2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOSED][Noah/Maybel]Pilier de bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Maybel Ashkevron
avatar
"Depuis que tu m'arraches aux attentions d'un charmant jeune homme pour me faire des propositions indécentes"

Elle lui lança un clin d'oeil et vint lui prendre le plateau des mains avec un sourire malicieux pour y installer les plats ainsi que deux verres et des couverts qu'elle avait trouvé totalement par hasard.

"Tu as quelque chose à boire avec tout ça ?"

Elle leva une main innocente.

"Et je ne parle pas d'alcool."

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Noah posa une main sur son coeur en la fixant, très innocemment.

"Propositions indécentes ? Je voulais juste que tu viennes prendre le thé ! Y'a rien d'indécent là-dedans, je ne compte pas mettre une quelconque drogue dans ta tasse !"

Ce fut à son tour de lui faire un clin d'oeil.

"Je sais pas, j'ai du thé, du café... de l'eau... ou plein d'alcool que je garde pour Skye quand elle passe. Quelques bières brunes mais je doute que tu aimes."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
"Va pour le thé. Restons sages et cohérents pour une fois. Contrairement à Skylar, je tiens très mal l'alcool mais là... Je ne t'apprends rien."

Elle gloussa et se dirigea vers le lit pour y poser le plateau, rabattant la couette correctement pour qu'ils puissent s'y asseoir sans risquer de mettre des miettes à l'intérieur. Elle ajouta pour elle même...

"Manquerait plus qu'un film ou un peu de musique tiens"

Elle avait marmonné plus que parlé, les yeux parcourant la pièce. Puis elle les releva sur lui et revint doucement entourer sa taille de ses bras en lui embrassant le coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Normalement, quand le médecin ramenait une femme chez lui, ça ne se passait pas comme ça. Pas du tout même.

Dès la porte fermée, il sortait quelques blagues censée détendre l'atmosphère et ils se sautaient dessus sans sommation pour finir sur le lit et deux heures plus tard, c'était fini et la demoiselle quittait l'endroit.

Avec Maybel, ce n'était pas le cas. Ils parlaient de tout et de rien, se connaissait et se cotoyait en dehors du peu d'escapades nocturnes qu'ils avaient partagé.

"Tu veux quoi ? Je t'ai même pas entendu..."

Il referma ses bras autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
"Je veux...."

Elle le tira par le col gentiment et sans forcer avec un petit sourire amusé pour l'emmener avec elle jusqu'au paravent. Là seulement elle se hissa de nouveau sur la pointe des pieds pour l'embrasser doucement, une main glissant sur sa joue puis se mêlant à ses boucles.

"A table Mouton avant que je ne te mange"

Puis elle quitta ses bras pour grimper sur le lit et s'emparer d'une fourchette avec l'air réjoui.

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"C'est quoi cette mode de m'appeler Mouton ? Vous vous passez le mot ou quoi ? En plus c'est tellement facile..."

L'irlandais se laissa faire et la rejoint sur son lit en la fixant.

"C'est incroyable, tu passes quelques nuits et tu fais comme chez toi, tu veux un double de ma clé ?"

Il rigolait... ou pas. Histoire d'être certain qu'elle était bien sur la même longueur d'onde que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel s'interrompit et ouvrit les yeux plus grands, comme prise en faute. Elle reposa la fourchette en pinçant les lèvres.

"Excuse-moi. Tu as raison je prends trop mes aises, je ne voulais pas être impolie"

Qu'est ce qu'elle s'imaginait ? Elle n'était pas sa petite amie ni rien dans ce genre là. Elle était de passage, conviée pour leur bon plaisir commun et rien de plus. Elle était là en temps qu'invitée temporaire et ne devait pas se faire à cette relation illusoire.
Elle parvint tout de même à sourire pour ne pas fiche l'ambiance en l'air et s'écarta pour lui laisser la place de s'installer où il le désirait.

"C'est tout moi ça, je me fais des amis et je m'incruste"

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Oh... il avait merdé.

Noah se laissa tomber à côté d'elle et lui attrapa une main pour qu'elle le regarde.

"Je plaisantais, je m'en fiche que tu prennes mes pulls ou que tu manges sur mon lit. T'excuse pas, c'était une blague très très stupide, voila tout."

Mais qu'il pouvait être con des fois.

"Même que que tu peux piquer dans mon assiette quand tu veux !"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel releva vers lui un regard interrogateur et lui sourit plus largement.

"C'est vrai tu plaisantais ? Tu as le droit de me dire que je dépasse les bornes tu sais, c'est normal"

Sa main dans la sienne, elle remua ses petits doigts pour les dégager et venir lui caresser la barbe en plissant le nez.

"Je ne pensais pas dire ça un jour mais ça te va bien cette fourrure de visage. Je suis sure que le gars bizarre à la télé qui présente l'émission d'histoire naturelle dirait que ça prouve aux femelles ton potentiel de mâle viril"

Elle pouffa de rire.

"Il parait que les filles font ça avec leurs cheveux pour attirer les hommes"

Elle se mit à remuer la tête pour faire danser ses propres boucles.

"Est ce que ça marche? Tu te sens subjugué par mon potentiel de femelle, mmmh ?"

La blague mal passée était déjà oubliée. Maybel était beaucoup de chose mais certainement pas rancunière.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Je plaisantais pas ! Je le pense ! Tu peux prendre un pull si tu veux, prendre une douche avec MES affaires et dormir là de temps à autre. On s'entend bien ! On est amis en quelque sorte !"

En quelques sorte. C'était là toute l'explication.

Ils n'étaient pas complètement amis, pas un couple, amants et amis et voila.

L'irlandais la regarda avec plaisir jouer avec ses longs cheveux bruns.

"Bien sur que je suis subjugué ! Tu es ma femelle donc c'est logique que je le sois ! Et je suis un dominant avec ma barbe, c'est étudié !"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle eut beaucoup de mal à s'empêcher de rougir. C'était presque une invitation à s'incruster plus souvent ! Et l'entendre dire qu'elle était sa femelle l'avait presque achevée. Pourtant elle n'en laissa rien paraitre et rit simplement.

"Je viendrai avec grand plaisir de temps à autre alors. Il nous faudrait un code pour se retrouver sans faire jaser et sans risquer de te déranger alors que tu es hem, occupé. Le téléphone c'est très surfait !"

Elle reprit sa fourchette et en tendit une autre à Noah.

"Tiens, attaquons tant que c'est encore chaud."

Elle prit sa barquette et la lui tendit.

"En temps que mâle dominant et possesseur de la tanière je te laisse goûter en premier ! J'irai réchauffer la pitance si jamais c'est froid"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"J'adore avoir une soumise comme ça. Je me sens puissant. C'est un vrai bonheur."

Il lui sourit largement alors qu'il piquait dans son plat avant de le mettre dans sa bouche.

"WOOO, c'est super bon, teste le mien et je prends encore du tien."

Accompagnant le geste à la parole, l'irlandais se servit de nouveau.

"Et puis un code... je sais pas. Envoie moi un message ou alors je vais te voir. J'en sais rien, tu as des idées toi ?"

Et là, ils se mettaient à comploter pour se voir en paix... ça devenait bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle haussa les épaules et piocha une fourchette dans chaque plat en les enfournant avec gourmandise, les yeux pétillants de malice.

"Oui le mieux c'est que tu passes me voir quand tu es libre. Moi je sors rarement de toutes façons. Enfin, sauf si mon violoniste me rappelle -nouvelle fourchette- là j'ai bon espoir d'avoir des soirées bien remplies"

Elle rit en dodelinant de la tête.

"Avant que tu n'arrives, il me parlait d'un restaurant dans la Ville Haute. Je crois qu'il pourrait venir me chercher avec des fleurs et tout le tralala"

L'idée était fort séduisante et elle pouvait bien lui en parler, à lui. Puisqu'ils n'étaient qu'amis, n'est ce pas ?

"Que penses-tu de lui ? Tu crois qu'on ferait un joli couple ?"

Elle piqua encore dans son assiette (à lui).

"Il faut que tu m'expliques tout ce qu'il faut faire et ne pas faire avec un homme, je suis trop nulle"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
C'était une blague ? Elle lui demandait des conseils ? Alors qu'ils étaient probablement à quelques minutes de s'envoyer en l'air dans son lit ou ailleurs ?

"Euh... il a l'air super gentil et les femmes aiment bien les hommes donc tu serais probablement super avec lui oui !"

Et il essayait d'être le plus convaincant possible.

"Et comme il a l'air d'un très gentil garçon, tu ferais bien d'attendre qu'il fasse le premier pas. C'est un artiste donc un gros romantique dégoulinant, ne t'attend pas à t'envoyer en l'air avant au mois cinq rendez-vous. Une histoire de respect ou je sais pas quoi. Et sois mignonne, il ne faudrait pas qu'il ait peur de la furie. Tu vois ? Enfin ce mec là je sais pas... je pense que c'est tout mon opposé !"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle inspectait ses réactions avec l'attention d'une pie sur un bijou brillant. Elle ne le quittait pas du coin de l'oeil et eut beaucoup de mal à dissimuler sa déception lorsqu'il répondit avec un naturel désarmant. Elle aurait aimé qu'il tique, qu'il fasse preuve de mauvaise humeur ou tente de la convaincre de ne pas avoir d'aventure avec l'autre. ça aurait prouvé, dans sa tête tout au moins, qu'il tenait à la garder pour lui. Mais rien de tout cela. Elle se força à sourire et hocha la tête en soupirant.

"Je ferai ça.... Merci"

S'ensuivit plusieurs bouchées en silence. Cette fois-ci elle le laissa trouver un sujet de discussion. Après tout, dès qu'elle ouvrait la bouche elle était maladroite, alors autant le laisser mener la danse.

"C'est vraiment bon, je n'avais jamais goûté un truc pareil. J'adorerais faire le tour du monde pour goûter toutes les spécialités exotiques du monde entier"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Alors fais le tour du monde ! Qu'est-ce qui t'en empêche ? On a qu'une vie, on ferait bien de la vivre à fond. J'ai choisi de m'enfermer ici pour aider des gens. Toi, tu as presque pas d'attaches alors si tu veux faire un tour du monde, être avec super violoniste, alors fonce."

Noah piocha dans ses nouilles au curry rouge un peu trop nerveusement à son gout.

"Regarde moi, je me suis rendue compte que je ne serai pas heureux avec Maddison alors je l'ai quitté. Tu vois, j'aurai pu rester avec elle à espérer mais je veux arriver à mes fins, je veux être certain tu vois ? Alors je mets tout en oeuvre pour que ça arrive. Tu es jeune, fais ce que tu désires. N'écoute pas les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel mâchouillait son riz les yeux bas, l'écoutant parler avec une certaine réserve. Lorsqu'elle releva les yeux, elle lui lança un regard de biais assez éloquent.

"Noah, écoute si je dois être sincère avec toi..."

Elle hésita et termina sa bouchée complètement, n'osant pas le regarder en face.

"Ne prends pas ça pour une critique ni un jugement ni même un reproche ou je ne sais quoi mais..."

Elle prenait d'infinies précautions de peur de le mettre en colère. Elle se sentait bien avec lui et ne voulait pas le blesser ou se mettre en froid.

"Mais je trouve que tu as une drôle de façon de mettre en œuvre ce que tu désires réellement."

Elle marqua une pause en surveillant l'expression de ses yeux.

"Je te connais mal, bien mal et je ne me permettrais jamais de te juger parce que tu es un grand garçon et que tu as prouvé par bien des égards que tu étais capable de prendre des décisions extrêmement difficiles. Mais tu as quitté Maddie parce que vous aviez une vision différente de l'avenir, parce qu'elle ne pouvait pas t'offrir la vie à laquelle tu aspires. Une famille. Des enfants. Une vie de couple basée sur l'amour, la confiance et l'entente. Une vie de famille avant toute chose, le boulot et la duplicité en tête. Je sais que tu accuses le coup, que tu as besoin de te l'enlever de la tête et que tu l'aimes toujours. Que ça te fait..."

Elle se mordit la lèvre.

"Encore très mal. ça me fait mal de te voir si malheureux. Mais est ce vraiment tout mettre en oeuvre que d'enchaîner les aventures, de boire plus que de raison et de ne pas te souvenir du nom des femmes qui ont traversé ton lit ?"

Elle chercha sa main.

"Noah, je suis ton amie et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour adoucir ta peine. Si c'est de présence féminine dont tu as besoin dans l'immédiat, pourquoi aller chasser la pouf' dans les bars ?"

Son coeur se mit à battre plus fort. Elle posa le plateau sur le sol sans même regarder son geste pour se concentrer entièrement sur lui.

"Tu sais, si tu me laisses faire je pourrais t'aider. Maybel la psy tu te souviens ? Je pourrais... je pourrais..."

Elle s'approcha doucement de lui jusqu'à pouvoir lui frôler le nez du sien, ses yeux allant de ses lèvres à ses yeux dans une tension presque palpable.

"Je pourrais te rendre un petit peu heureux. Si tu le voulais je pourrais te faire oublier ta douleur. Toutes les nuits. Jusqu'à ce qu'elle arrive dans ta vie et que tu n'ais plus besoin de moi. Les amis se rendent service n'est ce pas ?"

Elle pouvait sentir son souffle, il devait sentir le sien. Elle tremblait presque.

"Tu te souviens déjà de mon nom"

Son nez caressa le sien une fois encore.

"Tu te sers déjà de moi. Alors si on continuait comme ça avec mon entière approbation ?"

Et sans prévenir elle vint l'embrasser fortement, prenant une inspiration sur ses lèvres en crispant les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Noah était faible, depuis toute cette histoire avec son ex fiancée, il était faible et tentait de noyer son mal être dans trois choses principales :

Le sexe, l'alcool et le travail.

Parce que quand on se retrouve seul dans son lit à penser et bien cela fait mal. Et l'irlandais avait assez de cette douleur lancinante qui lui courrait après. Bien sur il allait mieux et avec le temps, tout irait bien mieux. Mais pour le moment ce n'était pas le cas.

Il était avec Maybel dans son lit, la jeune et jolie Maybel, encore bien innocente et apparemment tombée dans ses filets. Il était un beau salopard.

Si seulement il avait ouvert les yeux, il aurait été clair que Maybel en pinçait pour lui parce que même les amis les plus proches ne faisait pas ce choix là.

On ne s'offrait pas de cette manière à quelqu'un, pas comme ça. En gros, elle lui demandait de l'utiliser jusqu'à ce qu'il rencontre quelqu'un de mieux pour aller mieux.

C'était terriblement fou et masochiste. La vérité c'est qu'il était qu'un pauvre type paumé qui venait de tomber de très haut et qui avait bien du mal à se relever. Et il était logique qu'avec l'aide de la jolie brunette tout aille mieux, lui offrant un semblant de relation. Mais il ne pouvait pas lui faire ça. Pas à elle, pas une amie, une amante, une femme si jeune.

Ce serait la foutre en l'air pour le restant de ses jours, lui faire espérer quelque chose qui n'arriverait surement pas et la laisser se complaire dans une situation bien trop compliquée. Tout aurait du être simple mais tout devenait horriblement complexe.

Noah se laissa embrasser avec passion par la demoiselle et il lui répondit, presque contre son gré d'ailleurs. Elle l'intoxiquait complètement avec ses cheveux, ses yeux, sa peau, ses mains et tout le reste.

Elle allait souffrir qu'il la rejette ou non, c'était une évidence. Et pourtant elle était tout ce qu'il voulait. Belle, intelligente, désirant une famille et tout le reste mais elle était bien jeune et innocente alors que lui était loin de l'être.

Noah la repoussa un peu et posa ses mains sur ses joues de poupée pour la fixer.

"Je voudrais tellement tomber amoureux de toi, mais je suis juste une ruine Maybel, je serai seulement capable de te faire mal."

Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Si elle s'était écoutée, elle aurait fondu en larmes. Son visage (à elle) entre ses mains (à lui) elle gardait les yeux baissés et déglutissait bien plus souvent qu'à l'accoutumée. Elle prenait sur elle, de toutes ses forces. Ce qu'elle ressentait n'était pas rationnel. Il avait été délicat et la traitait avec beaucoup de respect. Elle aurait dû en être contente. Pourtant... Elle avait un goût amer dans la bouche, celui du rejet.

"Mais si je le veux bien, alors ça ne compte pas"

Sa voix tremblait légèrement, elle fixait obstinément le point le plus bas possible pour lui dissimuler ses yeux. Elle n'avait jamais su cacher ses sentiments dans son regard.

"Si je le veux bien, je ne te le reprocherai jamais !"

Elle sentait les larmes monter. Elle battit des cils pour les refouler encore et encore. Pourquoi ne voulait-il pas d'elle, même sans promesse et sans engagement ? Était-elle si peu désirable ? Si peu digne d'être aimée ? Elle se sentait tellement seule.

"Et si un jour tu me dis qu'on arrête, je promets de ne pas te demander pourquoi"

N'importe quoi plutôt que rien. Elle était tellement persuadée d'être plus heureuse auprès de lui que loin de ses bras.

"Et... Et je ne dirai rien à personne, je ne demanderai pas tes clés, je ne laisserai pas mes affaires trainer ici, je ..."

Elle secoua la tête en se dégageant de ses mains pour baisser totalement le visage alors que son menton commençait à trembler.

"S'il te plait, s'il te plait"

Elle n'arrivait plus à parler et malgré tous ses efforts les larmes pointaient le bout de leur nez mouillé au bord de ses yeux. A présent elle était misérable. Elle savait qu'elle gâchait sa dernière chance d'être avec lui. Il allait comprendre combien elle tenait à lui et il se mettrait à la fuir comme la peste. Elle serra les dents rageusement, frappa du poing sur le lit se se leva dans un bond pour passer derrière le paravent pour se dissimuler, s'essuyant les joues avec la même haine d'elle-même. Elle aurait aimé oublier et revenir en arrière.

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
L'irlandais resta con pendant de longues secondes après son départ rageur. Il savait qu'elle avait surement un crush pour lui. Mais à ce point ?

S'il n'était pas si macho, il aurait probablement craqué lui aussi de toute la pression qu'il avait sur les épaules, cette pression qu'il se mettait constamment. Mais il n'était pas comme ça et tout ce qui le préoccupait désormais était Maybel qu'il entendait sangloter derrière le paravent.

Alors il se leva, fit le tour lui aussi et l'entoura de ses bras sans qu'elle puisse répliquer.

"Je suis désolé, je suis tellement désolé de te faire ça."

Il n'aurait pas du se laisser aller à flirter avec elle puis à coucher avec elle et sortir avec elle tout en sachant qu'elle était encore fragile. C'était lui le fautif. Clairement.

"Qu'est-ce que je peux faire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle était pleine de sentiments contradictoires. Le repousser, le serrer plus fort... Elle se combattait elle-même en tentant toujours de cacher ses larmes. Elle s'était promis de ne jamais lui faire voir cette faiblesse, de toujours faire bonne figure devant lui. Et elle faisait tout le contraire, elle s'affichait comme une gamine. Elle était tellement en colère, en colère contre elle-même. Elle secoua la tête en serrant les poings, le poussant légèrement pour échapper à sa culpabilité qui lui donnait l'impression d'avoir tout perdu.

"Tu ne m'as rien fait. Tu as toujours été correct avec moi"

Parler était difficile. Elle s'essuya de nouveau le visage de la manche. Elle l'huma discrètement, s'imprégnant de son odeur avant de l'enlever sans explication. Elle frissonna de sentir sa peau mise à nue et alla le poser sur le lit en le pliant légèrement. Chacun de ses gestes étaient précis et lents. Ses cheveux noirs cascadaient dans son dos et juraient avec la couleur lait de sa peau. Là seulement elle releva les yeux vers les siens.

"Je suis tellement stupide."

Elle pinça les lèvres.

"Je vais rentrer je crois"

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
L'irlandais la suivit sans rien ajouter, après tout si elle ne voulait pas l'entendre, il se tairait.

Elle reprit place sur le lit, toujours aussi jolie qu'avant si ce n'était les traces humides qui restaient sur ses jours. La voir dans un tel état lui faisait mal au ventre et lui rappelait à quel point il pouvait être néfaste pour d'autres personnes.

"Tu es loin d'être stupide, arrête de rire ça. D'accord ?"

Noah se laissa tomber sur le lit et continua de manger en la fixant du coin de l'oeil.

"Je serai content si tu restes, tu peux dormir là quand même, sauf si tu es mal à l'aise."

Il soupira fortement.

"Je ne veux pas te faire de mal !"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle interrompit ses mouvements pour relever les yeux vers les siens sans tenter de détourner le regard.

"Je sais, je l'ai toujours su."

Et elle ne parlait pas seulement de sa dernière affirmation. Elle avait toujours su qu'il n'était pas amoureux d'elle et qu'il ne pouvait l'être, qu'il n'avait rien à lui offrir de ce genre. Pourtant elle avait espéré si fort...

"Pourquoi"

Sa voix s'étrangla dans sa gorge. Elle s'approcha de lui et lui prit la fourchette des mains pour la reposer, ses doigts glissant sur sa joue tout en suivant son mouvement des yeux. Elle le caressait avec une douceur infinie, montant à genoux sur le lit.

"Pourquoi tu ne prends pas ce que je t'offre ? Noah quelle importance ce qui se passera demain pour moi."

Doucement elle le repoussa vers l'arrière pour l'allonger sur le lit. Elle n'utilisait pas son don, elle ne voulait pas tricher.

"Quelle importance?"

Elle se laissa glisser contre lui pour rejoindre son visage et garder ses yeux dans les siens.

"Suis-je si repoussante ? Suis-je si peu aimable ?"

Elle ondula sur lui avec lenteur, ses lèvres effleurant les siennes.

"Je souffre déjà et j'aurai encore plus mal d'être éloignée de toi. J'accepte ce que tu as à m'offrir pourquoi me le refuser ?"

Encore une fois son corps vint se presser contre lui.

"Je ne suis pas la meilleure, ni la plus douée. Mais je peux apprendre"

Elle crispa les yeux en venant l'embrasser pleinement.

"Fais-moi un sourire.... Et à défaut de m'aimer, fais-moi l'amour"

Appuyée de part et d'autre de sa tête, elle approfondit encore son baiser, comme si ses lèvres étaient la réponse à toutes ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Elle était douée, c'était certain. Elle ne le laissait pas de marbre c'était vrai aussi.

Alors quoi ?

Noah profita d'un peu de répit pour la fixer tendrement.

"Tu es belle et tu as tout ce qu'un homme peut désirer mais je suis encore à moitié amoureux de Maddie. Et je ne peux pas tenter quoi que ce soit avec une autre personne qu'elle tant que je ne serai pas passé à autre chose. Tu vois ?"

Ses lèvres l'appelaient encore mais il se retint comme un grand, en espérant arriver à lui faire passer ce qu'il ressentait.

"Si je fais ce que tu demandes, demain sera pire que si je te laissais pour qu'on soit juste amis. Je suis peut-être un connard avec les autres femmes mais pas avec toi, c'est hors de question. Dis moi que tu ne souffriras pas si on fait l'amour maintenant. Dis le moi."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle ne voulait pas lui mentir, elle ne le pouvait pas. Elle ne désirait pas baser leur relation, aussi étrange et fragile qu'elle fut sur des mensonges. Elle n'arrêtait pas ses lèvres pour autant, les yeux clos comme pour ressentir chaque frisson et chaque contact avec plus d'intensité.

"Je souffrirai infiniment moins que si tu me repoussais. Ne me fuis pas, ne me chasse pas je t'en prie."

Elle avait conscience de s'accrocher à lui avec un acharnement presque malsain. Pourtant elle n'y pouvait rien. Elle ne savait pas à quel moment elle avait basculé, elle ne savait dire quand elle s'était retrouvée prisonnière de ces sentiments.

"Je suis bien avec toi"

Elle se laissa doucement glisser sur le côté en tentant de l'entrainer avec elle afin qu'il prenne le dessus. C'était à lui de décider.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Maybel..."

L'irlandais caressa son visage de poupée du bout des doigts maintenant qu'il était sur elle.

"Je suis bien avec toi aussi mais je ne veux pas te faire du mal, tu comprends ce que je veux dire ?"

La voir dans cet état lui faisait mal au coeur, elle s'accrochait tellement, c'était à peine croyable.

Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Pourquoi avait-il autant de scrupules ? Elle ne comprenait pas. Il était délicat et gentil, tellement que l'idée de ne plus le voir lui semblait plus douloureuse encore.

"Alors, qu'est ce que tu veux faire ?"

Il ne servait à rien de dire encore une fois ce qu'elle avait déjà dit. A présent la décision était entre ses mains. Allait-il choisir de la renvoyer ? De poursuivre leur drôle de relation ? Un peu des deux ? Elle se sentait complètement désemparée.

Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Je sais pas..."

Noah lui embrassa les lèvres furtivement avant de laisser tomber sa tête en avant contre le cou de Maybel.

Pourquoi fallait-il toujours que tout soit difficile ?

"Je déteste te voir dans cet état, presque dépendante de ce que je pourrais dire... ça me fait peur et ça me fait mal pour toi mais je t'adore et j'aime être avec toi. Je ne sais pas."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Maybel fixait le plafond, les yeux grands ouverts, comme si la réponse était inscrite là haut. Oui tout était simple et par sa faute, les choses devenaient terriblement compliquées. Elle pinça les lèvres avant de baisser le regard vers lui, une main légère passant dans ses cheveux jusqu'à sa nuque qu'elle caressa avec la même douceur.

"J'aimerais te dire que je n'éprouve rien, te dire que tu m'es parfaitement égal et que je me sers de toi pour engranger le maximum d'expérience. J'aimerais te dire que... le fait d'être avec toi n'a pas plus d'importance que de passer du temps avec n'importe lequel de mes amis mais..."

Ses doigts glissèrent jusqu'à sa joue qu'elle releva doucement pour le regarder dans les yeux, son coeur s'emballant.

"Mais ce serait un gros mensonge."

Là il allait commencer à paniquer et s'enfuir.

"Quand je suis avec toi j'ai l'impression de vivre. J'ai commencé ma vie d'adulte avec toi. Qu'importe mon âge ou ma toute relative immaturité, je ne me sens complète qu'à ton contact"

Les choses étaient si difficiles à dire. Chaque mot s'arrachait de sa bouche avec une difficulté grandissante.

"Je te dis tout ça et je me maudis déjà de l'avoir fait. Tu n'es pas encore parti en courant, j'en suis la première étonnée. Si tu savais comme je m'en veux de t'imposer ça. Je n'ai jamais su faire les choses à moitié et avec toi encore moins. -elle soupira- Si j'osais... mon Dieu si j'osais -elle déglutit- Je te dirais de me ranger dans une boite et de venir me chercher lorsque tu aurais de nouveau la possibilité d'aimer. Mais j'ai trop peur que tu n'ais jamais envie d'ouvrir cette boite."

Elle pinça les lèvres et baissa enfin les yeux avec une douleur à peine dissimulée.

"Alors quoi que tu décides, je souffrirai quoi qu'il advienne. Il fallait bien qu'il y ait une première... peine de coeur"



Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Tu penses tout ça parce que je suis le premier..."

Il baissa les yeux pour éviter d'avoir à la regarder trop en face.

"Et je compte pas fuir en courant, c'est à cause de moi en partie. J'aurai du savoir que tu n'étais pas prête pour ce genre de relation sans sentiments amoureux. J'aurai du savoir et m'en rendre compte, au lieu de ça tu t'accroches et je sais que tu as raison quand tu diras que quoi qu'il arrive tu souffriras. Et je veux pas ça."

Noah passa une main sur la joue de Maybel en se forçant à sourire pour qu'elle retrouve le sien.

"Je suis désolé, je suis vraiment désolé."

Et le pire dans cette histoire c'est qu'il continuerait de la voir parce qu'elle en avait besoin et lui aussi. Un égoiste, voilà ce qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle acquiesça doucement de la tête, son visage oscillant entre un pauvre sourire et la mélancolie. A chaque fois qu'il caressait son visage, elle clignait des yeux, profitant implicitement de ses caresses.

"Mais ne t'excuse pas voyons. J'aurais dû être honnête avec toi dès le début. J'aurais dû te dire ce que je ressentais au lieu de te laisser croire que j'étais parfaitement détachée de la situation."

Elle marqua une pause pour chercher ses yeux des siens.

"Mais avec ta situation délicate, je ne voulais pas passer pour..."

Pourquoi ? Là était la question. Pour la fille qui voulait se caser ? Est ce que ce n'était pas ce qu'elle était en réalité ? Elle déglutit.

"Je comprendrai tu sais, si tu ne veux plus qu'on se voit"

Elle sa main vint effleurer son dos délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Non, non !"

Ca, c'était hors de question, et ça ne résoudrait en rien leurs problèmes.

"Et puis on doit partir en Irlande alors on va pas arrêter de se parler alors que tu es censée venir chez moi une ou deux semaines... ce pas serait super. Tu crois pas ?"

Il était un faible doublé d'un égoiste. Un salopard aussi probablement. Il l'utilisait, elle n'avait pas du tout tort quand elle employait ce terme.

Elle lui faisait du bien, elle était une présence calme et sereine et ça le faisait se sentir bien, bien mieux que quand il se retrouvait seul.

"Je veux pas qu'on arrête de se voir."

Et il l'embrassa doucement et il le regretterait fortement. C'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Ses paroles semblèrent lui redonner du souffle. Ainsi il ne voulait pas se débarrasser d'elle. Son sourire s'élargit et le soulagement devait se lire sur son visage. Ainsi quoi qu'il advienne ensuite, il savait qu'elle avait des sentiments et il décidait de ne pas arrêter de la voir pour autant. Même si ce n'était pas exactement ce qu'elle aurait rêvé d'obtenir, c'était déjà énorme.

"Oui, sans doute"

Des banalités, quelques banalités juste pour faire la transition. Ses lèvres étaient si douces, elle y retourna plus longuement avant de se reculer une nouvelle fois.

"Je suis contente qu'on en ait parlé"

Cela avait-il servi à quelque chose ? Peut-être pas, et cela n'avait aucune importance. En réalité, elle était bien et elle ne voulait plus penser.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Oui, au moins on sait à peu près dans quel état on est tous les deux."

Et c'était une situation bien plus que compliquée.

Noah l'embrassa une dernière fois avant de se relever et de la tirer à lui pour qu'elle se lève à son tour.

"Ca va être froid si on arrête de manger, et on a besoin de forces. Tu vois ?"

Elle reprenait bonne mine, les larmes avaient disparu et Noah était ravi du changement, la voir pleurer n'était pas dans ses plans.

Il se laissa alors retomber assis en tailleurs sur les couvertures.

"Tu veux qu'on parte quand ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle pouffa de rire et se redressa sur ses coudes en le regardant avec un demi sourire amusé.

"Je vois"

Puis elle se releva tranquillement pour s'asseoir près de lui et reprendre son repas comme si de rien n'était.

"Je ne sais pas, tout dépend de toi ! Moi je pourrais partir la semaine prochaine si on le décidait. La question c'est surtout de savoir quand tu peux te libérer et quand tu as envie d'y retourner en fait"

Nouvelle bouchée de riz.

"Je suis sure que toutes les saisons sont intéressantes à voir là-bas"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"C'est vrai que je suis rentrée depuis un mois. Si je repartais tout de suite, je suis certain que je me ferais kidnapper par Reese ou Amber... je ne peux pas, ce serait mal vu. Ou alors un week-end, le temps de t'accompagner et je te laisse ensuite les clés de la maison. C'est en travaux mais je suis certain que la chambre principale est terminée. Au pire tu iras chez mes tantes."

Noah mangea avec plaisir quelques bouchées avant de passer une main sur sa barbe en fixant la jolie poupée qui lui faisait face.

"Et tu n'es pas obligée de rester dans ce coin paumé, il y a des tas de choses à voir, plein de villes. Tu ferais bien de rester deux jours chez moi et faire un tour par toi meme."

Il paierait, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle secoua la tête sans aucune hésitation.

"Non je n'ai pas envie de passer ce séjour sans toi. Je veux que tu me montres les petits coins que les touristes ne remarquent jamais ! Et puis tes tantes seraient très étonnées de me voir là toute seule non ?"

Elle haussa une épaule.

"Après bien évidemment si tu ne peux pas te libérer plus d'un week-end je comprends tout à fait. Tu as des obligations ici à l'Underground, des malades et des tas de gens à t'occuper. Je ne veux pas jouer mon égoiste"

Elle lui sourit tout en machouillant son riz avec un petit regard en coin d'attendrissement.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
Il sourit quand il la vit si catégorique.

"Si j'explique que tu es une amie qui vient visiter, c'est certain que tu vas être traitée comme une princesse. En plus la salle de bain devrait être finie, j'ai fait installer une grande baignoire, en général c'est toujours trop petit ! Et vu qu'on a un puits dans la propriété, on paye juste l'électricité."

Noah piqua un peu chez Maybel pour avoir plusieurs gouts différents dans la bouche.

"Et tu risques d'être surprise, toutes les nouveautés que tu vois dans la VilleHaute ou les grandes villes... on a pas ça chez moi. Tout le monde s'est battu pour ne pas se laisser envahir par trop de robots et le reste... en gros... je coupe du bois pour chauffer la maison parce que je préfère ça que mettre les chauffages en marche."

Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle haussa les sourcils de surprise. Elle avait lu de nombreuses histoires romanesques pleines de feux de bois et de puits mais elle était loin d'avoir connu ce genre de vie. A l'aire de la technologie, l'eau sortait forcément du robinet sans se demander son origine.

"J'aimerais voir ça."

Elle détourna une de ses fourchettées (à lui) pour la rediriger vers sa bouche (à elle) en riant légèrement.

"ça doit être comme dans un roman de l'ancien temps ! Est ce que les femmes portent des robes et filent la laine des moutons pour tricoter des pulls aux hommes ?"

Cliché quand tu nous tient.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Ah ah !"

Le médecin secoua la tête en la fixant comme si elle était stupide.

"On a toujours des élevages de moutons avec les chiens qui les garde et on decoupe la laine à la main oui ! Ca s'appelle la sauvegarde du folklore jeune fille !"

Il grogna quand son plat fut vide et partit fureter du côté de chez Maybel.

"Et on a un employé dans le garage qui pédale pour qu'on ait de l'électricité et même qu'un ami de mes voisins connait quelqu'un qui a la radio..."

Noah sourit de toutes ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle le fixa avec l'innocence d'une jeune biche, avec de grands yeux clairs ouverts et la bouche en O.

"Pédaler pour avoir l'élec..."

Elle fronça les sourcils et croisa les bras en inspirant, le nez en l'air.

"Tu te moques de moi. C'est moche ! Je n'ai jamais visité de maison avec du folklore moi"

Elle récupéra son plat pour lui en empêcher l'accès.

"Est ce que tu as mérité de piquer dans mon assiette, vil moqueur ?"

Et elle tendit les lèvres vers lui.

"Un baiser pour te faire pardonner"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
L'irlandais éclata de rire en voyant sa tête déconfite.

"Oh Maybel... Maybel... Maybel... Maybel... tu es si crédule jolie poupée. Je pourrais te faire avaler n'importe quoi ! Enfin l'histoire de pédaler c'est vrai ! Chaque maison irlandaise possède un esclave d'un pays de l'est européen qui pédale nuit et jour. On les pique avec des drogues pour qu'ils ne fassent que ça ! Je t'assure."

Oui, il n'était qu'un moqueur profitant d'elle et de sa jeunesse.

"J'y peux rien si tu ne connais pas la vie en Irlande ! C'est de ta faute !"

Et il envoya valser les plats vides et les couverts d'un coup de bras pour sauter sur Maybel et la plaquer sous lui en l'attrapant par les hanches.
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
Elle croisa les bras fermement.

"Non je ne te croirai plus ! Tu dis ça rien que pour m'embêter."

Puis lorsqu'il lui sauta dessus, elle éclata de rire et se laissa embarquer, glissant contre lui avec une volupté toute féminine en enroulant ses bras autour de son cou.

"Tu es vraiment pas charitable avec moi. J'espère que j'aurai le droit de le voir ton petit esclave enfermé dans la cave à pédaler. Et que j'aurai droit à ma belle robe celte le temps de mon séjour"

Elle pouffa de rire en l'attirant plus étroitement contre elle, son nez venant caresser le sien avant de l'embrasser sans retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"On a pas de robes celtes ! On s'habille normalement, avec une prédisposition pour les bottes en caoutchouc et la laine et tout ce qui est imperméable !"

Noah passa ses mains fraîches dans le dos de la jeune femme pour retirer le soutien gorge et le jeter un peu plus loin. Ses lèvres retrouvèrent alors de nouveau les siennes et il s'y perdit avec plaisir alors que ses mains devenaient beaucoup plus aventureuses.

Et il savait parfaitement où toucher pour la faire vibrer, d'ailleurs elle tremblait. A cause du froid ou de lui, Noah n'en savait rien mais la demoiselle semblait quelque peu dans un autre monde.

"Je rêve ou tu as froid ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
De froid et de désir, en réalité elle tremblait un peu pour les deux. Noah avait assez d'expérience pour savoir s'y prendre avec elle. Elle se laissait aller dans ses bras sans barrière ni retenue, totalement en confiance. Elle verrouillait simplement son don pour éviter de précipiter les choses et leur permettre de prendre leur temps.

"Un peu j'avoue. C'est qu'il ne fait pas chaud dans cette cave géante !"

Elle en profita pour se caler plus contre lui encore afin de se réchauffer au maximum.

"Heureusement que j'ai une couverture chauffante vivante. Je compte beaucoup dessus pour me réchauffer un peu"

Mais elle n'aurait pas di non à la couette. Elle se serait bien glissé dessous immédiatement à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"C'est fou comme vous êtes toujours glacées ! C'est un sport national chez vous de nous refroidir avec vos minuscules doigts de pied ?"

Il rigola et l'embrassa alors qu'il passait ses bras autour d'elle pour la coller contre lui. Peut-être que ça l'aiderait à se sentir mieux.

Au pire il y avait la couette mais il la verrait moins que maintenant, ce serait dommage !

"Tu veux qu'on regarde un film ? J'en ai quelques uns, c'est peut-être pas ce qui te plairait mais on peut tenter. J'ai que des vieilleries."
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
A se blottir contre lui pour avoir plus chaud, Maybel aurait presque ronronné.

"L'avantage c'est que vous, vous êtes toujours bien chauds pour nous réchauffer. Tu n'as pas vu ça en médecine ? Un truc sur le métabolisme ou je ne sais pas quoi"

Ses doigts couraient sur sa peau avec une douceur toute féminine. Elle n'aurait pas été plus tendre s'ils partageaient une relation conventionnelle. Elle apprécia d'autant plus qu'il lui propose un film, elle avait la délicieuse impression qu'il appréciait de passer du temps avec elle et pas seulement pour leurs relations intimes.

"Un film ? -elle redressa légèrement avec un petit sourire- D'accord, j'aime bien les vieilleries"
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
"Euh... Ok !"

L'irlandais l'embrassa dans le cou avant de s'appuyer sur ses avants bras pour se relever.

"Tu veux quel genre ?"

Il se débarrassa de son t-shirt en quelques secondes et commença à farfouiller sur une de ses étagères.

"On va éviter la guerre, tout ce qui est un peu romantique. Je sais ! De trèèèès vieux films sur l'espace. Tu connais Star Wars ? C'est génial ! Vraiment mal fait mais l'idée est géniale. J'ai cru comprendre que c'était un génie pour son époque !"
Revenir en haut Aller en bas
Maybel Ashkevron
avatar
"Non je ne connais pas du tout, mais je veux bien ! Est ce qu'il y a des extraterrestres ou quelque chose comme ça ?"

Elle se redressa pour s'asseoir sur ses genoux, non loin de lui. Elle pouvait le toucher en tendant simplement le bras. Mais elle le laissait chercher, la tête penchée sur le côté et un petit sourire aux lèvres.

"Tu veux de l'aide ?"

Elle frissonna et se recroquevilla.

"Vite, j'ai froid"

Son sourire s'élargit alors qu'elle décroisait les bras pour laisser apparaitre sa poitrine mise à nue.
Revenir en haut Aller en bas
Noah O'Driscoll
avatar
L'irlandais se retourna alors qu'il enfonçait le disque dans un tout petit appareil branché à un téléviseur en plutot bon état.

"Et bien va sous la couette ! C'est pas pour faire joli !"

Il lui fit un clin d'oeil avant de se tourner vers l'écran et vérifier que tout marchait bien.

"Oui, c'est dans l'espace, il existe des sortes de chevaliers et c'est la guerre entre les bons et les méchants... enfin tu vois le genre !"

Noah resta concentré sur l'écran alors qu'il la rejoignait dans le lit, dans le but de ne pas trop se focaliser sur ce qu'elle portait, ou plutôt ce qu'elle ne portait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOSED][Noah/Maybel]Pilier de bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 2] Furious-