2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION - Maze/Garin] Desperados

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Butterfly Effect
avatar
Si Garin a broyé la main du gars en la serrant, celui-ci n'a rien dit. Pour lui aussi ce n'était qu'une formalité et il s'était dépêché de chercher son aiguille en métal.
Pourtant, tandis que l'agent du MSS prenait position pour assurer la porte cernée, l'homme mastoc ne sembla pas vouloir se préparer au combat. Maze avait pris la gamine dans ses bras pour la porter, histoire de ne pas perdre de temps à la faire suivre ses grandes enjambées, et il alla voir ce qu'il y avait de l'autre côté de la porte de « sortie ».

- Prête ? Demanda-t-il à la moutarde mais par pure formalité.

Il attendit son assentiment avant de s'accroupir, la déposant à terre, et poussa la double porte. Cette dernière n'était pas plus fermée que celle aux hublots. Derrière, un long couloir carrelé.

- Il n'y a personne, dit-il en direction de Garin. C'est peut-être louche.

Il se tourna vers l'homme mince qui ne semblait pas briller et pressé de déguerpir.

- Vous savez où ca mène ?

L'homme le regarda comme un caca collé à sa chaussure.

- Vers l'hôpital. Ils nous évacuent par là quand on fait des crises après leurs petites expériences ratées.

L'ours s'approcha d'une paillasse et chercha une prise électrique. Quand il la trouva, il se jeta sur monsieur peau-de zob et le serra dans ses bras comme un amant trop empressé. Ce dernier se mit à hurler comme une pucelle et se débattit.

- Ta gueule ducon ! Faut réveiller Yu !

Et avant même que qui que ce soit ait pu poser une question, l'ours planta son aiguille dans la prise électrique.
Un éclair bleu jaillit du mur, projetant aussitôt les deux hommes contre la paroi opposée. Le système électrique tout entier se shunta brutalement et la petite équipée fut plongée dans le noir. Garin découvrit alors le cadeau insoupçonné du MSS. Ses lentilles de contact lui offrirent une vision infrarouge de son environnement instantanément.
Il entendit monsieur pas sympa gémir. Au moins il était vivant. Puis l'ours grogna. Lui aussi.
Et alors qu'il guettait l'assaut, la porte aux hublots s'entrouvrit et une grenade fumigène fut balancée. Gaz soporifique ? Lacrymogène ?


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Voilà, qu'est-ce que je disais. En fait, ça ne m'étonnait même pas... Les Candidats ont tous ces soucis psychiatriques. Moi le premier, hein. J'ai soupiré.

"Qu'est-ce que tu fous, c'est pas le moment !"

Les ténèbres furent et j'ai levé les yeux comme si le plafond pouvait répondre à mes questions les plus intimes. Mes lentilles ont pris le relai et c'était pas du luxe. J'ai regardé la grenade jetée dans la pièce. Lentement. Comme dans un rêve. Quand elle a explosé et que j'ai vu la fumée/entendu le pschiit du gaz, j'ai pas cherché à comprendre.

"TANT PIS, MAZE, LA PORTE !"

J'ai couru dans sa direction pour le pousser à prendre le couloir inconnu. Hors de question que je me batte dans de la fumée qui m'aveugle ou que je me fasse prendre par une simple bombe bon marché. J'ai tiré les deux gros abrutis par les manches pour leur pousser à se relever et à détaler. Pendant ce temps, je fouillais déjà mes poches à la recherche de ma lampe. Maze était devant comme bouclier et moi derrière comme dos de bouclier. Jusqu'où on irait et dans quel état ? Aucune idée. Mais je voulais me battre, pas être le pantin d'un gros connard couard. Quand on est fier, on affronte ses ennemis de face.

Ou alors, il voulait contrôler notre fuite... Ce fils de chacal en était sûrement capable. D'où ma méfiance décuplée.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Garin hurle et tout le monde suit son ordre sans question.
Maze sort son masque de poche et le colle sous le nez de la mouflette par prévention, pensant d'abord à l'enfant avant lui. On se refait pas. Il la prend sous son bras et passe la porte.
Peau d'zob a retrouvé son Yu. Il se relève et fuit, enchaînant les mouvements avec une rapidité inhumaine et doublant tout le monde pour se placer juste derrière Maze et son imposante carrure.
Ours Man se relève aussi mais alors qu'il passe la porte juste avant Garin, il se retourne, l'attrape par les épaules et le pousse en avant.
Le mastodonte fait face à la porte puis se met à grogner, serrant les dents comme s'il faisait un effort de véritable haltérophile. Sous leurs pieds, tous sentent la terre trembler et aussitôt un monticule de roche s'élève entre eux et la porte, explosant au passage les parois du couloir et une partie des murs. L'accès est bloqué par la pierre. Impossible de faire demi-tour mais impossible aussi de les attaquer par derrière.
D'ailleurs quelques balles fusent (vraies ou pas ?) mais seul le bruit étouffé de leur sifflement leur parvient.

- Déjà ca ! Grogne l'homme qui semble satisfait de son initiative.

Quand il s'avance alors vers le groupe, il marche difficilement, comme si chacune de ses jambes pesaient des tonnes et s'accrochaient au sol sous ses pas.

Maze arrive le premier sur une autre double porte mais cette fois ci fermée par un digipass. Hélas, l'electricité ayant sauté, elle est hermétiquement close. Il lache gamine qu'il colle derrière lui, protecteur, s'arme et pousse sur les battants en utilisant son Yu. La pression de l'air sur les gonds finit par faire céder la serrure.
Derrière, un long couloir en pente douce dans lequel des militaires ont pris position.
Ils sont au nombre de 6, 3 de chaque côté du couloir.
L'homme fluet plisse ses yeux reptiliens en observant prudemment par l'interstice des battants au-delà l'épaule de Maze.

- Ils ont des fléchettes. Ils nous veulent pas de mal vous voyez ! C'est vous qui mettez tout ce merdier ! Je le savais qu'il ne fallait pas partir... vous nous mettez tous en danger. Surtout la petite !

Il semble prêt à se lever pour se rendre aux autorités.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 10' : 6


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
C'est toujours bizarre d'avoir plus costaud que soi. J'avais les pieds dans le vide et hâte de retrouver le sol. J'ai regardé l'ours former une barrière entre les militaires et nous avec une seule pensée : J'avais une chance de gagner Iron Hulk avec les bons alliés. Semblant affaibli, je l'ai aidé à courir jusqu'à l'autre bout, le soutenant par un bras. J'étais moi-même pas fringuant, alors autant qu'on s'y mette à deux. Quand on a eu rejoins les autres, j'ai pris connaissance de la nouvelle situation et j'ai soupiré. J'étais perdu.

Pour commencer, j'ai attrapé face d'anguille par l'arrière de son col. "La ferme." Et je l'ai balancé vers l'ours dans mon dos. "A double tour dans une cage, c'est sûr que personne te veut de mal, l'ami."

J'avais donc à moitié raison, on était quelque part pris au piège, à la merci de ces mecs qui contrôlaient les lieux et nous qui agissions comme des souris dans un labyrinthe à la recherche du fromage sans savoir où. Ils faisaient ce qu'ils voulaient de nous. A voix basse, je me suis confié à Maze. C'était pas des rois de la stratégie à l'Underground normalement ?

"Toi comme moi, on peut lutter contre les fléchettes, mais combien de temps, jusqu'où ?" Et je me suis retourné pour voir l'ours. "Il mène où ce couloir ensuite ? Elle est par où la sortie la plus proche ?"


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
L’ours grogne à la question de Garin.

- Ca mène directement à l’hôpital. Il y a une sortie de secours dans après les double porte du fond qui donne directement sur l’extérieur. Enfin… de ce que j’en ai supposé. La plupart du temps j’suis dans les vapes et attaché sur un lit roulant…



L’autre zigue s’est pris la tête dans les mains, pas du tout prêt à affronter toute une armée. La gamine, elle, reste silencieuse, attentive à ce que pourrait dire ou faire Maze. Ce dernier écoute l’ours puis se tourner vers Garin.

- La petite et moi on peut contenir les fléchettes pendant quelques secondes. Ca vous laisserait assez de temps pour en neutraliser quelques uns…

Il sort son pistolet à fléchettes.

- Je peux viser l’un des gardes du fond pour vous couvrir mais le temps de recharger, je ne pourrai pas en avoir un autre dans la foulée.

Les gardes aussi auront besoin de recharger leurs fusils. Chaque fléchette tirée n’est pas automatiquement remplacée par la suivante ce qui leur laisse quelques secondes entre chaque salve. Tout risque de se jouer sur un laps de temps très court.

- Qu’est-ce que t’en pense ? demande-t-il à Garin, au cas où celui-là aurait une meilleure idée.


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
"D'après ce que j'ai pu supposer." C'était bien léger. J'ai soupiré en réfléchissant. Trop léger.

"Tu es sûr que la petite arrivera à gérer ton pouvoir comme toi ? Ca me semble un peu beaucoup optimiste, non ?"

Mais c'était une idée et on en avait pas beaucoup. Ce que je craignais surtout c'est être pris en sandwich avec les autres bonhommes qui venaient de nous jeter une bombe pour faire dodo. J'ai grimacé en étouffant un juron.

"Ok. Fais attention. L'électricité coupée, j'ai peut-être une chance de passer à travers les ombres."

En espérant que les lumières de secours me joueraient pas de tours !


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Garin était certainement le mieux équipé pour voir dans l’obscurité du couloir. Seule une vague lueur provenant d’au-delà des hommes armés pouvait permettre aux autres de distinguer leurs adversaires.
Pourtant monsieur peau-de-zob se releva à quatre pattes et s’approcha à son tour de l’ouverture. Il plissa des yeux et gémit « Il y en a six… et combien encore derrière, hein ? »
Maze l’écarta de son chemin fermement puis s’adressa à la gamine.

- Tu restes un peu derrière moi d’accord ? Juste pour m’aider… tu me dépasses pas… et tu fais comme ca…

Il mobilisa son Yu pour créer un bouclier devant lui qui le protégerait momentanément des balles. Becky hocha la tête en guise de réponse.

- Prêt ? demanda-t-il pour la forme tout en s’armant de son pistolet à flechettes.

L’ours hocha lui aussi la tête et l’autre homme se contenta de gémir un peu plus. Ca devait être un oui.
D’un geste très militaire, Maze indique à Garin qu’il se charge des hommes côtés gauche du couloir, lui laissant le loisir de s’occuper des autres.
Puis il lève trois doigts en l’air pour décompter. Lorsqu’il serre le poing, il s’élance dans la bataille.

Tour 1 :
Jet de dés #1 : Tir de Maze
Double succès : premier homme s’effondre
Un succès : premier homme touché mais ne s’effondre pas
Double echec : cible manquée

Jet de dés #2 : Réussite utilisation du pouvoir par la gamine
Double succès : Gère parfaitement. L’Ours qui suit Maze et elle-même ne recevront pas de dégats.
Simple succès : Parvient à se protéger. Elle ne recevra pas de dégats.
Double echec : maitrise mal le pouvoir. Elle est protégée par le bouclier de Maze tant qu’elle reste derrière lui.

Jet de dés #3 : Qui riposte côté garde ?
1D6
2


Nb : j’ai pas tiré les dés pour Garin parce que j’ai pas compris s’il y allait à la James Bond, arme au poing, ou s’il y allait à la Rocky, à coup de Yu dans leurgle.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Dé de 6' : 2


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Honnêtement, je me sentais vraiment coincé. J'avais pas l'impression d'être en avantage et je ne voulais pas cramer tout mon pouvoir, sachant qu'Iron Hulk était là, quelque part, et qu'il m'attendait. J'ai regroupé mon pouvoir devant, mon dos totalement vulnérable. A moins qu'ils me tirent dans la tête, ça devait ricocher, mais s'ils voulaient nous tuer, ils n'auraient pas de fléchettes. Oui, ils n'étaient que six et combien d'autres derrière. Mais sans avancer, nous ne pouvions pas le savoir. J'ai regardé l'Ours et l'anguille dans mon dos.

"Restez bien derrière nous, d'accord ?" Aux yeux de serpents, j'ai ajouté : "Si tu vois quoi que ce soit, tu hurles."

Bien sûr, pas d'armes, je n'avais que mon taser, ma b... et mes tranquilisants. Il me fallait choper une de leurs armes à eux. J'étais persuadé qu'ils en avaient. En attendant, je visais ce que je voyais.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Tour 1 (toujours).
Jet de dés #1 : Réussite tir Garin
Double succès : second homme s’effondre
Un succès : premier homme touché mais ne s’effondre pas
Double echec : cible manquée

Jet de dés #2 : Réussite corps à corps Ours
Double succès : une montagne s’abat sur un troisième homme -> il s’écroule, assomé
Succès Echec : une montagne s’abat sur un troisième homme qui est immobilisé. Il sait se battre et pour l’instant, parvient à mettre en echec l’ours.
Echec Succès : L’ours n’arrive pas à mettre l’homme en echec. Ce dernier sent l’adrénaline le gagner et il réussit à prendre un couteau de combat qu’il avait à la cheville.
Double Echec : Le soldat arrive à se dégager de l’attaque de l’Ours et prend son couteau de combat. En un éclair, il blesse son agresseur qui saigne d’une belle entaille au niveau de l’épaule.

Jet de dés #3 et #4 : Personnage visés par les tirs de riposte
1 : Garin
2 : Ours
3 : Serpent
4 : Maze
5 : Becky
6 : Le carrelage du couloir


C’est la confusion la plus totale. Seuls les deux agents surentrainés semblent savoir ce qu’ils font exactement.
L’assaut donné au signal de Maze est d’une efficacité redoutable. Garin concentre son pouvoir, vise et fait mouche sans même une hésitation. En quelques instants, la fléchette hypodermique fait son œuvre. Deux hommes sur les six agresseurs sont déjà à terre.
L’ours, lui, non équipé de pistolet adéquat se jette sur l’adversaire avec ses pognes. Malheureusement, les hommes de sécurité ne sont pas des abrutis intérimaires. Ils savent se battre. Alors qu’il croyait pouvoir l’assommer rapidement, l’homme se dégage et parvient à extirper un couteau de combat qu’il avait à la cheville. Le positif se retrouve aux prises avec un adversaire armé et cette fois ci, pas pour l’endormir.
Voyant le danger imminent pour leur nouveau partenaire, Maze décale son bras pour viser le militaire armé, prêt à tirer.
L’homme reptilien, lui, est toujours tenu par la trouille et ne voit qu’une seule chose. L’issue est à proximité et s’il utilise son Yu, il peut l’atteindre sans attendre. D’une rapidité fulgurante, il parvient à la porte mais alors qu’il s’apprête à la pousser, un des soldats en faction tire (Jet de dés #3) et le touche. En quelques secondes, la fléchette fait son œuvre et l’homme s’écroule.
Garin se satisfaisait déjà de sa prouesse mais c’était sans compter sur la pertinence de leurs adversaires qui comprennent rapidement qu’il est l’un des éléments les plus dangereux du groupe. L’un d’eux vise (Jet de dés #4) et la fléchette ne manque pas sa cible…. qui n’a pas attendu pour utiliser son Yu. La pointe qui aurait dû entrer dans l’épiderme tendre ne rencontre que du rock et, tordu, tombe au sol, inutile.

Deux sont tombés, l’un se bat avec l’ours. Deux autres doivent recharger leur pistolet mais l’un n’a pas encore tiré. Une bleusaille sans doute qui ne sait pas qui il doit viser.

HJ : Et on passe au tour 2


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Dé de 6' : 3

--------------------------------

#4 'Dé de 6' : 1


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
J'ai continué à avancer, j'ai même ramassé la fléchette tordue. Si je leur plantais dans la cuisse, tordue ou non, ça les collerait dans le schwartz assez rapidement. Je suis pas un type de carnage, j'aime pas vraiment faire du mal aux gens... Les endormir, c'est pas trop grave ! Ils se réveilleront juste avec le mal de crâne. Il me fallait tenir encore un peu. La porte n'était pas loin et l'élément le plus imprévisible était par terre. Je n'avais plus à m'en soucier.

On a laissé l'ours s'occuper de son soldat et j'ai regardé Maze pour qu'on s'occupe des deux qui rechargeaient. J'espérais nous protéger du bleu avec un soldat comme bouclier, ou même, une fois qu'il avait rechargé, tirer sur le bleu avec sa propre arme.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Tour 2

Jet de dés #1 : Réussite corps à corps Ours
Double succès : Il réussit à désarmer le troisième homme  et l’assome -> il s’écroule.
Succès Echec : L’Ours parvient à désarmer le type et se bat maintenant à armes égales. Compte tenu de sa force, il semble avoir le dessus.
Echec Succès : L’ours n’arrive pas à désarmer l’homme mais il réussit à prendre le dessus dans le combat.
Double Echec : Le soldat arrive à se dégager des attaques de l’Ours et l’entaille au niveau de l’épaule.

Jet de dés #2 : Tir de Maze
Double succès : homme s’effondre
Un succès : L’homme est touché mais ne s’effondre pas. Il a le temps de tirer avant de s’évanouir.
Double echec : cible manquée

Jet de dés #3 : Tir de Garin
Double succès : Il s’approche assez rapidement pour lui planter la fléchette pile dans la gorge. L’effet est immédiat, l’homme s’éffondre.
Un Succès : Garin lance la fléchette (comme dans les bars à billard). L’homme est touché mais ne s’effondre pas. Il a le temps de tirer avant de s’évanouir.
Double echec : Garin manque sa cible.

Jet de dés #4 : Personnage visé par le tir du noob
1 : Garin
2 : Ours
3 : Mur
4 : Maze
5 : Becky
6 : Le carrelage du couloir

Si 1 Echec jet#2 : Jet de dés #5 > Personnage visé par le tir de riposte (id précédemment)
4 : Maze
Si 1 Echec jet#3 : Jet de dés #6 > Personnage visé par le tir de riposte (id précédemment)
2 : Ours

Jet de dés #7 : Réussite utilisation du pouvoir par la gamine
Double succès : Gère parfaitement finalement. Elle essaie de protéger l’Ours en plus d’elle
Simple succès : Parvient à se protéger. Elle ne recevra pas de dégâts.
Double echec : maitrise mal le pouvoir. Elle est protégée par le bouclier de Maze tant qu’elle reste derrière lui. Elle commence à ressentir une grande fatigue.

Le combat fait rage.
Alors que l'Ours se bat, une flechette vole dans sa direction mais Becky s'interpose, sortant de sa réserve derrière Maze. Aussi le projectile ralentit puis tombe lourdement au sol juste avant d'atteindre sa cible. La gamine se place en protectrice de l'homme montagne qui pourra désormais compter sur l'utilisation qu'elle fait du pouvoir de Maze pour rester en sécurité.
De son côté l'homme de l'U continue son carnage mais cette fois il ne réussit pas du premier coup. Son adversaire non seulement riposte mais il est appuyé par la bleusaille qui a enfin compris comment tirer. Les deux fléchettes volent dans sa direction mais Maze, lui, maitrise parfaitement son pouvoir et comme avec Becky, les deux projectiles ralentissent soudainement pour tomber lourdement au sol.
Son adversaire s'effondre.
Le bleu commence à paniquer.

De son côté Garin s'approche au corps à corps mais l'homme a rechargé et tire. Par réflexe, pour éviter le projectile, l'agent se décale pour se placer sur la trajectoire du bleu, comptant faire un bouclier de son corps. Mais la fléchette n'a pas filé dans sa direction. L'homme a préféré sauver son collègue des griffes de l'homme montagne qui se bat plus loin. Garin en profite pour lui planter sa propre fléchette dans la cuisse.
Le temps que le produit agisse et il ne sera plus apte au combat.

HJ : On passe au Tour 3


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :
 

--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :
 

--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :
 

--------------------------------

#4 'Dé de 6' : 4

--------------------------------

#5 'Dé de 6' : 4

--------------------------------

#6 'Dé de 6' : 2

--------------------------------

#7 'Quitte ou double' :
 


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Tout ce chaos juste pour des pions, ça me rendait dingue. J'étais quasi fou et mon horloge interne hurlait déjà. J'avais pas poussé Yu à fond, je me gardais le mode Berserk pour Iron Hulk en espérant qu'il soit pas capable de copier ma matière... Mais quand même, j'en chiais déjà.

Maze se débrouillait bien avec la petite, j'ai voulu me rapprocher de l'ours pour lui donner un coup de main. Aussi, j'ai visé le rookie pour lui administrer mon propre sédatif sans perdre de temps à me fatiguer sur son joli visage. Je préférais abîmer celui qui mettait à mal mon coéquipier de fortune. A coup de taser ou de coude, tout m'allait... Je ne voulais juste pas trop montrer mon dos au bleu.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Maze semble partager les intentions de Garin. Leur appréhension de la situation est identique, efficace et implacable. Il comprend que l'agent du MSS s'occupe de l'homme armé qui combat leur allié, aussi il saute sur la bleusaille. Maze n'est pas aussi lourd que Garin ou l'Ours mais, naturellement, sa carrure le place en haut de l'échelle alimentaire, sans parler de sa maîtrise du combat. En deux mouvements il immobilise le jeune bleu et lui colle directement une fléchette dans le bras. Usant de son poids et d'une clé de jambes, il attend que le produit agisse.
Tous les militaires prêts à faire feu roupillent gentiment.

De son côté, le militaire est en pleine passe d'arme avec la montagne et ce n'est qu'au dernier instant qu'il aperçoit Garin dans son champ de vision. Mais hélas trop tard pour lui. Il lève un bras pour se protéger le visage, par réflexe, ce qui libère ses côtes. Aussitôt le taser envoie sa décharge, réduisant l'homme à un tas de muscles tétanisés. Dans la foulée, Garin lui administre une dose d'anesthésiant, âme charitable. La brûlure du Taser sera moins douloureuse.

La poussière semble retomber et les candidats sentent les premiers effets de leur Yu.
Garin résiste encore à cette fatigue qui frappe aux portes de sa conscience. Au bout de ses doigts, sur son épiderme non protégé, il sent le moindre mouvement de tissus. Ca le rape, le brûle... tout du moins en a le sentiment. Mais il ne lâche pas, pas encore. L'ours lui, a de plus en plus de mal à marcher, comme si ses jambes devenaient ce rock qu'il soulevait par la force de son esprit. Si seuls ses pieds étaient touchés jusqu'alors par cet engourdissement, la résistance s'étend jusqu'à ses genoux maintenant. Lui aussi lutte et ne laisse rien paraître de ses difficultés. Il sourit à Garin, reconnaissant de son aide, jette à peine un coup d'oeil à l'homme serpent qui git non loin et lui adresse un rire de dédain.

- Alons-y, dit-il. Je tiendrai pas indéfiniment. Vous savez par où on doit partir ? Nord ? Sud ? Est ? Ouest ? Vous avez des véhicules ? Une équipe de soutien ?

Maze jette un regard furtif à Garin. Lui aussi est exténué. La gamine est même presque à s'effondrer. Elle marche comme une somnambule, mais marche encore...
La radio de Garin grésille avant même qu'il ne réponde et il entend la voix de son adversaire le plus coriace.

- Ok l'ami. Maintenant que les enfants ont fini de jouer et qu'on me laisse les coudées franches, on va passer aux choses sérieuses. Si y'a des morts, ce sera pas de ma faute. Tu l'auras bien cherché...

De l'autre côté de la porte maintenant dégagée, la liberté. Et Hulk. Il faudrait passer sur le corps du second pour gagner la première.


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Il fallait que je tienne, je ne pouvais pas relâcher maintenant. Pourtant, je sentais les efforts me marquer les muscles, mais on était pas encore sortis. J'ai aidé l'ours à s'épauler contre un mur. Même Maze donnait des signes de fatigue. Tous les trois, la petite aussi. Je suis pas quelqu'un de très optimiste de base, je suis assez cynique dans mon approche des éventualités. Alors là, à cet instant, j'y ai pas vu grand espoir. Mais à défaut d'être plein de paillettes et de rire visant plus la débilité que l'innocence, je possédais un fort instinct de survie.

Je réfléchissais à ce que disait l'ours. On ne pouvait pas revenir en arrière, la porte de sortie était là. On était pas véhiculés, du moins pas directement. Et même si on l'était, le truc était tellement lent... On irait plus vite en courant. Si toutefois on arrivait à courir. Iron Hulk grésillait dans ma radio et j'ai porté ma main à mon torse, puis ma ceinture, cherchant la mienne de radio, de téléphone. Quelque chose. On aurait peut-être besoin d'une extraction d'urgence et si Maze était un peu venu les mains dans les poches, assisté par Six, le MSS pouvait pas me laisser dans la merde. Encore que... Ca m'aurait arrangé.

"Je vais l'occuper." Non, j'étais pas fier de ma connerie. Vraiment pas, mais sur le coup, ce n'était pas tout à fait un sacrifice, plus un... 'Je le veux pour moi seul.' en faisant passer ça pour une espèce de sacrifice pendant que Maze aiderait les autres à se faufiler vers la vraie sortie. "Fais-les sortir, je vous rejoindrai. Je me charge de la CIA."

Ah la CIA se serait bien marrée à voir comme j'avais évolué. Ils ne s'attendaient sûrement pas à ce que mon pouvoir tourne ainsi. Encore faudrait-il que l'unité de Iron Hulk me connaisse, mais la CIA était si vaste que ça me semblait un brin narcisso-parano. Je me suis forcé à respirer le plus lentement du monde histoire d'évacuer le plus d'oxygène de mon corps mais de pouvoir continuer à vivre quand même ! Et quand j'ai poussé les portes, j'ai activé mon pouvoir sur l'intégralité de mon corps, comme je l'avais fait la première fois à l'opéra. Je n'avais plus aucune sensation et un voile de couleur claire me passait dans les yeux. Adieu les lentilles du MSS... D'un revers de poignet, je les ai retirées et elles sont tombées, toutes sèches, au sol.

Croyez-moi ou non, mais... Malgré la fatigue et tout de même un peu la trouille de ce qui m'attendait, je me suis dit... "Ah si seulement Sky me voyait maintenant, elle serait si fière !"


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le sacrifice de Garin est honorable et l’Ours ouvre des yeux surpris en l’entendant. Ils ne se connaissent même pas et le voici déjà prêt à se jeter dans la gueule du loup. Est-ce que parce que Becky est avec eux ?
Maze, lui, en revanche, ne l’entend pas de cette oreille.

- Je laisse aucun de mes hommes derrière moi, je te l’ai déjà dit.

Il regarde la fillette qui attend sagement à leurs côtés, sa poupée sous le bras, luttant contre la fatigue. C’est la montagne qui réagit le premier.

- J’l’embarque. Je m’en occupe. On file vers la sortie la plus proche…. Ca doit être…

Il réfléchit. Il n’a pas une connaissance pointue du lieu mais il n’en est pas à sa première tentative d’évasion, non ?

- Ca doit être l’entrée près du poste d’habilitation. En plus la route mène directement sur l’extérieur, on pourra atteindre la forêt plus vite… Tu me suis Becky, ok ?

Il se tourne vers Maze puis Garin avec un large sourire.

- On se retrouve dehors les Mariachis ?

Maze hoche la tête puis s’adresse à son partenaire.

- J’y vais le premier. S’ils tirent à balle réelles, je nous protégerai avec mon bouclier. Ca vous laissera le temps de filer, dit-il aux deux mutants, et nous d’assurer vos arrières.

L’ours prend la gamine dans ses bras. Son Yu lui handicape les jambes mais il ira toujours plus vite s’il la porte que s’il l’attend.
Une fois tout le monde prêt, les flingues hypodermiques rechargés et les soldats débarrassés de leur équipement (HJ : casques anti-émeute, vous pouvez même prendre leur gilet pare-balle. Ils ont aussi des couteaux de combat et un lot supplémentaire de fléchettes hypodermiques.), Maze mobilise une fois de plus son Yu pour atteindre ses propres limites. Il ne tiendra pas longtemps, espérons juste que ce sera suffisant.
Il ouvre alors la porte et se jette sur l’extérieur.
A peine a-t-il franchi le seuil que la première balle fuse, confirmant que les soldats tirent maintenant à balles réelles.

Jet de dés #1 : La balle vise
1 Maze
2 Garin
3 Le vide
4 La Gamine
5 L’ours
6 La porte

Profitant de la protection toute relative de Maze, Garin fait rapidement le tour de la situation. L’ours file en direction du nord sans demander son reste. Quelques balles fusent dans leur direction. De ce qu’il voit, il n’y a que trois soldats mais devant eux, une silhouette qu’il reconnaitrait entre mille s’avance.
L’homme à l’air fumasse. Pas du tout le genre à se croire un dimanche midi chez mémé. Son corps luit aux reflets du soleil couchant comme s’il était… c’est le cas. En dehors de sa tête, il est entièrement recouvert de métal.
Il lève une main devant lui qu’il ouvre largement. Par un effet télékinétique, une poignée de petites billes métalliques s’élèvent au-dessus de sa paume. En un éclair, elles filent comme autant de petites balles meurtrières en direction de Garin.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 6' : 1


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Vous auriez vu ce type... J'en avais des frissons jusque dans les mollets. La taille de ce mec, j'avais oublié. Plus il brillait et plus je me renforçais jusqu'à devenir un gros tas de sable hyper compact de la tête aux pieds. Quant à lui, sa tête dépassait encore. J'y ai donc vu une entreprise possible, une faille, quelque chose. Le souci, c'est que pour bouger, j'étais un peu bloqué. Il aurait fallu un monte-charge pour prendre mon poids, je pense. J'ai vu la tête donc je me suis dit que j'allais tirer. Iron Hulk a eu la même idée que moi. J'allais pas le faire attendre en se regardant dans les yeux.

J'ai visé la tête avec une flèche, mais bien sûr, mes mouvements ralentis, le temps que je vise, il avait tiré. Les billes se sont enfoncées dans mon torse et partout où il visait et je n'ai rien senti. Genre... Rien du tout. Ca a fait "pof" et je me suis dit que je devrais pas oublier de les enlever avant de "démorphoser". J'avais pas envie qu'elles restent dans ma peau. Qui sait les dommages que ça ferait une fois que mon corps serait redevenu normal.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
L’ours traçait, la petite dans les bras. Maze s’interposa entre les balles qui fusaient et leur fuite. Il est au bord de l’épuisement mais c’est un grand pro lui aussi et il ne perd pas de vue son objectif. Le mastard ne perd pas de temps à viser. Il tire ses fléchettes dans les directions de chaque soldat. Quel que soit l’endroit touché, l’anesthésiant fera son office.

Jet de dés #1 : Nombre de soldats touchés
1-2 : 1
3-4 : 2
5-6 : 3

De son côté, Garin aussi mobilise ses forces jusqu’à l’extrême. Depuis quand d’ailleurs n’avait-il pas eu l’occasion de les utiliser à ce point ? Il est toujours utile d’apprendre à se connaître, n’est-ce pas ? Voyons le bon côté des choses.
L’homme de fer est protégé de partout, sauf de la tête. C’est une fenêtre. Mince… mais une quand même. Garin n’a pas d’autre choix que de la mettre à profit.
Il encaisse sans broncher les petites billes et la réaction de surprise contrariée qui passe sur le visage de son adversaire peut lui apporter au moins une petite satisfaction. C’est toujours ça de pris !

Jet de dés #2 : Réussite du tir
Double succès : Direct dansafass !
Un succès : Trop bas
Double echec : l’épuisement est trop fort, la fléchette va se perdre dans le décor.

L’homme voit arriver le projectile mais n’a pas le temps de l’esquiver. Son pas s’altère tandis qu’il avançait vers l’anglais, déterminé.
Le temps suspend son vol et la fléchette va se planter à ses pieds.

Jet de dés #3 :
1 : Tete
2 : Bras droit
3 : Bras gauche
4 : Torse
5 : Jambe droite
6 : Jambe gauche

Maze pousse un grognement.
Une des balles vient de le toucher. Une blessure superficielle mais qui montre les failles de son bouclier.
Alors qu’il porte sa main libre sur la blessure, le ciel orangé se teinte soudainement d’un rouge brillant. Des bruits de pétard attirent aussitôt leur attention.
Hulk le premier.

- Putain mais c’est quoi c’bor…

Au-dessus de la sortie visée par l’ours, quelqu’un tire des fusées de détresse. Elles s’envolent dans le ciel et éclatent au-dessus de leur tête. Nul doute qu’on essaie d’attirer leur attention.
Hulk hésite une fraction de seconde. Son adversaire est à portée de main, mais il y a visiblement d’autres guignols vers la sortie qu’il faut aussi neutraliser. Il aurait du s’en douter. Déjà, il n’avait pas été surpris de la présence de Maze. Les agents fonctionnent toujours en binôme. Mais il aurait du se douter qu’ils ne seraient pas venus sans renforts… pourtant, malgré ses précautions, il n’avait pas réussi à leur mettre la main dessus. Sans doute lesdits renforts sortaient tout juste de leur cachette. Il fallait rapidement les neutraliser mais il n’avait personne sur la sortie 1.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 6' : 1

--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Dé de 6' : 6


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
En fait c'est simple, toute distraction, tout instant perdu pour nos adversaires est bon à prendre. Je sais que mon Yu et moi même on arrive au bord de l'extinction, mais il me reste mon arme de poing avec des balles réelles au besoin et surtout mon pistolet et des fléchettes hypodermiques , je continue donc mon effort, viser devient compliqué dans le sens ou l'activation de mon pouvoir me demande maintenant une grande concentration mais peu importe, je dois libérer le champ pour que Jake n'ait que Hulk face à lui et personne d'autre.

Il reste deux hommes debout, ils doivent tomber et si je rate mes fléchettes je leur cours dessus, ils seront surpris et perdront peut-être encore du temps à cogiter avant d'agir.

[NB] Si je disparais de nouveau, tu me joues direct sky, t'as super bien assuré façon.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Garin DeLyons
avatar
Ce qui se passait autour, je m'en fichais. Je voulais anéantir ce type, le réduire en poussières. Il était de la CIA et ça me suffisait. C'était symbolique en soi et je ne voulais pas le laisser m'échapper. Lui tirer dans la tête, non plus. Trop facile et pas assez homme viril. Non, je voulais me battre à mains nues, qu'il sente son estomac se déchirer sous mes coups. Je voulais qu'il souffre parce que même de là où je me tenais, je le trouvais sadique. Peut-être qu'il faisait que son boulot, et finalement, moi aussi, mais nous n'étions pas des enfants de choeur, ni l'un ni l'autre.

Alors, pendant qu'il hésitait et qu'il réfléchissait, j'ai continué à m'avancer - dans toute ma lourdeur - jusqu'à lui pour le démolir à ma manière.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Maze ne lâche rien. Il ne suit pas l’ours et n’a clairement pas l’intention de laisser son coéquipier derrière lui. Visiblement, soit ils repartent tous les deux, soit ils restent là ensemble.
Le premier soldat touché par la fléchette s’effondre mais les deux autres ne perdent pas de temps. L’un d’eux se félicite même d’avoir blessé le colosse de l’Underground. Ce dernier utilise la rage qui le mobilise pour la concentrer sur les deux hommes qui ont intérêt à agir rapidement.
Maze charge une autre fléchette et tire tout en restant en mouvement.

Jet de dés #1:
Double succès : Il touche un soldat et a même le temps de viser l’autre sur lequel il s’avance.
Un succès : Il touche un soldat mais l’autre arrive à le blesser une seconde fois. Toujours à la cuisse cependant. Se pourrait-il qu’il ne veuille pas le tuer ?
Double échec : Trop épuisant. La fléchette va se perdre dans le décor.

De son côté Garin n’a plus le choix. Il doit aller au combat. Hulk, par réflexe militaire, va pour prendre sa radio afin d’envoyer des hommes du côté de la sortie 1. Les fusées de détresse ont arrêté de siffler et le positif et la fillette ont disparu de leur vue.
Mais cette initiative malheureusement n’est pas la plus pertinente et Hulk ne le comprend que trop tard. La demi-seconde qu’il perd à vouloir alerter est suffisante pour permettre à Garin d’être déjà sur lui.
D’un revers magistral, l’anglais percute la mâchoire dépourvue de protection. Hulk n’a pas la possibilité de riposter face à l’attaque soudaine et ne peut qu’essayer d’amoindrir le choc titanesque. Ce qui ressemble à une coulée de métal vient s’interposer entre le poing de carbone et l’os fragile mais trop tard. Un sinistre craquement laisse entendre que l’agent de la CIA vient de se faire littéralement « casser la gueule ».
Pourtant pas un cri. A peine un grognement. A même le sol sur lequel il s’est étalé sous l’onde de choc, il attrape une seringue d’auto-injection et presse l’embout directement sur la base de son cou avant que Garin n’ait le temps de lui asséner un second coup.
Le cadavre de l’ustensile est rejeté au loin et il lève une main en direction de son adversaire.
La volée de petites billes qu’il avait dû encaisser s’extirpe d’elle-même du corps rocailleux et vient rejoindre le poing de l’homme de fer.
Les deux hommes frappent simultanément.
Garin vise de nouveau la partie la plus fragile de son vis-à-vis.
Ce dernier pense pouvoir faire mouche en ajustant son coup sur les membres inférieurs et amener son adversaire jusqu’à lui. Le poing renforcé de métal, Hulk frappe de toutes ses forces. Sans succès. Et là encore, c’est une surprise. Il ne se souvenait pas de n’avoir pu trouver une seule faille lors de leur précédent combat.
Et avant même qu’il ne réagisse, c’est le poing de Garin qui s’abat une seconde fois sur sa face. Pas de douleur. La CIA faisait les choses bien. Juste le noir, soudain, implacable. Puis plus rien.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
J'avais réussi à en toucher un mais l'autre m'avait attrapé au vol comme qui dirait et cette deuxième balle dans ma cuisse me ralentissait fortement, elle n'avait pas traversé mes chairs, provoqué d'hémorragie non mais elle montrait que j'avais atteint mes limites, mon Yu allait craquer d'ici peu et ensuite je pourrais pleurer ma mamie (non ma mère c'est no way cette connasse qui m'a vendue à la CIA)

Bref j'ai laissé tomber les fléchettes, pas le temps de recharger, j'avais une marge de "tir" enfin de manoeuvre courte , je risquais plusieurs bastos dans le corps le temps que j'arrive alors pas de perte de temps, j'allais lui faire le portrait à l'ancienne au survivant, enfin au non endormi.

J'ai foncé sur lui pour le faire chuter tout simplement, perdre ses appuis grâce à ma masse et vitesse et bien sûr je suis pas débile en tâchant de chopper son bras d'arme pour pas qu'il soit entre nous deux et que je prenne une balle dans le buffet par accident.

J'ai bien entendu des craquements sinistres sans pour autant le moindre soupir de douleur, c'était quoi ce bonhomme, la CIA avait bien forgé ces monstres !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Garin DeLyons
avatar
Pour la première fois de ma vie, j'avais un avantage. Sur une courte fenêtre de chance, mais je l'avais, et je n'en gaspillais pas même une seule seconde. J'ai frappé et cogné et quand il s'est enfin effondré, j'ai du réagir vite. Un regard rapide à Maze et j'ai hurle son nom pour donner le repli. Pour autant il était hors de question que je déçoive le MSS. J'ai puise dans mes dernière forces en espérant que cela paye et que la chance nous sourit jusqu'au bout. J'ai soulevé Hulk sur mon épaule pour rejoindre la sortie et les renforts.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Et le second soldat s'écroule sous l'effet de l’anesthésiant tandis que le dernier voit arriver le colosse pas franchement jouasse sur sa trogne. On a beau être aguerri, avoir fait la Sylvanie, la Timbalie ou le Mastombique, quand l'ennemi vous a dans le collimateur et qu'il vient directement vers vous pour régler ses comptes, vous sentez la sueur couler dans le dos. Tout le monde n'est pas un Hulk de métal.
Maze est sur son adversaire en quelques secondes.
Ce dernier termine tout juste de recharger son arme quand un premier poing s'abat sur sa trogne. Celui-ci, il ne peut l'esquiver.
Il comprend qu'il va falloir aller au corps à corps et lâche son arme à feu pour s'équiper d'un couteau de combat qu'il porte à la cheville.
L'homme n'a pas l'air de vouloir prendre l'initiative et se contente de se défendre. Maze tente un second coup dans lequel il met toute sa force pour tenter de l'assommer.

Jet de dés #1
Double succès : L'homme n'a le temps de rien. Ce second coup le colle dans les pommes.
Succès Echec : L'homme n'arrive pas à esquiver. Il prend le coup mais il ne l'assomme pas.
Echec Succès : L'homme esquive le coup et riposte mais Maze esquive aussi.
Double Echec : L'homme parvient à esquiver et riposte. D'un revers de bras, il touche Maze sur la longueur du torse. Heureusement Yu amortit l'impact et la plaie reste superficielle.

Garin est épuisé et tente de soulever son adversaire pour le prendre avec lui. La tâche n'est pas aisée car il doit alors déplacer son propre poids, considérablement augmenté par l'utilisation de son Yu au maximum de ses capacités, et celui de Hulk qui n'a rien d'une fillette.

Jet de dés #2
Succès : Malgré tout, il arrive à ses fins.
Echec : Impossible de gérer son poids et celui de Hulk. Garin est très fatigué.

Le calme revient sur le site alors que le soleil disparaît derrière l'horizon. Seuls ses derniers rayons luttent encore vaillamment contre les ténèbres. Les deux agents ne s'attardent pas et suivent le chemin pris plus tôt par l'ours et la môme.
Aux aguets, ils sont attentifs au moindre mouvement mais aucune équipe ne semblent prêtes à leur sauter dessus. Ils n'en peuvent plus. L'un comme l'autre a utilisé son Yu au-delà du raisonnable.
Tandis que la sortie s'approche, la barrière de péage nue au milieu du béton, ils aperçoivent deux 4x4 noirs tournés vers la route, moteur ronflant.
Les vitres teintés ne leur laissent aucune opportunité de voir qui se trouve à l'intérieur du premier en revanche un homme clairement typé asiatique semble les attendre devant le second, arme à la main, canon vers le sol. Sur le capot, un sniper caucasien, lui, parait assurer les arrières de Maze et de Garin en visant au-delà d'eux, en direction du site.
L'asiatique leur ouvre la porte arrière du véhicule les invitant à s'installer. Il a l'air très pressé.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Butterfly Effect' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Garin DeLyons
avatar
Je suis arrivé au 4x4, je ne voyais plus à un mètre. Des étoiles, voilà ce qui me passait devant les yeux. J'avais mal partout. J'ai jeté Hulk à l'arrière du véhicule et... Je me suis laissé emporter par le geste. Je ne me suis même pas posé la question de savoir si Maze suivrait, je n'étais pas capable de réfléchir à autre chose que "Avance, marche, tiens bon, encore un pas." J'espérais juste que l'ours et la gamine, et avec un coup du destin aussi l'homme serpent, étaient là aussi histoire que cette mission soit véritablement un succès quand j'arriverais dans le bureau de mon chef. Je me suis laissé tomber avec Hulk dans la voiture... Et j'ai tout relâché. Je n'ai aucun souvenir de ce qui s'est passé pendant les trois jours suivants à partir de ce moment. Tout ce dont je me rappelle, c'est du noir et du vide. Et un sifflement strident dans mon oreille. J'ai peut-être fait un ou deux rêves, les mêmes que d'habitude, alors je savais les affronter. Heureusement que j'étais dans le coma, parce que vu la sensibilité de ma peau, je crois que c'était ou les vapes, ou les hurlements. J'ai pas arrêté de me dire "J'espère que Sky sera jamais au courant" "Heureusement que Sky n'est pas là." "Si Sky me voyait..." Elle qui s'inquiète pour tout et rien, si elle savait...


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Maze s’engouffre à son tour dans le 4x4 et dès que tout ce petit monde est chargé, les deux véhicules démarrent dans un crissement de pneus et de poussière. La nuit tombe sur le campus et Cuba s’éveille à la fête qui l’anime.
Les deux agents ne sont pas lâchés à leur hôtel habituel. Dans le noir, ils ne parviennent pas à savoir exactement où ils vont mais ils au bout d’un temps interminable de trajet que Garin ne verra pas passer, ils terminent dans un autre hôtel où leurs affaires les attendent sagement.
Hulk disparait avec mes 4x4.
Le lendemain Mike leur annonce qu’ils sont à quelques kilomètres à peine de l’aéroport de la Havane et qu’un avion privé les ramènera à Megalopolis. Effectivement, un autre 4x4 viendra les chercher peu avant midi.

Conclusion :

Maze et Garin reparte chacun avec une version des documents trouvés sur la clé USB (HJ : je répondrai à vos questions à ce sujet si vous en avez, chacun de votre côté puisque vous n’avez pas la même relation à votre hiérarchie huhu).
Maze va avoir besoin de quelques jours de repos après l’effort consenti. Il en va de même pour Garin dont le sommeil risque de s’apparenter à un coma pendant quelques temps.
Garin > tu obtiens les félicitations du jury et un 10 pour la partie artistique. Ton compte en banque ne s’est jamais aussi bien porté… ce qui ne te dispense pas d’aller rouler du maki dans le boui-boui local.
Maze > tu obtiens des nouvelles de la gamine et de l’Ours par l’intermédiaire de Six. Mike les a rapatriés vers elle et elle s’occupe de rechercher les parents de la mouflette. L’ours est resté à ses côtés, tout du moins pour l’instant.
Tous les Deux > quelques jours plus tard vous apprenez par l’intermédiaire des journaux de Mégalopolis que la Waleman réduisait son activité à l’étranger et projetait de revoir le fonctionnement de certains de ces centres agronomiques. Le site de Cuba est cité en exemple. Désormais, le secteur « recherche » sera ramené dans leurs locaux étasuniens et ils ne garderont que la partie production.

Si vous avez des questions… n’hésitez pas.


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
It's juste perfect !
Désolée pour la présence en pointillée mais j'ai kiffé la mission et j'ai eu plaisir à jouer avec Garin même si je ne sais pas qui il est au final ;) A refaire!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION - Maze/Garin] Desperados
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: LA PLANÈTE DANS LES ÉTOILES :: Le Monde-