2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Six/Echo] Eleven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Six
avatar
SEPTEMBRE 2076

Depuis que Six et Echo se sont rencontrées, il s'était passé beaucoup de choses. Notamment, Bogdan l'avait rejointe, ainsi que d'autres. Mais ça ne l'empêchait pas de continuer à organiser les Race Wars au Sanctuaire. C'est là-bas que Six décida de rencontrer Echo. Si certains pensaient qu'elle levait une petite armée au sein de Megalopolis, c'était en partie le cas, mais l'enjeu était plus grand que la ville, cette fois.

Elle avait souhaité revoir Echo pour une autre raison. D'abord parce que les autres lui avaient raconté tout ce qui s'était passé dans ce lycée, notamment qu'Echo semblait de confiance, mais aussi parce qu'un Copycat dans ses rangs ne serait pas du luxe. Ils manquaient de pouvoirs actifs et potentiellement dangereux. Ce n'était pas avec quelques psys qu'ils s'en sortiraient vivants. La ruse, ça marche un temps, mais quand il s'agissait de se battre, il fallait des armes. Et ce vers quoi ils se tournaient allaient requérir un peu de force.

Au Sanctuaire, au moins, ils seraient tranquilles, pas besoin de se cacher et ici, personne ne les défierait. Six attendait Echo assise à une petite buvette sous un parasol, mais elle n'était pas seule. Avec elle, il y avait la rouquine qui les avait aidés au lycée, remise de ses précédentes blessures depuis le temps... Et Bogdan qu'Echo n'avait pas revu depuis qu'il avait décidé de quitter l'Underground. Si d'autres membres de l'Enclave étaient présents, ils étaient plus loin, à apprécier le spectacle.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Echo Llywelyn
avatar
De retour à l'Underground, après cette fameuse histoire du lycée désaffectée et de l'affrontement entre Six et Itembe, j'avais fait part de tout ça à mes leaders. Je leur avais raconté ce qu'Itembe avait mis en place pour nous capturer, la façon dont il s'y était pris pour attirer Six dans ses filets, la façon dont nous avions réussi à nous en sortir de justesse. Sharleen et Reese m'avait écoutée avec attention. Je savais qu'Itembe n'était pas la seule préoccupation que nous avions, je savais aussi que Six et nous n'avions pas, jusqu'à présent, le même champs d'actions. Mais je savais que l'Enclave et l'Undeground se battaient pour un même but final : rendre le monde meilleur. Et je savais, surtout, que nous pouvions nous apporter quelque chose mutuellement. Aussi avais-je proposé à mes leaders de faire un lien entre nos deux groupes. Ou au moins reprendre contact avec Six pour voir si nous pouvions faire quelque chose ensemble.

Finalement, c'était elle qui avait repris contact la première, et j'avais répondu positivement, bien sûr. Elle m'avait donné rendez-vous au sanctuaire, pendant une de ces courses qui y avait lieu fréquemment. Je n'étais pas particulièrement fan de ce genre de manifestations, mais quel meilleur endroit et quel meilleur moment pour parler tranquillement ? Nous étions au milieu du Sanctuaire et les gens prêteraient bien plus d'attention à la course qu'à deux filles qui discutent ensemble. Enfin, je pense.

Mais Six n'était pas seule. A mesure que j'avançais vers elle, un visage qui m'était familier me sauta aux yeux.

- Bogdan ?

Cela faisait des mois que je ne l'avais pas vu. Depuis qu'il était parti de l'Underground. Je le serrai contre moi, comme on retrouve un vieil ami qu'on n'a pas vu depuis longtemps. Je l'aimais bien. Et il me manquait souvent.

- Ca fait plaisir de te voir.  Mais qu'est-ce que tu fais là ? Tu as l'air d'aller bien. Est-ce que c'est le cas ?

Mon regard le détailla, comme pour m'assurer que cette première impression que j'avais était la bonne. Et puis je me tournai vers Six. Elle était accompagnée de cette rousse qui était déjà là ce fameux soir, au lycée. Celle-ci avait meilleure mine d'ailleurs. C'était rassurant quelque part, ça montrait qu'il n'y avait pas eu de nouvel affrontement. Ou en tout cas, qu'elle n'y avait pas participé.

Je tendis la main à Six et à la rousse pour les saluer avant de prendre une chaise à la table de derrière pour m'asseoir à la leur.

- Je ne suis pas mécontente de vous revoir dans une situation moins tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Depuis quelques semaines, l'Enclave avait pris une sorte de routine. On se levait, on prenait un grand petit déjeuner, certains allaient courir, d'autres traînaient... Tibor et Libby aidaient la plupart d'entre nous à retrouver la forme. Une forme de combattant. J'avais déjà dit à Maze le poids que j'avais pris en étant à l'Underground, bien que je n'ai jamais été bien maigre. Mais quelque part, je me sentais revivre, je regagnais en force et en muscles. En contrepartie ? Je souffrais un martyr. J'étais un corps de courbatures ambulant.

Je mélangeais des cartes, une cigarette entre les lèvres et les boucles au vent. Libby sirotait sa bière et Six vérifiait son téléphone. J'ai posé le paquet de cartes devant la rouquine.

"Allez, choisis !"
"Tu ne doutes vraiment pas de toi, hein."

Quand j'ai entendu mon nom, j'ai relevé le nez pour faire face à Echo. Je savais que j'allais la revoir, mais c'était autre chose de l'avoir véritablement face à moi. Elle était la première que je voyais depuis que j'avais quitté l'Underground. J'avais dit à Maze dans ma lettre que je rejoignais Six et mon frère afin d'être auprès d'eux. Ils étaient ma première famille et on abandonne pas les siens. J'avais dû faire un choix entre Maze et Six, entre l'Underground et mon véritable frère, celui avec lequel je partageais mon patrimoine génétique. Vasile avait fait pencher sérieusement la balance et je savais que Maze ne s'opposerait pas à ce choix-là. Je devais beaucoup à l'Underground, cela dit.

Je me lève pour lui tendre une main polie, mais elle préfère me serrer contre elle et je manque d'étouffer.

"Aie... Mes côtes." Six grogna un rire avant de saluer Echo à son tour. "Je suis mourrant, oui, merci."
"Il va bien... C'est juste une chiffe molle qui s'est laissé aller pendant des années à grignoter en dehors des repas des parts de pizza comme au petit déjeuner. C'est dur le sport, hein ?"

Je vais bien, oui. Mieux est plus correct. J'avais repris du poil de la bête et je m'étais changé les idées. Libby hoche la tête avec un léger sourire en serrant une main d'Echo.

"On a pas vraiment eu le temps de faire les présentations la première fois. Libby."

Six retrouve le fond de sa chaise, les mains jointes sur ses cuisses et un sourire bienveillant sur les lèvres.

"Bogdan m'a beaucoup parlé de toi. En mal bien sûr, ce qui dans son langage signifie en bien."
"Non, c'est faux, je suis un vilain garçon qui dit que des choses vilaines. Prends une carte."

Je tends le paquet à Echo après l'avoir récupéré de Libby.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Echo Llywelyn
avatar
La réponse de Bogdan m'avait d'abord fait hausser un sourcil perplexe. Comment ça il avait mal aux côtes ? Et puis il m'annonça qu'il était mourant. C'était suffisant pour que je comprenne qu'en fait, il se moquait de moi. Chose que confirma Six d'ailleurs. Je levai les yeux au ciel et esquissai un sourire. Du Bogdan tout craché ! Ca m'avait manqué tiens.

Ainsi, la rousse s'appelait Libby.

- Echo, lui répondis-je avant de lâcher sa main. Mais je suppose que vous le savez déjà.

Mon regard passa sur Bogdan avant de revenir sur les deux jeunes femmes. Je savais qu'il était parti de l'Underground. Maze nous l'avait dit, brièvement. Mais il n'avait rien ajouté de plus. Le voir aux côtés de Six était une vraie surprise. Je haussai un sourcil étonné alors que Six m'annonçait qu'elle avait entendu parlé de moi. Mon regard interrogateur se posa sur Bogdan puis sur le paquet de cartes qu'il me tendait. J'en piochai une, y jetai un œil et reportai mon attention sur Six.

- Et qu'est-ce qu'il a dit, au juste ? Et puis à Bogdan, agitant un peu la carte : J'en fais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Les gens croient toujours que je me paye leur tête quand je mens en disant des trucs complètement décalé. C'est faux, je suis juste comme ça, je ne peux pas dire la vérité à tout bout de champs, je suis obligé de mentir de temps en temps. Sinon, ma poitrine explose. Sur tes chaussures.

"Tu la regardes bien sûr !" Quoi d'autre ? Six baisse les yeux en dissimulant un sourire. Je récupère la carte et commence à mélanger. "Je vais faire trois petits tas, tu me diras dans lequel est ta carte."

Pendant que je distribue, Six répond à Echo.

"Il m'a dit que tu étais une très bonne infirmière et... Un excellent atout de l'Underground."

Quand j'ai fini, je vais pour mélanger mais Libby m'arrête d'une main sur le poignet et je tourne des yeux curieux sur elle.

"Il faut le faire trois fois !"
"Mais chut ! Je sais !"

Je récupère ma main alors qu'elle me sourit et soupire en reprenant mon manège des petits tas une seconde fois. Si on lui demandait, Libby répondrait sûrement que je voulais démontrer qui avait la plus grosse. J'étais fils de conteur et d'acrobate, destiné à la magie et les cartes n'avaient pas de secrets pour moi. Alors que je retrouve un gars plus doué que moi en numéro de magicien, forcément, ça me frustre un peu et j'ai envie de me mesurer.

"Bogdan m'a aussi dit que tu travaillais pour la Waleman."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Echo Llywelyn
avatar
J'accordai un regard rapide à la carte que je tenais dans la main avant de la remettre au milieu du paquet de Bogdan. Le roi de pique, est-ce que j'allais m'en souvenir d'ici à ce qu'il ait fini sont truc ? Pas sûr. Il faut dire que mon attention était plutôt tournée vers Six que vers ce que faisais Bogdan.

- Il a dit ça ? Vraiment ? Je haussai un sourcil faussement étonné avant de dévisager Bogdan l'espace d'une seconde. Je fais de mon mieux avec ce que j'ai à ma disposition. Je ne sais pas si je suis un atout pour eux, mais j'ai certaines compétences qui peuvent servir en tout cas.

Je parlais de mes compétences dans le domaine médical, bien sûr. De quoi aurais-je pu parler d'autre ? Mon rôle au sein de l'Underground se cantonnait principalement à cela d'ailleurs. Je n'étais pas suffisamment entrainée pour partir en mission comme pouvaient le faire d'autres de mes camarades. Chacun avait son rôle, sa place, et la mienne était à l'infirmerie, à soigner tout ce petit monde.

Mon regard fut attiré par le petit jeu de Bogdan alors qu'il faisait ses petits paquets, les reprenaient en main pour mélanger à nouveau les cartes. C'était quoi déjà ma carte ? Ah oui, ce cher David, le roi de pique. Alors que Six mentionnait la Waleman, je relevai les yeux sur elle et acquiesçait.

- En effet. Je travaille dans leur laboratoire de recherches. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
"Joue pas la fausse modeste." Je relève les yeux sur Echo avec un regard sévère. "L'Underground repose sur toi."

C'est peu dire quand on sait que grâce à elle on a sauvé nombre de vies après l'attentat du tribunal pratiquement deux ans plus tôt. Deux ans... Le temps passe si vite quand on est occupé. Si jusque là, Libby arborait son visage détendu à observer mes faits et geste et me reprocher de mal positionner mes cartes, à la mention des laboratoires, elle reporte vivement son attention sur Echo. Six dodeline de la tête et hausse les épaules pendant que j'essaye de ne pas paraître intéressé. Je les mets en contact parce que Six me l'a demandé, mais j'aurais aimé que l'Enclave reste libre de tout lien avec l'Underground. Je me dis que j'aurais dû mentir, en réalité.

"Disons que je cherche des informations auxquelles je n'arrive pas à accéder. Et j'osais espérer que l'Underground pourrait me donner un coup de main à ce niveau-là !"

Quand je termine ma série des trois paquets, je me concentre sur mes gestes, mêlant adroitement mes cartes, en faisant apparaître certains face dévoilée. Au bout de quelques secondes, il n'en reste plus qu'une seule qui dépasse du paquet. Le roi de pique. Ce n'est qu'un tour mathématique, il n'y a aucune magie là-dedans, mais j'y ai cru très longtemps, notamment grâce à mon père. Je voulais prouver que j'étais encore capable de faire des tours. Alors je relève des yeux curieux sur Echo. J'ai hâte de savoir si j'ai réussi mon coup.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Echo Llywelyn
avatar
- Pas plus sur moi que sur ses leaders, Bogdan. Je suis peut-être celle qui les maintient en vie, ou du moins qui essaie et qui arrive, heureusement, la plupart du temps. Mais je ne suis pas celle qui décide de la stratégie ou de la politique de l'Underground.

Ca me semblait évident. Je savais que mon rôle était essentiel. Un peu trop peut-être. Et s'il m'arrivait quelque chose ? Je ne devrais pas être irremplaçable, l'Underground aurait besoin de continuer sans moi, ils auraient besoin d'un soigneur. Il fallait vraiment que je trouve quelqu'un que je pourrais former. Mais en attendant, ça en restait là.

Je reportai mon attention sur Six alors qu'elle reprenait la parole. Est-ce que l'Undeground pourrait l'aider ?

- Je suis désolée, je ne suis pas en mesure de prendre une décision qui engagerait l'Underground de la sorte.

C'est que c'était plutôt dangereux ce qu'elle demandait, non ?  Je veux dire, nous parlions de la Waleman. Ce n'était pas un petit adversaire. Je savais de quoi elle était capable. Il faudrait d'abord que j'en parle à Maze, Reese et Sharleen. Comme je venais de le dire, ce n'était pas moi qui pouvais prendre les décisions pour l'Underground, je ne faisais pas partie de ses leaders. Tout au juste écoutait-on parfois mon avis. J'avais cependant une opinion suffisamment tranchée à propos de la Waleman et je devais bien avouer que je me sentais prête à aider ses adversaires.

- En revanche, je peux parler pour moi. De quel genre d'informations vous parlez ?

Bogdan avait continué son petit manège avec ses cartes et ce fut à ce moment-là qu'il me mit le roi de pique sous le nez. J'acquiesçai d'un air approbateur, presque admiratif avant d'esquisser un sourire.

- Je suis une scientifique tu sais, Bogdan, je ne crois pas à la magie. Mais je suis impressionnée par tes talents. Comment tu fais ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
"Et bien le problème, c'est qu'on ne traitera qu'avec toi." Je relève les yeux sur Echo en rangeant les cartes. "Tu sais que tu peux aussi faire des choses pour toi ? Sans... Je sais pas, attendre l'aval des uns et des autres ?"
"Bogdan."

Si Libby n'en dit pas plus, Six sort son regard sévère. J'entends déjà Echo mentionner Reese, Maddison ou encore Maze comme décisionnaires de sa vie et ça m'énerve déjà. Six demande l'aide de l'Underground, mais en ce qui me concerne, je me contenterais bien d'Echo. Même si elle est pas là, j'en ferai pas un scandale. Ca m'est égal, au fond. Six coupe court et se penche sur la table pour y croiser les bras.

"J'aurais besoin de connaître toutes les filiales et toutes les annexes de la Waleman dans le pays."
"Et dans le monde, si possible."
"Oui, aussi. Des sociétés écran, ce genre de choses."
"Une sorte d'organigramme."

Dans ma tête, j'ai pensé que si Six s'attaquait à la Waleman, alors l'Underground n'aurait plus le monopole. Je me suis dit 'On a envie de croquer notre part du gâteau, nous aussi.' mais cette fois, j'ai gardé la bouche fermée.


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Echo Llywelyn
avatar
Mais qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? Je regardai Bogdan, légèrement interdite. Pourquoi est-ce qu'il me parlait comme ça ?

- Personne ne décide à ma place, Bogdan. De la même manière que je ne décide pas à la place des autres. Nous sommes un groupe, je ne peux pas engager tout l'Underground à moi toute seule. Mon regard passa de lui à Six et Libby, les interrogeant du regard. Est-ce que c'est l'aide de l'Underground que vous demandez, ou la mienne, personnellement ? Mon regard revint sur Bogdan. Elle est là, la question, pas de savoir si je laisse quelqu'un décide pour moi ou pas.

J'avais gardé une voix calme et posée, comme si Bogdan m'avait demandé quel temps il faisait. Si j'avais cru ressentir une légère, très légère, pointe d'agacement dans sa question, il n'en était rien dans ma réponse.

Six répondit à la question à sa façon. Elle n'ajouta rien à ce sujet, se contenta de se pencher sur la table et de continuer comme si l'intervention de Bogdan n'avait pas eu lieu.

- Vous savez que je n'ai pas accès à ce genre d'informations ? Je n'ai même pas accès aux étages où sont traités toutes ces données.

D'un autre côté, je n'étais pas du genre à me laisser arrêter par ça, n'est-ce pas ? Il y avait toujours un moyen de contourner ces accès si on le voulait vraiment. Mon cerveau commençait même déjà à y réfléchir...

- Et même si je le pouvais, vous avez conscience du danger que ça peut représenter ? Qu'est-ce qui se passera si je suis grillée ? La Waleman n'est pas du genre à simplement me renvoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Bogdan Lupescu
avatar
Je bouillais à l'intérieur. J'avais l'impression d'être face à la muraille de Chine. Je veux dire, Echo n'est pas juste Echo en cet instant, j'aurais pu le croire et j'avais eu envie de le croire, mais finalement, elle reste une extension de l'Underground. A croire qu'elle ne sait être rien d'autre que membre de l'Underground ou employée de la Waleman. Je me demande même si elle a une vie en dehors de tout ce bordel !

"Peut-être qu'en t'appelant, c'était pas tout l'Underground qu'on appelait, mais juste toi, tu vois ?" Six tourne des yeux méfiants vers moi. Libby, elle, reste là à ne rien dire. "On peut aussi se débrouiller entre nous sans rameuter la cavalerie, tu crois pas ?"
"Je crois que j'en profite pour demander de l'aide à l'Underground."
"Et bien, pas moi."
"Est-ce que tu vas dire quelque chose à la fin ?"

Libby hausse les épaules.

"Dans le monde, il y a des pours, des contres..." Elle se désigne des mains. "Et des neutres."

Six commence à mûrir sous son teint métissé et elle ouvre les bras sur la table en me fixant.

"Et bien moi si ! J'ai besoin de l'Underground ! Ces informations sont inaccessibles par voie cybernétiques, ce qui est une première, prouvant que le complexe est protégé par une intelligence artificielle hors du commun, comme celle dont tu m'as parlé au sein de l'Underground ! Il n'y a qu'un Cyber pour contrer un Cyber, mais on a besoin d'une paire d'yeux pour savoir où on met les pieds !"
"Alors envoie-la avec Zhid, Tibor ou Vasile, mais c'est pas la peine d'inclure l'Underground dans cette opération ! Maze ne sera jamais d'accord avec ça. Reese sera plus que contre, l'Underground ne te suivra pas dans l'antre de la Waleman, Six ! Je les connais mieux que personne ! S'ils voulaient s'allier à Liberation, c'était pour éviter de se faire bouffer, pas pour les protéger. La preuve !"
"Oh mon dieu, Bogdan, je refuse de revenir là-dessus. La Waleman est un ennemi commun dans cette ville, il ne s'agit pas uniquement de rancoeurs ou d'en vouloir à qui que ce soit pour des actes totalement indépendants qui nous écarteraient des chemins nous conduisant à notre véritable but. Il s'agit de comprendre le fonctionnement de cet ennemi et de sauver le plus de gens que possible ! Il y a des gens comme nous entre leurs murs, des Positifs qu'on crible de tests grotesques pendant des heures Je dis que ça vaut le coup d'essayer au moins !"

Je lève les mains en reculant le buste.

"Fais ce que tu veux."

Et je me lève alors, Libby me suivant des yeux.

"Bogdan !"

En tournant les talons, mon épaule percute celle de mon frère qui revenait en me souriant. Je ne m'excuse pas et je trace ma route. Chaque fois que je pense que tout va mieux, il suffit que l'idée revienne dans ma tête et je me transforme en ce type complètement irrationnel et de mauvaise foi qui s'en prendrait même à ses meilleurs amis. Six et moi, on est pas du genre à se disputer, je crois même que c'est la première fois. On a déjà eu des divergences d'opinion, des débats, mais... Des disputes, jamais. Ou peut-être que je suis le seul à le voir comme ça. Les sourcils froncés, mon frère s'assied à ma place, questionnant la table du regard.

"J'ai loupé quelque chose d'intéressant ?" Quand il lâche enfin sa bière, c'est pour sourire à Echo et lui tendre une main. "Salut ! Echo, c'est ça ? Moi, c'est Vasile, mais... Tout le monde m'appelle Vas', alors fais-toi plaisir."


Dear Dad,
I think about you every day. The end of your world. The beginning of mine. Six billion lights that went out in six months. Six billion lives lost to a mystery. All the mothers, fathers, sisters, brothers over the age of innocence. Of fifteen years full of missing you.
But I keep you alive in my words.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t944-bogdan-lupescu-listener http://forum.childrenofluxaeterna.com/t945-bogdan-la-iele-lupescu
Echo Llywelyn
avatar
Apparemment, ils n'avaient pas vraiment pris le temps de se mettre d'accord avant de m'appeler. Et l'échange qui s'ensuivit m'en apporta la preuve. Le fait est que la question que je venais de poser soulevait un débat qui semblait quelque peu tendu à les entendre. Ca n'avait pourtant été qu'une question, censée m'aider à appréhender un peu mieux ce que l'on attendait vraiment de moi. Mais il fallait croire que c'était un peu plus compliqué que ça pour eux.

Mon regard passa de Bogdan à Six alors qu'ils se renvoyaient la balle et que le ton montait progressivement. Entre eux, Libby restait neutre, comme elle venait de le dire.

- Si je puis me permettre, tant qu'on ne leur demande pas, on ne peut pas vraiment savoir s'ils seront d'accord ou pas. Mais en ce qui me concerne...

Pas le temps d'en dire plus. Bogdan abdiqua et se leva brusquement, prenant le rôle de celui qui s'en lavait les mains.

- Je ne suis pas contre le fait de vous aider, terminai-je plus pour moi que pour les autres du coup.

Je dévisageai Libby, puis Six, tentant de comprendre ce qu'il venait de se passer. Pourquoi Bogdan avait-il réagi ainsi ? Pourquoi repoussait-il l'Underground avec autant de force ? Parce que de mon point de vue, c'était à cela que ça ressemblait. Et de fil en aiguille, j'en vins à me demander ce qui avait amené Bogdan à quitter notre groupe.

L'arrivée d'une autre personne m'empêcha de trop m'appesantir sur cette dernière question. Manifestement, le nouvel arrivant me connaissait, ou avait du moins entendu parler de moi. Et il devait aussi savoir que Six avait prévu de me rencontrer, puisqu'il ne manifestait aucun étonnement quant à ma présence. Vasile donc, ou Vas'... Je n'avais pas souvenir d'avoir déjà croisé sa route.

- Hum... ok, Vas'. Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il lui arrive ?
Repris-je en indiquant la direction dans laquelle Bogdan était parti.
Revenir en haut Aller en bas
Six
avatar
Six soupira, visiblement excédée et secoua la tête.

– Rien, il...

Elle sourit et reprit une attitude plus digne que celle de Bogdan. Le problème étant que l'un pouvait se laver les mains de la vie avec une poignée de mensonges et s'en sortir avec les honneurs, mais l'autre devait plus souvent qu'à son tour avoir recours à la ruse afin de ne pas divulguer des affaires qui ne la concernaient pas. Or, pour Six, le mensonge n'était pas une option. Elle contourna donc autant qu'elle put.

– Ce n'est pas à moi d'en parler, j'en ai bien peur. Il est un peu difficile à vivre, en ce moment, c'est tout. J'imagine que ça arrive à tout le monde d'avoir ses humeurs ! Ne t'occupe pas de lui, ce n'est que... De la fierté mal placée. Il s'en remettra. Un jour. J'espère.

Vasile reporta son attention sur son frère qui disparaissait au milieu de groupes de personnes. Songeur, il repensa aux humeurs douteuses de Bogdan ces dernières semaines, se rendant compte qu'effectivement quelque chose ne tournait pas rond. Il avait naïvement pensé que ce n'était qu'un résultat de son sacrifice pour lui et s'était déjà senti coupable de l'avoir déraciné à sa famille d'adoption pour laquelle il avait montré tant d'estime... Mais Bogdan avait tout laissé pour le rejoindre lui et honorer une très vieille promesse dont il l'avait pourtant libéré des années plus tôt. Du moins était-ce la version officielle. Six, néanmoins, semblait en savoir plus sur le sujet, mais il jugea que le moment était mal choisi pour s'en préoccuper et garda tout ça dans un coin de sa tête.

– Je sais que ce que je te demande est dangereux, et tu as parfaitement le droit de dire non, je ne t'en voudrais pas. En ce moment, je me retrouve à quémander des services comme si j'étais le leader du mouvement populaire d'une cause humanitaire, je me trouve suffisamment déplacée comme ça pour ne pas avoir besoin d'en rajouter !

Six arborait un visage gêné que la rougeur aurait probablement englobé si elle n'avait pas eu la peau si cuivrée. Son regard fuyant osait à peine croiser celui d'Echo jusqu'à ce qu'elle relève les bras sur le bord de la table. Elle s'était attendu au soutien de Bogdan aux côtés d'Echo, pas à ce qu'il la laisse toute seule avec une Libby aussi neutre qu'un nouveau-né, se réjouissant presque de n'être qu'observatrice. Six la savait du côté de Bogdan, mais elle aurait aimé la voir un peu plus la défendre.

– Cependant, avoir des yeux à l'intérieur ne serait pas du luxe. Je n'ai pas l'habitude de m'occuper de poissons aussi gros, en général, l'Underground s'en charge ou bien Liberation à l'époque. Je préfère me contenter d'être une des voix du peuple et non leur héros. Mais il a été porté à mon attention des choses que je ne peux ignorer, et on a fait appel à moi comme une faveur. J'ai pensé que, peut-être, l'Underground pourrait m'aider à l'honorer. La Waleman ce n'est pas rien et bien que j'ai déjà eu à faire à de gros complexes...

Elle croisa le regard de Vasile, mais celui-ci le détourna vers Echo, attendant sa réponse.

– Pas à des empires.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Echo Llywelyn
avatar
Lorsque Six eut terminé de parler de Bogdan, mon regard se perdit dans la direction qu'il avait prise. Elle refusait d'en dire plus, ce qui impliquait donc qu'elle en savait plus. Néanmoins je ne l'interrogeai pas plus avant, me contentant de me perdre dans mes réflexions. J'avais déjà remarqué, plusieurs mois avant, qu'il y avait un truc étrange avec Bogdan, quelque chose qui l'avait "changé". Mais je n'avais jamais réussi à savoir ce qui n'allait pas. Bogdan n'était pas un grand bavard. Est-ce que cela venait de sa nature ou de son pouvoir, difficile à dire, mais le résultat était le même. Et le fait qu'il n'aille pas bien n'était pas pour me rassurer.

Je reportai cependant mon attention sur Six alors qu'elle reprenait la conversation qu'elle avait commencée avant l'emportement de Bogdan.

- Il va falloir que vous m'en disiez plus si vous voulez que je vous aide. Vous voulez des informations sur les filiales et les entreprises qui lui sont liées de près ou de loin. Pourquoi ? Qu'est-ce que vous vous attendez à y trouver ? Est-ce que vous avez une nouvelle piste, davantage d'info concernant les activités de la waleman ?


[Désolée, c'est nul de chez nul, mais j'ai bloqué un peu sur ce coup là... :/ ]
Revenir en haut Aller en bas
Six
avatar
– En fait, le problème actuel, c'est qu'on n'arrive pas à identifier qui est qui. On est conscient que la Waleman opère sur des réseaux masqués, voire clandestins et qu'ils procèdent à des expériences afin de tirer de Yù le meilleur, sans se contenter des Candidats, et encore moins de l'aspect aléatoire.

Vasile avait commandé rapidement des choses à grignoter et il plongea ses doigts dans les frites en écoutant les filles. Après Six, Libby prit la parole.

– J'ai de bonnes raisons de croire que la Waleman est associée à la CIA. Et j'ai d'autres bonnes raisons de croire que la Waleman agit comme prestataire pour la CIA. Liberation a été envoyé sur une piste il y a quelques temps. Une piste que l'Underground a eue aussi. J'ai oeuvré en parallèle avec deux de vos gars, qui se sont transformés en quatre avant de ruiner tous nos efforts dans cette mission. Liberation était à deux doigts d'obtenir la clé qui dévoilerait toutes les réponses. Sauf que, quand l'Underground a interféré, c'est toute la mission qui s'est écroulée, et la clé avec, et des têtes sont tombées. Deux de chez nous, deux de chez vous. Au moins, on est quittes. Le problème, c'est qu'on est rendus au point de départ. Avec trois trains de retard.

Vasile observa Libby d'un oeil étrange. Visiblement, il n'avait pas eu toute l'histoire. Mais il préféra ne pas relever et reporta son attention sur Echo en portant son soda à ses lèvres.

– En soi, disons qu'on s'en fiche un peu de qui a fait quoi, mais on ne sait plus qui prévoit quoi.
– Si on avait la possibilité de tracer plus d'entreprises en lien avec la Waleman avant que celle-ci ne les redirige vers la CIA pour planifier un coup d'état, alors on aurait un train d'avance.
– Voire deux.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Echo Llywelyn
avatar
J'écoutai leurs explications, enregistrant chaque détail qu'ils me donnaient dans mon esprit. De ce que je voyais de la Waleman, c'est à dire uniquement le laboratoire où je travaillais, je ne voyais qu'un petit morceau de la partie immergée de l'Iceberg. Mais grâce à l'Underground, je savais qu'ils faisaient bien plus de choses que ce que je voyais.

On dit souvent qu'il ne faut pas mordre la main qui nous nourrit. Mais quand cette main fait des choses avec lesquelles vous êtes en totale contradiction, qu'est-ce qui est le mieux ? Se taire pour garder son boulot ou rester, quoiqu'il arrive, en accord avec ses convictions ? J'avais choisi la deuxième option au moment même où j'avais commencé à chercher l'Underground. Alors est-ce que j'allais aider Six ? Bien sûr, c'était une évidence !

- La Waleman est prudente, la CIA encore plus. Ils font toujours en sorte qu'on ne puisse pas les associer à quoi que ce soit qui puisse être condamnable d'une façon ou d'une autre.

Je me laissai aller contre le dossier de ma chaise. En soit, que la Waleman et la CIA soient de mèche ne m'étonnait même pas. Je veux dire, je savais ce qu'on faisait dans les laboratoires en sous-sol de la W. Ces candidats qu'on y "créait", il était évident que c'était pas pour les laisser partir vivre leur vie tranquille après.

- Si ces infos sont présentes quelque part, ce doit être sur un serveur sécurisé de la Waleman. Il faudrait que je m'en procure un code d'accès.

Je commençai à réfléchir à comment j'allais pouvoir m'y prendre. Il faudrait que je sois vigilante à ne pas me faire prendre.

- Et je suppose qu'il vous les faut rapidement ces infos ?
Revenir en haut Aller en bas
Six
avatar
Six secoua la tête vivement.

– Non. Nous devons agir avec prudence et si cela doit prendre du temps, alors prenons-le. C'est trop important pour que nous foncions tête baissée. C'est pour ça que je voulais te voir, afin qu'on en discute et qu'on réfléchisse avant à ce qui est possible ou non. Si la CIA et la Waleman sont autant impliquées l'une que l'autre comme on le pense, alors nous devrons rester vigilants à chaque seconde.

Six échangea un regard avec Libby, puis reporta son attention vers Echo.

– Et contrairement à ce que pense Bogdan, nous avons besoin de l'aide de l'Underground. Si tu penses pouvoir le faire seule, tant mieux, mais... Ce serait comme une cavalerie de 10 hommes face à une armée de la Seconde Guerre Mondiale.
– La Waleman ne s'est jamais montrée véritablement raciste envers les Positifs, pas comme le PRD qui voulait les éradiquer. Le danger, c'est que la Waleman cherche à utiliser les Positifs et à en créer officiellement de véritables petits soldats à la botte du gouvernement pour partir en guerre contre la Chine et ses alliées.
– Tu peux y réfléchir et... Revenir me voir plus tard si tu le souhaites. J'ai d'autres pistes à explorer en attendant.



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Echo Llywelyn
avatar
Entre nous, que Six n'ait pas de délai précis, cela m'arrangeait. Parce que sincèrement, je n'avais pas la moindre idée de comment j'allais procéder pour le moment. Le fait est que la mission me semblait relativement complexe.

- Je suis d'accord pour ce qui est d'agir avec prudence. Il va falloir assurer nos arrières à chaque instant. Le moindre faux pas, pourrait nous coûter très cher.

J'écoutai ce que les deux femmes avaient à me dire jusqu'au bout. Six avait raison, sur cette mission, nous ne pouvions nous passer de l'aide d'un allié ayant les compétences de faire ce que nous avions besoin. Et à l'Underground, nous avions justement ce genre de compétence. ou du moins, c'était fort probable. Peut-être qu'Evan pourrait m'aider ?

- Je vais en parler à nos leaders. Reese, Maze... ils ont plus l'habitude que moi de ce genre de missions. Nous ne pouvons pas nous passer de l'Underground. Je vais avoir besoin de leur aide. Il faudra que nous mettions un plan au point ensemble, ton "équipe" et la mienne. Il ne faudra laisser aucun détail au hasard.

Et si les leaders de l'Underground refusaient de participer ? Ils en avaient le droit. Ils pourraient juger la mission trop dangereuse, ou peut-être qu'ils auraient d'autres priorités à l'heure actuelle. Que se passerait-il alors s'ils avaient une réponse négative à me donner ? Est-ce que je pourrais me reposer sur les membres de l'Enclave ?
Revenir en haut Aller en bas
Six
avatar
Un sourire illumina le visage de Six.

– Super ! Alors on se recontacte dès qu'on en sait plus toutes les deux !

Six regarda Libby qui était restée suffisamment de marbre pour incarner Le Penseur.

– Maze, c'est le gars de trois mètres avec un air de chien battu ?

Alors que la rouquine se levait en reculant, sa chaise raclant sur le bitume de la terrasse, Six la suivit des yeux, les sourcils froncés. Elle n'avait jamais rencontré les personnes de l'Underground, en dehors de Bogdan et Echo et, bien qu'elle fut très curieuse d'en savoir plus sur eux, elle essayait de ne pas paraître groupie.

– Dis-lui que Libby a convaincu Abel de pas rentrer à Megalopolis. Pour le moment. Son petit cul d'Iron Man est sauf. Pour le moment.

Puis, soudain, elle papillonna des cils avec un sourire ironique. Vasile la dévisagea, bouche bée sans savoir comment réagir et Six secoua la tête, visiblement exaspérée.

– Mais moi, je suis là. Dis-lui que je l'embrasse.

Et elle s'en retourna pour rejoindre les autres. Six soupira et reporta son attention sur Echo, coupant court pour intervenir avant que la laborantine ne s'y essaye.

– Je suis vraiment désolée pour ça, n'écoute pas, Libby est quelqu'un de spécial. Elle ne fait que protéger un ami. Dis à l'Underground que je serais ravie de les aider en contre partie s'ils ont besoin d'infiltration ou d'autres choses. Je pense pas qu'ils aient grand chose à me demander, mais... Enfin, tu vois. Juste... Ne parle pas de Libby. Il y a suffisamment de problèmes de communications comme ça, je ne voudrais pas que ça envenime les choses. Tu sais, l'Underground et Liberation, ça n'a jamais été une grande histoire d'amour, alors... Maintenant que c'est fini, autant ne pas revenir dessus.

Puis, elle lui tendit la main.

– On se revoit bientôt, alors ?



« This is war, and people are going to die. Friends are going to die. I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens. »
– Six
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Six/Echo] Eleven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ZONES DE NON DROIT :: Le Sanctuaire-