2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Sunny/Sky] Jailer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sky Cervantes
avatar

Quand elle avait passé les portes du tribunal, elle n’avait pu retenir un sourire.
Rien à voir avec ce qui l’attendait ou bien ce qu’elle y avait vécu. Elle s’était juste souvenue de cette nuit où elle et quelques collègues en avaient repeint les murs. Savoir ce qu’était devenu Wu. Il faudra qu’elle retourne sur les serveurs du black wired pour prendre des nouvelles.
Sky avançait aux côtés de Sunny, le menton volontaire et la tête haute, mais elle voulait juste donner le change. En vrai, elle ne brillait pas. Loin s’en fallait. La jeune fille était terrifiée, plus que jamais. Elle ne maîtrisait rien de ce qui allait se passer, n’avait aucune prise, dépendante de la décision d’adultes qui pouvaient la condamner au pire avec autant de promptitude qu’un concile moyenâgeux. Mais elle avait dit à Sunny qu’elle voulait faire les choses bien, en avait fait la promesse à Garin. Sky ne voulait pas envisager la seule voie de la clandestinité et de la duplicité, pas cette fois. Elle voulait donner une chance à la société et cette idée-là marquait une sacrée évolution dans la tête de la jeune fille.

Quand on lui avait passé les menottes après ses ultimes déboires avec un distributeur, fatiguée qu’elle était de courir les rues, de sentir le danger la guetter aussi surement que son beau-père quand il était saoul, et finalement, avide de trouver un autre chemin que la fuite perpétuelle, elle ne s’était pas attendue à ce que la femme juge qui l’avait reçue en comparution l’envoie autre part qu’en taule.
Sunny venait d’ouvrir les portes de son Casino et cette femme, au-delà de ses responsabilités, avait peut-être bien envie de croire qu’une adolescente comme Sky méritait qu’on lui offre autre chose que des barreaux.
Et vous savez quoi ? Sky, à force, l’avait cru aussi. Dans sa conception toute personnelle des choses, certes, mais… tous les efforts qu’elle avait consentis depuis un an !
Peut-être qu’aux yeux de n’importe quel citoyen ce n’était rien mais elle avait repris le chemin de l’école (bonnant malant), avait une hygiène de vie correcte (comme elle n’en avait sans doute jamais eu) et des projets. C’était colossal.
Tandis qu’elle regardait les murs et enfilait les couloirs à la suite de la psychologue, elle se demandait si sa mère avait été informée de l’audition. Dolores avait-elle même su que Sky avait intégré le Casino ?
Pour l’occasion, elle avait revêtu une petite jupe plissée noire sur des ballerines qu’elle n’avait portées que deux fois, un tee-shirt gris sans motif sous une petite veste en jean sobre.
Leeh, la nouvelle pensionnaire qui venait d’intégrer un programme d’accompagnement éducatif, l’avait aidée à se coiffer : une sage queue de cheval lissée, les mèches folles retenues par deux barrettes argentées. Elle ne s’était pas résolue à faire l’impasse sur le maquillage mais contrairement à ses habitudes, elle s’était contentée d’un rouge à lèvres rose pâle et d’un peu de crayon sur les yeux.
Plus que jamais elle ressemblait à une jeune fille simple, docile, et si ce n’était ses formes, bien moins âgée qu’elle ne l’était en réalité.

Un assesseur les fit asseoir dans un long couloir devant la porte du bureau du Juge. Ce n’était pas la femme qui l’avait adressée au tribunal qui avait repris son dossier. Elle avait pris un congé pour maladie apparemment. Sky ne connaissait pas l’homme qui la remplaçait. Son nom lui était même inconnu.
Assise sur un banc, les mains jointes entre les genoux, elle frappait nerveusement du pied en attendant son tour.
« Juste une formalité » se répétait-elle en boucle, comme un mantra.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny n'avait pas prévenu les parents de Sky. D'une part car elle était à présent une grande fille et que, si elle l'avait voulu, Sky aurait demandé à retrouver ses parents, ce qui n'avait pas été le cas. D'autre part, vu la situation de l'adolescente, si parents intéressés existaient, ils auraient pu se montrer avant, ou bien tout simplement, lui éviter la dite situation. Aussi, Sunny ne s'était mêlée que de ses propres affaires, à savoir : son témoignage important auprès du juge lors de l'audience. On l'écouterait et son avis serait pris en compte, c'était déjà en soi suffisamment extra ordinaire pour elle.

Assise à côté de Sky, Sunny lissa sa jupe portefeuille sur ses genoux et y posa sa serviette. Puis, elle entama à voix basse ses dernières recommandations comme un coach avant le kick off d'un Superbowl.

"C'est un juge intérim, c'est la première fois que j'entends son nom, alors reste vigilante, ne joue pas à qui sera le plus malin, sois toi-même..." Sunny recula légèrement la tête pour aviser sa protégée et reprit en réajustant une de ses barrettes. "Enfin, pas trop quand même si tu veux sortir d'ici en un seul morceau."

La jeune femme avait tablé sur beaucoup plus classe qu'une tenue sobre. Son joli chemisier blanc sous un blaser bleu nuit s'ouvrait sur un pendentif fin, ses cheveux étaient relevés en un chignon serré et elle avait troqué ses bottes contre des mocassins en daim bleu nuit également. Un long fouloir suivait le contour de son col. Si elle avait préféré une tenue similaire à Sky, elle n'en dit toutefois rien.

"Ne réponds à rien de plus que ce que l'on te demande. Si on te demande quel temps il fait, ne réponds pas par la température. Tu dis qu'il fait soleil et tu souris et le juge passera à la question suivante. Ne donne pas ton avis si on te le demande pas. Ne laisse l'occasion à aucune de tes paroles de se retourner contre toi. Qui plus est, sa stratégie peut être inversée, à savoir de botter le train des dossiers pour les rendre à la vie active et faire baisser le taux de délinquants de la ville. Je serai là pour objecter si je sens qu'il essaye de te baisser la jupe en public. Tu veux quitter le système de Foster Care, mais pas à n'importe quel prix, entendu ?"

Comme si tous les juges étaient exemplaires...



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
Les deux jeunes femmes n'eurent pas bien longtemps à attendre avant que l'assistante du juge ne vienne les chercher pour les introduire dans le bureau de ce dernier. Assis derrière un lourd bureau massif, rangé au millimètre, comme la pièce dans son intégralité, il attendait.

Cheveux bruns aux tempes grisonnantes, haute stature, bien conservé pour sa soixantaine, il avait l'air sévère comme beaucoup dans sa profession. Il portait la robe de sa fonction et devant lui un dossier annoté. Il y avait un écran d'ordinateur mais pas visible de la ou prendraient places les deux jeunes femmes.

L'assistante entra la première et invita Sunny et Sky à la suivre.

- Veuillez entrer je vous prie, Mesdemoiselles Sullivan et Cervantes.

Elle referma la porte derrière ces dernières et ce fut le juge qui prit alors la parole.

- Bonjour mesdames. Andrew Lavenne, je suis le juge en charge de votre dossier. Veuillez prendre place en face de moi je vous prie.



Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Le discours de Sunny avait contribué à augmenter sa tension plus qu’à ne l’apaiser. Elle ne pouvait pas en vouloir à l’éducatrice. A sa tenue, Sky comprenait que la jeune femme devait être tout aussi nerveuse qu’elle. Ca n’aidait ni l’une ni l’autre.
Elle écarta la tête quand Sunny repositionna ses barrettes mais pour faire montre de bonne volonté elle hocha la tête à ses recommandations. Elle ne savait pas ce qu’était le système de « Foster Care » mais rien que le nom ne lui inspirait pas confiance. Ca sonnait comme un programme carcéral à ses oreilles.
Finalement la greffière vint leur ouvrir la porte et Sky entra dans l’austère petit bureau. D’un rapide coup d’œil, elle préféra celui de la psychologue dont le joyeux bordel donnait un côté chaleureux à un lieu où non seulement elle détestait mettre les pieds, mais où elle en était sortie souvent plus frustrée que calme. Qu’importe.
Comme le juge l’y invitait, elle s’installa sur une des deux chaises en face de la table, dos droit, genoux serrés, les mains accrochées comme des griffes à l’assise de son fauteuil.
Elle était prête à parier dès maintenant qu’après une telle épreuve, une seule séance de boxe avec Lisbet ne serait pas suffisante. La fête, elle l’avait déjà faite il y avait quelques jours pour ses 18 ans, ses amis, son amour et tout ce qu’il lui était arrivé de bien dans sa vie. Aujourd’hui, elle savait qu’il y avait des chances qu’elle n’aimerait pas ce qu’elle entendrait. Elle espérait juste que Sunny avait raison quand lui avait dépeint la suite sous les aspects les plus positifs. En y repensant, elle tourna la tête vers la jeune blonde et lui adressa un sourire timide solidaire.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny était confiante quant à l'avenir de Sky. Ce qui l'inquiétait plus, c'était Sky elle-même. La jeune fille, quelque peu rebelle, n'était pas à l'abri d'une faute de goût impardonnable. Néanmoins, l'assistante sociale garda la foi. Sky avait su se montrer surprenante jusque là. Aussi, elle posa sa main sur son avant-bras et lui sourit, pour la rassurer.

Puis, elle reporta son attention sur le juge en croisant les doigts sur ses genoux. Sa première intention fut d'ouvrir la bouche et de commencer sa plaidoirie, mais elle se rappela ses propres conseils et garda les lèvres vissées, ainsi que le silence.

Mine de rien, Sky était pratiquement sa première recrue... Elle était également la première qu'elle accompagnait jusque là. Finalement, elle faisait un peu figure de crash test. C'était aussi son propre travail qu'on jugeait à cet instant.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
Aucune des deux ne souhaitait donc prendre l'initiative? Il en avait l'habitude et cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Il s'installa confortablement dans son lourd fauteuil et se saisit de son dossier, il l'ouvrit et prit un temps infini aux yeux des deux jeunes femmes à le parcourir de nouveau avant de regarder par dessus ce dernier et de fixer les deux jolies blondes.

- Bien. Nous sommes donc ici réunis aujourd'hui pour statuer sur l'avenir de mademoiselle Cervantes. Bien entendu j'ai étudié son dossier dans ses moindres détails, dossier scolaire, médical, judiciaire et vos rapports Mlle Sullivan. Ce sont de bonnes sources d'informations assurément.

Il referma le dossier et le reposa devant lui et posa ses mains sur son bureau, penché un peu en avant il esquissa un sourire.

- Je ne suis pas ici pour juger ce que votre vie a été avant que vous n'intégriez le programme tout récent du Casino. Je suis la pour voir si ce programme vous convient, si il vous a aidé à devenir une personne meilleure que celle que vous disiez ou pensiez être avant Mlle Cervantes. Vous n'êtes pas sans savoir que vous êtes la première protégée du Casino à être majeure.

Il s'arrêta un instant et dit.

- Plus que mes rapports j'aimerais entendre ce que le casino vous a apporté, en quoi cela a changé votre vie Mlle Sullivan, je vous écoute, Mlle Cervantes ensuite nous donnera son propre point de vue et bien entendu je poserai toutes les questions que je juge pertinentes.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
C’était, ce qu’on appelait dans le jargon, une question ouverte. Et Sky s’était attendue à peu près à toutes les questions, y compris d’en être mitraillée, mais pas à celle-ci. Quelque chose d’aussi vague, d’aussi terriblement dangereux tant elle risquait de placer le mot malheureux et de foutre en l’air tout ce pour Sunny s’était investie.
Elle jeta un dernier coup d’œil dubitatif à la psychologue puis s’éclaircit la gorge. En général, elle ne manquait pas de bagou. Là, elle séchait un peu.

- Euh… commenca-t-elle… le Casino a changé ma vie… euh… en mieux ? Oui c’est clair ! Bah déjà j’ai un toit, c’est mieux que la rue hein, surtout pour une fille, ca craint la rue…

Et Deniz le lui avait encore confirmé il y a peu.

- Après, je mange bien et on fait gaffe à ma santé aussi ! Je suis en pleine forme même que je fais du sport, de la boxe. Ma prof c’est Lisbet Miller, elle travaille à la Waleman ! Elle est cadre !

Et ca, Sky n’était pas peu fière de le dire. Lisbet était une caution morale imparable, avec des états de service nickel. Elle avait même pris la peine de signer un contrat de parrainage avec le Casino.

- Elle m’a dit que je pourrais entrer en stage à la Waleman après si je continuais d’être sérieuse.

La blondinette afficha un sourire radieux à cette perspective.

- J’vais au lycée aussi. J’y allais plus depuis…

Elle gonfla ses joues et ses yeux se perdirent dans le vague tandis qu’elle comptait les années où elle avait complètement oublié l’existence même de l’école.

- … depuis 3 ans ? presque ! Et j’m’en sors bien. J’suis pas super brillante non plus mais j’ai la moyenne et je pense que j’aurai mon diplôme de fin d’année.

Quoi ajouter d’autre qui ne lui porterait pas préjudice ? Elle ne voyait rien et se contenta de suivre le conseil de Sunny. Ne pas en dire plus que répondre aux questions.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny hocha doucement la tête pour inciter Sky à répondre. Evidemment, sur une question aussi ouverte, c'était la chasse à la gaffe ! Pourtant, à ses yeux, Sky s'en sortit plutôt bien et Sunny fit l'effort de ne pas l'interrompre, ce qui lui fit serrer les dents plus d'une fois. Elle était bien trop impliquée dans son travail. Cependant, elle ne put réprimer tous ses instincts et posa d'un geste léger sa main sur le poignet de Sky pour répondre au juge, levant les yeux vers lui.

"En effet, avec son 18e anniversaire, Sky peut prétendre aux stages d'insertion professionnelle. Mademoiselle Miller en serait son maître de stage et elle pourrait découvrir plusieurs domaines, de l'administration aux laboratoires en passant par la technologie avancée et la sécurité. J'ai pensé que la Waleman était probablement la meilleure entreprise polyvalente pour observer la vie active sous toutes ses coutures. Mademoiselle Miller n'attend que ma confirmation pour l'inscrire dès cet été, pendant trois mois."

Sunny récupéra sa main et croisa les doigts sur ses genoux.

"A la suite de quoi, si elle le souhaite, Sky pourra intégrer la faculté de son choix et éventuellement décrocher une bourse de la Waleman. Le Casino s'engage à la soutenir financièrement pendant 6 mois après son émancipation et 6 mois de plus si cela est nécessaire. Ainsi, Sky ne serait pas lâchée dans la nature sans un filet ce qui, à mes yeux, serait le meilleur moyen de gâcher tous les efforts fournis cette dernière année."

Elle respira une seconde et reprit.

"En moins d'un an, Sky a montré sa bonne volonté et a répondu à toutes les corvées que nous lui demandions, s'est pliée à toutes les tâches et a su montrer une ambition de s'en sortir et d'améliorer sa condition, seule ou au sein du Casino. C'est une jeune fille prometteuse, qui a besoin de soutien et de suivi, que l'on croit en elle."



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Le Mégamorphe
avatar
Le juge observait tout en gardant un visage totalement impartial. Il avait bien remarqué cependant que la jeune Sky Cervantes le temps de son allocution. Elle restait à peu près calme et cohérente dans ses propos, au moins elle parlait de manière à peu près claire. Par contre, quel ramassis de banalités, il savait qu'il n'aurait guère plus en laissant une question aussi ouverte mais il préférait laisser parler les gens, s'ouvrir, pour voir de quel bois ils étaient vraiment fait.

- Lisbet Miller qui travaille à la Waleman? Elle enseigne donc la boxe, dans quel club je vous prie?

Cela semblait peu cohérent à ses oreilles d'habitué qu'un cadre de la Waleman soit professeur de boxe.

Ce fut ensuite le tour de Mlle Sullivan de prendre la parole, il vit le geste affectueux, cette main posée sur la jeune fille, ce n'était pas très professionnel que d'avoir des gestes affectueux envers un pensionnaire, on demandait aux assistants sociaux d'avoir un recul certain, était-ce vraiment le cas?

- Vous aussi vous me parlez de cette Mademoiselle Miller j'en conclue que vous l'avez rencontrée. Dites m'en plus, comment une cadre de la Waleman vient à s'intéresser à une pensionnaire du Casino. Ont-ils des protocoles d'accord ou de soutien de jeunes en voix de réinsertion dont je n'aurais pas connaissance?

Ce n'était pas impossible mais il était curieux d'en savoir plus. Pour l'heure le sujet de cette personne était d'importance vu que les deux jeunes femmes en parlaient et attendaient beaucoup d'elle. Il lancerait une enquête à son sujet à la fin de cette entrevue.

La suite le fit sourire.

- Excusez moi mais vous attendez donc la fin de l'été pour monter des dossier en faculté? Savez vous qu'ils ne seront bons que pour la rentrée suivante de fait? Les dossiers doivent être remis au printemps. Et on ne choisit pas au dernier moment sa vocation, Mlle Cervantes que comptez vous faire, ou allez vous postuler? Car je sais qu'on peut postuler et ensuite monter les dossiers de bourse c'est ainsi que tout le monde procède. a moins j'y songe que vous n'envisagiez d'aller dans un Community College?

Il fut cependant épaté de la suite.

- Le Casino la subventionnera? Sur quels fonds? Ceux de l'état? Des donateurs anonymes? Comment comptez présenter ce genre de budgetisation hors norme à l'administration Mlle Sullivan?

il avait déjà griffonné plusieurs lignes sur son dossier .


Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
"Ce que fait Mademoiselle Miller en dehors de ses heures de travail ne me regarde pas. Elle pourrait être prof de yoga, peut-être que votre intérêt à la question serait moindre ?" Finalement, Sky ne serait peut-être pas celle qui perdrait son sang froid la première. "Oui, je l'ai rencontrée, mais dans le cadre de la Waleman et du stage que Sky effectuera. Cette dernière a émi le souhait d'une activité sportive, et il se trouve que Mademoiselle Miller en est le professeur. Je n'ai aucune raison de m'y opposer et compte tenu de la ville dans laquelle nous sommes, je n'interdirai pas à Sky d'apprendre à se défendre, ni à canaliser ses émotions dans ce qui me semble être la solution la plus saine."

Le visage de Sunny s'était durci, mais également un peu fermé face aux questions du juge. Non qu'elle se pensa mise au banc des accusés, mais il prenait un ton qui accéléra son rythme cardiaque. Il était juge, et pleinement dans son droit. Mais il était en train de mettre des chiffres sur la tête d'une adolescente et ça ne lui plaisait pas. La Sun Sullivan, consultante du FBI sortit de sa boîte et sa voix se fit plus formelle.

"Le Casino perçoit des ressources importantes d'un donateur anonyme, ainsi que des dons de diverses associations. Le soutien fourni par toutes ces personnes engage le Casino à fournir le meilleur des suivis de parcours et celui-ci ne s'arrête pas à un savonnette, un drap propre et un club sandwich dans un sac à dos bon marché. Mon plan social est d'accompagner chacun de mes pensionnaires à une pleine réinsertion sociale et professionnelle, comme l'indiquent mes statuts. Aussi... Ces subventions incluent - si le pensionnaire souhaite en bénéficier - un suivi six mois, renouvelables une fois - après son départ physique du Casino. Ceci incluant la cherche d'un emploi, la caution d'un appartement et une heure par semaine de suivi psychologique."

Sunny fronça les sourcils.

"Vous n'êtes pas sans savoir que la majorité de mes pensionnaires sont issus de la rue, sans famille, ou possédant des déficiences qui rendent complexes leur intégration sociale. Le Casino n'est pas un foyer pour jeunes délinquants, Monsieur le Juge, il s'agit d'une association non lucrative, à but semi thérapeutique avec des enjeux sociaux, conduite par une majorité de bénévoles. Dont je fais partie."

Elle leva l'index.

"Comment puis-je vivre sans salaire, c'est votre question ?" Elle sourit. "Le travail que je fournis en dehors du Casino me permet de vivre tout à fait normalement." Puis elle reprit son sérieux. "La Waleman engage même des repris de justice en réinsertion sociale. Sky n'est pas dans ce cas, mais j'imagine que s'ils peuvent la prendre, c'est qu'ils possèdent des arrangements. En ce qui nous concerne, c'est autorisé. Quant à ses études, elle aura un an pour se préparer, se poser et le Casino l'accompagnera dans ses démarches. Si son stage cet été satisfait la Waleman, peut-être qu'il sera reconduit et prolongé, même. Dans le cas contraire, encore une fois... Le Casino n'a pas pour volonté de rendre vulgairement à la rue ceux qu'elle a aidés. Ce plan est effectif à long terme. Sky ne trouvera pas un équilibre parfait en seulement un an, Monsieur le Juge. Je vous serai très reconnaissante de le prendre en considération."



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Les nouvelles questions du Juge furent beaucoup moins vagues que les premières et pour le coup, Sky aurait pu en être satisfaite, prête à réciter sa leçon comme une bonne élève. Sauf qu’elle n’en comprit que la moitié.
La bouche ouverte comme un poisson hors de l’eau, les méninges en surchauffe, Sunny la précéda à son grand soulagement. Ce que la psychologue répondit, la donzelle n’en suivit pas le quart. Elle avait tourné la tête vers pendant son laïus, essayant de capter les bribes d’informations à travers les justifications administratives, mais sans grand succès. En tous les cas, la jeune femme était sûre d’elle, concise et incisive. A l’heure actuelle, Sky ne savait absolument pas si c’était une bonne chose.
Quand elle eut terminé, la jeune fille se tourna de nouveau vers le Juge et répondit à son petit niveau aux deux trois questions qu’il lui avait directement posées.

- C’est un club de boxe qui aide les jeunes adolescents en difficulté dans Brooklyn. Les entraineurs sont sympas et puis y’a des règles, faut les respecter sinon on est mis dehors. Lisbet pense que je dois apprendre à me défendre mais que je dois me défouler aussi…

Elle haussa les épaules. Autant elle était d’accord sur la première partie, autant elle ne voyait vraiment pas l’intérêt de la seconde. Et quitte à continuer sur sa lancée, elle ajouta malheureusement

- Et puis mon copain est d’accord aussi, il pense pareil. Il m’a accompagnée pour mon premier entrainement pour voir si c’était un endroit convenable et il a trouvé ca bien.

Ce qui pour Sky signifiait « Si Garin a dit ok, c’est que ca l’est. C’est parole d’évangile ».
Quant à son avenir, il était vrai qu’actuellement c’était Lisbet qui lui offrait la voie royale et la plus prometteuse.

- Du coup, j’vais faire mon stage avec Lisbet cet été, ouais. Comme elle dit Sun…llivan. Mademoiselle Sullivan. Et après j’vais postuler parce que je pense qu’un travail à la Waleman c’est un bon travail et que même s’ils me gardent pas, j’pourrai dire que j’ai travaillé pour eux et les patrons verront que je suis sérieuse. Je dois en parler à Lisbet bientôt pour savoir si elle pourrait soutenir ma candidature.

Et parce que Sky voulait absolument montrer sa solidarité à Sunny face à l’adversité, elle jugea utile d’ajouter une petite conclusion.

- Quand je gagnerai de l’argent, j’en rembourserai au Casino comme ca.

Même si concrètement ca partait d’une très bonne intention mais elle n’avait aucune idée de sa faisabilité.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Le Mégamorphe
avatar
Le juge observa l'assistante sociale en haussant un sourcil elle le prenait de haut la il ne rêvait pas? Elle pensait donc qu'elle était maîtresse en ce lieu? Belle erreur, néanmoins trop avisé pour réagir ouvertement il écouta tout ce qui devait être dit se contentant pour le coup de hocher la tête.


- Bien apprendre à se défendre c'est une bonne chose je ne vois rien contre mais est-ce que ces séances de boxe n'auraient pas une incidence sur les attendez laissez moi relire le rapport de la proviseur.

Feuillette un épais dossier et pointe du doigt un paragraphe visiblement.

- Les nombreuses bagarres auxquelles Mademoiselle Cervantes a participé même au cours du mois passé et qui se sont traduit par un nombre d'heure de colles conséquentes?

Il ne commenta pas l'aspect des ressources du Casino car cela ne le regardait pas, c'était de la curiosité finalement de comprendre le fonctionnement d'un tel établissement sortant des sentiers battus.

- Bien visiblement si cette jeune fille souhaite faire quelque chose de sa vie elle en a la possibilité ou du moins la structure que vous proposez peut l'y aider. Reste donc à savoir ce qu'elle fera, vous n'êtes pas sans savoir que dans les dossiers tels que le sien, le taux d'échec et de retour à la rue est conséquent et vous...débutez. Je vous souhaite de réussir cependant pour le bien de notre société et de ces enfants.


Posant son regard sur Sky il sourit doucement, presque avec paternalisme.

- Votre compagnon a donc une place importante dans votre vie. Est-il quelqu'un du casino ou de ton lycée?

Il avait bien souri en imaginant Sky tenter de rembourser le Casino, elle n'avait nulle idée du cout des tentatives de réinsertion des jeunes gens dans son genre, un gouffre pour la société.

- Sinon j'avais des questions sur l'année que tu viens de passer Sky.

Il était venu naturellement au tutoiement finalement.

- J'ai plusieurs choses qui me chagrinent beaucoup vois-tu. Commençons donc pas voyons voir, cette garde à vue sans suite cependant. Raconte moi ce qu'il s'est passé s'il te plait en juin l'an passé.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
Que Sky souhaite rembourser le Casino arracha un sourire à la tutrice. C'était bien aimable de sa part, malgré l'utopie que cela représentait. Au moins, Sky faisait preuve de bonne volonté, ce qui ne pouvait aller qu'en sa faveur.

Sunny fronça les sourcils. Il y avait fort à parier que ce juge n'avait jamais eu d'enfants. Ni de nièces, ni de neveux... Comment pouvait-on traiter des dossiers pareils sans une once d'empathie envers l'adolescence ? Elle décida pourtant de visser ses lèvres et les pinça pour ne pas répondre quelque chose de plus provocateur encore. Sunny avait également essuyé une période de rébellion au sein de sa famille et de son établissement scolaire, plusieurs années plus tôt et elle en avait appris les conséquences, aussi, il joua plutôt la sûreté. Ce n'était pas le moment de jouer les gros bras avec un juge. Elle songea même que ce dernier la testait en remettant en question ses compétences, ce qui avait pour conséquence d'accélérer son rythme cardiaque. Personne ne lui enlèverait de la tête que Sky était une réussite. Aussi, elle ne put s'empêcher d'intervenir tout de même.

"Une réinsertion sociale de cette envergure ne peut être complète en l'espace d'une seule année, Monsieur le Juge. Sky a encore des progrès à faire et ceux-ci auront besoin de mois supplémentaires pour s'acquérir."

Et elle ne disait pas ça pour Sky, c'était ce qu'elle pensait réellement, raison pour laquelle elle refusait de la lâcher dans la nature. En revanche, à la question du copain, Sunny préféra intervenir avant Sky, afin de lui éviter de se confondre en vérités dérangeantes. Qui plus est, sous entendre qu'elle ne pouvait sortir qu'avec des délinquants... Comme si Sky ne pouvait avoir une vraie vie en dehors. A l'extérieur, le ciel commence à se couvrir.

"Son petit ami est un jeune homme de la Basse, ils se sont rencontrés par hasard. C'est un garçon charmant, poli et responsable. Cela fait plusieurs mois qu'ils sont ensemble."

Un peu de mensonge ne devrait tuer personne, pas vrai ? Pour le reste, Sunny se força à ne pas répondre. Elle posa un regard sur Sky, comme pour l'indiquer qu'elle restait là pour la rattraper si elle glissait.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Ce salopard ne se contentait pas de la mettre en boite, il remettait carrément en cause les compétences de Sunny. En fait, Sky avait l’insidieuse impression qu’il espérait se payer une délinquante et son éducatrice en une seule fois. Son mépris de la justice lui remonta dans la gorge avec amertume. Il lui fallut puiser dans d’infinies ressources insoupçonnées pour qu’elle conserve son calme et ne se tire pas une balle dans le pied.
Toutefois, son pied se remit à taper en rythme de la pulsation de ses nerfs, trahissant son exaspération malgré elle.
Elle préféra commencer par le sujet le plus digne d’intérêt à  ses yeux et une fois que Sunny ait fait la description la plus juste qui soit, de son point de vue, de Garin, elle hocha la tête avec un sourire de circonstance.

- Oui, il habite dans la basse. Mais pas dans le Queen’s hein ! Il a un travail sérieux, il gagne sa vie et puis il est majeur. Et il a un casier nickel aussi.

Doute.

- Enfin je crois.

Ouais tiens maintenant qu’elle le dit...

- J’suis sure.

Hyun aura fait le ménage.

- On aimerait se marier.

Si ca c’est pas une preuve de maturité hein !
Quant au reste, ce n’était que quelques dérapages fortuits. Des crêpages de chignon un peu sévères dont elle faisait systématiquement les frais parce qu’elle était « du Casino ». Autant dire qu’elle payait plus le prix des préjugés que de ses forfaits.

- Les bagarres c’est pas vraiment des bagarres vous savez. Juste les gens ils sont pas toujours cool quand ils savent que vous avez pas de parents et que vous venez de la rue. C’est marqué sur mon dossier que je suis au Casino et…

Elle gonfla ses joues et ouvrit les yeux en grand.

- Alors bon des fois je me fais bousculer un peu par des connards et des pétasses mais j’me laisse pas faire ! Sauf que c’est toujours moi qu’on punit bien sûr !!!

Cette injustice ! Incroyable n’est-ce pas ?

- Vous pouvez vérifier m’sieur le Juge, c’est vrai. Ils vous diront au lycée que c’est jamais moi qui commence. Enfin bon, ouais, juste une fois c’est vrai… j’avoue.

Elle écarta les mains, incrédules

- … mais ils m’avaient encore piqué mes affaires pour me les planquer ! j’pouvais pas continuer de les laisser faire !

Jusqu’à ce qu’ils s’en prennent à son HP et que… elle tombe sur Johnny. Bordel ! Heureusement que personne à part Six n’était au courant de son implication dans cette affaire. Elle serait mûre pour la taule.

- Pour cette histoire de garde-à-vue c’est plus compliqué…

Que dire. Par où commencer. Un peu de vérité et beaucoup de mensonges. Voyons voyons…

- Des fois je retourne vers là où j’ai grandi. Je sais je devrais pas mais… j’me dis que peut-être j’pourrais croiser ma mère juste pour voir comment elle va, vous voyez ? J’veux pas retourner chez elle, ca non ! En fait ce jour là j’suis allée acheter des bonbons dans un petit magasin et quand je suis sortie, j’suis tombée sur ces gars qui se battaient. Mais méchant, vous voyez ? Ils ont sorti les flingues et tout… et j’ai grave flippé !! Ils ont cru que j’faisais partie de leur bande rivale, enfin j’pense, j’en sais rien, et y’en a un qui a commencé à me courir après !

Sauf que je cours plus vite que lui, assez sur une courte distance en tout cas. Tibor si tu m’entends…  high five.

- J’avais nulle part où aller alors bah… j’ai pensé que les flics pourraient me protéger.

Elle haussa les épaules.

- C’est leur boulot il parait. Enfin le premier.

Ok cette petite remarque-là n’était pas indispensable mais ca avait été plus fort qu’elle. Sky soupira et reprit son récit.

- J’étais terrifiée et ils voulaient rien faire pour m’aider alors j’ai hurlé pour qu’ils m’enferment. Ca a marché. En tous cas, ces gars ont pas osé venir me chercher jusque dans le commissariat.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Le Mégamorphe
avatar
Le juge écouta la réponse de Mlle Sullivan en acquiesçant de la tête, bien sûr que ce genre de programme ne se faisait pas en une semaine ou même quelques mois mais bon quand même le dossier qu'il avait devant lui restait du genre très lourd pour une adolescente à qui le Casino offrait un pont parfait vers une réinsertion.

-Nous sommes bien d'accord, il y a du progrès comparé aux dernières années mais elle est majeure maintenant et libre de certains choix si je lui donne ce droit c'est pour cela que nous sommes ici. Le fond de cet entretien est de déterminer si Mlle Cervantes est capable de prendre sa vie en main maintenant ou pas. Devons nous continuer de la guider, mais vous comprenez cela aussi bien si ce n'est mieux que moi Mlle Sullivan.

Pas la moindre moquerie, un simple constat.

Il prit des notes sur ce que disait Sunny sur le petit ami en hochant la tête puis se tourna vers Sky pour l'écouter.

- C'est une bonne chose que ton ami ait une situation et ne soit pas dans la rue, cela n'aurait pas pu t'aider à aller de l'avant sinon.

Elle doutait? Il le gardait pour lui ne pas la brusquer totalement non plus. Ils voulaient se marier? Que c'était mignon et gentillet à leur âge...  Il le nota aussi.

- J'ai les rapports du directeur de ton lycée ainsi que l'évaluation psychologique de l'école en plus du dossier fournir par Mlle Sullivan. Toutes ces pièces sont dans ton dossier n'aie crainte, je souhaite juste éclaircir certains points avec toi de vive voix plutôt que de simplement me baser sur des faits sans avoir ton avis.

Il anota qu'elle se faisait chahuter, peut-être prise en grippe? Allez savoir. La garde à vue c'était encore pire son explication mais il ne fit pas de commentaire se contentant de hocher la tête et tout noter.

- Parlons maintenant de ta fugue et des conséquences dramatiques de cette dernière sur ta santé. Dis m'en plus Sky.

Souriait-il en enfonçant le clou? Possible ! Quelles belles factures médicales pour une gamine qui déjà coûtait une fortune au programme du Casino.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
Sunny inspira profondément alors que Sky mentionnait plus qu'une simple relation. Elle ferma les yeux et se retint de justesse de porter la main à son front en signe de désespoir. Le juge essayerait de la coincer par tous les moyens. Sans pour autant vouloir la remettre au bagne, il ne la laisserait pas sortir d'ici libre avant d'avoir vérifier l'immaculée conception de l'adolescente.

Tournant la tête vers elle, Sunny soutint son menton sur un poing. Elle ne pouvait pas répondre à sa place, mais elle espérait que sa simple présence appellerait sa raison et sa prudence.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Ouais qu’un peu mon n’veu elle était majeure ! Il faudrait voir à pas l’oublier et le juge avait bien raison de le rappeler. Certes, elle ne pouvait pas encore conduire bourrée comme le lui avait fait remarqué Garin, ce pourquoi il avait gardé les clés de sa guimbarde quand ils étaient revenus complètement perchés de sa soirée d’anniversaire, et malgré ses plus vives protestations. Et en matière de protestations, Sky maitrisait le sujet. Elle était juste tombée sur plus têtu.
Prendre sa vie en main, la donzelle ne demandait que ca. Pour être complètement honnête avec le fond de sa pensée, elle voulait même qu’on lui rende cette maitrise qu’on lui avait arrachée le jour où on l’avait collée dans le Casino. En ce qui la concernait, ce n’était jamais qu’un prêté pour un rendu, loin de toutes considérations légales ou règlements quelconque qu’elle méprisait.
Le seul code qu’elle connaissait, c’était celui de l’Honneur. La seule règle qu’elle suivait, la Loyauté. Le reste pouvait aller se faire… ce-que-vous-voulez.
Puis le bonhomme revint à la charge.
Il était coriace l’animal.
Sky qui aimait plus que tout la discrétion voire le secret en ce qui la concernait, avait l’affreux sentiment d’être à poil et d’avoir toute sa misérable petite vie étalée dans un dossier.
Cela contribuait largement à augmenter les palpitations de son cœur, son stress et… sa peur. Oui elle devait bien l’avouer, malgré la présence de Sunny, elle avait la trouille.

- Ma fugue ?

Il lui fallut quelques instants pour se souvenir de quoi il parlait avant de comprendre. Ah oui. Sa fugue. Cet épisode malheureux de son trop plein d’émotions. Sky ne sait et ne saura sans doute jamais gérer ses ressentis qui ont une fâcheuse tendance à se coltiner les extrêmes.

- Oh ca… commença-t-elle son récit.

Inutile de dire qu’elle ne pouvait pas dire la vérité. Elle ne l’avait même pas dite à Garin pourtant premier concerné et après les louanges qu’elle en avait fait, toute en retenue (admirez la performance), elle n’allait pas se risquer à tout foutre en l’air.

- J’ai pensé que ce serait mieux si je retournais dans la rue.

Leur filer une miette en attendant qu’elle réfléchisse à la suite. Sky laissa le silence couler quelques secondes avant de reprendre. Pour ne pas se laisser déborder, elle s’efforça de ne pas se souvenir, de ne pas faire de lien avec ce qu’elle avait vécu comme un véritable abandon.

- C’était dur d’avoir des règles au Casino, au Lycée, tout le temps, partout. J’avais l’impression d’être en prison alors j’ai voulu revenir à ma vie d’avant. Parce que je pensais que là-bas j’étais libre et…. Elle haussa les épaules. C’était idiot. En fait je me suis retrouvée toute seule, puis très vite j’ai eu froid… et puis faim aussi. Ca a été affreux…

Affreux. Doux euphémisme.

- Finalement je suis revenue parce que j’ai compris que j’avais agi stupidement et que ma seule chance, c’était mademoiselle Sullivan et le Casino.

Sky prit un air grave et hocha sombrement la tête.

- Je pense qu’il a fallu que je fasse cette expérience pour comprendre la chance que j’avais eu de trouver un foyer monsieur le Juge.

S’il était comme Six ou Bogdan, elle était grillée. Autant de foutage de gueule en une seule phrase ca leur collerait une migraine biblique. Bogdan applaudirait peut-être.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Le Mégamorphe
avatar
Il avait écouté avec un réel intérêt ses arguments et il se demandait franchement si elle ne se foutait pas ouvertement de lui.

- Donc tu as songé que tu serais mieux dans la rue étrange remerciement pour Mlle Sullivan et son travail quotidien et sans pause pour toi non?

Parce que oui il savait que la jeune assistante sociale ne ménageait ni son temps ni son énergie et qu'elle se démenait comme un beau diable pour réussir à mener tout de front, peut-être en faisait-elle un peu trop d'ailleurs et que c'était dommageable pour le Casino mais pour l'heure il n'avait pas assez d'éléments pour juger.

- Je suis cependant content d'entendre que tu reconnais que le Casino t'es nécessaire.

Il prit des notes et relu ces dernières, laissant un silence mortel et angoissant s'installer pendant de trop longues minutes pour les deux jeunes femmes. Finalement il referma son dossier et posa ses avant bras sur le bureau et se pencha en avant.

- Je pense en avoir entendu assez pour pouvoir décider de ce qu'il doit être fait pour que tu aies les meilleures chances de réussite. *regarde Mlle Sullivan* Je vous nomme sa tutrice légale pour l'année à venir Mlle Sullivan, Mlle Cervantes restera donc sous la juridiction complète de votre programme au Casino. Elle devra réaliser son stage auprès de la Waleman cet été et choisir l'avenir concret qui lui correspond le mieux à l'automne. Vous reviendrez l'année prochaine à la même date afin de me montrer quelle voie elle a choisi et si elle est prête à avoir son autonomie. Si tel n'est pas le cas elle sera sous votre responsabilité ou celle d'un autre agent de tutelle jusqu'à ses 21ans. En attendant vous êtes donc sa responsable légale et aurez tout poids pour la guider dans ses choix.

Il pose son regard sur Sky et ajoute.

- Tu dois bouillir intérieurement je le sais et te dire que je suis en train de t'infantiliser mais tes actes prouvent que tu n'es pas encore prête à faire les bons choix par toi même, aussi les conseil de Mlle Sullivan seront primordiaux, toute décision administrative devra être cosignée par elle. Je vais faire préparer le dossier, que vous enverrai en double exemplaire Mlle Sullivan pour que vous les signiez et vous m'en renverrai un. Oui je fais par papier et je scanne ensuite, je suis de la vieille école je n'ai...aucune confiance dans les ordinateurs, trop de gens peuvent les bidouiller.


Alien
Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
Sunny demeura interdite. Ce qu'elle entendait la laissa sans voix. Il refusait en bloc tout ce qu'elle avait demandé et ignorait complètement le programme qu'elle souhaitait pour Sky. Il l'enchaînait encore plus au Casino et Sunny se demanda comment l'adolescente le prendrait à long terme. Elle se défoulerait clairement sur elle. C'était du temps perdu pour elle, et pour le Casino. Clairement, la décision du juge était à chier si on lui demandait son avis. L'envie lui prit de renverser son bureau et de l'étrangler avec son col trop serré. Par la fenêtre dans son dos, Sky put voir monter un nuage noir et électrique. Pourtant, Sunny ne disait rien, mais c'était sûrement là le danger. Laquelle des deux bouillait le plus, finalement ?

Tout faire valider par le juge ? Sky était quoi, une incapable ? Elle avait entendu et accepté les volontés du juge. C'était suffisamment pour aujourd'hui. Elle n'avait même pas trouvé Sky rebelle, elle s'était comportée avec franchise et honnêteté, même si elle aurait pu évincer quelques sujets. Une année d'efforts récompensées à coups de chaînes. L'amerture de Sunny se fit ressentir dans le ciel qui gronda au loin.

"Merci, Monsieur le Juge." Pas un ton plus haut que l'autre, elle ne lâchait pas le juge des yeux. Froide et immobile, elle se permit une insolence, sans une once de violence. Tout l'art de la rébellion sans reproche aucun "Ai-je la possibilité de faire appel sur cette décision dans trois mois ?"

Qu'il pourrisse en enfer s'il pensait Sky si stupide et incapable de poursuivre ses efforts. A son sens, il la mettait clairement au placard, histoire de ne plus avoir à s'occuper de son cas pendant trois ans. Trois... Années. Entières. La fureur de Sunny monta d'autant plus à ce calcul et son coeur s'emballa sans que son visage n'en montre un seul signe, si ce n'était le ciel sombre duquel commençait à tomber une pluie chaude.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky n’avait rien dit et n’avait pas même hurlé au scandale. Quels que soient les efforts fournis aussi incommensurables furent-ils pour elle, ils n’étaient pas assez spectaculaires pour encore gagner sa liberté. Elle la prendrait, tant pis.
De ce qu’elle perçut - au-delà de sa colère immédiate- c’est que Sunny pourrait être une alliée pour peu qu’elle joue le jeu et tout bien considéré, elle aurait pu tomber sur pire comme tuteur.
Sky savait déjà, alors qu’elle saluait poliment monsieur cet enfoiré d’enculé de sa race de sa mère le Juge, qu’elle ne sortirait pas de sitôt de cette double vie qu’elle avait instauré : l’une lisse et factice, l’autre illégale et bien plus vraie. Il faudrait qu’elle reste sur ses gardes pour veiller à ce que l’une et l’autre ne se rencontrent pas.

Une fois dans le couloir, Sky détacha ses cheveux cala les mains dans les poches de sa petite veste en jean. Là aussi il y avait eu du progrès. Un sacré même. Exit le blond pétasse qui lui donnait des airs de fille de la basse, Sunny lui avait rendu son châtain naturel tout en préservant ses désirs de blondeur en éclaircissant ses longueurs dorées comme les blés. Sky ressemblait à n’importe quelle étudiante.
La jeune fille soupira.

- J’pourrais garder ma chambre ? Si faut faire des travaux dedans, j’filerai un coup de main.

Elle observa Sunny, le regard dur qui contenait toute son ire.

- J’aime bien mon intimité, j’ai pas trop envie d’une coloc…

La donzelle baissa le nez en continuant de marcher et reprit après quelques secondes de silence.

- J’aime pas l’école, j’ai pas envie d’aller à la fac. Si je trouve un boulot, ca irait aussi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Sunny/Sky] Jailer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville haute-