2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOSED] [Noah/Oxana] She put the lime in the coconut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
"...she drank them both up, she put the lime in the coconut, she called the doctor, woke him up and said : Doctor, ain't there nothin' I can take, I say, Doctor, to relieve this belly ache ?" chantonna Oxana en se déhanchant en rythme

Elle n'avait aucune idée d'où lui venait cette air et à vrai dire, n'y songeait même pas. Tout en se trémoussant sur le son de sa propre voix, elle continuait de stériliser les instruments chirurgicaux qu'ils utilisaient avec les moyens du bord, à savoir : de l'alcool fort. Bien évidemment, elle s'en était avalées quelques gorgées en se faisant. Sinon, la jeune femme ne serait probablement pas d'humeur si joyeuse.
Si ce crétin casanier de Noah passait par-là, il allait lui faire passer un sale quart d'heure... Elle pourrait toujours lui écraser la bouteille sur le crâne. Oxana haussa négligemment les épaules après avoir envisager très sérieusement cette possibilité.


"Put the lime in the coconut, and call me in the morning ! Woo Woo, ain't there nothin' you can take, I say woo woo, to relieve my belly ache, you say woo woo ain't there nothin' I can take, I say woo woo, to relieve your belly ache, you say yah yah, ain't there nothin' I can take !!"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
La journée ne faisait que commencer et il était complètement fatigué, s'il avait su dans quoi il se lancerait quand ils les avaient rejoints...

Après réflexion, Noah aimait sa vie ici, sa vie de spartiate en quelque sorte : peu de confort, pas énormément de monde, du travail constant. Au moins, il n'avait presque pas le temps de penser.

D'ici quelques heures, il allait devoir mettre son talent en scène, il le sentait bien, c'est pour cela qu'il pénétra dans le coin qui leur servait d'infirmerie. Comme prévu Oxana était là, stérilisant tout ce qu'elle trouvait... et elle dansait. Un raclement de gorge suffit à la faire arrêter.

"T'en es où ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Oxana se retourna vers le médecin, affichant une moue contrariée. Elle n'avait nullement honte d'avoir été surprise en flagrant délit d'amusement. C'n'était pas sa faute si ce type ne savait pas se détendre et se baladait dans les couloirs comme une âme en peine.

"Ça avance" répondit la jeune métisse en haussant négligemment une épaule avant de lui tourner à nouveau le dos

Un sourire espiègle vint rapidement poindre à ses lèvres charnues. Lui proposer la bouteille ou la lui écraser sur le crâne ? Cruel dilemme ! Elle se contenta donc de poursuivre sa tâche et de terminer de nettoyer les instruments qu'il utilisait quand ses habilités ne suffisaient pas.

"Quoi de neuf, Docteur ?" lui demanda-t-elle sans lui adresser un regard, utilisant cette réplique devenue culte il y a sûrement un bon siècle de cela pour une raison qu'elle ignorait
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Est-ce qu'il rêvait où elle était en colère qu'il se pointe dans sa propre infirmerie ? Il rêvait, il nageait en plein délire. Enfin, peu lui importait, ses relations avec son infirmière - il fallait bien l'avouer - la plus efficace, n'avaient jamais été au beau fixe. Incompatibilité de caractère sûrement.

Noah commença à gratter l'arrière de son crâne avant de se laisser tomber sur une chaise qui traînait là. Diable qu'il était fatigué. Se frottant les yeux puis les temps énergiquement, il releva les yeux sur le dos d'Oxana.

"Je sens qu'on va avoir du boulot aujourd'hui."


Que voulait-elle de plus ? Qu'il se confie sur ses problèmes de sommeil ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Une fois encore, la jeune femme lui répondit par un haussement d'épaules avant de se retourner, s'adossant à la table métallique dans son dos. Elle observa son supérieur un moment (du moins se pensait-il être son supérieur, personne ne la dominait, namého!), méditant sur une troisième option.
Finalement, elle lui tendit la bouteille d'alcool blanc -du gin à ce qui lui avait semblé.


"Alors commencez cette journée par un petit remontant. Ça restera notre petit secret" lui sourit-elle
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Après tout pourquoi pas ? Il leva les yeux vers elle pour la fixer quelques secondes et lui prit la bouteille des mains pour en boire une longue gorgée.

"T'en as bu beaucoup ?"

Allait-elle être sincère, il en doutait. Mais il avait le droit de lui poser cette question en temps que supérieur. De plus, avec tous les scalpels qu'elle manipulait, le grand brun n'aurait pas voulu être celui qui lui recollerait un doigt.

Un soupir et une gorgée plus tard, il lui tendit la bouteille.

"Pas un mot, ça reste exceptionnel."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Juste ce qu'il faut pour pouvoir affronter cette journée, à vous de voir ce que ça représente..." soupira-t-elle avant de croiser les bras sur sa poitrine généreuse

Elle le regarda boire une longue gorgée du liquide alcoolisé, intrigué par son attitude. En réalité, Oxana s'attendait à subir ses foudres, peut-être l'espérait-elle un peu. Juste pour avoir une raison de l'envoyer mourir dans les grandes largeurs. Mais ils avaient encore toute la journée pour cela et elle était certaine qu'il lui donnerait tout un tas d'opportunités.

"Je serai muette comme une tombe même si au fond, tout le monde se fiche que vous buviez un petit coup de temps en temps, Noah" confia Oxana en se penchant un instant, un sourire complice aux lèvres "A vrai dire, les garçons trop parfaits ont la fâcheuse tendances à être ennuyeux et rapidement insupportables. Ils préféreraient tous vous savoir alcoolique je crois..."
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Un sourire crispé étira les traits de l'irlandais, et dire qu'il avait cru qu'elle lui foutrait la paix.

"Je préfère être ennuyeux, insupportable et sauver vos miches à tous plutôt que d'être une insupportable chieuse... alcoolique apparemment."

Il se leva, la bouteille en main et s'avança vers la table où les instruments reposaient. Pas un regard pour elle, rien. Elle l'avait cherché.

"Tu peux y aller, je prends le relai."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
La bouche ouverte dans une expression scandalisée, Oxana fixa Noah venir farfouiller du côté des instruments près desquels elle se tenait toujours, sans lui adresser un regard. Il ne manquait décidément pas d'air! Peut-être qu'elle l'avait un peu cherché mais nom d'un chien, il était réellement insupportable!
Ses lèvres à présents pincées dans une moue coléreuse, la jeune femme reprit la parole, bien décidée à ne pas en rester là.


"Pour qui vous vous prenez au juste ? Le sauveur de l'humanité ? Celui sans qui le monde ne tournerait pas rond ?" s'agaça-t-elle en écartant les bras "J'ai un scoop pour vous : c'n'est pas le cas ! Il y a une centaine de personnes au moins aussi utiles que vous ici et j'en fais parti !"

Elle fit mine de s'éloigner puis revint à la charge, pointant un index accusateur dans sa direction.

"Et je vous défends de parler de mes miches ! Pigé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Je parlais des miches de tout le monde, pas des tiennes, tu n'es pas le centre du monde Oxana."

Noah se saisit d'un scalpel et le frotta énergiquement avec de l'alcool, bien décidé à ce que tout parte. Le mieux aurait été un stérilisateur mais ils faisaient tous du mieux qu'ils pouvaient avec ce qu'ils avaient.

L'insupportable bruit de fond s'était enfin tut, peut-être qu'il ferait mieux de ne rien ajouter. Oxana partait constamment au quart de tour quand il lui adressait la parole, il le savait bien mais il ne pouvait s'empêcher de la relancer, c'était trop simple, vraiment trop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Oh bien sûr ! C'est tellement typique de votre part !" persifla la jeune métisse "Je vous accuse de vous prendre pour le centre du monde, alors vous retournez ça contre moi !"

Pourquoi fallait-il que tous leurs échanges terminent de cette manière ? D'un côté, ça la mettait dans une colère folle et Oxana pestait tout le restant de la journée contre lui, mais d'un autre, elle devait avouer qu'elle le cherchait. C'était plus fort qu'elle, presque viscéral : elle devait avoir le dernier mot. Laisser ce crétin imbus de sa personne prendre cet air persécuter l'agaçait au plus au point ! Il voulait la faire passer pour un monstre ? Il allait avoir un monstre !

"Vous savez ce que c'est votre problème ?" finit-elle par demander avant d'enchainer, sans lui laisser le temps de répondre "Moi. C'est ce que vous alliez répliquer, pas vrai ? Que JE suis votre plus gros problème pour le moment ! Vous êtes prévisible. Prévisible, arrogant, irritant et vous n'avez aucun humour ! Vous pensez qu'on vous a confié une tâche, vous vous croyez investi d'une grande mission, mais vous n'êtes qu'un ridicule petit médecin qui ne sait pas quoi faire de lui ! Vous n'dormez plus, vous passez votre temps à errer dans les couloirs de l'infirmerie parce que vous avez peur d'être seul ! Et là, voyez-vous, je ne fais qu'effleurer votre réel problème !" conclut-elle, le souffle un peu court
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Un rire passa le bout de ses lèvres, alors c'était si visible ? Tant mieux d'un côté, au moins ils lui foutaient tous la paix... à part elle, miss grande gueule l'humaine amnésique. Magnifique personne pour donner des leçons. Noah avait des milliards de répliques cinglantes à lui envoyer en plein visage mais tout ça pour quoi ? Continuer à se disputer pendant des heures ? Complètement inutile.

"Bravo, comme quoi je ne suis pas si opaque."

Le médecin se tourna vers elle le visage fermé.

"Et si tu pouvais arrêter de crier, je suis désolé, tu peux disposer maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Les yeux d'Oxana étaient à présents réduits en deux fentes scrutatrices et pleines de fiel. Elle continua à soutenir le regard du médecin un moment avant de capituler, gardant cela dit la tête haute.

"Vous n'avez aucun ordre à me donner, docteur" lâcha-t-elle avec dédain

Elle se détourna ensuite dignement, faisant virevolter ses longs cheveux ondulés qu'elle n'attacherait qu'une fois de service. Ce qui pouvait arriver à n'importe quel moment ici malheureusement. Personne n'était à l'abri nulle part de nos jours... Humains comme mutants devaient lutter pour leur survie dans ce monde post-apocalyptique dans lequel elle peinait à trouver sa place. Et sa perte de mémoire ne l'y aidait en rien bien évidemment.
C'était dans ces moments-là qu'elle se surprenait à imaginer ce que serait sa vie si elle n'avait pas eu cet 'accident' dont elle ignorait tout. Serait-elle seule ou accompagnée ? Aurait-elle ou non un enfant à charge ? Serait-elle en train de sauver des vies comme elle tentait de le faire ici en compagnie de Noah et de quelques autres ?
Ou serait-elle simplement morte, étendue quelque part sans que personne ne lui accorde d'attention... ?

Poussant un soupir de frustration, elle quitta la pièce d'un pas décidé. C'était dans ces moments-là qu'elle tentait de mettre la main sur Elvis pour qu'il lui remonte un peu le moral.
Elle n'avait pas fait plus de cinq mètres dans le couloir qu'une silhouette familière apparu dans son champ de vision.


"Brennan ? Qu'est-ce qui s'est passé ?" s'enquit-elle en venant à sa rencontre

Une profonde entaille sanguinolente barrait en effet le front du quarantenaire qui boitillait. Il s'appuya au mur lorsqu'elle arriva à sa hauteur et la laissa l'examiner rapidement.

"Rien d'grave, juste une mauvaise chute, j'me suis foulée la cheville" grogna le soldat, plus agacé que souffrant visiblement
"Viens avec moi, on va te remettre sur pied en moins de deux ! ...Sans mauvais jeu de mots" sourit-elle

L'homme le lui rendit puis marcha à ses côtés jusqu'à la salle que l'infirmière venait à peine de quitter. Elle aurait préféré le soutenir pour lui éviter de prendre appuie sur sa jambe blessé, mais la jeune femme savait qu'il l'aurait repoussée. A quoi bon gaspiller inutilement son énergie et la sienne ?
Elle pénétra avec lui dans la pièce, posant son regard sombre et encore vexé sur la silhouette de Noah.


"Cette journée dont vous parliez, docteur, je crois qu'elle vient de commencer" lança-t-elle simplement, invitant Brennan à prendre place sur la table d'auscultation
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Noah respira enfin quand elle quitta la pièce, elle devrait apprendre à se taire et à moins s'énerver au moindre mot qui sortait de sa bouche à lui. Oui, Oxana n'était pas une femme facile, ils le savaient tous mais elle était particulièrement odieuse avec lui, et il commençait à fatiguer.

Heureusement ou malheureusement pour lui, la journée commençait en effet. Brennan venait d'arriver suivit de près par la miss chieuse en personne. Sa joue était maculée de sang et il boitait. Ca semblait superficiel à première vue.

Attrapant une paire de gants et collant un sourire sur son visage, il fit signe au soldat de s'asseoir sur la table.

"Alors Brennan, qu'est-ce que tu me fais aujourd'hui ?"

Il ne lui laissa pas en placer une et épongea le sang de la plaie pour voir de ce qu'il en retournait. Superficiel mais profond, il allait pouvoir soigner ça en deux secondes ou presque.

"Oxana, jette un oeil à sa cheville - s'il te plait - et dis moi ce que tu penses."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
L'infirmière opina du chef avant d'adresser un nouveau sourire rassurant à Brennan qui le lui rendit en se laissant ausculter par le médecin.

"Ça risque de faire mal" le prévint-elle en défaisant précautionneusement les lacets des Rangers de l'homme
"J'ai l'habitude, p'tite mère"

Nouveau sourire échangé. Elle lui ôta sa chaussure lentement tandis que le quarantenaire serrait les dents. Elle s'occupa ensuite de sa chaussette (sale...) et observa la cheville contusionné et légèrement gonflée de son patient. Oxana ne prit pas la peine d'enfiler des gants pour examiner la jambe de l'homme et, après quelques palpations aussi délicates que possible, elle se redressa.

"Je pense qu'avec une poche de glace, un bandage et du repos, ça devrait aller" expliqua-t-elle avant de se tourner vers Noah, son ton devenant immédiatement plus froid malgré elle "Il pourrait aussi s'agir d'une déchirure du ligament malléolaire, mais on ne pourra s'en rendre compte que dans une bonne semaine. Donc si la douleur persiste, il faudra repasser par ici, Brennan. En attendant : repos. Et essayez de surélevé votre jambe"
"Ouais, vous direz à ces fumiers d'cyborg d'attendre que ma cheville aille mieux pour foutre leur bordel"
"Avec plaisir" pouffa Oxana
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Le jeune médecin de son côté se concentrait sur le visage de son patient en écoutant d'une oreille distraite la conversation qui se jouait à côté d'eux. Oxana sous son plus beau jour, que c'était charmant. Il posa sa main lentement sur la joue de son patient et se concentra quelques secondes. Noah avait visualisé la blessure et savait exactement que faire, quoi reconstruire et comment le faire.

Quand il retira sa main de Brennan, ne restait que du sang et la sueur, rien de plus, la plaie s'était refermée, simplement et joliment.

De son côté, la tête lui tournait, la plaie avait beau être superficielle et le temps de concentration très court, le mélange avec l'alcool et le manque de sommeil ne marchait pas du tonnerre. Noah prit appui sur la table et attrapa le poignet de son infirmière pour la rapprocher à lui.

"Trouve moi une chaise s'il te plaît."


Il la fixa à travers ses yeux qui ne distinguaient plus vraiment grand chose.

"Si j'avais le choix, je demanderai à quelqu'un d'autre."


A cet instant, il devait donner le change devant son patient à qui il sourit.

"Comme d'habitude, ça va te gratter quelque temps et comme d'habitude, tu ne dois toucher à rien !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Ses sourcils bruns crispés par l'incompréhension, Oxana fixa son interlocuteur après qu'il lui ait demandée une chaise. Pourquoi en aurait-il besoin, il en avait terminé avec Brennan, non ? Et soudain, la lumière se fit dans son esprit légèrement embrumé par l'alcool qu'elle avait ingurgité depuis le matin ; cela dit, elle avait eut besoin que Noah ajoute qu'il ne le lui demandait pas de gaieté de cœur.

"Ok" répondit-elle rapidement avant de se détourner

Elle saisit le dossier de la chaise sur laquelle il s'était tenu un peu plus tôt et l'attira vers la table d'auscultation. Le médecin s'y laissa tomber, le teint pâle, le regard brillant. La jeune femme posa ensuite son regard brun vers leur patient à qui cet intermède ne semblait pas avoir échappé.

"Tout va bien ?"
"Il a juste utilisé un peu de ce merveilleux breuvage qui nous sert à stériliser le matos"

Un sourire franchement amusé étira les lèvres de l'homme tandis que Noah posait sur sa collègue un regard assassin. Regard qu'elle fit mine de ne pas sentir peser sur sa personne...

"Je vais m'occuper de cette cheville pendant que notre héros récupère" lança-t-elle ensuite en allant chercher le matériel nécessaire, avant de se mettre au travail
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Dès qu'il se sentirait mieux, il ne lui passerait plus rien, c'était fini avec son insupportable infirmière, elle allait trop loin. Qu'elle balance au monde qu'elle était une alcoolique c'était d'accord mais qu'elle se taise sur ce qu'il faisait lui. Il était médecin et n'était pas là pour jouer contrairement à elle qui n'avait aucunement sa place avec eux.

Le brun leva les yeux sur son patient dans un sourire.

"T'as vu ça ? On a une ambiance d'enfer à l'infirmerie ici, on dort pas, on boit et on vous soigne juste derrière."

Son impression désagréable de tournis s'estompait peu à peu ce qui lui permit de se lever et de rejoindre sa jolie collègue afin de regarder ce qu'elle faisait.

"Sers moins au niveau de la malléole, le sang doit pouvoir passer tu vois. Me dis pas que c'est la première fois que tu fais ça quand même."

Il lui sourit largement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Je fais ça très bien, Docteur... Peut-être votre vision est-elle un peu trouble" répondit-elle sans daigner lever les yeux vers son interlocuteur
"Bon Dieu, j'adore cette petite" coassa Brennan, riant grassement

Oxana laissa un sourire mutin se peindre sur ses lèvres, continuant à bander la cheville de l'homme.

"En parlant de ça, tu me dois toujours un verre" fit-elle remarquer
"Ouais, ouais"
"Et 20$..."
"Occupe-toi donc de c'qu'a dit l'Doc et évite de me couper la circulation ma belle"

L'infirmière acquiesça et termina de bander la cheville de l'homme sous l'œil trèèès attentif de son supérieur. Elle ne lui donnerait pas d'occasion de critiquer son travail à nouveau. Quel crétin !

"Voilà, j'ai terminé !" s'exclama-t-elle bientôt en se redressant
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Noah de son côté jeta un dernier coup d'oeil au visage du soldat avant de l'autoriser à partir, la cicatrisation était parfaite, plus rien ne serait visible d'ici quelques heures. Le médecin se laissa de nouveau tomber sur sa chaise, il était exténué et la journée ne faisait que commencer. Passant une main sur sa barbe de quelques jours il se releva, Oxana rangeait le peu de choses qu'ils avaient déplacé.

"Tu dis ce que tu veux sur toi mais ne t'avises pas de dire ce que je fais, ça ne regarde personne."

Prévisible, elle allait encore lui sauter à la gorge mais il s'en foutait. Qu'elle ne recommence pas d'étaler ses faits et gestes aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Oxana appuya sèchement ses paumes sur la table devant elle, le son se répercutant dans la pièce. Elle resta immobile un instant puis leva son regard coléreux sur le médecin près d'elle.
Il allait trop loin. Cet enfoiré prétentieux, stupide et mal luné allait trop loin !


"Redescendez de votre char, Noah ! Vous êtes mal placé pour me faire la leçon après avoir tenté de remettre mes capacités en question devant mon patient ! Je n'ai peut-être pas de supers pouvoirs, je ne peux peut-être pas soigner les gens en un claquement de doigts comme vous, mais je fais bien mon travail ! Je suis compétente, consciencieuse, et...et je vous emmerde !"

Elle tourna les talons sans plus de cérémonie, bien décidé à ne plus remettre les pieds ici jusqu'à... demain.


"Vous avez gagné, Noah, je vous laisse avec votre grande amie Solitude !" lança-t-elle en passant la porte "Je vais proposer mes services à quelqu'un qui saura apprécier mes maigres talents !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOSED] [Noah/Oxana] She put the lime in the coconut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 0] Pilot-