2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Bogdan/Lisbet/Samael] Brainstorming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Butterfly Effect
avatar
Bucha ouvrit les mains en réponse à Bogdan. S’ils voulaient aller voir de leurs yeux le lieu indiqué par leur prisonnière, ce n’était plus son problème. Le sien, c’était d’assurer la sécurité du quartier des rebouteux du Sanctuaire.
Il les appela un de ses hommes qui se chargea d’entraver l’israélienne histoire qu’elle ne leur cause pas de souci particulier et la fit avancer en dehors de sa cellule.
Quand ils repassèrent par les douanes improvisées, les gardes rendirent ses armes à Lisbet et Samaël.
Ils firent le chemin inverse jusque chez Lantern, bien escorté.
Une fois à destination, Bucha reprit la parole.

- Je ne viens pas avec vous, je vous en laisse la responsabilité. Madame a de quoi transporter du beau monde il m’a semblé, dit-il en indiquant Lisbet du menton dans un petit sourire. Si vous avez besoin de quoi que soit, vous savez où me trouver.

Une fois qu’il eut salué tout le monde, lui et ses gars s’évanouirent dans les ruelles poussiéreuses.

- C’est près du Queen’s… dit la jeune israélienne d’une petite voix.


Revenir en haut Aller en bas
Lisbet Miller
avatar
Lisbet vérifia l'intégrité de ses armes, pas qu'elle avait pas confiance, mais elle avait vraiment pas confiance, surtout quand il s'agissait de ses flingues. Les armes a feu c'était un peut sa passion tout de même. Une fois sur du bon fonctionnement de ses pétoires, elle activa son intercom pour reprendre contact avec son personnel. Elle leur donna l'ordre de laisser ce qu'il faisait séance tenante. De toute façon une autre équipe était déjà en route, s'il y avait le moindre indice de quelques chose la dessous cela prendrait du temps de déblayer en premier, rien que ça.

-Près du Queen's hein, ben voyons, pourquoi pas au beau milieu du territoire des maliens. Tu n'as plus besoin de ça pour le moment.

La blonde sortie son couteau de combat et coupa les liens de leur « invitée », du moins c'était son intention, si Samaël n'était pas d'accord il fera en sorte que cela n'arrive pas, et si Bogdan ne l'était pas il le ferait de toute façon savoir.

-Tu as un prénom ou un surnom soldat, ce sera plus pratique mais si tu veux pas nous en  donner un on s'en chargera.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Sam suivit le mouvement et récupéra ses armes sans un mot. Elle ne connaissait pas Meredith. Au moins c'était clair. Mais la place de Meredith dans cette histoire restait floue et Sam doutait que Bogdan ait raison en disant qu'elle n'était juste qu'un personnage secondaire. Peut être avait-il tort, peut être pas, toujours est-il qu'ils revenaient jusqu'à la maison de Lantern et qu'ils semblaient désormais prendre la direction du Queens. Fun. C'est vrai que c'était pas suffisant comme zone douteuse le Sanctuaire. D'ailleurs en terme de doute, ce que Sam vit se plaçait là et il fit un pas rapide pour poser sa main sur les liens de la soldate avant que Lisbet ne les tranche. - Pas d'accord. - Elle jouait à quoi là? - C'est pas notre nouvelle meilleure amie sous prétexte qu'elle nous a donné quelques informations. C'est une militaire israélienne entraînée qui pourrait simplement attendre l'opportunité de filer et toi tu la détaches? Comme ça? - C'était ça l'armée de nos jours? On jette une pièce en l'air et on attend de voir comment elle retombe sans essayer de se préparer à la mauvaise face? - Tu ne la connais pas, tu ne connais pas l'étendue de ses compétences. Tu ne sais même pas si elle n'est pas Positive. C'est ça qu'on vous apprend à l'armée maintenant? Faire du social et attendre de voir? - Le regard de Sam traduisait clairement son exaspération et il avait du mal à comprendre comment elle pouvait être encore en vie avec ce genre de prises de risques inutiles. Il lui suffisait d'être patiente et le Mossad entraînait ses agents pour ça. Il lui suffisait d'attendre une ouverture pour filer, rien ne prouvait le contraire, rien ne prouvait même que ses informations ou elle-même étaient fiables. Elle pouvait tout aussi bien les mener dans un piège juste pour s'évader, un truc prévu à l'avance en cas de soldats fait prisonnier. L'ordre de laisser les soldats perdus derrière était plus un conseil qu'autre chose. Le facteur humain faisait de ce conseil un ordre ou une annotation de base de page que personne ne lit au final.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
"Le Queens ?" Je grimace. "Mais j'en viens, du Queens."

Techniquement, selon la nouvelle géographie de la ville, je viens de Brooklyn. Mais tout le monde s'en fiche et je suis pas près de donner la position, même approximative, de l'Underground, comme ça. Même pas je bouge lorsque Lisbet tranche les liens de la militaire. Etonnant, non ? Je m'apprête même à suivre tout ce beau monde sagement quand Samaël intervient. Pour le coup, c'est lui qui s'interpose. Ca change. Je hausse les sourcils et je lève une main pour arrêter le Candidat.

"Et sinon quoi ? Tu veux la tuer ? On est trois, elle est seule. Entre ton pouvoir et le sien..." Je montre Lisbet du pouce par dessus mon épaule. "Elle ira jamais loin. C'est une militaire très entraînée. Comme nous trois." Ca ne se voit pas, mais pourtant, j'ai été rudement entraîné aussi. "Elle a été de bonne volonté, jusque là. C'est à notre tour de nous montrer conciliants." Etonnant, non ? "Non ?"

Je souris à Samaël et j'acquiesce, comme pour le rallier à la neutralité. Je ne sais pas pourquoi je fais confiance à cette femme, mais elle ne m'a menti qu'une fois, ça doit vouloir dire pas mal de choses. Si elle avait voulu, elle aurait rien dit du tout. Ce que je pense, c'est qu'elle comme nous, elle s'est embarquée dans quelque chose qui la dépasse. Je soupire et avant qu'on parte, j'ai besoin d'éléments pour réfléchir. Je me tourne donc vers Lisbet.

"En parlant d'être conciliants... Tu ne nous dis pas tout. Moi, tout ce que je sais, c'est que tu as débarqué ici toutes flammes dehors avec la ferme intention de tout envoyer en enfer, mais je sais pas pourquoi, sinon qu'on a mis à sac ton appartement." Je lève à présent une main vers elle. "Dis-moi précisément ce qui s'est passé. De A à Z. Essaye de ne rien oublier, c'est important. Tu as nos informations à tous les deux, mais il nous manque les tiennes pour mieux comprendre ce qui s'est passé."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Butterfly Effect
avatar
HJ : Je laisse Lisbet répondre avant moi. Si mercredi elle a pas eu l'occasion de le faire, on bougera.


Revenir en haut Aller en bas
Lisbet Miller
avatar
Lisbet allait répondre à Samael, mais Bogdan la devança. Pour un peut elle se serait pincé juste pour être sur qu'elle n'était pas entrain de rêver. Il soutenait son initiative de couper les liens de l'israélienne. La blonde hocha même la tête affirmativement pour montrer qu'elle était d'accord avec les arguments du roumain. Cette concorde ne dura pas bien longtemps, Bogdan lui demandant de lui relater ce qui c'était passé avant son arrivé chez Lantern.

-Je vais tenter de faire un résumé, cependant je donnerais aucun nom, on ne travail pas pour une grande compagnie sans signer des contrats de confidentialité. Et si cela devait sortir dans un média quelconque, pas la peine de vous faire un dessin.

Elle fixa un point fixe en hauteur de coté,comme le fond toute personne fouillant dans leur mémoire.

-Comme vous le savez déjà, Blondie m'a demandé de retrouver monsieur Yachar Adani, né le 23 mai 2017 à Tel Aviv, embauché en Janvier 2072 , viré en Novembre 2074. Ses fonctions au seins du groupe recouvrait la chirurgie cardiaque, les greffes et la plastie. Dans ce domaine il n'y avait rien a redire ses patients était content de ses soins. Il a participé a des recherche avec d'autres médecins réputés dans le domaine cybernétique et biotechnologies. Cependant assez vite plus personne ne voulait travailler avec lui.

-j'ai du donc commencer de zéro, durant le reste de la journée ou Blondie avait fait appel a mes services. J'ai pu visionner la surveillance vidéo de l'appartement de ce cher docteur Adani, tout du moins le dernier moi. J'ai interrogé les ex-collège cette mêmes journée, ce qui m'a confirmé quel charmante personne il était. Un ego aussi haut qu'un gratte ciel de la haute, irascible et quasi antisociale. C'est durant cette journée que j'ai appris qu'il avait fait plusieurs demande de matériels et de budget. Un chirurgien qui demandait du matériel concernant son domaine mais aussi pour effectuer des extractions et analyse génétique. Toute cette demande lui donc été refusé car elle sortait de son domaine d'expertise.. C'est doute pour ça qu'il disait que son génie était incompris et que la W ne le méritait pas. Le soir de cette première journée j'ai fait le tour de mes contacts et réseaux d'informateurs pour savoir si quelqu'un avait cherché a acheter ce genre de matériel.

-Et effectivement j'ai pu apprendre ce soir la, que quelqu'un avait chercher a se procurer ce genre de matériel deux moins avant. Ce qui allait porter mes pas au sanctuaire, le plus gros marcher noir du coin. Malheureusement je n'ai eu aucun nom concernant cette acheteur ou même de vendeurs. Le lendemain sous une couverture j'ai fait le tour des anciens patients du chirurgiens, mais je n'ai rien obtenue de ce coté la. Cela m'a pris la journée complète et quand je suis rentré a mon appartement, j'ai remarqué qu'on l'avait subtilement visité. Je veux dire par la pas de meuble renversé ou autre. Et avant que je puisse sortir une arme j'ai reçut un coup sur la nuque mais mal placé j'ai put réagir. Bon j'ai eu un sacré coup de boule, le gars a paré mon coup de pied mais ensuite il c'est pris le pied dans le tapis et est tombé tout seule. C'est la que j'ai pris une balle dans l'épaule, tiré par son camarade avec son flingue équipé d'un silencieux. La je vais passer les détails du combats, j'en ai abattu un et le deuxième devait avoir le cœur fragile, il est mort alors que je tentais de le faire parler.

-Comme ma seul piste indiquait le sanctuaire, je m'y suis rendu par mes propres moyens, j'ai trouvé un rebouteux qui m'a soigné rapidement mon épaule et m'as offert un thé, vue le prix il pouvait bien. Et c'est la que j'ai entendu le remue ménage du coté du bâtiment du Doc, la suite vous la connaissez.


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Ne pas donner de noms, admettons, pourquoi pas. Pourtant, c'est la première chose qu'elle fait, et je ne sais toujours pas qui est Blondie et ce que ça vient faire là. J'admets qu'il doit s'agir d'un informateur, contact ou quelque chose comme ça. Un chirurgien de ce genre à la Waleman ? Je me demande ce qu'il pouvait bien y faire sinon des magouilles. Tu le vois le docteur Frankenstein dans ma tête qui se matérialise ? Un retour de Nip/Tuck version IRL. J'en ai des frissons dans le dos.

"En somme, on a un homme vexé que son employeur ne croit pas en son travail et qui décide de jouer les Dieux pour prouver qu'il avait raison. Manque de pot, la Waleman envoie une de ses plus fidèles employées pour faire le sale boulot à sa place et un groupe de pas curieux contre quelques zéros pour faire disparaître tout ça. La Waleman ou la CIA, à ce niveau là, je pense que c'est la même chose. Sauf que voilà, Samaël et moi étions déjà sur place."

J'ouvre la bouche, je regarde la femme, Samaël, puis Lisbet.

"Arrêtez-moi si j'ai mal compris, mais si on prend en compte que derrière tout ça, il y avait un attentat à la bombe à désamorcer... C'est pas un peu l'escroquerie de l'année ? Suffisamment bancal pour perdre tout le monde. Devant un juge, ce serait un foutu bordel à vous coller mal jusque dans les cheveux."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Butterfly Effect
avatar
Le femme écoutait les conversations sans s’en mêler. En même temps, elle leur avait déjà dit tout ce qu’elle savait et même si c’était peu, elle n’inventait rien. Le reste, ils devraient le trouver par eux même s’il le voulait. Le plus dur étant de retracer le parcours de ce médecin mais visiblement, la militaire l’avait fait succinctement mais efficacement.
Tandis qu’elle se frottait les poignets libérés, elle se montra reconnaissante à sa manière.
Se tournant vers Bogdan, elle ajouta

- On n’était pas au courant d’un attentat. Je sais pas d’où sort cette histoire mais c’était pas dans notre ordre de mission.

Se pourrait-il qu’Adani ait fait preuve d’initiatives ? Une vengeance contre la Waleman uniquement ? Ce serait bien stupide étant donnée l’ampleur de l’affaire mais… peut-être pas impossible. Cette idée arracha un petit sourire à la prisonnière.
Elle grimpa dans le véhicule blindé de la militaire et utilisa le GPS a disposition pour les mener dans la basse ville, du côté des docks. Là des hangars en fonction s’alignaient en rang d’oignons et même les jours off, il y avait toujours du monde. L’intensité de l’activité offrait une bonne couverture à qui voulait rester discret. Personne ne faisait attention à personne en dehors des équipes constituées de travail.
La jeune femme les conduisit jusqu’à un container perdu au milieu d’une quantité incroyable d’autres, dans la zone de dépôt des commandes non réceptionnées et non réclamés. Un cadenas épais fermait la double porte en tôle. Elle composa le code puis déverrouilla la chaine. La poignée accessible, elle ouvrit le container. Celui-ci était vide bien sur, mais on voyait qu’il avait été utilisé à d’autres fins que du transport de marchandises. Dedans, il restait une table de camping et des traces d’adhésif aux parois.

- C’était là… se contenta-t-elle de dire.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Deux contre un? Sam ne démordait pas de son scepticisme mais il leva les bras en signe de reddition. Qu'ils fassent ce qu'ils voulaient. D'ailleurs il ne dit rien de plus avant le départ. Il ne boudait pas non, mais il n'avait rien à ajouter à ce qui s'était dit. Sam avait rejoint sa moto puis suivit Lisbet et la prisonnière dans le véhicule blindé jusqu'aux Docks. Pas plus surpris que ça de l'endroit choisi, ils avaient suivi la femme jusqu'à un container parmi tant d'autres et là encore, aucun étonnement lorsqu'elle avait ouvert les portes.

L'espace exiguë était vide ou du moins seulement meublé d'une table de camping et les parois étaient encore affublées de quelques morceaux de scotch abandonnés. Bref, c'est dans ces moments-là qu'on aurait bien eu besoin d'un type capable de lire l'histoire des événements des objets. Pour l'heure Sam entrait et observait, cherchant un quelconque indice, un quelconque oubli. Peut être un morceau de photo ou de papier arraché, toujours sur la paroi, ou un résidu sur la table ou au sol, une gravure involontaire sur le métal du container en écrivant sur un papier ou quoi...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Lisbet Miller
avatar
-Les psychologues de la compagnie qui se sont succédé auprès de son cas, pensent que ce gars était déjà instable avant d'arriver dans la W, et que son état aurait empirer.....je pense juste qu'il était maboule Adani, peut-être un génie mais maboule quand même. A moins que la CIA ne voulait pas de concurrent  et lui ai subtilement suggéré de se venger.

La jeune femme du commando Israélien, précisa qu'a sa connaissance la bombe ne faisait pas partie de leurs ordres de mission. Le hummer finit par faire son apparition, et avec lui ses agents. L'israélienne grimpa dans le véhicule et introduisit les coordonnées dans le GPS. Samaël avait sa moto, mais il y avait suffisamment de place si Bogdan voulait monter dans la voiture blindé.

Les coordonnés les menèrent jusqu'à un container perdu dans la masse de ses semblables dans une zone peut fréquenté. Lisbet n'aimait pas ça trop de coin et de recoin pour tendre une embuscade. Avant que tous le monde ne descendent du hummer elle donna l'ordre a ses agents de se déplacer autour de leur cible et de se mettre à couvert. Elle entra avec Samaël, Bogdan et leur guide à l'intérieur du conteneur...vide, enfin presque vide. Au premiers coup d’œil il ni avait à l'intérieur qu'une table de camping et des trace de ruban adhésif sur les parois du conteneur. Elle laissa Samael prendre les devants a la recherches d'indices, elle se concentra sur la recherche d'éventuel piège ou système de surveillance.

-Faites gaffe ou vous mettez les pieds en fouillant, perso j'aurai laissé une petite surprise aux éventuels fouineurs.


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
"Je n'ai pas dit que vous étiez responsables ou au courant."

Pour le coup, je sais bien qu'ils n'ont rien à voir avec tout ça puisqu'on l'a appris dans le bureau d'Adani. Selon moi, comme je viens de le dire, ce n'était qu'une vengeance contre la Waleman et Lisbet pour porter le chapeau. Je grogne vite fait dans ma barbe.

"Tous les génies sont des maboules, l'inverse n'est pas aussi évident."

Je monte dans le Hummer avec Lisbet. Pas parce que j'en ai envie, mais parce que ça me permet de garder un oeil sur ces deux là. Ma voiture est garée plus loin, ça me fait clairement suer de me taper l'aller-retour, mais je ne lâcherai pas une seconde Lisbet ou notre nouvelle amie. En m'installant auprès de l'israélienne, ça me permet d'éviter toute fugue, en prime. D'ailleurs en descendant, je mets un point d'honneur à me faire son garde du corps, et laisse Samaël passer devant.

A la remarque de Lisbet, je baisse les yeux sur notre guide.

"Ils ont posé des pièges ?"

J'ai une chance sur trois qu'elle n'en sache rien, une autre qu'elle dise la vérité et la dernière qu'elle me mente, mais je ne peux pas rester là à prendre le risque que quelque chose nous tombe dessus alors qu'on aurait pu le prévenir.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Butterfly Effect
avatar
La jeune femme écouta les échanges sans intervenir. A son goût elle en avait assez dit et le reste, c’était leur problème, à eux de s’en dépêtrer. Son souci immédiat était surtout de savoir ce qu’ils allaient faire d’elle après ca et… ce que les autres feraient d’elle si elle leurs survivait.
Mais elle n’en était pas encore là.
L’homme PSY lui posa une autre question à laquelle elle ne sut répondre. Oui, évidemment qu’ils piégeaient leur planque. Toujours. C’était une sécurité au cas où tout tournait mal s’ils se faisaient débusquer avant la fin des opérations. Une fois l’ordre exécuté en revanche ils nettoyaient derrière eux, sans laisser de trace.
Elle fronça les sourcils et secoua la tête.

- J’en sais rien….


Ce qui la troublait, c’était que le container était mal nettoyé. Lisbet pouvait d’ailleurs le constater aussi. Tout semblait avoir été fait dans la précipitation.
S’il y’avait un piège, Sam devrait être le premier à le prendre en pleine pomme puisqu’il était entré sans tenir compte des avertissements de la jeune femme. Toutefois, rien ne se passa.
Les morceaux de papiers encore accrochés ne laissaient rien comme information exploitable.
Le container sentait le renfermé, la sueur, la promiscuité. Ils avaient déguerpis depuis peu.


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Des papiers arrachés à la va vite, une table laissée à l'abandon. Ce container n'était pas vite il y a peu. Quelqu'un savait qu'on venait, très probablement. Pourtant, personne n'avait pu les prévenir de notre arrivée, pas vrai ? Mais ça ne colle toujours pas. Je m'écarte du container pour regarder le quai à la recherche d'une âme pouvant nous dire si oui ou non ils ont vu quelqu'un sortir d'ici et dans quelle direction, quelle voiture, modèle, plaque etc. C'était un long coup, mais pourquoi pas.

Ce qui m'inquiète le plus, c'est surtout le fait qu'il s'est passé du temps entre le moment a neutralisé cette femme chez le Doc et le moment où elle nous conduit ici. S'ils avaient dû fuir en vitesse, ils l'auraient fait avant, non ? Pourquoi partir en laissant potentiellement des preuves sur place avec une telle négligence ?

Je me retourne pour regarder la femme et je la dévisage des pieds à la tête. Bucha l'a déjà fouillée. En même temps, si elle portait un émetteur, pourquoi ne sont-ils pas venus la chercher plus tôt ? Et s'ils traçaient sa puce ? Encore une fois, pourquoi n'attaquaient-ils pas ? En m'éloignant un peu du container, je cherche des traces de voiture, d'un moyen de transport quelconque pouvant m'indiquer un mode opératoire que je reconnais, MSS ou CIA... Ou même la Waleman. Entre Liberation et l'Underground, j'ai eu le temps d'en voir des vertes et des pas mûres.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Lisbet Miller
avatar
Pas d'indices exploitable mais il y avait quelque chose d'étrange, le lieu avait été évacué dans la précipitation, le nettoyage laissait a désirer. Il y avait encore les odeurs caractéristique de la présence de plusieurs personne, ils avaient quitter les le conteneur depuis peut de temps.

-Tout cela sent la précipitation, ils sont partis depuis peut.

Sans rien ajouter de plus, Lisbet sortit du conteneur peut être qu'il y avait des traces éventuel assez récente de véhicule a par celle du hummeur et de la moto de Samaël. La jeune femme en profita pour vérifier la présence éventuel du caméra de surveillance dans cette partit des docks, avec peut d'eespoir en demeurant, car si caméra il y avait un tel groupe aurait agit en conséquence. Lisbet via son bracelet connecté lança une recherche de réseau sans fil éventuel dans le secteur.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Le temps d'entrer, de voir, de sentir - on s'en serait passé - Sam avait vu ce qu'il avait besoin de voir soit pas grand chose. L'endroit avait été vidé dans la précipitation mais rien n'était exploitable. Le temps que les autres n'entre il était déjà ressortis, contournant le container pour accéder à une échelle et monter. Quand on manque de données, il faut prendre de la distance et là, de la hauteur. Sam accéda au sommet. (soit le container est seul dans le coin et donc il est sur le toit, soit il est sous une pile et il est en haut de la pile)

La femme qui les accompagnait était une sniper et ce genre de personne agissaient depuis les hauteurs. Elle avait dû faire du repérage. Peut être même quelqu'un avait-il oublié quelque chose sur ce toit. Sam se postait là, balayant l'ensemble de la zone du regard, cherchant un pattern, un défaut, un truc, n'importe quoi.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Le container a été lâché dans la précipitation mais pas d’hier ni des dernières 48h.
A vu de nez et selon votre estimation, vous diriez qu’ils ont pris le départ peu de temps après l’intervention au sanctuaire.
La jeune femme observa à son tour les lieux avec curiosité et bien qu’elle n’aidât personne, elle fit tout de même un commentaire.

- On finit toujours par parler. Yossef nous l’a dit. Toujours.


Elle soupira comme si elle était désolée d’avoir été celle qui avait trahi.

- Alors il faut gagner du temps pour laisser au groupe prendre de l’avance, partir… pour mieux revenir. Si on peut…


Une technique militaire. Le trio, à travers chacun son histoire, en sait quelque chose. Si ce n’est pas la torture, c’est un psy. Souvent les deux depuis Yu.
Lorsque Bogdan s’éloigne, il ne trouve rien de significatif en termes d’engins motorisés. Il y a des grues de déchargement, des fenwick, des camions en attente de chargement.
Rien qui puisse ressembler de près ou de loin à des véhicules tous terrains ou de transports civils. De la même manière, même en s’aidant de ses lentilles, Lisbet ne trouve rien de plus. Des traces il y en a oui, tellement…
A cette heure, des dockers circulaient encore et avec son plus beau sourire Bogdan partit à la pèche aux infos. Sans succes. Personne ne faisait attention à personne et les lieux étaient tellement vastes qu’aucun ne savait ce que pouvait contenir un container en particulier. La marina tenait un registre des commandes arrivées et au départ et d’après eux, cela se chiffrait en milliers par jour.

De son côté Sam prit de la hauteur. Il observa les environ et ce qui lui sauta directement aux yeux c’est la facilité d’accès à ce container là. Les voies alentours étaient dégagées, l’accès aux routes qui menaient à l’interstate était rapide. Qui plus est, il avait une vue imprenable sur une bonne partie du port. S’il avait du choisir un lieu de rassemblement facilement sécurisé, il aurait fait le même choix.


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Quand la douceur ne marche pas, on emploie la force. Quand je reviens, Lisbet et Sam n'ont rien de plus. La piste est froide, ils sont partis depuis peu, mais depuis assez longtemps pour qu'on ne puisse pas les tracer. Et les paroles de la bonne femme m'ont mis les nerfs à vif. J'ai perdu mon joli sourire et ma patience s'est évanouie avec lui. Je tends une main vers Lisbet sans la regarder alors que j'avance d'un pas décidé vers la femme. Quand on a rien, on se tourne vers le peu qu'il nous reste.

"Ton arme."

Qu'elle me la donne ou pas, ce n'est pas grave, mais ce serait mieux avec. Je n'ai aucun complexe à surpasser, mais j'aime agir avec persuasion. J'attrape la femme par le cou et je plaque son dos contre la paroi du container. Si Lisbet me donne son arme sans hésiter, je l'arme en plaçant le canon de celui-ci sur le front de la femme. Si non, je me contente de ma prise que je resserre entre mes doigts.

"Dans ce cas, c'est le moment. Si tu ne voulais pas parler, il fallait te suicider. Tu devrais le savoir si tu es une véritable mercenaire. Alors si t'as un truc à te dire, je te conseille de le faire maintenant, sans quoi tu n'as plus aucune utilité pour nous. Et notre chère amie dans mon dos sait très bien que je n'ai pas peur de me salir les mains. Cesse de nous faire perdre notre temps, parce que le tien en dépend désormais. Tu sais quelque chose. Et tu vas nous le dire, maintenant."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Lisbet Miller
avatar
Rien, rien de rien, la piste était bien trop froide et ils n'avaient pas a faire a un vulgaire groupe de gangue de la rue. Samaël monta sur le haut du conteneur et rien qu'a sa tête quand il revient Lisbet comprend qu'il n'a rien trouver d'exploitable non plus. Mais alors la c'est Bogdan qui la surprend, quand elle le voit lui tendre la main au début elle se demande bien qu'est ce qui lui veut, puis quand elle le voit se rapprocher de la femme mercenaire elle commence a comprendre ou il veut en venir. Les deux mots qu'il prononce confirme bien ce qu'elle pensait. Bon elle aurait put lui répondre « ok mais tu veux le couteau, le flingue ou le fusil ? ». Mais elle se contente de lui fourrer son arme de poing dans la main tendu.

-il a pas l'air comme ça mais la il est très sérieux.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
La jeune femme ne vit pas arriver la réaction de Bogdan. A vrai dire, elle avait gardé un œil sur Samaël qui s’était montré plus que taciturne. Sur l’autre femme aussi qui avait, comme elle, des antécédents militaires à n’en pas douter.
Elle retiendrait la leçon si elle survivait. Elle n’était qu’une prisonnière, un soldat tombé au combat qui s’était fait prendre par l’ennemi et quoi qu’il soit gentil avec elle, il n’en restait pas moins l’ennemi.
Elle inspira en proie à la panique et ses mains attrapèrent les poignets de Bogdan tandis qu’il la menaçait. Ils ne l’avaient pas remenottée. Instinctivement, elle compta ses chances de s’échapper par ses propres moyens. Si elle devait mourir maintenant, elle ne leur rendrait pas la tâche facile.
La jeune femme ne chercha pas à contrer le poids de son adversaire. Au lieu de se dérober, elle épousa complètement la poussée qu’il donnait dans son emprise. Elle bascula sous l’effet, et usa des techniques de combat pour tirer sur la poigne qui la maintenait contre le container.
Sans doute que la surprise de sa réaction aida son élan mais Bogdan comprit instantanément ce qu’elle faisait. A son tour il contra, esquiva et reprit le dessus en quelques secondes, immobilisant la femme à terre, toujours son arme à la main.
Cette dernière ferma les yeux, vaincue.

- J’ai tout dit. Tout ce que je sais.

De sa bouche s’éleva une sorte de litanie que chacun put interpréter comme une prière en hébreu. Mais aucun ne le parlait.
Quand elle eut terminé elle tourna ses yeux noirs de défie vers Bogdan.

- Vas-y ! tue moi !


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Je n'attends pas moins qu'elle se défende. Je me serais inquiété si elle n'avait pas bougé. En revanche, son petit psaume en hébreu ne m'a pas échappé. Je la tiens par le col, dos au sol et je suis penché sur elle, le canon sur son front. Je n'ai pas pour habitude de hausser le ton. Je ne hausse jamais le ton. Je ne m'énerve jamais, je ne crie pas. Je cogne, plus fréquemment, quand j'estime que quelqu'un s'est trop payé ma tête. Récemment, je me suis rendu compte que j'ai la gachette facile, aussi. Mais ça, je ne veux pas. J'ignore les mots de Lisbet dans mon dos. Je suis sérieux, peut-être, mais je n'aime pas ça. J'ai pourtant déjà perdu mon calme.

"Je ne te tuerai pas si ça ne sert à rien ! Je veux savoir qui était là, ce qu'ils faisaient. Je veux leurs noms, d'où ils viennent, à qui ils répondent ! Je veux un organigramme ! Je veux savoir s'ils ont un moyen de traquer ta puce et quel est votre plan d'extraction en cas de capture et quel est votre point de rencontre. Je veux savoir le rapport entre le laboratoire en Ville Médiane et Adani au Sanctuaire."

Encore que je me dis que s'ils l'ont laissée derrière, c'est qu'elle ne sait rien, sinon, ils l'auraient tuée eux-mêmes. Peut-être que sous la protection de Bucha, ils ne s'y sont pas essayés. Quoiqu'il en soit, je n'ai qu'elle sous la main.

"Et si tu ne peux rien m'apprendre d'utile, alors je veux que tu m'amènes vers quelqu'un qui sait."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Lisbet Miller
avatar
Lisbet observe le couple se débattre, la jeune femme ne se laisse pas faire mais contrairement à ce que pourrait laisser penser son apparence Bogdan connaît aussi cette danse. Au finale c'est encore lui qui a le dessus la mercenaire semble se résigner a mourir, elle entonne même ce qui doit être une prière en hébreu. Son regard se détourne de la scène de ménage, autant ne pas intervenir le roumain est assez énervé comme ça pas besoin qu'elle l'asticote. Lisbet lève les yeux sur Samaël resté perché  en hauteur. Ce petit voyage sur les dock de la ville basse n'avait pas vraiment porter ses fruits, cette histoire piétinait mais elle avait le sentiment qu'a force de continuer a creuser ils allaient finir pas se retrouver au beau milieu d’emmerdes plus grosse qu'eux. Son regard revint sur la « discussion » et elle décida finalement de s'en mêler.

-Yossef c'était ton chef d'unité ? Vous êtes d'étranges mercenaires tout de même, vous n'avez pas l'air d'aimer l'argent autant que ça.....dommage de l'argent j'aurais pu t'en proposer.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Sam redescendit du toit. Tout ce qu'il avait pu apprendre de la vu sur les docks au final c'était que peut être le gérant était un complice parce que les accès étaient dégagés. Peut être était le plus important puisque depuis le temps qu'ils avaient vidé les lieux tout pouvait être arrivé donc c'était tout aussi froid que toutes les pistes qu'ils avaient suivi jusque là, à tel point que Sam songeait à laisser tomber.

La petite valse endiablée entre Bogdan et la prisonnière n'échappa pas à Sam qui descendait de l'échelle pendant ce temps, ce qui expliquait sa non intervention. Il retourna auprès du petit groupe, un air las sur le visage. Si elle parlait c'était mieux, sinon ils ne pourraient rien tirer de cet endroit. Peut être avaient-ils bien fait leur boulot après tout.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Elle n’a pas l’air de vouloir être plus coopérative. Pas même quand Lisbet lui propose de l’argent.

- Moi je veux être riche, au frais dans une orangeraie et que mon pays soit enfin reconnu.


La jeune femme cracha plus qu’elle ne donna les réponses à Bogdan.

- Nous avons tous des pseudos, aucun nom connu et ce qu’on faisait je l’ai déjà dit. Je n’ai pas de puces, rien qui puisse identifier mon cadavre en cas d’échec de mission. Je suis déjà une cause perdue pour eux et s’ils avaient dû venir me chercher ils l’auraient déjà fait. Notre point de rencontre était ici et on y est. Je ne sais rien du reste.

Samaël s’est déjà désintéressé de l’interrogatoire qui ne donnera rien de plus. Les jeux sont faits.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Dés le départ cette femme était une perte de temps. Cet endroit aussi. Venir n'avait donné aucun résultat et Sam s'en était douté. Les bras croisés, le regard ailleurs, il écoutait vaguement ce que crachait la prisonnière. Rien d'important. Elle n'avait rien à leur apprendre, cet endroit non plus. - La pistes est froide... - Avait-il dit distraitement. Plus ça allait et plus ils s'enfonçaient dans du vide. Chaque tentative était un échec mais peut être était-ce dû au fait que tout ça était trop vieux? Peut être fallait-il taper sur du plus récent.

Faudrait peut être aller faire un tour dans le laboratoire où Lantern a envoyé les échantillons. C'est le point chaud le plus récent. Caméras, enregistrement, témoins... Peut être qu'on y trouvera quelque chose. Ou peut être parler à son amie scientifique, celle qui a fait les tests. - Et c'était bien la solution de dernier recours pour lui. - Du coup qu'est-ce qu'on fait d'elle? On la ramène? Si on va là-bas il nous faudra contacter Lantern pour les adresses d'ailleurs.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Lisbet Miller
avatar
Lisbet était d'accord avec l'idée de Samaël, la piste était trop froide ici a moins peut être d'avoir quelqu'un possédant un pouvoir de psychométrie, mais ce n'était pas le cas. Bogdan avait beau s'énerver, la mercenaire semblait bien ne plus vouloir ou pouvoir lui en apprendre plus.

-Je pense aussi que la piste est trop froide ici, mais avant d'aller fouiller du coté de ce labo ce serait bien de se renseigner dessus, je ne crois pas trop au labo d'analyse complètement neutre.


La grande blonde se rapproche de Bogdan, et tend sa main a plat devant lui, ce qu'elle veut est assez évident, mais au cas ou, elle le précise.

-J'aimerais récupérer mon arme de poing, tu n'en a plus besoin visiblement. Et quand a notre nouvelle ami, les gens du sanctuaire me semblaient trop content de pouvoir s'en débarrasser avec nous. Dommage qu'on est pas de listener, c'est tout de même pratique pour chercher les infos. Mais il y a une chose qu'elle devrait savoir tout de même,


Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Pour moi, c'en était trop. Ok, elle savait rien. Et maintenant, il fallait partir sur une autre piste ? Je redresse la bonne femme avec moi et rend son arme à Lisbet.

"Peu importe. Ca suffit." Sans lâcher la femme, je regarde Lisbet. "On s'est foutu de notre gueule depuis le début, j'ai des limites. Je connais bien une Listener, mais je ne vois pas ce qu'elle pourrait nous apprendre de plus, alors inutile d'insister. Je vais la ramener à Bucha. Hors de question qu'elle retrouve l'air libre."

Qui plus est, hors de question que je mette les pieds dans un laboratoire. Je gardais encore en tête Adani, et je n'avais pas envie de reproduire l'erreur. D'autant que si je devais y aller, ce serait flanqué d'une armée de l'Underground. Je ne partirai pas comme ça à l'aveuglette. Ca, c'était fini.

"Allez au labo. Samaël m'avertira s'il a besoin suivant ce qu'il découvre."

C'était donnant-donnant. Je l'avais prévenu une fois, cette fois, c'était son tour. Et je tire la femme avec moi par le bras.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Butterfly Effect
avatar
HJ : Si je résume...
Bogdan tu ramènes la femme à Bucha' ou tu dis ca juste pour tes copains ? Si c'est le cas, ce dernier la remet à sa place et comme il te l'a déjà dit, il soumettra son cas au Veilleur.

Lisbet ? Samaël ? Vous allez au labo ? Chez vous ? Ailleurs ? Quand, comment et dans quel but ?


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Samaël > La laboratoire est un laboratoire d'analyses médicales comme il y'en a 40 dans la ville. Une partie est en réfection suite à un déclenchement du système anti-incendie mais l'autre partie est ouverte au public et n'a pas cessé son activité. Il n'a rien de suspect ni d'étonnant. C'est un labo comme les autres.

Lisbet > tu peux chercher ce que tu veux, ce laboratoire ne cache rien. Contrairement à beaucoup de ses confrères, il est indépendant et sa comptabilité transparente laisse voir quelques difficultés mais rien d'insurmontable.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Déjà trop tard pour faire quoi que ce soit, après les docks Sam était rentré chez lui, laissant à Bogdan la grande joie de ramener leur prisonnière à Bucha'. Il n'avait pas fait grand chose sinon se triturer les méninges au sujet de cette affaire tout en étudiant le laboratoire dont il était question. Ses dirigeants, ses têtes principales, ses affiliations officielles et ses projets, ses plans. Un petit travail de repérage avant de s'y rendre le lendemain.

Lorsqu'il était arrivé et avait constaté la zone interdite au public pour cause de réparation, Sam avait arqué un sourcil, intrigué. C'était un laboratoire d'analyse, pas d'expériences, il n'y avait donc aucune raison pour que quelque chose ait brûlé. Soit grâce à son pouvoir, soit il trouva une entrée secondaire discrète, Sam passa outre la zone usitée et pénétra dans la zone incendiée. Ce laboratoire semblait clean dans ses recherches préalables alors s'il devait trouver quelque chose ce serait au centre de ce bordel carbonisé, sinon il serait toujours à temps de visiter le reste des locaux.


HJ: ouais, j’enchaîne direct XD


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Les renseignements que tu prends avant de t'y rendre semblent limpides. Ce laboratoire n'a rien d'expérimental et il ne cache même pas ses comptes. A sa tête, deux laborantins diplômés de l'université de Megalopolis dont le nom t'es totalement inconnu. En fait, il semblerait que le Doc Lantern se soit associé à une jeune femme par pur intérêt médical : même dans le Sanctuaire, on a parfois besoin d'analyser une prise de sang ou autres pour établir un diagnostic.
Cette histoire avec Adani a été beaucoup trop monstrueuse pour leur petit arrangement visiblement.

En fait, lorsque tu pénètres dans le laboratoire en utilisant ton pouvoir, tu constates que rien n'a brûlé mais que le lieu a été inondé. Sans chercher midi à quatorze heures, tu te souviens que Doc t'a dit que pour échapper aux hommes cagoulés qui avaient pénétré dans les lieux, la jeune laborantine avait du déclencher l'alarme à incendie pour alerter et, de fait, les distributeurs d'eau. En gros tout a été noyé, mais rien n'a brûlé. Les travaux de rénovation sont en cours et quoi que tu cherches, tu ne trouveras rien d'autres que pots de peinture, pinceaux et matériel de ravalement.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Brainstorming.
Feat. Bogdan Lupescu & Lisbet Miller


Sam n'avait rien vu de douteux dans tout ce qu'il avait pu réunir comme informations sur ce laboratoire. Ce n'était rien de plus qu'un petit labo d'analyse sans histoires et Sam avait utilisé son pouvoir pour aller visiter la zone en travaux. Il n'avait pas relancé le temps une fois dedans pour éviter d'être vu par les ouvriers ou un employer passant par là et il avait inspecté les lieux pendant une bonne demi-heure avant de se rendre à l'évidence: il n'y avait rien ici.

Il n'était pas du genre à partir dans des crises de rages et de frustration aussi il se contenta d'être intérieurement agacé et sortit de là avant de relancer le temps. Il n'avait laissé aucune trace bien sûr et enfourcha sa moto garée plus loin pour filer. Les docks étaient une impasse, le labo était une impasse, la prisonnière toujours au Sanctuaire pour ce qu'il en savait était une impasse... S'ils avaient raté quelque chose Sam ne voyait pas ce que ça pouvait être. Ils avaient posé les questions, ils avaient inspecté chaque endroit. Peut être étaient-ils tombés sur meilleur qu'eux finalement? Si quelque chose devait ressortir de tout ça, ça se ferait en temps voulu.

Sam était toujours inquiet de savoir qui était derrière tout ça, il était inquiet que ce produit tombe entre de mauvaises mains mais les pistes étaient froides et il n'avait rien à quoi se raccrocher il rentra. Il allait se boire une bière, ou plusieurs, ou avec Bogdan, ou avec Jason, il allait trouver quelqu'un et vider des bières parce que ce vaste échec en était la justification idéale.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Lisbet Miller
avatar
Après avoir quitté ses deux « collègues », Lisbet était passé par son bureau pour se renseigner sur le petit laboratoire d'analyse. Ce dernier se révélait être ce qu'il paraissait être : un laboratoire d'analyse ou le vulgus pécum venait faire faire ses analyses sanguine pour connaître son taux de cholestérols ou de fer. Après une autre petite vérification, elle avait quitté son bureau pour monter plus haut dans la tour. L'un des avantages de son poste était de savoir qui était encore présent dans le bâtiment en ce début de soirée et bingo Blondie était la.

Le secrétaire au profil de mannequin de sous vêtement avait bien tenter de l'arrêter de pénétrer dans le luxueux bureau. Lisbet attendit juste qu'il pointe sa main tendu vers elle pour lui tordre le bras suffisamment fort pour que la douleur et la peur le paralyse. Blondie du entendre le pauvre  éphèbe se tordre de douleurs ou assister à la scène, cette dernière avait une caméra espionnant le bureau de son secrétaire. Miss Miller continua son chemin sans un regard pour le secrétaire ouvrit  la porte la séparant de Blondie, s'engouffra dans le bureau faisant la taille d'un loft et referma la porte derrière elle.

-Adani, ancien expert chirurgien du Mossad, récupérer par la CIA qui lui a obtenue la nationalité américaine et un poste au sein de la W. Ce dernier a échappé a votre « vigilance » je l'ai retrouvé il est mort. Cependant son travail n'est pas mort avec lui, la CIA compte récupérer ses billes et donc voler ce qui revient à la Waleman. Dans votre intérêt je vous suggère de vous mettre à table.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Malheureusement, tu apprends très vite que Blondie n'est plus aux effectifs de l'entreprise de Megalopolis. Si vraiment tu pousses tes investigations, tu apprendras qu'elle a été mutée dans une filiale cubaine mais visiblement on te laisse entendre que t'as fait ton travail et que le reste ne te regarde pas, à moins que tu ne cherches désespéramment le licenciement.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Bogdan/Lisbet/Samael] Brainstorming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ZONES DE NON DROIT :: Le Sanctuaire-