2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 Lisbet Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lisbet Miller
avatar
Lisbet Miller a écrit:



feat Adrianne Palicki
Lisbet Miller
« Science now performs miracles like the gods of old, creating life from blood cells, or bacteria, or a spark of metal. But they're perfect creatures. And in that way, they couldn't be less human. There are things machines will never do. They cannot possess faith, they cannot commune with God, they cannot appreciate beauty, they cannot create art. If they ever learn these things, they won't have to destroy us. They'll be us.»


[ ] NÉGATIF [x] POSITIF [ ] CANDIDAT

Date de naissance Ville basse, le 28 décembre 2048
Déclaré(e) [x] OUI - [ ] NON
Identité(s): connue(s) Lisbet Eléonore Marie Miller/ Miss Miller/ (Avez-vous des pseudonymes ?)
Activité: Agent de terrain et de sécurité de la Waleman Dynamics.

Situation: Célibataire, pas d'enfant.
Groupe: Waleman Dynamics

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


Description comportementale: Lisbet n'est pas du genre à s'émouvoir au premier miséreux qui lui demande de l'aide ou la charité. La vie peut-être chienne mais elle s'en est bien sortie elle. Une personne désireuse d'obtenir son aide doit avoir les moyens de la payer que ce soit en  cash ou en nature. Elle est du genre rancunière et n'oubliera pas un affront, pour autant elle sait attendre pour obtenir réparation. En dehors du « travail », elle se définit elle même comme une bonne vivante, même si sa définition d'une bonne soirée n'est pas forcément partagé pas tous. Lisbet aime sentir la monté d'adrénaline,  selon elle c'est à ce moment précis qu'elle sait qu'elle est vivante. Elle tiens à la vie, si d'autres doivent mourir pour qu'elle survive elle n'hésitera pas à presser elle même la détente.....

Description physique: Lisbet mesure 1m80 pour 60 kg, ses yeux sont bleu et ses cheveux recouvre complètement ses épaules, voire un peut plus bas, quand elle les laisse détaché. Allez savoir pourquoi elle cache sa véritable couleur de cheveux, ou bien est ce tout simplement que le fait d'avoir des cheveux blonds lui permette de changer facilement leur couleur selon ses envies. Ses courbes gracieuses, sa poitrine généreuse et ses exercices quotidiens lui donne une silhouette des plus agréables. Une chose transparaît assez clairement dans sa démarche, c'est une combattante, une séductrice et une survivante. Dans la mesure du possible elle porte des vêtements n'entravant pas ses mouvements, préférant les pantalons aux jupes.  (En quelques lignes, décrivez le physique du personnage, yeux, cheveux, taille, poids, démarche, tenues vestimentaires...)
Particularité(s): Quelques cicatrices sur le corps reliquat de ses années dans l'armée.

DÉVELOPPEMENT

Ici vous pourrez développer votre personnage, où il vit, ce qu'il a fait, comment il y est arrivé...

Ville: Lisbet pour le moment habite toujours dans la ville Basse, mais grâce a ses « relations » et  avec l'aide de pas mal de billets verts  son appartements bénéficie de tout le confort possible. Mais elle espère bien pouvoir investir un jour dans la ville Médiane puis la ville Haute.
Quartier de l'Underground (Si vous en faites partie)

Histoire: Lisbet Eléonore Marie Miller est un pur produit de la ville Basse, elle y est née et y a grandi. Elle a même connu quelques années de bonheur tout relatif avec ses parents. Maman était PSY, une Listener, Papa, lui, était négatif mais grâce à ses employeurs et leurs contacts il put emprunter afin de payer les frais d'une fausse déclarations de grosses. Jusqu'à l'âge de ses 5 ans, son patrimoine génétique ne se manifesta pas, mais tout changea au soir du 4 juillet 2053.

Alors que William rentrait avec sa fille, une voiture aux vitres tintées passa au ralenti et les occupants du véhicule vidèrent les chargeurs de leurs armes automatiques. Son père dans un geste dérisoire avait fait rempart de son corps mais les projectiles le transpercèrent de part en part, le tuant sur le coup. Lisbet survécut en manifestant pour la première fois son pouvoir, aucune balle n'avaient réussi à l’atteindre, stoppées par une force invisible. L'enquête de police fut vite rangée dans la case des dommages collatéraux dans la guerre opposant la famille Gambino et la famille Genovese.

Emilia Miller se retrouva seule pour élever sa petite fille. Maman devant travailler du matin jusqu'au soir, la fillette se retrouvait désormais seule la majeure partie du temps. La petite fille commença donc à traîner avec les autres gosses de son quartier, entamant ainsi son apprentissage de la loi de la rue.

Les années continuèrent de passer. A l’école, elle était une élève moyenne et se retrouvait généralement mêlée à toutes les bagarres et autres activités douteuses, comme le racket, ou bien la vente de produits divers et variés. Le client était roi après tout… Enfin tant qu'il pouvait payer. L'année de ses 13 ans, sa mère l'inscrivit à la salle de boxe du quartier, dans l'espoir de la voir moins traîner et de canaliser son exubérance juvénile. Contre toute attente, sa fille, réticente au départ, se mit à fréquenter régulièrement l'endroit. Lisbet aimait se battre mais sans aucune technique, elle prenait plus de coups qu'elle en distribuait. Là-bas, elle pouvait se défouler autant qu'elle voulait et la discipline sportive lui permit aussi de mieux canaliser et maîtriser son pouvoir. A la salle de boxe, elle découvrit et pratiqua différents sports de combat comme le Krav Maga, et sa préférence allait à ce dernier.

Pendant deux ans, Lisbet se tint plus ou moins à carreaux, évitant de se battre à l'école, mais sans non plus rompre totalement avec ses amis d'enfance, tous membres du gang local. Puis sa mère tomba malade, son employeur en profita pour la virer, et Lisbet dut quitter l'école pour travailler et s’occuper de sa mère. Elle trouva un boulot de serveuse dans un Diner. Avec sa grande taille pour son âge et son physique avantageux les pourboires comblaient presque le salaire dérisoire. Il fallait juste supporter les mains baladeuses et autres commentaires graveleux de la clientèle. Même avec les « pourliches » elle n'arrivait pas à gagner suffisamment d'argent, et dut trouver un complément d'activité. Chaque semaine, elle faisait le coursier pour le gang en se rendant dans différents endroits de la ville basse. Elle n'était pas dupe, comme tout le monde dans le quartier, elle savait qu'aucun trafic ne pouvait se faire sans travailler avec la famille Gambino.

Mais être coursier pour l'une des « familles » n'était pas sans conséquences, elle le découvrit un soir alors qu'elle venait à peine de rentrer dans un des bars servant de « banque ». Quelque chose ne tournait pas rond ce soir-là. Le gérant du bar était tendu. Pour preuve, il l’accueillit avec le canon de son vieux fusil à pompe, c'est du moins ce qu'elle crut avant de sentir la présence de quelqu'un dans son dos. Sans réfléchir elle pivota sur elle-même et balança un violent coup de pied retourné qui vint percuter un homme massif qui cilla à peine sous l’impact. L'intrus esquissa un sourire, dévoilant ses canines proéminentes avant de se saisir de sa jambe et de la balancer comme si de rien n'était à l'autre bout du bar, fracassant au passage l'une des tables qui vola en éclats. Le tenancier fit cracher son fusil contre l'intrus mais cela n'eut pour effet que de le ralentir, avant qu'il ne bondisse vers le comptoir pour y atterrir souplement malgré sa masse. D'un revers de mains, il éjecta le fusil des mains du gérant et, de l’autre, lui brisa la nuque comme si de rien n'était. Alors qu'il s'apprêtait à descendre, une bouteille pleine vint le percuter avec force et se brisa sur son gilet pare-balle, suivit d'une autre et encore une autre.

– Mais bordel …

Sa voix se tua net quand il leva les yeux vers Lisbet, indemne de toutes coupures ou blessures qu'aurait dû lui occasionner sa chute, enfin si elle avait été une jeune femme Négative de 15 ans. Ce qui n'était pas le cas, malheureusement pour lui, et il y avait ce briquet à essence duquel une jolie flamme brillait qui lui tomba dessus et enflamma l'alcool...

Le proprio du bar avait perdu un gérant, mais le principal, à savoir la « banque », avait été sauvée. En remerciement Lisbet fut engagée comme « serveuse », au « Little Sicilia ». Ce poste était bien mieux payé que son précédent emploi. Et avait le net avantage de ne pas vous faire sentir le graillon après votre service. Pendant trois années elle occupa ce poste, lui permettant de nouer des liens plus ou moins étroits avec la clientèle du bar, et notamment avec le nouveau gérant, « Joe » . D’ailleurs de temps en temps, il la laissait  gérer le bar quand il devait s’absenter quelques heures.

Sa mère mourut l'année de ses 18 ans, la seule personne à laquelle elle se sentait réellement attachée sur cette terre venait de la quitter. Sa mère n'étant plus de ce monde, et ayant atteint l'âge minium requis, Lisbet pouvait désormais s'engager dans l'armée en tant que Marines. Sans la maladie de sa mère, elle lui aurait bien demandé un an plus tôt son autorisation pour s'engager. Cela faisait un an que ce projet avait pris forme dans sa tête. Car même si son emploi actuel lui plaisait, elle ne se voyait pas jouer les serveuse toute sa vie et elle sentait en elle le besoin de s'éloigner de Mégalopolis.

Elle s'engagea durant cinq ans, et durant ces cinq années, elle couvrit toutes les zones majeures de conflit, Chine, Turquie, Afghanistan et Corée. Elle débuta sa carrière militaire au bas de l'échelle, c'est à dire Marines de Seconde classe. Au retour de son premier déploiement, Lisbet portait désormais l'insigne de caporal. Au bout de sa deuxième affectation en Turquie, elle passa de Caporal à Sergent et gagna la réputation de faire passer la mission avant tout, peu importe la casse. Après la Turquie, et avant de partir pour l'Afghanistan et la Corée elle fut affecté à une petite unité devant assurer la protection d'un groupe de consultants civils appartenant à la Waleman Dynamics. A  force de se voir vanter les avantages qu'il y avait à travailler pour cette compagnie, Lisbet reconsidéra sa situation. Soit elle faisait carrière au sein de l'armée et aurait une retraite de misère, soit elle pouvait rejoindre le secteur privé. Finalement elle accepta la proposition du responsable du groupe de consultant, et quitta les Marines pour devenir une employée de la plus grande entreprise américaine.

POLITIQUE


Opinion : Que pensez-vous des Positifs et des Candidats ? Penser en terme de négatifs, positifs et candidats c'est penser comme au siècle dernier. Soit vous êtes du bon coté de la barrière, soit vous êtes du mauvais. Et de vous à moi, je compte bien tout faire pour être du bon coté, celui ou l'on crève pas dans la misère.

Regard : Que pensez-vous du monde actuel ? Pas meilleur ou pire que « l'ancien », hier il y avait une majorité de pauvre et une minorité d'ultra riche, et idem dans le monde actuel

Sondage : Si vous étiez Slider avec la faculté de voyager à travers le temps, changeriez-vous l'histoire ? Si oui, quel événement ? Non, le temps est un tout pas une ligne droite.

ÉVOLUTION

Statut: Pht
Signe distinctif (Uniquement si "Phm")

Catégorie:  actif
Classe: PSY
Pouvoir: PSYCHE, faire bouger, voler des objets, générer une armure télékinétique. Si le poids est supérieur au siens elle doit compenser dans le sens opposé, au risque sinon de se retrouver projeté. Une bonne condition physique est donc nécessaire pour supporter la pression Sur se principe elle peut utiliser son pouvoir pour effectuer des bonds ou amortir ses chutes.  Plus elle utilise son pouvoir plus elle doit manger pour récupérer des forces.

Bonus Lisbet récupère deux fois plus vite que la normale, les toxines sont éliminé deux fois plus vites, le temps de convalescence d'une maladie est divisé par deux, etc...
Malus Migraines ne sort jamais sans un tube d'aspirine ou mieux.

"On a tous un masque qui nous protège"


Comment doit-on t'appeler ?: Miss Miller
Es-tu majeur, petit enfant ?: Oui
On est tous métissés graves, ici, et toi ?:  Un peut près tout ce qui a débarqué d’Europe et surement d'autres....
Quel est ton film d'horreur préféré ?: la petite maison dans la prairie ça compte ?
On est des gros fadas de musique, ici, c'est quoi ton genre à toi ? : Tout ce qui touche de près ou de loin au rock, mais pas que la musique baroque c'est bien aussi.
On te demandera pas si tu as lu le règlement, c'est démodé. Mais t'as lu quoi dernièrement ? : les deux premiers tomes des salauds gentil-hommes pas encore terminé le troisème.
Commentaires, Suggestions: Ne marcher sur les opossums !


https://36.media.tumblr.com/460e951ae34732ffe9b4e26e8a8f1127/tumblr_nki73zAmUR1ss6y2zo8_540.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Lisbet Miller
avatar
Dossier Samaël



Identité: Inconnu, se fait appeler Samaël.

Groupe: l'action dans le batiment de la W tend à prouver qu'il appartient bien à un groupe d'individus organisé. Libération ? Underground ? Autre ?

Pouvoir: Son pouvoir semble lié au temps, mais son fonctionnement reste a déterminé.


Revenir en haut Aller en bas
 
Lisbet Miller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: RAPPORTS D'ACTIVITÉS :: Carnet de bord-