gosse ? Comme moi ? orphelin ?
- Mais j’y crois pas ! t’as carrément pas honte d’essayer de me manipuler !
- Ca marche ?
- Non.
- Alleeeeez !
- Tu fais chier.
- Une sucette et je la ferme.

Sky en trouva miraculeusement une dans sa poche et la lui tendit. Mike afficha un sourire victorieux et la mit dans sa poche à lui.

- Tu la manges pas ?
- J’ai pas dit que c’était pour manger.
- T’as dit que tu la fermais si je t’en donnais une.
- Je peux la fermer sans manger la sucette.

Et au moins elle devait lui reconnaître qu’il tenait parole. Le reste du trajet, pas plus de cinq minutes pour être honnête, se déroula dans un silence religieux. Ils tournèrent le coin de la rue et le bâtiment scolaire apparu. Devant les grilles, les mamans se succédaient pour déposer leurs rejetons.

- C’est bon tu peux me laisser là
- J’dois m’assurer que tu rentres là-dedans.

Mike la regarda et fronça les sourcils

- Hey Sky allez, pas toi. Tu vas pas jouer les flics !

Le petit malin. Ca la piqua au vif. Ca non qu’elle n’était pas flic et c’est surement pas elle qui allait jouer les mères poules. Si Sunny voulait un truc, elle avait qu’à le faire elle-même. Elle observa le morveux et haussa les sourcils.

- Ok. Tu me jures que tu y vas hein ?
- Juré, promis, craché, croix de bois, croix de…
- Ouais ouais c’est bon… ca va.

Elle lui accorda un dernier regard suspicieux mais Mike affichait son sourire angélique n°12 et sa mine sérieuse n°21. Sky lâcha un « tsss » entre ses dents et fit demi-tour.
Seule dans la rue, et appréciant finalement assez cette petite balade matinale qui lui changeait les idées, elle se mit à laisser divaguer son imagination.
Puis elle repensa au gamin.
S’il n’allait pas à l’école, pour sûr, c’est encore elle qui prendrait. Et franchement en ce moment, elle n’avait clairement pas besoin de ca.
Sky grogna, et fit demi-tour.
Elle n’eut pas besoin de marcher longtemps.
Avant même de parvenir au coin de la rue, elle repéra Mike de loin, bien entouré. Il était au moins 3. Enfin… 2 et demi. Une demi-portion aussi haute que lui, pas plus de 10 ans, était en train d’essayer de lui expliquer la vie, bien encadré par deux grands dadais boutonneux à peu près aussi vieux que Sky qui assuraient le service de sécurité.
Voilà donc pourquoi le morveux rechignait à aller à l’école.
Sky le comprenait ô combien. Ce n’était déjà pas ce qu’il y a de plus drôle dans la vie mais si en plus si c’était pour se faire emmerder… d’autant plus que le môme commençait à se faire chahuter et ne se défendait même pas.
Et ces deux brutes là ? Elles n’avaient rien d’autre à foutre que de martyriser des gamins ? Au royaume des aveugles les borgnes sont rois !
Le sang de la donzelle ne fit qu’un tour. Ca tombait bien, elle avait tellement envie de faire bouffer ses dents à Sunny que c’est eux qui allaient prendre pour elle.
Le pas décidé, l’œil mauvais, le poing déjà serré, elle avançait vers le trio de terreurs.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar


Plus qu'un quart d'heure et je vais enfin finir la semaine, il me tarde. Le prof d'histoire est soporifique et nous rabâche les mêmes choses, comme chaque année " la planète a été dévastée, première, deuxième et troisième guerre mondiale et bla bla bla..." si on pouvait un peu nous lâcher la grappe là-dessus, ça serait un véritable miracle. Quand, enfin, le vieil homme dégarni nous annonce la fin du cours, je me lève précipitamment afin de contempler l'étendue du désastre, des fourmis jusqu'aux genoux, super, génial, magnifique journée. Mais le point positif à la fac c'est quand même que, si j'ai quelques profs ennuyeux et les jambes engourdies très souvent, je fini à 8h45 le vendredi, et ça, ça, c'est fantastique.

Je sors de l'immense bâtiment et secoue la main en appercevant Jade et Luka au loin, ils me rendent mon salut avec de grands sourire tandis que je m'éloigne dans la rue. Je les connais depuis que j'ai commencé la fac. Au début j'étais très amie avec Luka et quand je lui ai présenté Jade ils sont tous les deux tombés follement amoureux, grand bien leur fasse. Maintenant je suis un guéridon, pour ne pas dire que je tiens la chandelle. Néanmoins, ils sont toujours adorables, même si nous ne sommes presque plus en contact.

Aujourd'hui, je dois faire quelques courses. J'ai pas envie de mourir de faim dans les deux jours à venir, je n'ai plus le choix, la seule boïte de petits pois qui traîne sur l'étagère de ma cuisine, est passablement attirante... J'ai besoin de viande, d'un truc plein de protéines, et je crève la dalle. je tourne dans la rue adjacente sur un coup de tête, j'ai envie de m'acheter un paquet de clopes, c'est pas bien, je sais. Mais là j'en ai besoin, juste une, après je refile le paquet, je m'en tape.

Un frisson me parcourt l'échine quand je sors du Tabac, avec ses dents pourries, le même m'a grasseusement -plutôt que gracieusement- léché les basques. J'ai envie de me frotter les yeux pour oublier le désastre qu'était l'intérieur de sa bouche. Beurk.

- Ah enfin, tu es là ma belle, dis-je à ma cigarette. Depuis le temps.

Je m'empresse de faire craquer mon briquet pour l'allumer, j'hinale une première bouffée... et recrache mes tripes, c'est pas fait pour moi, vraiment. Pas grave, je continue quand même, je la finirai coûte que coûte, elle est trop précieuse à mes yeux.

J'avance dans les rues illuminées par un soleil vaguement recouvert de nuages. Une mouche tente désespérement de se poser sur moi, je l'attrape d'un mouvement rapide de la main et la fait brûler à l'aide de mon briquet.

- Tu l'a cherché sal...
Je me cogne brusquement dans un corps grassouillet, les épaules se retournent dans un mouvement de tête à n'enchanter que les trolls tandis que sa queue de rat flotte dans le vent. Je me retrouve nez à nez avec un garçon boutonneux et repoussant.

- Quoi ? T'as un 'blème toi ? T'veux partic'per p'tête ?
Dans son élan de rebellion et de ... je ne sais pas quoi, il attrape ma clope et l'écrase contre le mur à côté de nous.

Il n'en faut pas plus pour que je sente mon visage s'échauffer, je sens les tâches autour de mes yeux se remodeller et je sais, même sans le voir que mes yeux sont désormais entourés de motifs impressionants noirs et rougeoyants. Le garçon et son acolyte - que je n'aperçois que maintenant - lâchent un hoquet de suprise mais loin d'être découragé. Le bonhomme avance son visage vers le mien.

- Tu sais ce que tu mérites pour avoir écrasé ma précieuse ?

Je l'attrape par le col de sa veste et lui assène un violent coup de tête sur la patate qui lui sert - servait - de nez. Il s'accroupit en criant, les mains sur le visage.

Ce n'est que lorsque je relève la tête que j'aperçois un petit garçon chétif me regarder avec des yeux emplis de grattitude.

- J'te connais toi non ?

Effectivement, ce gosse me dit quelque chose, et il s'avère que j'ai une extrêmement physionomiste, mais il se peut aussi bien que nous nous soyons juste croisés dans la rue donc bon...
A ses côtés, un autre garçon de son âge environ accompagné d'un autre bonhomme queue de rat, avec un peu plus de boutons cette fois...
Et encore derrière, une jeune fille à l'expression furieuse assène une grande droite au gros raton.

Mon raton à moi, le mien, privé et personnel, défouloir de ma matinée, se relève en me faisant les gros yeux et me fait face à nouveau. Le choc qu'il m'assène me fait reculer de trois ou quatre pas mais ce n'est pas un avorton qui martyrise des minus qui va me faire déguerpir la queue entre les jambes.

- Tu me fais vraiment chier toi.

La jeune fille que je ne distingue pas bien derrière raton n°2 se démène toujours contre lui, sous les ricanements du petit haut comme trois pommes qui mériterai une bonne fessée... et cul nu en plus.

- Tu t'en sors la furie ?




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Toute aveuglée par sa rage sanguinaire, Sky n’avait pas vu la gonzesse qui était arrivée par l’autre côté. Tel un Shuttle en vitesse de pointe, elle avait foncé directement sur le premier connard qui se trouvait sur sa route.
L’effet de surprise avait joué en sa faveur et Sky n’avait pas perdu du temps à tergiverser. Elle lui colla une droite directement en pleine trogne.

Jet de des #1
Succès Succès : Boutonneux se mange un triple rotatif dans les narines. Son nez explose.
Succès Echec : Boutonneux manque son triple rotatif dans la mâchoire. Sa lèvre se fend.
Echec Succès : Boutonneux se mange son poing mais il est coriace l’animal, il s’en tirera qu’avec un bleu. Il arme déjà son poing pour riposter aussi.
Echec Echec : Sky ne parvient pas à le toucher mais avec l’élan parvient à le faire basculer au sol.

Spoiler:
 

Elle enchaîne direct. Ne pas laisser l’ennemi réagir et lui offrir l’occasion de riposter. La boots armée comme elle en a le secret, elle tape direct dans les tibias, sachant que si le coup n’est pas grave, la douleur est suffisante. Dans la foulée, elle remonte le genou jusqu’au service trois pièces.

Jet de dés #3
Succès Succès : Combo Fight ! Boutonneux pleure sa mère en tenant ses bijoux en vrac.
Succès Echec : Combo Fight ! Boutonneux esquive la remontée de bijoux mais a bien senti le coup dans les tibias.
Echec Succès : Boutonneux a esquivé la remontée de bijoux et lance la jambe pour faucher Sky
Echec Echec : Coriace l’animal il a vu le coup arriver. Il esquive et attaque.

Jet de dés #4 si Echec/Succes ou Echec/Echec
Succès : Il réussit à coller un coup de pied à Sky.
Echec : Sky saute de côté et esquive.

Sous la douleur du coup, Sky pousse un petit cri. Elle saute de côté et se prépare à attaquer de nouveau.
De son côté la drôle de fille semble s’en sortir mieux qu’elle. Son larron est déjà en train de manger son pain de rédemption et elle se permet même de lui demander comment elle s’en sort.
Essoufflée, sans quitter des yeux son adversaire, Sky hoche la tête rapidement.

- Ouais ca va… laisse-moi quelques minutes encore.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#4 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Edwige Tove
avatar
La jeune femme aux cheveux blonds pousse un cri un peu plus loin. Merde. Il faut que je me débarasse de raton premier pour pouvoir aller l'aider. Un peu de sang coagulé au bout du nez mais surtout bleu gros comme mon poing sur l'arête droite de son pif. Ses yeux bouillonnent de rage, comme s'il rêvait de me faire déguster son poing à lui, je n'en ai pas vraiment envie, je dois l'avouer... Je recule d'un pas ou deux afin d'avoir plus d'élan...


Jet de dés #1 'Quitte ou double' :
Si succès - succès : Je lui éclate la mâchoire avec un upercut et me réceptionne agilement.
Si succès - échec : Je lui éclate la mâchoire avec un uppercut, me fais mal à la main tout en me vautrant par terre.
Si échec - succès : Je le rate mais parvient à échapper de justesse à sa grande mimine qui tente de m’agripper.
Si échec - échec : Je le rate mais parvient et il m'attrape violemment pas le bras.

Merde, c'est pas gagné cette affaire, je tente une feinte quand sa main fend l'air en direction de mon visage et me retrouve au sol... que faire...

Le gosse apeuré essaie de s'approcher en douceur, je tente un mouvement dans sa direction pour lui signaler la présence de l'autre gamin derrière lui.

Jet de dés #2 'Quitte ou double' :
Si succès - succès : Le garçonnet voit mon signe, court et saute sur le dos de raton n°1.
Si succès - échec : Le garçonnet voit le signe et se retourne à temps pour engager un combat avec l'autre enfant, merci pour l'aide.
Si échec - succès : Il ne voit pas le signe mais saute sur raton n°1 pendant que l'autre gosse lui saute dessus à son tour.
Si échec - échec : Il ne voit pas mon signe et se retrouve lui aussi au sol, sous l'autre petit.  

Rien qui ne puisse m'aider. Si seulement je pouvais faire basculer ratonnet sur le sol à son tour ... J'ai mal au flan et mon visage me brûle, je donnerai tout pour m'asperger d'eau. Un poubelle par-ci, un mur par là... Il y a moyen, si je réussi à me relever discrètement ou extrêmement rapidement, que je puisse me servir de ces outils...




Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Edwige Tove' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
A peu près en même temps que la jeune fille, Sky s’aperçut que la terreur de bac à sable voulait aussi sa part de sang et s’atteler à choper Mike par l’arrière. L’étudiante tenta bien de le prévenir mais il était hypnotisé par ce combat de rue improvisé.

- Mike putain ! tes arrières !

Ce môme n’avait aucune notion du danger. Il n’avait jamais dû avoir à se battre pour assurer sa propre survie et d’une certaine manière, Sky trouvait ca plutôt bien.
Son adversaire profita de ce temps de déconcentration pour se relever et se ruer sur elle. Du coin de l’œil, elle le vit charger et au dernier moment, elle esquiva d’un bond sur le côté.
Le jeune homme offrait u angle de prise opportun et elle sauta sur l’occasion.

Jet de dés #1 :

Succès Succès : D’un coup de poing elle frappe dans les reins pour le faire plier de douleur. Elle enchaine avec un direct dans la machoire.
Succès Eches : Coup dans les reins, mais manque son direct.
Echec Succès : Manque son coup dans les reins mais pas son direct
Echec Echec : Le bougre est une véritable anguille. Il lui glisse entre les doigts.


Le type commence sérieusement à regretter d’avoir mésestimée la hargne de son adversaire. Une gonzesse ? avec son visage de poupée ? qui vient de lui filer de quoi pisser et moucher rouge pendant des jours ?

Jet de dés #2 :

Succès : Son ego a assez morflé, il se barre
Echec : Il a la rage, il va la pulvériser.

Sky peut lire la colère qui flambe dans le regard du boutonneux. Il n’a pas l’air d’avoir dit son dernier mot pourtant il a pris cher. Ce sera certainement sa plus grande erreur : ne pas savoir quand on a déjà perdu. Et si elle en juge par la maitrise de la jeune fille, les deux terreurs n’auront pas de quoi se vanter auprès de leurs potes.
Les poings serrés, elle sent la chaleur du coup précédent irradier dans sa cuisse. Au moins cet hématome-là, elle pourra le cacher à Sunny. Sky sourit à son adversaire.

- Alors branleur ! on s’la fait mettre par une gonzesse ? ca va ? ca pique pas trop ?

Ca suffit à déclencher le feu mais il a clairement mal partout. La charge est molle et sans même qu’elle sans donne la peine, parvient à esquiver le coup.
Sky plie le bras, prend son élan, et l’achève d’un coup de coude dans le bas de la mâchoire.
Enfin il se met à gémir et se barre.
Maintenant, où en était la jeune fille ? et Mike ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Edwige Tove
avatar
Le gosse, Mike apparemment, crie et se débat sous son adversaire, il n'en faut pas plus pour détourner l'attention de mon raton favori. C'est le moment de me relever.

Lancer de dés #1 : Quitte ou double :

- Echec - succès : Je me relève maladroitement et me tord légèrement la cheville, aïe. Mais j'ai de la chance, raton est toujours dos à moi.

Je plaque raton contre le mur et sens mon visage s'échauffer, je suis vraiment en rogne, ma journée est foutue, je vais avoir des bleus. Heureusement j'ai toujours des clopes dans mon paquet ... Les marques sur mon visage s'étalent un peu plus et je sens à leur échauffement qu'elles deviennent de plus en plus sombre et sanglantes. Bref, je dois être particulièrement effrayante. Il tourne son visage dans un angle bizarre afin de pouvoir mieux me voir.

Le regard de raton passe de ma face à la ruelle derrière moi... Je prépare mon poing.

Lancer de dés #2 : Quitte ou double :

- Echec : Je lui assène un coup de poing sur le nez et cette fois ci, je sens les os craquer sous la force de l'impact. Putain, voilà que j'explose la face de mineurs abrutis, j'espère que les flics sont pas dans le coin.

Je me retourne vers les petits garçons qui s'affrontent à coups de genoux et tire le sale gosse par la jambe.

- Retourne manger un bon steack avant que je te casse les dents et que tu ne puisses plus manger que de la compote. En plus c'est pas bon les fruits.

Apeuré, il ne sait pas quoi faire et me regarde avec des yeux de chat pris sur le fait.




Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Edwige Tove' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky s’approche en boitant de Mike et l’aide à se remettre sur pieds. D’un rapide coup d’œil elle évalue les dégâts. Rien de méchant, le moutard s’en remettra. Il en a été quitte pour une bonne trouille. Si la jeune fille n’était pas intervenue, il aurait sans doute pris plus cher.
La petite blonde se tourne d’ailleurs vers elle et lui adresse un franc sourire.

- Merci ! C’était cool d’être intervenu.

Puis se tournant vers le gamin qu’elle époussette sans ménagement

- Allez ! retourne en classe toi. Et la prochaine fois que des petits cons te font chier tu viens me chercher au lieu de sécher ! Sérieux ! t’es pas vrai hein !

Ledit gamin reprend ses affaire et adresse un sourire penaud à ses deux sauveuses avant de filer jusqu’à l’école sans demander son reste. Une fois qu’il eut disparu au coin de la rue, Sky se tourne vers l’étudiant.

- Salut ! Moi c’est Sky ! Ravie de te connaître !

Elle lui tend la main pour sceller l’entente cordiale de cette nouvelle rencontre, non sans remarquer les stigmates de sa positivité qu’elle porte autour des yeux. Etrange certes mais qui n’étonne pas la blondinette.

- Tu faisais quoi dans le coin ? J’t’avais jamais vu avant.

Et sur qu’elle ne l’aurait pas manquée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
J'attrape la main de Sky et la serre dans la mienne, pas trop fort car elle est un peu meurtrie.

- Sky ? Original... Moi c'est Edwige, j'insiste bien sur la prononciation - Edvige - car tout le monde se trompe en le voyant écrit. Mais on m'appelle souvent Ed.

Je sens l'écran noir autour de mes yeux se rétracter pour retrouver son apparence habituelle. Parfois, je le cache un peu sous du fond de teint mais pas aujourd'hui.

- Pur hasard, j'ai voulu changer d'itinéraire en sortant de la fac pour aller acheter du steak. J'en salivais d'avance avant que l'autre bourru soit dans mes pattes, dis je désignant le raton qui prend ses jambes à son coup.

Je ramasse mon précieux paquet de clopes, échappé dans la bataille et une pointe de douleur me prend dans la cheville, sûrement une entorse ou une tendinite, rien de bien grave. J'avale ma salive et fronce les sourcils en ajustant l'angle de mon pied.

- T'en veux une ? demandé-je en tendant une cigarette à Sky. Je ne fumerai pas tout le paquet, c'est purement rituel et occasionnel.

Je m'assois par terre, adossée au mur crépi ... ou plutôt décrépi et apporte la cigarette à mes lèvres. J'ai une vieille chanson dans la tête, j'ai dû l'entendre sur l'un de ces "Cd" ... Je ne sais plus...

- "Bang bang, he shot me down...Bang bang, I hit the ground." Et toi, qu'est-ce que tu faisais ici ?




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky observe attentivement la jeune fille en essayant de ne pas insister de trop sur ses particularités.

- Ed ! ca m’ira très bien.

Elle l’observe se soigner à sa manière non sans un haussement de sourcils. Curieuse fille.
Puis Sky vint s’asseoir à côté d’elle non sans difficultés avec le coup qu’elle avait pris sur la cuisse. Elle allait encore être bonne pour des poches de glaçons. Toute l’histoire de sa vie.

- Etudiante ? c’est cool !

Sky accepta avec plaisir la cigarette qu’elle lui offrait même si elle marqua une hésitation. Quand on essaye de fumer, c’est comme les alcooliques, il vaut mieux éviter de replonger avec une tentation. Sauf que Sky n’avait pas envie de lutter et qu’après tout, elle l’avait bien méritée.
Sunny ne le saurait pas et plus important, Garin non plus.
Et bien sûr comme elle avait que la gueule pour fumer, elle profita aussi de son feu.

- Nancy Sinatra… lui dit la jeune fille à l’évocation de sa chanson. J’aime beaucoup, ca a même pas vieilli.

Hochement de tête approbateur avec un petit sourire en coin.

- J’accompagnais Mike à l’école. On est pensionnaire du Casino là-bas, dit-elle en montrant la direction de l’océan. Un foyer d’accueil pour mineurs.

Elle se garda bien d’ajouter « délinquant juvénile » dans son cas. Autant préserver les apparences aux premiers abords.

- Il séchait l’école depuis quelques temps… maintenant je sais pourquoi.

Sky tira une latte sur sa cigarette et putain que c’était bon. Enfin non ca avait plutôt un gout de cendrier froid mais le geste, le plaisir de fumer, la brûlure sensuelle de la fumée dans sa gorge, elle adorait.

- C’est quoi ton don ?

Et avant que Ed ne se vexe ou se sente encore stigmatisée elle ajouta

- Juste par curiosité. J’ai rien contre les positifs.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Ah, comme ça le gamin séchait l'école à cause de ces p'tits voyous... Sympa... Mais il y en a tellement, un petit coup de peur mais pas de grand mal, il n'en sera pas traumatisé et même, peut-être que plus tard il ira lui même affronter les racailles.

- C'est quoi ton don ?

Je tourne la tête vers Sky et la fixe en fronçant les yeux. Qu'est ce qu'elle attend ?

- Juste par curiosité, j'ai rien contre les positifs.

Combien de fois on me l'a sortie celle là puis après, dès que vous avez le dos tourné, vlan.

- Humm ... J'ai quelques caractéristiques... On va dire que certains de mes sens sont plus aiguisés que l'humain lambda tandis que d'autres sont quasiment inexistant.... Tu vois ?

Les yeux rivés sur mes godasses, je me demande si j'ai assez bien expliqué, tout en restant floue, volontairement. On ne sait jamais, si j'en dit trop cela pourrait se retourner contre moi et ce n'est pas ce dont j'ai envie...

- Tu vois à vos âges à Mike et à toi, j'étais en foyer aussi, trimbalée d'un refuge à un autre, jamais trouvé une famille d'accueil, rien. Avec mes tâches, je pointe le doigt sur ma paupière, personne ne voulait m'approcher "ça peut être contagieux" , c'est ce que disaient les enfants avec moi. Donc bon, le foyer, c'est pas génial, je te comprends. Mais t'as quel âge là 16, 17 ? Tu vas bientôt t'en échapper ! Vraiment, si tu t'trouves un boulot ou tu t'inscris à la fac, t'es pas obligée d'y aller hein, tu sera tranquille et tu pourra foutre toutes ces conneries d'orphelinat à la benne. Finito !

Un oiseau se pose à terre, non loin de nous, je me penche en avant, sans un bruit pour essayer de l'attraper. J'approche ma main mais au dernier moment il s'envole pour se placer en hauteur. Je me vautre lamentablement au sol en ricanant.

- Merde, je les ai presque toujours d'habitude !

Je lève la tête vers Sky :

- Mike c'est un peu comme ton p'tit frère ? Genre tu t'en occupes et tout ? Ou tu fais ça parce qu'on te le demande ?




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sentit bien la méfiance de Ed et comment l’en blâmer ? C’est pas comme si elle n’en partageait pas une certaine forme d’expérience. Enfin en ce qui la concernait, elle emmerdait le reste du monde (qui le lui rendait bien) qui n’acceptait pas sa condition.

- J’suis positive aussi, te bile pas. J’te l’ai dit c’était la curiosité et puis dans ton cas c’est pas facile à cacher.

Elle lui sourit avec un petit haussement de sourcils.
Sky passa une main sur sa cuisse qui irradiait comme un four même à travers le jean.
Edwige se livrait assez facilement sur sa vie passée, peut-être du fait que la blondinette lui ait parlé du Casino. Leurs histoires étaient bien différentes mais leurs vécus assez similaires en terme de ressentis.

- J’ai eu une famille moi. Enfin non. J’ai une génitrice et un beau-père qui a cherché à me violer quand il a eu marre de me casser la gueule.

Elle en parlait avec une certaine forme d’indifférence. Cette vie-là lui semblait tellement loin maintenant. Ca faisait plus de deux ans qu’elle avait quitté ce cloaque.

- J’me suis retrouvée à la rue à survivre comme je pouvais. J’avais pris mes quartiers d’hiver chez les flics. Quand le Juge en a eu marre de me voir régulièrement dans son bureau il m’a collée au Casino.

Sky tira une latte sur sa clope, appréciant la bouffée de fumée comme un nectar.

- Si j’y reste c’est parce que ca m’arrange pour le moment. J’ai 18 ans bientôt…

Inutile de s’égarer dans les détails. Du boulot, elle s’en trouverait sous peu. La fac… on verra. Ca pourrait être une bonne couverture après le foyer et franchement, Megalopolis lui devait bien ca ! Ces connards qui l’avaient laissée moisir entre les mains d’un fou dangereux alcoolique pouvaient bien lui payer des études.
Ed entreprit de chasser l’oiseau sous le regard étonné de Sky. Définitivement, cette fille ne manquait pas de piquer sa curiosité. Elle lui retourna un sourire amusé lorsqu’elle exprima sa déception puis répondit à sa question.

- Mike ? oh non. C’est juste un petit orphelin qui est arrivé au Casino y’a pas longtemps. C’est un tendre encore. Il s’est pas assez fait casser la gueule pour apprendre la survie mais ca viendra. J’l’accompagne parce que la psychologue qui nous suit a trouvé que ca m’apprendrait la responsabilité et… euh…

Sky chercha, fouillant dans sa mémoire. Que lui avait dit Sunny déjà ? Ah oui !

- Les responsabilités et le respect de l’autre.

La donzelle se mit en doigt dans la bouche et fit semblant de vomir.

- Des trucs de psy quoi. De la merde… J’suis responsable de moi-même c’est déjà pas mal et le respect c’est juste une connerie parce que j’ai plongé son HP dans un soda et qu’elle est juste vénère !






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Positive elle aussi, tiens ça ne m'étonne pas... Je me demande de quelles compétences elle bien pu hériter...

- Ouais, enfin un coup de fond de teint et de crèmes spéciale ... Tu savais qu'il existait des crèmes spéciales pour les Pht ? C'est galère à trouver mais ça existe bel et bien. Bref, comme la plupart des gens ne voient rien parce qu'ils ne veulent rien voir, il n'essaient pas de comprendre pourquoi ils ont du mal à me regarder dans les yeux. Et puis j'ai l'habitude.

Sky me raconte ses méandres passées, on a toutes les deux connu la merde mais la sienne était mille fois plus noire que la mienne.

- Sympa ta famille un p'tit bilan psychologique pour le coup, ça ne leur aurai pas fait de mal, histoire de les interner un petit peu. Je ne te connais pas à vue d’œil t'as pas l'air de t'en sortir trop mal, t'as des fringues, de quoi te payer des couleurs, elle me lance un regard boudeur. Non mais je pense que si tu veux quelque chose, tu peux le faire, peu importe quoi, tu es ce genre de personne.

J'écrase ma cigarette sur le bitume et la lance dans la poubelle non loin. Du premier coup, chapeau. La jeune fille à côté de moi se trémousse tout en évitant de faire bouger sa jambe, elle a dû prendre un mauvais coup.

- Allez debout ! Je lui tends la main pour l'aider à se lever. Je te paie une glace !

Sous le regard interrogateur de Sky, j'ajoute :

- Enfin des petits pois surgelés quoi sinon ta cuisse va atteindre ton nombril ! Et puis si tu veux je peux même te payer une sucette, je lui fais un clin d’œil. Mais désolé, ma camionnette est déjà pleine d'enfants ...

Je vais aussi me prendre quelques bandes pour stabiliser ma cheville, j'ai pas envie de boitiller comme une débile pendant vingt ans.

Nous marchons lentement vers la supérette qui se situe seulement deux rues plus loin. Deux estropiées ricanant de leur douleur.  Les gens se retournent sur notre passage et je me sens obligée de veiller à ce que Sky ne leur fasse pas un doigt d'honneur dans mon dos.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky profita qu’Edwige aborde ouvertement le sujet pour observer un peu plus en détail ses particularismes physiques. Qu’il existe du maquillage pour les mutants ne l’étonnait même pas. Tout le cynisme de leur société. Ils étaient rejetés pour tout ce qui pouvait leur permettre de gagner leur vie mais quand il s’agissait de dépenser leur pognon durement acquis, là y’avait du monde.
Elle rit silencieusement à l’évocation de sa famille ou ce qui y ressemblait.

- J’pense que l’autre con méritait juste une balle dans la tête en guise de thérapie. Crois-moi, ca aurait couté moins cher à la société et c’aurait été plus efficace. Mais je te remercie en tous cas de me penser assez débrouillarde pour obtenir ce que je veux.

Sky tira pensivement sur sa clope avant d’ajouter

- Ouais en fait, j’obtiens toujours ce que je veux. Le problème c’est que je suis pas certaine de bien choisir ce que je veux.

Elle vit Ed se lever après avoir terminé sa cigarette. La blondinette tira au maximum sur la tige pour ne rien en perdre et écrasa le mégot sous sa boots. Babaille. A la prochaine. Dans longtemps. Elle apprécia l’aide que lui apporta l’étudiante pour se lever. Dieu que ca la brûlait ! cet enfoiré avait tapé juste. Sky sourit quand elle lui proposa une glace mais comprit vite où elle voulait en venir. Elle rit quand elle lui suggéra même de lui offrir une sucette.

- T’inquiète pas pour ca ! j’ai ce qu’il faut ! quand on veut arrêter de fumer faut prévoir l’artillerie lourde.

Avisant le mégot

- Ouais je sais… bon une seule ca peut pas me tuer, hein ?

Toujours est-il que Sky suivit sa nouvelle copine avec complaisance. Elle voulait vraiment en savoir plus sur cette fille curieuse. Elle s’obstinait à ne pas faire attention aux curieux qui ne pouvaient pas s’empêcher de dévisager Edwige. Assez étonnamment, cette dernière n’y accordait non plus aucune importance, question d’habitude sans doute. Mais il est vrai que ca la démangeait rudement de leur répondre. Si elle ne le fit pas, c’était uniquement par égard pour l’étudiante.

- Et tu casses souvent des bouches comme ca ? ou c’est juste que t’avais besoin de te défouler ? lui demanda-t-elle tandis qu’elles entraient dans le drugstore.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Lancée pour aller à l'épicerie, je ne fait que très peu attention aux tiraillements douloureux de mes membres, ça m'apprendra à arrêter le sport ! Ma nouvelle compagnonne me suit jusqu'au commerce, non sans jeter des coups d’œil sans arrêt. Comme si quelqu'un ... ou quelque chose la suivait.

Nous passons la porte coulissante quand elle me demande :
- Et tu casses souvent des bouches comme ca ? ou c’est juste que t’avais besoin de te défouler ?

Surprise par la question, je me retourne et croise son regard pétillant de malice.

- Euh... Non, pas tous les jours si c'est la question. Mais on s'offusque assez souvent en voyant ma tête donc des fois il faut en découdre et pas seulement avec les mots. Malheureusement, il faut savoir reconnaître quand on ne fait pas le poids.

J'attrape un panier dans l'entrée et commence à y empiler des steaks de toute sorte. Sky m'aide à en ajouter un peu plus. Quand le panier est à moitié plein, je lui fait signe d'arrêter. Elle me regarde, effarée.

- Quoi ? J'ai faim de viande en ce moment, je te l'ai dit non ?

Elle lève les yeux au ciel, sûrement pour signifier qu'elle ne pensais pas que j'avais à ce point besoin de m'engloutir du steak. La chanceuse, si elle savait...


- Tu vois, souvent je croise des p'tits groupes de mecs, trois, quatre... Ils se rassurent les uns les autres en se disant qu'ils sont beaucoup. Souvent se sont des négatifs ou des positifs pas assumés qui le cachent à leurs potes. Ils se foutent de ta gueule, tu t'échauffes, t'en fous une et t'en prends trois... Et après tu manges du steak.

Je me retourne pour me dirige dans le rayon sur la gauche, j'attrape de l'insecticide.

- Saleté de bestioles, je vous hais. Je vous arracherai les ailes à toutes si je pouvais, je marmonne dans ma barbe. Autumn n'aurait pas pu vous anéantir ?

Dans l'allée principale, je me dirige au fond du magasin pour aller au rayon des alcools et attrape une bouteille de leur nouvelle boisson, le whisky à l'hélium, ouais, je sais, c'est bizarre.

- On fête notre victoire ? J'ai rien a faire ce soir. Tu connais ça ? demandé-je en lui secouant la bouteille sous le nez.

Je passe en caisse et m'en tire pour les yeux de la tête, mais j'ai faim donc bon...

Une fois sortie du magasin, je dénoue ma langue et pose la question qui me trottait dans la tête depuis un bout de temps :

- Et toi, t'es positive mais, tu as quoi comme aptitude ?




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky regardait par-dessus son épaule par pur réflexe mais ce n’était pas vraiment efficient. Tibor lui en ferait la démonstration plus tard.
La justification d’Ed quant à sa tendance à expliquer les choses avec les poings arracha un sourire à Sky. La donzelle avait beaucoup de points communs avec elle finalement. Une histoire un peu similaire, l’apprentissage de l’auto-défense instinctive, quelques vices…
Elle l’aida à empiler la viande dans sac, non sans surprise. Il lui fallut quelques minutes pour additionner A+B. Sans doute sa consommation excessive de viande était-elle liée à son pouvoir. Chacun se payait son retour de bonus. Chacun à sa manière. La différence entre le sien et celui d’Ed, c’est que elle, ca lui coutait pas une petite fortune à chaque fois. Heureusement.
Puis Ed la prit par les sentiments.
Du whisky à l’hélium (*).
Clair que ce n’était pas un grand cru ou un 20 ans d’âge. D’ailleurs la dernière fois qu’elle en avait sifflé de bonne qualité, elle ne l’avait pas vraiment apprécié à sa juste valeur. Quoique… tout dépend du point de vue en fait. Elle l’avait apprécié, juste pas de manière très académique.
Non le whisky à l’hélium c’était l’ultimum de la fiesta. On cumulait les effets de l’alcool et les délires du gaz.
Sauf que… il allait falloir composer avec Sunny pour ca. Inutile de dire que si elle rentrait complètement bourrée au Casino, c’est pas seulement de l’accompagnement scolaire qu’elle se farcirait. Il lui faudrait la jouer cartes sur tables. Sauf qu’elle allait un peu choisir les cartes.

- J’ai rien de prévu non plus sauf que… j’peux pas faire comme je veux avec le foyer, tu vois ? Mais si tu m’accompagnes, j’te présente, on fait les gentilles filles trop copines contentes de se retrouver après toutes ses années qui vont boire un verre pour discuter gentiment. Tu vois le genre ?
Et en fait on se barre faire la fête…


Sky la suivit docilement à la caisse, contente que Edwige ne tente pas le diable. Avec le mauvais coup sur sa cuisse, surement qu’elle n’aurait pas couru aussi vite que de coutume.
Une fois éloignées du drugstore, la blondinette sortit de la poche de son perfecto deux cherry chups, celles-là même qui trônaient quelques secondes avant à côté de la caisse enregistreuse du magasin. Elle en tendit une à Ed, silencieusement. C’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas s’empêcher de piquer des bonbons.

- Je suis positive ouais mais je sais rien faire d’extraordinaire. Je repère les gens malades. Même ceux qui le savent pas encore.

Oh non elle n’allait pas dire à une inconnue qu’elle était une cyber. Pour obtenir une telle confession au premier rencard, fallait s’appeler Garin. Les autres, ils pouvaient se brosser. Sky avait balancé cette idée comme ca, la première qui lui avait traversé l’esprit. Les méandres de sa pensée avait suivi un fil tortueux : etudiante > angela > biologie > maladie.



(*) Tu fais référence à la bière à l’hélium qui existe déjà gros smile ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
(*) Tout à fait !


L'orphelinat, quelle merde, toujours besoin de l'approbation de quelqu'un, même pour pisser.

- Ouais, je comprends t'inquiètes, on aura qu'à dire que j'étais la fille des voisins ou ta nourrice j'en sais rien. Quoi que, je suis assez reconnaissable il n'y a pas vingt mille pht orphelins en ville, il est possible qu'on ait déjà parlé de moi. Le mieux c'est de dire qu'on était à l'école ensemble.

Je laisse Sky me guider vers la bonne route, on continue de croiser des personnes qui me fixent de façon insistante. Et je sens leur regard passer de mon sac rempli de steaks à ma main qui tient la bouteille puis à mon visage, le summum du top.

Je me dois d'éclaircir un point avec Sky :

- Tu as quand même compris que tout ce steak, ce n'est pas un seul repas hein ? Je ne mange pas comme une ogresse. C'est juste que je vais les congeler pour les manger plus tard, ça me fait le mois quoi. J'suis pas trop légumes, ils iraient foutre de l'agent mutagène dessus si ça pouvait buter les insectes. Sans même se préoccuper de "est ce que ça va tuer les consommateurs ?" Bande de friqués...

Nous marchons lentement, chacune supportant ses blessures de guerre.

- C'est affreux ton pouvoir, enfin c'est un peu un fardeau quand même, grosso merdo, t'es l'annonciatrice de la mort, t"es comme une Banshee mais... avec Yu.

Je donne la bouteille à Sky, esperant qu'elle ne la sifflerai pas sur la voie publique (de toute façon on a pas encore passé le "contrôle") et sors un petit carnet et un stylo de mon sac. Dans la colonne pouvoirs, j'inscris "peut pressentir une maladie" puis, en face, j'ajoute "Banshee ?" Sous le regard médusé de Sky, je me sens forcé d'expliquer pour ne pas qu'elle se sente trahie ou je ne sais quoi.

- C'est pour mes études, j'essaie de faire des liens avec des créatures légendaires connues...




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
- La fille des voisins ouais. J’ai grandi dans le Queen’s alors… là-bas y’a plus rien qui étonne. Même ton allure ca devrait plus alerter.

Le chemin jusqu’au Casino n’est pas si long.
Le bâtiment est assez bien placé par rapport aux services publics même si à l’origine il devait être plutôt excentré pour permettre assez de discrétion.
C’est une magnifique bâtisse à proximité des falaises qui plongent sur l’océan. L’entrée monumentale a gardé sa superbe et la terrasse arrière offre une vue spectaculaire sur le front de mer. Aucun autre panorama ne peut rivaliser.
Ed se sentit de lui expliquer les raisons de ses achats. Il est vrai que de prime abord, Sky avait pensé que la quantité était journalière. Ca paraissait plus logique qu’il s’agisse d’un achat mensuel mais hey, avec les positifs, on pouvait s’attendre à tout, non ? Sky sourit de son petit discours tout en faisant rouler sa sucette sur la langue.

- J’crois pas qu’ils pourront faire pire qu’en 2026 mais qui sait, t’as peut-être raison. En même temps j’sais pas si j’ai envie de vieillir dans ce monde de merde alors c’est peut-être pas un mal d’en terminer pas trop tard, hmm ?

Oui c’était un peu de provocation gratuite. A vrai dire, Sky ne se projetait pas du tout dans l’avenir. Elle vivait au jour le jour.
Puis elle hocha la tête à a suite du discours de Ed qui extrapolait son mensonge. Ca c’était le petit imprévu. Le retour de manivelle en somme. La jeune fille lui tendit la bouteille et Sky l’attrapa machinalement. Quand elle sortit son petit carnet, elle ouvrit de grands yeux.

- Euh… tsais…. Toutes les maladies sont pas mortelles hein… après j’suis pas obligée de le dire non plus.

Elle se pencha pour lire par-dessus son épaule. Un lien avec des créatures mythiques ? Dingue ! Cette fille était encre plus dingue qu’elle.

- Banshee ? c’est quoi une Banshee ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
- D'un point de vue moral, ça peut te saper complètement de tout garder, même si tu penses que tu t'en fous.. Tu crois que tu saurais si tu es toi même malade ou pas ? Je suis curieuse, désolé...

Nous avançons droit vers un immense portail en fer forgé. Sky se hâte de mettre la bouteille en lieu sûr, c'est à dire, son sac à dos tissé en lin ou en coton, rien que ça.

- Une banshee c'est une créature légendaire annonciatrice de la mort. En général on parle d'esprit féminin qui pleurent pour annoncer une mort future. On dit que les banshees étaient liées à des familles royales ou importantes et qu'elles annonçaient la mort de l'un des membres de celles-ci avant que cela ne se passe. Mais elles ne laissent pas un petit mot dans le style : "Hey, salut toi, il te reste quatorze jours, profites bien !" Elles se mettent à pleurer et c'est surtout pour ça qu'elles sont connues car leurs pleurs sont en fait des cris atroces que l'on ne peut stopper et qu'elles ne peuvent contrôler. A part ça, ce sont des humaines tout ce qu'il y a de plus banal, mais si t'as un cancer t'évites de les côtoyer...

La jeune fille me regarde avec des yeux de merlan frit, sûrement impressionnée d'être comparée à de tels êtres... Ou juste abasourdie de l'explication, j'en sais rien.

- Et en réfléchissant... d'un autre côté, c'est probablement lourd... T'es dans un bus bondé, vous êtes serrés et on est en plein hiver, combien de grippes et combien de rhumes ? La vache, c'est abominable.

Lorsque nous arrivons au plus près du portail, mon acolyte du jour pose un badge sur le portant central et s'annonce tout en précisant qu'elle vient avec une amie d'enfance. Dans un bruit sourd, les portants de fer s'ouvrent mollement.

- Mon endroit préféré dans le monde, j'espère juste que tu es sûre que personne ici n'a bossé dans un autre orphelinat ou foyer... Je ne me souviens même plus si enfant j'ai habité ici, je soupire. Courage Ed, pas de mauvais souvenirs !




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Edwige la prenait à son propre piège et c’était bien la première fois que Sky tombait sur quelqu’un qui épiloguait sur ses mensonges. Elle se collait la sucette dans la bouche pour ne pas s’enliser un peu plus, argumentant avec quelques « hmhm », « awouais ? » ou autre « Wouah ». Pour autant, elle était bien mal-à-l’aise pour répondre.

- Euh, pff… j’sais pas… juste j’active pas mon pouvoir quand je veux pas. J’ai jamais essayé sur moi.

Son petit laïus sur les Banshee la laissa un peu sans voix. La donzelle s’intéressait quand même à de drôles de sujet mais… chacun ses passions non ?
La Casino ne fermait plus ses grilles depuis longtemps. En matière de rénovation, vu les couts engagés, ce n’était clairement pas une priorité pour Sunny. Aussi tout le monde y entrait et sortait comme il voulait. Un éducateur faisait l’accueil pour vérifier qui était pensionnaire et qui était les visiteurs desdits pensionnaires.
Quand elles pénétrèrent dans le bâtiment monumental, Sky alla directement à la rencontre du personnel de garde.
Elle échangea quelques mots discrets avec force hochements de tête. Il sembla à Ed qu’elle avait pu obtenir un accord et d’ailleurs Sky revint vers elle avec un large sourire.

- Ca roule. Pas trop de questions à cette heure, du moment que je sois de retour en fin d’après-midi ! Viens ! on va aller sur les falaises. Y’a un petit chemin caillouteux qui descend jusqu’à une crique peu fréquentée, on y sera tranquille pour discuter.

Sky fit demi-tour, entrainant l’étudiante à sa suite. Sur le trajet, elle fit la conversation.

- C’est pas vraiment un foyer comme t’as connu tu sais ! C’est plus un… centre d’hébergement ? je sais pas trop comment dire… à part les quelques moutards qu’il y a là, la plupart ont presque mon âge. Encore mineur mais comme moi, bientôt plus. J’ai bientôt 18 ans. Si je me tiens tranquille jusque là, j’devrais éviter quelques ennuis avec la justice.

Elle haussa les épaules. Le vent était frais mais la vue imprenable. Sky connaissait bien l’endroit et elle dénicha le chemin perdu au milieu de la roche.

- T’en as croisé beaucoup d’autres des positifs ? t’as quoi d’autres comme créatures imaginaires ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Efficace et rapide, Sky obtient un oui de l'éducateur trapus en face de nous, elle revient vers moi en sautillant, toute guillerette.

- C'est à la fois bizarre et cool que tu puisses l'activer mais donc ça veut dire que si tu ne l'actives pas, t'es plus positive. Humm...


En pleine réflexion, je saisis à peine ce que m'explique la jeune fille "falaise [...] crique [...] tranquille", je réponds :

- Ok, allons-y.

Nous marchons dans les fourrés et la caillasse blanche pendant quelques bonnes minutes, Sky agite sa langue dans tous les sens.

- Oui mais si ce ne sont que des "grands" comme tu dis, pourquoi Mike est là aussi, c'est un gosse, non ? Peut-être qu'il est privilégié...

Nous nous engageons dans la roche volumineuse, le zéphyr envoie valser mes cheveux et refroidit instantanément mon visage. Sky presse le pas, peu couverte, elle doit le sentir passer, et bien.

- Non, je n'ai pas croisé tant de positifs que ça, il y en avait au centre mais on en parlait pas, ou peu, et beaucoup n'avaient pas encore développé d'aptitudes, ou au moins pas assez fort pour que l'on puisse véritablement parler de positivité. Après, est-ce que j'ai d'autres créatures ? Oui, bien évidemment. Déjà en cours, à la fac, on a parlé de la positivité et le prof a laissé sous entendre que les rapprochements étaient multiples, c'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à prendre des notes.

Nous arrivons dans un endroit plus spacieux, avec ce qui semblerait être des restes de chaises, etc. Sky s'assoit à même le sol et m'invite à faire pareil, puis, je reprends :

- Nous avons vu le tableau des pouvoirs répertoriés, travaillé dessus... Donc même si je ne connais pas de représentants de ces particularités, je sais quelles existent. Et si on part plus loin, on peut même envisager la possibilité de mutations entre elles. Mais la nature garde toujours une balance.

Je sors des verres en plastique de mon sac. Pas que je sois prévoyante mais quand j'ai mon foutu fond de teint sur la tête pour cacher mes tâches, j'ai pas envie qu'en buvant à la fontaine d'eau de la fac, tout ce foutras réapparaisse.

- Sinon, pour répondre à ta question... Je souris. Désolé j'ai un peu dévié. Humm...

Je sors le carnet de notes de mon sac et entreprends de lire quelques passages :

Citation :
Les pouvoirs comme : shapeshifter, métamorphe, animorphe viennent du changepeau, à la base c'est un regroupement : lycans, berserkers, etc. C'est tout ce qui lie l'humain avec un autre être vivant, intimement, physiquement, psychiquement ou non.

- Tu vois par exemple je fais partie de ça et j'ai adopté à la fois des caractéristiques physiques et psychiques.

Citation :
Listener -> télépathe
Psyche -> télékinésie, (livre : Carrie, Stephen King), le mal, quelque chose de néfaste dans les légendes.
Dreamer : Baku ou Mara

- Et j'en passe...

Je repose mon carnet et me sert un verre.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky haussa les épaules. Ce qu’elle savait de Yu avoisinait le zéro absolu. Pour être honnête, elle savait qu’elle était positive, avait donc un don et le reste, elle s’en foutait royalement. Le mécanisme de la chose elle s’en tamponnait.
Edwige, elle, avait l’air de s’y intéresser de près et elle se demanda ce qui pouvait bien susciter un tel intérêt. Peut-être qu’elle en portât les stigmates sur son visage…

- Bah j’suis tout le temps positive mais je suis pas obligée d’utiliser tout le temps mon pouvoir. Regarde Sunny par exemple, la psychologue du Casino, bah elle, elle arrive à commander au temps. Ca porte un nom, on me l’a dit mais je me souviens plus. Elle a pas son pouvoir actif en permanence, la plupart du temps, c’est la vraie météo. Enfin j’pense…

Oui tiens bonne question. Mais elle doutait quand même que Sunny ait un caractère océanique tempéré.
Tandis qu’elles traversaient les fourrées et empruntaient le chemin caillouteux, Sky répondit à sa question sur les pensionnaires du Casino.

- Les foyers pour les gamins sont pleins. Sunny en accueille quelques-uns quand ils ont passé les 10 ans. Ils sont pas nombreux, la plupart sont adolescents. Tu sais… quand on a l’âge d’être jugé comme des adultes mais pas de faire les mêmes choses qu’eux !

Aberration toute américaine. La majorité à géométrie variable.
Lorsqu’elles parviennent enfin à la petite crique, l’endroit n’est pas aussi désert mais certainement privilégié. Une vue directement sur l’océan, les pieds dans le sable et les falaises assez hautes pour protéger des regards indiscrets. Les embruns sont doux et même le vent du large se fait brise quand il heurte les hauts murs de pierre.
Sky aime plus que tout cet endroit.
Quoiqu’on en dise, elle a beau avoir grandi dans le Queen’s, l’Océan a toujours était assez proche pour qu’il fasse parti de son paysage, seul élément immuable de sa vie, indifférent au temps qui passe.
Avant d’ouvrir la bouteille ou la bouche, la petite blonde s’assoit dans le sable, laisse les grains glisser entre ses doigts pour en savourer le contact et observe la houle plutôt calme en ce jour.
Une fois ce petit rituel accompli, elle reprend la conversation.
Edwige était passionnante. Elle avait une approche des pouvoirs toute nouvelle qui avait le don d’attiser la curiosité de Sky. Jamais, pour sa part, elle ne s’était interrogée à ce sujet. Ed lui ouvrait de nouveaux horizons.
Elle déboucha la bouteille et pendant que l’étudiante se servait un verre et lui laissait son carnet pour lui montrer le fruit de son travail, Sky observa les pages consciencieusement.

- Tu serais comme une changepeau alors ? enfin… dérivée…

Sky réfléchit.

- Et si je te suis, les grands monstres du cinema ou de la littérature classique pourraient aujourd’hui avoir des formes positives ? les loup-garous ? les vampires ? tu crois que y’a des positifs qui boivent du sang pour rester éternels ?

Elle en frissonna. Rien que de l’imaginer… ca vous foutait la trouille.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
J'avale une longue goulée de mon whisky préféré, la voix un peu plus aiguë, je déblatère sous le regard amusé de blondie.

- Oui, je serai l'équivalent d'un change-peau. C'est sûr qu'avec tous les récits littéraires fantastiques il y en aurait. Après, d'un point de vue personnel, je pense qu'il vaut mieux partir du virus Yu et comparer a des écrits et œuvres déjà existantes plutôt que de prendre ces œuvres, en faire une liste et cocher les positifs qui s'y rattachent. Tu me suis ?

La jeune fille hoche vivement la tête.

Le sol vibre sous mes fesses, les vagues frappent de plus en plus fort la roche de la falaise. Le froid est vivifiant mais aussi frigorifiant. Je resserre ma veste autour de mes épaules.

- Je vais te raconter un truc et tu me dira ce que tu en penses. Est-ce que tu peux imaginer, si au départ de Yu le but des scientifiques avait été de créer une nouvelle ère, une nouvelle espèce humaine, avec des pouvoirs. Des personnes qui agiraient sur l'environnement, des individus spéciaux dotés de pouvoirs surnaturels, super-pouvoirs ou autre ?


Reprenant pas respiration, je fais une pause et avale une nouvelle gorgée.

- Ce ne sont que des hypothèses que l'on voit en cours à l'Université mais ça pousse à la réflexion. Je ne sais pas si je te l'ai dit ou non mais je tiens un blog, j'ai lancé un sujet là dessus une fois et les réponses étaient tellement farfelues parfois. Des théories du complot, des histoires à dormir debout.

Je sens Sky un peu paumée avec mes histoires. Moi, ça me passionne mais je comprends que cela ne soit pas le cas de tout le monde, mais comme elle avait l'air intéressée avant, je fini mon monologue et j'arrête de la saouler avec ça.

- Du coup, pour en revenir à l'idée principale. Depuis le temps que l'humanité fantasmait sur des vampires, loup-garous et autre bébêtes, pourquoi ne pas accepter les positifs ? C'est un peu pareil, sauf que maintenant, nous sommes la preuve que tout ça est bel et bien réel. Bref, tu en penses quoi toi ?

J'ai l'impression d'être essoufflée après tant de blabla. Le fracas des vagues sur la pierre en dessous de nous m'envoie de fortes vibrations, c'est un peu angoissant. Je me met debout pour moins les ressentir. C'est comme si j'avais le mal de mer. Pourtant, j'ai bien envie de rigoler !





Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écoute Ed avec une réelle fascination. La plupart des gens qu’elle a croisés jusqu’ici ne se sont jamais posé toutes ces questions. Pour être honnête la plupart des positifs qu’ils étaient avaient déjà fort à faire avec l’acceptation de leur état. Sans parler des Candidats qui eux devaient en plus s’accommoder de leur recrutement plus ou moins de leur plein gré.
Alors se poser la question de savoir quel impact Yu pouvait avoir d’un point de vue sociologique ou psychologique sur l’ensemble de l’humanité ? Pour Sky, ca relevait du débat philosophique qui se situait à un autre niveau de compréhension.
Pour autant, c’était passionnant. Le point de vue d’Edwige avait au moins le mérite de donner une dimension à ces événements qui ne manquait pas d’intérêt et qui éveillait la curiosité de la donzelle.

- Wéé… dit-elle en trainant sur la voyelle pour marquer sa propre réflexion. J’me suis jamais poser les questions comme ca mais t’as putain raison en fait ! Moi j’ai toujours cru que c’était parce que les chinois détestaient les américains tu vois et qu’ils voulaient faire un test mais en fait c’était peut-être bien plus que ca !

Elle se rapprocha de l’étudiante et hocha la tête, non sans sourire à la voix déformée qu’elle arborait maintenant.

- Tu sais, dans le fond j’suis assez d’accord parce que j’ai toujours pensé que ces putains de lois discriminatoires c’était de la merde. Avoir des positifs dans son camp, c’est carrément un plus ! On peut apporter plein de choses supers à la société, tu vois ? Moi j’me sens pas différente d’un négatif, juste j’ai un talent en plus. Comme une nana qui a une voix de ouf et qui fait de la chanson ! on lui reproche pas de savoir chanter, elle !

A la réflexion, si l’idée d’Edwige se défendait, elle se demandait alors pourquoi, depuis, les Chinois n’avaient pas gardé pour eux une telle découverte pour s’octroyer quelques talents qui leur serviraient bien. Oh… wait…

- Le bombardement c’était qu’une première étape en fait. Si ce que tu dis est vrai, alors bientôt y’aura de plus en plus de positifs et le monde sera bien obligé de les accepter…

… et pourquoi ne pas envisager un second bombardement pour le coup et créer encore plus de positifs ? Ca faisait sens.

- Moi j’aime bien l’idée qu’on soit des êtres surnaturels.

Sky ouvrit les mains et les yeux et prit une voix caverneuse

- Tremblez mortels car nous marchons sur le monde !!!!






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
- Tu vois, mon idée de relier à des mythes ne marche pas toujours, par exemple, les cybers, à l'époque, avant l'arrivée de Yu, ce n'était pas hyper développé... Enfin oui mais delà à trouver des histoires de personnes liées à l'informatique comme ça... Non. Certes, les humanoïdes, les robots étaient là mais c'est tellement différent à mon sens.

J'essuie la poussière sur mes chaussures et reprend mon exposé.

- J'arrive pas à me faire un avis, c'est tellement... barré, je soupire. Si c'était vrai ça chamboulerai tout, mais c'est un bon moyen de la relativiser la situation. Avec les stigmates que je porte, ça m'a beaucoup aidé au fil du temps. Les regards, les moqueries, j'ai surpassé tout ça.

Sky part un peu loin dans sa réflexion, l'alcool y est sûrement pour quelque chose. Mais elle est tellement enthousiaste à cette idée que je n'ose pas lui dire quoi que soit.

- J'aimerai bien qu'une étude comparative, une vraie, soit menée par des scientifiques, psychologues, sociologues, médecins, je ne sais pas ! L'idée est vraiment terrible !

Un blanc s'installe, je me concentre sur le bruit des vagues tandis que Sky avale goulûment de grandes gorgées de whisky en pinçant le nez à chacune d'elles.
Je me ressers un verre tandis que la jeune fille ricane toute seule, probablement perdue dans ses pensées. L'air frais fait voleter ses cheveux autour de son visage, elle est vraiment mignonne. Un visage d'ange avec un caractère de feu. Les personnes déterminées comme ça, je trouve ça grisant, ça apporte un peu (beaucoup) de piment dans la vie.

- Dans tes proches tu as d'autres positifs ? Ou tu es seule ?

Avec un mental comme le sien, je me demande si elle a eu quelqu'un avec elle en grandissant pour comprendre son pouvoir...




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Tandis qu’Edwige parlait et faisait référence à ses marques qu’elle portait comme un étendard, Sky posa les yeux sur son visage. Tant mieux si aujourd’hui elle s’en accommodait mais ça n’avait pas toujours dû être facile. Beaucoup de personne ne devait pas accorder d’importance à ses jolis traits au regard de ses stigmates. Dommage.

- Tu les as toujours eues ? Ou elles sont apparues avec ton don ?

C’était de la curiosité oui, et elle espérait vraiment qu’Ed ne s’en offusquerait pas. A vrai dire, à part Garin, elle ne se souvenait pas avoir croisé qui que ce soit qui portait sa positivité sur son visage.
Elle ne rechignait pas à partager la bouteille de whisky avec la jeune fille mais elle prenait garde à ne pas être complètement saoule. Non seulement ce serait encore l’interrogatoire au Casino mais en plus elle risquait d’être malade.

- Ca viendra, dit-elle avec une voix de castafiore qui lui arracha un éclat de rire.

Elle se calma et reprit

- Ca viendra les études… si y’a des gens comme toi.

Définitivement elle n’arrivait pas à garder son sérieux. Il lui en fallait peu pour rire, c’était dans sa nature. Elle se dit qu’elle en amènerait une pour sa prochaine cuite avec Garin. Ca le ferait marrer aussi.
Après avoir retrouvé un peu de contenance, elle répondit à la question d’Edwige.

- Bah je suis surtout avec des positifs. Avant quand j’étais… loin du Casino, j’avais une amie. Une fille avec qui je m’entendais super bien et qui était négative. J’sais pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui mais… j’crois que c’est la seule que j’ai eu de proche. J’ai toujours l’impression d’être une paria avec les ceux qui sont pas positifs. J’ai pas du rencontrer les bonnes personnes faut croire.

Sky s’allongea sur le flanc et leva ses yeux clairs vers Edwige.

- Et toi ? t’en as ? T’as un petit copain ?

Ouais la question était subsidiaire mais méritait d’être posée non ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Je soupire et lisse mes cheveux en arrière.

- Ouais, je pense car du plus loin que je me souvienne, je les ai toujours eues. C'est même l'une des raisons pour lesquelles j'ai élaboré la théorie de l'abandon de mes parents. En fait si j'avais été simplement positive, sans rien d'aussi visuel, peut-être qu'ils m'auraient gardée... Ou pas. C'est trop tard de toute façon et je m'en sors pas si mal que ça.

J'explose de rire en entendant la voix ridicule de Sky, le whisky fait bel et bien son effet. Mon esprit est un peu embrumé à cause de l'alcool mais cela fait du bien de lâcher un peu prise.

- Ouais, j'aimerai bien, en fait j'aimerai être journaliste, décortiquer les trucs, j'adore. Là mon blog marche vraiment bien et j'espère que cela m'ouvrira des portes.

Sky a eu de la chance, enfin, je sais pas. Elle était avec d'autres positifs et a eu quelques amis, après c'est difficile de juger de but en blanc comme ça car avec son caractère ses proches devaient avoir l'impression d'avoir affaire à un taureau mécanique monté au plus au niveau.

- Ah... J'ai eu des amis, oui mais pas qui sont resté. Enfin, comment expliquer... J'ai des connaissances, des potes mais des amis, pas vraiment. Au premier abord, pour toi sûrement je donne probablement l'impression d'accorder ma confiance facilement car je dis ce que je pense et je n'ai pas grand chose à cacher. Enfin je ne vais pas mentir, ce n'est pas utile, ça ne m'apporte rien mais accorder ma confiance, c'est plus difficile. Je juge plus sur les actes, sur ce que je peux voir, pas tant sur ce que l'on me dit.

J'ai jamais vraiment eu de copain, j'ai connu des garçons, mais pas de longue durée. C'est pas comme si je n'en voulais pas, au contraire ! Mais avec une couche de fond de teint ils sont moins effrayés... Et c'est pas le but, je veux me sentir normale, pas comme si j'avais un masque sur la face.

- Non, j'ai pas de copain, c'est pas trop facile avec la tronche que je me tape. Il n'y a pas beaucoup d'homozygotes, enfin perso j'en ai peut-être rencontré un dans ma vie. Et même si les autres sont positifs, ils n'acceptent pas forcément les positifs qui sont trop ostentatoires.

Je réfléchis un instant, j'ose ou pas ? Allez.

- Et en plus, comme mon totem c'est le caméléon, j'ai hérité de ses "atouts", c'est à dire que mes stigmates changent de couleur en fonction de mes émotions. Lorsque ce sont des émotions romantiques, elles tournent au rosé, rouge. A la base c'est pour séduire mais ça a plutôt l'effet inverse. Et toi alors ? Racontes moi tout ! Tu n'aurais pas peur de trouver un copain avec qui tu a envie de rester et de découvrir par hasard qu'il a une maladie grave ? Pff... affreux.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky garda son sérieux quand Ed fit une allusion à ses origines orphelines mais l’étudiante enchaina rapidement sur son activité actuelle.

- Un blog ! C’est génial ca… tu me fileras l’adresse ? j’vais souvent sur le wired…. Pis si un jour tu deviens une journaliste célèbre j’pourrais dire que je t’ai connue avant sans me la péter !

La jeune fille était bien placée pour comprendre les réticences d’Edwige à accorder sa confiance. Plus d’une fois elle avait dû être déçue ou même rejetée et ca forgeait un caractère. Sky ne partageait pas cette expérience. C’était un petit animal facile à apprivoiser et si elle ne comptait pas beaucoup d’amis c’était uniquement parce qu’elle peinait à s’attacher et à s’investir émotionnellement. Elle savait où ca la menait la plupart du temps. Garin en était un exemple flagrant

- Ouais j’imagine que les gens ont du mal à pas s’arrêter à ce qu’ils voient de toi en plus. Mais t’as raison, les gens mentent tout le temps en plus. Tout le monde.

Elle la première…
Edwige lui décrivit un peu plus les conséquences de ses stigmates et pour sa part, elle trouvait ca plutôt marrant. Bon, elle n’était pas un garçon alors elle était mal placée pour lui faire un compliment qui serait pris pour ce qu’il était.

- Moi j’trouve ca dommage, j’te trouve jolie même avec tes marques. Et puis c’est marrant, c’est un peu comme quelqu’un qui aurait plein de taches de rousseur ou… j’sais pas… des trucs du genre. C’est aussi bizarre si tu veux mon avis, juste qu’on est plus habitué aux tâches de rousseur.

Sky bu une gorgée de whisky supplémentaire avant de délaisser la bouteille. Elle s’assit en tailleur et sourit doucement à Edwige.

- J’suis une cyber Ed. J’connais rien aux maladies. Juste… j’aime pas trop le dire comme ca parce que j’ai toujours peur que ca se sache trop. A notre époque, c’est presque une chance ce genre de pouvoir et j’suis sure que y’a plein de gens pas recommandables qui seraient contents de mettre la main sur une petite cyber de 17 ans qui a encore tout à apprendre.

Elle soupira et rit

- Excuse moi j’suis un peu parano des fois. C’est mon copain qui déteint sur moi j’crois…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Sky accueille l'information avec enthousiasme, une blogueuse, journaliste, apparemment c'est plutôt la classe. Je lui déchire un bout de mon carnet sur lequel je griffonne l'adresse de mon blog, mon mail et mon numéro de cellulaire et le lui tends. Surprise, elle approche le papier de ses yeux et tente de déchiffrer mon écriture illisible.

- C'est euh... Mon blog, mail et numéro de téléphone, ça serait cool que tu me files des nouvelles de temps en temps miss !

Elle acquiesce et avoue enfin que son pouvoir n'est pas de savoir quand quelqu'un est malade. C'était un peu flagrant dans le sens ou elle ne pouvait pas réellement l'expliquer. Mais cela aurait aussi pu être de la gène. Je suis donc à demi surprise par la déclaration de Sky.

- Je comprends ne t'inquiètes pas, tu as la chance de pouvoir mentir là dessus ou même de dire que tu es négative, au vu de ton caractère, cela ne m'aurait même pas étonné que tu sois en réalité un ours des montagnes. Ah ah ah !

J'avale ma dernière gorgée de ce sirop à vous torcher les boyaux.

- C'est normal que tu sois parano, on en voit des vertes et des pas mûres tous les jours. Les moqueries, les insultes. Mais il faut relativiser, quelque par au fond d'eux il y a sûrement de la jalousie. Et de la peur aussi, bref, faut pas s'en occuper. Après, si t'es une cyber, je comprends encore plus ta méfiance.

La nuit commence à tomber et l'air se rafraîchi à nouveau.

- Avec mon pouvoir, je ne pense pas que l'on puisse m'exploiter. Hormis le fait que j'ai une vision excellente, on peut me forcer à devenir pilote mais... C'est tout ! Peut-être que si mon pouvoir évolue, je devrai prendre exemple sur toi mais pour le moment, je touche du bois !

J'accompagne ma phrase en me tapant le crâne, faute de bois.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky prit le petit bout de papier contenant les informations sur les cyber-activités d’Edwige et le cala dans une des poches de son jean.
L’étudiante ne sembla pas se formaliser de son petit mensonge même si dans la tête de la donzelle, ce qu’elle appelle « paranoïa » n’avait rien à voir avec les moqueries ou rejets coutumiers dont les positifs font l’objet. Non, dans sa tête, ca impliquait des choses plus désagréables. Elle ne sut vraiment dire si c’était de la naïveté de la part de son interlocutrice ou juste de la prudence.

- Une ourse des montagnes ? répéta-t-elle en riant. Je sais pas ce que c’est et je sais pas trop comment je dois le prendre. T’imagines quoi ? que je suis du genre à écorcher le premier qui m’adresse la parole ? Moi je tape jamais la première !

Non, jamais la première. Elle concevait le combat comme une défense avant tout et c’est sans doute pour cette raison qu’elle n’avait jamais vu l’utilité d’apprendre à se battre réellement. Il faudrait sans doute corriger cet état de fait.

- Tu sais, toi tu vois peut-être pas comment ils pourraient exploiter ton don mais… T’as entendu parler des Candidats j’imagine, hein ? En tant que positifs on en entend toujours parler. Y’a des rumeurs et des trucs qu’on sait pas trop si c’est vrai qui circulent tu vois mais… n’empêche que ces positifs là, y’a bien des gens qui leur ont trouvé un intérêt ! Et ces gens là, j’aime autant pas les croiser de trop près.

D’un doigt elle indiqua les stigmates que Edwige portaient sur le visage.

- En fait à part manger beaucoup de viande, j’ai pas trop compris… tu sais faire quoi ? Concrètement ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
- Non, pas tant que ça, c'est plutôt que je ne pense pas que tu te laisses marcher dessus, tu as l'air plutôt effrontée.

Evidemment, j'ai déjà réfléchi au fait que mon pouvoir puisse être exploité mais hormis deux trois personnes de mon entourage et les médecins que j'ai été obligée d'aller voir, personne ne connaît vraiment tout de mon pouvoir, il est encore en évolution. Secrètement, j'ai plusieurs idée d'évolution, et si, je pouvais modifier les traits de mon visage, la façon dont je suis perçue, les couleurs de mes gènes : cheveux, yeux, peau... ou même carrément devenir invisible, ça serait énorme. Après c'est aussi possible que ma langue devienne étirable à souhait pour choper les insectes et ça, c'est vraiment crade.

- Humm... Et bien, j'ai les propriétés d'un caméléon, je résiste mieux à la chaleur et je suis extrêmement sensible aux ultrasons. De jour, j'ai une meilleure vue que les pilotes d'avion mais de nuit, je suis bien handicapée. Je n'ai pas non plus une super ouïe. Ce sont surtout des caractéristiques qui se sont amplifiées ou atrophiées pour l'humain en moi. Ah ! Et j'oublierai presque les taches sur mon visage, elle changent de couleur selon mon humeur, sympa hein !

Je ne connais pas de cyber personnellement, je sais qu'ils existent mais ce qu'ils peuvent faire... l'étendue de leurs pouvoirs, je n'en ai aucune idée..

- Et toi, tu pirates, tu amplifies des signaux, tu fais quoi ? Quoi ? Me regarde pas comme ça, niveau cyber, je ne connais rien !


[Désolée pour le retard, j'ai répondu il y a longtemps puis mon ordi a planté + déménagement + pas de connexion internet = grooooooos retard !




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écouta avec intérêt quoiqu’elle ne comprenne pas vraiment ce que cela pouvait signifier au quotidien. Elle avait finalement la chance que son don à elle était discret et qu’elle ne pouvait le dévoiler que si elle le souhaitait. Ce qu’elle avait fait avec Ed.

- En fait je suis une messagère. Je vois l’infranet comme un monde à part dans lequel circulent toutes sortes de messages binaires. Je peux intervertir ces messages, les déplacer, les orienter dans une autre voie… ce genre de chose. Je ne peux pas les créer ou bien les suivre partout. Certains sont plus difficiles à manipuler que d’autres… j’apprends encore ce dont je suis capable en fait.

Elle eut une petite moue dubitative.

- J’ai jamais eu vraiment l’occasion d’utiliser mon don avant d’être au Casino. Je le fais que depuis que Sunny, mon éducatrice, me fait donner des cours.

Sky ne l’avait jamais utilisé en pleine conscience. Elle avait remarqué qu’elle avait des aptitudes pour certaines choses et cela lui suffisait. Ses questionnements étaient vraiment récents.
Elle releva la tête en direction de l’Océan. Le whisky l’avait un peu tournée mais elle restait assez sobre pour donner le change.

- J’vais rentrer, ca commence à faire tard. J’sais pas si je t’ai dit merci pour ton coup de main avec Mike tout à l’heure alors…. Merci.


Elle lui retourna un sourire timide.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Humm...des messages binaires, aucune idée de ce dont il s'agit. Même si je sais me servir de l'informatique, et plutôt bien, tout ce qui tourne autour de codes ... Je suis perdue. Dommage, j'aurais bien aimé prendre conscience de l'ampleur de son pouvoir.

- Je ne vois pas du tout, il faudra que tu m'expliques de façon plus imagée une autre fois alors.

Je me lève et tape le tissus qui recouvre mes jambes, sali par le sol du lieu. Sky sur les talons, je sors du gouffre et plaque ma capuche sur ma tête, empêchant mes longs cheveux de claquer dans mon visage.

- Je fais un mini-bout de chemin avec toi de toute façon. C'est cool que tu aies des cours pour apprendre à développer ton don. Au début quand j'étais une pré-ado, les vibrations que je ressentaient me donnaient la nausée, j'avais l'impression d'être sur un bateau. De même, la nuit, j'avais terriblement peur car je ne voyais rien.

Nous marchons en silence, le regard dans le vague, j'aperçois au loin les sommets des bâtiments de la ville, un peu de fumée par-ci un peu de nuages par là.

- Donc dans un sens, tu as de la chance d'être, je ne trouve pas le mot, encadrée ? Entourée ? Aidée ? Enfin c'est chouette pour toi en tout cas.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky n’avait jamais vu les choses de ce point de vue. Pour elle, le Casino, ses contacts avec Sunny, ce n’était qu’une corvée imposé par un juge plus conciliant que les autres pour lui éviter la prison. Que ce put être une chance… non. Et franchement, le fait qu’elle s’obstine à le voir sous cet angle, c’était uniquement parce qu’elle était buté et que la moindre décision qui ne soit pas la sienne et limite sa liberté était, à ses yeux, un crime de lèse-majesté.
Elle avait grandi seule, livrée à elle-même, habituée à faire ce qu’elle voulait quand elle le voulait.
C’est pourquoi elle répondit sans grande conviction à Ed

- Ouais peut-être que c’est cool. J’maitrise mieux maintenant et puis… j’suis moins malade quand j’utilise mon don tu vois.

Allez, elle pourrait bien concéder ca à Sunny. Un jour, quand elle serait adulte, et peut-être bien mère elle aussi, elle verrait sans doute tout ce que la psychologue a fait pour elle.

- J’ai pas un pouvoir aussi effrayant que toi non plus. Dans un monde comme le notre c’est plutôt un gros coup de bol d’être une cyber.

Le Casino s’imposait de nouveau dans leur champ de vision quand elles remontèrent par le chemin le long des falaises.

- Si tu veux un coup de main… si t’as besoin d’un peu d’aide comme positive, j’connais un mec qui pourrait peut-être t’aider.

Elle avait dit ca spontanément. Devant les remarques d’Edwige, ce qu’elle lui disait de sa situation, Sky avait de suite pensé à l’Underground. Edwige pourrait avoir le profil pour peu qu’elle les intéresse. Maze savait comment les contacter puisqu’il lui avait proposé à elle leur soutien. La jeune étudiante pourrait peut-être être une bonne ressource pour eux.

- Il s’appelle Maze, il habite dans la ville basse. J’ai son 555, tu devrais le contacter à l’occasion. Il pourrait peut-être te faire rencontrer des gens avec qui tu pourrais parler de ton pouvoir, tu vois ? Lui aussi il en a un. J’ai pas trop compris ce que c’était…

Sky guetta la réaction de l’étudiante, espérant ne pas être allée trop loin.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Edwige Tove
avatar
Un mec qui pourrait m'aider ? Pas que j'ai réellement besoin d'aide mais l'idée de pouvoir poser des questions sur mes pouvoirs à des personnes qui s'y connaissent un peu mieux que mon doc négatif m'enchanterai presque.

- Humm... Pourquoi pas, mais juste avant tu me parlais d'exploitation de pouvoir, il y a une connexion entre les deux ?


Je lui jette un regard furieux et voit sa tête rentrer entre ses épaules.

- Je plaisante, je te fais confiance, tu te bats pour les bonnes choses et tu es une positive assumée je me doute que si tu es en relation avec ce gars alors que ton pouvoir peut être utilisé dans un mauvais but, c'est qu'il est digne de confiance aussi. Tu me penses peut-être un peu naïve d'accorder ma confiance aussi rapidement mais j'ai un bon sentiment à ton propos et pendant que l'on parlait avant tes battements de cœur ne se sont pas accélérés donc je suppose que c'est une preuve suffisante.

La nuit tombe de plus en plus rapidement, j'ai encore de la route à faire, j'espère être rentrée avant que l'averse qui se prépare n'éclate.

- Je ne sais pas ce qui serait le mieux, que je prenne son numéro ou que tu lui donnes le mien ? Car certaines personnes n'apprécient pas que l'on refourgue leur numéro, à bon entendeur.

Je tire la langue à Sky et attends sa réponse.




Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écouta Edwige mais que d’une oreille. Les histoires de confiance ou pas confiance, elle la connaissait bien peu pour se faire un avis. Pour sa part, Ed avait été une chouette rencontre dans une histoire de merde pour sauver le cul d’un gamin. Visiblement elle avait la même notion qu’elle pour « s’amuser » et cela lui suffisait. Non seulement le reste ne la regardait pas mais ne l’intéressait pas non plus.
Elles auraient peut-être l’occasion de recroiser en d’autres circonstances, ou pas. Ce n’était pas bien grave, Sky avait assez d’emmerdes comme ca à gérer. Inutile de s’en créer d’autres.
Poliment elle lui retourna un sourire amusé lorsqu’elle lui tira la langue puis prit un feutre dans son sac qu’elle gardait toujours sur elle.
La blondinette attrapa la main d’Edwige et tourna sa paume vers elle.

- Tu l’appelleras de ma part. Tu lui dis bien que c’est moi qui t’envoie vers lui pour qu’il soit pas étonné. Il est garde du corps, c’est son boulot mais il travaille avec des positifs. Enfin sur son temps libre. Enfin c’est compliqué. Tu verras bien.

Elle marqua au feutre le 555 de Maze dans sa main et rangea le crayon une fois fait.
Sky soupira et cala les mains dans les poches de son jean avant de reprendre la parole.

- Je te souhaite que ca marche tes études. C’est cool ce que tu fais. Et puis on se reverra peut-être à l’université l’année prochaine, hein ? En attendant, si t’as besoin de moi, tu sais où me trouver ! dit-elle en montrant le Casino du menton.


[HJ : Ok pour moi !]






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Edwige/Sky] You're going down (Sick Puppies)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-