2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOSED] [Noah/Maybel] Juste un bobo de rien du tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Maybel Ashkevron
avatar
Sa première réponse si elle n'avait pas eu peur des conséquences aurait été de répondre "toi". Seulement elle tourna la langue 7 fois dans sa bouche avant de parler et avala ses paroles dans un sourire.

"Pas la peine de m'offrir un cadeau, je n'ai besoin de rien"

Il inspira ou soupira, quelque chose entre les deux et lissa un pli de son pantalon avant de le suivre du regard dans un sourire.

"C'est vraiment gentil de ta part de t'occuper d'un boulet comme moi tu sais ?"

Elle se leva pour s'approcher de lui et sans lui demander la permission l'enlassa de ses bras en enfouissant sa tête contre son épaule. Un petit calin bien innocent d'une Maybel toujours aussi douce.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Hum..."

Le médecin haussa un sourcil lorsqu'il sentit le corps chaud de Maybel s'écraser contre le sien. Horrible tentatrice, elle faisait tout pour saboter ses plans ou quoi ?

"Tu n'es pas un boulet, j'en ai des tas des boulets ! Qui se coupent en mangeant un steak et plein de choses encore alors toi tu n'es pas un boulet. Et tu ne me déranges jamais."

Il passa ses bras autour d'elle et lui embrassa le sommet du crâne dans un sourire.

"Mais plus d'ouverture de front."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle sourit, le nez toujours contre son épaule et se décolla un peu pour le regarder

"Promis. Je ferai mes expériences loin des murs tranchants. Il me faudrait une pièce capitonnée"

Elle pouffa de rire sans pour autant s'éloigner de lui. Elle aimait le sentir contre elle. Ses bras, son torse, son ventre, elle suivait mentalement le cheminement des sensations et se concentra intérieurement pour bloquer toute émanation de ses sentiments. Il n'avait pas besoin de ressentir son trouble ou de savoir que son coeur battait plus fort.

"Comment est ce que tu as découvert que tu pouvais guérir ?"

A contrecoeur elle s'éloigna peu à peu de lui pour aller s'asseoir sur le lit sans le quitter des yeux pour l'écouter parler.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Un mouton qui s'était fait mordre un peu trop fort par un chien de berger peu scrupuleux. J'avais huit ans et on allait abattre la bête parce que la recoudre aurait couté trop cher et que c'était salement plein de sang. Alors je ne voulais pas et alors que je caressais la pauvre bête... et bien la peau s'est refermée toute seule... sacrément flippant."

Il sourit doucement en se laissant tomber à côté d'elle.

"A l'epoque je ne pouvais que refermer l'épiderme et à force ça s'est développé et je suis donc devenu médecin et j'ai sauvé tes jolies petits fesses blanches."

Grand sourire moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle plissa les yeux dans un petit sourire.

"Est ce que la dernière remarque tendait à me faire comprendre qu'il faudrait que je me fasse bronzer le fessier monsieur ?"

Elle glissa lentement pour s'allonger sur le côté, la tête posée dans sa main, le coude en angle droit sur le lit en guise de support. La position faisait ressortir la courbe de sa taille et de ses hanches. Son regard brillant le dévorait à la dérobée. Elle n'avait jamais su résister à un homme qui se souciait des animaux, même s'il avait 7 ans à l'époque.

"Je suis sure que tu pourrais créer du sang. Tu as déjà essayé ? Tu pourrais... Je sais pas, stimuler les cellules pour qu'elles augmentent leur production ou insuffler de l'énergie dans le corps d'une personne pour..."

Elle fixait ses lèvres, chaque mouvement, chaque tressautement.

"Pour lui redonner une nouvelle jeunesse"

Elle déglutit, ses propres lèvres s'entrouvrant et se rougissant en même temps que ses joues. Elle aurait tant aimé l'embrasser de nouveau, rien qu'une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"J'ai jamais essayé, en fait j'ai jamais pensé à ça mais j'en suis pas à ce point là. Donne moi cinq ans que je continue de développer mes capacités et on tente ça. Deal ?"

Et le médecin ne put s'empêcher de la fixer toute entière alors qu'elle s'allongeait à ses côtés. Est-ce qu'elle réalisait vraiment ce qu'elle faisait du haut de ses vingt et un ans ? Elle n'avait plus six ans, un jour il faudrait qu'elle réagisse sérieusement à ça !

"Et puis tes fesses sont superbes, je sais pas pourquoi j'ai dit ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Sans être totalement consciente de ce qu'elle faisait, Maybel espérait avoir assez de charme pour retenir son regard plus d'un instant. Dès qu'elle était près de lui, elle ne pouvait s'empêcher de vouloir être, exister en temps que femme et non pas seulement en temps qu'amie. Aucun homme ne lui avait fait cet effet là jusqu'à présent. Lorsqu'elle était plus jeune et amoureuse, elle trépignait, écoutait des chansons débiles et babillait des heures entières pour savoir s'il allait se décider à l'embrasser. Mais Noah n'était pas un amoureux de lycée, ce n'était pas l'ado boutonneux qui travaillait avec elle au fast food. Il était séduisant, doué et sensible et même s'il n'avait rien à lui offrir sur le long terme elle avait terriblement envie de lui offrir un peu d'elle sur l'instant.

"Deal. Je suis sure que tu vas devenir si puissant que les gens entreront dans ton cabinet en rampant"

Elle prit une voix nasillarde en roulant pour se mettre sur le ventre, joignant ses mains comme pour l'implorer.

"Guérissez-moi, ô maîtreuuuh"

Puis elle éclata de rire et lui planta l'index dans les côtes comme pour le chatouiller.

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Tu dis n'importe quoi !"

Le médecin rit quelques secondes avant de se tourner totalement pour la fixer toute entière.

"Et toi tu seras quoi dans cinq ans tu penses ? Tu comptes reprendre les études ? T'installer ici définitivement ?"

D'ici cinq ans, elle aurait vingt six ans et serait probablement encore plus désirable que ça. Saloperie de libido, elle lui pourrissait la vie, c'était clair.

"Tu veux te marier au fait ? Enfin je sais même pas comment tu vois l'avenir."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel tendit la main vers son torse et lui enleva une peluche prise dans les mailles de son pull en suivant son geste des yeux, un sourire aux lèvres.

"Dans 5 ans j'aimeraaaais..."

Elle roula des yeux comme pour se l'imaginer.

"J'aimerais travailler dans un hôpital ou dans une maison de retraite et m'occuper des personnes âgées ou très malades. J'aimerais arriver à contrôler assez mes illusions pour leur offrir un peu de rêve, jouer aux dames avec eux ou monter des pièces de théâtre pour les faire sourire. Je voudrais les écouter raconter leurs souvenirs, les ressentir..."

Ses doigts glissèrent sur les draps avec légèreté, traçant des arabesques.

"Devenir infirmière pour apaiser leur douleur physique et tenir leur main pour apaiser leur esprit. Je ne comprends pas pourquoi on fait si peu cas des anciens dans notre société. Je ne supporte pas de voir des petits vieux mourir tout seuls. ça me donne envie de pleurer."

Elle pinça les lèvres. Rien qu'y pensait la chamboulait complètement.

"Et puis j'aimerais me marier. Dans 5 ans j'espère bien que j'aurai au moins un bébé. Enfin, si je trouve une victime consentante pour me passer la bague au doigt et pour me supporter 9 mois avec un gros ventre et des envies bizarres"

Elle pouffa de rire et remonta ses yeux dans les siens.

"Et toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"C'est vrai qu'ils n'ont pas tous la belle vie mais il faut un moral d'acier pour arriver à tenir le coup. Je suis médecin et c'est dur d'avoir un décès alors avec les personnes âgées... tu dois affronter la mort constamment. Il faut du plomb dans la tête et être bien dans sa peau."

Il sourit doucement en la voyant triturer son pull.

"C'est vrai que ça t'irait plutôt bien même si je te voyais plus en une sorte de psychologue. Du genre sophrologue qui aiderait les gens à gérer leur stress et leurs problèmes, tu serais parfaite."

Mariée avec des enfants ? Ah si Maddie était comme elle...

"Moi j'en sais rien, j'aimerai te dire avec une jolie femme et des enfants mais je commence à ne plus y croire alors je serai probablement au même endroit que maintenant !"


Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle rit légèrement en se laissant aller sur le matelas, allongée tranquillement sur le dos et les yeux fixés sur le plafond.

"Je ne sais pas si j'arriverais à supporter les chouinements de femmes superficielles qui me raconteraient leurs problèmes de couple ou le stress de ne pas avoir eu le pull pour aller avec leur dernier sac à main à la mode."

Elle grimaça en renifflant de dédain. Elle détestait ce genre de fille superficielle et crétine.

"Tu sais il peut se passer beaucoup de choses en 5 ans. Je suis sure qu'il y a quelqu'un quelque part qui est fait pour toi. Tu ne la vois peut-être pas encore c'est tout. Tu sors d'une déception amoureuse de taille, pour le moment aucune femme ne compte vraiment pour toi. Mais lorsque tu auras plus de recul, je suis certaine que tu verras qu'on est pas toutes destinées à te briser le coeur."

Elle rit de nouveau et remua un peu pour se rapprocher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"C'est moi qui l'ait quitté, c'est bien que je le veux pas vrai ?"

Cette phrase changeait de temps en temps quand il avait bien envie de la rappeler pour passer mais il avait prit les décisions et s'y tiendrait.

"Et puis tu sais, je suis plus tout jeune, j'ai déjà eu deux grosses déceptions amoureuses, je sais pas si je suis pas trop fatigué de me lancer dans des histoires complexes qui me pourrissent la vie à un moment ou à un autre. Il faudrait aussi qu'elle accepte d'être avec un homme qui travaille beaucoup, qui est plutôt égoïste et qui a des grosses crises de colère. Et crois moi, c'est pas si simple."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle soupira en dodelinant de la tête, s'attaquant à une nouvelle peluche.

"C'est qu'elles n'étaient pas faites pour toi, ni l'une ni l'autre. Si les relations de couple n'étaient qu'une histoire d'amour, tout le monde vivrait heureux à deux. Moi je suis sure que tu vas trouver. Il faudra juste te laisser aller à être étonné parce que ce ne sera certainement pas celle que tu t'étais imaginé. Mais pour elle que tu travailles beaucoup et que tu sois le dernier des râleurs n'aura aucune importance. Elle aimera que tu te consacres aux autres et elle saura apaiser tes colères."

Elle sourit plus largement d'un air paisible.

"Il faut juste garder espoir. Tu ne vas pas renoncer à te marier et à avoir ta tribu ? Sinon quel intérêt que tu te sois séparé de Maddie."
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Ok... là il était troublé, vraiment très troublé de l'entendre dire ce genre de choses et tout ce qu'il pensait, toutes ses belles résolutions risquaient de voler en fumée s'il ne s'éloignait pas tout de suite. Alors il se leva et fixa le mur face à lui en parlant.

"Ca te dérange pas que j'aille prendre une douche ? Si tu as un problème, tu hurles et je sors. Tu connais mes placards, fouille et prend ce que tu veux. Je reviens vite."

Grand sourire et il fila dans la salle d'eau sans attendre de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel le regarda s'enfuir franchement interloquée. Elle avait à peine ouvert la bouche que la porte claquait déjà derrière lui. Elle soupira et secoua la tête d'un air penaud, fixant le plafond comme s'il contenait les réponses qui lui manquaient.

"J'ai dit quelque chose qui faut pas?"

Elle se redressa et se regarda, persuadée que le pauvre était trop mal à l'aise de sa promiscuité et ne savait pas comment la repousser en douceur. Elle se sentait honteuse de lui forcer la main de cette manière. Il avait été clair pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
L'eau glacée eut au moins le mérite de lui donner la fausse impression que ses idées étaient remises en place.

Ah les femmes !!!

Il ressortit presque quinze minutes plus tard, simplement vêtu d'un caleçon et d'un vieux t-shirt, bien décidé à se coucher même si elle n'avait pas sommeil.

Et vu qu'ils avaient déjà dormi dans le même lit, il serait bizarre qu'il dorme sans elle. Crétin qu'il était.

"Viens te coucher, tu en as vu bien assez pour ce soir."

Noah passa de l'autre côté du paravent en espérant qu'elle la suive et alluma sa petite lampe de chevet avant d'éteindre tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel ne se fit pas prier. Elle se leva pour le suivre avec une satisfaction à peine dissimulée et passa simplement la tête par l'ouverture du paravent pour lui sourire.

"Attends je vais me..."

Elle agita la main et disparut derrière, sans se méfier que la lumière reflétait son ombre à travers la fine cloison. Elle enleva d'abord son haut à manche longues taché de sang puis son pantalon, les vêtements tombant à terre l'un après l'autre. Elle enleva aussi son soutien-gorge qui allait certainement la gêner pour la nuit et fit un tas avec ses affaires. Elle reparut et se glissa dans les draps rapidement, simplement vêtue de sa petite culotte-shorty et d'un débardeur qu'elle gardait en général sous ses vêtements. Bien entendu elle remonta la couverture jusqu'à sa poitrine et tourna la tête vers lui dans un sourire.

"Euh... Bonne nuit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Et il avait fallu qu'elle se déshabille comme ça derrière le paravent avec la lumière et bien sur il avait regardé. Il était un homme faible, très faible et Maybel commençait à lui taper sur les nerfs.

Elle ne portait presque rien, il sentait ses pieds froids frôlant ses chevilles et elle avait des fesses et des seins. Et en plus, il fallait qu'elle soit intéressante.

En fait, il avait besoin de filles comme Maybel pour penser à autre chose que Maddison. Mais le fait que Maybel soit l'innocente Maybel qu'il aimait beaucoup l'emmerdait sérieusement.

"Bonne nuit oui, tu te sens comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Heureusement pour lui l'innocente Maybel ne vint pas se coller à lui et garda ses distances. Elle gardait en mémoire ses paroles certes douces mais claires. Il n'attendait pas d'elle ce genre de relation. Elle se contenta donc de tendre la main vers la sienne pour la serrer doucement avec un petit sourire gentil.

"Je me sens parfaitement bien, rassure-toi."

Son sourire s'élargit alors qu'elle tendait le doigt pour repousser une de ses mèches de cheveux à lui qui lui tombait sur le front.

"Ils poussent vachement vite"

Oui, aucun intérêt dans sa dernière réplique. Elle avait simplement envie de le regarder encore un peu avant qu'il n'éteigne la lampe de chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Enivrante et toxique Maybel, c'était son nouveau surnom.

Noah sourit légèrement alors qu'elle lui attrapa une boucle brune.

"Je sais, et je suis un vrai mouton, c'est des boucles que j'ai, pas des cheveux lisses. On m'appelait le mouton d'ailleurs à l'école..."

C'est vrai qu'il avait boycotté son coiffeur depuis quelques temps déjà et ses cheveux poussaient...
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle fronça le nez en regardant ses boucles.

"Je trouve ça charmant."

Elle sourit plus largement en récupérant sa main pour la caler sous sa tête, sans arrêter un instant de le regarder.

"Dis Noah..."

Elle déglutit et baissa les yeux avant de les remonter vers les siens un instant.

"Si je te poses une question, tu ne te fâches pas ?"

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Est-ce que je suis le genre de type à se fâcher quand une demoiselle pose des questions ?"

Qu'est-ce qu'elle allait encore faire ou dire ? Cette fois c'était fini, si elle faisait un geste de plus à son encontre, il ne répondait plus de lui.

"Je t'écoute, et non mon coiffeur n'est pas en prison..."

Un peu d'humour histoire de détendre le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle éclata d'un petit rire joyeux et absolument pas forcé et s'étira félinement avant de poursuivre.

"Moi ça me dérange pas, j'adore les cheveux longs. Je trouve ça beaucoup plus sexy que les cheveux courts"

Elle haussa une épaule en tordant sa bouche dans une moue.

"Mais je connais beaucoup de filles qui trouvent ça trop... trop spécial."

Elle aurait bien esquivé sa question finalement. Pourtant, elle était certaine qu'après l'avoir posée, elle se sentirait plus légère. Elle sembla donc devenir plus sérieuse en cherchant à formuler les choses le moins mal possible.

"Si... disons, hein ! Si tu n'étais pas en pleine déprime post-rupture, que tu n'étais pas éperduement amoureux d'une autre et que j'avais mes 21 ans révolus..."

Elle déglutit.

"Tuaccepteraisuneinvitationdemapart ?"

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Il était maudit avec les femmes ! MAUDIT !

Et si c'était à cause de ses cheveux qu'elle disait ça, alors il se raserait le crâne.

Noah se tourna pour fixer Maybel, le visage stupéfié par la surprise.

"J'imagine que oui. Pourquoi ?"

Oh suspicion quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle se mit à rosir légèrement et se laissa glisser pour se mettre sur le dos, les yeux fixés sur le plafond.

"Comme ça... Juste comme ça"

Malheureusement il y avait bien trop de "si" pour que ça représente un quelconque intérêt pour elle. Tant pis, ça lui permettrait peut-être de rêvasser à une hypothétique vie parallèle où Maddie n'existait pas et où elle aurait pu le séduire à sa guise.

"Pour savoir"

Elle lui sourit gentiment.

"Bonne nuit Noah, fais de beaux rêves"

Et elle tendit le cou vers lui pour venir lui déposer un petit baiser sur sa joue avant de se rouler en boule dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Malgré lui, un sourire pointa sur ses lèvres alors qu'elle repartait se caler à l'autre bout du lit bien loin de lui.

C'était surement mieux que de la sentir contre lui mais tout de même...

"Bonne nuit Maybel."

D'accord, il n'était qu'un faible mâle en manque d'affection. Donc il la rejoint ) l'autre bout du lit pour l'enserrer dans ses bras avant de lui embrasser la nuque.

"Je te réveille demain."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Un peu plus et Maybel aurait ronronné. Elle se blottit dans ses bras comme un petit chat, le sourire aux lèvres comme si c'était la chose la plus naturelle du monde.

"Voui !"

Il était chaud, elle se sentait bien. Elle soupira de bien-être, gardant une de ses mains (à lui) dans la sienne.

"Quand tu veux, je ne travaille pas demain..."

Mais sa voix n'était plus qu'un murmure. En vérité, elle se sentait si apaisée que le sommeil la rattrapait rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOSED] [Noah/Maybel] Juste un bobo de rien du tout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 2] Furious-