2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION - David/Kseniya] D&K: A.L.I.A.S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kseniya Ivankov
avatar
Fin octobre 2075

Inventaire de K:
 

Je vais vous dire une chose... lorsque l'agence m'avait parlé de cette mission, j'avais tout d'abord entendu "agent du FBI" et j'avais levé les yeux au ciel. Entre vous et moi, je voulais d'un agent du FBI droit comme une barre et bien pensant autant que celui-ci devait vouloir d'un agent de la CIA aux méthodes et à la morale douteuse. Et puis... il fallait voir ma tête quand j'ai entendu "Daniel Day". Qui que quoi comment ? Le petit con qui avait fait foiré mon plan parfaitement bien huilé en Arabie-Saoudite nous cassait encore les ovaires ?! Poussez-vous, je m'en charge.

Poussez-vous, je vous dis.

Je suis arrivée au point de rendez-vous avec un peu d'avance. La moitié du matériel qu'on m'avait fourni était expérimental, vous auriez dû voir la tête du technicien trop content que quelqu'un veuille bien tester ses nouveaux joujoux sur le terrain. Moi, tant que ses bidules ne me pétaient pas à la figure, je voulais bien, hein. Les bras croisés, assise sur un banc comme si j'attendais mon transport, j'attendais l'agent du FBI. Vu que j'avais du temps devant moi, je m'amusais un peu à l'imaginer. Je le voyais entrant parfaitement dans le stéréotype qui vous vient en tête quand vous pensez "agent du FBI". Grand, carré, propre sur lui, rasé de près, avec une tête de bon type et un balai là où je pense.

Allez, petit agent, viens que je sache si j'ai raison.


"You're a game I win every time."

Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Inventaire de David:
 



« Vous allez bosser avec un agent gouvernementale sur cette affaire ». Voilà ce que le chef m’avait ordonné juste après m’avoir expliqué mon nouveau dossier. Nouveau dossier qui, comment dire, m’avait mis dans l’embarras. Mais j’étais resté impassible. Je n’étais pas l’un de leurs meilleurs agents d’infiltration pour rien. J’étais capable de ne rien laisser transparaitre lorsque je le voulais.

Pourquoi dans l’embarras ? Parce qu’on m’avait mis une photo de Garin sous le nez en me disant qu’il était recherché par une organisation gouvernementale, laquelle avait envoyé un agent ici, pour le retrouver. Mon rôle à moi était d’épauler cet agent dans ses recherches. Comment vous dire que cette mission, je m’en serais bien passé. Mais je n’avais pas le choix.

J’étais donc au point de rendez-vous à l’heure prévue (pas d’avance, pas de retard non plus) à la recherche de l’agent que je devais rencontrer. On ne m’avait donné qu’une description sommaire. Quelle que soit l’agence d’où il provenait, elle protégeait bien ses agents.  Mon regard parcourut rapidement les gens qui se trouvaient là et finit par se poser sur elle. Une jeune femme, blonde, plutôt jolie, assise sur un banc. C’était tout ce que j’en voyais pour l’instant. Je n’avais aucune certitude que c’était elle, mais c’était la seule personne qui correspondait à la description alors…

Je m’avançais vers elle, les mains dans les poches, dévoilant légèrement mon insigne du FBI qui brillait à côté de mon ceinturon. J’étais tel qu’on pouvait l’attendre d’un agent fédéral : costume noir, cravate noire à motifs et chemise blanche. Je portais également mes habituelles lunettes de soleil dont les verres étaient assez noirs pour qu’on ne puisse pas même deviner mes yeux.

- Bonjour.

Je passai la main sur la cicatrice que j’avais au dessus de la lèvre supérieure et l’indiquai de la même main avant de la glisser à nouveau dans ma poche.

- Ca fait longtemps que vous m’attendez ?

Si ça n’était pas elle, j’allais passer pour un sombre crétin. Mais bah, tant pis.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
[Je vous laisse avancer, je n'ai ici rien à vous dire de plus. Faites donc connaissances, allez-y.]


Revenir en haut Aller en bas
Kseniya Ivankov
avatar
J'ai tourné la tête en sentant quelqu'un qui s'approchait de moi, et si j'ai légèrement haussé un sourcil, c'était que je ne pouvais pas faire plus discret. L'autre option aurait été de pouffer de rire comme une écolière, et je vous parie qu'il l'aurait mal pris. Mais il était parfait, ce gentil petit agent du FBI ! Il entrait tellement dans le cliché de l'agent fédéral que j'aurais pu juré qu'ils avaient fait prendre vie à l'agent modèle sur leurs affiches de recrutement pour me l'envoyer.

Et en plus, si jamais je ne le repérais pas à deux kilomètres, il avait eu le gentillesse de mettre son joli badge tout brillant, des fois qu'on ait des doutes sur ce qu'il faisait dans la vie. Si c'était pas meugnon. Bon, on discute, on rigole... mais à sa place, j'aurais fait un minimum plus discret. Bon, il pouvait pas changer sa tronche (quoique pour ce que j'en savais, peut-être que si, on n'est sûr de rien de nos jours !), mais ne pas porter son insigne, ça n'aurait tué personne... parce que je serait citoyenne de la Ville Médiane, en le voyant je me demanderais ce qui se tramait dans mon secteur pour qu'un agent fédéral y mette les pieds.

J'ai levé les yeux et esquissé un sourire à sa question. "Avouez que si je vous demandais de quoi vous parlez, vous vous sentiriez bien con !" Je lui ai glissé un clin d'oeil et je me suis levée de mon banc: au moins, maintenant qu'il était là, je pouvais arrêter de me contempler les ongles. "Et vous m'excuserez de ne pas vous renvoyer la question, mais je me suis répondue toute seule." Notez que je ne lui demandais pas son nom, parce que j'avais l'instruction de ne pas lui fournir le mien: j'avais déjà une longueur d'avance sur lui en sachant qu'il était du FBI alors que pour lui, "agent gouvernemental", ça voulait tout dire et rien dire à la fois. "C'est par-là." J'ai commencé à marcher dans la rue vers notre destination.


"You're a game I win every time."

Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Vous voulez savoir pourquoi je n'avais pas retiré mon insigne ? Parce que j'étais un agent du FBI, point barre. Et que tout agent en service se doit de porter son insigne sur lui, à moins d'être sous couverture, ce que je n'étais pas, pour l'instant. Je respectais les règles un peu trop à la lettre parfois, mais hey, quel mal cela faisait-il ? Les gens autour de moi ne m'avaient même pas remarqué. Même si mon insigne brillait à ma ceinture, j'avais une physionomie qui attirait la sympathie. Je n'avais pas l'air méchant. Les gens me jetait un regard et détournaient très vite les yeux, je n'avais rien de suffisamment intéressant pour qu'ils ressentent l'envie de me détailler un peu plus.

- Je priais secrètement pour que vous ne posiez pas cette question.

Je hochai légèrement la tête à son attention avec un petit sourire en coin. Hey, j'étais un peu trop sérieux et un brin coincé parfois, mais pas forcément dépourvu d'humour. Même s'il tombait souvent à côté de la plaque. Mais que voulez-vous, on ne peut pas être parfait.

- Où est-ce qu'on va ? lui demandai-je alors que nous quittions le parc vers une destination qui m'était inconnue.

Et j'enchainai presque aussitôt.

- Pardonnez ma question mais je n'ai pas l'habitude de travailler avec des anonymes alors à qui ai-je l'honneur ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.

Pendant que nos deux agents réfléchissaient à comment remercier un agent matrimonial pour leur avoir permis de se rencontrer en pareille romance... Dans la maison, on faisait une pause, histoire de leur laisser suffisamment de jeu pour quand ils finiraient par arriver.

L'adresse que le FBI avait indiquée à David abritait une maisonnée assez basique avec un étage. Si Angela en a déjà parlé, c'est la maison qu'a occupé Garin pendant des mois où elle se rendait parfois pour le voir.

Devant la maison, une porte de garage et d'entrée, une petite cloture et un bout de jardin. A l'étage, on peut y supposer des chambres et derrière, un jardin donnant sur les falaises. Le jardin donne sur un grand séjour avec cuisine américaine, séparés par une allée droite conduisant à la porte d'entrée devant la maison. Les escaliers sont placés au milieu de la maison et mènent à l'étage ou au sous sol.

Par conséquent, de l'extérieur, aucune lumière ne paraît. Il n'y a pas non plus de voiture, ni de moto.

En TRÈS approximatif :
RDC : Etage :



Revenir en haut Aller en bas
Kseniya Ivankov
avatar
Ah, voilà. La question du nom venait tout juste de faire surface. Ça n'avait pas traîné, dites donc... à sa défense, j'étais bien forcée d'admettre qu'il n'était pas vraiment pratique de s'appeler "hey !" ou "vous... oui, vous, là" en plein dans le feu de l'action. Pour autant, je n'allais pas me détourner de mes instructions (qui avaient été très, très claires) juste parce qu'il était mignon.

"Vous pouvez m'appeler Ana."

Tout était dans la formulation: je lui donnais ce qu'il voulait - un nom à me donner - en lui faisant savoir que ce nom ne le mènerait nulle part s'il voulait chercher à qui il avait vraiment affaire. J'ai glissé mon bras sous le sien, qu'il le veuille ou non, nous donnant des allures de joli petit couple marchant joyeusement dehors.

"Et comment est-ce que je peux vous appeler ?" ai-je demandé, un brin d'espièglerie dans ma voix.

Oui, c'était plus fort que moi.

Alias ou vrai nom, ça m'importait peu... mais puisqu'on était à se donner des noms, autant que moi aussi, j'aie mieux que "machin" en tête. Approchant de notre destination, l'observais la maison concernée avec attention, me remémorant les plans et faisant de mon mieux pour tout remettre en place dans ma tête. Ça avait l'air plutôt tranquille, mais je savais qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. En tous les cas, j'espérais que s'ils avaient quelqu'un pour jouer les sentinelles, ce n'était pas Daniel Day, parce que j'aurais l'air bien conne.


"You're a game I win every time."

Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
" Vous pouvez m'appeler Ana"... Comment dire ? Cette simple phrase me fit froncer les sourcils. Nous étions collègues et allions travailler ensemble, la moindre des choses était de se présenter, et elle ne me donnait qu'un prénom ? Ok, si son agence protégeait aussi bien l'identité de ses employés, c'est qu'elle ne devait pas être n'importe. Et elle n'avait certainement pas l'intention de m'en dire plus. Très bien, Ana donc. bon sang, qu'avait fait Garin pour qu'une agence aussi importante (parce que même si je ne savais pas laquelle c'était, elle était importante, non ?) soit sur ses traces ?

Je tiquai légèrement et baissai les yeux sur elle tandis qu'elle s'accrochait à mon bras. mais je ne dégageai pas mon bras pour autant et reportai vite mon regard droit devant moi.

- Agent Foster, ça m'ira très bien.

Mais je me demandais si elle ne le savait pas déjà, mon nom, mon prénom aussi même, certainement. Contrairement à elle, le FBI n'avait pas de raisons de cacher l'identité de ses agents quand il s'agissait de collaborer avec une agence gouvernementale.

Notre destination, c'était une maison. Mais pas n'importe laquelle, celle où Daniel Day était censé avoir séjourné pendant quelques temps. Y était-il encore ? Bonne question. Immédiatement, les paroles d'Angie me revinrent en tête. Elle ne m'avait jamais vraiment dit où se trouvait Garin.  Juste qu'il était dans un petit pavillon, dans la médiane. Une maison sympa, qui ressemblait un peu à la notre. Et cette maison, devant laquelle je me trouvais, ressemblait à la notre. En même temps, la moitié des maisons de la médiane ressemblaient à la notre. Mais j'avais le sentiment que c'était bien de cette maison-là, précisément qu'elle parlait.

Pas de véhicule garé dans l'allée, pas de lumière non plus. Cette maison avait l'air vide. Mais l'était-elle vraiment ? Qu'est-ce qu'on risquait à s'en assurer. Je savais que Garin n'était plus là de toute façon, Angie m'avait dit qu'il avait déménagé. Mais cette fois, elle ne savait pas où, et c'était pas plus mal. Parce que ça m'éviterait d'avoir à trop saboter mon propre boulot.

- Il n'a pas l'air d'y avoir grand monde là-dedans. Autant en avoir le coeur net.

Et je m'approchais de la maison pour sonner.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


La maison est calme et lorsque David sonne, il faut aux agents plusieurs secondes avant de voir la lampe du perron s'allumer. La porte s'ouvre doucement et une femme, une asiatique, sans prétention montre son visage souriant. Elle a les cheveux noirs, à peine un trait de noir sur les paupières pour relever son regard sombre, un pantalon de tailleur noir et un top blanc. Rien de plus commun dans cette partie de la ville.

Si elle ouvre la porte, elle n'indique aucune invitation, cependant. Une main sur l'encadrement boisé, l'autre dissimulée, sûrement parce qu'elle tient la poignée, elle acquiesce doucement en signe de salut aimable.

"Bonjour ?"

Elle ne comporte pas d'accent, elle est... La voisine d'à côté par excellente. Ni plus, ni moins.



Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Sincèrement ? Je pensais que la maison était vide, je veux dire, à cette heure de la journée. Il n'y avait pas la moindre lumière, pas le moindre bruit, pas le moindre véhicule. Et c'était une heure où les gens étaient au boulot en général. Alors quand la lumière du perron s'alluma après quelques secondes et que la porte s'ouvrit, je fus légèrement surpris. Mais comme à mon habitude je n'en laissai rien paraître.

La femme qui nous ouvrit était assez jeune, asiatique, à n'en pas douter. Je veux dire, faudrait être aveugle pour ne pas voir qu'elle l'était. Elle avait l'air plutôt avenante. Je retirai mes lunettes de soleil, pour qu'elle puisse voir les yeux et ainsi avoir l'air plus sympa, et lui adressai un sourire. Le but n'était pas de l'effrayer. Et puis c'est pas parce que j'étais du FBI que je devais me comporter en grosse brute pas sympa. J'étais gentil, quand on me cherchait pas trop.

- Bonjour, je...

C'est à ce moment là que ça me fit tilt. Asiatique, comme le type qui accompagnait Garin et qu'on recherchait également. Se pouvait-il que ce soit une coïncidence ? Dans le doute, mieux valait être prudent.

-... m'appelle David. Et voici, je tendis la main pour prendre celle d'Ana dans la mienne, ma femme, Ana. Nous songeons à acheter la maison au bout de la rue. Mais on hésite encore un peu, on ne connait personne dans cette partie de la ville. Alors on se disait que si on pouvait faire un peu connaissance avec les habitants du quartier, ça nous aiderait peut-être à prendre une décision. On peut entrer quelques minutes ?

Et hop nouveau sourire, expression avenante, regard sincère. Honnêtement, regardez-moi, vous me donneriez pas le bon Dieu sans confession là ?


Revenir en haut Aller en bas
Kseniya Ivankov
avatar
J'ai failli perdre ma mâchoire lorsque l'agent Foster a décidé que la meilleure approche, c'était carrément de sonner à la porte. Quoi, sans rire ??? Avec son badge bien brillant à sa ceinture ? Je m'attendais à tout comme suite, au pire comme à rien du tout... sauf à ce qu'une femme tout ce qu'il y avait de plus normal et de typique de la Ville Médiane décide de nous ouvrir la porte. Elle avait l'air tout à fait banale pour cette partie de Mégalopolis, mais moi, tout ce que je constatais, c'était qu'elle retenait la porte de son autre main pour nous empêcher de voir à l'intérieur et qu'elle était Asiatique comme l'homme supposé être avec Daniel Day.

Bon, vous me direz, une femme seule chez elle qui craint les invasions de domicile dans notre monde de fous, ça n'a rien d'extraordinaire, et une large proportion de la population est Asiatique, et c'est pas parce que je suis Russe que je suis de leurs services secrets... mais j'avais toujours eu du mal à gober les coïcidences, surtout lorsqu'elles étaient aussi grosses.

Je devais avouer que pour le type qui avait décidé de cogner à la porte comme un gros bêta, l'agent Foster s'en sortait très bien; quand je vous disais qu'on avait l'air d'un couple... j'ai souri gentiment à la femme. "S'il-vous-plaît ? On ne vous dérangera pas longtemps... on cherche seulement à savoir si c'est un bon endroit pour fonder notre famille, et puisque vous habitez dans le quartier... et puis les maisons se ressemblent beaucoup, ça nous donnerait une idée de quoi elle peut ressembler ! On se fait tellement une meilleure idée quand tout est meublé et décoré, n'est-ce pas, chéri ?" Allez, vous m'avez vu beurrer bien épais, là ? C'était plus au couteau, c'était à la cuillère que j'en mettais !


"You're a game I win every time."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Une voix d'homme parlant chinois se fait entendre dans le fond et la femme lui répond dans ce même langage. Si Kseniya parle chinois, elle comprendra qu'il ne s'agit rien de plus qu'une "Qu'est-ce qu'il y a chéri ?" "Rien, de nouveaux futurs voisins !".

Elle semble réfléchir quelque peu et finit par ouvrir la porte un peu plus en invitant les deux agents à rentrer dans sa maisonnée aux senteurs d'épices provenant de la cuisine. Elle s'incline en se confondant dans un sourire.

L'intérieur n'a rien de... Très atypique. Une photo de couple dans l'entrée au-dessus d'un fin vase de fleurs bleues, un ameublement rangé, propre et accueillant avec un peu de musique s'échappant d'un halo-écran. La cuisine rougeoie d'un met en préparation et un homme se lève pour rejoindre le couple d'inconnus. Pas de main tendue, mais une légère révérence du menton. La femme désigne l'immense baie vitrée donnant sur le jardin, son gros vieil arbre, et sa falaise.

"Voici mon époux, Hiro. Je suis Mei-Li." (quoi ?)

Pas un accent dans sa voix. Un anglais parfait, signe d'une profonde immersion dans le pays. Tout ça était... Si normal. Aussi polie qu'on s'attend à ce qu'elle soit, la femme poursuit en s'adressant à son mari.

"Ce jeune couple voudrait s'installer dans le quartier." Puis à David et Kseniya : "Nous ne vivons pas ici depuis très longtemps, mais nous sommes on ne peut plus ravi de notre choix. Où habitez-vous actuellement ?"


Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Convaincre cette femme d'ouvrir un peu plus la porte et de nous laisser entrer, c'était un jeu d'enfant, ou presque. Et comme Ana s'était bien prise au jeu elle aussi, ça nous facilita encore plus la chose. J'enveloppai ma "femme" d'un regard du style que les jeunes couples pouvaient échanger avant de lui sourire et de la prendre par la taille pour la rapprocher de moi.

- Bien sûr.

J'entendis des paroles venant du fond de la maison, une voix d'homme, auquel la femme répondit. Je parlais plusieurs langues, mais pas le chinois, aussi cela ne m'apparut-il que comme... bah du chinois. Mais en tout cas, notre petit numéro avait convaincue la femme puisqu'elle ouvrit la porte plus grand pour nous laisser entrer.

J'incitai Ana à entrer la première, comme le ferait tout homme galant et profitai qu'elle me cachait à la vue de nos hôtes pour retirer promptement mon badge et le fourrer au fond de ma poche, ni vu ni connu. Il restait mon arme, mais elle était bien cachée par ma veste et ne se verrait qu'à condition que je l'enlève ou que je la montre de moi-même.

L'intérieur de la maison était... parfait ? Aménagé avec goût, bien rangé, propre. Ce couple avait tout l'air de gens qui n'avaient strictement rien à se reprocher. Mais je me méfiais des apparences. Cela dit, j'essayais de ne pas être trop catégorique non plus, ils pouvaient vraiment être des gens très bien. Et le fait qu'ils soient asiatiques n'était absolument pas une preuve de quoique ce soit.

Je saluai le mari de la dame d'un signe de la tête et adressai un nouveau sourire à notre hôte. J'essayai de regarder autour de moi sans en avoir l'air, pour connaitre un peu mieux la configuration des lieux. Je répondis à la question de la femme du tac au tac, comme si la réponse était évidente et que je n'avais pas eu besoin de réfléchir à la réponse que j'allais donner.

- Nous n'avons pas vraiment de logement, à vrai dire. Nous arrivons d'Atlanta.  Nous séjournons à l'hôtel le temps de trouver une maison qui nous plaira à tous les deux et qui sera assez grande pour notre future famille.

J'esquissai un nouveau sourire et vins entourer Ana de mes bras, plaçant mes mains sur son ventre dans un geste qui voulait tout dire. J'étais parfait dans le rôle du mari-futur papa le plus heureux du monde, vous ne trouvez pas ?

- Vous devez être le couple dont on nous a déjà parlé alors, si vous venez d'arriver. Les voisins semblaient contents de vous voir emmenager. A ce que j'ai cru comprendre, les anciens habitants de cette maison n'étais pas très appréciés dans le voisinage. Qu'est-ce qu'ils nous ont dit déjà ?

Sans lâcher Ana, je me penchai légèrement sur le côté pour l'interroger du regard. C'était à elle que cette dernière question s'adressait. Au passage, admirez un peu comment j'amenais la conversation sur Garin sans en avoir l'air !


Revenir en haut Aller en bas
Kseniya Ivankov
avatar
J'avais peut-être l'air de ne rien comprendre aux brefs mots échangés entre nos deux interlocuteurs, mais j'avais bien suivi la courte conversation. Elle nous a laissé entrer si promptement et si cordialement que je commençais à me dire qu'on était paranoïaques, ou qu'on s'était trompés de maison: si vraiment c'était une planque d'agents du MSS où on retenait des otages, ils risquaient gros à nous ouvrir grand la porte. D'un autre côté, David et moi jouions très bien le jeu. J'ai souri poliment à Hiro, lui rendant son salut. "Bonjour, enchantée de vous rencontrer. C'est très aimable à vous de nous accorder un peu de temps."

J'ai ri doucement lorsque David a encerclé ma taille de ses bras. "Mais arrêt de l'annoncer à tout le monde que tu rencontres, tu vas nous porter la poisse !" J'ai souri à Mei-Li. "Il est tellement fier, j'ai beau lui répéter, il ne peut pas s'en empêcher. Nous ne vous dérangerons pas bien longtemps, nous voulons juste - oooh, chéri, regarde cette vue !" Je me suis détachée de lui, désignant la baie vitrée qui donnait sur le jardin et la falaise. J'ai fait quelques pas vers le salon. "Tu as vu comme c'est bien éclairé ? Toute cette lumière naturelle !" L'air de rien, j'observais mes alentours, la caméra sur mon oeil enregistrant tout méticuleusement.

J'ai froncé légèrement les sourcils lorsqu'il a dirigé la conversation vers Daniel Day, faisant comme si je tentais de me rappeler. "Ils ont parlé d'un mec seul - je me souviens, ils ont trouvé ça bizarre dès le départ, un homme seul dans un quartier familial. Apparemment, il ne sortait pas beaucoup et ne parlait à personne. Vous l'avez vu quand vous avez emménagé, vous ?"


"You're a game I win every time."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
(pardonnez-moi, j'ai oublié...)

A.L.I.A.S.


Le couple 1 observe le couple 2 avec un sourire bienveillant, les laissant visiter à leur convenance. Les deux agents jouant parfaitement le jeu, même si les deux autres restent prudents et alertes, ils n'ont, pour le moment, aucune raison de se penser infiltrés.

"Je suis totalement d'accord avec vous ! Nous l'avons choisie pour la vue, justement ! Quand le soleil devient rasant, le soir, c'est fantastique, toute la maisonnée devient orangée. On se croirait sur la Muraille de Chine. Ca nous rappelle un peu de nos origines."

Après tout, ils ont bien le droit d'être chinois. Beaucoup sont nés sur le sol américain, qui plus est. En revanche, quand les questions arrivent, s'ils n'en montrent rien - c'est pas des kiki - dans leur tête, les rouages s'activent. Néanmoins, ils demeurent simplement prudents et sourient aux futurs parents. Ils savent que Kseniya ment sur toute la ligne - ou presque - ou bien que ses sources sont erronées, mais ce n'est pas eux qui prendront le risque de la démentir.

"Nous n'avons vu personne, la maison était déjà vide quand nous l'avons achetée !"


Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Je m'avançai vers la baie vitrée à mon tour, esquissant un sourire et hochant la tête face à l'émerveillement de ma "femme".

- C'est magnifique, oui. Malheureusement, nous n'aurons pas cette vue de la notre, elle est de l'autre côté de la rue.

Je posai une main sur l'épaule de ma "femme" et me tournai vers Mei-Li et son mari.

- Vous êtes d'origine chinoise ? Ca fait longtemps que vous êtes dans ce pays ? Vous n'avez pas le moindre accent. Enfin, cela ne veut rien dire, vous êtes peut-être nés ici. J'ai moi-même des origines irlandaises et pourtant je n'y ai jamais mis les pieds. Pardonnez ma curiosité. J'ai tendance à poser des questions et à réfléchir ensuite. Ma femme ne cesse de m'en faire le reproche.

Je secouai la tête et reportai mon attention sur la vue. Je ne la quittai pas du regard tandis que Mei-li nous affirmait qu'ils n'avaient pas vu les anciens habitants de la maison. Mensonge ou vérité ? J'aurais été bien incapable de le dire. J'étais assez fort pour démêler le vrai du faux en général, mais s'ils mentaient, ils étaient d'excellents menteurs. Aussi bons que moi.

Je tournai à nouveau la tête vers eux et haussai les épaules.

- Ca n'a pas la moindre importance de toute façon, il n'est plus là. Alors peut importe désormais s'il était étrange ou pas. Dites-moi, en faisant rapidement le tour du quartier, nous avions l'impression qu'il était principalement habité par des retraités. Y a-t-il d'autres couples dans nos âges dans le quartier ? Des couples avec de jeunes enfants ?

Je penchai la tête sur le côté et tentai d'expliquer la raison de ma question.

- J'ai grandi dans un quartier où nous étions plusieurs enfants du même âge, nous passions notre temps libre à jouer dans le jardin de l'un ou de l'autre ou à faire des parties de foot dans la rue. Je n'ai pas envie que nos enfants grandissent dans un quartier entourés de "vieux"...

Ou comment essayer d'en savoir un peu plus sur nos hôtes tout en noyant le poisson.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Le couple fixe David de longues secondes. S'ils n'avaient pas été agents, peut-être auraient-ils mal pris la remarque de David. Ici, ils la prennent avec diplomatie.

"Nous sommes nés à Chicago tous les deux. D'où les... Origines, simplement."

Peut-être sa femme devait-elle le maintenir avec une laisse plus serrée. Quoiqu'il en soit, David porte des jugements rudement arrêtés et le couple de Chinois ne sait pas vraiment comment le prendre. Aussi, ils décident de se répartir les tâches difficiles de réponse.

"C'est un quartier calme et résidentiel. J'ignore à qui vous avez parlé mais visiblement, il est très mal renseigné. Il y a une école pas très loin et ma femme est enceinte si telle est votre question."

Mei-Li sourit, adressant une âme compatissante envers Kseniya pour partager cet événement heureux.

"Il y a un autre couple au bout de la rue. Notre voisine est une dame âgée qui est devenue propriétaire pour léguer quelque chose à ses enfants. Ils viennent tous les weekend pour un repas de famille. Le quartier est assez récent et bien placé. Il y a un petit parc un bloc plus haut. Je dirais que c'est plus un quartier familial générationnel qu'un... Quartier... De vieux."


Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
- Je...

J'ouvris la bouche, pris un air gêné, sentis mes joues s'empourprer légèrement (sur commande hein ! Et oui !) et me passai la main sur la nuque dans ce geste que je faisais tout le temps quand j'étais mal à l'aise. Quelque chose dans la réponse de l'homme me fit penser que j'avais probablement été trop loin. Mieux valait rectifier le tir rapidement.

- Je suis désolé. Je ne voulais pas être indiscret.

Le but de la manœuvre n'était pas qu'ils nous démasquent au contraire. D'autant que je n'arrivais toujours pas à me décider sur eux.

- Je voulais juste être sûr que c'était le quartier dans lequel j'aimerai que mes enfants grandissent. Vous allez être parents vous aussi, je pense que vous me comprenez.

Je relevai les yeux sur eux et haussai les épaules d'un air franchement désolé. Et puis je leur adressai un sourire chaleureux.

- Toutes mes félicitations en tout cas. Vous devez être sur un petit nuage !

Je posai le regard sur Ana et lui adressai un autre sourire, l'air de dire que nous, nous l'étions sur ce petit nuage. Et je reportai mon attention sur Mei-Li.

- Et je suis rassuré par ce que vous me dites. La personne que nous avons vue ne devait, effectivement, pas mettre beaucoup le nez dehors pour se tromper à ce point. Et c'est vrai que nous sommes toujours venus à des horaires où les enfants sont à l'école et les adultes au travail, c'est probablement pour ça que nous avions l'impression d'un quartier vieillissant. Mais si ce n'est pas le cas, tant mieux, je suis content de l'apprendre.

Je tournai à nouveau la tête vers Ana. Personnellement, je n'étais pas persuadé qu'on pourrait en tirer plus que ça, de ces deux-là. Et j'étais un peu à court de questions, mais peut-être en avait-elle ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Pendant que Kseniya visite visuellement cette partie de la maison, probablement à la recherche de n'importe quel indice sans déceler une seule anomalie, David continue de faire la discussion.

Mei-Li sourit et abonde dans le sens de David. Elle ne dira pas le contraire et elle espère secrètement qu'ils partiront bientôt. D'ailleurs, s'ils n'ont plus d'autres questions, elle va les raccompagner à la porte. David n'aura qu'à se dire qu'on leur a filé de fausses infos.

Sauf qu'à cet instant, un boom résonne de l'étage et quelque chose semble tomber au sol et rouler sur quelques mètres. Et puis plus un bruit.


Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Ana ne semblait pas avoir autre chose à rajouter. Quant à moi, j'avais la sensation d'être dans une impasse. Je ne voyais pas comment obtenir d'autres sans informations sans griller notre couverture.

- Bien, je crois que nous avons suffisamment abusé de votre temps. Merci beaucoup d'avoir accepté de répondre à nos questions. Nous aurons certainement d'autres occasions de nous croiser à l'avenir.


J'adressai un sourire à Mei-Li et un signe de tête à son mari avant de me tourner vers ma femme.

- Tu viens Chérie ?

Je tendis la main vers elle pour qu'elle la prenne et me dirigeai vers la sortie. Mei-Li, en tout hôtesse qui se respecte nous accompagna. Évidemment. Plus j'y pensais, plus j'étais mitigé par rapport à Mei-Li et son mari. Autant l'homme me semblait avoir répondu un peu froidement à mes questions, autant sa femme semblait tout à fait délicieuse. Ces gens avaient-ils le moindre rapport avec notre enquête ? Je commençais à en douter. Mais j'avais bien l'intention de demander à Betty de se renseigner sur eux, au cas où. Avec les images que ma caméra-bouton avait prises, elle arriverait peut-être à obtenir quelques infos ?

Mais au moment de passer la porte, un bruit suspect attira notre intention. Je levai les yeux au plafond et fronçai les sourcils. Je jetai un regard interrogateur à Ana avant de revenir sur Mei-Li.

- Il y a quelqu'un à l'étage ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Le couple de Chinois lèvent la tête en même temps que David. Mei-Li allait répondre un grossier mensonge impliquant un gros chat maladroit quand un autre bruit de verre brisé résonne.

Rapidement, quelqu'un dévale les escaliers, la tête la première et vient heurter Kseniya de plein fouet dont la tête embrasse le guéridon dans l'entrée, l'assommant d'un même coup pour quelques secondes/minutes.

L'homme déchu est assez grand et asiatique, la peau brunie et les cheveux mi-longs.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Quelques minutes d’inattention. Il ne lui avait fallu que ca pour profiter de l’ouverture que lui donnait ce putain de petit enfoiré de psy. En bas il y avait des voix, une conversation étrange mais qui avait tendu son tortionnaire comme un string. Les mecs avaient pas la conscience tranquille vous pouviez en être sûr. Retenir un agent de la CIA dans une maison de la médiane ? c’était malin… mais chaud. Et le petit couple qui venait visiter… comme s’il n’y avait pas une bonne douzaine de maisons identiques dans le secteur… ca leur avait mis la puce à l’oreille mais de ce que Hulk en entendait de l’étage, chacun jouait le petit jeu de comédiens bien sous tous rapports qu’on leur imposait.
Juste quelques secondes, juste une ouverture.
Depuis son arrestation, ils l’avaient habillé mais il disposait encore de ses mains et dans la chambre spartiate, nue, un petit paquet de trombones avaient été négligemment laissé à même le sol, sous le lit vide.
En un éclair, les petits instruments s’étaient retrouvés collés à ses doigts, en de multiples aiguilles perforantes qui rendaient ses coups redoutables. Le chinois avait esquivé et s’en était suivi un combat épique où chacun tentait de maitriser l’autre. Sans succès.
La fuite, les enjeux, la volonté d’alerter, ils s’étaient finalement retrouvés tous les deux sur le palier de l’étage et Hulk, aidé par la chance surement, avait pu balancer le chinois dans les escaliers. Ce dernier avait copieusement embrassé la jeune femme qui s’apprêtait à partir.
Il reprenait son souffle, en haut des marches, les mains en appui sur ses cuisses, toujours hérissées de ses trombones.

- A qui le tour ? demanda-t-il dans un demi-sourire confiant quoique haletant.

Ce disant, il ota son tee-shirt et tendit une main en direction de la cuisine sur laquelle il avait une vue imprenable.
Les couteaux de cuisine firent trembler leur socle de suspension puis lévitèrent jusqu’à l’homme.
Il se saisit du plus imposant et rejeta d’un mouvement de bras les autres sur le couple de chinois.
Profitant de l’attaque, il dévala les escaliers en direction de Ksenya et de David.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
David Foster
avatar
Wow... ok. Le moins qu'on puisse dire, c'est que tout s'était passé très vite. Alors que je m'interrogeais encore sur le bruit à l'étage, un autre se fit entendre. Facilement reconnaissable celui-là. Un bruit de verre brisé, comme si on avait jeté un vase par terre, ou un truc dans le genre. Et avant que je n'eus le temps de réagir, Ana se retrouva assommée sur le sol et moi j'avais un asiatique à mes pieds. Un autre. Un qui, je crois, n'était pas censé être là.

- Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?

J’avoue, c’était sorti tout seul. Je me baissai rapidement pour m’assurer que ma collègue du jour n’était qu’assommée et interrogeai Mei-Li et son mari.

- Et lui, c’est qui ?

Ce faisant, ma main se frayait déjà un chemin en direction de mon arme et se refermait sur la crosse. L’image du parfait petit mari était en train de voler en éclat, remplacée par celle de l’agent qui flairait quelque chose de carrément louche.

Un mouvement à la périphérie de mon champ de vision et surtout une voix attirèrent mon regard et je vis un autre homme, debout en haut de l’escalier qui semblait reprendre son souffle. Cet homme se redressa alors et, d’un geste, il attira à lui les couteaux de la cuisine. Ok, pourvu qu’il soit de mon côté celui-là. Et manifestement, il devait l’être, vu que c’est sur le couple de Chinois et pas sur moi qu’il dirigea son escouade de couteaux. Encore que je n’avais pas de véritable preuve qu’ils étaient autre chose que ce qu’ils prétendaient être. Mais vu les soupçons que nous avions déjà et la scène qui se déroulait sous mes yeux, je n’avais plus vraiment de doutes possibles, n’est-ce pas.

En voyant les couteaux partir, je sortis mon arme complètement et la pointai en direction du couple. Du coin de l’œil, je vis que l’homme qui se tenait en haut de l’escalier en profitait pour descendre et nous rejoindre, Ana et moi. Ca confirmait au moins qu’il était de notre côté, c’était bon à savoir.

- Et si on arrêtait de jouer et que vous m’expliquiez ce qui se passe réellement ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.

La chute l'a considérablement amoché. Hyun est en train de perdre toute l'avance qu'il avait gagnée avec Garin et le MSS. Il a suffit d'une distraction.

#1 Hyun VS David : ÉCHEC

Lorsque Hyun tente de de forcer David à lâcher son arme - si le FBI ne l'a pas reconnu, lui, en revanche, il sait à qui il a affaire - c'est un échec. Sa tête lui tourne et il y a une bonne chance que Hulk ici présent en soit responsable. Aussi, il essaye vainement de se redresser, tendant un pied pour entraver Hulk alors qu'il descend.

#2 Hyun VS Hulk : SUCCÈS ÉCHEC

L'homme a un bon équilibre et parvient à se rattraper pour ne pas s'étaler aux côtés de son adversaire. Néanmoins, le temps perdu à se rétablir a permis aux deux autres agents du MSS de s'armer à leur tour dans le salon. L'un vise David, l'autre Hulk. Ils n'ont pas de silencieux et voudraient éviter d'alerter le quartier, aussi, ils hésitent à tirer sans sommation.

#3 Si ÉCHEC #1 : Hyun VS David, le retour : ÉCHEC ÉCHEC

Hyun profite de l'hésitation mais c'est en vain. Il n'est pas armé lui-même et David a bougé au dernier moment. Il reste au sol, le cou légèrement cassé contre le mur, à bout de souffle. Il préfère prendre quelques secondes en regardant Kseniya des fois qu'elle ait une arme sur elle à utiliser, plutôt que de gaspiller son énergie dans des tentatives qui auraient plus de chances de rater que de toucher.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Quelques mots.
Il n’avait pu placer que quelques mots avant que les chinois ne réagissent et il était hors de question qu’il perde le peu d’avantage qu’il avait gagné.
Si l’homme qui venait de demander ce qui se passait ne comprenait rien, lui avait l’expérience des interrogatoires musclés et honnêtement, s’il avait réchappé de celui-ci, ce n’était dû qu’à un coup de chance. C’est pourquoi il ne la laissa pas passer.
Après tout, ils s’étaient peut-être trompé, il ne s’agissait peut-être bien que d’un gentil couple. Tant pis pour eux, ils n’avaient qu’à visiter une autre baraque.
Hulk vit les agents s’armer et pointer leurs flingues. Il ne se posa pas la question de savoir qui allait faire quoi ou s’ils avaient des silencieux.
Ils avaient été suffisamment adroits et rapides pour éviter la bordée de couteaux qui leur avait lancée. Sans se préoccuper plus avant de son premier adversaire qui peinait à se remettre sur ses pieds, il porta son intérêt sur celui qui le tenait en joug.
Couteau dans la main droite, la gauche hérissée des petits trombones comme autant d’aiguilles prêtes à déchirer la peau, il se jeta sur son adversaire d’un bond de fauve.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
David Foster
avatar
C'était une pure question rhétorique, je ne m'attendais pas vraiment à ce que le couple réponde. Comme s'ils allaient m'avouer, comme ça, de but en blanc, qu'ils étaient bien en lien avec ceux que nous recherchions.

Je ne m'attendais pas non plus à ce que celui qui était venu s'écraser à mes pieds soit toujours en état de réagir. Je l'avais cru assommé, comme Ana, grossière erreur. J'aurais dû vérifier. Une chance pour moi qu'il soit encore sonné par sa chute. L'affrontement fut bref et je le renvoyai au sol, affirmant ma prise sur mon arme. Néanmoins, il avait détourné mon attention suffisamment longtemps pour que le couple sorte ses armes à son tour et nous vise, l'homme aux couteaux, et moi.

- Ok, c'est bien ce que je pensais. Merci de me l'avoir confirmé de la sorte, j'avais encore des doutes, vous êtes de très bons comédiens, mais ça, c'était le truc à ne pas faire. Au fait, Agent Foster, FBI.

Je fis un pas de côté, sans vraiment me rendre compte sur le moment que, par ce mouvement, je me mettais hors de portée de l'asiatique encore au sol et toujours pas assommé. L'idéal aurait été de le mettre définitivement hors d'état de nuire, mais dans la situation actuelle, avec une arme pointée sur moi, ça aurait été prendre trop de risques, je crois. Je ne tenais pas particulièrement à donner l'occasion au couple de nous avoir.

Mais alors que l'homme aux couteaux bondissait sur l'asiatique qui le menaçait, je décidai de profiter de l'ouverture. Je fondis sur l'autre pour détourner son arme dans un premier temps (de sorte que s'il tirait, la balle irait droit vers le plafond) et essayer de la lui prendre dans le second.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Tout se passe très vite.

#1 Hulk contre Mei Li : ÉCHEC ÉCHEC
Quand Hulk saute sur la chinoise, celle-ci cesse d'hésiter et tire. Pour autant, Hulk est plus rapide qu'elle à l'atteindre et quoiqu'il attaque, il la touche. Plutôt bien, même.

#2 Foster contre Hiro : ÉCHEC ÉCHEC
De même pour David. Même si le chinois va pour tirer, c'est Hyun qui hurle dans le dos de l'agent du FBI. Suffisamment pour faire hésiter son comparse qui se retrouve sous le joug de David. Cependant, il donne bien plus le change que Mei Li et semble bien plus redoutable au combat. Quand on est Négatifs contre Positifs, on doit trouver ses forces et en jouer du mieux qu'on peut. Quand bien même David réussit à porter sa main sur l'arme de son adversaire, celui-ci ne la rendra pas sans un combat à mains nues.

#3 Hyun contre Foster : ÉCHEC
Notre ami commun a sûrement pris un coup plus fort que prévu, il ne parvient pas à atteindre l'esprit de David pour lui commander d'arrêter. Il semble également avoir du mal à se lever.

#4 Si SUCCÈS #3 Hyun contre Hulk / Hyun contre Kseniya : SUCCÈS ÉCHEC
En revanche, sur la collègue de David, il aperçoit ses armes et prend son 9mm, le plus accessible. Pourtant, impossible de viser Hulk, dans tout ce bazar. Dernière tentative, il tire Kseniya à lui, passant son bras sous son cou pour la redresser contre lui. Alors que la jeune femme semble émerger, un filet de sang coule sur sa mâchoire depuis l'arrière de son oreille. Elle n'est pas totalement consciente et en même temps, elle se réveille. Hyun porte le canon de son arme sur sa tempe et hurle.

"FOSTER !"


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#4 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Je ne fis pas attention à ce qu'il se passait autour de moi, trop occupé que j'étais à neutraliser Hiro. Même le cri de l'asiatique au sol, le premier, ne parvint pas à attirer mon attention. Pourquoi il criait, je n'en avais pas la moindre idée, mais tant qu'il ne se mêlait pas à la bagarre, ça m'était égal. J'avais déjà assez d'un Chinois, pas la peine qu'on m'en rajoute un deuxième. Et j'espérais, sincèrement, que l'homme aux couteaux parvenait à neutraliser Mei-Li.

Détourner l'arme d'Hiro ne fut pas trop compliqué. Mais récupérer l'arme, c'était une autre histoire. Il n'avait pas l'intention de se laisser faire. En même temps, le contraire m'aurait étonné. Le problème, c'est qu'il se défendait bien, et que le corps à corps, même si je me débrouillais pas trop mal, c'était pas ma spécialité. Disons que j'avais encore pas mal de progrès à faire sur ce plan là. Mais, j'avais de la chance, je commençais à avoir le dessus. Je parvins à m'emparer de son arme, mais alors que j'allais en abattre la crosse sur sa nuque pour l'assommer, une voix retentit dans mon dos, retenant mon geste. Une voix qui criait mon nom.

Je me détournai pour voir l'asiatique au sol qui avait fini par se relever. Il tenait Ana contre lui, telle un bouclier humain et pointait une arme sur sa tempe. L'arme d'Ana, certainement. J'avais deux options, feindre l'indifférence en espérant qu'il hésiterait assez longtemps pour me permettre de le désarmer, mais c'était prendre un sacré risque. Ou coopérer.

Un coup d'oeil à Ana me fit remarquer qu'elle était en train de revenir à elle. Avec un peu de chance, l'asiatique ne s'en rendrait pas compte et elle serait en mesure de le prendre par surprise. Si tant est qu'elle puisse comprendre la situation alors qu'elle venait de passer les dernières minutes dans les vapes. Ce qu'il me fallait, là, maintenant, c'était gagner du temps, pour lui en donner à elle.

Lentement, je me baissai pour poser les armes sur le sol et levai les mains pour lui montrer que je n'avais plus rien.

- Relâchez-la.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Hulk ne fait ni dans la dentelle, ni dans la galanterie. Madame ou pas elle mange sa livre de trombones en pleine poire avec les compliments du monsieur.
C’est un homme de terrain à n’en pas douter. Il gère parfaitement la coordination entre son pouvoir et ses techniques de combat et tant qu’il ne tombe pas sur un type taillé dans le rock, il maitrise.
Les trombones déchirent la peau quand il enfonce son poing dans le visage et il arme déjà son couteau pour achever son mouvement. Mais dans son dos les choses ne se déroulent pas comme prévu.
L’un des deux agents est assommé et son tortionnaire le prend en otage pour interrompre l’intervention musclée de son collègue.
Hulk se décale pour ne pas devenir une cible privilégiée aux coups de la chinoise qui doit douiller mais qui reste un agent entrainé, et se place face au duo de la femme inconsciente et de Hyun.
Ce dernier interpelle sauvagement l’agent du FBI.
Hulk, lui, comprend en une fraction de seconde que le chinois vient de lui offrir une belle opportunité et ca lui colle un sourire en banane sur le visage.
Il tend une main, se concentre autant que possible dans les circonstances et force 9 mm à quitter la tempe de la gonzesse pour viser celle de son geôlier.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Avant de répondre à David, Hyun doit se débarrasser de son adversaire principal.

#1 Résistance Hulk : 25
#2 Suggestion Hyun : 86

Malgré la force engendrée par le pouvoir de Hulk, Hyun insiste lourdement du regard et le force à faire baisser l'arme. L'asiatique en a le visage qui tremble et la sueur qui lui perle sur la tempe.

#3 H vs H : ÉCHEC ÉCHEC
#4 Force : SUCCÈS ÉCHEC

Il retourne immédiatement l'arme contre Hulk et tire, mais c'était sans compter sur sur sa compatriote qui saute à nouveau sur Hulk pour le destabiliser. La balle de Hyun va se loger dans le mur. La femme saute sur le dos de Hulk et tente de lui dévisser la tête. C'est un agent dormant, il aura toujours le dessus sur elle, malgré son entraînement à elle.

Le combat reparti, David a choisi de déposer les armes, alors entouré d'agents entraînés. Hyun n'a même pas à lever le petit doigt, son collègue le fait pour lui. Mais alors que Hiro va pour dévisser la tête de David, en surprise par derrière, Hyun vise cette fois son collègue et lui tire dans le genou.

Ce qui donne suffisamment de temps à David pour se retourner et neutraliser définitivement le chinois.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 100' : 25

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 86

--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#4 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Raté. Sa tentative de maitriser l’arme à distance c’est heurté à la capacité mentale de cet enfoiré. Il sentit l’emprise sur ses pensées et s’évita un mal de crâne en ne cherchant pas à la contrer. En bon soldat, il savait réorienter ses priorités de combat en fonction des événements qui méritaient qu’on s’y acharne ou non.
Hyun était plus fort. Il ne lutta pas et mobilisa son attention sur son adversaire précédente qui avait repris confiance malgré les blessures infligées. Hulk n’avait pas pour autant lâché son couteau et il le tenait toujours à la main. Quand la chinoise lui sauta dessus, il pencha le buste pour la déséquilibrer et profita de la force d’attraction du sol pour la faire basculer. Qu’elle lâche ou non sa prise, il sut où il devait enfoncer la lame pour la neutraliser.
Concentré sur son propre combat, il entendit que le coup de feu mais ne perdit pas son temps à se demander qui avait pris la balle. S’il était toujours en vie, ce n’était pas lui. C’était là l’essentiel.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
David Foster
avatar
Et là, sous mes yeux, il se passa quelque chose que j'eus du mal à comprendre. Alors que l'asiatique avait son arme collée à la tempe d'Ana, ce qui lui donnait un avantage considérable sur moi, l'arme se détourna lentement de sa première cible pour osciller vers son possesseur et finir finalement par se baisser tout aussi lentement. Fronçant les sourcils, j'observai le visage de l'asiatique. Il avait une réaction étrange et je compris qu'il se passait quelque chose que je ne pouvais pas voir, comme une espèce de combat mental entre lui et l'homme aux couteaux.

Moi, pour le coup, je n'osai pas trop bouger. Et puis, en une seconde, les choses se remirent à bouger. L'asiatique leva son arme pour viser l'homme aux couteaux et tira. Mais je n'eus pas le temps de voir si la balle avait touché sa cible, parce qu'Hiro venait de profiter de la distraction de l'asiatique et du fait que j'avais lâché mes armes pour me sauter dessus.

Alors qu'Hiro tentait de me dévisser la tête et que j'essayais d'échapper à sa prise comme je le pouvais, je vis l'asiatique lever son arme et je vous jure, pendant une fraction de seconde, je me suis cru perdu. Mais contre toute attente, c'est pas moi que la balle atteignit. Je n'attendis pas de comprendre ce qui s'était passé et profitai que mon adversaire se soit plié de douleur pour le neutraliser complètement d'un coup sur la nuque, histoire de le mettre complètement KO. J'accompagnai sa chute sur le sol, en profitant pour ramasser mon pistolet.

Un coup d'oeil à l'homme aux couteaux m'annonça qu'il s'en sortait très bien tout seul avec Mei-Li. Il ne restait donc plus que l'asiatique. Je levai mon arme dans sa direction et fis un pas vers lui. Il avait toujours Ana devant lui et ça, c'était mauvais.

- Relâchez-la. Quoique vous fassiez, vous ne vous en sortirez pas de toute façon.


Parce que s'il tirait sur Ana ou sur l'homme aux couteaux, c'était moi qui le neutralisait. S'il me tirait dessus, ce serait l'homme aux couteaux qui, je l'espérais, réagirait.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Hyun resserre sa prise sur la gorge de Kseniya alors qu'elle se réveille. Ainsi, il l'immobilise, visant David. Il frémit en voyant sa collègue se faire planter et celle-ci glisse contre Hulk en tenant sa plaie dans la paume de sa main. Hyun serre les dents. Il se sait piégé, désormais. Il ne savait comment neutraliser son adversaire. Il était robuste et avait à présent du renfort. Hyun aurait bien pensé que David n'était pas homme à tirer, qu'il n'avait pas à s'inquiéter de lui, mais il savait que de lui découlait la transformation de Garin et que sa cicatrice sur sa cuisse, ce dernier la lui devait.

Il lui restait tout de même une carte. Hyun balança son arme de David à Hulk, puis à David. S'il avait tiré sur Hiro, autant qu'il donne le change et un fond travaillé. Aussi, il pointe à nouveau le canon sur Hulk.

"Il possède des informations." Hyun regarde David, signifiant que c'était bien à lui qu'il s'adressait. "Des informations sur des traitements spéciaux." Il laisse encore quelques secondes passer. "Je suis l'agent de liaison d'Angela. Et j'ai besoin de ces informations. Sa mutation. Elle se résorbe. Ce n'est qu'une question de semaines."



Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar


Alors le chinois voulait la jouer comme ca ? Quel enfoiré. Hulk était de bonne constitution mais surtout il savait compter. Des trois connards qui le retenaient prisonnier, il n’en restait plus qu’un qui avait choisi de papoter plus que de se battre. Ca le fit rire.
Il eut un rire grave et caverneux comme tous les mecs hyper balaise ont dans les films. Enfin souvent. Ou alors c’était un comique. C’est peut-être pour ca qu’il s’était bien entendu avec le petit con qui lui avait mis sa pile. A charge de revanche mais pour le moment il devait s’occuper du bouffeur de riz. Il allait gouter à ses trombones.
Mais avant ca, il ne perdit pas de temps à répondre à son petit laïus.
Fondamentalement, Hulk n’était pas certain de la raison de la présence de la pépé et de son Saint- Bernard. Il avait estimé, vu leur équipement, qu’ils étaient là pour lui. Une extraction d’agent un peu musclée (l’extraction pas l’agent… enfin si, aussi.) mais ce n’était peut-être que des flics présents au mauvais endroit au mauvais moment. Qu’importe, hors de question de laisser passer une opportunité de se barrer.
Hulk utilisa son pouvoir, négligeant le retour qu’il s’en mangerait ultérieurement. Il n’avait pas vraiment d’autres choix.
Les couteaux qu’il avait lancés dans une première attaque gisaient sur le sol.
Il ne lui fallut qu’un mouvement de bras pour les récupérer et les lancer sur Hyun sans autre forme de procès.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Il hésitait. De mon point de vue, il était foutu, et je crois qu'il commençait à le comprendre. Restait maintenant à trouver comment le coincer une bonne fois pour toute tout en limitant les dégâts. S'il n'était pas planqué derrière Ana, ce serait certainement déjà fait. Mais pour l’heure, il semblait encore en être à se demander lequel de l’homme aux couteaux ou de moi, il devait éliminer en premier. Ou lequel était le plus dangereux. Il dut en conclure que c’était l’homme aux couteaux car  c’est sur lui que l’arme s’arrêta. Et pourtant, si c’était lui qu’il visait, c’est à moi qu’il s’adressa.

Je n’avais pas l’intention d’écouter ce qu’il avait à me dire. Quoique ce soit, ce serait forcément pour essayer de gagner du temps ou pour nous échapper. Et forcément, il essaya de se défendre en faisant passer l’homme aux couteaux pour le méchant de l’histoire. Enfin, façon de parler. Le principal intéressé se mit à rire, vraiment. Et j’avoue que je n’en pensais pas moins.

- C’est justement pour lui que je suis là je crois. S’il a des informations à donner, c’est à moi qu’il les donnera.

J’esquissai un sourire l’air de dire cause toujours, mais je gardai mon arme pointée sur l’asiatique. Il croyait qu’il allait m’avoir comme ça ? Il rêvait ! Jusqu’à ce que j’entende le nom d’Angela. Je m’efforçai de rester aussi imperturbable que possible, mais comment ne pas ciller ? Ce ne fut pas grand-chose hein, juste mon regard qui s’était fait plus perçant, mes sourcils qui s’étaient froncés un peu plus. Pour quelqu’un de lambda, ce serait passé totalement inaperçu.

- Ravi de le savoir. Qui est Angela ?

Sauf que, d’une part, non, je n’étais pas ravi du tout. Je n’avais aucun moyen de savoir si ce type disait vrai ou s’il me menait en bateau. Une chose était sûre, il essayait d’attirer mon attention. Et ça marchait. Et d’autre part, le fait d’ignorer l’existence d’Angie, c’était une habitude de boulot. Un réflexe pour me protéger et la protéger elle, aussi. Mais quiconque la connaissait un minimum ne serait pas dupe. Elle et moi, on se ressemblait. Les mêmes yeux, la même bouche, la même expression, difficile de ne pas faire le rapprochement. Le même nom aussi, mais ça, ça pouvait être une coïncidence.

C’est alors que je vis l’homme aux couteaux recommencer son petit tour. Les couteaux qui gisaient sur le sol après leur premier vol s’élevèrent à nouveau dans les airs. Leur cible ? C’était pas compliqué de le savoir.

- Attendez ! Il me le faut vivant !

Sans lâcher mon arme et sans la baisser pour autant, je tendis le bras droit en direction de l’homme aux couteaux, espérant suspendre son geste, au moins le temps d’une seconde. S’il me le fallait vivant ? Non, c’était juste un prétexte. Quoique si c’était vraiment le complice de Garin, effectivement, il me le fallait vivant. Mais encore aurait-il fallu, pour ça, que je décide si je voulais réellement retrouver Garin ou pas. Mon autre souci, avec ces couteaux flottants, c’est que l’asiatique se planquait toujours derrière Ana. Si on pouvait éviter les dommages collatéraux, ça m’arrangerait aussi, en fait.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Que David feinte a au moins le mérite d'étonner Hyun, même s'il ne montre rien. Il sait qui il est, ce n'est pas une supposition qu'il a faite. David fait l'idiot et il se demande bien pourquoi alors qu'il vient de lui dire que sa soeur n'a plus que quelques mois à vivre. Serait-il plus intelligent qu'il n'y paraît ? Le Chinois n'a pas le temps de répondre que Hulk revient à la charge.

#1 Esquive Hyun : SUCCÈS SUCCÈS

Agent de terrain super entraîné, Hyun a le temps de le voir faire. Son premier réflexe est d'utiliser un bouclier, ici Kseniya. Il a cependant la présence d'esprit de la protéger autant que lui et s'étale au sol en la couvrant, une main sur sa tête. Les couteaux se plantent et Hulk en profite pour se faire la malle.

#2 Si 1 SUCCÈS au #1 Suggestion Hyun : 71
#3 Si 1 SUCCÈS au #1 Résistance Hulk : 69

Même de dos, Hyun a un mal de chien à le retenir. Hulk est bien entraîné, ça se voit. Il n'en est pas à son premier psy. Le Chinois s'en voit clairement pour le faire ralentir. Au moins n'a-t-il pas le temps de passer la porte de sortie. Suffisamment pour lui permettre de tirer à nouveau.

#4 Tir Hyun : SUCCÈS SUCCÈS

Il a besoin de lui, aussi, il évite la tête. Toujours couché sur Kseniya, il vise le genou et ne manque pas sa cible. Il aurait presque commencé à se vexer. Hulk lui a donné plus que du fil à retordre. Pour autant, il a usé beaucoup de force de suggestion et il est épuisé, son teint blafard. Hyun manque de s'évanouir sur l'agent de la CIA qu'il protège et son bras tombe au sol avec son arme. Il déglutit en essayant de garder son éveil et vise David à nouveau. Il est visiblement épuisé.

"Je te dis... Que j'ai besoin de lui. Pour ta soeur. Abruti. Et tout ce que tu trouves à faire, c'est lui hurler 'Il me le faut vivant' ?!"

Hyun s'appuie sur le canon de son arme pour se relever et il tangue en s'épaulant contre un mur, menaçant Hulk de viser mieux s'il tente encore quelque chose.

"Essaye encore, pauvre con, et je t'offre un troisième oeil gratuit."


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 71

--------------------------------

#3 'Dé de 10' : 10, 9

--------------------------------

#4 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
Et ca tatasse et ca tatasse… dans 5 minutes ca prend le thé.

Hulk n’avait aucunement l’intention de se barrer avant la fin de leurs petites attentions délicates. Il avait cru repérer un couvercle de poubelle métallique qui pourrait lui servir de bouclier.
Fatale erreur. Ne jamais tourner le dos à son ennemi, mais dans la précipitation il avait zappé cette règle essentielle. Son genou la lui rappela.
Il poussa un hurlement de douleur tandis qu’il s’écroulait mais le laissa mourir dans sa gorge.
La douleur est vive sur le coup mais ne dure pas contrairement à ce qu’on peut croire. Si on reste immobile.
Face de citron le braquait toujours mais il avait l’air très préoccupé par la réaction de son acolyte. Il était presque certain que c’était un ramassis de conneries ce qu’il lui disait mais surtout, il s’en contrefoutait.
Ok.
Aux grands maux, les grands remèdes.
Hulk inspira profondément et poussa un second hurlement de douleur. Le temps que la balle s’extirpe de son genoux et que dans la foulée, il la renvoie directement dans le buffet d’Hyun.
Lui, il avait autre chose à foutre que de causer.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Je n'eus pas tellement le temps de réagir. Malgré mon intervention, les couteux partirent. Pendant quelques secondes, je craignis pour la vie d'Ana alors que l'asiatique semblait se cacher derrière elle. Mais contre toute attente, il la protégea et cette drôle de réaction me fit baisser mon arme, légèrement. Et je commençai à me demander si j'avais pris la bonne cible. Mais mon ordre de mission mentionnait un agent gouvernemental qu'il fallait qu'on retrouve et qu'on libère. Avais-je une raison de désobéir aux ordres que j'avais reçus ? Pas vraiment. Enfin, je crois pas.

L'homme aux couteaux en profita pour essayer de se faire la malle, ce que je pouvais comprendre. Devais-je l'en empêcher ? Non, pourquoi le ferais-je, je viens de vous expliquer mes ordres, non ? Sauf qu'il ne semblait pas réussir à partir. De mon point de vue, c'était assez bizarre d'ailleurs. C'était comme s'il y avait une barrière invisible qu'il ne pouvait pas franchir*. Lorsque le coup partit, je relevai mon arme, visant toujours l'asiatique et me déplaçai pour me rapprocher de l'homme aux couteaux dans l'intention de le couvrir.

- Pourquoi je...

Je m'arrêtai net. J'allais lui demander quelles raisons j'aurais de le croire. Après tout, il était en mauvaise posture, il cherchait un moyen de s'en sortir, il nous racontait des salades pour attirer notre attention. Il utilisait ma soeur, pour semer le doute dans mon esprit. Ca aurait été plutôt cohérent. C'est ce que j'aurais fait à sa place. Sauf que je venais de penser à une chose. Il avait parlé de "sa mutation". Angela connaissait énormément de gens, je n'étais pas stupide, je savais ce qu'elle faisait de ses soirées avant et pourquoi elle passait la majorité de ses nuits ailleurs. Ca ne m'aurait pas étonné outre mesure qu'il fasse partie du lot. Mais le coup de la mutation, comment il pouvait savoir ça ? Angela m'avait assuré que nous n'étions que 4 à savoir, en tout et pour tout : Garin, Alex, le chinois qui la suivait, Hyun je crois, un nom dans le genre, et moi.

Mon regard se fit plus incisif, il avait réussi, il avait semé le doute dans mon esprit. Mes yeux passèrent de Hyun à l'homme aux couteaux avant de revenir sur Hyun. Il y avait quand même un truc qui m'embêtait dans cette histoire.

- Vous n'êtes plus son agent de liaison. Elle m'a dit qu'on lui avait attribué quelqu'un d'autre. Qu'elle refuse de voir d'ailleurs. Qu'est-ce que vous savez de son état actuel ? Et quel est le rapport avec lui ?

J'indiquai l'homme aux couteaux d'un signe de la tête. C'était juste un quart de seconde avant qu'il ne pousse son second cri de douleur. Cri qui attira mon attention parce qu'il venait de sortir, comme ça, sans raison particulière. Je tournai la tête vers lui juste à temps pour le voir extraire la balle avec la force de la pensée.

- Non !

Je n'avais aucune idée de ce qu'il allait faire avec cette balle, j'avais seulement des suppositions. Et celles que j'avais ne me plaisaient pas. Je fondis sur l'homme aux couteaux, espérant le déstabiliser suffisamment pour empêcher la balle d'atteindre sa cible.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Et il parle, et il parle... De quoi déconcentrer Hyun. Il est fatigué, il n'a pas dormi depuis des heures, a utilisé son pouvoir à un très haut degré comparé au restant de l'année, alors sa concentration est basse.

#1 Localisation des dégâts : Torse

Alors que David se jète sur Hulk, Hyun se redresse, levant son arme pour viser son assaillant. Malheureusement, celui-ci est trop rapide pour lui. A don exceptionnel rien d'égalable, Hyun n'a pas la force non plus de le dissuader de quoi que ce soit. Un peine un genou à terre qu'il retombe dos au mur. La balle a traversé le pectoral droit.

Les voilà bien. Ils vont finir par s'entretuer. Il a deux agents à terre qu'il ignore comment il va expliquer une telle bavure. Quant à Kseniya dans son dos, elle peut peut-être le sortir d'une mauvaise passe. Tant qu'elle est dans les vapes, Hyun pense pouvoir s'en tirer.

Seulement, maintenant, il est bien énervé. La main fermement pressée sur son torse, il regarde David, visant toujours Hulk d'une main tremblante.

"Un laboratoire de la Ville Médiane travaille sur de nouvelles expériences de mutations. Je voulais ces résultats pour les comparer aux miens. Mais la CIA y a également envoyé des agents. C'est eux qui sont en possession des résultats, maintenant !"


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de 6' : 3


Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
- C’est de conneries ! rugit Hulk

La douleur de son genou l’empêchait de se mouvoir comme il le voulait. La gonzesse chinoise avait l’air hors d’état de nuire et l’autre agent du MSS avait une blessure similaire à la sienne. Restait à savoir si Hyun avait pris la balle bien placée ou pas. Vu qu’il parlait encore, il avait dû rater le poumon. En même temps, son pouvoir n’était pas une science exacte.
Hulk n’eut pas le choix que de chercher à s’allier au seul qui tenait encore debout.

- C’était un produit dangereux qui n’avait rien à foutre dans un labo de la médiane. La CIA voulait le récupérer avant qu’il se répande mais le MSS l’a voulu pour lui !

Non parce que quitte à balancer des infos de la même teneur que celles du chinois, il pouvait le faire aussi.

- Un produit létal qui provoque des mutations irréversibles. Extrêmement volatile…

Il grimaça de douleur. Son pouvoir s’épuisait et il sentait un étau se refermer petit à petit sur son crâne. Dans un dernier effort, il plongea dans le regard de David

- Bien sûr qu’on a des résultats ! C’est pour ca qu’on voulait protéger la population civile !!


Alien
Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Je n'avais pas été assez rapide. Mon intervention n'avait servi à rien et l'asiatique s'était pris la balle, comme je le craignais. En plein torse.

- Espèce d'abruti, je vous ai dit qu'il me le fallait vivant ! Il a des informations dont j'ai besoin !


C'était stupide ! Bon sang, où est-ce que j'avais mis les pieds ? J'avais la sensation d'être dans une cours de récré puissance 10. L'asiatique était déjà à terre, manifestement vidé par son pouvoir, je n'aurais pas eu grand mal à le désarmer. Mais non, l'homme aux couteaux lui avait renvoyé sa belle, genre tu me blesses, je te blesse. Totalement stupide et inutile. Autant que mon poing allant s'écraser sur le nez de l'homme aux couteaux, mais c'était parti tout seul, sous la colère, la frustration et l'incrédulité. Vous croyez que si ça remontait à mon supérieur, j'allais me retrouver face à Sunny encore une fois ?

Je soupirai, et me relevai en portant une main à mon front. Il fallait que je me calme, vraiment. Parce que là, la situation était loin d'être simple et tout ça me dépassait. Je n'avais même pas la moindre idée de ce que je devais faire ! Lequel des deux croire ? L'agent que j'étais censé trouver, parce qu'il était dans mon camp ? Ou l'asiatique qui avait utilisé le meilleur argument qu'on puisse trouver pour avoir mon attention : ma soeur ?

Debout, entre les deux hommes, je les écoutais me balancer leurs arguments et mon cerveau tournait à plein régime. Sincèrement, je ne voyais pas trop le lien avec Angela dans tout ça. Mis à part qu'elle s'était fourrée entre les pattes du MSS et que je n'aimais pas ça. Mais en dehors de ça... Mon regard croisa celui de l'homme aux couteaux et j'acquiesçai presque imperceptiblement. Puis je tournai la tête vers l'asiatique.

Il tenait toujours son arme pointée vers l'homme aux couteaux, il fallait que je trouve un moyen de le désarmer. Il tremblait et il était blessé, ça ne devrait pas être trop compliqué, il fallait juste que j'y arrive sans qu'il ne tire un autre coup de feu. Par mesure de précaution, je me plaçai entre l'asiatique et l'homme aux couteaux, afin de couvrir ce dernier, au cas où.

- Je suis du FBI, et donc naturellement du côté de la CIA. Quelle raison aurais-je d'écouter un agent du MSS ? Il vous falloir être plus convaincant. Quel est le but de ces expériences ? Qu'est-ce qu'elles cherchent à démontrer ?

Je tournai la tête vers l'homme aux couteaux. Mes questions s'adressaient autant à lui qu'à l'asiatique.

- De quel produit vous parlez ? Une sorte de nouvelle "bombe Yu" ?


Tout en parlant, je m'approchai de Hyun et indiquai sa blessure de ma main libre.

- Laissez-moi y jeter un oeil.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


"Oh alors, maintenant, tu parles !"

Les deux agents ont choisi leur moment pour faire une bataille de pouces. Hyun, quant à lui, éclate de rire.

"Comme si la CIA étaient des héros." Soudain, il est furieux. "Vous exposez des jeunes délinquants pour en faire de la chair à canon pour vos missions suicides. Vous êtes pires que le MSS !"

En revanche, lorsqu'il regarde David, la sueur ruisselant sur son visage à cause de la douleur brûlante qui irradie sa clavicule, un voile de surprise passe sur son visage. Comment David pourrait-il être au courant de cette histoire de nouvelle bombe. Il se pensait le seul. Mais puisque David lui offre son aide - plutôt qu'à Hulk... - il se laisse faire en continuant d'aboyer sur Hulk. C'est devenu personnel.

"Vous ne protégez rien ! Nous nous battons contre vos méthodes depuis des années ! Vous ne cherchez pas à sauver la population, vous vous servez de Yu comme d'une bombe nucléaire dont personne n'a le code de désamorçage ! Vous êtes les véritables ennemis de cette nation ! Nous avions besoin de savoir ce qui se passait dans ce laboratoire pour empêcher des catastrophes de se produire à nouveau. Vous êtes pires que des écoliers et vous pensez tout savoir, tout connaître. Vous considérez le MSS comme un ennemi depuis des décennies ! La CIA vous l'a foutu bien profond, Yu ! Pour vendre du rêve, ils sont forts, très forts ! Mais si j'étais toi, p'tit malin, je me questionnerai un peu plus de savoir qui de l'oeuf ou de la poule est arrivé le premier. Ducon."

Quiconque connaît Hyun sait que pour s'exprimer ainsi... Il est plus que furieux. Même Hulk a été témoin de son calme légendaire durant l'interrogatoire.

Les coups de feu, néanmoins, ont fini par alerter des voisins de cette petite résidence calme et on peut entendre les sirènes au loin.


Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
Non seulement le flic accorde plus d’importance à la parole d’un chinois agent du MSS qu’à un collègue mais en plus il va lui porter secours. Hulk n’en revient pas, et s’il ne souffrait pas le martyr et qu’il n’était pas en train d’essayer de sauver sa peau, il lui hurlerait dessus qu’un patriote aussi merdique à rien à foutre dans les forces de l’ordre.
Au lieu de ca, il se contente de grogner, la main serrée sur sa cuisse qui se contracte sous l’effet de la blessure. L’hémorragie n’a pas l’air d’être assez sérieuse pour qu’il en crève aussi il va lui falloir tenter le tout pour le tout.
Laisser la gonzesse évanouie le fait chier en revanche. Le but de la mission devait être d’extraire un agent d’un nid de vipères, pas d’en mettre un autre à la place. A moins qu’elle soit aussi douée que son collègue auquel cas ce ne sera pas une grosse perte. Cruel dilemme.

- Cette espèce d’enfoiré va nous faire pleurer dans cinq minutes en nous disant que leur avion qui nous a largué Yu sur le coin de la gueule s’était perdu en allant faire les courses !!!

Hulk commence à ramper en direction de la cuisine, non seulement pour se mettre à l’abri des balles mais dans l’idée aussi d’y récupérer une arme. La migraine prenait de l’ampleur et il devait composer avec elle maintenant.

- On protège notre pays connard ! On l’a toujours fait c’est même pour ca qu’on existe. Tu vas nous faire croire que la Chine pense le faire mieux que nous ? Tu veux qu’on parle de vos méthodes de rafles de gamins d’Europe centrale pour recruter ? Vous les exposiez à Yu avec des bonbons et des bisous ?

Ses yeux continuaient de chercher un élément métallique dont il pourrait faire l’usage. Gagner du temps. Il ne pourrait pas se barrer seul de toutes manières.

- FARMER !

C’est bien comme ca que l’avait appelé le chinois, non ?

- Ce mec est un PSY ! Il peut te faire gober n’importe quoi c’est son YU !! Arrête de l’écouter putain ! Achève le ou file moi une arme !!!


Une arme. Les deux autres agents à terre devaient bien en avoir une. Allez… un dernier effort, dude, et tu pourrais bien jouer dans la même cour. Hulk se laisse aller sur le sol. Allongé, il tente d’attirer à lui une arme à feu délaissée par l’un des autres agents en utilisant son pouvoir.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
David Foster
avatar
Je rengainai mon arme et m'approchai de Hyun tout en écoutant ce qu'il avait à dire. Tout en écoutant également ce que l'agent de la CIA avait à répondre. Les mains sur la blessure de Hyun, je tournai la tête vers l'agent de la CIA.

- J'ai jamais dit que je le croyais.

Est-ce que je venais pas d'affirmer que j'étais naturellement plus enclin à croire la CIA que le MSS ? La douleur devait monter au cerveau de l'agent de la CIA, c'était la seule explication possible.

- Pour l'instant, j'essaie de démêler cette histoire.


Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'était un vrai sac de noeuds. Ils se chargeaient l'un l'autre, s'accusant plus ou moins des mêmes choses. Mais chacun essayait de me démontrer à quel point l'autre était pire. J'avais noté, cependant, que la CIA ne démentait pas les dires de Hyun.

- Vous devriez arrêter de bouger, vous risquez d'aggraver l'hémorragie.


Je reportai mon attention sur Hyun et m'abaissait à son niveau pour examiner la blessure.

- Donc, la CIA expose des gens pour en faire des agents. Le MSS en expose également. Ne me dites pas le contraire, vous êtes bien placé pour savoir que je le sais et comment je le sais. Et de ce que je sais, votre façon de trouver des volontaires n'est pas non plus très catholique. Mais vous allez certainement me dire qu'Angie est un cas isolé. Auquel cas, je n'en croirais rien. Et c'est sans compter ce que vient de nous dire notre ami commun. La question que je me pose, c'est pourquoi ? Ce n'est pas uniquement par altruisme, non. Il doit y avoir autre chose. Vous devez y avoir un intérêt bien plus grand que le simple fait de sauver des gens condamnés. Lequel ? Et je vous déconseille de mentir. Parce que je crois qu'un simple tressaillement de ma part pourrait vous faire très mal.

J'avais la main pile à l'endroit de la balle, il me suffisait d'appuyer un peu pour qu'il souffre encore plus. Cela dit, la plaie n'était pas non plus trop grave. La balle n'avait pas touché d'organes vitaux, elle n'était pas très profonde, il s'en sortirait.

Au loin, j'entendis les sirènes de la police arriver. Ils avaient dû être alertés pas les voisins en entendant les coups de feu. Quoi de plus logique ? Pour ma part, j'avais ma plaque dans la poche, je suivais mon ordre de mission, rien à craindre. Pour celle de l'agent de la CIA non plus. Il était américain. Ana travaillait avec moi. Par contre les trois chinois...

Je tournai légèrement la tête vers l'agent de la CIA.

- Les renforts arrivent. Ca va ? Vous tenez le coup ?

Et là, j'étais toujours du côté de Hyun ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar

A.L.I.A.S.


Les deux agents adversaires s'épuisaient à s'insulter mutuellement. Visiblement, il y a encore plus que leurs simples différends qui les séparent. Ils sont tous les deux patriotes de leur propre agence, ça se voit, ils se défendent corps et âmes.

"Tu parles de méthodes, j'étais même pas né, enfoiré ! C'est terminé, maintenant, la CIA a bien pris le relais ! Nos agents sont tous volontaires !"

Les conseils de David, il s'en fichait pas mal. Hyun avait survécu à bien pire. Il fusille David du regard, d'ailleurs.

"Angela s'est portée volontaire, ça aussi, t'es bien placée pour le savoir ! Et ça te dérange pas qu'elle appartienne au MSS, on dirait ! INTERROGATION SURPRISE, super-flic ! Un Chinois qui sauve les miches de ta frangine d'une mort certaine est-il un méchant agent des services spéciaux chinois ? Pourquoi je mentirais ? Tout ce que je lui ai dit n'est que la vérité. Ca va te déranger, maintenant ? Comment te le dire en anglais ? Trop tard ?"

Ou bien autrement. Les sirènes arrivant, Hyun observe ses deux agents. Il ne pourrait pas les sortir de là et pour l'état, ils n'étaient pas des agents mais d'honorables citoyens. Lui, en revanche... Il regarde Hulk se tortiller et sait qu'il n'a pas beaucoup d'options. S'il tient le coup, le dégénéré ? On va vite le savoir...

#1 Tentative de Hulk : ÉCHEC SUCCÈS

L'arme arrive à mi-chemin jusqu'à Hulk malgré sa migraine. Il va devoir ramper pour assurer le mètre manquant.

Hyun lève son bras pour donner un coup de coude à David et se débarrasser de lui d'un coup de crosse dans la tempe.

#2 : Tentative de Hyun : ÉCHEC SUCCÈS

La surprise du geste fait basculer David, de retour sur ses fesses par terre, mais alors qu'il tente de se lever, Hyun hurle de douleur en s'appuyant sur son bras blessé et il retombe au sol. La blessure lui brûle jusqu'au bout des doigts. Mei-Li sera sûrement morte dans les minutes qui suivent, mais il reste l'autre agent que la CIA pourrait torturer. Alors que Hyun vise pour tuer son propre collègue inconscient, on ne prend même pas la peine de frapper à la porte. Une unité armée entre dans la maison et Hyun donne un violent coup de pied dans la cuisse de David, c'est tout ce qu'il a à portée.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION - David/Kseniya] D&K: A.L.I.A.S.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ARCHIVES :: Children of Lux Aeterna :: [ÉPISODE 0] Missions-