2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Samaël] Ainsi parlait zarathoustra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Butterfly Effect
avatar
Benny était un looser.
Un vrai, un pur, un perpétuel sur lequel le destin se faisait un malin plaisir à tester ses vannes les plus pourries, du genre de celles que vous trouvez à peine crédibles quand vous les voyez dans un film.
D’un physique tellement quelconque qu’il en devenait transparent, on ne pouvait pas dire qu’il brillait non plus par son intelligence : lent à la compréhension, sectaire dans ses idées et pathétique dans ses choix. Un grand gagnant à la roue de l’infortune.
Benny survivait à peine avec ses petits jobs tous plus ou moins illégaux. Pas tant par choix que par nécessité. Car non seulement il n’avait aucune qualité (ou si peu) mais en plus il n’avait pas de don. Comprenez bien : Benny était positif. C’était avéré et prouvé par une foultitude de prises de sang au cours de sa triste vie mais jamais, ni d’après lui, ni d’après sa mère, une quelconque habilité ne s’était manifestée. Certains patrons acceptent d’embaucher des positifs dans le but d’utiliser leur capacité. D’autres acceptent sans prérequis mais à condition de savoir en quoi consiste le don en question pour s’en prémunir. Peu voire inexistants sont ceux qui acceptent d’employer un positif qui ne sait pas lui-même de quoi il est capable. Aux yeux de beaucoup de gens, et des négatifs en particulier, cela ressemblait fort à faire l’acquisition d’un bâton de TNT dont vous auriez perdu le mode d’emploi et qui pourrait vous péter à la gueule par inadvertance. De fait, Benny avait dû se tourner du côté des jobs au noir, peu valorisant, mal payés, et le plus souvent, illégaux.
Sa morne vie était routinière à pleurer mais il avait fini par se tourner du côté des loisirs interactifs sur la grande toile du net.
Ce fut pour lui une révélation.
Un monde virtuel, où vous pouviez être n’importe qui, faire n’importe quoi, au sujet d’à-peu-près tout, s’ouvrait à lui. Benny mit peu de temps à s’orienter dans cette jungle foisonnante et à trouver d’autres personnalités tout aussi peu attractives mais qui s’offrait un costume héroïque sur mesure au travers de discussions nébuleuses et approximatives. Son esprit limité et peu expérimenté à la réflexion poussée trouva rapidement un terreau fertile à son imagination dans les théories complotistes. De là, il fit la connaissance de Norma_la_Rebelle et Alienzzz qui l’amenèrent dans des sphères encore plus délirantes : l’occultisme.
Rapidement Benny comprit que non seulement les gouvernements nous mentaient pour mieux nous manipuler, mais que les démons et les anges se livraient une guerre occulte sans merci sur notre Terre. L’humanité, victime de ces enragés, n’avait aucune idée du danger encouru. La bombe atomique était l’œuvre des Princes Démons, Yu sa réplique des Archanges. Au milieu de ce chaos, seuls les Sorciers, humains avertis et éclairés, pouvaient encore protéger les hommes en soumettant à leurs pouvoirs ces êtres surnaturels. Encore fallait-il connaître les sorts et secrets bien gardés de cette communauté.
Benny vit là l’opportunité d’être enfin quelqu’un. Différent mais à juste titre. Pour une fois, il saurait pourquoi il serait en marge de la société, adhérant corps et âme à cette vie romanesque, quoique complètement virtuelle, d’initié du Cercle de la Rose des Ames Perpétuelles (*)
Après plusieurs mois de tests pseudo-scientifiques, de matraquage propagandiste et de discussions foireuses, Benny était prêt.
En ce beau dimanche ensoleillé, il se tenait debout dans une cave de la ville médiane, au milieu d’une ronde constituée de membres masqués du Cercle, vêtu de la traditionnelle robe druidique des sorciers de l’apocalypse, le sceptre de Noril Lamelune dans une main (*2) et le Livre des Secrets de Marzhin le Borgne dans l’autre.
Un large pentacle agrémenté de runes mystiques était dessiné à même le sol. Chaque protagoniste avait pris place autour. Au centre, une jeune femme nue était allongée. Benny l’aurait qualifié de « super bonne » à défaut de disposer du vocabulaire nécessaire pour rester flatteur. Naomie jurait un peu par son physique au milieu de tous ces abrutis illuminés mais elle s’était portée volontaire (moyennant quelques finances) pour cette cérémonie singulière : afin de prouver sa grande qualité de Sorcier ancestral, Benny devait invoquer un Démon dans le corps de la jeune femme, réceptacle de l’âme damnée.
Tout ce petit monde avait enjoint Benny à ne pas viser trop haut pour un début. Viendrait l’heure où il serait assez puissant pour contrôler les forces occultes mais pour l’instant on lui avait demandé de faire « safe ». Un petit démon sympa, juste comme ca, le genre à faire les 5/8 pour nettoyer les chiottes de l’enfer. Un truc insignifiant. C’était sans compter sur son arrogance.
Benny visait haut.
Benny voulait éblouir.
Benny voulait s’imposer comme LE Sorcier, le Grand Maître incontesté.
Benny invoqua le Démon Majeur à la droite de Satan lui-même : Samaël.

Lorsqu’il y fut invité, Benny entra dans le pentacle, leva les bras et entama sa litanie d’une voix forte :
« Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn »
Et c’est ainsi que Samaël, qui pesait tranquillement les cerises chez lui devant son holo-écran pour récupérer de ses petits voyages dans le temps, ouvrit les yeux dans un fond de cave, au milieu de gens déguisés, pourvu d’une paire de nichons relativement conséquents et délesté de ses attributs habituels.
Il découvrait abruptement une conséquence du pouvoir de Benny. Accessoirement, Benny aussi.
Ce dernier posa des yeux fous sur Samaël et lui hurla dans les oreilles :

« SOUMETS-TOI, DEMON ! JE SUIS BENN… AZAZEL LE TRES GRAND ! JE SUIS TON MAITRE ! »

Et notre looser de compétition tourna de l’œil.


(*)CRAP … pour ceux qui ne suivraient pas.
(*2) Non pas celui-là… l’autre… le pas cochon (tribute to Maze).


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Dormir, encore et encore. Sam avait dormi presque 20h d'affilé déjà. Cette fois il n'avait même pas eu le temps de monter jusqu'à son lit, il s'était simple écroulé, par terre, espérons le juste avant les escaliers parce que si c'était pendant qu'il montait, il n'allait pas avoir qu'une simple bosse. Pour ce qu'il en savait dans le pays des rêves et des bisounours il était tombé avant, sombrant dans un sommeil des plus profond à la suite d'une utilisation importante de son pouvoir. C'était comme ça, c'était les règles du jeu. Il allait bien se réveiller à un moment.

Ouvrir les yeux ne fut pas la chose des plus facile. Il avait les paupières lourdes, il avait froid, il sentait sur sa peau cette humidité et il mettait sur le compte de la télé encore allumée les voix qu'il entendait au creux de son oreille. Cela dit la voix bien plus forte qui s'éleva le força à se redresser dans un sursaut. - « SOUMETS-TOI, DEMON ! JE SUIS BENN… AZAZEL LE TRES GRAND ! JE SUIS TON MAITRE ! » - Sam l'avait fixé d'un air déconfit avant qu'il ne s'écroule et c'est seulement là qu'il avait prit conscience de ce nouvel environnement. Une cave sombre, des bougies, des silhouettes masquées en robes pourpres, un pentacle au sol autour de lui et... du verni à ongles? Il fixa ses pieds, petits, nus, doux et son regard remontant le long de ces jambes fut obstrué par un imposant obstacle. - Ah! - Un cri de surprise et de peur qui ne fut pas aussi surpris que lorsqu'il entendit sa propre voix, cette voix aiguë, cette voix de femme. Son réflexe complètement confus fut de mettre sa main entre ses jambes, un réflexe de pudeur qui se soldat avec la découverte de l'absence de ses attributs et sa bouche s'entrouvrit. Ok, respire, réfléchit, pense. Pentacle, démon, maître, corps de femme nu... Cette dernière information n'avait aucun sens pour lui mais il devait réagir. Son regard c'était alors fait noir, en colère, une colère qu'il ressentait vraiment, et il se leva. Enfin elle se leva. Oh merde.

Qui a osé?! Quelle raclure d'insecte a osé m'invoquer ici! - Cette voix n'avait clairement pas le même impact que sa vrai voix à son oreille, peut être une question d'habitude. Le ton en lui même n'était pas fluet ou stupide mais clairement ça détonnait. Il passa une main dans ses cheveux, longs, et tira sur une mèche. Elle était blonde. Oh putin. Le dégoût se lut sur son visage. - Et une femme?! - Tout ça c'était trop, bien trop, il fallait qu'il se calme et qu'il recommence à penser. Avait-il encore son pouvoir? Ça pouvait servir de le savoir, il suffisait d'un simple essaie.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
D’abord le bon côté des choses.
Samaël n’était plus du tout fatigué. Il pouvait même sentir dans ses veines le flot d’une excitation qui n’était pas la sienne. Pas de voix dans son crâne, pas de murmures féminins dans ses oreilles, juste lui dans un corps qui n’était pas le sien mais avec des sensations… nouvelles.
Très vite il eut froid.
La cave était humide et glaciale (comme à peu près toutes les caves).
Un silence assourdissant accueilli ses questions et il put constater deux choses : la première était qu’il n’avait plus ses pouvoirs. Il était à poil, au sens figuré comme au sens propre. La seconde était que tous ces gens masqués indécis ne savaient pas comment ils devaient réagir.
Naomi jouait-elle le jeu ? Y’avait-il vraiment un Démon dans ce corps ?
Benny gémit mais n’ouvrir pas encore les yeux.
Un homme ( ?) masqué s’approcha de Samaël et demanda, incrédule :

- Euh… Mademoiselle ? Ca va ? Vous êtes pas sensé vous relever tant qu’on n’a pas fini de dire les mots rituels vous voyez ? C’est « wgah'nagl fhtagn », comme on a dit, hmm ? dit-il d’un ton docte.

Un autre personnage s’approcha de Benny et le tira hors du pentacle en le faisant glisser sur le sol.

- Il a fait un malaise, Rob ! Faut appeler les secours tu crois ?

- Non on va finir d’abord. Ca doit être l’émotion. Mademoiselle, vous pourriez vous rallongez s’il vous plait ? Ce serait gentil… dit-il en montrant le pentacle d’une main peu assurée.

Samaël comprit encore une chose quand il eut soudainement envie de faire très mal au monsieur. Quelles que soient les capacité physique de ce corps féminin, il n’avait pas oublié les techniques de combat qui avaient forgé toute son enfance.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Il ressentait l’excitation, il ressentait le froid. Sa peau fut parcourue d'un frisson et son relief se dessina. Il n'avait plus de pouvoir, c'était un problème mais c'était prévisible. Il n'aimait pas se sentir nu comme ça, au sens figuré. Au sens propre il s'en fichait, d'autant que c'était même pas son corps. Il n'entendait pas de voix dans sa tête et supposait que sa présence dans ce corps était totale, la jeune femme devait être bloquée ailleurs... Était-elle bloquée dans son corps? Cette simple idée fit tressaillir Sam qui observa le faut Azazel. Ils tiraient l'inconscient plus loin et un autre approcha. Le silence qui était tombé laissait penser à Sam qu'il s'était planté de stratégie et quand un autre homme s'approcha et lui demanda de se rallonger, que le rituel n'était pas terminé, tout devint plus clair. Enfin presque. C'était une mise en scène, une bande d'imbéciles qui joue à faire semblant, sauf qu'il était là, qu'il avait un utérus, et que ça c'était pas une mise en scène.

Sam était coincé dans la bimbo au sens strict du terme et se sentait démuni. Pour votre information, c'était presque le pire scénario. A peine l'homme avait-il bougé sa main qu'il s'en saisissait d'un geste extrêmement rapide et tenait son poignet entre deux doigts, cette fameuse prise si douloureuse qui força l'homme à se tordre et à plier les genoux. Il se retrouvait alors à genoux devant lui, elle, et il lui asséna un coup de poing bien ciblé qui l'étala au sol. Ce corps n'avait clairement pas sa force mais il compensait pas sa finesse et sa vitesse, si ce n'était ces deux obus qui l'encombraient vraiment. 50 ans à vivre tout plat et on vous greffe deux mamelles? Vous seriez encombrés aussi. - Dégueulasse... - Sam observa l'homme au sol et le sang sur sa main. C'était celui de la jeune femme. Il fixa sa main, entendant le silence pesant autour, et se déplaça tout en léchant le liquide rouge et en peignant sur son visage un air meurtrier. Vu ce qui venait de se passer s'était vraiment pas compliqué et des traces rouges se transférèrent sur un côté de ses lèvres maquillées. Pendant que les silhouettes cagoulées demeuraient immobiles, ses pas l'avait mené devant l'escaliers menant au dessus. Basiquement? Il bloquait la seule sortie. Sa voix se fit plus grave, plus menaçante aussi. - QUI?! - Ils n'avaient pas invoqué un démon... Cela dit ils avaient bien invoqué quelque chose, et ça allait chier.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
- aaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH, gémit l’homme quand il tomba à genoux.

L’action de Samaël eut un double effet kiss cool.
Un triple même.
Le premier est que tout soudainement, on oublia que Benny venait de tomber dans les pommes. Le second est que l’homme devint bien conciliant, prêt à tout avouer, même ce qu’il ne savait pas. Il inventerait. Enfin le troisième non négligeable, est qu’il avait l’attention pleine et entière des cinq autres tartuffes masqués de la cérémonie.
Derrière les masques, il put lire la peur dans leurs yeux. Et l’incrédulité qui pourrait se résumer à « Benny a VRAIMENT invoquer un Démon ? »
Quand Samaël bougea vers la sortie, cinq paires d’yeux ronds comme des billes le suivirent. La paire du dénommé Rob était close, elle, tandis qu’il se tenait la main en pleurnichant de douleur, encore agenouillé.

- Il m’a cassé les doigts, j’suis sur il m’a cassé les doigts !

Un silence assourdissant lui répondit.

- QUI ?! hurla alors Samaël, faisant sursauter tout ce petit monde.

Cinq index se tendirent comme un seul vers Benny allongé sur le sol. Puis une voix féminine brisa le monologue et demanda timidement

- Vous êtes un Démon ? C’est quoi votre nom ? Vous allez nous tuer pour vous baigner dans notre sang et manger notre cœur ?



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Sam suivit les doigts pointés vers la carcasse de l'imbécile qui était tombé dans les pommes et roula des yeux dans l'ombre d'un mur. Pourquoi se sentait-il si peu étonné? Peut être avait-il seulement prit l'habitude d'accepter ce genre de situation comme elle venait à force de voir des pouvoirs plus improbables les uns que les autres? Ou alors c'était le choc et il avait pas encore prit réellement conscience de ses nouveaux mamelons. En tout cas son dos commençaient à lui faire un mal de chien à force de porter ce poids. - « Vous êtes un Démon ? C’est quoi votre nom ? Vous allez nous tuer pour vous baigner dans notre sang et manger notre cœur ? » - Son regard se rivait vers la silhouette d'où provenait la voix. Une femme. Son visage était cachée par le masque mais sa gorge était bien visible et Sam traversa la distance avec un air mal-saint peint sur le visage. Que ce soit clair, tout ça n'étant qu'une vaste mise en scène et lécher le sang sur ses lèvres n'était pas un fantasme refoulé. Boire du sang c'était pas son trip mais il devait jouer le jeu pour ne pas perdre le dessus et vu les regards qu'il recevait, pour le moment ça allait. Mais il ne pouvait se contenter d'une supposition. Face à la femme il la jaugea. - Je boirais ton sang en premier. - Et d'un geste vif et rapide il saisit la gorge de la femme entre ses doigts féminins, faisant pression sur les artères carotides pour asphyxier son cerveau et provoquer l'inconscience. Ça ne prit que quelques secondes, peut être quinze, avant que ses jambes ne fléchissent.

Il lâcha à ce moment-là. Il ne voulait pas la tuer, seulement les effrayer. Dépouillant la fausse invocatrice il lui retira sa robe mystique et s'en habilla. La nudité s'était fini bande de pervers. - Je tuerais le prochain qui osera s'adresser à moi sans ma permission. - Avait-il dit en les jaugeant tous du regard. - Maintenant... Que quelqu'un réveille cet insecte avant que je ne perde patience. - Si ça c'était pendant qu'il était patient, imaginez s'il perdait cette patience. Un mec au poignet pété, une femme inconsciente, enfin s'ils allaient vérifier, du sang léché et un regard menaçant. Bref, cet imbécile allait devoir se bouger le cul de le renvoyer dans son corps.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
La femme s’écroula aussitôt sous la pression exerçée par Samaël. La longue tunique à capuche qu’elle portait lui allait parfaitement même si elle lui donnait une allure ridiculement cinématographique. Qu’importe. Au moins il n’était pas à poil.
Tout le monde garda le silence suite à ses recommandations et le sectaire qui s’était penché sur le cas de Benny hésita une seconde avant de regarder ses comparses terrifiés.
Il essaya quelques calottes sur les joues de l’évanoui mais sans succès. Un seau d’eau serait sans doute plus efficace mais la cave était vide, ne contenant que quelques bougies et ses dessins mystiques faits à la peinture sur les murs et le sol.
L’homme se releva, hésita, se racla la gorge et… leva le doigt pour parler. Comme à l’école.
Il attendit que Samaël lui donne la permission d’ouvrir la bouche pour dire

- Y’a de l’eau au-dessus, j’pourrai aller en chercher pour le réveiller Votre Méchanceté ?

Personne d’autre ne bougeait. Tout le monde était figé dans l’expectative, suspendu aux lèvres de ce Démon qui n’était pas le bienvenu dans leur univers suspicieux et clos. Ils avaient voulu la jouer hystérie collective pour se faire peur, ils se retrouvaient aux prises avec un problème qui les dépassait de loin. De quoi les traumatiser à vie surement.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Sam tourna la tête vers l'homme qui levait le doigt et lui fit un signe de la tête pour l'autoriser à parler. Les gifles ne fonctionnaient pas, l'eau fraîche ferait l'affaire. Une chose cependant posait problème: s'il montait, il n'y avait aucune garantis qu'il revienne. Il était temps de fidéliser la clientèle. Laissant glisser sa main sur le pan de la tunique, Sam révéla un peu plus de peau du haut de sa poitrine généreuse et approcha de l'homme sans le lâcher du regard. Une fois à son niveau il lui retira le masque après avoir fait tomber sa capuche en arrière et le regarda dans les yeux, tenant son menton pour qu'il ne détourne pas la tête. - Vas y et revient. Soit loyal et tu seras récompensé. - Et Sam le lâcha et se retourna avant de revenir un instant à lui dans un rire. - Déçoit-moi et je ferais tant souffrir ces gens que tu les entendras hurler où que tu ailles. - Folie, diabolisme, séduction, violence et douleur. Fifty shades of Sam.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Dans l’état de panique dans lequel est le jeune homme (à sa voix tu devines qu’il ne doit pas être très âgé), il ne comprend pas vraiment de quel type de récompense parle le Démon. A tête reposée il en aura sans doute une idée plus précise mais là il est surtout très concentré à obéir aux autres pour esquiver les châtiments éternels promis.
Courant plus vite que son ombre, il monte à l’étage en un temps record et en redescend avec la même performance sportive, tenant entre ses bras trois bouteilles d’eau minérale.
L’homme à terre a cessé de gémir et se contente de se tenir les doigts contre la poitrine en attendant qu’on lui donne l’autorisation d’aller aux urgences.
Les 3 autres restent silencieux, absorbés par la contemplation de Benny encore dans les vapes. Personnes ne bouge et aucun n’a même eu l’idée d’apporter son aide à la jeune femme étalée sur le béton que finalement tout le monde croit morte.
Le jeune homme verse la première bouteille sur le visage de l’invocateur mais il ne s’éveillera en sursaut qu’à la seconde.
Trempé, haletant, il ôte son masque ridicule et tourne vers Samaël le visage d’un monsieur tout le monde sujet aux crises de foie et qui n’a pas encore réussi à se débarrasser de son acné juvénile.
Sa face se tort sous l’effet de deux sentiments contradictoires qui l’animent. La terreur, et l’excitation de soumettre un Démon majeur.
Bon an mal an, il se remet sur ses jambes tremblantes et pousse un soupir hésitant avant de se tourner vers son sauveur, lui-même terrifié.
Benny inspire profondément et recommence sa litanie

- Alors euuuhhh…. JE SUIS AZAZEL LE TRES GRAND !!! et euh…. SOUMET TOI ? DEMON !

Y’a nettement moins de conviction que dans la première version.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Ok, l'abruti était réveillé, et maintenant quoi? Il recommençait sa litanie de contrôle? Amusant. Sam avait un choix à faire: continuer dans sa lancée de démon sanguinaire qui fait peur ou s'enfoncer dans le jeu et lui laisser croire qu'il avait le contrôle. Il n'était pas très porté sur l'occultisme mais il savait que l'invocateur devait avoir le contrôle. Il avait pu agir à sa guise jusque là car ce type était dans les vap mais maintenant? Peut être était-il plus malin de se soumettre, du moins de lui laisser le croire. S'il obtenait ce qu'il souhaitait, il le renverrait probablement. Et sinon? Il utiliserait les bouteilles d'eaux et les lui enfoncerait dans le c...

Sam leva le poing mais lorsque le loser ouvrit la bouche il se ravisa, simulant un blocage, comme s'il était incapable de l'atteindre, et finalement il grimaça de rage et recula. C'est sur un ton froid qu'il répondit, qu'elle répondit. - Je connais Azazel et s'il apprenait que tu usurpe son nom, il viendrait lui même utiliser tes intestins comme étendoirs à linge. Demande moi ce que tu veux, cloporte, et renvois moi. Tu ne joues pas à ton niveau. Dans quelques minutes tu perdras tout contrôle sur moi. Dans quelques minutes je te ferais payer. Oh oui... - C'était un imbécile. Il n'avait même pas conscience d'avoir fait ça. L'occultisme était une blague, seul Yu pouvait être responsable et s'il croyait dur comme fer avoir un démon en face de lui peut-être n'avait-il aucune idée de son pouvoir. Rester dans le jeu pouvait être la solution à cette merde.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Aux paroles de Samaël l’idiot se décomposa. Le teint déjà blafard devint livide et il ouvrit la bouche comme un poisson hors de l’eau sans qu’un seul son n’en sorte. Il lui fallut quelques minutes pour comprendre le sens de ses propos et de ce que ca impliquait pour lui. Alors seulement il se racla la gorge et reprit sa contenance, évitant soigneusement que ses yeux croisent les conséquences de ses actes chez ses coreligionnaires.
Quelques minutes.
Quelques minutes seulement pour qu’il obtienne tout ce qu’il désirait avant qu’il ne perde son emprise sur ce démon.
Benny se rengorgea et gonfla la poitrine, fier de sa réussite. Rien que ça lui vaudrait le respect et la soumission des autres, ce dont il avait finalement toujours rêvé. Au-delà de la reconnaissance, il voulait inspirer la crainte. Chose faite. En ceci Samaël avait déjà comblé son désir.
Il voulait maintenant en gouter les fruits.

- JE VEUX ETRE RICHE ! Très riche ! et JE VEUX SOFIA !

Sofia, qui passait tous les matins devant lui, en direction des bureaux de la comptabilité, bien trop belle et bien trop inaccessible pour qu’elle ait seulement remarqué notre looser impénitent. Sofia, sa grosse poitrine et ses longues jambes et ses tailleurs toujours impeccables.
Des fois que Samaël se tromperait, il ajouta

- Elle bosse à la comptabilité depuis 3 ans et elle n’a pas de petit copain même si Rob dit qu’il voudrait bien se l’envoyer aussi mais Rob c’est un tocard. Elle est grande comme ca, dit-il en levant la main à hauteur de ses yeux, brune avec des yeux noirs, v’voyez ?


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Sam esquissa un sourire mal-saint quand il commença à lister ses demandes. L'argent était prévisible et d'ailleurs il ne pouvait rien faire de ça mais cette Sofia? - Je vois très bien oui... - Non, pas du tout. Brune de cette taille là c'était 90% du monde. Mais bon, l'ironie n'était jamais bien loin. Il ne pouvait clairement pas obtenir ces choses pour lui, il n'était pas un véritable démon si tant est qu'il en existe, mais il pouvait lui faire miroiter la possibilité de le faire, il pouvait aussi gagner du temps, encore un peu, quelques minutes, pour rester cohérent.

Tu la veux comment? Vivante? Morte? - Déjà il sentait que ce qu'il disait faisait son effet. - Chaînes ou menottes? J'ai toujours aimé les chaines mais les menottes ça a un côté érotique aussi... - Entre pervers et mal-saint il n'y a qu'un pas. - Drogué peut être? Ou bâillonnée pour éviter qu'elle fasse trop de bruit? - Bah oui, c'est que c'est bruyant ce genre de trucs. - Tu la veux dans la cave ou dans un placard? T'as une cave au moins? - Sam prenait un malin plaisir à voir la tronche de cet abrutis. Et en simulant d'en prendre conscience, il se mit à rire. - Parce que tu pensais qu'elle serait "amoureuse" de toi? - Notez le théatralisme absolue du mot amoureuse. Notez aussi le rire moqueur qui sortit sans mal de sa gorge féminine. Il se payait sa tronche, en long, en large, en travers et en parallélépipède.

Les choses ne marchent pas comme ça. Il existe quelque chose qu'on appelle le libre-arbitre. Vous avez tous ça bande de sous merdes. Aucun être supérieur ne peut directement agir sur vos pensées ou vos émotions. C'est assez frustrant d'ailleurs. C'est comme pour l'argent que tu me demandes, t'as une idée du bordel que c'est? La bourse et tout ça? Je peux pas inventer de l'argent sortit de nulle part, il faut qu'il provienne de quelqu'un. D'ailleurs faudra qu'on se mette d'accord si tu préfères le prendre à un cartel de la drogue ou à un dictateur chinois. - Pas le temps d'en placer une, Sam enchaînait. - Hey, si tu voulais l'amooour, fallait appeler un emplumé avec son arc et ses flèches. Ces trucs-là sont tellement écœurant... Enfin bref t'es coincé avec moi, alors décide toi, j'ai pas la journée! - Et manière de lui rappeler que sa gorge ne tenait qu'à quelques minutes, il ajouta ceci en tapotant son poignet nu. - Tic, tac, tic, tac.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Benny prit un air horrifié quand Samaël suggéra que Sofia puisse lui être offerte morte. Bien sure que non ! il la voulait vivante et oui… amoureuse. L’horreur fit place à la déception quand son démon se montra bien moins compétent qu’il l’avait espéré. Il devait donc faire une croix que la possibilité qu’elle soit complètement sous son emprise d’emblée.
Restait le syndrome de Stockholm heureusement !
D’ailleurs Samaël le pressait et il devait rapidement prendre une décision. Franchement, de son point de vue, la démonologue n’était plus du tout ce que c’était. Les démons devenaient des fonctionnaires obtus incapables d’exaucer deux vœux pourtant simples.
Benny devint grognon. Il marmonna dans sa barbe, contrarié puis soupira.

- Bon ok ok ! ca va j’ai compris. La prochaine fois j’appellerai Azazel puis voilà. Enfin l’autre, pas moi. J’veux dire. Bon pas amoureuse… dans ma cave ? c’est bien la cave ! Et attachée pour pas qu’elle court trop loin et puis bon à force, ca finira par marcher hein ?
Pour l’argent c’est compliqué…


Il n’avait pas du tout réfléchi à ca. Pour lui c’était tellement évident qu’il obtiendrait ce qu’il voulait qu’il n’avait pas pensé aux aléas. Soudainement notre idiot congénital eut l’illumination.

- Le Loto ! Fais moi gagner à la loterie ca devrait le faire. Pas besoin de créer de l’argent du coup et c’est safe ! Voilà. Ca c’est bien.

Tout content il observait son démon sous les yeux ahuris et très intéressés de ses coreligionnaires.

- Moi j’peux faire un vœux aussi ? osa un des pantins masqués. Parce que y’a ma bonne femme qu’est déjà pas facile mais c’est un boudin et si déjà elle était canon….

Sa voix mourut au fond de sa gorge quand Benny lui retourna un regard furibond.

- C’est MON démon ! C’est MES vœux !



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Sam écoutait l'invocateur parler avec un ennui palpable. Donc, dans la cave et le loto. Et personne ne réagissait au fait qu'il acceptait de séquestrer une femme dans sa cave? Bon ok, Sam était quand même impressionnant en démon toute nue mais quand même. D'ailleurs un autre ouvrit la bouche et avant que Sam ne lui réponde qu'il faisait pas la charité, l'imbécile le remballa, presque enragé. - Comme il dit. - Avait-dit Sam d'un hochement de tête. - Tu veux qu'on t'exauce des vœux? Quoi que soyons clair, je suis pas un génie de la lampe. Nous avons un contrat. J'obtiens ce que tu souhaites, et ton âme est à moi. Tu connais le principe. - Le sourire de Sam se refit mal-saint alors qu'il évoquait cette partie du deal. - 10 ans. Dans 10 ans jour pour jour je reviendrais réclamer ton âme. Tu descendras avec moi et... On s'amusera pour l'éternité. - Et vu la tête de la jeune femme, il ne parlait pas de parties de jambes en l'air endiablées, juste de la partie endiablées. Flammes, tortures, cris et douleurs. Le fun, le vrai.

Sam lâcha les revers de la tunique qui s'entrouvrit un peu, révélant le corps en dessous. Il se saisit d'un quelconque objets pointu et piqua le bout de son doigt. Une perle grenat y apparu et il la lécha tout en approchant de Benny. - Un pacte de sang. 10 ans de richesse et d'amour. 10 longues années.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
10 ans.
Comme ca, ca parait court. Benny compta rapidement, fit le tour de ses 10 dernières années bien pourries et se dit que si les dix prochaines pouvaient être grandioses, ca compenserait. Ca valait bien une éternité et franchement, l’éternité ne pouvait pas être plus nulle que sa vie de merde, non ?
Il soupira, dansa d’un pied sur l’autre et hocha la tête.

- Ok ! Va pour 10 ans, ca marche.

Les yeux du débile congénital louchèrent sur le corps de la jeune femme possédée mais il se ressaisit quand il comprit qu’un stylo ne ferait pas l’affaire. Benny était assez douiller et cette perspective du pacte de sang ne l’enchantait pas vraiment.
Une silhouette se mit à pleurer doucement, rompant le fil de ses pensées et le silence qui s’était installé. Les nerfs commençaient à lâcher, il fallait faire vite.
Benny grogna, attrapa un couteau rituel qui gisait sur un autel improvisé un peu plus loin et se coupa l’index en gémissant.
Comme un gamin il souffla sur la petite plaie en grimaçant.

- Bon alors hop hein ! On fait ca vite ! Juste du sang ? Ca suffit ? On… fait pas… autre chose ?
demanda-t-il en montrant le corps de la jeune femme avec un sous-entendu sexuel qu’il ne prit même pas la peine de voiler.

Non sérieusement, s’il pouvait en profiter un peu au passage pourquoi pas. Après tout il était le grand Invocateur ! Azazel hein ? C’était pas donné à tout le monde non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar

Ainsi parlait Zarathoustra
Feat. ... Benny?


Sam lâcha un sourire lorsqu'il se résigna à piquer son index au prix d'une grimace exagérée avant de suggérer des choses plus festives. Le sourire de Sam s’effaça et il lui décocha un coup de poing en plein nez. Petit le coup de poing, mais vu la tronche qu'il avait fait pour se piquer l'index ça avait dû faire son effet, surtout que pire attendait. - T'as cru quoi! Oui, le sang suffit. - Sam s'empara du couteau et saisit fermement le poignet de Benny, celui de la main déjà piquée. - Mais pas comme ça. - Sans la moindre hésitation il entailla sa main avec le couteau.

Sans même se poser la question de savoir s'il avait mal, maintenant sa main, il le força à la garder creusée pour qu'une surface rouge s'y face. - Voilà... - Une fois la surface suffisante, Sam approcha son index et laissa tomber une goutte du sang de la jeune blonde. - Parfait... - C'est d'une façon assez rituelle que Sam touilla du bout du doigt le liquide rouge puis porta l'index au front de Benny pour y faire une marque, un pentacle minuscule qui au final ne forma qu'un point rouge mais peu importe. Par ailleurs, oui, Sam avait frappé Benny.

Les minutes s'étaient écoulées, le pouvoir fictif que Benny pensait avoir sur Sam était épuisé et il avait choisi de ne pas le tuer, probablement parce qu'il gagnait une âme au final. - Maintenant renvoi moi.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Samaël eut la réaction escomptée quand il entailla la main de Benny. Il hurla de douleur de façon complètement exagérée et s’il ne l’insulta pas c’est uniquement parce qu’il pressentait que d’injurier un démon pouvait porter préjudice à votre intégrité physique.
Le rituel du pacte se déroula donc sans encombre, sous les regards terrifiés des autres membres de l’assemblée qui n’avaient pas tourné de l’œil.
Sam ordonna alors qu’on le renvoie et Benny ne se fit pas prier, impatient de constater les effets de son nouveau contrat dès que le démon sera de retour chez lui. Aussi, d’une voix autoritaire il se fit seconder par les autres guignols pour ré-installer les ustensiles et pentagrammes nécessaires.

Au centre du cercle, à côté de Samaël, il déposa une chandelle noire au milieu d’une remplie de… euh… thym ? Le reste qui avait été effacé avec les allers et venues fut rapidement retracé puis on évacua les corps des inconscients.

- Il va manquer du monde… on n’est plus assez nombreux… dit une voix inquiète.
- Non ca va marcher quand même, rassura Benny. C’est juste le rituel de renvoie là, on n’invoque pas alors ca ira.
- Ouais mais si ca marche pas ?
- Ca va marcher.
- Ouais mais si non ?
- TA GUEULE !

Ce qui mit fin au débat. Benny avait certainement acquis une force de persuasion qu’il n’avait pas auparavant, à défaut d’obtenir Sofia ou la richesse.
Une fois que tout fut en place, Samaël allongée nue au milieu du pentacle, Benny leva les bras et se mit à psalmodier :

- Dünən idi Siz Mən ağla fikrinizi sizə zəng edəcəyik Geri kölgə və ya yüngül Və burada özünü büruzə


Il ferma les yeux et se concentra.
Mais rien ne se passa.
Le silence sembla durer une éternité et personne n’osait bouger.
C’était plus qu’il n’en fallait pour la patience de Samaël. Il poussa un soupir exaspéré, ferma les yeux, prêt à sauter à la gorge de l’abruti… quand il les rouvrit sur sa salle de bain.

Premier constat, le carrelage était froid.
Nu, à même le sol, il sentit sa caresse glacée.
Un rapide coup d’œil sur son anatomie lui apprit qu’il avait récupéré son corps, ce que lui confirma le miroir quand il se mira dedans.
De mémoire, en revanche, il n’était pas à poil quand il avait été invoqué, mais roupillait sur son sofa. Ce qu’il y’avait de rassurant en tous cas, c’est qu’il était toujours dans son appartement. Au moins les mauvaises surprises se cantonneraient à son intérieur. Toutefois, bien qu’il fasse le tour du propriétaire, Samaël ne nota rien de particulier, si ce n’est son dressing en bazar et fouillé. Pour le reste… il le découvrirait peut-être à ses dépens ultérieurement.

[HJ : That all folk’s ! Si t’as des questions… ou que tu veux donner une suite, j’suis à ta disposition ! Et promis j’arrête la drogue… ou pas.]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Samaël] Ainsi parlait zarathoustra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-