2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION - Samaël/Tibor] Live Like Legends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS


Sam,

J'ai besoin de ton aide. Tu disais vouloir retrouver certains anciens de Liberation. Je n'ai malheureusement pas le temps de m'en occuper, mais je te dirige vers quelqu'un qui pourra te renseigner. Tu le trouveras sur la jetée de Long Island City, je te joins le point de rendez-vous à mon message. Je voudrais que tu l'aides à retrouver quelqu'un. Il t'expliquera tout sur place. J'ai confiance en toi, tu sauras quoi faire.

Il fait nuit quand Bogdan et Libby attendent le contact de Zaan sur la jetée. L'endroit est bien calme, trop, compte tenu des choses qui se passent par ici avec Itembe. Mais la rencontre ne devrait pas durer trop longtemps.



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Des années que j'attendais de pouvoir remettre les pieds dans le monde. Même si je ne regrettais pas le temps passé avec Kenneth, aussi difficile puisse-t-il être parfois, l'isolement n'était pas quelque chose que j'appréciais réellement, pas aussi longtemps du moins. J'avais contacté Zaan dans l'idée de retrouver les membres de Libération. Ça faisait quelques mois désormais que le groupe s'était séparé. Deux vies et j'étais toujours mue par le besoin de détruire ceux qui m'avaient détruit. Si mes méthodes avaient évoluées, je devais bien commencer quelque part et retrouver mes anciens camarades étaient l'une des premières options.

Fautes de réponses à m'offrir, il me demandait de rejoindre l'un de ses contacts. Quelqu'un qui pourrait m'aider, et quelqu'un que je pourrais aider aussi. J'avais laissé Kenneth chez nous, à l'abri. Rencontrer quelqu'un ne nécessitait pas sa présence et surtout c'était plus sûr. J'arrivais donc sur place à l'heure prévue, mes vieux réflexes revenant à la charge, et visualisais les deux silhouettes de loin, depuis l'ombre. Des silhouettes familières mais si l'une ne me tirait qu'un sourire, l'autre me surprenais.

Je me rapprochais d'eux et ne me révélais qu'à l'aide de mots. Pas d'usage de pouvoir ici, j'étais juste doué. - Alors ça si je m'attendais! - J'avais parlé en russe car je connaissais la rousse. Les commentaires en russe dans le saloon? C'était jamais bon signe pour personne. Un regard pour le menteur cependant: on aime tout ses enfants de la même façon, non? - Bonsoir vous deux. Alors, on se balade?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
JUILLET 2076

Accoudés à la rambarde, on attendait le contact de Zaan. Je n'ai jamais été vraiment pour le suivre, mais j'imagine que c'est encore ce que j'ai de mieux à faire. Et puis, s'il s'agissait d'un échange de bons procédés, alors nous avions tout à y gagner. Une cigarette entre les doigts, je me penche légèrement pour voir l'Hudson River couler sous la promenade. Fut un temps, le niveau était beaucoup plus bas.

"Tu fais toujours tout ça pour ton frère ?"

Libby hoche la tête, pensive alors qu'elle observe la skyline de Manhattan de l'autre côté du fleuve.

"C'est cool..."
"Zaan t'a dit qui il envoyait ?"

Je secoue la tête en tirant sur ma cigarette.

"Quelqu'un qui cherchait à retrouver des membres de Liberation." Je frissonne à l'idée. "Ca ne peut pas être Abel."
"Jason a repris sa petite vie de monastère."
"Je le connais pas."
"Annie redouble d'efforts dans ses études."
"Je l'ai à peine connue."
"Garin roucoule."

Je ris en relevant la tête.

"Gen, je l'ignore."
"Marlene et Samaël se planquent. Ca ne peut qu'être l'un des deux, sauf que Marlene est restée avec Abel et n'a pas vraiment connu Zaan."
"Et si ça n'est aucun des deux ?"
"Alors on est dans la pizdec et il repartira d'où il vient."

Comme réponse, j'entends une interjection en russe dans notre dos. Je me redresse et nous nous retournons pour voir... Samaël. Je hausse les sourcils de surprise alors que les lèvres de Libby se muent en un immense sourire.

"Sam !"

J'avais des doutes sur son appartenance à Liberation et celle-ci est enfin confirmée, ce qui m'arrache un sourire.

"Où étais-tu, je t'ai cherché partout !"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Un sourire éclairait mon visage, un visage qui depuis le temps avait pourtant oublié comment faire. J'étais content de la revoir. Lui aussi. En fait c'était comme renouer avec le passé, d'une façon un peu différente. Je ne connaissais pas vraiment Bogdan en soit mais lui comme elle faisaient remonter certains souvenirs. Vous connaissez les vieux, toujours nostalgiques de quelque chose. - Ha! Je t'aurais félicité gracieusement si tu avais réussi à me trouver! - Voyage dans le temps, piégé dans le passé, fausses identités datant de soixante ans auparavant... Oui, je lui aurais payé un verre. Ou même toute une bouteille.

J'étais dans mon coin, à m'occuper de mes affaires. Je vais pas tarder à reprendre mon appartement, ce sera plus simple pour me retrouver. - Faut dire que mon appartement en haut de l'immeuble devait être dans un sale état depuis les mois où je n'y avais pas foutu les pieds. Il aurait bien besoin d'un bon ménage avant d'y ré-emménager. Même si j'appréciais notre domicile actuel, cet appart était bien mieux d'un point de vue pratique et stratégique. Kenneth l'aimerait.

Devais-je leur raconter ce qui m'était arrivé? Non. Pourquoi faire? Ou peut être un jour si l'occasion le demandait. C'était trop compliqué pour balancer ça comme ça. Je croisais les bras en les jaugeant. - Alors, Zaan vous envoie? Il ne m'a pas dit de quoi il en retournait vraiment. Toujours pris par le temps celui-là. - Oui, le respect était mort quand je lui avais changé ses couches pour la première fois.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
Je préfère me taire. Je suis tellement fatigué que la moindre vérité me vrillerait les tympans. Aussi, je laisse Libby entretenir la conversation.

"Zaan nous a dit que tu cherchais des anciens de Liberation. Enfin, il l'a dit à Bogdan, qui me l'a dit à moi puisque j'étais à côté."

Je lève une main comme pour signifier que le Bogdan en question, c'est moi. Il a beau le savoir, je ne voudrais pas qu'il croit que je le snobe. Libby retrouve une mine plus grave. Elle ne porte plus aucune trace visible de son passage en Arabie, mais je sais qu'elle boite encore un peu. Probablement le genre de blessure qu'elle portera toute sa vie, comme sa cicatrice dans le poignet, celle qu'on partage tous ou presque.

"Sam, il ne reste plus rien de Liberation. Je t'ai cherché quand on est rentrés du Moyen-Orient mais tu avais disparu. Marlene et Abel sont je ne sais où, Gen a déserté..."

A son nom, elle me regarde et je secoue la tête.

"Je n'ai plus de nouvelles depuis des semaines. Elle devait rejoindre l'Underground, mais je ne sais pas s'ils ont accepté, finalement ou non."

Gen a finalement refusé de se joindre à nous, donc ce n'est qu'une moitié de mensonge. Libby reprend en refaisant face à Sam.

"Jason et Annie ont repris leur vie, quant à Eve et Levi..." Elle baisse les yeux et bizarrement, je l'imite. Pour masquer la gêne, je fourre les mains dans mes poches et me retourne vers l'Hudson. A mes côtés, j'entends la voix de Libby qui se durcit... Et s'enflamme. "Sam, avec Abel, on tenait une piste sérieuse sur un complot au sein du MSS, mais l'Underground nous est tombé dessus, ils ont tout foutu en l'air !"


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Je lançais un léger sourire entendu à Bogdan lorsqu'il levait la main. Bien sûr que je me souvenais de lui. Paul, Le Sanctuaire, les égouts et les expériences. La mort du scientifique. J'en avais fini de lui en vouloir pour ça, c'était loin derrière. Il y a bien longtemps.

Libby en venait à parler de Liberation et je croisais les bras à l'entente de sa voie plus grave. Liberation était fini, ça je le savais, mais ses anciens membres n'étaient pas beaucoup mieux lotis. Certains étaient morts, certains avaient tourné la page. D'autres continuaient le combat d'une différente manière, comme nous, apparemment.

Elle me faisait un topo pour chacun et à l'évocation de Gen le regard vers Bogdan me faisait tourner la tête. L'Underground? L'Underground ne semblait pas plus fameux que nous dans cette histoire. Combien d'erreurs avaient été commises? Combien étaient irrattrapables? Lorsque Libby évoquait Eve et Levis et baissais la tête je complétais sa phrase. - Je suis au courant, on m'a raconté. - On c'était Maddison mais je ne donnerais jamais son nom. On, c'était suffisant et Libby me connaissait assez pour savoir que je savais certaines choses et que je gardais toujours l'origine de ces informations pour moi.

Mais cette histoire avec le MSS, Maddi ne m'en avait pas parlé. Je fronçais les sourcils, mes bras toujours croisés. - Et c'est toujours utilisable? - La question était claire: la faille était-elle toujours praticable? L'implication de l'Underground n'était pas utile à la conversation en soit. C'était fait, on devrait faire avec les conséquences. - J'étais sur place avant que tout ne parte en vrille. J'ai disparu là-bas. - Phrase bancale? Oui, c'était volontaire. - Donc une petite mise à jour serait pas de refus.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
Sam attire autant l'attention de Libby que la mienne. Elle me regarde alors que je fronce les sourcils et me tourne vers Sam pour me rapprocher de lui.

"Comment ça on t'a raconté ? Qui t'a raconté quoi ?"

Ma version venait de Maze, une source fiable à mon sens. Si ce n'était Liberation qui l'avait mis au jus, alors qui ? Les nouvelles révélations de Sam nous ont fait écarquiller les yeux et je crois que Libby a même fait un pas en arrière. Que faisait-il là-bas sans qu'elle soit au courant ? Est-ce que Abel avait plus de jeu qu'on ne le pensait, ou bien Sam différents contacts ? Zaan n'était pas au courant de tout et jamais il n'a mentionné Sam. C'est pourtant lui qui nous a mis en contact. Me revoilà méfiant.

"Je pense que ta mise à jour me semble plus importante que la mienne. La dernière fois que je t'ai vu, c'est quand Abel est parti. Eve, Levi et Marlene nous ont retrouvés là-bas et à aucun moment tu ne les avais suivis."

En fait, je commence à comprendre. Si je relis tous les points que Maze m'a donné, je sais ce qui s'est passé, mais de toi à moi, je doute très fortement que Libby aurait bien pris la nouvelle. Je me contente de fixer Samaël avec l'impression de trahir Libby en un sens. ce que je comprends surtout, c'est que Sam a un lien avec l'Underground insoupçonné, mais plus encore, avec Maddison. A croire qu'elle était liée à Liberation de toute part.

"Qu'est-ce que tu faisais là-bas ?!"

Encore une fois, je ne peux rien dire sans prendre le risque de redécorer la promenade.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Mon regard se posait sur Bogdan lorsqu’il faisait un pas en avant. - On m'a raconté ce qui s'est passé, qui était là, qui n'est pas rentré et surtout qui a fait quoi. - Autrement dit, si eux savaient, je venais de leur dire que je savais ce que Maze avait fait, que j'étais déjà au courant des pertes et des conséquences. Je n'en savais pas énormément plus cela dit, je n'avais pas voulu brusquer Maddison pour obtenir plus de détails. C'était pas le moment.

Lorsque Libby prenait la parole, mon regard se posait sur elle ensuite et j'avais la nette impression d'être assaillit de toutes parts. - Exact, je ne les ai pas suivis. J'avais d'autres contacts, d'autres choses à faire. - Ce que j'y faisais me regardait. Bogdan était de l'Underground, Libby de Liberation. Je savais que lui aussi, à l'époque, en était. Les retrouver ensemble posait la question du pourquoi et du comment et si Libby était désormais libre de ses mouvements, la présence de Bogdan était étrange. Avaient-ils finalement réussi à fonder une alliance? Ou alors était-ce une toute autre histoire?

Tu ne m'as pas vu sur place parce que j'ai été pris ailleurs. Un concours de circonstances et un mauvais mélange de pouvoirs qui m'ont catapulté dans le passé. - Je me penchais légèrement en avant. - Tu te doutes bien qu'autrement, j'aurais été présent. - Ce qui aurait d'ailleurs peut être changé l'issue de toute cette merde. Je me redressais et concluais. - Tu n'aurais pas pu me retrouver, mais c'est sympa d'avoir essayé. - Au moins c'était dit, avec un sourire. Je ne voulais pas entrer dans les détails, je ne le pouvais pas de toute façon. Il y avait dans mon poignet la preuve d'une mission bien plus importante et plus grande. Une mission que je devais défendre.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
Le détachement de Sam et son côté petits secrets a mis les nerfs de Libby à cran. Ce que je peux comprendre, mais je ne suis plus de Liberation, aussi, ça ne me regarde pas. Le fait qu'il ait suivi des infos de l'Underground et pas de Liberation me pousse à questionner sa loyauté, en réalité. Je pense que c'est ce que Libby ressent. Je me souviens, quand on a recruté Garin, un jour il m'a demandé ce que représentait Liberation pour moi. Je lui ai dit que pour Abel, c'était son château dont Eve était la princesse. Pour Gen et Libby, c'était leur famille. Je lui ai alors demandé ce que ça représentait pour lui et il m'a répondu 'Ce n'est qu'un Saloon.' Je n'ai jamais répondu à sa question parce que je n'en ai jamais eu la réponse. J'imagine que la mort d'Eve me donne un indice sur l'importance véritable du groupe d'Abel dans ma vie. C'est dur pour moi de me déculpabiliser de mon choix parce que... L'Underground, c'est aussi ma famille.

Sauf que Sam parle de failles temporelles et tout, et c'est tout ce qu'il manquait à Libby pour calculer 1 + 1. Il lui a fallu quelques secondes de compilation nerveuse pour comprendre, mais j'imagine qu'elle n'a pas rencontré beaucoup d'autres Sliders ces derniers temps... Je la vois faire un pas vers Sam avec sûrement dans l'idée de s'énerver et je préfère la retenir d'un bras en la ramenant en arrière.

"Je vais buter cette garce !"

Je l'ai retenue contre moi avant de regarder Sam.

"Plus tard." Libby se débarrasse rageusement de mon bras et j'essaye - autant que faire se peut - de garder la tête froide. "Zaan m'a dit que tu pourrais m'aider à retrouver quelqu'un."

Sauf que voilà... M'allier à un Slider, ça m'enchante vraiment très moyen. Surtout un Slider qui semble n'avoir aucune allégeance propre et bouffe à tous les rateliers. Le mettre dans la confidence me fait douter.

"Si c'est Zaan qui t'envoie, c'est que je peux avoir confiance en toi et c'est le cas."

Absolument pas. En fait, c'est l'inverse total. Je n'ai aucune confiance en lui pour le coup. J'ai jamais été très fan des Sliders, Libby non plus, quant à Abel, il en faisait des réactions allergiques. Bizarre qu'il se soit entiché de l'une d'eux.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


La réaction de Libby était sans appel et je la fixais lorsque Bogdan la retenait par le bras. Pas besoin d'être télépathe pour savoir quels 1 elle avait additionné. - Elle n'est pas responsable de ce qui m'est arrivé. - Elle avait peut être fait d'autres erreurs, d'autres décisions que tous n'approuvaient pas mais en ce qui concernait mon cas ce n'était qu'un accident, malheureux mais imprévisible et involontaire.

Mon attention se reportait sur le menteur qui gardait lui son calme et nous remettais sur le droit chemin de la raison de notre présence. - C'est ce qu'il m'a dit aussi. - Ça faisait longtemps que je n'avais eu la sensation d'être indésiré et indésirable. Non pas que ça me pose un problème en soit, c'était juste... autant inconfortable qu'improductif.

J’acquiesçais à la confession de Bogdan et confirmait. - Tu peux. - Je ne choisissais pas de camp, jamais. Du temps de Liberation j'étais pour ainsi dire le seul à garder l'esprit ouvert à toutes les options, même celles qui provenaient d'ailleurs. Le privilège de l'âge peut être. Je ne suivais pas mes propres intérêts, plus maintenant. Peut être était-ce cette image que je devais montrer? Ou redorer? - Alors quelle est l'histoire?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
"Pas responsable ?!" Je serre les dents en la retenant à nouveau par les épaules. Libby est secouée d'un rire qui n'engage rien de bon. "Tout ça, c'est de sa faute ! Levi, Eve ! J'arrive pas à croire qu'elle t'ait eu aussi ! Elle t'a fait du rentre dedans aussi, je parie ! Avoir Abel, ça lui suffisait pas ? Elle a tout détruit !"

Ce n'est pas parce que je suis d'accord que je laisse Libby faire.

"Arrête, ça ne sert à rien."
"N'essaye même pas de la défendre ! Et toi !" Elle désigne Sam d'un index inquisiteur. "Si on pouvait te faire confiance, ça se saurait ! Si l'Underground te plaît tant, t'as qu'à y rester !"
"Je crois que ce que Libby essaye de dire, c'est que... C'est difficile de savoir de quel côté tu es. Mais !" J'interromps Libby, comme Sam au cas où, d'une main levée. "Ce n'est pas le sujet. Il voulait savoir ce qu'étaient devenus les autres, il le sait. Tu voulais savoir où il était, tu le sais. En ce qui me concerne, j'aimerais éviter de remuer le couteau dans la plaie une fois de plus."

Faire preuve d'autant de diplomatie et de mise à l'écart me coûte. Et je ne sais pas si Libby comprend où je veux en venir, mais au moins, elle abdique. Pour le moment. Je fais appel à son calme et la lâche doucement avant de lui montrer Sam de mes mains, les sourcils hauts, l'intimant de répondre à ma place. Le peu de vérité que j'ai dites et je sens déjà le sang contre mes tempes. Ce soir, je suis fatigué, ça se sent. Elle soupire et croise les bras.

"Bogdan est à la recherche d'un couple de vieux amis depuis des mois et Zaan nous aide à les débusquer. Il pense les avoir trouvés quelque part en Inde et il a envoyé des messages comme des bouteilles à la mer. Personne n'a répondu."
"Dis-lui pour hier."
"J'y viens, deux secondes. Jusqu'à hier. L'un d'eux a réussi à contacter Bogdan, laissant entendre qu'ils étaient en difficulté. Alors Zaan a payé trois billets pour les rejoindre."
"Et les ramener à Megalopolis."
"Ca, c'est dans le meilleur des scénarios. Vous partez demain matin."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Libby ouvrait les vannes et je restais de marbre. Hors de question de donner plus d'eau à son moulin, qu'elle ait raison ou non. J'aurais pu lui donner les détails de l'accident, j'aurais pu lui expliquer l'autre facette de cette histoire, tenter de la défendre ou pas, mais quel en aurait été l’intérêt? Libby était trop en colère pour être raisonnée ou même apaisée pour l'instant. Je pouvais comprendre, les événements étaient encore récents.

Son laïus sur la confiance me revenait en pleine face, comme lorsqu'Abel avait quitté Libération et mit les rennes du groupe entre les mains d'Eve. Je soupirais en l'entendant dire. Ma bouche s'entrouvrait pour répondre mais l'intervention de Bogdan coupait court à la conversation, un rappel à l'ordre nécessaire que j'utilisais pour la fermer. Je justifierais mon allégeance plus tard, peut être que Bogdan serait plus posé pour en discuter, si discussion il y avait.

Je pouvais voir que quelque chose n'allait pas chez Bogdan, une fatigue soudaine qui ne faisait pas de sens à mes yeux. Libby prenait ainsi la parole et je l'écoutais. Un couple à retrouver, l'Inde, des difficultés, je croisais les bras. - L'Inde... Des années que j'y suis pas retourné. - Très précisément 95 ans. Mon premier contrat s'était déroulé en Inde, j'avais tout juste onze ans. Je n'y étais jamais retourné depuis.

Zaan devait m'envoyer vers quelqu'un qui saurait m'aider à retrouver les autres libérateurs, sans le savoir il m'avait conduit à Libby. Si cet angle restait compliqué, au moins, je l'avais retrouvé elle. A moi de tenir mes engagements. Un détail cependant dans l'énoncé de la rousse me titillait. - Et qui est le troisième compagnon?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
"Tu verras."

Libby s'est fermée comme une huitre et ça me fait soupirer. Si ces derniers jours j'ai eu l'occasion de la voir sourire et rire, ça n'était que des moments assez rares, finalement. Mais elle n'a jamais été quelqu'un de très enthousiaste en général. Elle tend à Sam un papier plié en deux avec toutes les informations du rendez-vous et fait quelques pas en arrière.

"Et sois à l'heure."

Elle se retourne sans demander son reste et remonte la promenade de Long Island. Je soupire en me passant une main sur la nuque. Je vais pas te mentir, Sam est peut-être pas mon meilleur ami de choix, mais s'il est un contact de Zaan, j'imagine que je dois baisser un minimum ma garde. Même si Zaan n'est pas non plus mon meilleur ami de choix.

"Merci de venir. C'est chouette de compter sur un Slider pour nous aider."

Euh... Alors, ce serait que de moi, ce serait non, en fait. Mais j'ai pas des masses le choix pour le coup. Enfin, techniquement, je l'ai, mais admettons que je me dise qu'après tout, de ce que je sais, ce gars-là, son pouvoir, c'est pas de revenir dans le temps tout le temps. Juste, il le fige. C'est un avantage ! On peut pas vraiment dire qu'il joue à Dieu, pas vrai ? D'un geste un peu vague, je montre Libby.

"Désolé, pour... C'est une chic fille en vrai."

Si moi j'ai eu une année de merde, je dois dire que Libby a son lot aussi. En réalité, c'est aussi pour elle que je suis parti. Je veux dire... Mon frère, Six, Tibor, tout ça, oui, c'était une bonne excuse et tout ce que j'ai dit à Maze, c'était sincère. Mais le fait d'être enfin aux côtés de quelqu'un qui a vécu la même chose que moi, ça change un peu. J'ai l'impression de pas avoir besoin de mentir qui plus est. Gen, c'était une chose et j'espère qu'elle va bien. Mais au final, on finit toujours par retourner auprès des siens. D'une manière ou d'une autre. J'espère simplement que Maze ne m'en veut pas trop non plus. Après tout, c'est pas comme si j'étais parti sans rien dire, cette fois. Et puis, je lui ai dit où j'étais. S'il a besoin de moi, il sait où me trouver.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


J'étouffais un rire lorsqu'elle s'éloignait en me disant d'être ponctuel. Je n'étais jamais en retard, jamais. C'était impossible pour moi, ou alors c'est que je le voulais bien. Enfin peu importe je la regardais s'éloigner et revenait à Bogdan qui passait une main sur sa nuque. Il y avait de quoi être légèrement mal à l'aise après ce genre de conversation. Je profitais du léger silence pour jeter un œil au papier et y repérer les détails importants. - Content de pouvoir aider.

« Désolé, pour... C'est une chic fille en vrai. » - Je jetais un regard à sa silhouette. - Je sais... Ils passent tous dans une période compliquée en ce moment. - Je fourrais le papier dans ma poche et croisais les bras en passant mon regard vers l'océan. Avec les derniers événements, ils avaient tous beaucoup de choses à penser et réaliser. Des alliances se faisaient et se défaisaient. Je tenais toujours à l'idée d'une cause commune mais le faussé se faisait de plus en plus profond entre les deux entités. Même si Libération n'existaient plus, ses anciens membres se battaient toujours.

Je pense qu'elle ne sait plus à qui se fier et je dois avouer que je n'ai jamais pu faire mes preuves envers elle. - Liberation était un groupe soudé mais constitué de fortes têtes, de personnes qui chérissaient certaines valeurs. On pouvait obtenir une confiance du groupe mais ça ne valait jamais la confiance individuelle. Et maintenant qu'il n'y avait plus de groupe, les choses changeaient. Les personnalités se réaffirmaient. Tous devaient réapprendre à survivre autrement.

Ne t'excuse pas pour elle, je mérite sa réticence. - Je reprenais le papier en main et le relisais rapidement. - C'est un voyage de plusieurs jours... Je serais accompagné j'espère que ça ne pose pas de problème? Il y a quelqu'un sur qui je dois veiller, je ne peux pas le laisser aussi longtemps.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Bogdan Lupescu
avatar
Ils, j'en sais rien, mais ils sont pas les seuls. Je me garde bien de lui dire que cette histoire m'affecte autant que Libby. Et que, bien évidemment, le savoir impliqué n'aide pas à ma sympathie. Cependant, pas sûr qu'on soit très amis Sam et moi. Par défaut, je veux dire. Mais si Zaan lui fait confiance, alors je veux bien lui donner une chance. Ou au moins, essayer. Parce que j'ai pas dit que ma confiance dans le vieux était à 100% non plus.

"Je crois que personne n'a jamais réussi à faire ses preuves aux yeux de Libby."

Ouaip. Pas même moi. Je suis gentil et tout, mais je n'ai jamais vraiment vu Libby comme quelqu'un capable de faire intimement confiance à tout le monde. Sauf peut-être Jericho. Et encore que... Va savoir.

Quant à être accompagné, je fige quelques secondes. Je paye pas pour les invités, non plus. J'y vois plutôt comme l'occasion de dire un mensonge. Chaque occasion est bonne à prendre, en ce moment. Voire, vitale. Je secoue la tête avec une moue des lèvres.

"Non non, pas de problème." J'espère juste que son gus ne nous ralentira pas. "Enfin, j'espère que tu sais ce que tu fais, parce que moi, je sais pas ce que je vais trouver là-bas. J'espère quelque chose. Ou quelqu'un. Voire les deux, je serai pas contre un trésor..."

Je joins le geste à la parole en débinant mes poches de pantalon. Vides, naturellement... L'Underground, ça avait ses avantages, tout de même. On peut pas dire que l'Enclave paye bien !

"Bien... Bonne nuit."

T'as vu comme je suis un mec sympa, quand même. Je le salue d'une main et part du même côté que Libby pour la rejoindre.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Six - Bogdan - Vasile

Le lendemain matin, alors que le jour n'est pas encore levé, la petite troupe se rejoint en salle d'embarquement. Sam peut trouver Bogdan au niveau de la porte d'embarquement, accompagné par quatre personnes, trois hommes dont un blond, un asiatique et un ressemblant à Bogdan, et une femme, métisse. Libby est absente, mais de ce que Sam sait, il ne connait personne sauf Bogdan.

"Tu es sûr de pas vouloir y aller aussi ?"
"Tu sais, voyager, c'est pas trop mon truc. Je vais rester à Megalopolis, le cul posé sur une chaise avec une bière en attendant de vos nouvelles."

Alors que Sam approche, la jeune femme tend deux téléphones, un pour le blond, et un pour l'asiatique.

"On essaye de rester en contact le plus possible."
"Oui, maman."
"Pas drôle. On ne connaît personne là-bas, alors, soyez prudents. Une fois sur place, vous serez seuls."

Remarquant Sam, Bogdan sort une main de sa poche pour le saluer.

"Tout le monde, Sam. Sam, euh... Tout le monde."
"Salut Sam."
"Hey Sam."
"J'ai pas compris ton nom, c'est Sam, c'est ça ?"

Ignorant Vasile, Six reprend en donnant un léger coup de menton pour saluer celui qui accompagne le Candidat, puis elle revient sur le sujet qui les préoccupe.

"Bogdan m'a tout dit sur toi. Tu partiras avec Tibor et Ichi." Ce dernier se contente de lever une main en guise de salut. "Je vous ai trouvés des téléphones satellites, fais en sorte de vous séparer le moins possible."
"Maren." Elle tourne la tête vers le blondinet qui arbore un sourcil haut et désabusé. Il est aussi frappé d'un fort accent russe. "Faut qu'on y aille."

Son ton impliquait une certaine impatience, voire un très léger agacement. Six hoche vivement la tête et finit par leur sourire.



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Je paierais pour lui, ne t'inquiètes pas pour ça. Promis si y'a un trésor il sera pour toi. - Pas comme si j'en avais besoin et surtout ça terminait cette conversation sur un note moins tendue que la précédente lorsqu'il s'éloignait en me souhaitant la bonne nuit. Bogdan n'avait pas tort, Libby était dure, peut être un peu trop pour son bien? Je ne pouvais critiquer ça, j'avais pour habitude d'être aussi hermétique. Les choses avaient bien changé depuis ce temps là. Ou non, c'est moi qui avait changé. Le temps... n'avait fait que poursuivre sa route.

A l'heure du rendez-vous indiqué sur le papier que la rousse m'avait donné, on se dirigeait vers la zone d'embarquement. Dans mon sillage une silhouette masculine. Sur mon épaule un sac de voyage. Je repérais rapidement le petit groupe en reconnaissant le visage familier de Bogdan et les rejoignais de quelques enjambées. Je saluais le menteur et le laissais faire les présentation, y répondant par un signe de tête jusqu'au dernier protagoniste qui me tirais un sourire. - C'est Sam, avec un S. - Je montrais finalement mon ombre d'un pouce en arrière. - Kenneth, mon petit frère.

Et pour cause, la ressemblance était quasiment frappante. Il était certes légèrement plus petit et plus fin, mais sa musculature était bien développée et ses yeux... pour ainsi dire identiques aux miens. Son regard était différent cependant, plus excité, plus à scruter ce qu'il voyait comme si c'était la première fois qu'il ouvrait les yeux. Faut dire qu'il sortait pas souvent alors c'était compréhensible. J'étais déjà content qu'il reste sagement là et pas déjà entrain de se balader.

Je jetais un regard à nos compagnons de voyage et finissais mon tour de vue par Bogdan sans rien dire ni exprimer. Je pensais qu'il partirait avec nous. En soit ce n'était pas grave, je m'attendais simplement à un visage familier dans cette petite virée en Inde. Maren, j'associais son visage et son nom dans mon esprit tout en relevant l'accent russe dans la voix du blond. Autant de détails que je compilais constamment par simple habitude. Il n'avait pas tort cependant, l'avion nous attendait... Ou du moins il valait mieux se dépêcher d'y aller.

Je faisais signe à Kenneth de partir devant trouver sa place dans l'avion et il y allait. Pendant ce temps j'avisais les joyeux compagnons. - Alors? Y'en a un de vous qui parle Hindi? - Mon voyage là-bas remontait et à l'époque je n'avais pas eu à apprendre le moindre mot. Dans un haut-parleur, une voix informatisée nous informait que l'embarquement allait prendre fin. J’emboîtais le pas de Kenneth, de longues heures de vols nous attendaient.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Six - Bogdan - Vasile

Une fois les présentations faites, Bogdan se tourne une dernière fois vers Tibor.

"Ca va aller ?"

Tibor acquiesce et tapote son sac à dos.

"J'ai pris des notes."
"Ok. Ne tuez personne."
"On va essayer."
"Revenez en un seul morceau."

Tibor acquiesce à nouveau et salue tout le monde d'un signe de la main, accompagné par l'asiatique. Si quelqu'un parle Hindi ? Les deux se regardent, puis reportent leur attention sur Sam avant de hausser les épaules.

"Ils parlent anglais, là-bas, de toute façon."

Les quatre protagonistes n'ont plus qu'à donner leur billet et montrer patte blanche. Dans la cohue, Sam perd de vue Tibor, en oubliant même jusqu'à son existence pour quelques minutes, seulement accompagné de l'asiatique et de son frère. Pas un plus bavard que l'autre, ça a le mérite d'être efficace. Et une fois dans l'avion, Tibor réapparaît aux côtés d'Ichi. Clairement, l'avion, c'est pas son truc, mais l'asiatique semble plutôt calme.

Le voyage comporte une escale ou deux, mais même sans ça, le temps est long. Très long. Et Tibor se balade pas mal, ne supportant pas d'être enfermé. Si bien qu'il finit par s'installer à côté de Sam dont le siège est vide. L'asiatique, lui, tue le temps en dormant. Le blond jète un oeil au petit frère.

"Je pense pas que ce soit une bonne idée de l'avoir amené."

L'avantage de ne pas être Bogdan : on peut dire tranquillement ce qu'on pense !



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Bogdan Lupescu


Malgré quelques escales qui nous permettaient de marcher un peu, le vol était bien long. Je n'avais jamais aimé l'avion, principalement parce qu'en haut, dans le ciel, à cette vitesse, mon pouvoir était inutilisable. Vous avez déjà vu les effets d'un freinage soudain en voiture? Lorsque vous partez en avant? Imaginez ça à la vitesse d'un avion de ligne. Un gros tas gluant de sang et d'organe sur la paroi blanche, c'est tout à fait ça. Certes depuis le temps que je n'utilisais plus mon pouvoir j'étais rodé, mais cette légère hantise de l'avion me suivait toujours. Au moins j'avais pas le mal de l'air ou la peur du crash.

J'avais une place juste à côté du hublot, vers le milieu de l'appareil. Kenneth était assit juste devant moi, à côté de l'aile. Un coup de chance qu'il ne soit pas ailleurs dans l'avion vu ma réservation tardive. Certains passagers bougeaient, naviguaient d'une zone à l'autre pour se dégourdir les jambes. Pas notre asiatique en tout cas.

J'avais un livre entre les mains, entre lecture et observation extérieure, lorsque le blond se posait sur le siège à côté de moi. Mon voisin était ailleurs depuis déjà un moment. Je ne bougeais pas, supposant que s'il avait prit la peine de venir là c'est qu'il avait bien une raison et je n'avais pas à attendre bien longtemps. - « Je pense pas que ce soit une bonne idée de l'avoir amené. »

Un peu de franchise brute, ça me changeait tient. Je préférais ça à des courbettes hypocrites et des manières détournées. Je levais mon regard du bouquin bien entamé et voyais la nuque de Kenneth se raidir très légèrement. Il ne dormait pour ainsi dire jamais. Dans le même mouvement de tête je laissais entendre un petit rire amusé. Je ne pouvais pas m'étonner de ce genre de réaction.

Kenneth avait l'air d'un gamin de vingt-cinq ans au mieux et son regard seul lui en donnait douze. Je posais mon regard sur le blond. - Il vaut mieux qu'il soit ici avec moi que ailleurs seul. - Je ne lui ferais pas l'affront de lui demander de me croire sur parole. Nous ne nous connaissions pas. J'étais le premier à rester sur mes gardes.

Je reposais mon regard sur les dernières lignes de la page que je parcourais rapidement puis la tournait d'un doigt. - Si c'est ça qui t'inquiètes, il est loin d'être un poids mort. Tu peux dormir sur tes deux oreilles. - Lorsqu'on s'isole du monde avec un enfant aux capacités effrayantes, il n'y a pas beaucoup de choses à faire à part l’entraîner, lui apprendre à contrôler, à maîtriser. Je m'étais toujours demandé si le laisser faire n'était pas la solution, peut être que le retenir ne faisait qu'empirer les choses... Mais si j'avais tort, je n'osais pas imaginer ses ravages. Il n'avait plus vingt-cinq ans depuis bien longtemps. Non il n'était pas un poids mort.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Poids lourd ou non, ça ne changera rien pour moi." Autrement dit, il ne comptait pas regarder par-dessus son épaule pour s'assurer que tout le monde suivait. "Je disais ça dans le sens où on ne sait pas ce qui nous attend ni où on fourre les pieds et que mettre en danger ses proches pour le tourisme, ça ne rime avec rien."

Tibor et ses petits défauts de prononciation. Peu importait l'âge de l'un comme de l'autre, ce n'était pas non plus ce qui intéressait Tibor. Après tout, lui-même devait avoir 30 ou 32 ans - il ne s'en souvenait plus trop bien exactement - mais il lui semblait être tellement plus vieux et fatigué comme un vieux. Non qu'il chercha à donner des conseils ou des leçons aux autres, mais toujours est-il qu'il était content de savoir Six et les autres en sécurité à Megalopolis. Quand bien même il les savait parfaitement capable de se défendre. Six le prouvait tous les jours, mais pourquoi risquer plusieurs vies inutilement quand un minuscule nombre peut prendre les devants sans que leur éventuelle disparition ne change quoi que ce soit. Pour autant, ni l'un ni l'autre n'avait envie d'y laisser sa vie. Il fallait pourtant bien être prêt à toute éventualité !



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


On ne le sait jamais, si? - J'esquissais un sourire. Je sentais bien, bizarrement, que finalement ses questionnements n'étaient pas une attaque. Faut dire que le ton de voix, j'étais doué pour lire les gens mais j'avais parfois en face des murs avec une bouche. Je comprenais son point de vue, je ne le comprenais que trop. - Je suis d'accord avec toi.

Je laissais le livre se refermer sur mon pouce et tournais la tête vers le blond. - Je n'ai pas grand monde alors si ça ne tenait qu'à moi, ils seraient tous enfermés dans un coin, à l'abri, loin des problèmes et du danger. - J'étouffais un léger rire. - Parait que c'est illégal... - Je jetais un œil à l'arrière du crâne de Kenneth puis revenait à Tibor. - Je te le redis, il est mieux ici. Pour lui, comme pour les autres. - Je n'avais aucune gène à le dire à haute voix tout en sachant qu'il écoutait notre conversation. Il le savait et l'admettait lui-même: il était dangereux mais travaillait à son contrôle. Malheureusement, ce contrôle, il ne l'avait pas encore totalement.

Je rouvrais le livre où mon pouce était resté et reprenais la ligne que j'avais laissé. - Je suis le garant de sa sécurité. Je le suis depuis sa naissance. Tout ira bien. - Je parlais à son sujet. En tant que cause ou que conséquence. Le reste... Le reste était une variable inconnu que personne ne pouvait prédire. Ou peut être Shiri. Mais désormais que pouvait-elle nous dire depuis l'au-delà...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi

S'il est satisfait ou non de la réponse, Tibor ne laisse rien paraître. Il reprend simplement sa place et subit le voyage jusqu'à l'arrivée.

En descendant à New Dehli, la chaleur est étouffante. Ichi comme Tibor, aucun des deux ne semblent habitué, pourtant, le second est connu pour ne pas ressentir les températures, mais il retire tout de même sa veste une fois sortis de l'aéroport. Il lève les yeux au ciel et plisse les paupières pour se protéger du soleil. Tibor n'a jamais été en Inde, ni de ce côté-là du monde du tout. A peine sorti de la Russie, il a filé droit vers l'Europe de l'Est sans passer par le Moyen-Orient. Sa curiosité de l'endroit tire un sourire à Ichi alors que celui-ci remonte son sac sur son épaule.

"Qu'est-ce qu'il y a, tu n'as jamais vu un ciel bleu et du soleil dans ta vie ?"

Tibor baisse les yeux sur Ichi... Qui, de toute évidence, n'ouvre la bouche que pour se payer sa tête. Il ne répond pas et soupire en sortant son papier de sa poche et le place au milieu pour tout le monde.

"Ioan a dit qu'un taxi nous attendrait ici et qu'il nous emmènerait dans un coin tranquille."

ichi relève la tête et cherche un taxi qui serait intéressé par 4 bonhommes venus d'ailleurs. Un quatuor plutôt atypique, ici. Un blond au goût de surfer australien, un japonais qui n'a pas vu assez de soleil dans sa vie et deux gaillards n'inspirant pas confiance. Au milieu d'une marée de tissu colorés et de peaux sombres...

Une voiture pétarade jusqu'à arriver à leur hauteur et les garçons le regardent se garder maladroitement à leurs côtés.

"Euh..."

Un indien barbu en sort, en tenue locale et agite sa main avec un accent horrible.

"Vous Dégénérés ? Moi prendre vous ailleurs, oui ?"

Ichi et Tibor échangent un regard, visiblement peu amusés et c'est le japonais qui soupire en faisant le premier pas pour lancer son sac à l'arrière, sur la banquette.

"Charmant accueil..."



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


La réaction du blond aurait pu me rappeler mon comportement d'avant. Et peut être un peu toujours de maintenant. La réaction qui finalement ne laissait rien filtrer. J'avais simplement repris ma lecture, Kenneth avait sorti ses écouteurs. Il ne dormait presque pas, presque jamais. Moi j'avais fermé les yeux un moment, un long moment. Dormir, ou lire, m’empêchait de me dire qu'ici j'étais sans pouvoir. Des années à ne pas l'utiliser et pourtant cette même hantise des avions à cause de ça. Je pouvais survivre à l'arrêt brutal d'une voiture... d'un avion c'était plus compliqué.

L'arrivée sur place avait eu le don de nous mettre rapidement dans le bain rien qu'à l'aéroport mais bien vite dans la rue, on avait pu apprécier ou non les saveurs du pays. Bruit, bordel, odeurs mélangés, soleil et chaleur. C'était étouffant et j'en avais immédiatement ressenti les effets. J'étais usé. J'avais relégué ma veste dans mon sac et ne portait qu'une chemise claire, mes lunettes de soleil vissées sur mon nez depuis que nous avions quitté l'appareil. A côté de moi, Kenneth vivait très bien la chose. Il appréciait tout car il découvrait le monde. Il avait surtout et aussi l'avantage, lui, de ne pas subir la chaleur comme moi mais le voir fermer les yeux et tendre la tête vers le haut m'amusait. J'étais au moins content pour ça, pour lui, même si la raison de notre venue le pousserait rapidement à redescendre de son nuage.

Le blond nous parlait d'un taxi et je balayais la zone du regard pour en voir un paquet mais c'est rapidement le son de pétarade qui attirait mon attention sur une voiture qui roulait dans notre direction et venait s'arrêter devant nous. J'observais le véhicule avec une appréhension dissimulée. - « Vous Dégénérés ? Moi prendre vous ailleurs, oui ? » - Je fronçais les sourcils. Oui c'était pour nous, Ichi s'installait déjà, mais le terme m'était étranger. Ou peut être avais-je mal compris? Je passais Kenneth avant moi puis suivais le rythme. L'avantage d'être costaud c'est qu'on est pas emmerdé. Le désavantage c'est que dans ce genre de voiture, on est tout serré.

Dés que je le pouvais je me penchais légèrement en avant pour poser la question. - Dégénérés?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Ichi étant le plus fin, il se plaça entre les deux frères. Au milieu, il semblait encore plus mince qu'avant. Tibor pris la place passager et sortit son téléphone sans adresser une seule once d'intérêt à Samaël. A peine tourna-t-il légèrement le menton à sa question, mais il ne répondit pas. Quand on vous dit, 'pas causant'. Ichi demeura également immobile. C'est le chauffeur qui reprit.

"Positif ! Mutant ! Dégénéré !"

Tibor inspira profondément en relevant les yeux sur la route.

"Oui ?"

Ichi se pencha en avant pour rejoindre Sam.

"D'où nous venons, ce n'est pas très poli."
"Ah... je vois... Mes excuses, messieurs !"

Ichi retrouva sa place en lançant un regard à Sam. Le chauffeur continua de parler avec son accent, regardant de temps en temps le rétroviseur pour voir à l'arrière.

"On m'avait dit trois messieurs ! Vous avez décidé de venir à plusieurs, alors ? Travail, famille ?"

Tibor tourna les yeux vers le chauffeur et l'examina longuement avant de secouer la tête dans un soupir. Tibor retourna à son message texte. S'il voulait entretenir la conversation le temps du trajet, ce ne serait sûrement pas avec lui.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


A la réponse du chauffeur j'affichais une expression légèrement indifférente... quoi que figée. Pas que je me sente visé ou même insulté, ça m'était passé depuis longtemps, mais effectivement, ce terme ne me convenait pas vraiment. Les excuses de l'homme était les bienvenues, non pas pour m'apaiser mais au moins pour montrer que ce n'était pas un parfait abruti. C'aurait été dommage de le priver de voiture en le jetant par dessus bord. C'est Kenneth que j'avais surtout regardé, cherchant à voir si ça irait. Il ne vivait pas toujours bien ce genre de conversation principalement parce qu'il ne vivait pas toujours bien sa condition. J'aurais préféré hériter de son pouvoir et lui du miens... Au moins aurait-il été tranquille.

« On m'avait dit trois messieurs ! Vous avez décidé de venir à plusieurs, alors ? Travail, famille ? » - Tibor secouait la tête et retournait à son téléphone. Si Ichi ne répondait pas il faudrait bien que je me dévoue mais lorsque je pensais devoir le faire, c'est une autre voix qui s'élevait. - Tourisme en fait. Mais le vol a été vraiment fatiguant. - Je tournais la tête vers Kenneth et voyais son regard. - Moi j'ai toujours voulu voir Qûtb Minâr, il parait que c'est fascinant. - Quelqu'un avait fait ses devoirs à l'évidence. Malheureusement pour ce pauvre type, je lui avais appris mentir. Heureusement pour moi, je savais encore discerner le vrai du faux qui sortait de sa bouche.

Kenneth ne voyait pas grand monde, c'est sûr, et moi-même n'étais pas le plus grand bavard de l'univers. Son presque mensonge, parce que je le savais excité par ce voyage, nous servait bien et surtout il saurait occuper les besoins de conversation du chauffeur. J'esquissais un sourire en tournant la tête côté fenêtre en essayant au possible de ne pas écraser Ichi à côté. Je regardais dehors, observais l'environnement et le bordel ambiant. Un bordel tellement invivable pour moi... ou même peut être nous. Le mode de vie indien était très particulier faut dire...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Tibor aurait préféré que le voyage se fasse dans le silence. Il avait besoin de se concentrer. Ne rien oublier était une tâche difficile pour lui, qui lui demandait beaucoup d'énergie alors qu'il en avait peu. Bien qu'il notait tout ce qui lui semblait important dans un carnet qu'il ne lâchait jamais, il faisait un travail de mémoire perpétuel. Aussi, la diversion de Kenneth fut la bienvenue, sauf qu'il engageait la conversation.

"Je vois, je vois ! Mais ce n'est pas trop la route. Demain, peut-être ?" Puis, après un temps. "Je pensais vraiment que vous seriez trois, c'est pour ça, désolés vous êtes serrés derrière !"

Tibor se racla la gorge.

"Qui t'a envoyé nous chercher ?"

Le chauffeur hésita, sans pour autant le montrer.

"Votre ami ! Il a dit à moi de venir là et de chercher hommes blancs perdus. Il a dit amis Dégénérés à lui. Payé un bon prix pour la course !"

Quelque chose intriguait Tibor, mais il n'aurait su dire quoi, car après tout, c'était bien ce qui était prévu et ça lui sembla normal. Leur contact n'aurait probablement pas voulu se montrer s'il était vraiment en difficulté.

"Votre rythme cardiaque est très élevé."

Tibor releva la tête et regarda le chauffeur, puis Ichi.

"Pardon missieur ?"
"Votre coeur. Il bat rudement vite."
"C'est parce que j'ai bu trop café !" Et le chauffeur se mit à rire. "Et parce que, sauf respect messieurs, mais quatre personnes, pas le prix de trois ! Je vais devoir dire votre ami qu'il me doit payer plus ! Pour ça, moi curieux parce que lui m'a dit très discret, endroit très discret, je dois vérifier pas être suivi, il a dit. Pour ça qu'il m'a payé cher !"
"C'est combien, très cher ?"
"C'est pas beaucoup pour personnalité comme lui. Lui très connu, ici ! Très influent !"
"Il fait quoi ?"
"Je sais pas. Mais il gagne beaucoup argent ! Lui fait beaucoup en pour boire partout où il va. Il a grande maison dans beaux quartiers. Pour moi, c'est beaucoup. Votre ami très généreux. Très gentil, aussi. Mais un peu bizarre."
"Bah, s'il est généreux, ça devrait pas poser de problèmes d'argent, non ?"

Tibor haussa un sourcil, le reste de son visage inexpressif. Il se tourna vers le trio à l'arrière.

"Et puis à l'occasion, s'il peut nous en filer un peu, hein ? Je sais pas vous, mais même si ça fait pas le bonheur, ça aide."

Encore que Tibor se fichait pas mal de l'argent. Mais Six, elle, en avait besoin.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Oui, peut être. - Et il retournait distraitement à l'étude du paysage.  Mais encore une fois ce problème d'être plus nombreux revenait et le blond se raclait la gorge. Je tournais la tête vers le chauffeur. C'était quoi le soucis? En quoi ça l'inquiétait? En quoi était-il concerné? A la question de Tibor il répondait quelque chose que je n'aimais pas, jamais."Votre ami". Je n'aimais pas les intermédiaires. Les intermédiaires sont jetables. Je ne connaissais pas le contact en question aussi j'étais là en aveugle, situation qui me déplaisait mais avec laquelle je faisais, mais les inquiétudes du chauffeur me dérangeaient.

C'est lorsque l'asiatique ouvrit la bouche pour relever un rythme cardiaque élevé que Kenneth tourna la tête à son tour. Comment pouvait-il le savoir? Certes je ne m'étonnais pas qu'il ait des capacités, comme nous tous certainement, mais je me posais simplement la question. Le chauffeur se mettait sur la défensive, ça se sentait. Il se sentait peut être interrogé et c'était clairement le cas. J'écoutais ses réponses avec attentions et cette histoire de paiement me semblait louche. Oui, je trouvais beaucoup de choses louches. Mauvaise habitude ou bonne intuition, on en saurait rien tout de suite.

L'homme qu'il décrivait avait de l'argent, était influent. Pourquoi l'extraire? Ou alors le contact n'était pas la cible? Qui était-il alors? Je n'aimais pas ne pas savoir. Lorsque Tibor se tournait vers nous j'esquissais un sourire. Je n'avais plus de problème d'argent depuis longtemps, l'apanage d'une longue vie. J'avais ponctionné mes propres réserves pour que Kenneth et moi ne manquions de rien durant notre isolement. - Ouais tu m'étonnes. - Kenneth se penchait légèrement en avant pour s'adresser au chauffeur. - Dites, est-ce qu'on est loin de notre destination?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Le chauffeur

Au debut, le chauffeur fit mine de réfléchir en regardant la route et autour d'eux.

"Pour toi mon Loulou, le voyage s'arrête ici !"

Il fit une embardée pour se garer, Tibor s'accrochant à la poignée de la portière et Ichi aux sièges de devant. D'un même geste fluide, le chauffeur dégaina une arme, assez sophistiquée, et visa Kenneth, puis Samael. Le japonais aurait pu le désarmer, mais il n'en fit rien, fixant le chauffeur de ses yeux perçants. Les portières arrières ne sont plus là, remplacées par la carrosserie d'une voiture 3 portes et un grillage sépare le trio des deux à l'avant.

"Que je sache, vous deux n'êtes pas prévus au voyage. Ou est Bogdan ?"

A nouveau, Tibor et Ichi échangèrent un regard perplexe. Le japonais haussa les sourcils.

"Il n'a pas voulu venir."
"Pourquoi ?"

Les yeux de Tibor allèrent du chauffeur à Ichi. Ce dernier se contenta de hausser les épaules et de montrer Samaël d'un coup de tête.

"Il a dit qu'il était pas fan de celui-là alors Tibor est venu à sa place."
"Et l'autre ?"
"C'est juste son frère. Ils sont là pour nous aider. Un des contacts de Bogdan les a envoyés en renforts. Ca s'est fait à la dernière minute, tu peux baisser ton arme, maintenant. Ils sont cools."

Le chauffeur lança une oeillade à Tibor, comme s'il attendait son approbation et, quand celui-ci finit par acquiescer, il baissa son arme et le grillage disparut.

"On est jamais trop prudents. La ville est trop dangereuse pour les Positifs, en ce moment. Encore plus pour les Candidats."



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je n'avais pas bougé. Je n'avais pas bougé d'un seul cil. Lorsque la voiture s'était garé en vitesse j'avais seulement suivi le mouvement du virage prit sec et je m'étais immobilisé. J'avais observé le grillage, observé les portes disparaitre. J'avais surtout fixé le chauffeur d'un regard indifférent parce qu'il ne servait plus à rien de faire autre chose à ce instant. Kenneth s'était tétanisé sur place lorsque l'arme s'était pointée sur lui mais j'avais été soulagé de la retrouver plutôt pointée sur moi.

Lors de l'échange je laissais Ichi parler, notant que le chauffeur parlait finalement parfaitement anglais. Je n'étais pas spécialement vexé par ce que disait l'asiatique au sujet de Bogdan. Que ce soit vrai ou faux, c'était compréhensible. Lorsqu'il baissait son arme, et que le grillage disparaissait, je ne bougeais pas plus. Qui ici était un candidat? A part moi? Lequel des deux? Les deux peut être? Si c'était de moi qu'il parlait alors comment pouvait-il savoir sans me connaitre?

Je tournais ma tête vers Kenneth qui ne semblait pas vraiment rassuré et là je la voyais. Cette ride au coin de son œil. Elle était discrète, pouvait même passer inaperçu si on avait pas fait attention auparavant, mais je la voyais. Je connaissais son visage. Je me penchais alors légèrement en avant, mon regard s'encrant dans celui du chauffeur. Pas un sourire, pas une expression, seulement la vérité. - Pointe encore une fois ton arme sur mon frère et je sépare tes mains de ton corps. Tu seras toujours assez entier pour servir de GPS.

Non on est jamais trop prudent et j'étais certainement le plus à même de comprendre pourquoi, mais je perdais parfois mon habituel calme professionnel lorsqu'on touchait à Kenneth. Pourtant je ne montrais aucune forme d'énervement, le ton de ma voix avait été posé et calme. C'était un avertissement, sa cause amenant ma conséquence. Ça n'entravait pas notre course, il devait bien se douter que nous n'étions pas des anges. C'était seulement entre nos quatre yeux.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
La voiture demeura dans le silence après la "menace" de Sam. Tibor continua de pianoter sur son téléphone, ne semblant pas plus dérangé que ça. Il faut dire que moins familier avec la technologie que lui, ça commençait à devenir difficile. Il lui fallait au moins 10min pour taper un message. Ichi se racla la gorge, attendant que la tension redescende.

Le chauffeur fixa Sam sans rien dire pendant un moment, et finalement, il éclata de rire en donnant un coup sur l'épaule de Tibor.

"Tu t'es trouvé une ombre ! Il est aussi antipathique que toi !"

Tibor soupira en se laissant porter par le mouvement sans y répondre. Ichi se pencha en avant.

"Je crois qu'on devrait y aller. Parce que, t'es peut-être pas conscient, mais on vient de se taper une journée de voyage et j'ai sacrément envie de pisser... Alors si tu pouvais... On est cool ?"

Le chauffeur dodelina de la tête, mais finit par acquiescer en reprenant la route.

"Ouais... Désolé, je suis pas mal à cran. Bogdan m'a pas prévenu que le plan de vol avait changé."
"Et bien maintenant que tu sais que tout est en ordre, tu pourrais peut-être lever les rideaux."

Le chauffeur secoua la tête en regardant dans son rétro les deux frères.

"Nan. Pas tant qu'on est pas en sécurité. Ils ont placé des caméras dans la ville, je peux pas prendre le risque qu'on me voit. Vous vous croyez en danger permanent à Megalopolis, mais ici ? Le MSS est partout. Depuis que l'Aube est tombée, ils couvrent trois fois plus de terrain. On a fait notre temps au Japon et ça se passait très bien parce qu'on était protégés par l'alliance avec les USA. En général, on reste quelques temps dans un pays et on change en brouillant les pistes. Mais ici, c'était tellement différent... Notre plan n'a pas marché comme prévu."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je maintenais le lien visuel jusqu'à ce que le chauffeur se mette à rire. Peu m'importait sa réaction du moment qu'il avait bien compris mon message et son sérieux. Kenneth pouvait bien en être gêné, ce n'était pas important à ce stade. Il était là avec moi, depuis sa naissance ma mission était sa protection, et cette mission plus qu'une autre je la prenais très au sérieux même si parfois il me repoussait. Son vieillissement était particulier, différent du mien. Si particulier que même avec son âge avancé, il paraissait jeune et se comportait souvent comme son physique le laissait penser. Étions nous condamner à vivre éternellement comme un grand frère protecteur et un jeune homme innocent? L'éternité serait bien longue.

Je reprenais place confortablement sur mon bout de siège. Tibor revenait à son téléphone et Ichi incitait le chauffeur et repartir. Les barrières étaient là pour notre protection? Ou pour nous piéger? Elles y étaient désormais, il faudrait faire avec et il ne comptait pas les retirer. Le MSS était ici à ce qu'il disait. Je n'étais pas inquiet. Je ne l'avais jamais été. J'avais été libéré du MSS par leur propre volonté, je ne risquais rien d'eux... Enfin c'est ce que je pensais.

Kenneth avait tourné la tête vers moi en entendant ces trois lettres et je ne laissais le temps à personne de remarquer ce regard. - Alors il nous faudra seulement agir sans attendre. - Je tournais un regard vers Ichi puis Tibor sans vraiment les fixer et complétais. - Je sais pas vous mais je suis familier avec les méthodes du MSS, ça aidera certainement. - Je ne parlais pas pour le chauffeur. S'ils les fuyaient depuis un temps, c'est qu'ils connaissaient l'adversaire aussi. Peut être comme moi je les connaissais cela dit. Et peut être qu'ici, avec l'emprise qu'ils semblaient avoir, les choses étaient différentes de ce qu'ils avaient déjà fuit.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Nous aussi."

Ont-ils répondu tous les trois en choeur d'une voix presque lassée. Sam aurait eu tort de croire que son âge lui donnait l'avantage de l'expérience. Le chauffeur le regarda par le rétroviseur.

"Le problème, c'est pas vraiment le MSS. Ils sont plutôt discrets, et même si je sais où ils sont, je ne pense pas qu'ils sachent que je suis là. Enfin si ! Mais je doute qu'ils m'aient reconnu."
"Alors... Quel est le problème ?"

Tibor releva la tête en rangeant le téléphone et le reste dans le sac à dos. Le chauffeur hésita, allant de la route aux deux frères derrière. Visiblement, il avait du mal à faire entièrement confiance. Et alors qu'ils conduisaient déjà depuis un petit moment, il finit par se garer dans un parking souterrain avec d'autres voitures. Ce n'était pas un immeuble de grand standing, on était loin du centre ville. Mais si Bogdan les avait envoyés et que Tibor ne cillait pas, alors le chauffeur tenta de calmer sa parano.

"J'ai été malade."

Il coupa le moteur et le silence se fit. Les portes arrières réapparurent et tout le monde put sortir de la voiture. Sauf que celle-ci n'avait plus rien à voir avec un taxi. C'était à présent un vieux tas de ferraille sans prétention aucune au milieu des autres. Visiblement, il ne souhaitait pas parler ici. Il conduisit les hommes à l'intérieur de l'immeuble, passablement insalubre d'où on entendait des familles se chamailler et des odeurs de cuisine envahissaient les couloirs. Ils montèrent quelques étages avant d'entrer dans un appartement sans plus de prétention, aux murs sales. Rien à voir avec la description que le chauffeur avait pu faire de "l'ami" en question. Une fois la porte refermée, il regarda Ichi.

"Tu entends quelque chose ?"
"Tu es parano à ce point ?"
"Fais juste ton truc, ok ?"

Le japonais leva le nez et tendit l'oreille, ses yeux allant d'un point à un autre, cherchant comme un son d'électronique, une caméra caché, des micros ou quoi que ce soit d'anormal. Tibor vérifia les fenêtres, à moitié occultées par des volets en mauvais état et tous deux secouèrent la tête. Pour eux, c'était sécurisé.

"Rien."

Le chauffeur se transforma alors en un jeune homme ressemblant vaguement à Bogdan : les cheveux bouclés, des yeux bleus, une mâchoire carrée, de taille moyenne, un teint pâle.

"Tu as une mine à faire peur."
"Tu verrais la tienne."

L'illusionniste s'approcha de la table de salon, celle-ci entourée de seulement deux chaises et il sortit d'un tiroir une carte de la ville qu'il étala à plat.

"Pendant un court instant, je n'ai pas pu protéger Bianca et elle est apparue..." Il moulina du poignet. "Et bien... Telle qu'elle est en vrai. En public. Des gens l'ont vue, ont alerté les flics et j'étais trop faible pour les empêcher de la prendre. Ici, on fait pas de cadeaux aux Positifs et on ne les juge pas non plus. Surtout ceux-là. Ce n'est qu'une question de temps avant que le MSS fasse le lien entre ce que les indiens ont dans leurs geôles, et ceux qu'ils cherchent."
"Ok, alors, elle est où maintenant ?"
"Si mes contacts disent vrai... Ici."

En plein milieu de la ville, là où il y a le plus d'immeubles, le plus de caméras, le plus de sécurité et de présence de forces de l'ordre. Pour indiquer un bâtiment, il y avait un logo. Un M, ressemblant au W de la Waleman, mais dans le sens inverse.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Magnifique. - Pas de déception. Je n'étais pas de ceux à aimer être le plus informé de la pièce. J'aimais l'être, oui, par sécurité. C'était tout. Plus on était à connaitre le MSS, meilleure serait notre préparation. Enfin si on devait s'attaquer à eux. Tibor rangeait ses affaires après sa question et j'observais le chauffeur. Il savait plus de choses qu'un simple intermédiaire. Il en savait peut être trop pour n'être que cet intermédiaire.

Il nous conduisait dans le parking souterrain d'un immeuble plutôt mal en point après avoir dit avoir été malade, sans plus de détails. Les portes réapparaissaient et à peine pouvait-on sortir que Kenneth comme moi ne perdions pas une minute. Je n'aimais pas être piégé dans un véhicule, encore moins par un positif, encore moins tout serré comme ça sans espace pour faire le moindre mouvement. Kenneth lui... c'était plus compliqué que ça. Au moins Ichi avait-il désormais l'espace pour respirer.

Le type ne disait pas un mot et si je remarquais la voiture différente, je ne faisais pas plus d'ombre au silence. Kenneth m'avait lancé un regard à ce sujet et j'avais seulement acquiescé. Oui j'avais vu, non je ne savais pas comment, mais Yu était plein de surprises. Quelques étages, des voix et des odeurs, et une porte plus tard nous étions montés dans l'un des appartement du bâtiment. Avant-dernier entré, avant mon frère, j'avais profité qu'Ichi écoute - je déduisais sa mutation dans le même temps, ou du moins une idée - pour utiliser mon pouvoir et visiter rapidement l'appartement. En prendre connaissance, avant de revenir à mon exacte place de départ, juste derrière Kenneth. L’endroit semblait sûr. Pour l'instant.

Nous avancions tous dans la pièce et lorsque le chauffeur changeait d'apparence j'étouffais un rire. Voilà qui expliquait bien des choses. - Heu... - Notre contact, à l'évidence. - Lui expliquais-je. Je croisais les bras lorsqu'il commençait à expliquer la situation. Cette "maladie" l'avait empêche de protéger la dites Bianca, qui avait été vu et prise. Une Phm certainement. La situation était préoccupante, elle pouvait devenir n'importe quoi dans ce pays. Ni juge, ni jury, seulement des bourreaux. Lorsque Tibor posait la bonne question je tendais le cou et observais le point qu'il indiquait sur la carte. La Waleman? - Ils sont partout ceux-là... - Je levais finalement le regard sur lui. Le contact. - Tu as déjà une idée de comment procéder? - Après tout il était là depuis un moment, peut être avait-il une ébauche de plan.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Et ben... Ouais, en fait, ouais !"

Le Candidat haussa les sourcils et acquiesça vivement avant de montrer Tibor du pouce. Celui-ci tourne les yeux en se demandant bien ce qu'on peut lui vouloir sur ce coup-là. Si c'était encore une vanne sur sa mémoire, il se promit de lui éclater les dents sur le plan.

"On entre, on sort. Aussi simple que ça !" Il dodeline de la tête. "J'avais imaginé d'autres plans impliquant un peu de magie de la part de Bogdan et un brin de persuasion de la part de Six, mais... C'est encore plus efficace."
"Euh..."

Tibor le remercia silencieusement du compliment, mais Ichi se mit à rire.

"La dernière fois qu'il a fait ça avec autant de personnes, je me souviens que ça ne s'est pas très bien terminé. Qui plus est, nous aurons besoin d'être libres de nos mouvements. Si on doit se cramponner à Tibor, on ne pourra pas se défendre si besoin est."
"Un, tu n'étais pas là, deux, c'était il y a 10 ans ! Nos pouvoirs se sont renforcés depuis ! Il pourra le faire. Trois, si personne nous remarque, on aura pas besoin de se défendre."

Tibor inspira profondément et fixa Samaël, comme si ce dernier pouvait l'empêcher de faire une connerie. Frustré de son long voyage en avion, de son agacement de manière générale et aussi parce que... Le Candidat n'a jamais été son préféré, la main du norvégien s'élance et va lui foutre une grande tarte sur l'arrière du crâne.

"AOUH ! C'était pourquoi, ça ?"
"Gratos. Je suis de bonne humeur."
"La vache, ça t'arrive de l'être ?! Qu'est-ce que ça doit être quand t'as le slibard qui gratte !"

Cette fois, ce fut le poing de Tibor qui se leva en haussant les sourcils en guise d'avertissement. Le Candidat se protège de ses mains.

"Ok, ok, ok, je blague ! Ok ! Je plaisante ! Ca va, j'ai compris. T'es toujours pas fan de moi, c'est pas grave. Je t'en veux pas."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Son plan était dépassé. Dépendant de variables qui n'étaient même pas présentes. Bogdan n'était pas de la partie. Il nommait Tibor à un poste qui ne semblait pas lui convenir... Ou convenir tout court d'ailleurs. Je n'avais presque aucune idée de leurs capacités mais des doutes étaient émis.

Ichi défendait que cette idée n'était pas vraiment optimale, Tibor me fixait comme si j'y pouvais quelque chose et le faux chauffeur de taxi continuait sur sa lancée. Je regardais cet échange comme on regard un match de tennis jusqu'à ce que le blond ne colle une claque derrière le crâne du type. La réponse était immédiate.. et la réaction de Tibor d'autant plus. Je levais une main.

Tibor! - Pour ce que j'en savais il n'en avait rien à foutre de ce que je pouvais bien lui dire mais allez savoir. Ca l’empêcherait peut être de frapper notre contact. - Je nous ferais entrer. - Ce serait plus simple au moins jusqu'à être à l'intérieur. - Et il n'y aura ni cramponnement, ni besoin de se défendre. - Ce n'était pas vraiment le trajet qui me dérangeait mais plutôt une fois à l'intérieur.

Kenneth s'était sagement assis et nous écoutait. - Une fois à l'intérieur il faudra un moyen de se camoufler... ou de s'infiltrer. Mais on aura déjà évité tous les soucis extérieur. - Je pouvais maintenir la chose à l'intérieur, ce n'était pas le problème, mais comment obtenir ce que nous voulions si tout était figé? Si je devais moi-même défiger les choses que eux voulaient toucher? Si nous devions parler à quelqu'un, écouter aux portes, éviter des pièges qui ne s'activeraient qu'au dernier moment. Seul j'aurais pu le faire, mais pas à autant. Pas si nous devions tous jouer un rôle.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Que Tibor n'en ait rien à faire était un doux euphémisme. En revanche, qu'on clame son nom pour lui dire d'arrêter et de se taire alors qu'on ne le connaît pas, ce serait croire qu'il était capable d'obéissance envers quelqu'un qu'il acceptait supérieur ou d'écoute envers un ami. Aux dernières nouvelles, Sam n'était ni l'un, ni l'autre. Aussi, Tibor l'ignora royalement. Ichi, quant à lui haussa un sourcil, Sam semblait bien trop sûr de lui sans rien dire, mais ce fut le faux taxi qui posa la question.

"Comment ? C'est quoi ton pouvoir ?"

Parce que Sam parlait comme s'ils se connaissaient tous depuis longtemps, mais ce n'était pas le cas et on ne l'avait pas mis au parfum, lui.

"C'est un Slider."
"Et il vient d'où déjà ?"
"Un ami de Libby."
"Qui est Libby ?"
"Une amie."
"De ?"
"Bogdan et Six, c'est bon, on y va ?"

Ichi leva la main sur le place et regarda Samaël.

"Chacune de ces installations, peu importe où dans le monde, sont sécurisées. J'entends par là qu'en plus des portes d'accès bloquées, des caméras, une partie est toujours protégée de Yu. J'entends par là une sorte de gaz."
"J'ai entendu parler d'un truc comme ça. Des rumeurs, principalement. Mais ça signifie quoi pour Bianca ?"

Tibor haussa les épaules en réfléchissant.

"J'imagine que dans ce cas-là, il ne lui arrivera rien. Elle sera... Normale."

Le bouclé fixa le grand blond et insista du regard.

"Tibor, elle est morte le jour de son exposition. Sa mutation a tué l'humain. Ce que j'ai maintenu jusque là, c'est une illusion. Il n'y a plus d'être humain en elle. Si elle ne bénéficie pas de Yu..."
"J'en sais rien, ok ? Je suis pas scientifique !"
"Alors dans ce cas, il nous fait entrer, on camouflera tout le monde et Ichi sera nos yeux et nos oreilles. Il sera capable de nous dire si quelqu'un est pas loin. Et le dernier, il est capable de quoi ?"

Qu'il dit en montrant Kenneth d'un geste du bras.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je devais bien avouer que toute cette paranoïa me fatiguait un peu. D'un autre côté je comprenais tout à fait son manque de confiance, j'étais passé par là moi aussi, toujours maintenant, et c'est bien pour ça que je ne disais rien. Je laissais Tibor être la voix de la confiance. Il pouvait bien confirmer la fiabilité de chacune de mes propositions du moment qu'on ne perdait pas de temps. J'étais là pour rendre service, pas pour faire figuration.

Le gaz que décrivait Ichi était épineux. Je détestais ce genre de produit. C'était comme l'électricité. En moins douloureux. Je posais mon regard sur la carte lorsque la conversation dérivait sur cette Bianca et suivait un itinéraire potentiel tout en écoutant. Cette fille semblait plus en danger que prévu... Enfin si elle était encore vivante.

Lorsque le type désignait Kenneth du bras je levais le nez de la carte. Question problématique. Je ne pouvais pas vraiment leur dire "Il peut faire un festin du temps qu'il vous reste, adorer ça, et revenir dans le passé pour recommencer". Imaginez leurs têtes... - Kenneth est un journeyman. Mais je ne pense pas que son pouvoir nous sera utile à l'intérieur. - Kenneth se raidissait sur sa chaise. - Mais je sais me battre. - Oui. Il a été entraîné à plusieurs styles de combats et à la survie dans ce genre de situation. - Par moi. Une version allégée et sans torture de ma formation au MSS, avec d'autres petites choses que j'avais pu apprendre au court de ma longue existance.

Je n'étais pas vraiment le frère sympa qui l'emmenait à la pèche ou à faire des choses... J'étais le frère, sympa oui, mais pas ce genre là. J'avais voulu dés très jeune lui apprendre à se défendre car je connaissais l'histoire et ce qui viendrait. Et même si je n'étais pas sûr à l'époque que ma simple présence n'allait pas changer des choses, je voulais qu'il puisse se débrouiller par lui même car je connaissais ce monde. Tout ça sans oublier le bienfait de le défouler pour qu'il pense moins à ses pulsions...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Le chauffeur

"C'est lequel déjà, le Journeyman ?"
"Celui qui voyage dans le temps."

Le bouclé acquiesça et réfléchit en se rongeant un ongle.

"Ok, je suis un peu rouillé en combat, mais c'est comme le vélo, ça s'oublie pas, j'imagine. J'ai des contacts qui bossent dans ce bâtiment, je leur ai envoyé un message pour avoir plus d'informations. Je devrais en savoir plus demain matin."

Ichi fixait Kenneth depuis un petit moment, maintenant. D'autant plus depuis qu'on lui avait demandé son pouvoir.

"Ca va aller ?"

Plus que les battements de son coeur, il percevait sa raideur et son inconfort. Tibor releva la tête pour les dévisager un par un.

"Je propose que d'ici là, on se repose. Je sais pas vous, mais j'ai la dalle et j'ai pas dormi depuis qu'on est partis."

Le faux taxi acquiesça et s'en retourna récupérer des couvertures dans un placard et quelques bricoles à manger. Rien de bien extravagant, il vivait ici depuis quelques jours, à l'abri, fondu dans la foule. Tibor avait l'habitude de dormir par terre, ou même sur un matelas moisi, aussi ne formalisa-t-il pas. Ichi, en revanche, joua des épaules.

Le lendemain matin, le taxi fut le premier réveillé et scruta la rue entre les volets. Tibor se frotta la tête en se levant pour le rejoindre et les deux discutèrent brièvement à vois basse le temps que tout le monde ouvre les yeux. Le boucle fit un pas pour se mettre quelque peu au centre.

"Mon contact dit qu'elle n'est pas dans le bâtiment. Pour le moment. Mais un convoi est prévu cet après-midi pour un transfert de marchandise délicate. Sur le registre, il est dit "être vivant", aussi, j'imagine qu'ils vont transférer Bianca, le registre dit aussi que le camion est assez imposant et que c'est la couverture habituelle pour le trafic de mutants et d'autres produits dangereux."
"Ce qui veut dire que Bianca n'est pas encore en danger."
"Dans un sens, si. Elle a besoin d'eau. S'ils ne l'ont pas deviné et qu'elle n'a rien dit, elle pourrait être dans un état critique. Bianca préfèrerait mourir que d'être capturée. C'était le deal, pas vrai ?"

Il regarda Tibor qui demeura pensif. Si l'un d'eux menaçait de se faire prendre, alors ils devaient agir à l'ancienne, mais sans la capsule de cyanure. Le norvégien acquiesça.

"On la récupèrera avant. Je ne laisserai plus personne mourir."

Le taxi haussa les sourcils dans un sourire et regarda Samaël.

"Cool ! S'il le dit alors, c'est que tout ira bien !"
"C'est ce que Bogdan dit toujours."
"Et Bogdan a toujours raison, donc... Donc, comment on procède, j'ai plus fait ça depuis des années."



Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Va pour demain matin alors. - Lorsqu'Ichi s'adressait à Kenneth je levais un regard vers lui, puis vers mon frère. Je n'intimais aucun ordre, aucune consigne. Je ne régissais pas son existence non plus. - Oui oui, ça va. Je suis juste pas à l'aise avec le fait de parler de ma mutation, c'est tout. - Et lorsque Tibor évoqua sa faim, des étoiles pétillèrent dans ses yeux. - Moi aussi j'ai faim. - C'était un gouffre, j'étais même pas étonné.

Personnellement je mangeais autant que je dormais: peu. Mais ça me suffisait. Le moment de dormir venu j'avais laissé à Kenneth la place la plus confortable qu'on me proposait. De toute façon je n'en aurais pas l'utilité. Avant qu'il ne dorme j'avais demandé à Tibor ce que Bogdan lui avait dit de mes pouvoirs. Pendant que tout le monde était finalement couché j'avais pris quelques minutes pour revoir le plan de la ville et l'étudier un peu. Je dormais peu, depuis toujours. Peut être à cause d'habitudes, peut être à cause de mon pouvoir. Je ne dormais longtemps que lorsque j'utilisais trop mon pouvoir, peut être que c'était lié.

Lorsque mes yeux avaient finalement commencé à souffrir du peu de lumière pour bien travailler, j'avais décidé d'éteindre et m'étais assis par terre, en tailleur. Pieds nus, un débardeur pour seul tissus sur mon torse, ne couvrant que partiellement les dizaines de cicatrices qui ornaient mon dos. Mes mains posées sur mes chevilles, doigts entrelacés, et j'avais fermé les yeux. Depuis tout ce temps j'avais pu améliorer la technique de méditation que m'avait enseigné mon double de l'univers parallèle que nous avions visité avec Maddi. Le temps est long lorsqu'on ne dort pas, au moins passait-il plus vite.

Au matin j'avais été tiré de ma méditation par les voix basses de Tibor et le faux taxi. Je n'écoutais pas vraiment, c'est simplement la différence entre son et silence qui m'avait ramené. Comme prévu. Toujours assit par terre, je sentais la présence de Kenneth dans mon dos, réveillé. Le bouclé ne perdait pas de temps pour nous communiquer ce qu'il avait appris. Un convoi. Cette Bianca était vraiment dans le pétrin et à chaque fois qu'il ouvrait la bouche c'était pour rajouter une couche de problèmes sur son dos. Nous n'avions pas beaucoup d'opportunités et elles semblaient toutes trop lointaines. Pourtant nous n'avions pas tant de choix que ça.

Lorsque le bouclé me jetais un regard je souriais à sa réflexion. En vérité je ne faisais pas confiance à Bogdan. Le peu de temps que je l'avais côtoyé, ses mensonges m'avaient dérangé et surtout le meurtre du chirurgien... Malgré sa serviabilité, j'avais du mal à me fier à lui. Enfin... Finalement. - Diversion, infiltration, je suppose. Je doute qu'une intervention de front soit efficace, pas avec la sécurité autour. - Évidence, certes, mais il faut toujours commencer par éliminer les évidences. - Je peux nous faire monter dans le camion, mais une fois à bord mon pouvoir sera inutile. - Ce qui en soit n'était pas très grave, je n'étais pas non plus désarmé.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Sur un haussement d'épaules au goût du "Ca m'est égal", Tibor avait répondu à Samaël ne plus s'en souvenir. Si ça n'avait tenu qu'à Bogdan, peut-être aurait-il été plus méfiant. Mais Libby et Six avaient parlé en la faveur de Sam, alors il ne s'était pas posé beaucoup de questions. Tactiques, oui, mais les Sliders, Tibor s'en fichait. Au contraire, il nourrissait le désir de revenir dans le temps pour combler les plus gros trous noirs de sa mémoire, quand bien même ça lui faisait peur. En ayant dormi dessus, il ne se souviendrait toutefois pas de cette mini entrevue avec le Slider.

"Je peux me charger de la diversion."
"Et une fois dans le camion, je ferai sortir Bianca."
"Je m'occuperai des gardes avec Samaël."

Tibor désigna Kenneth.

"Il nous faudra un véhicule pour nous extraire."
"Tu arriveras à la porter tout seul ?"

Le norvégien haussa un sourcil.

"Oui, pourquoi ?"
"Tu... te souviens de Bianca ?"
"Non. Et alors ? C'est une femme, c'est pas un Sasquatch. Au pire, Ichi m'aidera."
"Euh... Non, je porte pas Bianca. Sans vouloir t'offenser, mais cette fille me touche pas avec ses tentacules."
"Quoi ?!"

Tibor coupa court.

"Je la porterai ! Ca me demandera moins d'effort que de faire disparaître deux personnes en plus de moi."
"J'attends que mon contact me transmette les infos du transfert. Ca ne devrait plus tarder."
"En attendant, il nous faut un deuxième véhicule."
"Un gars me doit une faveur, je peux demander à emprunter son mini van."
"Tu provoques une diversion, ça forcera le camion à s'arrêter. Samaël nous fait entrer avec Ichi, je récupère Bianca pendant que les deux autres assurent mes arrières, je retrouve Kenneth dans le mini van et on s'arrache. Il nous faut un point de chute si on vient à être séparés. Est-ce que le plan convient à tout le monde ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Tentacules? De quel genre était cette Bianca? A quel point avait-elle été transformée par Yu? Je suivais la conversation en silence, comme toujours, n'ayant aucune raison d'intervenir. Kenneth s'était levé pour nous rejoindre, les bras croisés, un air fatigué sur le visage. Cette fatigue, elle n'avait rien à voir avec un mauvais sommeil.

Le boucle s'occuperait de la diversion, je faisais entrer mes comparses dans le camion, Tibor récupérait la cible puis rejoignait Kenneth qui attendrait avec une voiture. Tout le monde se retrouverait à un ensuite. - Ça me semble correct oui. - Kenneth acquiesçais en silence. Si le camion était effectivement arrêté, je ne serais pas bridé dans l'utilisation de mon pouvoir ce qui rendrait les choses plus simples... sauf si les installations de détentions dans le camion posaient problèmes. On ne le saurait qu'au moment je suppose.

Plus tard je retrouvais Kenneth. J'avais remarqué sa fatigue physique. J'avais vu ses quelques rides au coin des yeux. Ça faisait des jours que nous n'avions rien fait et ça se voyait. Il était dépendant, c'était un addict, un consommateur compulsif aussi, mais c'était aussi vital pour lui, pour survivre. Je l'avais retrouvé et je lui avais tendu ma main. Il savait ce que je voulais faire et l'avais saisi de ses deux mains. Ses yeux étaient devenus sombres l'espace de quelques secondes, le temps de voir ma main se nervurer de rouge avant qu'il ne me lâche. Son visage avait retrouvé son apparence normale, même si les rides étaient discrètes et sa fatigue semblait envolée. Ma main ne souffrait d'aucune séquelles. On nous avait peut être vu faire, je m'en fichais.

Kenneth n'avait besoin d'aucune préparation sinon d'étudier le plan, moi je m'étais équipé légèrement comme a mon habitude. Nous étions vite prêt, attendant le complément d'information et le go.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Le chauffeur

Dé #1 : Le magicien ÉCHEC ÉCHEC

Le Bouclé des Indes n'a peut-être pas le charme requis pour bénéficier du convoi tout confort. Mais surtout : il n'a pas d'armes. Pas de taser non plus. Au pire, les garçons sont équipés de faux pour dissuader. Et peut-être d'un ou deux couteaux de cuisine... Passablement bien aiguisés. Pour le reste, ils devront faire avec leur bogossitude à chacun et leur cerveau pour ceux à qui il en reste.

Kenneth au volant du fourgon est positionné quelques voitures derrière celle des autres. Il doit sentir la cigarette froide, la bouffe avariée et la rouille mal traitée. Ce vieux tas de boue fonctionne au levier de vitesse, une chance que Kenneth soit "si vieux", au moins, il sait s'en servir, mais alors, ça coince ! Bref, il faudra revoir les contacts du magicien parce que de toute évidence, on est même loin de la classe économique...

Dé #2 : Le magicien dos SUCCÈS SUCCÈS

Les garçons dans la voiture ont plus de chance. Beaucoup plus de chance. Le bouclé a déguisé sa caisse en une voiture de flic, tous phares dehors. ils slaloment entre les voitures pour rejoindre le camion, situé bien plus loin sur la route que le contact ne l'avait dit.

"Tu conduis comme un gnou !"
"Je t'ai pas demandé ton avis ! Ma bagnole, mes règles !"
"Si on a un accident, ça ne nous avancera à rien !"
"Comment tu arrives à maintenir autant d'illusions à la fois ?"
"C'est pas vraiment le moment de me poser des questions, mais je serai ravi de boire un verre avec ta soeur un de ces jours !"

Parce que voilà, un double succès, on en profite, les garçons arrivent à hauteur du camion et le bouclé klaxonne pour se faire entendre, et surtout respecté. En une fraction de seconde, il ressemble à un flic local qui a beaucoup trop chaud et que la femme vient de larguer.

"Fais attention !"
"Ouais, ouais."

Même sa voix a changé alors qu'il sort du véhicule en remontant sa ceinture à laquelle est accrochée l'illusion d'une matraque et d'un taser. Pas le temps de s'étonner que tout ça marche du feu de dieu pour le moment, le camion est immobilisé sur le bas côté et Tibor regarde Samaël en hochant la tête pour lui donner l'aval.



Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Zaan Lareck' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Si tout se passait bien, Kenneth n'avait besoin de rien en terme d'équipement sinon ce fourgon en ruine. La boite de vitesse ne le dérangeait pas, ça lui rappelait seulement le bon vieux temps. Sa dureté en revanche... Il ferait avec. L'était de délabrement avancé du truc était un problème mais il ferait avec aussi. En fait il dirait au bouclé de se trouver un nouveau fournisseur parce que là c'était pas du tout bon.

Plus avant j'observais la situation depuis mon siège. Nous avancions vite et bien, la voiture de flics, en apparence tout du moins, nous ouvrant le passage. Je ne m'occupais pas de savoir combien d'illusion il pouvait maintenir du moment que tout roulait. Cela dit je ne voulais pas qu'il cale en plein milieu. Le changement de son apparence à lui me fait cligner des yeux le temps que mon esprit s'habitue et je le vois habillé d'un uniforme de policier, matraque et taser à la ceinture.

Le camion arrêté, la diversion en cours, c'était à nous de jouer. A moi dans l'instant. Tibor me lançait un regard et j'acquiesçais. En un clignement, le silence se faisait. Ce silence parfait et envahissant. Je n'entendais que ma propre respiration, mon seul rythme cardiaque. A côté de la cacophonie ambiante, le contraste était choquant et lorsque je libérais Tibor et Ichi ils pouvaient expérimenter la même chose. Le silence parfait et total. Je leur laissais quelques secondes, après tout nous avions le temps ici. - Allons-y - J'ouvrais la porte, défigeant la voiture par la même occasion pour les laisser sortir aussi, et me dirigeais vers le camion.

Je les laissais observer ce nouvel environnement et allait directement jusqu'à la porte arrière de la remorque, la défigeant avant d'y arriver, tirant sur la grosse poignée pour l'ouvrir. Nous n'aurions plus qu'à grimper, refermer, nous mettre en position et laisser le temps reprendre son cours. C'était le plan...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Le chauffeur

A peine le silence se fait que Ichi défigé que celui-ci grogne et se penche en avant en se plaquant les mains sur les oreilles. Tibor fronce les sourcils en se tournant vers lui.

"Qu'est-ce qu'il y a ?"

Ichi gémit de plus en plus.

"T'entends rien ?!"

Tibor lève le nez, mais pour lui, c'est le silence total, complet, dérangeant. Il sort de la voiture et ouvre la portière d'ichi pour l'aider à sortir, mais à peine le norvégien le touche qu'il le repousse. Tibor se laisse faire, étonné, et recule de quelques pas.

"Si ça tourne mal, j'ai besoin que tu assures mes arrières."

Ichi tangua et se rattrapa à la voiture. Il semble manquer cruellement d'équilibre et ne rouvre pas les yeux. Quand il essaye de se redresser, c'est la lumière qui lui vrille les yeux, en plus du silence les tympans. Il grogne de douleur et Tibor n'a d'autre choix que de l'aider à se réinstaller dans la voiture.

"@&&!!!& Tes mains sont brûlantes !"

Tibor se dégage rapidement en grimaçant. C'est comme si tous les sens d'ichi sont décuplés, bien trop pour qu'il puisse les supporter. Il devra faire sans lui. Pendant que Samaël s'occupe de la porte, le norvégien va chercher les clés chez les conducteurs, frôlant curieusement le bouclé toujours figé, lui. Curieuse vision qui lui fait reculer la tête. Yu est toujours surprenant...

Dé #1 : Draug SUCCÈS

Les clés en poche, Sam et Tibor peuvent entrer dans le camion et aussitôt, le Slider perçoit une odeur... Connue. L'Inde n'est pas un pays sophistiqué et leurs camions ne le sont pas plus. A l'intérieur, la clim ne marche pas, il fait une chaleur lourde sans humidité. De part et d'autre des parois du camion, deux cellules fermées avec un hublot. Les deux Candidats y passent le nez. L'une d'elles est vide, mais dans l'autre, une créature est affalée par terre, inconsciente. La seule chose permettant d'identifier une femme est sa poitrine et ses traits fins. Très fins. Pour le reste, l'un de ses bras n'est plus, remplacé par une longue tentacule. Sa peau est bleu/vert, plus proche du vert bouteille pourri que du bleu océan. Sèche, elle porte des marques sombres à plusieurs endroits. Ses cheveux noirs sont ternes et tout laisse à penser qu'il n'y a là qu'une femme morte depuis des mois en décomposition. Ses pieds sont déformés et d'autres tentacules émergent de son dos.

"Bianca."

Tibor s'active plus rapidement. Le bouclé l'a prévenu du manque d'eau et de l'état instable de la créature. Il lui faut plus d'une minute pour trouver la bonne clé et Sam doit l'aider pour lui stabiliser les mains. Ce n'est pourtant pas Tibor qui se laisse aisément distraite ou rendre nerveux, mais quelque chose le perturbe, c'est évident. Il cligne des yeux et secoue vivement la tête.

Les deux garçons réussissent à ouvrir la porte et Tibor entre dans la cellule pour tenter de réveiller une Bianca figée et inconsciente.

Dé #2 : Le 13e passager SUCCÈS SUCCÈS

L'odeur que Sam a senti plus tôt se fait de plus en plus familière. Ca ressemble... Au labo dans lequel il a été enfermé avec Maze durant un temps. Il a défigé le camion... Et son système de sécurité avec. Tibor soulève Bianca dans ses bras, les tentacules de la créature glissant jusqu'à pendre mollement dans le vide et alors qu'il cherche à devenir invisible, il est déséquilibré et son épaule cogne la paroi de la cellule. Il grimace en secouant la tête et lutte contre quelque chose d'invisible.

Sam n'a que quelques secondes pour réagir avant que les chauffeurs - et toute la route - ne sorte de son coma artificiel.



Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Zaan Lareck' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Une cellule de quarantaine. Rien que ça. J'en avais assez de voir ça. Deux vies et toujours cette animosité face à cette honte. Tibor passait devant et je défigeais les choses sur son chemin pour qu'il n'attende pas, y compris Bianca dés que je l'avais en visuel. Avec Ichi dehors nous n'étions que deux et je l'avais refigé immédiatement après que Tibor l'ait quitté pour lui épargner les souffrances qu'il semblait subir.

Bianca était une créature pour le moins particulière, et je la fixais un instant, le temps de m'habituer à la voir. Particulière à cet instant n'était pas nécessairement un compliment... Mais je ne disais rien, je ne montrais rien.

Il y avait quelque chose dans l'air, quelque chose d'autre que cette chaleur étouffante. Il y avait quelque chose de familier et je tournais la tête vers la rue à l'extérieur. Pendant que Tibor s'occupait de Bianca je faisais quelques pas dans la remorque, cherchant à comprendre ce qui me dérangeait. Cette odeur. C'était... Je raclais ma langue contre mes dents du haut et ouvrait grand les yeux. - Il faut qu'on dégage de là et vite! - Mais j'entendais Tibor retomber contre la paroi et lorsque je débarquais devant la porte de la cellule je voyais son visage. Trop tard.

Si Tibor perdait déjà pied, alors je n'avais plus longtemps avant que le gaz ne fasse son effet sur moi. Trop tard pour trouver un masque, il fallait parer au plus pressé: ne pas rester coincer. Je tendais mon bras vers la porte entrouverte du camion et me focalisais dessus. Le but? Lui faire perdre le fil du temps et l’abîmer assez pour qu'elle soit impossible à fermer, ou au moins facile à défoncer de l'intérieur. J'étendais mon action à tout ce qui y était rattaché, y compris le système de sécurité que je voyais seulement maintenant.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Zaan Lareck
avatar

LIVE LIKE LEGENDS



Tibor - Ichi - Le chauffeur

Dans la tête de Tibor, c'est le chaos le plus complet. Des flashs de mémoire vont et viennent et il se met à clignoter, lui et Bianca disparaissant comme un courant alternatif. Samaël, de son côté, ne doit plus savoir quoi penser. Un coup il se souvient ce qu'il fait là, un coup non.

Dé #1 : Tibor VS Sam ÉCHEC SUCCÈS

Tibor ne contrôle que très peu son pouvoir et celui-ci se propage à Samaël. L'inconvénient ? Le Slider perd la boule pendant des secondes. L'avantage ? C'est que son pouvoir à lui est tellement chaotique que son entreprise sur la porte réussit. En revanche, il ne sait pas franchement ce qu'il fout là, Tibor est un inconnu, mais il sait que la créature s'appelle Bianca. Il ne se souvient plus que son frère est à quelques mètres de là à les attendre, mais il se rappelle violemment que Maddison en a un, de frère. Ses souvenirs se mélangent dans sa tête et chez Sam, y en a un sacré paquet.

Tibor se fraye un chemin en luttant contre la migraine qui lui embrouille le cerveau. Contrairement aux autres, il ne manque pas de mémoire. Au contraire. Il en gagne. C'est comme si son cerveau se réparait petit à petit.

Une fois les pieds sur la route, Tibor se concentre. L'air chaud lui fait déjà du bien, mais ça ne suffit pas. Il doit rejoindre Kenneth. Pendant ce temps, il laisse le soin à Samaël de récupérer les autres sur son passage et de fuir avec la voiture.

Plus il s'éloigne du camion, mieux il se sent progressivement. Mieux il se sent, plus il disparaît aux yeux de tous. Le plus dangereux étant qu'étant invisible, Samaël ne se souvient plus de lui, ni de Bianca sous la coupe du norvégien. Heureusement, Ichi et le bouclé sont toujours là et protégés par le pouvoir du Slider... Mais déjà un rayon de temps figé se forme. Il se réduit. Au loin, des voitures klaxonnent. D'ici quelques secondes, tout le monde sera réveillé. Samaël doit s'éloigner le plus possible du camion.



Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Zaan Lareck' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je voyais la porte rouiller à vue d’œil mais c'était bien la seule chose que je comprenais. A peine avais-je fini mon oeuvre que je me prenais la tête entre les mains, rencontrant la paroi. Je levais mon regard, une migraine me prenant, et le posais sur ce blond et cette... pieuvre? Femme? Qui étaient-ils? Je regardais autour de moi. Le temps était figé, j'étais dans le camion, Bianca. Elle s’appelait Bianca. Pourquoi j'étais là?

Je me perdais dans ma mémoire, assailli par des souvenirs qui ne faisaient aucun sens. Je voyais Logan à Silopi, je voyais Maddison, je voyais la Russie et Bogdan agent du KGB avec moi. Mes souvenirs se brouillaient et je m'appuyais sur le camion d'une main. Le blond filait avec Bianca sur l'épaule. Que venait-il de se passer? Je ressentais l'urgence. Je ne comprenais pas pourquoi mais je savais que je devais sortir de là alors j’emboîtais le pas du blond.

Je ne le suivais pas cela dit, je sautais du camion et partais à la perpendiculaire, direction les ruelles. J'avais déjà vu quelques voitures reprendre vie et j'allais devoir relancer le temps avant que tout ne devienne incontrôlable... et arrivé à l'entrée d'une ruelle je le faisais. Je laissais le temps reprendre son cours. Je ne savais pas ce que je faisais là, je ne savais même pas si j'étais seul ou pas. Je ne faisais que comprendre à peine que j'étais en Inde, confondant ici et ailleurs. Une main sur mon visage alors que la chaleur me pesait. Que s'était-il passé?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION - Samaël/Tibor] Live Like Legends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: LA PLANÈTE DANS LES ÉTOILES :: Le Monde-