2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOSED] [Lina/Chris] Yes... I am the teacher !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Lina Evertton
avatar
Si sa machoire avait pu se décrocher alors ce serait en train de se passer.

"C'est la première fois que je rencontre un type qui me dit qu'il a embrassé des femmes et n'est pas allé plus loin pour ne pas les faire pleurer... Tu sais que certaines personnes sont d'accord avec l'idée de passer une nuit ensemble et puis c'est tout ?"

Il faisait bien plus chaud collé contre lui mais Lina se refusa de rester dans cette position plus longtemps.

"Tu dois me prendre pour une trainée."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Là il éclata franchement de rire.

"Mais pourquoi donc ? Je ne suis pas un prêtre ou un truc dans le genre. Seulement je n'ai jamais rencontré de femme qui m'ait dit de but en blanc qu'elle avait envie de moi sans rien ensuite. Vu que je ne suis pas le genre à draguer dans les bars et que je travaille énormément, que je suis père de famille et sortant d'une relation difficile, je ne sais peut-être pas décoder les signaux"

Il la regarda s'éloigner avec un petit sourire, penchant la tête sur le côté.

"Tu as des conseils pour moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Une fille qui te fait du rentre dedans, qui boit pas mal lors de la première sortie. Une femme qui semble distante mais semblant en grand besoin de calins, en général ça ne trompe pas !"

Oui oui, elle prenait elle meme pour exemple après sa nuit avec Maze.

"Et des fois, on le dit même de but en blanc qu'on ne veut que du sexe ! Et si elle te dit directement d'aller chez toi c'est pour mieux ne pas te donner son numéro et que tu ne saches pas son adresse. Tu vois le genre ?"

Et elle recommençait à avoir froid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"En théorie je vois tout à fait. Sur le terrain hé bien... Disons que je verrai certainement si je me remets à avoir une vie normale"

La voyant se recroqueviller de froid, il soupira et vint lui passer la veste sur les épaules.

"Interdiction de me la rendre avant d'être arrivés à l'Underground. Je n'ai pas envie que tu attrappes du mal et que tu me maudisses sur 3 générations ensuite"

Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Je ne maudis personne moi !"

Elle réajusta sa veste sur ses épaules en souriant doucement.

"A l'Underground tu en trouveras plein des croqueuses d'hommes, je te dirai où aller voir ou on sortira tous les deux et on s'aidera à brancher le sexe opposé. Tu vois le genre ? Des partenaires en quelque sorte."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il acquiesça de la tête.

"On se cachera chacun notre tour derrière un grand journal avec un chapeau et un imperméable et on guidera l'autre à distance pour lui éviter les boulettes"

Il voyait déjà la scène dans sa tête.

"Ou alors on jouera le couple pour te permettre de brancher des hommes. Ils adorent les femmes prises et inaccessibles, ça exacerbe leur testostérone"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"En théorie c'est bien mais je vais tenter de ne plus m'envoyer en l'air d'ici quelques semaines, je sors de deux histoires courtes pas vraiment réjouissantes."

Elle soupira fortement d'un air las.

"Je me fais prendre pour une conne tout le temps, c'est la mode ces temps ci pour moi. Donc ma confiance envers les hommes, même pour une histoire d'un soir, est proche du néant. Mais je viendrais avec toi ! Je t'aiderai et tout ce que tu veux. Je te dois bien ça."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Hé bien je n'irai pas jusqu'à dire que tu peux avoir aussi confiance en moi que si j'étais réellement gay, mais en général je sais me tenir."

Il dodelina de la tête dans un petit rire et la prit par l'épaule comme une soeur.

"Les hommes sont tous des salauds. Raconte-moi cela. J'aurai l'impression d'avoir une vie sociale par procuration"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
Lina souffla fortement, bien heureuse d'avoir une oreille attentive pour une fois. Même si l'oreille attentive allait surement prendre ses jambes à son cou après ça.

"Assieds toi avec moi."

Elle se laissa tomber en tailleurs sur un morceau de roche semblant assez plat et posa ses yeux gris sur lui.

"Après mon divorce, j'ai été plutot anéantie et disons que je n'ai vu personne pendant plus d'un an... oui je sais c'est dingue. Et donc je suis arrivée ici et un soir je trainais à Résistance et j'ai commencé à parler à Maze... tu dois le connaitre, c'est le leader de ton quartier. Et on a fini ensemble dans sa voiture, très ivre, et le lendemain il a fait celui qui ne se souvenait de rien. Tu sais ce que ça fait ce genre de trucs ? Et après ça, il y a eu Ulysse..."

Sa voix mourut dans un souffle. Ca avait été court mais elle y avait cru, c'était ça le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il grimaça en l'écoutant, se frottant les mains pour se les réchauffer.

"Faire celui qui se souvient de rien c'est moche quand même. Qu'est ce qui lui a pris ? Je le connais mal mais ça a pas l'air du genre de mec à se comporter comme un porc"

Il la désigna du nez.

"ça va tu n'as pas froid ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"J'en sais rien ! J'attendais rien de lui en plus, juste une histoire d'un soir et en fait, sa façon de réagir m'a retourné le cerveau, j'arrêtais pas d'y penser, ça m'a gonflé pendant des jours entiers et puis c'est passé. Non, ça va, j'ai ta veste et toi tu as... rien."

Elle grimaça avant de se coller à lui en espérant lui offrir un peu de chaleur.

"Et ensuite, j'ai rencontré Ulysse, beau mâle agent du FBI, drôle et tout ce qui va avec, on est sorti ensemble plusieurs fois. Tout roulait super bien, on était bien ensemble, on s'embrassait, on rigolait, je lui ai même fait à manger. Et alors qu'on rentrait du théâtre et qu'on allait passer la nuit ensemble... il m'a dit qu'il préférait qu'on reste amis."

Lina secoua la tête, complètement dépitée.

"Si tu savais comme j'y ai cru ! J'ai cru que ça allait marcher et que je ne finirais pas seule... Je suis si désagréable ? Je suis moche ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il lui frotta le dos avec un sourire compatissant, résistant à l'envie de la prendre dans ses bras pour la consoler.

"Mais non voyons. C'est juste que... Tu n'as pas encore trouvé la bonne personne. Il a dû se rendre compte que ça ne pouvait pas coller et préférer écourter votre histoire plutôt que de te voir tomber amoureuse et souffrir en définitive."

La voyant se rapprocher de lui, il la cala tranquillement contre son côté, plus par souci de lui apporter son soutien que parce qu'il avait froid. A part aux extrémités ça allait même très bien !

"Je suis sûr que tu trouveras vite un homme qui saura t'aimer comme tu le mérites. Tu es très jolie, cultivée et richissime, que pourrait-on demande de plus ?"

Il lui lança un clin d'oeil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Mais je ne veux pas qu'on sache que je suis richissime, je ne veux pas qu'on me prenne pour une idiote, je veux quelqu'un qui m'aime pour ce que je suis pas pour mon argent !"

Une oreille compatissante c'était juste génial !

"Et j'ai une petite fille en plus ! Ulysse n'aimait pas spécialement les enfants par exemple ! Comment je suis censée trouver un homme qui accepterait un bébé qui n'est pas le sien ? L'adoption est la meilleure chose que j'ai faite de ma vie avec le Nid de l'araignée mais c'était du sabotage social !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Lina, nous avons tous des souhaits et des craintes, des points forts et des points faibles. Ce serait cliché de te dire que la vie c'est une éternelle recherche d'un idéal mais au final c'est un peu ça. Si un homme nain, bossu, moche et fauché peut se trouver une femme, tu peux te trouver un homme. Je t'assure"

Il rit brièvement en la secouant un peu sans la lâcher, la faisant gigotter avec lui.

"Alors je veux un joli sourire, un cri de guerre et la liste de tes exigences masculines énoncées à présent haut et fort"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
Lina pouffa et baissa les yeux sur sa veste à carreaux qu'elle tripota entre ses doigts.

"Je veux un mec mignon, pas spécialement beau ou musclé, quelqu'un qui ait du caractère, qui aimera ma fille comme si c'était la sienne. Quelqu'un de stable qui ne se sente pas mal à cause de mon argent, quelqu'un de cultivé qui aime le théatre et sortir au restaurant ou dans des bars avec moi. Et un homme qui me rende dingue dès qu'il me touche et qui me donne envie de le dévorer sur place."

Toute rougissante, elle planta ses yeux dans ceux du blond avant de se lever et de hurler à plein poumons.

"BAZINGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"

Puis elle se rassit tranquillement.

"Ca c'était mon cri de guerre."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il éclata de rire en faisant claquer ses mains sur ses cuisses pour se relever avec elle.

"Bien ! Maintenant que c'est dit mettons nous en quête de cette perle rare. Viens, je t'invite à manger."

Il lui tendit la main pour lui donner l'impulsion du départ.

"On va aller se faire exploser la panse et tenter de repérer les futurs pères potentiels de ta petite Sunny"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Et je vais te trouver des jolies demoiselles pour égayer tes nuits. Il faut que tu te remettes dans le bain mon grand ! C'est pas possible sinon."

Elle secoua la tête alors qu'elle se baissait pour repartir en direction de chez eux.

"Je me sacrifierai bien pour ton apprentissage mais après ca risque de devenir bizarre entre nous et on voudrait pas ça car tu as promit de m'embarquer avec toi dans ZE réserve."

Lina attendit qu'ils aient passé la partie difficile de la galerie pour se remettre à parler.

"Tu viens prendre une douche tout nu avec moi à Salvation ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Bien sûr, je te frotterai le dos avec du savon à la rose et tu en profiteras pour me champouiner les bouclettes !"

Bras dessus, bras dessous comme deux vieux copains, il avançait près d'elle et se décalait pour ouvrir la marche lorsque la galerie ne leur permettait pas d'avancer de front.

"Ensuite nous nous peignerons les cheveux mutuellement en se racontant le dernier épisode des Feux de l'Amour nouvelle génération."

Grand sourire.

"Oh oui, sacrifie-toi pour ma cause perdue"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Je ne regarde presque pas la télévision, j'en ai une dans mon appartement mais elle ne me sert que pour les documentaires de voyage, cuisine ou animaux."

Elle attrapa son bras de nouveau et continua d'avancer en riant.

"Et arrête de dire que tu es une cause perdue. Reprends confiance en toi !"

Lina lui donna une tape légère dans le bas du dos, pas sur les fesses, elle n'aurait pas osé.

"Après un divorce, il faut réapprendre à aimer le sexe, le sexe c'est bon pour le moral, c'est bon pour la santé. Le sexe de partout ! Il faut que tu t'entraines ! Allez soldat !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Moi je veux bien mais je ne vais tout de même pas me mettre à draguer des filles dans les bars pour pouvoir m'entrainer ensuite avec elles ?"

L'idée lui paraissait tout à fait hors de propos.

"Je n'ai pas envie de séduire des Mindy, des Ashley ou des Brenda. Je veux une vraie femme moi"

Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Mais tu es compliqué en plus ?"

L'australienne enfonça son doigt dans le ventre de Chris.

"Ouahhhh t'as des abdos... mais c'est pas la question. En gros, tu veux une nouvelle nana toi aussi ! Tu ne veux pas t'envoyer en l'air avec plein de filles différentes pour te remettre dans le bain... on m'a trompé sur la marchandise !"

Elle pouffa et passa une main dans les bouclettes blondes de son interlocuteur.

"C'est quoi ton genre de femme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il la laissa faire en ajustant une de ses mèches de cheveux (à elle) sans se presser.

"Je veux une femme qui désire fonder une famille ou au moins accepter celle que j'ai déjà. Sympathique, douce et capable de tenir une conversation. Généreuse, pas accro à son boulot et vraie dans ses sentiments. Je veux la voir à la maison le week-end, aller camper avec elle, mes filles et les enfants que nous auront ensemble. Partir en randonnée en pleine nature, faire du vélo ou aller visiter des zoo. Je veux qu'elle aime les animaux et refaire la déco de notre maison"

Il s'écarta un peu d'elle pour enfouir ses mains dans ses poches.

"Je veux une femme qui accepte de vivre avec moi malgré ma passion pour les vieux cailloux et ma collection de fossiles"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Je suis une fan des dinosaures moi !"

Et c'était vrai, elle connaissait tous les noms de presque toutes les créatures de l'époque.

"Tu veux d'autres enfants toi ?"

Elle continua d'avancer en parlant.

"Et bien t'es comme moi toi, tu vas rester célibataire pour le restant de tes jours avec la liste que tu demandes. Et tu parles même pas de sexe Chris... vous allez vous ennuyer les soirs tous les deux. Bonne chance à elle."

Oh que c'était simple de l'embêter !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il inspira en pinçant les lèvres, faussement vexé. Sa voix grave partit de nouveau dans les aigus juste pour la faire rire.

"C'est faux, je ne suis pas chiant ! Nous ferons l'amour confortablement installés au fond de notre lit moelleux dès que l'envie nous en prendra. Mais ce n'est pas mon premier critère de recherche ça, Madâme."

Il rit en secouant la tête et reprit sur un ton plus naturel.

"J'ai deux filles, je ne ressens pas le besoin d'être de nouveau père. Mais si elle veut un bébé, je ne dirai pas non. Les enfants c'est vraiment la plus belle chose qui arrive dans une vie"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Tu n'as plus le besoin mais tu en veux encore plus... ah les hommes..."

Elle devrait faire ce genre de sortie avec des hommes comme ça plus souvent, c'est qu'elle reprenait confiance en la race masculine quand elle entendait tout ça.

"Je crois que... enfin j'y ai pas réfléchi pour de bon mais je crois bien que j'aimerai être enceinte un jour. Porter un bébé pour de bon et accoucher dans d'atroce souffrances en saignant à plein régime et en hurlant à plein poumons en broyant la main de mon bien aimé."

Enfin c'était surement moins pire que ça.

"C'est un truc à faire dans une vie de femme, je suis presque sur de toi. Et toi, tu as bien vécu tes grossesses ? Tu n'as pas prit trop de poids ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Ecoutes .... -il porta la main à son ventre qu'il fit ressortir en cambrant les reins- j'avoue que la petite dernière ça a été plus difficile que pour l'aînée. J'ai tout pris sur les hanches et j'arrive pas à perdre ma bouée. Pourtant j'ai suivi le régime weight watchers à la lettre ! Sauf quand je le suivai pas."

Il fouetta l'air de sa main.

"Ma chérie, l'accouchement sans douleur de nos jours ça existe !"

Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
Et elle rit encore à s'en tordre les boyaux. Ce type était malade, c'était clair.

"Mais sans douleur ça gâche tout, c'est triché ! Tu ressens rien et puis je te signale qu'on nous enfonce une horrible immense aiguille dans le dos et que ça ressort de l'autre côté."

Et elle acquiescça bien sure d'elle.

"Je pense que je me la jouerai survivor si jamais je tombe enceinte un jour. Je sentirai bien tout ce qui se passe au moins ! Et puis faudra filmer ça parce que je verrai rien vu la taille horrible de mon bébé."

Positive attitude...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Du temps de nos grands-parents, ce qu'ils appelaient la péridurale oui effectivement c'était un peu ça ! Une grande aiguille et un anesthésiant. Mais aujourd'hui fort heureusement ça a bien évolué. Lors des premières contractions on t'injecte en perfusion un produit qui bloque les récepteurs de la douleur directement dans le cerveau. Tu as toutes les sensations du bébé, mais plus aucune douleur. C'est vraiment extra, je t'assure"

Il la regarda avec de grands yeux ahuris.

"Y a que les masos pour choisir d'accoucher sans cette aide !"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
Lina haussa les épaules en le fixant.

"Je suis peut-être maso, tu ne me connais pas tant que ça... enfin si, j'ai l'impression de te raconter ma vie comme si je te connaissais depuis des années. C'est vraiment bizarre."

Elle lui sourit alors qu'ils se rapprochaient du but.

"Tu es mon frère perdu, je le savais que j'avais des frères et soeurs !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il pouffa de rire en secouant la tête.

"Tu n'es pas maso, sinon tu ne serais pas si affectée par les mauvais coups joués par la gente masculine"

Il la laissa se glisser dans la petite ouverture qui les menaient vers la civilisation, le couloir des égouts semblant moderne et bien aménagé en comparaison de ce qu'ils venaient de visiter. Il la suivit de près et profita du sol de nouveau régulier pour marcher avec plus d'aisance.

"Je dois être un des rares hommes dans cette ville qui peut l'affirmer : j'ai vécu un accouchement. Et je conseille cette solution"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"De quoi tu as vécu un accouchement ? Tu es hermaphrodite en plus ? Tu as un utérus caché sous tes bourrelets ?"

Ah merveilleuse civilisation avec la lumière et tout ce qui va avec.

"Et puis je suis loin d'être enceinte, je ne suis qu'une maman écrivain célibataire qui essaie de comprendre comment fonctionnent les bébés parce que je n'y connais strictement rien. Heureusement que j'ai Reese !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"Hermaphrodite, voilà une aptitude que je n'aimerais pas avoir. Ce doit être terrible de ne pas pouvoir se cataloguer clairement dans la société. Hum. Souviens-toi de mon pouvoir. Je peux me projeter dans le corps de n'importe quel être vivant et utiliser ses sens"

Il fit tourner son index près de sa tête comme pour illustrer la machinerie du cerveau qui se mettait en route.

"La curiosité est un vilain défaut. Les hommes ne sont pas faits pour connaître ça"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Oh mon dieu !"

Lina plaqua une main sur sa bouche en reculant.

"Tu as fait ça à ta femme ? Je voudrais pas que tu rentres dans ma tête. Je ne sais pas si notre relation géologique va tenir longtemps mais jure moi de ne jamais rentrer dans ma tête sans me le demander !"

Horrible vision.

"Ca fait si mal que ça alors ? Tu as déjà fait ça pendant... enfin tu vois. Dans la tête d'une femme..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il acquiesça lentement de la tête avec les yeux écarquillés.

"J'ai fait ça. Mais elle me l'avait demandé !"

Difficile à croire venant de la part de Jane.

"Elle me maudissait tellement qu'elle m'a aboyé que je serais parfaitement incapable d'en supporter le tiers et hum. Elle n'avait pas tort"

Puis il leva une main comme s'il s'apprêtait à faire une promesse.

"Pas de possession non désirée, c'est un principe de base ma chère rassure toi"

Et il éluda volontairement la dernière question. Juste pour la faire bisquer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Oh... pas génial comme demande..."

Lina garda tout de même son sourire et se rapprocha de lui à pas de loup.

"Tu n'as pas répondu à ma dernière question. Je suis certaine que tu l'as fait sans demander parce que tu étais trop curieux. C'est vrai que c'est super bizarre mais moi je voudrais bien savoir comment vous faîtes. J'ai toujours rêvé de passer au moins une journée dans la peau d'un homme. Si tu savais tout ce que je testerai..."

Elle s'enferma un instant dans ses pensées, un large sourire aux lèvres.

"Allez raconte, on est proche, on a un secret géologique en commun !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il croisa les bras sur sa poitrine en la regardant du coin de l'oeil, ouvertement amusé.

"qui je te dit que je l'ai fait ? Et puis qui te dit que je peux le faire sans que l'hôte s'en aperçoive ?"

Il avait très envie de laisser planer le doute. Avec l'imagination qu'elle avait, elle s'imaginerait tout et n'importe quoi. Un délice à l'avance de l'entendre déblatérer des tas de théories.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Moi je pense que tu l'as fait parce que les hommes sont curieux et que le sexe c'est curieux aussi alors c'est logique !"

Et puis elle avait plein d'idées qui lui montaient au cerveau.

"Avoue tout don juan à bouclettes, on me la fait pas à moi."

D'ailleurs une nouvelle idée lui vint en tête et elle franchit la distance qui les séparait pour s'immobiliser tout près de lui, à quelques centimètres de son visage.

"Essaye moi. Maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il s'immobilisa de surprise et écarquilla les yeux.

"Quoi ? Non non non. Tu m'as fait promettre de pas le faire"

Il lui ébourriffa les cheveux en lui passant devant avec un grand sourire.

"ça n'a aucun intérêt je t'assure"

Et il se mit à siffloter en reprenant tranquillement la route.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Bien sur que si !"

Elle le suivit, un peu dépitée de sa réponse.

"Je te signale que je t'ai demandé de ne pas le faire par toi meme mais là je te demande, ce n'est pas pareil."

Lina lui attrapa le poignet pour le forcer à s'immobiliser.

"Chris s'il te plait. Essaye moi, ça te fais rien !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il se retourna face à elle et plongea son regard dans le sien.

"Tu es sure de toi ?"

Il lui agita l'index sous le nez.

"Tu viens pas te plaindre après hein ?"

Elle avait réellement l'air décidée. Alors il acquiesça de la tête et tendit les mains pour les poser sur ses joues.

"Ferme les yeux"

Il s'exécuta lui aussi et inspira profondément, transférant son esprit en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
C'était bizarre, il y avait quelque chose en elle. Elle le sentait de partout, dans ses doigts, son ventre, son cerveau. C'était terriblement bizarre et tout de même très flippant.

Mais elle put ouvrir les yeux sans problème et le voir face à elle, ses mains toujours sur ses joues, comme s'il n'était qu'un emballage et c'était surement ça le plus effrayant.

"Ok, tout va bien, c'est rien du tout, je suis juste possédée."

Et l'australienne était pratiquement- certaine qu'il savait exactement tout ce qu'elle pensait. Oh non ! Il allait savoir qu'elle avait épié ses fesses une bonne dizaine de fois et que...

"STOP !"

Là ça allait trop loin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Chris réintégra son corps assez rapidement, expirant en recouvrant son enveloppe charnelle. Il rouvrit les yeux et décolla ses mains de ses joue avec un léger sourire.

"Alors, tes impressions ?"

Il n'avait pas l'air d'avoir perçu ce qu'elle pensait. Il avait l'air le même Chris qu'avant leur expérience en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Est-ce que tu lis les pensées ???"

Oh qu'elle devenait anxieuse !

"C'était bizarre, je t'ai senti de partout en moi, dans ma tête, dans mon ventre et même nos esprits... enfin je ne sais pas comment t'expliquer."

Lina déglutit avec peine.

"Le pire c'est de voir ton corps... comme s'il était mort, ca c'est pas drole ! Et toi tu as ressenti quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il éclata de rire en renversant légèrement la tête en arrière.

"ça t'angoisse hein de savoir si je perçois tes pensées ? Petite vicieuse va"

Il laissa planer le doute un instant avant d'ajouter en lui chatouillant la joue.

"Non rassure toi, nos deux esprits sont bien distincts, il ne se mélangent pas. Je peux simplement utiliser tes perceptions sensitives c'est à dire les messages renvoyés par les capteurs sensibles de l'olfaction, de la vue, du toucher ou de l'ouie."

Il remua pour se délasser un peu comme si l'exercice lui créait des tensions musculaires.

Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
"Je ne suis pas une vicieuse !!! Je veux juste être certaine que tu ignore quand je mate ton postérieur, c'est tout."

Elle lui tira la langue alors qu'il venait de lui toucher la joue.

"Et puis je paierai cher pour savoir ce que pense monsieur le moine, tu sais tout ce que tu regarde, ce à quoi tu penses. Et on verra qui est le vicieux de l'histoire. En tout cas je ne suis pas certaine d'adorer te savoir à l'intérieur de mon corps."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
"En général ça ne plait à personne, rassure toi. Je n'utilise mon pouvoir sur les humains qu'en cas de demande expresse ou d'extrême obligation. Les animaux sont bien plus tolérants. Ils s'aperçoivent de ma présence mais avec bien moins de conscience que nous. Ce n'est qu'une sensation fugace"

La porte qui menait à l'Underground était à présent à vue. Chris l'ouvrit à la volée et s'effaça pour la laisser passer d'abord.

"On passe d'abord à Salvation pour que tu te changes ou bien on va manger comme ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
Elle le fixa, puis se regarda en pouffant. Couverte de boue, comme si elle sortait d'une mine.

"Tu as honte si je sors comme ça ?"

Ce serait marrant après tout.

"Et si je retourne à Salvation, je devrais prendre une douche, embrasser ma fille, trainer avec elle et donner des tas de conseils à tout le monde et tu vas t'ennuyer et repartir, et puis je veux pas t'imposer Sunny. Donc allons-y."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il haussa les épaules avec un léger sourire.

"Moi j'ai rien contre la boue, je trouve ça même très sexy"

Il repassa son bras par dessus son épaule en la bousculant gentiment.

"Je n'ai jamais pu résister aux femmes qui sortent des égouts. Espérons que les prétendants qu'on te trouvera ce soir le seront autant que moi !"

Revenir en haut Aller en bas
Lina Evertton
avatar
L'australienne éclata de rire alors qu'elle passait son bras autour de la taille du blond à côté d'elle, comme s'ils se connaissaient depuis la maternelle.

"Tu parles, je sens mauvais, mes vêtements sont bons à jeter et tu seras avec moi, tout le monde pensera qu'on est ensemble... ou que tu es mon père."

Ces derniers mots n'aidèrent pas à contenir son fou rire déjà bien présent.

"Oh ce serait épique qu'on fasse ça. Enfin je pense que ce soir je ne trouverai personne, c'est juste pas possible."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Il se redressa d'un coup et s'immobilisa, la coinçant de nouveau pour venir lui chatouiller les hanches.

"Sale gosse va. Je vais te faire sauter sur mes genoux ma petite fille, tu feras moins la maline"

Il la relâcha en se redressant, se passant une main dans les cheveux en riant.

"Ton grand-père aussi pendant que tu y es !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOSED] [Lina/Chris] Yes... I am the teacher !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 2] Furious-