2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Sky/Bogdan] Un jour, une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bogdan Lupescu
avatar
Septembre 2075

J'ai pour habitude de ne trop rien dire sur moi. J'entends, sur ce qui m'arrive ou ce que je pense. Le jour où Maze est venu me parler pour me demander d'être son "second" a été particulièrement éprouvant car j'ai dû m'exposer, ce jour-là. Je n'aime pas m'exposer, ça me force à dire la vérité, à être plus franc et honnête avec des personnes à qui je n'ose pas mentir. La vérité a sur moi un effet finalement habituel mais qui est multiplié par 100 du fait de mon pouvoir. Sachant ça, il est possible que mon compte rendu de ce qui s'est passé au Sanctuaire n'ait pas été totalement... détaillé, à commencer par certaines de mes actions que peu auraient compris. Je n'ai pas non plus tenté le diable à tout dévoiler à Maze et Ethan, merci à lui, est resté discret.

Quand bien même je ne regrette pas ce que j'ai fait, je me suis posé beaucoup de questions. Notamment sur les répercutions de mes actes, mais aussi sur le pourquoi ça ne m'avait rien fait. Je n'ai pas hésité, j'ai agi de sang froid et ça ne me tord pas les boyaux dans l'estomac. Comment je pourrais expliquer ce genre de chose ? A qui que ce soit ? C'était impossible. Aussi, j'ai gardé le silence. J'ai gardé ça pour moi pendant des jours, ressassant les images des corps mutilés et l'oppression de l'endroit qui me réveillait encore la nuit alors qu'un cauchemar m'y ramenait.

Je savais que Maze et Matt avaient des liens avec ce Casino tenu par une de leurs amies. L'une des adolescente avait fugué ou disparu et javais suivi l'affaire de loin en me demandant vite fait ce qu'elle avait de si important. J'ai mis ça sur le compte de l'inquiétude. Maze et Matt devaient la connaître plus personnellement et je n'ai pas cherché plus loin. Non que ça ne m'intéressait pas, mais j'avais moi-même bien des choses à penser alors.

Et puis, j'ai entendu parler d'une animation, organisée par le Casino. Pour des enfants, Sunny voulait faire un après-midi lecture. Quand il y a des histoires et des enfants, je ne suis jamais très loin alors j'y suis allé, heureux de pouvoir faire quelque chose de bien, de différent. Sortir de l'Underground et avoir une activité récréative mais aussi plus légère. Je sentais que ma tête allait exploser si je ne faisais rien. Ce sentiment d'enfermement s'était ravivé au sein de l'Underground et quand je le pouvais, je retrouvais Gen au Sanctuaire, sans toit, ni mur, à l'air libre. J'aurais pu aller en forêt, mais je ne voulais pas être seul. Gen m'apportait une autre récréation, cependant, les enfants étaient bien plus efficaces. Il m'était difficile de mentir à Gen. Pour les plus jeunes, il me suffisait de faire marcher mon invitation.

Une fois sur place, je suis ébloui par la vue sur l'immense terrasse où Sunny nous a installés et j'ai autour de moi une pléiade de bambins qui me fixent comme si j'étais le nouveau Clown moche. Mon pull préféré avait été ruiné lors de ma mission et j'en étais plus que déprimé. Je portais un nouveau machin en synthétique verre bouteille sur un jean. Mon look tout droit sorti de la Ville Basse détonnait à peine avec leur côté défringué. Je suis dans mon élément et c'est rafraîchissant, l'air m'est vital et je le sens me parcourir les veines comme l'eau abreuve un assoiffé.

"Dans la nuit noire, je ne vois plus rien, la cime des arbres bouchent la vue à la lune ! Les branchages craquent sous chacun de mes pas et j'ai peur qu'on m'entende. Je suis seul, au coeur des ténèbres, je n'entends que le bruit des feuilles qui bruissent dans le vent. Et là !"

Je lève les mains, mes manches me tombant des poignets pour dévoiler plusieurs de mes taches noires, donc celle en forme de tête de loup. Les yeux grands ouverts, je maintiens un silence de mort en tournant sur moi-même pour observer chacun des bambins de 7 à 13 ans. Je n'en suis pas conscient, mais une forme noire passe à toute vitesse derrière moi et certains des enfants. Ceux qui l'aperçoivent écarquillent les yeux en retenant leur souffle. Ils ont pourtant tous entendus la course fugace de quelque chose ou quelqu'un qui halète sous l'effort, mais il n'y a rien. La forme floue a disparu. Je n'en suis pas plus conscient, mais la lumière s'assombrit.

"Le loup se met à hurler pour m'avertir qu'il n'est plus très loin."

Sunny, épaulée contre le chambranle de la double porte menant à la terrasse, lève le menton en entendant comme un cri au loin, un hurlement de loup à peine perceptible. Elle fronce les sourcils, son sourire jusque là attendri par les enfants s'effaçant du même coup. Elle a beau regarder autour d'elle, il n'y a rien que la tranquillité du Casino dans l'après-midi. Quant à moi, je n'ai rien entendu et je poursuis mon histoire.

"Je suis seul au coeur de ces ténèbres, mais je n'ai pas peur. Je ne cours pas pour fuir le loup... Je cours pour le rejoindre."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Fallait dire ce qui est, le début de l’automne sur l’océan c’est toujours une période grandiose. Les couleurs, les parfums des embruns et le roulis des vagues vous chaviraient le cœur et vous amadouaient l’âme.
Sur la terrasse en cet après-midi d’arrière-saison, le soleil encore chaud et la brise clémente, les enfants du Casino profitaient de leur journée de relâche, captivés par ce jeune conteur hors pair.
Sunny, telle une mère juive, observait tout ce petit monde avec satisfaction, se prenant elle-même à la narration qui revêtait cette magie toute singulière.

- Putain mais tu fais chier !!

Oui.
C’était sans compter sur toute la poésie dont était capable Sky.
Mike l’avait repérée aussi surement qu’un flic en planque repère son indic. Elle avait à peine posé le pied dans le hall qu’il était venu réclamer son paiement pour services rendus. 2 sucettes. 2 sucettes pour qu’il ferme sa gueule tout ca parce qu’il avait capté, elle ne savait comment, qu’elle avait séché la dernière heure de cours l’avant-veille. Ce gamin était devenu observateur à défaut d’être une teigne et allez savoir pourquoi, il vouait un intérêt plus que raisonnable à la donzelle. Il ne la lâchait plus dès qu’il parvenait à lui mettre le grappin dessus.
Leur échange quoique houleux, se déroula hors des oreilles. En dehors de cet accès de colère qui avait résonné dans toute l’entrée, le reste de la négociation fut discrète.
Visiblement le maitre chanteur était gourmand et la fille était tenace.
Comme s’il avait s’agit de drogues dures, ils échangèrent leur came de la main à la main en tournant le dos au reste du monde.
Satisfait, Mike ne fit pas mine pour autant de rejoindre les autres ce qui finit de lui mettre les nerfs en pelote.

- Hey ! va voir le monsieur il raconte des histoires de loups.

Mike lui retourna un regard morne qui signifiait clairement « tu rigoles j’espère »

- Quoi ? ca a l’air chouette !
- Bah vas-y.
- C’est pour les mômes.
- J’ai 10 ans, j’crois plus au loup
- Tu devrais.
- Ca existe pas.
- Bien sur que si !
- Tu dis vraiment n’importe quoi…
- Non sérieux ! T’as jamais entendu des bruits bizarres dans le casino des fois la nuit ? Tu sais que le propriétaire était un loup garou ? Il revient à chaque pleine lune pour choisir sa proie et à Halloween quand les âmes des morts peuvent revenir sur terre, il vient prendre un gamin. Comme toi.

Sky eut un sourire carnassier. Mike déballa une de ses sucettes et avant de la mettre dans la bouche lui répondit.

- Cette année il change. Il vient prendre une fille blonde et stupide. Comme toi.
- Tu sais que je te supporte de moins en moins toi ?

Mike se contenta d’un sourire. Sky se renfrogna.

- Si j’y vais, t’y vas ?

Elle espérait bien pouvoir le larguer au milieu de la marmaille et s’éclipser discrètement. Pour sa part, elle avait d’autres projets que d’écouter des histoires.
Il haussa les épaules, sucette calée dans la bouche.

- Ok !

Et bien c’était déjà ca.
La blondinette s’avança en direction de la terrasse suivie de près par le marmot. Elle s’assit un peu à l’écart du groupe, commençant déjà à compter les minutes. Au milieu de ce jeune public, elle jurait comme une tâche de pinard sur une robe de mariée. Qui plus est, elle marquait son impatience en agitant nerveusement les pieds.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
En tournant la tête à la recherche du hurlement, Sunny peut voir le jeune couple insolite et leur impose le silence d'un "shhhhhh" bien senti avant de reprendre son observation. Quant à moi, je n'avais rien entendu ni n'avais été distrait. En fait, c'est souvent comme ça quand je raconte une histoire ces derniers temps. J'ai remarqué que lorsque je suis concentré, il n'existe plus rien autour de moi.

A moitié penché sur eux, je marche à pas lents, les fixant les uns après les autres, même les deux nouveaux. Ma voix est grave et lente, ma respiration profonde.

"Quand j'approche de son antre, la bête me fait savoir qu'elle m'attend, son grondement parvenant jusqu'à mes oreilles."

Et le grondement, les enfants peuvent l'entendre jusque dans leurs os, comme une vibration sourde leur hérissant le poil sur les bras. Je n'entends rien mais je vois bien que certains sont pâles comme des linges. Je n'ai pas la moindre idée de ce qu'ils ressentent, mes histoires ne sont que des histoires. Je sais seulement que certains y sont beaucoup plus respectifs que je ne pourrais le penser. Je n'ai surtout pas conscience que mon pouvoir a un effet sur mes histoires.

"Je fais un dernier pas, et j'ancre mes pieds fermement dans le sol. Je serre les poings."

"T'as pas peur ?"

"Oh, je suis terrorisé. Je sais que la bête est là, je vois ses yeux rouges au fin fond des abysses, qui me toisent, me mettent en garde. Un vent glacial coule dans mon dos et me fait frissonner."

Non loin de Sky et Mike, Sunny se frotte un bras et fronce les sourcils.

"Il est le maître de la forêt, mais j'ai le droit d'être là, aussi, c'est aussi chez moi."

"Alors qu'est-ce que tu fais !"

Je me redresse, avec un visage déterminé, les poings sur les hanches. Je prends une voix ferme et décidée.

"Je vais me battre ! C'est ma terre à moi aussi, j'ai tous les pouvoirs d'être ici, c'est mon héritage ! Il m'a fait, j'existe grâce à lui, mais je refuse d'être l'esclave de ma propre peur ! Et je ne suis plus seul. Vous êtes là ! Vous êtes tous là ! Nous méritons tous notre pouvoir et tous ensemble, nous vaincrons ! Pas d'yeux rouges qui tiennent, ni de ténèbres pour nous entourer ! Nous sommes les maîtres de notre destin ! C'est notre forêt à nous aussi !"

Devant moi, certains enfants ont le regard dans le vague et commencent à reculer. Un grondement sourd me fait trembler l'échine et je comprends que les enfants ont peur de quelque chose dans mon dos. Sunny se tourne lentement pour voir ce qui se passe dans son dos et ne vois qu'un trou béant noir, le hall enseveli dans l'ombre. Il n'y a que deux points rouges qui scintillent et des dents blanches qui apparaissent peu à peu. Elle écarquille les yeux et se met à hurler.

Cette fois, ça m'alerte et je me retourne subitement pour voir un loup de la taille d'un homme fendre l'air pour me sauter dessus. J'entends les enfants hurler alors que je tombe en arrière sous le "poids" de la bête, mais en jetant un de mes bras pour le repousser, l'illusion s'efface d'un coup, partant en fumée. Je reste là, la mâchoire par terre, relevé sur mes coudes, les yeux ronds et le souffle court.

"Non mais ça va pas ?!"

La voix de Sunny heurte violemment mes écoutilles et je lève les yeux sur elle. Il n'y a plus de trou noir, ni d'yeux rouges, la lumière environnante a retrouvé sa clarté et on entend à nouveau les oiseaux et le son du vent.

"Je... je suis désolé... Je pensais pas..."

A dire vrai, des terrifiés, je dois être le plus choqué, même. Alors que Sunny fait rentrer les enfants - certains ne demandant pas leur reste - un bonhomme haut comme trois pommes s'arrête près de Sunny et de Sky.

"C'est pas la faute de Bogdan, madame, c'était le loup des ténèbres !"

Et Sunny entraîne le gamin d'une main sur la tête pour guider tout ce petit monde de retour vers l'intérieur.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Mike s’est agrippé à Sky comme une moule à son rocher. Sans même qu’elle ne s’en rende compte, elle-même sous le coup de son émotion. L’illusion était tellement réelle qu’il lui fallut de longues minutes et la réplique du marmot pour reprendre ses esprits.

- Hey Mike lâche moi merde ! Tu crois plus au loup hein ?

Vexé, le gamin lâcha la blondinette, encore blanc comme un linge. Sunny l’invita à le suivre à la suite du petit qui avait pris la défense de Bogdan. Non sans un dernier coup d’œil au jeune homme, il avait jugé plus prudent de quitter les lieux du crime. Il retrouverait bien Sky plus tard.
Pour sa part la donzelle sentait les battements de son cœur retrouver un rythme normal et fut désolée de voir que le conteur s’était laissé prendre à son propre piège.
Elle s’approcha de lui avec une petite moue contrite.

- Faut pas en vouloir à Sunny, on a tous flippé. C’était… grandiose ! La vache vous êtes fort pour les effets spéciaux !

Sky afficha un énorme sourire.

- C’est votre don, non ? vous arrivez à faire prendre vie à des contes ? c’est la classe pour les enfants mais la prochaine fois faudrait voir à choisir de raconter des histoires de… j’sais pas moi… petits lutins ou poneys volants, enfin les trucs nuls et mignons qu’ils adorent quoi !

Bogdan aussi semblait sous le coup de l’émotion.

- Ca va aller ? lui demanda-t-elle en haussant les sourcils. Vous voulez boire un truc ? Whisky, vodka, gin ? non j’déconne… on a du soda !

Puis elle ajouta…

- Rappelez-moi de pas faire de soirée contes sur le plage avec vous quand même.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Mon don ? J'ai un doute, mais pas tant que ça. Si l'adolescente a trouvé ça grandiose, je me contente de hausser les sourcils en acquiesçant.

"Ah, chouette, alors."

Et puis, je me redresse, le coeur battant à des kilomètres heure. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je ne suis pas certain qu'il s'agisse de moi. Et je déglutis en réajustant mon pull avant de me racler la gorge, ma voix partant en vrille sur la première syllabe.

"Non, c'est pas ça mon don. Ou peut-être que si. Non..." Je la désigne d'un index, le visage tout étonné. "C'est une bonne idée ! J'y penserai, oui, merci !"

Est-ce que ça va ? Honnêtement, non. Pas vraiment. Les battements de mon coeur ne ralentissent pas et je vais faire une syncope, là, tout de suite. J'ai ce petit problème de respiration comme quand j'étais petit qui me rappelle plus des crises d'angoisse qu'autre chose. Depuis le Sanctuaire, c'est marrant, j'en fais beaucoup plus. Je n'en avais plus fait depuis mon arrivée aux Etats-Unis. Ou presque plus. Je lisse mon pull sur mon torse et regarde les enfants partir.

"Ca va... Merci."

Vous le croyez ça ? J'ai peur du noir, on dirait. Compte tenu de mes expériences, ce n'est pas totalement incongru, quand on y pense, mais je déteste avoir peur, c'est pour les faibles. En fait, contre ça, j'ai un remède tout naturel. Je regarde Sky et lui sourit fièrement avec mon expression de petit con.

"Je pète le feu. A n'en point douter, je pourrais courir un marathon et avaler un bison. Mais je crois que je fumerais bien un gros pétard avant."

Et je la dévisage avec des yeux ahuris.

"Désolé si je t'ai fait peur toi et tes copains."

A force tout le monde le sait : je ne suis jamais désolé... Mais au moins, mon coeur reprend un rythme cardiaque à peu près normal.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Soit il n’avait pas la lumière à tous les étages, soit le choc l’avait complètement sonné. Sky le regarda, effarée, se demandant bien pourquoi Sunny avait permis à cet hurluberlu de venir faire son show devant des gamins dont certains étaient à peine en âge de faire leurs lacets tout seul.

- Euh ouais…. bah si vous l’dites alors… j’vous crois.

Sauf que non, elle ne le croyait pas du tout parce que s’il disait une chose, elle voyait bien à son expression qu’il en vivait une autre. Pour autant le sourire qu’il lui adressa était drôlement convaincant. Et drôlement charmant d’ailleurs aussi. Au passage.
Et là, tranquille, devant une adolescente de 17 piges placée dans un foyer pour délinquance juvénile et autres forfaits dont heureusement il n’avait pas connaissance, il avoua avoir bien envie de fumer un joint. Normal.
Sky ouvrit la bouche, interloquée, et en resta comme deux ronds de flan.
Il lui fallut quelques secondes pour se reprendre.

- Ouais. Ok. Sauf que c’est pas mes copains. J’sais que je fais super jeune pour mon âge, on peut se tromper remarquez !

Oui elle se foutait un peu de sa tronche mais c’est lui qui avait commencé.

- Vous êtes sûr que vous voulez rien boire ?

D’un petit coup d’œil elle vérifia le ciel. Tout avait l’air ok et le soleil brillait. Sunny ne devait pas être en colère, c’était déjà ca de gagner.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Un verre ? Deux, même. Alors que je retrouve mon aplomb, je reste perturbé. Je me découvrais une nouvelle phobie insoupçonnée et ça me dérangeait, je n'aimais pas cette idée d'être esclave de moi-même d'une certaine manière. Il y a six mois, tout allait bien et depuis un ou deux mois, tout me revenait en tête, comme si on m'avait laissé tranquille bien assez longtemps. Je m'étais ressourcé, c'était terminé, il était temps de s'y remettre. Comme si j'avais pu oublier mon but premier. J'acquiesce, finalement, et dans un même temps, je secoue la tête, ce qui laisser penser quelque chose comme 'Oui, non, je ne sais pas.'

"Je doute que vous ayez quelque chsoe d'assez fort dans vos placards. Mais c'est gentil de proposer."

Et elle est toujours là, à me regarder et ça commence à me déranger. Pendant ce temps, cela dit, je ne pense plus au reste. Mes yeux dans les siens, je retrouve mon sourire habituel. Demain, cette phobie aurait disparu. J'aurai compris ce qui ne tourne pas rond chez moi, je l'aurai réglé et on pourra passer à la suite.

"Et donc, tu n'aimes pas les histoires qui font peur ?"

Je croyais que les enfants adoraient ça, encore plus les adolescents, mais ils sont moins mon domaine. Elle ne semble pas plus terrifiée que ça, cependant elle ne renouvellerait pas l'expérience ? Un sourire malicieux se dessine au coin de mes lèvres.

"Tu ne rejoins pas les autres ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky haussa les épaules.

- Non ici à part le chili y’a rien de fort dans les placards, c’est certain, mais vous avez pas l’air dans votre assiette alors… ‘fin bref.

La marmaille avait repris ses piailleries dans le Casino. Les traumatismes n’avaient du être que passagers.

- J’aime bien les histoires qui font peur tant que ca reste des histoires. Je suis… assez…

Comment dire ca sans passer pour une dégénérée ou une idiote ?

- Disons que j’suis assez superstitieuse. Les trucs magiques tout ca…

Sa présence semblait le mettre mal à l’aise même si elle ne s’expliquait pas trop pourquoi. Ils étaient tous les deux sur la terrasse maintenant désertée. Sky entreprit de ranger les quelques chaises qui n’avaient pas été renversées dans la précipitation des enfants.
Elle fut surprise de sa question de ne pas rejoindre les autres.

- Oh ? Désolée ! j’pensais pas que vous vouliez rester seul ! j’finis et j’me sauve…

Mais sa curiosité étant plus forte elle ne peut pas s’empêcher de lui demander

- C’est la première fois que vous venez au Casino ? j’me souviens pas vous avoir déjà vu. Faut dire que j’suis plus souvent dehors qu’ici…

« Quand je suis pas consignée pour mes conneries » pensa-t-elle.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
"Je vais bien. Promis."

Cette fois, je ne tremble pas quand je réponds, je n'ai pas la voix qui part en vrille, plus posée et calme. J'ai retrouvé mon aplomb. Mes mensonges peuvent reprendre le court normal de leur existence.

"Oui, j'aime être seul."

l.o.l. Ca vous fait rire, hein ? Moi aussi, j'aime quand les histoires restent des histoires. C'est pour cette raison que je ne suis pas tranquille quant à la suite. Qu'est-ce que ça signifie pour moi ? Est-ce que je serais capable de le refaire ? Ca ne pouvait pas être un enfant qui avait réagi à moi ? Alors que je réfléchis, le regard dans le vague, ayant oublié la présence de l'adolescente, je me tourne vers l'horizon, les sourcils légèrement froncés. Et si je m'étais fait quelque chose au Sanctuaire ? J'avais touché la fiole, j'en sais rien...

Bogdan, tu deviens parano !

Je sursaute un peu à sa question. Perdu dans mes pensées, sa voix me surprend. Les sourcils hauts d'étonnement, j'ouvre la bouche pour répondre, stupéfait quelques secondes.

"Euh... Non ! Je suis un ami de Sunny, en fait, elle m'a parlé de cette animation alors je suis venu."

Pas l'exacte vérité, mais qui compte les points ? J'enfonce mes mains dans mes poches en lui faisant face.

"Et toi ?"

Elle a bien la tête d'une pensionnaire mais la question est sortie toute seule. Comme quand on vous demande si ça va, vous répondez 'oui et toi ?', tout simplement.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Ce type était vraiment bizarre et si ce n’était sa cordialité Sky commencerait sérieusement à envisager une autre occupation loin. Très loin. Une remarque anodine et le voilà de nouveau parti dans ses pensées. Elle pouvait comprendre son besoin de solitude mais pour cela il fallait mieux éviter le Casino. L’endroit s’y prêtait peu. Elle-même s’en était déniché un autre pour ca. Sa tanière comme l’appelait Tibor.

- Un ami de Sunny, huh ? Vous êtes éducateur ? ou prof ? Un prof spécial ? J’ai un prof spécial qu’est aussi un ami de Sunny. Super gentil, calme et tout. Même pas j’ai réussi à le foutre en rogne et pourtant j’ai mis le paquet. Sunny ouais c’est facile mais Matt… c’est un vrai défi !

Sky était partie dans ses propres réflexions oubliant même son interlocuteur quelques instants. En empilant une chaise sur une autre, elle se souvint de Bogdan et se reprit.

- Moi j’suis ici sur ordonnance judiciaire.

Feaaar ! des fois ca marchait. Bon elle en doutait avec celui là mais sait-on jamais. Elle poursuivit.

- Jusqu’à mes 18 ans. Bientôt. Après si je fais des conneries, ils me mettront en taule directement. Avec les grands ! En fait hey, dit-elle en riant, je serai assez vieille pour moisir derrière des barreaux mais pas pour boire de l’alcool. Marrant non ?

Elle poussa une dernière chaise vers les autres puis se racla la gorge. Sky afficha une mine sérieuse.

- Mais bon ca arrivera pas vu que je vais continuer mes études tout ca… tout ca…

Elle hocha sombrement la tête, très convaincante.

- Après j’vous rassure, j’suis ici juste pour vol à l’arraché, dégradation de bien public, insulte à agent et refus d’obtempérer. C’est tout. J’ai tué personne quoi. Vous risquez rien.

Et de lui retourner un sourire rayonnant.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Et... Elle parle. C'est un peu comme une machine de laverie - on en a plein à l'Underground, heureusement qu'elles ne fonctionnent pas à l'argent, je crois qu'on serait fauchés avant de recevoir l'argent - une pièce et ça tourne pendant des heures. J'ai un sourire sur les lèvres qui s'agrandit au fil des mots. J'adore observer les gens et voir comment ils réagissent un peu à tout, je ne peux pas non plus m'empêcher de me demander comment eux voudraient que je réagissent, si mes mensonges sont une bonne ou une mauvaise chose. Avec elle ? Aucune idée. Mais je sais une chose. Tout est rentré dans l'ordre, maintenant. Je peux me détendre.

"Une insulte n'a jamais tué personne. Je crois que les agents sont juste de gros frustrés qui ne supportent pas d'entendre la vérité."

Regardez qui cause.

"Je n'ai peur de rien, ne t'en fais pas, tu me fais pas peur."

Elle, non. Je la regarde s'agiter en m'accoudant contre la muraille dans mon dos et je croise les chevilles. Détendu, donc, à présent, je disais.

"Ca rigole pas avec toi, alors, si je comprends bien. Tu fais quoi, come études ? Si c'est pas indiscret, hein... T'as l'air d'être une fille qui sait où elle va, je me trompe ?"

D'un coup, je ne sais pas pourquoi ça ne m'arrive que maintenant, mais je tilte. Elle connaît Matt ? Ce serait-ce...


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky haussa un sourcil perplexe. Au jeu de « je me fous de ta gueule » il était fort, fallait bien lui reconnaître. Ce type piquait définitivement sa curiosité. Y’a pas cinq minutes il flippait comme un de ces gosses et le voilà maintenant qui lui faisait la conversation comme s’ils étaient à la plage. Pour le coup, c’est la donzelle qui devint méfiante.

- J’suis pas sure que « sale batard de fils de pute » soit très vrai mais… si vous l’dites.

Les chaises étaient rangées et Sky fouilla dans la poche du petit blouson en jean qu’elle portait pour en dégoter une sucette. Elle en avait toujours sur elle, même après s’être fait outrageusement dépouillée par un morback de 10 ans.

- J’suis en dernière année de lycée. Je devrais passer mon diplôme de fin d’études et si tout va bien, l’état me paye la fac. Programme de réinsertion blabla, j’ai pas tout pigé. Sunny a l’air de comprendre.

Elle haussa les épaules et commença à déballer la sucrerie.

- Une fille qui sait où elle va…

Cette remarque la laissa pensive. Elle pencha la tête et son regard clair se perdit quelques instants dans le vide avant de se poser de nouveau sur Bogdan. Dans un grand sourire elle lui dit.

- Non pas du tout. Mais alors je crois que vraiment pas. Mais… elle minauda, agitant la tête de droite et de gauche… je sais ce que je veux. C’est déjà ca hein ?

Puis tout sourire

- Alors ? vous êtes dans le social aussi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Un rire se perd dans mon nez et je me retiens de rire. Je me pince les lèvres parce je sais que ce n'est pas la chose à faire. Mais je n'y peux rien, ça m'amuse. C'est une certaine rébellion que de trouver amusant d'insulter les forces de l'ordre. En même temps, c'est vrai, ça n'a jamais tué personne. Condamner des personnes qui ont un langage vulgaire, c'est comme si on avait rien de mieux à faire de nos vies. Cette fille m'insulterait dans la seconde, elle n'écoperait pas plus de trou que si c'était moi. Portez un uniforme et hop, une amende. Alors le rebelle que je suis, ça le fait rire.

"Hey qui sait, c'était peut-être vrai, justement ! T'as pas eu l'occasion de lui dire que y a que la vérité qui blesse ?"

J'ai longtemps été un rebelle introverti pour ne pas m'attirer d'ennuis, mais les choses ont changé, heureusement, même si je reste finalement beaucoup plus silencieux que d'autres. En tout cas, elle m'apparaissait avec une certaine assurance. Même si elle ne savait pas très bien où elle allait... Elle y allait. Mon sourire s'agrandit alors que je lève les yeux sur la bâtisse pour l'admirer. Clairement, l'Underground, j'y suis par cause, pas vraiment parce que je me plais entre ces murs glacés. Ici, une chose est sûr, le vent frais, l'air marin, l'air libre, tout simplement, ça vous revigore un homme.

"Si on veut ! Je travaille avec des enfants depuis des années. J'ai remarqué qu'ils étaient très réceptifs à mes histoires." Je rebaisse la tête pour la regarder. "Mais je ne suis pas dans le social, comme Sunny, non. C'est... Un hobby, pour moi. Je suis..."

Sourire encore plus grand. Ce n'est même pas de l'auto dérision, ni ironique, ni même pour me défendre des moqueries, je suis juste amusé.

"...La nounou."

Et je ne m'en suis jamais lassé ! Mon sourire s'estompe doucement alors que je reprends mon sérieux.

"Et tu as 18 ans bientôt ? Je veux dire, tu es bientôt libre ? Même sans savoir où tu vas, tu as une idée de où tu voudrais aller ? Et ce que tu voudrais faire ?"

Je ne peux pas lui demander si elle est bien celle à laquelle je pense, je ne veux pas non plus prendre le risque de m'exposer de trop. Mais si Maze et Matt sont déjà révélés... Sunny sait déjà qui je suis...

"Sky, c'est ça ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
- Non… non j’ai pas eu l’occasion de lui dire que y’avait que la vérité qui blesse, j’étais un peu trop occupée à…

… à essayer de lui tataner l’entrejambe avec mes rangers.

- Mais en fait vous pouvez m’expliquer comment Sunny vous a laissé entrer ? Non parce que je veux dire que bon, vous flanchez même pas à m’avouer que vous bédavez et trouvez hilarant d’insulter les forces de l’ordre. Alors que y’en a un qui s’est pointé la bouche en cœur juste pour me proposer son aide et il a pris le ciel sur le coin de la tronche alors…

Sky s’était rapprochée et observait Bogdan avec interrogation. Son air rieur et sa bonne humeur la désarçonnait complètement et elle fut encore plus déstabilisée quand il l’appela par son prénom alors qu’elle ne s’était même pas présentée. Et puis nounou ? c'était encore un job ca ? où ?
C’est d’une voix fantomatique qu’elle lui répondit tandis que sa paranoïa se mettait en route. Elle avait été à bonne école il faut dire avec Garin et Tibor.

- Sky ouais… Je sais pas où j’irai mais je sais avec qui. Et j’vais pas cracher sur la fac si Megalopolis débourse… la géologie ou un truc comme ca.

D’un geste lent et méthodique qui attestait de son trouble, elle cala la sucette dans sa bouche. Tous ses sens étaient en alerte. Ce n’était pas tant de détaler qui lui posait souci mais plutôt de savoir qui était vraiment ce type et d’où il sortait.

- C’est Sunny qui vous a dit comment je m’appelais ? et vous c’est quoi votre nom ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
La lumière du doute s'allume dans son regard et mon sourire revient. Je suis un fin manipulateur quand ça m'arrange. Ou quand je m'ennuie. Ou juste quand j'en ai envie. Et là, ça me semble si facile que ça me rend profondément curieux. J'ignore ses liens avec Tibor ou Six, je ne sais même pas que le premier est en ville, et je me garde bien de dire aux autres que je connais la seconde. Si elle avait voulu entrer en contact avec moi, elle aurait déjà trouvé un moyen, donc, elle a voulu rester cachée. Parfait. Je joue le jeu.

Je maintiens son regard avec insolence. C'est un défaut que j'aime avoir : posséder le contrôle d'une situation. Ca me donne de la stabilité et ça m'aide à respirer, d'une certaine manière. C'est comme détenir la vérité, ça donne un pouvoir. Je n'ai pourtant jamais joué le rôle du dominant ou du leader. J'ai réagi dans certaines situations, mais c'est tout. Je n'ai jamais fait qu'obéir à des ordres ou des directives. Quoiqu'il en soit, mon sourire n'a rien de tout ça. Il est plutôt doux, voire amusé tout au plus. Et quand j'ai suffisamment fait monter son état d'alerte, je décide que j'ai assez joué.

"Je crois qu'on a un ami ou deux en commun."

Je n'ai aucune idée à quel point cette simple phrase peut aiguiser son instinct de survie.

"Le petit l'a dit tout à l'heure, mon nom. Je suis la Fée Clochette."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Il ne se montrait pas du tout agressif c’était au moins ce qu’elle pouvait lui concéder. De là à lui répondre qu’elle n’avait pas d’amis, il n’y avait qu’un pas qu’elle ne franchit pas. Non pas que la remarque eut été juste mais elle percevait dans cette réponse qu’il voulait se montrer conciliant. S’il avait voulu quelque chose ? ils étaient seuls sur cette terrasse, le vent même léger couvrant leurs voix à ceux qui se trouvaient à l’intérieur. Il aura déjà posé ses jalons.
Au lieu de ca il se montrait détendu, amusé même et visiblement bien moins curieux qu’elle.

- La fée clochette rien que ca ? v’savez qu’à la fin elle s’arrange pour faire buter Wendy c’te salope ?

Un des multiples classiques qu’elle avait dévoré depuis son entrée au Casino. Elle avait été complètement choquée par la fin tragique de ce livre. Définitivement à cette époque ce n’était pas des marrants les écrivains.
Sky soupira et commença à jouer avec sa sucette. Elle s’accouda aussi à la balustrade et jeta un œil sur l’océan en contre-bas.

- C’est qui ? nos amis communs ? J’en n’ai pas beaucoup en fait… On m’encourage à en avoir mais j’suis pas très douée pour ca.

Elle sourit doucement, un peu gênée. Oui, elle savait. A son âge elle devrait passer beaucoup de temps avec plein de copines à faire du shopping. Y’a à peine quelques mois pourtant, elle dormait encore dans la rue.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
J'éclate de rire. Je sais que ce n'est pas forcément drôle, mais j'aime son sens de la répartie. Elle a une franchise qui me plaît bien. Pourtant, la vérité, ce n'est pas tellement mon domaine.

"Oui, les contes originels sont souvent moins légers et moins lumineux que ce qu'on offre communément aux enfants. Ca doit rester populaire. Ca ferait des gamins trop sadiques si on faisait lire les contes de Grimm comme des vérités, je pense. C'est là que c'est étrange... Les enfants aiment les contes de Grimm... C'est pourtant gonflé d'histoires qui font peur, de trucs louches, de forêts sombres..."

Je frissonne en secouant légèrement les épaules.

"Je me souviens avoir lu la véritable histoire de la Petite Sirène, je n'ai plus jamais regardé une fille de la même manière."

Je garde le silence quelques instants, mais sans me départir de mon sourire. En fait, en même temps, j'admire la bâtisse.

"Le gars auquel tu fais référence, qui ne s'entend pas très bien avec Sunny... C'est un collègue."

Une façon de voir les choses. C'est mon supérieur, surtout. Je ne sais pas trop comment Maze me voit ni me considère, mais pour cette fois, je prends un raccourci, j'ai la flemme d'expliquer. Dire les choses ainsi, mi figue, mi raisin, je n'avoue pas non plus être de l'Underground. Je pourrais très bien travailler avec lui de l'autre côté, à son vrai travail. Et puis je hausse les épaules.

"Douée ou pas, tu n'es peut-être juste pas faite pour ça. Tu en as besoin ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sa connaissance des contes de fées s’arrêtait à Dickens. Pour sa part, elle ne savait même pas qui était Grimm mais quand il fit référence à la petite sirène elle visualisa. Dans un coin de sa tête vide elle se nota de l’ajouter à sa liste de lecture. Ça ne lui ferait pas de mal. Pas à son âge en tous cas.

- Ca a l’air d’être votre truc les contes ! J’veux dire… les vrais. Pas les trucs nazes qu’on trouve dans les bouquins pour les gamins. Enfin pour ceux qui s’intéressent encore à la lecture… J’irai lire celui sur la petite sirène.

Depuis près d’un demi-siècle maintenant on trouvait toute sorte de livres sur les interfaces holo. Il suffisait de demander.
Elle fronça les sourcils quand il fit référence à l’homme qui ne s’entendait pas beaucoup avec Sunny.

- Maze ?

Sky sourit, à la fois soulagée et heureuse d’avoir une pensée pour lui. Oui, d’une certaine manière, c’était un ami.

- Ouais il est cool… Il est garde du corps. C’est son boulot…

Si c’était un collègue, il devait le savoir. Sa remarque insinuait que Bogdan devait l’être aussi, de fait, même si de son point de vue totalement objectif bien évidemment, il était certes mignon et bien fait, mais loin d’avoir « le potentiel » de Maze. Elle ne pensa même pas à l’Underground et de toutes manières, ne savait pas non plus que Matt en faisait partie.

- J’suis assez solitaire c’est vrai. J’aime bien avoir de la compagnie mais c’est…

Elle plissa les yeux et détourna le regard.

- …compliqué. C’est un peu comme si on restait seul mais côte à côte. On s’apprécie, on s’aide, on s’aime peut-être aussi, mais on reste toujours sur nos gardes et des fois… ca se finit pas très bien.

Putain mais elle disait quoi là ? Elle eut l’impression de s’embrouiller, de dire des conneries et elle cala la sucette sur sa langue pour fermer sa gueule. Elle dégagea son visage en repoussant ses cheveux avec ses mains et soupira.

- Non j’en n’ai pas besoin.

Elle aurait du commencer et terminer par ca. Répondre à sa question. Pas besoin hmm ? Pourtant si Tibor ne lui avait pas accordé un minimum d’attention, elle ne serait plus là pour en parler.

- En tous cas c’est gentil ce que vous avez fait… pour les gosses j’veux dire.

Sky eut un sourire en demi-courge et ajouta

- Va y’avoir du lavage de draps intensif pour les prochaines nuits mais c’est gentil.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Le Yeti, l'abominable homme des neiges... Big Foot.

"Sasquatch."

Maze, donc.

"Ouais, c'est un peu l'histoire de ma vie. Rien à voir avec mon pouvoir, mais c'est mon hobby." Je ris à nouveau en imaginant les draps autant qu'en m'en souvenant. "Je me rattraperai, je leur raconterai l'histoire de Dora l'exploratrice de papillons. Encore qu'il est très simple de faire virer un joli papillon en un truc monstrueux. Plus ça a de couleurs, plus c'est venimeux. T'imagines l'histoire qu'on pourrait faire d'un papillon ? Il volerait jusque dans ton oreille et il développerait un cocon dans ton cerveau avant de prendre possession de ton corps. Tu te sentirais pousser des ailes qu'au début, tu trouverais ça super magique et beau. Et puis très vite, tu cracherais du venin emprunté aux anciennes civilisations perdues des dinosaures. Une sorte de chimère, après tout, les papillons sont des chenilles à la base et ça pique !"

Un temps. Pendant que je réfléchis, un papillon vole non loin de l'oreille de Sky sans que je ne le remarque et quand je reprends, il s'éloigne avant de disparaître.

"Ouah... Il faut que je garde ça en tête."

Si ce truc prenait vie comme mon loup représentant le MSS, ce n'était pas des draps qu'il faudrait changer,ou pas uniquement. Mais soudain, je me demande si mon imagination n'est pas liée à mon pouvoir. Ou inversement si l'un ne se nourrit pas de l'autre et si j'ai eu du nez en nommant ce qui coulait dans mes veines et se dessinait sur ma peau comme l'Éther.

Je baisse la tête pour la regarder finalement, mon sourire plus faible alors que je retrouve un peu de sérieux.

"Pour en revenir aux amis, je ne peux pas vivre sans, je serais mort sans eux, j'imagine. Certains m'ont sauvé la vie plus d'une fois. Mais ce sont des amis rares. Je suppose que c'est un peu comme le véritable amour, ça te tombe dessus qu'une fois dans ta vie. Tu peux aimer plein de personnes mais peut-être donner ta vie que pour une seule."

En tout cas, depuis les Douze, je n'avais plus jamais accordé autant ma confiance à qui que ce soit d'autre, pas même à l'Underground. Quant à Gen, j'avais besoin d'elle mais est-ce que j'aurais donné ma vie pour elle ? Je ne sais pas. Aujourd'hui, je ne suis pas vraiment sûr d'être certain de quoi que ce soit.

"Quoiqu'il arrive, quand ça se finit, ça ne se finit jamais bien quand il s'agit de sentiments. Ca veut pas dire pour autant qu'il faut se barricader derrière des montagnes de verrous et de grillages et de barreaux..."

Mon sourire s'étire à nouveau.

"Me dis pas 'vous', je suis pas si vieux et je suis pas non plus un de tes professeurs de lycée."

Et puis quand même, je suis un peu curieux.

"Comment tu connais Maze ? Il avait l'air un peu concerné par ta disparition." Un peu ?! C'est un doux euphémisme. "Vous devez être un peu proches, j'imagine qu'il fait quand même partie de tes amis ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
- Sasquatch…

Sky répéta le mot et sourit. Ca lui rappela quelqu’un qu’elle avait rencontré il y a quelques temps et qui associait les positifs a des êtres de légende. Il faudra qu’elle lui présente ce curieux conteur. Puis Bogdan partit dans son délire et la donzelle lui jeta un regard horrifié. Il avait pourtant pas l’air si tordu aux premiers abords mais elle devait admettre qu’il devait avoir une sacrée araignée au plafond ! Toute une colonie même.
Elle le laissa terminer ne voulant ni relancer la machine ni même l’encourager. Sky se surprit à sentir les frôlements du papillon prêt de son oreille qu’elle chassa distraitement d’une main mais… ce type était un grand malade. Soudainement elle se demanda ce qu’il pouvait donner aux prises avec la jusquiame…
Bogdan revint parmi les vivants et reprit le fil de leur conversation comme si de rien n’était.
Elle garda quelques instants de silence, faisant rouler la sucette avec ses doigts d’un coin à l’autre de sa bouche.
Tandis qu’elle l’observait sans vergogne, elle se demanda bien comment il pouvait assurer un boulot de garde du corps en manquant de coller des crises cardiaques à ses clients. Sans parler des relations qu’il devait entretenir avec Maze : le comble du pragmatisme et de la rationalité qui bossait avec un type sous acides ? Dieu qu’elle aurait payé cher pour voir ca ! Maze devait piquer de ses crises !
A cette idée, Bogdan gagna dix points sur son échelle de sympathie.

- J’ai pas eu beaucoup de vrais amis. La faute à pas de chance ! Mais j’en ai eu un ou deux quand même alors je sais que c’est possible, hein ? Et puis ca peut changer. Y’a beaucoup de choses qui changent dans ma vie en ce moment, alors pourquoi pas ca…

Elle ne releva pas ses propos sur le grand amour. Là-dessus elle manquait cruellement de discernement. Est-ce qu’elle aurait donné sa vie pour John ? Non. Est-ce qu’elle le ferait pour Garin ? Bah techniquement… c’est un peu ce qu’elle avait fait. Et c’était juste une grosse connerie quand même.

- J’ai connu Maze ici, au Casino. Il est venu proposer son aide à Sunny parce qu’il avait entendu dire qu’elle accueillait des adolescents un peu spéciaux… elle secoua la tête… positifs. Il s’est fait grave rembarré. Un truc avec Matt. J’ai pas tout compris mais bon, ca avait un rapport.
Avant de se barrer il m’avait donné ses coordonnées.


Elle garda pour elle ce qu’elle avait compté en faire. Pas besoin d’être grand druide. Et puis après y’avait eu un vol à l’étalage qui avait mal tourné, un mec à moto, une glace à la fraise et… bref. Elle avait oublié Maze.

- Un jour j’ai eu besoin de ses services. J’suis retournée le voir et… il a été super. Il m’a aidée et depuis il veille sur moi. Si j’ai un problème j’peux l’appeler, il viendra.

Sky eut un doux sourire tandis qu’elle observait ses chaussures.

- C’est ce que font les amis alors je pense que oui, c’est un ami. Même s’il a pas vraiment mon âge, hein !

Elle haussa les épaules et préféra rebondir sur la conversation que de s’attarder sur elle.

- Et vous ? Tu ? Toi ! T’en as beaucoup des amis ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
J'acquiesce doucement en l'écoutant parler. Les affres de la vie. C'est dingue comme ce qu'elle nous réserve peut varier totalement d'une personne à l'autre. Je m'en étais plutôt bien sorti, finalement, à bien y regarder. Je me gratte le cou et quand elle parle de Matt, je fronce les sourcils. Soudain, ce sont les rouages de mon cerveau qui se mettent en marche. Que Sky me croit sous acides ou non, c'est vrai qu'il me manque des cases, mais à force de mentir ouvertement, j'ai développé un théâtre de l'absurde à moi tout seul. Parnassus n'a qu'à bien se tenir.

"Matt ?" Et puis ça me frappe. "Matt !"

Je lève une main pour la porter à mon visage. Ca me revient et je peux pas m'empêcher de rire doucement. Je viens de faire un plongeon dans le temps de plusieurs mois.

"Oui, d'accord, j'ai compris. Oui, j'étais content de pas être là ce jour-là, je crois que j'aurais pris pour mon grade, aussi. C'est une vraie teigneuse, quand elle veut. Elle a un sacré caractère. Je l'ai vue dézinguer un bleu à coup de crosse de fusil. C'est vraiment très rare mais elle a résisté à mon propre pouvoir. Ca m'a laissé comme deux ronds de flanc, je suis bien obligé de l'avouer."

Puis, pensif, je continue.

"C'est dingue ce dont on est capable de faire dans le feu de l'action, sans même penser que ce soit possible."

Puis je la regarde pour lui sourire.

"Des amis ? Sûrement oui, deux ou trois cent, au moins, j'ai arrêté de compter, ça me colle de ces migraines jusque dans les ongles. Un peu comme le gars de Facebook, tu vois ? Sauf que je n'ai pas d'ennemis. Ou... Pas autant, en tout cas. Cela dit, il est difficile de ne pas être ami avec Maze, de toute façon."

Oui, du moment qu'il ignore pour Gen et moi alors que j'ai cru comprendre que c'était la guerre civile entre eux.

"C'est un protecteur. Tu es en sécurité avec lui."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Que Sunny soit une teigneuse, Sky en avait eu la démonstration plus d’une fois. Elle se souvint même de Hyun lui disant qu’elle attendait dans le hall du commissariat après avoir hurler autant qu’elle. Sans parler des engueulades dont elle avait écopées. Assez curieusement, Sky devait reconnaître que la seule avec laquelle elle avait pu se prendre la tête à ce point n’était autre que sa mère, à la différence que la blondinette doutait de l’intérêt que lui portait sa génitrice. Elle ne doutait pas de l’intérêt de Sunny. Et cet aveu, elle ne le fera jamais. Plutôt crever.
Elle hocha la tête aux propos de Bogdan même si elle ne savait pas vraiment à quel événement il faisait référence, et commenta

- « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »

Impossible de se souvenir qui avait dit ca toutefois. Peu importe, c’était de circonstances.
Si elle lui avait retourné la politesse concernant ses amis elle ne fut pas vraiment surprise de la réponse. 2 ou 300. Bah voyons. Dans sa tête c’est sûr, il devait y’avoir un de ces monde ! Ca devait lui occuper un temps considérable.
Sky se demanda s’il leur parlait à tous ou s’il n’adressait la parole qu’à ceux qui pouvaient lui répondre réellement. L’avantage, c’est qu’il ne devait jamais se sentir seul. L’inconvénient, c’est qu’il n’était jamais seul.
Pour autant il avait raison. Sky avait posé son dévolu sur Maze parce qu’il lui procurait un véritable sentiment de sécurité, renforcé par sa bienveillance. Et comme elle l’avait dit à Tibor, même si ca l’avait piqué, il l’avait cherchée. Pour elle, c’était une vraie preuve d’amitié. Mais Sky étant ce qu’elle était, la moindre attention était pour elle un vrai trésor.

- Vous savez, c’est sympa ce que vous savez faire en fait… ca peut être hyper pratique dans des situations un peu tendues… moi j’aimerais bien coller la trouille un peu. J’fais pas assez peur. On me prend jamais au sérieux au début.

Oui. A la fin ca change un peu. Toujours.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je ne le dis pas à voix haute mais je trouve qu'il est un peu trop fréquent que les gens passent au travers des mailles de mon pouvoir. Ca a commencé avec Sunny et ces derniers temps, on me regarde bizarrement, comme si j'insufflais le doute. Aussi, je fronce légèrement les sourcils. Je dois être seulement fatigué. Ou distrait. Ou les deux. Ou autre chose à en juger par le gros loup qui m'a sauté à la gorge.

Je ne suis pas vraiment certain de ce que je dois faire ou dire. Est-ce que je dois trouver ça sympa ? Est-ce que c'est sympa, du reste ? Je regarde par-dessus mon épaule, vers l'intérieur du hall où le trou noir béant est apparu plus tôt. La plupart des histoires que je raconte font peur, je ne suis pas certain que ce soit par hasard.

"Tu veux faire peur à qui ?"

Je retourne la tête vers elle. Je réfléchirai à mon pouvoir plus tard.

"Je croyais que tu serais pas de la fête si je faisais un feu de plage en racontant des histoires qui font peur un soir d'Halloween. Tu changes d'avis ? Je t'inviterai, si tu veux."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Faire peur à qui… bonne question.

- Non juste comme ca ! Les gens de qui on a peur on fait gaffe à ce qu’on leur dit et comment on leur dit. Ils ont pas besoin de le demander. Vous savez c’est un peu comme ce type qui hurle après une voiture mal stationnée en insultant le conducteur. Quand le conducteur descend de la voiture et qu’en fait il fait pas loin de 2mètre et de 150 kilos, le hurleur s’excuse aussitôt, avant même que le type ait ouvert la bouche alors qu’il était même pas agressif… ce genre d’effet ca doit être tripant quand même. J’aimerais bien essayer, juste une fois…

Elle haussa les épaules et eut un petit sourire amusé.
Son petit cerveau continuait sa balade. C’est vrai qu’elle était tellement superstitieuse qu’elle flippait devant n’importe quel film d’horreur. Quand le générique arrivait, elle continuait d’imaginer le pire. Vraiment pas son truc non. Mais la curiosité étant plus forte…

- Juste un halloween. Rien qu’une fois. Pour voir comment vous faites là… vos illusions qu’on dirait des trucs vrais !

Sky, elle, entrevoyait tellement de possibilités avec un don comme celui là ! Rien de mieux pour détourner l’attention, faire voir des choses qui n’existent pas. Elle voyait déjà ce qu’elle en aurait fait dans cette villa alors que le codex lui passait sous le nez. Pourtant, quand elle regardait Bogdan, elle était surprise de constater que lui-même semblait surpris de ces manifestations et elle ne savait trop comment se l’expliquer. En plus de lui filer un peu la trouille, il la laissait perplexe.

- Il faudra que je te présente Edwige ! Vous vous entendrez super bien ! Elle connait trop bien les créatures légendaires.

Son visage s’éclaira d’un sourire encore plus lumineux et elle ajouta

- Tu devrais écrire ! avec une imagination pareille… ca marche aussi quand t’écris ou juste quand tu racontes ? Ouahh hey ! ca se trouve j’suis en train de causer avec un futur célèbre écrivain ! La classe !






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je me mets à rire en secouant la tête.

"Ce n'est pas parce qu'il fait 2m de haut qu'il fait peur, ce n'est qu'une illusion d'optique ! Ce n'est pas lui qui fait peur, c'est le gueulard qui réalise qu'il ferait mieux de la fermer. On appelle ça être lucide."

Comme maintenant, je me dis qu'il serait temps que je me taise avant que Sunny ne revienne et me réclame des comptes sur les conseils que je donne à une adolescente. Sauf que j'étais pas beaucoup plus âgé qu'elle quand je me suis évadé du MSS. Je suis bien placé pour savoir que ce n'est pas parce qu'on n'a pas encore 25 ou 30, ou même 40 ans qu'on est moins capable d'entendre certaines choses ni d'en comprendre d'autres. La maturité d'une personne ne dépend pas de son âge. J'ai appris à considérer chaque personne individuellement. Je protège les enfants qui le réclament, je garde un oeil sur les plus âgés qui n'osent rien demander et j'assure les arrières de ceux qui croient en une cause juste.

"Ok, alors... Je ferai un truc pour Halloween, je te tiendrai au courant ! J'ai plein d'autres tours dans mon sac !" Et puis je ris à nouveau. "Je ne connais pas d'Edwige mais je serais ravi de la connaître."

Son enthousiasme est curieux, je ne suis pas sûr d'arriver à bien le définir. Est-ce de la curiosité, est-ce simplement l'enfant en elle qui refait un peu surface ? Pour autant, le compliment me fait rougir.

"J'écris déjà, oui, mais je préfère raconter les histoires. J'ai... Toujours eu peur que mes mots prennent vie."

Ironique, non ? Je trouve aussi.

"Et toi, alors, tu fais quoi ? C'est pas juste que tu saches tout sur moi et moi rien sur toi."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky pouffa à la réponse de Bogdan

- Bah j’aimerais bien être lucide en faisant deux mètres de haut alors. On m’appellerait plus demi-portion ! M’enfin j’pense qu’on m’appellerait pas non plus « portion entière ».

C’était plus pour l’anecdote en fait car concrètement il devenait beaucoup plus difficile de voler des robes à fleurs quand on mesurait cette taille.
Bogdan lui demandait ce qu’elle faisait et elle prit sa question comme une boutade. Ca lui semblait pourtant évident, toutefois elle y répondit le plus sérieusement du monde avec ce petit air de ne pas y toucher et son sourire n°6 (seconde version, plus convaincante).

- Je suis au Lycée. J’ai pas de vrai travail encore mais c’est normal. Après si la question c’est de savoir ce que je fais de mon temps libre et bah euh… ca dépend. Quand j’ai le droit de sortir je vais faire des courses par ci par là, et quand j’ai pas le droit de sortir, je lis ou je vais discuter avec des gars sympas sur les réseaux.

Ellle préféra embrayer sur l’invitation pour Halloween qui ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde. Sky entrevoyait déjà les décorations dans le Casino, les gamins surexcités et les plus vieux, comme elle, blasés. C’était certain, il faudrait qu’elle prenne la poudre d’escampette pour esquiver si elle ne voulait pas mourir d’une overdose de potironneries.

- Va pour l’invitation ! ‘Tention hein. Les invitations moi je les prends au pied de la lettre et j’oublie pas !

C’était on ne peut plus vrai. Un vrai morpion quand elle voulait. S’il n’était pas encore un écrivain célèbre il avait déjà tâté de la plume et elle fut surprise qu’il n’ait pas expérimenté plus avant cette idée.

- Bah justement ! c’est ca qui est génial ! si les mots prennent vie ! J’veux dire, t’es pas obligé de raconter des histoires de loup ou de papillon… mutant… qui aime les oreilles… ou chaipaquoi… « surtout ne pas revenir sur ses délires » pensa-t-elle à mesure que sa voix devenait hésitante. Non j’veux dire que y’a des tas de sujets sympas et puis ca reste une illusion non ? Le loup là il allait pas vraiment te bouffer, hein ?

Son regard se troubla et Sky sentit sa voix perdre de sa contenance quand elle demanda, perplexe

- Non, Hein ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je cligne des yeux. J'ouvre la bouche pour parler mais elle me prend de vitesse en continuant de parler. Ca m'apprendra à mal formuler mes questions. Parce que j'avais bien compris qu'elle était au lycée. Mais je fronce les sourcils. Alors qu'elle parle, elle dit des choses intéressantes sans grand intérêt.

"Des gars sur le réseau ?"

Depuis quand ce serait génial que des mots prennent vie ? Je n'en connais pas les dangers. Est-ce que les formes sont réelles ? Réalistes ? Sa question est légitime, est-ce que ce loup aurait pu me faire du mal ? C'est un peu mon totem qui me suit depuis des années, mais c'est avant tout une métaphore, une forme qu'on m'a imposée. Je me frotte le poignet entre les mains avant de le regarder et je hausse les épaules, désinvolte.

"Non, il ne m'aurait rien fait, ce n'était que le fruit de mon imagination. Souvent, ça répond également à d'autres pouvoirs, comme ceux dont la base est l'illusion. Par exemple. Alors va savoir si un des gamins ne s'est pas fait peur tout seul ! Parce que si j'avais voulu que ce loup vienne à la vie, je l'aurais su !"

Je lâche mon poignet avec un sourire et enfourne mes mains dans mes poches.

"Mais je parlais de ce que tu savais faire, plus exactement. Ton petit pouvoir."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
- Des gars sur les réseaux ouais… tu sais les forums, les chats, les réseaux sociaux quoi !

Les trucs que toute personne aujourd’hui fait à peu près spontanément avec une interface holo. Le réseau était partout, chaque appareil ou quasiment était connecté. Pour rester anonyme ou se perdre dans la foule, pas le choix, il fallait faire une croix sur la presque totalité des avancées technologiques. Mais là n’était pas la question. Sky lui avait répondu assez spontanément quoiqu’un peu surprise par cette question. Mais c’était sans compter sur la suivante. En effet, elle n’avait pas saisi le sens véritable de sa première demande.
C’était tellement tentant de lui répondre la même chose qu’à Maze qu’elle ne résista pas.

- Je suis transmuto-potagère. Je transforme les haricots verts en patates d’un simple regard. C’est vachement pratique à la cantine mais quand même moins spectaculaire que toi !

Ella attrapa le bâton de la sucette dans les doigts et haussa les sourcils malicieusement tout en le faisant rouler entre son pouce et son index.

- Enfin j’suis quand même rassurée de savoir que c’est pas dangereux ton truc. Pour le coup j’pense que t’aurais vraiment été le premier que je répondais pas à l’invitation.

Il n’empêche que sa remarque à ce sujet la laissa pensive. Ce pourrai-il qu’un petit pensionnaire soit à l’origine de la manifestation liée à l’histoire qu’il entendait ? Pourquoi pas. De ce qu’elle se souvenait, les premiers signes de son pouvoir l’avaient prise au dépourvu alors qu’elle était à peine plus âgée. Elle en avait même parlé avec Matt. A l’époque elle n’avait pas su les identifier. Elle ne les comprenait que maintenant.

- T’as peut-être raison. C’est peut-être un gamin. C’est facile à voir remarque ! Suffit de recommencer ! Ailleurs qu’ici bien sur…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
J'éclate de rire. Pas besoin d'avoir mon pouvoir pour comprendre qu'elle se paye ma tête.

"Tu ne veux pas me le dire, ok, pas de problème."

J'aime les personnes avec de l'imagination. Encore plus avec de l'humour. Je ne cesse de sourire. Je trouve ça amusant, vraiment. Si pour elle, c'est si spectaculaire, je pense que c'est surtout l'idée qu'elle s'en donne si elle était l'auteur de ces blagues de Samhain, quand, en vrai, elle chercherait plutôt à les éviter. Je me demandais bien pourquoi, mais je ne voulais pas être trop indiscret. Les adolescents, malgré leurs balades nomades à travers les réseaux, conservent jalousement leur vie privée. C'est pour ça qu'on a inventé les journaux intimes ! Je sais qu'il y en a sur l'Infranet, aussi...

"J'espère seulement que tu n'acceptes pas n'importe quelles invitations. Même si tu m'as l'air d'être du genre à savoir te défendre. Ou bien à trouver des gardes du corps de choix. Je dois reconnaître que tu as du goût !"

Je ressors mes mains de mes poches pour les regarder, comme si une illusion allait pouvoir s'en échapper. C'est marrant, ça me fait aussi penser à quelqu'un. Je ne sais toujours pas réellement si c'est moi qui aie fait ça ou la participation inconsciente d'un enfant.

"Mmmhhh..."

J'étudie mes mains sous toutes leurs coutures.

"Extraire un truc pareil de ma tête, ça m'a bouffé toute l'énergie nécessaire. Il y avait beaucoup d'esprits à corrompre !"

Je testerai tout ça, oui.

"Je n'arrive à rien, ça ne marche pas..."

Mais un autre jour.

"Et donc, pour faire peur, tu voudrais mesurer 2m de haut ? Tu fais quoi des trucs de base ? Old school... Les messages sur le répondeur. Les roses pas fraîches. Les collants sur le visage... Ca te déforme des expressions... Bbbrrr..."

Je secoue les épaules en rentrant la tête dans ces dernières.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Devant la réaction de Bogdan, Sky sourit.

- J’imagine que c’est pas vraiment un secret mais j’fais quand même gaffe à ce que je dis à la fée clochette, on sait jamais.

Elle roula des yeux avec exagération. Une petite boutade pour lui signifier qu’elle n’avait pas oublié que si elle savait de quoi il était capable c’était à peu près uniquement parce qu’il en avait été victime aussi. Son nom, il l’avait bien gardé pour lui.
Quant aux invitations qu’elle acceptait… autant dire qu’elle acceptait même celles qu’on ne lui lançait pas. En général elle était plutôt du genre à se taper l’incruste. D’où sa capacité à bien choisir ses gardes du corps.

- J’ai un peu tendance à trop suivre ma curiosité. Ca me mène pas toujours sur des plages un soir d’halloween. Mais j’me suis promis de progresser. On m’a vivement conseillé de faire attention d’ailleurs et j’pense que c’est pas un si mauvais conseil.

Bogdan s’interrogea à son tour sur ses capacités sauf que visiblement il le prenait à la légère. Il montra ses mains et Sky suivit son regard, les observant à son tour. Pourquoi ses mains ? Ca viendrait pas plutôt de la tête ? La donzelle refusait de suivre la logique Bogdanienne qui visiblement se perdait dans quelques recoins sombres et délires psychédéliques. De fait, ses yeux clairs se posaient sur ses mains, jouant le jeu. Et puis il avait l’air tellement convaincu par ce qu’il disait qu’il en devint convaincant.
La sucette calée dans la bouche, elle hocha la tête sombrement, déçue de constater avec lui que son pouvoir ne marchait plus maintenant qu’il était trop fatigué. Dans le domaine, elle en connaissait plutôt un rayon d’ailleurs, et elle ne se montra pas insistante.
Il laissa tomber et changea de sujet.

- Les trucs old school ?

Sky haussa les sourcils, interrogative.

- Euh ouais… non j’dis pas c’est surement efficace.

C’est vrai ca. Elle n’y avait pas pensé. En même temps à mesure qu’elle retournait la question dans sa tête, elle se disait que ce n’était pas une si bonne idée que ca.

- Disons que… commença-t-elle en observant Bogdan qui, derrière son sourire d’illuminé, la mettait un peu mal à l’aise… je pensais juste à faire peur comme ca, sans passer pour une psychopathe tu vois ? Enfin sauf ton respect !

Elle grimaça et lui demanda sur un ton frôlant celui de la confidence

- T’as déjà fait des trucs comme ca, toi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
J'ai toujours mon sourire sur les lèvres.

"De quoi tu as peur ? Je vais rien te faire. Et c'est Bogdan, tu peux laisser tomber la Fée Clochette. Habituellement, on me donne même le nom d'une nymphe, mais je vais t'épargner ça. Ou m'épargner ça, surtout ! En fait, j'aurais rien dû te dire tout court !"

En fait, il y a un truc chez cette fille. Elle m'apparaît sur les dents, elle irradie d'une méfiance qui, bizarrement, m'est familière. Elle réagit... Comme moi face à Maze. J'ignore ce que ça représente réellement pour moi, mais ça me fait toujours sourire. Je suis rarement l'aîné, celui qui est au-dessus, qu'on regarde avec un respect ou quoi que ce soit. Je n'y suis pas non plus habitué, en tout cas.

"Si j'ai fait des trucs comme ça ?"

Je hausse les sourcils.

"Tous les jours. La preuve, j'invite mon pote le loup et tout le monde a peur. Il est gentil pourtant. Il est un peu timide, voilà tout. Il a quelques ennuis avec la société, il faudrait que je lui apprenne à se tenir. Promis, je vais mieux le dresser pour la prochaine fois."

Je hausse une épaule.

"Cela dit, du moment que tu veux faire peur, tu n'es pas très nette dans ta tête. En tout cas, c'est pas comme ça que tu te feras respecter si c'est ce que tu cherches. Tu auras plus de chance en usant des bons mots. Par exemple, je pourrais te dire..."

J'ai toujours été meilleur à l'apprentissage des langues que Tibor. Il n'a jamais pu se défaire de cet accent que sa mère lui avait enseigné. Je ne l'ai jamais vue, seulement entendu parler de son père depuis qu'il est arrivé parmi nous. Mais je sais qu'elle était d'origine Russe et son père des pays du nord, je ne sais plus lequel. Ce qui conférait à Tibor un sacré accent cisaillé et franc. Mais quelque part, nous avions la même façon de parler. En fait... Sans le MSS, Tibor et moi étions pareils, je crois. Nous n'avons juste pas enduré la chose de la même manière et n'en sommes pas ressortis aussi indemnes l'un que l'autre. Doucement, je perds mon sourire. Je suis sûrement un grand malade. Mais jusqu'à présent, ça m'a bien aidé.

Mes yeux dans les siens, je la fixe quelques secondes avant de reprendre d'un air des plus sérieux, avec une voix basse, un très léger sourire en coin.

"La prochaine fois, c'est moi qui te tue."

Je n'en ai aucune conscience, mais ce sont exactement les mots que Tibor a employés il n'y a pas si longtemps. Ce qui est fou... Parce que je suis sûrement le type le plus sympa de la ville... Je ne ferais pas de mal à une mouche ! Enfin, s'il lui manquait ses deux ailes, peut-être que... Bogdan, je crois que tu as un sérieux problème.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Peur ? Le concernant ? De sa propension à partir dans délires horrifiques ? À leur donner vie ? À se prendre pour la fée clochette ? À la regarder en souriant et riant alors qu’il ne sait même pas combien ils sont dans sa tête ?
Non en fait, rien de tout ca.
C’est son nom qui lui fit ouvrir grand les yeux.
Bogdan ! Suffisamment original pour qu’elle le retienne mais surtout parce que c’est le premier nom que lui avait donné Tibor juste après qu’elle soit revenue parmi les vivants.
La personne et les circonstances non moins originales… comment aurait-elle pu oublier ?

- Non j’ai pas peur, dit-elle d’une voix absente.

Elle ne se rendait même pas compte qu’elle le dévisageait et elle n’entendit pas vraiment ce qu’il lui dit après. Sky était de nouveau plongée dans l’interrogation et sa paranoïa se remit en route. S’appelait-il véritablement comme ça ? Tibor lui avait menti et son interlocuteur cumulait les histoires à dormir debout depuis le début de leur échange. Etait-ce un code ? Un mot qui présenté comme un nom n’en était finalement pas un ? Devait-elle rebondir ou bien faire comme si de rien n’était ? Etait-il une menace ou un ami ?
Si seulement elle avait entendu le gamin auparavant, probablement qu’elle aurait abordé Bogdan différemment mais Mike était collée à elle et Sky était ancore en proie à sa propre peur.
Le jeune homme, toujours dans son délire, la fixa soudainement après son laïus et… la menaça ouvertement.
Le ton employé et surement aussi l’effet du pouvoir de Bogdan plongea la donzelle dans l’effroi.
Elle sentit ses muscles se tendre, prête à détaler, et son inquiétude se muer en vigilance.
Instinctivement, elle recula, la sucette dans la main comme seule arme à sa disposition. Elle regretta presque de ne pas garder sa lame sur elle dans l’enceinte du Casino.

- Vous êtes qui ? vous voulez quoi ? C’est quoi ca « Bogdan » ? Ca veut dire quoi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Et sa réaction me laisse perplexe. Je note bien que j'ai eu l'effet attendu, mais elle y réagit autrement que je l'aurais pensé. En tout cas, quand elle recule, je lève les mains et écarquille les yeux, comme pour lui signifier que tout va bien et que je me rends.

"Tu vois ce que je veux dire ? Pas besoin d'être grand ou super costaud. Je ne veux rien, c'est juste..."

Ses questions, en revanche, me font légèrement tourner la tête en fronçant les sourcils, comme si je voulais mieux entendre ce qu'elle me demandait.

"Euh... Je suis pratiquement certain qu'il s'agit de mon nom ?" Je réfléchis une seconde. "Ca signifie 'Don de Dieu'. Autrement dit, ma mère ? Ou mon père, je ne sais pas qui a choisi, j'ai pas demandé. Encore que je veux bien reconnaître que c'est mon deuxième prénom, le premier, on était deux à avoir le même dans la classe alors finalement, on a adopté celui-ci et puis je l'ai gardé depuis."

Je me fais sûrement des idées, mais à la voir reculer, comme ça, j'ai l'impression qu'elle s'attend également à ce que je fasse quelque chose ?

"Excuse-moi si je t'ai fait peur, je voulais juste... Te montrer. C'est tout. Je ne le referai plus. C'est promis."

Pour une fois que je dis la vérité... Je vous parie combien que ça va me retomber dessus ?

"Je ne te ferai rien. Je ne te veux aucun mal. Je suis désolé."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky agita nerveusement les jambes, jetant quelques coups d’œil du côté du hall du Casino. Le changement d’attitude était très surprenant et particulièrement déstabilisant. Bogdan était capable de passer de tout l’un à tout l’autre en une fraction de seconde. Et le pire ? c’est qu’il prit ses questions au pied de la lettre, comme elle le fit quelques minutes auparavant quand il lui demanda ce qu’elle faisait.

- C’est vraiment ton nom alors ?

Elle était revenue au tutoiement mais dans la panique sa langue avait d’elle-même remis de la distance entre eux.
Sa question pouvait paraître incongrue mais il n’empêche qu’on lui avait déjà fait le coup. Et maintenant qu’elle s’en souvenait, Six aussi avait fait allusion à Bogdan pour taquiner Tibor et le piquer sur son caractère grincheux.
Sky fronça les sourcils et se détendit devant la volonté du jeune homme de la faire vraiment changer d’avis quant à ce qu’elle avait interprété comme une agression.
Sans pour autant s’approcher, toujours la sucette à la main (dans un œil ca pouvait surement faire mal), elle renifla.

- Tu racontes toujours des histoires aux gamins les soirs pour qu’ils s’endorment ?

C’est ce qu’avait dit Maren, non ? Encore que du peu qu’elle en avait vu, elle voyait mal comment des gamins pouvaient bien trouver le sommeil avec des histoires pareilles.

- C’est un nom que j’ai d’jà entendu… c’pour ca…

Elle se mit à danser d’un pied sur l’autre sans même s’en rendre compte.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
"C'est... Oui, c'est vraiment mon nom, pourquoi tu en doutes ?!"

Est-ce que... La vache, cette fille a des questions qui me posent de sacrées colles. Techniquement, je me verrais bien mentir, simplement pour dissimuler mon embarras parce que c'est bien la première fois que je me sens un peu face à un mur. J'entends par là que je ne comprends pas ses réactions. D'habitude, je cerne plutôt bien les gens, non ? Mais là, je sens comme une ombre, quelque chose. Ses questions ne sont pas innocentes. Alors c'est mon tour de me méfier.

"Des histoires, oui, souvent. Les gamins aiment bien ça, se retrouver dans un autre monde, soit en étant le héros, soit en y trouvant un réconfort rassurant... Ca dépend. Pourquoi ?"

Je ne baisse pas les mains, j'ai l'impression de marcher sur des oeufs. Même, je ne souris pas non plus. Je suis connu au sein de l'Underground, oui, mais Sunny ne connaissait pas mon prénom avant aujourd'hui. Je ne sors pas beaucoup en général. J'ai donné mon prénom ici parce que c'est un lieu connu de l'Underground, mais en dehors de ça, je ne le donne jamais. Quiconque a donné ce prénom était soit un homonyme, soit quelque chose qui me connaît... Et à part Six, je ne vois pas qui. Pour moi, Tibor est mort il y a dix ans. Personne ne peut rester caché aussi longtemps sans raison. Encore que je ne comprends pas ce que Six peut avoir à voir avec cette adolescente. Ni comment elle saurait que je suis là. En réalité, elle me fait virer parano depuis quelques mois que je la vois contacter l'Underground ni vue ni connue. Je ne parle même pas de son message foutrement stupide de déclarer sur des réseaux non sécurisés qu'elle est là et qu'elle attend le MSS. Ce qu'il lui a pris, aucune idée, mais moi, je reste caché.

"Probablement un homonyme, ce n'est pas non plus un prénom rare..."

Mes yeux ne quittent plus les siens et quelque chose me dit qu'on se méfie l'un de l'autre, tout à coup. Et quelque chose me dit donc que ce n'est pas bon signe. J'ai suffisamment raconté des cracks ces dernières minutes pour me permettre de donner un peu de vérité.

"Ca ou bien Maze t'a déjà parlé de moi. Je ne vois pas qui d'autre..."

J'ai envie de la secouer dans tous les sens. J'ai envie de l'attacher à une chaise jusqu'à ce qu'elle me dise qui a déjà prononcé mon nom. Les Bogdan par ici, ça court pas les rues. Surtout avec une certaine Six déambulant entre elles. Je sais que ce qu'elle dit est vrai, et c'est ce qui me rend totalement alerte. Je n'en fais rien, je reste là à la fixer, attendant qu'elle en dise plus mais je meurs d'envie de lui extirper la vérité. Si c'est bien ce que j'ai envie que ce soit, mon coeur rate un battement avant d'accélérer à l'idée d'entendre des nouvelles de mes amis disparus.

"Tu l'as entendu où ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky remit la sucette dans sa bouche, un signe de paix assurément. Elle n’est pas encore rapprochée mais le trouble de son vis-à-vis lui laisse à penser qu’il ne feint pas. Ou alors il le fait super bien ce qui est encore une éventualité. En tous cas, ses questions, elles, ont l’air empruntes d’une profonde curiosité.

- Moi j’trouve que c’est un prénom assez rare pour que quand je l’entende, je le manque pas.

Franchement si Tibor ne le lui avait pas sorti, elle n’aurait pas pu l’inventer, sa culture internationale frôlant le zero absolu.

- C’est pas Maze non. Avec Maze on a parlé de plein de gens mais pas d’un Bogdan.

Elle hésitait. Il lui avait fait la démonstration qu’il pouvait être des plus convaincants même quand il simulait. Se jeter à l’eau alors qu’elle ne le connaissait pas et qu’il lui semblait pour le moins déséquilibré… et puis était-ce vraiment un ami de Maze ? là encore il lui avait peut-être bien dit des salades pour ce qu’elle en savait.

- Un ami à moi. Il ne m’a pas dit son vrai nom d’abord quand on s’est connu et m’a donné le tien.

Elle dodelina de la tête et fronça les sourcils.

- Il est du genre vachement prudent… du genre pas vraiment à se mettre en avant. Plutôt transparent même.

Et d’ajouter

- Quoiqu’un peu collant quand même.

Sky ne voulait pas en dire plus. Si Bogdan connaissait Tibor, il saurait de qui elle parle. Ca ne lui en dirait pas beaucoup plus sur ses intentions mais au moins elle se sentirait peut-être un peu moins stressée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
"Un ami à toi ?! Mais..."

A ne rien y comprendre. Ce n'était donc pas Six. Dans le genre transparente, elle se posait clairement comme le contraire. Et jusqu'à preuve de ce contraire, elle n'était pas 'un'. Je secoue doucement la tête et je cligne des yeux. J'ai beau être au courant du pouvoir de Tibor, ce n'est absolument pas ce qui me vient en tête tout de suite. Mon coeur bat plus vite encore.

"Je suis désolé mais je ne vois pas. Tu dois confondre ou..."

Quelqu'un avait utilisé mon prénom ?! C'était totalement absurde ! Et venant de moi, c'était quand même pas peu dire.

"Je ne sais pas qui a utilisé mon nom pour se présenter à toi, mais c'est de toute évidence soit un imposteur parce que je suis moi."

Je me tâte le torse pour m'assurer que je suis bien vivant, pas transparent, bien réel. En fait, je me plante totalement. Je suis pas tellement con, je manque pas d'intelligence, mais actuellement, mes préoccupations sont extrêmement loin de Tibor.

"Soit quelqu'un qui me cherche et qui savait que tu te trouverais sur mon chemin ? Il est du genre grand, brun, les yeux noirs, pas causant, peu avenant, clairement antipathique... Un humour frôlant le zéro absolu ?"

Oui, je pense à Abel qui a le chic pour se rendre invisible. Mais et s'il tentait de me faire passer un message ? Je hausse les sourcils, je me sens profondément con.

"Il... Il t'a dit autre chose ? J'en sais rien moi, son vrai nom ?!"

Soyons objectifs : les Bogdan, ça court pas les rues à Megalopolis.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky haussa les épaules.

- Bah non c’était pas toi. C’est pas son nom à lui. Juste que…

Elle soupira.

- Excuse-moi hein ! Mais t’as beau dire, c’est quand même pas super courant comme nom alors bon bah j’sais pas moi, j’ai cru que c’était un code entre vous, ou un truc… bizarre…

Ses mains s’agitèrent pour accompagner ses propos. Elle regardait de droit et de gauche comme si elle attendait quelqu’un. Ou quelque chose.

- Non il est pas brun et grand. Il est blond avec des yeux bleus, tout l’inverse. Et puis il fait…

Sky lève une main juste au-dessus de sa tête, ajuste un peu, estime, redescend, remonte…

- Ouais à peu près comme ca !

Soudainement elle sembla se dégonfler et ses épaules tombèrent. Elle baissa la tête et reprit la sucette entre ses doigts.

- Ecoute laisse tomber. C’est pas grave ! j’suis un peu tendue en ce moment, faut pas m’en vouloir. Même quand je cherche pas les emmerdes elles viennent à moi alors bon, j’suis peut-être un peu… méfiante ?

Sky ne savait pas vraiment comment aborder le jeune homme qui était certes fort sympathique mais quand même un peu spécial. Inutile de lui parler de Tibor, elle supposait qu’il aurait bien assez à faire avec le chinois et toute la cohorte des gens qui en avait après la clé. Un fêlé du ciboulot ne lui était clairement pas indispensable.

- J’suis désolée, vraiment. Oublie ce que j’ai dis c’est sans importance. C’est bien le genre de type à te ressortir des trucs qu’il a entendu comme ca, sans se souvenir d’où ca vient alors… faut pas se formaliser.

Elle se rapprocha de quelques pas.

- Faut dire aussi tu m’as foutu une sacrée trouille avec tes histoires ! j’suis trop sensible

Sky prit une voix grave et fit une moue cocasse avant de reprendre

- "La prochaine fois, c'est moi qui te tue.". Non mais c’est hyper flippant de dire un truc comme ca ! à une gamine en plus ! Moi ! dit-elle en tournant son index vers son buste, totalement offusquée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
J'inspire profondément. Je pince les lèvres parce que je veux absolument garder mon calme. Les blonds aux yeux bleus, ça, par contre, ça court les rues. Une seconde, je pense à Garin, cette fois. Mais ce dernier étant plus petit que moi, je le raye de ma liste.

"Okay, laisse-moi reformuler en changeant de perspective où je ne dis pas de conneries, tu veux ?"

Je me racle la gorge en fronçant les sourcils et je mouline du poignet en prenant un air très scientifique. Sauf que je ne le suis pas. J'aurais eu mes lunettes que je les aurais réajustées, juste pour me donner un style. Et puis, je relève les yeux sur elle, un index pointant le ciel.

"Je dis mon nom ici parce que je suis en terrain connu, mais en dehors, les personnes connaissant mon prénom sont soit mortes, soit dangereuses. Et par dangereuses, j'entends gros fusils, gros égos et grosse frustration. Alors, j'aime pas faire peur. J'ai pas envie d'être méchant ni de te menacer pour que tu parles et me dises qui utilise mon nom comme couverture si ce n'est pas un hasard - encore que je n'y crois pas énormément dans ce cas de figure - mais j'y viendrai s'il le faut ! J'en ai pas envie, tu vois, je suis un gars super sympa, on me surnomme souvent 'Bisounours' parce qu'en prime, je suis un peu naïf quand ça fait rire les gens. Oui, j'aime bien faire rire les gens. Et les protéger aussi, j'ai toujours eu l'impression d'être né pour ça. Donc tu vois, te menacer, ça me ferait vraiment trop mal au coeur, j'en ai pas envie. Ca te fout des relations en l'air, en plus, c'est très mauvais pour la santé et le karma. Regarde."

Je soulève ma manche pour lui montrer la tache dans mon poignet en forme de tête de loup.

"Le loup n'est qu'un totem, un symbole. La représentation métaphorique d'un élément très réel de ma vie passée. Mais si je sais extirper un loup de la taille d'un homme de ma tête, je ne pense pas que tu aies envie de savoir quoi d'autre hante mon esprit et à quel point c'est bien réel."

Et là j'entends le gros berserker des bas fonds du Sanctuaire. Une lumière dans ma tête s'allume et je manque de m'asphyxier à ne pas respirer. Parce que disons le clairement, s'il s'agit d'un fantôme, je vais saloper mon pantalon. Je ne connais qu'un seul gars invisible et avec un problème de mémoire, blond aux yeux bleus. Je pince les lèvres à me les mordre. Je hausse les sourcils.

"Alors… S'il te plaît, veux-tu bien me dire qui me cherche ? C'est vraiment très important, j'aurai une dette envers toi."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Vous savez ce regard qu’on jette aux gens dérangés et qu’on ne veut absolument pas contrarier ? A cet instant là précisément, pendant les longues secondes de silence qui suivent le discours de Bogdan, Sky lui jette ce même regard.
Elle se racla la gorge et reprit sur le ton de la conversation.

- T’en fais du bordel juste pour un type qui m’a raconté des conneries hein. Alors d’abord c’est pas la peine de me menacer parce que c’était pas une couverture c’est juste qu’il a dit le premier nom qui lui est venu. Déjà.

Elle devait reconnaître que l’argument selon lequel il pouvait faire prendre vie à n’importe quoi avait au moins le mérite d’être convaincant. Est-ce que n’importe quoi était sensible à la jusquiame ?

- Ensuite t’as dit que ce qui sortait de ta tête ne pouvait pas nous faire de mal alors ca marchera pas. ET… je veux vraiment pas savoir ce que t’as dans la tête.

Ca c’était certain. En fait c’est bien le premier type charmant qu’elle rencontrait et dont elle se jurait d’essayer de se tenir le plus éloignée possible à l’avenir. Même Hyun à côté lui semblait une relation plus que fréquentable, c’était pas peu dire.
Quitte à jouer du bluff, Sky se trouva des attributs masculins et prit un visage menaçant pour la suite.

- Ce type il te cherche pas. En fait il cherche plutôt à ce que personne le cherche. C’est mon ami. C’est mon ange gardien et t’y touches pas. Sinon c’est moi qui te tues, ok ?

Son visage s’éclaira d’un sourire radieux

- Mais en fait j’suis quand même une fille sympa et je sais que tu le trouveras pas alors j’peux bien te dire qu’il s’appelle Tibor. Me demande pas d’où ca vient ou ce que ca veut dire, j’en ai aucune idée. C’est à peu près aussi courant que Bogdan hein ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je serre les poings parce que je n'ai aucune idée de comment lui expliquer à quel point c'est important pour moi. Je sens les battements de mon coeur jusque dans mes tempes, ça cogne et je ne quitte pas ses yeux des siens. J'essaye de lui faire prendre conscience qu'elle détient peut-être l'information ultime que je cherche depuis des années.

Et quand elle me la donne, j'entends comme un sifflement dans mon oreille. Comme si tout à coup une bombe explosait près de moi et me brouillait la vue. J'entrouvre les lèvres et je me rends compte que je m'étais penché vers elle. Je me redresse avec les yeux ronds de quelqu'un qui vient de voir un fantôme.

"Je pourrais t'embrasser là, tout de suite, maintenant. Je vais pas le faire parce que je veux pas finir en taule."

Pour un peu, j'en pleurerais.

"Et aussi parce que j'ai peur de t'étouffer."

Je hausse les sourcils. Je sais qu'elle dit la vérité, je n'ai pas besoin de plus.

"J'ai toujours cru qu'il était mort."

Je dois avoir l'air d'un total ahuri.

"C'est mon frère."

Je retrouve peu à peu ma voix normale et je cligne des yeux pendant que mon cerveau analyse l'information.

"Tu me dis qu'il est en ville ? En ce moment ? Tu... Comment... Depuis quand ?!"

Pour un peu... Je bégayerais. Et puis je m'anime. Je me redresse et lève une main à peu près au niveau de mes tempes.

"A tout hasard... Ils traînaient toujours ensemble. Une grande, métisse, les cheveux en soleil avec le franc parler d'un militaire, accompagnée d'une gamine à peine plus jeune que toi, métisse aussi à qui on donnerait le bon dieu sans confession ?!"

Bientôt, je vais devenir euphorique.

"Et... J'en sais rien, peut-être, un autre gars de ma taille, avec les mêmes yeux que les miens, les sourcils toujours froncés par l'inquiétude..."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky recul la tête prudemment, surprise de la réaction de Bogdan dont la promiscuité ne lui disait rien de bon. Il semblait aussi versatile que perché et la tension qu’il avait instaurée dans l’expectative fondit comme neige au soleil.

- Ton frère ? répéta-t-elle incrédule. Vache ! vous avez vraiment rien en commun !

Elle prit un peu de distance et fronça les sourcils.

- C’est pas la taule que tu vas prendre sur le coin de la tronche si t’essaies ! Même pas t’y penses !

Non mais puis quoi encore. Ce genre de manifestations affectueuses c’était elle qui décidait quand, où et surtout avec qui !
Il avait l’air d’être à peu près aussi sonné que lors de sa rencontre avec le loup, son…. euh… « totem »… comme les indiens… n’importe quoi…

- Six ? répondit-elle à la description pour le moins saisissante faite de l’italienne et avec qui Tibor trainait depuis peu.

Encore que, d’après ce qu’il avait dit lors de leur dernière rencontre, ce fait n’était plus une certitude.

- Six ouais… enfin ils sont souvent ensemble. En même temps Tibor est un peu comme le vent. Il est un coup là, un coup ici. Lizzie a été adoptée. Elle était beaucoup plus jeune que moi et la rue c’était pas pour elle. En fait on en est tous sorti, d’une façon ou d’une autre, à part Six mais j’pense que c’est volontaire.

Sky reprit sa sucette dans la bouche pour se donner un peu de contenance et poursuivit.

- Ton autre gars je vois pas qui c’est. Ou alors Six me l’a pas présenté.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je ne vois pas ce qui lui laisse penser que Tibor ne peut pas être mon frère. Si ce n'est qu'une question de physique, il faudrait qu'elle voit Abel et Eve pour le croire...

"Et pourtant, c'est le cas !"

Sonné, c'est le mot. Que faisaient Maren et Elizabeth dans la rue, ça c'est une question que je leur poserai à elles si je les revois un jour. Pour l'instant, tout ce qui m'importe... C'est de prendre Sky dans mes bras. Ce que je fais. Sans alerte. Je franchis la distance qui nous sépare et je la serre dans mes bras, qu'elle le veuille ou non, parce qu'elle m'apporte tout de même une bonne nouvelle.

"Merci."

C'est tout ce que je trouve à dire. Et j'estime que c'est déjà pas mal. Ca implique d'autres curiosités mais ça, Sky ne peut pas me répondre. Finalement, je la lâche, gardant mes mains sur ses épaules. Je dois me faire violence pour ne pas sauter dans tous les coins tellement je suis surexcité.

"Est-ce qu'ils vont bien ? Est-ce qu'ils sont en sécurité ?"

J'ai une vague idée pour Six... Mais Tibor est la révélation de l'année. Tout ça commence à faire danser mes taches sur ma mâchoire.

"Dis à Tibor qu'on est revenus pour lui. Mais... Mais il n'était pas là. On a toujours cru qu'il était mort en chemin, c'est..."

Je me force à retrouver mon calme, mais mes yeux naviguent un peu partout. Parce que j'ai masse de questions, parce que j'ai des tonnes de choses à dire. J'essaye de rester focalisé.

"Sky, est-ce que tu peux ne rien dire à personne de tout ça ? Je veux dire... Autre que Tibor et Maren. Si elle a besoin de me trouver, elle sait comment m'appeler. A force de gueuler sur tous les toits qu'elle est là, elle a fini par alerter tout le monde, c'est pas très malin, j'espère qu'elle sait ce qu'elle fait. Je saurai qu'elle me cherche si elle a besoin. Je répondrai."

Je la lâche enfin et j'acquiesce en soupirant, reprenant peu à peu le dessus sur mon euphorie.

"Donc... J'ai une dette envers toi. Je pourrais... Faire peur pour toi à quelqu'un qui te fait des misères ?"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Pouf ! Directe dans ses bras. Un garçon tellement affectueux ! Et dire qu’elle avait failli coller une crise cardiaque à son frère en faisait la même chose.
L’euphorie de Bogdan était contagieuse et elle n’eut pas le cœur de le repousser pour mettre un peu de distance. Elle attendit patiemment que l’instant calinou soit passé.

- Oui bah j’en connais d’autres qu’ont rien en commun avec leur frangin frangine hein. C’est pas grave.

Elle patienta qu’il se soit un peu calmé avant de poursuivre. Elle en vint presque à regretter de s’être montrée si paranoïaque. Bon d’accord il avait un grain mais il était gentil finalement, inutile qu’elle se soit monté la tête à ce point.

- Ils vont bien oui. Enfin la dernière fois que je les ai vus c’était le cas. En sécurité…. Vaste question. Je dirais qu’ils savent assez bien s’y mettre tout seuls en sécurité donc euh… oui ?

Ses yeux se posèrent un instant sur les taches de son visage. Elle aurait juré qu’elles étaient différentes au début de leur conversation mais elle ne devait pas y avoir accordé plus d’importance que ca.

- Je dirai à Six qu’on s’est rencontré. Et si je revois Tibor, je lui dirai aussi pour le demi-tour, même si je comprends rien à ce que ca veut dire.

Sky se demandait si Six avait un moyen de le joindre. Elle en doutait vraiment. Tibor savait se faire oublier, c’était même sa prérogative.
Il avait une dette envers elle pour si peu ? Savait-il seulement à quoi ca l’engageait ?

- On verra pour cette histoire de dette un autre jour… ca risque d’être plus compliqué que ca. Quand j’ai besoin d’aide c’est… euh… comment dire… jamais simple ? J’suis une sale gosse.

Elle fronça les sourcils et hocha la tête.

- Ouais voilà c’est ca. J’suis une sale gosse.

Sky soupira et reprit

- Six sait où te trouver ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je pouffe de rire.

"C'est pas grave, lui comprendra. J'ignore pourquoi il a utilisé mon nom, mais j'imagine que j'aurais fait la même chose."

Et je redouble de rire.

"Oui, j'avais cru comprendre que tu étais un sacré phénomène. Mais tu viens de me donner... Quelque chose que je n'oublierai pas, alors, si je peux faire quelque chose pour toi... Je le ferai. Les amis de Six sont mes amis. Et si Tibor est ton ami, alors ça me fait une raison de plus d'être le tien, je crois. Je ne le savais pas doué dans ce domaine, d'ailleurs, c'est... Pas un grand bavard. Mais... je suis heureux de savoir qu'il est en vie."

Je remets mes mains dans mes poches.

"Six sait où me trouver. Techniquement, elle l'a déjà fait, mais je n'ai pas répondu. Quelqu'un y a répondu, cela dit. Je ne sais pas qui. Tibor, probablement. Si elle est plus précise dans sa demande, je le saurai. On se comprendra. Quant à toi... Maze, Sunny, Matt..."

Je souris en plissant le nez et secouant la tête.

"T'en connais du monde, dis donc." Je lève les yeux à nouveau sur la bâtisse, repensant à ses dires sur Elizabeth. "J'imagine que pour être ici, tu n'as pas dû avoir des temps faciles..."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky regarda Bogdan rire comme un gamin. Elle n’aurait jamais pensé le mettre dans cet état avec si peu. En même temps, elle ne connaissait rien de son histoire, de leur histoire, et retrouver un frère après l’avoir cru mort pendant 10 ans avait de quoi vous transporter. Et si elle en croyait ce qu’il lui avait dit auparavant, les amis avaient une importance capitale pour lui. Il avait même parlé de « sauver la vie » et là-dessus, elle était bien placée pour savoir ce que ca impliquait. Sans parler que du peu que le blondinet lui avait livré de leur passé, il était plutôt chaotique.

- Il m’a sauvée la vie. Tibor.

C’était un aveu brut, dit un peu sèchement. Sky ne savait pas vraiment ce que ca indiquait de leur relation tant le blondinet n’avait rien à envier à une huitre mais… les faits étaient là. Il lui avait sauvé la vie et s’était aussi soucié de sa santé après. Dès qu’elle l’avait appelé il était venu.
Sky poussa un soupir, le front soucieux malgré l’euphorie de Bogdan. Elle n’était pas certaine de comprendre à quel message il faisait allusion de la part de Six mais elle en avait une petite idée. Aussi elle se risqua à lui donner aussi cette information.

- C’est Tibor qui y a répondu, oui.

Elle n’en dit pas plus pressentant que cette réponse suffirait au jeune homme. Si elle devait s’étendre, ca deviendrait surement compliqué. Sky avait bien parlé de la clé à Maze mais elle ne savait pas quelles liens il entretenait réellement avec Bogdan. De fait, elle se tut.

- Sunny et Matt m’ont pris en charge sur injonction judiciaire. Ce sont eux qui sont venus vers moi. Et finalement, Maze aussi. Beaucoup de monde connait le Casino. Ca doit attirer les curieux en plus des bonnes volontés.

Sa langue glissa sur ses lèvres sèches avant qu’elle ne poursuive.

- J’viens de la rue. J’y suis restée 2 ans a peu près… ca c’est plutôt bien passé en fait, j’ai eu de la chance je crois. J’suis tombée sur les bonnes personnes, comme Six et Lizzie. J’ai pas une vie plus difficile que d’autres. Juste… moins facile que d’autres. La faute à pas d’chance ! Mais maintenant ca va ! Dit-elle en hochant la tête avec un grand sourire.

Elle tourna la tête par ci par là et se plaça face au vent léger venant du large. Ses cheveux dégagèrent aussitôt son visage.


- Six est la seule que je vois encore. Pas depuis longtemps mais on a été contente de se retrouver je pense. Elle se rapproche le plus d’une amie même si c’est pas toujours simple entre nous. Faut dire qu’on a sale caractère toutes les deux. Et puis les passés compliqués et la rue ca vous abîme n’importe qui alors des fois on a nos blessures qui nous démangent, tu vois ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Son aveu me fait sourire. D'une certaine manière, Tibor a sauvé la vie de pas mal de gens pas mal de fois. Je baisse la tête. Depuis le Sanctuaire, j'ai comme qui dirait pas mal de souvenirs qui remontent et je me demande si je n'ai pas besoin d'un psy. A en juger par la manifestation de mon pouvoir, je crois que oui. Mais plutôt crever que l'avouer quand le psy, c'est vous en temps normal.

Quand Sky tourne la tête, j'en profite pour regarder le hall et voit Sunny revenir. Elle me voit en train de tirer un paquet de ma poche et elle me fait les gros yeux. MMhh, je n'ai pas très envie de faire à nouveau face à ses tempêtes alors je rentre délicatement ma tentation dans ma poche. Elle semble hésiter en voyant Sky parler, mais finalement, elle rebrousse chemin et repart à ses activités, non sans avoir répondu à mon sourire. Je me permets un soupir de soulagement. Si elle était arrivée un peu plus tôt, je n'aurais pas donné cher de ma peau. Je me retourne, épaule contre épaule avec Sky et je m'accoude sur le muret en observant l'horizon.

D'un coup, je m'enferme dans le silence. Quoique je dise, ce ne serait pas un mensonge alors je réfléchis. Le MSS nous cherche très probablement encore, ils sont en ville, mais ils l'ont toujours été, pas vrai ? Je ne pense pas cela dit qu'on ait besoin de se cacher plus longtemps. Nous sommes devenus adultes, nous avons renforcé nos pouvoirs, nos volontés, nous n'avons plus peur, ni d'eux ni des autres... Et quand bien même, aujourd'hui, ce qui me lie toujours à Six et les autres, ce n'est qu'un passé bien chaotique, oui. Je hausse une épaule.

"J'en sais rien. J'ai des souvenirs, oui. Je veux dire, je n'oublie pas d'où je viens. De nos jours, qui a une vie ou un passé faciles ? Le chaos a envahi nos vies depuis des décennies, maintenant. Je ne pense pas qu'il nous brise pour autant. En tout cas, je m'en suis plutôt bien sorti."

Je tourne la tête vers elle pour lui sourire.

"L'adolescence, c'est toujours un peu complexe et puis après, ça s'arrange ! Tu es prise en charge, ça ne peut qu'aller mieux, maintenant."

Et je pouffe de rire.

"Pas grâce à Tibor, je ne pense pas. Il a le poing facile, c'est sûr, mais en matière de psychologie, il a toujours eu des gros problèmes. Enfin, de mon souvenir."

Je l'étudie du regard, j'ai bien envie de lui poser des questions, parce qu'elle m'intrigue sur certains points, mais je ne veux pas être indiscret. J'inspire profondément en relevant la tête.

"Et donc ! Maintenant qu'on a été présentés..." Je souris. "Tu veux toujours faire peur à quelque chose pour Halloween ?" Je me tourne légèrement vers elle. "En fait, je me répète, mais ça m'amuserait. Je suis un grand enfant en fait, tu vois ! On aurait dû me surnommer le farceur. C'est à force de bosser avec des gamins, ça t'empêche de grandir convenablement."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky a bien remarqué le manège de Sunny - et qui lui en voudrait d’être inquiète après ce qu’il s’était passé – mais elle ne voyait pas ce qui avait suscité son regard désapprobateur.
Elle resta face à l’Océan tandis que Bogdan parlait.
Ce qu’il lui dit au sujet de Tibor lui arracha un sourire. Il le connaissait bien ca c’était certain.

- Je crois pas que la psychologie soit son truc non. Et y’a des fois une bonne droite dans le râtelier vaut toutes les séances sur un fauteuil où on est mal assis avec une petite blonde pleine de bonne volonté en face de vous.

Sky roula des yeux. Inutile de chercher bien longtemps à qui elle faisait référence et en matière de recomposition de râtelier, elle avait plus souvent donné qu’en matière de psy.
Son idée d’exploiter ses talents pour Halloween était assez séduisante malgré tout. Elle verrait bien là l’opportunité de travailler un peu ses relations sociales au lycée. Non pas qu’elle en avait franchement envie mais d’y passer autant de temps pour y zoner comme un fantôme… ca allait devenir lassant. On l’évitait comme la peste et pas seulement parce qu’elle créchait au Casino. Elle soupçonnait qu’il devait y avoir autre chose, dans son attitude peut-être. Quoiqu’elle ait déjà repéré le petit branleur qui alimentait le bahut en weed et qui était aussi discret qu’une baleine planquée dans ton aquarium. Elle devrait peut-être lui apprendre quelques trucs…

- Une soirée sur la plage avec un feu et des couvertures. J’pourrais inviter quelques mecs et quelques nanas du lycée… ce serait bien leur trip. Après, vu comme ils m’évitent, pas dit qu’ils viennent nombreux mais on s’en fout hein ?

Il lui sembla que Bogdan était sans doute le plus bavard de tous. Nonobstant Tibor, Six gardait le silence sur son histoire et mettait assez de distance dans ses réponses pour qu’elle ait compris qu’elle ne répondrait pas à ses questions. Aussi elle profita de l’aubaine pour en savoir un peu plus sur ces personnes qui avaient surgi dans sa vie aussi pour y prendre une place plus qu’importante.

- Vous vous êtes connus où tous ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Bogdan Lupescu
avatar
Je pouffe de rire à nouveau. Les méthodes de Tibor n'ont pas toujours été les miennes. Six et lui ont plus souvent joué les rebelles à s'en attirer bien des problèmes - Tibor le premier - que moi. J'ai toujours été le... Sage, de la bande. Tout du moins, j'étais surtout celui qui tenait le plus à son charisme fou et à son râtelier entier. Je me souviens de certains retours de Tibor. Personne ne pouvait le toucher ou l'approcher. Et le plus souvent, il avait les mains dans un sale état. Je n'ai jamais su contre qui ils le faisaient se battre, mais je l'ai vu perdre la voix petit à petit.

"Le but d'un feu, c'est pas d'être cinquante ! C'est d'être une poignée, pour faire que l'histoire soit plus intimiste, tu vois ? Tout le monde autour du feu, il faut rester à portée de voix ! 10, c'est presque trop. Alors si tu viens en petit comité, je suis certain qu'on peut trouver des histoires à dormir debout pour tes potes. Mais tu veux vraiment qu'ils restent tes potes ?"

Je lui souris, malicieux. Parce qu'à leur faire peur comme ça... Elle allait creuser la distance entre eux et elle. Ce n'était pas ce qu'elle voulait. Ou peut-être que si ? Certaines personnes - comme Tibor, par exemple - ne sont pas faites pour vivre en communauté. D'autres, comme moi, ne peuvent faire sans. Sa question me prend au dépourvu mais je me contente de froncer gentiment les sourcils avec un sourire en coin. Je m'attendais soit à ce que Six lui en ait parlé, vu comme elles semblent proches, ou bien qu'un jour, quelqu'un me poserait cette question au regard de ma connaissance de Six. Mais je m'étais attendu à donner ma première réponse à Maze... Pas à une adolescente de 17 ans qui avait rencontré mes amis par hasard. Toutefois, j'avais déjà creusé le sujet, j'allais simplement développer un peu la réponse que j'avais déjà commencé à donner, à Amber, par exemple. Je me demande ce que les autres lui ont raconté.

"Un camp de vacances. El' - Elizabeth - était la plus jeune d'entre nous, c'était la chouchoute. On se voyait là tous les ans, à force, on avait notre... Petite douzaine de potes en rond autour du feu."

Je tourne la tête vers elle et lui sourit.

"Et puis un jour, on a été trop grands pour revenir, on s'est perdus de vue. Tibor a voulu jouer dans la cour des grands, il a pris un sac pis il est parti. On a entendu parler d'un accident sur sa route, on a cru qu'il y était."

Je me tourne plus vers elle, un seul coude sur le muret, et je me désigne d'un index en haussant les sourcils, gonflé par le défi.

"Mes histoires avaient un succès de fou ! Les gamins revenaient toujours me chercher pour en avoir d'autres. Des fées, des lucioles, des licornes... Je leur inventais chaque jour une nouvelle histoire issue tout droit de mon imagination."

Je m'en sortais mieux que Tibor et Six... Ca, c'était certain. Mais à quel prix...


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Sky Cervantes
avatar
Sky eut un petit sourire contrit.

- Ce ne sont pas mes potes. Je te l’ai dit : mes relations sociales j’y travaille mais j’pars de loin. Alors qu’ils restent ou non ce qu’ils ne sont pas, qu’est-ce je m’en fous ? En fait j’suis curieuse de voir ce que ca pourrait donner au lycée après… si on n’arrête de m’éviter ou non. Dans tous les cas, il reste les râteliers, non ?

Dit-elle en levant le poing et le serrant comme Tibor le lui avait montré sur ce matelas moisi dans sa tanière. Juste fermer le poing et frapper.
Sky l’écouta lui parler de leurs propres feux de camp lorsqu’ils étaient jeunes. Comment cela les avait soudé ces histoires et le fait de partager des vacances ensemble. La donzelle se demanda si elle aurait conservé des amis aussi anciens si elle avait passé ses étés ailleurs que dans Queen’s à tuer le temps avec John. Il était le seul pilier de son enfance et aujourd’hui disparu. Elle conservait de bons souvenirs quand même parfois au milieu des tempêtes de violence qui se déchainaient.
Ca lui arracha un sourire.

- Quand on était petits avec John, mon ami, on prenait une lampe de poche et une couverture et on s’enfermait dans le placard de sa chambre avec son plus jeune frère. On mettait notre visage comme ca au-dessus de la lampe – Sky mima la scène – et on lui racontait les histoires de croque-mitaine. Il finissait toujours par partir en chouinant et on se faisait toujours engueuler par sa mère après.

Elle rit à ce souvenir. Ils ne l’avaient pas fait souvent mais une ou deux fois et cela s’était toujours terminé de la même manière.

- C’était moi qui disait n’importe quoi mais c’était John qui se faisait engueuler. Et cet idiot il attendait que l’orage passe sans me dénoncer !

Elle pencha la tête

- M’enfin j’avais pas ton talent. T’es vraiment un super bon conteur. Vous vous etes tous perdus de vue ou t’as gardé des contacts avec certains ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Sky/Bogdan] Un jour, une histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-