2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Saison 1] Episode 1 : 2078, Tomorrow - Back in Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maddison DeLuca
avatar
Maddie n'avait pas eu le temps de prévenir Oxana que le trajet serait susceptible de la rendre malade. Si pour tout le monde, elles avaient disparu d'un clignement de paupières, la scène qui se déroulait sous les yeux des deux femmes était bien différente. Elles étaient devenues spectatrices et, nauséeuses du mal de l'air, elles purent voir tout le monde reculer, les voix se railler, comme un disque qui venait de sauter et pourtant, toutes les couleurs autour d'elles étaient floues, en mouvement.

_ Ferme les yeux, ordonna Maddie dont la voix semblait lointaine et résonnante aux oreilles d'Oxana.

Comme un ascenseur qui descend trop vite, leur coeur se souleva et la scène défila de plus en plus vite, à reculons. Les jours passèrent, les lunes s'assombrirent bientôt, elles furent prises comme dans un vortex où l'impression de chute portait le coeur au bord des lèvres. Maddie était habituée à ces voyages, elle le faisait depuis tellement d'années. Mais une fois avait été bien plus éprouvante que les autres, lorsqu'elle avait amené avec elle Mikhail, Robyn, Elvis et Logan en 2055 pour aider Lux Aeterna à se défendre du PRD et de ses clones. Et sans le savoir, elle était repartie avec Maverick en plus ce qui l'avait vidée de son énergie. Normalement, elle ne pouvait emporter avec elle que très peu de personnes mais Mikhail possédait lui aussi ce pouvoir, parmi tant d'autres et il avait allégé son voyage.

Un bruit assourdissant les accompagnait jusqu'à les étourdir et une lumière de plus en plus vive les aveugla jusqu'à s'éteindre subitement. Maddison n'avait toujours pas pu trouver comme atterrir alors une fois encore, ce fut dans une benne à ordure, la même qui avait réceptionné Chrome la dernière fois. Le bruit étourdissant avait cessé, les images étaient de nouveau claires et distinctes comme si tout à coup, elles se retrouvaient dans le silence le plus complet. Elles avaient fait un bond de 4 ans en arrière, le jour où Elvis avait trouvé Oxana.

Grimaçante et un peu étourdie, Maddie se releva en époussetant sa veste en cuir d'un air dégoûté.

_ Sérieusement, il faut que je fasse quelque chose pour les atterrissages.

Elle regarda Oxana et haussa les sourcils.

_ Ca va aller ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Le souffle court, Oxana tenta de reprendre ses esprits et de refaire surface. Son cœur cognait fougueusement dans sa poitrine, comme s’il tentait de la percer pour s’échapper. Ce qu’il avait failli faire un peu plus tôt d’ailleurs. La jeune métisse avait été persuadée que son cœur allait décoller et lui ressortir par le crâne, mais ça n’avait pas été le cas. Cela dit, ça ne l’empêchait pas d’avoir l’impression désagréable qu’elle l’avait oublié quelque part…
Elle leva son regard accusateur vers Maddie lorsque cette dernière lui demanda si elle allait bien. Quelle question idiote ! Bien sûr que non, elle n’allait pas bien !! Elle venait de faire un retour dans le futur pour retrouver des bribes de sa vie et sauver son meilleur ami, kidnappés par des fous-furieux qui en avaient après elle ! Elle venait de voir Noah s’éloigner en claquant la porte derrière lui après qu’elle l’ait repoussé et sans qu’elle ait pu s’expliquer.
Et en plus de cela, elle avait envie de vomir. Terriblement envie de vomir.


« Va t’faire » grogna-t-elle simplement

Maddison l’avait bien mérité. Elle l’avait laissé la traiter comme un chien depuis son retour, allait la confronter brusquement à un passé qu’elle ne voulait pas connaitre à la base et en prime, ne l’avait pas prévenue que le voyage allait être si… remuant.
Oxana déglutit péniblement, attend que son haut le cœur passe. Une fois certaine qu’elle n’allait pas régurgiter, elle tendit une main vers Maddison pour que celle-ci l’aide à se remettre sur ses pieds. La mutante s’exécuta et une fois debout, l’infirmière s’appuya à la première surface meuble près d’elle pour reprendre son souffle.
Les yeux toujours fermés, une main portée à sa poitrine qui se soulevait au rythme rapide de sa respiration, elle reprit la parole.


« Alors, qu’est-ce qu’on fait ? » demanda-t-elle en essayant de dissimuler son appréhension
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie l'aida à sortir sans relever son insulte. Au contraire, elle en avait plutôt sourit. C'était typique ! Une fois toutes les deux sur la terre ferme, elle soupira en acquiesçant.

_ Désolée pour le voyage, dit-elle en commençant à avancer. On va retrouver l'endroit où Elvis t'a trouvée. On est un peu avant ton accident donc on va y assister et peut-être comprendre quelque chose.

Elle s'arrêta et lui fit face pour l'arrêter en levant un index.

_ Oxana, c'est très dangereux. Je veux dire, ce que tu vas voir, c'est pas beau, c'est dur et tu risques d'en prendre un coup. Mais je t'en prie, n'agis pas. Tu restes avec moi et tu fais ce que je te dis. Tu ne dois JAMAIS intéragir avec le passé sauf si toi là ici présente tu es en danger. De toute façon, il ne t'arrivera rien, colle-moi et tout se passera bien. Je te le promets.

Elle lui sourit doucement pour la rassurer. Oui, la furie qui avait déboulé plus tôt avait disparu et la bonne vieille Maddie avait refait surface avec un sourire aussi tendre que celui de sa mère.

_ C'est pour ton bien que je te dis ça. Dès que tu le désires, on rentre et on trouve une autre solution. D'accord ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Pour toute réponse, Oxana se contenta d’hocher la tête. On aurait dû une gosse qui va entrer à l’école pour la première fois, accompagnée par ses parents qui lui promettent que tout va bien se passer. La métisse aurait pourtant préféré que Maddison soit dure avec elle, qu’elle la prévienne qu’il n’était pas question de rentrer bredouille.
Elles étaient à peine arrivées et l’infirmière voulait déjà fuir. Son estomac malmené était à présent noué, presque douloureux. Elle allait revivre l’accident qui lui avait fait perdre la mémoire et elle n’était pas certaine de tenir le coup… Elle n’était pas certaine d’être capable de rester passive.

La jeune femme n’avait pas vraiment réfléchit à ce qu’elle allait faire et maintenant, l’évidence pesait sur ses frêles épaules : elle avait fait une erreur. On avait volé son passé, on lui avait arraché ses souvenir et tout ce qui faisait d’elle ce qu’elle était. Oxana en avait longtemps souffert et elle commençait à se refaire une vie, des amis, à s’ouvrir au monde… et tout ça allait être balayé en une seconde dans quelques minutes.
Elle était passée par de nombreuses étapes, avait dû faire le deuil de sa vie d’avant et n’était pas certaine de pouvoir infliger ça à quelqu’un d’autre. Non, de s’infliger ça à elle-même. Pourquoi ne pouvait-elle pas changer le cours de son histoire ? Pourquoi pas !? Pourquoi devrait-elle endurer ça !?
Pour Elvis… la réponse était évidente. Pour son fils.
Oui, mais si elle empêchait son accident d’arriver, peut-être qu’elle pourrait être présente pour lui !
…Et si jamais elle le voyait mourir sous ses yeux ? Si c‘était là la véritable raison de son amnésie ? La perte d’un enfant est un évènement plus que traumatisant… peut-être avait-elle essayé de rayer ce trop douloureux souvenir de sa mémoire.

Malgré ses doutes, Oxana continua d’avancer mécaniquement, suivant Maddison de près comme elle lui avait demandé de le faire. Elle demeura silencieuse un moment, plongée dans ses pensées.


« Peut-être que si…si on intervenait, il n’arriverait rien à Elvis. c'est peut-être ça, la solution » se risqua-t-elle à demander

Elle savait que la mutante n’allait pas apprécier, mais c’était plus fort qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
D'un ton sinistre, Maddie ne pu que répondre par la négation.

_ Non. Plus rien ne doit être changé. Tu ne crois pas qu'avec un pouvoir tel que celui-ci je n'ai jamais essayé ne serait-ce que de ramener mes parents à la vie ?

Elle tourna la tête vers l'infirmière. Ni sévère, ni amère, elle était juste réaliste et fataliste.

_ C'est fini de changer le passé, je l'ai assez modifié comme ça. Jusqu'à présent, c'est la meilleure réalité qui soit. Crois-moi. J'ai essayé. Pourquoi crois-tu que je suis comme je suis maintenant ? Elvis te dirait la même chose que moi, il a déjà participé à certains de ces voyages et fait aujourd'hui partie de ceux qui te diront que les voyages dans le temps doivent être limités. Dorénavant, on assiste. Mais on ne change plus rien. Assez d'erreurs ont été commises pour ne pas en rajouter.

Elle se retourna vers elle et l'arrêta de nouveau.

_ Oxana. Je sais que ça va être très dur pour toi et que tu vas vouloir effacer tout ça et je suis parfaitement d'accord avec toi que tout peut être changé et annulé pour mieux recommencer. Ce ne serait que de moi, je t'offrirai le luxe de connaître une vie meilleure mais sans toi à l'Underground ? Tu changerais la vie de Noah, celle d'Elvis et tous les habitants qui comptent sur toi aujourd'hui. Et rien ne dit que la nouvelle réalité que tu pourrais te créer serait meilleure que celle-ci. L'univers est régit par des lois, ma mère était une Elémentaire, elle commandait à la nature, à la Terre et elle était bien placée pour faire respecter ces lois. La première loi des lois est de ne pas bouleverser les choses qui doivent être. C'est le destin. Le plus dur c'est d'assumer et je l'ai appris à mes dépends. Je sais que ce que je te dis te semble cruel et insensible... Mais c'est la vérité. Ce que tu vas voir, tu devrais l'accepter, peu importe le temps que ça te prendra. Bientôt, tout ça ne sera qu'un mauvais souvenir, je te le promets... D'accord ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Oxana resta silencieuse un moment, s'imprégnant des paroles de la mutante en essayant de croire qu'elle avait raison. N'empêche qu'elle continuait à trouver cela horriblement injuste et cruel. Pourquoi avait-elle accepté de revivre ça ? Non, pourquoi avait-elle refusé que Noah l'accompagne ?
La réponse était assez simple, elle la connaissait. Parce qu'elle ne savait pas ce qu'ils allaient découvrir et qu'elle ne voulait pas qu'il la juge.
Et si jamais elle découvrait qu'elle chassait les mutants ? Si jamais elle travaillait pour les "méchants" avant de rejoindre l'Underground ?
Tout était envisageable, absolument tout...


"Je suppose qu'un mauvais souvenir vaut mieux que pas de souvenir du tout" soupira-t-elle avant d'essayer d'adresser un sourire un brin fataliste à Maddison

Les deux jeunes femmes reprirent leur marche, l'ainé en tête. Elle semblait savoir où elle allait, ce qui était plutôt arrangeant. Elvis l'avait un jour guidée jusqu'à l'endroit où il l'avait trouvée, pour essayer de déclencher un souvenir, mais rien n'était remonté. Elle avait beaucoup tardé à faire cette expérience et ne reconnaissait pas du tout le décor.
Pour s'éviter de trop penser, Oxana décida de prendre la parole après un moment.


"Je suis désolée pour ta famille et que tu ais dû passer par là pour faire ton deuil"

C'n'était peut-être pas la meilleure façon d'entamer une conversation, mais voilà, au moins c'était dit et c'était sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie resta silencieuse un moment. Il y avait une raison pour laquelle elle n'en parlait jamais. Et plus qu'un traumatisme d'enfance, la dernière fois qu'elle en avait parlé, c'était avec Noah et la suite, seuls eux deux la connaissaient. Elle n'avait même pas eu le temps d'en parler à Logan avant son départ. Elle était donc la seule à posséder ce souvenir avec Noah. Elle inspira profondément prenant ça pour une introduction à la discussion.

_ C'est rien. J'ai appris à vivre avec.

Elle la regarda pour lui adresser un léger sourire et entreprit de lui ouvrir la porte de la discussion. On ne pouvait pas dire qu'elle et Oxana étaient très liées. Elles travaillaient rarement ensemble et avec son emploi du temps depuis environ deux ans, Maddie n'avait le temps pour rien ni personne. Et quand elle l'avait, elle le passait enfermée à cogiter.

_ Et je suis désolée pour ce qui t'arrive. Je suis passée par là, l'amnésie en moins. Alors je comprends.

Maddie lui aurait bien répété qu'elles pouvaient rentrer dès qu'elle le souhaitait, qu'elle n'était pas obligée de faire ça mais elle ravala ses paroles. Oxana pourrait revenir sur sa décision et elles ne découvriraient rien.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
"On est deux" marmonna simplement Oxana suite à la remarque de Maddison

Un silence s'installa entre elles durant de longues secondes encore, avant que l'infirmière ne se décide à le rompre à nouveau.

"Je ne l'ai pas exclu par plaisir" lâcha-t-elle

Elle n'avait pas besoin de préciser qu'elle faisait référence à Noah, son interlocutrice l'avait sans doute déjà compris. Une fois encore, la métisse n'était pas certaine que ce soit le meilleur sujet à aborder maintenant, mais il fallait qu'elle parle, elle en avait besoin pour ne pas penser à ce qu'elle s'apprêtait à faire, à voir.
Et puis cette histoire la tracassait tout de même. La manière dont Maddie avait tenté de le rattraper... Il s'était passé quelque chose entre elle et le médecin, beaucoup le savait sans que les rumeurs ne se répandent vraiment. Toujours est-il qu'ils ne se parlaient presque plus depuis. Ils agissaient de manière professionnel mais il y avait toujours eu une certaine tension entre eux. Du moins, Oxana la percevait. Elle savait que Maddie lui en voulait de le faire souffrir... même si elle ne l'avouerait probablement jamais.


"On commence tout juste à apprendre à se connaitre et je veux pouvoir lui raconter ce que j'ai envie qu'il sache de moi" continua-t-elle "J'n'ai pas beaucoup de souvenirs à partager et si je dois en avoir... j'aimerai pouvoir lui en parler moi-même, tu saisis ? Je veux avoir le choix, comme les autres, comme les gens normaux, de taire une partie de ma vie ou de la raconter à une personne en qui j'ai confiance"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Quand elle énonça Noah sans le nommer, elle tourna la tête vers elle quelques secondes avant de regarder devant elle. Ce sujet n'était clairement pas le plus adapté et Maddie aurait préféré ne pas y venir. Très sincèrement ? Parler de Noah était une plaie pour elle mais elle ne voulait pas brusquer l'infirmière. Alors elle l'écouta, pesant toutes ses paroles comme si elle-même pouvait les dire. Elle aussi parfois aurait voulu avoir le choix de parler ou non de sa vie.

_ Si tu le souhaites, je peux rester en arrière. Mais j'ai peur que tu fasses quelque chose d'inconsidéré. Ne prends pas ma présence comme un outrage, je te promets que peu importe ce que je verrai, je n'en parlerai pas.

Elle eut un rire... faux.

_ Encore moins à Noah.

Elle se racla la gorge, pourquoi ne s'était-elle pas arrêtée plus tôt. Elle avait bien commencé à dévier le sujet alors pourquoi y revenait-elle ? Peut-être tout simplement parce que Noah était leur seul lien en commun en dehors d'Elvis. Elle avait bien noté que ces deux là qui se plaignaient l'un de l'autre quelques années plus tôt s'étaient rapprochés. Aussi, pour continuer dans la discussion, elle reprit.

_ Ca fait longtemps que vous êtes ensemble ?

Pourquoi elle avait posé cette question ? Parce qu'elle était rudement curieuse. Oui oui.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Oxana écouta Maddie et laissé échapper un "oh" surpris lorsqu'elle lui dit qu'elle accepterai de la laisser seule. Il en était hors de question. L'infirmière savait qu'effectivement, elle agirait de manière inconsidérée. C'était couru d'avance... elle envisageait déjà la chose et il valait mieux ne pas laisser sa partenaire la tenter davantage.

"Non, j'ai...je préfère que tu restes avec moi. Je ne voudrai pas faire de bêtises et tout gâcher..." répondit-elle rapidement

Madison enchaina en ramenant Noah dans leur conversation pleine de gênes et de non-dits. Ce fut au tour d'Oxana de se laisser aller à rire nerveusement. Elle n'aurait jamais dû ouvrir la bouche. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle se fourre dans des situation pas possible ?

"Non, non, tu... Noah et moi ne sommes ensembles" expliqua la jeune femme en marchant maintenant aux côtés de la leader brune "C'est vrai qu'on s'est beaucoup rapprochés ces dernières années mais ça n'a rien à voir. On a un passif trop lourd pour que ce soit possible. Évidemment il est très mignon et la première fois que je l'ai vu... enfin pas besoin de te faire un dessin. Sauf qu'il a ouvert la bouche et ça a été terminé" sourit-elle, nostalgique, avant de retrouver son sérieux "Et puis je ne me sens pas de me lancer dans une relation maintenant. Je suis encore trop... hmm.... fragile sur le plan émotionnelle me diagnostiquerai-je... Peut-être que ce qu'on fait... enfin peut-être que ça m'aidera. même si pour le moment, j'ai l'impression que c'est la décision la plus stupide que j'ai prise depuis mon arrivée ici"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie ne pu se retenir d'exploser de rire. Oh oui, elle voyait bien de quoi elle parlait. Et elle partit à nouveau dans un rire en se repassant les mots de l'infirmière dans sa tête.

_ Et alors là, il a ouvert la bouche, hein ?

Elle secoua la tête en calmant son rire. Sacré Noah. Qu'avait-il bien pu dire pour lui faire un tel effet. Alors quand elle parla d'un refus d'engagement, Maddie poussa un profond soupir de soulagement.

_ Je me croyais moi-même abominable en disant aux gens que je refusais de me trouver une relation longue. Je veux dire... J'ai autre chose à faire que me prendre la tête avec un mec dans ma vie.

Oh si Noah l'entendait... L'image de lui fracassant une table de son poing lui revint en mémoire mais avec un sourire.

_ Et puis, tu as beau leur dire que tu peux rien pour eux, bizarrement, ils agissent comme des filles ! Je veux dire... Non, sincèrement, j'ai une tête à me caser avec un type comme ça ? C'est comme Logan qui voulait me caser avec Edward il y a un moment de ça. Edward King, tu sais ? Oui oui, lui même. J'ai travaillé avec lui quelques semaines et bon, le courant passait bien je pense jusqu'à ce que j'aille en Afrique et il est arrivé un truc qui a fait qu'en rentrant, seul Elvis allait le voir mais pas moi. Bref. Mon frère voulait me caser avec ce type. J'ai une tête à blonds, sérieusement ?

Pourquoi tout à coup Maddie parlait autant ? Oxana avait ouvert une vanne. Sûrement qu'elle était stressée comme elle et avait besoin de penser à autre chose le temps qu'elles arrivent au carrefour de l'accident. Maddie regarda sa montre et d'après l'estimation de son souvenir, elles avaient encore au moins deux ou trois heures devant elle avant que ça ne se produise.

_ Pour en revenir à toi, je ne pense pas que tu fasses une bêtise. Tu fais un choix et il est très courageux. Beaucoup ne comprendraient pas pourquoi tu le fais. Noah refusait pour te protéger, il ne veut pas que tu souffres, c'est normal qu'il ait agit de cette façon. Je comprends ton point de vue mais je comprends le sien également. Il veut être là pour toi, il veut t'aider et te soutenir. Il a du mal à accepter que c'est une épreuve que tu dois traverser seule, j'imagine. J'aurais été injuste si j'avais accepté que Chrome vienne avec nous alors que tu venais de refuser Noah.

Elle soupira et haussa les épaules.

_ Mais quand même... Connaissant l'animal, j'espère que tu sais le calmer parce qu'à notre retour, il risque de vouloir savoir et il verra bien dans quel état tu es.

Elle tourna la tête pour dévisager Oxana. Visiblement, parler la détendait et miraculeusement, ça la détendait elle-même. Elle se sentait tendue, stressée, frustrée et mal en point. Mais dans le passé, elle se sentait curieusement en sécurité car elle savait que d'une certaine façon, dans le futur, le temps s'était arrêté alors elle reviendrait au point de départ mais avec une foule d'informations en plus. En souriant, elle se pencha légèrement sur Oxana sur le ton de la confidence.

_ Je dois reconnaître que la première fois que je l'ai vu également, il m'a fait le même effet.

Tu en dis trop, Maddison. Elle se redressa et continua d'avancer en silence, un "Sauf qu'il n'a pas ouvert la bouche pour que ça se termine" dans le fond de sa gorge.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Le sourire d’Oxana était encore bien forcé, son attitude décontractée une façade, mais elle se sentait tout de même un peu mieux. Ses nausées avaient à présent complètement disparu (pas son mal de crâne cela dit) et le comportement de Maddie y était pour beaucoup. Parler et écouter lui faisait un bien fou et l’empêchait de penser aux raisons de leur venu sur les lieux de son accident qui n’en était peut-être pas un en fin de compte.
Evidemment, aucune des deux trentenaire n’avait complètement occulté le fait qu’Elvis était en danger à l’heure qu’il était et que leur mission était capitale. La crainte et l’impatience se lisaient aisément dans leurs regards, cela dit, elles parvenaient l’une comme l’autre à donner le change.

Même sans être là, Noah lui était d’une aide précieuse. Parler de lui –et pas forcément en des termes très élogieux- lui permettait de se raccrocher à quelque chose de leur époque. Un référent positif, qui ne l’avait cela dit pas toujours été. Il faudrait qu’elle songe à le remercier en revenant… Après s’être excusée de l’avoir empêché de venir bien entendu.
Oxana laissa Maddison s’exprimer, hochant de temps à autre la tête, arborant une mine concernée quand la situation semblait l’exiger. Lorsqu’elle se tu finalement, la plus jeune se décida à reprendre la parole, baissant les yeux.


"Il a beaucoup de défaut mais je pense qu'il finira par entendre raison... J'espère du moins. je ne pense pas que je supporterait de perdre un autre ami" ajouta-t-elle, amère, laissant échapper un rire qui n'avait rien d'amusé "Je ne sais pas ce qu'on va voir et... je n'ai vraiment pas hâte d'y être, même si en même temps, j'ai envie qu'on en finisse au plus vite avec cette histoire et qu'on sorte Elvis de ce mauvais pas" ajouta Oxana, une pointe de ressentiment dans la voix, adressé à ses détenteurs "Tout ça pour dire que je vais sûrement déchanter et que perdre un ami en plus, alors qu'Elvis est... je ne le supporterai simplement pas, Maddie... Mais je lui fais confiance, il ne m'abandonnera pas. Du moins j'espère..."

Elle marqua une pause et ferma les yeux un instant avant de secouer sa tête, agitant sa tignasse ondulée comme pour chasser ces mauvaises pensées.

"De toute façon, ce n'est pas le moment de penser à ça. Il faut que je reste concentrée, pas vrai ?" question rhétorique. Silence. "Tu sais, je suis vraiment, vraiment désolée pour tout ça. J'ai toujours voulu vous aider et prendre de l'importance malgré mon statut d'humaine, mais je ne pensais pas un jour être mise sous les feux des projecteurs de cette façon, dans ces circonstances. J'espère que tu sauras me pardonner et que tu ne me jugeras pas sur ce que nous allons voir"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie garda d'abord le silence. Oxana exprimait tout haut ce que Maddie ressentait sans l'avouer pour ne pas accabler plus l'infirmière. Certes, sa franchise avait dépassé plusieurs limites depuis des mois mais dans des situations extrêmes, curieusement, elle gardait du bon sens, plus qu'en des situations banales qu'elle considérait ingérable de part leur manque d'importance. Maddie serait même très bien restée silencieuse mais elle se dit que l'infirmière apprécierait d'être rassurée, tout comme elle-même l'aurait apprécié.

_ Tu ne perdras pas Noah. La façon dont il a réagit montre bien son attachement. J'aurais fait pareil si mon frère ou bien Elvis, Robyn ou Maverick m'aurait éjectée de cette façon. Vous avez tous les deux vos raisons et elles sont respectables, tu n'as pas à t'en faire pour ça. Quant à Elvis, c'est un grand garçon, il est plus mûr que la moitié des garçons que je connais, il sait se défendre et il a une très bonne répartie. Il est intelligent, il ne fera rien qui puisse le mettre réellement en danger, fais-moi confiance, il l'a appris à ses dépends. Si on agit avec réflexion, il n'arrivera rien ni à Elvis, ni à toi, ni à ton potentiel fils, tout en espérant que ce dernier ne soit qu'une grosse arnaque.

Maddie ne voulait pas d'enfants, avoir élevé Logan les 3/4 de sa vie lui avait largement suffit et malgré qu'elle espérait un jour devenir heureuse avec un homme, une famille, elle ne voulait rien de semblable à ses parents, pas de routes, pas de peur, pas de missions... Elle avait d'abord été élevée par sa mère dans la plénitude et le calme puis tout avait basculé et elle avait continué de grandir dans la guerre avant que tout ne finisse par se calmer et qu'il ne lui reste alors plus que Logan. Dans sa vie actuelle, il n'y avait place ni pour un homme ni pour un enfant, juste pour des soldats. Et elle douta que Noah l'ait compris un jour.

_ Tu n'as pas à être désolée.

La mutante regarda devant elle en avançant, reconnaissant les quelques petits changements opérés dans la ville, des bancs en plus, des panneaux publicitaires, quelques magasins ou rénovations, un ou deux droïdes de plus pour surveiller les zones...

_ C'était un risque de te prendre dans l'Underground alors que tu étais amnésique. C'était également un risque pour Chrome. Mais notre but n'est pas de juger les gens, encore moins les humains. On est pas là pour faire beau, on est pas là pour se battre coûte que coûte, on est là pour s'entraider. Alors si tu dois être désolée parce que c'est ce qu'on a fait pour toi chacun à notre façon, alors c'est inutile, on a fait que notre job. Elvis possède une très bonne intuition, il n'est pas rare qu'il flaire les trucs louches à des kilomètres avant de s'enfuir. Alors s'il a vu ton accident ou s'il t'a trouvée et qu'il a décidé de t'emmener chez nous... Alors c'est qu'il avait ses raisons.

Elle garda un nouveau silence avant d'inspirer et de reprendre.

_ Quand on marchait dans cette rue, soudain il a été bizarre, il m'a demandé de marcher plus vite et de changer de rue. Il savait. Il les avait vus de loin mais pas moi parce que lui les connait et pas moi.

Son air triste et désolé se peignait même sur son profil, comme si elle se sentait responsable.

_ Pourquoi ne m'a-t-il rien dit... Il sait pourtant qu'on aime pas les secrets, chez nous... C'est pas interdit mais si on sait à quoi on a affaire, on peut le combattre à plusieurs, non ? Pourquoi il n'a rien dit, rien fait. Il devait avoir une raison. Quoiqu'elle soit, tu ne perdras ni Elvis, ni Noah ni personne à l'Underground. Tu as fait ta place, on est pas là pour juger mais pour accepter.

Etait-elle seulement certaine de ce qu'elle avançait ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Oxana écouta attentivement sa partenaire, hésitant à poser une main rassurante sur son épaule. Elle n'était pas la seule à être face à une situation difficile. La mutante avait de nombreuses responsabilités et Oxana pouvait presque l'entendre penser d'ici et s'imaginer que tout était sa faute ; qu'elle avait commis une erreur quelque part et qu'Elvis était en danger à cause de cela. Du moins, c'était ce qu'elle ressentait.
Elle n'osa rien fait et préféra garder ses distances. Elles n'étaient pas encore assez proches pour ce genre de marque d'affection...

Le discours de son interlocutrice l'atteignait et l'affectait plus qu'elle ne l'aurait souhaité. Mais c'était certainement parce que ses nerfs étaient à vifs. Depuis que son fils hypothétique avait été évoqué, elle perdait un peu le contrôle de ses émotions. Si elle s'était écoutée, Oxana se serait probablement arrêtée pour pleurer toutes les larmes de son corps, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. En était-elle certaine cela dit ? N'était-ce pas la nouvelle elle qui était comme ça ? Fière, forte, pleine d'esprit, fougueuse... Peut-être qu'avant son accident, elle était une chiffe molle pleurnicharde et émotive.

S'arrachant à ses pensées, elle se centra de nouveau sur la voix de Maddison.


"Ça ne sert à rien de te torturer comme ça" reprit-elle en faisant référence à Elvis "Je ne sais pas pourquoi il ne m'a rien dit non plus. Peut-être qu'il voulait s'assurer que ce qu'il avait découvert était juste, peut-être qu'il n'en a simplement pas eu le temps... Peut-être aussi que ce qu'il a découvert est trop... enfin tu vois" conclut-elle dans un souffle, incapable de clairement énoncer ses pensées.

*Peut-être que ce que j'ai fais est trop terrible pour qu'il ait osé le partager avec qui que ce soit ; peut-être qu'il a eu peur que les autres me rejette et n'accorde aucune attention à ce que j'étais devenue ou pire, peut-être a-t-il craint que je ne recouvre la mémoire et ne redevienne le monstre que j'étais auparavant*

Beaucoup de peut-être. Beaucoup trop...
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Ca suffit.

Elle leva la main pour la faire taire.

_ C'est fini, les suppositions. On et là pour découvrir ce qui t'est arrivé, on avisera ensuite. Inutile de te faire monter la moutarde aux OGM pour ça pour le moment.

Elle s'arrêta et regarda autour d'elle. Elvis ne l'avait pas trouvée bien loin, il ne restait plus qu'à attendre, maintenant. Elle soupira et désigna un banc de l'autre côté de la rue.

_ On a pas d'autre choix que d'attendre. Je vais me répéter mais tu ne dois interagir avec personne d'autre qu'avec moi, d'accord ? C'est vraiment primordial, le moindre truc pourrait affecter le futur. Allez, viens.

Elle regarda à droite et à gauche et traversa avant de s'asseoir sur le banc. L'attente interminable allait commencer et déjà, le fait de la passer avec Oxana stressée à ses côtés la frustrait. Maddie avait de la patience... Mais également beaucoup de limites.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
L'infirmière acquiesça gravement et emboita le pas à la jeune femme. Avec du recule, elle se maudirait sûrement pour avoir paru si faible, si vulnérable. Elle se sentait idiote de suivre ainsi toutes les directives de la jeune femme sans broncher, docilement. Elle n'avait même pas l'air d'un bon petit soldat, juste d'une gamine complètement larguée, ce qui, il fallait l'avouer, elle était en réalité. Une enfant de quatre ans confronté à un monde sanglant qui la terrifiait.

Oxana poussa un long soupir alors qu'un silence pesant s'étiraient entre elles deux. Elle ne voulaient plus occuper leur temps en abordant des sujets fâcheux ou sérieux. A vrai dire, elle ne se sentait plus capable de faire la conversation tout court. Il fallait qu'elle réfléchisse, qu'elle se prépare à ce qu'elle allait voir, à toutes les éventualités.
Si seulement Elvis lui avait dit quelque chose ! Ne serait-ce qu'un indice, même mince ! Qu'elle sache à quoi s'attendre, un minimum...

Sans vraiment savoir d'où lui venait cette question, la métisse reprit la parole.


"Et qu'est-ce qui se passerait si mon... double, enfin si je me croisais moi-même ? Peut-être que c'est déjà arrivé ? Peut-être que je me suis vue juste avant mon accident et que je ne m'en souviens pas... Tu t'es déjà posées toutes ces questions ?"

Peut-être que parler de son pouvoir dérangeait Maddie, mais au moins, ça meublait...
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie inspira profondément en haussant les sourcils et s'appuya sur ses genoux.

_ Souvent.

Elle tourna la tête pour la regarder par dessus son épaule.

_ Tout le temps. Combien de fois j'ai dit à Elvis de reculer avant qu'on l'aperçoive ou que j'ai dit à Robyn de parler moins fort parce que sa voix est méconnaissable à des kilomètres ou que je me suis moi-même cogné à un mur pour pas qu'on me voit... Beaucoup au quartier te diront qu'ils n'aiment pas mon pouvoir, que je n'en fais pas bon usage, qu'il est dangereux. Alors en général, comme pour Chrome, je l'ai fait sans le dire à personne. Se croiser, en soi, ça n'a pas d'incidence mais... Tu pourrais venir à partager des mots avec ton toi futur ou passé qui pourraient changer les choses plus tard, tu vois ? Donc on va faire attention. Si tu te vois, tu te caches la tête, je fais pareil sauf que pour moi c'est pas pareil. J'ai ce pouvoir depuis des années, je me connais comme personne.

Elle eut un sourire et se pencha légèrement sur l'infirmière.

_ Des fois, j'enfile un truc et je vais me revoir petite pour me raconter des histoires à moi-même. Ca me fait du bien. J'en profite pour apercevoir ma mère en train de faire ses pancakes au sirop d'érable.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Un sourire attendrie étira les lèvres d'Oxana aux dernières paroles de sa vis-à-vis. Comme elle aurait aimé pouvoir faire ça... retourner dans son passé pour y revivre d'agréables moments. Sauf qu'elle n'avait aucun souvenir. Est-ce qu'elle ressemblait à son père ou plutôt à sa mère ? Avait-elle des frères et sœurs ou était-elle fille unique, voire orpheline ? Ces questions l'avaient fréquemment hantée mais jamais avant autant d'intensité que lors de cette dernière demi-heure. Une foule de questions encombraient son esprit déjà embrumé par la fatigue. Certainement le contrecoup de toutes ces émotions et révélations. Ou plutôt, celles qui allaient arriver.

"Tu as de la chance..." murmura-t-elle simplement

Elle sentit ses yeux s'embuer soudainement et porta ses mains à son visage, prenant une grande inspiration. Elle essuya ses yeux l'air de rien et soupira à nouveau en faisant gonfler ses joues. Ses mains claquèrent sur ses cuisses avant qu'elle ne les frotte distraitement sur son jean usé.
Oxana se tourna à nouveau vers Maddison, affichant un petit sourire. Parler de la jeune femme l'aidait à ne pas penser à la suite des évènements.


"Et ce n'est pas trop dur ? J'veux dire... de revenir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddison regarda devant elle et inspira à nouveau. Bizarrement... Ca ne l'était pas.

_ Non. Je sais que je vais y revenir. Combien de fois j'ai été tentée de parler à ma mère pour lui dire, la prévenir de ce qui allait arriver... Combien de fois j'ai tenté de tout empêcher. Rien n'y fait, ils meurent d'une façon ou d'une autre. Il m'a fallu 20 ans pour l'accepter et l'aide de Robyn, Logan et Elvis. Et curieusement...

Elle plissa le nez, étonnée elle-même de ce dont elle se rendait compte tout à coup.

_ De Noah. J'en ai jamais parlé avec lui ni rien, mais... C'est marrant, maintenant que j'y pense, le jour où je me suis rendue compte que j'avais tout perdu, qu'ils ne reviendraient jamais, il était là. Je sais pas pourquoi c'est devenu plus facile. Peut-être justement parce qu'il n'était pas au courant. Voir mon frère, c'est souvent... Je veux dire, tu aurais connu mon père, c'est terrible comme il lui ressemble. Ses yeux, son nez, son visage, ses cheveux, c'est... Il a tout hérité de mon père là où j'ai tout hérité de ma mère. Alors quand j'ai connu Noah qui ne savait rien de moi, strictement rien, ni ma vie, ni mon passé ni réellement de quoi étaient faites mes journées, je pense que ça m'a donné une sorte de bol frais, revigorant, qui m'a permis d'avancer. J'ai appris à accepter. Il m'a fallu du temps pour arrêter d'y penser, de voir de nouvelles façons d'empêcher la mort de mes parents à laquelle j'ai assisté quand j'étais petite. Elvis et Robyn, c'était différent, ils sont plus jeunes, déjà. Tous les souvenirs que je peux avoir, c'est parce que je me les suis transmis à moi-même parce que je ne voulais pas oublier ma mère, je ne voulais pas oublier son visage, ce qu'elle était pour moi, c'est à dire toute une vie.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
La conversation des deux femmes se poursuivit ainsi, entrecoupée de silences gênants. Leurs regards étaient tantôt fuyants, tantôt rieurs selon les sujets abordés. Oxana regrettait de ne jamais avoir pris le temps de se poser sur un banc en compagnie de la brune plus tôt. Mais c’était une des caractéristiques de cette sombre époque : on ne prenait plus le temps de se connaitre. Parce que la personne assise à vos côtés était susceptibles de disparaitre à tout moment, de vous être arrachée et d’ajouter un autre trou dans votre cœur déjà malmené. Ils n’avaient plus le temps de simplement s’asseoir plusieurs heures sur un banc pour s’évader, parler de tout et de rien, mais surtout de rien.
Mais Maddie lui offrait cette chance. Enfin les circonstances de leur venue n’étaient pas réjouissantes, au contraire, mais ça ne l’empêchait pas de profiter un peu de cette accalmie.
Comment pouvait-on considérer le pouvoir de la mutante comme dangereux, comme un genre de malédiction !? Plus le temps passait, et plus Oxana envisageait sérieusement de lui demander dans un avenir proche de la ramener dans son passé. Le voyage était désagréable, mais prendre son temps et s’échapper de ce présent moite et plein de tensions était tellement plaisant...

Au bout d’un moment, les deux femmes se turent, tout simplement. Elles n’avaient plus rien à se dire mais ce n’était pas plus mal. L’infirmière se laissa aller à fermer les yeux un instant, l’esprit vide de toutes pensées. Bien sûr, ça ne dura pas et un nuage de doute vint bientôt assombrir son ciel.
Alors qu’elle venait tout juste d’ouvrir les yeux, une détonation retentit plus haut dans la rue. Oxana sursauta et attrapa inconsciemment la main de Maddison à ses côtés.
Elle y était. Elle y était et elle n’aspirait qu’à fuir. Fuir avant qu’il ne soit trop tard. Fuir avant de savoir. Mais au fond, elle n’avait plus le choix, tout cela était déjà arrivé. Il était trop tard depuis plus de quatre ans maintenant…


**

Oxana enserra la main de Dorian avec plus de force, rentrant sa tête dans ses épaules alors que la balle venait de siffler près d’elle. Ils n’y arriveraient jamais. Ils ne pouvaient pas leur échapper, comment avaient-ils pu ne serait-ce que l’espérer ? Elle n’avait jamais été une personne naïve et pourtant, elle avait cru. La jeune femme avait tellement cru en eux…
L’amour rendait définitivement aveugle et stupide, elle n’en doutait plus une seule seconde à présent.

La brune jeta un regard apeuré par-dessus son épaule. Il était seul et pourtant il lui faisait l’impression de réunir une armée à lui entière. Il se déplaçait avec une aisance déconcertante malgré le poids de son armure sophistiquée. En fait, pour le moment, la seule chose qui les sauvait était qu’il était très mauvais tireur. Mais Oxana ne croyait plus en sa chance depuis longtemps et il y avait fort à parier qu’il ait déjà prévenu ses supérieurs et qu’une foule d’autres soldats allaient bientôt débarquer pour leur faire la peau…
Pendant un temps, Oxana avait pensé qu’ils la voulaient vivante, mais depuis quelques jours, il était devenu évident que ce n’était pas le cas. Ils les voulaient. Point final. Elle, Dorian et Dajan.

Le regard de l’infirmière se tourna vers la silhouette si minuscule de son fils, âgé de trois mois à peine. Il hurlait, blottit dans les bras de son père. Ils n’auraient jamais dû le garder avec eux, ils avaient commis une grossière erreur… Mais elle avait été incapable de l’abandonner. Pas son propre enfant, c’était au-dessus de ses forces et Dorian avait été contre également.
Naïfs. Ils avaient cru pouvoir leur échapper, avaient pensé que les pouvoirs d’élémentariste de son fiancé les sauveraient... Stupide !

"Par ici !!" cria soudain Dorian, l’arrachant à ses pensées

Elle le suivit sans broncher et il lâcha sa main pour mieux maintenir Dajan tandis qu’il courait sous les balles. Oxana regretta le contact rassurant de la main de son fiancé dans la sienne, mais prit sur elle pour ne pas chercher à la rattraper. Ses pas claquaient durement sur le sol poussiéreux de la rue à présent désertée par toute vie. Personne ne prenait le risque de rester dans un rue où des coups de feu retentissaient… personne ne les aideraient. Ils étaient seuls.

Ils sont quelque part ! Ils sont forcément quelque part ici ! reprit le grand brun au visage fin et au regard si doux dont elle était tombée éperdument amoureuse trois ans plus tôt

Son ton n’avait cela dit rien d’apaisant. L’Underground. La terre promise… une belle connerie ! Personne ne viendrait les aider, ils étaient livrés à eux-mêmes, seul face à une armée. La solidarité entre mutants n’existait pas plus qu’un monde où homme et cyborgs pourraient évoluer en paix…

"Ils sont là, je le sais, ils vont…"

"Il n’y a personne ici, Dorian !" hurla-t-elle soudain, écorchant sa gorge rendue sèche par sa course "Il n’y a personne !! Tu t’es trompé !"

Elle se détestait. Elle détestait le ton accusateur de sa voix, l’expression coléreuse de son visage et le regard assassin qu’elle posait sur lui. Il les avait guidés vers une mort certaine, elle et son fils. Il les avait tués ! Voilà ce qu’il avait fait ! Il avait tout gâché !

Une nouvelle détonation. Mais cette fois, il ne s’agissait plus simplement d’une balle, c’était plus gros que ça. La cavalerie était arrivée… Ils étaient foutus…

**

Oxana enserra la main de Maddison avec plus de force alors que deux silhouettes apparaissaient dans son champ de vision. Un homme et une femme. Elle et un homme. Ce dernier tenait quelque chose dans ses bras et à la manière protectrice qu’il avait de le faire, l’infirmière comprit.
Elle avait bel et bien un fil…


"Oh mon Dieu…" murmura-t-elle, les larmes lui montant immédiatement aux yeux "Nous n’avions aucune chance"

Elle ne savait pas d’où lui était venu cette réplique qui avait eu tant de mal à passer ses lèvres tremblantes.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle avait trouvé ça marrant de discuter avec Oxana. Elle s'était détendue et elle avait surtout réussi à ne pas parler des sujets qui fâchent, de ce qui doivent encore rester discrets, bref... Elle avait même trouvé Oxana très étrange dans le sens où elle n'était pas comme tous les humains. Elle ressemblait à Noah... En fin de compte. Ils étaient tous les deux sûrs de qui ils étaient, amnésie de côté et ils connaissaient leur travail, ce qui était rassurant pour Maddison car ils étaient autant demandés l'un que l'autre et tous les quartiers comptaient sur eux.

Quand elle ferma les yeux, Maddie tourna les siens vers l'infirmière, se rendant compte qu'elle était heureuse de la connaître malgré les événements qui les amenaient là. Et elle lui sourit de ce genre de sourire que seuls les Sliders comme Dylan, Logan, Elvis, Robyn et Maverick avaient droit. Elle avait du mal à penser au pire scénario qui ferait d'Oxana une chasseresse de mutants. D'ailleurs, quand elle entendit la détonation et qu'elle sentit la main de l'infirmière dans la sienne, elle se retourna brusquement pour voir par dessus le dossier du banc -pour le moins en ruine-, tous ses sens en alerte.

Il y avait du mouvement, elles y étaient, ça y est. Elle serra la main d'Oxana dans la sienne pour pouvoir la retenir si jamais elle tenait quelque chose d'inconsidéré puis elle la prit par l'épaule pour la baisser afin qu'ils ne soient pas vus. C'était un réflexe que Maddie avait pris durant les dernières années. Elle n'était pas recherchée pour Maddison DeLuca mais elle n'avait pas non plus envie d'être reconnue par une brigade dont elle ignorait encore l'origine. Elle devait protéger Oxana et se protéger elle-même. Alors elle fixa la scène sans réellement la comprendre. L'infirmière était poursuivie, ça elle l'avait bien saisi mais pour quoi et par qui ? L'homme visiblement cherchait quelque chose et si c'était l'entrée des égouts, alors il se trompait de rue. La zone où il était ne donnait que des impasses, des rues grillagées et des bâtiments en ruine. Il n'avait aucune chance de trouver un mutant ou un humain de l'Underground là-bas.

Alors Maddie étudia la situation et l'environnement autour d'elle, ses yeux allant partout. Il y avait des balles et il valait mieux qu'elles soient protégées. C'est donc en scrutant autour d'elle qu'elle vit une silhouette reconnaissable qui venait de se coller à un mur pour éviter les balles. Un long sac à bandoulière, des cheveux en bataille et un visage plus que caractéristique, Maddie poussa un juron en se tassant d'autant plus sur elle-même. Si Elvis voyait double, il pourrait changer de façon d'agir. Comment avait-il pu cacher qu'il avait assisté à la scène ? Elle le vit de loin se protéger la tête et pensa alors qu'il n'avait peut-être pas tant assisté à la scène que ça. Mais elle savait qu'il s'en sortirait indemne alors elle ne prit aucune inquiétude pour lui.

Serrant Oxana contre elle, elle lui indiqua qu'il fallait bouger, s'éloigner afin de mieux voir ce qui se passerait tout en restant à couvert. Suivre les voitures garées serait une bonne idée, elles pourraient s'approcher sans être vues. Alors Maddie serra sa main pour l'entraîner avec elle, pliée en deux pour ne pas dépasser les vitres d'où les cyborgs pourraient scanner leurs mouvements. Ces derniers étaient reconnaissables, c'étaient plus des androïdes que des cyborgs à proprement parler, ils ne possédaient pas d'enveloppe humaine et étaient là, agents de brigade en renforcement sans infiltration. Ils étaient là pour tout dégommer, pour tout raser sur leur passage. De là où elle était, elle ne voyait plus Elvis mais elle savait qu'il avait connu tellement pire en 2055 que s'il trouvait Oxana alors il ne craignait rien et saurait se protéger.

_ Ils ont une chance maintenant.

Maddie était persuadée qu'une fois les éléments remis dans l'ordre, elles trouveraient un moyen de donner une nouvelle chance à tout le monde.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
L’infirmière n’arrivait pas à détacher les yeux de sa propre silhouette, à quelques mètres de là où elle se tenait. Elle suivait les directives de Maddison par mimétisme, sans vraiment y faire attention, se courbant quand elle le faisait, courant quand elle sprintait. Chaque seconde semblait s’écouler avec une lenteur interminable tandis qu’une question lui revenait sans cesse à l’esprit : devait-elle agir ou non ? Bien entendu, la mutante le lui avait déconseillé, le lui avait même interdis. Mais si elle pouvait juste se faire un signe, orienter le trio… Qu’est-ce que ça changerait au fond ? Elle n’avait jamais rien fait d’important, rien qui n’affecterait vraiment leur avenir si elle intervenait. Elle finirait tout de même dans l’Underground, avec cet homme et l’enfant qu’il portait.
Elvis ne serait sans doute pas capturé non plus. Il suffisait d’un signe, d’un cri de sa part pour les orienter dans la bonne direction et leur permettre de rejoindre les autres.
Il fallait qu’elle le fasse, il le fallait !


"Je ne peux pas !" cria-t-elle soudain "Je ne peux pas voir ça, il faut que j’les aide !! Il faut…"

Mais elle n’eut jamais l’occasion de terminer sa phrase. Une explosion venait de faire trembler le sol, couvrant le son hystérique de sa voix. Maddison l’obligea à s’abaisser et elles restèrent ainsi prostrés quelques instants alors qu’un nuage de fumée opaque s’élevaient déjà dans l’air étouffant. Mais Oxana se tira de son étreinte dans un grognement coléreux et leva son regard écarquillé vers l’endroit où se tenait le couple quelques instants plus tôt. La fumée l’empêchait de bien distinguer ce qui se tramait mais une chose était certaine : aucune silhouette n’était debout.
Paniquée, elle tenta de se redresser mais la mutante l’en dissuada. Le cœur battant, Oxana balaya la rue du regard, ne songeant pas une seule seconde au danger qu’elle pouvait courir. Ne pensant même pas à la sécurité de son accompagnatrice. Tout ce qui comptait, c’était le bébé.
Soudain, elle perçu du mouvement un peu plus loin et ne tarda pas à reconnaitre le grand brun qui était avec l’ancienne elle ; son compagnon de l’époque. Son visage était crasseux et il grimaçait de douleur. Elle repéra immédiatement le bébé dans ses bras et ses cris s’élevèrent alors. Il allait bien. Du moins, assez bien pour continuer à pleurer.


"Ils vont l’entendre, Maddie, ils vont l’entendre" gémit-elle, paniquée par cette horrible idée

Elle continua d’observer la scène, paralysée alors que son cerveau lui hurlait de courir les chercher ou au moins de faire diversion. Mais elle se contentait d’être spectatrice de son propre sort.
Devant elle, le grand brun trainait tant bien que mal son corps vers une ruelle pour l’éloigner de la rue principale. Oxana était visiblement inconsciente.


"Il est blessé… il… son bras... Il ne pourra jamais nous porter tous les deux" réalisa l’infirmière dans un souffle

De l’autre côté de la rue, le jeune homme tentait de secouer la brune évanouie tout en maintenant le bébé contre lui. Il parlait mais d’où elle était, la métisse ne pouvait pas l’entendre. Il pleurait à présent et avait abandonné l’idée de la réveiller. Elle le vit déposer un baiser sur ses lèvres, puis un autre et encore un dernier.
Oxana porta inconsciemment son index vers ses propres lèvres.
Et la seconde suivante, le brun se redressait, enserrant le bébé contre sa poitrine avant de reprendre sa course, au moment où le soldat arrivait à leur hauteur, accompagné d’androïdes armés jusqu’aux dents. Quelques balles sifflèrent encore et l’homme disparu de son champ de vision au détour d’une rue.


"Il…il m’a laissée" murmura-t-elle, sentant ses jambes se dérober sous son poids et la tête lui tourner "Il m’a laissée pour sauver notre fils…"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
A la nouvelle explosion, Maddie prit la tête d'Oxana contre elle et la protégea de ses mains en se tassant l'une contre l'autre pour se protéger du souffle. Elle crispa les yeux et attendit une accalmie avant de redresser la tête. Elle sentait son coeur battre la chamade dans sa poitrine et bien qu'elle n'ait pas peur - Maddie était réputée pour ne pas avoir peur de grand chose - , elle serait ravie de prendre une douche en rentrant, se sentant suer de stress par tous les pores. L'adrénaline, voilà ce qui coulait dans ses veines sur le moment. Un regard à Elvis et elle le vit qui se protégeait la tête une nouvelle fois avant de passer la tête par le coin du mur pour voir ce qui se passait. Il était prudent, c'était déjà ça le plus important pour lui, il avait bien mémorisé ce qu'elle lui avait appris.

Quelques membres de la brigade s'approchèrent d'Oxana pendant que les autres reprenaient en chasse l'homme et l'enfant dans ses bras et Maddie ne répondit pas à l'infirmière. Ce n'était clairement pas le moment et elle lui transmettait son stress et sa panique. La mutante se sentait donc dure et peu juste avec sa compagne mais elles n'avaient pas droit à l'erreur. Elle écarquilla les yeux alors au moment où l'un des androïdes leva son arme sur la tête d'Oxana. Qu'avait-elle bien pu faire pour que ces androïdes aient reçu un tel ordre ?! Un nouveau regard à Elvis et elle le vit sourire alors que quelque chose venait d'attirer son attention de l'autre côté de la rue. Maddie regardait partout et se sentit trempée de sueur. Un homme, reconnaissable parmi des milliers à la carrure plutôt énorme, un visage fermé et déterminé, il leva sa propre arme à couvert avec derrière lui d'autres hommes et une femme, tous en uniforme. Elle ne vit aucune hésitation dans leur geste et une détonation retentit, envoyant l'androïde qui avait Oxana en joue contre le mur le plus proche. Le petit groupe de résistants sortirent de leur couverture pour faire feu sur la brigade. Maintenant divisée, la brigade se trouvait en sous nombre et aucun des humains n'eut le temps de rappeler la patrouille pour signaler un problème. Maddie sourit enfin. Sacré Elvis, il avait tout prévu. Elle savait qu'en situation extrême, c'était le meilleur.

La situation dégagée, elle vit Elvis courir vers la petit ruelle alors que les renforts s'occupaient du reste. Le jeune mutant tomba à genoux près d'Oxana et se pencha sur elle pour tenter de la ranimer. Il lui caressa le front et lui parla sans que les deux voyageuses ne puissent entendre. Et le bouche à bouche d'Elvis n'eut aucun effet. Normalement, c'était Robyn et Maddie s'étonna de ne pas la voir jusqu'à ce qu'elle la reconnu parmi les renforts avec un casque qui était trop grand pour elle. Elvis disait faux, donc. Il n'était pas le seul à avoir trouvé Oxana. Ce qu'il avait vu, il l'avait gardé pour lui. Elle aurait des questions à lui poser quand ce petit vaurien rentrerait à la maison ! Robyn enleva son casque et se pencha sur Oxana à son tour pour confirmer les doutes d'Elvis. D'où elle était, Maddie entendait les cris des mutants.

_ Il faut qu'on l'emmène immédiatement ! cria Robyn en relevant la tête au leader des renforts, un homme d'un certain âge selon son visage mais Maddie le savait plus jeune qu'il n'en avait l'air.

Alors cet homme là, si grand, lança son arme à Elvis qui l'attrapa à la volée puis il prit Oxana dans la plus grande délicatesse dans ses bras. Le jeune asiatique soutint la tête de la femme et reprit sa marche avec l'homme si assuré. Le reste du groupe fouilla les corps, récupérant des objets, des papiers, des armes, tout ce qui pourrait leur être utile. L'un d'eux même tira une dernière balle dans la tête d'un survivant ce qui fit sursauter Maddison. Elle déglutit, se sentant raide comme un piquet. Elle vivait dans un monde catastrophique, c'était un fait mais jamais elle n'aurait exécuté un homme de sang froid comme ça. Elle déglutit à nouveau et garda Oxana bien contre elle, serrée dans ses bras en suivant la scène des yeux cachée entre deux voitures. L'infirmière pouvait enfin reconnaître l'homme qui la portait. Maddie le connaissait de longue date et n'avait qu'eut besoin de sa carrure pour le reconnaître. C'était Reese, le leader de l'armée de l'Underground. Lui aussi lui avait caché ces détails. Au final, Maddie n'avait strictement rien su de ce qui s'était passé ce jour-là. Elvis avait appelé des renforts... Mais pas elle. Elle trouva cette décision étrange mais la respecta, Reese était bien mieux placé en terme de réaction et d'action qu'elle. Les humains qui l'accompagnaient étaient entraînés, connaissaient leur job sur le bout des doigts. Où était-elle ce jour là pour n'avoir rien remarqué ? Ou du moins pour n'avoir pas eu connaissance de tout ça.

Alors elle regarda Reese et ses hommes, accompagnés d'Elvis et Robyn rentrer à la maison en disparaissant dans une rue au pas de course. Visiblement, l'état d'Oxana était pressant.

_ Il faut qu'on rentre, on en a assez vu, on doit rentrer MAINTENANT !



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Il était en vie. Son fils était en vie, quelque part, aux mains des salopards qui les avaient séparés il y a quatre ans de cela. Qu’en était-il de son compagnon ? Avait-il été tué, était-il captif ? Elle l’avait vu pleurer sur son corps et s’enfuir pour sauver leur enfant ; elle avait la preuve qu’il était prêt à tout pour lui. Il avait été entre de bonnes mains, mais pendant combien de temps ? Quelques minutes ? Des semaines ? Des années ?
Ces questions étaient venues bousculer toutes les autres dans son esprit et à présent, même si elle était encore sous le choc, Oxana était bien décidé à remettre la main sur son fils. Quoi qu’il lui en coûte. Elle le retrouverait et ceux qui l’avaient fait souffrir paieraient, sans exception.
Elvis aussi allait devoir répondre de son comportement devant elle. Il avait vu. Il était là et il avait TOUT vu ! Et il n’avait jamais rien dit, prétextant faire des recherches et ne rien trouver durant toutes ces années. Un menteur. Dès qu’ils l’auraient tiré des griffes de ces fumiers, elle lui casserait quelques dents elle-même !
Comment avait-il pu lui faire ça !? Lui qui se gaussait d’être son ami ! Tous des menteurs ! Robyn, Reese, et tout le reste de la bande. Ils s’étaient fichus d’elle, la pauvre petite humaine amnésique…
Mais ce temps était révolu. Ses souvenirs n’étaient pas revenus et elle n’était plus la Oxana qui avait fuit devant les soldats, mais elle n’était plus l’humaine serviable qu’elle était depuis quatre ans. Quelque chose avait cassé en elle, libérant une colère sourde qu’elle ne soupçonnait pas posséder.
Ils allaient payer. Ils allaient tous payer…


_ Il faut qu'on rentre, on en a assez vu, on doit rentrer MAINTENANT !

Oxana tourna son regard coléreux vers Maddison. Sa colère ne lui était pas destinée mais elle était incapable de donner le change pour le moment et ne le serait surement plus capable avant un bon moment.
La mine décidée, elle attendit que la mutante les ramène toute les deux dans le présent ou elle avait beaucoup de choses à régler…
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddie fut contente de voir ce regard. Elle aussi n'aimait pas tout ce qu'elle avait vu. Elle acquiesça et reprit Oxana contre elle pour l'emmener. Elles n'en avaient pas appris grand chose mais elle savait QUI leur dirait tout ce qu'elles devaient savoir. Le voyage de retour se fit aussi encombré et cette fois, Maddie en eut la vertige. Mais au moins, l'atterrissage fut plus maîtrisé. Elles revinrent quelques minutes après leur départ, dans la salle de "réunion" d'où tout le monde était parti. Maddie se racla la gorge en secouant la tête, le tmeps de retrouver tous ses esprits.

Elle était furieuse. Elvis s'était mis en danger tout seul. Elle avait bon dos à faire des discours sur le plus on sait le plus on est protégé ! Elvis avait tout caché et ce qui lui arrivait n'était que sa faute ! Elle laissa à peine quelques secondes à Oxana pour se remettre du retour et elle l'attrapa par le poignet pour l'aider à se relever.

_ Je vais t'en causer deux mots, moi... Viens avec moi.

Elle prit les devants, déterminée à en découdre avec le leader. Elle traversa les couloirs d'un pas décidé, Oxana sur ses talons et sortit en poussant toutes les portes d'un coup de paumes. Elles traversèrent les égouts pour rejoindre une autre porte qu'elle tambourina. Quand cette dernière s'ouvrit, elle poussa l'homme qui faisait la sécurité et laissa passer Oxana avant de la suivre jusqu'au QG du leader. Sans précaution, malgré qu'elle était suivie par deux gardes qui lui demandaient de se calmer et de s'arrêter, elle fracassa presque la porte d'un coup de pied pour l'ouvrir sur Reese qui se redressa, l'air étonné. Il n'était pas seul mais ça Maddie n'en avait rien à faire. Tous en uniformes, comme dans leur souvenir, ils regardèrent la mutante d'un oeil curieux. Mais cette dernière était gonds dehors et elle retira sa veste pour la jeter sur une chaise avant de remonter son bracelet à son poignet et de désigner Reese d'un index accusateur.

_ Tu le savais depuis le début ! Tu savais ce qui s'était passé dans cette rue et tu n'as strictement rien dit ! Tu nous as tous mis en danger ! Elvis et Robyn compris ! J'ai l'air de quoi moi quand je demande à tout le monde de n'avoir aucun secret quand je m'aperçois que les hommes de mains les plus coriaces font les plus grosses cachoteries qui pourraient causer notre perte !

Reese cligna des yeux avant de regarder Oxana puis ses hommes. Visiblement, il ne savait pas de quoi elle parlait. Tous la regardèrent avant de hausser les épaules.

_ Mais de quoi tu parles, reprit Reese.

_ Je te parle de cette femme ! Je te parle du raid que tu as effectué il y a quatre ans pour lui sauver la vie sans m'en parler ! Je parle de ces hommes que vous avez exécutés ! Depuis quand on agit de cette manière, depuis quand on assassine des hommes ! On es séquestre, on les interroge mais JAMAIS on les exécute de cette manière ! On est pas des monstres, Reese !

Elle tapa son poing sur la table. Elle était rouge de colère, ça se lisait, s'entendait et se sentait. Reese regarda à nouveau Oxana le temps que cette journée lui revienne en mémoire. Il la fixa un long moment avant de revenir sur Maddie.

_ J'étais même pas là. Elvis nous a appelés pour demander des renforts parce qu'il se passait un truc dans le quartier. Quand on est arrivés, on a vu un androïde qui allait abattre une femme inconsciente alors on a réagit comme d'habitude. Robyn était avec nous oui parce que Elvis avait demandé un médecin et que c'était la seule qu'on avait.

_ ROBYN N EST PAS UN MEDECIN !

Cette fois, Reese haussa le ton à son tour.

_ Mais elle était la seule à portée capable de répondre à un secours urgent, Maddison ! Je sais pas ce que tu cherches mais nous, on a fait notre boulot ! On ignore complètement ce qui s'est passé ! Elvis a dit qu'il ferait des recherches, c'est tout ce que je sais ! Quant aux hommes qui sont morts, ça ne te regarde pas, tu n'as pas la gestion de tous les quartiers sous ta coupe, DeLuca ! Je gère mes hommes comme je l'entends, tu gères les tiens comme tu l'entends. Personne n'a élu de lois communes à tous les quartiers et celle-ci, c'était la mienne. On devait agir vite et c'est ce qu'on a fait ! On pose pas de questions, ici, nous !

Maddie le fusilla du regard, elle était morte de chaud, elle suait par tous les pores de colère et frustration. Et tout ça, elle le transmettait à Oxana sans y en penser.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Invité
avatar
Le corps tremblant de rage, Oxana écouta Maddison déverser son courroux sur Reese. Elle était heureuse de laisser parler la mutante et de la voir ainsi mettre des mots coléreux sur ses propres ressentiments.
Présentement, l’infirmière était incapable d’ouvrir la bouche et ses mâchoires lui semblaient sceller. Et c’était mieux ainsi. Elle savait que si elle l’ouvrait, elle ne pourrait plus s’arrêter d’hurler. Rien d’articuler, juste un cri puissant et profond pour exprimer tout ce qui bouillonnait en elle depuis qu’elle s’était vue tomber.
Ils lui avaient mentis : tous autant qu’ils étaient ! Combien de fois avait-elle recousue l’arcade de Resse, soigné ses hommes en sa présence ? Des centaines de fois en quatre ans ! Et pas UNE FOIS il ne lui avait confié lui avoir un jour sauvé la vie ! Il était au courant comme pratiquement tout le monde de son amnésie, les rumeurs circulant beaucoup entre ces murs gonflés d’humidités, et il n’avait jamais cru bon de lui mentionner qu’elle avait un enfant, un amant.
Personne n’avait cru bon de le lui dire ou de faire part de la nouvelle à Maddison. Du coup, cette dernière s’était faite kidnapper, se faisait un sang d’encre pour son menteur d’ami, et avait passé ses nerfs sur elle. Oxana, alias le dindon de la farce, l’humaine amnésique débile à qui on n’a pas besoin de parler, parce qu’elle ne pourrait sûrement pas comprendre !
Oui, il était préférable que la bouche pulpeuse et présentement pincées de la métisse demeure close...

Elle avait envie de le cogner. De lui faire ravaler cet air outré qu’il arborait. Il n’avait AUCUN droit d’être agacé par leurs reproches, ils étaient tout à fait légitimes. Il fallait qu’elle tape quelque chose, quelqu’un.
Non, il fallait qu’elle se maitrise… Elle ne pouvait pas se permettre ce genre de débordements. Pas parce qu’elle avait une réputation à tenir, non, au contraire même. Sa réputation de gentille humaine amnésique, elle n’en voulait plus.
Simplement elle n’avait aucune chance face à Reese et si elle craquait, elle ne pourrait plus s’arrêter. Ce serait le déluge et elle serait trop épuisée après cela pour être d’une quelconque utilité à son fils. Elvis ? Son sort lui importait peu à présent, et Maddison s’en occuperait de toute façon. A présent, elle n’avait plus qu’un seul et comptait bien se focaliser dessus.


_T’as terminé, j’peux retourner me rendre VRAIMENT utile maintenant ? grogna le soldat d’un air suffisant
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Maddison et Reese se regardèrent dans les yeux à qui tirerait le premier. Ils étaient aussi furieux l'un que l'autre mais Maddie détenait la palme. Elle aurait tellement aimé que Noah ne la soigne pas. Blessée, elle attirait plus l'oeil et la culpabilité. Dire qu'elle s'en était pris à lui en premier et qu'il était aussi innocent qu'elle. Elle aurait bien le temps de s'excuser mais plus tard ! Reprenant sa veste d'un geste rageur, elle se tourna vers Oxana sans quitter le leader des yeux. Elle prit le bras d'Oxana en se rapprochant d'elle. Dans ses doigts, on pouvait sentir la fumée rageuse, la colère quasi extrême, le bord du gouffre, le "Je vais te tuer" dans la fermeté de son étrainte.

_ Viens. On s'en va. Jamais mieux servies que par soi-même.

Elle la tira avec elle et ne quitta le leader des yeux qu'une fois dans le couloir où elle se mit à grogner dans sa barbe inexistante.

_ Qui m'a flanqué d'une connerie pareille. On établit des règles, on fait en sorte de pas passer pour des monstres aux yeux des humains et de toute la société voire même de tout le pays. On se bat pour que des gens comme Edward King nous regardent un peu moins comme des terroristes parce que MONSIEUR déclare que ce qu'il fait est mieux que ce que je fais. Il n'est jamais venu vivre ici, il n'y a même pas jamais mis les pieds. Le prochain qui critique mon boulot, sans rire, je crois que je l'exécute moi-même sur une place publique. Je te jure, il va y avoir du changement. Oh oui. On récupère Elvis, on s'en va et je te promets qu'il va m'entendre ce petit con. Oh que je suis énervée.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Saison 1] Episode 1 : 2078, Tomorrow - Back in Time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 1] 2078, Tomorrow-