2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Sky/Alex/Wu] Gung Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sky Cervantes
avatar

FEVRIER 2076

Sky chantonnait.
Il faisait déjà noir depuis longtemps et comme le dit si bien le proverbe « la nuit, tous les chats sont gris ». Celui-là était blond comme les blés. Elle avait enfilé sa tenue de voleuse de grands chemins qu’elle avait débusquée pour son premier forfait qui s’était soldé par un cuisant échec. La donzelle avait bien retenu la leçon : éviter le MSS pour tes prochaines exactions. Ce ne devrait pas être un problème pour ce soir, personne ne les attendait, encore moins les services secrets.
Elle s’avançait entre les bâtiments déserts de la ville basse, combinaison noire moulante et masque de chaton qui allait à merveille avec son minois de poupée tout en dissimulant son identité. Ses cheveux étaient ramassés en une longue natte plantée sur le haut de sa tête et qui serpentait jusqu’à ses épaules.
Sa nervosité était réelle et pour la conjurer, elle fredonnait cet air du siècle dernier « Gung-Ho » de Patti Smith. C’était pour le moins approprié, même si elle ne connaissait rien de la seconde guerre mondiale. Curieuse quand elle avait découvert le terme, elle avait fouillé un peu pour découvrir qu’il désignait ces soldats têtes brulées qui se distinguaient par leurs actes héroïques quoique suicidaires.
Elle n’avait aucune intention de mourir en jouant les héros mais elle devait admettre qu’elle se sentait comme un petit soldat.
Sky aurait 18 ans dans moins de deux mois et la société continuait de la traiter comme une enfant incapable. Certains de son entourage même, et bien qu’ils soient animés de la meilleure des intentions, la voyaient encore comme une jeune fille à protéger. C’était peut-être vrai, mais inadmissible pour une gamine du Queen’s qui avait jusqu’alors survécu par ses propres moyens. Elle voulait faire ses preuves, gagner en crédibilité, qu’on la prenne au sérieux. Un grand despote avait dit qu’il valait mieux inspirer la crainte que la pitié, non ? Toujours est-il que sa frustration et sa colère avaient trouvé un nouveau combustible. Les cendres de Libération lui avaient procurée le lit qui lui manquait.
Ici, même si l’endroit était désert, Sky n’était pas dupe. Elle évoluait non loin du territoire d’Itembe et malgré toutes ses précautions, elle ne pouvait se sentir complètement à l’aise.
Instinctivement, elle vérifier les lames enduites de poison qu’elles portaient dissimulés dans ses manches longues. Dans un discret sac à dos, elle tenait son matériel et ses gants qui ne laisseraient pas d’empreintes. La réussite de leur entreprise dépendrait tout autant de leur prudence que de leur savoir-faire.
Bones s’était joint à son invitation.
Sky ne savait pas encore vraiment pourquoi il avait accepté et quelles étaient ses motivations personnelles. De ce qu’elle avait compris, il était un mercenaire qui ne défendait pas de cause si ce n’est celle du dollar. Peut-être qu’à l’occasion elle lui poserait la question mais elle se méfiait de lui, dont les liens avec Angela avaient mis Garin dans une posture inconfortable. A son sujet, elle restait donc circonspecte. Atomikitten s’était montré plus enthousiaste. Lui et Bones avaient déjà récupérer le camion-citerne des services d’entretien municipaux et l’avaient planqué dans ce hangar vers lequel elle cheminait.
Restait cet inconnu qui avait proposé ses services mais que personne ne connaissait. Il avait fait un peu étalages de ses compétences martiales, de sa positivité, mais pour le reste… ils n’avaient rien sur lui. Le traçage de son IP les avaient conduit dans un trou paumé de la basse, un endroit qui ne s’était même pas fait connaître pour la gentillesse de son facteur. Rien de rien.

Le bâtiment se dessina à l’angle d’un croisement et elle accéléra le pas tout en fredonnant.
Quand elle se retrouva devant la large porte close par un cadenas, elle soupira et termina son couplet. Dans la pénombre, elle ne voyait personne.

- Salut les moules, ca baigne ? C’est Lucy !
lança-t-elle à la cantonade en prenant garde de ne pas trop élever la voix.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Alex Peterson
avatar
Je suis pas un géant et Ato non plus, mais quand on l'a vue arriver, on a baissé la tête. On s'attendait pas vraiment à une minette dans ce genre-là. On sait pas à quoi on s'attendait. Mais pas à ça. J'avais perçu une jeune fille sur le net, une ado, presque sûr dans sa façon de parler et de formuler ses phrases. Je crois qu'elle avait parlé d'un lycée aussi quelques fois avant. Je sais plus. Elle avait tenu à ce qu'on porte des masques et Ato s'était marré en revenant avec deux trucs des Anonymous revisité façon Scream, vous voyez ? Très franchement, depuis le temps que je faisais ça, je m'étais jamais masqué. Autant je percutais que c'était pas prudent, autant je me disais que ça n'avait vraiment rien de pratique !

Hey. Les Ocean's Eleven. Ils portaient pas de masque. Vous me suivez ?

Bref, Harry avait fait joujou avec les portes et planning des agences d'entretien pour en mettre un sur notre route avec les clés à portée - c'est ça le tout à l'électronique ! Vive l'ère nouvelle de la technologie, qui disait ! - j'avais dégoté un petit hangar, Ato conduisait et H avait refusé de participer. Il disait que Lucy, c'était pas sa came. Il avait pas réussi à suivre le signal jusqu'à elle et ses motivations quant à Liberation lui donnaient des frissons. Je peux comprendre. L'appel à manoeuvre de Lucy, c'était un peu comme un réveil de la force de Liberation. Un an après les événements du tribunal de la Haute... C'était chercher la provoc, et c'est pas le style de H. Il aide les gens, mais il n'attaque personne. C'est... Tout à son honneur.

Je reconnais que les masques nous seraient utiles pour la Haute, mais en attendant, je ne le portais pas. Ato ne m'a convaincu de porter le masque qu'en me disant que ça me protègerait de Lucy. Si je savais à ce moment-là que cette petite garce me menait en bateau, je l'aurais bien jetée dans le camion pour que ce soit elle qu'on expulse pleine de sang sur le parvis ! Tu parles de vacances ! Je me retrouvais à agir pour Liberation - ou son p'tit frère - pour aller faire joujou dans la Haute. Lucy avait raison d'être étonnée que je sois là, c'était pas vraiment ma came non plus. Mais Ato y serait allé seul, sinon et lui, ça le faisait clairement marrer. Il sautillait comme un gosse ! Je me suis dit que ça serait contagieux à un moment donné et que la crainte du piège passée... Je réussirais à me détendre.

Ato s'est approché d'elle avec un grand sourire - masqué - et a levé sa main pour claquer la sienne comme un gars des rues.

"Hey, salut beauté ! Atomikitten, mais appelle-moi Kiki. Le ronchon, là-bas, c'est Bones."

J'étais resté un peu à l'écart, les mains dans les poches, contrastant avec l'aspect jovial - et très embrumé - de mon masque. Elle avait de la chance de porter le sien pour que je la reconnaisse pas. Je suis pas un gros sadique dans la vie... Mais quand j'ai pas confiance en quelqu'un, ça me rend soupe au lait.

"Alors, la suite de ton programme ?"



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Wu Peng
avatar
Wu s'était gravement trompé. Le MSS était là aussi et il était connu pour son évasion par les systèmes de sécurité du coin. L'occident n'était donc pas un point de chute meilleur qu'un autre...
Wu avait un peu relâché sa garde les jours précédents et hier il a fait clignoter tout rouge cette saloperie de drone. Heureusement il avait de l'avance sur l'engin et connaissait le coin dans lequel il s'est fait repérer. Rapide comme le vent, il a réussi à échapper à la machine.
Il fallait agir et c'était pas le vieux chinois propriétaire de l'épicerie qui le protégerais longtemps.
Le soir, en mâchonnant une boule de viande issue d'une partie incongrue du porc, il en parle à son vieux chinois. Wu ne sait pas lire et c'est le vieux qui se met à cliquer pour lui.
Le vieux lui explique, Wu réfléchis. Ils ont l'air d'avoir besoin d'aide et l'anonymat c'est parfait dans sa situation. Trouver des alliés sans prendre de risque est un très bon début il prend donc sa décision: il y sera.


Un masque dans la nuit...

Un peu en retard, un petit homme fin arrive sur les lieux du rendez-vous. Habillé d'un jogging et d'un débardeur, il porte un sabre dans le dos. Les trous dans son masque révèlent des yeux bridés très noirs.
Il avance lentement, d'un pas agile.
Il ne dis rien jusqu'à être à quelques mètres des deux autres. Puis prend la parole avec un fort accent asiatique.

- Bonjour à vous. Je suis ...

Il lâche quelques insultes en chinois à voix basse dans son masque.

- *hmm* je suis Basmati

Puis il regarde les autres, nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky n’était pas si petite non, mais elle avait ce profil toute en liane qui ne rendait pas hommage à ses capacités physiques. Menue oui, légère certainement. Elle sautilla jusqu’à Atomikitten qui se montrait le plus accueillant, délaissant cordialement un Bones boudeur. Elle avait bien conscience que de se faire recruter par une gamine pouvait avoir quelque chose de déstabilisant mais comme on dit si bien au pays de Corneil « Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années ». En tous cas, Ato semblait content de l’accueillir.
Sky lui rendit son salut en tapant dans sa main et lui décocha même un sourire solaire.

- Salut Ato ! Salut Bones ! J’imagine que le camion est opé sinon j’en aurais entendu parler ?


La dessus ils avaient fait preuve d’une initiative qui avait dépassé ses espérances, la soulageant d’une question épineuse sur la manière d’obtenir le véhicule. D’après ses dernières infos, tout avait roulé. Façon de causer.

- On attend le nouveau. J’espère qu’il sera à l’heure parce que notre timing va être assez serré.

A peine avait-elle prononcé ces quelques mots que le nouveau en question était apparu. Et quelle apparition ! Sky ne put se retenir d’éclater de rire quand elle vit son masque et il lui fallut de longues secondes avant de retrouver contenance.
Elle s’approca alors de Wu…

- Je suis désolée Basmati ! Vraiment… mais je ne m’attendais pas à … ca… dit-elle en englobant de son index le sac qu’il avait sur la tête. En tous cas ce serait bien assez efficace.

La jeune fille se plaça à ses côtés

- Moi c’est Lucy et lui c’est Ato et voici Bones. Ce sont les bout-en-train de notre expédition ! surtout lui là, dit-elle en désignant Bones. Contente en tous cas que tu sois ponctuel !

Sans perdre plus de temps elle embraya à l’adresse du petit groupe.

- Bon la suite, c’est assez simple. On va utiliser le camion et sa citerne qu’on va remplir avec le sang des abattoirs que y’a en médiane. Ils stockent ca dans containers spéciaux avant que ce soit sous-traiter par une boîte qui détruit les déchets organiques. Questions d’hygiène je crois… ‘fin bref. Une fois que le camion est plein, direction la Haute, le tribunal. Si on peut, on essaie d’ouvrir les portes de devant… si c’est une fermeture électronique ca me posera pas de problèmes… quoiqu’il en soit on balance tout le camion sur le parvis et à l’intérieur si les portes sont ouvertes.

Sky afficha un sourire rayonnant de malice

- On va rappeler à ces connards qu’ils ont du sang sur les mains ! Et pas n’importe lequel, celui de positifs et de candidats !

La donzelle poussa un soupire bref et ajouta

- Le plus chiant ca va être de passer les douanes de la Haute. C’est ok pour tout le monde les puces ? Ou vous avez prévu un truc ? dit-elle à l’adresse de Bones et de Ato.

- Reese ? c'est ok pour toi ? à l'adresse de Basmati.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Alex Peterson
avatar
Je vous parle du nouveau ou pas ? Clairement asiatique, c'était difficile à louper. J'avoue, je me suis pincé les lèvres en le voyant arriver avec son "masque". J'ai essayé de pas rire, ça faisait pas sérieux. Et puis Pouskette a bien ri pour deux. Ato lui a serré la main à son tour en hochant la tête. Je le haïssais d'être aussi sociable. Techniquement, je le suis aussi. Mais pas dans le boulot. Pas quand je dois me cacher.

"Il vaut mieux que ce soit moi qui conduise l'engin. J'ai l'habitude."
"Pas de problème pour la ville haute. Puce ou pas, on a demandé à Scrutator de faire inscrire la plaque sur les transferts autorisés."

C'était peut-être pas un Cyber, mais loin d'être le dernier des cons en matière de hack. Je l'ai toujours soupçonné d'être un p'tit génie. En tout cas, H était toujours impressionné par ses actions et disait que pour un Négatif, il avait tout d'un Positif. On m'aurait dit ça à moi, j'aurais pas pu marcher pendant une semaine.

"Ato conduira et je serai côté passager. Nos puces sont officielles et on a l'habitude."

Ato s'est tout de même émerveillé au plan de Pouskette.

"Tu vois. Ca, c'est le genre de trucs que j'ai toujours attendu de voir Liberation faire. J'ai toujours chouiné en boule dans le noir parce que concrètement, abattre du Négatif, ça les a pas aidés. Mais ça ! Ca, c'est intelligent ! C'est la nique à tout ceux qu'on vise !"

Je dois reconnaître que je partageais son avis, en plus. J'ai montré le camion d'un coup de menton.

"Faut pas traîner."



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Wu Peng
avatar
Un instant Wu se crispe sous les rires puis il se met lui aussi à rire très fort, presque à en pleurer. Il finit de s’esclaffer sur l'épaule de Sky.

- Hé hé vous pouvez m'appeler Rice aussi.

Ensuite, en commençant par Bones, il fait très sérieusement une petite révérence les mains jointes.
Il écoute sagement l'annonce du plan et les interventions des deux hommes. Il observe les corps et leurs mouvement. Lui même est campé sur ses pieds, immobile.
Visiblement ils sont tous habitués à travailler ensembles et ont des rôles bien précis. Lui il s'en foutait qu'elle ai l'air toute jeune. Vu les réactions des gars elle avait l'air crédible et ça lui suffisait parfaitement.
En silence il bénissait son vieux chinois de l'avoir rencardé avec ce groupe. Ils parlaient de hacker et n'avaient pas l'air d'avoir peur de s'attaquer aux puces. C'était pile ce qu'il lui fallait pour que le MSS perde sa trace et puis... l'idée de contre-attaquer le système qui lui a pourri la vie lui plaisait beaucoup.
Il fallait maintenant montrer qu'ils avaient bien fait de lui faire confiance.

- Ça me va oui. Je me charge d'étaler le sang sur la façade et je sais me battre en cas d'imprévu.

Il laisse ensuite Ato et Bones répondre aussi à Lucy et ajoute à leur suite :

- On fait comment pour le retour si le camion est repéré ? Je suis recherché par le MSS, moi, je passerais pas.

Wu baisse légèrement la tête à ce moment là, bien conscient qu'il représente un risque pour le groupe. Risque qu'ils n'ont peut-être pas envie de prendre pour un inconnu aussi drôle soit'il.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky décrocha un sourire rayonnant à Ato qui semblait plus qu’enthousiaste de partager ses idées de rébellion. Elle ne savait pas vraiment quels étaient les buts d’Abel pour l’ancien groupe de Libération même si Garin lui en avait un peu parlé. Libérer les candidats et donner la suprématie aux positifs ? Ca n’avait pas franchement abouti jusque-là mais au moins ils avaient contribué à rappeler à Megalopolis et au reste du monde qu’ils n’étaient pas un détail de l’histoire. Ils étaient là, bien présents et ils demandaient la même considération que les négatifs. En ca, ce qu’elle avait engagé pour des raisons personnelles, devenait une cause commune et citoyenne. Bones et les mecs du wire avaient bien bossé elle devait le reconnaître. Des alliés de poids pour ses prochaines actions… celle là n’était qu’un test.
La bonne humeur de Wu rendait les choses plus légères et la nuit s’annonçait bien moins pesante qu’elle l’avait appréhendé.
Toutefois, ce n’est pas le silence qui accueillit les derniers propos de Wu. C’est la mort elle-même. Enfin LE. IL écoutait tranquillement et Sky était à peu près certaine de L’avoir entendu pouffer quand le chinois a causé.
Il fallut quelques secondes à la donzelle pour se ressaisir. Hey le MSS, elle le bouffait pas tous les jours au petit dej’ mais elle lui faisait des trucs pas super catholiques non plus, donc elle devrait pouvoir gérer. Et avant que Ato ou Bones réagissent, c’est elle qui se précipita pour reprendre la parole puisque le jeune homme était directement à ses côtés.
Elle siffla, faussement admirative.

- Et ben ! On peut pas dire que t’y ailles par quatre chemins toi ! Ta franchise t’honore mais bon… comment te dire… t’aurais pu y mettre un peu les formes pour nous le dire, tu vois ? Non mais bon on a rien contre, enfin j’pense pas, mais avoir les services secrets chinois sur le cul c’est un peu pas trop prévu dans mon plan.

Sky s’éclaircit la gorge et toussota dans son poing.

- Tu peux nous en dire un peu plus ? Pourquoi ils te cherchent ? T'es un de leur cobaye ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Alex Peterson
avatar
J'ai regardé Ato. Qui m'a regardé. Alors déjà, on allait devoir lui expliquer que le problème se passerait dès l'entrée, sachant que la Haute, depuis un an, avait appliqué une nouvelle procédure de sécurité, à savoir : tout le monde est contrôlé dans les véhicules. J'ai inspiré profondément, écoutant d'une oreille les questions de Pouskette. En fait, avec Ato, on se posait la même question : Megalopolis devenait-elle le refuge des agents du MSS ? Le problème étant qu'on en savait pas grand chose. De nom, oui, certaines infos échappées des réseau, on avait recoupé ce qu'il y avait eu entre Jericho, Eve et les curiosités des uns et des autres. On savait que les Chinois étaient en ville, un peu comme cette affaire de double meurtre en Médiane. C'était pas chelou, ça ? Deux chinois sauvagement abattu dans leur maison... Pendant ce temps, les poulets nous racontent bien les blagues qu'ils veulent... Sûrement une coïncidence mais on vous dirait que dans notre branche... Les coïncidences... Ca existe pas.

Je me suis approché de Rice et Pouskette pour les avertir autant l'un que l'autre.

"Le problème, il va se poser avant le retour. Et on pourra pas le planquer dans la benne !"
"Scrutator ou Doggie ?"

J'ai levé une main en me retournant légèrement vers Ato.

"On doit d'abord vérifier sa puce." J'ai regardé le Wuwu. "Le prend pas mal, mais j'ai pas de détecteur de mensonge intégré à mon programme de Yu, je préfère croire ce que je vois." Puis, à mon collègue. "Dis à Doggie de venir avec le Logo."

Ato a acquiescé et a sorti un téléphone de sa poche et il s'est détourné pour appeler le fameux. En plus, je savais que Doggie serait plus que ravi de faire partie de notre petite aventure, d'une manière comme d'une autre. Pendant ce temps, j'ai reporté mon attention sur l'asiatique pour l'écouter parler, jusqu'à ce que Ato revienne vers nous.

"Il arrive."

Et en moins d'une minute, ce qui équivalait à environ 5 minutes en tout maximum... Doggie était là, des lunettes d'aviateur sur la mire, un foulard de cowboy jusqu'au museau, ses cheveux chatain clair en pétard, tout habillé de noir, pull, pantalon... Chaussures classes. C'était imparable.

"Messieurs ! Elles sont chouettes tes vacances, Bones !"
"La ferme."

Il a louché sur Pouskette et a froncé les sourcils un court instant. Juste un instant, le temps qu'elle puisse voir ses yeux bleus sourire comme le charmeur qu'il était. Cet abruti est allé jusqu'à prendre sa main pour lui embrasser le dos comme un gentleman. Non, mais je vous jure...

"Mademoiselle..."

Doggie, c'était le genre moyennement grand - un peu moins que nous - fin mais robuste, avec un visage angulaire, très masculin. En fait, pour n'importe quelle fille, il devait être qualifié comme parfait.

"T'as fini ?" Il s'est redressé et j'ai deviné son regard de moutard de riche derrière son style Lucky Luke raté et j'ai tendu la main vers lui. "Le Logo."

Il m'a lancé ce qui ressemblé à un tube, ou un stylo duquel émanait des petites leds de différentes couleurs avec un écran hydraulique dans un encadré sombre. Je l'ai étudié - pas habitué à manipuler ce truc, c'était le matériel de Scrutator. Enfin, pas vraiment, mais c'était chez lui que toute cette came était entreposée. J'ai froncé les sourcils et Doggie s'est tourné vers l'asiatique.

"Ok, il va te mettre c'truc dans le poignet, panique pas, okay ? Ca va juste nous donner le numéro de matriculation, quelques infos et si on a besoin, H pourra les détourner. Tu vois ?"

J'ai levé les yeux vers Pouskette. Si j'additionnais A+B avec tout ce qu'elle m'avait dit - et ce que H m'avait rapporté - c'était une cyber. Et je comptais pas faire appel à H, comme ça, sans savoir qui j'avais en face. Ca pouvait tout aussi bien être un piège. Avec Liberation - et tout le reste - flirter avec le MSS, c'était pas non plus incohérent. Sauf que Ato comme moi, on voulait pas risquer nos vies.



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Wu Peng
avatar
Les formes les formes elle est marrante elle ! Wu trouvait déjà qu'il se comportait super proprement avec ce "gang" en dévoilant son léger soucis avant de faire capoter la mission. Ça commençait sérieusement à le gonfler de fuir la mort seul.
Toujours droit et campé sur ses pieds, sa tête hoche de droite à gauche. Il répond fort à la blonde en la regardant dans les yeux :

- HE CA VA HEIN TU CROIS QUE CA M'AMUSE ?

Pour la suite, il se contient. Wu croise les bras et son ton baisse.

- Oui, je me suis échappé d'un préparatoire des steppes mongoles.
- Je leur en veut ... Ils ont volé ma vie...

Les réactions du reste du gang le rassure quand à sa propre sécurité. Il n'est pas tombé dans un piège en venant ici. Le risque était faible une fois que les autres avaient exposé leur plan et il se félicitait de s'être confié à ces inconnus agissant hors système.

Le dénommé Bones, pas causant par ailleurs, voulait "voir".

- Regarde ce que tu veux mais je garde mon sabre.

Preuve qu'il est encore un peu méfiant, l'animal.

Une fois le Logo arrivé, Wu se laisse faire et tend son poignet pour inspection. Il regarde Alex puis Sky le temps que la machine produise les résultats.

- Je me donne à vous. Ça sert plus à rien.

Et, de sa main libre, il retire son masque improvisé. Le jeune chinois prend une grande respiration. Vous découvrez ses cheveux noirs en bataille et sa tête de gamin déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
D’accord ok, elle avait compris le message ! La franchise c’est son dada et plus elle est balancée toute nue, plus ca lui convient. Elle leva les mains quand il haussa la voix pour lui intimer de se calmer gentiment.

- La vache Basmati ! Tu viens de me rendre sourde d’une oreille là !


Ouais, la demi-mesure chez Sky c’était un monde lointain, perdu dans l’espace.

- T’as pas besoin de me crier dessus, je faisais la remarque c’est tout.

La petite blonde soupira et prie un air peiné.

- Ecoute ! J’ai des potes… qui ont peut-être un peu vécu ce que t’as vécu, tu vois ? Alors je peux comprendre. Si t’es clean, si tu nous la fais pas à l’envers, on a rien à te reprocher… tu peux pas nous en vouloir d’être prudents, c’est notre premier coup ensemble et…

Elle se tourna vers Ato avec un clin d’œil de chat

- …pas le dernier j’espère.

Sky sentit que la révélation avait mis les nerfs à Bones et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Rapidement, il prit les choses en mains et elle se réjouit de voir la ressource dont ils disposaient. Intérieurement elle se félicitait de bosser avec eux sur un coup comme ca.
Elle patienta jusqu’à l’arrivée de Hot-Dog et du Logo.
L’appareil, Sky ne le connaissait que trop bien. Itembe avait le même et pour l’impressionner, il l’avait utilisé sur elle.
La donzelle gloussa face au petit numéro qu’il lui servit.
Il avait toutes les qualités pour entrer dans le top des mecs dans son viseur : mignon, hâbleur et pété de thune. En d’autres circonstances, à une autre époque, elle n’aurait pas perdu du temps à lui mettre le grappin dessus.
Mais elle n’en perdait pas le nord pour autant. Bones voulait vérifier l’identité de Wu qui avait accepté la mise au point et qui, dans la foulée, leur livrait son visage. Sky ramassa quand même le sac pour le conserver. Elle avait une petite idée derrière la tête.
Elle s’approcha de Bones.

- Attend…

Elle soupira et fit une petite moue.

- Je peux surement faire quelque chose pour sa puce… regarde…


Sky attrapa le poignet de Wu avec une grande délicatesse et ferma les yeux. « Vas-y » dit-elle à son acolyte qui tenait le Logo. La main quasiment dessus, elle trouva la puce, perçut la requête et substitua le message. Sur l’appareil, Bones put lire «Imat : AB123456, Reese Basmati, 5 ans, coréen. »
Lorsqu’elle rouvrit les yeux elle grimaça et toussota.

- Ca c’est la bonne nouvelle. La mauvaise c’est que je dois être en contact avec l’une des interfaces, ici la puce. J’ai pas encore pratiqué en wireless. Et même si j’y arrive, ca risque de me lessiver et mes … inconvénients… sont particulièrement… chiants.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Alex Peterson
avatar
De mon index, je me suis gratté doucement l'oreille. Ato s'est pincé les lèvres pour se retenir de rire à nouveau et j'ai fini par soupirer. Son petit regard de chat ne m'est pas passé inaperçu et alors qu'il lui répondait avec un grand sourire - invisible sous le masque mais facile à deviner à ses yeux - j'ai fixé Pouskette.

"Ne l'encourage pas, s'il te plaît."

Je pouvais pas empêcher Ato d'être là, c'était son choix, mais pour moi, il avait mieux à faire. Cela dit, j'aurais eu malheur à me priver de sa présence. C'était pas pareil sans lui. J'ai observé le petit numéro de Pouskette, les yeux sur la machine. Ato regardait par-dessus mon épaule. C'était sûrement le seul Négatif que je supportais aussi bien. Pour lui, Yu, c'était une grande curiosité, c'était presque l'avenir du monde. Je le soupçonne d'avoir été croyant et de nous prendre pour des créatures de Dieu. A ça, je me gratte l'autre oreille.

Il a froncé les sourcils en voyant le résultat - qui n'impressionnait aucunement Doggie, lui-même Positif - et a regardé Pouskette.

"La vache, t'es vachement douée ! J'avais jamais vu ça a–"

Je lui ai donné un coup de coude dans l'estomac pour le faire taire. Je me retrouvais à jouer les adultes. Ou du moins, à prendre la tête des opérations. Le pire, c'est qu'on était une équipe soudée et professionnelle. Mais le fait d'opérer avec des gens que je ne connaissais pas - et que je ne pouvais pas voir - ça me rendait plus que nerveux. Et avoir un immigrant du MSS sur les fesses, encore plus !

"Arrête de faire l'abruti." J'ai balancé le Logo à Doggie. "Vois avec Harry ce que vous pouvez trouver avec l'immatriculation. Ne vous faites pas voir."

Et en une fraction de seconde, Doggie disparut dans un grand coup de vent. J'espérais toujours que sa rapidité n'était pas représentative de son intégrante personne. Encore qu'il nous fallait bien à tous un mauvais côté pour pallier à nos super pouvoirs. Soit Doggie en avait et les cachait bien. Soit le cul aussi bordé de nouilles que le sien, il était parfait à tous les angles. Ce qui me rendait pas seulement nerveux, mais frustré. Oui, ça m'arrive.

"C'est quoi les trucs chiants ?"

Ato s'est recentré sur la conversation et j'ai enlevé mon masque, qui me gênait plus qu'autre chose avant d'inspirer profondément.

"Si on nous demande quoi que ce soit pour l'explication des masques, vous deux, vous êtes des bizu en stage. Mais je crains qu'ils ne demandent de voir vos visages quand même. Désolé, Pouskette, c'était un bon plan à la base, mais la Haute a placé trop de sécurité et avec un truc pareil..." Dis-je en montrant le camion. "On peut pas passer inaperçu, peu importe les contacts." J'ai levé les mains. "On peut tout aussi bien tomber sur des macaques qui s'en foutent et gobent tout. Mais on n'est jamais trop prudents. Et pas nombreux."



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Définitivement Sky aimait bien Atomikitten, ne serait-ce parce qu’il se faisait un complice enthousiaste de ses conneries. Et puis hey, il était de fait le premier à la prendre vraiment au sérieux ! Pour la blondinette ca valait tous les sourires.
Elle ne s’attarda pas sur ses capacités dans la mesure où tous ici, à l’exception de Ato visiblement, avait aussi un don exceptionnel. Restait à savoir qui en avait hérité et qui se l’était vu imposé. Sky se demandait comment un mec comme Hot-Dog, visiblement de la haute, avait pu écoper de Yu. Ce devait être une des exceptions qui confirmait la règle : être positif et faire partie de l’Elite, ce que la jeune fille caressait du doigt dans ses rêves mais qu’elle ne vivrait jamais.
Bones était de loin le plus stratégique d’eux tous.
En grand professionnel il se projetait déjà et envisageait les éventualités. Ca n’étonna pas Sky mais elle se morigéna de ne pas avoir pensé elle-même au problème des masques. Et, reconnaissons-le, ca la contraria aussi, parce qu’elle avait bien compris ce que Alex pensait de l’adolescente. Rien de bon.
Toujours est-il qu’il renvoya Doggie vers leurs autres complices. Il faudrait qu’à l’avenir Wu puisse circuler avec une puce flambante neuve et devenir invisible dans la population de Megalopolis.
Elle regarda le jeune homme partir comme l’éclair sur l’injonction de Bones et elle lui dit en se retournant vers lui :

- J’le paierai H. Pour la puce… tu lui diras s’il peut lui en fournir une nouvelle. Ce sera à mes frais.

Et à l’adresse de Wu avec un grand sourire.

- On verra ensemble pour les modalités de remboursement…

Ato revint sur la conversation et sur les révélations de Sky. Ouais, comme le faisait remarquer Bones, on avait tous nos retours de manivelle. Elle soupira et attrapa la longue natte entre ses doigts qu’elle caressa nerveusement.

- Ouais bah c’pas super glamour si tu veux savoir…

Elle fit une petite moue contrariée en se tournant vers lui.

- J’ai les habituels maux de tête à te la frapper après les murs, mais ca me fout surtout le waï dans le bide. Du coup… et bah disons que tu vois ce que ca fait quand ils vident un barrage pour le nettoyer ? Bah pareil…

Son souci principal ne résidait pourtant pas vraiment dans cet inconvénient-là. Ca, depuis le temps, elle avait appris à le gérer. C’est pourquoi elle s’adressa de nouveau à Bones.

- T’en es vraiment Bones ? Jusqu’au bout ? avec nous ? On n’a pas besoin d’être nombreux mais t’es pas là pour un job, t’es là bénévolement… alors ca me ferait chier que t’aies des remords au dernier moment.

Il lui restait deux possibilités. Soit elle dévoilait son identité maintenant et gérait la crise avant de partir, soit elle comptait sur la chance. Et le monde savait combien Sky était joueuse, combien elle aimait les dés et le poker !






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Wu Peng
avatar
Wu plissa les yeux en voyant le manège que faisait Sky avec le Logo et sa puce. Un chinois qui plisse les yeux c'est comme un chat en plein soleil : on ne voit plus ses pupilles.
Quand le Logo annonce des conneries Wu réagit naturellement, instinctivement.

- AHAH Il marche pas ton tr...


Aaaaah c'était subtil Okkkkk !!! Le chinois se tait et comprend que la blonde a modifié le résultat et ce que ça implique probablement. Il n'y connait quasiment rien en technologie mais les machines ça fait pas de blagues. Sa bienfaitrice blonde doit savoir parler à la machine comme lui sait parler à son sabre. Sky a modifié le message sortant de la puce mais elle a tout a fait pu lire sa puce si elle l'a voulu. Dans ce cas elle a lu : Wu Peng, 19 ans, Chinois

Espérant qu'il n'est pas encore passé pour le nigaud de service en réagissant si basiquement, il cache sa gène avec un geste qui le rassure, tout droit hérité de sa culture millénaire. Wu crache un gros glaviot par terre, prés d'une poubelle éventrée, pas gêné du tout. Ça détend... Mais n’empêche il se sentait bien inutile en comparaison des autres. Même le sous-fifre au surnom de saucisse avait la classe. Et c'était sans compter sur Bones qui impressionnait par sa maitrise.
Malgré cela celle qui se faisait passer pour Lucy devait avoir besoin d'alliés et, probablement grâce à la réputation des candidats, semblait être prête à beaucoup pour lui car elle proposait de payer une nouvelle puce.
Il se demandait pourquoi Lucy qui semblait pouvoir parler aux machines ne pouvait pas modifier sa puce directement mais ne dis rien à ce propos. C'était pas son rayon et il avait assez dit de conneries d’après lui.
Il aurait une dette envers cette femme masquée et envers Bones qui faisait en sorte que cela se fasse grâce à ses contacts. Wu fait un grand sourire à Lucy et Bones.

- Lucy, Bones, en effet je n'ai pas les moyens de payer mais je serais là quand vous en aurez besoin pour honorer ma dette auprès de vous.

Dans la ruelle sombre, en quelques gestes fluides et graciles, l'asiatique a dégainé son sabre. D'une précision et d'une vélocité rare, le jeune homme découpe le rat qui était venu voir le crachat. Cela semble facile et un instant après Wu est à genou en train de présenter son sabre à Lucy.

- Je suis à votre service jeune femme.

Il a un grand sourire, ravi de faire son petit cinéma et surtout, ravi de cette rencontre qui promet de lui changer la vie.

Pour la discussion entre Sky et Alex au sujet de l'implication d'Alex, Wu n'intervient pas du tout, c'est pas ses affaires même s'il prefererait que l'homme soit avec eux il aura déjà fait beaucoup avec le camion et l'éventuelle puce.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
"On verra plus tard pour la puce ! Une seule chose à la fois, de toute façon, personne ne pourra lui avoir une puce hackée avant qu'on arrive en Ville Haute, ça prend plus de temps que ça. Avec toutes les nouvelles sécurités de la ville, c'est pas juste de H dont on a besoin, mais d'une armée de H."

En toute honnêteté, je ne savais si je devais rire ou... Me poser de sérieuses questions. Ce Chinois, il... N'était pas comme les autres. Pas comme ce que j'imaginais, en tout cas. Ouah, si c'était ça que Angela à ses rendez-vous, je comprenais qu'elle veuille plus y aller. C'est des fous ! Mais je ne faisais d'effleurer la surface. Jusque là, je n'avais eu que des soupçons quant au MSS, leurs agents et compagnie... Je disais les Chinois en général, mais... Je n'avais pas vraiment réalisé qu'ils avaient aussi pu taper dans leur propre population.

Je n'ai jamais été en charge de quoi que ce soit. Liberation ? Ato et H étaient toujours ceux qui prenaient les devants, moi, j'exécutais les plans. Je ne m'étais jamais retrouvé en position... Haute. Je me demandais pourquoi Ato ne reprenait pas sa place, d'ailleurs, mais je crois qu'il était aussi perdu que moi, en un sens. Comme moi, avant, il recevait ses "ordres" de Liberation. Là, il les recevait d'une bonne femme à tendance sado-maso vu son costume. Tous les deux, on avait cette envie de... Faire nos propres preuves. Mais pour un démarrage, on se prenait un peu les pieds dans le tapis, j'ai bien peur.

En tout cas, on a grimacé de concert à la description de Sky sur son malus. Et tout ce temps, je me suis plaint de la douleur de mon propre pouvoir ? J'avais de la révision à faire... Ato s'est penché vers moi, le poing devant la bouche en dévisageant ce qu'il pouvait de Pouskette.

"Une chance qu'on se balade avec un camion de nettoyage de rue !"

Je me suis gratté l'oreille en l'imitant, me forçant à ne pas rire. A n'en point douter qu'elle n'apprécierait guère ma connerie, mais je n'ai jamais été quelqu'un que ça freinait ! Bien au contraire !

"T'imagines les dégâts qu'on pourrait faire passer comme message, et pas qu'avec des bouts d'intestin !"

Sa réaction aurait pu me doucher. Elle doutait de moi et j'aurais bien voulu savoir pourquoi. C'était son plan qui avait des failles et je les corrigeais, finalement, je l'aidais à maintenir son idée, et elle doutait de moi. Bon sang, je lui donnais la solution à ses failles ! J'ai froncé les sourcils.

"Dis clairement le fond de ta pensée, tu insinues quoi ?"
"On sera là. Tous les deux. Jusqu'au bout."

Cette histoire de masque, ce n'était pas pour nous protéger les uns les autres, elle se protégeait elle-même et j'aurais bien voulu savoir pourquoi. Mais après tout, je ne demandais rien à H... Pour ce que j'en savais, elle aurait tout aussi bien pu être H. J'ai fait un pas vers elle.

"Mon souci principal, c'est de passer la sécurité. Sans me vanter, j'ai suffisamment de bouteille dans le métier pour te dire que je sais ce que je fais et que j'anticipe tes lacunes. Sinon, tu n'aurais pas fait appel à nous si tu pensais qu'on était des rigolos. Pas vrai ?"

J'ai haussé les sourcils. Après tout, c'était le cas. Elle aurait pu demander à n'importe qui, mais elle avait vu avec nous, car elle savait qu'on avait la main d'oeuvre et les bons contacts.

"Tu as voulu une équipe pro, on est là. Et ça fait pas partie de nos habitudes d'avorter un job, alors..."

De mes mains, j'ai désigné le camion. Si tout était "réglé"...



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Si elle ne connaissait pas Hyun, elle aurait pu croire que toute la Chine était peuplée de chinois comme celui-là. Auquel cas, elle aurait été vachement rassuré sur leur capacité à envahir le monde. Ou pas d’ailleurs. Si Hot-Dog avait le profil type du mec à coller sur sa todo list, ce n’était pas le cas de Wu. Autant de classe la laissa dubitative mais sa réaction quant à sa reconnaissance la gêna presque.
Elle enroula les bras autour de son buste histoire de prendre un peu de distance avec lui, puis toussota.

- Euh ouais… c’est gentil Wu.

Sky se retint de lui tapoter la tête comme on le ferait avec un bon chien.

- Enfin on étudiera la question quand elle se posera hein ?

Avoir un contact c’était toujours utile. Un positif encore plus. Et un positif chinois… si elle croyait ce que lui avait raconté Garin ou Hyun, elle ne savait plus trop, ca ne courrait pas les rues. C’était donc un élément considérable pour ses plans futurs.

Sky regarda le petit manège entre Ato et Bones et même si elle en fut vexée, elle n’en montra rien. Elle ne perdait pas de vue son objectif principal : être prise au sérieux. Ca incluait de ravaler sa fierté et de donner le change.
Elle se tourna vers le duo de comiques et haussa les épaules avec un large sourire.

- Je peux pas être hot et sexy tout le temps, ce serait pas du jeu pour les autres filles ! Faut bien leur en laisser un peu, j’suis fair play !

Son sourire ne s’affadit pas pour autant et cette fois ci, c’est à Bones qu’elle répondit.

- J’insinue rien. Je suis juste bien consciente de… enfin… de ce à quoi je ressemble tu vois ? J’veux dire, vous faites ca depuis plus longtemps que moi et oui, si je vous ai demandé, c’est parce que je sais de quoi vous êtes capables, vous êtes de vrais pros. Et des deux… enfin même de tous les autres, t’es le seul à qui j’ai vraiment parlé Bones. Et t’as été très clair, j’ai pas oublié.

Ato intervint à son tour et la jeune fille hocha brièvement la tête en signe d'assentiment. Qu'il soit là finalement la rassurait vraiment. Lui, il pourrait gérer Bones si ca partait en live.

Sky reprit une position plus nonchalante et sautilla jusqu’au camion comme la gamine qu’elle était encore.

- Vous êtes des cadors, et mon don avec vos compétences, on va rentrer comme papa dans maman ! On sera en Haute en moins de deux… On y va ?

Et sans plus attendre, elle grimpa la première dans le camion de nettoyage, direction les abattoirs.

Les bâtiments étaient en ville médiane.
Si la basse comptait ces drones sur le bout des doigts, les grands axes et les bâtiments imposant étaient un peu plus surveillés. Rien d’insurmontable pour la fine équipe : d’une part parce que ca restait la ville médiane, d’autre part parce que les drones, ici, n’étaient que de petits robots stupides préprogrammés qu’il suffisait de savoir esquiver.
Et qui plus est… qui pourrait bien vouloir entrer dans des abattoirs ? En médiane ? Les déchets organiques étaient même conserver dans de grands conteneurs extérieurs en attendant qu’une entreprise spécialisée vienne s’en charger.
En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Sky avait ouvert les digipass et autre protection électronique simple.
Les hommes, plus costauds, étaient les plus à mêmes de manœuvrer le tuyau d’aspiration pour pomper toute la tripaille. Ca ne leur avait pris qu’une dizaine de minutes pour remplir le container du petit camion urbain. Un jeu d’enfant.
Les vraies difficultés s’annonçaient.
Une fois leur forfait accompli au nez et à la barbe de la sécurité succincte du site, tout le monde remonta dans le camion.
Sky sentit la pression augmenter et son cœur se mit à battre plus fort à mesure qu’ils approchaient des douanes. Elle se souvint comment elle minaudait avec Deniz quand elles tombaient sur des gardes récalcitrants et comment avec des yeux doux et des sourires ingénus, elles les embobinaient. Si cette histoire de masque posait problème, elle tenterait une de ces manœuvres qu’elles avaient longtemps pratiquées.
Assise près de Wu, elle resta concentrée, espérant qu’un simple contact physique lui faciliterait la tâche pour accéder à sa puce. Elle le savait déjà, elle allait la payer cher cette cyber-manipulation. Mais le jeu en valait la chandelle.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Wu Peng
avatar
Wu avait fini son numéro de chinois fantasque qui, bien que sincère, était surtout une marque des émotions qu'il vivait. Il avait transmis cela par des gestes, du mouvement car les paroles c'était pas vraiment son fort.
Il envisageait la fin de 10 ans de fuite et était en effet heureux comme un chiot.
Pas doué en relations humaines il ressent néanmoins qu'il faut rester calme pour accomplir la mission du jour.
On ne l'entend plus pour un moment, il semble calquer son comportement sur celui de Bones pour un temps. Il l'écoute et agit en conséquence.

Viens la ligne droite vers la haute, avec le camion plein. Sky est à coté, très proche et Wu est collé contre la portière. Il évite clairement le contact avec la jeune femme.
Aprés un long silence pendant lequel il regarde la ville défiler sans la voir, il finit par poser une question pour éviter qu'on lui en pose :

- Mon sabre il passe les contrôles? Il est sous les sièges.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
Le laïus de Pouskette a eu le mérite de me faire cogiter trente secondes. Ce à quoi elle ressemble ? Pour ce que j'en vois, c'est une femme, peut-être jeune, en effet, qui a une idée derrière la tête. Est-ce que je juge ? Non, je me suis regardé dans la glace le matin et comme à chaque fois, j'ai fait l'état des lieux du nombre incroyable de conneries à l'année que j'ai faites depuis que je me suis émancipé. J'ai pas à juger qui que ce soit. Aussi, j'ai pas vu ce que je devais comprendre par "ce à quoi je ressemble". Quand on connaît le fond du problème et combien j'ai traité Sky de gamine, c'est plutôt ironique, non ? En attendant, j'ai secoué la tête en haussant les épaules. Que vouliez-vous que je dise ? En fait, j'avais presque l'impression qu'elle me reprochait silencieusement quelque chose dont je n'avais pas conscience. Normal vu qu'elle savait qui j'étais et ce n'était pas réciproque. Mais sans le savoir, ça me laissait un goût amer. Ato a dû le ressentir et a froncé les sourcils pour m'inciter à rester gentil. J'étais pas non plus méchant, je voulais que ça roule proprement, qu'on fasse un bon boulot. Comme d'habitude, quoi !

Pour remplir le camion, Ato a retiré le masque également et il s'est enfin mis la tête à la tâche. Comme d'habitude, il n'a pas posé de question, moi non plus. On n'a pas non plus parlé de nos vies, on connaissait les risques face à deux inconnus. En fait, c'était aussi un peu la première fois qu'on bossait comme ça et je commençais à entrevoir les lacunes, les problèmes qu'on ne pourrait pas répéter s'il y avait une prochaine fois. Pour en parler à Sky, je voulais terminer ce qu'on avait commencé. Si c'était une réussite, j'aurai deux mots à lui causer.

Si le Chinois pensait pouvoir avoir de la place, il se plantait le poing dans l'oeil jusqu'aux coudes. Tous un peu serrés à l'avant, Ato avait pris le volant et moi la portière opposée afin que chacun d'entre nous ait un visu direct sur les douaniers. Je sentais le parfum de la Pouskette me monter aux narines et je lui ai même adressé un regard en cours de route, un peu curieux de savoir qui elle était vraiment derrière ce masque. Parce que. Disons-le... Elle avait un sourire particulier et j'avais l'impression de la connaître. Du moins, j'avais l'impression qu'elle me connaissait, et que donc, je devais la connaître. Et ses lèvres. Je n'oublie jamais les lèvres d'une femme.

Quand le Chinois a repris, j'ai reporté mon attention sur la route.

"Ils ne fouillent pas les véhicules officiels. Ca devrait aller." Puis, à Pouskette, comme pour lui affirmer qu'on a bien bossé : "Ce ne sera qu'un contrôle de passage, le camion a déjà été enregistré."

Quand est arrivée la douane, j'ai ouvert la vitre, imité par Ato et j'ai lancé un regard à Pouskette, à voix basse.

"T'es prête ? Ca va aller ?"

Je n'étais pas vraiment conscient de ce que ça pouvait lui demander comme ressources une chose pareille, mais j'avais bien compris qu'elle manquait d'entraînement.

"Et sinon, le plan B, c'est quoi ?"

En regardant les deux douaniers arriver vers nous avec leur calepin, j'ai soupiré doucement.

"Comme d'habitude."
"On improvise."

SUCCÈS SUCCÈS : Ne jouons pas avec le feu... Personne ne demande d'enlever les masques - Ato et Alex sont connus et reconnus - et en prime, le douanier est un admirateur de Liberation. Bref, tout roule sur des roulettes, ils ne vérifient même que les puces d'Alex et Ato, considérés comme de confiance. Le forum offre peu de succès, autant la jouer quitte ou double !
SUCCÈS ÉCHEC : Alex et Ato sont connus et réputés de confiance, on ne demande pas à retirer les masques. Pour autant, la procédure est la procédure... Contrôle de toutes les puces.
ÉCHEC SUCCÈS : Confiance ou non, c'est la règle. On enlève le masque, contrôle des puces. Mais les douaniers sont des gentils, pas chiants, plutôt cool, même. Ils sont très facilement distraits.
ÉCHEC ÉCHEC : On enlève le masque, contrôle des puces et on a affaire à des rigides et des maniaques de la sécurité. Sky n'a pas droit à l'erreur.

Je suis réputé pour mon bagou. J'aime parler et baratiner, j'avoue. Par chance, je connaissais le douanier que j'ai salué d'une poignée de main avec un grand sourire. Bla bla de base, ce que je deviens depuis le temps, et comme j'avais prévu, je lui ai présenté mes deux nouveaux stagiaires. Tout le monde sait qu'en plus du bar je faisais des petits boulots à droite et à gauche. Et avec le job d'Ato à la Marina, c'était pas incohérent. Avec ce dernier, on a montré nos poignets et nos puces ont été validées.



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Alex Peterson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
En aucun cas Sky ne voulait contrarier Bones et plus elle essayait de l’apaiser, moins elle y parvenait. Elle préféra se concentrer sur la mission plutôt que de s’appesantir là-dessus et c’est avec soulagement qu’elle constata que les connaissances de ses acolytes étaient plus qu’utiles. Sky affichait un sourire solaire à damner un saint, le genre gamine innocente ravie de faire un tour de camion que c’est trop de la balle m’sieur !
Elle tendit d’ailleurs son poignet avec grâce et complaisance, minauda un peu (pour le goût !) sans se départir de son sourire.
Vint le tour de Wu.
Qu’il le veuille ou non, qu’il aime ou non, Sky ne lui laissa pas le choix. Elle ne pouvait pas attraper son poignet comme elle l’avait fait pour la démonstration aussi se contenta-t-elle de lui poser la main sur l’épaule.

2 Succes : Sky réussit sans coup férir. La puce affiche un faux nom, un faux âge et une fausse immatriculation. Assez curieusement, son ventre ne semble pas protester outre mesure même si le mal de tête s’annonce.

Succès - Echec : La puce affiche un faux nom, un faux âge et une fausse immatriculation mais le retour de manivelle se fait sentir. Il va falloir qu’ils arrivent vite.

Echec – Succès : La puce affiche un faux nom, un faux âge et une fausse immatriculation mais ca demande un effort tel à Sky qu’elle n’arrive pas à gérer le retour de baton. A peine le garde a rendu son poignet à Wu que son sourire fond comme neige au soleil, qu’elle devient blanche comme un cachet. En quelques secondes, son dîner rejoint leurs pieds. Et vu comme elle se tient le ventre, le reste ne va pas tarder.

Double Echec : Non seulement la puce affiche les informations correctes mais en plus elle devient blanche comme un cachet. En quelques secondes, son dîner rejoint leurs pieds. Et vu comme elle se tient le ventre, le reste ne va pas tarder.

(HJ : ohhh mer**... Forum de mer**)

L'épreuve est trop haut niveau pour elle. Il lui faut plus d'entrainement avec le wireless, elle le savait. Matt avait montrait ses limites dans son enseignement et il lui avait clairement signifié que c'était à elle de se débrouiller maintenant.
Malheureusement, elle avait été assez présomptueuse pour espérer que ca passe. En même temps, elle n'avait pas imaginé devoir le faire pour quelqu'un d'autre qu'elle. Too Bad.
En quelques secondes, les chaussures de ses vis à vis sont repeintes. On passera sur l'odeur dans la petite cabine.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Wu Peng
avatar
Pendant le contrôle Wu ne dit rien et se laisse faire. Un regard vers Sky au moment crucial lui fait comprendre que quelquechose ne va pas.
Il jette un regard angoissé vers la caméra de surveillance puis baisse de nouveau les yeux.
Alors que sa main se pose sur la poignée de son sabre le camion reprend la route.
Ils sont passés ! Wu a l'air étonné et se met à rire fort... Un rire gras très vite interrompu par la gerbe de sa voisine sur ses genoux et ses chaussures.

- Ouuuuuh Ça va Lucy?

L'asiatique n'a pas bronché par rapport à l'odeur. Dés que le camion s'est arrêté dans une rue déserte Wu sort vite pour libérer la demoiselle.
Il remet son sac de riz sur la tête et se fait petit tout prés du camion.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
Même sur un carnet j'écrirai pas les mots qui sont sortis de ma bouche. Ato s'est exclamé en se plaquant une main sur la bouche. Je me suis enfoncé dans le siège en levant les bras et j'ai fusillé Sky du regard. C'était pas sa faute, je le savais, mais... Il fallait que ce soit sur moi. Il fallait que ça tombe sur moi. Ce genre de choses n'arrive qu'à moi.

Ato se glisse dans une ruelle et on ouvre les portières pour laisser Sky sortir. Elle devait être contente de porter un masque qui ne couvrait que la moitié de son visage, pas vrai ?

"Est-ce que ça a marché ?"

Chacun ses priorités. Alors que je secouais les pieds pour tenter de "nettoyer" mes chaussures, Ato regardait derrière le camion, comme s'il s'attendait à voir débarquer l'armée. Quant à moi, j'avais besoin d'une réponse. On était passés tranquillement, contrairement à ce dont j'avais eu peur, mais le fait qu'on puisse avoir le MSS au cul... Ca, très honnêtement, ça me faisait un peu flipper.

"Ca fait quoi si elle a échoué ?"

J'ai relevé la tête vers Ato et j'ai ouvert une main avec une moue dubitative. Je le savais suffisamment intelligent pour ne pas avoir besoin de réponse réelle.

"Ok..."



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
La ruelle fut la bienvenue. Non mais… vraiment. Vous n’imaginez même pas à quel point. Sky ne prit même pas le temps de remercier Wu de sa sollicitude, ni Ato de son initiative heureuse. Pas même un regard méchant à l’adresse d’Alex.
Ca oui, elle n’était pas super conne, elle savait qu’un retour de manivelle de son pouvoir l’obligeait à prévoir même la découpe de ses masques.
Et vous savez quoi ? Vous vous demandiez pourquoi elle avait acheté cette combinaison SM plus adapté pour un taff en maison close qu’un casse en Haute ? Allez réfléchissez…
D’ailleurs la seconde salve arrive mais pour celle-ci, Pouskette s’engouffre en courant dans la ruelle et va directement se planquer derrière les containers poubelle alignés.
Tandis que Wu, soudainement aux aguets, a remis son sac de riz sur la tête pour faire le guet, et que Ato et Alex s’interrogent sur les conséquences du foirage magistral de la petite cyber, le silence dure du côté des poubelles.
Bien cinq bonnes minutes. En pleine nuit, en haute, avec un camion nettoyeur plein de sang… cinq minutes c’est long.
Finalement la voilà qui réapparait, le pas mal assuré et la démarche hésitante. D’un revers de bras, elle s’essuie le visage en sueur. Quand elle se plaça sous un néo-lampadaire, tous purent constater la mine effroyable qu’elle affichait. On aurait dit un cadavre ambulant.

- Désolée les gars… j’vais m’entrainer… j’ferai mieux la prochaine…

Elle retint un haut le corps et des frissons la parcoururent des pieds à la tête.

- Va falloir qu’on fasse vite parce que dans quelques minutes j’vais me payer le mal de crâne du siècle.


Sky posa ses yeux sur les chaussures d’Alex et eut un pâle sourire.

- Vraiment… désolée…

Sauf que hey, tout pâle qu’il est le sourire, vous le voyez cette petite pointe de bonheur qui flirte légèrement avec la contrition ?

- On y va… c’est pas loin… j’connais bien, j’y suis allée un paquet de fois !


Ca oui, c’était son second chez elle presque. Sauf qu’elle n’avait pas de chez elle. Avant de reprendre sa place dans la cabine, elle se tourna vers Wu

- J’ai foiré. Ils ont eu les vraies informations de ta puce. Ca veut dire que si t’es recherché, ils vont pas tarder à te trouver. Va falloir que tu restes planqué tranquille quelques temps après cette nuit…

Pour lui, elle était vraiment navrée et s’en voulait terriblement d’avoir négligé son entrainement. Vous pouviez être certains que dès le lendemain, elle allait sérieusement s’y mettre.
Toujours est-il que, toutes fenêtres ouvertes, ils reprirent la route du bâtiment visé. Pas mécontents d’arriver enfin, il fallait faire vite, l’endroit était hautement surveillé. Rien à voir avec la Médiane.
Sky respira un bol d’air frais sur le parvis alors qu’une barre monstrueuse commençait à lui arquer le front. Ses yeux se perdirent un instant dans le vague. Elle eut une petite pensée pour Jericho et son sourire, comment cet enfoiré les avait bien mises dans la merde Six d’abord, elle ensuite. Mais c’était Ros. Elle ne pouvait pas lui en vouloir parce qu’il avait été là quand elle avait eu besoin. Sky… et putain de loyauté. Légendaire.

Double Succès : Pas de drone en vue, rien, nada. Les grandes portes de l’entrée principale sont même ouvertes, juste tirées pour la nuit.

Succès Echec : Pas de drone en vue mais les portes sont fermés par une serrure. Rien que ni Sky ou Alex ne puisse crocheter à l’ancienne.

Echec Succès : Un drone se pointe. Ils ont à peine quelques minutes pour agir mais les portes sont ouvertes, juste tirées pour la nuit.

Double Echec : Un drone se pointe. Ils ont à peine quelques minutes pour agir. Les portes sont fermées et ils n’auront pas le temps de les ouvrir.

Sky se tourne vers Wu et Ato qui sont directement à ses côtés.

- Va falloir manipuler le tuyau de l’aspi et balancer la sauce dans l’autre sens. On va tout vider sur le parvis ! Wu ? T’es assez costaud pour le tenir ? Avec le débit ca risque de te faire suer un peu…

Des paumes, la donzelle se presse les yeux même à travers le masque. Elle est lessivée et à bout de force. Ca la contrarie autant que son ego se fait petit.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Sky Cervantes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Wu Peng
avatar
Wu avait été impressionné par la violence du retour de flamme que subissait Sky. Le sien était rude aussi mais n'entamait pas ses capacités physiques à ce point et c'était essentiel pour le jeune chinois.
Lorsque Sky revint, Wu retira temporairement son masque comme un accusé qui enlève son chapeau pour se présenter devant le juge. Elle lui annonça la mauvaise nouvelle et voilà comme il réagit :

- L'important c'est d'avoir essayé Lucy. T'en fait pas pour moi ils m'ont toujours raté jusqu'ici.

Et, avec un sourire, l'homme mit une petite claque sur l'épaule de la jeune femme. Wu remit son masque pour partir à l'action.

A quelques encablures de la cible il retire ses chaussures et les laissent dans le camion pour rester pieds nus. Il s'échauffe en silence, gigotant dans tous les sens dans le petit camion. La boule d'énergie monte en température...

Quelques minutes plus tard le voilà tuyau en mains et pieds nus sur le parvis. Il est en fente, ses doigts de pieds sont recroquevillés pour agripper le sol et il tient fermement le tuyau.

- Aucun problème tout est dans les appuis. Envoyez la sauce !

Succès - Succès : Bien maitrisé,le jet sanguinolent arrose copieusement le parvis qui est entièrement rouge. Les gouttes de sang tombent de marches en marches. De plus, Wu parvient même à dessiner un énorme + sur la magistrale porte du tribunal.

Succès - Échec: Bien maitrisé, le jet sanguinolent arrose copieusement le parvis qui est entièrement rouge. Les gouttes de sang tombent de marches en marches. Wu a même le loisir de repeindre la porte principale du tribunal. C'est du plus bel effet.

Échec - Succès : Wu est surpris par la force du jet. Dés le début il lutte pour orienter correctement le flot de sang. Il réussi néanmoins à reprendre le contrôle et finir le travail. Le sang n'est pas bien réparti mais la majorité du parvis est rouge de sang. Les photos seront moins belles.

Échec - Échec : Le système de pompe s'enraye et il n'y a que quelques litres de sang sur le parvis.
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Wu Peng' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :
Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
En fait, ça m'a fait de la peine de la voir comme ça. Je dois pas être beau à voir quand j'ai mon retour de manivelle aussi. Yuna disait que c'était assez impressionnant la rapidité avec laquelle je tombais dans les pommes. Pas très viril, hein... Peu importe, on a repris le chemin du parvis en silence. J'étais de plus en plus nerveux. Balancer la purée sur le parvis était la nique à toutes les hautes sphères de la ville. Pour moi, c'était aussi une manière de montrer mon majeur face à un événement où je n'étais même pas là. J'étais peut-être absent, mais Matt a failli y laisser sa peau. Sa p'tite assistante sociale, avec. Liberation a pris également cher. Je n'étais pas là et ça me frustrait. Alors, le petit plan de Sky, c'était un peu comme un... "Allez vous faire foutre et joyeux anniversaire". En temps normal, je m'en serais même bien passé, je trouvais ça un peu puéril, en fait. Et inutilement dangereux. Surtout quand un drone veut vous faire la bise.

Je suis descendu pour aider Ato et Wu à attraper la lance pour la diriger. Sincèrement, je pensais pas que ça se passerait si vite ! J'en faisais de la tachycardie, ou un truc dans le genre. Si on nous chopait... Ato a repris le volant, ramenant Sky à l'intérieur avec lui, prêt à détaler comme un lapin et j'ai fait le guet. Très vite, j'ai dû prévenir Wu de se dépêcher.

"Plus bel effet ou pas, faut qu'on y aille, Picasso !"

J'étais désolé pour son oeuvre d'art, mais pas assez pour ma vie. On a balancé la lance comme on a pu dans le camion et on a repris place dans la cabine, non sans une grimace à l'odeur. Je savais pas ce que Harry et Doggie avaient manigancé pour rendre le véhicule invisible mais j'avais pas envie de forcer le destin. Si on pouvait ne pas avoir recours aux hacks des uns et des autres, c'était quand même mieux.

SUCCÈS SUCCÈS : La chance du débutant. Le drone n'a pas le temps de lire la plaque et ils s'évadent dans les rues de la Ville Haute
SUCCÈS ÉCHEC : Le drone n'a pas le temps de lire la plaque, mais il a repéré le véhicule suspect et le suit
ÉCHEC SUCCÈS : Le drone lit la plaque, mais Scrutator a frappé et il s'en désintéresse, les laissant reprendre la route. Malgré tout, le véhicule a été repéré quoiqu'il arrive et c'est une information qui pourra éventuellement revenir
ÉCHEC ÉCHEC : Non seulement le drone lit la plaque... Mais il sonne l'alerte de la police de la Haute...



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Alex Peterson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
[HJ : cette chance de cocu !]

Sky n’a même pas rechigné à suivre Ato à l’intérieur du camion. Wu semble s’en sortir parfaitement avec la mission et avec un coup de main d’Alex, ils repeignent le tribunal et range le matériel en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Dans la cabine, la donzelle est silencieuse et quand le chinois vient se rassoir à ses côtés et lui sourit faiblement. Même avec le mec masque, on ne peut pas manquer ses yeux en lapin russe, aussi rouge que quand elle d’enfile de la weed avec Bogdan. Signe typique de la migraine monstrueuse qui va la coller au lit pendant quelques heures.
Le camion démarre avant que le drone ait pu faire quoi que ce soit, et les nouveaux membres de la congrégation des poubelleurs du soir (espoir) traversent la ville Haute sans problème. Le passage des douanes en sortie de ville est bien plus facile et ne pose pas de problèmes non plus.
Ato connait bien le chemin et ramène tout ce petit monde au point de départ. Il ne restera plus qu’à se débarrasser du camion mais là encore, Alex sait quoi faire. Demain, si tout va bien, ils auront quelques minutes de gloire sur toutes les télés de Mégapolis.
Rien que ca, ca valait le mal de crâne qu’elle se mangeait.

Sky descendit du camion prudemment et inspira une grande bolée d’air. Elle se pinça les yeux et se tourna d’abord vers Wu.

- J’suis vraiment désolée pour ta puce. J’ai merdé… ca me gonfle. Si t'as des emmerdes avec le MSS, vient sur le serveur, on te filera un coup de main.


Parle pour elle en tous cas. Elle culpabilisait trop d'avoir foiré.
Puis pour le coup, c’est à Alex qu’elle s’adressa.

- J’pense que H doit pouvoir faire quelque chose pour lui, non ? On se reverra sur le wire et j’verrai avec lui pour le paiement… mais pas là maintenant.

Néanmoins, elle ne partit pas comme la voleuse qu’elle était. Dans un élan tout infantile de reconnaissance, elle serra brièvement Wu dans ses bras, puis Ato et même Alex.

- C’était cool les gars ! On remettra ca, hein ?

Pas dit qu’ils en aient tous envie mais elle verrait en temps voulu.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Wu Peng
avatar
Les lumières clignotantes de la ville prennent un ton rougeâtre en se reflétant sur le parvis luisant. Haletant et en sueur, Wu se permet un dernier regard vers l'institution salie. Il le vit comme un début de vengeance après toutes ces années de souffrances. Ce sentiment de liberté fugace lui plait beaucoup et il rentre dans le camion avec un grand sourire.
Il s'affale dans son coin du camion puant, reprenant sa respiration avec un grand sourire à ses nouveaux collègues qui vont pourtant disparaitre dans quelques instants...


Wu descend et sautille un moment sur place en remettant ses basket. Sky vient lui parler des emmerdes avec le MSS. Il lui répond avec un grand sourire.

- T'en fait pas Lucy c'était génial ton plan.


Il se met la main sur le ventre.

- Je vais manger manger manger avant qu'ils aient le temps de m'attraper et après je me cacherais dans la ville basse.

Après un clin d’œil qui se veut rassurant vers la donzelle il lui pose quand même une question. Il ne l'aurait pas posée si il connaissait un peu mieux les technologies informatiques :

- Le MSS d'ici ils connaissent mon visage tu crois ?

Wu, le type qui fait le dur et qui pose une question d'enfant juste après !

Après le calin Wu acquiesce puis fait une révérence à main jointes aux trois autres. Quelques secondes après vous le voyez entrer dans un fast-food à toute vitesse...
Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
C'est ce qu'on appelle un ni vu ni connu comme je les aime. Sauf que chez moi, ça n'existe pas. Ca a été si facile que je me demandais ce qui allait nous retomber dessus. Croyez le ou non, mais ces histoires de karma, c'est vrai.

Ato et moi sommes descendus du camion et j'ai fourré mes mains dans les poches pour les observer tous les deux. Lucy avait toujours ce petit quelque chose qui m'était familier mais sans que je n'arrive à mettre le doigt sur quoi. Quant à l'asiatique, il me donnait l'impression d'un chaton perdu et je savais qu'Ato se dresserait très vite pour jouer la SPA. Pas pour rien que son pseudo est Atomikitten. Ses deux passions en une ! Le nucléaire... Et les chatons.

"Ouais, mais la prochaine fois, j'organiserai plus d'effets sons et lumières. Refaire la peinture du tribunal, c'est mignon, mais quand on a 5 ans..."

Et il a donné un grand sourire à Lucy. J'aurais préféré qu'ils ne s'encouragent pas l'un l'autre. Insulter la ville n'était pas à considérer si légèrement. En tout cas, je ne voyais pas franchement ça comme un jeu. Peut-être que j'aurais dû et peut-être que oui, avant, je le prenais comme ça aussi. Mais j'avais vu des choses, j'en apprenais toujours plus et ça ne m'aidait pas à me sentir en sécurité. On avait du pain sur la planche et il nous fallait rester concentrés.

En regardant mon portable, j'ai pu lire deux messages. Un de Scrutator et un de H m'assurant qu'en crackant quelques protocoles, c'était effectivement une puce avec un mandat d'arrêt dans trois états sous influence chinoise. Dont la Chine, bien évidemment. J'ai acquiescé à Pouskette.

"Je m'occupe de lui." Puis, à Wu. "On en sait rien, je sais pas trop comment ils marchent par ici, mais vu la photo renseignée sur ta puce, je pense que oui. On va te mettre à l'abri en attendant d'avoir une puce hackée. Ca peut prendre quelques jours."
"On peut pas le ramener au bar..."
"Non, c'est trop risqué. J'en deviens parano avec ses conneries. Et l'option Six est hors de question également."
"On pourrait contacter l'Underground."

Honnêtement, j'ai réfléchi à l'éventualité. Je me suis gratté la joue en réfléchissant.

"Peut-être. Mais pas pour cette nuit. Pas tant qu'il a une puce pouvant les conduire à eux."
"Et Lexy ? Elle pourrait lui retirer sa puce." J'ai regardé Ato. "Quoi, c'est pas comme si c'était la première fois qu'elle nous aiderait. Je te rappelle qu'on a pas de Heal à portée de main à part elle."

J'ai jeté un oeil à ma montre et j'ai soupiré.

"Comme si j'avais besoin d'une autre cible des chinois..." J'ai relevé la tête d'un coup. "Bientôt, on va finir par croire qu'on est en pleine invasion silencieuse. Je vous jure, partout où on se tourne, y en a un ! Pas que je sois raciste ou un truc du genre, mais ils me rendent nerveux. Sauf ton respect."

J'ai levé une main vers Wu. Entre Angela et Liberation, le MSS, je commençais à en avoir ras la couette. J'aurais aimé que Eve soit là pour m'aiguiller, mais je ne pouvais m'appuyer que sur mes connaissances autodidactes !

"Je vais t'emmener chez Lexy. On peut pas te laisser dans la nature. Avec tous ces drones qui circulent, même en Ville Basse... On doit d'abord ramener le camion."
"Mais on doit se dépêcher, Dieu sait combien de temps il leur faut pour se mettre en action."

J'ai dévisagé Lucy. J'aurais vraiment aimé voir son visage et m'ôter de ce doute. Mais je n'ai qu'une seule règle dans mon job : ne pas poser de question. Aussi, j'ai juste posé ma main sur son épaule.

"Ca va aller, tu peux rentrer seule ?"



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écouta avec attention les propos d’alex même si avec la migraine colossale qu’elle se tapait, ca devenait compliqué. Atomikitten lui avait arraché un sourire, parce que, fondamentalement, elle aimait bien ce type. Bones avait raison. Ils s’encourageaient mutuellement et ce n’était pas la meilleure stratégie à déployer avec Sky.
Pour autant, elle ne dit rien. Elle n’avait qu’une envie, se ramasser au Casino, se débarrasser de son masque et de sa combinaison de latex et se rouler en boule sur son lit en gémissant, snobant les inquiétudes des éducateurs qu’elle n’aura pu esquiver.
Elle adressa un sourire à Alex qui lui demanda un certain effort et hocha la tête.

- Ouais t’inquiètes pas Bones ! J’vais y arriver je suis pas loin. J’ai l’habitude… ca m’était pas arrivé depuis longtemps mais c’est pas nouveau. Demain déjà ca ira mieux.

Sky se détourna et avant de disparaitre leur dit dans un salut

- On se retrouve sur le Wired !


[HJ : Ok pour moi]






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Wu Peng
avatar
Alors qu'il s’apprêtait à bondir hors de vue du groupe, le chaton nucléaire attrape le chaton chinois par le bras, l’empêchant de partir.
Wu, étonné, dévisage Ato puis Alex et écoute leur discussion. Il pensait que ces deux là seraient ravis de le voir disparaître. Visiblement il restait un problème à gérer plus qu'un allié mais ils avaient l'air de tout faire pour qu'il s'en sorte et il ne pouvait vraiment pas leur en vouloir s'ils étaient un peu froids.
Wu avait survécu seul pendant longtemps et un instant il eu envie de s’éclipser, de reprendre la route dans une fuite en avant interminable...
Mais non il est resté là avec eux. Il avait vécu un moment magique sur le parvis du tribunal et il ne l'oublierait pas.

Même quand Alex part dans un discours sur les chinois, Wu ne répond pas. Le grand brun n'attend pas de réponse de toute façon. Le chinois regarde l'homme se débattre avec ces problèmes. Il lui sourit pour lui confirmer qu'il oeuvre pour le bien et lui montrer sa reconnaissance.

Enfin, Ato et Alex ont établi un plan de secours du chaton perdu dans l'arbre megalopolis et il est temps de bouger.

- J'vous suis, bye Lucy

[HJ : Ok pour moi aussi.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Sky/Alex/Wu] Gung Ho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville basse-