2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Sky/Garin] Graceland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Garin DeLyons
avatar
Novembre 2075

J'ai ouvert la porte de mon... Appartement et j'ai soupiré en jetant les clés sur l'étagère à côté.

"Tu n'as pas annoncé que tu venais, tu ne devrais pas rentrer sans t'annoncer. Il faut que je m'organise !"
"Ouais ouais ouais, je sais. Je suis désolé."
"T'as du sang sur les épaules, Danny."
"C'est rien, elle est là ?"
"Oui. Je lui ai dit d'attendre sur le canapé avec un verre d'eau. Tu lui as dit que tu arrivais, alors j'ai mis un autre à côté du sien, pour toi."
"Merci."

C'était ma solution. Avoir un appartement en Ville Basse, mais habité par un SDF quand je n'y étais pas... Il était un peu dérangé, mais pas méchant. Quand je venais passer la soirée, il allai faire je ne sais quoi dans les rues... Je crois que ça lui plaisait aussi d'être libre comme l'air et en même temps tous frais payés. Il s'appelait Daniel aussi et il en avait un jeu entre nous. Si ça l'amusait... Il était à peine plus grand que moi, peut-être deux ou trois centimètres, la moitié de mon poids, maigrichon avec un air d'ahuri autiste, mais serviable.

"On m'a encore demandé le loyer, mais j'ai fermé la porte. J'ai pas l'argent ! Comme je suis censé donner de l'argent que tu m'as pas donné."
"Relax..."

J'ai enlevé mon pull qu'il m'a pris des mains pour le jeter dans la machine à laver. Ce n'était pas un appartement de grand standing, mais c'était suffisant. Quand on entre, c'est la cuisine ouverte, on continue c'est la pièce principale, on continue, les chambres. C'est tout. Chacun la sienne, faut pas pousser. Et par principe, je fermais la mienne à clé. Juste au cas où. J'ai transféré l'argent de ma puce à celle de mon locataire et je lui ai tapé sur l'épaule pour le remercier de prendre soin de ce petit coin de paix en plein coeur du Queens. Sans se faire prier, il a lancé la machine - il avait visiblement une haine contre la saleté, ce qui était paradoxal mais qui laissait cet appartement toujours propre et accueillant.

J'ai délaissé la cuisine après qu'il ait fermé la porte et me suis dirigé au salon d'où j'entendais la télé et des dessins animés. Ca me rappelait ma mère. Un endroit qui paye pas de mine, mais tranquille, dans un quartier pas très bien famé, mais pas de voitures brûlées tous les quatre matins... J'avais choisi le Queens parce que ce n'était pas loin du boulot, je savais que peu importait le  quartier que je choisissais, ou même la Ville, ça n'aurait jamais suffit à me planquer de Hyun ou du MSS. Est-ce que je me cachais vraiment à présent ? Je m'apprêtais à appeler Hyun avant de rentrer, mais je ne l'ai pas fait parce que je ne voulais pas le faire sans l'aval de Sky. Elle aussi avait peut-être des difficultés à communiquer avec lui.

Bref, quand je l'ai vue, je lui ai souri en m'approchant d'elle. La tension que j'avais ressentie jusque là est enfin retombée. Il y avait une chance qu'elle n'ait pas pu arriver à l'appartement, mais j'avais eu confiance. Je savais qu'elle savait courir.

"Désolé pour mon logeur, il est un peu spécial. Ca va ?"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle avait couru pendant tout le trajet, ne s’arrêtant que quelques secondes pour reprendre son souffle. Sky n’avait pas filé aussi vite depuis qu’elle avait eu Tibor au cul et qu’elle visait à se réfugier dans le commissariat pour attendre Hyun.
Elle s’était même trompée de rue dans la précipitation. Sa mémoire n’était pas si mauvaise mais elle n’était venue qu’une seule fois à son appartement et rien ne ressemblait plus à une ruelle du Queen’s qu’une autre. Finalement, elle avait retrouvé le chemin après avoir erré quelques minutes.
Ses poumons étaient en feu et son visage d’un rose soutenu qui lui donnait véritable la mine d’une poupée quand elle toqua à la porte.
Garin lui avait dit qu’il y avait un gars la-dedans alors elle avait frappé.
Pour être complètement honnête elle avait été aussi surprise que lui de le découvrir.

- Sky… j’m’appelle Sky et Garin m’a dit de l’attendre là.

Le type l’avait regardée avec des yeux suspicieux.

- Connais pas.

Et lui avait claqué la porte au nez.
Merde. Elle avait même pas pensé à regarder s’il y’avait un nom sur la boite aux lettres mais elle en doutait. Garin brouillait les pistes.
Sky sentit les larmes affluer. Elle était crevée, elle en avait marre et elle n’était même pas certaine qu’il lui reviendrait entier. Elle a re-toqué. Le type a ré-ouvert, sans doute curieux de savoir qui était cette fille.

- Jack ?
- T’es qui toi ?
- Sky j’l’ai dit. J’suis sa copine. Je dois l’attendre ici.
- Connais pas non plus.

Et comme il s’apprêtait à refermer la porte une fois de plus, elle la repoussa fermement aussi fort qu’elle pu.

- Attends ! S’te plait !

Les yeux mouillés elle soupira et reprit d’une voix mal assurée

- J’dois l’attendre ici, c’est vrai je suis déjà venue. J’peux te décrire l’appart si tu veux. Lui il est grand comme moi à peu près, super taqué et des yeux dorés. Il adore jouer avec les prénoms, il donne jamais le même parce que… parce que… ca l’amuse, ok ? Alors j’pourrais te faire tout l’annuaire mais j’suis pas sure de trouver le bon. J’t’en prie, j’dois l’attendre ici, dit-elle sur un ton suppliant.

Il était pas complètement con. Il avait vu qu’elle était vraiment au bout du rouleau et qu’elle empestait… la vodka ? Et puis ce regard fiévreux il connaissait. Typique des mecs qui ont bu. D’un autre côté, elle n’avait pas l’air menaçant. Si elle pesait 50 kilos toute mouillée c’était le maximum. C’était une gamine. Chacun ses goûts.
Il avait cédé finalement et elle avait pu entrer même si Sky avait bien vu que ca le contrariait fortement. Plus qua ca même. L’imprévu semblait même l’angoisser mais il se comporta correctement avec elle.
Il l’avait installée dans le petit salon, sur le sofa et lui avait allumé l’holo-écran. Quand il lui avait proposé un verre d’eau elle avait accepté avec reconnaissance. Sa gorge brûlait et elle avait besoin d’avaler autre chose que du whisky.
Le temps lui sembla interminable avant que Garin n’arrive. Les dessins animés défilaient sur l’écran et avait un effet hypnotique sur elle. Sa culture en la matière était bien vide. Chez Dolores, la télé était propriété exclusive du soulard et les seules émissions pour enfant qu’elle avait vues c’était chez John, en compagnie de son petit frère.
Elle avait fini par s’allonger à moitié sur le canapé, la tête en appui sur l’accoudoir, les mains jointes entre ses cuisses.
Son hôte avait placé un second verre à côté du sien maintenant vide.
Quand enfin elle entendit la conversation dans la cuisine, elle sentit son cœur s’alléger de milliers de kilos. Sky soupira et tourna la tête légèrement pour le voir s’approcher d’elle avec un sourire.
Elle ne répondit pas tout de suite à sa question et lui tendit les bras à la manière des bambins pour réclamer du réconfort.

- Ca va, lui dit-elle sincèrement une fois qu’elle l’eut contre elle.

Son chaleur, son odeur, ses bras, tout allait bien maintenant.

- Il a été cool. Ton coloc.

Ca avait été un peu plus compliqué que ca, mais l’essentiel était qu’il avait fini par la laisser entrer.
Sky déposa un baiser sur ses lèvres et lui posa la question qui fâche.

- Angela s’en est sortie ? et Tom ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
En voyant ses bras tendus, je me suis exécuté avec un léger sourire. Je me suis installé sur le canapé à côté d'elle en l'entourant d'un bras. Bon, j'étais fatigué. Le peu que j'avais usé de mon pouvoir - ou de ce qu'il s'était manifesté - j'en avais le retour, mais ce n'était pas grand chose sinon de la fatigue. Je n'avais forcé sur rien, Angela exagérait... Je m'étais contenté de la soulever, pas de l'étrangler, faut pas déconner, non plus. Cette fille, il lui manque le sens des proportions dimensionnelles, vous voyez ? Bref... Je m'étais pas vraiment installé sur le canapé... Je m'étais laissé tomber, affalé. Et puis, je l'ai serrée contre moi, parce que sans plaisanter, ça m'avait foutu la trouille. J'aime pas m'énerver, je sais jamais de quoi je suis capable. Enfin si, justement, je savais ce dont j'étais capable, alors j'essayais d'éviter. Angela avait commis l'erreur que je ne pardonnais pas. Quand la CIA avait menacé ma mère, j'avais déserté. Quand je me suis engueulé avec mon père la dernière fois, je l'ai tué. Et je parle même pas de Sky au milieu. 'Fin, vous voyez, j'ai pas la colère salvatrice.

"C'est pas mon coloc. C'est un mec que je paye pour vivre ici quand je suis pas là pour éloigner les soupçons. On a le même nom. Je t'avais dit qu'il me fallait du temps pour tout mettre en place."

J'ai fermé les yeux en la serrant contre moi et j'ai caressé ses cheveux. Je sais pas si j'ai un truc héroïque, je pense pas. Mais quand je vois que Angela s'était très bien défendue toute seule là-haut, qu'elle s'en était ENCORE sortie avec tous les honneurs, je crois que... Enfin, ça n'avait servi à rien que je prenne un risque inconsidéré en lâchant Sky. Il aurait pu lui arriver n'importe quoi, sur le chemin, et j'aurais pas été là, parce que je voulais pas me sentir coupable s'il était arrivé quelque chose à Angela et que ça aurait été la faute à ma tête de pioche.

"Ils vont bien."

J'en savais foutre rien, en fait.

"Il n'y avait pas de feu, mais ça sentait le brûlé, ils ont dû réussir à éteindre le départ de feu. Angela essayait de sortir son gars de là. Je l'ai porté jusqu'à l'ambulance et je me suis cassé. Je sais même pas d'où il sort, ce type."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky voyait bien qu’il était lessivé. Sa journée de travail qui devait être intense, l’heure tardive, sa colère qui avait déclenché son pouvoir et la tension… et il ne lui fit pas même un reproche. Elle supposait qu’Angela avait essuyé tout ce qu’il contenait d’exaspération.
Il avait bien assuré ses arrières et elle retint que le type avait le même nom que lui. Une information qui pourrait toujours s’avérer utile si des fois elle devait se réfugier quelque part et que sa planque soit trop risquée ou hors d’atteinte.

- C’est cool.

Cool qu’Angela et Tom s’en soit sortis et cool que Garin ait pu leur filer un coup de main sans qu’il ait une égratignure. Il n’avait pas envie de s’éterniser sur le sujet et pourtant elle mourrait d’envie de lui parler de la blonde. Tout ce qu’il avait dit…

- Je savais pas qu’elle avait un pouvoir. Elle a toujours dit le contraire, même à moi. C’est pas grave hein, j’m’en fous. Ca me regarde pas…

Non ca la regardait pas mais elle se demandait bien pourquoi Angela se faisait passer pour négative. Elle aurait très bien pu dire qu’elle était positive, pas même candidate. Candidate. C’était pas rien quand même.
Elle embraya que Tom.

- C’est un pote d’enfance. Il joue dans son groupe et ils sont supers proches tous les deux. Il s’appelle Tom. Il est sympa. Enfin il a été sympa avec moi.

Sky se lova contre Garin et enroula son bras libre autour de lui, toute câline. Elle devrait rentrer vite mais elle voulait profiter avant.

- J’suis contente que t’aies pu venir. J’suis désolée… j’t’avais promis de rester loin des ennuis… tu m’en veux pas trop ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Avec Hyun, on lui a conseillé de rester discrète. Enfin, IL lui a conseillé, moi je lui ai dit de se taire. Disons que c'était pas très officiel. Enfin, pas pour le gouvernement américain, en tout cas."

Faut dire ce qui est... Angela s'est pas plus intéressée à ma vie que moi à la sienne. Je suis resté avec elle parce qu'elle m'avait sauvé la vie, mais c'était bien tout. On n'a jamais eu quoique ce soit à se dire. Le seul jour où on s'est pas engueulés, c'est celui où je l'ai trouvée dans son ancien bar. Et encore... Elle voulait "plus", je me souviens et j'ai dit non. Donc quoiqu'il arrive, on avait déjà un désaccord. C'est triste. Mais je m'en remettrai. Hyun allait me tuer pour avoir perdu Angela de vue... Mais elle ne changerait pas de taf, alors je m'étais dit qu'au besoin, je saurais où la trouver. Quoiqu'il en soit, son Tom, je le connaissais pas mais j'avais jamais été curieux de sa musique, j'ai toujours eu autre chose à penser.

"Je connais pas ce gus."

J'ai tourné la tête pour la regarder, écartant ses cheveux pour libérer son visage. Mon pouce caressait sa tempe et je ne la quittais plus des yeux.

"Pourquoi je t'en voudrais ? C'est pas ta faute."

J'ai embrassé son front en la serrant un peu plus contre moi si c'était possible.

"Tu veux appeler quelqu'un ? Je voulais appeler Hyun, mais... Je me suis dit que t'avais peut-être pas envie de le voir. Je le verrai demain, c'est pas grave. Je suis content que tu m'aies appelé."

Et je lui ai souri.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky avait bien compris que y’avait quelques trucs pas franchement clairs là-dessous mais comme elle l’avait dit, ca la regardait pas et dans la mesure où elle avait promis de pas chercher les embrouilles, elle se tiendrait loin des pourquoi et du comment. Si elle croisait Angela, elle lui demanderait de vive voix et elle verrait si elle voulait bien lui répondre.
Elle ferma les yeux pour profiter de ses attentions toutes douces et répondit en même temps à sa question.

- J’étais pas obligée de l’accompagner, j’aurais pu rester au Casino, elle m’a pas obligée. Juste j’arrivais pas à la laisser y aller toute seule. J’l’aime bien Angie…

Elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Pas même un peu de colère. Itembe l’avait terrifiée, elle, et d’une certaine manière elle pouvait comprendre qu’Angela aussi et qu’elle n’ait pas réussi à réfléchir sous l’effet de la peur. Une chose était certaine, c’est qu’elle avait compris grâce à elle que le grand noir ne l’avait pas oubliée.

- Je pensais que j’étais assez rien du tout pour qu’Itembe pense plus à moi… après ce qu’il avait fait à Janus. Va falloir que je fasse gaffe encore plus qu’avant…

Elle partageait ses réflexions avec Garin mais elles étaient surtout pour elle. Ca voulait surtout dire ne pas sortir en loucedé du Casino sans que quelqu’un au moins sache où elle allait. Pas comme elle avait fait ce soir quoi.

- Elle tellement gentille je me suis pas méfiée. Je la croyais trop en dehors de tout ca, de toutes ces histoires. J’étais contente qu’elle soit revenue et qu’elle m’ait pardonnée. Je lui avais offert plein de fleurs !

Ouais d’abord.

- J’me suis tirée sans rien dire.

Il allait bien falloir qu’elle rentre de toutes manières et Garin en avait assez fait. Et si elle n’avait pas envie de croiser Hyun, elle n’avait pas plus envie de faire sa mauvaise tête, mais il était hors de question que ce soit lui qui lui propose de la ramener. Elle n’avait répondu à aucun de ses appels et si le chinois n’était pas du genre expansif, il profiterait peut-être bien d’être seul avec elle pour lui demander pourquoi.
Harry. Le mécano de Six pouvait la ramener et il comprendrait ce qu’il s’était passé mieux que personne. Avec un peu de chance il ne serait pas assez tard pour qu’elle le sorte du lit.

- Tu peux appeler Hyun si tu veux. J’m’en fous. J’vais appeler un chauffeur pour me ramener. Quelqu’un de confiance… mais j’ai que ton burner. T’as un tel avec lequel je peux téléphoner ?

Elle le regarda gravement et sourit à son tour.

- J’suis contente que tu sois venu.

Puis en fronçant le nez d’un petit air mutin elle ajouta

- T’es drôlement beau quand tu prends ma défense quand même..






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Je voulais dire quelqu'un pour prévenir que tu étais ici."

Je lui ai montré le téléphone posé sur l'étagère à côté de la télé d'un coup de menton.

"Tu veux pas que je te ramène ? Tu préfères pas rester ici ?"

J'étais pas super disposé à la laisser seule. Encore moins loin de moi avec quelqu'un que je connaissais pas. Mon appartement officiel était plus loin, à Brooklyn, mais dans le nord, là où c'est safe. J'allais devoir repartir, de toute façon. Mais j'aurais préféré rester là avec elle.

A sa petite remarque, j'ai ri. Pas franchement de joie, mais j'ai donné le change.

"Quand je suis hors de moi, tu veux dire ? Quand c'est pas contre toi, quoi..."

Parce que j'avais déjà hurlé comme ça, et sur elle. Dans mon souvenir, elle n'avait pas apprécié du tout la blague.

"Ouais, bah je sais pas si je suis beau, mais cette fois, elle est allée trop loin. J'aimerais te dire de la laisser tranquille et de pas t'approcher d'elle. J'ai vraiment pas confiance en elle. Elle n'a pensé à rien d'autre, elle a pas réfléchi. Elle a cru qu'à toutes les deux, vous auriez pu vaincre Itembe et sauver son copain, mais même moi j'y serais pas allé seul, tu vois ? Je ne sors JAMAIS seul, d'ailleurs. Si je n'ai pas juste Hyun à mes côtés, j'ai une unité d'agents sur écoute à un kilomètre. Enfin, tu m'as bien vu, Sky ! Je sors pas à poil quand je vais chercher quelque chose !"

J'ai soupiré et j'ai tourné la tête en portant mon poing sur mes lèvres. J'ai regardé la télé sans rien dire et au bout de quelques secondes.

"Et si ça avait mal tourné, Sky ?" J'ai reporté mes yeux sur elle, mais j'étais pas en colère ! "Elle comptait faire brûler les immeubles et ensuite ? Combien y avait de chances que Itembe il sorte de là sans savoir où t'étais ? Et si j'avais pas réussi à me libérer Sky ? Je veux dire..." J'ai désigné la télé en la regardant, et je suis revenu sur Sky. "Et si j'avais décidé que je voulais pas aider Angela et que ça valait pas le coup de trouver une astuce pour quitter le boulot plus tôt ? Et si tu n'avais pas été capable de m'avertir ? Alors oui, je sais, j'ai réussi, tu vas bien, mais... Je peux pas m'empêcher de focaliser sur le fait que... Putain, Sky, tout ce que j'ai fait ! Itembe y m'aurait dit 'Je veux ta copine, la blonde, là, avec les cheveux courts', mais j'aurais réfléchi trois secondes à ce que j'allais faire et aucun de mes plans n'auraient inclus la mettre au courant. J'aurais agi sans l'inquiéter, sans la trouver, sans la prévenir ! Pourquoi, elle est pas foutue de réfléchir trois secondes à ce qu'elle branle de sa vie ? Quoiqu'elle en dise, elle t'a mise en danger. Délibérément. Et c'était la seule solution qu'elle voyait pour sauver son gus. Elle en a rien eu à faire que pour toi ça vire mal. Tout était sous contrôle, pas vrai ?"

J'ai secoué la tête. Une mauvaise tête que je faisais, mais c'était mon inquiétude qui parlait.

"Si tu veux la revoir, me le dis pas. Je veux plus entendre parler d'elle. Elle a commis une erreur que je ne lui pardonnerai jamais. Je sais pas pour elle, mais j'ai pas le luxe de me permettre de perdre les gens que j'aime. Elle a sa famille, ses parents, son job, son satané frangin, ses amis. J'ai plus rien de tout ça. J'ai Hyun. Et j'ai toi. Alors qu'elle reste de son côté de la frontière, je resterai du côté de la mienne et les mutants seront bien gardés."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky posa ses yeux sur le téléphone qu’il lui indiquait puis elle sourit légèrement.

- Si. Si je préfère rester ici avec toi mais je peux pas et tu le sais bien. Déjà parce que ton col…. logeur ca lui plait pas. Après parce que personne sait que je suis ici et demain matin je dois être comme une fleur au Casino pour aller poser mon cul sur une chaise en plastique et écouter un cours soporifique. Enfin… parce que t’es crevé, t’as fait ta journée, et que je pourrais bien te crever encore plus.

Son sourire s’élargit avant qu’elle ne poursuive

- Quand c’est pour moi et pas contre moi ouais. Ouais, j’aime bien te voir comme ça… ca me fait des trucs là… dit-elle en montrant son ventre et en riant doucement.

Elle n’avait aucun argument à opposer à Garin parce qu’au fond, si elle était morte de trouille, c’est bien parce qu’elle avait pensé aussi à tout ce qui aurait pu mal tourner. Elle n’était même pas sure que leur plan foireux aurait fonctionné et… elle avait pris pour acquis qu’Angela ne voulait pas la livrer mais si une fois sur place elle l’avait fait ? Après tout, elle était sympa mais elle ne la connaissait pas si bien…
Sky s’en voulut d’avoir été naïve même si elle n’arrivait pas à regretter d’avoir fait ce qu’elle avait fait. Mais elle comprenait vraiment maintenant qu’il le lui disait. En fait, elle n’avait jamais pris le temps de s’en rendre compte par elle-même, peut-être un peu égoïstement, mais Garin n’avait jamais que Hyun et elle dans sa vie. Là où elle pouvait citer plusieurs personnes qui, à défaut d’être ami ou proche, se souciaient vraiment d’elle et de sa vie, lui n’en avait plus que deux. Maze lui-même serait venu si elle l’avait appelé. Elle y avait pensé d’ailleurs.
Alors elle posa les mains sur les joues de Garin pour encadrer son visage et lui donna un tendre baiser.

- D’accord. J’ai compris. Vraiment je veux dire…

Elle comprenait pourquoi il lui demandait de faire attention à elle. Elle comprenait pourquoi il serait venu des étoiles elles-mêmes pour être là et pourquoi il aurait presque tué Angela s’il elle avait été blessée.

- T’as raison de toutes manières, j’vais faire un peu plus gaffe maintenant que je sais à quoi m’en tenir.

Sky soupira. Déjà, elle prendrait son HP en plus la prochaine fois. Pour commencer.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Je n'ai pas spécialement réagi à sa boutade. J'ai souri, tout au plus. C'était elle qui était en danger, mais c'était elle qui me rassurait. Le monde à l'envers.

"Il s'en fiche... Il est un peu spécial, je te dis, mais il est pas méchant."

Quand je la regardais, comme ça, je réalisais que si, en fait, j'éprouvais véritablement quelque chose pour elle, c'était pas simplement pour lui faire plaisir. Alors peut-être que c'était pas aussi fort qu'elle, mais j'avais vraiment eu peur qu'il lui arrive quelque chose. Et encore, j'étais arrivé au dernier moment. J'en voulais vraiment à Angela d'avoir mis Sky dans une situation pareille, quand bien même, celle-ci aurait pu être moins naïve. J'avais besoin de quelqu'un à blâmer, alors... Je m'en suis pris à Angela. C'était plus simple.

J'ai posé ma main sur la sienne et je lui ai souri un peu plus.

"D'accord..."

Quand je la regardais, je ne comprenais pas comment on pouvait tellement aimer prendre des risques pour sa vie, cherchais l'héroïsme à tout prix, vouloir se porter en sacrifice... Quand on a une famille qui compte sur nous et qui nous aime. Quand je partais en mission, je faisais attention, plus pour Sky que pour moi. C'est très con, sûrement, ce que je dis. J'adore prétendre que je suis pas altruiste, que je me fous des autres, mais quand je peux faire quelque chose, je le fais. C'est paradoxal. L'humain est paradoxal et je suis plus qu'un humain, je suis un mutant.

Je me suis consolé sur une chose ce soir-là. Je veux dire que le cas Angela trottait gravement dans ma tête, quand même. Mais j'ai soulagé ma conscience un peu vengeresse en me disant que moi, je rentrais à la maison, j'étais sain et sauf, et ma princesse aussi. J'avais mon happy end. Pour une fois, tout finissait bien, pour moi et je n'avais pas eu besoin de hurler au secours Hyun. J'ai ramené une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles. De mon pouce, j'ai caressé doucement sa pommette.

"Je t'aime et je supporterai pas qu'il t'arrive quoi que ce soit, je crois que je deviens fou. En toi, j'ai confiance."

C'était pas le Valhalla, mais c'était déjà pas rien, venant de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Chaque fois qu’il lui disait qu’il l’aimait, Sky avait le sentiment de découvrir un nouvel univers. Ca lui gonflait le cœur et la rendait tellement forte, comme si elle avait le monde entier dans ses mains. C’était grisant, peut-être parce que c’était le premier et … le seul de sa petite vie. Elle y devenait accroc et comme tous les addicts, refusait d’admettre qu’elle ne puisse plus s’en passer.
Sky n’était pas du genre à réclamer ses « je t’aime », d’une part parce qu’à trop en vouloir ils ne veulent plus rien dire, d’autre part pour qu’ils soient à chaque fois de délicieuses petites surprises.
En guise de réponse, elle lui donna un autre baiser, son visage toujours entre ses mains

- Moi je sais que je suis déjà folle. Je t’attends au bout du chemin t’inquiète pas, dit-elle en pouffant.

Elle soupira, lâcha Garin sans pour autant quitter la chaleur de ses bras et reprit un ton sérieux.

- Pas que j’ai vraiment envie de remettre ça sur le tapis mais… Alex, c’est son boss ? le mec avec qui elle travaille au bar et qu’elle kiffe ?

Sky avait entendu quelques bribes parmi ce qu’ils s’étaient balancé et ce mec faisait figure d’inconnu. Elle se souvenait de son passage au bar et comment il l’avait traité de demi-portion. Il avait l’air sympa et comprenait pourquoi Angie aurait pu se confier à lui. Ce qu’elle ne saisissait pas trop, c’était ces histoires de balance.

- Pourquoi t’as dit que t’avais balancé son gars ? Il avait fait quoi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai soupiré en laissant ma main retomber sur sa cuisse. Je ne me suis pas non plus dégagé de son étreinte, je ne voulais aller nulle part.

"Je te dis jamais véritablement d'où je viens parce que c'est... Assez sombre et tout, mais tu sais à peu près qui je suis maintenant et disons que le passage de l'un à l'autre s'est fait grâce à Hyun. La drogue dont parlait Itembe, tu te souviens ? Celle qui marchait bien sur moi et dont on fait le traffic dans le Queens. Je la prenais pas parce que j'étais un junkie, mais parce que ça m'aidait à respirer. Enfin bref, peu importe." J'ai pris une profonde inspiration. "Un jour, j'ai croisé cette fille dans les ruines - Angela - atteinte d'un cancer. Une Négative et j'ai trouvé ça un peu injuste, tu vois, alors j'en ai parlé avec mon agent de liaison... Hyun parce que je savais qu'il travaillait sur un vaccin. Qui ne travaille pas là-dessus, tu me diras. Mais quand j'ai parlé d'Angela, il m'a dit qu'il avait peut-être une solution, un stade expérimental. Il devait faire des analyses, alors avec Angela, on a envoyé des échantillons d'ADN, sang etc."

Je me suis gratté le menton.

"J'aurais dû me méfier quand le père de Hyun a montré un trop grand intérêt lui-même pour Angela. Hyun est un mec discret. Je leur ai dit que... S'ils sauvaient Angela, je leur livrais le leader de Libération. Je n'en avais bien sûr pas l'intention. En fait si, je voulais que ce salon passe l'arme à gauche, pas Libération même, mais lui. Encore que ça se discute parce qu'on a besoin de Libération. Bref, peu importe. Ils ont accepté. Abel est un de leurs agents déserteurs qu'ils recherchent depuis des années, que je leur offre comme ça... C'était cadeau, je vais même plus loin, ma part du marché avait plus de valeur qu'Angela à ce moment-là. A mes yeux, en tout cas. Mais en fait, je crois qu'ils se fichaient pas mal d'Abel qui n'était plus trop un danger pour eux, mais pour Mégalopolis."

Je me suis penché vers la table pour attraper mon verre d'eau.

"Donc on est partis en Colombie, leurs laboratoires sont là-bas. Quand j'ai compris la valeur d'Angela et ce qu'elle représentait pour leurs expériences, j'ai tenté de la prévenir, elle aurait pu empirer sa situation. Si je meurs... Je veux mourir dignement, en étant moi-même, je veux pas devenir fou, je veux pas perdre la tête, je veux pas mourir comme un monstre. C'est ce qui aurait pu lui arriver, après tout Yu c'était tellement aléatoire ! Mais il faut croire que Hyun fait bien son travail, qu'il connaît son sujet et que c'est un excellent scientifique. L'exposition a marché mieux que jamais. Pas d'effets secondaires, Angela était en bonne santé... Elle n'était pas entièrement guérie mais un an après, il n'y a aucune évolution et ils pensent que la tumeur n'est que dormante, qu'elle ne se développera plus, qu'elle est protégée, maintenant. Angela a repris une vie normale, suivie tous les mois par un Hyun qu'elle considère comme un étranger alors qu'il lui a sauvé la vie."

J'ai bu quelques gorgées avant de reposer le verre.

"Jusqu'à ce qu'elle se mette à parler. Tu es d'accord avec moi pour dire que tout ça, c'est pas très légal, encore moins officiel... Elle n'a pas été recrutée, elle mène une vie absolument normale avec une puce Négative pour que personne ne pose de questions. Et elle a parlé. Par sécurité, j'ai fait une recherche sur Alex, je voulais savoir s'il était digne de confiance ou non. Ce mec a un casier long comme un jour sans pain. Vol de voitures, violence conjugale et j'en passe. Je suis pratiquement certain, si je recolle les pièces de puzzle entre le moment où j'étais à Libération et ce que me disait Angela, que ce type est un partisan d'Abel. Que je leur ai livré, d'ailleurs... La mort de Jericho était une aubaine pour moi. Hyun savait qu'il ne s'agissait pas du leader promis, mais il a couvert les traces avec moi. Cet Alex est un imposteur. Et elle a parlé de son pouvoir, du fait qu'elle est devenue Candidate. Elle a parlé de moi ! J'ai déménagé à cause d'elle ! J'ai dû prévenir Hyun parce que Libération, ce que je fais dans la vie, ça les intéresse. Beaucoup. Je sais qui ils sont, je sais où ils vivent, je sais qui ils ont tué. Je peux les dénoncer un par un à leur gouvernement respectif. Libération se serait servi d'Angela pour m'atteindre, ils n'auraient eu aucun scrupule."

J'ai pris quelques secondes pour l'admirer avant de terminer.

"Tout ça, je l'ai compris le jour où ton pote le blondinet m'a mis en garde et qu'il a menacé Angela. Les deux côte à côte, ce n'était pas innocent. Pour me connaître... Il doit connaître Libération. Encore une fois, je n'ai que Hyun et toi. Mon cercle est très restreint. Alors... Si ça ne vient pas d'Angela, les derniers à me chercher sont à Libération. Il y a un an, je t'aurais dit 'Viens on quitte le pays.' Aujourd'hui, je leur dis qu'ils viennent me chercher. J'ai dû le penser trop fort vu que mon ex m'a retrouvé, ce qui m'a convaincu dans l'idée que ton copain m'a averti de quelque chose. Quoi, précisément, j'en sais rien, mais je reste sur mes gardes."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Il devait vraiment avoir envie d’en parler à quelqu’un pour que les mots affluent avec autant de facilité. C’était un vrai raz-de-marée et tandis qu’elle l’écoutait, essayant de bien assimiler toutes les informations, elle se dit qu’il avait dû ressentir la même chose quand elle avait réglé ses comptes avec Hyun par HP interposé.
C’est vrai que jusqu’à maintenant elle ne s’était jamais demandé comment Angela et Garin s’étaient connus, dans quelles circonstances. Ce n’était pas un ami d’enfance, ca non elle l’avait bien compris, mais elle n’avait pas été curieuse plus que ca.
Maintenant tout s’éclairait.
Angela était une Candidate et par l’intermédiaire de Garin sous la bienveillance de Hyun. Bah voyons. Des deux, elle était bien persuadée que le chinois savait exactement ce qu’il faisait.
Elle fronçait les sourcils en écoutant, intégrant chaque idée, chaque mot malgré la fatigue et les effluves de whisky.

- En fait t’as fait croire que Ros était le chef de Libération pour remplir ta part du marché mais… Si Abel était un de leurs anciens agents, ils l’ont pas reconnu ? Ils avaient pas de photos dans leurs fichiers ? Il est chinois aussi ? Parce que bon Ros était typé quand même. Et puis c’était le frère de Hyun…

De base oui, elle partait du principe que tous les agents du MSS devaient être chinois. Préjugé quand tu nous tiens. Pourtant elle avait une preuve vivante sous les yeux que tous ne l’étaient pas, non.
Le peu qu’elle avait rencontré Alex – elle ne l’avait vu que deux fois – elle l’avait trouvé plutôt sympa. Puis elle souvint qu’elle trouvait Angela gentille aussi. Celle-là même qui lui avait d’abord raconté des bobards pour la tirer du Casino avant de revenir sur sa décision.

- Ouais bon ok… un casier ca fait pas un criminel non plus hein…

Oui c’était un peu sensible comme sujet. Sauf qu’elle avait 17 ans et Alex le double surement. En termes de délits et de crimes, il ne devait pas y avoir de commune mesure.

- Tu penses que Alex est de Libération ?

A bien y réfléchir c’était pas complètement con. Lexy l’avait appelé « Bones » et Sky avait vu trainer ce pseudo sur le wired dans l’entourage des serveurs protégés souvent associés à Libération. Ca avait tilté dans sa tête mais… ca pouvait être une coïncidence.

- Ils répondent plus sur les réseaux. Libération je veux dire. Wildfire s’est pas pointé depuis un moment, il répond plus quand je le poke…

Elle soupira.

- Tibor m’a dit qu’ils s’intéressaient encore à toi, oui. Je lui ai dit que tu ne faisais plus partie de leur groupe mais il a fait son Tibor, le genre « je sais ce que j’dis même si je sais plus c’que j’ai bouffé hier », tu vois. J’crois qu’il m’a dit « Il était encore bien présent dans leur conversation en tous cas ». Quelque chose comme ca.

Sky regarda Garin et fit une petite moue le temps de sa réflexion. Il y avait pas grand-chose dont elle était certaine et elle non plus ne comprenait pas pourquoi Libération chercherait encore Garin si ce n’est pour le faire taire. Toutefois elle avait encore une certitude, peut-être infondée, mais quand même.

- Si Tibor avait voulu te chercher des emmerdesil l’aurait déjà fait. Quand t’es capable de la faire à l’envers à Hyun, t’es capable de te la faire à l’envers à toi. Sauf ton respect mon chéri.

Elle lui sourit subrepticement.

- Je pense qu’il s’en fout de Libération. Il t’a dit ca parce que tu trainais avec moi j’suis sure. Sinon, j’pense même qu’il en aurait rien eu à faire de toi non plus, ou même d’Angela. Il est un peu comme ca…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Je n'ai jamais dit que Abel n'était pas chinois. Et j'ai dit que je leur livrerai le leader de Libération. Je n'ai pas dit que je leur livrerai Abel lui-même. Mais oui... J'ai fait passer Jericho pour le leader et d'une pierre deux coups. Tous les membres de Libération sont recherchés. Ce ne sont pas des gars dans leur cave qui s'ennuient et qui ont envie de marquer l'état... Ce sont des mecs en colère contre le gouvernement chinois. Mais ça, c'est... Un autre sujet, je suis pas sûr que ce soit... Un sujet que j'ai envie d'aborder avec toi. C'est un autre monde, tu vois ?"

Quant à Alex, j'ai soupiré.

"Disons que j'ai pu remonter son casier jusqu'à l'adolescence et qu'il y a des trucs un peu bizarres. Je veux dire que si ça se trouve, c'est un mec qui s'est amendés des erreurs qu'il a commises. Il n'y a plus rien depuis quelques années. Sauf récemment, il y a une ordonnance sur lui, il n'a pas droit d'approcher sa femme ni sa fille à moins de 500m. Tu me diras si ça te met en confiance. S'il est de LIberation, j'ai aucune preuve, juste une intuition qui peut aussi être fausse, j'en sais trop rien. Mais on a souvent traité avec un mec qui tenait un bar. Il nettoyait derrière nous, mais le plus souvent, c'était surtout un contact,nos yeux et nos oreilles de la Ville Basse."

J'ai acquiescé quand elle a mentionné Libération. J'en savais un petit peu plus maintenant que j'avais parlé avec Amber, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être inquiet. Dissoute ou non, Libération pourrait encore me chercher pour me faire taire. La preuve avec son pote Tibor dont je n'ai pas compris le rapport avec Hyun. J'ai froncé les sourcils en secouant la tête.

"Quel rapport ?"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Abel pouvait bien être africain, chinois ou norvégien, elle s’en tamponnait. Ce n’était même pas son univers. Ni ce que le gouvernement chinois leur avait fait ou quelles étaient leurs intentions. Ca la dépassait. Pourtant Sky n’était pas complètement stupide et peut-être qu’elle comptait dans son entourage proche quelqu’un qui pourrait être concerné. Elle se remémora les propos de Tibor, ce qu’elle avait dit à Six. Peut-être qu’elle devrait demander à son amie de lui raconter. Oui, elle le ferait et verrait si Six accepte.

- Je vois oui… lui répondit-elle.

Mais elle ne voyait pas vraiment non. Bientôt.
Alex était marié et avait une fille et Angela lui faisait les yeux doux. Elle devait certainement être au courant mais s’il avait une ordonnance sur le dos, ca voulait dire qu’il pouvait être dangereux, non ? Derrière le masque de sympathie qu’il lui avait servi se cachait peut-être un type peu fréquentable. Et Matt ? Y’avait pas plus gentil que ce mec et il bossait avec lui au bar. Lui aussi portait un masque ?

- Sa serveuse au bar l’a appelé « Bones ». J’l’ai noté parce que c’est un pseudo qui traine souvent sur le wired du côté des serveurs de Libé. Après y’a peut-être pas de rapports remarque.

Elle haussa les épaules. Là encore, elle ne savait pas vraiment ce que ca lui importait de le savoir mais en tous cas elle se promit de rester méfiante à son encontre à l’avenir. Par principe. Elle ne doutait pas qu’elle était d’une insignifiance crasse pour ce type mais autant ne pas tenter le diable.
Sky se frotta les yeux étalant un peu plus le maquillage déjà ruiné. Ses pupilles claires ressortaient comme des phares au milieu de son regard de panda.

- Le rapport avec quoi ? Tu m’dis que Tibor t’a mis en garde et a menacé Angela, j’te dis que t’as rien à craindre de lui. Il l’a menacée de quoi d’ailleurs ? Juste parce qu’elle voudrait bien serrer Alex ?

Fallait l’excuser mais avec la tension et l’heure tardive, elle avait du mal à raccrocher les wagons. Que Garin soit recherché par Libération ok. Mais Angela ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Bones, ouais. C'est le gars qui nous aidait régulièrement. Quoique moins sur la fin. Ca devenait ponctuel."

Je n'aimais pas avoir cette discussion avec elle alors je l'ai reprise contre moi, entourant ses épaules d'un bras pour caler sa tête contre mon épaule.

"Je parle du rapport entre Tibor et Hyun, mais peu importe. ça n'a pas d'importance, tu ne dois pas te préoccuper de tout ça. Ce sont mes problèmes, tu as assez des tiens."

J'ai embrassé son front avant de caler ma tête contre la sienne. Je regrettais déjà de lui en avoir dit autant mais j'étais aussi fatigué de jouer des jeux de rôles, avec elle. C'était injuste et égoïste, je n'avais pas le droit. Même, d'ailleurs, j'aurais dû être loin d'elle. Si je l'aimais vraiment ? J'aurais dû la laisser tranquille. Mais hey ! J'avais essayé, non ? Comment ça s'était terminé, déjà ? Ah oui... Avec moi, la tenant dans mes bras, dans un canapé, au milieu d'un appartement où je la retrouvais en toute discrétion pendant qu'un homme au même nom que moi le louait à la semaine.

"Tu te fais pas trop chier, au lycée ?"

La connaissant, ça devait être un supplice...


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky se laissa faire mais elle ne rendait pas les armes si facilement. Pas parce que la conversation lui plaisait, non, pas plus qu’à lui mais…

- Hey ! J’veux pas de ca entre nous. J’veux dire, j’ai pas beaucoup d’expérience et tout mais j’veux pas qu’on soit juste ensemble comme ca. Ca veut dire qu’on se raconte pas de salades et qu’on peut aussi s’dire ce qui va pas. J’t’ai dit que j’te poserai pas de questions… ou peut-être que je te l’ai pas dit donc je le fais là… mais j’aimerais pas être juste une poupée de chiffons que tu veux mettre sous cloche, d’accord ?

Elle glissa un bras autour de sa taille et le regarda intensément.

- Mes emmerdes elles finissent par te retomber dessus même si je veux pas. Alors je t’en parle. Et tes emmerdes elles finissent par me tomber dessus aussi, alors c’est pas la peine de tout garder pour toi. Hey, tu te souviens hein ? On a essayé. J’ai fini entre les mains d’Itembe justement et… et… y’a eu les falaises aussi, cette soirée.

C’était un doux euphémisme pour parler de ce que ca avait failli réellement lui couter. Sky se tut quelques secondes en le regardant. Tandis que son cœur s’émouvait et s’emballait en plongeant dans ses yeux d’or, elle se demanda subrepticement de quel vert était son regard auparavant, celui qu’avait connu Bogdan.

- Je t’aime Garin, dit-elle avec beaucoup de douceur et une profonde sincérité.

Elle inspira alors puis sourit.

- Le lycée me casse les couilles que j’ai pas. Je supporte déjà pas beaucoup les murs et les fenêtres mais les espaces réduits, ca me rend nerveuse. J’ai jamais aimé vraiment ca l’école. Hey tu sais ? J’t’ai pas dit ! Lisbet, ma prof de boxe, elle bosse pour la Waleman. Elle s’est pointée au Casino et elle m’a proposée un truc de ouf ! La Waleman me paye mes études et un stage chez eux ! La seule condition c’est que j’ai la moyenne et que je réussisse mes exam’. J’m’accroche du coup. Tu t’rends compte ? C’est génial, non ? Ils appellent ca un parrainage d’insertion… ou un truc du genre. J’ai pas tout compris.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Je te mets pas... Sous cloche, c'est juste que... enfin tu vois, 'est pas évident, c'est pas hyper joyeux. Je veux pas te mentir ni te cacher des trucs. C'est juste... Ca peut te renvoyer une image de moi que j'ai peut-être pas envie que tu vois. On m'a offert une seconde chance, j'ai pas envie de la gâcher en perdant mon temps avec."

A sa déclaration, j'ai passé un pouce sous ses yeux pour essayer d'enlever son maquillage et j'ai acquiescé.

"Je sais... C'est chouette."

Et j'ai souri plus sincèrement. Quant au reste... J'ai haussé un sourcil des plus dubitatifs. La Walkman ? Sincèrement ?!

"Elle est de la Waleman, cette fille ?"

Après tout, pourquoi pas. Mmmhhh... Quoique je pensais de la Waleman, tout n'était pas sale chez eux, pas vrai ? Je veux dire, leurs labos secrets n'étaient pas aux étages médiatiques. Elle serait en sécurité avec cette fille. Je crois ? J'ai haussé une épaule.

"Okay..." Et puis j'ai agrandi mon sourire. "Heyyyy ! On va finir par réussir à partir, un jour ! Tu vas être riche à la Waleman, c'est cool, ça ! Tu vas pouvoir m'entretenir." Ouais, j'ai regardé le bon côté des choses. "Tu as commencé à réfléchir à la destination ?" Je l'ai embrassée avec un sourire. "J'ai jamais visité le Brésil." Et je l'ai embrassée à nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
De ce que Sky avait compris du contrat, il consistait effectivement à lui permettre de se créer une situation. Nonobstant le fait que Lisbet avait certainement d'autres projets pour Sky mais à l'heure actuelle, la donzelle n'en était pas là.

- Attend hey, ils ont dit "stagiaire". Ca veut dire que je vais faire des photocopies et des cafés pour des mecs qui vont me prendre pour une sous-merde pendant toute une journée. En plus il faudra que je m'habille bien et tout...

Mais pour être honnête sa vision de la situation la fit rire. C'était fou cette faculté qu'ils avaient à se recréer leur petit monde douillet rien qu'entre eux, quelles que soient les tempêtes extérieures. Il n'y avait pas une heure, elle s'envoyait du whisky pour oublier qu'elle avait la trouille pendant que lui réglait ses comptes avec Angela. Maintenant ils s'embrassaient tendrement en parlant du Brésil.

- J'te vois bien en petite fée du logis ouais ! C'est toi qui me ferais à manger parce que je sais pas faire et quand je rentrerai fatiguée du travail le soir tu me dirais "alors elle s'est passée comment ta journée ma chérie ?"

Elle pouffa puis soupira. Sky se cala dans ses bras pour laisser son imagination divaguer.

- J'apprends l'espagnol et tu veux qu'on aille dans le seul pays où ils parlent portugais ? T'as pas l'esprit de contradiction toi ! Mais ouais c'est une bonne idée. Je veux voir Rio et son carnaval ! On s'éclaterait en dansant toute la nuit et en buvant de la tequila et on dormirait sur la plage quand on serait trop saouls...

Ses yeux regardèrent un point hypothétique du sofa

- On irait voir l’Amazonie et la rivière et puis la forêt avec les arbres millénaires… il parait que là-bas c’est tellement beau que c’est comme des building de verdure et que y’a encore des gens qui y vivent sans connaître Yu….

Elle reporta son regard sur lui et sourit.

- J’irai au Mexique d’abord. Tu viendrais avec moi ?







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Tu seras une stagiaire super sexy, j'parie..."

En la serrant contre moi pour embrasser chaque mot qu'elle prononçait, je l'ai même lentement renversée sur le canapé, calant un bras derrière sa tête. J'ai grimacé.

"Mince, c'est vrai, ils parlent portugais, j'avais oublié... Bon, alors le Mexique pour commencer... Mais je pensais à quelque chose de plus exotique."

Je me suis légèrement redressé pour la dévisager, caressant son visage doucement d'une main. Nous n'avions les mêmes projets, ou presque et j'adorais ça. Je n'étais pas sûr qu'on puisse partir un jour, vivre une aventure idyllique, rien qu'elle et moi, mais je refusais de nous enlever la possibilité de ce rêve. Non, je voulais y croire, finalement.

"Mais j'irai où tu veux aller. Sur le chemin, on apprendra le portugais. Ou le langage des signes ! Mais j'adorerais avoir une petite cabane en bois, le genre ouvert sur l'océan, avec des fruits en repas. Les gros, tu sais ? Il y a autant à boire qu'à manger. Avec une chemise à fleurs ! Et un collier. Et de la musique kitchissime à souhait. Je ferais bien le tour de l'Amérique du Sud, aussi. Ca nous prendrait un bon moment, à pieds ! Ou alors, on emprunterait parfois un de ces 4x4 tape cul."

Je me suis mis à rire en mimant le mouvement de la voiture d'une main.

"Quand j'étais môme et qu'on partait en vacances dans les montagnes, des fois, mon paternel se cognait la tête au plafond et moi je jouais avec ma voix. T'as jamais fait ça ? J'adorais. Ca rendait ma mère complètement frappadingue parce que je m'arrêtais pas ! Bah... On pourrait faire ça aussi."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle ne savait pas si elle serait une stagiaire sexy mais elle doutait de l’objectivité de Garin à ce sujet. N’empêche que se l’entendre dire ca faisait quand même rudement plaisir alors elle ne le bouda pas et eut ce petit rire niais de satisfaction. Disons-le clairement, pour une fois qu’elle avait un projet normal avec des objectifs normaux d’une jeune fille normale, elle n’allait pas s’en priver. Peut-être bien que la chance tournait enfin finalement.

- Pas trop de murs la cabane et pas de fenêtres on n’en aura pas besoin.

Mais elle aussi elle la visualisait bien cette cabane. Avec des lumières et de la musique. C’est ce qu’elle avait dit à Bogdan. Elle avait plutôt imaginé un bar qu’un truc avec des fruits et un petit jardin pour sa weed si sa mémoire était bonne.

- On écoutera de la musique kitch pour toi si tu veux, et pour moi on écoutera de la salsa. On dansera un peu aussi.

Des 4x4 elle n’en avait pas vu ailleurs que sur l’axe express. Vu qu’elle ne trainait pas non plus au Sanctuaire…

- J’suis jamais montée là-dedans, non. Enfin si mais j’étais juste bébé. Dolores a fait tout le trajet de China jusqu’à San Antonio en 4x4. Il parait que j’ai pas arrêté de pleurer et que j’arrivais pas à dormir tellement ca secouait.

C’était la première fois qu’il partageait un souvenir de son enfance avec elle. Un petit garçon comme un autre. Saloperie de Destin quand même.

- Tu me montreras le truc avec ta voix. J’suis sur que j’vais adorer !

Sky avait complètement oublié où elle était et l’heure qu’il était, et même le colocataire. Elle goutait ses lèvres quand il l’embrassait et partageait ses rêves, le sourire indélébile sur le visage.

- T’sais quoi ? J’vais apprendre le portugais. Ca doit pas être plus dur que l’espagnol et puis j’suis douée pour les langues on dirait. Tu m’apprendras le français ? j’aimerais bien aussi…
Y’a un pays où ils parlent français en Amérique du Sud.







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai éclaté de rire.

"Ouais, je te montrerai. Sinon, assieds-toi sur une machine à laver en plein essorage et tu fais des vocalises, tu verras, c'est pareil. Non mais juste pour les vocalises, hein... Sinon, ouais, on dansera tout ce que tu veux, je suis pas fermé à l'idée de me ridiculiser."

J'ai embrassé son cou, mais je n'essayais pas de la séduire, je voulais juste profiter de ces moments de tendresse. Je n'étais plus énervé, ni en colère, je m'étais calmé et parler de ces rêves, ça vous regonfle une poitrine...

"Je suis doué avec les langues, aussi. Sauf avec l'arabe. C'est chiant..."

J'ai tendu la main vers la poche arrière de mon pantalon et j'en ai sorti mon téléphone que j'ai posé sur sa gorge pour vérifier sur l'infante.

"Je me souviens plus, attends, je vais regarder... Il y a... la Guinée. Haïti !" J'ai relevé les yeux sur elle. "J'adore Haïti. Comme Hawaï, ça... C'est du rêve à la vanille." Et je repars dans ma liste de pays. "Toutes ces îles, mais en fait... ça c'est la Polynésie... Ouais nan, y a rien. C'est espagnol, portugais... Surtout espagnol, cela dit, on sera vite de retour à la maison."

Et je relève la tête pour la regarder avec un sourire odieusement insolent.

"Mais je peux t'apprendre le French Kiss, si tu veux... Ca, j'ai appris très tôt ! C'est un pré-requis, il paraît..."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky s’imaginait trop bien s’entrainer sur la machine à laver du Casino, ou comment en 2 secondes perdre toute la crédibilité qu’elle avait gagnée avec Lisbet. Cette idée la fit rire et elle ne s’arrêta que pour pencher la tête quand il l’embrassa dans le cou. Il fit le tour du monde en quelques clics à défaut de pouvoir le faire réellement.

- Hey attend cherche Guyane française ! j’suis sure j’ai pas rêvé c’est en Amérique du sud !

Les îles, ca lui parlait bien aussi.

- Ah les îles ouais ! c’est classe aussi, on pourrait commencer par la Barbade puis les caraïbes en général. Ce serait sur le chemin de toutes manières !

Sky soupira et afficha un air sérieux.

- Il me faudra un budget bikini. Je peux pas faire le tour du monde de tous ces paradis sans avoir une fashion valise pleine de bikini. C’est pas possible.

Elle s’y voyait déjà. Et puis pourquoi pas, ils étaient assez jeunes pour avoir l’avenir devant eux, non ? C’était pas si irréaliste comme rêve, juste un peu prématuré.
Sky ouvrit les yeux en grand quand il lui proposa de commencer par le french kiss avant d’essayer de parler la langue et elle éclata de rire comme si c’était la proposition la plus indécente qu’on lui ait jamais faite.

- T’es un profiteur en vrai ! … Tu me donnes mon premier cours ? répondit-elle avec un soupçon de provocation.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai pris le téléphone pour le rejeter en arrière, dans mon dos.

"Ouais, bah je suis nul en géographie..." J'ai ri dans son cou. "Oh oui, des bikinis, plein de bikinis... Encore des bikinis !"

J'ai relevé la tête pour la regarder en riant. Mademoiselle perdait pas le nord, en tout cas ! Mais le fait qu'elle rit avec moi, c'était... Vivifiant, rassurant. Ca dédramatisait la soirée et ça me faisait du bien. Ce qui est parfaitement égoïste de ma part ! Après tout, c'était elle qui avait eu la trouille, non ? Mais il faut croire que je me rassurais à son contact. Et plus elle riait, plus je l'imitais. Cette histoire de french kiss, c'est de la connerie, tout le monde est d'accord, pas vrai ?

"Je suis un profiteur sachant profiter. Embrasse-moi, poupée !"

Que je lui ai dit en français. Pour rien au monde j'aurais abandonné mon côté joli coeur exagéré. C'était ma signature, ma marque de fabrique. Je l'ai embrassée avec un grand sourire. Angela avait raison, j'avais changé à son contact, mais qui n'aurait pas changé, après tout, hein ? J'aurais pu réfléchir et me dire que c'était pas bon, mais je me sentais bien plus à ma place depuis que jamais. J'ai posé ma tête dans la paume de ma main pour la regarder.

"Ca me semble plutôt sympa comme plans, qu'est-ce que t'en penses ? On pourrait braquer une banque avant de s'envoler dans un pays où personne pourra venir nous chercher."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Quoiqu’il arrive il ne se débarrassait pas de son numéro de grand comique. Si Sky avait été un peu plus âgée ou simplement avait eu une plus grande expérience de la nature humaine, elle se serait sans doute demander quelles fêlures pouvaient bien cacher cette assurance provocante qu’il portait en bandoulière. Les plus grands comiques sont souvent les plus grands blessés. Elle, à son contact, voyait ca comme une volonté de la faire rire pour la désarmer, alléger ses propres défenses. Finalement était-ce aussi une forme d’égoïsme que de penser que le comportement de Garin était motivé par sa petite personne. Parce que fondamentalement, elle adorait le voir faire, elle adorait cette arrogance désinvolte. Ca la rassurait. Rien ne devait être grave s’il en riait. En tous cas, French ou pas, son kiss lui colla des papillons dans le ventre.

- Un braquage ?

La remarque la désarçonna. Il déconnait ou quoi ? Il l’avait dit avec tellement de sérieux. Sky fronça les sourcils avec un sourire mi-figue mi-raisin avant de répondre.

- C’est con de braquer une banque. La sécurité est optimale aujourd’hui c’est quasi impossible. En plus… on récupérerait quoi ? des dollars ? On en ferait quoi dans un pays où on paye avec des euh.... pesetas ?

Elle sourit plus franchement et reprit

- Si tu veux les soulager de leur pactole, il fait pas procéder comme ca. Ecoute l’experte, dit-elle d’un ton péremptoire. T’as deux méthodes. Une rapide, une discrète. La plus rapide, tu chopes les codes et pass d’un employé bateau de la banque en question. Pas compliqué ca. Ca te donne accès à leur BDD. J’ouvre un compte aux caïmans et je vais ouvrir un compte chez eux. Le reste…. Elle tapota sa petite tête de l’index…. C’est easy pour moi.

Ca a du bon d’être une cyber. Mais elle ne savait pas encore complètement cacher ses traces et c’est pour cette raison qu’elle parlait d’une méthode rapide mais peu discrète.

- La seconde méthode est plus vicieuse. Plus longue mais plus discrète. Il me faut quand même les pass d’un employé mais ensuite, au lieu de créditer ton compte en direct, tu vides les comptes de tous leurs clients que tu mets à découvert. La banque, comme elle est automatisée, va facturer des frais et des agios. Elle va générer de l’argent virtuel donc. Ils vont se rendre compte de leur erreur. Il leur faut 24h pour effectuer deux opérations bancaires à la suite. Du coup, ils vont remettre de l’ordre dans les comptes et recréditer les frais générés… que j’envoie sur mon compte caïman. Non seulement je pique pas le pognon de leurs clients, mais c’est la banque qui m’en crée rien que pour moi.

Elle était super fière d’elle de pouvoir lui raconter comment elle avait déjà envisager de niquer une banque. Parce oui, elle y avait pensé, évidemment. Quand on est une délinquante et une cyber, c’est pas compliqué d’additionner 1 + 2.
Sky soupira et prit un air contrit.

- Bon y’a pas de challenge j’te l’accorde. Pas d’adrénaline, pas de risques ou pas trop, pas de super héros et de courses poursuites en voiture. Pour ca, les objets précieux c’est mieux…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
D'abord, j'ai reculé la tête. Ensuite, j'ai haussé les sourcils. Je l'ai dévisagée et...

"Tu te fiches de moi, pas vrai ?"

J'étais quand même passablement fier, il fallait l'avouer.

"Regardez-moi ma nana qui sait mieux que personne comment braquer une banque de haute sécurité !"

J'ai parfois du mal à concevoir que ma vie est ma vie. Mais que je puisse avoir une fille comme Sky, c'était souvent... Surréel. Je veux dire par là qu'elle avait cette propension à... Ne pas faire ses 17 ans. C'est d'ailleurs bien pour ça que j'étais avec elle, sinon quoi je ne l'aurais même pas regardée !  Je me suis mis à sourire de plus en plus.

"J'adore ça ! Comment est-ce que tu peux savoir tout ça ?!"

C'était... Flippant et sexy à la fois.

"Et donc, si tu ne veux pas braquer une banque, à quoi penses-tu pour qu'on ait assez d'argent pour rôtir sur notre place ensoleillée sans avoir jamais besoin de travailler ? Parce que qu'on soit clairs, chérie..." J'ai levé un index sous son nez. "J'envisage la retraite anticipée..."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Bon ouais. Sa question était pas sérieuse en fait, elle s’en serait doutée mais elle était tellement fière de lui expliquer comment elle avait réfléchi à ce genre de trucs. Y’a des tas de mecs qui l’auraient arrêtée avant qu’elle termine et qui aurait trouvé ca complètement dingue. Qui l’aurait trouvée dingue, elle. Mais lui non. Elle voyait bien dans son regard que ce qu’elle lui disait attisait autant sa curiosité que son admiration, et elle en était d’autant plus crâne.
Elle pouffa de satisfaction quand il lui exprima son incrédulité feinte et qu’il conclut qu’il adorait ça. Elle bichait.

- Attend j’ai pas dit que je le ferai, j’ai juste dit que si je devais le faire, je ferai comme ca. J’suis une cyber, ca sert pas qu’à se faire taper sur la gueule par les malades du Queen’s. Ca sert aussi… à ca.

Sky commençait à entrevoir toutes les possibilités que lui offrait son don. Certainement même qu’elle n’avait pas vraiment conscience en quoi il pouvait être redoutable. D’autres le sauraient pour elle, s’ils ne le savaient déjà.
Après tout ce que Garin avait vécu – et ce, même si elle n’en connaissait pas les trois quarts – elle se doutait qu’il envisageait son départ comme une fuite en avant pour échapper à ce qui constituait aujourd’hui « son travail ». Sky, elle, n’avait pas encore mis le pied dans ce monde d’adulte. Elle était au lycée et elle n’avait quitté l’enfance que… quoi ? Trois ans auparavant ? Alors non, elle avait vu l’appât du gain dans ses rêveries de cyber, mas pas une préparation de retraite.
Elle posa les mains sur les épaules de Garin et les fit glisser le long de ses bras tout en réfléchissant.

- Hmmmm….

Froncement de sourcils, soupir.

- L’arnaque.

Elle hocha la tête pensivement.

- En fait c’est le truc le plus payant et le moins risqué. Des victimes super riches et des ambitions pas trop grandes. Si t’es pas trop gourmand, les victimes ne portent pas plainte parce que la perte est pas assez importante pour elles mais la honte de s’être fait rouler les empêche de prévenir les flics. Faut pas toujours taper sur les mêmes par contre.

Elle haussa les épaules.

- Après je sais pas comment exactement mais par un jeu de chiffres sur leurs comptes planqués en Suisse ou dans les paradis fiscaux ca doit être jouable. Faudrait que j’y réfléchisse.

Mais hey, c’est pas elle qui allait faire tout le boulot non plus. Rouler du popotin pour approcher les victimes, faire sa cyber pour les dépouiller… ok. Mais monsieur attendrait bien sagement en sirotant ses daïkiris ? Puis quoi encore !

- T’avais pensé à quoi toi ? Braquer une banque ? T’avais rien trouvé de mieux ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai secoué la tête en souriant. J'oubliais souvent ce dont elle était capable et c'était une grossière erreur de ma part. Je ne prêtais pas assez attention à mon entourage. Sûr que si j'avais mieux écouté tout ce qu'elle me disait, les choses seraient différentes. Le pire, c'est qu'elle ne semblait même pas s'en offusquer ! Je me suis promis de me rattraper.

"Tu sais, moi, je suis pas très intelligent, alors les chiffres, je te les laisse. Tu me dis quand t'as besoin et j'enfilerai mon plus beau maillot pour venir à ton secours, ma Princesse !"

Pas pompeux, avec ça. Et puis je hausse les épaules avec des yeux effarés.

"J'avoue ne pas y avoir pensé jusque là ! Je savais que je voulais partir et je me disais que peut-être je trouverai des petits jobs d'été comme des saisons en Australie et que je recommencerai de zéro en partant léger. Je me suis toujours dit que si je partais, c'était à poil. Enfin, tu vois ce que je veux dire. Je pars, je laisse tout derrière, j'abandonne tout. C'est pour ça que je prends l'habitude de m'attacher à rien ni personne. Je veux pas que qui que ce soit ne puisse me retenir le moment venu. Comment je le saurai ? J'en sais rien... J'imagine que quand l'occasion se présentera, ce sera le moment venu."

Je me suis gratté la lèvre, les sourcils froncés en fixant un point dans le vague parce que je réfléchissais en même temps.

"Mais j'imagine qu'avoir l'argent AVANT de partir... J'ai déjà commencé à épargner depuis que j'ai une puce. Mais je n'ai pas réuni beaucoup d'argent, pour l'instant. En plus, chaque fois que je me dis que je commence à en avoir pas mal, je me retrouve à devoir le dépenser. Soit parce qu'on doit encore déménager et racheter des trucs, soit parce que je dois faire réparer ma voiture, vu que j'ai dû abandonner ma moto. Soit parce que je dois payer un appart comme celui-ci."

J'ai soupiré en secouant la tête.

"En gros, je suis pas prêt d'être prêt à partir, à ce rythme !"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Si Garin ne retenait pas la moitié des choses qu’elle lui disait alors il donnait bien le change. Jusqu’à maintenant il n’avait pas commis d’impair. Mieux, il lui avait même reproché gentiment de ne pas assez se livrer. De là à dire qu’elle aimait les chiffres… non, ca c’était le talent de Deniz, pas le sien. Elle était juste opportuniste.
Cependant, sans se projeter sur un départ dans les îles avec Garin, Sky avait pensé plus d’une fois comment assurer sa subsidence définitivement sans avoir à se soucier de l’avenir. Là-dessus elle avait peut-être un pas d’avance sur lui. Elle écouta ses explications en souriant, lui relatant par le menu comment il avait envisagé de se prémunir. Sauf qu’au milieu de ses explications, il eut les mots malheureux sur lesquels son esprit quoique fatigué, trébucha.
Son sourire s’altéra.
D’abord elle se dit que c’était juste une façon de parler, que ce n’était surement pas ce qu’il avait voulu dire, à elle en tous cas. Puis elle se morigéna qu’elle devenait chiante à focaliser sur les trucs sans importance et que sa parano commençait sérieusement à devenir encombrante. Enfin elle se dit qu’il ne lui répéterait pas sans cesse qu’il l’aimait s’il ne le pensait pas. Il ne lui ferait pas ca.
Elle laissa filer quelques secondes après qu’il se soit tu, n’osant pas ouvrir la bouche à son tour de peur de ne pas dire ce qu’il fallait, comme il fallait. Passer pour la petite amie casse-couilles qui geint pour des sentiments ? Très peu pour elle.
Elle opta pour ce qui lui sembla le plus approprié sous l’effet de tout ce fatras d’émotions.

- Moi je te retiendrai pas si c’est vraiment ce que tu veux. J’te le promets.

Elle ne demanda pas si elle était l’exception qui confirmait sa règle d’attachement, non. Ca c’était mieux. Moins risqué.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Quoi ?"

J'avais vu son sourire, même si elle avait voulu le cacher. Son visage était près du mien, je la regardais fixement, et à force, je commençais à la connaître.

"De quoi tu parles, me retenir ?"

Car quand je parlais d'attachements, c'était bien sûr, en dehors d'elle. Je ne la comptais pas parce qu'elle faisait partie de mon plan, de mon imagination future. Mais j'étais sûrement profondément égoïste encore, de croire que quand moi je serai prêt, elle aussi, pas vrai ? Comme si c'était elle qui m'attendait, finalement. Aïe... J'ai grimacé légèrement, plus d'inquiétude qu'autre chose.

"Mais tu as dit que tu viendrais avec moi... Non ?"

J'ai caressé sa joue de mon pouce.

"C'est ce qu'on avait dit."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky perçut son hésitation et cela suffit à la rassurer. C’était aussi bête que ca, mais elle devait reconnaître que parfois elle se laissait déstabiliser par ses angoisses et ce que ceux qui le connaissaient avaient pu lui dire à son sujet.
Elle retrouva son sourire rayonnant et hocha frénétiquement la tête.

- Oui ! Oui bien sur ! On partira tous les deux ! C’est ce qu’on a dit, oui.

Elle eut un petit rire sec et détourna un peu les yeux.

- J’voulais dire que… j’sais pas…. Si des fois ca se passe pas comme je voudrais, je t’empêcherais pas de vivre ton rêve, tu vois ? Enfin quelque chose comme ca…

Non c’était pas ca mais ca évitait de passer clairement pour une conne. Une petite pirouette linguistique n’avait jamais tué personne. Pas à sa connaissance en tous cas.
Elle délaissa ses épaules pour enrouler ses bras autour de lui et releva la tête pour la poser contre son torse. Dans un gros câlin enfantin elle grommela

- On partira tous les deux et on trouvera toujours comment se faire du fric !

Elle releva le menton vers lui puis se rallongea

- J’manque jamais d’idées pour ca.

Ses doigts caressèrent le visage de Garin et elle cala sa paume contre sa joue.

- Non en fait non. Je dis des conneries. J’te laisserai pas partir. J’t’attacherai solidement au pied de mon lit et je mettrai en place tout un dispositif de sécurité pour pas que tu te tires.

Son sourire était devenu taquin. Sky poussa alors un long soupir en plongeant les yeux dans les siens, avant de lui dire à haute voix ce qu’elle ressentait là maintenant.

- T’es beau. Et t’es à moi.

Et elle le pensait vraiment, ce sentant particulièrement chanceuse d’avoir trouvé l’homme de ses rêves et qui plus, dans ses bras. What Else ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
Mon sourire est revenu en même temps que sa mémoire. enfant une seconde, j'ai eu peur qu'elle me fasse le même coup qu'Eve, je crois. Je me demande même si la manière dont je m'accrochais à Sky n'était pas précisément parce qu'elle faisait partie de mon plan d'évasion, qu'elle avait toujours dit oui pour venir avec moi. J'ai posé ma main sur la sienne, sur ma joue.

"J'espère bien que tu me retiendras. Je suis une véritable tête de mule, je comprends pas bien la subtilité, tu sais, alors des fois, faut me frapper un peu sur le crâne pour que ça rentre."

Son aveu m'a fait rire. Je veux dire, j'ai haussé les sourcils en reculant la tête de surprise. On vous dit souvent comme ça, sorti de nulle part, que vous êtes beau ? Moi, non. Sky me le répétait mais j'oubliais très vite. Sûrement ressentait-elle quelque chose de similaire quand je lui disais que je l'aimais. J'avais un de ces rictus fier sur les lèvres.

"Ouahou... Merci... Je dois avouer que t'es pas mal non plus !"

Ah ça oui, j'étais à elle. Nécessairement, elle passait en premier dans mes priorités, que cela n'en déplaise à Angela, ça m'était égal. Celle-ci avait ses priorités, j'avais les miennes et s'il n'y avait pas de compatibilité, ça me passait large au-dessus de la tête.

"C'est toi, mon rêve."

Un peu de poésie clichée, facile et romantique n'a jamais fait de mal à personne non plus ! Et pour la remercier, je l'ai embrassée. J'ai baladé quelques mains et je l'ai embrassée encore. Comme à chaque fois, dans les bras de Sky, j'avais 15 ans à nouveau et je ressemblais à un adolescent en pleine explosion d'hormones. Fatigué, fatigué... Oui, enfin, ça dépendait pour quoi, hein ! Au bout d'un moment à contrer le rythme des dessins animés, je me suis redressé d'un coup.

"Je te ramène." Je me suis penché sur la table pour reprendre mon verre d'eau et le vider. "Si je te ramène pas maintenant, je te ramène jamais..."

J'essayais d'être raisonnable. J'essayais.


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Pour ce soir Sky était raisonnable pour deux. Ouais même à son âge ca lui arrivait de prendre des décisions qui soient pas complètement inconsidérées et même plutôt réfléchies. Soyons honnêtes, à choisir elle aurait pris l’option « nuit Garin nuit Câline » sans hésitation mais elle avait eu son compte ce soir et surtout, elle voulait faire passer un message rapidement à Six. Elle ne savait pas vraiment dans quelle mesure cette dernière était au courant des faits et gestes d’Itembe mais elle se doutait qu’elle lui collait pas au cul H24 non plus.
Sky n’avait pas la prétention d’avoir une importance considérable dans les enjeux entre eux deux mais les faits étaient là et elle devrait éviter le Queen’s et les ruines autant que possible.
D’une pierre deux coups, elle appelle Harry pour qu’il la ramène, épargnant à Garin un aller-retour inutile, et elle fait passer le mot.
Elle rit de sa réaction parce que visiblement lui aussi aurait bien prolongé la petite séance sur le sofa après sa déclaration so cliché (mais doit-on rappeler quel amour la donzelle vouait aux clichés, hein ? est-ce utile ?) En tous cas, Sky en avait les joues toute rouges.
Elle se redressa en ramassant ses cheveux dans son dos et respira un bon coup.

- Non, te déplace pas. J’vais appeler Harry, le mécano de Six. C’est un mec de confiance et faut que je lui dise ce qu’il s’est passé ce soir qu’il lui transmette le message. Je sais pas si c’est important mais j’préfère que Six soit au courant. J’vais m’faire oublier pendant quelques temps…

Assise sur le canapé, elle laissa ses bras retomber entre ses cuisses.

- Enfin plus qu’avant quoi…

Elle jeta un regard dubitatif à Garin.

- Le Machu Pichu. On ira voir le Machu Picchu aussi.

Et lui retourna un sourire solaire.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
"Je voulais y aller aussi, mais je n'aurais pas pensé que c'était ton truc ! J'ai failli le dire tout à l'heure, mais je crois que ça faisait partie du voyage."

Je n'ai pas insisté. Elle ne voulait pas que je la ramène, en un sens, ça m'arrangeait. Je lui ai tendu le téléphone pour qu'elle téléphone et j'en ai profité pour aller chercher un pull propre et permettre à Sky de passer son appel en toute discrétion. J'ai pas le complexe de tout savoir. J'aime savoir ce qui se passe pour ne pas avoir l'impression de débarquer en ayant raté 10 trains comme un pauvre imbécile, c'est tout.

"Cela dit, le Pérou, c'est bien pour visiter. Mais on s'installera sur une plage. Sans porte ni fenêtre, juste des ouvertures"

J'ai enfilé mon pull avant de reprendre.

"Tu rends des comptes à Six ? Pourquoi Itembe te voudrait, d'abord ?"

Le genre de questions que j'aurais dû poser avant. Et puis je suis revenu vers elle avec un air un peu plus inquiet.

"Tu ne devrais pas avoir à te faire oublier."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky passa son coup de fil. Elle se félicita de ne pas réveiller le mécano. A cette heure, il devait peut-être bien sur le point de ronquer mais en tous cas, il répondit alerte. Il ne posa aucune question au téléphone et lui donna le temps nécessaire à enfiler un truc et à faire le trajet. Ce serait rapide, il était lui aussi de la basse.
Elle reposa le téléphone sur son étagère et revint s’asseoir en attendant.

- Je disais ca juste pour visiter, conclut-elle la conversation précédente. Les incas et tout et tout, c’est plein de mystères et de magie. J’aime bien les mystères et la magie.

Elle hocha la tête très sérieusement. Sky réprima un bâillement et s’étira comme un chat avant de répondre à sa question.

- Nan je lui rends pas des comptes mais elle a décidé de virer le malien de son territoire. De façon radicale j’veux dire. Alors tout ce qui le concerne ca l’intéresse. Maintenant pourquoi i’m’veut...

Elle haussa les épaules.

- C’est pas moi qu’il veut. C’est elle justement. Angie m’a dit qu’il nous avait vues ensemble au Sanctuaire pendant la course. Il doit penser que j’suis un bon appât pour la faire sortir de son bois...

Ses yeux clairs observèrent Garin quelques secondes silencieusement puis dans une petite moue amusée malgré la gravité du sujet, elle avança une autre hypothèse.

- Ou alors peut-être qu’il a pas aimé notre dernière rencontre ? T’y avais pas mis ton poing en travers de sa bouche ? Ca a pas du lui plaire…

Elle sourit puis haussa une nouvelle fois les épaules

- J’pensais qu’il m’avait oubliée tu vois, que j’étais assez insignifiante. J’sais pas… c’était une connerie cette course.

Sky souffla bruyamment, marquant ainsi son agacement.

- En même temps j’ai aussi envie de m’amuser merde ! J’suis jeune, non ? J’ai le droit ! J’vais pas passer mon temps à me planquer dans… dans ma tanière de louve comme il dit l’autre.

C’est vrai ca ! Elle avait envie de vivre aussi et pas seulement pour passer son temps à esquiver le danger. Elle avait grandi avec le danger. Elle le connaissait bien. Alors elle estimait qu’elle avait le droit à un peu de fun sans toujours se demander si elle allait se manger un sévère retour de manivelle. Même si souvent, c’était le cas.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Garin DeLyons
avatar
J'ai pris son genou dans une main pour lui frotter, histoire de lui faire comprendre que j'étais avec elle, des fois qu'elle n'ait pas encore compris.

"J'en sais rien pourquoi il te veut, mais je suis content de savoir que tu as des personnes pour veiller sur toi quand je suis pas là."

Et je lui ai souris. Pas que je voulais absolument tout contrôler, mais j'imagine que c'est normal de s'inquiéter pour ceux qu'on aime à n'importe quel moment de la journée. J'ai toujours visualisé Sky proche de moi, comme quelqu'un à qui la chance n'avait pas spécialement souri, ou alors avec une certaine forme d'humour spécialement douteuse. Par exemple, j'ai été exposé à Yu, c'est moche, mais ça m'a rendu plus fort. Ce genre de chances là qui puent un peu le cadeau empoisonné. Je lui tapoté le genou.

"Dis à Six que si elle a besoin de quoi que ce soit pour l'aider, je suis là."

Si Itembe en voulait à Six, et réciproquement, je ne voyais pas trop ce que Sky venait faire là à part pour comme appât. J'imaginais également qu'on se serve d'elle pour m'atteindre, ça n'était pas incohérent.

"Allez viens."

Je me suis levé en éteignant la télé et je lui ai tendu une main pour l'entraîner avec moi avec un immense sourire malicieux.

"Ne faisons pas attendre ton... Chauffeur ?"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky eut un bref hochement de tête à sa remarque. Six ne devait pas avoir besoin de qui que ce soit pour s’occuper d’Itembe et à moins qu’elle ne le demande, elle n’irait pas exposer Garin inutilement. Elle en voudrait horriblement à Six. Et puis ne perdons pas de vue le lien qui l’unissait à Hyun. Autant éviter, même par personne interposée, de mettre ces deux là en relation. Ca ferait sans doute un beau champignon nucléaire.
Elle se leva quand il l’invita et lui rendit son sourire.

- Mon chauffeur il va surement se radiner dans une vielle guimbarde qu’il aura pas fini de retaper. T’aurais vu le chauffeur de Lisbet ! Et cette bagnole… un vrai carrosse ! Du cuir partout, mini bar, pfffff… voiture de ouf !

Ca l’avait impressionnée, plus encore que l’appartement.
Sky glissa sa main dans celle de Garin et mêla ses doigts aux siens. Elle n’avait pas d’affaire à prendre, elle était venue les mains dans les poches.
Avant de le quitter, elle l’embrassa longuement et amoureusement, se languissant déjà de leur prochain rendez-vous.

[HJ : OK pour moi]






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Sky/Garin] Graceland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville basse-