2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Logan/Deniz] The Scavenger's Den

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Deniz Raven
avatar
Janvier 2078
Albuquerque, NM


"Et donc, Marshal, qu'a-t-elle fait ?"
"Je ne sais plus trop comment tout ça a commencé mais quand Denise est repartie dans les rues, elle n'a pas vraiment suivi Bip et les autres, elle est devenue... plus indépendante, comme si elle cherchait son territoire à conquérir. Elle avait 25 ans passés et se demandait quoi faire de sa vie."
"Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Continuez... Au point où j'en suis."


Octobre 2075
Megalopolis, PD


Au contact de Nick, et d'Angela par extension, Denise avait renoué avec le drift. Une discipline à laquelle Roswell l'avait initiée. Elle avait compris qu'au volant d'un véhicule, elle apprenait à mieux respirer et donc à mieux gérer son calme. Et par conséquent, ses colères. Ce qui s'était passé avec Nick était toujours bien vivace en elle, pas qu'elle fut profondément intéressée par le pédiatre, mais elle supporte mal d'être rejetée et/ou repoussée. Bien sûr, quoique Nick ait pu lui dire, elle aura entendu la pire version, simplement parce qu'elle n'est pas capable d'entendre la vérité. Difficile à vivre lorsqu'on a connu quelqu'un qui n'est capable de dire que la vérité et rien que la vérité.

Le Veilleur du Sanctuaire aimait les animations qui regroupaient le plus de personnes. En bon flic, on dirait que c'est un cible aux attentats ou un pourcentage élevé de possibilités où tout peut arriver, n'importe quoi. Mais au Sanctuaire, on apprenait à vivre avec la seule règle qui soit : le respect des autres et de soi-même. Jusque là, les débordements qui avaient pu avoir lieu avaient été étouffés dans l'oeuf.

Elle s'était procuré une petite américaine, un des modèles que Roswell aimait, ne me demandez pas lequel, je suis nul en bagnoles. De cette manière, elle conservait un avantage de confort et voulait apprendre à partir de là. Elle avait commencé sur cette voiture quelques années plus tôt, elle continuerait jusqu'à trouver une qui lui va mieux. Contre toute attente, elle n'était pas mauvaise, pour ne pas dire qu'il y avait là quelque chose qu'elle savait remarquablement faire avec application, délicatesse et douceur. Trois mots qui, pour qualifier Denise, paraissent totalement incongrus. une aptitude qui allait avec son amour des maths. Finalement, dans le drift, il y avait bien une part de calcul.

Denise voulait prouver au monde que les Négatifs pouvaient toujours être meilleurs que les Positifs, comme s'ils méritaient leur vie ici et pas eux. Pourtant, au Sanctuaire, elle savait que ce genre de discours lui apporterait plus de tort que de bénéfices. Pas des plus intelligentes mais maligne avec un instinct de survie très développé.

Je ne compte pas le nombre d'histoires qui commencent par 'Oups, excusez-moi.' Vous vous doutez bien qu'avec Denise, ce cliché prenait une toute autre dimension. A peine eut-elle fini son tour qu'elle est sortie de la voiture et rejoignait les tribunes pour voir la suite du concours. 5000 dollars à la clé et elle avait désespérément besoin de cet argent maintenant qu'elle n'avait plus d'aides, ni de maison, ni de famille, ni d'amis... Denise était seule, livrée à elle-même.

Bip lui avait prêté sa combinaison, ils faisaient la même taille et elle était aussi massive que lui. Sa poitrine était même assez prisonnière, provoquant un décolleté échancré. Ses longs cheveux blonds et bouclés rebondissaient sur ses épaules, à croire qu'elle sortait de la douche, mais il y a des mystères qui demeureront toujours non résolus.

Alors qu'elle desserrait le bandana qui éclaircissait tout son visage, elle a trébuché sur un caillou au sol, percutant un jeune homme qui passait.

"Oups, hey, loser, ça t'ennuierait de regarder où tu vas ?"

Denise reste un cliché, malgré tout.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
Qu’on mette les choses au clair tout de suite : je n’étais pas un habitué du Sanctuaire. Je n’y allais à des fréquences régulières, je n’en avais pas vraiment le besoin. Quand j’étais en permanence, ce n’étais pas le premier lieu auquel je pensais. Mais Sharleen m’avait dit que je devais sortir un peu plus, profiter tant que j’étais encore jeune. Pour une fois, je l’avais écouté. Il faut dire que ce n’était pas comme si elle m’avait demandé de faire quelque chose de désagréable, au contraire.

La dernière fois que j’avais vu du drift, c’était avec Amber. Je voulais chasser ce souvenir-là, m’en créer de nouveau. C’est peut-être pour cette raison-là, qu’inconsciemment je me suis aventuré ici. Et puis merde ! J’aimais ça. Je n’étais pas un fou du volant. J’avais une conduite raisonnable mais je savais apprécier la fureur de la route. Surtout lorsque c’était de tel spectacle.
Alors que je retournais à la tribune après avoir fait une pause vitale pour ma vessie, voilà qu’une tête blonde m’a percutée. Du moins c’est tout ce que j’ai vu sur l’instant.

« Hey ! Mais j'ai rien fait du tout. »

Je l’avais rattrapé par les épaules, tout en la rapprochant de moi pour l’empêcher de retomber en arrière. Une sorte de mouvement de protection pour éviter le choc. J’ai figé quelques secondes en la regardant, tiquant sur son regard bleuté et puis je l’ai relâchée.

« C’est toi qui m’est passée dessus comme ça ! C’est plutôt toi qui devrais faire attention où tu vas. »





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Elle s'est dégagée de son emprise comme s'il avait la peste, rejetant ses bras des siens.

"T'étais sur mon chemin, on t'a jamais appris à regarder devant toi et pas tes pieds quand t'avances ?"

En temps normal, elle serait allée voir ailleurs si elle y était. Mais elle a eu le même temps d'arrêt que lui. A la lumière du soleil, elle était persuadée que ses yeux à lui avaient virés bleus pourtant, elle jurait qu'ils étaient verts.

"Vas-y, c'est quoi ton problème ? Et puis d'abord, t'es pas parmi les coureurs, je t'ai pas vu, t'as rien à faire là."

Pour ce qu'elle en savait, il pouvait être mécano, elle venait juste de se griller un passeport pour la finale si jamais sa voiture lâchait entre temps. Elle l'a étudié de haut en bas, comme si elle jugeait une mécanique.

"Tu sais réparer une bagnole, Don Juan ou t'es juste bon pour la casse ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
J’ai croisé les bras en la regardant de haut en bas, et je dois avouer que la vue était plutôt agréable. Mais je ne me suis pas laissé avoir par son apparence, j’ai surenchéri

« Je te remercie pour la leçon mais je faisais attention, justement. J’ai un peu plus de vision périphérique et j’ai eu le temps de t’empêcher de te viander ! »

Il faut dire, je faisais au moins une tête de plus qu’elle. Quand on est grand, on voit les gens différents. C’est souvent eux qui lèvent la tête pour parler.

« Mais j’ai aucun problème. Tu m’arrives dessus comme une furie. Tout va très bien. Calme-toi. Comment veux-tu que je réagisse. Si tu préférais te crouter ''oh pardon oh grand pardon de l’avoir empêché'' » J’ai ouvert les bras, sur-jouant un acte d’absolution divin. Moi en faire des caisses ? Ça me connaissait. J’avais tendance à le faire sur le ton de la dérision, mais dans d’autre circonstances, ça pouvait aussi s’appliquer.

« J’ai encore quelque tour dans ma manche. Je suis pas officiellement mécano, mais je sais me débrouiller en mécanique. »

J’ai levé le menton pour la désigner.

« Pourquoi ? T’en as pas d’attitré ? »





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Il s'emportait mais elle n'était pas en reste. Le pire étant qu'elle employait le même ton que lui, ou presque. Il n'y avait pas vraiment d'insulte dans ses mots... Encore que. Cela dit, il faut s'y faire, Denise a son propre langage du corps...

"Hey hey hey, il se calme le shank, la furie, elle t'emmerde, ok ?"

N'importe quel péon l'aurait engueulée, peut-être même bousculée et l'aurait plantée là comme une pauvrette. mais pas lui. J'ai l'intime conviction que Denise n'attirera jamais les mecs bien pensants biens sous tout rapport. Et je doute qu'il ait fait exception. En tout cas, pour l'heure, elle se payait sa tête, et ouvertement. Elle a affiché un large sourire en imitant sa position, les bras croisés. Qu'il soit plus grand n'était pas un démonstration de domination pour elle. Au contraire, plus ils étaient grands, plus elle les aimait. Roswell n'avait d'ailleurs pas fait exception, mais il était grand pour un asiatique. Blague à part...

"Pas en ce moment, non... Le moteur est libre, on va dire. On peut y remédier si tu veux le formulaire d'inscription, c'est juste là..."

Dit-elle en resserrant ses bras sur sa poitrine pour les faire gonfler. Je le sais parce qu'elle m'a fait le coup à moi aussi. A croire que c'est même un passage obligé.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
Je me suis mordu les lèvres pour m’empêcher de lui rire dessus en voyant sa réaction. Puis j’ai pris une grande inspiration. Je n’étais pas énervé, c’était pour me recomposer alors qu’elle me tenait tête.

En tout cas, son langage m’amusait, c’était suffisamment rentre-dedans et franc pour me pousser à en vouloir plus.

« Ok. Pourquoi pas. Mais à condition que je ne fasse pas ça pour rien. »

Un éclat d’intrigue s’est allumé dans mes yeux.

« Qu’est-ce que j’y gagne ? »

Dans un lieu pareil, je préférais faire attention aux entourloupes. C’était loin d’être l’Underground, tout le monde y venait pour son intérêt, alors autant faire comme les autres et monnayer.






" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
"Qu'est-ce que j'y gagne ?!"

Elle a plissé le nez en reculant la tête, presque outrée. Elle n'aurait su dire si Logan jouait son jeu ou non. Devait-elle se sentir vexée que le gain de sa simple personne ne suffise pas, ou bien amusée de se trouver face à un moine. Denise n'est as femme d'échec. Ce qu'elle aime le plus c'est relever les challenges. Mais pour le coup, elle a choisi l'option amusée. Quand elle est désespérée, Denise joue la réaction inverse et tend à faire d'autant plus de... Et bien de trucs que je ne ferais pas. Son sourire s'est agrandi.

"Promis, je te laisserai pas sur le carreau, je suis une fille altruiste, je m'amuse jamais seule."

De la même manière que lui, elle a levé le menton pour le défier. A croire que d'un coup, elle parlait plutôt business.

"Qu'est-ce que je perds ?"

Denise avait effectivement besoin d'un mécano attitré. Un dans lequel elle pourrait avoir confiance. La blague assurée, si celui-ci était partant, pourquoi l'aurait-elle repoussé ? Denise est quelqu'un d'assez facile à vivre contrairement aux apparences. Elle est souriante, avenante, pleine de vie, même. C'est pour ça que les gens ne comprennent pas ses choix de vie. J'ai choisi de ne pas chercher à comprendre et de me concentrer sur elle-même et non sur ses actes. Le fameux diction ne s'applique pas à elle, ça c'est certain.

"Âge, sexe, ville, beau brun, je deal pas de la noisette sèche."

Je n'ai jamais entendu quelqu'un d'aussi imagé qu'elle, je dois reconnaître...



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
« Parfait, j’aime m’amuser à deux. »

Quel curieux personnage que j’avais sous les yeux ! Au moins elle était haute en couleur, je ne pouvais pas le nier. Je n’étais pas de marbre, mais je gardais une certaine contenance. Mes yeux étaient la seule chose qui pouvait trahir le ton de ma voix et montrer mon amusement.  

« Ok tu es sûre que tu veux vraiment savoir ça ? Ok alors…Hum » j’ai regardé un instant en l’air. Elle allait rire, j’en étais sûr ou ne pas me prendre au sérieux pour l’une de ces réponses.« 20 ans. » Ensuite, je me suis désigné d’un revers de la main « Comme tu vois, masculin, je ne cache rien. Et je viens de Mégalopolis. Est-ce que c’est suffisant ? »

J’ai levé un sourcil.

« Par contre j’aime que ça soit donnant-donnant. »

Ce n’était pas parce que je donnais des infos sur moi que je devais rester dans l’obscurité de son identité.

« Je m’appelle Logan. » Mais je n’ai pas encore sourit, juste en coin pour l’instant. Autant monter l’anticipation et garder ses cartes.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Et puis il jouait son jeu, plus elle se détendait et se rapprochait de lui, comme s'il passait le test. En fait, non, il ne jouait pas pleinement le jeu, mais il avait suffisamment de résilience pour l'attirer. Et bon... Denise n'étant pas difficile, il ne lui fallait pas grand chose pour être attirée non plus. Mais à son âge, elle a écarquillé les yeux et s'est exclamée à réveiller les morts sans masquer son rire !

"WWWOOOOOOOOOOWWW ! Mais t'as vu ta ganache ?! Vas-y, me fais pas marcher, hey. On me la fait pas à moi, chuis une fille de la Basse."

Elle a ri, de ce même rire de gorge qu'ont les adolescents quand ils se racontent des blagues un peu stupides. Sincère, en somme.

"Ouais, ça va, t'es réglo comme un SUV."

Elle a dansé d'un pied à l'autre en lui souriant avant de montrer sa bonne volonté.

"Moi, c'est Deniz. J'ai 20 ans et je viens de Sydney." Elle a levé une main pour l'agiter. "Bonnnjouuur Deeeniiiiiz !"

Elle a fourré ses mains dans les poches arrières de sa combinaison. Ce geste aurait pu paraître désinvolte si ça n'avait pas fait d'autant plus ressortir sa poitrine qu'elle lui exhibait sous le pif. Elle a penché la tête, accentuant son côté mignon et angélique.

"T'es un vrai mécano, alors ? Je veux dire qui roule les vraies mécaniques comme mon moteur plein de fers et d'écrous... Parce que nan, ça j'ai pas. Tu me diras bien que j'ai pas le reste, non plus alors... C'est une chance que tu me sois rentré dedans, non ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
Je le savais. Je le savais ! Note à moi-même pour la prochaine fois : baratiner un peu plus sur mon âge pour paraître crédible.

« Hey c’est loin d’être une tare ! J’y peux rien si je fais plus que mon âge. Merci bien. »

Sur le coup j’étais un peu vexé, j’ai croisé les bras. J’étais l’architecte de ma propre vieillesse avancée. Plus j’utilisais mon pouvoir et plus ce problème allait prendre de l’ampleur pour plus tard.

«  Sydney. J’aurais dû deviner avec ton accent. »Plus les cheveux blonds et tout le packaging, dont je m’efforçais de me pas trop insister mon regard dessus. Je voyais bien qu’elle en jouait mais je ne voulais pas passer pour le premier goujat de service non plus.

« Si si je t’assure ! Même si j’aime en faire c’est pas des blagues. J’ai appris pendant que je faisais mon service militaire. Une fois j’ai réussi à faire marcher une grosse jeep en plein milieu de nulle part alors que la tempête allait nous tomber dessus. Suffisamment convaincant ? » J’ai levé un sourcil.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
"Mon accent ?"

Le baratineur baratiné, vous connaissez ? Et bien Denise était très douée à ce jeu-là. Elle a repris en hochant frénétiquement a tête, avec un accent british. Pas australien, donc.

"Ah ouais, mon accent, ouais ! Ouais, c'est du côté de ma mère par la tante de mon demi-oncle."

On pouvait difficilement lui enlever qu'elle avait une once d'humour. Cela dit, elle a bien retenu le coup de Sydney pour la prochaine fois. Si la bimbo australienne plaisait, elle n'en était qu'à son premier coup d'essai ! Quant au reste, elle a haussé un sourcil, franchement dubitative.

"Ton service militaire ? Une jeep en pleine tempête ? T'as 20 ans comme je suis australienne, loubard."

Je ne sais pas si elle s'est sentie déçue ou profondément déçue. Elle les aimait plus grand, plus fort, plus âgé, et plus expérimentés. Logan manquait d'un seul critère, mais à la réflexion, peut-être pas. En tout cas, c'est ce qu'elle s'est dit. C'était un peu comme s'il venait de rompre la magie du jeu en racontant des bobards qui n'avaient aucune crédibilité. Les siens, au moins, avaient le mérite de sembler vrai. Elle a secoué la tête et libéré ses bras avant de lui passer à côté en soupirant.

"Va te faire mettre, pauvre naze."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
«  Oh really ? »

J’ai ri lorsqu’elle a fait son petit cirque avec son changement avec l’accent anglais. Elle avait le droit de me baratiner mais pas moi ? Si tant est que je n’avais pas menti que ça me portait préjudice. Où va le monde ! Mais je ne me suis pas départi de mon groove, enfin de mon calme pour autant.

« Je te jure que non. Je suis parti à mes 18 piges parce que je tenais vraiment faire ça. C’était la seule voie que j’imaginais à l’époque. »

J’ai roulé des yeux.

« C’est si difficile à gober ? Quel intérêt que j’ai à mentir sur le fait que je sais réparer des voitures. Tu verras tout de suite par toi même si c’est du flan. »

J’ai désigné la piste de la main.

« Laisse moi te prouver. Je te préviens, tu pourrais vraiment être surprise.»





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Elle s'est retournée, assez pour le voir par dessus son épaule et elle a plissé les paupières, plus pour se protéger de la lumière qu'autre chose. Elle l'a longuement dévisagé, comme si elle jugeait sa confiance, qu'elle n'avait pas d'ailleurs.

"Personne ne me surprend."

Denise était assez fataliste, ce n'était pourtant pas une pessimiste, mais elle se dit très réaliste, pour ne pas perdre pied. Etait-ce difficile à gober ? De son point de vue, oui. Comment on peut vouloir partir à 18 ans faire la guerre ? Quand elle est déjà sur place. Sa devise, c'est 'Commencez d'abord par balayer devant votre porte avant d'aller regarder celle des autres.' Elle lui aurait bien dit qu'on a toujours le choix mais il aurait fallu qu'elle s'applique ce conseil à elle-même avant.

"Si t'as une jeep dans les tempêtes, qu'est-ce que tu fais là ? Je veux dire, t'as pas mieux à faire ? Ou alors finalement, tu t'es fait botter le cul en couleurs et t'as réalisé que t'étais trop jeune pour mourir alors t'es rentré en rampant ?"

Elle a désigné la piste à plusieurs mètres où le concours continuait de se dérouler sans eux.

"On est en paix, ici, alors... On a pas besoin de militaires, tu vois ? Tu es venu jouer les bons soldats, Logan ? Parce que c'est trop tard..."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
J’ai secoué la tête en expirant.

« Tu as faux sur toute la ligne. Tu te fais tout un cinéma. »

Si c’était ce qu’elle s’imaginait, elle avait l’esprit obtus. Je n’avais aucune raison de me justifier face à elle.

« J’ai pas dit que ça s’est passé ici, ni même hier et que la jeep m’appartenait. Je n’ai pas de compte à te rendre, ce sont des raisons me regardent. »

Et puis surtout, ce n’était pas comme si cela pouvait s’expliquer en deux trois coups de cuillère à pot, et encore moins à une inconnue.

«  Et je ne suis pas un soldat. Plus maintenant. Alors pas la peine de monter sur tes grands chevaux. Je viens en paix. » J’ai répété une seconde fois en articulant chaque syllabe en écartant mes mains pour illustrer mes paroles. « Jeu-vi-ens-en-paix. Kapish ? »

On pouvait croire que je prenais la mouche, mais non. Mon ton était ce qu'il y avait de plus pragmatique.

« Tu m’as demandé de l’aide. Je t’ai dit oui. Si tu n’en veux pas ce n’est pas mon problème. »

Je me suis retourné pour me départir et je lui ai fait un signe de la main.

« J’ai un concours de drift à regarder ! À plus. »





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
"Ah ouais, la fierté militaire, PORDON MONSIEUR Le Templier !"

Elle a plissé les paupières.

"Je me suis toujours demandé quelle langue c'était Kapish... Sûrement du russe ou une connerie du genre. Halt ! C'est comme ça qu'on dit ?"

Et elle posté ses mains sur ses hanches.

"Hey, j'ai pas demandé de l'aide. J'ai dit que ça pourrait servir. J'y pensais même pas, je disais qu'une connerie et finalement, j'me suis dit pourquoi pas !"

Mais elle ne l'a pas retenu. Quand il a tourné les talons, elle a croisé ses bras sur sa poitrine, le menton défiant.

"Pourquoi tu te contentes de regarder ? Tu sais pas conduire Mr Jeep ? Tu veux que je t'apprenne à conduire ? Je te laisse mon moteur à réviser si tu veux."

Le sourire qu'elle arborait était tout sauf innocent. Denise, par défaut, n'a rien de très innocent, j'en conviens. Mais elle avait en face d'elle quelqu'un de suffisamment joueur pour que ça l'intéresse. Et suffisamment de questions qu'elle pouvait lui poser pour prendre le temps de s'attirer ses faveurs. Si ce type était aussi militaire qu'il le disait, même rien qu'un peu, avec la gentillesse qu'il dégageait, en total contraste avec la rébellion de la jeune femme... Elle flirtait pour le jeu, pas pour l'intérêt. Aussi, elle a finalement changé de sujet assez vite.

"Pourquoi t'es plus soldat ? C'est mal payé ? T'as été blessé, un truc du genre ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
« J’en sais foutre rien. »

Aucune espèce d’idée d’où ça venait. J’avais sûrement entendu ça à l’Underground, avec toute la quantité de personnes que pu croiser c’est facile de chope des expressions. Lorsque j’ai entendu « Halt » je me suis stoppé. C’était presque instinctif, sachant le nombre de fois que je l’avais entendu comme un ordre sec.

« T’as l’air de dire pas mal de conneries. Et à force de trop en dire, t’es même plus capable de sentir ce qui est vrai. »

Simple constatation. Après tout je déclamais mon lot de conneries aussi mais je ne faisais pas de jugement de valeur. La vie est trop triste pour qu’on soit trop sérieux.

« Te biles pas pour moi, j’ai eu des bons professeurs. C’est plus que le moteur que je devrais réviser je pense. À ce train là ça serait une révision complète, voire même en profondeur. »

Je ne m’étais pas encore retourné, j’avais réfréné un rire sur ma dernière phrase tout en levant les yeux au ciel. Oui j'avais été blessé. J'ai soupiré.

« Parce que j’ai mieux à faire ici qu’ailleurs. » lui ai-je répond en me tournant. « Enfin Mégalopolis je veux dire. Pas ici ici. Et toi tu préfères passer ta vie dans la poussière et l’huile de vidange, hum ? »  Je lui ai demandé en levant un sourcil.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
"Non non, tu dois me confondre avec quelqu'un que je connais pas. Je sais ce que je dis, t'en fais pas pour moi. Je sais ce qui est vrai et ce qui est faux, j'ai pas besoin qu'on me fasse la morale. Je suis une grande fille."

Dans ce sens, elle était plus âgée que lui et elle attendait le bon moment pour s'en servir comme argument qu'elle jugerait irréfutable. En tout cas, elle ne s'était pas trompée, Logan était un joueur, même s'il ne jouait pas dans la même catégorie qu'elle. Cependant, elle n'était pas encore sûre de savoir s'il faisait de l'humour en images comme elle ou non. Elle s'est rapprochée de lui en déliant ses bras, en souriant, toujours.

"Encore une fois, je crois que tu me confonds avec quelqu'un que je connais pas. Je passe pas ma vie ici. Je m'amuse. J'aime ça, c'est une thérapie par la respiration. J'ai encore le droit, non ?" Elle a levé ses mains et agité ses doigts. "Tu vois... Pas d'huile. Je suis pas mécano, j'y connais rien en mécaniques, alors à part me les rouler sous les aisselles... J'sais me battre, mais c'est tout ce que j'ai de masculin. T'inquiètes pas, je cache rien entre mes jambes. Même pas un dentier." Elle s'est rapprochée un peu plus. "T'as eu peur ? Promis, je te mordrai pas"

Denise sera toujours Denise. Son langage de provocation passe avant tout par son corps. Le reste... Et bien, ça dépend de la résilience à laquelle elle s'oppose. Le plus souvent, les hommes cèdent parce qu'elle a un joli visage angélique, des lèvres généreuses et brillantes, une peau de pêche, un teint de lait, que ses grands yeux bleus de biche amoureuse sondent votre âme et que vous avez toujours une irrésistible envie de mêler vos doigts à ses cheveux naturellement bouclés et d'un blond étrangement rare. Quand elle se teint en brune, ça lui est déjà arrivé, c'est une toute autre personne !



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar

J’aimais jouer quand le jeu en valait la chandelle. Est-ce que c’était le cas ici ? En tout cas elle m’amusait mais je n’étais pas du genre à céder facilement. Du moins pas sans me battre. Alors qu’elle s’approchait de moi, je suis resté où j’étais, sans reculer. Elle voulait jouer à celui qui s’infiltrait dans l’espace de l’autre. Très bien ! Je n’ai pas flanché. Je l’ai juste regardé droit dans les yeux en croisant les bras.

« Une grande fille... » J’avais relevé ses paroles sur un ton énigmatique tout en la détaillant.

Confondre, non. Mais j’avais déjà entendu Amber me le dire sur un ton similaire en montrant les poings. Je me souviens encore comment j’avais réagi à coup de « Mais !!! » et de contradictions.

« Non. » Je n’ai pas cillé du regard ni plié à sa provocation. « Il m’en faut plus pour avoir peur. » Autrement dit, des vraies raisons.

« Tu as bien raison de t’amuser, je suis ici pour ça aussi. Il le faut, sinon qu’est-ce qu’il nous reste ? » J’ai ouvert les bras en posant cette question, qui était presque rhétorique.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
"Il t'en faut toujours plus, je parie."

Je ne sais pas si Denise était une bonne raison d'avoir peur, mais je sais qu'elle finit toujours par obtenir ce qu'elle désire. Alors si à cet instant, ce qu'elle désirait, c'était Logan... Quand il a ouvert les bras, elle l'a pris comme une invitation. Elle s'est approchée de lui d'autant plus en faisant courir un petit bonhomme de doigts sur son torse, jusqu'à sa gorge.

"J'adore m'amuser. C'est tout ce qu'il me reste."

A dire vrai, si Logan n'avait toujours pas fui, peut-être qu'il était candidat à s'accrocher un peu à elle. Suffisamment pour qu'elle garde la tête hors de l'eau. Elle lui a souri, offrant son âme la plus charitablement charmeuse.

"Tu fais quoi pour t'amuser, toi ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
[Ah elle a dégainé ! J’commence à avoir chaud XD]


« Je suis un éternel insatisfait. » avais-je lancé à sa première affirmation.

Ok, d’accord, je l’avais cherché. Mais peut-être que j’en avais besoin aussi non ? Me prouver que j’en étais capable, que je n’étais pas si inexpérimenté que ça. Et puis après tout, ce sont des choses qui se sentent et s’improvisent. Et de ce que je sais, je suis pas mauvais en impro ! Et puis j’avais toujours un joker dans ma manche.

Quand j’ai senti ses doigts sur mon torse puis sur ma gorge, c’est à ce moment-là je me suis dit que s’en était fini pour moi : j’avais vraiment envie de plonger pour voir où cela allait m’amener. Est-ce que c’est ce que le danger fait quand on commence à s’y approcher ? J’ai dégluti, les yeux baissés sur elle pour garder ma respiration la plus régulière possible.

J’ai cherché dans mon esprit une réponse suffisamment évasive pour pouvoir tout dire sans trop en dire.

« Peu importe, ce qui provoque des sensations fortes. Pas toi ? »





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Denise a fait une petite moue.

"Non, pas tellement. Je fais du drift... Pas des courses de mort subite. Mais je peux être ta sensation forte, si tu veux, ça me dérange pas."

Attraper des garçons, pour elle, c'était un peu comme un sport. Tant que ça marchait, c'est qu'elle l'avait toujours. Le pouvoir. Alors qui plus est, un inconnu... Mais si Logan voulait vraiment plonger de ce côté de la lumière, c'est sûrement qu'il ne se doutait pas un instant de ce dont Denise était capable. Elle n'affichait qu'un visage de douce et jolie jeune fille, un peu entreprenante pour briser la glace des plus timides. Elle a néanmoins pris sa voix des plus sensuelle.

"Logan, c'est ça ?"

Elle a glissé ses doigts sur son col en se rapprochant dangereusement de lui. Je dis dangereusement parce que je la connais et qu'à moins de 30cm de distance, on est même au-delà du danger en ce qui la concerne. On peut au moins admirer sa détermination à défaut d'autre chose.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar

J’ai rigolé doucement en secouant la tête.

« Non bien sûr, le drift ça donne pas du tout sa dose d’adrénaline. »

Est-ce que c’était si mal d’avoir juste envie de foncer ? Manifestement la proposition était on ne peut plus claire et je m’étais déjà aventurer trop loin pour reculer. Mais d’un autre côté, cela faisait-il de moi quelqu’un de faible ? Je crois que j’en avais suffisamment sur le cœur pour ne pas vouloir m’en préoccuper.

« Oui. » J’ai passé mes mains sur sa taille pour l’empêcher d’avancer plus. « Et tu irais jusqu’à t’éclipser de ton concours ? » J’ai levé le bras pour le lui indiquer du bout du doigt la piste. « Tatataah...Tu dois sûrement avoir des personnes qui t’attendent plutôt que de rester ici avec un inconnu dont tu n’es même pas certaine qu’il raconte la vérité. » J’ai laissé un demi-sourire s’écarter sur mes lèvres.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
D'un coup de poignet, elle a renvoyé ses cheveux par-dessus son épaule.

"Oh non, j'ai déjà fini, moi. Je suis dans les meilleurs scores. On verra à la moyenne si j'ai gagné les 5000 dollars. Et je suis désolée, beau brun, mais cet argent, j'ai personne avec qui le partager. Il est que pour moi !"

Elle lui a donné du sourire en faisant danser ses hanches entre ses mains.

"Si tu m'aides à foutre en l'air la bécane qui m'empêche de gagner, on peut peut-être partager..."

Elle a joué des sourcils en agrandissant son sourire. Tricher ? Aucun problème pour elle. Sky avait toujours des super plans, mais elle était moins efficace en travail d'équipe. Denise ne travaillait jamais seule. Sky avait aussi encore suffisamment de morale pour ne pas s'en prendre aux gens. Denise se foutait totalement des gens...



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
Faire quelque chose de complétement illégal et de possiblement répréhensible ? Wow ça me donnait des frissons jusque dans la colonne. Après tout c'était une question de perception et dans le Sanctuaire tout était possible du moment qu'on ne mettait pas la vie d'autruit en danger. 

"Tentant, vraiment tentant..."

Je faisais comme je pouvais pour me donner une raison valable. Partager ces gains ce n'était pas rien, surtout pour l'Underground. Mais contrairement à Deniz j'avais un sens aigüe de la morale. Bien sûr ça m'est arrivé de faire des choses pour mon propre gain mais jamais totalement contre les gens. Trop de conscience pour ça. 

"Mais c'est pas mon truc." Ah grand seigneur que je suis, j'ai souri. "Je préfère jouer dans les régles de l'art. Pour moi le challenge il est là."

J'ai fait un mouvement serpenteux de la main. 



"Passer entre les limites..." Je l'ai arrêtée en visant l'horizon. "Et se dépasser !" Je l'ai laissé filer en la levant en l'air. 

"Tricher c'est pour ceux qui ont peur."

Ok d'accord, j'aimais le danger mais il y avait certaines choses qu'on ne pouvais pas m'enlever, comme mes valeurs. 

"Et est-ce que tu as peur pour ça Deniz ?" J'ai haussé un sourcil, inquisiteur mais sans jugement.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
La claque est partie toute seule. Denise a levé la main et l'a abattue sans autre forme de procès sur sa joue.

"La prochaine fois que tu veux donner une séance psy à quelqu'un, choisis quelqu'un que ça intéresse, beau gosse..."

Jugement ou pas, peu importe ce qu'il a dit, pour Denise, c'en était un. Elle ne le connaissait pas et il s'est permis de lui faire une remarque et de lui dire qu'elle avait peur de quoi que ce soit ce qui, en soit, était une grossière erreur. Il ne la connaissait pas et ne la connaîtrait probablement jamais. Mais s'il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas, c'était bien qu'on la prenne de haut. D'autant plus qu'on la provoque, ce qu'il faisait.

Elle a levé le menton avec fierté et tourné les talons.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
Ok il y a des fois où j’aimerais vraiment avoir la capacité de remonter dans le temps. Particulièrement pour des choses pareilles. Ou bien être suffisamment capable pour activer mon pouvoir à volonté sans que cela soit le résultat d’émotion forte.

Je m’imaginais une certaine résistance, peut-être une forme d’agressivité parce que j’avais jouer la carte de la provocation, mais pas jusqu’à recevoir une tarte en pleine poire.

Mais à bien y réfléchir, une telle réaction était stupide. Mais je ne me suis pas démonté pour autant. Je veux dire, je ne lui avais pas fait la morale, je le voyais pas du tout comme ça. Et donc, à contrario, j’ai pris ça une nouvelle fois comme un jeu tout simplement parce que j’étais incapable de prendre ça sérieusement.

« It’s all a game y’know. » j’ai ajouté alors que je gardais ma main sur la joue. « C’est à celui qui tournera les talons en premier pour de bon ? Ou bien celui du chat et de la souris ? Perso, j’ai une préférence pour la seconde option, parce que j'aime pas déclarer forfait. »

C’était pour titiller, et voir de quoi elle était faite et manifestement, elle allait directement sur des conclusions hâtives. Donc le genre de personne à se vexer facilement. Alors j’ai tenté de rattraper le coup en la provoquant, mais d’une autre façon.

« Dommage, moi qui pensais que tu aimais t’amuser. C’est pas vraiment le cas. C’est simplement de la poudre aux yeux. Des paroles en l’air, Mamzelle je-suis-une-grande-fille. »


[Il. Il... tient trop de son père. Chuis fière. love ]





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
[En effet, lol, mais en moins doué ! Ben récupérait toutes les gonzesses, lui ! Et pas de distinctions !]

"Tes jeux, tu sais où tu peux te les mettre ?"

Denise s'est retournée et lui a adressé le moins farouche doigt haut et clair. Autant pour un langage fleuri et distingué. Absolument qu'il ne pouvait s'agir que de sa nature la plus profonde.

"Contrairement à d'autres Monsieur-Je-Suis-Un-Grand-Malin, je sais reconnaître une cause perdue. C'est comme les cotons tiges ! Il faut apprendre à les retirer quand tu sais que ça résiste !"

Lui a-t-elle mimé en éloignant une main de son oreille grâce à l'autre avec des yeux ronds.

"Tu sais c'est quoi ton problème, Logan ? Je crois que tu te crois de plus grande valeur que les autres !" Elle a croisé les bras sur sa poitrine - à plusieurs mètres de lui - et a haussé les sourcils avec une grande suffisance. "J'ai peur de te décevoir mais en fait, il n'y a que ceux qui me connaissent que ça ferait rire parce qu'il est évident que... Je m'en fiche de te décevoir, mais... Tu ne vaux pas mieux qu'un autre, très cher. Je croyais que tu voulais t'amuser, mais surtout... Dans les règles, hein ? Je suis sûre que tu n'es qu'un sale petit premier de la classe à qui tout réussit, je me trompe ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
[C’est clair. Il faut encore qu’il prenne du poil de la bête ! C’est pas un tombeur de ces dames. Yet. ]


« Moi premier de la classe. Non, jamais de la vie. J’étais plus du genre à me terrer au fond pour pas me faire remarquer. »

Je me suis mis à rire frénétiquement. Elle se faisait une image qui était à l’opposé de ce que j’étais. Sans doute celui du quaterback à qui tout tombe tout cuit dans le bec.

« Mais crois ce que tu veux. Apparement tu t’es fait une opinion toute formatée de ce que je suis alors que ça je fais même pas vingt minutes qu’on s’est parlé. Ce que je peux te dire, c’est que tu te trompes. Je ne suis pas ce que tu décris. »

J’ai shooté sur un cailloux qui était à mes pieds.

«  T’as tes valeurs. J’ai les miennes. Point. T’as le droit de pas être d’accord, je ferai pas de procès pour autant. J’en sais rien je trouve ça cool, des fois gens qui sont pas d’accord, ça créé de la friction et ça fait voir d’autres perceptives. Peut-être que j’ai une vision simpliste de la vie mais ça ne fait pas de moi quelqu’un qui se croit supérieur. »

Je pouvais paraître physiquement plus vieux, il n’en restait pas que j’avais vingt ans à l’intérieur. Ignorant sans doute, mais pas supérieur. Je n’avais pas assez d’expérience pour l’être.

« Peut-être que je me met complètement le doigt dans l’oeil en pensant ça, et que tricher c’est le rush du siècle. J’en sais rien je l’ai jamais fait. Je suis pas fermé, loin de là. Prouve moi que je me goure. Montre moi. »

Et si vraiment elle objectait, je savais que je rien à faire ici et que nos chemins devaient se séparer.





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Denise a croisé les bras en l'écoutant, un sourcil levé. Jeune premier ou non, ça ne l'intéressait pas plus que ça. Logan était un gentil garçon et elle, une vilaine fille. Autrement dit, tout les opposait. Elle l'étudia, de haut en bas, et déclara finalement :

"Tu es bien sous tout rapport. Quoique tu en dises. Tu ne veux pas tricher, défier l'autorité c'est pas ton truc. Tu as fait l'armée et tout... T'es même pas un peu rebelle !" Puis, elle lui fit un immense sourire plein de dents. "Je vais changer ça."

Elle lui a pris la main pour l'attirer avec elle. Gagner en trichant ne fait pas partie de ses valeurs, mais elle aime le challenge. Elle a tiré Logan avec elle jusqu'au parc de voitures. C'était plus un groupe de 4 roues emmêlées qu'un véritable parking. Des gens déambulaient, admirant les carrosseries et moteurs... Denise a montré une voiture sportive à Logan.

"Celle-ci, c'est ma rivale. Je pense que je peux perdre contre lui. Il faudrait vider au trois quart son liquide de frein, tu vois ? Le drift, c'est du freinage. S'il freine mal, il prendra pas ses virages, il se plantera, et moi je gagnerait au timing !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Logan Jackson
avatar
[En vrai je suis en train de matter Car SOS sur Nat Géo, pour avoir de l’inspi xD]

On dit que les opposés s’attirent, peut-être que ça avait un semblant de véracité. En tout cas, je voyais en elle une sorte de défis à relever, et ce qui faut savoir c’est que je suis très mauvais perdant.

Je voyais son sourire s’élargir et j’ai levé un sourcil : « J’attend de voir ç---. » mais à peine ma phrase terminée qu’elle m’embarquait déjà. «Wouush ! »

« Ok, il va falloir que j’examine la bête. Déjà voyons voir ce que ça donne dans les niveau de liquide et du disque. »

Sans tarder, j’ai vérifier ce qui l’en étais des liquide en ouvrant le capot. Rien d’alarmant, il fallait remplir tout ça pour être tranquille.

« Tu m'étonnes que t'es des envies de triche... »
Je l'ai dit surtout à moi même en voyant que tout était loin d'être au top. « T’as des soucis dans tu freines ou pas ? Ça coince ? Il y a déjà eu des fuites ? »  

Puis, j’ai attrapé un cric ainsi que des outils qui traînaient et démonté la roue avant gauche. .

«  A tout hasard t’as pas de chandelle ? Non hum. Tant pis, on passera. Ok le disque est déjà pas mal abîmé. Fin tu peux freiner sans soucis ça fait son job, mais avec des plaquettes limés comme ça ça sera pas optimal si tu veux les exploser. Tiens attrape ! »

Je lui ai lancé le disque.

« Va falloir en trouver un tout pareil en dimension mais en mieux. T’as un pote ferrailleur dans le coin, c’est le moment de le sonner parce que j’ai pas très envie de partir en spéléo dans la décharge. »





" Most people think Time is like a river, that flows swift and sure in one direction but I have seen the face of time and can tell you they are wrong. Time is like an ocean in a storm, you may wonder who I am and why I say this. Sit down and I will tell you a tale like none that you have ever heard. "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Logan/Deniz] The Scavenger's Den
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ZONES DE NON DROIT :: Le Sanctuaire-