2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Sky/Deniz] Mustang Kids

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Six
avatar
Noël 2075

Environ un mois après être devenue chasseuse de prime pour Itembe, Deniz avait bien compris qu'en dehors d'elle, personne ne pourrait faire sortir Sky de son trou à rats. Celle-ci n'approchait même pas le Queens à moins d'y être obligée. Ou accompagnée. Sous la protection de Six, Sky était facilement escortée lorsqu'elle entrait dans le royaume de celui qu'on nommait le Grand Tout Noir. Itembe le Grand.

Mais Deniz avait une requête, à laquelle Six a cédé à l'approche de Noël. Comme la soirée sur la plage d'Halloween avait été un succès, l'italienne y a vu comme un miracle répétable : qu'un groupe d'amis se retrouvent autour d'un feu pour narrer de ses vieilles aventures, c'était séduisant pour elle. Aussi, alors que Deniz pleurnichait à l'idée de revoir Sky - et de faire amende honorable, montrer patte blanche, enterrer la hache de guerre - Six a finalement accepté d'organiser des retrouvailles.

Son coeur finirait peut-être par la perdre un jour. Maren était de ceux qui croyaient toujours en une nouvelle chance, en la rédemption d'autrui. Six croyait tout simplement en l'avenir. C'est pour ça qu'elle a envoyé Harry, son mécano, chercher Sky pour la ramener avec lui à l'Enclave. Depuis plusieurs jours, Tibor s'était installé avec elle, délaissant le Sanctuaire et l'idée de retrouver Liberation. Dans sa volonté de faire quelque chose pour aider les siens, il s'était donc tourné vers Six et l'Enclave, laissant à Bogdan le soin de garder un oeil sur l'Underground. Chacun son terrain de mises en oeuvre, d'une certaine manière. Si Tibor n'avait confiance en personne, ce n'était pas pour donner du poids à Deniz qu'il ne connaissait pas. Et à en écouter les dires de Harry - qui n'avait pas beaucoup plus confiance en elle - le norvégien n'avait pas d'arguments très puissants pour avoir foi en la jeune blonde. Malgré tout, ça ne le regardait pas. Comme tout le reste. Pour beaucoup à l'Enclave, Tibor était le mec silencieux qui n'a jamais rien à dire, qui ne s'intéresse jamais à personne, bref, le mec chiant qui pense trop. Personne ne faisait réellement attention à lui.

Dans ces ruines que Six avait transformé en une sorte de mini village, des ponts allant d'un étage de bâtiment détruit à un autre, il était aussi plus aisé de ne pas se marcher les uns sur les autres. Six préparait sa petite soirée miracle de Noël avec de quoi manger pour douze. Avec l'aide de Bogdan, Six avait obtenu que Sunny laisse la soirée libre à Sky, lui permettant donc de fêter Noël avec eux.

Dans la cuisine de fortune ressemblant à ce qu'aurait pu utiliser Jane pour concocter un bon petit plat à Tarzan sans les lianes et sans la végétation ni la chaleur, Vassile aidait son ami à préparer la plus grosse dinde aux cranberries qu'ils aient pu trouver au marché du Sanctuaire. A l'arrivée de Sky, celle-ci avait été réquisitionnée pour préparer toute la vaisselle nécessaire.

Vassile s'est avéré être un excellent cuisinier, mais aussi d'une humeur joviale et rafraîchissante. L'avantage de sa présence ? Il pouvait déceler la présence d'Itembe à près de 500m. Autrement dit : peu avant l'entrée principale de l'Enclave.

"Je te jure, à Budapest, tu dis que t'es Positif, t'es Dieu. Non, non, non, mieux que Dieu. T'es un prophète !"

Avec une spatule pleine de confiture, Vassile l'agitait en discutant avec Sky, sous l'oeil bienveillant de Harry et le sourire ravi de Six. Tibor était toujours un peu en retrait, assis sur un vieux meuble à regardait vers l'horizon de l'océan qu'il percevait dans une fente du mur, jouant machinalement avec son pendentif à travers son pull à capuche. Dans la pièce, un bidon avait été enflammé pour fournir une douce chaleur et une lumière tamisée. Il ne gardait qu'une oreille sur les histoires de Vassile. Il n'avait pas prévu de rester là toute la soirée, il avait juste voulu voir Sky, la saluer, avant de disparaître pour aller faire autre chose de sa vie que fêter un événement en lequel il ne possédait aucune croyance.

Harry curait le plat de Six avant de se faire réprimander. Pour se rendre utile, il a alors distribué une bière à tous, histoire d'avoir un petit apéro. Pour le groupe, c'était une soirée sous le signe du luxe compte tenu de leur histoire respective. Chrétienne ou non, Six tenait toujours à fêter Noël, qui était pour elle plus qu'une fête sainte, mais aussi un moment de partage et de pardon. Contrairement aux autres, elle était croyante, comme le démontrait sa croix au bout d'une chaîne.

"Ok, je suis Candidat, mais les filles ont pas besoin de le savoir ! Pour les filles, là-bas, c'est suffisamment rare pour être mal connu. Alors tu dis être né avec un pouvoir magique, c'est... Ouahou ! Alors, c'est con, j'ai pas un truc visible, comme d'autres. Mais je les embrouille en leur disant que je peux les reconnaître à 500m. A chaque fois ça marche. Je sens leur odeur, je perçois leurs pas... Quand tu fais comprendre à une nana que tu peux la différencier au milieu d'un millier de personnes, elles jubilent et paf, c'est dans la poche !"

N'est pas le frère de Bogdan qui veut. Même si Vassile avait un accent relativement horrible, ça n'enlevait rien à son aise. Et ce soir-là, il avait décidé que Sky serait son audience d'exception.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Ca, pour assurer ses arrières, elle prenait des précautions plus que drastiques. Non seulement Sky évitait le Queen’s et tout le territoire des maliens (ce qui la contrariait quelque peu dans la mesure où elle projetait de retourner voir Dolores) mais depuis qu’elle avait eu la visite du FBI cet automne, elle s’assurait de ne pas être placée sous surveillance.
Johnny l’aidait à sécuriser les abords du lycée pour que leur petit commerce ne soit pas mis à mal par sa tendance naturelle à attirer les regards et les emmerdes qui allaient avec, mais pour le reste, elle faisait profil bas. Elle achetait même ses sucettes, c’était dire. Et ca la trouait quand même, elle devait bien l’avouer.
Six contribuait énormément à sa sécurité. Elle ne lésinait pas sur les escortes et sur les moyens quand elle pouvait, permettant ainsi aux deux jeunes femmes de se voir régulièrement autant que possible.
Qui plus est, si Lisbet se chargeait de la formation physique de la donzelle, l’italienne avait absolument tenu à entrainer Sky à résister aux PSY depuis leur conversation sur la plage.

Noël, son Noël, Sky l’avait déjà fêté. Depuis d’ailleurs, elle avait la tête ailleurs et le cœur en bandoulière, et Sunny l’avait surprise plus d’une fois à sourire comme une andouille quand elle était perdue dans ses pensées. Au cours d’une de leurs séances, Sky avait abordé le sujet « Garin », se contentant d’argumenter en sa faveur et leur réconciliation, puisque leur séparation n’avait été qu’un malentendu en grande partie lié à son âge et sa situation. Un petit contre temps. Une incompréhension. Enfin rien de bien grave et, bien entendu, ils restaient prudents et Sky avait juré ses grands dieux être parfaitement consciente de ce que ca impliquait et tout et tout. Et de pas recommencer.
Des notes correctes depuis le contrat avec la Waleman et une assiduité remarquable aux entrainements de Lisbet avait permis d’arracher à Sunny la permission de passer Noël entre amis. Encore une victoire de canard. Et même si la blonde cerbère trouvait qu’un week-end entier entre potes il y a quelques jours à peine était déjà une permission plus que déraisonnable pour une mineure, Bogdan et Six gagnèrent définitivement sa cause.

Harry jouait autant les chauffeurs que les mécanos. Surtout depuis quelques temps. Cette promiscuité forcée les avait rapprochés et Sky s’était montrée affectueuse et bavarde durant le trajet.
La perspective de son mariage et une vraie fête de Noël la mettait dans des dispositions légères et volubiles. Une fête de noël sans beignets aux fruits et sans pizza au whisky comme ils s’en préparaient quand ils étaient à la rue. Un truc familial comme Six y tenait, surtout maintenant qu’elle en avait les moyens.
Minette avait participé à la préparation avec enthousiasme même si les corvées habituelles c’était pas son truc. Elle riait aisément, sautait partout comme une enfant hyperactive et se faisait un malin plaisir à balancer des boulettes de papier mâché ou de reste de nourriture à un Tibor taciturne.
Vasile, qu’elle connaissait finalement peu, avait sans doute décidé de combler cette lacune à la faveur d’une soirée comme celle-ci. Il ne s’arrêtait pas de parler, l’abreuvant d’histoires farfelues bien que moins délirantes que celles de son frère, en faisant la démonstration des traits communs qu’il partageait avec Bogdan : hâbleur, prolixe et plutôt drôle.
Elle était bon public et ne s’en cachait pas. Sa petite anecdote sur les filles la fit rire et elle secoua la tête tandis qu’elle prenait volontiers la bière que lui tendait Harry

- Ca s’trouve, maintenant que t’es parti, elles sont toutes en train de discuter de toi et de se dire que tu les as bien arnaquées quand même !


Elle prit un air faussement pensif en buvant une gorgée à sa bouteille puis ajouta

- En fait, j’parie même que t’es tombé sur le mec d’une de ces nanas et c’est pour ca que tu t’es barré. T’es sur que Megalopolis c’est assez loin ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Six
avatar
Vasile rit, appréciant la bonne humeur de la jeune fille. C'était son premier Noël depuis qu'il avait retrouvé tout le monde, le premier qu'il passait sans sa mère. Il sautillait autant de joie d'être à nouveau réunis avec sa seconde famille, que pour masquer son malêtre.

"J'ai de qui tenir !"

Et il fit un clin d'oeil appuyé à Sky en pensant à son frère. Il aurait d'ailleurs aimé qu'il soit là, pour s'amuser avec eux, vivre un peu de cette fête qu'il n'avait plus connue en compagnie de son frère aîné depuis... Depuis qu'il était parti pour les Etats-Unis avec Abel. Mais Bogdan avait refusé, prétextant du travail et une animation au Casino. Animation que Sky savait fausse, ou alors Sunny en faisait la surprise aux enfants.

"Je pense, ouais ! Qu'est-ce que t'en penses, toi qui l'a fait à pieds !"

Il se tourna vers Tibor, joint du regard par Six, mais l'intéressé ne quittait pas le ciel qu'il entrevoyait et il ne répondit pas comme s'il ne les entendait pas. Une boulette de papier mâché le sortit de sa rêverie et il lâcha son pendentif en baissant la main pour regarder Vasile et Sky qui se foutaient bien de sa mouille.

"Quoi ?"
"Megalopolis, c'est assez loin de Bucarest, tu crois ?"

Tibor cligna des paupières sans comprendre et Six étouffa un rire dans un grognement. Harry sourit et changea de sujet.

"On est que ça ?"
"Non, j'ai invité quelqu'un d'autre."
"Ah, Bogdan a pu se libérer du Casino, alors ?"
"Non, il n'a pas voulu venir, il me l'a encore dit ce matin."
"Oh oh." Harry passa son bras autour des épaules de Sky et lui sourit. "Tu les aimes comment tes surprises ? Saignantes ou à point ?"
"Harry..."
"Je parie que t'es une fille à aimer ta viande 'bleue'"

Six se retourna en s'essuyant les mains et pencha la tête comme lui intimer d'arrêter son cirque. Celui-ci haussa les épaules et écarquilla les yeux.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Tibor était déjà parti, tout du moins dans sa tête. C’était inutile de vouloir le retenir et Sky était bien placé pour le savoir. Six changea de sujet et Harry semblait même dans la connivence.
Lorsqu’il attrapa Sky par les épaules, son sourire s’élargit et elle répondit dans un sérieux surjoué

- J’aime les surprises mais t’manières j’ai pas le choix, je sors avec « surprise-man ».

Elle hocha la tête avant d’attraper sa main qui reposait sur son bras.

- Et fais gaffe j’suis trop dangereuse maintenant que je sais me battre, tu sais que y’a des mecs que j’ai collé à terre pour moins que ca hein ?

Il avait l’air particulièrement au courant de ce que Six mijotait. Compte tenu de l’ambiance et de sa bonne humeur, Sky était prête à se piquer au jeu. Un invité surprise donc ?

- Je le connais ou pas encore ? Il va me plaire ?


Pas cinq minutes elle a pu penser à une gonzesse. Zee n’aurait jamais pu venir du, au moins, à ses obligations familiales. Angela… vu leur dernière rencontre… une mauvaise idée. Et elle aussi avait une famille. Donc c’était forcément un mec.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Harry l'aimait bien, cette petite. Elle avait du répondant. Il était une bonne influence pour elle. Imaginer Sky hors de ce genre de sphère était impossible. Il fallait l'accepter. Elle aimait traîner avec ces gens. Ils étaient comme elle, simples, libres, francs et honnêtes. Il a ri à son sérieux et Tibor s'est laissé glisser du meuble pour essayer de s'intéresser un peu plus à ce qui se passait. Une surprise pour Sky ? Un peu d'animation l'aiderait peut-être à se mettre dans le bain de la soirée si toutefois il décidait de rester. Six et Bogdan avaient mis un point d'honneur à retrouver ceux qui manquaient, à commencer par Elizabeth. Mais la seule piste qu'ils avaient trouvée était froide. Dans le sens littéral. Elizabeth avait succombé à une maladie quelques semaines plus tôt à peine. Une information qu'ils ont tous gardée pour eux.

"Hey, mais qu'est-ce que..."

Alors qu'elle prenait sa main, Harry a pris celle de Sky pour regarder les bijoux à ses doigts, l'air surpris.

"Tu comptes faire couler le Titanic, avec ça ?!"

Six a froncé les sourcils, ouvrant la bouche pour répondre à Sky, mais celle-ci n'a pas vraiment eu le temps qu'une nouvelle tête entrait dans la pièce avec un gros sac à patates.

"C'est tout ce que j'ai trouvé ! Ca ira ?"

Denise a posé le sac énorme dans les bras de Tibor avant de s'épousseter les mains. Celui-ci a manqué de s'étouffer en tombant sous le poids, pris par surprise, et il a fusillé la jeune fille du regard. Elle le prenait pour un portier, peut-être.

"Merde."

Six a murmuré pour elle-même. Elle avait espéré avoir le temps de préparer Sky, mais c'était sans compter sur Denise l'imprévisible. Souriante, celle-ci a regardé autour d'elle, renvoyant machinalement une boucle blonde en arrière. Harry tenait toujours la main de Sky et le sourire de Denise s'est mue en une expression étrange entre crainte et excuse.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky mourrait d’envie de montrer sa bague de fiançailles. Elle en crevait de plaisir de vouloir exposer la petite larme d’ambre et de répondre aux questions qu’on ne manquerait pas de lui poser. Cependant, pris dans le feu de la soirée, elle s’était laisser étourdir par les paroles incessantes de Vassile et les petits jeux auxquels tout le monde s’adonnait dans cette ambiance. Sa petite personne et son bonheur avait fini par passer au second plan.
Lorsqu’Harry arrêta son attention sur ses doigts et remarqua un détail comme celui-ci, elle sentit une bouffée de satisfaction sur le point de l’étouffer. Son visage s’éclaira d’un sourire en demi-courge, rayonnant de bonheur, et elle s’apprêtait à jouer les modestes, mine de rien, quand ils furent interrompus par miss patate 2076.
Il fallut quelques secondes à Sky pour comprendre, intégrer plus exactement, qu’il s’agissait de Deniz. Quelques secondes durant lesquelles son sourire a fondu plus vite que les grands glaciers du pôle nord. Dans son environnement immédiat, la température a même chuté brutalement.
Que la blonde ait un sourire contrit et désolé elle n’en avait strictement rien à foutre. Il aurait pu être jovial, moqueur, forcé, rose ou vert, elle le boufferait quand même.
Sky n’écouta que son instinct et sa colère qui flamba comme un bidon d’essence et voulut se jeter sur Denise, son poing libre déjà armé.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Harry avait bien pensé à quelque chose du style, mais il pensait avoir le temps de la retenir. C'était sans compter sur la rapidité de la plus petite blonde des deux. Tibor, les bras chargés, n'a rien pu faire. Vasile n'était pas conscient de ce qu'il se passait. Ne restait donc que Six qui s'est interposée, bloquant le poing de Sky avec toute la force nécessaire pour l'empêcher de s'en prendre à Denise. Une réaction qui ne devrait pas plaire à la cadette.

Denise n'était pas en reste, que Sky manque de lui sauter dessus, elle allait répondre. Mais Tibor lui a bloqué le bras à son tour après avoir posé le sac à patates. Il avait de la force et Denise a tourné la tête vers lui en se débattant pour le récupérer. Aussi stoïque qu'une statue, il l'a lâchée pour la repousser d'une main sur la poitrine.

"Vas-y, elle allait me cogner, tu m'as prise pour qui ?!"

Le "Clodo" a failli lui échapper. Mais Denise était là en bonne volontaire. Insulter un des membres imminents de l'Enclave - comme ils étaient tous réunis ici - c'était se griller trop de cartes d'un coup. Elle regrettait déjà d'avoir cherché à répondre à Sky. C'était une faute dans sa stratégie. Six, quant à elle, a secoué doucement la tête face à Sky.

"J'ai voulu te le dire, je te le promets ! Elle est là en amie. Ecoute ce qu'elle a à te dire. S'il te plaît. Tout va bien."

Denise a donc cherché à rattraper sa bourde.

"Je suis désolée, Sky !"

Et elle s'est mise à pleurer. Des bonnes grosses larmes de crocodiles à faire hausser un sourcil à Tibor.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Six avait bien plus de force que Sky et plus d’entrainement, aussi elle parvint a stopper la tornade dans son élan. Toutefois l’italienne pourra juger, ultérieurement, que la donzelle a gagné en efficacité et en rapidité, au détriment ce pauvre Harry encore désolé de ne pas avoir senti le vent venir.
Merci Lisbet.
Sky ne s’opposa pas inutilement à la résistance de Six mais elle ne lâcha pas Deniz des yeux. Tant que l’italienne faisait barrière de son corps, l’autre blonde ne risquait rien mais pouvait lire dans son regard qu’elle attendait l’instant où la vigilance à son encontre montrerait une faille.
Elle n’avait pas oublié les mesquineries, les méchancetés et les engueulades dont elle faisait systématiquement l’objet avant que tout ne vole en éclat. Plus que tout, elle se rappela avec acuité comment Deniz s’était arrangé pour lui piquer les ambres sous le nez, juste par jalousie, avant de lui mettre son poing dans la figure. Parce qu’elle avait d’autres objectifs à l’époque, elle n’avait pas riposté mais la vengeance est un plat qui se mange froid. Le voilà congelé.
Sky tendit le doigt en direction de Deniz. Elle en tremblait de rage et elle cracha plus qu’elle ne dit.

- Une amie ? Cette connasse ? Ca l’est plus depuis longtemps !

Elle s’adressa à la blonde avec une vindicte dont elle n’avait encore pas fait la démonstration

- Ta gueule espèce de salope ! Tu pleures comme tu pisses ! on sait toutes les deux que tu le fais sur commande !!!

Il allait falloir autre chose pour l’amadouer…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a redoublé de larmes en plaquant une main sur sa bouche. Tibor a alors tourné la tête vers Sky pour comprendre d'où lui venait cette violence. Elle était rebelle, active, dynamique, sur le qui vive... Mais il ne l'avait jamais vue comme ça.

"Sky, pardonne-moi ! Je voulais pas !"

Ca lui arrachait la gorge mais elle était plus forte que ça. Six s'est penchée un peu plus sur Sky pour lui glisser à l'oreille.

"Itembe a placé une prime sur toi, il coffre toutes les personnes pouvant te connaître de près ou de loin. Deniz y compris. Je l'ai trouvée dans la rue après que ses hommes l'ait battue."

Et Six ne mentait jamais, pas vrai ? Elle s'est redressée pour regarder Sky avec sérieux, lui faisant comprendre que ce n'était vraiment pas pour lui tendre un piège.

"Elle a changé. Je voulais t'en parler, mais le temps m'a manqué. Tu ne veux pas lui donner une chance ?"

Denise jouait son rôle à la perfection. Pas trop de larmes, mais suffisamment pour faire rougir ses petits yeux. Elle s'est forcée à ne pas répondre à l'agressivité de Sky et à rester concentrée sur sa détresse. Sky avait raison, Denise était extrêmement douée à ce jeu-là.

"Laisse-moi t'expliquer, s'il te plaît !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Six, sans le vouloir ou non, avait trouvé le bon argument pour mettre sous coupe le feu de la jeune fille.
Sky avait appris, à ses dépens d’abord, puis de vive voix par la suite, qu’Itembe avait bien l’intention de lui mettre la main dessus. Ce n’était pas une nouvelle pour elle. En revanche que qui que ce soit se fasse passer à tabac pour cette raison, par sa faute, ce n’était clairement pas dans ses objectifs. Même si elle se réjouissait assez égoïstement de savoir que Deniz s’était fait cogner, elle en portait aussi la culpabilité. Et Sky, malgré tout, avait bon fond. C’était un cœur de guimauve dans le corps d’une lionne.
Elle ramassa ses poings qu’elle plaça rageusement dans les poches de son sweet en peluche et tourna enfin les yeux vers Six.

- Ouais j’sais, dit-elle sur un ton plus posé. Angela m’l’a montré et quand j’suis allée faire un tour sur les serveurs de Libé, ils m’ont dit qu’il donnait même une prime pour moi. C’est dingue !

Connaître la vérité ne veut pas dire la servir à chaque fois. Sky pensait que Six ne mentait jamais par volonté, non pas par obligation, mais elle avait la certitude d’une chose : on ne mentait pas à Six. Si Deniz lui avait dit s’être fait maltraitée par les gars d’Itembe, alors c’était vrai.

- J’veux rien de cette pétasse. J’en ai rien à foutre de ses histoires…

Ce n’était pas tout à fait vrai. Sky était curieuse de savoir ce que Deniz allait lui servir.
Pour autant, il fallait bien que toute l’agressivité qui rongeait son frein s’extériorise pour qu’elle soit plus disposée à écouter. En se détournant, Sky donna un méchant coup de pied à une caisse qui passait par là, et mis le plus de distance possible entre elle et Deniz.
Le regard aussi noir que pouvait le lui permettre ses yeux clairs comme de l’eau, elle ne lâchait pas sa rivale.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
C'était un sacré exercice pour Denise de mentir en disant la vérité. Elle savait qu'en présence de Six, elle n'avait pas beaucoup de choix possibles qui s'offraient à elle. Elle devait faire attention et bien choisir ses mots. Le pire étant qu'elle utiliserait des vérités pour alimenter le tout. Six a lancé un regard aux garçons pour leur intimer de mettre les voiles, le temps que ça se calme. La distance que Sky mettait entre elle et Denise, celle-ci la réduisait.

Son visage de poupée rougit par les larmes avait de quoi attendrir Maren. Pourtant, elle aurait bien dû déceler la manigance. Mais peut-être que Denise y mettait vraiment du sien.

"Je sais que tout ce que je t'ai fait, c'était mal."

Ou alors, Denise ne mentait pas et se servait de ce dont elle avait honte - quelque part au fond d'elle - contre Sky. Parfois, il suffisait d'être très convaincant pour passer les mailles d'une Six fragilisée.

"Quelque part, je l'ai fait parce que... Parce que c'était plus facile de t'en vouloir. Ros me manquait tellement, j'étais furieuse. On aurait dit que tu t'en fichais, j'ai pas pensé un seul mot de ce que je t'ai dit ce jour-là. Je voulais tout ce que tu avais."

Six a croisé les bras pour s'adosser contre un mur et les observer.

"Je voulais que tout redevienne comme avant, mais je savais que c'était impossible, alors... Je me suis dit que si je trouvais une bonne raison de te repousser, je pourrai avancer sans regret. Sauf que j'ai toujours regretté la façon dont je t'ai traitée. Tu le méritais pas."

Elle a redoublé de larmes, le visage crispé par l'émotion.

"Sky... Tu étais ma meilleure amie. Tu me manques."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky pouvait difficilement répondre à ça. Elle devait bien lui concéder qu’elle-même n’avait fait aucun effort ni pour la retrouver, ni pour se réconcilier. Si elle doutait de la sincérité de la jeune femme, elle devait bien admettre qu’elle avait des circonstances atténuantes. Le départ soudain de Ros, sa mort ensuite, avait agi comme un révélateur de leurs dysfonctionnements. Et puis comment des écorchés pouvaient agir autrement qu’en s’entredéchirant ?
Toujours renfrognée mais silencieuse, les poings serrés dans les poches à lui en faire mal, elle jouait de la mâchoire pour ronger son frein.
Sky avait été le premier témoin des capacités de Deniz en matière d’émotion. Par là, elle se souvenait de ses subterfuges pour amadouer les vigiles. Quand les larmes ne suffisaient pas, et bon sang qu’elle était douée, elle passait aux suggestions jamais énoncées clairement des avantages que pouvaient accorder deux petites blondes en perdition. Sky avait été bonne élève mais n’avait jamais dépassé le maître. Qui plus est, Deniz avait ce physique doux et tendre et un visage d’ange. On lui filerait le Bon Dieu sans confession, le saint frusquin et le paradis avec.

- J’ai faim. On mange quand ?

Au moins, elle ne choisissait plus l’affrontement et quand bien même elle aurait tenu à y aller, Six veillait. C’était la soirée de l’italienne, c’était Noël et si elle ne faisait pas d’efforts là maintenant, quand les ferait-elle ? Et bon sang ! Elle allait se marier et elle n’avait même pas eu l’occasion de le dire ! Deniz l’avait privé de son petit moment jubilatoire…
Sky n’était pas encore prête à passer en mode « BFF The Return ».
Comme les Russes l’avaient fait avec les Américains au cours du 20ième siècle, il fallait attendre un peu pour le dégel des relations diplomatiques.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Six a soupiré et Denise a reniflé en essayant de sécher ses larmes. Si Tibor ne revenait pas, Harry et Vasile, en revanche... D'ailleurs, ce dernier a posé une main protectrice sur l'épaule de Denise. Si celle-ci voulait s'en débarrasser au plus vite, elle n'en a rien montré. Elle savait que Six était la tête qu'il lui fallait pour monter celle de Sky. Mais une seule alliée, ça ne suffisait pas. Il lui fallait d'autres appuis. Vasile s'était attaché à elle dès qu'elle était arrivée, découvrant que des vies tristes à son arrivée à Megalopolis. Six n'était pas très enthousiaste à cette idée, mais elle n'en avait rien dit. Elle essayait au mieux de ne pas fourrer son nez dans les affaires des autres !

"On mange bientôt. Aide-nous à préparer, on se mettra à table plus vite."

Et Six a incité Sky à se mettre aux fourneaux pour éplucher les patates que Denise avait ramenées. Vasile s'est alors remis à sa dinde aux airelles, quant à Harry, il a pris la place de Tibor pour regarder tout ce beau monde travailler dur, en grignotant un bout de pain. Denise, quant à elle, s'est montrée de bonne foi avec ses petits yeux plein de culpabilité. Elle s'est approchée de Sky, les mains jointes devant elle et lui a demandé d'une voix faible.

"Je peux t'aider ?"

Le tout en se passant une main sur les pommettes pour essuyer ses grosses larmes.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Vasile dégringola sur son échelle d’estime quand il eut un geste tendre pour Deniz. Non pas qu’elle demanda à qui que ce soit de prendre partie, mais qu’il puisse être aussi lamentablement subjugué par l’apparente fragilité et la douceur de Deniz lui donnait des relents gastriques.
Sky avait toujours envié l’image que la jeune femme renvoyait d’elle. La donzelle avait le look de la délinquante, le portait sur elle, et quand elles se faisaient piquer, elle écopait en priorité des menaces. Deniz, elle, passait pour la victime toute désignée, la pauvre chérie qui s’était perdue mais à qui on tendait toujours la main. L’une appelait à la compassion, l’autre à la punition. C’était injuste. Elles portaient toujours équitablement la responsabilité de leurs larcins, mettant à profit les compétences de chacune.

Sky s’attaqua aux patates sans broncher, le visage fermé et la mine boudeuse. Les pommes de terre firent les frais de sa colère et elle les pelait avec rage, mais il valait mieux ca que de cogner un sourire. Deniz s’avança prudemment faisait la démonstration de toute la bonne foi dont elle était capable.
Est-ce qu’elle pourrait desserrer les dents pour lui donner quelques mots ? Possible oui qu’elle y arrive et la blonde avait au moins marqué un point sur un sujet. D’amies, Sky ne comptait que Six. Elle avait misé beaucoup sur Angela mais pour un résultat décevant. Zee n’était qu’une copine de lycée… ce n’était pas des mondes qui les séparaient, mais des univers.
Deniz avait été la seule, la vraie, la meilleure amie qu’elle n’ait jamais eue.
Non seulement elle lui avait ouvert les bras quand elle était dévastée, l’avait habillée, l’avait consolée, lui avait offert son cœur sans rien lui demander en retour et l’avait toujours comprise avec une acuité déconcertante. Elles étaient du même bois, voyaient la vie de la même façon. Une sœur presque dont elle était si proche. Leur séparation douloureuse avait été un véritable deuil pour Sky et leur dernière rencontre lui avait ôté l’espoir d’un possible retour en arrière.

Elle tourna la tête vers elle quand elle lui proposa de l’aider. Quand elle vit son visage, tous ces souvenirs lui revinrent en mémoire et elle sentit son cœur se serrer à l’idée qu’elles aient pu être si proches et si rivales aujourd’hui. Ses yeux l’observèrent quelques secondes puis retournèrent aux patates.
Sky attrapa un autre couteau et le fit glisser vers Deniz.

- Tiens… fais gaffe il est super aiguisé.







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
En regardant le couteau tendu, Denise s'est vue le prendre et le planter dans la poitrine de Sky. D'ailleurs, pendant un moment, elle a vraiment cru qu'elle l'avait fait pour de vrai, tellement ça semblait si réel dans sa tête. C'était si violent, si soudain, qu'elle s'est fait peur à elle-même. Putassière, c'était une chose, mais était-elle une meurtrière ? Tout de même pas ! Alors pourquoi avait-elle eu de telles pulsions ? Son coeur battait à fort rythme et elle s'est assise à côté de Sky avec un sourire aussi franc que possible en essuyant sa petite joue mouillée et reniflant comme une pauvrette.

"Merci."

Lentement, elle s'est mise au travail sans plus un mot. Pousser le vice à se familiariser aussi vite avec Sky était une erreur, elle le savait. Elle savait également que cette entreprise lui prendrait bien plus qu'un repas de Noël. Il y avait plus que le fait de livrer Sky à Itembe, il y avait une sorte de vengeance, aussi. Sky finissait toujours par avoir ce qu'elle désirait. A en juger par cette bague à son doigt, sa fureur est revenue en flamme. Meme ça, Denise ne l'avait pas. Même ça, on lui avait retiré et interdit. Pour ce genre d'amour, elle avait failli passer aux assises. Et Sky s'en tirait avec tous les honneurs, en plus...

Elle l'avait faite, formée, accueillie, partagé sa tente et le peu de couvertures avec elle... Denise était furieuse. Jalouse et furieuse.

Dans un regard en biais, elle a avisé la veste de Sky et a reporté ses yeux sur les patates. A l'Enclave, elle avait un rôle à jouer. Et celui-ci devait être infaillible, parfait. Son sourire s'est agrandi naturellement et elle a légèrement relevé son épaule pour se montrer un peu fragile.

"C'est mon perfecto que tu as gardé ?"

Quelque part - elle se dut de l'avouer - cela lui réchauffait le coeur. Elle avait cru que Sky s'en serait débarrassé depuis tellement longtemps. Elle, l'aurait fait. Ou pas. A bien y réfléchir, elle avait gardé des petites choses de Sky, preuve que sa chanson à Six n'était pas que du flan. Oui, Denise voulait que tout redevienne comme avant. Ros en vie, Sky avec eux, Six, Elizabeth et Bip... Ils formaient une si joyeuse bande. Mais elle savait que jamais rien ne serait comme avant. Ses désirs étaient une chose, mais la réalité était toute autre.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky évitait de regarder Deniz. Le maelstrom de sentiments à son égard était bien trop confus pour qu’elle ait ne serait-ce que envie d’en parler et surtout pas avec elle. Elle ne savait même pas quoi lui dire et était encore moins sure d’avoir l’intention de lui dire quoi que ce soit. Les patates, c’était très bien. C’est finalement la jeune blonde qui ouvrit le bal, comme elle l’avait déjà fait.
Sky ouvrit les yeux, surprise.
Ce perfecto faisait partie de sa personne, de ce qu’elle était depuis bientôt trois ans et elle n’y prenait plus garde. Un peu comme lorsque vous enfiliez vos sous-vêtements. C’était une partie intégrante d’elle-même.
C’est alors qu’elle se souvient d’où il venait et elle fut surprise de l’avoir oublié.
Deniz, elle, n’avait pas manqué ce détail.
Elle avait relevé la tête et la regardait étonnée, avant de se reprendre.

- Euh… ouais. Ouais c’est celui que tu m’avais donné…

Depuis, Sky l’avait agrémenté à sa propre sauce et ses talents artistiques de « tatoutrice » laissaient vraiment à désirer, mais de cette manière, elle se l’était complètement approprié. Elle eut le sentiment de devoir se justifier et d’en dire plus.

- J’rentre plus dans tes autres fringues. J’ai grandi.

Juste les quelques centimètres qui avait suffi pour que les jeans soient trop courts. En revanche, elle devait encore avoir la petite robe courte à fleurs dans son fatras. Celle-là même qui avait motivé le vol le jour où elle avait rencontré Garin.
Elle sourit à ce souvenir malgré elle.

- J’dois avoir un ou deux tee-shirt en fait, et une robe. Tu sais ? Toute simple avec des petites fleurs bleus… j’ai pas acheté masse de fringues depuis. Enfin j’veux dire… pas acheter « acheter ». Juste que c’est le foyer qui m’habille quand j’ai besoin mais j’fais plus les magasins.

Depuis que Deniz et elle s’étaient séparées, Sky ne visitait plus les boutiques de vêtements. Cette robe qui l’avait conduite sur la moto de son chéri avait été la dernière et encore… ce n’avait été que par ennui. Même pas par intérêt.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a forcé un sourire sur ses lèvres aux souvenirs. Elle ne grandissait plus en ce qui la concernait. Mais elle se souvenait de sa garde robe changeante à l'adolescente. Surtout les hauts à cause de sa poitrine. Elle en était très fière, d'ailleurs et n'avait jamais peur de la mettre en avant !

"Elle te va toujours aussi bien !"

Quelques petits compliments bien placés pendant que Six ne s'occupait plus d'elles. Celle-ci avait même retenu Vasile de s'incruster. Quant à Harry, il connaissait suffisamment la cadette pour savoir que c'était à elle seule de gérer ça et, qui plus est, qu'elle était largement capable de se défendre le cas échéant. Pourtant, Denise grinçait des dents à l'idée que Sky ait toujours son perfecto. Bien qu'elle s'en fichait à l'époque, aujourd'hui, c'était quelque chose qu'elle voulait récupérer, comme si elle ne le méritait plus. Elles n'étaient plus amie, aussi, ce gage n'avait plus lieu d'être. Pour autant, Denise excellait dans l'art du masque, capable de ne rien laisser paraître de ses véritables émotions. Pas étonnant que Six se soit laissée aveugler par ce joli petit minois triste. L'idée que Sky puisse toujours voler dans les magasins la réjouit, toutefois. Elle a eu un léger rire en acquiesçant.

"Je vois ce que tu veux dire, ouais ! Les habitudes ont la vie dure !"

Sauf que Sky voulait dire qu'elle n'avait plus besoin de faire les magasins et Denise a senti une rage pousser dans son ventre. Même ça, elle l'avait. Son sourire est resté figé, toujours aussi lumineux derrière ses grandes boucles blondes. Il était temps qu'elle se mette un peu en valeur à son tour au lieu de laisser Sky l'écraser aussi impunément comme si elle, n'était qu'une sous merde de la Ville Basse. Pourtant, elle avait beau réfléchir, elle n'a rien vu. Qui plus est, elle n'était pas stupide au point de penser que Sky s'intéresserait à ce qu'elle avait à dire, ni même à sa vie.

"J'sortais avec un gars de la Basse, et sa mère m'emmenait parfois m'acheter des fringues neuves histoire de bien paraître les dimanche en famille, tu vois. Le truc bien chiant mais où tu bouffes à l'oeil, au moins."

L'art du mensonge... C'est de laisser les autres croire ce qu'ils veulent entendre. Mentir à Sky était beaucoup plus aisé. Et quand même elle répèterait à Six, pour cette dernière, ce ne serait pas un mensonge ! Perfide comme elle était, Denise jurait que Sky ferait son compte rendu à la grande soeurette dès qu'elle en aurait l'occasion.

"Et ben, on est passées devant Groomy's, tu sais, cette boutique de fringues au prix scandaleux dans laquelle on aimait piquer les petits trucs juste sous leur nez, un peu le level ultime du vol à l'étalage que si tu te fais pincer, c'est retour case départ sans empocher le fric..."

Elle a ri à ce souvenir. Une fois, elle avait même fait croire aux vendeuses qu'elle était enceinte avec une robe à 600 dollars sous le pull. Pretextant des contractions en se mettant à souffler bruyamment, elles avaient mis les voiles, ni vues, ni connues. De retour dans le présent, elle a ouvert de grands yeux face à Sky.

"Et ben ça a fermé. La directrice a claqué d'un cancer. Attaque cardiaque qu'elle a rencontré Dieu, la meuf. Ils bradaient les trucs à -70 -80... Honteux, même pas intéressant à piquer !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Pour être honnête ca faisait des lustres que Sky n’avait pas mis cette robe, non. Elle n’avait pas un dressing affolant alors elle devait bien être quelque part dans un de ses sacs mais où ? Qu’importe, elle n’avait pas vraiment envie d’épiloguer aussi en réponse, elle se contenta d’un « ouais… » tout en épluchant ses patates.
Sky n’avait pas délaissé la rapine, non, c’était la seconde chose qu’elle avait appris après « marcher », mais elle ne voulait pas prendre le risque de se retrouver devant le juge encore une fois et de foutre en l’air tout cet avenir radieux qui se profilait à l’horizon.
Elle eut un petit sourire et haussa une épaule.

- J’pique plus les fringues ou les trucs chers. Juste mes sucettes, des fois des vernis, tu vois…

« Nonobstant un Codex hein, mais celui-là j’ai complètement foiré » ajouta-t-elle mentalement pour elle. Ses yeux se tournèrent subrepticement vers Six qui veillait à côté.

- J’ai d’autres projets que de pourrir en taule pour des conneries.


Deniz se livra un peu plus sur sa vie récente même si ca restait de l’ordre de l’anecdote. Même accaparée par les tâches culinaires, elle l’écoutait d’une oreille.
Sky se souvenait de ce magasin et de l’audace de Deniz un jour qu’elles avaient attiré l’attention des vendeuses. Elle avait été sidérée par son culot et le fou rire qu’elles avaient eu en mettant les voiles avait valu toutes les robes du monde. D’ailleurs, elle ne se souvenait même plus de ce qu’elles en avaient fait. Comme d’habitude, elles avaient dû la porter une fois ou deux puis la refiler à une friperie quelconque contre quelques dollars.
Sky releva les yeux sur la blonde qui terminait son récit. Silencieusement elle éplucha encore deux patates puis en eut assez. Elle reposa le couteau, utilisa ses pieds qu’elle cala contre le rebord de la table pour écarter la chaise et sortit une sucette de la poche de son perfecto. Le bonbon dans la bouche, la capuche à oreilles d’ourson relevée sur la tête, elle paraissait plus jeune qu’elle ne l’était.
Finalement elle poussa un soupire bruyant et demanda.

- Qu’est-ce t’es allée foutre avec les gars d’Itembe ? Ces mecs faut les éviter j’te croirais pas si tu m’disais que tu l’savais pas. Même moi au chaud dans ce putain de foyer je le sais.







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Elle n'avait peut-être pas gagné la guerre, mais Denise percevait la possible victoire dans son entreprise. Déjà parce que Sky lui répondait sans animosité. Quand bien même ses réponses étaient froides et stériles, Denise y a perçu comme un chemin à emprunter, une ouverture que lui offrait Sky.

"Ouais, moi aussi."

Denise a pouffé de rire - mais assez jaune. Elle avait frôlé la taule, justement, en voulant faire le bien. Sky l'évitait en cessant de voler dans les magasins parce que son foyer chéri l'aidait. Denise a serré le couteau dans sa main, ainsi que les dents. Pour un peu, elle se serait coupée, de rage. C'était un excellent exercice, finalement, elle était forcée de se maîtriser, obligée d'apposer un filtre devant son visage pour ne pas s'emballer comme Sky en avait eu la démonstration à de nombreuses reprises.

Quand Sky s'est tournée vers elle, Denise ne s'est pas arrêtée de travailler et Harry a tourné la tête. Six s'efforçait de ne pas s'en mêler et Vasile veillait, à distance, distrait par une Six qui bavardait pour détourner son attention. Denise a dû se faire violence pour ne pas jeter le couteau - ou l'utiliser pour trancher la gorge de Sky afin qu'elle ferme sa grande gueule. Serrer les dents pouvait passer pour de l'application, tout au plus. Et elle a masqué le tout avec un sourire en coin.

"Ouais bah on a pas tous eu le choix d'un foyer, comme toi, tu vois. C'est super, t'es à l'abri, au chaud, t'as une maison, félicitations. Mais avec Bip, on se débrouille toujours. Je suis rien allée foutre avec les gars d'Itembe, c'est eux qui m'ont trouvée. Ton grand tout noir, ça fait un paquet de mois que j'entends parler et que j'évite le Queens, tu vois. Sauf que voilà, j'ai pas toujours le choix. Ils m'ont vue, m'ont prise pour toi, j'imagine... Y a pas mal de gonzesses de ma taille, blondes et tout qui ont disparu, dans le quartier. Quand ils m'ont chopée, un des types a dit que j'étais pas toi. Du coup, bah j'ai ri !"

Elle a haussé une épaule.

"Bah ouais, le gars il me dit que t'es recherchée, il me demande si je te connais et tout. Obligé, ça me fait rire. Je me suis énervée, je leur ai dit ouais, que je te connaissais, et tout ce que je pensais de toi. Ils m'ont demandé où t'étais, mais je le savais pas ! Ils m'ont pas crue, alors ils m'ont cognée. Devaient surtout être frustrés, les gonzes. Ils m'ont abandonnée là et j'ai couru comment j'ai pu pendant des kilomètres en me perdant dans le Queens jusqu'à les semer. Bref, c'est Vasile qui m'a trouvée et qui m'a fait venir."

Un peu de véracité dans les dires, ça permettait de donner du plomb à son histoire. Sky ne l'aurait jamais crue, sinon.

"Et puis au fil des jours, j'ai réfléchi. Je repensais à toi, puis nous, j'ai pris du recul. Me retrouver avec Six, ça m'a rappelé des trucs. Elle a été tellement gentille avec moi. Elle m'a offert asile, de la bouffe... De temps en temps, j'en ramène un peu à Bip, mais j'évite de trop sortir d'ici, le Queens, ça me foule les jetons, maintenant. J'ai demandé à Six si elle savait où t'étais, si je pouvais te revoir, pour essayer d'arranger les choses. Elle m'a dit qu'elle verrait ce qu'elle peut faire."

Il n'y avait rien de mystérieux, dans tout ça. Elle a continué d'éplucher ses patates sans relever les yeux. Cette impression de se prostituer pour arriver à ses fins, Itembe aurait intérêt à bien lui graisser la patte, parce qu'elle aurait la dalle en sortant !



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Au fur et à mesure que Deniz parlait, Sky commençait sérieusement à perdre en conviction. Incroyable qu’Itembe se donne autant de peine pour lui mettre la main dessus. Elle devait reconnaître qu’elle était plus vulnérable et accessible que Six mais il devait vraiment l’avoir mauvaise pour chercher de la petite blonde au petit bonheur la chance. Ou alors… il offrait une sacrée récompense et tous les junkies et pauvres types du Queen’s voyaient là une bonne occasion de se faire du blé. C’était certainement le plus probable.
Il fallait qu’elle se méfie quand elle allait à sa planque, même si elle n’y avait pas mis les pieds depuis un petit moment.
Elle léchait la sucette pensive, en proie à toutes ses questions puis son petit mélo de conclusion la tira de ses rêveries. Elle lui retourna un sourire fugace de politesse, les pieds croisés sur le coin de la table.
En se balançant sur sa chaise, elle enchaina aussitôt

- Il devient quoi Bip ? Il zone toujours avec les toxicos ?

Elle s’était toujours demandé ce qui avait pu le pousser à se retrouver à la rue avec eux : la drogue ? Les problèmes psy ? Les deux ? Quand elle repensait à lui, elle se souvenait plutôt des moments où il s’était montré assez entreprenant pour la mettre mal à l’aise, plutôt que ceux où il était charmant. Quelque chose l’avait toujours dérangé chez lui mais elle n’aurait su dire quoi.
Sky se passa la langue sur les lèvres avant de reprendre la parole.

- Si j’suis au foyer c’est parce qu’je suis mineure Deniz. C’est pas parce que j’ai plus de chance que toi. J’suis bonne pour la rue encore si j’me fais chopper à faire d’autres conneries, j’aurais pas de seconde chance. Ou la taule même…


Mais pour être honnête, Garin lui offrait aussi une troisième voie, elle le savait que trop bien. Elle ne jugeait pas utile de le dire à Deniz cependant.

- C’est cool que t’aies retrouvé Six. Et Vasile est un mec sympa même si je le connais pas beaucoup…

Se disant, elle tourna la tête vers lui. Six restait à l’écart mais Sky n’était pas dupe qu’elle veillait. Elle avait oublié combien la blonde pouvait être adorable. Sa colère refluait et elle se prenait à apprécier le sourire de Deniz et sa légèreté. Elle pouvait se souvenir de ce coup de poing dans les dents et de leur combat pour les ambres, il n’empêche qu’elle sentit son cœur se serrer aux souvenirs heureux qu’elles avaient partagés. Que n’aurait-elle pas donné pour qu’elles soient de nouveaux les sœurs qu’elles avaient été.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a haussé les épaules. Elle n'avait pas besoin de mentir pour parler de Bip, aussi, elle parlait un peu moins bas, un peu plus franchement, moins sur la réserve.

"Tu sais, Bip, il a pas beaucoup changé, mais il a pas eu la vie facile. Il s'est fait tabassé plusieurs fois, il cherche la merde, lui aussi. Je l'ai perdu de vue pendant un moment. J'ai essayé de me ranger, je suis rentrée chez mon père, tu vois. Sauf qu'il a pas compris - encore - quand j'ai commencé à sortir avec ce type de la Basse. Le gars avait une petite fille, une famille équilibrée, mais tu me connais, je sors jamais avec des enfants de choeur. Hey !" Elle a pouffé de rire. "Je suis quand même sorti avec le leader de Liberation, c'pas rien, non ?"

Elle a ri quelques secondes encore en secouant la tête, épluchant toujours les patates, même celles de Sky. Puis, elle a haussé les épaules.

"Et puis, comme d'habitude, je me retrouve seule, ça change pas. Mon paternel m'a viré de la baraque pour de bon, cette fois. Il voulait plus entendre parler de moi. Alors je suis retournée à la rue. J'ai retrouvé Bip et toxicos ou pas, du moment qu'il nous a fait un peu de blé, j'ai pas trop fait la difficile. Il m'a aidée quand j'en ai eu besoin - comme d'hab - alors je lui rends la pareille. Tu connais les codes de rue..."

Elle a pouffé de rire à nouveau, mais cette fois, plus par ironie, épluchant doucement sa pomme de terre.

"Ouais, bah t'as toujours eu plus de chance que nous, quand même. On te donne le bon dieu sans confession. Tout le monde croit ce que tu dis, t'es une fille bien, les gens le savent. La chance, on te l'offre parce qu'on sait que tu la gâcheras pas."

Elle a désigné Vasile d'un geste du couteau.

"Il s'en rendra bientôt compte. C'est un gentil gars. Un peu trop, même. Il a un accent bizarre, il est vraiment pas d'ici. Quand il se rendra compte que je vaux rien comparé à toi,e t que je suis qu'un nid à merdes, il détalera. Comme les autres. Faut que tu lui dises de faire attention à moi. Je suis pas une fille fréquentable."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Ca, elle ne pouvait pas le lui enlever. En matière d’emmerdes, Deniz avait aussi un beau palmarès. Là encore cependant, Sky était sur le point de tourner une page ou tout du moins, faisait tout pour. Deniz s’enferrait visiblement toujours dans les mêmes impasses.
Sur le coup, elle fronça les sourcils quand elle fit référence au leader de Libération, puis se souvint que Ros s’était fait passer pour leur chef quand il était mort.
Deniz ne soupçonnait même pas à quel point ce petit rigolo avait légué à Six une bombe atomique juste avant de partir et combien elle était passée à peu des emmerdes qui collaient au cul de la blondinette. Ca lui arracha un sourire.
Sourire qui s’élargit quand elle pensa, de fil en aiguille, au frère de Ros. Si Sky présentait Deniz à Hyun… avec un peu de chance la blonde le lâcherait plus. Avec un peu de chance Sky aurait trouvé là une manière toute personnelle de chier dans les bottes du chinois sans avoir l’air d’y toucher. Juste pour le plaisir.
Elle engouffra sa sucette pour fermer sa gueule et cacher son hilarité pendant que la jeune femme parlait.
Sky ne partageait pas son avis et à travers ses mots elle perçut l’image que Deniz avait d’elle. Une flle chanceuse ? Vraiment ? Le vent avait tourné depuis la concernant oui, mais chanceuse… mais la blonde était de celle qui ont trop de choses sur le cœur pour voir leurs propres qualités et mesurer leurs propres chances. Il était inutile d’épiloguer et Sky n’usa pas sa salive à tenter de la convaincre.
Elle tourna la tête en direction de Vasile quand Deniz le lui montra puis reporta son regard sur elle.

- J’crois qu’il est trop haut level en matière d’emmerdes pour qu’il ait peur des tiennes.

Elle ne connaissait pas son histoire mais les bribes de ce que lui avaient lâché Bogdan, Six ou même Tibor avaient suffi à ce qu’elle soupçonne des vérités plus noires que ses cauchemars.

- Il vient d’Europe. Des pays que je connais pas trop. Et puis ici, y’a personne de fréquentable, t’inquiète.

Sky inspira puis soupira. Elle cala la sucette dans le creux de sa joue puis se remit à éplucher les patates qui restaient.

- Si tu le revois… Bip… tu lui passeras mon bonjour. C’était un chouette type quand même…

Elle releva les yeux sur Deniz et demanda.

- C’est passé quoi avec ton type de la basse ? Il t’a fait un sale coup ?







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a haussé un sourcil. Elle ne s'était pas tellement intéressée à Vasile. Et pour cause, il ne l'intéressait pas, il n'était qu'un jouet entre ses mains. Elle a fait une moue dubitative en l'observant quelques secondes et s'est remise à éplucher les patates. Sky le connaissait donc mieux qu'elle. En fait, elle était chez elle ici, plus qu'elle. Denise a perçu ça comme une autre victoire sur elle. Une pierre de plus sur son édifice d'ode à la mise à mort de Sky. Elle n'a rien ajouté. Elle avait du mal à croire que Vasile puisse être bercé plus près des emmerdes que toutes les deux réunies, mais comme Sky l'avait fait remarquer, Denise était loin de se douter de quoi que ce soit. Comme elle, elle n'a pas usé sa salive pour rien et n'a rien dit.

"Je lui dirai."

Ou pas. Ou alors, elle comptait passer son message à Bip, oui, mais pour une bonne tranche de rigolade. Elle avait hâte de le retrouver pour lui dire tout ce qu'elle savait et médire, maudire, pester, cracher sur le dos de la blondinette joyeuse avec lui. Tous les deux, ils s'écrouleraient de rire en l'imaginant dans une robe de princesse, telle Cendrillon jusqu'à minuit avant que sa citrouille ne vienne briser ses rêves de midinette.

C'est une pensée plaisante que Sky a brisé en revenant sur le sujet d'Erik. Denise a alors haussé une épaule en serrant les dents, essayant tant bien que mal de maîtriser ses gestes pour ne pas se couper bêtement.

"Non."

Où qu'il soit, elle le savait tiré d'affaire. Elle n'avait pas cherché à le retrouver, mais lui non plus. Etait-ce une rupture avec tout ce qu'elle avait traversé pour lui ? Pour autant, il ne l'avait pas balancée non plus, elle l'aurait su. Encore que sa description en matière de recherche était plutôt fidèle. Et si...

"Pas envie d'en causer."

Pour éviter un geste de rage, elle a lâché son couteau et a préféré ramasser les épluchures pour les jeter.

"Et toi ? C'est quoi ce truc à ton doigt ?"

Elle l'a regardée avec un sourire doux. Denise se faisait déjà un régal d'en savoir plus sur ce prince charmant qu'elle pourrait éventuellement décapiter à sa manière.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky perçut le changement d’humeur. De volubile la blonde était devenue taciturne et visiblement elle évitait le sujet. Au moins, elle avait la simplicité de lui dire. Sky restait quand même méfiante sur les aventures de Deniz qui auraient sans doute été digne d’une série sur plusieurs saisons. Son mec ne devait pas être du genre monsieur tout le monde même si sa famille semblait l’être selon les critères de Deniz. Ca restait encore à prouver.
Elle la regarda jeter les épluchures et Sky croisa les bras sur la table pour poser son menton dessus, la sucette qui jouait sur sa langue.
La blonde non plus n’avait pas manqué de noter la présence de l’ambre à son doigt. En fait, ce n’était pas franchement surprenant. Ca pouvait l’être de Harry. En général les hommes étaient bien moins attentifs à ce genre de détails… mais pas d’une donzelle comme Deniz.
Sky posa les yeux sur sa main et retourna son sourire à la jeune femme. Elle n’avait pas vraiment envie de lui exposer son bonheur à la figure étant donné ce qu’elle venait de lui dire sur son mec à elle. Elle ne voulait pas faire l’impasse non plus. Du coup elle répondit avec retenue.

- J’suis fiancée.

Elle se redressa et montra ses doigts.

- Celle-là, dit-elle en indiquant la bague en trombone dont elle n’avait aucunement l’intention de se séparer, pas plus que l’autre, c’était l’entrainement. Et celle-là, en montrant la bague de fiançailles, c’est la vraie demande en mariage.

Sky admira les bijoux quelques secondes avant d’ajouter pour une précision inutile

- On se mariera quand je serai majeure. Là on peut pas encore. Mais bientôt. J’ai 18 ans fin mars !







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise s'est essuyé les mains avec un sourire amusé. Les trucs de filles, c'était un terrain facile. Tout le monde l'y attendait. Ca glissait tout seul.

"Ouah. Ca, c'est de l'engagement. Il est mignon ?"

Elle est revenue s'asseoir à côté d'elle pour reprendre ses patates et a dodeliné de la tête, malicieuse en se penchant vers elle, tout sourire éclatant.

"Il fait ça bien ?" Et puis elle a grimacé. "J'espère qu'il garde pas ses chaussettes..."

Vraiment, un terrain plus qu'aisé pour elle. Elle a pouffé d'un rire cristallin en découpant les patates épluchées.

"Il t'a demandé quand, comment, avec quoi ? Je veux tout savoir ! Comment s'appelle ton prince charmant ?"

Sa curiosité n'était pas nouvelle, elle était même parfois lassante tant elle s'intéressait à la vie des autres avec malice. C'est son côté pimpant, plein de vie et dynamique. Si Denise ressent énormément de colère en elle, elle l'a toujours extériorisé avec humour, joie et affection. C'est sûrement pour cette raison que Sky est restée un long moment à ses côtés, malgré ses quelques accès de maléfices. Elle pouvait encore se montrer violente, mais c'était suffisamment ponctuel pour être considéré comme un grain de folie.

"Ton soda."

Denise a relevé les yeux pour voir la canette de soda que Vasile lui tendait. Elle a illuminé son visage d'un sourire, répondant à celui du roumain.

"Merci..."

Il a regardé Sky, comme pour se faire l'avocat du diable.

"Elle déteste la bière."
"Et n'importe quel alcool, en fait..."
"Vas'."

Il a relevé les yeux à son tour pour voir Tibor sur le pas de la porte qui l'appelait et, une fois les garçons éloignés, Denise a pouffé de rire en replongeant le nez dans ses patates. Ne connaissant pas le degré d'affection entre Tibor et Sky, elle n'a rien dit. Mais en son fort intérieur, autant qu'elle détestait l'un, elle ressentait la même chose pour l'autre. La façon qu'il avait eu de la repousser, naturellement, pour mettre le plus de distance entre elle et Sky... Il lui apparaissait déjà comme l'homme de main de Six, alors vu le rang de la petite protégée, elle n'irait pas planter ses crocs dans Kevin Costner.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Evidemment qu’elle voulait tout savoir. Demandez à un aveugle s’il veut voir. Deniz n’avait pas changé ou alors pas vraiment. Ce qui laissait supposer qu’il y aurait toujours la possibilité que la blonde redevienne la pire des connasses en quelques secondes. Sky aurait pu continuer de se montrer méfiante et entretenir sa colère mais non seulement ca lui aurait demandé beaucoup d’énergie mais en plus c’est elle qui serait passée pour la mauvaise. Et puis Deniz avait sans doute aussi envie qu’elle, tout au fond, qu’elles retrouvent un peu de leur complicité et elle devait bien reconnaître qu’elle déployait des efforts considérables pour ce rapprochement. De toutes manières, Sky ne ferait rien pour gâcher le Noël de Six.
Elle haussa les sourcils et ôta la sucette de sa bouche pour être plus claire.

- Evidemment qu’il est canon, je me tape pas des plots !


Remettre en cause ses goûts, comme ca, non mais oh ! Pour le reste, ca ne regardait qu’elle, Deniz n’avait pas besoin de savoir.

- Il s’appelle Garin. Il m’a demandé quand on a fait notre Noël à nous, la semaine dernière. J’m’y attendais pas trop…


C’était le moins qu’on puisse dire. En vrai elle ne pensait même pas que c’était le genre de trucs dont il pouvait spontanément avoir l’initiative, même si lui avait déjà parlé de sa volonté de fonder une famille.
Elle en aurait peut-être bien dit un peu plus quand même mais Vasile les interrompit. Le cerbère italien avait dû lâcher un peu de lest. Sky lui retourna un sourire entendu quand il lui fit part des gouts de la blonde puis tourna la tête en direction de Tibor… qu’elle avait cru déjà loin. Comme à peu près toujours en fait pour résumer. Quand ils eurent tout deux disparus, elle reprit pour Deniz

- Il a pris bonne note de tes petites habitudes je vois…


Le comportement de Vasile depuis le début en disait long sur ses intentions avec elle. Pas sure en revanche que la blonde les partageait mais hey, qui sait.

- Qu’est-ce qui te fait rire ?
lui demanda-t-elle.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Quand Denise m'a dit ça, je me suis demandé pourquoi Sky n'avait pas menti au sujet du nom de Garin. Quand on réfléchit, c'était du pain béni pour la blonde. Quand bien même à ce moment-là, elle n'imaginait pas l'or qu'elle avait dans les mains, ça ne saurait tarder. Le nom lui était inconnu, mais il ne le resterait peut-être pas bien longtemps.

Au plus profond d'elle-même, alors qu'elle tournait la tête pour voir Vasile avant qu'il ne disparaisse, elle s'est perdue à s'imaginer avec quelqu'un comme lui. Il lui a souri, auquel elle a répondu, puis il s'est effacé avec le cerbère. Un gentil garçon qui prenait soin d'elle, sans vraiment d'arrière pensée, qui avait envie de la protéger, c'était énorme pour Denise. Son sourire était même sincère. Et son rire très adolescent. Elle en portait même les rougeurs sur les joues.

"J'ai du mal à voir le level d'emmerdes pour ce type. Il est tellement..."

Elle a lâché ses patates pour regarder dans le vent avec un demi sourire attendri - Denise n'est pas dénuée d'attentions, loin de là... - et elle a haussé une épaule.

"Si gentil ! Il me fait rire. Il me raconte des blagues. Je les comprends pas toutes, mais il a l'air de s'en foutre pas mal. Les mecs, du moment que tu ris, qu'ils soient d'ici ou d'ailleurs, c'est une victoire. J'en sais rien." Elle a haussé une nouvelle épaule et a laissé ses cheveux retomber sur son visage en se tassant sur elle-même. "Il me rappelle Ros', des fois. Je me sens bien avec lui. Il prend soin de moi, ça fait du bien. J'aimerais le repousser, mais j'avoue, j'arrive pas. J'aime ce que je vois dans son regard. J'ai l'impression d'exister, un peu, c'est plaisant."

Elle a secoué la tête pour renvoyer ses cheveux en arrière et s'est humecté les lèvres pour regarder à nouveau Sky sans se départir de son sourire.

"Vous allez faire ça où ? Plage, montagne ? Allez, du détails, je vis par procuration, là !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky suçotait sa sucrerie, dubitative quant aux techniques de drague déployées par le roumain. Elle haussa un sourcil et se demanda si les bravades qu’il lui avait servies l’heure d’avant étaient vraiment efficaces. Visiblement oui. En même temps, elle estimait que Deniz était une proie facile. Si vous trouviez les bons points sensibles, ca marchait surement. D’ailleurs, elle-même le confirma quand elle revint sur Ros’. Sky devait bien admettre que quand le chinois était encore avec eux, la blonde était adorable, vivable et plein de trucs en « able » qui ne rimaient pas avec « détestable ».
Ros avait eu une bonne influence sur elle, c’était indéniable.
Elle poussa sur ses pieds, toujours sur le rebord de la table, pour faire balancer sa chaise. Deniz posait de bonnes questions et elle n’y avait pas encore réfléchi. Au moins elle et Garin étaient raccords sur un truc.

- On fera ca discret. On n’est pas très fête de la Haute tu vois ? Et puis lui comme moi, on a de bonnes raisons de pas trop la ramener. Ca empêche pas qu’on s’aime mais ca empêche pas non plus d’être un peu prudent.

Sky soupira et reposa ses pieds sur le sol. Ses yeux se perdirent dans le vague.

- On aurait bien aimé une plage de sable blanc, au soleil… un jour ouais, mais pas maintenant. La plage c’est bien… sont moins belles à Megalopolis mais c’est déjà bien. Pour l’occase je mettrai une jolie robe, tu vois ? Une comme y’avait chez Groomy's mais en mieux.

Elle fit la moue puis un sourire fleurit sur son visage.

- Et puis y’aura du champagne. C’est super bon, t’as jamais gouté ?
demanda-t-elle avec enthousiasme avant de se souvenir. Ah non c’est vrai… pas d’alcool.

Sky haussa les épaules et reprit pour elle-même

- Et un beau gâteau plein de crème….






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Plus Sky parlait, plus la jalousie de Deniz grandissait. Pourtant, que son amie se livre un peu lui a donné la motivation de continuer. Quelque part, Sky s'apaisait. Même si c'était minimum, c'était une vague sur laquelle Denise tenait à surfer. Un fil à ne pas lâcher. Tout cet amour, juste pour elle, l'aînée était en rage intérieure. Pourquoi pas elle ? Et pendant que Sky faisait amende honorable, elle, échappait au FBI. Rien que ça. Toujours est-il que l'enthousiasme de Sky a agrandi son sourire, quand bien même son haussement d'épaules lui a donné des frissons dans les poings. Ce dédain, elle s'est souvenue à quel point elle le détestait. Conservant son sourire, Denise a secoué ses boucles blondes.

"J'aime bien le champagne ! Disons que je ne bois pas d'alcool en général, mais je ne vais pas refuser une coupe pour célébrer quelque chose d'aussi important qu'un mariage ou un truc du genre, du vois ! Surtout que bon, ça coûte cher cette merde ! Je vais pas dire non à des billets verts avec des bulles, quoi !"

Denise n'était pas non plus une incapable. Pour ça, Sky ne l'avait pas devancée, ce n'était pas quelque chose avec laquelle la jeune blondinette pouvait la dominer. Beaucoup de choses, mais pas le champagne.

"En tout cas, j'espère que ce sera le plus beau jour de ta vie !"

Ou de ce qu'il en resterait. D'ici là, Denise espérait bien avoir rempli sa mission...

"Après, pour ton mariage, tu peux peut-être taper dans un truc plus cher, tu vois ? Je t'en piquerai une, si tu veux ! Ce sera mon cadeau ! Une bleue !"

Et elle a ri à sa 'blague'. Elle ne s'invitait pas au mariage, toujours était-il qu'elle projetait déjà d'être encore là, dans le paysage, à ce moment-là. C'était un pas de plus qu'elle faisait pour Sky et elle ne se fatiguait pas, sachant pertinemment qu'il en faudrait plus que ça pour amadouer la jeune rebelle.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Deniz donnait bien le change car elle ne laissait rien paraître de la jalousie qui la rongeait. Sky se surprit même à apprécier l’intérêt dont elle faisait montre à son égard et qu’elle estimait comme une réelle volonté de revenir à de meilleurs sentiments. La blondinette était ce qu’elle était. La rage pouvait flamber en elle comme un feu de joie mais elle avait bon fond et bon cœur et elle ne rejetait jamais une main tendue. Quand même Angela viendrait lui chanter la même chanson, elle lui pardonnerait tout sans lui en tenir rancune.
Le chemin que Deniz avait à parcourir pour en arriver là était encore long mais elle était sur la bonne voie.
Toujours se balançant sur sa chaise, elle leva un index approbateur sur la jeune femme.

- Ouais t’as raison ! C’est bon au moins parce que ca vaut une blinde alors ca mérite des efforts. Mais c’est bon même sans ca…


Elle aurait bu des diamants même si elle pouvait, ne serait-ce que pour leur prix. Deniz partageait ce gout du luxe. Elle partageait même plus que ca. Leur amour des bijoux était commun. Et des robes de prix aussi. D’ailleurs elle rebondit sur la question de la tenue de la mariée avec humour et Sky haussa les sourcils avant de rire.

- Bleue ? Pourquoi bleue ? Ta couleur préférée… hmm ?

Et puis elle eut un doute. Une robe plus chère ? Carrément dans la Haute ou bien ?

- Tu penses à un magasin en particulier ?







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
"Ma couleur préférée ?"

Denise a éclaté de rire en se retournant vers Sky, comme deux bonnes vieilles copines. Elle retrouvait ce ton naturel et amical, oubliant leurs divergences.

"Non, tu sais, pour un mariage, pour qu'il porte bonheur, on doit t'offrir quelque chose de bleu, de neuf, d'ancien et d'emprunté. Ca peut être plusieurs objets, mais souvent, les demoiselles d'honneur combinent tout ça en un porte jartelles. Paraît que ça porte bonheur, aussi."

Elle a haussé les épaules sans se départir de son sourire. Six, qui suivait la discussion de loin sans écouter le babillage de Harry, les a regardée discrètement avec un sourire en coin. Denise, quant à elle, a soulevé une cheville pour la caler sous sa cuisse, la tenant fermement à deux mains.

"Je sais pas trop quel magasin, c'est quand même pas un bikini, mais ça se réfléchit ! Après, on peut aussi en prendre une claire et la teindre. on peut la personnaliser avec des trucs aussi ! Genre on peut coudre des petits papillons ou ce que tu veux, je sais pas." Son sourire s'est élargi en haussant une épaule. "Enfin, tu vois, t'as le choix. Avec trois fois rien, tu peux faire un truc qui sera unique pour aller avec un jour unique. T'en penses quoi ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky secoua la tête, sa sucette avec.

- Non je savais pas tous ces trucs. En même temps c’est un peu comme le champagne, j’y connais rien en mariage.

Elle fronça les sourcils et réfléchit. Elle se demandait si ca leur porterait malheur qu’elle ne suive pas ces recommandations. Ca, c’est un truc qui la rendait carrément nerveuse. Elle n’aimait pas attirer le mauvais œil inutilement. Deniz avait peut-être raison, il faudrait qu’elle y fasse attention. Même si hey, en matière de porte bonheur, il leur en faudrait sans doute un cargo entier pour assurer leurs arrières.
La jeune blonde se projetait plus qu’elle ne le faisait mais dans ses rêves de midinette, Sky imaginait plutôt une longue robe blanche comme dans les films. Enfin en tous cas elle avait le temps voir venir, c’était pas non plus demain.

- J’sais pas, répondit-elle en haussant les épaules, j’verrai. En fait j’suis jamais allée à un mariage non plus…


Elle regarda autour d’elle pour voir où en était Six mais l’italienne n’avait pas déserté contrairement aux garçons.
Les deux jeunes filles s’occupèrent de mettre les pommes de terre épluchées à cuire.
Sky termina sa sucette et reporta son attention sur la bière qu’elle avait à peine entamée avec tout ca. Elle en buvait autant parce qu’elle n’avait pas l’âge que par gourmandise.
Au milieu de la cuisine improvisée mais approvisionnée de l’italienne elle trouva un paquet de chips qui lui calerait un peu l’estomac en attendant le repas.
Sky ouvrit le paquet et le posa sur la table autour de laquelle Deniz et elle avaient échangé. Un paquet de chips comme calumet de la paix, pourquoi pas. La weed ce serait pour plus tard, en dessert.

- D’où t’avais tout ce fric la dernière fois qu’on s’est croisé ?


Ca c’était une question qui la démangeait depuis le début. Quand elles trainaient ensemble c’était Sky qui se chargeait de trouver du blé en utilisant son pouvoir mais Deniz était négative. A sa connaissance, et du peu qu’elle voyait, Deniz n’avait pas gagné à la loterie.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a haussé une épaule. Pour ce qu'elle en savait, elle non plus n'y connaissait pas grand chose. Mais dans son amour de tout ce qui était cher, ça l'avait tout de même suffisamment intéressée pour passer du temps devant les vitrines de robes de mariage. Et elle en avait vues des plus somptueuses. Pour autant, elle ne voyait vraiment pas Sky en enfiler une. C'était... Bizarrement anachronique, allez savoir pourquoi elle pensait ça.

"Bah regarde des magasines. Tu verras. Y a plein de versions, mais à toi de faire ce que tu veux. Ca te donnera surtout une idée de ce qu'il ne faut PAS faire. A savoir : ce que tout le monde fait."

Elle a grimacé, comme si jouer les moutons, très peu pour elles. Dans son souvenir, Sky était aussi anti conformiste qu'elle ! Quant à sa question, Denise a mis un moment avant de percuter de quoi elle parlait et quand était-ce la dernière fois qu'elle avait vu Sky. Ah oui, la bijouterie.

"Bah je l'avais chourré !"

Quelle question... Elle a haussé une nouvelle épaule à Sky. Ce qu'elle n'a pas dit, c'était à qui. Mais elle n'était pas du genre à donner le bâton pour se faire battre. Et puis elle a ri doucement, comme si ça tombait sous le sens, ce qui était le cas, il faut le dire.

"Où est-ce que j'aurais pu trouver un blé pareil ?"

Alors que Vasile revenait, Six s'est tourné vers lui.

"Tibor n'est pas avec toi ?"

Le Roumain, en train de crognoter un bout de pain, s'est retourné pour voir derrière lui, les sourcils hauts, comme si Tibor était invisible, à côté de lui et il a haussé les épaules.

"Nan. Il a dit qu'il allait voir Bogdan. Noël ça a jamais été trop son truc et je crois que y a trop de monde pour lui."
"En même temps, c'est quoi son truc à ce type ?"

Denise a regardé l'assemblée avec un demi sourire amusé, essayant de ne pas être trop garce et que l'on croit qu'elle le critiquait. Pour autant, Six savait que, Denise ne faisant pas exception, Tibor n'aimait pas grand monde. Et le grand monde lui rendait bien. Harry a regardé Six qui n'a d'abord pas compris. Puis, elle a secoué la tête.

"Me regardez pas comme ça, j'en sais foutre rien, c'est Sky qui le connaît mieux que tout le monde."

Et Harry de tourner la tête vers Sky.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky hocha brièvement la tête à la réponse de Deniz. Cet argent, elle l’avait piqué oui, ca semblait évident maintenant qu’elle le disait. Compte tenu du prix des bijoux elle s’étonnait surtout qu’elle ait vraiment voulu le dépenser juste pour la faire chier alors qu’elle n’en avait aucune utilité, qu’elle n’aimait peut-être même pas ces dormeuses.
Qu’importe. La blonde lui disait bien ce qu’elle voulait après tout, elle faisait la même chose.
Vasile revenait seul et n’échappa pas aux questions de Six.
Tibor allait et venait comme le vent. Un peu au gré des bourrasques aussi.
La blondinette piochait dans les chips maintenant qu’elle avait fini sa sucette et n’avait pas particulièrement l’intention de participer à la conversation.
Pourtant elle surprit le regard de Harry qui avait écopé d’un retour peu satisfaisant de la part de l’italienne.
D’abord elle haussa les épaules.
Que Six puisse dire ouvertement qu’elle était la plus à même de le connaître la surprenait. Son passé avec lui était assez restreint par rapport à leur histoire commune. Ce qu’ils avaient partagé avait été intense mais était-ce suffisant pour dire qu’ils se connaissaient mieux ? Peut-être. Sans doute.
Sky déglutit et se racla la gorge.

- Tibor il sait pas faire autrement que de faire ce qui doit. J’veux dire… c’est compliqué. C’est pas qu’il aime pas les gens, c’est juste que les gens lui servent à rien. Enfin j’sais pas comment l’expliquer…. Et puis ca dépend des gens en plus…

Elle se gratta la tête et haussa les épaules encore une fois.

- Il s’est marré une fois. Spontanément j’veux dire…

Sky sourit au souvenir.

- On était… On…, commença-t-elle hésitante avant de reprendre, quand on a squatté ensemble un peu, dit-elle à l’adresse de Deniz, pas loin d’ici d’ailleurs. C’était cool comme coin, tranquille et discret et y’a des junkies qui y trainent la nuit. La plupart du temps ils sont défoncés et on les entend pas mais, j’sais pas, c’te nuit là y’en a un qui a du se prendre pour un explorateur. Il s’est pointé comme une fleur juste à côté de notre campement improvisé. Tibor a disparu…

Elle serra les doigts et les ouvrit soudainement, mimant un objet quelconque qui se serait évanoui dans les airs.

- …comme il sait faire tu vois, dit-elle à Six cette fois ci. Pendant cinq minutes, il s’est amusé comme un gosse avec ce pauvre toxico à lui faire croire qu’il avait à faire avec un fantôme. Le type a détalé complètement paniqué. J’crois même qu’il s’est crouté dans les vieux escaliers à moitié démolis.

Sky haussa les sourcils, affichant un sourire amusé.

- Tibor est revenu, mort de rire. J’veux dire Tibor mort de rire quoi. Le truc qui a dû lui arriver deux fois dans sa vie.

C’était assez rare pour être souligné, même s’il n’était pas avare en sourire quand il était avec des gens dont il se sentait proche.
C’est de nouveau vers Deniz qu’elle se tourna.

- Tibor c’est un animal sauvage que t’arriveras jamais à apprivoiser. C’est même pas la peine de perdre ton temps à ca. L’avantage, c’est qu’il est sans surprise. Tu attaques, il riposte. Tu le menaces, il montre les dents. Tu lui files à bouffer, il est reconnaissant.

Et très sérieusement elle ajouta

- Tu lui fais des câlins, il remue la queue.

Et elle explosa de rire avant de conclure d’un « non j’déconne ».
M’enfin avec tout ca, elle continuait de se demander pourquoi il avait été aussi attentionné avec elle, pourquoi il lui avait sauvé la vie. Sky refusait d’admettre que c’était purement par stratégie alors que ce semblait être l’évidence. Curieusement, elle en aurait été trop déçue, peut-être même blessée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Tout le monde a éclaté de rire, en vérité. Même Six ne s'est pas uniquement contentée d'un sourire amusé en coin. C'était toujours plus facile de se moquer de Tibor lorsqu'il était absent. Encore que, même présent, il ne réagissait même pas. Ce qui, pour quelqu'un de moqueur comme Vasile, n'était pas drôle. Néanmoins, Harry a haussé les sourcils en désignant Sky et sa bonne connaissance de Tibor. Six a joué d'une épaule en posant de la vaisselle sur la table.

"Je t'ai dit, à Sky, il parle. Je te parie qu'il a passé plus de temps avec elle depuis qu'il est à Megalopolis, qu'avec nous. Si je le connaissais pas au moins un peu, je dirais qu'il l'a dans l'oeil."

Denise a grogné d'un rire en mettant un morceau de pain dans sa bouche.

"Bonjour l'angoisse."

Six a accentué son sourire et Vasile a continué de rire en lançant un petit pois sec en l'air avant d'ouvrir grande la bouche pour le gober.

"Dix ans sans le voir et c'est comme s'il n'avait pas changé ! Même de mémoire de gamin, c'était pas un rigolo à 10 balais."

Denise a tapoté l'épaule de Sky du dos de sa main pour attirer son attention.

"T'es sérieuse, t'as vécu avec ce type ? Comment t'as survécu ? Je veux dire, il parle pas, et quand c'est le cas, je pige un mot sur deux."
"Tibor n'a jamais été très doué avec les langues."
"Et alors, moi non plus, et moi on me comprend !"
"Nan, mais Sky elle aime l'éclate et s'amuser... Comment t'as fini avec ce genre de gars ? Je veux dire, c'est quoi qui t'a attirée chez lui À LA BASE ?"
"C'est sûrement son charme nordique. Les nanas kiffent les Vikings."
"Quoi, Sky est sortie avec Tibor ?"
"Mais NON !" Harry s'est pris un coup sur l'épaule. "Vous n'êtes qu'une bande de nuls. Et on arrête de parler des absents ! Ce n'est pas poli et je vous signale qu'il pourrait être là, vous le sauriez même pas. Moi oui... Mais pas vous. Alors... Chut." Elle allait pour se détourner pour faire autre chose, et puis elle a finalement ajouté. "Et puis j'vous f'rais dire qu'il s'est amélioré en langues."

Harry a haussé un sourcil, regardé Six qui tournait le dos, les joues écarlates, puis il porté sa curiosité sur Sky, afin de parler à Vasile.

"Vas', je crois qu'il est temps pour nous de laisser ces jeunes dames causer entre nanas. Moi, je veux rien savoir !"

N'était-ce pas ces petites soirées, légères, calmes et complices, qui manquaient à Sky, comme à Denise ? Cette dernière ne quittait plus son sourire, des plus sincères. Bip, c'était bien gentil et Itembe la payerait sûrement très cher pour toutes les informations qu'elle récoltait au jour le jour... Mais ces moments passés en bonne compagnie étaient inestimables pour elle. Un jour, elle devrait à nouveau leur dire adieu, mais il a préféré ne pas y penser. Denise est quelqu'un qui vit au jour le jour et ne se pose des questions qu'au moment de chercher une réponse, et pas avant.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky fut contente de son petit effet et pour tout dire, cela contribua largement à ce qu’elle se détende aussi. La méfiance était une chose, être sur la défensive une autre. Tout le monde voulait passer un bon moment et même si Tibor en faisait les frais, au moins, d’une certaine manière, il contribuait à ce qu’ils passent un bon noël.
Elle se tourna vers Deniz quand elle lui demanda s’ils avaient vraiment vécu ensemble et pourquoi. Son sourire s’altéra un peu malgré elle à vrai dire. C’était un souvenir désagréable, cuisant, dont elle ressentait parfois la détresse lui revenir comme une vague quand elle ne s’y attendait pas. Cet intense sentiment d’abandon qu’elle avait ressenti cristallisait toutes ses terreurs les plus primales. Et parfois, quand elle dormait mal, si elle ne se souvenait qu’extrêmement rarement de ses cauchemars, elle conservait cette sensation.
Que répondre pour être sincère ? Ce qui les avait réunis ? La mort… la sienne en l’occurrence.
Elle plongea la main dans le paquet de chips et soupira brièvement.

- On était au même endroit au même moment. On a les mêmes gouts pour la déco intérieur !


Autour les échanges fusaient et les spéculations aussi.
Sky fronça les sourcils et jeta ses chips sur Harry avant même que Six n’intervienne avec sa propre réplique.

- J’vais m’marier j’te f’rais dire alors arrête de dire des conneries !

Elle se tourna vers Vasile.

- Ca a rien à voir, vous dites que des conneries !

N’empêche que pour définir ce qui les unissait tous les deux, ca lui secouait pas mal les méninges. Elle était bien incapable de même un mot sur leur relation. Elle se souvint de ce qu’il lui avait dit au milieu des quelques phrases échangées.

- On est de la même meute.

Voilà. Ca rejoignait bien toutes les analogies qu’elle avait pu faire jusque-là. Et puis ca couperait le cours aux idées trop imaginaires. Six semblait avoir bien plus à dire sur le sujet. D’ailleurs les garçons prenaient la fuite, et la blondinette se resservi en chips. Une fois qu’ils eurent vidé les lieux, elle haussa les sourcils et demanda à l’italienne.

- Tu lui donnes des cours de langues ? Lesquelles ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
"Attends, je veux savoir ! HEY !"

Mais Harry entraînait déjà Vasile loin de la pièce

Une fois seules, Denise a essayé de ne pas rire, grognant dans sa barbe. Elle avait très bien compris l'allusion, mais ce qui la faisait le plus rire, c'était l'innocence de Sky. Non qu'elle riait à ses dépends, mais cela lui conférait une complicité avec Six qui lui était nécessaire. Encore qu'à ce stade, elle ne réfléchissait plus, elle vivait, tout simplement. Elle savait que face à l'italienne, elle avait intérêt de faire attention. Quoi de plus véritable que de se laisser porter, sans réfléchir, par ce qui se passe autour de soi ? Oubliant par conséquent sa haine envers Sky et la véritable raison de sa présence, il lui était nettement plus facile d'en faire abstraction. Par conséquent, ses gestes et ses mots étaient d'autant plus sincères et vrais.

Tirant légèrement la langue, malicieuse, Denise a donné un petit coup de coude à Sky, puis elle a repris en piochant dans les chips. En désignant Six qui ne se retournait toujours pas, elle a tiré la langue.

"Des cours d'italien, j'parie."
"CHUT !"

Quand Six leur a refait face, elle était pivoine.

"C'était juste comme ça, sur le coup de la discussion. Ca ne signifie rien. Rien du tout. En tout cas pour lui."

Des questions, Denise en avait un sacré paquet. Mais pas en présence de Sky. D'une part car elle ne souhaitait pas mettre la blonde en position de force par rapport à elle - en sachant plus de choses qu'elle - mais aussi parce qu'il s'agissait de moments privilégiés avec Six. Cette dernière, autant que Sky, était une cible à entretenir, et elle ne mélangeait pas les deux.

Et plutôt que de laisser les filles la seriner de questions auxquelles elle ne voulait pas répondre, Six a dévié le sujet sur Sky, pensant changer la couleur de ses joues.

"Alors comme ça, avec Loverboy, c'est du sérieux, hein ? T'es pas un peu jeune pour te marier ? Je veux dire, tu le connais à peine."

La grande soeur, pour qui le mariage ressemblait plus à une douce illusion ou un fantasme plutôt qu'une possibilité d'avenir, veillait au grain et n'avait pu s'empêcher de dire tout haut ce qu'elle pensait. Elle est venue s'installer avec les filles, piochant à son tour dans les chips et Denise a tourné la tête vers Sky pour avoir la réponse à une question qu'elle se posait elle-même. Si elle n'en avait rien dit, c'était surtout à cause de leur relation extrêmement bancale actuellement. Le moindre doute et la balance pencherait du mauvais côté. Denise n'est pas quelqu'un de pourtant excessivement intelligente, mais elle sait se montrer très maligne quand elle se concentre.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
L'allusion n'avait pas échappé à Sky mais elle espérait offri à Six une échappatoire en jouant les naïves. Les sentiments amoureux c'était un truc sérieux, on déconnait pas là-dessus. Enfin Sky considérait que ca faisait partie des trucs supers sérieux avec lesquels on jouait pas. C'était HYPER sérieux même. Alors que l'italienne ait bien voulu marquer son territoire, ce que là encore elle entendait, c'était une chose. Qu'elle veuille en dire plus, c'en était une autre.
Voyant que l'effet escompté est retombé comme un soufflet elle n'a pas épilogué et s'est contenté d'un sourire amusé à l'adresse de Deniz quand elle lui a donné un coup de coude complice.
Six était bien assez grande pour se sortir toute seule des impasses dans lesquelles elle se fourrait et à son tour elle questionna la blondinette.

- J'ai 18 ans fin mars. C'est bientôt. On va attendre un peu ouais...

Mais évidemment ce n'est pas ce que Six voulait dire. Sky lui aurait bien répondu un truc cinglant du genre "Bah pour une fille au physique ingrat si j'en trouve un je le lâche pas !" mais elle n'en avait pas envie.
Elle piqua dans le sac de chips et haussa les épaules.

- Si j'étais plus vieille ca changerait quoi ? On connait jamais vraiment les gens ! Toi tu connais Tibor depuis super longtemps et tu le comprends pas encore toujours. Je l'aime. Il m'aime. On se comprend sans se parler et il a pas peur de mes démons. J'ai pas peur des siens non plus.
C'est...

Elle ne trouvait pas les mots. Sky laissa Denise piocher dans le paquet de chips avant de reprendre.

- C'est... pas une question de temps... c'est comme ça. Lui c'est juste une partie de moi. Comme si je venais enfin de trouver ce qu'il m'avait toujours manqué, tu vois ?

Sky et Deniz partageaient bien plus qu'un point commun. Celui de vivre l'instant en faisait partie.

- J'emmerde demain. Je me fous d'hier. Moi je l'aime aujourd'hui et je le veux maintenant. J'suis assez grande pour savoir ça.


Garin voyait bien au-delà, lui. Tant mieux, sur les deux il en fallait bien un.

- Et franchement, Dolores s'est jamais mariée elle ! Elle se tourna vers Deniz ...ma mère... lui précisa-t-elle, et l'autre connard lui tape sur la gueule depuis au moins 15 ans ! Limite bien contente qu'il lui ait pas fait un moutard. Alors hein ? Pourquoi je devrais attendre ? De le connaître mieux ? Ce que je sais de lui ca m'suffit.

Bon bah voilà. Finalement elle en avait dit plus qu'elle voulait.
Sky soupira et ajouta

- Et Denise pense qu'une robe bleue ca m'irait super bien.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise et Six ont échangé un regard. Ni l'une ni l'autre ne s'attendait à un tel torrent. Encore que la blonde ne s'en étonnait pas. Elle aurait très probablement répondu de la même manière s'il s'était agi de Roswell ou, à plus forte raison, d'Erik. Six a donc levé les mains, pour faire amende honorable. Pourtant, son attaque sur Tibor avait provoqué une remontée d'acide à l'italienne. Qu'elle le reconnaisse elle-même était une chose, mais quelque qu'un d'autre le dise à voix haute lui arrachait la gueule, pardonnez-moi l'expression.

"Moi, tout ce qui m'importe, c'est que tu saches ce que tu fais."

D'ailleurs, Denise elle-même comprenait parfaitement ce que Sky entendait. Elle avait ressenti la même chose pour Erik et s'était attendue à vivre la même idylle. Avec bébé à bord, même s'il ne s'agissait pas du sien. Bon sang, elle avait affronté le FBI pour lui ! Et c'était sur Sky que Six veillait. Si seulement elles savaient, autant l'une que l'autre. Elle a dû se faire violence pour ne pas se lever tout à coup et hurler que leurs petites vies de sainte ni touche parfaites n'étaient qu'une illusion de gamine écervelée, égocentrique, égoïste et hypocrite. Rien que ça.

"Tu sais les trucs des demoiselles d'honneur."
"Oui, je sais."
"Moi je trouve ça beau !"

Denise a posé son menton dans sa main pour regarder Six et a désigné Sky d'une main. Pour un peu, elles faisaient toutes trois un retour dans le temps, presque comme si de rien n'était. Presque.

"Elle l'aime, il l'aime, ils s'aiment... Je connais pas grand monde qui pourrait prétendre à une telle chance, franchement. Moi, je crèverais pour un truc pareil, je réfléchirais même pas. Le gars me demande, j'dis oui."

Six a haussé un sourcil et Denise s'est sentie obligée de se justifier, comme si son rôle aurait dû être de l'épauler, pas de donner raison à Sky. Denise s'est redressé en ouvrant les mains.

"C'est vrai quoi ! Regarde moi. Deux types qui comptent dans ma vie, deux morts. Je parle même pas du reste. Dans le genre porte-merdes !"

Six a froncé les sourcils. Elle sentait la fausse note, mais n'était pas certaine qu'il s'agisse véritablement d'un mensonge. Erik n'était pas physiquement mort... Mais Denise ne le reverrait jamais. Pour elle, il était mort à ses yeux. Le fait qu'il n'ait pas cherché à la retrouver le montrait bien. Aussi, pour Six, la confusion lui a laissé penser qu'il s'agissait d'une métaphore. Encore que, métaphore ou pas, le choix des mots l'intriguait. Pour autant, elle n'a rien dit. Denise a gobé une chips.

"Moi, le premier qui me demande, j'crois que je l'épouse. J'apprendrai à le connaître après. Surtout si son gars peut la sortir définitivement de la merde, je vois pas pourquoi elle devrait attendre d'avoir 40 ans pour se faire passer la bague au doigt. Tu vis trop dans l'expectative d'un avenir, Six." Ca, c'était un mot trop intelligent pour qu'elle l'ait appris toute seule. Ca devait faire un moment qu'elle cherchait à le caser pour faire sa grande. "Ton mec invisible, si tu le veux, tu devrais pas attendre qu'il se bouge le cul. Tu devrais lui apprendre l'italien et dans toutes les déclinaisons. Ca urge, si tu veux mon avis. Ca s'trouve, il va pas t'attendre indéfiniment, ce mec. Il a pas l'air du genre très stable, à moins que tu l'attaches en laisse."

Et pour ça, elle a regardé Sky, les sourcils hauts, mâchant sa chips, attendant l'aval de la donzelle.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écouta Deniz avec attention. D’abord parce qu’elle trouvait en elle un soutien inespéré, ensuite parce qu’elle sentit grandir en elle ce sentiment d’appartenance que lui procurait la blonde à chaque fois qu’elles partageaient un point de vue commun. Cela lui rappela ce temps où elles n’avaient pas besoin de parler pour se comprendre, ou leurs yeux voyaient la même chose et leurs esprits allaient dans la même direction. Six ne faisait pas le poids. Ce qui lui avait valu la confiance de Roswell au moment de son départ, lui avait aussi valu l’exclusion de leur petit monde intime.
Deniz aligna sur ses doigts deux hommes qui avaient assez compté dans sa vie pour qu’elle envie le sort de la blondinette. Deux qui avaient mal fini. Si Sky connaissait le premier et en savait sans doute aujourd’hui plus sur lui qu’elle n’en avait jamais su quand elle squattait avec lui, elle s’interrogeait sur le second. Si elle ne dit rien parce que la blonde lui avait clairement fait comprendre qu’elle ne voulait pas en parler, elle ne put retenir un geste de compassion. C’était spontané, plus fort qu’elle. Ce geste s’appuyait sur ce qu’elle ressentait présentement, sur tout ce qu’elles avaient partagé et sur une volonté de savourer de nouveau cette chaleur qui lui manquait.
Sky posa une main sur l’épaule de Deniz tandis qu’elle terminait son laïus, invitant Six a reconsidérer sa propre situation à l’aune de celle de l’adolescente.
Elle ne pouvait qu’approuver.

- Elle a raison. Sérieux ! Tibor si tu lui dis pas clairement les choses il les comprend pas. Si t’attends de ce mec qu’il interprète correctement tes œillades et des bouches en cœur c’est mort !

Elle ouvrit grand les yeux et hocha la tête

- C’est pas comme si tu lui avais pas déjà fourré la langue dans la bouche hein ! Bogdan était mort de rire à le raconter….

Elle réfléchit…

- T’étais peut-être pas là quand il l’a dit remarque… j’sais plus… enfin on s’en fout ! dit-elle en revenant à ses moutons. Deniz a raison, point. Tu lui dis ce que tu veux now ! Et pas qu’avec des mots ! Si t’as une bouteille de champagne sous la main j’peux te donner plein de conseils qui marchent bien… conclut-elle avec un air entendu.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Le geste de Sky a provoqué des frissons à Denise et elle l'a regardée en se demandant si ce n'était pas une erreur. En plus de la détester parce qu'elle possédait tout, à ce moment-là, elle l'a détestée pour être aussi parfaite. Pourtant, son sourire sur ses lèvres montrait le contraire. Elle était si étonnée par le geste, que, finalement, elle a oublié qu'elle souriait ! Sinon, elle lui aurait probablement démis le bras.

Et, paradoxalement,elle s'est sentie gonfler en confiance. Sky se rapprochait. Elle n'a pas relâché ses efforts et a ri en imitant une bouteille de champagne dans sa main.

"Ouais, un p'tit coup sur la tête et tu lui fais dire ce que tu veux ! Il se réveille à Las Vegas avec la bague au doigt et tout..."

Imaginer Tibor se réveiller de la sorte, c'était un peu comme imaginer un chat d'appartement au Pôle Nord : insolite. Six a secoué la tête en fermant les yeux. Voilà que le sujet Tibor revenait, et qui plus, en force. Elle leur a souris et a roulé des yeux en levant les mains.

"Autant que j'aime vous voir côte à côte à discuter de ma vie amoureuse avec l'homme invisible - et le pire, c'est quand on sait qu'il ne s'agit pas d'un jeu de mots - je suis au regret de vous annoncer que je ne tenterai rien. Parce qu'il n'y a rien à tenter."

Denise a froncé les sourcils dans une grimace dubitative et a tourné la tête vers Sky.

"J'ignore ce que Bogdan t'a dit, et ça ne m'intéresse pas, avec le flot de mensonges qui traversent ses lèvres, je suis persuadée qu'il a sans honte exagéré ce qu'il aurait aimé, lui, avoir quand c'est son meilleur pote qui l'a eu." C'était un peu Dallas à Megalopolis, les Douze... "Mais j'ai beaucoup de travail, beaucoup de choses à faire, j'ai un grand tout noir là-dehors qui veut la peau de l'Enclave et je ne peux pas me laisser distraire par un courant d'air. Ce qui se passe à Megalopolis est beaucoup plus important. Tibor le sait, je le sais... Et de toute façon, je ne suis pas intéressée."
"Quoi, tu préfères les filles ?"

Denise avait dit ça dans un rire de gorge parce que, selon elle, les valeurs de Six étaient peut-être grandes et honorables, mais elle s'en souciait comme de sa date de naissance... C'était bien joli mais et sa propre dans tout ça ? Denise a reculé la tête et l'a secouée à l'attention de Sky.

"Peut-être, je sais pas, j'ai jamais essayé."

Denise s'est redressée, toute sourire pour sauter sur le coche mais Six l'a arrêtée d'une main.

"Non, je n'essayerai pas avec toi."

Denise s'est laissée retombée dans son siège en croisant les bras.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky rigola à la version du mariage que donna Deniz et de l’usage de la bouteille de champagne. Ca pouvait aussi fonctionner comme ça surement.
Puis elle secoua la tête de dépit. Elle ne voyait pas en quoi le combat, perdu d’avance selon elle, de Six était incompatible avec une vie amoureuse. Au contraire même. Elle était bien placée pour savoir que d’être soutenue vous faisait soulever des montagnes et vous apportait un réconfort inestimable.

- C’est pas possible.

Elle avala une poignée de chips avant de poursuivre d’un air très sérieux.

- Va vraiment falloir te trouver un mec ma grande parce que soit tu vas finir par tous nous casser les couilles à force d’être chiante, soit tu vas imploser.

Sky avala une deuxième poignée de chips et se tourna vers Deniz.

- Dis-lui toi ! Moi elle me prend pour une gamine elle écoute rien de ce que je lui dis !

Elle tendit un index salé gout barbecue en direction de l’italienne et fronça les sourcils.

- Et que je sache j’embrasse pas si mal que ca, connasse ! Mais t’es pas faites pour les gonzesses. Ca non j’y crois pas une seule seconde !

La blondinette se tourna vers son acolyte qui avait croisé les bras lorsqu’elle s’était fait remballer par Six. Elle haussa un sourcil interrogateur et lui demanda :

- T’as essayé les gonzesses toi ? J’en connais une qui serait surement contente que tu lui fasses de l’œil…







She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Contente que le sujet dérive enfin pour s'éloigner d'elle, Six a repris ses activités à côté des filles qui riaient. Elle n'a même pas répondu aux remarques de Sky, jugeant que les réponses lui étaient profondément personnelles et qu'elle n'était absolument pas prête à ce que quiconque apprenne à la connaître. Même Bogdan et Tibor se gardaient bien de la voir autrement qu'en tant que Six. Le premier avait l'esprit ailleurs, le second n'était pas intéressé. Elle aurait bien voulu en parler à Sky - ou à Denise - mais les deux ensembles ? Elles paraissaient plus liguées pour la survie de sa vie que dans la protection de son intimité.

"Elle m'écoute pas non plus, la preuve ! Tu vois bien la réponse !"

Quant à la suite, Six a poussé un soupir de soulagement alors que Sky menait à nouveau la danse, loin d'elle, malgré un sourire en coin au souvenir de leur embrassade soudaine. Non, c'était certain, Six n'était pas faite pour les filles. Mais peut-être pas pour les garçons non plus. Denise s'est redressée en avalant de multiples gorgées de son soda avant de le reposer pour regarder Sky.

"Mais nan, justement, j'aimerais ! Je veux pas mourir conne, tu vois ! Et vu mon espérance de vie douteuse, je voudrais tout essayer ! Et pas dans un siècle ! Et puis, quand on voit la chance que je me tape avec les mecs, autant voir ailleurs si l'herbe est plus verte, tu vois ! Vasile, il est super mignon, mais faut le prévenir que je suis un poison, il va se faire mal, le pauvre petit."
"Il est plus vieux que toi, et rassure-toi, il en a vue des bien pires que toi."
"Ouais bah... J'ai eu mon compte, pour le moment."

Elle a donné un léger coup à l'épaule de Sky.

"C'est qui cette nana ? Vas-y, je suis intéressée dis-lui !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky regarda Six s’éloigner pour retourner à la préparation du repas. Elle se demandait comment l’italienne faisait pour paraître aussi solide sans s’épancher jamais sur ce qu’elle ressentait. Ca avait toujours été, d’aussi loin qu’elle se souvenait. Quand elles étaient dans la rue, elle avait mis ca sur le compte de ses responsabilités vis-à-vis d’Elisabeth : Six tenait et restait droite pour donner une image solide à la jeune fille. Mais aujourd’hui ? Avait-elle seulement quelqu’un à qui parler de temps en temps ? Quelqu’un avec qui elle pourrait librement exprimer ses doutes, ses questions et ses volontés ? Elle ne le faisait pas avec elle, bien trop occupée à jouer les grandes sœurs comme elle le faisait avec Lizzie. Peut-être qu’elle pourrait le faire avec Deniz…
Elle reporta son attention sur la blonde qui lui exprimait très ouvertement ses envies d’exploration sexuelle. Sky grimaça d’amusement. Pour sa part, ce genre d’aventures ne la tentait pas vraiment. Malgré ses airs de lionne, elle était d’un classicisme crasse en la matière. Peut-être était-ce llié à son jeune âge. Toutefois, elle n’avait pas le sentiment que ces lacunes posaient problème à Garin. Ou alors il n’avait juste pas osé lui demander ?
La blondinette fronça les sourcils à cette réflexion intérieure.

Six intervint et répondit à Deniz à peu près la même chose que ce que lui avait déjà dit Sky. Au moins là-dessus, elles étaient raccords. Pour autant la blonde marqua une fin de non-recevoir assez claire. Restait à savoir si Vasile s’y montrerait réceptif.

- Elle s’appelle Lisbet. C’est ma coach de combat et ma marraine. Elle bosse au service de sécurité de la Waleman et on s’entraine tous les jours. Quand j’aurais fini mon année, elle me prendra en stage à la W

Elle termina le paquet de chips avant d’en dire plus à Deniz

- C’est une brune avec des seins comme ca et un cul super. Enfin j’suis pas un mec mais j’ai pas du caca dans les yeux quand même et apparemment, mon chéri non plus.

Elle repensa à cette histoire de coffre à bijoux et secoua la tete.

- Après j’sais pas si elle est bi ou lesbienne en fait…. J’sais juste que je l’ai vu rouler une galoche monstrueuse à une serveuse dans un bar. A l’occasion j’vous présenterai si tu veux, ouais… dit-elle en haussant les épaules.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Un sourire lubrique s'est dessiné sur les lèvres de Denise et elle a acquiescé.

"Ouaiiiiis, je vois qu'on connaît du beau peuple." Elle a levé la main pour frapper dans celle de Sky. "Vendu. Je suis trop curieuse de savoir ce que ça fait !"

Six a souri en secouant la tête. Une partie d'elle était amusée, l'autre dépitée. Ce n'était pas si étonnant, en y repensant. Denise est quelqu'un de curieux et de très ouvert. Son esprit est paré à toutes les éventualités, elle n'a pas froid aux yeux, elle aime savoir ce qu'elle fait et pourquoi, elle est toujours portée sur la découverte du monde et ne s'arrête pas à des préjugés. Enfin, du moment qu'ils ne la concernent pas.

"Deniz, va chercher les garçons, ça va être prêt."
"Yes."

Elle s'est levée en finissant son soda, puis elle a visé la poubelle en pinçant les lèvres d'application. A chaque jour son petit défi et là, il s'agissait de viser juste. Elle a lancé son bras et le soda a rebondi sur le bord avant de tomber au fond. Denise a sursauté en levant les bras, ses longs cheveux blonds rebondissant sur ses épaules alors qu'elle se retournait vers Sky. Certains disent que sa joie de vivre est communicative, mais la plupart du temps, c'est surtout un masque qu'elle porte. Elle a sautillé vers l'extérieur en criant.

"Vaaaaaaaas' A taaaaaaable !"

En s'essuyant les mains, Six a profité d'une minute de silence pour se retourner vers Sky. Elle s'attendait à ce que, à un moment donné, l'adolescente lui pique une crise bien sentie, qui n'aurait rien à voir avec son impulsion qui avait valu à Six et Tibor de jouer les gardes du corps. Timidement, elle lui a souri en lui montrant les couverts.

"Tu mets la table ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky se leva sur la demande de Six, ses boots retrouvant enfin le sol. Des yeux, elle suivit Deniz qui disparaissait pour aller chercher les autres convives.
Au moins l’italienne pouvait se vanter de bien connaitre la donzelle. En même temps, hey, là encore, elle avait peut-être aussi ce point commun avec Tibor : être prévisible dans la mesure du possible.
Tout en étalant les assiettes et les couverts, elle fronça les sourcils et soupira.

- Je sais pas pourquoi t’as pensé que c’était une bonne idée, mais en fait non, c’était une idée de merde. Tu veux que je te raconte la dernière fois qu’on s’est croisé ce que ca a donné ?

Son sourire avait disparu et elle regardait Six avec contrariété.

- Elle m’a cassé la gueule. Elle s’est pas contentée de me chier dans les grolles et de me faire passer pour une voleuse…
oh wait, bon ok… enfin j’veux dire de me faire piquer, elle m’a coursée dans les rues de la basse pour me coincer et me péter les dents !

Sky posa rageusement un couteau à côté d’une assiette et soupira de nouveau.

- Franchement, j’ai jamais su ce que cette fille avait dans la tête mais je suis presque sûre que quoi que c’était, c’était pas net et ca a pas disparu comme par magie. Alors tu m’excuseras s’il me faut un peu de temps pour jouer les bff hein !

Elle s’absorba dans un silence rageur en finissant de mettre la table. Au moins le temps de leur discussion et de l’échange bon enfant, sa colère impulsive avait disparue. Maintenant revenaient les appréhensions, celles légitimes pour qui connaissait un tant soit peu Deniz et ses sautes d’humeur. Et pour le coup, quoiqu’en pense Six et l’influence qu’elle ait pu avoir sur leur petit groupe, le seul qui parvenait à la canaliser était maintenant mort.
Sky releva ses yeux clairs sur Six et afficha une mine dépitée.

- Tu m’assures que je peux lui faire confiance ? Tu sais la vérité vraie toi… et tu la connais bien. Elle veut vraiment revenir avec nous ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Six
avatar
Six ne dit rien. Elle laissa Sky parler alors qu'elle rangeait ce qu'ils avaient étalé au fur et à mesure de la cuisine. En fait, d'une voix lasse, la seule chose qu'elle répondit fut de dos.

"Excuse-moi d'essayer."

Quant au reste, elle n'était sûre de rien. Ce n'était pas parce que les gens disaient la vérité ou mentaient que cela définissaient ce qu'ils pensaient réellement. Aussi, elle se retourna vers Sky et la dévisagea quelques secondes.

"Une part d'elle le veut, oui. Deniz n'est pas des plus faciles à lire, elle est contradictoire et elle-même peu équilibrée. Entre ce qu'elle dit et ce qu'elle veut, les deux sont vrais. Mais le doute me suffit. Au moins, ça me dit qu'elle est humaine. C'est tout ce que j'ai besoin de savoir."

Jetant son torchon sur le bord de l'évier, elle regarda Sky et se rapprocha d'elle en prenant une voix plus basse, plantant son regard dans le sien.

"Si tu le fais pas pour toi, est-ce que tu peux essayer pour moi ? Je sais combien c'est difficile pour toi. Elle ne te fera rien. Deniz n'est pas fondamentalement méchante, c'est juste une gamine perdue et paumée et déchirée et détruite, tu es bien placée pour savoir ce que c'est. Certains s'en sortent mieux que d'autres, c'est tout. Certains s'en sortent et pas d'autres. Tout court."

Elle hésita une seconde en se mordant la lèvre et finit par lâcher.

"Je connais une autre vérité vraie, comme tu dis." Six détestait qu'on ait recours à son pouvoir pour identifier la vérité, Bogdan connaissait le même rôle et tous deux se servaient même mutuellement de l'autre pour prouver la véracité de leurs propres faits. "Elle a besoin de toi. Et moi, j'ai besoin que ça marche."



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle détourna les yeux, presque honteuse d’avoir eu des pensées mauvaises à l’encontre de Deniz. Sky avait connu la merde pendant 15 ans, la rue pendant deux, alors elle était effectivement bien placée pour savoir reconnaître une chance quand une se pointait. Et de chances, elle en avait eu un paquet récemment. Même si un point de vue extérieur lui aurait dit qu’elle en avait gagné a peu près autant que d’emmerdes…

- D’accord.

Ce petit mot bien utile quand elle ne voulait pas argumenter et qu’elle servait à deux occasions : quand elle savait qu’elle avait abusé ou tort, ou quand elle ne voulait pas user sa salive à convaincre et qu’elle ferait à son idée.
Pour une fois en tous cas, elle faisait des efforts pour Six et parce qu’elle sentait que c’était important pour elle. Deniz lui manquait oui, mais elle avait appris à faire sans elle. De son point de vue, elle n’était pas indispensable à sa vie.

- J’vais le faire pour toi et parce que j’ai pas oublié ce que Deniz a fait pour moi.


Sa putain de loyauté qui la perdra.
Elle s’apprêtait à ajouter quelque chose mais elle entendit les voix de la petite troupe qui revenait et le rire de Deniz qui tintait comme une clochette de Noël.
Sky poussa un profond soupir et retrouva sa mine avenante quand elle se tourna vers eux. Elle mourrait de faim malgré les chips.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Six n'aurait pu lui dire à quel point elle était soulagée de voir Sky abdiquer. Elle lui a souri et a posé une main sur son épaule pour la remercier. Elle n'aurait su lui dire à quel point c'était important pour elle de les avoir toutes les deux. Peut-être que Sky aurait mieux compris, plus tard, comment Six avait pu se rendre elle-même aveugle face à Denise alors qu'elle aurait dû être la première à s'en méfier.

Sur les épaules de Vasile, Denise volait les bras ouverts alors qu'ils revenaient. Nid à merdes ou non, elle offrait tout de même l'espoir à Vasile qu'un jour il puisse être plus qu'un super copain. Six était persuadée que c'était d'ailleurs ce qui faisait qu'ils s'entendaient si bien : Denise avait besoin d'un homme dans sa vie. Toujours. Tout le temps. Nick n'avait pas eu l'attention escomptée, Erik ne répondait plus aux abonnés présents, son père l'avait reniée, Roswell était mort, quant à moi... Disons que c'est une lutte de tous les jours de la garder à distance et objective. Denise fait partie de ces gens qui ont besoin du sexe opposé pour exister.

Elle s'est laissée glisser de ses épaules en gardant ses bras autour de son cou et en riant. Vasile répondait à tous ses critères : il était mignon, drôle, avenant, protecteur, fort, ne portait pas sa mutation sur le nez - de ce qu'elle pouvait en voir - et même moqueur. Harry riait en fermant la marche et il s'est laissé tomber à sa place en prenant ses couverts.

"Bon, on mange !"
"HEY !"

En s'installant, il a désigné Harry d'un index et Denise s'est assise aux côtés de Sky en lui servant un sourire plus que ravi et naturel.

"Quoi ?"
"On mange pas tant qu'on a pas fait la prière !"
"T'es pas sérieux."
"Si !"

Six a gardé le silence en prenant la dernière place. Elle a pris sur elle pour masquer le côté taciturne et s'est fendue d'un sourire en dévisageant Vasile.

"T'es même pas croyant."
"Y a que les Négatifs qui changent pas d'avis."

Denise a peut-être grincé des dents pour que Sky l'entende. Mais pour donner le change, elle n'a pas lâché son sourire et s'est félicitée du contrôle d'elle-même qu'elle avait réussi à prendre les derniers mois pour pouvoir jouer de l'autodérision sans causer d'esclandre.

"Et bah au moins, c'est dit !"
"Ouais, mais toi t'es pas une vraie, t'es comme nous, tu fais partie de notre famille !"

Est-ce que Denise a eu des remords ? A-t-elle regretté ? S'est-elle sentie coupable ? Je pense que même si elle a dit non... En vérité, elle en a souffert intérieurement. Mais sa capacité de masquer ses véritables intentions, tout comme ses émotions, lui a permis d'accomplir de nombreuses choses.

Vasile s'est raclé la gorge et a joint les mains. Harry et Six, dubitatifs, se sont joints à lui et Denise a échangé un regard avec Sky.

"Je suis peut-être pas croyant mais j'aimerais remercier celui qui m'a rendu mon frère. C'est mon premier Noël sans notre mère et malgré tout, je suis toujours en famille. Conscient de la chance dont je bénéficie, j'espère que, qui que ce soit qui veille sur nous, pensera à protéger également ceux que j'aime et leur montrera le chemin que la vie a parfois obscurcis." Il a relevé la tête pour prendre son verre et se souvenant de quelque chose, il a levé le bras. "Et j'emmerde les Russes."

Vasile était né rebelle. Il mourrait en rebelle. Son frère n'avait pas eu du mal à le contenir pendant des années pour rien. Six a pouffé de rire et a levé son verre à son tour.

"Et nique les Chinois !"
"J'ai jamais aimé les Irlandais !"

Harry a levé son verre à son tour et Denise a haussé une épaule en se joignant à eux alors que Vasile s'était remis à rire.

"Fuck l'Amérique !"

Six a commencé à servir tout le monde.

"Et bon appétit."
"Quand j'étais môme, chez moi, on jouait à un jeu en famille ! Le jeu des questions des pires trucs qui vous soient arrivés."
"Le pire conseil que t'aies reçu !"

Harry a levé les yeux au plafond en réfléchissant puis a désigné Sky d'un rire amusé avec un index.

"Mets de l'eau dans ton vin. Je l'ai pris au pied de la lettre..."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Sky/Deniz] Mustang Kids
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville basse-