2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Lizzie/Edward] Positive 101

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Edward King
avatar
Courant octobre 2075

Edwige avait eu la bonne idée de découcher et de rester chez une amie pour étudier. Aussi, l'appartement de Lizzie était resté bien tranquille toute la nuit. Au milieu de centaines de questions, Jeremiah avait fini par s'endormir et au matin, il avait préparé le café, le temps que Lizzie se lève, puis filé à la douche pour se réveiller complètement.

Edward, quant à lui, n'avait pas traîné. Remettre un pied à Megalopolis avait quelque chose de désagréable. Il s'était tellement senti trahi qu'il avait fait un rejet de la ville. Seul décisionnaire à la tête de la King Cybernetics, on lui reprochait ses absences fréquentes, mais il n'avait pas le choix. S'il voulait relever la tête et prouver à la Waleman qui était le chef du Polis District sans avoir besoin de voler les brevets des concurrents, il devait revenir avec quelque chose de solide.

Pour l'heure, il était plus concerné par l'étude du cas de Lizzie que ces rivalités de cours d'école. Quand il arriva chez Lizzie, ses yeux étaient encore quelque peu bouffis de fatigue. Il frappa à la porte, sa serviette de documents dans le sac et il réajusta le col de sa chemise. Peu importait l'heure, il était toujours bien habillé, bien coiffé, présentable et prêt à travailler. Néanmoins, le décalage horaire renforçait les rides soucieuses de son front.


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
La soirée avait été spéciale en bien des manières, pas beaucoup de mots avaient été échangés et ils avaient fini par sombrer malgré tout. Lizzie avait eu un sommeil agité peuplé de cauchemars qui hantaient ces nuits depuis des jours maintenant.

Quand elle avait réussi à émerger elle avait eu peur de se retrouver seule mais Jerry était présent et tel son ange gardien il lui porta un café noir serré, l'idéal pour se donner un coup de fouet de bon matin. Elle avait prit la suite de suite et s'était douchée pour se réveiller totalement, la boule au ventre ne l'avait pas quittée.

Elle venait de s'habiller quand on frappa à la porte, cela ne pouvait être qu'Edward vu qu'elle lui avait laissé le code pour monter directement. Gorge nouée elle chercha du courage dans le regard de Jerry avant d'inspirer et d'aller ouvrir la porte à son ami de longue date.

Malgré elle, elle sourit en le voyant toujours si bien apprêté, pour le coup ce n'était pas son cas, elle avait enfilé un tee'shirt, un jean et noué ses cheveux en un chignon lâche sur sa nuque.

Elle s'approcha d'Edward et le prit dans ses bras, retrouvailles de vieux amis avant de se reculer.

- Ponctuel comme toujours Ed.

Elle souriait mais le coeur n'y était pas.

- Entre donc, il y a du café frais et chaud.

Laissant le passage elle ajouta.

- Ne sois pas surpris, je suis avec un ami, Jerémiah il nous attend dans le salon.



Revenir en haut Aller en bas
Edward King
avatar
"Je préfère mon café chaud, entre nous."

Une pointe d'humour pour détendre l'atmosphère. Edward fit son entrée alors que Jeremiah arrivait au salon en boutonnant le dernier bouton de sa chemise. Ils se saluèrent d'une poignée de mains et se présentèrent succinctement avant de s'installer sur le canapé, posant sa sacoche sur le côté. Il inspira profondément et se frotta les mains en les regardant l'un après l'autre.

"Je ne vais pas tourner autour du pot, je n'ai pas beaucoup de temps." Il regarda Lizzie. "Quelques années après les bombardements, mon père a commencé à pratiquer des recherches, jusqu'à en extraire un sérum capable d'endormir Yu. Des familles ont payé très cher pour obtenir ce sérum miracle et déjouer les institutions en place, notamment le PRD, à l'époque. Nombreux sont les enfants nés Positifs - hors hôpitaux - déclarés Négatifs. Dont tu fais partie."

Il sortit le dossier de Lizzie qu'il avait trouvé dans les archives de son père et lui tendit.

"Le sérum ne fait effet que temporairement, alors tes parents y ont eu recours à plusieurs reprises, d'où tes visites chez nous. Ils faisaient passer ça pour un vaccin."

"Mais... Qu'est-ce que ça signifie ?"

Edward regarda Jeremiah, puis Lizzie, le front plissé.

"Ce que je comprends, c'est que le sérum ne fait plus effet et que si je pratique des analyses, les résultats me diront que tu es une Positive de troisième génération."


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
Lizzie acquiesça et alla chercher la cafetière et plusieurs mugs, jerry aussi pouvait apprécier un café chaud, cela remettait les idées en place et surtout ce n'était pas de la pisse de chat à l'américaine mais un bon café noir italien.

Installés autour de la table du salon, mug de café en main, crispée dessus elle écouta Edward commencer ses explications, rentrer dans le vif du sujet cela signifiait qu'il y avait à dire et que plutôt que de perdre du temps il voulait être rapide et précis, cela lui allait même si son ventre était tordu de douleur.

Elle fronça les sourcils à mesure que ses explications avançaient, un sérum pour endormir Yu? C'était possible? Des familles riches pouvant payer pour ce sérum pour cacher la nature d'un enfant? bien sûr que le puzzle s'assemblait et l'image finale qui se dévoilait ne plaisait pas du tout à la jeune femme, elle était dans une colère noire envers ses parents, pour deux raisons... La première, l'un d'eux avait menti était un positif, ou l'un d'eux avait fauté avec un positif d'ailleurs et la seconde c'est qu'ils n'avaient jamais trouvé le courage de lui dire la vérité, elle avait bientôt trente ans, elle n'était plus une enfant depuis longtemps bon sang!

- C'est impensable Ed...

Pas qu'elle n'y croyait pas, elle ne doutait pas un instant de ce qu'il disait c'était plus que cela la révulsait totalement.

- Comment ai-je pu être aussi stupide pour ne pas me poser de questions, un vaccin à faire chaque fois que nous venions vous voir... comme si mes parents n'auraient pas pu le faire quelques jours avant ou après, ma bêtise me donne envie de vomir, ma vie est tissée sur un mensonge.


Jerry posa la question qu'elle avait au bord des lèvres, la réponse la plongea dans le désarroi le plus total, une position de troisième génération, la pire chose au monde pour elle, elle était un de ces monstres! Elle but quelques gorgées de son café et il lui sembla immonde, elle le posa et regarda Edward, le regard plein d'espoir.

- Fais ces analyses, tu as mon feu vert, je veux savoir lequel de mes parents est responsable de ...ça !


Le ça était haineux, elle avait besoin d'en vouloir à quelqu'un et l'un de ces parents était celui qui avait transmis cette horreur génétique, cette abomination.

- Dis moi que tu peux fabriquer ce sérum et m'en injecter au plus tôt, je ... ne peux pas rester comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
Edward King
avatar
"Tu n'es pas stupide, Lizzie, tes parents ont tout sacrifié pour te protéger."

Qui plus est, ne demandait-elle pas la même chose de son plein gré ? Elle et ses parents avaient donc le même avis sur la question. A soutenir l'Underground depuis des années, Edward resta impassible au "ça" et garda ses propres opinions pour lui-même. Il préféra se concentrer sur Lizzie pour le moment et il ouvrit sa serviette pour en sortir un boitier.

"La Waleman a volé le brevet du sérum à mon père et l'a perfectionné, je n'ai plus le droit de l'étudier."


Il ouvrit le boitier pour en découvrir du matériel médical, une seringue sophistiquée, un ou deux tubes, de l'alcool...

"Du moins, pas aux Etats-Unis." Il tendit la main vers son bras pour qu'elle lui offre alors qu'il préparait la seringue qui, étonnamment, ne possédait pas d'aiguille. "Je travaille à un autre antidote en Afrique, plus performant, mais aussi définitif."

Ce n'est pas parce qu'on est pro-mutant comme Edward qu'on ne sait pas entendre que certains préfèreraient être humains. Certaines mutations n'avait rien d'invisibles, elle n'était pas faciles à vivre, on parlait même parfois de malédiction, de monstres... C'était pour ceux-là que Edward travaillait d'arrache pied.

"La Waleman y voit une arme puissante et dissuasive... J'y vois un remède salvateur."

Edward plaça le tube métallique dans son avant-bras et appuya sur un bouton. La jauge se remplit du sang de Lizzie pendant quelques secondes et il récupéra l'échantillon avant de lui tendre un coton tige.

"Passe-ça sous ta langue." Il commença alors à ranger son matériel. "Je vais analyser tout ça, afin de voir le degré de mutation. Parfois, Yu saute une génération, aussi, tes parents peuvent être Négatifs. Cela a pu se transmettre de tes grands-parents. Je ferai des tests sur ton échantillon et je te payerai un billet pour que tu viennes me voir à Ongha. On fera une tentative d'ici quelques semaines."


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
- Bien sûr que je ne suis pas stupide Ed, mais imagine avoir vécu une vie entière et réaliser pas de la plus plaisante des manières que tout est en train de basculer. Je crois qu'en un sens je dois ressentir actuellement ce que vivent les cobayes de ces laboratoires gouvernementaux, c'est comme si je me prenais Yu dans la tête maintenant sans avoir rien demandé à personne. Je n'ai pas grandi avec , avec... une manifestation quelconque, je ne suis pas positive, c'est ça ma vérité et la...

Son regard était de nouveau perdu, parce qu'elle vivait dans une bulle, un mensonge tissé par ses parents.

- Ils aurait du me le dire.

Elle chercha le soutien de Jeremiah car pour le coup elle était persuadée que lui partageait son point de vue. Par chance, aucune corne ou affliction physique n'était apparue avec l'éveil de son pouvoir, elle se serait probablement suicidée...

- La Waleman a volé le brevet? C'est honteux !

Dans le fond elle se foutait des histoires de brevet mais allait-elle devoir demander l'aide de la Waleman?

Elle avait relevé sa manche et tendu son bras sans hésiter et pas sourcillé quand l'aiguille s'était plantée dans sa chair. La suite par contre la fit sourire, l'espoir existait donc et Ed était son représentant.

- Tu l'as dit, c'est un remède salvateur, tu... tu peux offrir un choix aux gens Ed... Ils peuvent choisir de redevenir normaux !


Oui forcément c'était son point de vue à elle, mais quel miracle non, de pouvoir délivrer les gens de cette maudite mutation génétique, le monde entier en voudrait, c'était forcé, toute personne sensée le voudrait, oublier ces gens dangereux ou défigurés, ces anomalies de la Nature...

Elle passa le coton tige sous sa langue et le mis dans le flacon que Ed referma sur le champ.

- Quelques semaines? Tu es sûr? Mais c'est... (long? une éternité?)... formidable Ed ! tu n'imagines pas à quel point ces nouvelles me donnent l'espoir de retrouver ma vie, celle que je connais et qui me convient, tu es mon sauveur.


Revenir en haut Aller en bas
Edward King
avatar
"Je pense que tes parents sont le cadet de tes soucis à cet instant. Qui plus est, ce n'est pas quelque chose en quoi je peux t'aider. On va se concentrer sur ta mutation, d'accord ?"

Edward rangea le tout. Jeremiah n'avait pas dit un mot et pour cause, il observait tous les gestes avec les sourcils froncés, portés à la réflexion et quand le milliardaire annonça le prix, il écarquilla les yeux, avec pour réaction, la même que Lizzie.

"Quelques semaines ?!"

Edward s'immobilisa dans ses mouvements et les dévisagea tous les deux avant d'acquiescer.

"Oui, je dois procéder à plusieurs analyses et je voudrais en profiter pour faire des examens complémentaires afin d'améliorer le sérum. Je connais quelqu'un pour qui les mutations sont une spécialité. Tu devrais lui parler. Elle pourra t'expliquer, je pense, comment... Conserver une vie normale malgré..." Ta maladie ? Ton handicap ? Edward ne sut quel mot choisir pour 1/ ne pas vexer la demoiselle et 2/ ne pas paraître contre ses opinions afin de conserver un terrain d'entente. "Tout ça."

"Elle ne peut pas rester comme ça, elle n'a jamais rien demandé à personne, je suis sûr qu'on peut faire quelque chose en attendant !"

Il croisa ses doigts sur ses genoux et inspira profondément avant de sourire.

"Oh ça oui, il y a... A la Waleman."

En temps normal, Edward n'aurait pas hésité à se montrer quelque peu incisif, sarcastique et à démonter les arguments - sûrement faiblards - de Jeremiah. Mais par respect pour Lizzie, il n'en fit rien. Qui plus est, toute cette guerre anti-Yu le dépassait, il avait plus important dans la vie.


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
Lizzie acquiesça aux propos de Ed, au moins il avait l'esprit clair et son analyse pragmatique lui faisait défaut actuellement, c'était trop centré sur elle pour qu'elle réflechisse comme elle aurait du en fin de compte.

L'annonce de quelques semaines étaient dure, cela semblait destiné à une autre vie, en quelques semaines elle pourrait très bien être perdue à cause de ce pouvoir, sombrer dedans, se noyer dans ses possibilités, être faible face à cela et elle ne voulait pas que cela arrive.

- Je veux bien son nom, sait-on jamais si le temps me semble trop long et que je peine à gérer... Mais j'ai confiance en toi, tu vas me fabriquer ce serum et toute cette histoire ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir dont je pourrais peut-être rire un jour.

Elle en doutait mais elle voulait essayer de rester "positive" dans son attitude.

- La Waleman? Qu'entends-tu par la Edward?


Revenir en haut Aller en bas
Edward King
avatar
Sur un bout de papier, Edward écrivit le nom de Maddison et son numéro de téléphone avant de le tendre à Lizzie.

"Elle fait partie de la police de Megalopolis, mais je suis certain qu'elle se dégagera du temps pour t'aider."

Pas tant qu'il n'estimait pas pouvoir réussir, mais il n'était pas certain d'y arriver dans la nuit. Quant à en rire, à en croire Lizzie, cela lui sembla quelque peu exagéré. Il lui sourit, néanmoins.

"Quand la Waleman a volé notre brevet, ils ont aussi récupéré nos échantillons, recettes et tout le reste. Des laborantins qui ont décidé de changer de camp et qui ont tout emporté avec eux au nom des Négatifs. Je voulais que chacun puisse choisir son propre destin, s'il voulait ou non assumer son pouvoir ou non. Ils ont volé ce choix avec. Et maintenant, ils le font payer au plus offrant." Edward appuya sur ses genoux. "Si tu en as les moyens et que tu ne peux pas attendre..." Il se leva en récupérant son sac. "Tu peux toujours leur demander !"

Il ne prit même pas la peine de dissimuler sa pointe d'amertume.


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
La jeune femme regarda le papier et hocha la tête, elle se demandait en un sens comment un flic pourrait l'aider mais elle avait confiance dans le jugement et les conseils prodigués par Edward.

- J'irai la voir en ce cas.

Elle écouta la suite et hocha la tête.

- Non Edward je n'irai pas les voir quand bien même j'en ai les moyens, je ne veux pas que mon nom figure dans leurs listings ou dossiers, j'ai confiance en toi, tu sauras m'aider. Je suis une grande fille, je devrais pouvoir être capable d'attendre quelques semaines.


Sur le coup elle en doutait vraiment mais il était venu d'afrique du sud sans hésiter sur un simple coup de fil d'une vieille amie d'enfance, elle savait qu'il ne la laisserait pas tomber et son dossier était déjà entre ses mains.

- Si tu as besoin de fonds tu sais que je peux t'en donner, mon père aurait plus à offrir forcément mais n'hésite pas.


Revenir en haut Aller en bas
Edward King
avatar
"C'est gentil, mais je devrais pouvoir m'en sortir."

Edward était loin d'être fauché. Même si la Waleman lui avait chipé le brevet, heureusement, il travaillait sur d'autres choses, lui permettant de rester à flot.

"Essaye de garder tout ça pour toi, pour le moment." Il observa Jeremiah une seconde. "Enfin... Pour vous deux. Je te recontacte dès que j'ai du nouveau, c'est promis."

Il posa sa main sur son épaule et lui sourit. Elle avait raison d'éviter la Waleman, c'est mieux comme ça pour l'instant. Dieu seul sait ce qu'ils manigançaient encore.


" I won't justify the way i live my life 'cause I'm the one livin' it, Feelin' it, tastin' it, and you're just wasting your time, trying to throw me a line. "
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Scott
avatar
La jeune Ecossaise sourit à son ami d'enfance.

- Je le sais bien, c'est plus pour me sentir utile en un sens tout simplement.

La passivité c'était pas son truc il fallait l'admettre mais la elle se sentait comme le poids mort qu'on se trimballe pour pas être emporté par le vent, nulle autre utilité en somme.

- Merci Ed.

Elle le laissa repartir aussi vite qu'il était venu, un coup de vent après avoir traversé le monde pour elle. Une fois ce dernier parti elle se tourna vers Jerry, ses épaules s'affaissèrent d'un coup, elle était sous le choc forcément.

- Tu acceptes que je te paye un bon déjeuner quelque part, il faut que je sorte de ces murs, je vais exploser Jerry, je me sens coincée dans une boîte qui se referme autour de moi et se resserre...


[hj] on peut clore je pense la dessus [/hj]


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Lizzie/Edward] Positive 101
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-