2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION - Samaël/Tibor] Live Like Legends

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Ma théorie fumeuse valait pas, soit, quelle était la suivante? Bianca s'agitait de plus en plus jusqu'à ce que bouclette lui donne une apparence plus humaine... et la capacité de parler. Enfin. Ses tentacules continuaient de cogner sur le soldat immobile. Normal que ça traverse pas, il était figé, mais le sens était tout autre et je commençais à le toucher du bout des doigts.

A côté, il y avait cependant un Kenneth au visage fermé, qui fixait le soldat au sol avant de tourner sa tête vers Bianca. - ... Oui non en fait. Je comprend pas. - Et j'estompais un sourire.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Tibor - Ichi - Le Magicien - Bianca

Bianca donne un regard à Kenneth, pas certaine de savoir comment réagir. Alors, elle soupire.

"Ne t'en fais pas Bianca, on t'envoie la crème de la crème..." Elle se rapproche de Kenneth pour faire sa démonstration. "Ok alors, admettons, mon doigt est un couteau." Elle appuie son index sur le torse de Kenneth. "Tu sens la pression ? Elle est aigue, pointue, fine, c'est un point. Un couteau, ça déchire le tissu. Tu me suis ? Alors que si je te frappe comme ça." Elle pose sa main à plat sur le torse de Kenneth. "Il y a plus de surface à couvrir, l'impact est plus large, plus puissant. Bats un drap avec une tapette à mouche, le tissu n'aura rien. Je ne cherche pas à te blesser intérieurement, je cherche à te toucher." Elle regarde les autres. "C'est pour ça que j'ai pu le tenir et que vous avez pu le serrer. En revanche, quand j'ai voulu saisir son poignet, il s'en est dégagé. Pas tout de suite, mais il a réussi."
"Plus la prise est large, plus elle est efficace."
"Ce qui signifie qu'on ne pourra probablement pas l'attacher."
"Encore une fois... Pour quoi faire ?"
"L'interroger Dumbo !"
"Mais je m'en fiche de ce qu'il veut ! On est venu te récupérer, on t'a trouvée, tu vas bien, on rentre !" Tibor regarde Sam. "Si on reste ici et que les renforts arrivent, nous arrêter cinq secondes pour discutailler ne nous avancera à rien, ça ruinera même nos efforts. Et arrête de m'appeler comme ça."

Bianca minaude.

"Quoi, t'aimais bien que je te donne des p'tits noms, avant."
"Arrête."
"Mais... Tu veux dire que tu n'es pas curieux ?"
"Je veux dire que je ne veux pas prendre de risques inconsidérés. On a ce pour quoi on est venus."
"Oh ! Je suis ravie d'être un paquet à tes yeux."
"Non, c'est..." Tibor ferme les yeux et soupire en se pinçant l'arrête du nez. "C'est pas ce que j'ai dit..."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Ah bah oui, effectivement! - Kenneth comprenait enfin et j'esquissais un sourire. Un poing marcherait. Le plat de la main encore mieux. Le plat de main faisait la tronche. Je les laissais discuter tout en observant le soldat de plus prêt. Cette armure était solide, mais quand on en avait le temps, on pouvait certainement la retirer sans difficulté. Peut être. Pas en l'état en tout cas, mais en étant assez rapide...

J'entendais bien Tibor, j'entendais aussi les autres. La présence de ses soldats était inquiétante et je voulais savoir comment c'était possible, et surtout ce qu'ils leur voulaient aussi. Il y avait plus là-dessous qu'une simple arrestation de positif. - Ce qu'il veut dire c'est que c'est peut être pas le moment. - Je prenais la suite de Tibor. - Si les soldats sont là, c'est qu'ils savent plus que prévu, et ils doivent savoir pour toi aussi. - Avais-je dis en désignant bouclette du doigt. - Autant j'aimerais bien savoir comment c'est possible et ce qu'il vous veulent, autant l'endroit est compromis et il serait peut être plus sage de partir tant qu'on le peut encore. - Encore fallait-il réussir à neutraliser ce type.

Je faisais signe à Kenneth de venir. - Je pense que pour parer au plus urgent il vaut mieux vous faire quitter le pays au plus vite, vous mettre à l'abri, et chercher des réponses ensuite. Kenneth, met toi là. - Là? - Ouais. Le plat de la main. Quand j'ai retiré le casque, tu frappes en dessus. - Attend, pourquoi moi? - Je levais un regard vers lui. - Tu noteras que le plat de la mienne de main est pas en état. Et à moins que quelqu'un d'autres veuille le faire... - Mais personne ne se désistait. - Et puis t'es le seul encore en bon état.

Et pourvu que ça dure. Je contournais le soldat et posais ma main sur son casque sans le défiger. Si personne ne nous interrompait, le plan était simple: retirer le casque pour que Kenneth puisse frapper. Un coup dans la mâchoire pour envoyer la tête en arrière. Avec assez de force c'était suffisant pour l’assommer. Et sinon, un coup dans la gorge pour le neutraliser assez longtemps pour l’assommer plus radicalement.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Alors que Samaël expliquait au petit frère la vie, Tibor se mit à rire.

"C'est ça ton plan ? Lui mettre une grande baffe ?" Tibor retroussa ses manches. Lui, pas en bon état ? "Ah non, moi je peux le faire si le bleu ose pas. Mes mains vont très bien."

Bianca soupira en les regardant tous les deux. Sam allait un peu trop vite en besogne à son goût.

"Et tout le monde s'en fout que moi j'ai envie de savoir ce que ces guignols font dans ma maison ?! Ca vous dérange que je me sente concernée dans l'affaire, ou... Je suis pourtant pas du genre invisible. S'ils voulaient juste nous tuer, ils l'auraient fait."

Techniquement, elle était la seule sur qui le soldat n'avait pas tiré. Kenneth était bien placé pour le savoir, il avait senti la mort lui effleurer l'oreille.

"Bon sang, Bianca..."
"Je veux pas me cacher, ok ? Je veux les affronter ! C'est ce qu'on a toujours fait ! On s'est volontairement exposés et on s'est rendus intouchables. C'est chez moi ici. Pendant des années j'ai été terrifiée, j'ai eu peur de m'opposer à eux, j'étais faible, mais certaines personnes m'ont appris à cultiver le meilleur de moi-même." Elle baissa la main pour désigner le soldat. "Si ces types mettent en danger ces personnes, alors je préfère les descendre moi-même. Mais je n'agirai pas comme les monstres qui ont fait de moi ce que je suis." Le bouclé passa sa main sur ses épaules pour lui frotter le bras. "Je ne les laisserai pas gagner et je ne deviendrai pas une mercenaire sans foi ni loi."

Tibor ne sut pas trop si la remarque était pour lui ou en général. Il jeta un regard au bouclé.

"Qu'est-ce que t'en penses, toi ?"

Il haussa les épaules avec une moue.

"On n'est pas tous comme toi." Un regard à Sam. "Ou toi."
"Quoi, tu penses que pour moi, c'est facile, c'est ça ?"

Il regarda Sam, comme cherchant son assistance. Si Kenneth prenait la pose d'Ichi, alors ils étaient deux contre deux.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je retirais ma main lorsque Tibor ouvrait la bouche. - Hey, jsuis pas un bleu! - Non, et il était plus vieux que lui d'ailleurs, et ça Kenneth manquait de le dire avant de se reprendre. Oui c'était ça mon plan, fallait le neutraliser non? Je ne comptais pas le tuer, pas tant que j'avais le choix, alors oui, c'était ça mon plan. Et lorsque Bianca se manifestait je me redressais en soupirant. Bon. Comptons les pour et les contre.

Je comprenais le besoin de Bianca de chercher à savoir ce qui se passait. De sortir de l'ombre. Si le bouclé était peut être à l'aise avec la situation, fuir, se cacher, elle en avait visiblement assez. Je connaissais la situation. Je l'avais connu. Après la CIA j'avais dû disparaitre, fuir la surface pour me cacher. J'avais dû choisir de retourner dans l'ombre, de survivre en faisant des choses pas très jolies... mais que je faisais quand même. A l'époque je n'avais pas eu honte parce que c'était tout ce que j'avais jamais connu mais avec le recul...

D'un autre côté, la prudence de Tibor l'honorait. Dans ce genre de moment j'étais du genre à analyser les choses de façon assez froide pour éliminer l'influence des émotions de l'équation. Faire les choses par étape. Etape 1, nous avions sorti Bianca de sa détention. Etape 2, c'était de la sauver. Maintenant? En théorie l'étape 3 serait de les mettre à l'abri de façon plus efficace. Viendrait une étape 4 pour chercher à comprendre. Mais et si comprendre était la seule façon de les mettre véritablement à l'abri... Est-ce qu'on était là pour les sortir de là maintenant? Ou pour les sortir de là pour l'avenir?

Zaan se doutait-il de ça quand il nous avait envoyé? Que cette question se poserait? Ça ne m'aurait pas étonné outre mesure. La conversation dérivait sur la vie qu'ils avaient pu avoir depuis... depuis quoi d'ailleurs? Et le bouclé semblait présumer de la simplicité de la vie de Tibor comparé à la leur, autant que de la mienne, avant que le blond ne me regarde. Kenneth restait en retrait, c'était tout ce qu'il pouvait faire de toute façon, et je répondais au regard de Tibor sans rien dire. Il ne me connaissait pas, mais je ne comptais pas lui répondre ça

Le soucis, Bianca, c'est que si tu meurs ici, tu ne pourras descendre personne. - Je contournais le soldat. - La ville grouille d'agents et à l'évidence ils ne sont pas là juste parce que tu es une positive qui a été vue dans la rue par des gens. Waleman, MSS... ça fait beaucoup de fronts différents à combattre, tu ne trouves pas? - Je tentais de rester rationnel, c'était ce qui m'avait sauvé tant de fois. - Tu as déjà manqué d'y rester et même si je ne discute pas tes motivations, je pense qu'il vaudrait peut être mieux reculer pour mieux sauter.

Je montrais le soldat derrière moi. - Déjà commencer par s'occuper de ça, sécuriser cet endroit puis filer quelque part où on ne nous trouvera pas. - Je désignais Tibor du regard. - Comprend nous, on a été envoyé pour vous sortir d'ici, vous sortir des radars. Ça s'est déjà compliqué, on ne veut simplement pas nous y enfoncer encore plus. - Je balayais la pièce du regard avant de le poser sur Tibor. - Et c'est un teisho uchi, pas une gifle.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Pendant que Bianca réfléchissait, le bouclé sursauta et désigna Samaël, comme s'il venait d'être frappé par un éclair de génie.

"Ah oui, je me souviens de ce truc !" Il regarda Tibor et mima un coup. "C'est quand tu... Fais le truc avec le machin, tu sais ?"

Tibor ferma les yeux.

"Oui, je sais ce que c'est... J'espérais juste qu'on se contenterait de..." Des deux mains, il mima un mouvement vers la sortie. "Profiter de l'occasion pour se tailler d'ici."

Il soupira et ses bras retombèrent le long de son corps. Bianca, quant à elle, promenait son regard sur le hall et ce qui représentait sa maison, le visage soucieux. Visiblement, les mots de Samaël la poussaient à la réflexion et Tibor en rajouta une couche.

"Je sais ce que tu ressens, mais tu ne te battras pas si tu es morte." Elle reporta son regard inquiet dans le sien. "Et j'ai promis à Bogdan de te ramener à la maison."
"Me ramener ? A la maison ?"

Tibor lança un regard entendu à Samaël et reprit pour Bianca.

"Megalopolis, c'est pas une destination de rêve, c'est sûrement pas celle qu'on a rêvée, mais... Des types comme celui-ci, tu en trouveras un paquet là-bas à questionner, et des combats, tu pourras en mener autant que tu voudras." Un temps. "Après tout, chez soi, c'est là où sont ceux qu'on aime, pas vrai ?"

Les lèvres de Bianca s'étirèrent lentement et une petite rougeur se manifesta sur ses joues.

"Tu te souviens de ça ?"

Il acquiesça doucement.

"Ouais, cet après-midi, je me suis souvenu d'un paquet de trucs."

Elle se mordit l'ongle du pouce et regarda Samaël, puis le soldat. Elle réfléchissait et le bouclé la suivrait. Il la dévisageait et peu importait sa décision, il irait où elle ira.

"Ok..." Elle tendit sa main vers Tibor. "Tu me promets que cette fois, on restera ensemble."

Il hésita un instant et prit sa main en acquiesça.

"Je te le promets si on se taille d'ici."
"D'accord."

Rassuré avec l'impression d'avoir mené un minuscule combat, Tibor se retourna vers Sam.

"Alors, tu penses qu'on peut juste partir maintenant ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je regardais l'échange entre les deux, content d'avoir obtenu le bon résultat. C'était imprudent de se replonger dans la tourmente. Si ça n'avait tenu qu'à moi j'aurais pu m'adapter sans soucis, mais pas avec Kenneth impliqué. Pas si j'avais le choix. Alors pendant qu'ils discutaient je reculais d'un peu pour retourner finalement derrière le soldat, là où j'étais au départ, et j'observais plus avant la constitution de son armure avant que Tibor ne se tourne vers moi.

Megalopolis n'était pas parfaite mais j’acquiesçais à ce qu'il disait. Au moins là-bas nous connaissions le terrain. J'avais arpenté ces rues tant d'années, j'en connaissais les rouages. Lui aussi certainement. Et là-bas il y avait Bogdan, des alliés pour eux, bien plus qu'ici. Il y avait de quoi trouver des réponses aussi et dans les deux vies que j'avais vécu je m'étais rendu compte que d'une façon ou d'une autre, Megalopolis était le centre de tout.

On peut pas partir sans Ichi, et je peux pas le ramener. Il va nous claquer entre les doigts. - A nouveau je tournais la tête de part et d'autre de la pièce. - Soyons efficace. On a celui-là en visuel et une idée de comment le neutraliser.  - Je désignais distraitement le plafond en tournant le doigt en l'air mais en réalité je montrais le tout. - Dans cet état, on a tout le temps qu'on veut. Je propose de ratisser rapidement la maison et les alentours pour être certains de ne pas avoir plus de compagnie.

Quitte à être d'accord sur l'objectif, autant faire ça bien. - Si compagnie il y a, on les neutralise un par un jusqu'à revenir à lui. Puis on prend Ichi et on se barre. - Je croisais les bras en réfléchissant et posais mon regard sur le couple. - Si cet endroit et compromis, il faut assumer qu'ils connaissent vos autres points de chutes. Il faut une nouvelle planque le temps de pouvoir partir. - A croire que je parlais beaucoup trop... ou que j'avais beaucoup trop l'habitude de me cacher. Des mécanismes que j'avais appris, comme une seconde nature. Dérangeante.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Tibor était inquiet. Même s'il ratissait la maison, les renforts arrivaient et pour lui, c'était toujours risqué. Revenir au cours du temps normal était risqué. Mais pour l'heure, il n'eut pas de meilleure idée. Il soupira en baissant les yeux et se passa une main dans les cheveux.

"J'ai une meilleure idée."

Le bouclé venait de se réveiller, un oeil sur le soldat. Compilant tous les inconvénients, ainsi que les avantages, il releva les yeux sur Samaël.

"MSS une fois, mais pas deux. Partout où on va, on prépare le terrain. Ici, on a ouvert un couloir souterrain qui nous conduit à quelques pâtés de maisons d'ici. En cas d'urgence. Ca ressemble à une vieille cabane, mais il y a un passage caché à l'intérieur. C'est juste derrière la piscine." Et il se retourna pour montrer d'un geste du bras. "On a toujours été extrêmement prudents, c'est pour ça qu'on a voulu cette maison quand on a étudié les plans. Nous, on y va maintenant et Tibor reste avec Ichi. Ils nous rejoindront ensuite. Ils sauront même pas qu'ils sont là. Et nous, on sera déjà loin. En quelques minutes à peine, on est loin d'ici."

Tibor regarda Samaël.

"Il dure combien de temps ton pouvoir ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Et il pouvait pas le dire plus tôt? Un passage souterrain vers ailleurs était de fait notre meilleure option à cet instant. En espérant que les soldats ne soient pas au courant de ça aussi. Mais s'ils avaient été si prudents... Alors comment être arrivé jusque là? Tibor posait sa question et je lui lançais un sourire. - Il durera le temps nécessaire, ce ne sera pas un problème.

Avant je ressentais la limite. Maintenant... A croire que j'étais devenu si vieux que je l'avais perdu de vue. Il tiendrait. J'avais duré plus que ça. - Enfin, dans ce cas faisons ça. Mais... - Un doute me testait et je tournais la tête vers Bianca. - Si vous avez été si prudent, comment ils nous ont trouvé? Il y a une chance pour qu'on t'ait posé un traceur? Une puce? Quelque chose? - Après tout ils venaient pour elles et pas pour eux, c'était évident. Alors comment l'avaient-ils trouvé ici?

Il faudrait régler cette question en premier. De là, je suivrais le couple, avec Kenneth, vers le passage et défigerais les obstacles au fur et à mesure pour ouvrir le chemin. Tibor resterait là pour Ichi et lorsque je défigerais tout, il n'aurait qu'à disparaitre et nous rejoindre. Facile. Peut être.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Garin DeLyons
avatar
Sans limite ? Le bouclé hocha la tête.

"Oh, pratique."

Et puis, Samaël cassa leur rêve. Tibor se figea à l'hypothèse et Bianca devint blanche. Pragmatique, le norvégien garda son sang-froid.

"Tu te souviens qu'on t'ait posé un traceur ou un truc du genre ?"
"Non, Tibor, je m'en souviens pas ! J'ai été dans le schwartz pendant un moment. Va savoir sous quel tentacule ils ont pu piquer un truc !"

Tibor inspira profondément et ferma les yeux. Son instinct lui dictait de fuir maintenant. Ses jambes n'avaient qu'une envie, c'était courir.

"Ok, admettons qu'elle ait un traceur. On sera sous terre, ok ? Ils chercheront jamais au bon endroit. D'ici là, Ichi nous aura rejoint et il pourra regarder ça de plus près. Ok ?"

Tibor hocha la tête, c'était un plan qui lui convenait. Il les laissa partir après que le bouclé lui ai donné les indications du passage secret et pris position près d'Ichi. A peine le temps reprit son cours qu'ils déguerpirent au plus vite, le soldat ne comprenant rien à ce qui se passait. Malgré tout, il leur fallut un moment. Le bonhomme était constamment dans leur chemin et Tibor ne voulait pas risquer un petit courant d'air ou de s'entraver.

Quand ils rejoignirent les autres, c'était dans une pièce mal éclairée et glauque dans le tunnel sous sol. Des vivres étaient entreposées sur des étagères, des téléphones sans leur batterie et deux petits sacs de nécessaires. Même si les soldats arrivaient jusqu'à la cabane, il leur faudrait du temps pour comprendre. Encore que...

"Les renforts sont là. J'ai entendu la radio du type quand on est passés à côté. On doit déguerpir vite."
"Quelqu'un me met au parfum ?"
"Plus tard. J'ai besoin que tu écoutes si quelque chose vient de Bianca. Un signal, quelque chose, comme un traceur."

Ichi regarda Tibor comme s'il avait trop bu. Etait-il sérieux ou le prenait-il réellement pour un dieu.

"Tibor... je suis moitié sourd, à cet instant et j'ai besoin d'un mouchoir. C'est tout juste si je perçois la couleur de tes yeux. Et tu veux que je décèle un tracker à travers une illusion ?"
"Bah, si y a que ça..."

Il leva la main.

"Non ! Ca ira. Courageux mais pas téméraire."
"Sympa..."
"Sans vouloir t'offenser."
"Non, c'est cool."

Dé #1 : Tracker Jacker. ÉCHEC SUCCÈS

Bianca possède bien un tracker sur elle, mais le signal est altéré par l'illusion du bouclé.

Dé #2 : Le sixième sens. SUCCÈS ÉCHEC

Ichi entend quelque chose, mais il est incapable de dire d'où ça vient. Même si Bianca reprenait sa forme originelle, il ne décèlerait pas le traceur. Son pouvoir est beaucoup trop faible.


Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Garin DeLyons' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


L'idée d'un traceur était dérangeante mais si Ichi était notre seul détecteur alors il faudrait patienter. La troupe se mettait en marche et à peine était-on à l'abri du tunnel que je relançais le temps pour que Tibor et Ichi puisse se mettre en route à leur tour. On se retrouvait dans une petite pièce sombre abritant tout un tas de petites choses biens utiles.

Le blond et le danois débarquaient un peu après et j'étais rassuré. Au moins étions-nous sorti du point chaud, enfin, presque. Tant qu'ils ne cherchaient pas là... Nous n'avions laissés aucune traces. Si traces il y avait, c'était forcément les deux derniers arrivés qui les auraient laissé. Sous couvert des demandes de Tibor, accueilli avec une légère stupéfaction, Ichi se mettait au travail.

Si le signal était altéré par l'illusion, on avait un peu de temps. - Ils ont dû te localiser pendant que tu étais dans la piscine. Avec l'illusion maintenant on a un léger avantage sur ça. - Une explication qui était rassurante. Pourquoi? Parce que justement, il y avait une explication. Je détestais les zones d'ombres. - Du coup maintenant quoi? On attend? On bouge?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"S'ils lui ont mis ce tracker, alors ils l'ont localisée depuis plus longtemps que juste la piscine."
"On devra faire enlever ce truc avant de quitter le pays. On peut pas prendre le risque d'être suivis jusqu'à Megalopolis." Et à la question de Kenneth, Tibor, un peu stressé par le temps malgré son expression stoïque : "Non ! On va attendre ici le temps qu'ils arrivent à bien déceler un signal qui ne bouge pas ! Comment ça... on pourra prendre le thé avec eux !" Il hocha vivement la tête avant de retrouver son sérieux. "Oui, on bouge." Il étudia Bianca une seconde. "Et si on sent que le danger se rapproche, je te couvrirai. Ca nous donnera un peu de temps pour prendre de l'avance."
"Un signal peut être bloqué par ton oubli ?"
"J'en sais rien. Mais ça atténue le son, alors ça fonctionnera peut-être. Espérons juste qu'on ait pas besoin de s'en assurer."

Quand ils sortirent du tunnel, via une bouche d'égout, la nuit prenait place dans le coeur de la ville. Bianca resta près de Tibor au cas où. Ils repartirent en direction de l'appartement où le bouclé avait laissé quelques affaires dont il ne voulait se séparer avant de partir. Avec de la chance, ils auraient au moins la nuit pour souffler un peu avant de repartir. Selon lui, c'était un des endroits le plus sûr de la ville. D'abord parce qu'il y entrait toujours sous le coup d'une illusion et qu'à moins d'un Positif excellent dans le domaine de la levée de couverture, ils étaient tranquilles et chacun put reprendre son visage d'origine une fois à l'abri. Tous sauf Bianca, bien sûr.

"Je vais appeler Bogdan et Six pour voir la suite du plan."
"Six, hein ?"

Bianca minauda avec un sourire taquin. Tibor cligna des paupières et la dévisagea quelques secondes en silence.

"Oui. Six. Vois avec les autres pour le traceur pendant ce temps."

Il s'éloigna de quelques pas d'une Bianca amusée. Et sans bouder son plaisir, elle ouvrit les bras, son sourire s'agrandissant d'une oreille à l'autre.

"Alors... Qui me fouille ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


A la répartie pour le moins sèche de Tibor, Kenneth n'avait rien répondu. Il avait seulement accusé la réplique avant de soupire, agacé. La suite c'était faite assez naturellement et quoi que je n'étais pas très emballé à l'idée de revenir sur nos pas, dans un endroit déjà utilisé, je m'étais plié à la majorité. Arrivé à l'appartement, masqué par une illusion, Kenneth avait retrouvé sa place dans ce vieux fauteuil et c'était installé pour se reposer un peu, suivant les conversations avec une attention seconde.

Tu leur demandera s'ils ont pas un Jumper qui ferait ici à là-bas à y être... - Certes je me préparais toujours au pire, du moins dans la tête, mais on était pas mal dans le genre. Encore, et jusqu'à nouvel ordre, avions-nous l'avantage d'être retourné sous les radars. Je contournais la table où la carte de la veille était toujours étalée.

« Alors... Qui me fouille ? » - Est-ce qu'on peut utiliser nos mains? - J'avais envie de frapper mon visage avec ma main, très fort, mais au lieu de ça... - Je pense que quelqu'un d'autre préférera s'en charger, toi tu restes avec moi. - Parce que son compagnon était dans la pièce et parce que vu la tronche ridée de mon frère, enfin discrètement ridée, encore, il y avait plus urgent pour lui. Je tournais la tête vers bouclette. - D'ailleurs, t'as un nom par lequel on peut t’appeler? Parce que ça va devenir compliqué autrement. - Bouclette ça fait pas très pro faut dire.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Dé #1 : Jumper or not Jumper SUCCÈS ÉCHEC

Bianca fit un clin d'oeil à Kenneth. Compagnon ou pas, ses yeux ne s'arrêterait pas de traîner juste parce que son coeur est pris. Et elle savait reconnaître un bonbon intéressant. Elle agita les doigts pour le saluer alors qu'il se levait pour suivre son frère. Bouclette ramenait une bouteille d'eau pas claire - de toute évidence - et un reste de biscuit salé. Il tendit le tout à Bianca et regarda Samaël qui lui posait une question. En bon parano limite psychotique qu'il était, il fronça les sourcils.

"Compliqué de quoi ?"

Bianca grignota avidement les biscuits pendant qu'Ichi la scanait autant que faire se peut. Ce n'était pas très bon, mais elle ferait avec. Sauf quand elle porta la bouteille à ses lèvres... Elle en recracha son contenu.

"C'est dégueulasse !"
"Je sais."
"Je sais pas si c'est dégueulasse, mais déjà la couleur est douteuse et je sens d'ici une odeur bizarre."
"C'est du sel. Elle a besoin de sel."
"Dégueulasse."
"Désolé..." Mais le magicien ne s'était pas forgé une telle indépendance du monde sans prudence. Aussi, il ne lui donna ni son surnom, ni son nom. La question du Candidat était suffisamment douteuse pour ne pas lui donner plus de confiance que ce qu'il voulait bien lui offrir. "Jonas."

Ichi leva les yeux sur lui à sa réponse et le bouclé inspira profondément.

"Alors ?"
"Alors rien. C'est tout juste si j'entends son coeur."
"Essaye encore..."

Il soupira sous le regard amusé de Bianca qui le narguait. Elle savait qu'Ichi n'était pas une grande fan de sa mutation, mais c'était toujours plus drôle de mettre à l'épreuve sa loyauté, sa discrétion, et sa bonne éducation.

Dé #2 : The Sentinel ÉCHEC

Tibor revint en raccrochant.

"Six a bien un Jumper dans ses rangs, mais aucun qui ne pourrait couvrir une telle distance." Qui se compte à 5 chiffres, pensons-y. "Elle nous cherche un moyen d'extraction rapide et efficace. Comment ça se présente ?"
"Ichi est sur le point de me dire si je suis enceinte."

Dans un nouveau soupir, il releva les yeux sur elle, blasé, sûrement. Pendant ce temps, elle grignota son biscuit salé, toute fière.

"Est-ce que c'est moi ou l'illusion, j'en sais rien, mais je ne perçois rien. Je suis pas capable de dire où c'est."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Tibor Bruusgaard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Va pour Jonas. - Et j'avais rejoins Kenneth toujours assit sur son fauteuil. Non mon petit, tu ne tâteras pas du tentacule maintenant. Ichi ne trouvait rien mais vu son état peut être passait-il simplement à côté. Ou alors peut être qu'il ne pouvait pas l'entendre.

Tibor revenait et... pas de jumper. Demande purement ironique dés le départ, j'étais tout de même content d'avoir une réponse, même négative. Il nous faudrait partir par d'autres moyens mais j'en étais déjà persuadé. Je souriais à la réponse de Bianca. - Y'a pas une réduction sur les places en avion pour les femmes enceintes?

Mais Ichi reprenait et expliquait, et je fronçais les sourcils pendant que Kenneth attrapait ma main. - Et quelque chose d'injecté? Ce serait possible? J'ai déjà eu à faire à des gens qui traquaient un isotope radioactif. C'est inoffensif pour le porteur et discret mais avec le bon détecteur et un satellite, c'est facile à suivre. - Des gens pour ne pas dire moi. Suivre des cibles je sais faire. Mais mon pouvoir ne m'avait jamais été d'une grande aide pour faire ça. Et parfois j'avais été obligé d'utiliser d'autres techniques.

Kenneth serrait ma main et je me tournais vers lui. - Oui, pardon. - Et je m'accroupissais face à lui, joignant mes mains en un poing pour qu'il le tienne entre les siennes. Le processus avait déjà commencé et je fermais les yeux. Depuis les décennies j'avais appris à tolérer la sensation désagréable qu'était l'absorption du temps. J'y étais lié mais je baignais dans un infini. Je n'osais pas imaginer ce qui arriverait s'il l'absorbait pendant que le temps était figé.

Pas de marques physiques, rien de visible, seulement notre silence temporaire. Mais ça ne durait pas longtemps et je lui donnais plus que ce qu'il prenait habituellement pour compenser les événements de la journée. Immédiatement ses rides s'estompaient et lorsqu'il rouvrait les yeux ses pupilles semblaient légèrement plus claires. Il n'ouvrait pas la bouche, il savait que ce n'était pas une bonne idée, le temps que les canines s'estompent.

Je me relevais, frottait doucement mes mains pour en chasser la sensation de fourmillement, et posais mon regard sur la bouteille d'eau douteuse. - Qui a faim? Je peux aller chercher quelque chose. - Voler. Mais on était plus à ça prêt. Je n'avais qu'à figer le temps et faire un allé retour rapide. J'aurais besoin de dormir une fois cette mission terminée, mais tant que nous étions là il était hors de question que je succombe. Je le savais, si je dormais, je ne me réveillerais plus. Je dormirais dans l'avion.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Le visage de Bianca s'illumina et elle désigna Samaël en regardant les bouclettes.

"Ouuhhh, j'aime comment pense ce type. On doit se mettre au travail tout de suite, ou..."
"Non, le truc, c'est que je perçois bien... Un truc, mais je suis juste pas capable d'identifier la source précisément."
"Et si on casse l'illusion ?"
"Tu veux prendre le risque ?"

Tibor haussa les épaules et regarda Sam.

"Sinon, j'ai bien une idée tordue qui implique son pouvoir et le mien."

Ichi regarda Sam - occupé à faire il ne voulait pas savoir quoi avec l'autre - puis Tibor. Il se releva.

"Hors de question qu'un Slider pose à nouveau son Yu sur le mien. J'ai une double otite déjà, si ce n'est autant d'otites qu'un homme puisse avoir. Même pas en rêve."
"Mais ça pourrait marcher si j'atténue le son ! Elle reprend sa forme..."
"Oh non..."
"Toujours aussi charmant, Ichi..."
"Il fige, je camoufle..."
"Pitié..."
"Un véritable gentleman."
"Non ! N O N ! Quelle lettre arrive pas à votre cervelle de Dégénéré ?"
"Ouh... Il a dit le mot."
"Il va être flagellé."
"Ok, ok, ça va."

Une fois que Sam eut fini ce qu'il faisait, Tibor se retourna vers lui.

"On mangera plus tard, on a plus important là tout de suite, tu crois pas ?"
"Y a des fruits secs dans le placard... Et il doit rester une moitié de soda."
"Comment on dissipe un isotruc si jamais c'est ça ?"
"On la brûle vive ?"
"Ha ha ! Très marrant... Très très marrant."
"Tu n'es pas sérieux en disant ça. Tu es sérieux ?"

Ichi soupira en secouant la tête.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


L'échange entre Tibor et ichi me gênait un peu, quoi que je n'en montrais rien même si je lançais un regard à Bianca et Jonas. Je savais qu'Ichi était à bout, ça avait été clair, et s'il avait accepté à terme je l'aurais tout de même mis en garde. Je ne connaissais pas ses difficultés mais je ne voulais pas les aggraver. L'idée du blond n'était pas mauvaise, elle aurait même été idéale si seulement Ichi avait pu la supporter. Et encore ce mot. Dégénéré.

Kenneth s'était laissé retomber contre le fauteuil, épuisé, pas endormis pour autant. A la réponse de Tibor je lui répondais un peu plus bas, comme une confession. - C'est pas comme si ça allait réellement prendre du temps. - Mais peu importait. Mon estomac pouvait attendre.

La brûler vive? Oui, pourquoi pas. C'était assez radical comme solution mais ça fonctionnerait. Enfin il y avait certainement mieux. - Isotope radioactif. Et ça s'évacue naturellement avec le temps. Je sais pas si on peut accélérer le processus. - Avec une dialyse peut être? Mais je n'étais pas sûr que l'on puisse séparer ça du sang. Enfin encore fallait-il être sûr que c'était bien ça. Ce n'était peut être qu'un traceur électronique qu'Ichi n'arrivait pas encore à trouver.

J'ai bien peur qu'on ne doive attendre. - Pour l'isotope, pour qu'Ichi retrouve ses pleines capacités. Je tournais mon regard vers Jonas. - On a de quoi recoudre? Désinfecter? Ou je vais de toute façon faire du shopping en vitesse? - Parce que mine de rien, j'avais toujours cette vilaine entaille dans la main, et l'autre qui barrait mon torse.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Bianca soupira.

"Si on doit attendre, alors..."

Elle désigna la cuisine à Samaël pour qu'il la suive jusqu'à une mallette de soin que le bouclé avait ramené.

"Pendant ce temps, on va chercher une solution..."

Dé #1 : Isoquoi ? SUCCÈS
Dé #2 : WWW ÉCHEC ÉCHEC

Bianca fit asseoir Samaël sur une chaise - bancale, comme le reste de l'appartement - et elle ouvrit la boîte en déchirant les étuis pour se préparer.

"On n'a pas été convenablement présentés, je crois. Faut dire que jusque là, j'avais pas très bonne mine."

Elle releva les yeux vers lui, un brin amusée par sa propre ironie. Le pire étant qu'elle paraissait en pleine forme - en apparence. Quand bien même il n'en était rien et qu'elle était encore très faible, l'illusion que sa moitié maintenait lui donnait l'air de sortir de la douche, fraîche, reposée et maquillée. Pratique. Il était facile d'oublier qu'elle était blessée elle aussi, mais là encore, elle ne semblait même pas s'en soucier.

"Je ne connais pas ton nom à toi. Ni celui du bonhomme qui t'accompagne. Tu viens d'où, tu fais quoi, tu vis toujours chez tes mutants ?"

Les garçons, eux, gardèrent leur nez sur le téléphone pendant qu'il rechargeait, cherchant des informations sur les isotopes machins trucs.

"On sait même pas à quoi elle a été exposée !"
"Ca peut aller d'heures en milliard d'années avant de se dissiper ! Comment tu veux qu'on sache ?!"
"A part la tester..."
"Mais on est pas équipés pour ça."
"Chier..."
"Language !"
"On est pas un peu tous radioactifs par défaut, en plus ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Tibor Bruusgaard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je suivais Bianca jusqu'à la cuisine et m'installais sur la chaise bancale avant de retirer le chiffon que je pressais toujours sur la plaie. La plaie certes avait cessée de saigner, mais l'ensemble n'était pas très joli. Au moins l'entaille était nette. - Et puis surtout pour parler c'était pas évident.

J'entendais toutes ses questions et en guise de réponse je lui souriais. Gabriel, 97, Adrian, Hunter, Adam... - Samaël. Et lui c'est Kenneth. - Avais-je dis en désignant du pouce le brun sur le fauteuil. - Mon petit frère. - Ken avait croisé ses jambes pour s'asseoir en tailleur sur le fauteuil et observait les autres d'un air distrait. - Et je fais pas grand chose à part protéger cet idiot... et venir sauver tes fesses aussi, apparemment.

A côté, la discussion battait son plein et Kenneth en venait à participer. - Oui mais c'est différent comme produit. Ça a une signature particulière. On peut pas se trouver de quoi faire les tests? - Il hésitait, visiblement, et puis finalement.. - Ou sinon... je peux aller voir si c'est ça... demain. Ça nous ferait gagner un peu de temps. - En l'entendant j'avais levé mon regard sur lui, entre grave et inquiet. Je savais la réaction de certaines personnes vis à vis des voyages dans le temps, je me souvenais encore d'Abel. Même moi je n'étais pas fan des jeux dans les timelines, mais c'était trop tard, il l'avait dit.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Enchantée, Bianca, top model à la retraite !" Elle sourit un instant et se reconcentra sur sa tâche. "Non, je veux dire... Tu fais quoi ici... Dans nos vies. J'entends par là, ton lien avec... Nous. C'est gentil de venir nous sortir de là, je dis pas le contraire, hein, te méprends pas. Je suis juste curieuse. Ne le prends pas mal, je m'attendais plutôt à voir Bogdan." Elle désigna son ventre. "Enlève ton t-shirt que je soigne le reste."

Ichi montra la page qu'ils parcouraient du doigt en regardant Kenneth.

"Tu as un spectromètre de masse ou une radio spéciale sous la main ?" Pas qu'il veuille démonter toutes les idées du jeune homme, mais il demeurait sceptique. "Je pense pas..."
"Et ça nous prendrait un temps fou d'en chercher un... Risques doubles, c'est comme retourner dans la gueule du loup quand on a difficilement réussi à en sortir."

Et le Slider se retrouva face à trois paires d'yeux interdits, qui ne comprenaient absolument pas où il voulait en venir. Tibor secoua la tête.

"Je vois pas en quoi ça nous fera gagner du temps d'attendre demain."
"T'espères trouver quoi au juste ?"
"On est même pas sûrs que ce soit ça..."
"On peut prendre le risque de quitter le pays et de s'occuper de tout ça une fois à destination."

Tibor se gratta la barbe sur sa joue en réfléchissant.

"Ca se tente si Six a ce qu'il faut à l'arrivée. On a combien de temps pour l'illusion ?"

Le bouclé regarda Bianca puis à nouveau Tibor.

"Oh ça ? C'est permanent. Elle doit juste rester pas trop loin de moi et ne pas être en contact avec le machin qui vous a rendus tarés tout à l'heure."

En disant ça, il désigna Tibor et Samaël. Bianca releva enfin la tête.

"J'aimerais autant pas... Ca fait un mal de chien, j'ai encore la tête qui tourne et je sens encore un peu les effets dans mon organisme. Ils ont dû me droguer ou un truc du genre."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je souriais. C'est sur que sous cette forme, elle pourrait prétendre à un concours de beauté. Et gagnerait certainement. La question était de savoir si elle avait choisi cette apparence elle-même, ou si Jonas se faisait plaisir. Enfin vu le caractère, ça devait lui convenir d'une manière ou d'une autre. - C'est Bogdan qui m’envoie justement. Je ne sais pas pourquoi il n'est pas venu lui-même, pas mon problème en soit. C'est un simple échange de service. - La main était rapidement recousue et bandée, et à sa demande j’acquiesçais avant de retirer mon débardeur éventré et rouge. C'est sûr que dans cet état, j'étais bien obligé de le brûler. Sang, blessure, cicatrices, mon torse à nu pour ses beaux yeux.

Kenneth commençait à être vaguement agacé par le ton qu'on prenait avec lui. Comme s'il ne savait rien. Je le voyais à son visage. - Je dis pas d'attendre demain, je dis que moi je vais voir demain et je reviens. Vous vous souvenez de la partie "journeyman" de la conversation d'hier? - Et je crois que son jump réussi dans la villa l'avait rendu plus sûr de lui. Réussi car utile.

Mais à l'évocation du gaz je fronçais les sourcils. J'en connaissais les effets pour y avoir été sujet. Très désagréable. - Ça aurait pu être le mode de transmission, le gaz. On sait pas vraiment ce qu'il y a dedans, mais si c'est bien chimique comme traceur, ça a pu passer par là. Mais dans ce cas on est trois à être traçable. - Et je n'aimais pas du tout cette idée.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Pour être honnête, je suis assez étonnée de ne pas le voir non plus. Mais je suis une fille patiente. Ce n'est plus qu'une question d'heures, à présent, j'imagine."

Elle sourit à son tour. L'entaille sur son torse était moins importante et ne nécessitait pas de couture, aussi se contenta-t-elle de le désinfecter et de lui poser une bande. De l'autre côté, si la patience de Kenneth était éprouvée, celle d'Ichi également.

"A nouveau ce truc de Sliders ?! Vous faites vraiment rien comme les autres, vous, hein !"
"Ichi..."
"Aucune limite. Au-dessus des lois, tout ça..."
"Ca suffit..."

Jonas se frotta le front, ne souhaitant visiblement pas prendre part. Au ton employé par l'un de ses plus vieux amis, Bianca leva le nez de Samaël pour les porter sur les garçons. Tibor leva une main, mais Ichi ne s'arrêta pas là.

"Vous avez rien d'autre d'utile dans vos mains que vous en veniez toujours à utiliser vos pouvoirs ?"
"Stop !"

La voix de Tibor résonna dans tout l'appartement et il repoussa Ichi d'une main sur le torse pour le faire reculer. En inspirant profondément, il leva les mains, sa propre patience s'effritant face aux querelles.

"Je commence à en avoir assez d'entendre parler des Sliders à tout va comme des pustules de pestilence à éviter à tout prix, ça nous a bien servi aujourd'hui et nous avons bien plus important à gérer que l'appréciation ou non d'un pouvoir comme un autre. J'entends ces conneries depuis des jours et j'en ai marre, ok ?" Il souffla et regarda Kenneth et reprit d'une voix bien plus calme. "Néanmoins. Ca ne change rien au fait que aujourd'hui comme demain, tu n'auras pas l'équipement. Si on est tous les trois traçables, alors j'ai une question..." Il regarda Samaël. "Pourquoi ne sont-ils pas déjà là ?"

Ichi se pencha à la fenêtre mais toute la rue était calme. Il força son ouïe mais ne perçut rien.

"On doit prendre le risque en présumant que Bianca est la seule."
"Le temps qu'on rentre, Libby aura eu probablement assez de temps pour trouver du matériel."
"Et s'ils me tracent une fois là-bas ?"

Tibor réfléchit puis lança une oeillade à Samaël, puis à nouveau Bianca.

"On te protègera le temps qu'il faut. Megalopolis grouille de Candidats et de Positifs, c'est une véritable fourmilière... On te gardera à l'abris le temps de trouver une solution qui te permette de vivre à nouveau avec les autres. On se fondra dans la masse." Bianca sourit. "Après tout, c'est votre spécialité de pas vous cacher, pas vrai ? On te rendra intouchable."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Une question d'heure, oui j'espère. - Parce que sinon c'était que quelque chose aurait mal tourné. Encore.  Et lorsque Bianca me quittait des yeux pour tourner la tête vers les autres, j'en faisais de même. Kenneth était droit sur le fauteuil.

Kenne... - Mais Ichi enchaînait déjà. - Ils t'ont pas sauvé la mise aujourd'hui mes pouvoirs? - « Stop! » - La voix de Tibor avait imposé un silence violent et je remerciais silencieusement Bianca qui venait de finir de bander ma plaie avant de me lever pour rejoindre le petit groupe tant enflammé. Kenneth ne répondait pas à Tibor. Il ne l'ignorait pas, il n'avait rien contre lui, il ne faisait seulement pas plus de commentaire même s'il devait certainement se dire que demain, après demain, dans une semaine, il pouvait tout aussi bien aller voir.

Lorsque Tibor se tournait vers moi je haussais les épaules. - Après les dégats qu'on a fait tout à l'heure, ils jouent peut être la prudence en restant à distance le temps de trouver une façon de nous atteindre? - Après tout c'était une option. Je complétais finalement l'affirmation du blond. - Oui, une fois en ville on aura pas de mal à trouver de quoi vous mettre à l'abri. - A commencer par quelques adresses sûres.

J'avais toujours mes points de chutes. Je ne leur proposerais pas les souterrains ou les locaux de stockages, mais... - J'ai de quoi vous loger en attendant, au besoin. - Ca sonnait chambre d'ami? Je corrigerais rapidement l'erreur si jamais on posait la question. J'avais quelques appartements sécurisés pour ce genre de situation.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"On a déjà fait pire comme dégâts..."
"Ils n'ont perdu que trois hommes."
"On a perdu beaucoup plus que ça."

Après cette parenthèse de nostalgie, Tibor soupira et se passa une main dans les cheveux, réfléchissant à vive allure ce qui, soyons honnête, n'était pas une mince affaire compte tenu du cerveau à l'envers qui hurlait son besoin d'aspirine. Il montra Samaël quand celui-ci fit la proposition d'hébergement discret sur place.

"Bon à savoir. Pour le reste, on va se reposer à tour de rôle. On s'assurera que personne ne vienne et si quelqu'un voit quelque chose de suspect, on décampe. En attendant, je vais rappeler Six."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


J’acquiesçais. Ce cœur des vierges des faits d'armes passés m'avait tiré un sourire. Repos à tour de rôle, bonne idée. Sait-on jamais. Kenneth se proposerait pour prendre le premier tour, de toute façon il était trop sur les nerfs pour réussir à se reposer convenablement. Je prendrais le tour que l'on me donnerait. J'espérais que l'appel à Six soit autrement plus utile que simplement donner des nouvelles.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Tibor - Vasile - Bogdan - Ichi - Ioan - Bianca - Libby

Alors que le bouclé proposait à Tibor de se joindre à lui pour contacter leur maison mère cette fois, ce dernier mit le haut-parleur en posant le téléphone sur le table de la cuisine. Bianca en profita aussi et se pencha sur le micro avec une voix suave alors que Bogdan décrochait.

"Hey beaugosse !"
"Hey... Serait-ce la beauté parfaite ? Je suis absolument désolé d'entendre enfin ta voix ! Comment tu vas ?"

Le pouvoir de Bogdan ne se propageant pas au téléphone, les autres eurent tout à loisir d'interpréter le mensonge ou non. Bianca, quant à elle, sourit en prenant la boutade.

"Je suis encore un peu dans le schwartz, mais ça va. Je vais aller prendre un petit bain de vitamines, je voulais juste t'entendre avant. J'ai hâte de vous retrouver !"
"Nous aussi. On vous attend, Six est en train de vérifier quelques petites choses, vous êtes toujours en sécurité ?"

Tibor reprit les devants et exposa l'hypothèse de Samaël - à moins que celui-ci veuille le faire lui-même.

"Vous déconnez, pas vrai ?"
"Ils ont les moyens pour ce genre de technologie en Inde ?"
"Avec le MSS, rien ne serait étonnant."
"Oui, sauf que le MSS n'est pas en lien avec la Waleman. Donc, si vos intuitions sont bonnes, c'est pas le MSS, c'est la CIA. Selon les informations que j'ai pu recueillir au Moyen Orient, et celles que Bogdan a chopées grâce à Jericho, l'Inde n'a rien du pays laissé à l'abandon. Surtout si le MSS doit recentrer ses forces."
"Salut, belle inconnue, j'ai rien compris de ce que tu viens de dire, mais je vais partir du principe que c'est pas si moche comme toile. Selon d'où on se place pour contempler."
"Qu'en dit Ichi ?"

Tibor tourna la tête pour voir Ichi toujours penché sur la fenêtre, ses yeux "aguerris" cherchant les anomalies. Même s'il ne voyait pas aussi bien que d'habitude, son entraînement n'était pas en reste.

"Ichi est hors circuit pour le moment. Quelque chose avec le pouvoir de Samaël l'a affecté. Qui plus est, si c'est bien un isotope et non un traceur commun, il n'y verra que du feu. On espère que l'illusion sera suffisante pour la protéger."
Et Vas' ?
"Nan, je peux sentir les âmes humaines et les présences... Pas les produits chimiques. Encore que j'ai jamais essayé. Mais c'est l'hypothèse à 1 million de dollars !"

Bogdan soupira.

"Ok... On va voir ce qu'on peut trouver pour déceler ça."
"Je vais prendre les premiers tours de garde, tu peux me rappeler si tu as du nouveau."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


J'écoutais en silence, laissant à Tibor le soin de faire le relais de mes hypothèses. Ça ne servait à rien d'embrouiller plus la conversation avec une énième voix sans visage. Lors Libby ouvrait la bouche en revanche je reconnaissais immédiatement sa vois et ce qu'elle disait me faisait froncer les sourcils.

La CIA, pas le MSS. Je croisais les bras, réfléchissant pendant que les autres parlaient. Mon temps au MSS était ancien. Mon temps au KGB moins. Mon temps à la CIA plus récent, mais il était dangereux pour moi de m'y frotter: ils me cherchaient toujours. Comme quoi ça ne m’empêchait pas de vivre.

Je tendais le bras vers Kenneth. - Donne ton téléphone. - Et il obéissait, en se demandant bien ce que je voulais faire. Ce que je voulais faire c'était téléphoner. Malgré ma désertion j'avais toujours des contacts à la CIA, des gens qui me devaient des services. Des gens qui pourraient me renseigner. Je composais un numéro et lançais l'appel mais un nom qui sortait dans la conversation me faisait tiquer. Je rendais le téléphone à Kenneth. - Attend quatre sonneries et raccroche.

Impossible d'en placer une, j'attendais que ça se calme et je me penchais sur la table, le téléphone à la main. - Libby? Comment ça grâce à Jericho?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Tibor leva les yeux sur Samaël et retira une main de la table sur laquelle il était en appui.

"Une sorte de clé avec des informations et des fichiers appartenant au MSS."
"La vache, vous avez pas chômé..."
"Pendant que tu te roulais dans tes draps de satin, non, pas vraiment."
"Oh, t'es jaloux Dumbo ?"

Tibor haussa les épaules et dodelina de la tête. Lui avait plus souvent dormi dehors sous les peaux qu'avec des draps - peu importaient lesquels !

"Oui, un peu, j'avoue."
"Et je pense que ce qu'on a trouvé avec l'Underground y est lié."
"Faites attention. Le MSS a des agents capables de vous reconnaître. D'après les informations que Bogdan a pu lire, ils sont positionnés au Moyen-Orient et ont participé à la chute de l'Aube, mais qui sait s'ils n'en ont pas en Inde."
"Alors que ferait la CIA ici ?"
"Fondamentalement, rien... J'imagine que c'est comme un pied à terre. Jason et Gen disaient qu'ils avaient des agents à travers le monde et des succursales. La CIA c'est un peu les pros des sociétés écran."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je baissais légèrement les yeux en entendant cette histoire de clé. L'évocation de l'Underground me plaisait. Pas que je sois lié à eux d'une quelconque manière mais je voyais des informations et des gens venant de Liberation. Je voyais des informations et des gens venir de l'Underground. Je voyais tout ça mit en commun et ça me plaisait.

A l'évocation de la présence de la CIA je revenais dans la conversation. - Oui mais pourquoi se montrer alors? La CIA est partout mais généralement ils restent dans l'ombre. Et là ils sont sortis de leur trou. J'essaye de contacter quelqu'un qui pourrait peut être nous renseigner sur le pourquoi du comment... Enfin à voir déjà si elle rappelle.

Miller. Amanda Miller. Analyste à la CIA. Une Négative avec qui j'avais travaillé pendant des années avant de déserter. Elle m'avait parfois laissé des messages cachés pour me donner une longueur d'avance. Pas souvent, mais je lui faisais confiance. Du moins jusqu'où ma confiance allait. Le rituel était relativement compliqué à débusquer mais le nombre de sonneries laissées avant de raccrocher était relié au numéro du jour et... bref, notre code. Si elle voyait l'appel, elle rappellerait.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Six
avatar
A l'énonciation du plan de Samaël, le bouclé se redressa, soudainement tendu. Tibor et lui échangèrent un regard.

"Est-ce qu'il vient bien de dire ce que je pense ?"

Alors que le téléphone de Sam sonna, les deux plongèrent sur l'appareil. Le bouclé manqua sa cible - soit pare que Sam s'interposait, soit parce qu'il ne put se protéger des deux en si peu de temps - mais Tibor réussit en jouant de son pouvoir une fraction de seconde, suffisamment pour que Sam ne se préoccupe pas de lui. S'il ne réussit toutefois pas à prendre le téléphone, celui-ci tomba au sol et la sonnerie s'éteignit. Au mouvement, Ichi releva la tête.

"Qu'est-ce qui se passe ?"
"Il se passe que quelqu'un essaye de joindre la CIA !"

Tibor fixa Sam, le regard sombre.

"On va se limiter à une seule prise de risque par jour et éviter de s'en rajouter, tu crois pas ?"
"J'ai jamais dit qu'ils étaient sortis de leur trou... Sam, ce n'était qu'une supposition sur leur présence en Inde mais j'en sais rien du tout !"



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Six' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je parvenais à bloquer la course de Jonas en restant devant lui mais le bras de Tibor était rapide. Kenneth avait le réflexe de se cramponner à l'appareil et le bras de fer se terminait avec le téléphone par terre. Là oui, c'était à moi d'être agacé. Et la voix de Vasile au téléphone me faisait soupirer. - J'aime pas les suppositions. Les suppositions c'est du vide.

Je me baissais pour ramasser le téléphone. Ça avait seulement raccroché. - La prise de risque c'est d'attendre sans savoir. Je n'appelle pas n'importe qui à l'agence, je sais encore ce que je fais. - Je retournais le téléphone pour vérifier qu'il n'était pas abîmé. - On est seul ici, sans savoir à qui on a à faire. Je sais pas vous mais moi je déteste ne pas savoir contre quoi je me bats.

On leur a pris Bianca des mains. Waleman. CIA. MSS peut être. Peu importe. Ils ont perdu leur "bien" et je les vois pas s'asseoir tranquillement. - Un léger dégoût trahissait ma voix. Tout ces gens qui utilisaient des positifs, qui créaient et asservissaient des candidats.. Oui, le dégoût. - La première chose que je ferais serait de mettre tous les aéroports et aérodromes sous surveillance constante. Vous pensez qu'ils vont s'abstenir? - Et son savait tous qu'avec les technologies contemporaines, il n'y avait rien de plus simple. Sans parler de surveiller les routes et à vrai dire n'importe quel moyen de transport. On était tous certainement doués pour se planquer, mais on avait pas toutes les cartes en main.

Je montrais le téléphone en regardant Jonas. - J'essaie de joindre quelqu'un qui a les accès utiles à la CIA. Et cette personne peut nous renseigner. Que vous ne la connaissiez pas c'est une chose que je peux comprendre, mais est-ce qu'on peut vraiment cracher sur ce genre d'information? - Je soupirais. - On a besoin de connaitre le terrain avant de s'y aventurer.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Tu n'es pas seul ici. On devrait discuter de ça ensemble avant de prendre des devants chacun de notre côté. Que ce soit un contact à toi et que tu aies des liens à la CIA, grand bien t'en fasse. Mais pour l'heure, la CIA, on s'en cogne un peu. Notre priorité, c'est de sortir d'ici tous ensemble. C'est la raison pour laquelle on est encore ici et pas déjà la tête dans le ciel."

Bien sûr que les aéroports étaient surveillés et ils le seraient d'autant plus maintenant. Et ça, Tibor le savait bien. Mais il ne pouvait admettre que Sam prenne de telles décisions sans les consulter avant. Ils étaient ici en équipe. Le téléphone que Six leur avait donné était protégé, mais quid de celui de Samaël et encore plus celui de son contact.

"Inutile d'attirer l'attention sur nous plus que ce n'est déjà le cas. Tu dis ne pas aimer les suppositions, mais ton contact en est un tout autant pour nous, sinon plus depuis que tu as associé la CIA à ce contact. Et ça, ce n'est pas un risque à l'aveugle que je prendrai. J'estime que nous avons assez de contacts déjà comme ça pour ne pas nous en rajouter encore un. De la même manière que tu ne dois pas nous faire pleinement confiance, songe que le manque d'assurance est réciproque."

Tibor - ainsi que les autres - n'avait pas pour habitude de traiter avec des personnes qu'il ne connaissait pas. Il l'avait fait uniquement parce qu'il avait fait confiance à Bogdan. Et à Libby qu'il connaissait un peu plus que Sam.

"L'avantage étant que New Dehli n'est pas Megalopolis. La sécurité là-bas est bien moindre. Le taux de Positifs est très faible dans le pays, c'est pourquoi Bianca a bénéficié d'un traitement particulier et d'une procédure plus longue qui vous a permis de passer sans trop d'encombres. Le véritable problème que vous rencontrerez sera ici."
"Tant que Circé sera avec vous, vous pourrez monter sans être reconnus. L'aéroport duquel vous dépendez ne possède pas la technologie qu'on a ici. Le port de puce n'est carrément pas obligatoire. Même si la présence d'un sujet comme Bianca les a alertés, vous les verrez venir de loin."
"La chasse aux sorcières n'est pas la même là-bas qu'ici."
"T'as pas vu les gars qu'ils ont lâchés sur nous !"
"Peu importe, vous possédez suffisamment de pouvoirs discrets pour vous faufiler dans la masse sans vous faire remarquer."
"Qui plus est, si jamais Bianca a été marquée, la plupart des isotopes se dissipent en quelques heures. Moyennant quoi, depuis le moment où on lui a injecté et la nuit que vous devez passer sur place pour éviter le gros de la panique à l'aéroport, si elle a bien un traceur de ce type dans le corps, alors d'ici demain, la majorité sera dissipée. Maintenez l'illusion alternativement avec l'oubli de Tibor et assurez-vous que personne ne vous cherche."
"Tout se passera bien."

Tibor soupira. Chaque fois que Bogdan disait ça...

"Ca ne change rien à notre arrivée."
"Tibor, tu n'auras qu'à faire sortir les deux. Les autres sont déjà sortis du pays et ne font qu'y revenir, le même plan qu'au départ s'applique."
"Et si ça tourne mal ?"
"On sera là."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je levais les mains en signe de reddition. Sur le fond Tibor n'avait pas tort, mais je restais persuadé qu'un point de vue d'ensemble serait utile et mon visage encore agacé par tout ce discours le disait bien. Encore une fois je me pliais à l'avis de la majorité et laissais à Kenneth le téléphone avant d'aller jusqu'à mon sac pour passer un t-shirt. Kenneth démontait le téléphone en silence, batterie, puce, tout pour qu'il devienne absolument intraçable.

Au "tout se passera bien" de Bogdan j'étouffais un rire. C'était précisément la chose à ne jamais dire. Au moins on pourrait toujours le lui mettre sur le dos si jamais, effectivement, rien ne se passait bien. J'étais pas du genre superstitieux mais autant éviter des complications inutiles. Kenneth posait les morceaux de téléphone à côté et levait le regard vers les autres. - Et il est à quel heure l'avion?

Moi je gardais le silence et je m'asseyais par terre, en tailleur, à ma place, le dos contre l'un des pieds du fauteuil où Kenneth était assis. Si la chasse aux sorcières n'était pas la même ici alors pourquoi ce déballage de type en armure? J'y croyais pas une seule seconde. Alors faute de voir à l'avance, il faudrait voir sur le moment. C'était leur choix.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Faire monter 6 personnes en un temps si réduit dans un avion est assez couteux. Donnez-nous un petit peu de temps."
"Le plus possible, nous aimerions éviter des voies sombres et des plans hasardeux. Si tout est légal, vous passerez sans vous faire remarquer."
"Parfois, la meilleure couverture est à la vue de tous. C'est ce que je me suis tué à vous expliquer."
"Reposez-vous. On vous rappelle demain. Zhid va rester à surveiller tous les moniteurs. S'il y a quelque chose, on vous sonne."

Tibor soupira et garda les yeux dans le vague. Ils étaient tous fatigués et Bianca n'avait même pas attendu la fin de la conversation pour aller s'enfermer dans la salle de bain. Ichi était celui qui montrait le plus de signes de fatigues et Jonas accusait seulement le coup de la longue journée. Tibor se redressa et regarda l'asiatique.

"On va passer à la pharmacie voir si on trouve quelque chose pour toi. Repose-toi en attendant. Je prendrai le premier tour." Puis il se tourna vers Samaël. "Si tu peux trouver quelque chose à manger en même temps."
"Et du sel." Le bouclé sursauta et balaya l'air d'une main. "Je viens avec toi, je connais mieux le quartier."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Bien. On était donc coincé là jusqu'à avoir les places dans un avion pour rentrer. J'acquiesçais à ce que disait Tibor et me redressait en époussetant mon pantalon. Un simple regard vers Kenneth avait suffit à comprendre qu'il restait là. Il allait certainement s'endormir dans les minutes suivantes.

Je ne prenais rien de plus que mon téléphone. Je n'avais rien besoin d'autre et à vrai dire si jamais j'avais dû l'utiliser, c'était forcément s'il y avait un problème. Je tournais ma tête pour faire craquer mes cervicales et le silence se faisait, le temps se figeait. Je prenais quelques secondes pour apprécier ce calme et rendait finalement ses mouvements à Jonas. - Ce sera plus simple comme ça.

Tant que Jonas serait dans mon champ de vision, je défigerais les choses au fur et à mesure et il ne devrait pas sentir de restriction. D'ailleurs, la porte de l'appartement était déjà défigée. - On commence par quoi?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Quand il comprit qu'il était sous la coupe du pouvoir de Samaël, le magicien eut un sourire amusé et agita une main devant les yeux de Tibor qui ne semblait pas le voir. Il voulu même tirer sur ses boucles blondes mais se heurta à la rigidité, ce qui le fit d'autant plus marrer et il lui gratta l'intérieur de l'oreille comme n'importe quel gosse fourrerait son doigt dans la narine d'une statue.

"Je pourrai jamais faire ça dans la vraie vie... C'est le grand drame de mon existence. Il sent ça ou pas ?" Puis, il suivit Samaël. "Pas très loin, je ne peux pas m'éloigner de Bianca. Je suis désolé pour Ichi, mais si j'étais lui, j'éviterais l'aspirine ici. Je sais pas trop à quoi elle est coupée. C'est clair que t'as plus mal à la tronche après, mais ça te retourne l'estomac comme un tsunami. Je verrai ce qui reste dans ma trousse. Il y a un bouiboui juste en face, on devrait trouver des trucs si on est pas regardants."

Il marcha lentement une fois dans la rue, son regard se promenant absolument partout, subjugué par l'absence totale de bruit et de mouvement.

"C'est incroyable. J'ai eu l'occasion d'être témoin d'un tas de pouvoirs dans ma vie, mais jamais un comme ça..."

Comme Bogdan, le magicien était un grand curieux. D'ailleurs, les deux se ressemblaient, autant physiquement que dans le comportement.



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je regardais Jonas inspecter Tibor avec un sourire sur les lèvres. Généralement les gens étaient trop inquiets ou dérangés par tout ça pour vraiment chercher la petite bête et lorsqu'il lui fourrait le doigt dans l'oreille mon sourire se muait en rire. - Non non, il sent rien du tout. Tu pourrais lui dessiner des trucs sur le visage qu'il s'en rendrait même pas compte.

Je rebondissais assez rapidement sur son inquiétude quand à l'illusion qui protégeait Bianca. - En l'état, il n'y a aucun risque. Elle a été figée sous cette forme, donc même si on s'éloigne elle la conservera. Du moment que quand je défige, on est ici tout ira bien. - Je ne connaissais pas son pouvoir bien sûr, et je ne présumais de rien, mais je connaissais le mien et ses conditions. Techniquement, nous ne serions jamais parti alors si sa présence était nécessaire, tout irait bien. - Mais je suis quand même embêté pour Ichi. je comprend pas pourquoi ça lui a fait ça... - Ce qui n'avait aucun sens pour moi mais bon, qu'est-ce que j'en savais.

Nous descendions dans la rue et je fourrais les mains dans mes poches pendant que Jonas observait tout. Je dois dire que j'avais perdu la fascination pour mon pouvoir depuis bien longtemps, en même temps c'était le miens, je le connaissais par cœur. A ses paroles je souriais. - Merci.. enfin je suppose. - Pas comme si j'étais vraiment responsable mais c'était plaisant quoi qu'il en soit.

Les gens sont souvent oppressés par tout ça. C'est vrai que ça peut être frustrant. Moi je fais plus attention depuis le temps faut dire. - L'immobilité, le silence pesant et absolu, l'impression que même l'air ne bouge plus... parce qu'effectivement, il ne bouge plus. Nous avions toujours chaud uniquement parce que l'air était chaud, et que je défigeais l'air autour de nous par instinct. Mais c'était surtout une forme de manque, quelque chose qui n'allait pas. Une différence infime et pourtant fondamentale dont la sensation était brouillée par tout le reste... L'absence de la vibration de la terre sous nos pieds.

Je traversais la rue aussi, le suivant jusqu'à notre destination. Je défigeais tout au fur et à mesure aussi lorsque ma main passait derrière le comptoir du caissier, je pouvais prendre quelques sacs en plastique. - Mais je dois dire que ton pouvoir est plutôt intriguant. Pouvoir altérer les choses comme ça... c'est assez fascinant.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Nah, j'ai pas envie de jouer au con... Il serait capable de m'en coller une juste pour la forme et je traverserais le mur. Ce type a le triple de ma force. J'ai jamais été un mec super costaud..."

En marchant, le magicien continua.

"Ichi a toujours eu un pouvoir commun mais délicat. Il a fait plus de tours à l'infirmerie qu'il n'a eu d'heures de sommeil... Mais c'est un costaud aussi."

Il avait si faim lui aussi et depuis des jours qu'il attrapa une pomme défigée et mordit dedans avidement. Il n'était pas comme les autres, depuis son évasion, il n'avait manqué de vivres qu'un temps réduit et ne connaissait pas vraiment la faim.

"J'ai l'habitude du faux, on va dire ou du surnaturel. J'ai cotoyé Bogdan un bon moment, suffisamment en tout cas pour ne plus être impressionné par des trucs aussi inoffensif qu'une image figée." Il commença à blinder les poches de trucs variés sans trop s'attarder sur l'apparence. "Mon pouvoir, intriguant ? Tu trouves ? C'est qu'une illusion et sur une période de temps assez courte, finalement. J'altère rien, je fais croire." Il tapota sa tempe en se redressant pour regarder Sam. "Tout est dans la tête."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je l'observais alors qu'il parlait, la pomme croquée dans la main, pendant que je remplissais les sacs de petites choses. - Oui, intriguant. Tu sais, avec le temps on apprend certaines choses. Et quelque soit le pouvoir, quelque soit ce que Yu nous donne, c'est toujours intrigant à mes yeux. Ça l'a toujours été. Toujours curieux, toujours intéressant. Parce que toujours différent.

J'attrapais un gros sac de sel et le montrais à Jonas avant de le mettre dans un des sacs en plastique. Cadeau pour Bianca. - Dés le début, dés que Yu a été répandu, les gens ont créé des barrières entre eux. Par peur ou par dégoût. Mais je sais pas... Pour moi chaque petite mutation de Yu est fascinante. - Je le rassurais immédiatement. - Je suis pas un scientifique hein, je veux pas étudier tout ça au niveau moléculaire de la chose. Mais j'aime voir et comprendre. Observer jusqu'où ces différences peuvent aller.

Je le désignais d'un hochement de tête. - Alors même toi, même si tu fais "juste" du faux, "juste" si tu fais croire, et bien pour moi c'est quand même intriguant. - Parfois je sonnais vraiment comme si j'avais vécu des siècles sans m'en rendre compte... D'un autre côté c'était pas totalement faux. Kenneth était pas là pour me le dire. Dans mes sacs il y avait en plus du sel des choses à boire, des choses à manger qui ne nécessitait pas de préparations très compliquées bref, de quoi bien se nourrir sans y mettre six heures.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Jonas se passa le bout d'un doigt au coin de la lèvre, là où coulait un peu de jus de pomme. Il dévisagea longuement Sam en l'écoutant et essuya une goutte sur son menton du poignet.

"Tu sais que c'est toujours le cas ? Cette barrière dont tu parles. Elle a toujours été là. J'ai vécu dans plusieurs pays et c'était toujours pareil. A entendre Bogdan et Tibor, c'est pareil aux Etats-Unis. Il faudra plus de 50 ans pour apprendre à vivre ensemble, mais... Toi et moi on a eu de la chance dans notre malheur. D'autres... Moins."

Il reprit son tour de la supérette en cherchant le sel et l'aspirine et sa voix se fit pensive.

"Je peux comprendre la colère que d'autres nourrissent. On le serait pour moins. On a pas demandé ce qui nous arrive et on nous juge sur la place publique comme des monstres. Il arrive que même entre nous on se fasse des frayeurs. Regarde Bianca... La seule raison pour laquelle elle a accepté cette forme monstrueuse, c'est d'une part parce que je la rends temporaire, mais aussi parce qu'elle est plus forte et qu'elle peut alors exprimer toute sa haine et sa colère."

Amusé, il sortit de derrière un meuble pour sourire à Sam.

"Essaye de maîtriser une femme pareille et dis-moi ce que t'en penses. J'ai essayé et la preuve, t'es là, c'est donc que j'ai pas pu !" Il balaya l'air d'une main. "En soi, c'est pas grave, j'aurais pas dû l'empêcher d'essayer de retrouver Bogdan et les autres." Puis, il fronça les sourcils en réfléchissant. "Mais je ne comprends toujours pas ce que toi tu fais là. C'est quoi ton lien avec Bogdan ? Ou Tibor, même... La fille au téléphone avait l'air de te connaître aussi. Tu fais partie de la bande de Six, c'est ça ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


En voilà un homme qui avait des choses à dire. Se le permettait-il en temps normal? Avait-il ce genre de conversation avec Bianca? Ou était-il seulement curieux de mes réponses? - Peu importe le pays. J'en ai vu pas mal aussi, c'est l'être humain qui est comme ça. La barrière c'est la peur de l'inconnu et la stupidité humaine incapable de voir au delà. - Et je parlais bien de l'humain, qu'il soit positif ou négatif.

Il en venait à Bianca et je commentais. - Bianca me semble être une femme forte. A mon avis ce n'est pas le genre de personne que tu peux maîtriser. Je pense que tu peux seulement l'accompagner, parer aux éventualités... Mais c'est comme tenter de dompter un océan. Si la tempête approche, rien ne peux l'arrêter.Non?

Je posais mes sacs pleins à la caisse, sans aucune intention de payer quoi que ce soit, et revenait vers lui pour piocher deux trois petites choses de plus, assez distraitement. - Non. - Avais-je dis en riant lorsqu'il avait demandé si j'étais avec Six. - Je connaissais pas Tibor avant de prendre l'avion hier, pareil pour Six. Je n'ai rencontré Bogdan qu'une seule fois, par hasard, mais on a une connaissance en commun. - Je soupirais. - Je cherche des gens, dont cette fille au téléphone, Libby. C'est un échange de service. J'aide Bogdan en vous aidant vous, et il me dit ce qu'il sait. C'est pas plus compliqué. - Et puisque je sonnais un peu louche à cette annonce... - J'ai été absent pendant longtemps, j'essaye seulement de savoir ce qu'ils sont devenus entre temps.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
En l'écoutant, le magicien l'étudia, un léger sourire en coin et un sourcil arqué, perplexe. A croire que Bogdan réunissait tout le monde petit à petit. Après tout, c'était Tibor qui avait eu l'idée de se séparer et Bogdan n'avait pas réussi à lui faire entendre raison à l'époque. Avec le recul, Jonas reconnut que ça avait probablement servi à leur survie. Du moins la leur. Pour les autres, il se dit qu'ils avaient été tout simplement trop faibles pour s'en sortir seuls ou qu'ils avaient manqué de chance. Il acquiesça alors doucement et finit de remplir les sacs. Ils avaient de quoi faire pour tout le monde. Jonas fouilla sa poche et en sortit quelques billets qu'il déposa sur le comptoir. On ne cesse pas d'être bien élevé ni de respecter les plus petits poissons dans l'océan.

"On dirait qu'une guerre se prépare à Megalopolis du peu que j'ai cru comprendre des messages de Bogdan qui nous sont parvenus. Pour être honnête..." Il se tourna vers Samaël et inspira profondément. "Je suis pas certain d'avoir envie d'en faire partie. Si je le fais... C'est pour Bianca. Mais j'ai survécu une fois. De justesse. Très franchement, j'ai la belle vie loin de tous ces ennuis et je suis avide d'en profiter encore. Ok, l'Inde c'était pas parfait. On aurait simplement changé de pays, ce serait pas la première fois." Il agita un index au niveau de sa tempe. "Mais ça a goût de déjà-vu dans ma tête... Tu sais ce qui se trame, toi ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


Je comprend. - Bien sûr que je comprenais. Moi-même je suppose que je pouvais choisir de regarder ailleurs, choisir de ne pas prendre part à tout ça. Je pouvais faire ce choix et pourtant je préférais l'autre. Ne pas rester assis à attendre, ne pas me planquer. Ne plus me cacher. J'en avais fini de me cacher dans l'ombre. Mais je ne pouvais pas le blâmer.

Je comprenais aussi qu'il agisse pour Bianca. Il l'aimait, c'était certain. Et que peut-on faire lorsque la personne que l'on aime choisi un chemin différent? Deux solutions: suivre et s'adapter, ou partir. Son choix il l'avait fait. Cette guerre elle était bien réelle, elle l'avait toujours été, depuis l'aube de tout. Elle avait été violente, vive, puis passive et secrète, mais elle n'avait jamais cessé.

« Tu sais ce qui se trame, toi ? » - Chargé de mes propres sacs je sortais de la boutique avec lui. Retour dans la rue. - L'histoire a tendance à se répéter et malheureusement trop nombreux sont ceux qui oublient les leçons à tirer du passé. - Je tournais la tête vers lui. - J'ai l'intuition que Megalopolis sera le théâtre de la suite de l'histoire, une scène sanglante et tragique. Je ne sais pas quand, qui ni comment, je ne suis même pas sûr de pourquoi. - Tant d'inconnu dans l'histoire de l'humanité.

Ce que je sais en revanche c'est que par les temps qui vont venir, il faudra se tenir ensemble et on est encore dans la période où l'on peut encore se préparer, se faire des amis de confiance. - Un rire trahissait mon discours. - Et pour quelqu'un comme moi qui a toujours été seul, par force puis par choix, c'est pas rien. - J'avais perdu cette habitude à mon arrivée à Lux, puis je l'avais à nouveau approché de trop prêt lorsque nous nous étions isolés du monde avec Kenneth. Mais ma muraille de solitude était ébréchée. Je le savais.

Avoir vécu l'histoire, deux fois, deux fois différentes, ça me donnait une perspective différente et particulière. Peut être plus clairvoyante. Je l'espérais du moins. - Les pions se mettent en place et je n'ai pas hâte que le jeu s'engage. - Mon regard accrochait la fenêtre où Ichi était toujours immobile, camouflé par une ombre. - On doit prendre quelque chose pour Ichi ou t'as ce qu'il faut là haut?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
"Ouah, t'es un sacré philosophe, toi."

Ce qu'il attendait, c'était des réponses plus claires et moins d'énigme. En gros, Samaël n'était pas dans les confidences de Bogdan ou de Tibor. C'était à la fois rassurant et inquiétant. Rassurant parce qu'il se serait senti vexé de ne pas être au courant contrairement à un inconnu. Et inquiétant parce que ni Sam ni lui-même ne possédaient les détails. Et Tibor n'était pas du genre à se la jouer perso. Quoiqu'ils gardaient pour le dessert, ça ne devait pas être juste un parcours de santé et le magicien soupira lourdement en acquiesçant.

"Oui, j'ai tout."

Ils rentrèrent à l'appartement et Jonas lança des anti-inflammatoires - dépendant de leur efficacité - à Ichi avant de disparaître dans la salle de bain avec Bianca. Tibor le suivit du regard, intrigué par son silence, puis il porta son attention sur Samaël. Le Candidat ne semblait pas s'attirer beaucoup de sympathie de la part des autres. Pour ce qu'il en savait, lui, il s'en foutait comme de sa première branlette.

"Tout s'est bien passé ?"



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Live like legends.
Ft. Tibor Bruusgaard


J'ai seulement eu beaucoup de temps pour y penser. - Exactement, beaucoup de temps. Je n'avais pas eu le choix cela dit, mais c'était pour le mieux. Enfin c'est ce que je me disais. J'avais découvert bien des choses dans cette vie, rencontrer bien des gens. Retrouvé ma famille.

Jonas me répondait qu'il avait tout et nous nous mettions en route pour l'appartement, un trajet de quelques minutes seulement, sacs à bout de bras, et à peine entrions-nous dans la pièce que je relançais le temps. Les sons, les lumières qui passaient au rythme des phares des voitures, les voix nombreuses des passants en contrebas et cette famille deux étages en dessous qui se disputait. Tout revenait et Jonas posait les sacs avant de rejoindre Bianca.

Pour ma part, je prenais mon temps. Kenneth s'était assoupi sur le fauteuil et je vidais les sacs dans la cuisine, ordonnant certains de nos "achats". Tibor me demandait si ça allait et je lui souriais. - Bien sûr. On a un peu discuté, mais mission accomplie. - Et puis je me mettais au boulot. De quoi? Cuisiner la bouffe? Oui. Quand on passe des années avec un jeune Cadet, on apprend à s'occuper des autres. Rien de bien compliqué cela dit, mais ça impliquait du poulet, du riz et du curry. Bref, on faisait local avec les moyens du bord. D'ailleurs l'odeur de la viande qui cuisait tirait doucement Kenneth de son sommeil et son regard pétillant se tournait vers la cuisine...


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Tibor Bruusgaard
avatar
Quand ils eurent tous mangé, Tibor sonna l'alarme de fin de journée et chacun prit ses quartiers pour entamer sa nuit comme il pouvait. Le norvégien prit le premier quart. Puis le second, refusant de dormir. Il resta assis devant la fenêtre, la tête dans la main et quand Bianca s'éveilla un peu par hasard, elle voulut prendre son tour. Une fois encore, il refusa, mais la deuxième partie de la nuit devint plus difficile à lutter. Entre le silence et le calme, Tibor demeura seul avec ses propres réflexions, envoyant parfois quelques messages quand il se sentait en train de tomber. Ichi, qui avait du mal à dormir, veillait d'une oreille et probablement que les autres en faisaient tout autant.

Peu avant le lever du soleil, Tibor fut réveillé en sursaut par le téléphone qui sonnait. La marque de l'encadrement de la fenêtre se révéla sur sa tempe et il cligna des paupières avec un air paniqué. Il se demandait où il était, ce qu'il faisait là et pendant une fraction de seconde, qui étaient ces gens autour de lui, également réveillés par la sonnerie stridente. Secouant brièvement la tête pour retrouver ses esprits, il décrocha pour entendre la voix de Six. Au moins le réveil soudain devenait-il un peu plus agréable. Il se massa la tempe en discutant à voix basse. Grognant aurait été plus exact mais Six le rendait toujours plus aimable qu'il en avait l'air. Doucement, il acquiesça et finit par raccrocher. Il se massa le front du bout des doigts et se redressa avec l'expression d'un zombie.

"On prend l'avion d'heure de pointe... Histoire qu'il y ait du monde pour qu'on puisse s'y mêler."



You never know
the true value of a moment...

UNTIL IT BECOMES A MEMORY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION - Samaël/Tibor] Live Like Legends
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: LA PLANÈTE DANS LES ÉTOILES :: Le Monde-