2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION Réussite] [Camy/Archi] Mondanités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Archibald Akton
avatar
Ainsi il n'y avait plus de doute permis. Elle voulait qu'il parte. Au fond, il sentit quelque chose se déchirer, quelque chose disparaître. Peut être un peu de l'espoir qu'il avait encore de mener une vie normale... Une vie... d'homme. Elle était cette chance, cet espoir, et aujourd'hui il lui était arraché si violemment qu'il était même incapable de ressentir. A cet instant tout ce qu'il désirait c'était partir. Pas physiquement, quoique ce serait un bon début, mais mentalement aussi. Se libérer enfin de ces sentiments qui le rendaient vulnérable aujourd'hui, il s'en rendait compte.

Juste disparaitre, de sa vie, de la sienne aussi, ne laisser qu'une infime trace vite emportée par le souffle du temps. Devenir un souvenir, peut être que certains souriraient d'ailleurs en pensant à lui, peut être que d'autres seraient triste. Dans tous les cas lui il serait libre.

Il recula. Récupérant ses affaires, s'éloignant vers la porte.

-Bien... Si c'est ce que tu souhaites.

Rien de plus à dire de toute façon. Il était froid, glaciale même. Elle venait d'enterrer en lui les sentiments qu'il avait osé ressentir, elle venait de le briser juste pour quoi? Le plaisir? La peur? Peu importait de toute façon, plus rien n'importait. Aujourd'hui il partait, et franchement... Il doutait même de revenir un jour. Qu'elle le supplie, il serait déjà trop tard. Bien sûr ce soir Evan tenterait de l'en empêcher, et elle y arriverait sûrement pendant un temps. Mais ses absences seraient de plus en plus longue, on le croiserait de moins en moins, et un jour... On l'oublierait tout simplement. Comme tout le monde avait oublié qui était Fungus avant d'être ce champignon rigolo sur un mur. La main sur la poignée de la porte, le visage sombre, les épaules basses, il murmura une dernière phrase. Plus pour lui que pour elle, mais elle résonna entre les murs de la chambre comme les derniers mots d'un homme en sursis.

- If you want a happy ending, it depends on when you stop the story.

Et c'était tout. La porte était déjà fermée derrière lui. Il sentait le réseau de plus en plus fort, il l'appelait. Cela faisait longtemps, depuis qu'elle était là, mais ce soir... Il répondrait de nouveau à son appel, sans concession, s'offrant corps et âmes à l'infini grandeur, se noyant une fois, une petite fois, dans le grand tout dont on ne revient pas toujours.



"I Know What You Did In The Dark"
Revenir en haut Aller en bas
Camy Adriacco
avatar
Elle se haïssait. Si elle n’avait jamais eu une haute opinion d’elle-même, elle n’avait jamais atteint un tel niveau de mésestime. Indépendamment de ce qu’il pouvait représenter pour elle, Arch était aussi quelqu’un de bien. Mais tout ce qu’elle réussissait à faire, c’était lui faire du mal, lui qui était là pour elle, elle qui ne voulait que lui.
Elle ne souhaitait pas qu’il parte. Elle savait qu’elle lui avait fait la mauvaise réponse, ce n’était pas ce qu’elle voulait, au fond. Elle avait même l’impression d’avoir répondu malgré elle, son inconscient s’opposant à son droit au bonheur. Ce n’était pourtant pas dans une bouteille qu’elle trouverait la solution à ses problèmes. Non. La réponse qu’elle avait cherchée avait arrêté d’essayé de franchir le gouffre qu’elle avait mis entre eux et lui tournait le dos. Elle l’avait jeté au sol une fois de trop, et finalement réussi à atteindre le point où il arrêtait de se relever. Et elle n’en éprouvait aucune fierté.
Elle avait plutôt l’impression que toute chaleur l’avait quittée et que l’air avait été subitement évacué de sa chambre. Elle se sentait vide, aussi, maintenant qu’il partait avec cette part d’elle qu’il lui avait prise dès le premier jour. Une nouvelle fois en miettes, le départ d’Arch avait quelque chose de tellement irrévocable qu’elle doutait jamais arriver à reconstruire quoi que ce soit. A quoi bon, de toute façon ? Elle s’était déjà perdue une fois, quelques 16 ans plus tôt. Elle avait survécu, bonant, malant, jusqu’à le rencontrer. Elle avait finalement cédé aux sirènes qui l’accompagnaient et lui promettaient une vie, une vraie. De celle qu’on imagine, enfant, au fond de son lit. Mais elle avait finalement été rattrapée par sa nature et tout le conte fragile auquel elle avait pourtant cru ces derniers mois avait volé en éclats. Elle ne voulait pas revivre ça. Jamais. Elle n’était plus rien, maintenant qu’il était parti, maintenant qu’elle l’avait tellement bien tenu à distance qu’il n’était plus qu’un point à l’horizon.

Au moment où il posa la main sur la poignée de la porte, elle eu un sursaut et faillit le rappeler - encore. Mais ce fut la voix d’Arch qui se fit entendre, lui tirant une nouvelle fois les larmes. Elle ne voulait pas de fin, elle ne voulait pas le laisser comme ça, mais elle ne trouvait pas d’autre issue que de reproduire les schémas qu’elle connaissait déjà. Se taire. Tenir les autres à distance. Et trouver l’oubli de la seule façon qu’il lui restait.
Pourtant, elle ne bougea pas. Anéantie, elle ne se sentait même pas la force d’aller en quête d’une autre bouteille. Elle finit par se laisser glisser le long de l’armoire une nouvelle fois et se recroquevilla sur elle-même. Avec l’impression qu’elle n’arriverait jamais à s’arrêter de pleurer, qu’elle n’arriverait jamais à respirer à nouveau librement. Qu’elle sentirait à jamais le poids de ses erreurs sur ses épaules. Et que ce serait tout ce qu’elle sentirait désormais...



The storm is coming but I don't mind
People are dying, I close my blinds

All that I know is I'm breathing
Now

Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION Réussite] [Camy/Archi] Mondanités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ARCHIVES :: Children of Lux Aeterna :: [EPISODE 1] The past is our Future-