2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Flashback] [Sam/Maddie] Silent Sparrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maddison DeLuca
avatar
Début décembre 2075

Obligée de reprendre le travail, qui disaient. Tu flirtes avec le licenciement, qui disaient. Alors, j'ai obéi, comme le bon soldat que je suis, je suis repartie travailler. Je devrais m'estimer chanceuse qu'ils m'aient pas virée plus tôt. J'ai eu de la chance d'avoir un boss qui m'apprécie et qui parle en ma faveur. J'avais prétexté mes deux semaines de vacances ayant viré au cauchemar au Moyen Orient, d'où mon absence prolongée. On m'a aimablement offert une semaine de remise en forme - pendant laquelle, j'ai principalement dormi et cuvé mon silence en refusant d'ouvrir à qui que ce soit. J'avais juste besoin d'être seule.

Ca faisait trois semaines que j'ai repris le travail, un mois que j'étais rentrée à Megalopolis. Mon épaule me faisait toujours mal, et mon chef me faisait patrouiller plus qu'autre chose. J'avais même un nouveau co-équipier. Il conduisait, il parlait, il n'aimait pas les beignets, mais empestait la pizza... Bref. On me collait un peu au placard en attendant de savoir quoi faire de moi.

Depuis mon retour, pourtant, Reese me collait comme une moule à son rocher. Il jouait même les épouvantails devant ma porte en éloignant tout le monde. J'ai eu beau le repousser plus d'une fois, ça me faisait du bien d'être à la maison et de savoir qu'il était toujours là.

Au lieu de rentrer directement à l'Underground, après le boulot, je reprenais la Jeep - qui ne s'était pas améliorée depuis que je l'avais laissée là, elle crachotait toujours autant - et j'allais me balader sur les falaises de la Médiane. J'avais ce besoin étrange d'être proche de l'eau. Encore plus que d'habitude. Je me suis garée près d'un parc en bordure et j'ai marché quelques mètres. Il était 4h du matin passées, le jour commençait à poindre à l'horizon et je me suis assise sur le dossier d'un banc en regardant passer un coureur bien matinal. Je me suis penchée en avant, appuyée sur mes genoux et j'ai rentré le nez dans mon écharpe. Même moi, il m'arrivait d'avoir un peu frais.

Au moins, ici, c'était assez calme, je m'entendais à nouveau penser. J'avais l'impression de mieux respirer ici qu'en Ville Basse. Et à défaut de pouvoir me balader au Sanctuaire, près du Saloon... Il me restait la mer. C'était un peu le seul moment de la journée où j'étais véritablement seule et ça me reposait d'une force... Je saluais le vent froid avec une certaine douceur.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Nuit sombre, nuit froide. Megalopolis ne m'avait jamais semblé si animée et c'est peut être parce que je ne l'avais jamais quitté aussi longtemps. Les mains fourrées dans mes poches, appuyé à l'angle d'un bâtiment depuis lequel j'avais une vue parfaite sur le commissariat, j'attendais en silence. Ici j'étais invisible, hors de vue, hors de portée des caméras. Je n'étais pas là, pas plus que ce que j'avais été ces cinquante dernières années. Disparu, mort, perdu. Je n'étais pas de retour, pas encore, j'avais à faire avant de reprendre ma vie là où on me l'avait pris. Une homme avait besoin de mon attention, un homme qui se perdait en lui même et s'était égaré là où je ne pouvais le déceler. Je devais retrouver Kenneth, je devais retrouver mon frère, éviter qu'il ne fasse d'autres dégâts et je ne pouvais agir seul. J'avais besoin d'aide.

Elle sortait enfin et je la remarquais immédiatement en son essence et son infime différence. J'allais m'avancer, sortir de l'ombre à sa rencontre mais sa hâte me pris de court et je ne fis que la regarder s'éloigner, monter dans sa jeep et disparaître. Un comble pour moi désormais qui pouvais à nouveau figer le temps. Avais-je perdu ce réflexe ou avais-je choisi de le perdre? Usant de mes talents je parvenais à retrouver sa trace et la suivais discrètement jusqu'à un parc sur les hauteurs de la médiane. Elle avait fini de travailler pour aujourd'hui, je le savais, et je doutais qu'elle ne reste que quelques minutes aussi je faisais un léger détour pour acquérir mon entrée.

Le parc était silencieux et l'eau le rafraîchissait d'autant plus. Étendue de nature artificielle je marchais dans une herbe humide vers l'orée d'un calme lac. Elle était là, assise sur un banc, seule, et je me rapprochais doucement, dans un silence presque funèbre comme j'en avais malheureusement l'habitude. Dans mes mains se trouvaient deux grands gobelets blancs aux écritures vertes et à l'intérieur un liquide chaud et fumant, empreint d'une odeur amère. Je m'installais sur le banc, laissant passer une demi seconde avant d'ouvrir la bouche tout en lui tendant l'un des gobelets. - Café? - Non, raté. J'avais disparu pendant plus d'un mois, plus de cinquante ans, je crois que ça n'aurait jamais sonné bien de toute façon.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
J'ai bien entendu les pas, et j'ai bien senti la présence. Mais je n'ai pas pensé à Samaël. J'ai inspiré profondément et me promettant de rester calme devant Reese et son "Café ?" n'a eu que les raisons de m'énerver d'autant plus. J'ai ouvert la bouche pour le maudire de m'avoir suivie et parce qu'il commençait à devenir sérieusement collant, en faisant malgré tout le geste vers le café. On ne refuse jamais un café. Cependant, mes yeux se sont posés sur le visage de Samaël et se sont écarquillés alors que je restais sans voix, la bouche entrouverte de surprise. Tout comme lui, j'aurais bien été incapable de savoir quoi dire. D'ailleurs, je ne savais pas quoi dire. Je l'ai dévisagé de haut en bas et j'ai cligné des paupières, les yeux toujours ronds dans les siens.

"Sam !"

C'était probablement mon premier vrai sourire depuis des semaines... J'ai ouvert mon bras pour éloigner le café, mais j'ai utilisé l'autre pour le rapprocher de moi et le prendre contre moi et le serrer.

"Je te croyais mort !"

Je me suis écartée et ne sachant que dire, j'ai secoué la tête, cherchant mes mots.

"Depuis que je suis rentrée, je t'ai cherché partout ! Où étais-tu passé !"

Samaël faisait tout de même partie de ces choses qui me minaient la tête depuis un bon moment et qui m'empêchaient pas mal de dormir. Chaque fois que je pensais à la manière dont il avait disparu, mon estomac se serrait sous la culpabilité. Sur l'instant, je n'avais même pas essayé de le trouver, nous avions juste fui les balles qui filaient vers nous.

"Je te tenais ! Dans ma main ! Et la seconde d'après... Tout ce qu'il restait, c'était ton sac !" Et puis, la surprise passée a laissé place à la colère. Je lui ai donné un coup à l'épaule en fronçant les sourcils. "J'étais folle d'inquiétude ! Tu n'as même pas idée ! Où est-ce que tu étais passé ! Tu manques pas de souffle de revenir deux mois plus tard et tu as bien de la chance de venir avec du café sinon je te jure que je t'aurais fait passer par-dessus la rambarde et que j'aurais pris un chrono pour calculer ta chute jusqu'au pied des falaises, espèce d'abruti !"

Le tout dit en montrant le muret en face du bas, donnant sur l'océan et le bruit des vagues contre les falaises.

"On ne disparaît pas comme ça, c'est MAL POLI ! Tu comprends ce que je te dis ? J'ai cru que je t'avais tué !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Sauver le café. C'était si important? Ou alors je me focalisais sur la mauvaise chose alors qu'elle se penchait pour me prendre dans ses bras. - Je suis pas si facile à tuer. - Était la première chose que je lui avais dis. C'était pas faux en soit, je le prouvais encore. Elle me racontait qu'elle m'avait cherché partout et je n'osais pas la couper mais lorsqu'elle frappa mon épaule la dynamique de la conversation changea et je subissais la menace de descendre d'une traite la falaise qui chutait à nos pieds. Air offusqué, regard rivé vers l'horizon invisible, j'étouffais une fausse réflexion. Il n'y en avait jamais eu.

Mon calme en contraste à son énervement devait être pire que tout. J'avais disparu deux mois pour elle. Deux mois sans nouvelles, sans savoir, sans comprendre, à culpabiliser. J'avais eu des dizaines d'années pour me remettre de cet événement et y trouver mon compte. Je ne lui en voulais pas, je ne lui en avais jamais voulu en réalité. Elle n'était pas responsable de cet accident. - J'ai le café de la paix, tu peux rien contre moi. - Mais était-ce vraiment le temps de faire des blagues? Elle voulait savoir, elle devait savoir. - Je suis certain que t'as cherché. Tu n'as juste... pas regardé au bon moment.

Je lui lançais un sourire malicieux, mystérieux, comme si je me moquais sans me moquer. - L'association de je sais pas quelles variables en plus de nos pouvoirs m'a renvoyé dans le temps. J'étais dans le passé et sans toi pour me ramener, j'ai dû prendre le long chemin pour en venir jusqu'à maintenant. - Non, je n'entrais pas dans les détails. Non je ne lui parlais pas de Shiri, ni de l'autre Maddison et de son message. Pas encore. J'y viendrais. J'avais passé un demi siècle à attendre, ça pouvait bien attendre encore un peu.

Je décollais le petit opercule du couvercle blanc du gobelet et avalait une petite gorgée de mon moka latté - trop chaud - avant de poser mon regard sur elle. - Ce n'est pas ta faute. On savait déjà que nos pouvoirs interagissent bizarrement, c'était juste un cas de figure qu'on avait pas encore testé. Maintenant on le saura.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Mais la colère est passée aussi vite qu'elle était venue. Elle a fait place à l'inquiétude et j'ai porté le café à mes lèvres pour le refroidir. En même temps, j'avais ouvert grandes mes oreilles et ce que j'entendais me laissait sans voix. J'ai figé mes gestes pour le dévisager, curieuse, effrayée, secouée, inquiète... Tout ça à la fois. Si je n'avais pas été là pour le ramener dans son temps, c'est qu'il avait atterri très... loin dans le passé.

"Que..." Allez formuler la bonne question dans une situation pareille. "Si je n'étais pas là, que je n'étais pas née, alors... En quelle année as-tu atterri ?! Et où ! Je sais que nos pouvoirs répondent l'un à l'autre, mais tout ce qu'on a vu jusqu'ici se passait au même moment, au même endroit, juste dans une dimension parallèle... M..."

Je me suis figée en réfléchissant en même temps. Et puis, tout à coup, ça a fait son chemin.

"Logan. Mon frère ! C'est un Slider aussi. Il a la capacité d'arrêter le temps sur un faible rayon. Quelque chose a dû interférer, mais je..." Je recule la tête et je le détaille de la tête au pied avant de m'exclamer. "Mon Dieu, mais tu n'as pas pris UNE RIDE ! Comment est-ce que c'est possible ?!"

Je voyais bien que son visage avait changé, qui plus est, je n'avais jamais vraiment pu lui donner d'âge, mais à ce point ! S'il avait vieillit, ce n'était pas flagrant. Quant à Logan, il vieillissait à vue d'oeil, c'était tout le contraire.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Si Logan était lui aussi un Slider, ça faisait du sens. Je veux dire, j'avais senti à l'époque cette aura chez lui, comme chaque Slider pouvait sentir l'un des notre. Il y avait ce sentiment, ce truc qui nous faisait comprendre, mais je n'avais pas vraiment su quel était son pouvoir à lui. En fait la seule chose que je savais sans vraiment avoir eu d'explication c'était qu'il avait été capable de rester imperméable à mon pouvoir et croyez-moi, ça m'avais dérangé pendant longtemps.

Je ne figeais pas le temps, je m'en extrayais. Même si quelqu'un était capable de la même chose, il ne pouvait s'extraire de la même façon. Au final le seul capable de s'extraire avec moi, c'était moi, on l'avait prouvé. Bref, j'avais toujours pas d'explication mais j'en aurais, j'en voulais. Je voulais comprendre.

Je la vis se reculer et son geste m'avait paru si louche que je l'avais fixé, un air quelques peu perplexe sur le visage qui aurait pu se traduire par "J'ai un truc entre les dents?". - « Mon Dieu, mais tu n'as pas pris UNE RIDE ! Comment est-ce que c'est possible ?! » - Je passais ma main libre le long de ma mâchoire carrée et tendue avant de répondre dans un sourire. - C'est l'anti-ride Yu-réal, ça fait des miracles!

Je laissais passer un rire avant de boire une autre gorgée de mon latté, toujours trop chaud, avant de répondre à ses questions. - Mais Logan a pu être cette variable effectivement. Je connais pas l'essence de son pouvoir mais je sais qu'il était pas figé quand j'utilisais le mien, donc c'est cohérent. - Passé cette analyse, je revenais à la première. Celle qui allait rendre le Yu-réal indispensable à toutes les ménagères de Megalopolis. - Et du coup j'ai atterri en 2026. Bah je peux te dire qu'en Irak, à l'époque, il faisait déjà beaucoup trop chaud pour moi.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Je n'ai pas pu m'empêcher de rire à sa référence. Peu importe mon moral, je crois que je reste bon public, quoi qu'il arrive. J'ai baissé la tête en souriant, et secoué la tête, accoudée à mes genoux en serrant le café chaud entre mes mains. Le vent rafraîchissait grandement l'atmosphère.

"En 2026 ?"

J'ai froncé les sourcils et j'ai reporté mon regard sur lui. Subitement, c'étaient un million de questions qui me traversaient l'esprit et je ne savais pas par laquelle commencer. J'ai balbutié avec une tonne de points d'interrogations dans les yeux.

"En Iraq ?!"

Qu'est-ce qui était le plus fou ? Qu'il soit arrivé en 2026 ou que malgré tout, il soit arrivé au même endroit ? J'ai levé une main.

"Je ne comprends rien. Tu as voyagé dans le temps, mais pas l'espace. Pourquoi 2026 ?? De touuuuutes les années possibles, c'est celle que Yu a choisi ? Tu plaisantes ?" Et le flot de questions est arrivé. "Qui tu as vu ? Comment tu as fait ? Tu as vu quoi d'autre ?! Mais, parle enfin !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Yep. - Avais-je répondu à sa première interrogation choquée. - Yep. - Avais-je répondu à sa seconde interrogation encore plus choquée. Je m'attendais à ce genre de réaction, moi-même je les avais eu, enfin... intérieurement. J'avais atterris dans le désert, j'aurais pu les hurler que ça n'aurait gêné personne.

Enfin en réalité j'avais hurlé dans ma tête, pour ne pas réveiller les enfants, parce que je n'avais jamais atterris en Iraq. Voyez les questions qu'elle était entrain de poser. Si je lui avais dit avoir atterris en plein Baltimore, juste à côté de ce qui serait Lux Aeterna, je n'osa pas imaginer jusqu'où ses questions seraient allées. Je ne pouvais pas parler du pourquoi du comment, je ne pouvais pas le révéler. Rien ni personne ne pouvait contre-dire que je n'étais pas apparu en Iraq avant de me débrouiller pour en partir.

Honnêtement je n'en sais rien. Yu a ses raisons je suppose, je n'ai jamais compris pourquoi cette année-là et je doute qu'on puisse le savoir vraiment. Et s'il y a une raison alors j'ai dû la voir sans faire le rapprochement. - Je m'arrêtais une seconde, pensif, et reprenais. - Ou alors Yu a une époque d'ancrage qui correspond à cette année, comme un bouton reset. - Je l'avais dis en souriant, comme une blague, mais intérieurement je considérais l'hypothèse. Je n'y avais jamais pensé auparavant.

Je lâchais un rire quand ses dernières questions s’enchaînèrent, surtout la dernière. Comment parler, elle prenait tout le silence disponible? - En cinquante ans, on en voit du monde. Je peux pas te faire une liste précise. Quand je suis arrivé, enfin quelques jours après, j'ai pris conscience que je ne pouvais pas me balader librement, je devais être prudent, tu connais la chanson. - Oui, en tant que voyageuse du temps, elle savait très bien ça. Bien pour ça qu'elle était venue chez moi quand ses pouvoirs avaient des ratés. - Du coup je me suis rendu à Baltimore et j'ai trouvé refuge à Lux Aeterna... Enfin, avant que le nom ne soit officiel mais j'y suis resté un moment.

Je repensais à mon arrivé là-bas, plutôt agitée. Je me souvenais de l’aîné, du Cadet, de Rosenberg... De Skylar... - Mais... T'as conscience que je suis pas sorti de ma grotte pour ça? - Je hochais la tête vers elle, la désignant. C'était encore trop tôt pour mon retour mais j'avais fais cette entorse pour la voir, elle. - Comment est-ce que tu vas?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Est-ce que je connais la chanson ? J'ai souri en secouant la tête. C'était ironique car, oui, je connaissais bien le code des Sliders. Je faisais mon possible pour le maintenir, d'ailleurs, mais je l'avais entravé plusieurs fois récemment. Je me suis gratté la tempe en inspirant profondément et j'ai agrandi mon sourire en relevant les yeux sur lui.

"Je pense que tu dois voir juste pour le point d'ancrage. Je vais y réfléchir, si tu veux, faire quelques recherches métaphysiques, ce genre de trucs..." Pour m'occuper l'esprit. "J'imagine que tu ne me diras rien par sécurité..."

Et pourtant, je crevais d'envie de tout savoir sur Lux. J'en avais fait partie, oui, mais j'étais toute petite, je ne me souvenais pas de tout. Est-ce que j'avais envie d'y retourner, comme Sam ? Bien sûr que oui, mais je ne l'avais jamais fait. J'aurais pu modifier un détail et tout changer. Voir Sam ici avec tous mes souvenirs intacts m'a fait penser que c'était son destin à lui, et que, par conséquent, il avait aidé à bâtir mon présent. Je réfléchissais à tout ça quand il a repris et j'ai haussé un sourcil amusé.

"Je ne vois pas pourquoi tu l'aurais fait sinon pour me rassurer que tu étais toujours en vie !"

C'était sincère, qui plus est. Je ne pensais même pas à mal. J'ai haussé les épaules. C'était dans sa façon de me poser la question, comme si... Elle était véritablement intéressée. Pas juste pour prendre des nouvelles et entretenir la conversation.

"Bien... Merci. Pourquoi j'irais pas bien ? Et toi ? Quel âge ça te fait, maintenant ?" Mais mon esprit continuait à réfléchir à toutes les possibilités que Sam avait rencontrées. J'ai lâché mon café d'une main en fronçant les sourcils et j'ai balancé mon index dans l'air. "Attends, comment tu as fait pour aller d'Iraq à Baltimore ? Tu n'existais pas à cette époque ! Ca a dû te prendre des semaines !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Tu sais très bien pour... - Avais-je commencé à dire avant de me faire brutalement coupé par une autre question. Comment j'avais fait pas pour rallier Baltimore depuis l'Iraq alors que je n'existais pas? En voilà une qui était bonne, sérieusement. - Je ne peux pas tout te dire. Je te dirais ce que je peux, c'est pas comme si je venais du futur. Si je dois te raconter quelque chose, ce n'est que le récit du passé, ça n'a pas vraiment de conséquence sur la suite des événements. - Enfin, depuis un mois et demi j'avais enfin dépassé le point où je devais garder ce que je savais pour moi. C'est dur de connaitre le futur et de devoir le garder pour soit même si ça implique de laisser des personnes mourir.

Et donc pour rallier Baltimore ça m'a pris un moment, oui. Surtout qu'à l'époque, après les bombardements, il n'y avait plus aucun avion dans le ciel. - Je tournais la tête vers elle et devançait tout ses questions d'argents ou d'identités. - Tu te doutes bien qu'avec mon pouvoir, j'ai pas payé le moindre ticket de métro. Train, cargo de marchandises, un peu d'auto-stop. J'ai fais un peu de tourisme au milieu. - Je haussais les épaules. - Oui, pardon, j'ai pas acheté de cadeaux souvenirs, j'avais pas d'argent sur moi quand on était à Silopi. - Avais-je dis en souriant avant de porter le café à mes lèvres. Là, enfin une température agréable. Ma langue était sauve.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
"Ce qui se passe dans le voyage dans le temps reste dans le temps, c'est ça ?"

J'ai accepté mon sort en silence, jouant avec mon café entre mes doigts. Gardant le silence, j'ai compilé le peu d'informations que j'avais, me disant qu'on y reviendrait à un autre moment. Je commençais à fatiguer, il se faisait tard et mon cerveau n'était plus trop à la réflexion, mais plutôt au mode pilote automatique.

"En attendant, tu n'as pas répondu à ma question ! Ca te fait quel âge ?"

J'ai souri, amusée et porté le café à mes lèvres.

"Et donc ?" J'ai relevé la tête vers lui. "Pourquoi tu es... Sorti de ta grotte ? Tu aurais mieux fait d'y rester, comme tu vois... La ville s'est pas vraiment arrangée !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


J’acquiesçais d'un son étouffé en hochant la tête. C'était la règle effectivement, je l'avais apprise sur le terrain. Enfin... Je m'étais rendu compte avec le temps que bizarrement, je n'avais rien changé. J'avais simplement suivi l'histoire. C'était comme si ce que j'avais pu tenter avait déjà été écrit à l'avance.

J'ai 105 ans. - Blanc. J'aimais pas donner mon âge, ça soulevait beaucoup trop de questions. D'un autre côté elle en savait déjà beaucoup et si je venais de lui dire que j'avais vécu tout ce temps au court de l'histoire, mon âge ne serait pas une surprise. Ou peut-être le serait-il si elle calculait que depuis 2026, ça ne faisait que 50 ans. D'où venait le reste alors... - Garde ça pour toi, ça grillerait mes chances avec les petites infirmières de la maison de retraite. - Avais-je ajouté en riant.

C'est pas pour la ville que je suis sorti. Je sais ce qui s'est passé avec Abel... - D'où mon "comment est-ce que tu vas" d'un peu plus tôt. Sa réponse avait été un mensonge, elle savait que je le savais. On apprend pas au vieux singe...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
"Ouah, ça c'est de l'optimisation du vieillissement !" J'ai ri. Au moins, Sam avait de l'humour et il savait me faire rire, ce qui n'était pas aisé ces jours-là. "Ca va, les chevilles, toujours aussi gonflées, hein !"

Mais bien sûr, son humour était toujours de courte durée. Encore que, je n'ai pas perdu mon sourire. Il est juste devenu plus ironique et plus cynique. Ma voix a changé, par contre, plus basse et plus sourde, mais je n'ai pas relevé les yeux, je les ai gardés dans mon café.

"Personne ne sait ce qui s'est passé avec Abel." Cette évidence passée... "Ce qui ne répond pas non plus à ma question. Tu ne serais pas venu me voir simplement parce que ton leader s'est fait la malle."

Je me suis redressée, plus vite que pendant les quelques secondes moroses où j'ai gardé la vue basse. Les sourcils hauts, j'ai désigné son épaule.

"Hey ! Du coup, tu fais quoi maintenant ? Liberation étant finie, tu as recontacté les autres ? Tu vas aller où, maintenant ?"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Je posais mon regard sur elle, l'air sortant de mes narines comme une épaisse fumée rouge. Ou par mes oreilles, ça dépend de l'animal. Elle levait les yeux, sourcils haut, parlant de Libération, changeait de conversation comme si je n'allais rien faire et continuer à lui répondre. Elle n'était plus en service, pas interrogatoire pour elle cette nuit. - Je suis parti si longtemps pour que tu me prennes pour quelqu'un d'autre?

Je la fixais, laissais le silence passer un instant durant lequel les vagues ne furent que notre seul fond sonore avant de reprendre. - Non ça ne va pas. T'es pas si cryptique que ça pour moi. - Si je devais répondre à mes questions à sa place pour avoir une réponse honnête, je pouvais très bien le faire. - Et si, je sais pour Abel. Je suis mort, j'ai beaucoup de temps libre. - Enfin j'avais surtout beaucoup de temps à me faire voler mais ce serait pour une autre conversation.

Tu en sais suffisamment sur moi pour savoir que je ne bouge pas pour rien. Si je te demande comment est-ce que tu vas, ce n'est pas juste par politesse.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
J'ai soupiré et j'ai détourné le regard vers l'océan. Quand on y pense, la seule personne qui m'avait demandé si j'allais bien, c'était Reese. Pour lui non plus, mes réponses n'étaient pas valables, mais je n'avais aucune envie de parler d'Abel avec lui. Pas plus avec lui qu'avec Maze, par exemple. Est-ce que j'avais envie d'en parler avec Samaël ?

Non. Clairement pas.

Je me suis gratté le front avant de répondre, ayant laissé un long silence s'installer le temps de ma réflexion.

"C'est très gentil à toi d'être venu que pour ça."

Malgré tout, quoiqu'il ait lu ou entendu, je n'avais pas dit exactement ce qui s'était passé avec Abel. Donc il ne pouvait pas savoir. Estimer, avoir une idée, peut-être. Mais il n'y avait que deux personnes ce jour-là et pas de témoins.

"Mais ce n'était pas utile. Je vais bien. Vraiment. Je suis en vie - pas comme d'autres - je me remets doucement... J'encaisse quelques réflexions bien placées avec le sourire et tout va bien." Je me suis humectée les lèvres en réfléchissant et j'ai tourné les yeux vers lui. "Sam, vraiment, c'est gentil, mais je n'ai pas très envie d'en parler. Ce n'est pas vraiment mon sujet préféré ces derniers temps."

J'ai tenté un sourire que je voulais assez convaincant, puis j'ai haussé les épaules en inspirant profondément.

"Au moins, plus personne m'emmerde avec Liberation. L'aube est morte, Liberation avec elle, un nouveau groupe de super héros s'élève sur Megalopolis et avec lui les pas supers vilains de The Cure... La vie reprend son cours, mais avec d'autres protagonistes. J'ai juste... J'en sais rien, besoin de temps pour me réadapter à cette nouvelle facette de la vie, ici. Je ne suis juste pas encore parfaitement certaine de la place que je dois occuper. J'avais pris du recul avec l'Underground pour... Abel, ne plus avoir de conflits d'intérêt, qu'on ne se dispute plus pour ça. Et au lieu de ça, tout s'est écroulé. Je ne suis plus considérée comme une leader, on me regarde comme une extra-terrestre qui s'est acoquinée avec Liberation et je suis persuadée que pour certains, ils pensent que j'ai eu ce que je méritais. Au moins ! J'ai toujours le même boulot, mais même lui, on a changé mes horaires." J'ai ri doucement, rêveuse. "J'ai hâte de pouvoir à nouveau conduire ma moto, j'étais contente de la retrouver en rentrant. C'est surtout que la jeep de mon père rend l'âme, elle me coûte plus cher en réparation qu'en essence, c'est dire." Je ris d'autant plus en agitant un index dans l'air. "Cette voiture, il l'a volée au PRD, je t'ai raconté ? Un jour, le PRD lui a mis la main dessus, ainsi qu'à d'autres et Lux les a aidés à s'évader... Avec une jeep du PRD. Pour la camoufler, une Shifter l'a repeinte en jaune. Elle a traversé tout le pays sur ses quatre roues. Je n'arriverai jamais à m'en débarrasser, c'est tout ce qu'il me reste de mon père. Avec mon frère."

Est-ce que Sam voulait toujours parler d'Abel vu les chemins de pensée que ça me procurait ? J'en doutais, m'écouter parler, c'était sûrement une torture.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Elle ne voulait pas en parler, je le sentais, mais si on écoutait Maddison, elle ne voudrait parler de rien, elle préférerait s'enfoncer toute seule dans son coin plutôt que de vider son sac. Parler plus tard serait peut être trop tard. Je comprenais que ce sujet soit encore trop frais mais qu'allait-elle faire? Le laisser pourrir au fond de son esprit jusqu'à en être bouffée de l'intérieur? Je laisserais pas ça arriver. Je portais mon gobelet à mes lèvres, encore, pendant qu'elle me remerciait. J'avais pas besoin d'un merci, je n'étais jamais à la recherche d'un merci. Qu'elle m'insulte si la lui faisait du bien.

Et puis finalement, sous couvert de me prouver que ça allait, elle ouvrit la bouche... Comme quoi suffisait de pousser un peu. L'aube n'était plus, Libération n'était plus, tout ça je le savais. Abel était mort et les derniers membres étaient disséminés ci et là dans la ville. Nous étions toujours en contact, de façon sporadique cependant. Ce n'était plus comme avant. Il faudrait que je retrouve Jason, je voulais savoir comment il allait. - Si t'as besoin d'aide pour ça, la voiture je veux dire, t'as qu'à demander, hein?

L'argent avait été un problème durant ma seconde vie, surtout au début. Tant que je n'existais pas, je n'avais rien, rien de plus que Lux qui en soit était déjà bien. J'avais dû me faire de l'argent tout seul, comme jamais en somme, ouvrir un compte à mon nouveau nom... Heureusement que je n'étais pas comme assassin de bas étages, des assistés qui ne font rien eux-mêmes sinon j'aurais été bien incapable de fournir des papiers dignes de ce noms, des faux bien sûr. Et au fil du temps j'ai pu me débrouiller. D'abord comme ça, et quand l'époque fut la bonne je pu ponctionner discrètement sur les comptes de mon premier moi. Je me connaissais, je n'avais jamais eu les yeux dans les comptes aussi je savais où et combien prendre pour être tranquille.

Non et puis l'uniforme te rend pas justice en plus... - Avais-je dis dans une absolue gratuité. L'histoire de son père me tira un sourire et je me retournais sensiblement vers le parking où la jeep se tenait fièrement sur ses roues. Cette voiture était vieille, pas de doutes. Je me retournais vers Maddison. Non elle n'allait pas bien, mais elle ne se morfondait pas pour autant. C'était une battante, elle l'avait toujours été. Je ne voulais pas rabâcher et pourtant à mon âge, radoter serait naturel, non? - Tu sais... Si tu ne veux pas me parler ce n'est pas grave. Je comprend ce que tu traverses... - Pause, j'hésitais à lui parler de ça, je ne voulais pas paraître trop insistant non plus. - Je connais une psy. Je suis sûr qu'on t'a déjà dit que ce serait bien que t'en vois un mais c'est pas évident d'accepter l'idée et surtout de trouver le bon. Cette fille est fiable, et c'est une positive donc tu es tranquille de ce côté-là. Je suis persuadé qu'elle saurait t'aider.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Doucement, j'ai ri en secouant la tête.

"C'est gentil, mais c'est juste le temps que mon épaule guérisse et ensuite, je reprends ma moto. Ca fait des mois que je l'ai pas conduite, ça me manque ! Ce n'est plus qu'une question de jours."

J'ai relevé les yeux sur lui pour l'écouter, le café réchauffant la paume de mes mains. A mes yeux, personne ne pouvait comprendre. Pourtant, Samaël était un Slider, comme moi, il y avait une chanson qu'il soit le plus à même de saisir toute la complexité de ce qui s'était passé entre Abel et moi. Je veux dire, ce qui s'était vraiment passé. Je n'avais menti à personne - pas plus à Maze qu'aux autres - mais je n'avais pas tout raconté car j'estimais que ça ne regardait que moi. En revanche, ce à quoi je ne m'attendais pas...

"Un psy. Vraiment ? Et en quoi, elle m'aiderait ?"

J'ai senti la colère me monter à la gorge et je me suis redressée pour regarder l'océan, l'oeil vif.

"Et elle m'aiderait à quoi ? Abel n'a pas intéressé qui que ce soit. Reese évite soigneusement le sujet, même si je reconnais que c'est un effort déjà considérable. Maze l'assassine, autant que Liberation... Alors que pendant des années, c'était mon rôle de voter contre Liberation. Et tout à coup, je me retrouve à les défendre ! Tout ça pour une histoire de testostérone, c'est de la connerie ! J'ai pas besoin de voir un psy, j'ai besoin qu'on me fiche la paix et qu'on me laisse digérer dans mon coin."



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Et comme je m'y attendais, l'idée ne passa pas. C'était pas si compliqué pourtant... Ou alors j'étais juste plus posé. Ou trop en dehors. Je croisais les bras, expulsant un soupir agacé. J'avais peau m'y attendre, ça restait tout de même agaçant. - On en a jamais besoin. - Moi-même j'en avais pas besoin  non plus. Pourquoi faire? Parler à un inconnu? Le type ne me connait pas, qu'est-ce qu'il pourrait bien avoir à me dire. Le soucis, c'était de comprendre que ce type là, il n'a rien à dire.

On s'en fiche des autres. L'important c'est toi. Reese veut pas en parler, Maze ne t'offre pas la conversation que tu voudrais. Et tu veux t'isoler pour digérer... quoi? L'absence? Crois moi, gérer l'absence par l'absence, ça fonctionne pas. - Je soupirais encore une fois, mais cette fois comme pour relâcher quelque chose.

Si tu permets une petite interlude gérontologique, je te dirais que j'y suis passé aussi, y'a... Une trentaine d'années maintenant. - J'avais pris une voix de vieillard, mal faite la voix. - J'ai choisi de rester dans mon coin, je me suis dis que ça passerait. Bah c'est pas passé, j'ai juste pris l'habitude d'être tout seul. Sur le moment je me disais que c'était mieux de toute façon, parce que personne pouvait comprendre, et que j'allais certainement pas m'emmerder à raconter ma vie. Ça m'a pas avancé d'un pouce.

Je laissais passer un temps. Quelques secondes seulement. - Suit pas mon exemple... Je ne te propose pas la délivrance, ni qu'on dissèque ta vie et ton cerveau. Je te propose simplement un substitut. - Si les autres ne voulaient pas lui répondre, c'était leur problème, moi j'en avais rien à faire d'eux. - Le but c'est pas de te tirer les vers du nez. Tu peux lui dire ce que tu veux, jusqu'où toi tu le décides. - Je m'adossais au banc frais avec mon café entre les mains. - Expulser ce que tu veux laisser sortir plutôt que de simplement le laisser te ronger de l'intérieur.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
J'ai pas l'air comme ça, mais j'écoute ce qu'on me dit beaucoup plus qu'il n'y paraît. J'ai dévisagé Samaël alors qu'il faisait son possible pour me conseiller. Je ne sais pas vraiment si à ce moment-là, j'avais déjà eu l'idée ou non. Tout ce que je sais, c'est que je rouspétais parce que je ne voulais pas m'entendre dire que ça pourrait arranger les choses. Rien ne pourrait arranger les choses et à mes yeux, j'étais partie pour des mois à m'en remettre. Je n'avais pas envie qu'on m'approche, ni qu'on me touche, je n'avais pas envie qu'on me parle, ni qu'on me regarde comme un animal blessé. Je prenais la vie comme une farce histoire que personne s'inquiète pour moi. Une façon de pas laisser mon monde s'écrouler. Mais Samaël avait raison, j'avais besoin de parler à quelqu'un qui serait impartial, incapable de me juger.

Alors, j'ai ri en ouvrant les mains.

"Je saurais même pas par quoi commencer !" Et j'ai ri d'autant plus en haussant les sourcils. "Et tu me dis d'aller voir quelqu'un quand toi, t'es resté seul, c'est ça ?"

J'ai soupiré et me suis gratté la joue avant de grimacer.

"La version officielle, pour mon boulot, c'est que je suis partie en vacances et qu'il y a eu une prise d'otage, que je me suis retrouvée entre deux feux et que j'ai dû attendre que l'armée me libère pour rentrer à la maison. C'est parsemé d'incohérences, bien sûr, mais je dois passer une évaluation psychologique dans moins d'une semaine, qui va déterminer si oui ou non je peux garder mon poste à la police. Moyennant quoi, en attendant, je me tape les horaires de merde et des patrouilles de bouseux où il ne se passe rien. En d'autres termes ? On me colle au placard."

J'ai haussé les épaules.

"J'imagine que le psy va probablement s'imposer. Que je le veuille ou non."

Puis, j'ai reporté les yeux sur lui, le front plissé par l'inquiétude.

"Je dois réussir ce test. SI j'échoue, je vais devenir un gratte papier dépressif derrière un bureau, shootée au café et au Xanax... Ma carrière sera terminée et je n'ai aucune idée de ce que je pourrais faire d'autre de ma vie. Je n'ai pas droit à l'erreur, alors..." J'ai inspiré profondément et l'ai désigné d'un coup de menton. "Comment tu as fait, toi ?"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Oui mais moi j'ai fais une connerie, je le sais maintenant. Elle est là la différence. - Lui avais-je répondu. - Tu peux commencer par la fin, ou par ce qui te semble le plus simple, ou par n'importe quoi en fait. Tous les chemins mènent à Rome comme ont dit.. - Avais-je dis avant d'avaler une gorgée de mon café.

La version officielle était une tissu de mensonge. Je connaissais la vérité pour l'avoir vécue et si, basiquement, c'était pas tout à fait faux, les détails étaient clairement inventés. En faisant ça, les incohérences étaient inévitables et il était hors de question qu'elle perde son boulot pour ça, surtout en sachant ce qu'elle avait subit là-bas. Non, elle ne méritait pas plus. - Prendre les devants pourraient te faire paraître plus... motivée. Ça montrerait de la bonne volonté je suppose. - Je marquais une pause. - Ou alors on peaufine ton histoire pour que ça colle mieux. Mais bon, ce serait que du rafistolage.

Je voyais bien pourtant que ça lui tenait à cœur. Elle aimait son boulot, elle détestait les basses besognes qu'on lui imposait en attendant cet examen. Je pouvais tout à fait comprendre. J'avais l'avantage de ne plus être forcé à ce genre de paperasse depuis longtemps et ça ne me manquait pas du tout.
« Comment tu as fait, toi ? » - J'étouffais un rire. - Moi j'suis pas flic, J'ai pas de tests à passer. Ça aide déjà. - Éluder la question? Oui mais non, ça marcherait pas, elle était pas si naïve. - Il s'est avéré que je n'étais pas si seul. Tu le crois? - Je reprenais une gorgée tiède. C'est qu'il se refroidissait ce gobelet à force de parler.

J'avais de nouveaux amis qui m'ont tenu la jambe jusqu'à ce que je revienne... Et puis j'avais des responsabilités à tenir, ça m'a forcé à aller mieux rapidement. - Un espèce de petit machin tout rose suceur de temps qui braillait toutes les nuits. J'ai bien dit toutes. Je tournais la tête pour observer les alentours, être certain que nous étions seuls. Quatre heure du matin, dans un parc isolé de la médiane, qui pourrait bien venir? Vous seriez surpris, mais nous étions seuls et je ne voulais pas ébruiter cette information. Sécurité oblige. - J'ai un petit frère.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Quelque part, c'était un peu comme si j'avais un maître Jedi face à moi. Je veux dire, le mec avait trois fois mon âge et si on me demandait, j'aurais dit qu'on avait le même âge. Voilà qui avait le mérite de me faire sourire. Et peut-être même rougir ! Mais sa révélation m'a fait relever les yeux dans les siens et cligner des paupières. J'ai ri. Franchement. Puis, en le désignant d'un index, j'ai acquiescé en souriant.

"Tu es conscient que je ne sais rien de toi, de base, alors me dire que tu as un petit frère... Ca me fait une belle jambe. J'en ai un aussi, tu sais ?"

J'ai inspiré profondément en dressant une liste dans ma tête.

"Règle numéro de l'aîné : ne jamais dire 'petit'." Amusée, j'ai regardé Samaël avant d'achever en prenant une grosse voix de bonhomme, les joues gonflées par la fierté. "Je ne suis plus un enfant, tu sais !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Non mais, j'avais pas de frère avant. Je veux dire quand on s'est rencontré, j'en avais pas. - J'étais pas plus loquace au sujet de mon passé et en réalité je comptais pas plus lui raconter les détails trépidants de ma vie qu'elle, mais... J'avais un frère, ça méritait d'être précisé. Et puis ça restait la raison de mon retour parmi les vivants. - Et j'ai vécu l'histoire avant lui, je l'appelle petit si j'ai envie. Quoi que depuis le temps il est plus si petit... Enfin tu connais. - Il était pas plus grand que moi, c'était l'important dans toute cette histoire.

Toujours est-il que j'ai dû m'occuper de lui. Les bébés ça demande de l'energie et beaucoup de temps, ça m'a tenu occupé longtemps. - Quel doux euphémisme... Enfin pas si doux, faut le nourrir le machin. - Te trouve pas un bébé pour t'occuper, honnêtement, c'est chiant si c'est pas à toi. - Où j'en étais moi... - Moi j'ai eu la chance d'avoir ça. Si tu avais des gens coopératifs autour de toi, je t'aurais dit de voir ça avec eux mais... Bref, on a déjà évoqué ça. - Je faisais une pause. - Elle s'appelle Sun Sullivan, la psy dont je te parlais.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Mon regard s'est à nouveau perdu dans le vague alors que je finissais mon goblet de café. Ma voix s'est faite profonde et lointaine, comme si je me parlais pour moi-même, plus que je ne répondais à Sam.

"Je n'aurai plus jamais d'enfant. Alors, le problème ne se posera pas en ce qui me concerne." J'ai inspiré profondément pour changer de ton et je lui ai souri. "Et puis, j'ai eu suffisamment avec mon propre frère !"

Je connaissais Sun depuis longtemps et l'évocation de son nom m'a arraché un nouveau rire.

"Tu plaisantes ? La nana qui tient le Casino ?! Je la savais à moitié barge, mais pas psy ! Elle est plutôt populaire au boulot. Ca fait un moment qu'on l'a plus vue, mais pendant un temps, on l'appelait la terreur des services sociaux. C'est une fille sympa de ce que j'en sais." Je me suis gratté le menton. "Je sais que plusieurs membres de l'Underground sont en contact avec elle et que certains ont même des arrangements avec le Casino. Mais je savais pas qu'elle était psy... Comment tu la connais ?"

J'ai froncé les sourcils en pensant à quelque chose, revenant sur ce que disait Sam.

"Mais ça signifie donc que tu as changé le passé... Tu as créé une nouvelle dimension alternative !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Je ne relevais pas sa remarque à mi voix. J'étais sûr de vouloir l'entrainer sur cette conversation là. Je ne connaissais pas cette histoire et en réalité je ne connaissais pas "son" histoire, mais je savais par simple réflexion que ce n'était pas un sujet si aisément abordable. Et c'était pas le moment.
Je revenais à Sunny. La petite blonde était clairement connue de pas mal de monde. - Et pourtant. Elle est tout à fait qualifiée, croit-moi. On a une connaissance en commun et je sais qu'elle fait son travail avec une vrai attention.

« Tu as créé une nouvelle dimension alternative ! » - Bah... Non. J'y ai pensé. J'ai eu peur de tout changer rien qu'en étant là-bas et je me suis rendu compte que tout suivait son cours. - Je portais mon café à mes lèvres et frissonnait. - Il est trop tard pour parler science temporelle, et mon café est froid, mais je pense que je ne pouvais rien changer parce que c'était déjà fait. J'ai déjà traversé l'histoire, j'aurais remarqué les changements... Je pense que mon retour dans le passé était déjà "inclu" dans notre époque. Le passé qu'on connait tous était déjà celui où j'étais revenu en arrière. - Je grattais l'arrière de mon crâne. - Je suis pas sûr d'être clair là... - Je marquais une pause, rassemblant ce que je pouvais pour résumer. - Depuis le début, j'étais déjà là... Et non, toujours pas clair.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
J'ai plissé les yeux en l'observant. Nul doute qu'il était convaincu de ses dires, mais je ne partageais absolument pas son avis. Et pour cause ! J'étais moi-même convaincue que toutes ces dimensions, ces brèches dans le temps, c'était ma faute.

"Comment tu peux en être sûr ?"

A ses yeux, tout pouvait très bien se dérouler normalement, après tout. Mais qui sait, il suffit d'un rien. Parler à une personne insoupçonnée de quelque chose d'insignifiant... J'ai soupiré. Si je remettais la main sur ce foutu papillon, je jurais de lui écrabouiller les ailes.

"Tu n'étais pas seul, Sam. Tu as pu changer la vie de ces personnes, mais à un niveau que tu ne peux pas voir, c'est tout. S'il y a des dimensions parallèles, c'est bien la raison que le temps est quelque chose de précis et de délicat. 50 ans dans le passé et rien n'aurait changé ?" J'ai éclaté de rire. "Si seulement..." J'ai porté ma main à ma poitrine. "Je suis bien placée pour savoir que 1/ tu auras beau revenir dans le passé, ce qui doit arriver arrivera, peu importe le nombre de tours que tu feras mais que 2/ malgré tout, si tu ne changes pas ton destin, tu peux changer ton parcours. Et ce n'est pas tellement la finalité qui importe, c'est le chemin que tu prends."

J'ai secoué la tête doucement.

"Il n'y a aucun moyen de savoir avec certitude si tu as changé quelque chose ou non. Malgré toute ta volonté, tu pourras jamais être partout, avoir traversé l'histoire, ça ne se compte pas en un demi siècle, nous avons des milliers d'années d'histoire... Notre planète ne se résume pas à un agent mutagène." J'ai haussé les épaules. "Je suis désolée, mais je ne crois pas que ton retour était inclus dans ta timeline. Tu es arrivé là-bas par accident. Grâce à mon pouvoir et crois-moi quand je te dis qu'à force de l'avoir éprouvé, je connais ses limites, mais surtout ses codes."

J'ai pouffé de rire.

"Si Abel t'entendait, il te dévisserait la tête avec un discours pareil, à n'en point douter." J'ai à nouveau porté ma main à ma poitrine. "Je le sais parce qu'il a essayé de me tuer à cause de ça. Je suis bien placée pour le savoir ! Mais tu veux savoir le pire dans tout ça ?" J'ai levé l'index en me penchant vers lui, sur la confidence, avec une voix plus douce et un léger sourire. "C'est que ça ne change rien. Il restera toujours l'homme de ma vie."

Si c'est pas être maudit, ça.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Non tu comprends pas... J'étais en double. Je suis arrivé avant ma propre création, en chair et en os. Mes actions n'ont fait qu'aboutir aux conséquences que le monde connait déjà... Que j'ai essayé de changer quelque chose ou non, par erreur ou par volonté, tout n'a fais que revenir à ce que le monde avait déjà vécu durant ma première fois. Le truc c'est que... - Je faisais une pause... Fallait bien y venir. - Je ne suis pas arrivé jusque là grâce à ton pouvoir. Je n'étais pas soumis à tes limites.

Je soupirais avant de poser le gobelet sur le côté du banc. Je devais lui en parler, at fine elle était concernée, mais je devais aussi garder certaines informations secrètes, garder cachée ces choses que personne ne devait savoir ni apprendre. - Ton pouvoir n'a été qu'une part du processus. L’anomalie créée par nos pouvoirs réunis m'a renvoyé dans le passé, oui, mais pas à ma destination finale. C'est un autre Slider qui a joué ce rôle. - Une nouvelle pause. J'essayais de peser mes mots pour ne pas trop en dire et pour la première fois, mon visage transcrivait cet effort. Ce n'était pas qu'un cadavre dans un placard, cette fois l'information était trop importante, son impact trop grand. J'avais confiance en elle pour comprendre l'impact des voyages dans le temps, moi je savais que les voyages dans le temps était une fraction de ce que je protégeais désormais.

J'ai vu les victimes Maddi, j'étais présent à Los Angeles lors de la dispersion de Yu... - Je frottais mes mains en me souvenant du sang dont elles étaient maculées à l'époque. - J'ai été témoin des événements, observateur plus que jamais.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
J'ai cligné des yeux en le fixant. Je voulais bien croire qu'il croyait n'avoir rien perturbé, ni personne. Chacun son point de vue, après tout ! Encore qu'en matière de voyage dans le temps, j'étais tout de même plus calée que lui. Mais ce qu'il me disait... J'ai entrouvert les lèvres en le dévisageant, les sourcils froncés et le front plissé.

"Qu'est-ce que tu veux dire ?"

L'Iraq, Los Angeles... Baltimore. Sam s'était baladé à travers la timeline, mais il ne s'agissait pas de la même. Encore que, j'avais évolué dans ces trois endroits, à divers âges. Je me souvenais encore plutôt bien de Los Angeles, d'ailleurs. J'ai baissé les yeux alors que je réfléchissais, puis, j'ai secoué la tête.

"Qui t'a ramené si loin ? Pourquoi ! Tu ne peux pas me dire ça et t'attendre à ce que je ne pose aucune question, ou alors, il fallait te taire ! Je suis une fille curieuse, tu devrais le savoir ! Qui t'a conduit jusqu'à Lux, ça n'a pas de sens !"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Shiri. - Je regardais droit devant moi quand j'avais dis ça, avant de tourner la tête vers elle pour m'expliquer. - Lorsque nos pouvoir sont entrés en dissonance, je me suis retrouvé piégé dans un espèce de monde figé, comme une monde de marbre, coincé entre deux secondes. Et elle était là. - Je soupirais à nouveau,  m'appuyant au banc d'un bras sur le haut de son dossier. - Elle était morte apparemment mais elle était bien là.

Je marquais une légère pause puis reprenais. - Je n'ai pas compris l'objectif de tout ça mais je pense qu'elle avait vu des choses, qu'elle avait prévu certains événements. Elle m'a proposé de retourner à la source pour comprendre l'histoire et a canalisé tes pouvoirs pour me renvoyer en 2026 juste avant la dispersion. - Comment, pourquoi, je n'avais aucune réponse. C'était simplement arrivé. - Sauf que j'aurais dû revenir. - Et voilà l'anomalie. - Elle devait me faire revenir lorsque j'aurais vu ce que j'avais à voir mais ça n'est jamais arrivé. Je pense qu'être emmené par cet autre Slider a rompu la connexion avec elle.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Je suis à nouveau restée sans voix. Shiri ? J'ai gardé le silence. Ce que me disait Sam était insensé. Quoiqu'il ait vécu, c'était incroyable.

"Tu veux dire qu'être en lien avec elle a brisé ta connexion avec moi..."

Si je comprenais bien, en tout cas. J'ai baissé les yeux sans le quitter du regard, espérant que c'était bien de ça qu'on parlait.

"Quand tu es venu à moi, Shiri était déjà morte depuis plusieurs jours, ça ne fait aucun sens."

Mais qui parle de sens quand il s'agit de modifier le cours du temps et de dévier la destiné de chacun ? Me rappeler de Shiri a rendu mon regard mélancolique.

"J'ai essayé de la sauver aussi, tu sais ? J'ai fait plusieurs retours dans le temps et j'ai changé des choses, mais sa mort était comme... Ecrite. Je me souviens que lors d'une de mes tentatives pour la sauver, elle m'a dit... 'C'est mon heure.' C'était comme si elle savait, qu'elle avait toujours su." J'ai haussé les épaules. "Quand j'ai cherché à sauver mes parents, c'était pareil. Quoique je fasse... ils mourraient. Je me suis déjà demandée si... Le fait que je n'existe pas aurait pu les sauver, mais toi et moi on a visité plusieurs mondes et ils étaient toujours morts. J'imagine que pour certains, la mort est inéluctable. Shiri le savait. C'est juste que..."

J'ai baissé la tête pour les porter sur mes doigts avec lesquels je jouais.

"J'ai perdu tellement de mon, je n'ai jamais eu pour famille que mon frère, réellement et..." J'ai inspiré profondément et je me suis redressée pour le regarder avec un sourire timide. "Je commence à être fatiguée de voir les gens que j'aime tomber devant moi sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit... Je commence à croire que je suis maudite..."

J'ai pris sa main pour la serrer dans la mienne et j'ai tenté de renforcer mon sourire.

"C'est pour ça que je suis vraiment contente de savoir que tu vas bien." Et je me suis penchée vers lui pour poser ma tête contre son épaule. "Merci d'être revenu pour moi."



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Plutôt ma connexion avec elle, mais oui, par extension avec toi aussi. Tout était interconnecté de toute façon, toi, elle, moi, même Logan et va savoir qui ou quoi d'autre. - Shiri était morte à ce moment-là, je le savais, elle l'avait dit, ce qui m'avait quelque peu inquiété d'ailleurs. Je n'avais toujours pas compris comment j'avais pu lui parler alors qu'elle était déjà morte. Était-elle un esprit? Un échos dans le flux du temps? Ou alors une autre entité qui avait simplement pris son apparence pour me parler?

Maddison avait tenté de la sauver, comme elle avait tenté de sauver ses parents grâce à son pouvoir. Sans succès dans un cas comme dans l'autre, et je pouvais bien voir que ça la travaillait. - Je pense que certains points de l'histoire sont écris. Des événements, des rencontres, des morts... C'est fixe, et on doit faire avec. Peut être que quelqu'un ou quelque chose en décide, ou alors peut être que ces événements sont nécessaires à la construction de ceux qui font le temps et le visite... Autrement dit nous. - Peut être qu'en tant que voyageur du temps, notre histoire était fixée? Quasi immuable pour que nos voyages soient moins risqués? Eviter de se changer soi-même au détour du passé? Que sais-je, il n'y avait pas encore de science précise à ce sujet.

Mon regard se faisait compatissant lorsqu'elle me parlait de ses nombreuses pertes et je ne pouvais que comprendre. J'étais passé par là, souvent, au cour de ma longue existence. Je connaissais ce sentiment d'être le seul restant. Elle prenait ma main et finissais par poser sa tête sur mon épaule. - « Merci d'être revenu pour moi. » - Toujours.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Ce n'est pas comme si j'avais cessé de penser à tout ça et que Sam ravivait ma mémoire. Je n'avais pas arrêté de répéter les scènes dans ma tête. Des scènes que je pouvais changer, qui plus est, mais que j'avais refusé. En fait, j'étais venue là, justement, parce que j'étais incapable d'oublier.

Je suis restée un moment sans rien dire, à me contenter de regarder au loin en réfléchissant. En réalité, je n'étais pas sûre de quoi dire, ni par où commencer. Je ne savais pas comment clarifier mes idées, comment faire la part du réel et du faux. Ce qui était ma faute et ce qui ne l'était pas. Finalement, j'ai repris d'une voix pensive, comme si je me parlais à moi-même.

"L'Underground agit en ne songeant qu'à l'égalité des Positifs. On protège les Candidats et on finit par s'entretuer. Je ne comprends pas." Je me suis redressée, la tête toujours basse et j'ai lâché la main de Sam pour ramener une mèche de cheveux derrière mon oreille. "J'ai voué ma vie à ce but. J'ai tout fait pour apporter ma pierre à l'édifice." Machinalement, à ces paroles, j'ai porté mes doigts à ma fine croix en or autour de mon cou pour jouer avec. "D'abord l'armée, l'Underground puis la police... J'ai vraiment cru que ça marcherait. J'étais avec Reese, je l'ai poussé dans cette voie. Je pensais réellement que si l'Underground et Liberation s'alliaient, on pourrait accomplir tellement de choses. Abel est quelqu'un de bien, fort, déterminé et ambitieux. C'est un bon leader qui a de la suite dans les idées. Il n'est pas cet homme sans coeur qu'on décrit, il est juste complexe et... En colère." J'ai relevé la tête en inspirant profondément et je me suis passé le poignet sur la joue en reniflant légèrement. "J'ai tenté de le garder dans le droit chemin, de ne pas lui faire perdre de vue les véritables priorités. J'imagine que le MSS gagnera toujours. On a dépassé le stade de croisade et Abel ne lâchera rien. Ils ont fait de lui une machine de guerre et lui-même n'est pas capable de s'imaginer autrement."

Et ce n'est pas parce que j'avais réussi à percer son armure que cela avait changé quoi que ce soit à ce fait.

"Abandonner Abel - et tout ce qu'il représentait pour moi - a été la chose la plus difficile que j'ai eue à faire dans ma vie." Dans un rire sans joie, j'ai regardé Sam et j'ai secoué la tête, sous le coup de l'émotion. Si jusque là, j'avais parlé d'une voix calme et douce, le fait de réaliser ce que j'avais fait a vrillé mes cordes vocales. "Et c'est pas peu dire, considérant ce que j'ai abandonné pour lui !" J'ai ouvert la bouche sans qu'aucun son n'en sorte pendant quelques secondes. J'essayais de calmer mon rythme cardiaque. "J'ai sacrifié... Tellement de choses pour lui, Sam. je ne pouvais pas le laisser mourir ! Je n'ai juste pas pu ! C'était au-dessus de mes forces, je n'aurais pas supporté de vivre sans lui, alors je suis revenue dans le temps. Une fois, deux fois, trois fois... Jusqu'à manquer de force pour continuer. Je me suis regardée mourir un nombre incalculable de putains de fois pendant ce temps. Et j'ai échoué, Sam. Je n'ai pas réussi à tous les sauver." J'ai levé les mains, la voix tremblante. "Pourquoi est-ce que j'ai ce pouvoir ? Il ne sert strictement à rien ! Je ne peux sauver personne ! Ils sont morts. C'était Abel ou eux et j'ai fait un choix. J'ai fait ce choix en sachant que s'il l'apprenait, il chercherait à me tuer." J'ai pincé les lèvres et j'ai souri. Sans joie aucune. Et puis, j'ai haussé les épaules à l'ironie. "Et il a essayé."



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


J'étais partisan de rallier l'Underground et Liberation. Je me dis que réunir les ressources seraient une bonne idée mais aucun des deux ne sauraient s'accorder avec l'autre... - J'aurais voulu être l'intermédiaire de ces deux forces. Je connaissais Camille, Maddison même à l'époque. J'étais à Liberation sans la conviction que les autres pouvaient montrer. J'avais au final la retenue pour pouvoir jouer les médiateurs sans remettre en cause mes propres idéaux... Peut être aurais-je dû faire ça dans leur dos et préparer le terrain dans l'optique qu'un jour ça se fasse... Après des années à Lux Aeterna, à constater ce que l'entraide pouvait offrir, cette idée ne m'était jamais sortie de la tête.

Le cas d'Abel était effectivement complexe. Il était une entité particulière, un point de bascule, je l'avais rapidement compris. Je savais peu de chose à son sujet, certainement pas suffisamment, mais je savais par où il avait bien pu passer et ça me permettait de pouvoir comprendre. - Le MSS est puissant mais il créé ses propres démons. Ce n'est pas une bataille que l'on peut gagner par la force. - J'en savais quelque chose, j'étais probablement l'un des plus anciens produits du MSS encore en vie et je savais que pour vaincre un tel dragon, il faudrait jouer de patience. C'était une organisation très bien implantée.

Mais lorsqu'elle commençait à parler d'Abel, plus vivement, je sentais sa voix se briser et je tournais la tête vers elle, cherchant son regard. Je la laissais parler, tant qu'elle le souhaitait. Je n'étais pas au courant de ce qui s'était passé à Silopi après ma disparition. C'était récent dans la chronologie et j'aurais pu m'y rendre mais j'avais eu peur que ma simple présence génère de nouveaux problèmes. Des gens étaient morts? Qui? Qui était là pour qu'elle soit autant touchée? Logan? Maze? Abel? Je la fixais sans comprendre. Qui avait-elle sacrifiée?

J'attrapais ses mains pour capter son attention. - Tu n'es pas plus responsable de ce qui a pu se passer. Ton pouvoir est puissant, comme tout bon Slider qui se respecte, mais il n'est pas un joker que nous pouvons sortir lorsque ça nous chante. - Je fermais ma bouche et cherchais mes mots une seconde. - La survie du monde ne repose pas uniquement sur tes épaules. Tu dois apprendre à laisser couler. - Je lui offrais un regard compatissant et paisible. - Tu as essayé, tu as fait au mieux... - Je pointais mon doigt vers la petite croix qui pendait autour de son cou. - ... Mais tu n'es pas dieu. Tu restes humaine et à trop forcer tu souffres inutilement. - J'hésitais, ça se voyait à ma tête. Je ne voulais pas la forcer à parler de tout ça mais je devais savoir. - Qu'est-ce qui s'est passé là-bas? Après que je sois parti?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Au mot Joker, j'ai pouffé de rire en baissant la tête. En fait, un Slider, c'est pratique quand on aimerait bien que ça le soit. En dehors, ce sont juste des parias. Il n'y avait qu'à voir Abel. Ca m'aurait probablement faite rire dans d'autres circonstances. Sa question m'a forcée à rester concentrée sur autre chose. Je me suis humectée les lèvres avant de me passer une main sur le visage et j'ai froncé les sourcils pour réfléchir.

"Je t'avais parlé de ce village où on avait été attaqués avec Shiri. Donc, bah... On y est allés. Quand tu as disparu, ça a alerté l'armée. On a dû fuir, c'est pour ça qu'on ne t'a pas cherché tout de suite. On s'est fait canarder et j'ai pris une balle. Autant te dire que vu mes allergies, mon état a vite été critique. Mais Maze a fait le nécessaire et il est parti seul avec mon frère pour fouiller le village."

A nouveau, je me suis mise à jouer avec mon pendentif.

"Sauf qu'ils sont tombés sur Abel et ça a mal tourné. Il y avait Libby avec lui, je le savais. Mais Eve et une autre l'ont rejoint, visiblement." D'une voix plus grave et solennelle, j'ai ajouté : "Elles n'auraient pas dû." J'ai inspiré profondément en prenant mon temps. "Maze était sur les dents, Logan fatigué d'avoir trop usé de son pouvoir, ça a dégénéré. Eve a été blessée et Abel m'a demandé de la sauver. En revenant dans le temps." J'ai serré les dents. "Mais j'ai refusé." J'ai porté mon café tiède à mes lèvres. Même si je regardais l'horizon, le visage d'Abel s'est imposé devant moi, lui, portant sa soeur inerte dans ses bras. Un frisson m'a parcouru l'échine. "Eve était déjà morte avant qu'il n'arrive à moi. J'ai sacrifié deux membres de l'Underground pour qu'il reste en vie."

J'ai tourné la tête vers Sam, le visage fermé et sévère.

"Posséder un Joker dans sa manche a un prix."



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


Après ma disparition tout semblait avoir capoté. L'armée, puis le village, puis l'horreur d'un espoir qui s'effaçait. Si seulement j'avais été présent. Si seulement... J'avais pris le temps de revenir, d'y aller, de les retrouver et de m'interposer. Peut être que les relations entre eux, nous, seraient pires mais au moins personne ne serait mort. Eve. Au fur et à mesure que Maddi me racontait, moi je baissais la tête, fixant mon propre gobelet presque vide.

Ma comparaison à un joker n'avait jamais été aussi ridicule, et Abel n'avait jamais été aussi hypocrite. Je n'étais pas dupe, je pouvais sans mal imaginer qu'il aurait retourné sa veste pour sauver sa sœur, mais vu de loin, avec le discours qu'il m'avait tenu un jour, j'étais en droit de rigoler. Cela dit, la mort d'Eve restait tragique et je ne pouvais pas en vouloir à Maddison d'avoir refusé. Elle était seule à réellement savoir ce qui aurait pu arriver. Ou ne pas arriver. Je prenais sa main, la volant à son pendentif. - Tu as fait un choix. Un choix impossible. Tu es seule à savoir ce qu'il implique... - Je marquais une pause. - J'ai confiance en ton jugement. Je suppose que de deux maux, mieux vaux choisir celui qui n'implique pas le tissus même de la réalité.

Je n'osais pas imaginer la scène, je n'osais pas imaginer sa place dans tout ça. Etre au milieu d'un merdier sans nom impliquant ses plus proches amis... Et plus. Devoir faire un choix entre eux, entre tout ça. C'était une place que je ne lui enviais pas mais j'aurais aimé pouvoir l'en décharger. Je ne pouvais pas figer sa culpabilité malheureusement. - J'espère au moins que tout ça prendre un sens un jour. - Mais je comprenais mieux pourquoi Abel avait voulu la tuer, pourquoi il voudrait, pourquoi il s'y consacrerait. Dans sa tête c'était comme si elle l'avait tué elle-même. Le deuil nous faisait penser beaucoup trop, trop loin, trop bas.  - Tu sais qu'au moindre.. soucis, je rapplique, hein? J'ai besoin de trois secondes, trois et demi le temps de prendre le café en route. - Techniquement j'étais incapable d'être en retard de toute façon, alors je serais pile à l'heure à l'appel.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
S'il y avait bien une personne de laquelle je ne m'attendais pas à ce genre de discours, c'était bien Sam. Qu'on l'admette ou non, on ne se connaissait pas beaucoup, on s'était croisé plusieurs fois, oui, mais étions-nous amis ? A en juger par cette soirée, oui, mais après tout... Qu'il prenne ma main à nouveau m'a fait bizarre. J'attendais toujours ce geste de la part de Maze, ou de Reese. Ce dernier avait déjà essuyé les premières vagues de colère à mon retour, mais je n'avais pas réussi à tout lui dire. Comme Abel, Reese n'était pas vraiment un pro-Slider. Maze non plus... Au final, il ne me restait véritablement que Sam pour parler de ces choses-là. Alors, je lui ai souri en serrant un peu plus sa main dans la mienne. J'ai acquiescé et j'ai même failli rire. Un rire que la fatigue a retenu dans ma gorge, mais qui s'est au moins exprimé sur mes lèvres.

"Merci. Je n'oublierai pas."

Sans lâcher sa main, j'ai reporté mon regard sur l'océan et j'ai inspiré plus profondément. Je me sentais plus confiante. Que quelqu'un soit enfin de mon côté et ne se retienne pas de me juger à cause de mon pouvoir, ça m'a aidée à me sentir mieux. J'ai redressé le torse.

"C'est la troisième fois que je recommence ma vie d'une certaine manière. J'ai envie de faire quelque chose de bien, mais pas cachée, ni déguisée. J'aimerais aller au FBI. Ca doit être bien payé... Mieux qu'une fliquette de rue, en tout cas !" J'ai ri doucement avant de tourner à nouveau la tête vers lui. "Et toi ? Tu vas faire quoi, maintenant ? J'ignore où est Abel. Je sais que Libby l'a convaincu de rentrer à Megalopolis, mais je ne sais pas s'il l'a vraiment fait ou non. Tu vas retrouver les autres ou pas ?"



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


En terme de changement de vie, crois moi, je m'y connais et je pense que tu devrais tenter le coup. - J'avais vécu de nombreuses vies, certaines factices, d'autres réelles. J'avais été beaucoup de choses et beaucoup de monde, jusqu'à parfois en oublier qui je pouvais  bien être... si tant est que je le savais déjà. Maintenant oui, maintenant je savais. - Le FBI c'est autre chose mais je pense que tu t'y retrouverais bien. - Non effectivement ils ne se connaissaient pas personnellement, pas depuis si longtemps, mais j'avais toujours eu cette faculté de "voir" les gens, soit naturellement, soit grâce aux entraînements du MSS, ça par contre je n'en savais rien. Je préférais que ça vienne de moi je suppose.

Peut être... Je ne peux pas encore revenir complètement dans le monde. Je pourrais, mais la mort a ses avantages et ça me donne la tranquillité dont j'ai besoin avec Kenneth. - Mon frère avait ses soucis. Des années que je travaillais sur ça, sur lui, sur sa condition et les progrès étaient encore fragiles. Je ne perdais pas espoir mais je savais la tâche compliquée. - Mais peut être que j'essaierais de retrouver les autres, du moins certains, pour prendre la température. Voir... si je peux faire quelque chose. - Reformer le groupe? - Je doute qu'on puisse reformer Libération en l'état, chacun a pris un chemin différent et le miens... a été assez long pour me changer. Je sais pas si je parviendrais à m'y retrouver, pas alors que eux... s'enfoncent.

Au final c'était ça: pendant que j'avais revécu une vie entière à sortir de cette tourmente vicieuse de violence et de meurtre, à apprendre à vivre autrement, eux s'enfonçaient dans le sang et la rage. J'étais passé par là aussi, je connaissais leurs sentiments mais je m'en étais finalement libéré. J'étais plus vieux qu'eux, ne l'oublions pas, et quand même ça avait prit du temps pour que j'y parvienne. Du temps et des gens. Dans ce conflit je serais positionné comme gardien de Maddison, protecteur si Abel devait parvenir à l'atteindre d'une façon ou d'une autre. Vengeur s'il réussissait son entreprise. Il était trop tôt pour une quelconque médiation et je connaissais le pouvoir que le temps avait sur les âmes. - Mais mon temps hors du monde est terminé. Je n'ai plus besoin de me cacher.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Maddison DeLuca
avatar
Je l'ai dévisagé longuement en fait. J'ai scruté la moindre nouvelle ride sur son visage, la couleur de ses cheveux, j'ai même essayé d'écouter son coeur battre de là où j'étais. Il respirait cette sorte d'influence, ce côté sûr de lui, ce calme rassurant. Pour la première fois depuis des mois, je me suis sentie apaisée.

"Tu as changé." Pas pour ce que je le connaissais d'avant, cela dit... "En bien." J'ai souri un peu plus. "Je suis contente que tu sois de retour, alors."

J'ai inspiré profondément et j'ai plongé mon regard dans l'océan. Je n'étais pas heureuse, non, je n'allais pas non plus mieux, je n'avais pas magiquement guéri ! Mais Sam m'avait donné un peu de force pour réussir à avancer. Comme s'il m'avait donné une réponse à une question sur laquelle je butais depuis des mois. Je ne supportais pas d'avoir sa mort sur la conscience en plus de celle d'Eve. En soi, j'avais fait 50% du chemin jusqu'à mon regain d'espoir en l'avenir.

"J'ai sommeil !"

C'est bien la première fois depuis longtemps...



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Samaël
avatar
Silent sparrow.
Ft. Maddison DeLuca


« Tu as changé. En bien. Je suis contente que tu sois de retour, alors. » - A mon tour de sourire, un poil gêné, mais pas réellement. On a tous ce soucis de gestion des compliments, quoi que je ne savais pas si ça en était réellement un. Après tout le bien est subjectif. Le seul qui demeurait important était le sens que moi je lui donnais et jusqu'à présent je ne regrettais rien. Rien ou presque. J'avais vécu pour ainsi dire isolé depuis des années, peut être était-ce dû à ça? Peut être à Lux? Peut être les deux. Peut être mes vieilles habitudes me reviendraient lorsque je retournerais dans le monde ou peut être pas. Peut être que ce moi-ci c'était le moi définitif? Le moi de maintenant. Qui pouvait bien savoir ça... Ma mère l'aurait su. Ma mère devait le savoir avant de mourir. Elle avait dû le voir.

« J'ai sommeil ! » - Je t'ennui à ce point? - Avais-je dis en riant. Une pique, rapidement reprise. - Mais c'est vrai qu'il est tard, tu devrais rentrer dormir.  - Je saisissais le gobelet de Maddison, qu'elle avait vidé, et me levais. - Et moi... bah je vais regagner ma grotte. - Je n'étais plus obligé de me cacher, mais je ne pouvais pas aussi simplement réaménager... Ou si? Après tout, aux yeux du monde, j'avais disparu quoi? Un mois? Deux? C'était rien. Pour moi c'était bien différent. Kenneth déciderait mais je connaissais ses goûts. Il s'y ferait sans mal.

Je raccompagnais Maddi jusqu'à sa vieille voiture. - Je te dis bonne nuit. Sois sage. Et va voir Sunny, je suis sur que tu y trouveras ton compte. - C'était plus une supplique qu'un conseil cette fois. J'étais persuadé que ça irait mieux ensuite. Si elle ne voulait pas le faire pour elle, qu'elle le fasse pour moi au début... Elle le ferait pour elle ensuite. Je la laissais partir et regarder ses feux disparaitre dans la pénombre avant de m'évaporer à mon tour. J'avais un frère à retrouver.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] [Sam/Maddie] Silent Sparrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-