2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOSED] [Chi/Mei] Besoin de conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Mei Li Sheng
avatar
Elle sourit avant de réapparaître, les deux verres de jus de fruits dans les mains, et les yaourts coincés sous le bras, avant de tout disposer sur la table basse en prenant soin de ne rien renverser.

"Ca vous intrigue, n'est ce pas ? Je me demande à quoi vous pensez..."

Mais elle n'allait pas vérifier. D'abord parce que c'était très impoli, ensuite, parce qu'à une certaine heure, les migraines étaient pires, et enfin, parce qu'elle ne le voulait pas. Tout ce qu'elle voulait en fait, c'était l'embêter un peu plus.

"Je crois que vous ne la connaissez pas plus que ça. Mais elle si. Faut dire qu'entre ce que j'entends de mon frère et d'elle, j'en sais des choses sur vous. Les accidents nocturnes de vessie, les bars pour hommes... Enfin, n'allez pas croire que je vous juge là-dessus, vous êtes libre de..."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il se précipita pour l'aider et prit les verres pour les poser pendant qu'elle se libérait des gobelets. Qu'Elvis le connaisse, d'accord. Ils se voyaient souvent. Il fronça d'autant plus les sourcils.

_ De quoi ? Mais je suis pas... Je vais pas dans des bars pour homme ou je sais pas quoi et mes nuis se passent très bien, merci. Et je suis curieux de savoir ce qu'on vous a dit sur moi, j'aimerais au moins pouvoir me défendre. Mais c'est qui votre baby-sitter ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Merci."

Elle sourit en prenant place dans le canapé, puisqu'il ne semblait pas décidé à le faire.

"Ca va, je disais ça pour vous taquiner. Elle me parlait d'autres personnes à vrai dire, je lui ai dit que l'Underground ressemblait vraiment à une mauvaise série télévision, elle a dit que votre nom revenait souvent dans les conversations de couple."

En plissant le nez.

"Y a combien... 50, 100 femmes là dedans ? Ca me semble beaucoup de conquêtes tout ça."

Elle sourit en penchant la tête pour réussir à capter son regard.
"Ce que je sais, c'est que c'était pas dit méchamment. Et que c'est vrai, je ne vous juge pas. Je l'ai déjà fait en pensant que vous étiez le Scorpion, et l'avis des autres ne m'intéresse pas, je me fais ma propre opinion de vous."

Elle se pencha pour attraper un gobelet, avec une voix tout de suite moins sérieuse.

"Qui est très mauvaise, d'ailleurs. Mais le yaourt rattrape vos points de retards."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il eut un rire assez nerveux en se justifiant.

_ Pour ma défense, elles étaient toutes consentantes. Et elles doivent être une centaine uniquement dans le quartier de votre frère. Chez moi, elles ne sont qu'une dizaine mais elles doivent être au moins autant que chez votre frère dans le dernier quartier. On est militaires chez nous, je vous rappelle.

Ah... sa réputation. Elle le suivrait sûrement pendant un long moment ! Ce qu'il appréciait moins était de retrouver Mei sur son chemin pour le lui rappeler.

_ De plus j'ai aussi connu des relations assez longues. La dernière a duré environ trois ans. Et celle d'avant aura duré... Aux environs de 5 ans mais avec parfois de grands trous de séparation au milieu. Donc...

Il attrapa son yahourt et lui offrit un sourire qui voulait dire "Et non, effectivement, mieux vaut ne pas me juger."

_ De toute façon, ça ne m'amuse plus du tout ce genre de jeux. Je me fais vieux ! Alors n'allez pas imaginer que je fais tout ça pour vous impressionner. Ca me fait plaisir.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"J'espère pour elles, qu'elles l'étaient."

Ce n'était pas le moment de lui dire qu'elle l'avait pris pour un vieux pervers dans le parc, la première fois.

"Et ça me fait plaisir également. J'ai l'impression de ne pas vous avoir revu depuis un moment, j'ai même pensé que vous m'évitiez. C'est parce que je viens plus aux cours de self-défense ? Ne m'en voulez pas, j'ai vraiment du mal à le caser dans mon emploi du temps. En plus, le jeudi c'...."

Freeze. Bug.

"C'est...."

La cuillère dans le bec.

"C'est délicieux !"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il attendit la suite de la phrase, sagement tout en agitant une main pour signifier que ce n'était pas grave. Mais à sa tête, il haussa les sourcils, se demandant ce qui lui prenait subitement.

_ Quoi ?

Il gonfla les joues et pouffa de rire à son exclamation.

_ Vous croyez que j'allais vous empoisonner avec de la nourriture dégueu ? Vous rigolez, ou quoi ? Ca m'a coûté cher, ce truc, j'ai pas pris n'importe quoi ! Hey, pour une femme comme vous, il faut de la qualité, j'allais pas vous rendre malade, non plus, ça aurait sûrement fait mauvais genre. En plus, je me voyais pas vous tenir les cheveux toute la nuit.

Grand, le sourire.

_ Ne vous en faites pas pour les cours, je comprends parfaitement. De toute façon, dans un sens, je préfère. J'aime à séparer ma vie privée de ma vie professionnelle et je... Pense que vous faites plus facilement partie de ma vie privée, je vous ai connue en dehors, je vous retrouve en dehors. Ce que je fais à l'Underground n'a rien à voir. J'ai fait du professionnel avec des professionnels qui sont également mes amis. Vous... Vous êtes...

Vous êtes quoi, d'ailleurs.

_ Pas une professionnelle.

Il pouffa de rire sous sa merveilleuse connerie, rougissant à vue d'oeil contre son gré.

_ Je veux dire...

Il ferma les yeux et se frotta le front.

_ Bien sûr que non. Mais je veux dire par là que vous n'êtes pas militaire ni professeur.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"On ne sait jamais. Vous auriez pu vous venger de vous avoir fait tourner en bourrique pendant près d'une heure et... Voilà. Mon assassinat serait passé pour un accident domestique, vous auriez caché mon corps dans votre coffre le temps de trouver un vieux lac abandonné, personne n'aurait rien compris, l'autopsie n'aurait rien donné sinon qu'un suicide par yaourt lors d'un pique-nique raté. Vous voyez le genre ?"

Elle sourit en l'écoutant, baissant les yeux sur le dessert pour ne pas lui montrer qu'elle était légèrement troublée. Une femme comme elle ? Sa vie personnelle ? Elle ne s'imaginait pas si... importante pour lui, et voilà qu'elle se sentait toute bête.

"Vous auriez dû me le dire dès le début dans ce cas, je ne serai pas venue vous embêter après vos cours. Et puis, je ne progresse pas. Je me suis encore bagarrée avec une boîte de thon, et devinez quoi, j'ai perdu. Micah adore commander Viet' de toute façon."

Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il pouffa de rire à son hypothèse et acquiesça.

_ C'est une idée, j'y penserai peut-être pour la prochaine fois. Mais vous savez, je n'ai pas dit que nécessairement c'était ce que je voulais. Je dis juste reconnaître que je préfère. Vous voyez cette femme au cours... Des yeux bleus, des cheveux bruns retenus en une queue de cheval ? Une grande gueule ? Assez imposante comme femme et pas par le poids ?

Il haussa les sourcils avant de reprendre.

_ Dans le genre gonflante, elle s'est posée là. Je courrais tranquillement, comme d'habitude, et elle a pas apprécié que je vienne au même banc que d'habitude. Jamais une femme ne m'aura autant mis en colère à la première rencontre. Je l'ai retrouvée dans mon cours. J'ai décidé de me venger, pour le coup. Parce qu'elle est bien adorable, mais ce genre de nana, c'est vraiment pas pour moi. De celles qui pensent avoir raison sur tout, elles ont tout vu. Sans parler de ce regard absolument méprisant quand elle m'a reconnu. Je ne suis pas là pour me prendre la tête avec la moitié de la planète. Cela dit, j'avoue que si elle pouvait être absente de mes cours, j'apprécierais. C'est une femme gentille. Mais avec moi c'est une garce.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Il rit en acquiesçant.

"Si ça se trouve, c'est de la psychologie inversée. Elle vous adore, vous lui rappelez son copain de chambre à la fac ou son tonton préféré."

Elle lécha la cuillère avant de reposer le yaourt en se tournant.

"Et donc, qu'est ce que vous avez fait pour vous venger d'elle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Je l'ai faite suer.

Sourire sadique alors qu'il portait la cuillère à sa bouche.

_ Je l'ai prise comme mannequin à chaque exercice. Je l'ai mise dans de mauvaises positions, je l'ai faite transpirer comme un boeuf pendant au moins trois séances. Vous au moins, vous avez eu la gentillesse de vous excuser et de me laisser me justifier. Dans son cas, elle a juste décidé de m'enquiquiner ! Un soir, j'ai dû la ramener chez elle, j'ignore ce qu'elle avait bu. Elle me gonflait en me disant qu'elle voulait pas que je monte chez elle. Elle était...

Il crispa les yeux.

_ Complètement pétée. Elle avait dragué un de mes hommes, il était en train de la ramener à l'Underground ! Je veux dire, je sais rien de cette fille ! Je vais pas l'amener à l'Underground, comme ça, je me souviens encore de l'attaque où j'ai perdu mon meilleur ami, je crois que l'argument m'a paru assez convaincant pour ne pas faire amener une femme inconnue dans nos murs. Je l'ai donc ramenée chez elle de force malgré ses objections. Mais j'étais responsable d'elle, s'il lui arrivait quelque chose, j'aurais pas eu l'air fin. Et une fois chez elle... Elle me disait que je n'étais qu'un froussard de pas vouloir rester.

Il ouvrit les mains.

_ Dans quel monde je vis ? Je l'ai posée sur son lit, enlevé son sac et ses chaussures, je l'ai couchée et je suis parti. De vous à moi ? Ce genre de femme, toute aussi belle qu'elle soit... C'est très loin d'être mon genre. Voire pas du tout. Le genre chiante et compliquée, j'ai donné et je donne encore, merci !


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Le portrait que Reese dressait de la jeune femme n'était pas flatteur. Ni attrayant, et ne lui donnait pas envie de la connaître.

"Vous voyez ? J'étais pas loin. Elle voulait vous mettre dans son lit. Psychologie inversée... Poussée assez loin. Elle fait un peu peur, comme fille, j'en ferai pas mon amie."

En penchant la tête.

"Ce que je me demande, c'est pourquoi être si patient et aux petits soins avec quelqu'un qui vous traite comme son paillasson ? Après vous avoir fait mille et uns reproches injustifiés, vous avez quand même pris la responsabilité de la ramener et... Votre copain qu'elle draguait, il n'aurait pas pu le faire lui même, en gentleman ?"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il haussa les épaules.

_ Il était encore plus éméché qu'elle. Je tiens bien mieux l'alcool qu'eux. Et encore, ce ne sont pas des mutants. Le dernier mutant que j'ai su bourré a fini marié à Atlantic City ! Mais même le lendemain, ils ont décidé de rester mariés, je pense qu'il était pas seulement pompette.

Il pouffa de rire avant de secouer la tête.

_ Je suis peut-être con et brutal mais je ne suis pas irresponsable. Que j'apprécie ou non quelqu'un, je le laisse pas seul bourré dans une rue de la ville basse. C'est un code d'honneur. On a été entraîné pour ça ! De plus, c'est dans mon éducation.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Elle ne pu s'empêcher de rire à la remarque du mutant bourré fini marié, avant de se reprendre.

"Quand on a fait les présentations tout à l'heure, vous auriez pu préciser que vous étiez un type formidable. J'aurai peut-être été moins vache avec vous."

Elle sourit en reprenant son avalage de yaourt. Elle avait beau en plaisanter, plus elle apprenait à le connaître, plus elle l'appréciait.

"On ne se rend pas vraiment compte, mais c'est dangereux pour un mutant de boire. Ma dernière cuite doit remonter... A la fac. Et encore, ce n'était pas orgie et alcool à flots. Mais mon dernier verre ? J'ai fait l'amour avec un parfait inconnu dans un hôtel ! C'est dire si ça remonte. Mais les humains... en général, ils connaissent leurs limites. On devient ivre par choix. C'est vraiment tordu, quand on y pense..."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il rit à nouveau avec elle.

_ A dire vrai, eux aussi ont fini bourrés à faire l'amour dans un hôtel. Sauf qu'ils ont fait avec le consentement de Dieu !

Il leva l'index vers le ciel et pouffa de rire.

_ Bague au doigt et compagnie, j'arrive pas à croire qu'ils aient fait ça mais ils sont amoureux, c'est ça le pire, en fait, je crois.

Il garda son sourire quelque peu évasif sur ses lèvres dans un silence un peu gênant pour lui puis il acquiesça.

_ Je me souviens aussi de mon ex, c'est une mutante. Maddison, l'amie de votre frère et ancienne leader de son quartier. C'est avec elle qu'on a appris les dangers de l'alcool sur les mutants. Au début, on riait mais... Elle a été malade pendant trois jours. Cela dit...

Il rit un peu plus en la regardant, surpris.

_ J'ai beaucoup de mal à vous imaginer comme ce genre de personnes finissant dans un hôtel ou à l'arrière d'une voiture. Et quoi, vous avez un jour été irraisonnable ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Elle rit avec lui, en secouant la tête.

"L'essentiel c'est qu'ils soient heureux maintenant. C'est bien qu'ils n'aient pas annulés comme le font tous les couples qui se marient à Vegas."

Elle aquiesça en se rappelant Maddison.

"Oui, je l'ai déjà vu une ou deux fois, je crois. En fait, au début, je pensais qu'Elvis s'intéressait à elle. Enfin, vous savez, Elvis, il s'intéresse à tout ce qui peut avoir une paire de chromosomes XX. C'est une fille bien il me semble. J'ai du mal à me souvenir. Enfin, ne vous moquez pas. Les mutants sont toujours plus pitoyables, même après un verre de cidre. Vous qui aimez la bière, vous en souffrirai terriblement, à notre place."

Elle grimaça de dégout.

"J'ai beaucoup de mal à m'imaginer finissant dans un hôtel aussi, figurez-vous ! J'en suis pas très fière. D'un autre côté, ce pauvre petit incident a été ma seule véritable relation depuis... presque la naissance de mon fils !"

En faisant la moue avec ma joue.

"C'était un type que je croisais souvent à l'heure du déjeuner. A force de se croiser, on avait pris l'habitude de se saluer poliment. D'ailleurs pour l'anecdote, c'est dans ce restaurant que j'ai rencontré ma baby-sitter. Et puis un jour, il avait l'air complètement effondré, il venait de se faire larguer, quelque chose comme ça. Une chose en amenant une autre, nous avons dîner le soir au même en droit et... Voilà. L'apéritif est mal passé et le réveil a été très douloureux."

Elle attrapa le coussin du canapé pour se cacher derrière.

"Quelle honte ! Plus jamais !"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il éclata de rire.

_ Vous voulez rire, ça veut dire que c'était après sa naissance ? Même pas avant ? Oh que vous êtes une mère indigne !

Il lui tripota les cheveux pour qu'ils lui tombent sur le visage et la cachent.

_ Pendant que votre gamin se fait garder par quelqu'un, vous trouvez le moyen de picoler. Bravo, l'instinct maternel. Cachez-vous !

Mais autant qu'il riait avec elle prouvait qu'il ne pensait pas vraiment ce qu'il disait, simplement pour la taquiner.

_ Allez, ça vous fait des souvenirs, c'est déjà ça, non ? Si je vous racontais les miens, vous verriez que vous n'êtes pas à plaindre. J'en connais même qui font bien pire ! Et j'en connais qui n'ont même pas besoin de boire pour finir à l'hôtel !

Il haussa les sourcils en acquiesçant puis finalement, il se décida à poser la question.

_ Vous avez le droit de me gifler, de me frapper ou de me renvoyer le yahourt italien à la figure pour ce que je vais demander mais... Où est le père de Micah ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Une voix étouffée dans le coussin.

"Pitiééééé, pas besoin de m'enfoncer plus ! J'ai honte, mais honte, mais HONTE..."

Et a l'entendre se moquer, elle 'sortit de sa cachette' pour une donner un coup de coussin.

"Vous n'avez vraiment pas l'esprit de soutien et de compassion ! Je m'en fiche de ce que font les autres, je suis pas comme ça, tout ça c'était la faute de.... cette cochonnerie de vin français !"

Elle arrêta ses tentatives de meurtre au coussin, car il fallait l'avouer, ce n'était pas très efficace. Sûrement plus que si elle l'avait cogné avec ses poings, mais quand même...
Puis elle le fixa à nouveau, avec curiosité.

"Dans la pièce d'à côté. Il dort. Pourquoi ?"

En haussant les épaules.

"Tout le monde semble vouloir en savoir plus sur lui ce soir... Jay vit à New-York. Il passe un week-end tous les deux mois pour voir Micah, enfin quand l'envie lui prend. Pourquoi cette question ?"



Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il la regarda encore plus surpris qu'avant et resta encore quelques secondes dans le silence. Ce qui allait lui sortir de la bouche venait du fond du coeur alors ne connaissant pas l'entière histoire, il préféra ne rien dire. Cependant, il chercha une formulation plus polie dans sa tête avant de répodnre à sa question.

_ Parce que ça me viendrait pas à l'idée d'abandonner mon gamin, comme ça. Surtout si sa mère c'est quelqu'un comme vous.

Il leva les mains en reposant le gobelet sur la table et ouvrit la bouche en inspirant profondément.

_ Ne vous méprenez pas, ce que je veux dire, c'est que... Vous semblez avoir une bonne situation un gamin merveilleux, vous êtes très loin d'être laide, vous sentez bon, vous êtes propre, vous avez un travail, vous êtes drôle et cultivée alors... Je comprends pas pourquoi il est pas là... A ma place... en fait. Ou à la place de votre baby sitter. Vos parents sont à New York et Elvis les voit plus fréquemment ! Je veux bien comprendre qu'il y a une raison à tout ça, tous les couples ont des raisons mais n'étant pas du genre à abandonner, j'ai du mal à croire que...

Il se pinça les lèvres en acquiesçant, cherchant ses mots.

_ Mais si ça se trouve, c'est peut-être vous qui l'avez foutu à la porte.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Mei se demanda en quoi le fait de sentir bon pouvait garder une famille unie, pour le coup. En tout cas, on pouvait dire qu'elle était gâtée de compliments, ce soir.

"Et bien à vrai dire, un peu des deux."

Elle croisa une jambe en cherchant comment résumer tout ça.

"Disons que je l'ai rencontré quand j'avais 17ans. Et Jay c'est... comment dire, ma parfaite antithèse. C'était un gamin des rues, comme on dit. Dans ma famille, ils sont assez carrés, alors quand ils l'ont vu arriver avec son crâne presque rasé, habillé à la va vite, avec son regard agressif et sa grande gueule, c'est assez mal passé. Il est du genre.... carpe diem, vous voyez ? Il n'a jamais fini le lycée, il change de jobs tous les mois, et se plaît dans cette vie là. C'est pas génial pour un enfant en bas âge."

Elle secoua la tête.

"Au bout de quelques années, ça n'allait plus. Micah est arrivé... au mauvais moment, on va dire. Et notre couple ne s'est pas arrangé pour autant. Il a été absent pendant une bonne partie de ma grossesse, résultat, je me suis retrouvée en salle d'accouchement avec mes parents et mon frère. Je pense que c'était la bonne solution, de rompre. Je ne peux pas et m'occuper de Micah, et éponger des dettes à droite à gauche, m'inquiéter d'être seule le soir sans savoir où il est, tout ça."

Elle soupira en secouant la tête mollement.

"Seulement il est le père de mon fils et Micah l'adore. Alors quand il le peut, il vient le voir et il l'embarque avec lui. Je suis pas franchement rassurée, mais ça ne tient pas qu'à moi. C'est pour Micah que je le fais, pas pour lui."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Je vois...

Il baissa la tête en acquiesçant. Ce serait lui - et il était sûr de lui - il aurait tout fait pour arranger les choses.

_ C'est dommage. Je connais pas mal d'hommes qui ont radicalement changé le jour où ils ont connu la femme de leur vie ou tout simplement qu'un gamin est arrivé pas prévu. Quasiment tous mes hommes, en fait sauf ceux qui sont célibataires, bien sûr mais au final, ils sont assez rares. J'ai moi-même été contre l'engagement, le mariage, les marmons etc pendant longtemps. J'ai pas mal rompu à cause de ça. Mais pour la dernière, il s'est avéré que c'était l'inverse.

Il pouffa de rire en la regardant.

_ C'est elle qui voulait pas s'engager. Je sais pas, je trouve ça tellement dommage de ne pas vouloir faire d'effort pour...

Il soupira en regardant autour de lui, toujours aussi jaloux de ne pas pouvoir en avoir la moitié.

_ Pour tout ça ! C'est une vie stable, c'est calme, paisible même si ça comporte son lot d'inconvénients ! Je parie que vous préfèreriez ne pas avoir besoin de baby sitter ! Mais si vous étiez dépassée par les événements, ça se saurait, non ?

Il la regarda à nouveau et c'était fou comme il était persuadé que c'était une femme comme ça qu'il lui fallait. En fait, parfois quand il la regardait et qu'il l'écoutait, elle lui rappelait Hayley mais sans les inconvénients et pour ça, il lui sourit sans même s'en rendre compte.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Et bien.... Ca aurait dû oui. Parfois il revient, dynamique et tout, en disant qu'il est près à assumer son rôle, et dans l'heure qui suit, il arrive à faire je ne sais quelle connerie qui me dissuade de lui faire confiance. Le jour où il a laissé Micah sans surveillance dans le parc et qu'il est tombé des barres d'escalade, je crois que je n'avais jamais hurlé comme ça sur personne. Imaginez la panique quand on vous prévient de l'hôpital qu'on va faire des points de suture à votre enfant. Dans un mois il reviendra, tout sourire, en se sentant de nouveau père, et comme à chaque fois, je crains le pire. Quand à la baby-sitter, c'est surtout que je n'ai pas le choix. Je suis toujours obligée de courir à droite à gauche, je rentre tard, je ne profite pas autant de mon fils que je le voudrais."

Elle sourit en l'écoutant.

"C'est vrai qu'il y a beaucoup plus d'hommes au parc de nos jours. Mais peut-être que vos copains sont des types biens, ou près à s'engager. Et puis, avec le temps, on évolue, c'est normal. Le jour où vous avez attrapé cette ride à force de plisser le front pour réfléchir, ça prouve que vous avez changé. C'est normal, et heureusement que ça arrive. Sinon on serait en sous-effectif sur cette planète. Trente ans pour songer à un enfant, c'est bien. Vingt deux ans, c'est la panique."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il pouffa de rire à nouveau en acquiesçant.

_ Mieux vaut tard que jamais, c'est vrai. Mais peut-être que si vous aviez eu votre enfant avec un autre et plus tard, il n'aurait pas été celui-ci. C'est sûrement difficile pour vous, et pour lui aussi, je l'imagine bien. Mais je ne pense pas que ce soit autant la panique. Vous êtes bien trop calme pour que ce soit la panique. Vous êtes une femme forte, je suis certain que vous gérez tout ça très bien même si ce n'est jamais facile. Et puis vous avez de l'aide, certaines mères célibataires ne peuvent pas en dire autant ! Ma soeur, elle, elle panique. Ca oui. D'ailleurs je suis un très mauvais oncle... Je n'ai jamais le temps de prendre la voiture jusque là-bas, je sais c'est mal et ma famille me manque. Sauf qu'elle refuse d'avoir une nounou, c'est notre mère sa nounou et donc elle court partout sans arrêt, souvent en retard à son boulot, le gamin est souvent malade, il est fragile du nez, je crois ou un truc comme ça, bref, dès qu'il y a une allergie, on peut être certain que c'est lui qui l'a.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Peut-être bien, oui... Mais je n'ai aucun regrets. Y a pas de mots pour décrire combien je suis heureuse d'avoir Micah et combien je l'aime. Ca ne veut pas dire que je ne referai pas ma vie plus tard, que je n'aurai pas d'autres enfants."

Elle sourit en approuvant d'un signe de tête.

"C'est pour ça que les femmes ont d'aussi jolis mollets, pour pouvoir courir à droite et à gauche tout le temps ! Comment s'appelle votre neveu ?"

En haussant une épaule.

"C'est le rôle du tonton, ça. De se pointer jamais quand il faut, le petit est quand même très heureux. Mais ça ne doit pas être facile pour votre soeur, s'il est malade. Elle devrait vraiment accepter de prendre une nounou, autre que sa mère, ce serait plus facile pour elle."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
[J'en sais foutre rien !]

_ Harry. (grumpf.)

Et il pouffa de rire en secouant la tête.

_ Ma soeur est une hyperactive notoire qui ne sait pas s'arrêter de bouger pendant deux minutes d'affilée, ni s'arrêter de parler. En fait, elle m'épuise quand elle me téléphone toutes les semaines, parfois c'est tous les jours, soit pour m'engueuler soit pour engueuler nos parents et leur dernière bavure. Si je gagnais lus d'argent pour ma pension et que tout ne passait pas quasiment exclusivement dans l'Underground, je lui donnerai assez pour qu'elle n'ait pas besoin de travailler et qu'elle puisse s'occuper de son gamin. Mais de toute façon, elle refuserait. De plus, mes parents gagnent bien assez comme ça ! Ils sont loin d'être pauvres alors ils pourraient l'aider, c'est la moindre des choses. Elle est un peu comme vous, en fait, ma soeur. Tombée sur le mauvais garçon au mauvais moment. D'ailleurs, mon neveu doit avoir le même âge que Micah et...

Il fronça les sourcils.

_ Vous devez avoir le même âge qu'elle. Peut-être un peu moins.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Cette fois-ci, elle éclata de rire en attrapant le jus de fruits.

"Vous savez, vous avez plus en commun avec Elvis qu'il n'y paraît. Vous devriez vous retrouver le soir pour vous plaindre mutuellement de vos soeurs casse-pieds ! Il adorerait ça !"

Elle but une gorgée avant de reposer le verre.

"Ce sont des choses qui arrivent mais la vie ne s'arrête pas pour autant. On est pas condamnées parce qu'on est des mères célibataires. A mon avis, le plus dur, ce sera quand ils auront 15-16ans..."

Elle soupira.

"C'est à ce moment là qu'en tant que Super-Tonton, votre soeur aura besoin de vous."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il grimaça en reculant la tête.

_ Et lui apprendre les choses de la vie, comme... Par exemple... Le sexe ? Ce genre de choses ? Oh pitié...

Il ferma les yeux.

_ Tout sauf ça.

Il rouvrit les yeux en riant leva les mains.

_ Je suis une brèle pour parler de ce genre de choses. Tous les mecs du quartier se plaignent parce que pas une fille de la ville basse n'est pas passée par chez moi ! Ce qui est faux. Il en manque pas mal. Comment vous voulez que j'explique ce genre de choses alors que visiblement, moi-même je suis nul dans ce domaine. Oui, enfin...

Il leva les yeux au plafond en louchant pour réfléchir.

_ Non je m'exprime mal.

Dire qu'il était nul ah ça non ! Non non non et re non...

_ Je veux dire que ces choses là c'est à une mère de l'expliquer, de toute façon. Un père, ça doit entraîner son fils à...

Il moulina du poignet.

_ A...

Oups... Soudain il sentit avoir dit une connerie plus grosse que lui.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Comment avaient ils pu arriver à parler de ça ? Elle l'ignorait. Mais la maladresse de Reese piqua son égo. Elle croisa les bras en attendant la suite.

"A lui apprendre à repasser ses chemises ? A lui parler de choses sentimentales ?"

Elle secoua la tête.

"Si Elvis venait à parler de rapports sexuels à Micah, je sais pas si je devrais rire ou pleurer..."

Elle croisa les doigts en se penchant.

"Donc... Reese... C'est vrai, ce qu'on dit de vous ? Qu'elles passent toutes par chez vous ?"


(Eeeeet.... Je file prendre mon train. Bisous bisous !)
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Je pensais plutôt à cultiver un certain égo et un certain charisme auprès du sexe opposé. Les femmes adorent faire jouer de leurs charmes.

Grand, le sourire.

_ Les femmes sont plus douées pour parler des choses sentimentales ! Elles ont un meilleur coeur, une plus grande sensibilité.

A sa remarque, il se racla la gorge et sourit, les lèvres pincées avant de baisser la tête puis il se laissa aller dans le fond du canapé dans un soupir.

_ Ce n'est pas... totalement... faux.

Il roula des yeux en réfléchissant à ses mots qu'il préférait peser.

_ Pendant un temps, il est vrai qu'il ne m'a pas été difficile de... Comment dire... De ne pas passer la nuit seul. Je ne m'en cache pas vraiment, d'ailleurs, j'estime que... Ma vie personnelle ne regarde que moi et que si quelqu'un a quelque chose à redire, qu'il le fasse mais ça ne me changera pas, je suis assez grand pour me juger moi-même et disons qu'après avoir passé autant de nuits, parfois douloureuses parce que peu reposantes et je ne parle pas de sexe, là, avec la même femme, j'ai eu envie de voir du pays.

Il lui offrit un sourire un peu présomptueux, il n'aimait pas vraiment se justifier auprès des autres mais il n'avait pas envie que les dires des autres influencent Mei sur le regard qu'elle portait sur lui.

_ Il y a certaines périodes de ma vie dont je ne suis pas très fier. Il y en a d'autres que j'estime logiques, d'autres où je me dis que peut-être, j'aurais dû agir différemment mais que ça s'est fait comme ça. Tout ce qu'il y a de plus banal dans la vie d'un homme, au final. Je connais également des femmes qui ont connu le même train de vie que moi. A l'époque où j'étais à l'armée, j'ai commis pas mal d'erreurs dont une que je paye encore aujourd'hui mais là n'est pas la question. Alors il est vrai oui que... depuis ma rupture, j'ai pas mal vécu. Bien vécu, même. Mais il est aussi vrai que cette période est finie depuis plusieurs mois.

Il se frotta le nez en reniflant.

_ Ca intrigue pas mal de gens, d'ailleurs car ils s'attendent à ce que je rentre chaque soir avec quelqu'un de différent sauf que... Ce n'est pas le cas. Je n'y trouve plus mon compte, je veux dire que ça ne m'amuse pas du tout, ça m'encombre, ça me fait du bruit pour rien. J'ai autre chose à faire de mon énergie et à l'âge que j'ai réussi à atteindre, je m'en voudrais à présent de gâcher la possibilité d'avoir... Enfin une vraie femme. D'avoir une maison quelque part et des enfants. J'ai assez déconné, comme ça, à présent. Je fréquente toujours une de mes ex quant à une autre, quand on se revoit, on a beau essayer de faire bonne figure, je crois qu'on ne se supporte plus, alors... Les espoirs que j'avais pu fonder en elle sont révolus. Ce qui m'attriste parfois, je ne le cache pas. C'est une femme avec qui j'ai passé d'extrêmement bons moments, c'est aussi une femme que j'ai réellement aimé et de tout mon coeur. Mais c'est quelqu'un que j'ai détruit et qui m'a détruit alors, j'imagine qu'il arrive un moment où il faut savoir dire "j'arrête" et repartir du bon pied.

Il acquiesça pensivement en regardant la table. En fait, il pensait à Marks et sa femme et au gamin qui était à présent sans père. Il avait ce voile dont Sheyenne avait parlé quelques minutes plus tôt avant qu'il n'arrive.

_ C'est ce que j'ai décidé de faire. Et je n'ai pas envie... Que les gens ne se souviennent de moi que parce que... Je suis apparu dans les infos du soir ou que... J'ai trébuché sur pas mal de jupons pendant la longue route qui m'a amené jusque là. Je croyais avoir fait quelque chose de ma vie et je me retrouve à envier ma propre soeur qui se démène pour joindre les deux bouts du matin au soir entre son travail, son fils, sa maison et sa vie privée pour laquelle elle a si peu de temps libre. Mais au moins, elle a quelque chose. Il ne me reste plus qu'à moi de me trouver quelque chose. Ou quelqu'un.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Sincèrement, je préfère ne pas y penser pour le moment. Micah a déjà eu une amoureuse quand il avait quatre ans, pendant une semaine. C'est effrayant. Ils grandissent beaucoup trop vite."

Elle se recroquevilla au fond du canapé, en rammenant ses jambes, et l'écouta parler. Il fallait avouer qu'il avait une sacrée histoire. Il avait beau dire, il ne devait pas s'ennuyer dans cette vie là, à 200 à l'heure.

"Personne n'aime vraiment être seul..." lâcha-t-elle dans le vague, en se rappellant les précédentes paroles de Sheyenne. C'était vrai.

"Je pense que... les gens de l'Underground disent cela parce que vous vivez presque dans un grand Huit Clos. C'est presque une ville à part, donc... les rumeurs doivent circuler assez vite. Mais si vous-même vous vous mettez à penser que vous n'avez rien fait de votre vie dont on peut se souvenir, autre que vos faux pas, c'est qu'inconsciament, vous les écoutez. Ou du moins, une part de vous croient à ce qu'ils racontent. Et vous ne devriez pas. A votre âge, vous pouvez encore rencontrer de nouvelles personnes qui ignorent tout de cela, c'est un peu votre seconde chance à vous. Et puis... ce que je veux dire c'est que vous n'êtes pas un pédophile, vous n'avez pas fait sauter un immeuble avec des innocents dedans, vous voyez ? Ce ne sont que des erreurs humaines sans gravité, que vous avez commises, presque.... un rite de passage, comme un adolescent en crise. Ne vous focalisez pas sur vos erreurs, vous devriez plutôt lever la tête et vous montrer fier de toutes les choses bien que vous avez accompli jusque maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Je sais ! C'est ce que j'essaye de faire. Mais... Je ne veux pas vous embêter avec ça, je vous embête déjà assez comme ça. Alors pour vous répondre plus synthétiquement, oui j'ai eu beaucoup d'aventures, pour certaines, j'aurais vraiiiiiment dû m'en dispenser. Et non j'en suis pas désolé. Certains préfèrent rester avec la même femme pendant des années simplement pour ne pas se retrouver seul. Pour ma part, j'ai préféré multiplier en me disant "Tiens, peut-être que dans le lot, il y en a UNE qui va se démarquer."

Il haussa les sourcils, inspira profondément et la regarda pour soupirer avec un sourire parfaitement malicieux.

_ Mais non ! Femme d'une nuit restera femme d'une nuit ! Et femme de toute une vie et bien...

Il fronça les sourcils.

_ Et bien je sais pas comment finir cet axiome débile.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Vous ne m'embêtez pas. Si ca avait été le cas, vous seriez toujours dehors, avec deux yaourts fondus dans votre sac."

Elle fronça les sourcils en essayant d'en trouver une décente.

"...restera femme de toute une vie ?"

La minute blonde était écoulée.

Elle lui adressa un graaaand sourire, avant de se rendre compte qu'ils parlaient de relations. En se souriant. Mutuellement. Et là, il y avait un silence qu'il s'installait entre eux... Ca devenait pesant. Il fallait qu'elle le brise avant que ça ne devienne vraiment étrange.

"Alors euh... J'ai entendu dire à la radio que les vaches à deux têtes étaient de nouveau à la mode..."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il haussa les sourcils en la regardant. Il laissa planer un silence perplexe et regarda ailleurs, un sourire pincé se dessinant sur ses lèvres comme s'il se retenait de rire puis il reporta son attention sur elle en pouffant de rire.

_ Quoi ?

Il rit franchement un peu plus et secoua la tête.

_ Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Et... Et bien, je me suis toujours demandée si... du fait de leurs deux têtes, est ce qu'elles étaient plus intelligentes ? Ou plus rentables ? Parce que du coup, est ce qu'elles mangent deux fois plus pour un seul estomac ? Si oui, c'est pas génial. Parce qu'au final, c'est toujours la même quantité de lait qui est récoltée..."

Elle cligna des yeux plusieurs fois en buggant. Est ce qu'elle rêvait ? Mei ne croyait pas ce qu'elle était en train de raconter.

"Je... vais aller nous resservir en jus de fruits."

Elle sauta sur les verres, prête à détaler pour se planquer dans la cuisine, sous le maigre reste de son intelligence et de sa dignité.
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Non, non, ça ira, je...

Il se leva avec elle comme pour l'empêcher, sauf que sa main, pour l'arrêter, vint se poser sur elle... Sur sa poitrine... Alors qu'il avait mal visé et qu'elle avait avancé.

_ Je suis désolé. Vraiment pardon, je voulais jsute... tendre la main là, comme ça.

Il eut un rire extrêmement nerveux.

_ Je voulais vraiment pas vous tripoter...


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Elle se stoppa net, comme une statue. Véritablement figée sur place. Ses yeux étaient si ronds et si ouverts que ça en était vraiment effrayant. Façon film d'horreur, elle tourna la tête trèèèès lentement dans sa direction, pour l'assassiner du regard.

*Ta main. Tu la dégages. Très vite.*

"Ahah, je comprends, c'est rien."

*Meurs...*
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il casa ses mains dans son dos et se redressa droit comme un piquet en se raclant la gorge, rouge comme une écrevisse.

_ Vraiment désolé. Je jure que c'était pas dans mon intention.

Il pinça les lèvres et resta aussi figé que s'il avait face à lui un maître d'arme, un colonel, un général, peu importe quoi... Il se sentait vraiment débile.

_ Je...

Il déglutit avant de baisser les yeux?.

_ Navré.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Et en le voyant agir ainsi, elle serra les dents pour ne pas exploser de rire, en le voyant tout penaud. Voilà qui lui donnait une nouvelle idée pour l'embêter.

"Ah ouais ? T'es désolé ? T'es DESOLE ? Quand un de ses obus te petera à la tronche en t'arrachant un bras, là aussi, tu seras désolé ? Ou est la camaraderie, l'esprit d'équipe ! Seul sur le terrain, tu n'es rien ! Arrête de lorgner sur l'artillerie, bleusaille, et fais-moi vingt pompes TOUT DE SUITE !"

Il fallait vraiment qu'elle arrête de regarder tous ces films débiles le soir... Elle reprit sa voix douce avec son sourire le plus charmeur.

"Alors ? Je ferai un bon sergent instructeur, vous croyez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il releva les yeux et les sourcils en l'écoutant. Ouah, c'est qu'elle était rudement sexy quand elle se mettait à crier ! Il essaya de garder tout son sérieux mais ce ne fut que de courte durée. Il essaya si fort qu'il finit par grogner de rire.

_ C'était pas mal, je dois reconnaître mais ça manque de... Vous êtes une femme, pas vrai ? Alors... je vais vous montrer.

Il se mit à côté d'elle, de profil, épaule contre épaule (ou épaule contre coude) et il se redressa, semblant grandir encore de plusieurs centimètres.

_ Les femmes sont pires que les hommes, justement à cause des obus alors...

Il inspira profondément en raidissant son dos.

_ Faites-les ressortir. Les épaules en arrière, grandissez-vous quand vous criez...

Il réalisa d'ailleurs que même en criant, le gamin ne se réveillait pas. Et s'il se réveillait... il dirait quoi ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Elle rit en se mordant la lèvre, le regardant faire.

"Je vais pas faire ressortir ma poitrine ! Déjà, ce ne sont pas des obus, ils sont... normaux, voire pas très gros. Et puis ces femmes là, elles doivent avoir plein de sous-vêtements de sport, c'est plus pratique quand elles bougent comme des furies."

Elle secoua la tête en lui plaquant la main sur la bouche, comme s'il allait passer à l'acte.

"Nononononon, on ne crie pas. Micah dort à côté."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il lui prit la main pour lui rendre en riant.

_ Je ne comptais absolument pas crier.

Il secoua la tête en souriant.

_ Mais peu ou beaucoup de poitrine, peu importe. Une femme en sergent instructeur a toujours assez de poitrine pour qui la regarde.

Et hop ! De cette manière il ne faisait pas du tout allusion à la siennnnnnnnnnnnnnne.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Elle sourit en secouant la tête comme si ça n'avait absolument aucun sens.

"Vraiment ? C'est idiot..."

Elle s'installa de nouveau sur le canapé, en tirant sur le plaid derrière elle pour se couvrir les jambes.

"C'est étrange tous ces hommes qui ont le fantasme de la profession... les militaires, les infirmières, les policières, les secrétaires. Alors qu'il y en a de très laides, en plus."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Ce n'est pas vraiment la profession, c'est le fait qu'une femme fasse ce qu'on appelle quelque chose réservé à un homme. Quelque chose qui demande de la virilité.

Il se rassit en prenant de la distance : à l'autre bout du canapé.

_ Maddison est comme ça. Elle agit comme un mec. Sauf qu'un mec dirait qu'il fantasme sur une femme parce qu'elle ressemble à un mec, ce serait vraiment pas net. Alors on dit que c'est la profession. Mais une femme qui en a dans le pantalon, c'"est vraiment impressionnant surtout quand elles savent conserver leur féminité. Je vous assure que c'est terrible pour des hommes comme nous.


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Un infirmier, ou un homme secrétaire, c'est pas particulièrement viril... Mais ça veut rien dire. Il y en a souvent de très charmants."

Elle grimaça.

"J'en suis pas fana, de ce genre d'attitudes. En tant que femme, on les aime élégantes, féminines, pas forcément tappe à l'oeil, vous voyez ? C'est bizarre."

En hochant une épaule.

"Enfin. Même à cette époque il y a des choses qui nous échapperons toujours."

Elle finit son verre de jus de fruits pour de bon, cette fois.

"Alors, Reese, que comptez vous faire de votre journée, demain ?"

(Maddie a du bol que Kyle ne rentre pas à l'improviste, quand même :evil: )
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il eut un grand soupir abyssal.

_ Demain, c'est inventaire ! On va tout répertorier dans tous les quartiers, ce qui va nous prendre un trèèèès long moment. Je dois retrouver Maddison et son frère.

Il ferma les yeux.

_ Ca va être fantastiquement fun.

Il rouvrit les yeux sur elle dans un sourire.

_ Et vous ? Vous faites quoi déjà comme job ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"Oh. Ca a l'air sympa. Mais si ça vous gonfle, en tant que leader, vous pouvez toujours déléguer. Pourquoi vous ne demandez pas au concierge de le faire ? C'est quelqu'un d'adorable !"

Yang, énorme chat blanc et cannelle, qui lorgnait sur son lieu de confort squatté depuis bien trop longtemps selon lui, quitta sa cachette-perchoir pour venir reniffler l'inconnu.

"Je travaille dans une galerie d'arts, je suis multi-tâches. En général, j'estime les oeuvres et je prépare les ventes, enchères, relations avec la clientèle, et je suis en boutique deux matins par semaine."

Le chat en surpoids peina à bondir sur le canapé pour venir se frotter à la cuisse de Reese.
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il éclata de rire.

_ Quel concierge ? Il n'y a pas de concierge ! On fait tout, nous-mêmes ! Elvis ne vous a jamais dit comment ça se passait ?

Il n'avait rien vu du chat alors quand celui-ci lui sauta presque dessus, il eut un sursaut et caressa la tête de l'animal.

_ Vous faites un métier vraiment passionnant ! ma soeur a un peu tout tester et je crois qu'elle avait tenté de faire ça mais finalement, il s'était avéré qu'elle était très nulle en relations humaines ! Vous avez toujours voulu faire ça ?


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
Ah bon ? Il n'y avait pas de concierge ?

"Mais... Si ! Ce charmant garçon qui m'a aidé à porter les courses, il m'a dit être le concierge de l'Underground. Oh il n'est pas resté longtemps à cause de ses allergies, et puis il ne s'entendait pas trop avec ma baby-sitter je crois. Il s'appelle Maze, mais je ne me souviens plus de son nom de famille..."

Bon samaritain, le père Ellis. Mei baissa les yeux sur le chat en fronçant les sourcils, et se demanda s'il allait donner des coups de croupe à Reese pour le virer du canapé. Curieuses petites créatures.

"C'est difficile de trouver sa voie. Mais oui, c'est ce que j'ai toujours voulu faire. J'adore l'art, sous toutes les formes qu'il puisse exister. Mon appartement est souvent très bordélique, rempli de cartons. J'ai un faible pour la peinture, je me suis même amménagé un atelier ici, pour le plaisir. Comme je suis de repos le jeudi, j'en profite. Parfois au parc, parfois à la maison. C'est... un milieu tellement intéressant. C'est tout le patrimoine du monde qui se révèle à travers de bêtes objets, parfois. Des poteries, des vases, des inventions. On redécouvre des secrets de l'histoire à travers eux, et chaque oeuvre exprime quelque chose. J'ai trouvé mes études passionnantes, et même si j'étais ronde comme un ballon à mon examen, après la naissance de Micah, j'ai vraiment tenu à continuer dans cette voie là. J'étais diplomée, donc je n'avais pas envie de faire serveuse, ou quelque chose qui me prenne peu de temps. C'est pour cela qu'il faut concillier vie familliale et professionnel, ce n'est pas évident, mais quand les deux vous tiennent à coeur, vous faites des compromis."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
Il haussa les sourcils. Puis fut franchement surpris. Et d'un coup il inspira pour se retenir de rire. Non... Elle devait le faire marcher ! Il se pinça les lèvres pour la laisser finir et n'y pouvant plus, il explosa de rire, complètement abasourdi parce qu'il entendait !

_ Maze ? Maze est venu ici pour porter vos sacs ?! il vous a dit être le concierge, c'est pas possible !

Oh qu'il riait. Il se pencha en avant et s'essuya les yeux.

_ Maze est le troisième leader de l'Underground ! Et sûrement le plus important, il a chez lui le plus gros nombres d'habitants ! Il... Il vous a dit qu'il était concierge ?! J'ignore pourquoi il n'est pas resté mais ce n'était sûrement pas à cause de ses allergies ! C'est un mec extrêmement robuste et le fait qu'il ne s'entende pas avec votre baby sitter est impossible. Maze s'entend avec tout le monde. Il aime tout le monde et tout le monde l'aime ! Mais disons qu'entre les quartiers, en ce moment c'est un petit peu tendu, je reconnais.

Il pouffa encore de rire en s'essuyant les yeux.

_ Je n'avais pas entendu de choses aussi drôle depuis un millier d'années, au moins ! Ah ! Maze le Concièrge. Je vais bien m'amuser dans les prochains jours, je sens. Surtout que je le vois demain toute la journée !


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Mei Li Sheng
avatar
"..."

Elle pencha la tête sur le côté.

"Et pourtant, je suis sûre et certaine que c'est bien ce qu'il a dit."

Elle dodelina de la tête en regardant ailleurs.

"Il est adorable, oui..."

Puis elle attrappa Yang sans le ménager, en le couchant sur le dos pour lui gratouiller le ventre.

"Mais il a fait une réaction aux poils de chat, je crois. J'en ai deux, ses yeux ont commencé à couler, il ne s'arrêtait plus d'éternuer."
Revenir en haut Aller en bas
Reese Owen
avatar
_ Ce type a pris des obus dans la tête et il est toujours vivant. Il n'a aucune cicatrice mais il est allergique aux chats ?

Il pouffa à nouveau de rire et se passa les doigts dans les cheveux avant de se redresser.

_ Nom d'un chien... En voilà une fichue ironie !

Il avait du mal à arrêter de rire, en fin de compte. Il s'essuya à nouveau les yeux avant de la regarder en reniflant et le fait de pleurer faisait inconsidérablement ressortir le bleu de ses yeux.

_ Maze est un garçon adorable. Un peu paumé mais vraiment gentil. cependant, il sait montrer d'une certaine autorité. Pour cette raison que souvent, on se méfie de ce qu'on dit. J'ignore vraiment pour quelle raison il vous a dit ça mais il n'y a aucun concièrge à l'Underground. Nous faisons tout nous-mêmes. Les inventaires, les courses, le ménage, la répartition des chambres, le linge, les installations d'eau, l'électricité, les montes charge...


« When you stay long enough, you start fooling yourself into thinking that this is... how it's always gonna be. Then you remember what this place'll look like when it's on fire and... you realize you'll do whatever it takes to keep from watching it burn again. I want you to hear this in no uncertain terms. Someday one of these things is gonna kill you. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOSED] [Chi/Mei] Besoin de conseils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 3] Survivors-