2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Sky/Sunny] All I Want

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sunny Sullivan
avatar
Fin Janvier 2075

Un an après les événements de la Ville Haute où elle avait cru y laisser la vie - et celle de Matt avec - Sunny faisait le bilan sur elle-même. Il y a un an, elle était cette jeune femme dynamique, syndicaliste, hyperactive, mais qui avait toujours du mal à joindre les deux bouts. Un peu comme toutes les mères célibataires, elle oubliait facilement de vivre pour elle-même. Et encore, Sunny ne possédait pas la garde principale de son fils.

Mais en un an, elle avait réussi à finalement trouver son équilibre. Gagner la bataille pour le Casino avait été le tremplin professionnel et personnel à une série de bonnes choses tout au long de l'année. Son emploi du temps était devenu à peu près fixe, elle allait et venait entre le lycée de Sky, pour deux ou trois heures d'orientation par semaine, le FBI quand une consultation était nécessaire, ou qu'ils avaient besoin de son expertise, la gestion du Casino qui s'alliait toujours à son activité principale d'assistante sociale. Elle ne gardait plus son fils que les weekends, ou lorsque son ex était en déplacement, ils se partageaient la garde équitablement, semaine après semaine, en fonction des activités respectives de l'un et l'autre. Sunny avait prouvé au juge qu'elle s'était vaillamment reprise en main, qu'elle était bien plus équilibrée et par conséquent, bien plus apte à gérer son propre enfant. Qui plus est, le nombre d'éducateurs étaient suffisant au Casino pour qu'elle n'ait plus besoin d'y être à temps plein. Ce qui... Finalement... Lui laissait plus de trous dans la journée qu'avant.

Blague à part, depuis la rentrée, Sunny avait entrepris de reprendre ses études. Sa collaboration avec le FBI l'avait rendue vraiment curieuse et il y voyait comme un terrain à conquérir, aussi avait-elle entamé la criminologie par correspondance. Ainsi, elle pouvait étudier chaque fois que son emploi du temps le lui permettait et elle exerçait ses nouvelles aptitudes au sein du FBI.

Autre victoire s'il en était... Sky. L'une de ses premières pensionnaires avait également de quoi faire un bilan positif de l'année écoulée. L'adolescente avait mûri, quoi qu'elle en dise. Il y avait encore du travail, mais Sunny savait qu'à présent, tout pouvait se gagner. A ses yeux, Sky était sortie d'affaire et bientôt, elle pourrait voler de ses propres ailes. Entre son stage à la Waleman, ses notes "relativement bonnes" au lycée et son caractère bien plus docile et discipliné - pour ce qu'elle en voyait, surtout - lui laissait entrevoir un bon avenir pour la jeune fille. D'ici quelques semaines, Sky et Sunny iraient voir le juge pour confirmer l'aptitude de l'adolescente à entrer dans la vie active dès la fin de ses études, à se trouver son propre appartement, un travail et, si elle le souhaite, continuer des études supérieures. Pour son examen de fin d'année, Sunny ne se faisait aucun souci, elle ne la laisserait pas tomber Sky au dernier moment.

En fait, elle se dit même que Sky lui manquerait, elle qui avait tant consolidé la force du Casino, prouvant sans le savoir les aptitudes de Sunny, ce qui l'avait du coup bien aidée dans ses propres projets. L'une comme l'autre étaient sous la gouttière, dans l'attente d'un jugement qui déterminerait leur avenir.

Un genou remonté contre sa poitrine, Sunny tapotait sur son holo-écran, rédigeant un nouvel article sur son blog où elle narrait sa formidable évolution et ses questionnements. C'était aussi là qu'elle dénonçait les horreurs dont elle était témoin avec certains de ses pensionnaires. Elle profitait de l'un de ces trous de temps libre au milieu de sa journée. Sur les conseils de son entourage, elle utilisait un pseudonyme. La technologie n'était toujours pas son fort... Tranquille, elle s'était fait un mug de thé aux agrumes fumant et ses chaussures étaient lâchées sans élégance sur le sol. C'était sa journée calme de la semaine, celle qu'elle passait entièrement au Casino pour régler l'administratif et faire la permanence pour les pensionnaires. Le genre de journée qui vous repose. Enfin, si tout se passe bien !



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Ca faisait plus d’un mois que les choses étaient entendues. D’accord l’échéance ne serait qu’en mars compte tenu du fait qu’elle n’était pas majeure mais ce serait vite là. Plus que deux mois.
Sky avait intégré le Casino juste après ses 17 ans, pour son anniversaire à quelques jours près : Happy Birthday bitch ! Même pas elle était passée par la case prison.
Un bilan en demi-teinte mais qui lui avait permis une chose qu’elle n’avait encore jamais vraiment mis en œuvre, même si elle en avait rêvé : préparer son avenir. Toutes proportions gardées bien sûr ! On parlait de Sky. Disons que lorsque cet adorable idiot avait déboulé dans sa vie avec sa moto de frimeur, elle avait considérablement revu son comportement et ses objectifs. Elle avait même arrêté de fumer ! Par contre elle avait largement augmenté sa consommation de sucettes mais c’était un doux vice en comparaison.
Un an après elle était là, debout devant la porte du bureau de Sunny, hésitante à frapper.
Il ne lui restait plus que deux mois avant qu’elle soit de nouveau propulsée dans la gueule béante et affamé du destin. Quoiqu’elle en dise, le Casino lui avait offert un havre où elle avait pu souffler quelques temps, reprendre des forces pour se préparer au prochain combat. Ca, elle le devait à la psychologue. La prochaine fois qu’elle merdait, elle n’aurait pas de seconde chance et elle le savait pertinemment. Et ce qu’elle savait aussi c’est qu’elle ne voulait pas finir comme Deniz, contrainte de se réfugier dans les jupes de Six pour survivre.
Elle allait avoir son diplôme, entrer à l’université le temps de vraiment savoir ce qu’elle ferait de sa vie – et ca n’impliquait certainement pas de boulot régulier – continuerait ses petites magouilles sans grandes conséquences pour assurer sa subsistance. C’était hors de question qu’elle vive aux crochets de Garin, sa fierté n’y survivrait pas.
Sky fit demi-tour pour aller chercher un soda dans les cuisines avant de revenir se planter devant la porte.
Elle inspira profondément et ouvrit la petite bouteille avant de boire une lampée.
Sunny allait être folle. Elle devrait peut-être lui laisser croire qu’elle est enceinte avant… proportionnellement le mariage lui semblerait un moindre mal.
Mais si l’idée lui semblait bonne elle se souvint qu’en la matière la psychologue avait été loin d’être stupide et avait paré à cette éventualité avec beaucoup de prévoyance. Le petit implant dans son bras pouvait l’attester.
Sky leva la main et frappa, attendant avec anxiété que Sunny l’incite à entrer, ce qui ne tarda pas.
Une fois dans le bureau, elle referma la porte derrière elle et comme elle en avait l’habitude, alla s’assoir sur la chaise qui lui était destinée.
La petite blonde but une autre gorgée de soda et sourit de toutes ses dents à la psychologue. Un peu surjoué le sourire tellement elle était nerveuse.

- Salut ! Ca va ?

Oui, elle séchait sérieusement en termes d’entrée en matière.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny releva la tête de son écran et sourit à Sky. Elle se redressa et reposa sa jambe en l'observant s'asseoir. Le moins que l'on pouvait dire, c'est que l'adolescente avait vaillamment revu son comportement et que Sunny n'avait plus à jouer les murs de force pour la contrer. C'était bien plus reposant.

"Salut !" Elle sourit d'autant plus en se demandant ce que Sky pouvait bien vouloir chercher à cette heure-ci, à cet endroit, avec elle. "Ca va, et toi ?"

Au bout d'un temps, elle croisa ses doigts autour de son mug chaud et haussa les sourcils.

"Je... Peux t'aider ?"

Sky n'entrait JAMAIS dans le bureau sauf pour faire signer un papier hyper important comme une sortie scolaire - surtout en Ville Haute, l'adolescente semblait curieuse de découvrir cette partie de la ville mais elle était bien loin d'être la seule. Sunny elle-même aurait aimé avoir plus de temps pour s'y balader. Finalement, Sunny eut peur que la présence de Sky fut pour des raisons plus graves et elle fronça les sourcils.

"Tout va bien ?"

Avec Sky, pas de demie mesure. C'était tout ou rien. Ou bien elle allait lui annoncer la meilleure nouvelle du siècle, ou bien c'était son fantôme qui venait lui annoncer qu'elle s'était suicidée. Sunny avait peut-être gagné en équilibre et stabilité sociale, elle n'en avait pas pour autant perdu son côté parano et démesuré. Son instinct maternel ne changeait en rien, même s'il s'était développé en retard. L'adolescente qu'elle était elle-même alors avait surtout eu peur pour son avenir.

Et si Sky venait lui annoncer ce genre de choses ? Sunny écarquilla les yeux. La maîtrise du pire, vous connaissez ?



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sentit l’inquiétude paranoïaque poindre dans la question de Sunny aussi s’empressa-t-elle de démentir.

- Ah wé wé ! Tout va bien t’inquiète ! J’ai eu une prise de sang la semaine dernière, c’est cool. Les médecins s’en foutent de nouveau de ma mouille alors c’est que tout va bien, hein ?

Elle s’éclaircit la gorge et gigota sur ta chaise.

- Et ton marmot ? Ca va ?

Bon ok il allait falloir qu’elle passe la vitesse supérieure parce que là elle allait s’enfoncer. Sky passa ses cheveux derrière ses oreilles et pencha légèrement le buste en avant.

- En fait j’voulais te parler. T’sais j’ai 18 ans dans deux mois et j’voulais savoir comment ca allait se passer pour moi du coup. J’aurai pas ma majorité absolue alors… qu’est-ce que je vais devoir faire en partant d’ici ? Le Juge va me revoir non ? Tu vas lui dire pour….

Elle agita les mains devant elle, cherchant ses mots…

- Que tu m’as récupérée une fois au poste, et une autre fois que j’ai disparu une semaine et que j’passe beaucoup de temps en colle ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny ne fut pas plus soulagée que ça, mais au fur et à mesure que Sky parlait, elle se détendit un peu. Le fait qu'elles n'aient même pas dix ans d'écart aurait pu troubler leurs rapports, mais Sunny se félicita d'avoir réussi à ne pas trop la prendre pour une petite soeur. Elle s'était maintenue en tant qu'adulte et ça faisait aussi partie de son évolution personnelle notable. Une petite victoire de plus. A ses questions, Sunny haussa les sourcils et croisa les bras en se penchant légèrement sur le bureau. Elle comptait lui dire la vérité, mais sans pour autant la décourager.

"Il y a des limites pour tout. Tu as été admise ici pour une seconde chance, mais on ne peut pas te demander d'être une citoyenne parfaite en si peu de temps. Pas au regard d'où tu viens, c'est impossible. Il aurait été plus louche que tu aies été absolument parfaite à tous les niveaux." Elle haussa les épaules. "Mais je leur dirai, aussi. Tu sais, il ne s'agit pas que de toi dans son contrat. Je suis ta tutrice légale, j'ai des responsabilités envers toi. J'aurais pu cumuler les erreurs. J'aurais pu ne pas m'occuper de toi, j'aurais pu... Plein de choses !"

Elle lui sourit et pencha légèrement la tête.

"Jusqu'à tes 21 ans, je resterai ta tutrice légale, à moins que tu fasses une demande d'émancipation totale. Mais compte tenu de ta situation, le juge favorisera toujours un adulte référent dans ta vie. Tu ne seras pas lâchée dans l'univers sans un filet. Tu peux aussi demander à ce qu'un autre adulte soit ton tuteur, mais celui-ci devra passer des entretiens pour s'assurer qu'il ne présente absolument aucun danger pour ton avenir et qu'il sera apte à faire valoir tous les efforts que tu as accompli jusque là.
Officiellement, tu auras ta chambre au Casino jusqu'à l'obtention de ton diplôme, 18 ans ou plus. Mais au-delà, moi, ou le tuteur de ton choix, devrons t'aider à t'insérer dans la vie active. Vois ça comme... Une garantie de service après vente. Finalement, tu n'auras passé qu'un an au Casino, c'est trop peu pour dire si oui ou non un junkie va replonger ou non. Ce serait vraiment bête de te remettre à la rue... Comme ça, alors qu'on ne t'a pas donné tous les outils pour t'en sortir pleinement. Donc, on t'aidera. Les éducateurs, le Casino, tes tuteurs..."


Elle sourit, attendrie, finalement, que Sky ait un peu peur du verdict de son jugement et elle posa la main sur le haut du bureau comme si elle voulait toucher la sienne et acquiesça doucement.

"Tout se passera bien pour toi. Tes 18 ans ne seront qu'une formalité. Le juge sera obligé de voir tous les efforts que tu as fait et toute la volonté dont tu fais preuve. Il aura lu ma lettre de recommandation, connaîtra mon point de vue, ainsi que celui de tous les éducateurs et je serai présente s'il a des questions ou quelque chose à redire. Mais je ne le laisserai pas t'imposer un an de plus au Casino, non. Tu as 18 ans, tu as le droit de vivre ta vie, même en conditionnelle. Ca te va ?"



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Elle écouta Sunny avec une attention exemplaire. Sky pesait chaque mot, essayait d’en estimer les conséquences et les aboutissements. En gros, si elle avait bien compris, le Juge profiterait de son anniversaire pour faire un point sur sa situation mais il n’était pas question de la jeter comme une malpropre. D’un certains côté, c’était rassurant. D’un autre…
Elle retroussa le nez en une grimace cocasse et s’éclaircit de nouveau la gorge.

- Donc tant que je continue mes études en fait je peux demander à rester ici. C’est cool… c’est toujours bon à savoir. Et puis je suis sure que Lisbet Miller parlera en ma faveur…. Elle aussi elle vient de la basse ! De Brooklyn !

Sky hocha la tête et but une autre gorgée de soda, pensive. Mine de rien, à pas feutrés avec la bouche elle ajouta.

- Tu serais ma tutrice légale jusqu’à mes 21 ans… ouais… sympa *sourire faussement enjoué*… mais si euh… je me marie ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
"Tu sais, je viens peut-être pas de la Basse, mais ça ne veut pas dire que j'ai pas connu mon lot d'embuches. La Basse n'est qu'un pion sur un échiquier et il y en a plusieurs. Si Mlle Miller doit appuyer le ton jugement, c'est uniquement au regard de ton travail au sein de la Waleman. Mais elle ne peut pas juger de ce qui se passe au Casino."

Il s'agissait de faire comprendre à l'adolescente qu'elle n'allait pas NON PLUS s'en sortir à s'y bon compte comme elle semblait le croire. Sunny n'avait rencontré Lisbet qu'une seule fois et pour ce qu'elle en savait, l'une ne marchait pas sur le terrain de l'autre. Lisbet s'occupait du pro, Sunny du perso. Sunny n'aurait pas de poids sur le jugement vis à vis de la Waleman et vice versa pour Lisbet. Il valait mieux que Sky le comprenne très vite avant d'essayer de la lui faire à l'envers encore une fois. La jeune femme était devenue très méfiante sous ses dehors amiables.

Le sourire de Sunny resta figé. Figé par surprise mais aussi parce qu'elle réfléchit à ce que Sky essayait de lui faire comprendre à demi mot. Pas folle la guêpe, elle commençait à bien la connaître. 1/ Sky ne venait pas comme ça par hasard. 2/ Elle aurait dû être contente de partir, mais elle feintait l'inquiétude, un trait de caractère trop rare pour que Sunny ne s'en méfie pas plus que ça et 3/ ... L'idée du mariage ne pouvait pas lui être venue de nulle part !

Sunny se racla la gorge et croisa les bras sur le bureau. Si Sky voulait jouer... Son sourire s'agrandit.

"Tu ne pourras pas te marier avant tes 21 ans. Tu pourrais" Et elle insista lourdement sur le temps d'hypothèse. "éventuellement demander une dérogation au juge si entre temps tu choisissais de te marier. Il peut décider d'accéder à ta requête."

Sunny se risqua à poser la question...

"Ca t'est venu... Comme ça ?"

Appelle-moi con, en gros.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Bon ok Lisbet serait juste un élément potentiel supplémentaire mais rien qui n’emporterait la décision. De toutes manières Sky ne comptait pas dessus. C’était toujours bon d’avoir quelques billes pour asseoir un dossier mais elle comprit bien ce que voulait lui dire Sunny : quoi qu’elle en pense, c’est définitivement elle qui serait le pilier de la décision de justice. Ce qui impliquait que si Sky voulait vivre en toute légalité à Megalopolis pour continuer de faire ce qu’elle voulait faire en toute illégalité, il fallait que la psychologue la soutienne dans ses projets. Et ca… c’était pas gagné.
Surtout quand la réponse qu’elle lui fit sur le mariage la doucha.
Spontanément, Sky s’insurgea :

- Quoi ??!!! Mais c’est dégueulasse ! Ca sert à quoi d’avoir 18 ans si je peux même pas faire mes propres choix ! Putain je peux même pas me marier sans que le juge soit d’accord ? C’est… c’est…

Dégueulasse elle venait de le dire mais surtout elle comprit qu’elle avait un peu laissé aller sa prudence et s’était exposée sans fard. Ce qui stratégiquement, était une grosse bourde.
Elle se ressaisit et ajouta beaucoup plus calmement :

- C’est pas juste ! J’ai jamais rien demandé à personne de toute ma vie et là c’est limite s’il me faut pas un bon pour aller pisser !

Elle se renfrogna dans sa chaise, la mine boudeuse, et se décida à répondre à Sunny.

- On veut se marier. Avec Garin. Quand j’aurai 18 ans.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Le tonneau de patience qu'il fallut à Sunny pour ne pas s'énerver résidait dans le fait que sa journée avait été particulièrement calme et que, du coup, elle s'en trouvait les ressources pleines. Néanmoins, elle se pinça l'arrêt du nez entre deux doigts et ferma les yeux. Un garçon. Il ne manquait plus que ça. Et quand on voyait dans quel état l'avait mis le dernier, qu'il s'agisse en plus du même plongea Sunny dans une intense réflexion. Ce qu'elle voulait pour Sky, elle n'était pas certaine, au-delà d'une situation stable et équilibrée. Mais elle savait parfaitement ce qu'elle ne voulait pas : qu'elle fasse les mêmes erreurs qu'elle.

Finalement, elle leva une main.

"Ok, admettons que tout ça est très sérieux, que tu sais absolument ce que tu fais... Je vais te parler comme le ferait le juge, ok ?"

Elle haussa les sourcils et détendit le poignet pour joindre le geste à la parole, conservant la voix la plus douce qu'elle pouvait. Elle prit un dossier posé à côté d'elle et fit mine de le lire en réajustant ses lunettes. Le genre d'attitude qui rendait Sky complètement dingue.

"Donc, le juge va lire mes comptes rendus, et ceux des éducateurs en cas d'absence. Des rapports édulcorés pour ne pas t'enfoncer non plus, malgré tout, il verra un certain incident. Provoqué par un certain garçon." Elle baissa le menton, comme si elle cherchait à voir Sky par-dessus ses lunettes, les sourcils hauts, et elle reprit. "Et tu vas te pointer face à lui et lui dire que c'est le même garçon auquel tu veux te marier ? Et tu es assez stupide pour croire qu'un juge te laisserait passer..." Elle claque des doigts dans une moue dubitative. "Comme ça ! Allons-y ! Ce garçon possède une excellente influence sur notre délinquante."

Elle ferma le dossier et secoua la tête.

"Tu restes en conditionnelle, Sky. Tu n'as que 18 ans ! Tu vas te marier, et ensuite, quoi ? Tomber enceinte avant ton vingtième anniversaire ? Et tu veux l'élever avec quel argent ? Tu sais quoi ? Regarde-moi et défends-toi comme si j'étais le juge."

Elle se laissa retomber dans le fond de son siège et croisa les bras.

"Vends-le moi, ton Garin. Le juge, il sera neutre mais impartial. Il regardera pas d'où tu viens, il verra juste les faits. Je connais un peu l'histoire. Tu veux te marier ? Ok, allez, admettons. Okay !" Elle leva les mains. "Convaincs-moi. Et je ferai une lettre pour appuyer ta requête au juge après tes 18 ans. Prouve-moi que tu es sérieuse." Elle appuya son index sur le bureau. "Vraiment. Que tu sais ce que tu fais et que ce mariage possède une véritable valeur pour toi. Qu'il est primordial et qu'il ne peut pas attendre tes 21 ans."



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sunny avait raison. Son changement d’attitude ajoutait de l’essence sur le feu de l’insurrection qui bouillait en Sky. Elle était tellement déçue de la réponse de l’éducatrice, elle n’avait tellement pas envisagé qu’il lui faille l’aval du Juge, qu’elle en aurait pleuré de rage et de frustration.
Du coup quand la jeune femme parla, elle eut envie de lui jeter son soda et tout son bureau à la tête et si elle ne le fit pas, Sunny put aisément constater combien son regard s’était durci et ses yeux clairs brillaient de colère.
Sky se leva comme un beau diable et fit les cent pas dans le bureau pour canaliser cette tension. Rien ne sortirait de bon de sa bouche si elle laissait ses émotions parler. Tout du moins celles-ci.
Elle regarda la psychologue et serra le poing.

- C’est dégueulasse… c’est injuste… c’est…

Sky frappa du pied et se vengea sur sa bouteille qu’elle termina d’une traite.
Elle pressa ses yeux avec la paume de sa main et revint s’asseoir mais cela lui demanda un effort considérable.

- Ok d’accord. J’ai pas le choix hein ? J’ai pas le choix ! Ca me donne envie de vomir putain t’imagines même pas à quel point mais je vais le faire. Parce que je veux me marier avec lui et que je veux pas le faire en loucedé dans un bled paumé. Je veux m’appeler madame D… De… D. ! J’veux que ce soit là ! dit-elle en montrant son poignet et sa puce.

Elle froissa la petite bouteille et ce fut le seul mouvement de rage qu’elle eut. Sky inspira et se forca à garder son calme.

- Déjà il est plus vieux que moi. Je sais comme ca on pourrait croire que c’est pas le bon plan mais en fait si, parce que lui il a une situation stable et tout et qu’il a pas de casier et que c’est un citoyen exemplaire. Il bosse dans un restaurant, il est cuistot et même qu’il est super doué, ca c’est vrai ! Un jour j’t’en ramènerai, dit-elle à Sunny, tu verras j’mens pas c’est super bon. Donc ouais on aura des bébés mais pas maintenant parce que je veux faire les choses bien, pas comme ma mère. On attendra que j’ai un job moi aussi, d’accord ?

Ca manquait un peu de construction et peut-être que les mots étaient pas vraiment choisis mais au moins ca avait le mérite d’être clair. Et si le juge était un positif comme Six, au moins c’était vrai.

- Si je dis qu’il est super mignon ca comptera pas hein ? Non… non bah non. Bon alors…

Elle regarda le plafond et soupira.

- Si j’ai eu envie de changer tu te souviens, c’était à cause de lui. Pour lui. Tous les trucs bien que j’ai fait, je les ai fait parce que je voulais déjà qu’il s’intéresse à moi, qu’il tombe amoureux et même qu’il soit fière de moi. Si j’ai envie de continuer c’est parce qu’il me regarde toujours et que je ne veux pas le décevoir.

Pour passer ses nerfs, elle se mit à jouer des pieds en agitant ses jambes. Elle posa le cadavre de la bouteille sur le bureau de Sunny et ses mains libres s’agrippèrent à l’assise de sa chaise. Sky reporta ses yeux sur la psychologue.

- Je sais ce que tu penses mais j’ai jamais eu personne à part lui dans ma vie pour qui j’ai autant compté. Tout ce que je fais ou que je dis ca a de l’importance pour lui. Et puis j’ai jamais eu envie de savoir ce que j’allais faire de moi demain mais maintenant qu’il est là… bah j’y pense. J’me contente pas d’y penser en fait, je le fais. Parce que non j’ai pas envie de me retrouver enceinte dans le Queen’s en allant chercher à bouffer au dispensaire ou chez le pasteur. J’ai pas envie que mes gosses grandissent comme moi…

Elle inspira et haussa les épaules.

- Avec lui, je retournerai jamais à la rue parce qu’il y veillera. Il fera gaffe à ce que je merde pas non plus parce qu’il a confiance en moi et qu’il voudra pas que je gâche tous mes efforts, tout…

Sky fit tourner son doigt en l’air pour désigner le Casino.

- … ca.

Elle garda sa main levée devant elle et elle tendit le pouce.

- Il boit pas.

L’index

- Il se drogue pas.

Le majeur

- Il a pas de casier.

L’annulaire

- Il me tape pas et il est pas gourou d’une secte à la con que je pourrais m’être faite avoir, tu vois ? et qu’après on fasse des gamins qu’on élèverait au milieu d’une communauté chelou… brrrr, dit-elle en ouvrant les yeux d’horreur.

L’auriculaire

- Il m’aime vraiment, profondément et sincèrement. Je le sais. Et si t’en doutes, on demande à Bogdan !

Cinq arguments qu’elle trouvait plus que valable à ses yeux mais qui ne suffiraient peut-être pas à convaincre Sunny. Mais que pourrait-elle dire de plus ? Ce qu’ils avaient partagé le soir de leur Noël, ca ne se disait à personne, c’était entre eux et pour eux. Personne ne comprendrait et personne n’avait à savoir. Alors oui, ses arguments paraissaient bien faibles mais elle n’en avait pas d’autres à exposer. Et elle avait bien conscience que ce qui s’était passé cette terrible semaine ne plaidait pas en sa faveur. En même temps, elle ne pouvait pas lui dire non plus « Non mais en fait il s’est gouré il voulait pas vraiment me larguer ». Epic Fail.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
"Chérie..."

Sunny avait tout écouté. Elle n'avait rien dit, pas bougé, elle l'avait suivie des yeux sans ciller, ne l'avait pas interrompue, elle avait tout pris en compte et elle se leva lentement en s'appuyant sur son bureau. Elle inspira profondément et ne prit même pas la peine de se rechausser en venant appuyer ses fesses contre le rebord du bureau, face à Sky. Elle posa ses mains sur le bord et haussa les épaules.

"Rien dans la vie n'est juste. Tu me regardes comme si j'étais une entrave à ta vie, comme si... J'aimais te mettre des bâtons dans les roues alors que ma vie, je la voue à te sortir d'où tu es."

Doucement, elle secoua la tête.

"Tu ne m'as pas convaincue." Elle leva la main pour intimer le silence à Sky. Elle ne voulait pas élever la voix, ni la pousser à faire de même. "Il ne suffit pas de s'aimer pour se marier. Pas à notre époque. D'abord parce que ça coûte de l'argent et un divorce encore plus." Elle posa sa main sur sa poitrine. "Je te crois ! Mais pour le juge, ce n'est pas recevable compte tenu du passif de cette histoire. Garin est peut-être quelqu'un de charmant, qui a commis une erreur, s'en est aperçu, et tu l'as pardonné. Je ne peux que comprendre cette démarche, ne me vois pas comme une ennemie parce que je suis l'opposé de tout ça."

Elle leva l'index pour la désigner, puis se désigner elle-même.

"Tout ce que tu as fait, je l'ai fait." Elle eut un rire sans joie et compta sur ses doigts à son tour. "J'ai un casier, je me suis droguée, je suis mère célibataire, j'ai appartenu à une secte... J'ai repoussé et rejeté toutes les personnes qui ont tenté de m'aider et ce, pendant des années. Et je ne suis toujours pas libre alors que j'ai bientôt 26 ans. Finalement, on ne sort jamais de l'enfer dans lequel on a évolué. Pas en seulement quelques mois. Il faut des années pour se reconstruire et tu n'es pas une exception, j'en suis désolée."

Elle se pinça les lèvres, réfléchit quelques secondes et se redressa du bureau, les pans de sa jupe volant légèrement sur ses collants de laine.

"Par contre..." Elle leva ses deux index et les sourcils en penchant la tête. "Eventuellement... Je peux peut-être arranger une "sorte de" mariage et faire entrer un autre nom en vigueur sur ta puce. Tu garderais le tien, actuel, mais tu pourrais avoir le droit d'utiliser l'autre également. Légalement, tu serais toujours Mademoiselle Cervantes et tu ne possèderais pas les avantages d'un mariage - qui soit dit entre nous, n'en sont pas vraiment - et ça te permettra de patienter jusqu'à 21 ans, que tu aies mûri, grandi, une situation propice à tous tes projets... Sky, il y a un ordre à toutes choses, tu ne peux pas tout avoir d'un coup, c'est impossible. Si tu veux vraiment te marier sans l'accord du juge, alors tu dois t'émanciper et rejeter tout tuteur. Légalement. Tu as le droit de refuser d'être suivie. Tu nous déchargerais de toute responsabilité mais dans un cas hypothétique où tu aurais un problème, juridiquement et légalement ? Je ne pourrai absolument pas t'aider."

Tristement, elle secoua la tête.

"C'est la dernière chance qu'il te reste. Ne la gâche pas juste pour un garçon, aussi bon soit-il. Tu dois apprendre à grandir par toi-même et pour toi et pas grâce à quelqu'un d'autre. Je sais que tu n'aimes pas ce que je te dis, mais je te donne toutes les options qui s'offrent à toi. Tu es en droit de choisir celle que tu veux. Tu aurais 16 ans, les choses seraient encore différentes. Même émancipée, tu aurais une tutrice légale, une assistante sociale, probablement une comme moi, qui te suivrait tous les mois. Mais les choses étant ce qu'elles sont... Tu vas avoir 18 ans..."

Elle pinça d'autant plus les lèvres.

"Tu es Positive."



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Peu importe les justifications de Sunny, Sky ne les entendit pas. Elle en était incapable. C’était au-delà de ses capacités parce qu’elle avait 17 ans, parce que c’était une jeune fille tout juste une femme qui voulait tout, tout de suite, parce qu’elle ne savait pas si demain elle serait encore de ce monde malgré ce qu’elle racontait et parce qu’elle aimait bien trop pour que la patience trouve une place dans son cœur.
Elle se leva comme une furie, les poings serrés de colère mais elle n’explosa pas, elle ne voulait pas et ca lui bouffa toute l’énergie qu’elle avait. Se mettre Sunny à dos ne lui servirait à rien et ne serait qu’un obstacle de plus à franchir.

- Tu touches pas à ma puce. J’ai pas besoin de toi pour porter son nom ! siffla-t-elle entre ses dents.

Sunny avait l’âge et avait l’expérience et surement qu’elle comprenait mieux que quiconque la jeune fille mais Sky ne l’entendait pas. Et comme toujours, elle ferait ce qu’elle voulait quitte à en payer le prix.

- J’ai passé 17 ans seule, j’ai jamais eu besoin de personne ! Personne, tu m’entends ? C’est pas maintenant que ca va commencer !!

Les larmes de rage et de frustration lui montèrent aux yeux tandis qu’elle parlait.

- J’ai pas besoin de toi ! J’ai pas besoin d’un tuteur à la con !! J’ai besoin que de lui. Alors je m’en fous, j’en ai rien à foutre de ce que peuvent penser des juges de merde qui veulent bouffer du positif, s’il faut j’irai au Mexique… ou en France ! On se mariera là-bas et voilà ! OU… ou… au Sanctuaire !

Les larmes débordèrent sur ses joues et elle les essuya du revers de bras tout en reniflant.

- J’ai besoin de personne…. Dit-elle d’une voix sourde. De personne…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny inspira profondément en gonflant la poitrine, les mains devant elle comme pour se protéger. Son premier réflexe aurait été de la prendre dans ses bras pour l'apaiser. Mais avec Sky... Ce geste était impossible. Pas avec elle, en tout cas. Peut-être faisait-elle une erreur. Peut-être que si elle forçait la jeune fille à comprendre la chaleur qui émanait de Sunny, elle pourrait s'en nourrir. Mais l'aînée ne se mentit pas à elle-même. Elle savait que c'était peine perdue et prendre un coup perdu ne fut pas dans ses options. Peut-être aurait-elle dû quand même, pour montrer à Sky qu'elle n'avait pas peur d'elle, qu'elle n'était pas là pour s'opposer à elle. Qu'elle était son amie et que Six, Bogdan, Matt ou Maze... Ne pourraient rien pour elle.

"Je sais ce que tu veux dire, et je comprends, mais je n'y peux rien, c'est comme ça, il faut que les choses se fassent !"

Sky était inmaîtrisable et épuisait la patience de Sunny. Pendant des mois, elle avait cru que ce qu'il fallait à l'adolescente, c'était du calme, de la compréhension et de l'écoute, quelqu'un à qui parler, un adulte, pas si adulte, vers qui elle pourrait se tourner. Sauf que toutes ses tentatives s'étaient soldées par des échecs. Oui, les résultats étaient là, mais ce n'était pas grâce à elle vraiment. Finalement, Sunny devait jouer le mauvais flic pour que les autres, les bons flics, aient un meilleur impact sur elle. C'était rageant, en un sens et le comportement de Sky l'excéda. Non par frustration, mais parce qu'elle se comportait comme une gamine qui ne veut pas ouvrir les yeux et qui ne veut pas comprendre.

"Si tu veux partir, personne ne te retient ! Tu veux vivre ta vie, aller au Sanctuaire et te marier comme n'importe quelle clandestine et baser ta vie sur une décision émotionnelle, SOIT !" Elle lui montra la porte regrettant que sa voix commence à monter. "Mais sache que ce sera fini ! Si tu n'as besoin de personne et que tu ne veux personne, alors c'est exactement ce que tu auras ! Parce que personne d'autre ne t'offrira les chances que le Casino a bien voulu te donner ! Il serait temps que tu grandisses et que tu ouvres les yeux, Sky ! Tu n'es même pas majeure et tu veux gouverner le monde comme s'il t'appartenait !"

Elle baissa les mains et soupira, comme si elle était déjà fatiguée. Elle détestait faire monter le ton et elle plissa le front, soucieuse. Sa voix retomba et elle serra les poing.

"C'est quoi ton problème avec moi, Sky ! Qu'est-ce que je ne fais pas que tu voudrais que je t'apporte ! Je représente quelque chose que tu ne supportes pas ? Tu veux me cogner ? Alors vas-y ! Fais-toi plaisir !" Mais sa voix éclata à nouveau. "Je suis la conne qui croit en toi depuis le début et tu n'as de cesse que de me combattre pour je ne sais quelle raison ! Je ne suis PAS ton ennemie ! Pourquoi faut-il que tu rendes toujours les choses aussi compliquées alors qu'il n'est question que d'un peu de patience ! Personne ne te dit non ! On te dit de patienter un peu ! J'établis des putains de compromis à longueur de journée pour toi ! Tu as l'une des meilleures chambres ! Je t'ai donné tout ce qu'il te fallait pour réussir à t'en sortir et tout ce qui t'intéresse, c'est me montrer que tu n'es qu'une adolescente puérile, stupide et bouchée !" Elle montra son pouce et son index serrant un espace réduit. "Tu es À ÇA de réussir à t'en sortir ! Mais tu veux tout foutre en l'air pour un simple mariage qui n'a de valeur qu'un vulgaire morceau de papier ! Alors RÉFLÉCHIS avant d'agir !"



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
- C’est pas un SIMPLE mariage ! hurla-t-elle toujours en rage.

Ca, qu’elle est envie de cogner Sunny, c’était évident mais il y avait encore en elle une barrière infranchissable qui ne céderait pas à sa colère. Elle savait au fond d’elle tout ce que la jeune femme avait fait pour elle et ce qu’elle lui avait offert. Sky se doutait bien que si le juge lui avait donné une dernière chance, c’était uniquement parce que Sunny était là. Mais le savoir et l’admettre ouvertement ? il y avait des univers à franchir que la donzelle ne traverserait pas.
En contenant sa voix parce qu’elle ne voulait pas que d’autres soient témoins de leur énième échange houleux, elle reprit

- T’inquiètes pas, je vais me barrer de ton Casino tu pourras la reprendre ta chambre. T’as même pas deux mois à tenir !!!

Elle porta soudainement la main à sa bouche et Sky releva le menton de défi. Elle n’avait rien à opposer à Sunny, il ne lui restait plus qu’à partir et prendre le maquis. Ce ne serait pas un problème, elle le savait bien, mais pour une fois dans sa vie elle avait voulu faire les choses correctement, légalement et comme d’habitude, les règles s’opposaient à ses volontés.

- Et si je suis enceinte ? S’il reconnaît l’enfant ? Lui il est majeur…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
"Un mariage n'a aucune véritable valeur, Sky ! Ce n'est qu'un nom que tu empruntes et un bout de papier ! Fais une cérémonie, organise quelque chose qui ne mette pas dans une prison dorée de la société !"

Sunny était donc contre le mariage. Pas celui de Sky. En général.

Elle porta ses doigts à ses tempes et ferma les yeux. Imaginer Sky enceinte. Mauvaise idée. Lui répondre la voix haute, très mauvaise idée. Sunny se regroupa sur elle-même et inspira profondément. Dans ce cas de figure, la seule réponse possible allait l'énerver encore plus, mais c'était mieux que entrer dans son jeu en la blâmant pour une provocation puérile. Non, Sunny choisit une autre tactique. Celle de l'autruche. Elle rouvrit les yeux et baissa les mains.

"Dans ce cas, l'enfant entrera sous tutelle. Si les éducateurs jugent que tu n'es pas apte à t'en occuper, il peut être placé à l'adoption dans le pire des cas." Si Sky veut jouer... "Dans le meilleur des cas, Garin aurait la garde complète, mais tu n'aurais pas le droit de le voir avant d'avoir 21 ans et que le juge ait décidé que tu n'avais plus besoin de tutelle."

Elle désigna son poignet d'un coup de menton, lassée.

"Mais si tu l'étais, je le saurais. J'ai une alerte sur ta puce si quelque chose d'anormal se produit dans ton organisme. Si tu éternues à 450 bornes de moi, je le saurai."

Grand, le sourire.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky ouvrit les yeux, incrédule.
Elle ne s’attendait pas à ca, pas que Sunny ait accès à sa puce. Qu’elle puisse lui imposer des limites, connaître ses casiers tant judiciaires que médicaux mais… sa puce ? Il allait falloir qu’elle reconsidère sérieusement les choses et qu’elle trouve un copain de jeu spécialisé dans la protection. Maze ou Six devraient avoir ca dans leurs contacts.
Du coup, la menace d’adoption ne percuta pas autant. Et elle ne percuta d’autant pas que Sky la connaissait déjà parce que majeur ou pas, dès qu’elle aurait un petit, elle savait qu’il faudrait qu’elle se batte contre les autorités compte tenu de son passif. Sa seule caution serait son père mais au moindre faux pas ou si son travail venait à l’éloigner d’eux, le bébé devrait devenir lui aussi un clandestin. Et si y’a bien une chose dont elle était certaine dès aujourd’hui c’est que le jour où elle serait maman, personne ne toucherait à un seul cheveu de son petit. Mais d’ici à ce que la question se pose, ils seraient certainement sous les tropiques.

Sky se ferma comme une huître. Elle parut se concentrer longuement, comme si elle peaufinait un dernier argument, mais rien ne sortit. Elle cala les mains dans les poches de son jean et attendit patiemment.
La vérification ne serait pas longue. Sunny devait avoir reçu un mail ou une alerte, qu’importe, si elle disait vrai. Sky était soudainement atteinte d’un cancer de la prostate.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Le sourire sur ses lèvres, Sunny attendit. Elle croisa les bras et attendit la réplique qui ne vint pas. Elle s'attendait à la trouver bien plus joueuse, mais finalement, Sky n'avait plus rien à dire. Sous des dehors moqueurs, Sunny s'en félicita pourtant, elle n'était pas aussi joueuse que l'adolescente. Elles se fixèrent quelques secondes ainsi jusqu'à ce qu'un petit bip sonore se fasse entendre dans son dos. Sunny attendit encore quelques secondes et contourna le bureau pour se pencher sur son application de messages.

"J'ai du travail. Si tu as fini, tu peux y aller."

Sans même se préoccuper de Sky, elle se réinstalla à son bureau. Que ce soit du lard ou du cochon, Sunny avait fini de jouer. Qui sait, peut-être qu'elle remporterait cette manche ? L'adolescente ne pouvait pas la dominer, ce n'était pas possible, contre nature et contre productif. Sky devrait bien finir par rentrer dans le rang un jour ou l'autre. Si ce n'était pour elle, que ça le soit au moins pour quelqu'un d'autre.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky ne voulait pas savoir si Sunny disait vrai ou non. Cette petite remarque avait suffit à l'alerter.
La psychologue marquait la fin de la discussion qui n'en était pas vraiment une mais pour autant la colère de Sky n'avait pas prit le large. Pas encore.
Juste la main sur la poignée avant de partir, elle se retourna et dit

- Je le ferai quand même. Tu le sais. Parce qu'on le vit pas tous aussi bien que toi d'être en cage.


Et elle disparut.

[HJ : ok pour moi]






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Sky/Sunny] All I Want
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-