2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [Maddie/Ulysse] Cache cache ou saute mouton ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Maddison DeLuca
avatar
Elle sentit qu'elle allait devoir s'accrocher pendant le voyage. Et c'est ce qu'elle fit quand elle le sentit. Elle se cramponna d'une main libre à son épaule et pencha la tête en arrière en arquant la courbe de ses reins dans une profonde inspiration. C'était une des choses qu'elle avait oublié, ça. Il savait faire ses entrées en matière. Elle resserra d'autant plus ses doigts dans les siens avant de fermer les yeux quelques secondes, savourant tous les premiers frissons - les meilleurs - lui parcourir le corps. Elle laissa échapper un silencieux "oh mon dieu". Une fois la "surprise" passée, elle reprit son regard dans le sien et leva un peu plus son genou le long de son corps puis l'autre.

Elle ne s'imaginait pas tenir bien longtemps non plus. Elle se sentait bouillante, la tête lui tournait et ce qui se passait dans le creux de son ventre l'enivrait à une rapidité qu'elle n'aurait pu imaginer au préalable. Elle soutint son regard dans le sien, fermant parfois les yeux sous l'assaut des frissons. Des gouttes perlaient déjà sur tout son visage, collant des mèches de cheveux et ainsi que sur tout son corps.

Elle descendit sa main de son épaule jusqu'à ses reins pour suivre son rythme comme si elle cherchait à tout partager avec lui comme ils le faisaient déjà dans le travail sans avoir jamais besoin de se dire un seul mot. Alors qu'elle sentit quelque chose l'envahir, non pas l'ultime tsunami de sensations dont elle n'avait pas hâte afin de profiter encore longuement et pleinement de cette étreinte, elle ne put retenir un gémissement en arquant les reins sous lui, serrant ses doigts sur le bas de son dos, presque à le griffer alors qu'elle remontait d'un coup la jambe opposée afin de lui donner un champs totalement libre. Elle roula la tête en arrière dans un nouveau gémissement emprunt de chaleur et de plaisir non dissimulé.

Maddison se sentit partir, elle était presque au bord de l'inconscience et son coeur résonnait fortement contre le torse d'Ulysse, elle se sentait ailleurs, planante, rêveuse, dans un nid de coton, dans les nuages et le sang battait contre ses tempes.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Si la sentir était très éprouvant pour son self control l'entendre était pire encore. Il n'y avait rien de plus excitant qu'une femme qui assumait son plaisir surtout lorsque cette femme comptait réellement pour vous. Ulysse, le front soucieux, accéléra légèrement le mouvement en la sentant s'ouvrir totalement à lui, ses doigts (à elle) dans son dos l'encourageant à chaque ondulation.

Il aimait son odeur, délicate et féminine qui s'accentuait alors que son corps se réchauffait et se mêlait à la sienne, plus musquée. D'une main il accompagnait la danse de son bassin alors que l'autre se crispait sur les draps. Lorsqu'elle renversa la tête vers l'arrière, il vint lui dévorer le cou et le lui mordiller légèrement en accélérant encore, son coeur battant la chamade.

Il passa ses doigts à travers ses cheveux qui auréolaient son visage en s'étalant sur l'oreiller puis, sa paume soutenant son visage (à elle donc !) il revint l'embrasser pleinement avec une passion grandissante. Il dût pourtant quitter ses lèvres rapidement pour reprendre son souffle, son front venant se poser contre le sien. La chaleur émanant de son bas ventre l'irradiait de plus en plus, lui donnant la chair de poule.

Il glissa les bras sous elle pour l'enserrer contre lui et la sentir plus encore, retenant encore la frénésie qui l'enivrait de plus en plus. Puis brusquement il se redressa, l'entrainant avec lui, glissant ses jambes (à elle, on va y arriver) autour de sa taille (à lui !) et ses mains se posant sur ses reins l'encourageant à ne pas interrompre ses mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Le revirement la surprit mais elle ne savait plus comment se retenir. La réaction d'Ulysse fut comme une délivrance. Elle n'eut même pas besoin de lui pour l'encercler de ses jambes mais le fait qu'il l'aide d'une certaine manière la rendit encore plus étourdie. Elle fondit sur ses lèvres en l'encerclant de ses bras et le serrant contre elle. Elle suivait son rythme tout aussi effréné, soupirant chaleureusement contre ses lèvres.

Sa tête légèrement en hauteur par rapport à lui, elle pressa sa poitrine contre son torse en arquant les reins et son bassin, lui donnant entière satisfaction à son désir et envie et plus encore. Elle n'avait jamais autant senti la chaleur qu'en ce moment. La chaleur oui, mais dans une situation pareille, jamais.

Elle resserra d'autant plus ses jambes autour de lui et se redressa de toute sa hauteur pour en savourer chaque délice procuré. Elle baissa la tête, qu'elle avait jusque là en arrière pour lui livrer son cou et sa poitrine à sa guise, et planta à nouveau son regard brûlant dans le sien, une main venant glisser derrière sa tête à lui où elle mêla ses doigts dans ses cheveux. Elle revint dévorer ses lèvres pour taire un gémissement démonstratif qui s'étouffa dans son baiser. Mais à nouveau, le fait de l'embrasser l'étouffait et elle n'arrivait plus à respirer, ce qui la gênait car elle ne savait se passer de ses lèvres une fois qu'elles avaient rejointes. Elle crispa les yeux de découragement à cette idée et posa son front contre le sien sans plus réussir à cacher ses soupirs de plaisir. Elle prononça à nouveau son nom, comme le prévenir d'un danger. Elle n'avait aucune envie de s'arrêter, elle voulait ressentir cette fin, cette chose qu'elle aimait par dessus tout. Elle le sentait dans le creux de son ventre brûler de plus en plus, la rendant totalement muette, les cordes vocales coupées. Mais pourtant, elle voulait encore rester là et ressentir tous ces frissons qui la parcouraient si délicieusement. Elle ne supportait plus cette chaleur et sentait tourner d'autant plus, ce qui rendait l'acte encore plus irrésistible.

_ Ulysse...

S'il ne faisait rien pour la calmer et faire qu'elle l'attende encore un peu, elle allait se sentir partir et toute seule, elle n'en avait aucune envie. Elle serra son épaule entre ses doigts fortement et vint plonger son visage pour lui mordre le cou.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il la sentait tremblante et cette façon qu'elle eut de prononcer son nom... Il plongea son regard dans le sien et ressentit sa fièvre. Il n'avait que quelques coups de reins à donner pour que son plaisir explose. Mais ce serait aussi la fin de ce moment incomparable. Il ne voulait pas de cela. Alors il revint l'embrasser mais non pas avec passion mais avec beaucoup de sentiment et de douceur comme s'il la retrouvait après des mois d'absence, comme un couple.

Puis il l'allongea doucement sur le lit en soutenant ses cuisses, ses mains glissant sur elle pour la masser et éliminer peu à peu les tensions sans pour autant ne plus la toucher. Assis à ses côtés, ses doigts se déployaient sur elle, pressaient et relâchaient avec un certain talent. Lorsque sa propre respiration lui sembla assez calmée, il revint se glisser sur elle pour l'embrasser de nouveau plus fougueusement mais n'attendit pas cette fois-ci d'avoir son invitation. Saisissant sa cuisse, il la fit remonter le long de sa jambe (à lui) pour l'ouvrir de nouveau et rétablir de nouveau le contact entre eux, plongeant jusqu'au plus profond d'elle en lui mordillant les lèvres dans un gémissement retenu.

La fièvre et le désir semblèrent monter plus vite encore que la première fois et ses reins s'enflammer alors que le rythme augmentait dangereusement. Il la désirait si fort qu'il ne semblait pas se rassasier de leur échange, et de nouveau il se redressa en la gardant contre lui, la rehaussant de telle manière qu'il put même se mettre debout sans la quitter et se diriger vers un bureau neuf et encore vide pour l'y déposer en accélérant encore les ondulations de ses reins. Une main appuyée contre la surface glacée l'autre lui maintenait les reins et la pressait contre lui. Son visage enfouis dans son cou, il soupirait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Encore plus inattendu que précédemment mais bizarrement, cette très courte pause l'avait légèrement calmée. Les yeux fermés, elle s'était abreuvée de ses massages qui l'avaient légèrement apaisée. Pourtant, elle sentait toujours cette brûlure au creux de son ventre qui la rendait toujours aussi malade. Mais quand il revint l'embrasser, elle put enfin en profiter sans avoir à s'enfuir pour respirer. Elle promena ses doigts sur son visage en répondant à son baiser avec la même intensité. Mais quand elle le sentit réellement revenir, elle braqua sa tête en arrière, s'échappant de son baiser pour gémir sans retenir, pour sa part.

Alors quand il la leva dans ses bras, elle emprisonna son visage entre ses mains, lui faisant entièrement confiance pour la tenir contre lui et fondit sur ses lèvres. Le problème du bureau, avec Maddison, c'était que ce genre de choses, tout comme les comptoirs de cuisine et autre... Endroits pas prévus pour la rendaient encore plus fiévreuse. Cependant, la surface glacée calma surtout sa tête plus que ses ardeurs. Le fait qu'il enfouisse son visage était encore moins facile pour elle. Elle voulait le ressentir, lui, pas ressentir l'acte en lui-même. Alors elle le força à ralentir en rouvrant les yeux sur lui. De ses jambes, elle le bloqua contre elle, frémissante de le sentir juste là et enlaça ses bras autour de son cou pour se tenir pleinement contre lui. Elle était bien plus que fiévreuse, ce qu'elle dégageait était bien plus que de la chaleur et tout son corps en était couvert alors qu'Ulysse semblait moins touché. Mais ça n'alla pas pour la contrarier, elle aurait préféré être comme lui.

Elle ferma les yeux un instant en le sentant aller et venir délicieusement au plus profond d'elle-même, rejoignant ses soupirs. Finalement, elle rouvrit les yeux sur lui alors que même la glace du bureau ne pouvait plus la ralentir. Plus elle resserrait ses jambes autour de lui, mieux elle le sentait et moins elle ne pouvait l'attendre.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
S'il donnait l'impression de se contrôler à merveille, Ulysse fatiguait en réalité. Non pas de cette fatigue physique qui caractérisait un gros effort mais de se retenir constamment de se laisser aller. Chaque a coup était plus difficile à retenir, chaque vague le rapprochait inexorablement de l'apothéose et il ne voulait pas la décevoir. Plus il la sentait partir, fiévreuse et languissante, plus il tentait de se faire maître de la situation.

Puis lorsque le froid de la surface du bureau ne suffit plus, lorsqu'il se mit à trembler légèrement de se sentir au bord de l'extase, il ondula plus fortement et plus brusquement comme pour déclencher en elle l'assaut final. Il n'avait pas besoin de parler, de lui dire qu'il ne pouvait plus tenir, il sentait son corps frémir comme le sien et savait qu'elle-même se laisserait aller et le suivrait.
Alors dans un dernier à coup puissant, il relâcha le contrôle implacable qu'il maintenait et laissa faire son corps, ses hanches vibrantes ne quittant plus les siennes. Il ne sut pas le temps que ça dura, ni ce qu'il fit exactement. Son esprit embrumé par l'extase ne répondait plus de lui alors qu'il exprimait tout le plaisir de cette explosion finale.

Il en aurait certainement des courbatures au réveil le lendemain....
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Et elle fatiguait aussi. Elle voulait rester là et continuer sans réfléchir au lendemain mais sa résistance était mise à rude épreuve et cette chaleur qui l'étourdissait la rendait malade. Alors quand elle sentit les changements d'Ulysse, elle ne pu s'empêcher de soupirer de plaisir. Elle pouvait enfin se laisser aller. Elle se précipita pour lui prendre la main, posant son front contre le sien en crispant les yeux. Elle mêla ses doigts aux siens en les serrant de plus en plus fort comme un atterrissage et se retint de son autre bras autour de ses épaules.

Elle gémit contre ses lèvres et sentit une vague de chaleur lui monter des orteils à la pointe des cheveux, l'immobilisant sur place. Elle s'obligea à quitter ses lèvres pour pouvoir respirer, prenant une immense inspiration alors qu'elle resserrait d'un coup ses jambes autour de sa taille pour le coincer.

Elle laissa toute la vague la submerger pendant quelques secondes avant de fermer les yeux et de venir poser sa tête contre son épaule, son coeur battant contre le sien la chamade. Les lèvres entrouvertes, elle reprit lentement sa respiration. Lentement, elle défit ses jambes et laissa sa main glisser de son épaule le long de son bras. Au bout de quelques secondes, elle releva la tête en desserrant doucement ses doigts des siens et elle posa ses lèvres contre les siennes le plus tendrement du monde. Mais son coeur ne décélérait pas. D'ailleurs, il ne décélérait tellement pas qu'elle n'en trouvait aucune paix et aucun soulagement. En fait, elle se mit même à tousser.

Elle porta ses mains à son visage pour lui caresser et l'embrasser, jouant de son nez sur son visage. Elle murmura son nom à nouveau, ne s'en lassant pas une seconde. Mais la chaleur ne se calmait pas. Elle empirait. Elle sentait sa tête tourner de plus en plus, frôlant l'inconscience.

_ Ulysse...

Cette fois, elle était pressante et s'accrocha à son cou pour qu'il l'aide à descendre.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse rouvrit lentement les yeux avec un sourire vague sur les lèvres. Il se sentait bien, comme jamais en fait. Il avait envie de la couvrir de baisers, de la câliner jusqu'à ce qu'ils s'endorment. Pourtant, si lui se sentait euphorique et heureux, Maddie n'avait pas un comportement normal. Il tourna la tête assez brusquement vers elle et se détacha légèrement d'elle.

"Maddie, est ce que ça va ?"

Puis la soulevant, il la fit descendre du bureau en la soutenant légèrement, le front soucieux.

"Je t'ai fait mal ?"

Il passa sa main sur sa joue pour la caresser doucement, son autre bras entourant sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Manquant de tomber, elle se raccrocha à lui sans pouvoir rouvrir les yeux.

_ Non... De l'eau. Froide.

Si elle ne marchait pas droit, ce n'était pas uniquement à cause de sa perte d'orientation dû à sa migraine. C'était aussi parce que Ulysse l'avait démunie de toute force.

_ J'ai chaud...

Elle se retint autant à Ulysse qu'aux murs jusqu'à atteindre la salle de bain, les cheveux collés sur le visage. Ulysse ne l'avait jamais vue en pleine crise Là où Noah l'en avait souvent sortie. Elle se hâta en cherchant à tâton la douche et elle alluma le robinet sans trop réfléchir, se collant sous l'eau glacée, les mains à plat sur le mur. Elle entrouvrit les lèvres, commençant enfin à se détendre telle qu'elle aurait dû après leur ébat. Elle se mit à sourire, laissant l'eau agir lentement sur sa peau et ses cheveux. Elle toussa à plusieurs reprises mais maintenant, Ulysse pouvait vraiment se rendre compte qu'il avait affaire à une mutante. Non seulement de par sa crise mais également de par ce que l'eau lui faisait. Comme à chaque fois qu'elle s'immergeait longuement sous l'eau, sa peau se mettait comme à scintiller faiblement, comme si elle brillait à cause d'une lotion ou d'une crème. Et quand elle rouvrirait les yeux, Ulysse pourrait même les voir nettement plus verts encore qu'elle ne les avait au quotidien et d'autant plus vifs et scintillants.

_ Ca va...

Elle attendit encore quelques minutes et éteignit l'eau en se sentant mieux. Soupirant de soulagement, elle se redressa et se retint à nouveau au mur pour ne pas chavirer, les cheveux sur une épaule. Cette fois, son état était entièrement dû à Ulysse. Elle rouvrit finalement les yeux sur lui avec un sourire à moitié stone.

_ Tu me fais tourner la tête.

L'humour était encore le meilleur remède.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il n'avait en effet jamais été confronté à ses crises et en être à l'origine l'inquiétait au plus haut point. Il la laissa donc se rafraichir à l'eau puis il lui apporta une serviette et -sans cesser de la soutenir- passa la main sous l'eau pour la refroidir et ne pas rendre leur contact désagréable pour elle et source d'une nouvelle chaleur.

Si cette apparition d'une Maddie presque mystique n'était pas à proprement parler effrayante, il n'en demeurait pas moins interloqué. Il oubliait souvent qu'elle était différente de lui, insaisissable, un peu... magique pour lui. Trop peut-être ? Son sourire s'éteignit lentement. Comment pouvait-elle s'intéresser réellement à un homme comme lui ? Si désespérément normal, dépourvu de tout don incroyable alors qu'elle côtoyait des Noah et des Kyle.

Il tenta de lui sourire en retour pour ne pas l'inquiéter et passa sa main tendrement sur sa joue avant de venir lui embrasser le front doucement.

"Je n'en attendais pas tant..."

Et il la souleva de terre pour la prendre dans ses bras, un lui soutenant le dos et l'autre les cuisses.

"Viens, le lit doit être de nouveau frais. Je vais ouvrir la fenêtre"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Non, ça va... Je t'assure, ça va mieux... C'est juste que...

Sa tête lui tournait encore et elle cligna lentement des yeux avant de gigoter doucement pour qu'il la repose à terre.

_ Attends, attends... Tu vas trop vite.

Elle montra la salle à manger d'une main.

_ Les pizzas... Je meurs de faim. Ulysse, les pizzas. Prends les pizzas.

Elle n'en revenait toujours pas de ce qu'elle venait de venir et restait toujours groggy, plus sous l'effet "Ulysse" que de sa crise.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse lui jeta un regard indéfinissable puis fit demi tour pour se diriger vers le salon et la déposa sur le canapé. Il effleura sa joue en souriant.

"Attaque sans moi je vais passer quelque chose"

Pas que se promener nu comme un ver le dérangeait d'habitude mais là il se sentait un peu trop... à l'air. Il alla donc chercher un boxer propre et retourna la rejoindre en s'installant sur le canapé près d'elle, dévissant la bouteille de jus de fruit pour lui servir un bon verre bien frais.

"C'est sûrement froid. Tu veux que je la passe un peu au four ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Non, attends...

Mais il était déjà parti. Elle fit une légère moue et tenta de se lever avant que ses jambes ne flagellent et qu'elle ne doive se laisser retomber dans le canapé. Elle leva les yeux au plafond en laissant son tournis se dissiper lentement.

_ Mais tu préfères peut-être pas manger dans la chambre, en fait...

Elle roula des yeux, les deux mains à plat sur le canapé, les jambes écartées mais les genoux l'un contre l'autre, posée là comme un sac.

_ Ouah...

Pour qu'elle en fasse une crise, même légère, elle avait vraiment dû ressentir quelque chose de puissant et c'était le cas. Elle le regarda revenir, la bouche ouverte, encore sous le choc et vacillante.

_ Qu'est-ce que c'était ?

A sa question, elle secoua la tête.

_ Non, merci... Ca ira, j'aime bien les manger froides.

Elle lui prit la main pour qu'il revienne près d'elle et ne pu s'empêcher de lui sauter dessus, à califourchon sur ses cuisses pour l'embrasser avec passion, la serviette se défaisant légèrement de sa poitrine alors qu'elle le faisait chavirer en arrière.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse fut pris par surprise et bascula vers l'arrière sous le coup de son assaut, sa tête heurtant en douceur le dossier du canapé et les yeux grand ouverts. Il rattrapa la serviette qui glissait pour de nouveau l'enrouler dedans alors qu'il répondait à son baiser en riant doucement sur ses lèvres.

"Doucement, pas trop vite. Tu m'as fait peur tu sais"

Il l'enlaça de ses bras et la força à se tenir tranquille en la faisant rebasculer sur le côté, assise sagement sur ses genoux. Il tendit la main vers une part de pizza et la tendit vers ses lèvres.

"Une bouchée pour Ulysse "

Et il se mit à lui mordiller le cou en riant de nouveau doucement.

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Alors qu'il se penchait pour attraper la pizza, elle en profita pour venir lui embrasser le cou, sa main passant sur sa joue jusqu'à mêler ses doigts dans ses cheveux.

_ C'est rien, ce n'est que l'héritage de mon père. Normalement, Noah m'a donné des trucs mais je les garde en cas de crises vraiment fortes. Là, j'avais juste besoin d'eau froide.

Ne s'intéressant pas à la pizza, elle garda son visage dans le creux de sa main pour revenir l'embrasser. Son héritage maternel, quant à lui disparaissait bien vite, dès que sa peau s'était séchée, les yeux étant ceux qui revenaient à la normale en dernier. Elle tourna la tête alors pour sourire et fit un AAAAAA en mordant dans la part de pizza. Mais très vite, elle revint sur ses lèvres qui lui avait tant manquées pendant de très longues minutes. Il aurait dû compter car jamais elle n'avait autant prononcé son prénom en si peu de temps.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Lui même mordit dans un bout de pizza en la laissant faire, frissonnant de sentir ses lèvres.

"La prochaine fois on ira sous la douche, je suis sûr que tu apprécieras"

S'il y avait une prochaine fois...

"Ou un bain, pour inaugurer ma baignoire"

Et il l'embrassa de nouveau dans un sourire, sa main caressant sa joue doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Oh un bain ! Je veux bien. J'en prends très rarement à cause de la chaleur mais je trouverai un moyen de me vautrer avec toi dans un bain, ça compte sur moi.

Elle tourna la tête et se pencha pour prendre une nouvelle part en la roulant et mordre dedans. En silence, elle grignota avant de relever les yeux sur lui dans un sourire, rougissant bien visiblement maintenant qu'ils étaient à la lumière. Elle porta son index à ses lèvres pour en récupérer la sauce et rougit un peu plus en baissant les yeux. Elle se sentait comme une collégienne qui venait d'avoir son premier rapport avec son premier petit ami et qui ne savait pas quoi dire ensuite, se sentant stupide. Elle avait tellement envie de lui dévorer les lèvres et tout ce qui s'y rattachait... De sa main libre, balançant légèrement ses jambes pendantes de celles d'Ulysse, elle se la passa sur le ventre avec l'impression qu'il y avait des choses différentes là-dedans.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Et lui mangeait et la câlinait en même temps comme s'ils avaient jamais été autre chose qu'un couple, sans antécédent ni hésitation. L'air s'était rapidement rafraîchi et l'arrêt d'activité l'avait rapidement refroidi si bien qu'il frissonna.

"Je ne suis pas frileux mais après tant d'effort je n'ai pas chaud ! Je ne suis pas un mutant au sang bouillant moi"

Il tendit la main vers un plaid et le passa par dessus ses épaules.

"Je ne t'en propose pas un bout, mmmh"

Et il tendit les lèvres vers sa gorge pour la couvrir de petits baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle lui sourit avant de finir sa part et de venir se blottir contre lui.

_ J'ai très vite froid une fois la crise passée. Mais si tu as si froid...

Elle l'enjamba à nouveau - tenace, la Maddie ! - et posa ses mains sur son torse pour revenir l'embrasser tendrement. Elle promena ses doigts jusqu'à sa nuque avant de les mêler dans ses cheveux.

_ Je peux te donner un peu de ma chaleur, si tu veux.

Elle plaisantait, n'est-ce pas ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il ne la connaissait pas insatiable et en demande, c'était très étonnant ! D'ailleurs ça devait se lire sur son visage alors qu'il riait en baissant légèrement la tête, la calant contre la sienne. Elle l'avait déjà bien vidé.

"Je te propose de nous mettre au lit et de voir si mon problème s'aggrave, qu'en penses-tu ?"

Il lui fallait une petite pause pour recharger ses batteries. C'est qu'il s'était donné pleinement durant le premier round, le petit soldat faisait une sieste bien méritée. Ha comme il était vaillant quand il avait 20 ans, les choses avaient un peu changé. Il avait conservé sa vigueur d'adolescent pubère mais il était un peu moins endurant. C'était moche de vieillir. Et puis il avait envie de la serrer simplement dans ses bras quelques minutes, juste pour la sentir contre lui.

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle lui sourit doucement en le regardant d'en haut.

_ D'accord mais...

Elle faufila sa main entre eux dans un sourire plus que malicieux pour se glisser dans son boxer.

_ Ceci est désormais à moi et je le déclare à présent libre.

Adieu l'adolescente rougissante, place à "Maddie je sais ce que je veux." Finalement, elle se redressa pour se lever et haussa un sourcil pour enlever la serviette du bout des doigts, par un seul coin. Elle la leva en l'air et la laissa retomber sur Ulysse, purement maligne.

_ Dans ce cas, ne tarde pas trop.

Elle n'avait jamais eu de soucis avec sa nudité. Le cap à présent passé, elle pouvait se balader toute nue chez lui, elle s'en fichait. Et ainsi, elle fit rouler son popotin jusqu'à la chambre, non sans un dernier regarde par dessus son épaule, la main sur l'encadrement de la porte. Elle allait beaucoup mieux tout à coup et son tournis était enfin passé. Maintenant, c'était son ventre dont elle en ressentait encore tout comme si tout s'était passé à l'intérieur - ce qui était le cas - mais d'une façon particulièrement intense. Et il ne fallait pas oublier que dans le bas de son dos, il y avait toujours ce tatouage irrésistible qu'elle n'exhibait qu'en des occasions intimes.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse la regarda s'éloigner les sourcils hauts avec un petit regard par en dessous qui en disait long sur sa surprise. Il n'avait jamais imaginé Maddie si libérée. Elle qui s'était toujours montrée si raide et peu encline aux contacts humains, il avait l'impression de découvrir une facette de sa personnalité totalement nouvelle. C'était délicieusement effrayant.

Il n'attendit pas longtemps avant de se précipiter à sa suite, la furtive caresse de la jeune femme ayant fait rouvrir un oeil du polichinelle ronflant. Un homme ne disait jamais non à une si belle invitation surtout quand il y avait dandinement de popotin et exhibition de tatouage.

Entrant dans la chambre il se précipita sur le lit en sautant à quatre pattes, poussant des grognements de gorille dominant puis se jetant sur elle pour lui dévorer le cou en la bloquant sous lui.

"Espèce de furie, tu n'es pas complètement exténuée de notre précédente prouesse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle pouffa de rire en se laissant tomber pour finir contre lui, le laissant lui dévorer le cou alors qu'elle agitait les jambes pour se faufiler sous la couette. Oui après une crise, elle mourrait de froid, allez comprendre son métabolisme. Elle l'entoura de ses bras et lui caressa les cheveux tendrement.

_ Oh si !

Elle tourna la tête pour le regarder, se calant, comme par habitude, sous lui avec un genou relevé puis elle revint l'embrasser doucement.

_ Oh que si... Et j'attends que tu me dises comment tu as fait ça. Où est-ce que tu as trouvé une telle inspiration et puis... Qu'elle est cette femme qui t'a dont laissé sur ta faim la dernière fois pour que tu sois si dévorant !

Elle plissa le nez en riant doucement avant de l'embrasser furtivement pour continuer de le regarder. Elle se mordit une lèvre en rougissant à nouveau.

_ Tu mentais pas alors quand tu te disais... Bestial... Parce que tu croyais que c'était ce que je voulais, hein ?

De sa main libre, elle lui caressa l'épaule délicatement du bout des doigts sans le quitter des yeux.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Et lui se remit à lui gratouiller les cheveux, la tenant contre lui avec tendresse et protection et un sourire léger aux lèvres.

"Je ne me souviens même plus de quand date ma dernière histoire sérieuse. Et quand je dis sérieuse je parle de... -il fit un moulinet de la main- de physique"

Il leva les yeux vers le plafond en le fixant un moment, ses doigts descendant sur son bras toujours en lui caressant la peau tranquillement.

"J'ai beaucoup de mal à faire l'amour à une femme sans m'impliquer émotionnellement. Si l'envie est trop fort je peux me montrer bestial, oui"

Il lui embrassa le front en rebaissant les yeux dans les siens.

"Mais plus pour m'éviter de m'attacher en vérité"

Il marqua une pause avant de rire doucement en lui mordillant l'oreille.

"Même si je ne suis pas contre un peu de sport musclé de temps en temps hein"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Le fait qu'il mette un mot à tout ça la fit rougir d'autant plus et elle baissa les yeux dans un sourire, la lèvre mordue. Il était vrai que leur relation physique de prime abord n'avait rien eu de très sérieux. Du bon temps... Elle fronça les sourcils.

_ Tu n'avais pas cette fille, pendant un temps ? Je sais que ça ne me regarde pas, mais... Enfin, ce n'est pas important.

Elle releva les yeux sur lui dans un sourire. Elle le dévisagea à nouveau, chose qu'elle faisait maintenant depuis plus d'une heure voire plus sans relâche. Elle n'en revenait pas d'avoir gardé les yeux ouverts quasiment tout le temps. Et elle en rougit encore d'avantage.

_ Je ne suis pas contre non plus, j'avoue...

Elle passa son index sur sa joue et lui pinça le menton pour le rapprocher d'elle afin de l'embrasser délicatement du bout des lèvres. Puis elle rouvrit les yeux doucement pour le regarder, emplie de tendresse et de sincérité.

_ J'en ai eu marre de me cacher. Marre de me voiler la face, marre de me refuser à m'avouer des tas de choses, de me refuser à vivre tout ça simplement sur des suppositions. Tant pis si je perds mon job parce qu'on découvre que je suis avec toi, tant pis si je rate ces concours, je m'en fiche... je n'aurais jamais dû attendre aussi longtemps. Je suis vraiment désolée, Ulysse, je t'ai fait souffrir, j'ai pas été tendre avec toi, je n'ai eu de cesse de te repousser et toi... Tu ne t'es jamais défilé, tu es resté toujours fidèle à toi-même, je t'admire pour ça. Je te promets de faire d'énormes efforts, d'être celle que tu attends de voir et non pas... Celle que tout le monde croit que je suis. Je veux pas que tu regrettes tout ce que tu m'as dit l'autre soir, tu te souviens ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il acquiesça sans la quitter des yeux, sa main venant également effleurer son visage.

"Je me souviens."

Il lui embrassa le bout du nez avant de lui sourire avec beaucoup de confiance.

"Et je n'ai pas tant de mérite que ça tu sais, c'est dans mon tempérament de gros cul maladroit. Je suis le bon flic et toi le mauvais. -il déglutit- On va tout faire pour que tu réussisse tes examens et... je te suivrai. Ne te force pas à être différente de ce que tu es pour me faire plaisir Maddie. Tu as tes humeurs, tes craintes et tes chagrins et c'est comme ça que je veux te garder. Je veux que tu continues à te confier à moi, à être à l'aise en ma présence, que tu puisses te reposer sur moi. Sur... nous ?"

Il haussa les sourcils dans un sourire un peu indécis.

"Est ce qu'on peut parler de nous ?"

Il vint chercher sa main pour enlacer ses doigts aux siennes en suivant son mouvement du regard.

"J'ai toujours l'impression que la nuit passée tu balayeras tout ça pour retourner avec un autre"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Et une nouvelle fois, elle sentit comme si on lui ouvrait la poitrine pour lui serrer le coeur à main nue.

_ Ulysse...

Elle pencha la tête et lui releva le menton doucement pour qu'il reste dans son regard. Elle secoua la tête et fit glisser ses doigts sur sa joue puis son oreille, lui caressa la nuque du bout de la main.

_ Je ne m'en irais pas. Il n'y a pas d'autre et il n'y aura pas d'autre. J'ai fais beaucoup d'erreurs avant d'arriver jusqu'à toi mais c'est que... Tu vois, je ne me sentais pas... pas digne de toi, en quelque sorte et c'est toujours le cas. De plus, je sortais de ma relation avec Noah dont je n'arrivais vraiment pas à me défaire. Il m'a fallu du temps et je l'ai pris parce que tu as bien voulu me l'offrir. Tu m'as fait savoir tes sentiments et malgré tout je t'ai toujours fait savoir les miens.

Elle serra ses doigts dans les siens dans un sourire confiant avant de lui embrasser la main pour la garder contre sa poitrine.

_ Tu peux dire "nous", Ashke, je n'irai plus nulle part, à présent...



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Maddie qui le rassurait et qui faisait preuve de plus d'assurance que lui, c'était un comble. Le genre d'événement à marquer d'une pierre blanche sur un calendrier. Ses paroles faisaient battre son coeur plus rapidement et si le sang s'était retiré durant son avoeu, il affluait à présent, le faisant rosir comme une adolescente. Ha comme il se sentait stupide.
Gonflant le torse il resserra son bras autour d'elle en souriant de nouveau et fondit sur ses lèvres pour les lui embrasser longuement. Ses doigts glissèrent alors sur son ventre pour le caresser doucement alors qu'il se rallongeait confortablement dans les coussins en l'emportant avec lui, remontant la couette sur eux comme un nid de chaleur et de douceur.

"De toutes façons je crois que je ne serais pas capable de te laisser partir"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle sourit et l'accepta dans son étreinte en relevant un peu plus sa jambe. Plus qu'une invitation, c'était surtout une position qu'elle affectionnait avec lui. Le sentir contre lui était salvateur, confortable. Presque rassurant, dans un sens. Elle ne quitta pas son sourire de ses lèvres alors qu'il se renversait sur le dos en l'entraînant avec lui. Elle passa son bras sous sa nuque et le scruta d'en haut dans un sourire parfaitement comblé.

_ Je n'ai aucune envie que tu me laisses partir, cette fois. Ca fait des semaines que j'essaye de te le dire si tu savais...

Elle pouffa de rire en secouant la tête.

_ Non, j'ai jamais essayé de te parler de ce fichu concours de capitaine. Je crois que... J'ai toujours essayé de te dire, quoi qu'il arrive, que... Tu vois ?

Elle carressa son torse de sa main libre en promenant ses doigts sur sa peau sans le quitter un instant des yeux.

_ Pourquoi j'ai passé trois jours à te chercher de service en service, j'en sais rien... Mais j'arrête pas de penser que j'y vois comme un signe. Que tout ça, c'était pas par hasard.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il lui écarta une mèche de la joue pour la recaler derrière son oreille.

"Un signe ? Un signe qui signifierait quoi ?"

Il avait envie qu'elle lui explique, qu'elle parle tout simplement juste pour profiter du son de sa voix. Il avait très envie de comprendre mieux la façon dont elle fonctionnait. Il se disait que ça pouvait lui être très utile pour l'avenir.

Il lui embrassa le haut de la tête en rehaussant lui même sa jambe (à elle) contre lui pour la caler bien confortablement alors qu'une main venait lui gratouiller le dos machinalement.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Je n'en sais rien.

Elle haussa mollement une épaule. Dès qu'elle portait son regard dans le sien, c'était tout un flot d'images de leur union qui lui revenait, lui donnant un coup de chaud dans la poitrine mais aussi un sourire inexplicable et comblé. Elle promena ses doigts sur son torse distraitement et tourna la tête pour lui embrasser la main puis le torse. Elle balada ses lèvres pour quelques baisers en réfléchissant puis elle releva le menton en regardant le plafond dans une moue de réflexion intense.

_ C'est comme si... En fait, j'ai toujours eu cette impression que j'ai passé mon temps à rejeter pour ne pas m'embrouiller la tête plus qu'elle ne l'était déjà.

Elle baissa à nouveau les yeux sur lui. Le dire, c'était comme l'avouer.

_ Depuis que tu es entré dans ma vie, je ne sais pas t'expliquer, c'était comme si tu avais pris une importance sans passer par la case connaissance. J'ignore même ce qui m'a poussé à aider Maybel ce jour-là à te retrouver. Pourquoi je lui ai dit oui etc... Pourquoi je ne me suis jamais posé de questions à ton sujet, pourquoi j'ai fait tout ça sans même réfléchir, je l'ai fait, c'est tout. Au téléphone, je t'imaginais totalement autrement. Blond. Avec des bouclettes, pas forcément très grand ni très gros.

Elle eut un rire et secoua la tête.

_ Totalement l'inverse de ce que tu es. Alors quand tu es arrivé au bureau, je ne me suis même pas dit "tiens, il me fait penser à..." Je me suis juste dit "Mais c'est qui ce minet qu'on essaye de me coller dans les pattes ! J'ai pas le temps !". Et puis tout est allé très vite, il y avait ton regard, ta façon de parler qui m'avait déjà un peu séduite au téléphone. J'étais fiancée et ça me faisait vraiment bizarre de te regarder comme ça sans te connaître, sans savoir qui tu étais réellement. Tu aurais pu être n'importe qui, ce n'était pas dans mes habitudes d'avoir mes gardes baissées au premier abord mais là... Ce que tu dégageais, c'était exceptionnel. Et je me sentais mal vis à vis de Noah, vraiment mal. Ce genre de choses ne m'était jamais arrivé ! J'étais passée de Reese à Noah avec seulement quelqu'un sans importance au milieu. J'étais passée de cette relation parfois malsaine à Noah, j'avais dit oui pour me marier, je commençais à me mettre dans l'ambiance que je pouvais tomber enceinte et devenir mère...

Elle regarda dans le vide quelques secondes, sans arrêter de lui caresser le torse du bout des doigts, pensive.

_ J'ai même cru être enceinte à un moment, ce qui m'a faite vraiment peur, je crois que c'est à ce moment que tout a commencé à mal tourner avec Noah. Sur le papier, dire que je pouvais changer avec le temps était facile mais alors pendant ces quelques heures où j'ai cru être enceinte, je me suis sentie malade. Vraiment malade, je tremblais, j'avais envie de vomir toutes les minutes et je me suis disputée avec lui parce que je ne voulais pas le garder. Il est devenu presque fou et s'est énervé. Quand j'ai décidé de reconnaître que je serais incapable de me faire avorter, accident ou non, il n'a pas cessé d'être morose et quand je lui ai annoncé que c'était une fausse alerte et que j'avais enfin mes règles, il a refusé que je le touche. Parfois je me dis que ce n'était peut-être pas mes règles parce que j'ai été pliée en deux pendant trois jours. C'était vraiment étrange comme journée, comme WE. C'étaient deux jours pénibles, longs et comme si c'était arrivé à quelqu'un d'autre. Mais... Après...

Elle s'humecta les lèvres en réfléchissant avant de baisser les yeux sur lui, souriant un peu moins mais pas triste pour autant.

_ Tu es arrivé. Et ça n'a pas cessé d'empirer, ça s'est même accéléré. Je venais de lui dire oui à peine quelques jours plus tôt, c'était comme si tu avais un train de retard. on s'entendait bien très vite toi et moi, on avait la même façon de raisonner, de penser, de voir les choses, je me sentais comme un poisson dans l'eau. Le travail est devenu plus facile, supportable et passionnant. j'ai très vite commencé à te regarder autrement, comme je n'aurais pas dû. Et il m'est arrivé de m'arrêter sur tes lèvres juste pour les regarder bouger avant de me gifler et de penser à autre chose. Ma relation avec Noah ne cessait d'empirer, on se disputait chaque jour pour un oui ou pour un non et tu commençais à entrer dans nos disputes. Qu'il supportait pas le temps que je passais avec toi, ni ma façon de te regarder. Alors je disais "Noah, c'est mon co-équipier ! On a intérêt de bien s'entendre !". Mais il faut croire qu'il l'avait vu bien avant moi. J'ai lutté pendant des semaines et quand Noah est parti en Irlande, je me suis retrouvée toute seule dans un couple qui luttait lui-même depuis des mois pour survivre. Je n'avais plus vraiment de barrière et puis il y avait ta façon d'être avec moi. Tu me collais au train, presque, tu me donnais ce regard qui me faisait rougir et qui me rappelait que ah tiens oui, j'avais un coeur qui battait dans la poitrine.

Elle secoua la tête en la baissant pour chercher sa main des yeux, une moue sur les lèvres. Elle mêla lentement ses doigts au sien, la main légèrement en l'air en la regardant alors qu'elle caressait sa paume de la sienne avant de refermer ses doigts sur lui.

_ J'ai fait la bêtise de venir te voir mais me retrouver seule avec toi, dans la même pièce, c'était vraiment dangereux. C'était le chat et la souris et comme j'adorais ça, j'ai joué avec le feu et je m'en suis mordue les doigts. Ca a toujours été comme ça, avec toi. Impulsif, intense. Ca me plaisait. J'ai jamais été comme ça, pas même avec Reese.

Elle caressa le dos de sa main de son pouce, les yeux légèrement dans le vague. C'était plus une confession qu'une explication.

_ J'avais l'impression de tromper Noah déjà avant même de t'embrasser. Je n'ai jamais su expliquer ce sentiment ni ce que je ressentais pour toi alors. C'était plus instinctif qu'autre chose, ça me venait du fond du ventre. Sûrement que l'arrivée de ta soeur a été salvateur mais en même temps... Je n'en sais rien. Je pense qu'elle s'est déportée sur Noah aussi par compassion parce qu'elle n'avait pas été aveugle et je doute qu'elle ait cru à notre mensonge ce soir là. Elle n'est pas stupide. Mais c'est ma faute, je n'avais qu'à me contrôler et arrêter de t'embêter.

Elle laissa tomber sa main et reporta son regard plus morose sur lui.

_ J'ai été égoïste avec toi. Depuis le début. Je voulais tout sans payer le prix alors que tu méritais quelqu'un de bien et quelqu'un de vrai, pas quelqu'un comme moi qui ne savait pas où aller, incapable de se contrôler ni de savoir ce qu'elle voulait. Alors j'ai commencé à te repousser, parfois violemment, parfois moins. je voulais que tu me détestes et que tu me rejètes à ton tour afin que ce soit plus facile mais tu ne cessais de te rapprocher. Tu n'avais de cesse que de me donner ce regard, comme celui que tu as maintenant, celui que tu m'as donné tout à l'heure alors que tu t'énervais. Alors...

Elle redressa le menton, baissa les yeux et s'humecta les lèvres avant d'inspirer puis d'acquiescer.

_ Quand j'ai posé mon alliance... Même si selon moi, il n'y avait pas encore eu de rupture officielle, j'ai eu l'impression que ma vie n'était que du chaos, comme toujours. Que cette image semblante de normalité s'était évaporée avec Noah. Et la seule personne avec qui je me sentais à peu près normale, c'était toi.

Elle releva les yeux sur lui, un peu hésitante.

_ Alors je suis venue chez toi pour te donner ce que tu me demandais depuis longtemps. Mais à nouveau, j'ai recommencé à te pousser parce que... J'en avais pas du tout profité, ça ne m'avait fait absolument aucun bien, je me sentais encore plus mal qu'avant. Coupable, pas propre, traîtresse. Et tout ça sur tes épaules, comme une égoïste que j'étais de n'avoir une fois de plus pensé qu'à moi. Il y a des choses pour lesquelles je ne sais pas mentir alors après avoir rompu avec Noah, je suis allée le voir, j'avais eu un problème en rentrant un soir, je m'étais faite agressée dans la rue plus autre chose, mais je sais me défendre, là n'était pas le problème, je me suis juste retrouvée démunie et perdue et comme à chaque fois que ça arrive, je suis allée voir Noah. Alors... On a couché ensemble, encore et... Je lui ai dit que j'étais toujours amoureuse de lui, ce qui était vrai. Mais je lui ai aussi dit qu'on s'était embrassés. Les deux combinés, il s'est énervé, m'a plantée là et je suis sortie de chez lui avant qu'il ne termine sa douche.

Elle n'osait plus vraiment le regarder. Elle avait toujours honte de tout ça mais le dire à voix haute lui permettait de mettre des mots sur tout ce chaos.

_ J'ai commencé à te repousser plus fortement encore parce que je me sentais cruellement coupable d'avoir fait ça à Noah. il était inutile de lui avouer que toi et moi avions fait plus que nous embrasser depuis mais j'essayais encore une fois de sauver mon couple, chose impossible depuis que tu étais là. J'ai...

Elle porta une main à son oeil pour le frotter, de fatigue en soupirant.

_ Tellement essayé de te résister pendant des mois et des mois avec toujours cette culpabilité au ventre, celle de ne pas avoir été fidèle à un homme que j'aimais passionnément !

Elle expira en laissant tomber sa main sur son torse qu'elle scrutait avec une grande attention. Elle lui caressa le pectoral du pouce mais quand elle était lancée, elle ne savait plus s'arrêter.

_ Et puis ça a recommencé avec Kyle ! Tu es même devenu encore plus présent qu'avec Noah mais cette fois, il ne s'agissait pas d'une relation de couple que j'avais, c'était autre chose mais tu étais toujours dans le paysage, ça en était presque insupportable ! Je préférais passer du temps avec toi. Kyle me traitait comme une reine, il était doux et gentil avec moi, il se pliait toujours en quatre pour me faire plaisir, j'ignore comment il a pu faire pour tenir aussi longtemps avec quelqu'un comme moi. Et tu as remis ça, tu m'as encore embrassée, me faisant d'autant plus sentir comme une infidèle, ce dont j'avais horreur parce que j'avais tellement envie de te répondre que chaque regard que tu portais sur moi, c'était comme me dire "T'as vu, tu peux pas me toucher, c'est mal..." je ne réagis pas au bien, Ulysse, je ne vais que là où je n'ai pas le droit, c'est aussi ce qui fait que je suis bonne dans ce que je fais. Et...

Elle leva une main et les yeux au plafond.

_ Et j'avais peur que même une fois ayant rompu avec Kyle, même si je venais enfin à me laisser aller à toi, cet interdit disparaîtrait et toi avec. J'avais tellement peur qu'il arrive quelque chose au travail et que le fait qu'on soit ensemble me détruise parce que je ne suis plus en mesure de supporter ce genre d'événements.

Elle baissa finalement les yeux sur lui, le front soucieux.

_ J'ai essaye de te protéger comme de me protéger moi mais rien n'y faisait, tu es devenu d'autant plus tendre et doux avec moi, ce qui me déchirait le coeur parce que j'avais envie d'être pareille avec toi, j'avais envie de te toucher, tout le temps et de t'embrasser, encore. Tout le temps. J'avais toujours ces souvenirs de toi dans ma tête, une véritable poisse que de devoir y résister encore et encore. De plus, j'avais toujours Noah dans la tête, j'étais toujours amoureuse de lui, j'ai essayé de le récupérer alors qu'il était avec Maybel, j'ai essayé de faire de lui ce que je n'aimais pas faire de moi. j'ai essayé de réduire ta soeur en cendres pour récupérer ce qui était à moi. Succomber à tes yeux, c'était comme... Abandonner Noah, ce que j'avais déjà fait une fois. Mais il était très clair, quand on s'est embrassés qu'au final... Rien de tout ça n'existait plus. Noah et moi c'était bien fini et il m'avait fallu des mois pour m'en remettre réellement. J'ai pris mon temps et depuis que j'avais eu cette discussion avec Skylar, comme quoi elle s'était mariée sur le vif parce qu'après tout, si elle devait mourir, elle voulait en profiter avant.

Elle eut un rire en secouant la tête.

_ Pourquoi je voulais pas penser comme elle ? J'ai lutté encore et puis... J'ai eu une très très très longue discussion avec Reese puis Noah, c'était comme ranger mes affaires pour pouvoir enfin t'accueillir.

Elle lui sourit enfin en portant sa main à sa joue et lui caresser le plus tendrement du monde. Elle ne se sentait vraiment pas nette ni très propre. Mais elle espérait qu'au moins, il comprendrait que tout ça n'était pas de sa faute à lui, mais simplement quelque chose de très fort qu'elle ressentait elle depuis longtemps.

_ Alors j'ai cherché à t'en parler. Pour faire ça bien. Qu'on aille prendre un verre tous les deux. Je voulais qu'on aille dans un restaurant un soir, je voulais bien m'habiller pour toi. Je voulais que tu le comprennes de toi-même, à ton rythme et que tu essayes de me séduire comme n'importe quel homme le ferait naturellement. Un verre, quelques rendez-vous... mais à chaque fois tu avais quelque chose. C'était comme faire face à un mur alors que j'avais enfin retrouvé la clé de la porte ce qui n'a cessé de me donner plus envie de te trouver et qu'il n'y avait plus que toi dans mon paysage. Enfin. Je voulais remettre ma vie en ordre avant de venir te chercher, tu comprends ? Et j'ai réussi. J'ai mis le temps mais j'ai réussi. Je ne me sens pas mieux vis à vis de toi, encore moins maintenant que je t'ai tout dit. Je reste persuadée que tu serais mieux avec quelqu'un d'autre que moi ! Mais je ne supporte pas l'idée que tu puisses être avec quelqu'un d'autre que moi, j'ai un sale défaut de possession dont je ne sais me débarrasser ! Et ça !

Elle écarta les mains pour le regarder de haut en bas, les sourcils levés, faisant référence à ce qu'ils venaient de partager, très intense.

_ Et ça, c'était... C'était juste... J'ai jamais...

Elle releva les yeux sur lui, la bouche ouverte, ne semblant pas trouver un seul mot qui puisse décrire.

_ J'ai jamais fait de crise après avoir fait l'amour ! Jamais ! Pourtant, j'ai déjà eu chaud, plusieurs fois. mais jamais au point d'en faire une crise ! J'avais pas trouvé la première fois qu'il y avait grand chose d'exceptionnel mais je te l'ai dit, je n'en avais vraiment pas profité, je m'étais presque servie de toi, au final. Et ce que tu m'avais dit l'autre soir, je n'y croyais pas. Je déteste garder les yeux ouverts, je déteste aller trop lentement quand j'ai envie, vraiment, tu vois ? Mais là, c'était... c'était différent ! Tout était différent, j'étais différente, je SUIS différente. Je me sens toujours bizarre, je... J'ai pas simulé, Ulysse !

Non, sans blague, heureusement !

_ Rien du tout ! Où est-ce que tu as appris à faire ça ?! A faire ressentir les choses comme ça ? A provoquer les choses comme ça ! Pourquoi tu me l'avais pas fait avant, je veux dire... Comment tu fais ça !

Tu as aimé, Maddie, on a compris ! Prochaine étape : synthétiser les choses.

_ C'était...

Elle planta son regard dans le sien et secoua la tête. Elle cligna des yeux se demandant si c'était bien ce qu'elle comprenait.

_ Tu...

Elle était rouge vif et le coeur se remettait à cogner dans sa poitrine, contre le torse d'Ulysse. Elle avait l'impression que son visage était en feu.

_ Tu m'as fait l'amour, Ulysse !

C'est bien, Maddie... Elle haussa les sourcils et pouffa dans un soupir, scotchée avant de laisser sortir une impulsion de ses lèvres.

_ Qu'est-ce que ça doit être quand tu le fais pas !

Ah ben soudain elle en était bien curieuse ! Voir un Ulysse déchaîné à l'oeuvre, ça n'avait pas de prix. Maddison aimait bien les embarquées impulsives, et elle adorait quand Ulysse se montrait viril face à elle. Maintenant, il était certain qu'elle ne le repousserait plus mais qu'elle viendrait nettement plus facilement... le chercher !

_ Mais t'es un dieu, en fait.

Elle porta sa main à sa poitrine.

_ J'ai fait l'amour avec un dieu !

Elle regarda ailleurs avec une banane immense sur les lèvres.

_ Et il est à moi !

Il n'existait pas d'adjectif propre pour décrire le genre de femme qu'était Maddison. Aucun !


[DÉSOLÉE !]



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
[S'te folle.... J'ai dû tout relire 4 fois !!!!]

Ulysse l'avait écouté avec beaucoup d'attention, ponctuant certaines de ses phrases par des haussements ou des froncements de sourcil. Il l'avait suivie des yeux, chaque mimique, chaque tressautement, chaque vibration plus ou moins vive... Il espérait pouvoir la décrypter et lire entre les lignes de ses aveux déjà conséquents. Comment fallait-il réagir à tout cela ?

"Moi je retiens deux choses importantes : la première c'est que tu me trouves gros et la seconde c'est que je n'ai pas fini d'enfler des chevilles !"

L'humour, il usait et abusait lorsqu'il était indécis ou mal à l'aise. Pourtant, les paroles de Maddie ne l'avaient pas troublé outre mesure. En fait, elle n'avait fait que mettre des mots sur ce qu'il ressentait lui même à moindre mesure.
Il la resserra dans ses bras pour la recaler confortablement, son menton posé sur le sommet de sa tête.

"Depuis que je t'ai rencontré, je me pose beaucoup de questions. La première a sans doute été : qu'est ce que c'est que cette furie ? Mais très vite j'ai appris à connaître quelqu'un de passionné, d'entier et de profondément indécis. J'ai suivi chacun de tes revirements avec beaucoup de patience, espérant qu'au prochain tournant j'aurai ma chance, une vraie, et non pas seulement en temps que confident ou substitut. J'ai été triste pour toi, joyeux avec toi et j'ai essayé de me montrer le plus disponible possible. J'ai bien essayé de m'éloigner de toi, de me couper de toi pour rencontrer une femme et m'attacher à elle. Lina d'abord, Sheyenne ensuite, elles représentaient la stabilité et la gentillesse, ce que je pensais rechercher in fine. "

Il lui embrassa le haut de la tête, sa main glissant inlassablement le long de son bras.

"Mais elles n'étaient pas... toi. Lorsque je te retrouvais le lundi matin et que je te regardais, je me sentais m'éloigner toujours un peu plus de ces femmes certes merveilleuses mais qui ne représentaient pas ce que je désirais vraiment. Et à chaque fois que tu m'encourageais à avoir des aventures, j'avais l'impression de m'éloigner toujours plus de toi, de brasser de l'air sans que tu le remarques."

Il baissa les yeux pour rencontrer les siens.

"J'avais perdu tout espoir de te voir débouler là pour m'avouer ce genre de choses. Et je commençais à me demander s'il ne fallait pas mieux que je retourne à Seattle. Travailler près de toi, te voir vivre et aimer... C'était une torture. Je haïssais tous ces hommes qui gravitaient autour de toi. Tous tellement exceptionnels, tellement hors du commun. Je me suis souvent demandé en quoi je pouvais représenter un intérêt pour toi. Je suis un mec banal sans capacité particulière à part, il semblerait, pouvoir te faire monter au septième ciel -grand sourire de mec ultra fier de lui- mais avant de faire cette très récente découverte, je ne me sentais pas à la hauteur de tes autres prétendants."

Il se redressa légèrement avec ce grand sourire étonné.

"Alors même avec Noah dont tu étais amoureuse tu n'as jamais ressenti ça ?!"

Et même avec le beau et viril Reese ? Sérieusement ? Il revint l'embrasser, l'air faussement affligé.

"Il va falloir que tu me gardes un moment, j'ai bien des choses à te faire découvrir dans ce cas"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
[Niéhéhéhéhé.]

Sa première réaction après s'être lovée contre lui, l'entourant de ses bras et regardant dans le vide fut de froncer les sourcils. Lina ?! C'est pas vrai, elle se les faisait tous ou quoi ? Mais elle se racla la gorge, bon d'accord, elle-même ces dernières années avait pas mal girouetté. Quoique pas tant que ça sur la moyenne. Noah, Kyle et Ulysse. C'était pas tant que ça, au final. Reese ne comptait pas. Seulement quand il parla de Seattle, elle se redressa en fronçant un peu plus les sourcils. Il comptait repartir ? Et il s'énervait parce qu'elle lui apprenait qu'elle allait passer des concours avec une POSSIBILITÉ de quitter la ville ? Au final, ce n'était que ce qu'elle méritait et elle baissa la tête pour se taire, le laissant finir.

Mais ce qu'elle ignorait, c'était visiblement ce complexe d'infériorité par rapport aux autres mutants. Et ça, elle avait du mal à le comprendre. Elle plissa alors les yeux en le fixant. Elle avait soudainement ? Très envie de jouer. Elle se redressa sur ses coudes pour se relever, à califourchon sur son ventre, les mains sur son torse et elle haussa les sourcils.

_ Tu as entendu ce que j'ai dit plus tôt, Casanova ?

Elle leva un index et inspira profondément en relevant la tête pour regarder le plafond.

_ La première fois c'était pas génial.

Puis elle s'étira de tout son long, ses cheveux encore passablement mouillés tombant sur sa poitrine alors qu'elle arborait un sourire malicieux absolument immense, les yeux fermés.

_ Non... C'était pas génial. Je m'étais attendu à mieux alors je me demande si là, c'était pas juste un coup de chance pour toi.

Elle s'était promis de ne jamais comparer ses "amants" alors elle ne désirait pas répondre à sa question. Avec Noah, elle avait eu connu des choses fantastiques mais pas ça, non. Cependant, Maddison ne voulait pas qu'il croit qu'il était tout de même meilleur que tout le monde. Elle verrait à long terme, pour ça. Mais pour l'heure, elle avait surtout envie de l'embêter.

_ Et je confirme que tu es gros.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il se redressa en la choppant par les hanches pour ne pas la faire basculer, l'air profondément outré.

"Je ne suis pas GROS ! Je suis musclé, bien fait de ma personne, physiquement imposant et peut être un peu enveloppé mais pas GROS"

La fouinasse... Ha elle avait envie de jouer ? Ils allaient jouer !

"Et puis la première fois c'était parce que tu t'étais bloquée sur le mode frigidaire. J'espère que tu es encore sous garantie"

Et il se regardait les ongles limite en sifflotant.

"Je sais pas si toi même la prochaine fois tu seras capable de faire aussi bien que tout à l'heure...."

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle écarquilla les yeux, la bouche grande ouverte.

_ Don't you dare ! Moi je suis frigide ?!

Elle se montra la poitrine de l'index.

_ C'est qui le pas original là ? Je croyais que tu me voulais ! Que tu me désirais et toi, tu m'emmènes... dans un lit. Et les murs, c'est fait pour les filles de passage ?

Et elle croisa les bras en fronçant les sourcils, feintant la déception avec un visage vexé.

_ Tu sais quoi ?

Elle haussa les sourcils et le menton, défiante.

_ Tu étais nettement mieux dans cette cuisine au moins, j'ai senti un truc ce jour là.

Ooohhhhhhhhh la vilaine.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il en suffoquait. Même s'il savait qu'elle ne pensait pas une minute ce qu'elle disait, il avait sa petite fierté et c'était beaucoup plus agréable lorsqu'elle chantait ses louanges !

"Tu sais ce qu'ils te disent les murs ? Qu'ils n'ont pas envie d'être en contact avec ta cellulite !"

Il croisa les bras sur son torse nu en levant le menton à son tour.

"C'est dommage pour toi parce que dans un lit il y a des choses formidables à faire que tu n'auras certainement pas l'occasion de tester"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle se mit à rire en lui frappant le bras du plat de la main.

_ Dis donc ! Retire ce que tu viens de dire espèce de cochon.

Mais voilà qu'il parlait en énigme magique avec, qui sait, la clé de la porte qui mènerait à un nouveau palais de plaisirs inavoués. Telle une lionne en chasse, elle se pencha sur lui, appuyée de ses bras qu'elle allongeait de part et d'autre de sa tête. Elle roula ses reins pour venir lover ses lèvres dans son cou qu'il dévoilait alors qu'elle prenait une voix profondément sensuelle et volontaire.

_ C'est vrai ?

Elle lui embrassa la peau, descendant sur ses épaules. Qu'il était loin d'être gros... Il était juste parfait. Elle aimait tellement ses bras, et ses mains ! Mais ce qu'elle aimait encore plus, c'était son torse. Et il avait pas de barbe, oh que c'était plaisant. Ulysse était plaisant. Point. Mais chaque mèche de cheveux qui glissait de son épaule venait refroidir une part de son épiderme encore chaud d'un lit occupé et moelleux. Elle continua son exploration de torse avec ses lèvres, répandant, voluptueuse, son souffle amant sur sa musculature.

_ Comme quoi ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Il se mit à sourire largement en ramenant les bras derrière sa tête pour se la caler confortablement, la regardant faire avec un air de roi de la jungle très satisfait.

"Comme... des choses.... Difficile à expliquer avec des mots il faudrait que je te montre..."

Ses lèvres avaient le don de réveiller la partie de son corps qui avait sa propre volonté. Difficile donc de lui cacher qu'elle lui faisait de l'effet avec ses manières de chipie, ses regards et ses lèvres. Il adorait Maddie, c'était sans appel.

"Mais il faudrait aussi que tu te laisses aller totalement. Je ne sais vraiment pas si tu en es capable !"

Coup d'oeil provoc'.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Dommage pour lui, elle arrivait à un endroit très intéressant ! Elle tiqua et releva la tête en s'écartant du boxer, agent de prison ferme.

_ Hein ? De quoi tu parles ? Que je me laisse aller, quoi tu trouves pas que je me laisse pas déjà assez aller comme ça ? Il faudrait que je me laisse encore plus aller que ça ?

Elle ouvrit grands les yeux, les sourcils hauts, elle n'en revenait pas ce qu'il disait. Elle n'était pas vexée ou prise au vif, non non, elle était franchement et purement étonnée, surprise.

_ Mais...

Elle haussa une épaule.

_ Comme tu voudras. Ca ne me pose pas de problèmes, non...

Elle fit une moue d'accord avant de se pencher sur lui pour l'embrasser furtivement. Elle lui sourit brièvement avant de se redresser pour l'enjamber à nouveau et rouler afin de rejoindre le bord du lit.

_ Bon !

Elle se leva et fouilla la chambre d'Ulysse des yeux à la recherche d'une chemise. une fois l'objet convoité trouvé, elle l'enfila sans la fermer, cherchant son élastique pour se rattacher les cheveux.Les bras levés dans sa tignasse, elle le regarda non sans pouvoir se retenir de sourire. Elle ignorait encore si elle était capable de lui dire un "je t'aime" ou pour commencer de le ressentir, mais en tout cas, ce qu'elle éprouvait en le regardant était là depuis le début et ne semblait pas décroître même avec le temps. En fait, avec ce soir, ça ne faisait que s'amplifier. Elle aussi aimait prendre son temps. Et ça, du temps, Noah ne lui en avait pas laissé. C'était donc un sourire emplit de sincérité et de douceur, un sourire "d'amoureuse" qu'elle lui adressait le temps de s'attacher les cheveux.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse se redressa sur les avant bras en la regardant faire, avec de grands yeux malheureux et la moue d'un petit garçon privé de glace.

"Mais... où tu vas ?"

C'est qu'il avait espéré pouvoir tester l'une de ces choses tout de suite avec elle. Il avait espéré qu'elle fasse preuve d'un peu plus de curiosité ! Il se sentait de nouveau d'attaque pour quelques jeux délicieux.

"Les vêtements ne faisaient pas partie de mes suggestions dans l'immédiat"

Et il en profita pour pencher la tête et la détailler du regard avec un petit sourire malicieux.

"Tu sais que j'aime énormément ta conformité physique et ta façon de te mouvoir dans l'espace ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle pouffa de rire et baissa les bras finalement pour revenir s'asseoir sur le lit, sa main revenant sur son torse pour remonter vers son cou et son visage.

_ Arrête donc de dire des bêtises.

Elle l'embrassa à nouveau avant de lui prendre les mains pour le tirer à elle et le motiver - ce qui allait être dur de bouger son gros cul maladroit.

_ Toi et moi on va faire ta peinture ! Je n'ai absolument pas sommeil et je n'ai pas du tout envie de passer mon temps dans ton lit où ça va finir par sentir le fauve. J'ai horreur de l'odeur du fauve, de plus, je n'ai aucune envie que toi et moi, tu sais le... "nous" conventionnel, ça se résume à un lit qui pue le fauve pour cause de sexe non ménagé ! j'ai très envie de te faire des choses, que tu me fasses des choses mais ça attendra un petit peu.

Elle l'embrassa à nouveau dans un sourire.

_ A défaut de m'avoir invitée boire un verre avant de m'embrasser à pleine bouche, tu pourrais peut-être me séduire avec autre chose que cette chose merveilleuse que tu as entre les jambes.

GRAND le sourire de femme comblée qui papillonnait des cils.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse bougonnait en se redressant un peu plus.

"De la peinture ? A cette heure-ci ? Tu voudrais pas plutôt qu'on se mette un film ?"

Elle avait l'air assez décidée là présentement. Il aurait certainement du mal à se concentrer sur la tâche si son pinceau naturel se décidait à avoir très envie de barbouiller une nouvelle fois la jolie toile made in DeLuca (métaphore artistique quand tu nous tiens !)

Il s'extirpa finalement du lit de mauvaise grâce et alla ouvrir la fenêtre pour l'aérer, secouant et défroissant les draps pour maintenir une odeur acceptable dans son antre de l'amour.
Puis il alla lui même passer un débardeur et se passer la tête sous l'eau histoire de se refroidir les idées.

"Un peu de musique Ma Mie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Alors qu'il abdiquait enfin, elle referma la chemise, enfilée pour le simple plaisir de s'imaginer dans la tête Ulysse. Que pensait-il en la regardant, la sachant toute nue sous ses vêtements à lui ? Elle lui reprit les mains pour l'entraîner avec lui et mêla ses doigts aux siens en se rapprochant pour lever le menton et l'embrasser.

_ C'est ta voix, ma musique.

Romantisme dégoulinant, quand tu t'accroches ! De plus, s'il voulait s'amuser avec elle, le salon, salle à manger, cuisine comportaient bien plus de terrains de jeu qu'un simple lit et une chambre sombre... Oui, Maddison pensait absolument à tout. Libérant ses mains, elle les lui porta sur ses fesses à elle alors qu'elle gardait ses lèvres contre les siennes.

_ La prochaine fois que tu oses dire que j'ai de la cellulite si jeune et bonne santé, je te promets que ce sera la dernière fois que tu les toucheras de mon plein gré.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse se mit à rire sur ses lèvres et l'enlaça de ses bras en la secouant légèrement.

"Mmmmh susceptible avec ça, j'adore ça. Tu feras une excellente assistante peintre"

Et il la quitta tranquillement pour aller chercher deux pinceaux, tendant l'un d'eux à Maddie avec un grand sourire.

"Il faut commencer par dégager les angles. Regarde"

Et il trempa le pinceau dans la peinture Ivoire pour ensuite l'appliquer avec beaucoup d'attention près de la plinthe sans dépasser. Une vraie Valérie Damidot en puissance. En plus mignon quand même. Et il faisait ça bien juste pour la faire bisquer.
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
_ Tu sais que tu es extrêmement sexy vu d'ici ?

Les mains sur les hanches, elle le regarda d'en haut avec un sourire en coin très amusé.

Et elle promena son pinceau dans son cou en riant pour le chatouiller.

_ Mais moi je la préfère...

Elle trempa son pinceau en s'accroupissant à ses côtés dans un sourire complice, feintant de lui en mettre sur le nez pour finalement lui mettre sur le pied.

_ Ici !

Elle rit à nouveau en venant lui embrasser la joue avant de se relever.

_ Ne t'en fais pas, mon Gros Cul Maladroit, je sais comment peindre ! J'ai un diplôme de peinture automobile, tu savais ?

Elle trempa son pinceau dans le seau avant de continuer ce que Ulysse avait commencé, assise en tailleur sur le sol.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse écarquilla les yeux en recevant le coup de peinture blanche sur le pied et se précipita vers elle pour l'attraper par la taille et la soulever, la détournant de sa sage tâche de peinture.

"Alors comme ça on a envie de barbouiller,mmmh ?"

Et il l'allongea de force par terre en la menaçant du bout de son pinceau, l'autre se chargeant de lui remonter la chemise.

"Je vais faire de l'art tu vas voir"

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Elle se mit à hurler en agitant les jambes pour lui échapper.

_ Non, arrête ! Tu vas en mettre partout ! Ulysse !

Elle rit à gorge déployée en gigotant sous lui, la tête en arrière pour tenter de se défaire.

_ Pas de barbouillage ! Je suis désolée ! Je m'excuse !

Elle tira sur la chemise pour tenter de la garder sur ses cuisses non sans frissonner de son contact. Et pour se venger, elle pinça les lèvres et tendit son propre pinceau pour lui peinturlurer le visage.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Très vite le jeu tourna à l'affrontement à la peinture et alors que d'une main il la barbouillait, de l'autre sa main remontait le long de sa cuisse dans une caresse suggestive. Il riait, penché au dessus d'elle à tenter de la maintenir sous son joug.

"Tu sais que c'est incorrect de dire ça ! Tu ne t'excuse pas, tu présentes tes excuses. Puisque ce n'était pas bien dit je les refuse et je vais faire du picasso sur ton nombril !"

Et il se remit à soulever la chemise, lâchant le pinceau pour la barbouiller directement avec les doigts, se mettant à califourchon sur elle tout en lui dévorant la gorge de baisers. Sa main lui faisait remonter la cuisse lentement pendant que l'autre dessinait des cercles blancs sur toute la peau qu'il trouvait. Et il riait comme un môme !
Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Oh qu'il jouait un jeu dangereux. Maddison allait nettement mieux, elle était à nouveau entièrement elle-même et il ne lui faudrait pas longtemps avant de soupirer et pas d'exagération. C'était comme ça quand quelque chose était nouveau. Elle en voulait toujours encore plus. Mais pour l'heure, s'il ne s'en rendait pas compte, il était en train de lui donner très envie et elle ferma les yeux une seconde, juste le temps de se ressaisir.

Elle rit mais plus doucement que lui, en proie à une retenue. Elle rouvrit les yeux sur lui et se dit que le mieux encore, c'était de lui renvoyer l'ascenseur.

_ Tu perds rien pour attendre espèce de gros macaque !

Et elle se mit à agiter son propre pinceau en l'air partout où elle pouvait, son autre main alla lui chatouiller les hanches dans une mine concentrée.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Ulysse Ashkevron
avatar
Ulysse se mit à rire de nouveau et roula sur le dos en l'embarquant avec lui, la hissant sur lui en tentant de lui tenir les poignets pour qu'elle arrête.

"Ha ha ! Noooon !"

Il était assez chatouilleux dans son genre.

"Oh la petite effrontée"

Il avait réussi à lui attraper les deux poignets et les tenait fortement, la tirant vers lui pour l'embrasser de force.

"Je vais te passer l'envie de me répondre Maddison DeLuca"

Et il luttait pour essayer de faire tenir ses deux poignets (à elle) dans une seule de ses mains pour se dégager l'autre et partir en exploration sous la chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Maddie/Ulysse] Cache cache ou saute mouton ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: The Sliders :: [ÉPISODE 3] Survivors-