2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Deniz/Sky] Our favorite game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Deniz Raven
avatar
Fevrier 2076

Cher journal,

Si je t'écris, c'est que je suis dans ma cachette, connue de personne. Oui j'ai décidé d'écrire un journal. C'est très récent et puis c'est pas hyper sérieux non plus mais j'avais envie ! Et quand j'ai envie de quelque chose...

Bref personne ne sait que tu existes et quand j'aurai fini, je te planquerai quelque part ici, dans ce parc... Comme un toutou jaloux qui enterre son os. Le souci, c'est que je n'ai confiance en personne. Je ne peux pas faire ca à l'Enclave et Bip regarde par dessus mon épaule, ca m'agace. Je commence à comprendre pourquoi Sky en avait marre, il devient insistant et si il croit m'avoir sauvé la vie il se fourre le doigt dans l'oreille jusqu'au rectum ! Et oui, ca communique ! Je m'en sors toute seule. Comme toujours !

Bref... Ça va faire un petit peu plus d'un mois que j'ai revu Sky et je hais cette garce. Ah ! Je l'ai dit ! Ça fait du bien ! Tu n'as pas idée de l'intelligence et de la réflexion que ca me demande de faire attention à Six à ce sujet. Je ne sais plus comment contourner le sujet !!!! En attendant elle fait le boulot pour moi, c'est so cool ! Je sais que Itembe veut surtout Six mais j'ai l'art du théâtre et je ne ferai pas ca comme, sans artifice. Non... Ce sera grandiose tu vas voir !!!! Je te promets que ce sera... LEGEND-attends un peu-DAIRE ! J'en ai marre d'avoir écopé de toutes les emmerdes du monde et de finir comme un déchet de la ville pendant qu'elles se la coulent tranquille dans leur nid de Positifs. Non mais franchement ! C'est une réserve naturelle ! Ça devrait être réglementé, je trouve ça scandaleux que la police ne fasse rien. Même la Haute s'en branle, ils doivent payer Itembe je te parie pour dératiser la vermine de Long Island. Pendant ce temps, d'honnêtes gens comme toi et moi nous retrouvons au milieu d'une guerre civile, pauvres victimes.

Je vais arranger ça, moi...

Tu sais ce que j'aime le plus avec ca ? C'est que tu peux pas me répondre pour me faire la leçon.




J'ai préconisé à Denise d'écrire un nouveau journal quand on m'a affecté son dossier. Un nouveau, meilleur et plus optimiste. Au début, j'ai cru que ça marcherait, un jour elle me l'a apporté, toute fière. Je l'étais moi aussi, c'aurait été ma première victoire sur elle. Mais ca a été ma première défaite. Elle avait écrit "Bite me" sur la première page. J'ai même eu le luxe de son magnifique sourire à travers la vitre des visites pénitentiaires...

Je n'ai pas pour autant perdu la foi. C'est peut être le pire cas que j'ai connu jusque là, mais je ne me laisse pas facilement impressionner...

Son plan était en plusieurs étapes et elle y mettait un soin particulier. Retrouver Sky sans Six était une aubaine et elle a décidé de lui faire une surprise. Elle avait bien saisi que l'adolescente s'était rangée convenablement. Aussi, elle a abandonné l'idée d'alcool et drogue - tant mieux pour elle cela dit - et elle s'est pointée devant son lycée avec un énorme paquet de bonbons, sa chevelure mordorée au vent et un maquillage sombre faisant ressortir gracieusement ses yeux bleus clairs. Même en vivant dans la rue, Denise est restée... Tout ce que Sky pouvait détester chez une fille finalement. Elle s'est adossée sur une barrière, avec une sucette entre les lèvres, une paire de lunettes de soleil sur le nez, jouant avec le bâton de sucrerie entre ses doigts et elle a attendu la sortie des classes patiemment...



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky n’avait pas l’habitude qu’on vienne l’attendre à la sortie du lycée. Non seulement parce que, de base, elle n’avait pas l’habitude du lycée tout court, ensuite parce que personne ne l’attendait si ce n’était son chéri mais celui-ci aurait prévenu, parano comme il était.
Deniz ne passa pas inaperçue au milieu de la faune locale. Son allure, son assurance ostentatoire, et ses regards impudiques aux garçons, elle brillait autant qu’un chinois au milieu d’une steppe sibérienne.
La jeune fille ne sut vraiment comment interpréter cette attention. Depuis leurs retrouvailles forcées sur l’injonction de Six, elle devait bien admettre que Deniz faisait des efforts considérables pour se racheter. Plus d’efforts même qu’en faisait Sky. Elle en portait d’ailleurs une certaine culpabilité mais sa fierté était bien plus grande. Avec la jeune femme, elle avait retrouvé ce sentiment insidieux de devoir faire ses preuves, de ne jamais être à la hauteur et de rester cette petite fille qu’elle détestait être.
Avant de la retrouver, Sky avait coincé Johnny qui zonait aux alentours comme il en avait l’habitude. Elle avait brièvement échangé quelques mots avec lui, expliquant que la présence de Deniz remettait à demain le biz de la journée. Ca n’avait pas pris longtemps. Juste un manque à gagner qu’elle mettrait dans la colonne pertes et profits.
Les mains bien ancrées dans les poches de son perfecto, la capuche de son hoddie qui laissait filer quelques mèches blondes, Sky s’avança vers Deniz, suspicieuse.
Bien que ses pieds soient chaussés d’indétrônables boots et de grosses chaussettes hivernales, ses jambes étaient nues, aux prises de l’air froid de ce mois, sous une petite jupe noire très courte. Au moins, en terme vestimentaire, Sky ne changeait pas. C’était une valeur sure.
Finalement elle lui adressa un maigre sourire.

- Bienvenu dans ma taule ! T’as du bol j’suis pas collée ce soir… t’aurais pu m’attendre longtemps.

Elle dansa d’un pied sur l’autre puis demanda.

- T’as besoin d’un truc ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise lui a présenté son plus beau sourire avant de récupérer le chewing-gum dans la boule de sa sucette et de se mettre à le mâcher. Elle a baissé ses lunettes à la question de Sky, zieutant Johnny au loin avec un regard intéressé.

"Ah ouais, si tu pouvais me brancher avec ce petit lot, là-bas... On dirait un bad-boy des quartiers latins, j'en ferais volontiers mon p'tit dej, mon dej et mon 4h... S'il en reste, j'en prendrais bien pour le dîner."

Et son sourire s'est agrandi d'autant plus. En terme vestimentaire, Denise ne changeait pas vraiment non plus. Elle avait maintenant un gros manteau vert bouteille avec une capuche à fourrure, cachant seulement un débardeur long sur sur une paire de leggigns et des rangers mal fermées. Et ses doigts portaient toujours autant de bagues qu'elle en avait eues dans la bouche pour que ses dents soient si bien alignées et lui conférant un sourire éblouissant. Elle a remonté ses lunettes de soleil sur son nez.

"Sexy..."

Puis, elle a reporté son attention sur Sky, avant de balancer son bras autour de ses épaules, sortant le sachet de bonbons en tout genre de sa grande poche pour lui mettre sous le nez.

"Je me suis dit que j'allais te sortir de là. Ca te dit une petite virée ?" Dans un léger rire, Denise a dodeliné de la tête en roulant des yeux. "T'inquiète, je te promets pas de trucs louches, ou quoi ! Mais je me suis dis qu'on aurait pu se balader et critiquer les passants en disant plein de mal des gens, qu'est-ce que t'en penses ? C'est moi qu'invite !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky se retourna pour regarder celui dont Deniz parlait.

- Johnny ?

Ca ouais, comme bad boy il se posait là. Encore que celui-là était plutôt gentil et abordait le business comme un mal nécessaire, ce qui lui avait valu sinon le respect, au moins le silence de Six. Et qui plus est, soit il avait les mêmes soucis que la demoiselle avec la loyauté, soit l’italienne le rémunérait à sa façon pour qu’il garde un œil de proximité sur Sky puisqu’il semblait prendre ce rôle assez au sérieux.
La blondinette haussa les épaules.

- Ouais s’tu veux ! Il est sympa… on s’connait pas depuis super longtemps mais on a une dent commune contre les maliens, ca rapproche.


Deniz délaissa le sujet Johnny pour lui faire part de ses attentions. Quand elle enroula son bras autour des épaules de la jeune fille, Sky se raidit imperceptiblement mais ne la repoussa pas. Ce n’était pas par crainte du contact, loin de là, mais chat échaudé… et Deniz ne la mettait pas encore totalement à l’aise. Cependant, elle devait bien lui reconnaître que son idée de tuer la fin d’après-midi lui plaisait et quand elle lui présenta les bonbons, elle obtint définitivement son adhésion.
Sky afficha un large sourire.

- Ca marche ! J’en suis !

Par prudence maintenant, elle vérifia qu’elle avait bien ses hp sur elle et ses lames. Dès qu’elles se furent éloignées de la proximité du lycée, Sky arma son poignet et le dissimula sous la manche de son sweat.

- On va où ? T’as déjà une idée ou on improvise ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a enregistré l'information dans son cerveau. Le temps de comprendre ce qui s'était passé avec ce 'Johnny', et peut-être que sa tête vaudrait également cher pour les maliens. Allez savoir... Elle a ajouté un zéro à la somme que Itembe lui donnerait le moment venu. Et qui sait, d'ici là, elle pourrait monter en grade... Toutes ces opportunités montaient à la tête de Denise qui y voyait plus de chiffres que de valeurs et de vengeances mêlées. Oui, Denise fait partie de ces gens qui vendraient père et mère pour de l'argent. Encore que si sa mère était en vie, les choses auraient été complètement différentes.

"J'en sais trop rien, je voulais juste te voir, passer un peu de temps avec toi, qu'on discute, comme avant, tu vois ! Sans maman, quoi !"

Que Sky sourit ainsi a ravi Denise qui l'a imitée en relevant ses lunettes en serre-tête. Elle a fait glisser sa main de son épaule pour sautiller à côté d'elle en frappant dans ses paumes.

"Ca te dirait d'aller visiter le nouveau centre commercial qui a ouvert en Médiane ? Tu sais, le grand là ! Je sais qu'il a ouvert l'année dernière déjà, ça fait plusieurs mois, maintenant. Mais j'y suis jamais allée ! J'ai pas vraiment eu l'opportunité, tu vois ! On pourrait regarder si y a des trucs intéressants ! Pour ton mariage, tu sais, pis ton anniversaire."

Dans une moue dubitative, elle a regardé le ciel en fourrant les mains dans ses poches dans un bruit de plastique froissé.

"Je me demande ce que je vais faire pour le mien, cette année. Qu'est-ce que je pourrais bien piquer. Tu veux quoi pour ton anniversaire ? Laisse-moi te le voler ! Ca me fait plaisir !"

Et elle lui a offert cette moue que Sky connaissait si bien. Cette petite moue des lèvres supplicatrice qui faisait craquer plus d'un Vasile.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Depuis Deniz en fait, Sky n’avait pas vraiment zoné dans les lieux commerciaux. Peut-être ce quartier où elles s’étaient malencontreusement croisées mais si l’attention de la blondinette avait été attiré, c’était uniquement à cause des petites dormeuses d’ambre qui lui avaient fait de l’œil. Autrement, elle aurait pu passer à côté sans même accorder un regard aux autres échoppes. Bon, peut-être pas les bijoux, c’est vrai. Ca… ca attirait toujours son attention.
Zee et elle étaient parfois allés boire un soda ou manger un truc dans ce nouveau centre commercial quand Sky n’était pas collée et avait terminé ses affaires de la journée.. Pas très éloigné du Casino, c’était une sortie qui lui était autorisé sans qu’elle ait besoin ou de négocier ou de se faire chaperonner.

- Ouais c’est une bonne idée
, dit-elle en hochant la tête.

L’idée était bonne oui. Que ce soit pour son mariage lui rappela cruellement que les choses ne se passeraient pas aussi simplement qu’elle l’aurait souhaité. Mais vu qu’il n’en serait pas pour autant annulé, il y avait peut-être bien quelques idées à glaner.

- Il me faudra au moins une robe. Et puis des fleurs… j’en mettrai dans mes cheveux aussi, tu vois… ?


Spontanément, Sky retrouvait cette entente avec Deniz qui n’avait jamais été aussi parfaite avec qui que ce soit d’autre de féminin et de proche d’elle.

- Mon anniversaire wé ! Faudrait que je me fasse belle pour que Monsieur le Juge puisse me la jouer Professator cet enfoiré ! Comment il va bien me raconter que je suis incapable de faire les choses bien toute seule et qu’il va me falloir un tuteur pour m’expliquer la vie…


Elle plaçait beaucoup d’espoir en Lisbet à vrai dire. Sa seule caution morale qui avait assez de crédibilité pour faire contrepoids aux conclusions de Sunny. Malheureusement, elle doutait que la jeune femme ait les moyens de faire vraiment autant pour une adolescente comme elle.

- Ok ! J’assurerai tes arrières… J’veux pas trop m’exposer parce que j’ai promis à mon chéri de pas faire de conneries mais ca veux pas dire que je peux pas accompagner les tiennes, hein ? Juste un petit truc, pour le fun ! rien qui te couterait cher… j’veux pas que t’aies non plus d’emmerdes…

Sky fronça les sourcils.

- J’ai vu un joli rouge à lèvres, tu sais, comme elles ont toutes en ce moment les stars ? C’est un rouge orangé mat qui irait super bien avec mes yeux… qu’est-ce t’en penses ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise s'est mise à rire.

"Ouais, mais si tu prends tes fleurs maintenant, elles seront plus très fraîches, le jour dit ! Ca serait dommage, pis ça porte malheur, dis !"

Mais elle avait sous estimé la rapidité avec laquelle Sky l'énervait. Cette manière qu'elle avait de ramener son petit ami mettait les nerfs de Denise à rude épreuve. Je me suis souvent demandé comme une jeune femme aussi autant en prise à la colère, manquant cruellement de filtre émotionnel, pouvait faire preuve d'une telle patience. Faire semblant est un art, chez elle.

"Le juge ? Pourquoi faire un juge ?" Denise a écarquillé les yeux et ouvert la bouche. "Han ! Tu vas te faire adopter ?" Encore une chose que Sky aurait eu pour elle. "Mais, c'est génial !" Elle était furieuse.

Finalement, il faudrait à Denise beaucoup plus de force et de patience qu'elle n'avait cru pour venir à bout de Sky. Cela dit, autant que l'argent, il y avait la volonté d'être reconnue pour ses actes, d'être appréciée à sa juste valeur. Itembe représentait une sortie de tunnel. Une sorte de patriarche, de mentor... de tuteur. Son père n'a vu en elle qu'un animal blessé, une jeune adolescente en crise de deuil, difficile à vivre et qui refusait une vie simple. Je crois que Denise ne supportait tout simplement pas l'ombre de sa mère sur son père, et encore moins qu'il puisse vivre une vie normale sans elle. Il y a sûrement beaucoup plus, mais elle n'en était pas consciente, j'imagine. Faire semblant, encore une fois, est pour Denise un art de vivre.

Elle a balayé l'air d'une main.

"T'en fais pas pour moi, j'ai de la ressource !" C'est rien de le dire... "Mais ouais, je vois totalement ce que duquel tu parles !" Elle n'en avait aucune idée... "Un rouge à lèvres, c'est de la tarte ! Mais pour ta robe, tu veux pas regarder avec Six ? C'est ta demoiselle d'honneur, non ? HAN ! Ou alors, c'est son mécano ? J'suis sûre, il serait trop beau, en robe !"

Et elle a joint ses mains contre sa joue en penchant la tête, un sourire attendri sur les lèvres.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Le sourire de Sky s’élargit et elle eut un petit rire sec.

- Noooon ! Pas maintenant les fleurs. J’disais juste ca comme ca.

Elle plongea la main dans son sac, plus par habitude que par nécessité, et en tira deux sucettes dont une qu’elle offrit à Deniz.
La jeune fille déballa la sienne puis la fourra dans la bouche avant de reprendre.

- J’vais pas me faire adopter non ! Manquerait plus que ca putain !

Même si sa bonne humeur ne s’envola pas avec si peu, son sourire s’affadit un peu.

- La psy du Casino va présenter son rapport sur moi au Juge pour mes 18 piges. Si j’suis devenue une gentille fille tout ca… si on peut me relâcher dans la société, si j’suis bien apprivoisée quoi. Sauf que d’après elle, j’peux m’asseoir sur ma liberté parce que même si le Juge décide que ouais j’suis une brave petite, il va quand même me coller sous tutelle au moins jusqu’à mes 21 ans.

Elle fit la moue, haussa les épaules et afficha un air dégouté.

- Impossible de gérer mon fric… enfin celui gagné honnêtement en tous cas… de prendre mes propres décisions sans demander la permission… et le pire ? c’est que si j’ai un môme, ils me l’enlèveront directement, sans même se poser de questions.

Sky poussa un soupir tout à la fois contrarié et rageur.

- En fait j’me dis que j’aurais du faire comme toi, rester dans la rue. J’sais pas ce qui m’est passé par la tête de croire qu’en taule c’était mieux que dehors… j’suis trop conne !


Mais d’imaginer Harry dans une robe lui redonna le sourire. Cet idiot serait bien capable d’accepter juste pour la plaisanterie. Et Six en demoiselle d’honneur ? Elle serait contente c’est certain…
La vache ! quel mariage pourrait se vanter de réunir agents du MSS, déserteur du MSS ou de la CIA, fugitifs en tous genre ? Plus elle y pensait, plus le Sanctuaire était adapté ! Et plus un comité restreint s’imposait. Merde… de tous les ennuis qu’ils se préparaient à vivre cette romance, celui qui la préoccupait le plus était de savoir qui serait présent. Parfois, comme à cet instant précis, elle mettait cette décision en perspective et ça lui filait le vertige. Mais pour rien au monde elle n’y renoncerait.

- Je préfère regarder avec toi pour la robe. T’as plus de classe que Six ! Sérieux t’as vu comme elle se fringue ? J’crois qu’elle s’en fout mais… elle pourrait faire des efforts. Non, toi t’as du goût au moins !

Ou le même qu’elle surtout. C’est pas peu dire.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
C'est à ce moment que Denise a fait quelque chose d'étonnant. Si elle a laissé Sky parler jusqu'au bout, c'était surtout par surprise. Elle s'est enfin arrêtée en prenant la sucette que l'adolescente lui offrait et elle s'est tournée pour lui faire face, sortant les mains des poches pour les lever. Toujours quelque peu surprise parce qu'elle entendait, son visage était tordu par une légère grimace.

"Comme moi ?"

Elle a répété de peur d'avoir mal compris.

"Tu veux dire..." Elle a haussé les épaules avec une moue dubitative des lèvres. "Rejetée par ta propre famille avec un mandat t'interdisant de t'approcher à moins de 50 mètres de la maison ? Obligée de te servir d'une bande de nomades de Ghost Island pour prendre une douche par semaine, collée au cul par des gars qui ont plus la dalle encore qu'une meute de loup 28 jours après l'apocalypse, comme un vulgaire bout de gras ? A te faire de la tune un jour sur deux parce que tu gagnes pas à tous les coups ?"

Elle était autant furieuse de voir comme Sky s'en sortait mieux que personne, autant que de la voir 'vouloir' être comme elle, ou au moins avoir des doutes à ce sujet. Les rôles auraient été inversés, soyez certaine que Denise n'aurait pas demandé son reste. Peut-être même qu'elle se serait tenue à carreaux dès le départ. Elle aurait montré patte blanche au juge et une fois délivrée ? Elle aurait très probablement récidivé... Cette fois sans se faire choper. Elle a secoué doucement la tête.

"Sky... Tu as tout ce dont tu as besoin. Il n'y a rien dans la rue, pour toi. J'ai pas de goût, je sais juste ce qui rend les gens dingues, tu parles d'un talent ! Tous ces gens... Qui sont là pour toi, qui t'aident, qui te sortent la tête de la merde, tu as même un super gars rien que pour toi... Et à moins que tu veuilles ruiner ta vie en chiant une pastèque de ton bide avant tes 19 ans, tu t'en branles de savoir ce qu'ils feraient !"

Le pire, c'était sa voix. La douceur dont elle faisait preuve avait de quoi rappeler qu'elle était l'aînée et que, elle aussi, avait fréquenté Six un paquet de temps. Denise jouait avec la sucette contre son palais.

"Je connais un paquet de gars qui tueraient pour cette chance. Ne gâche pas la tienne." Elle a haussé les épaules. "Attends d'avoir 21 ans et tu pourras faire tout ce que tu veux. Tu auras gagné la partie. Tu seras libre. Pour toujours. Si tu merdes maintenant, alors t'es bonne pour revenir à la rue. Galérer avec Bip et moi avant de rentrer la queue entre les cuisses jusqu'à maman Six parce que t'as juste trop la dalle et qu'on t'as chouré tes outils pour chasser la vieille carne de Manhattan... Tu veux que je te donne encore un meilleur argument ?" Elle a souri, mais c'était plus de la provoc que de l'amusement. "Pendant que t'as le cul au chaud dans ton Casino, Itembe y pourra pas venir te chercher."

C'était étonnant dans le sens où, normalement, Denise n'était pas la plus sage des deux. Encore que des deux, aucune ne l'était vraiment... Mais la voix de la raison, c'était toujours Six. Normalement.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Surement que Sky aimait trop sa liberté qu’elle avait acquise bien plus jeune qu’elle n’aurait du pour se rendre compte de tout ce que son désir impliquait. Deniz lui en faisait la liste et pas vraiment exhaustive mais assez précise pour qu’elle comprenne que sa volonté relevait plus d’une idéalisation que d’une réalité.
La petite blonde baissa le nez en jouant avec sa sucette pensive…

- Ouais j’sais… t’as raison… pardon.


Elle comprenait que ses propos avaient pu heurter la jeune femme qui vivait quotidiennement la galère. Si elle-même avait d’ailleurs accepté de se laisser prendre par les flics ce jour-là n’était-ce pas parce qu’elle était fatiguée de courir ? Pour ces mêmes raisons que Deniz évoquait ?

- Juste… j’y arrive pas toujours tu sais.

Comment dire sans blesser et se confier pourtant, parce qu’au fond d’elle Sky ne l’avait pas fait depuis si longtemps qu’elle en crevait presque. Tout le monde lui répétait inlassablement sa chance. Certains même de ceux qui l’entouraient avaient la vie si dure qu’elle aurait eu l’impression de les insulter à se plaindre. Ce que Deniz prenait peut-être bien comme ca, finalement…

- Ok ca fait gamine pourrie gâtée qui crache dans le paquet de céréales… j’suis désolée.

Sky secoua la tête et soupira

- J’ai juste pas envie de ça. Pourquoi est-ce que j’ai l’impression d’être en taule, prisonnière entre quatre murs si c’est une chance hein ? Je peux pas attendre 21 ans ! Je vais crever avant c’est sur ! Et si j’en crève pas, j’finirai comme un zombie… Pourquoi moi je ressens ca comme une punition ? Injuste ?

Elle leva les mains en signe de reddition tandis qu’elles cheminaient en direction du centre commercial.

- Mais t’as raison ouais. T’as raison…. De toutes manières, on se sera barré avant. J’ai de compte à rendre à personne et j’ai besoin de personne ! C’est pas que je veux un chiard hein, te méprend pas… enfin pas tout de suite en tous cas…


Se tournant vers Deniz elle lui adressa un grand sourire.

- C’est pas parce qu’ils ont réussi à me mettre la main dessus y’a quelques mois que ca leur donne le droit de diriger ma vie ! Ca non ! En fait j’peux même disparaitre de leur radar quand je veux maintenant ! J’me suis entrainée…. Et j’manque pas d’idées !


Elle secoua sa sucette dans les airs pour accompagner ses paroles de gestes animés.

- Qu’est-ce qui te ferait plaize dans ce centre commercial toi ? On s’pique le même roge à lèvres ?


Et le sourire qu’elle lui fit contredisait complètement les vœux pieux qu’elle lui avait servi quelques minutes auparavant.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Le pire, c'est que Denise comprenait. Si elle l'avait vraiment voulu, elle aurait pu essayer d'entrer au Casino. Sunny aurait probablement joué des pieds et des mains pour l'intégrer dans un programme de réinsertion sociale. Après tout, c'était son job... Denise aurait montré patte blanche, elle aurait fait preuve de toute la volonté qui la caractérise - et elle en a beaucoup - et elle s'en serait sortie, alors. Mais ce que disait Sky, c'était aussi ce qu'elle pensait. Aussi, Denise a fait le choix de la rue car, rien ne compte pour elle que sa liberté, ce qui est paradoxal quand on sait... Ce qui m'amène ici. Peu importe, quoi qu'il en soit, Denise n'a pas fait partie de ceux qui considéraient Sky comme une fille pourrie gâtée.

"Je dis pas que tu craches dans les céréales, j'dis juste que si t'as l'occasion de sortir ton cul de la merde, et que tu le veux, faut le faire. Sinon, effectivement, si t'en veux pas, bah tu fais comme moi : tu te démerdes toute seule, tu demandes rien à personne, t'as aucun compte à rendre et c'est tout. J'aime pas me dire que je dois quelque chose à quelqu'un. C'est pour ça que je reste pas avec Six tout le temps. D'abord, parce qu'elle m'étouffe, tu vois ? Ensuite parce que c'est pas ma mère. Enfin, parce que j'aime trop ma liberté pour m'enfermer sur son île en ruines. Surtout avec son cerbère qui m'aime pas, là... Je l'y foutrais bien deux ou trois tubes de dynamite entre les chicos pour que ça lui fasse un sourire histoire d'égayer ses journées, parce que plus dépressif que lui, tu meurs. J'sais pas ce que Six lui trouve... Mais bref, peu importe. C'que j'veux dire c'est que..." Elle a haussé les épaules avec une moue. "Si tu veux être libre, alors sois libre. Si tu veux t'en sortir, alors gâche pas les chances qu'on t'offre. Mais j'crois pas qu'on puisse avoir les deux dans notre monde actuel. Il est trop pourri pour ça ! Vasile, il dit que c'est une question de karma, mais j'crois qu'il fume les trucs de Bip qui sont pas clairs, tu vois ?"

De là à faire entendre à Sky qu'elle serait mieux dans la rue ? C'est une idée qui s'est transformée en plan. Déjà, l'adolescente se confiait à elle, ce qui était un bon point dans sa stratégie et Denise a sauté dessus à pieds joints. De là à l'inciter à revenir à la rue... Elle n'était pas encore parfaitement certaine de ce concept, mais l'idée est restée dans un coin de sa tête. Et son sourire s'est même élargi à sa proposition. C'était plus qu'un bon point dans sa stratégie... C'était une bretelle d'autoroute.

"Oh oui ! Comme avant !"

Denise jouait sur la nostalgie de leur relation et de leur amitié. Finalement, Sky possédait toujours les mêmes faiblesses, malgré tout ce qu'elle avait gagné avec son entourage - trop serré à son goût, d'ailleurs.

"Ce sera notre cadeau d'anniversaire mutuel !" Elle lui a donné un léger coup de coude pour la faire dévier de sa trajectoire avec un rire. "Je croyais que tu devais te tenir tranquille !"

Dans sa tête, Denise voyait les chiffres s'aligner...



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sa remarque sur Vasile la fit rire et ca n’étonnait pas vraiment Sky que les frangins partagent le même amour de la weed. Elle doutait cependant que quiconque arrive à la consommation de Bogdan dont les effets devaient être permanents chez lui.
Sky secoua la tête. Les paroles de Deniz étaient pleines de bon sens et cela la confortait dans ses décisions finalement. Elle voulait être libre oui, plus que tout, alors elle dirait au revoir au Casino et bonjour à la duplicité. Son passage au tribunal sera le point de départ de sa nouvelle double vie : une officielle et une officieuse. Mais au final, c’est elle qui mènera la danse comme elle l’entend.
L’histoire du rouge à lèvres lui donna le sourire et Sky rit de la remarque de sa comparse.

- C’est bientôt ton anniversaire non ? C’est pas au printemps ? Comme moi ? De toutes la viie est trop courte pour qu’on se soucie vraiment des dates ! On va dire que c’est notre anniversaire et puis voilà. Un beau rouge à lèvres.

Elle fit une petite moue comique avant d’ajouter

- Et fuck les principes ! On voit où ils m’ont mené mes principes, j’te jure t’as pas idée ! A avoir des scrupules et des principes j’me suis foutue dans la merde à chaque fois !


Sky fit tourner sa sucette en l’air en prenant un air provocateur

- Ils vont pas me coller en taule pour un rouge à lèvre. Au pire Sunny me privera d’un truc ou me filera quelques corvées supplémentaires c’est tout ! Ca va pas me tuer de faire les 400 coups avec toi, non ?

Et de lui adresser un clin d’œil complice.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Sky se rapprochait de Denise, aussi, celle-ci s'est sentie plus à l'aise. Elle a répondu à ses sourires et en a même oublié partiellement la raison pour laquelle elle traînait avec elle.

"Ouais, juste quelques jours avant toi ! Ou après toi, je sais plus... On s'en fiche un peu du jour, de toute façon ! Je valide notre anniversaire pour le printemps ! L'arrivée des fleurs... Les bourgeons qui écloent, les jupes qui se raccourcissent !"

Elle a ri en prenant le bras de Sky dans le sien pour marcher côte à côte, comme deux bonnes vieilles amies.

"Ah, je te retrouve bien là ! Je te voyais mal rentrer dans le rang toute propre et tout ! Ca me rassure un peu ! Je te voyais déjà mariée et mère dans l'année ! Tu te rends compte ! Que serait Megalopolis sans ses fines lames !"

Est-ce que Sky était en danger avec Denise ? D'une certaine manière oui, mais elle ne songeait pas mettre ses plans à exécution ce jour-là. Alors en quelques sortes, tout ce qui pouvait leur arriver, c'était une petite course pour échapper à quelques vigiles. Et encore, uniquement si elles se faisaient prendre ce qui, connaissant le duo, n'était pas dit ! Elles avaient de la ressource, et à toutes les deux, elles étaient un peu comme les Al Capone de la ville... Avec moins d'ambition. Une fois dans le centre commercial, Denise a levé le nez pour admirer toutes les opportunités qui s'offraient à elles.

"De toute façon, avant de nous choper, faudrait encore pouvoir nous mettre la main dessus ! Et j'ai souvenir que tu cours plutôt vite ! Et personne ne résiste à mon... admiraaaable souriiiiire !"

Elle a joint le geste à la parole, jouant d'une main dans ses cheveux en imitant une pub pour produits de beauté.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Le centre commercial était un vrai paradis de la fauche pour nos deux Loki en puissance. Les vitrines immaculées, les lumières éblouissantes, il respirait le neuf et l’appel à la consommation. Non pas que Sky manquait d’argent. C’était peut-être vrai avant qu’elle intègre le Casino mais ca ne l’était plus depuis qu’elle avait appris à détourner les DAB et qu’elle avait mis sur pied sa lucrative collaboration avec Johnny. Certes, elle ne pouvait pas afficher tous ses moyens sans attirer l’attention aussi elle ne dérogeait pas à ses habitudes, mais quand elle voulait s’offrir quelque chose, elle pouvait. Enfin… si elle avait voulu, elle aurait pu. La plupart de son fric était sagement mis de côté en prévision de leur départ avec Garin. D’abord elle devrait assurer leur subsistance au Mexique - puisqu’il avait bien l’intention de venir avec elle - ensuite il lui faudrait prévoir leur départ définitif pour le soleil. Même si elle n’avait pas encore mis en œuvre son plan d’attaque pour leur assurer le quotidien une fois sur place, elle prévoyait déjà le voyage et les achats de première nécessité.
Tout ceci pour dire que deux rouges à lèvres étaient largement dans ses moyens. Et quelques fringues aussi. Mais le larcin était bien plus excitant.
Les deux donzelles ont d’abord flâné devant les boutiques de vêtements. Dans l’une d’entre elle, où les robes de moyennes gammes s’exposaient comme des pièces de luxe, Sky avait tiré Deniz par le bras pour aller en essayer quelques-unes.
Devant le miroir, elle faisait la star, accessoirisant de lunettes ou de chapeau ou de bijoux sans vraiment de cohérence, juste pour le plaisir de se voir en pseudo-mariée.

- Hey ! Regarde celle-là ! Elle est blanche en plus…

Un peu courte pour une mariée décente et sans doute un peu échancrée aussi pour un passage devant pasteur mais du Sky tout craché.
Elle fit mine de marcher en se dandinant quand elle sortit des cabines d’essayage et explosa de rire avant de disparaitre de nouveau à l’intérieur pour en essayer une autre.
Quand elle revint, vêtue d’une robe longue rouge cette fois, elle se tourna vers Deniz

- Tu voudras te marier toi un jour ? Et avoir des enfants aussi ? Quand t'auras trouvé le bon j’veux dire…

L’avis de la blonde comptait beaucoup pour elle, parce qu’au fond, Sunny avait quand même réussi à la faire douter un peu. Juste un peu.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a penché la tête en la dévisageant. Même pour elle, c'était court. Ce n'est pas une grande romantique, mais quand elle y pense, ce n'est sûrement pas sappée comme une prostituée, ni comme une bonne femme remariée d'une cinquantaine d'années qui n'a plus ce qu'il faut pour porter une longue robe blanche. Cependant, pour le jeu, elle en a essayé une qui lui plaisait aussi. Quand bien même elle ne se sentait absolument pas à sa place, la clodo qu'elle était.

Elle s'est tournée en entendant Sky et lui a souri en la détaillant de haut en bas.

"Et bien, je te dirais que le rouge, c'est bien, mais le blanc, c'est mieux, non ? C'est en Chine qu'on se marie en rouge..."

Elle a tourné un peu sur elle-même comme pour chercher la réponse à la question de Sky.

"Non, j'crois pas. C'est pas ma came. Et puis ça me réussirait pas. J'sais déjà pas garder un bonhomme, alors un mini-bonhomme. J'en ferais quoi ? Je le mettrais où ?" Elle a grimacé et secoué la tête. "Nah." Et elle lui a souri de toutes ses dents. "Je te volerai pas la vedette !"

Elle est rentrée dans sa cabine pour se défaire de la robe. L'avoir dit à voix haute avait rendu l'essayage parfaitement ridicule à ses yeux.

"J'ai jamais été la romantique de la bande ! J'ai toujours laissé ça à Six !" Elle a passé la tête par le rideau. "Et toi. J'ai toujours su que tu te marierais."



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky observa la robe rouge, dubitative, aux propos de Deniz. Rouge ? En Chine ? Pousserait-elle la provocation à ce point ? Non… Non. C’était son mariage, son moment à elle, à eux, loin des Casino, MSS et Mégalopolis en tout genre.
Elle haussa les épaules et se tourna vers sa comparse qui avait enfilé une très jolie robe. Définitivement, Deniz correspondait plus surement aux critères de beauté dont la jeune fille se faisait une idée. Elle se souvint qu’en termes d’âge, elle était surement plus proche de Six que d’elle-même.
Elle lui sourit, sincèrement admirative.

- T’es magnifique ! Tu peux pas ne pas trouver de bonhomme en étant aussi jolie, c’est pas possible ! Quand je serai grande j’veux être belle comme toi… et comme Six.

La lippe boudeuse, elle retourna dans la cabine pour retrouver ses frusques tout en continuant la conversation, indifférente aux attentions de la vendeuse.

- Moi j’veux des enfants un jour. Je sais pas trop ce qu’on fait avec mais je sais bien ce qu’on fait pas ! Et puis de toutes manières Garin fera un bon père...

Sa frimousse apparut dans l’interstice du rideau

- Il a pas de frère je peux pas t’en présenter ! Mais Vasile a l’air cool, non ?


Elle disparut

- Je le connais pas beaucoup, lui, mais je connais mieux son frangin. C’est des mecs bien… Et puis tu lui plais en plus, il est mignon ce serait con de s’en priver, hein ?

Pendant quelques secondes elle garda le silence, le temps de finir d’enfiler ses vêtements. Une fois prête, elle sortit de la cabine, le sac en bandoulière, puis colla le tas de fringues essayé directement dans les bras de la vendeuse.
Tout en attendant Deniz, elle continua, grande piplette.

- J’vois pas ce qui t’aurait fait dire que j’allais me marier un jour. T’as pas connu John et j’me suis jamais mise à la colle avec aucun type à la rue. Même Bip, pourtant il a pas arrêté de me coller. A force ca me filait la trouille…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Tout en se changeant, Denise lui répondait, haussant un peu la voix pour se faire entendre.

"Vasile est un mec cool, ouais. J'ai jamais vu son frère, je sais qu'il en a un, ouais, ils en parlent de temps en temps, mais j'écoute pas." Elle aurait dû... "Le truc, c'est que j'sais pas où je serai dans 6 mois, ni même dans 6 jours. Ma vie n'est pas vraiment ce que j'appelle stable. Et Vasile, lui, il bougera pas d'ici. C'est pas un casse-cou ! Il est si gentil ! Il a du caractère et tout, ça se voit dans son regard que c'est pas un saint. Pourtant..."

Elle est sortie de la cabine et a soupiré en réhaussant la robe dans ses bras, puis elle a secoué les épaules en relevant le regard sur Sky.

"Chais pas, il est si serviable ! Je pourrais lui demander n'importe quoi, il le ferait. Peut-être que je me trompe !"

Elle a rendu la robe à la vendeuse. Que Sky lui ai fait tous ces compliments à son sujet avait eu le mérite de la faire rougir pendant que l'adolescente ne la voyait pas. Pour un peau, elle a failli se sentir coupable de jouer la comédie pour mieux l'attirer dans les filets d'Itembe. Elle s'est rattrapée en se disant que c'était surtout une nouvelle pierre dans sa balance. Elle était donc sur la bonne voie. Sky lui revenait petit à petit et bientôt, elle serait à nouveau entièrement à elle.

"Je comprends pour Bip, il me fait pareil en ce moment. Je pense qu'il est juste maladroit et qu'il ne supporte pas d'être seul. Il veut être le nouveau Ros'. Il veut gouverner les rues, être respecté... Mais c'est qu'un gamin."

Dans sa tête, Denise espérait bien devenir la nouvelle Six... chez les Maliens. Elle a repris son bras en se dirigeant vers la sortie. Décidément, voler une robe, c'était trop gros et elle ne voulait pas prendre le risque de perdre Sky sur une course poursuite aussi ridicule et inutile. Non, le rouge à lèvres, c'était bien plus abordable !

"Et c'est justement parce que je t'ai jamais vue avec qui que ce soit que je l'ai senti. J'ai le même pressentiment pour Six. Vous êtes deux grandes romantiques, pas une pour aimer moins que l'autre ! Je te le dis, moi, son blondinet, elle finira par l'avoir. C'est toujours comme ça que finissent les films à l'eau de rose. Parfois, les deux héros se perdent de vue pendant des années et vivent des aventures éloignées et ils finissent toujours par se retrouver, jusqu'au jour où... La vie leur donne enfin l'occasion d'être ensemble. C'est une question de timing. Moi... J'ai joué au loto une fois, et j'ai eu le ticket gagnant. Depuis, je vois pas trop l'intérêt de jouer à nouveau ! J'ai bien tenté à nouveau avec Erik, mais je crois que je me suis odieusement plantée."

C'est faux. Denise est du genre à facilement tomber amoureuse. Mais avec Roswell, elle jouait la corde sensible sur Sky.

"Non, moi, ce que je crois... C'est que je suis pas la fille qu'il faut à Vasile. Il finirait le coeur brisé. Six m'en voudrait et lâcherait Boucle D'Or sur ma crinière... Nnnnnnnnon merci !"

A marcher, elles sont arrivées au niveau de la boutique de beauté. Beauty & the Best, un nom parfait pour illustrer Denise et Sky. Sans être de mauvaise qualité, mais pas non plus du Chanel haut de gamme, les produits n'étaient tout de même pas donnés, surtout ici en Ville Médiane où l'on tentait de faire de la ville une annexe de la Haute. Carter Mitchell savait très bien ce qu'il faisait quand il réaménageait tout ces quartiers. A côté des rouges à lèvres, Denise en a ouvert plus d'un pour les coller contre le visage de Sky avec un grand sourire.

"Il te faudrait... Quelque chose de pétant qui fasse ressortir tes yeux ! C'est un avantage qu'ont ait les mêmes caractéristiques..." Elles étaient totalement différentes, juste blondes aux yeux bleus, c'était là leur seul point commun. "...On peut vraiment choisir le même ! Tu préfères quoi, un rouge, rouge orangé ou quelque chose de plus pastel comme... Cui là ?"

Bien entendu, Denise ne tapait pas non plus dans les premières gammes. Elle n'entendait pas faire du vol à l'étalage pour une sous marque !



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Tandis que deniz répondait à ses bavardages et sortaient de la boutique, Sky se laissa prendre le bras et attendit qu’elles se soient un peu éloignées de l’entrée pour exhiber une jolie paire de lunettes de soleil qu’elle se mit aussitôt sur le nez. Dans un sourire rayonnant de triomphe, elle se tourna vers sa comparse.

- Sont vraiment cons de tout électroniser sérieux ! Même les anti-vols… Ca… ils sont bien cachés, dit-elle en enlevant les lunettes et en les tournant dans tous les sens, mais ca sert à rien pour moi.

Fièrement elle les réinstalla sur son visage pour montrer à Deniz.
Direction les cosmétiques.

- Bip pourra jamais être comme Ros’. J’veux dire gamin ou pas c’est pas la question. C’est surtout que Ros il avait de sacrées casseroles au cul que toi et moi on est des petites joueuses, tu peux me croire !

Elle ouvrit les yeux (même si derrière les lunettes on ne voyait que le haussement de sourcils) et hocha la tête.

- Mais je te comprends en fait. Y’a des mecs juste comme ca, c’est toute ta life ! C’est pas que t’en trouveras pas un autre pour les calins et pour les chouettes moments, ajouta-t-elle avec un sourire entendu des filles qui savent très bien de quoi on cause, mais y’en a un, il tient ton cœur et puis c’est tout. Peu importe où il est, ce qu’il fait, t’es ferrée et c’est mort. A vie.

Les donzelles passèrent l’entrée sans sourciller et se dirigèrent directement vers les rouges à lèvres haut de gamme. Deniz n’avait peut-être pas de moyens et avait peut-être bien l’allure d’une clodo mais elle savait faire la différence entre le luxe et le cheap.
Leur allure et leur comportement attirèrent automatiquement l’attention des vendeuses chics qui se donnaient assez de genre pour être à la hauteur de leurs ambitions. Les minettes tombaient comme des cheveux sur la soupe de truffes.

- Non pas pastel. Ca fait trop fille sage, j’en ai plein le cul de faire ma gentille. Le rouge là… t’en penses quoi ? du doigt elle montrait une rangée de deux ou trois tubes à la teinte subtilement différente mais qui restaient dans les tons soutenus. T’as pas à avoir peur de Six, c’est une brave fille en vrai. Et puis Vasile il est assez grand pour savoir ce qu’il fait non ? Si t’as envie de t’amuser, tu devrais pas t’en priver moi j’te dis ! Ou alors…

Sky enleva ses lunettes et plissa des yeux puis sourit largement

- T’as quelqu’un d’autre en vue ? C’est ca ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Roxana Allen
avatar
Roxy n'était pas du genre à faire du shopping. Loin de là en vérité. Il faut dire que le lieutenant de police ne semblait vivre que pour son travail, et si elle n'était pas dans les rues de la Ville Basse en train de mener l'enquête, elle était au commissariat en train de remplir des rapports ou simplement attendre que lui vienne quelque chose d'intéressant. Ou même pas intéressant. Parfois, il n'y avait rien d'autre que de prendre la déposition d'un garçon drogué jusqu'au cheveux qui n'arrivait pas à articuler et oubliait toutes les trois secondes qu'il était veux déposer une plainte... mais même ça, Roxana Allen aimait. Parce que c'était son travail. Servir le peuple, même les individus les plus défoncés.
Cependant, aujourd'hui était son jour de congé. Grand dam de la trentenaire car elle n'arrivait pas à se détendre. Et pourtant, son partenaire lui avait bien fait comprendre qu'elle n'avait rien à faire au commissariat et qu'elle n'avait qu'à aller lui acheter un cadeau d'anniversaire avec Iris tiens, vu que dans trois jours c'était son anniversaire. Iris, c'était la réceptionniste du côté de la police scientifique avec qui le lieutenant Allen parlait parfois quand elle attendait des résultats du labo, et Iris était surtout une pimbêche qui avait été ravie à la proposition du lieutenant Nguyen et avait traîné Roxana jusqu'en Ville Médiane pour faire du shopping.

Ainsi, Roxy était dans un magasin de vêtement où elle n'appartenait pas - elle avec son jean délavé, ses bottes militaires, débardeur blanc et veste en cuir qui cachaient à peine ses tatouages - à regarder Iris se dandiner. Quelque part, elle se disait que ce n'était pas le bon endroit pour acheter un cadeau à son coéquipier, mais en même temps, elle n'avait fait que suivre Iris sans discuter. Elle était loin de son élément, et même si elle gardait son arme sur elle (bien que dissimulée), son insigne était rangée dans sa poche. Elle n'était pas en fonction, elle ne pouvait pas la porter à sa hanche comme à son habitude et quelque part, elle se sentait terriblement nue.
Mais les ennuis ne sont jamais bien loin, et ça, tout bon flic vous le dira. Surtout dans un li9eu comme celui-ci où le vol à l'étalage n'était jamais très loin. Et justement, Roxy avait cru apercevoir deux jeunes filles assez suspectes dans le magasin. Appelez-ça l'instinct ou simplement l'entraînement, mais Roxy arrivait à repérer des délinquants potentiels au nez. Parfois elle se trompait, mais là...

Abandonnant Iris à sa cabine d'essayage, Roxy se mit à suivre discrètement les deux jeunes filles, ayant cru voir l'une d'entre elles avoir prit des lunettes de soleil dans ce magasin. En tout cas, elles semblaient suspicieusement similaires à celle qu'elle avait vu à l'intérieur, même si les barrières de sécurité n'avaient pas sonné. Mais parfois, il suffisait un peu de Yu pour qu'elles ne servent à rien.
Le lieutenant les suivit alors jusqu'à dans Beauty & the Best, se promenant nonchalamment entre les étagères remplis de produits de beauté, qui coûtaient bien trop cher pour son maigre salaire. Elle se posta alors à quelques mètres des rouge à lèvre, juste assez près pour pouvoir observer les deux jeunes filles, mais trop loin pour les entendre. Il fallait simplement être attentive à leurs mouvements et ça, Roxy savait faire.


No one can decide our fate but ourselves.
Revenir en haut Aller en bas
Deniz Raven
avatar
Denise a éclaté de rire en voyant les lunettes. Décidément, la journée était fructueuse, il s'agissait de ne rien lâcher. Sky serait bientôt de retour à la maison. Fière, elle a levé le nez pour imiter son amie, remettant ses propres lunettes de soleil sur son nez. Le duo du larcin parfait.

Elle a étudié la couleur rouge mais a hésité. On aurait tort de croire que Denise est la plus excentrique des deux. Ainsi que la plus dangereuse, d'ailleurs. Je pense honnêtement que Sky n'est pas en reste, et qu'à toutes les deux, elles pourraient faire de gros dégâts. Cependant, j'aime à croire que Denise a plus de limites. J'espère simplement ne pas me tromper. Mais physiquement, il fallait reconnaître que Denise était plus discrète que Sky. Faisant tourner son chewing gum autour de sa langue, elle a dodeliné de la tête.

"Un rouge pareil, j'ai peur qu'on voit plus que ça de ma tronche. Hey, j'vis dans la rue, t'imagines, on va croire que j'fais le tapin !" Puis, elle a fait une moue. "PPfff, Six me laissera jamais mettre un truc pareil."

Une mauvaise habitude. Denise a toujours mal vécu le départ de sa soeur aînée et elle a reporté son manque sur Six dès le début. Comme si celle-ci pouvait la remplacer. Quoique Denise en dise... L'avis de l'italienne comptera toujours énormément pour elle. Comme celui de Sky qui officiait comme une soeur cadette, finalement. Une famille de coeur qu'elle avait choisie, mais qui, visiblement, ne l'a pas adoptée. En tout cas, c'était ce qu'elle pensait et ce qui la poussait à agir comme elle le faisait. Certains aiment à honorer le code disant qu'on ne doit jamais tourner le dos à sa famille, même quand celle-ci le fait. Les codes de Denise sont différents et impliquent un peu plus de chiffres. Notamment des zéros.

Volontairement, elle avait gardé le silence en ce qui concernait Ros'. Le fait que Sky puisse en savoir plus qu'elle à son sujet la faisait bouillir intérieurement et secrètement, elle l'a remerciée de l'aider à ne pas perdre le cap sur ses motivations. Entretenir sa haine et sa colère aidait Denise à ne pas faillir à sa mission. Elle apporterait Sky à Itembe comme on offre un homard à un couple d'amoureux...

"J'en sais rien, peut-être que..." Ses lèvres se sont élargies dans un grand sourire jusqu'aux oreilles, révélant des dents étincelantes alors qu'elle portait le rouge à côté de son visage en prenant une pause top-model. "Tu crois que ça plairait à Vasile ?"

Et bien entendu, trop occupées à jacasser comme de vieilles copines, Denise n'est pas restée sur ses gardes. Elle se pensait en sécurité en Ville Médiane, alors elle a baissé sa garde. Je crois que, dans une certaine mesure, elle cherchait à avoir la surprise. Elle aime vivre dangereusement.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky comprenait les réticences de Deniz. En pleine rue, quand on était une gonzesse, il valait mieux se faire discrète. Surtout quand on était un joli lot comme elle. Le style clodo avait l’avantage indéniable de dissimuler ce qui pourrait être facilement interprété comme une vitrine self-service.
Du coup la jeune fille délaissa les rouges à lèvres criards pour s’intéresser à des roses plus délicats.

- Y’a ca aussi. Ca rehausse les yeux bleus…


Deniz testait contre sa joue une nouvelle teinte qui agrandit le sourire de la donzelle.

- Ouais ca plairait à Vasile. N’importe lequel en fait, j’crois qu’ils sont un peu affamés par là bas si tu vois ce que je veux dire

Petite danse des sourcils qu’elle avait empruntée à son chéri.

- Toi le mien, moi le tien, dit-elle en remettant ses lunettes de soleil sur le nez comme la délinquante qu’elle était. Si on se perd de vue, on se retrouve devant le lycée d’accord ?

Elle non plus n’avait pas remarqué qu’on les surveillait. Tout du moins, qu’une gonzesse qui n’avait pas de costume tiré à 4 épingles ou un gros balèze en costard les avait dans le collimateur. En terme de sécurité, Sky avait avisé les vendeuses et les vigiles. Les produits cosmétiques si petits avaient aussi une alarme dissimulé ce qui impliquait que les barrières sonneraient dès qu’elles les franchiraient. Par solidarité avec Deniz, inutile que Sky use de son Yu.

- On va faire un tour du côté des fards à paupière et à dix on court, ok ?

Reprenant le bras de sa comparse, elles déambulèrent nonchalamment entre les étals, faisant mine de s’intéresser à tout ce qui passait à portée de leur main. Quand l’instant lui sembla opportun, Sky commença le décompte…

- 10… 9… 8… 7… 6…

Cinq secondes plus tard, elles détalaient comme des lapins, chacune un rouge à lèvres dans une poche.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a grimacé. L'idée d'être au milieu de garçons assoiffés de sexe ne l'a pas faite rêver outre mesure.

"Yirk, tu crois ?"

Elle a étudié le rouge à lèvres en espérant que ça ne plairait ni aux uns, ni aux autres ! Denise aimait contrôler jusqu'à ses relations, ce qui signifiait choisir les garçons qui lui plaisaient et non se faire choisir. Elle restait une femme indépendante avec un fort désir de liberté. Elle a laissé ses lunettes retomber sur son nez et a levé le menton, comme la fière délinquante qu'elle était. Et au signal de Sky... Elle s'est mise à courir en riant.

Même pour Denise, ce n'était qu'un jeu parmi d'autres. Si elles se faisaient choper, ça ne ferait rien. On leur aurait dit de reposer le produit sans faire d'histoire et voilà tout. Aussi, le challenge, bien qu'entier, n'avait rien de dangereux.

SUCCÈS SUCCÈS : Elles filent comme l'air
SUCCÈS ÉCHEC : Sky se fait pincer par un vigile à l'entrée
ÉCHEC SUCCÈS : Deniz se fait rattraper par un vigile
ÉCHEC ÉCHEC : Le portique d'entrée sonne et elles sont prises en chasse par un vigile.

Elle a senti son bras se faire agripper et une secousse la ramener en arrière.

"Hey là, où tu vas, espèce de voleuse !"

Mais quand on est Deniz, qu'on vit dans la rue et qu'on a que des vauriens pour ex... On sait que taper dans le tibia, ça fait en général l'affaire.

"Va te faire mettre, flic raté !"

Et elle lui a envoyé son pied dans le tibia avant de se remettre à courir en attrapant Sky au passage.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Deniz Raven' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky éclata de rire devant la mine déconfite de Deniz à l’idée d’être trop ostentatoire dans un groupe de sdf. Cela dit, elle avait parfaitement raison. Quand on est une fille dans la rue, on évite de se faire remarquer. Sky l’avait vécu même si le groupe qu’ils formaient lui avait offert protection et assurance. Deniz était une survivante. Là où la petite blonde avait bénéficié de l’attention des services publics quand elle n’avait plus eu celle de la rue, sa comparse, elle, se démenait encore avec ces considérations.
Finalement, elles tombèrent d’accord sur un rouge à lèvres qui sembla les satisfaire toutes les deux. Tant mieux.
Les risques de ce larcin étaient plus que modérés. Ni l’une ni l’autre ni’rait en taule pour un peu de maquillage et d’autant plus si elles le rendaient mais cela n’enlevait rien au plaisir grisant du vol.
Deniz fila comme le vent au signal de Sky, laissant sur place comme deux ronds de flan les vendeuses.
La donzelle profita de l’instant de torpeur pour lui emboiter le pas et passer les sécurités de l’entrée sans broncher. Une sirène au rugissement bien disproportionné par rapport au crime commis retentit dans cette partie du centre commercial. Cela déclencha aussitôt l’hilarité de Sky qui courrait avec un sourire en demi-courge, du genre à vous faire bouffer votre bolée de moustiques et de moucherons si elle était en plein air.
Il lui fallut quelques secondes pour s’apercevoir que son amie n’était plus dans son champ de vision. En se retournant, elle repéra le vigila qui avait été assez rapide pour l’attraper mais malheureusement pour lui, pas assez pour échapper à son attaque redoutable. Privilégier l’efficacité au style. Deniz se débarrassa rapidement de l’importun et rattrapa sa complice.
Toutes les deux, elles filèrent à la vitesse du shuttle loin des caméras de sécurité et des centres attractifs touristiques.

Cette fois le vigile ne les suivit pas jusqu’au parking. Ca tombait plutôt bien, Sky gardait un souvenir cuisant du dernier qu’elle n’avait pas réussi à semer. Toutefois, elles attendirent d’être loin du lieu du crime pour s’arrêter et reprendre leur souffle.
D’abord appuyé sur le muret entourant le jardin d’une petite maison de quartier, la donzelle respira bruyamment à grande goulée l’air frais qui entrait dans ses poumons. Quand elle put parler de nouveau, elle se laissa aller sur le trottoir, dos au mur, puis elle éclata de rire de nouveau.

- Oh la vache ! C’était génial ! J’avais pas fait ca depuis des plombes. La plupart du temps quand j’pique mes sucettes ils s’en foutent, ca sonne pas… rien… mais ca… c’était énorme !

Elle reporta ses yeux sur Deniz à ses côtés.

- Ca va ? Il t’a pas fait mal ce con ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise court vite. Du moins, quand elle a le fauve aux fesses. Plus qu'une survivante, c'est une sauvage. Quand elle a décidé de ne pas se faire attraper, elle peut se glisser dans le moindre des interstices et se faire toute petite et invisible.

Son coeur battait la chamade quand elles sont enfin arrêtées. Les joues rouges de la course, Denise s'est d'abord assurée qu'elles n'étaient plus suivies avant de rire en coeur.

"Ouais bah... Moi je fais ça tous les jours, mais pas pour du rouge à lèvre ! La gueule de ces pétasses, j'te parie qu'elles seraient fichues de nous attaquer en justice pour cette merde alors que, j'suis sûre, on pourrait, nous, attaquer les gens qui le fabriquent tellement c'est chimique, tu paries ?"

Elle s'est redressée et a secoué son bras en grimaçant.

"Il m'a tordu le bras, cet enfoiré, j'suis sûre que je vais avoir un bleu." Puis, malicieuse au possible, elle s'est tournée vers Sky avec un sourire en coin. Elle a ouvert le rouge à lèvre pour le poser aveuglément sur ses lèvres, marquant une certaine maîtrise pour une fille de la rue. "Tu crois que Vas' jouerait l'infirmier ?"

La bouche en coeur, elle a joint ses mains et a papillonné des cils.

"Ohhhh Vaaasssiiiileeeeee, j'ai maaaaaal à mon braaaaas !"

Retrouvant son sérieux, elle s'est redressée en riant et a reporté son regard sur Sky.

"Comment tu me trouves ? Ca fait pas trop poufiasse ?"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Deniz avait surement raison. Le rouge à lèvre qu’elles avaient piqué ne devait pas contenir que du miel et de la menthe. Mais qu’est-ce qu’elle en avait à faire ? La conscience écologique chez Sky était à peu près aussi active que sa conscience de la mort : une vague notion qui ne concerne que les autres, meme si elle en subissait parfois les effets de plein fouet.
Pour autant, elle approuva les propos de la blonde en hochant énergiquement la tête comme si elle savait parfaitement de quoi elle parlait.
Sky lui attrapa délicatement le bras que le vigile avait attrapé.

- Fais voir ! Si t’as des bleus faudra mettre de la glace. A la fraise ca marche mieux il parait !

Wesh grosse ! Ajoutons à la conscience écologique, la connaissance médicale.
Il n’empêche qu’elle releva la manche de son amie pour vérifier par elle-même qu’il n’y avait pas matière à hurler au scandale pour coups et blessures. Mais Deniz était déjà passé à autre chose et testait le maquillage dérobé. Sky l’observa avec attention, très sérieuse quand l’autre ne l’était pas.

- Non ca fait pas poufiasse, non. Il te va trop bien, t’es trop belle ! Attend fais voir pour moi ?


La jeune fille sorti le sien de la poche dans laquelle elle avait aussi glissé les lunettes qu’elle avait piquées. Elle n’avait pas la dextérité de la blonde, aussi elle se redressa et lui tendit le tube et les lèvres en même temps.

- Vas-y ! J’sais pas le mettre comme ca… tu m’diras après si ca va !

Elle avait replacé les lunettes de soleil sur son nez. Définitivement l’objet allait devenir son nouveau jouet fétiche.

- T’sais quoi ? On ira directement demander à Vas’ si ca lui plait ! J’suis sure que ca fera marrer Six…

Pendant que Deniz officiait, le HP de la blondinette, l’officiel, se mit à vibrer. Sky plongea la main dans son sac et jeta un coup d’œil en biais au message sur son écran mais sans bouger la tête pour ne pas interrompre la séance de maquillage. Sans plus d’intérêt, elle remit le petit appareil d’où il venait.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
"Nan, ça va, t'inquiète !"

Les compliments de Sky sont allés droit au coeur de Denise, et pas par fierté, mais encore une fois pour la réussite exemplaire de sa manipulation. Elle se mettait également en position d'apprentissage. Si elle arrivait à gérer une mission comme Sky, alors elle pourrait tout faire, être recrutée par les meilleurs, grimper dans les hautes sphères du crime organisé. Elle avait vu l'entourage d'Itembe et elle n'avait confiance en aucun d'entre eux. Sauf peut-être celui qui l'avait cognée, étrangement. Mais quelque chose lui disait qu'il y avait de la fouine et elle ne pouvait s'empêcher d'y réfléchir. Si elle démontait un des gars d'Itembe, juste devant lui, elle s'assurerait sa protection ad vitam aeternam. Et ça, c'était quelque chose dont Denise avait réellement besoin. Avec Itembe, elle deviendrait intouchable, loin des galères, il subviendrait à ses besoins et elle aurait un travail. Elle avait tout prévu.

Avec un large sourire, mettant en pratique les compliments de Sky, Denise a délicatement étalé le rouge à lèvres sur le visage de son amie, s'appliquant pour que rien ne dépasse.

"Voilà... Tu es prête pour le bal ! Il fait pas miroir ton machin ?"

A-t-elle dit en désignant son téléphone du nez. Avant, elle en avait un aussi, mais il était tombé, s'était cassé, et elle n'avait pas réussi à en chiper un nouveau. Sans se départir de son sourire, elle a regardé au loin, vers Ghost Island, à des kilomètres de là, rêveuse. Aller voir Vasile, bizarrement, ça lui donnait envie. C'était un garçon qui cherchait à prendre soin d'elle, avec des gestes sûrement doux et tendres, un peu de réconfort ne lui aurait pas fait de mal, mais elle n'avait pas le droit de s'attacher, elle était en mission ! Encore que les règles de bienséance, pour Denise, elles avaient bon dos. Mais c'était plus facile de se dire ça plutôt que le fait qu'il soit Positif et que ça la repoussait.

"Ouais, mais c'est loin et j'ai utilisé ce qu'il me restait pour prendre le train jusqu'ici. C'est loin, chez Six, d'ici ! Et j'ai plus un rond. Et puis, chais pas si Six se marrerait, mais je lui ferais bien essayer, moi ! C'est une fille qui s'ignore, Six. Mais elle est cool. Elle m'a même laissée dormir avec elle, l'autre soir. J'avais froid. Mais y a trop de vent là-bas, c'est incroyable ! Chais pas comment y font pour vivre sur cette île, moi. En plus, on se sent un peu prisonnier, tu vois, t'as que deux sorties et tout... J'aime bien rentrer chez moi, avec Bip. Ok, c'est pas un tunnel de standing comme chez Six, mais on est à l'abris ! Et puis on s'est collés à côté d'un poste de police alors en général, on est même plutôt tranquilles."

Denise s'est dit qu'en réalité, un jour comme celui-ci, elle pourrait aisément traverser le Queens avec une bonne excuse et coincer Sky sous des airs de "Vite, fuyons", elle se ferait prendre avec elle, sauf qu'elle serait la seule à pouvoir s'en aller. Il ne lui restait plus qu'à réfléchir à comment caser Six au milieu sans réveiller sa méfiance.

"Hey, du coup, on a pas vraiment regardé les robes, faudra qu'on check sur l'infra !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky se demandait bien comment ils pouvaient vivre sur l’Enclave. Les fois où elle y avait mis les pieds, elle avait trouvé le lieu froid et humide. Six régnait là-bas en maitresse et surement que ce simple fait trouvait grâce à ses yeux.
Tout en écoutant Deniz, elle fouilla dans son sac pour en sortir le burner de Hyune. Elle ne s’en était pas débarrassée, le HP, en soi, fonctionnant toujours. Il suffisait de l’ouvrir prudemment, de changer la puce et de refixer la carcasse avec un peu de colle ou de scotch.
Elle le tendit à Deniz.

- Dedans y’a mon numéro. Si t’as besoin de me joindre un de ces quatre, t’auras pas besoin de passer par Six. Doit bien y’avoir un petit génie de l’électronique dans ses contacts. Il pourra te le remettre en marche si tu veux… enfin j’pense. Je te le donne, il me sert plus à rien.

Elle ne profita pour sortir des sucettes et s’en colla une au bec, comme elle le faisait jadis avec les cigarettes. Elle devait bien admettre que parfois, la nicotine lui manquait, plus par habitude que par plaisir. Quelque part, la clope lui rappelait de bons moments, celle qu’elle partageait avec John, quand ça leur était proscrit, ou après quelques forfaits avec Deniz en guise de récompense.
Les sucettes n’avaient pas ce goût de l’interdit.
Le bonbon dans la bouche, elle répondit à la blonde.

- Ouais c’est vrai, on n’a pas regardé sur l’infra…


Sky voyait dans cette remarque une occasion de faire deux pierres, deux coups. Son amie manquait de liquidité. Elle se souvenait bien comment elle usait son pouvoir pour leur procurer quelques dollars quand il venait à manquer et surement que depuis leur séparation, ce devait être plus rude pour Deniz de les obtenir.
Au Casino, Sky disposait de sa petite cagnotte bien planquée, le fruit de son commerce illicite. Qui plus est, le foyer disposait aussi d’une connexion publique. On ne lui reprocherait pas de regarder les robes de mariées, il n’y avait rien d’illégal là-dedans.

- On peut aller au Casino, c’est pas si loin. Juste au bord de l’Océan. Y’a à boire et du matos pour l’infra. Ca te dit ? Personne te fera chier à cette heure…






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise est restée la bouche ouverte, estomaquée face à la générosité de Sky. Elle a regardé le téléphone et s'est retenue de lui rendre en prétextant que c'était trop. Et puis, à bien y réfléchir... On lui proposait, donc elle disposait. Un point c'est tout. Son sourire s'est finalement élargi d'une oreille à l'autre et elle a fourré l'appareil dans sa poche de manteau.

"Ouais, même Bip, il saura faire ça."

Est-ce que Denise voulait s'enfermer dans la chambre de Sky ? Voir comme elle était bien installée, dans son petit cocon chaud, son lit sûrement moelleux, son service de chambre gratuit... Elle n'en était pas sûre, même si ça l'aiderait à la détester encore plus. En remontant une épaule, elle a eu un sourire malicieux.

"Nah, j'ai dit à Bip que je rentrerais pas trop tard, il m'attend pour bouffer. Je lui ai promis qu'on allait chourer des pizzas ce soir. Un autre jour, s'tu veux. En plus, le temps que je rentre, il fera nuit. J'aime pas trop circuler dans cette ville la nuit, ça craint un max et je suis pas loin du Queens, alors... Bip aime pas trop me savoir ailleurs. J'avoue que l'inverse est vrai, aussi."

Elle a montré le téléphone, malicieuse, toujours.

"Mais j'ai ton 555, maintenant, alors on pourra se faire une soirée, peut-être même avec Bip, comme au bon vieux temps !" Et elle a ri. "Promis, il tentera plus rien. J'sais même pas s'il te reconnaîtrait, t'as trop changé." Elle l'a détaillée de haut en bas avec un sourcil haut. "Ouais, nan, en fait, je pense qu'il chercherait à tenter, t'es trop canon, ma poule !"



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Leur petite escapade prenait fin finalement. Cette petite parenthèse d’il y a quelques années en arrière…
Sky était en plein chamboulement, prise entre les feux de son passé et de son avenir. Un sentiment tellement nouveau qu’elle ne savait pas quoi en faire. Quand Deniz l’observa et fit un commentaire sur le comportement probable de Bip ca lui arracha un sourire. Pourtant, elle n’avait pas vraiment envie de revoir le garçon. Elle n’avait pas vraiment envie de retourner à la rue mais elle n’avait pas non plus envie de s’enfermer dans les stéréotypes qu’on lui proposait.
Sky observa le ciel quelques instants puis hocha la tête, la sucette au bec.

- Ouais ! Appelle moi quand tu veux… on se remettra ça hein ?

Elle parlait bien sûr de leur forfait qui lui avait inoculé cette petite dose d’adrénaline qu’elle aimait. Tout juste une lichette mais c’était mieux que rien.
La donzelle se remit sur pieds puis prit le chemin du Casino. Une partie de la route qui menait à la station de métro était commune. Sky n’avait pas de quoi dépanner Deniz pour se payer un billet mais s’il y a bien une habitude que l’une comme l’autre n’avait jamais acquise, c’était de ne pas resquiller le métro. Sky aurait préféré s’ouvrir une main plutôt que de lâcher des dollars pour ca.
Au moment de se séparer, elle hésita quelques secondes puis finalement prit la jeune femme dans ses bras.

- Ca m’a fait plaisir. J’suis contente de te revoir en fait…. Six avait raison. Tu m’as manquée !

Elle affichait un sourire solaire et dans un petit rire bref elle ajouta.

- Faudra quand même que je te présente mon futur un de ces quatre !

Sky roula des yeux et cala la sucette dans un coin de sa bouche. Les mains dans les poches du perfecto, elle fit un clin d’œil à Deniz.

- A bientôt alors. Abuse pas du rouge à lèvres va y’avoir hécatombe de mecs dans la basse sinon !

[HJ : OK pour moi]






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Deniz Raven
avatar
Denise a dansé d'un pied à l'autre en souriant. A pour remettre ça, elle y comptait bien, ouais !

"C'est clair qu'on y reviendra."

Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'était l'étreinte de Sky. Ca l'a tellement prise au dépourvu qu'elle en a écarquillé les yeux, les bras dans le vide. Elle en a frissonné, sans savoir s'il s'agissait de malaise, de dégoût, de colère ou de manque, mêlé à la nostalgie d'une époque révolue. Le fait que Sky avoue ses "sentiments", a désarmé Denise plus qu'elle ne l'aurait pensé. Elle a porté ses mains dans son dos, finalement, et s'est redressée en lui souriant, plus maladroitement. Elle n'avait pas le droit de se sentir coupable de quoi que ce soit, et, pour le coup, il était temps pour elle de filer comme l'air.

"Ouais, ton futur. Bah fais attention quand même, tu sais, les mecs comme ça, ça en veut juste à ton pognon, Madonna ! Alors oublie pas le contrat de mariage ! Tire lui un ou deux gosses pour qu'il soit obligé de te verser des pensions !"

Une vision... Extrêmement pessimiste du mariage. Denise a ri en resserrant Sky contre elle d'un coup.

"Allez, j'déconne, j'ai hâte de rencontrer ton prince charmant !" Qu'elle promettait ne pas être plus beau que le sien, le jour où elle le rencontrerait. Puis elle a commencé à reculer, les mains dans les poches. "Et vas-y, si c'est la solution pour qu'ils me tombent aux pieds, je vais abuser du rouge !"

Elle lui a fait un clin d'oeil et ses cheveux ont volé alors qu'elle tournait les talons pour s'en repartir.



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Deniz/Sky] Our favorite game
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-