2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 Gen Caleb - LISTENER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gen Caleb
avatar



feat Jena Malone
Gen
« Science now performs miracles like the gods of old, creating life from blood cells, or bacteria, or a spark of metal. But they're perfect creatures. And in that way, they couldn't be less human. There are things machines will never do. They cannot possess faith, they cannot commune with God, they cannot appreciate beauty, they cannot create art. If they ever learn these things, they won't have to destroy us. They'll be us.»


[ ] NÉGATIF [ X ] POSITIF [ ] CANDIDAT

Lieu et date de naissance 2 janvier 2048, Regina, Saskatchewan, Canada
Déclaré(e) [  ] OUI - [ X ] NON (cf Puce électro-magnétique) (oui à la base, mais s'est retiré sa puce)
Identité(s) connue(s) Hope Lehane (nom de naissance qu'elle n'utilise plus depuis belle lurette et auquel elle ne répondrait même pas, et que personne ne connait, de toute façon), LieDetector (nom de code CIA qu'elle n'a pas utilisé depuis sa désertion), Gen Caleb (nom d'emprunt qu'elle utilise depuis son entrée à Libération)
Activité Sans emploi (non sans blague, mère à temps plein de Libération c'est bon quoi ça suffit...)
Situation Célibataire
Groupe Libération

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


Description comportementale S'il fallait décrire Gen en un mot, ce serait "maternelle". Aimante, protectrice, gare à vous si vous touchez à ses enfants - biologiquement, elle n'en a pas, mais de coeur, tous ceux de Libération sont ses enfants, et elle les aime, même quand elle roule les yeux, même quand ils sont tarés et bourrins, même quand ils se plantent royal en mission, et même lorsqu'elle leur sert un "non mais VRAIMENT" bien senti. Elle est parfois un peu décalée, surtout en situation de gros stress où elle a tendance à dire tout et n'importe quoi ou à se focaliser sur des idioties pour garder la tête froide. Plus modérée qu'Abel dans ses actions mais non moins convaincue dans sa mentalité, Gen agit souvent comme la voix de la raison dans le groupe, voulant faire les choses en finesse, et en subtilité, et en douceur, mais si on opte pour foncer dans le tas, elle soupirera bien profondément avant de suivre le groupe quand même - et puis, s'ils se plantent, elle pourra leur servir un "je vous l'avais bien dit", sa deuxième phrase favorite.
Description physique Du haut de son mètre soixante-et-un (elle y tient, à ce centimètre, alors ne lui enlevez pas !), elle a plutôt un petit gabarit et un poids plume. Gen a un visage plutôt allongé, avec de longs cheveux brun chocolat qu'elle attache rarement, et de grands yeux gris. Gen a tendance à se tenir droite et a une démarche déterminée. Très gestuelle quand elle parle, ne vous étonnez pas de la voir gesticuler des mains quand elle vous crie après, tripoter un objet quelconque en situation de stress, ou se frapper le front du plat de la main si votre comportement mérite un célèbre "non mais VRAIMENT". Côté vestimentaire, Gen est plutôt sobre dans l'ensemble, c'est un caméléon qui porte ce qui convient à la situation, elle sait très bien ne pas porter un sac à patates si elle doit passer dans un quartier bourgeois, par exemple.
Particularité(s) "Freedom is from within" tatoué à l'intérieur du poignet droit, pile là où la puce se trouvait

DÉVELOPPEMENT


Ville Basse
Quartier de l'Underground N/A

Histoire (Enfance, découverte du pouvoir, évolution de celui-ci et environnementale. Si vous appartenez à l'Underground, vous devrez développer votre appartenance et comment vous y êtes arrivé)

L'histoire de "Gen" commença en 2047 lorsque sa mère, Summer, tomba enceinte (logique) de son petit ami Positif: immédiatement, ce fut la panique à bord. Avec toutes les lois et tous les contrôles sur les naissances, Summer s'inquièta tout naturellement de ce qui leur arrivera à tous les trois si le foetus est testé positif également. Son petit ami Dane Lehane ne fit ni une, ni deux, et surtout pas trois: à go on plaque tout, l'appart, les emplois, et on part en roadtrip d'une durée non-déterminée au Canada. Le jeune couple n'avait peut-être pas les moyens de soudoyer monsieur Bidule pour avoir le nom de docteur Machin pour lui offir un pot-de-vin permettant d'être référé au docteur Truc de l'autre côté de la frontière canadienne, mais il avait certainement les moyens de tout balancer dans la voiture, de prendre une carte et de prendre le large. Neuf mois plus tard, Summer accoucha d'une jolie petite fille, qui avait bien dix doigts, dix orteils, un seul nez, pas de branchies, etc., une adorable petite fille, donc, qu'ils baptisèrent Hope. Jugeant qu'ils étaient en sécurité, vu qu'elle avait l'air normale, ils rentrèrent au bercail avec leur bébé dans les bras. Dès son retour au pays, alors qu'elle n'avait que quelques semaines, la discrimination commença pour Hope: son ADN fut testé, elle fut déclarée Positive et marquée comme telle par sa puce électronique. Boom, bienvenue dans la vie, petit être.

L'enfance de Hope se passa plutôt sans anicroches, si on omet que dès son plus jeune âge, la petite fille fut prévenue qu'elle était différente, qu'elle avait "quelque chose" en elle, quelque chose auquel il faudrait faire attention, quelque chose qu'il faudrait cacher, contrôler à tout prix. Présenté comme ça, on comprend aisément que l'enfant était craintive, redoutant plus que tout que cette partie enfouie d'elle-même se manifeste alors qu'elle ne s'y attendait pas, que ce soit dangereux, qu'elle blesse quelqu'un ou même pire encore ! Elle avait à peine passé dix ans lorsqu'elle commença à se sentir connectée aux gens à l'occasion: ça lui prenait comme ça, au hasard, au milieu d'une conversation, elle voyait des petits bouts de souvenirs lorsque les gens se rappelaient quelque chose en lui parlant, ou bien elle percevait des fragments de vérité cachés sous un mensonge bien épais. Il ne lui fallu que très peu de temps pour faire le lien entre cette faculté et cette "chose" effrayante contre laquelle ses parents l'avaient tant avertie. "C'est tout ?" ne put-elle s'empêcher de penser. "Tout un fromage pour ça ?" La jeune Listener, curieuse et aventureuse de nature, a tôt fait de s'exercer, tentant d'abord d'utiliser son pouvoir par sa volonté et non juste au hasard, puis tentant de chercher des souvenirs ou des pensées spécifiques: pas très poli, tout ça, mais les personnes affectées ne semblaient jamais s'en apercevoir... sauf son père. Peut-être parce que c'était un Dreamer, donc un Psy comme elle, peut-être parce que c'était son paternel, peut-être à cause des deux à la fois, il se rendit compte de sa tentative d'intrusion, et autant vous dire qu'il apprécia très moyennement, et qu'il ne rata pas l'occasion d'expliquer en long, en large et en travers les bonnes manières mentales à sa fille unique. "Mais papa," fit-elle après le sermon, "Comment est-ce que je le rends plus fort si je ne m'en sers pas ?" À la question de Hope, le sang de Dane ne fit qu'un tour. "Tu ne le rends pas plus fort," gronda-t-il, "Tu lui mets un harnais, tu l'enfouis, et tu n'y touches plus !" et sur ces sages paroles, VLAM, la porte de la chambre fut claquée.

On aurait pu croire que cet incident aurait incité Hope à faire comme on lui disait: il n'en fut rien. Au contraire, ça la stimula à développer son don encore plus, en secret, loin des yeux de ses parents. "J'ai ce don pour une raison," avait-elle décidé au moment où son père avait claqué la porte, "C'est à moi, et personne ne peut me l'enlever. Personne ne peut me dire de le refouler." Toute son adolescence, donc, la jeune Positive entraîna son pouvoir, fouillant sans gêne dans l'esprit des autres pour se pratiquer: parallèlement, elle se rendait compte de la discrimination à son égard. Elle avait beau avoir dix doigts, dix orteils, un seul nez et pas de branchies, la puce électronique ne mentait pas: elle était Positive, et même les jobs étudiants les plus simples n'étaient pas faciles à obtenir pour elle, parce qu'à tout prendre, pour les employeurs, mieux valait engager quelqu'un n'étant pas potentiellement une bombe nucléaire pour un poste d'étalagiste.

Âgée de vingt-et-un ans, bien majeure et vaccinée avec toutes ses dents, Hope avait du mal à convaincre des patrons potentiels qu'elle est capable de flipper des burgers sans tout faire péter, et elle se voyait mal galérer à ce point toute sa vie juste pour une histoire de gène mal placé à leurs yeux. "Tous des cons," pesta-t-elle un mauvais soir dans la barbe qu'elle n'avait pas, "Toutes ces histoires alors que je veux juste travailler, y'en a marre, c'est pas comme si je pouvais pas aider comme les autres !" Et là tilt... petite ampoule au-dessus de sa tête... il devait bien y avoir quelque part de la place pour une jeune femme capable de s'introduire dans l'esprit des gens comme bon lui semblait, si ?

Hope ne fit ni une, ni deux (ni trois, comme son père) et décida, direct, oui monsieur, oui madame, de postuler à la CIA - qu'est-ce qu'on ne fait pas avec un peu trop d'alcool dans le pif passé minuit, hein ! Elle s'attendait, en réalité, à ce qu'un recruteur ait un bon fou rire dans son bureau avant d'envoyer son formulaire dans la pile virtuelle des "LOL, NON", mais il ne fallut même pas une semaine pour qu'elle soit accostée à la porte de son building d'appartement minable par deux armoires à glace en costard, lunettes fumées, voiture noire bien cirée, tout le tintouin: croyant limite à une blague lorsqu'ils se présentèrent et lui ordonnèrent de la suivre. Un rapide balayage avec son pouvoir lui révéla qu'ils étaient sérieux, elle accepta donc de les suivre, et après un trajet plutôt long, se retrouva dans une salle bien blanche et bien aseptisée, assise sur une chaise spécialement créée pour être au maximum inconfortable, à se faire fixer par un homme qui buvait un café qui semblait aussi infect que son humeur. "Mademoiselle..." il feignit une pause pour lire son dossier, comme s'il ne savait pas son nom avant d'entrer dans la pièce, "... Lehane. J'ai ici votre demande d'emploi." Hope croisa les bras, tentant d'avoir l'air sérieuse, convaincue, etc. "Oui." "Vous souhaitez travailler pour notre organisation ?" Malgré le stress, elle trouva moyen de lui offrir un grand sourire avant de répondre: "Non, j'aime juste remplir les formulaires d'emploi pour le plaisir." Pas démonté pour deux sous, l'armoire à glace poursuivit: "Vous êtes Positive." Et toi t'es un génie, songea la jeune femme. "Nous ne discriminons pas," dit-il en haussant les épaules. "Nous sommes plus qu'heureux d'accueillir parmi nos agents des Positifs déterminés à servir leur pays et dont les facultés nous sont utilies. Là est la question, Mademoiselle Lehane, vous seriez-nous réellement utile ?" Hope se mordilla la lèvre inférieure. "À vous de voir," dit-elle. "Avez-vous de la place pour quelqu'un qui entre dans l'esprit des gens comme on entre dans une auberge ?" Son aplomb sembla prendre l'homme au dépourvu, mais il trouva moyen de lui répondre: "Prouvez-le." Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de Hope alors qu'elle se penchait légèrement vers lui au-dessus de la table. "Vous avez fait pipi au lit jusqu'à votre treizième anniversaire. Dites, j'espère pour vous que cette conversation n'est pas enregistrée, parce que sinon, ça va vous faire une belle jambe, après."

Est-il besoin de spécifier que le dossier de candidature de Hope fut déposé dans la pile des "oui potentiels" ? Dans les mois qui suivirent, on enchaîna tests psychologiques, tests physiques, tests cognitifs à gogo pour s'assurer qu'elle était 1) vraiment déterminée à devenir agent de la CIA, pas à les infiltrer 2) physiquement apte 3) mentalement apte. Étant Positive, le côté "pourquoi voulez-vous être ici" lui fut matraqué, mais elle demeurait impassible dans ses réponses. Après ces mois éprouvants, elle réalisa enfin son rêve de devenir agent, d'être utile, mais surtout ACCEPTÉE. Utilisée principalement en salle d'interrogatoire (plus rapide et moins salissante que la torture !), elle fit également ses preuves lors de plusieurs missions d'infiltration. Lorsque son pouvoir se développa davantage, lui permettant d'influer sur les autres, elle devint une arme d'autant plus redoutable pour la CIA: elle fut également utilisée, mais à quelques reprises uniquement, pour altérer voire supprimer des souvenirs spécifiques sur certaines cibles. Déterminée à prouver à elle-même et à tous qu'une Positive peut servir son pays autant que n'importe qui d'autre, Hope obéissait bien gentiment aux ordres, faisant toujours de son mieux pour satisfaire ses supérieurs. Son bon travail se fit remarquer: si bien qu'après quelques années de bon service, elle se retrouva contactée par non pas son supérieur, mais du supérieur du supérieur de son supérieur, avec un dossier bien particulier devant elle. Un petit rigolo qui avait décidé de se tirer du MSS avait été repéré en Asie, non loin de l'endroit où elle se trouvait: son ordre de mission s'en retrouva donc modifié, et mettre la main sur ce "petit rigolo" devint sa priorité PRIORITAIRE.

Hope, conformément aux ordres, se mit au travail, et de fil en aiguille, finit par repérer Abel, mais... car il y a toujours un mais... au lieu de simplement l'appréhender, conformément aux ordres, la curiosité de Hope l'emporta et elle s'introduit dans son esprit pour voir à qui elle avait affaire: ce qu'elle vit en lui la troubla profondément, et pour la première fois depuis qu'elle utilisait son pouvoir, Hope se retrouva avec des souvenirs gravés en elle, des souvenirs horribles qui n'étaient pas les siens, mais ceux d'Abel: la capture, l'entraînement, le conditionnement. Il n'était pas de la CIA, mais ce qu'elle vit en lui suffit à planter un sale petite doute dans sa tête: et si l'agence pour laquelle elle travaillait n'était pas mieux ? Il y avait également quelque chose d'intriguant à propos de lui. Quelque chose de fort, quelque chose pour lequel son pouvoir ne lui était d'aucune aide, mais elle sentait qu'elle n'avait pas affaire à n'importe qui: désobéissant aux ordres pour la première fois, Hope le laissa filer sans l'appréhender - la version officielle de son rapport, évidemment, allait affirmer qu'elle l'avait loupé de peu, mieux valait essuyer les conséquences d'un échec que qu'une trahison.

De retour au pays peu après, Hope reprit son travail, mais le coeur n'y était plus: encore heureux qu'aucun test psychologique ne lui fut ordonné à cette époque, parce qu'elle aurait été direct déclarée inapte au service. Lorsque l'appel Internet pour Libération fut lancé, Hope n'avait pas besoin de signature ou de preuve pour se douter de qui était derrière, et elle se retrouva donc face à un choix: CIA ou "Libération". À cette époque, elle fut envoyée sur les traces d'un agent ayant soit-disant retourné sa veste pour tuer ses partenaires de mission, et après avoir fait la rencontre de Maze Ellis, le choix s'imposa de lui-même et elle rassembla son courage pour répondre au message. Il fallu des semaines pour que la réponse vienne, mais après un entretien d'embauche des plus convivial, Hope se retrouva à retourner définitivement sa veste et à joindre Libération, allant jusqu'à fournir au groupe les plans du domicile d'Howard Stenton pour qu'il puisse mener sa mission à bien.

11 septembre 2072. Elle se faufila dans une salle de contrôle, utilisant tantôt son entraînement furtif, tantôt son pouvoir, pour éviter les gardes ou les obliger à l'approuver à tous les contrôles de sécurité. En s'installant devant la console, elle jeta un oeil à sa montre: bon, parfait. Elle était dans les temps. Pianotant sur le clavier, elle entreprit de couper la connexion entre la centrale de sécurité et le domicile d'Howard Stenton, faisant s'affoler les messages de confirmation lui demandant si elle était bien sûre de ce qu'elle faisait. Un autre regard à sa montre: pile l'heure. Elle confirma sa requête pour la dernière fois, coupant la sécurité chez Stenton et offrant à Libération 20 minutes pour entrer, le liquider, et sortir, largement le temps, donc.

Lorsqu'elle les retrouva à l'endroit convenu, c'était "mission accomplie" et ni sa loyauté ni sa détermination n'était mise en doute. Avec le nouveau nom qu'elle choisit elle-même - Gen, pour Genetics, la raison pour laquelle on est tous dedans jusqu'au cou, et Caleb, "qui vient du coeur" - sa nouvelle vie commençait.

POLITIQUE


Opinion : Que pensez-vous des Positifs et des Candidats ? En tant qu'ensemble, nous sommes l'évolution logique de la race humaine. Les Candidats au service de gouvernements doivent comprendre que les politiciens ne veulent pas leur bien et ne font que les exploiter, et ils doivent s'en libérer pour nous rejoindre.

Regard : Que pensez-vous du monde actuel ? Une jungle - une jungle où les plus forts survivent. Et les plus forts, c'est nous.

Sondage : Si vous étiez Slider avec la faculté de voyager à travers le temps, changeriez-vous l'histoire ? Si oui, quel événement ? Non. Rien. Le monde est ce qu'il est, ça ne sert à rien de se morfondre avec des "ah, jadis" et "si seulement". À nous de tirer le meilleur parti du monde tel qu'il est aujourd'hui.

ÉVOLUTION

Dans cette section, vous allez devoir décrire votre pouvoir mais sans entrer dans les détails. Expliquez un peu son fonctionnement, comment il réagit, ce qu'il vous inflige en retour et sa direction. Son évolution est laissée à l'appréciation des MJ. Pour cette section, aidez-vous du Nexus des Pouvoirs.

Statut Pht
Signe distinctif N/A

Catégorie Actif
Classe PSY
Pouvoir Listener. Gen est capable de s'introduire dans votre tête - littéralement - fouillant dans vos souvenirs et vos secrets sans vergogne: elle est également capable de vous influencer: ce n'est pas un contrôle mental absolu ("FAIS CECI, PANTIN"), encore moins de la possession, mais plutôt de la forte suggestion, qui rend l'idée très tentante pour la personne ("tu veux faire ceci, hein ? Avoue, avoue... allez.. fais-le... fais-le, tu seras content..."). Gen est également capable, de cette façon, de manipuler les souvenirs, de les altérer, mais uniquement au prix d'un effort considérable et d'une migraine carabinée, et elle n'y est jamais parvenu avec un souvenir qui soit très cher à la personne.

Si Gen peut lire les sentiments les plus basiques (savoir qu'une personne a peur, savoir qu'elle est en colère ou heureuse, par exemple), elle ne dispose toutefois pas d'un don d'empathie et a du mal à bien lire les émotions les plus complexes (amour, jalousie, ressentiment, etc.), les délaissant généralement pour s'intéresser aux souvenirs, qui lui viennent plus facilement et lui apparaissent comme des faits. Elle ne peut pas non plus influer sur les sentiments, seulement les actions et (avec beaucoup d'effort) les souvenirs. Le pouvoir de Gen fonctionne uniquement sur les humains.

Il est possible de résister aux manipulations de Gen avec énormément de volonté - les autres Psys ont on plus de facilité, relativement. Pour parler en terme Harry Potter, vu que c'est familier à plusieurs, c'est comme résister à l'Imperium, c'est une question de volonté plus que d'entraînement. Quant à l'intrusion comme telle, Gen n'a personnellement jamais rencontré qui que ce soit capable de la repousser d'office, mais il est possible, avec volonté et entraînement, d'apprendre à lui fermer la porte au nez (pour parler en terme Harry Potter, encore, dites-vous que Gen est Legilimens - tout le monde n'est pas égal face à l'occlumencie, certaines personnes l'apprennent plutôt bien, d'autres ont vraiment du mal voire en sont incapables).

Bonus Gen est capable de ressentir la présence de gens à proximité qu'elle ne voit pas encore (derrière un mur, ou dans son dos, par exemple)
Malus Gen se paye une migraine du feu de Dieu si elle manipule un souvenir, mais en dehors de se pousser à ce point, le véritable risque ou handicap de son pouvoir, c'est que plus elle reste longtemps dans la tête de quelqu'un, plus elle creuse, plus ce qu'elle y découvre risque de laisser une empreinte indélébile sur elle (et c'est pas des souvenirs de colonie de vacances...), alors que normalement, si elle ne s'attarde pas trop, elle arrive à faire abstraction plutôt facilement, comme lorsqu'on regarde un film, on peut être choqué sur le coup, mais on finit par relativiser

"On a tous un masque qui nous protège"


Comment doit-on t'appeler ? Laura, la Skyzo (sans rire c'est à peine revenu que ça se dédouble déjà dans sa petite tête...)
Es-tu majeur, petit enfant ? Oui, madame
On est tous métissés graves, ici, et toi ? Y'a pas l'choix !
Quel est ton film d'horreur préféré ? Quelqu'un d'autre que moi a vu Sharknado ? (LE NAVET MAIS LOL qu'est-ce qu'on s'est marré)
On est des gros fadas de musique, ici, c'est quoi ton genre à toi ? Tout ce qui est épique trouve grâce à mes yeux (mes oreilles)
On te demandera pas si tu as lu le règlement, c'est démodé. Mais t'as lu quoi dernièrement ? Le règlement m'dame ! (chéplu)


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Save the Day
avatar

Bienvenue à toi, survivant de l'univers !


Dans ton cas, rebienvenue !

Ta fiche nécessite un aval d'Abel en tant que membre de Liberation mais surtout, de par ton lien historique étroit avec lui (tutu... chut.)

En attendant, voici quelques petites précisions, notamment concernant la CIA :

- Des agents volontaires, il y en a. Tu vas à Langley, tu te proposes, ils te rappellent ou non.

- L'engagement est un processus très long qui nécessite des dizaines de tests, psychologiques comme physiques. Tu tartines des pages entières et tu passes des heures à ramper dans la boue avant de faire des jeux de mémoire. Le tout, avec un café serré sans sucre, en travaillant des exercices pour parer les polygraphes et autres sérums de vérité, sans parler des leçons de criminologie et comportementale. En somme, tu ne peux avoir été engagée de suite. J'estime une confirmation en tant qu'agent après plusieurs mois d'épreuves éprouvantes.

- Ta connexion avec Abel ne me semble pas correcte, mais c'est notre faute. A la relecture du personnage, il apparaît que... C'est pas très clair. (Oui bon ça va, Gen fait partie des premiers personnages que j'ai composés l'année dernière quand j'ai créé Liberation et ce, AVANT la refondation de Lux, j'avais pas relu...) Je ne vois pas pourquoi la CIA mettrait un agent sur un autre du MSS sous prétexte que Abel met le doute à ses supérieurs. Ca n'a aucune espèce de cohérence. (le premier qui moufte, je préviens... Je me fâche.) Il nous faut donc trouver une autre raison plus plausible. Comme l'un devant assassiner l'autre, par exemple. Abel pourrait détenir un secret plus gros que lui (Et que Ted *tousse*), le genre qui ferait mal à la CIA. Et s'il lui dévoilait quel a CIA avait recourt à des Candidats (un peu forcés), Gen y verrait là une atteinte morale à un milliard de principes. Vous savez... Quand j'ai créé Liberation, j'ai beaucoup réfléchi. Je me suis aussi énormément inspirée de ALIAS pour de nombreuses choses (comme l'exécution du père de Garin ou le recrutement de Jason). Et si... Gen travaillait pour l'ennemi qu'elle croyait combattre ? (*musique du générique* TINNNNN TINN TIIIINNNNN TINN !)
J'ai également songé à quelque chose en travaillant les prédéfinis, notamment Garin, je veux parler des Candidats volontaires, ceux qui n'ont pas été exposés de force, ce qui comprend également Jason ou même Maze mais ce dernier n'est pas lié aux services secrets, il me semble. Toujours sur mon idée d'inspiration de ALIAS, j'imagine que la CIA - en alliance avec le PRD puis la Waleman - possède une branche particulière d'agents très spéciaux. Des Positifs volontaires, des Candidats volontaires. Non, la CIA ne fait pas comme le MSS, mais ça me semble surtout nettement plus cohérent. Je vois mal le gouvernement dire "Oui bien sûr ! On accepte des sociopathes (et pas sur mesure) au sein de mes défenses !" La CIA, dans toute sa perversité secrète, a sûrement établi des labos, des succursales, des planques, des couvertures à travers le pays (et le monde) pour créer ces supers agents.
Et si Abel connaissait la vérité, là où Gen ne pensait y voir UNIQUEMENT des Positifs engagés ? Il lui ouvre les yeux, elle comprend que la CIA n'est pas mieux et tourne sa veste en se compromettant.

- Dernière chose mais encore une fois ce n'est qu'un détail (moins gros que le précédent quoi), je doute fort que tu aies pu anticiper Liberation, même aux côtés d'Abel. Pourquoi ? Parce que comme je connais l'animal, je l'imagine bien ne pas avoir eu l'idée avant de l'avoir eue. Autrement dit : à l'instant T. Il est peut-être réfléchi mais je pense qu'il est aussi assez spontané quand il s'agit de lui. Je ne pense pas que l'instinct de meneur se soit imposé à lui comme une évidence. M'est d'avis - même - que Gen a pu jouer un rôle là-dedans. C'est à vous de voir, je ne fais que tirer des idées.

- Cette fois, dernière chose. Gen aurait dû être celle infiltrée à l'Underground à la place de Eve, la soeur de Abel. Qu'as-tu ressenti à ce moment-là ? Ce doit être frustrant qu'une jeune non expérimentée ait pris ta mission, non ? Abel l'a laissée par terre, pour morte, alors que Garin hurlait et cognait Abel. Qu'as-tu fait à ce moment-là ? Et quand Abel a programmé l'exécution de Stenton, qu'en as-tu pensé ? De la même façon, Garin refusait de tirer, c'est Libby qui a achevé l'ancien directeur du PRD (que tu as connu). Rien ne te gêne dans tout ça ? OK, cette partie, c'est encore ma faute, je savais que j'oubliais de te faire lire un truc, je te l'envoie en suivant pour que tu comprennes).

En réalité, cela fait beaucoup de choses mais c'est Liberation, c'est toujours assez complexe ! C'est un groupe qui grandit et se bâtit avec ses membres, jour après jour, il faut juste qu'on pose correctement les bases ensemble.

Désolée pour euh... Le pavé.


superman


Revenir en haut Aller en bas
http://www.childrenofluxaeterna.com
Gen Caleb
avatar
J'y travaille, donc !

Pour la rencontre avec Abel (je mets ici ce que je viens de te Skyper pour qu'il voit aussi), on peut imaginer qu'elle est envoyée par la CIA pour tenter de le neutraliser quand il lance son appel sur Internet par rapport à Libération (dans la fiche d'Abel, si je ne m'abuse, c'est après cet appel que Gen arrive dans le décor, donc) ?

Après je peux bidouiller un truc comme quoi elle voit en lui des choses qui la font douter et ultimement retourner sa veste pour le rejoindre, etc. Jouable or not jouable ?

J'attends pour ça. Ce que je rafistole de suite, c'est l'entrée à la CIA (ça je peux, pas besoin d'attendre avec lui)


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Mon message pourra être effacé ensuite mais j'ai fait passer Maze par la CIA, ses parents étaient des agents justement et leur fanatisme les a poussé à Faure embrigader leur gamin dans un centre de recherche secret justement qui forme des candidats volontaires qui veulent servir le pays.
A voir si jamais ils peuvent s'être croisés ? Même si Maze est plus vieux.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Camy Adriacco
avatar
Si Gen arrive après l'appel à Liberation - ce qui me semble cohérent : Abel menace le gouvernement US en premier, bien normal qu'ils interviennent quelque part - elle ne peut pas l'avoir incité à prendre la direction du groupe. J'étais restée sur le fait que Liberation avait été soufflé par quelqu'un d'autre à Abel.

Sinon le pourquoi Gen a tourné sa veste... Le charisme indiscible de Abel, of course XD



The storm is coming but I don't mind
People are dying, I close my blinds

All that I know is I'm breathing
Now

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
L'idée même de Liberation a été soufflée à l'oreille d'Abel oui, on en a parlé mais Gen aurait pu concrétiser cette idée. Mais si elle débarque après, alors... Ca ne joue plus en ligne de compte.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Camy Adriacco
avatar
Pour ma part, j'avais toujours eu en tete que Gen rejoignait Libe apres sa fondation :/ point de détail, tu me diras...



The storm is coming but I don't mind
People are dying, I close my blinds

All that I know is I'm breathing
Now

Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Et moi je m'en souvenais plus, c'est Laura quand elle a relu la chrono de Liberation qu'elle a tout remis en ordre.

Alors, le seul problème qui va se poser, c'est que si Abel a eu l'idée de Liberation aux USA, c'est mort pour la CIA, ils n'ont pas droit d'intervenir sur le territoire américain, uniquement le FBI.

Donc soit, Zaan s'est manifesté en Asie et Gen a trouvé Abel là-bas, il suffit qu'il lui soit passé entre les doigts, et elle le rejoint quand il pense à elle une fois aux USA.
Soit on modifie des parties de la chronologie (rien n'a été joué, Gen a tout juste été PNJisée avec Jason et rien en rapport avec son passé donc c'est encore fort modulable).

Toujours est-il que j'ai toujours imaginé Abel et Gen très liés, un peu comme un bras droit. Je le vois bien s'appuyer sur elle pour plusieurs choses.



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Gen Caleb
avatar
Ben, moi j'ai envie de dire, la CIA, ils ont pas le droit d'intervenir sur le territoire américain, mais entre ce qu'ils ont le droit de faire et ce qu'ils font en réalité, euuuuuuuuuuuuuuuuuuuh voilà. Après, faut pas oublier aussi qu'on est 60 ans dans le futur, on peut également imaginer que le mandat de la CIA ait changé entre temps (officiellement ou officieusement) si ça nous arrange plus. ON EST DIEU ON FAIT CE QU'ON VEUT ! (presque)

Sinon on peut partir de l'idée comme tu dis qu'elle l'a rencontré en Asie et "raté son coup" (aka elle le laisse filer parce qu'il l'intrigue, elle veut le voir agir d'avantage, IL A DU CHARISME), et elle se retrouve à le suivre, sauf que dès qu'il est aux USA, elle ne peut pas être envoyée en couverture chez Libération ? Faudrait qu'elle le fasse de son plein gré, du coup... comme elle est agent de la CIA, on peut s'imaginer qu'ils trouvent que ça pue, son implication pour Stenton pourrait être un "prove it", éventuellement.

Pour Mr. Torse ( Mr Green ) à mon avis ça reste une possibilité à se mettre sous le coude au cas ! ;)

Mais oui moi dès que je l'ai vue en prédef je les ai imaginé très liés, papa et maman de Libération quoi gros smile


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Save the Day
avatar
Tant que tu te le mets pas ailleurs.... (pardon, pardon.. C'est glauque, oui je sais.)

Je suis pour l'option2, personnellement.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.childrenofluxaeterna.com
Gen Caleb
avatar
(M'ENFIN ! Après c'est moi qui ai l'air glauque avec mes histoires de saucisse...)

Va pour l'option 2 alors ? Je ferai ça demain !


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Camy Adriacco
avatar
Option 2 it is !



The storm is coming but I don't mind
People are dying, I close my blinds

All that I know is I'm breathing
Now

Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Option deux it was !


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Save the Day
avatar

Bienvenue à toi, survivant de l'univers !


Tu rejoins le groupe des POSITIFS.

Tu peux d'ors et déjà aller créer ton Carnet de Bord, qui permettra de recenser tes liens et tes sujets, et permettra aux autres joueurs de te faire des demandes de liens et RP.

Et bien sûr, tu peux te lancer dans ton premier RP ! Nous t'invitons à prendre connaissance des éventuelles animations RP ainsi que des accomplissements et Hauts-faits qui feront remporter des points à ta faction, ici : LIBERATION.

Libre à toi de demander des liens aux personnages qui t'intéressent en passant par leurs Carnets.

Tu peux en apprendre plus sur l'univers de Lux Aeterna dans cette section, régulièrement mise à jour au fil des RP et des modifications apportées par les joueurs et le jeu. Si tu es perdu, que tu as un problème, la section des Incubateurs est là pour ça. Peut-être que tes interrogations pourront aider d'autres joueurs.

Inutile de demander ton avatar à Maddison, celui-ci est déjà préparé, ci-après.

Enfin... Le Centre du PRD est une section Flood est mise à disposition des joueurs : jeux, défouloir, musique et cinéma, pour parler de tout et de rien ! Et surtout de tout. Sache que cette section est invisible aux invités et aux membres non validés par les MJs pour conserver une vie privée sans intrusion.

Bon jeu !


superman




Code:
http://design.childrenofluxaeterna.com/avatars/avatar_lux800_gen.jpg


Revenir en haut Aller en bas
http://www.childrenofluxaeterna.com
Gen Caleb
avatar
JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !

*partie ériger un temple au nom de Gaia*


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Je m'incruste à nouveau ici je tentais de voir les chronologie respective pour nos persos.
Ton perso est né en 2048
Entrée CIA à 21 ans donc en 2071
Tu écris ensuite : si bien qu'après quelques années de bon service...
Sauf qu'en 2072 Gen est déjà aux côtés d'Abel.

Tu devrais à mon avis changer l'âge du recrutement sinon tu as fait un passage éclair à la CIA (et cela ne colle pas avec moi qui suit resté entre 2058 et 2067 en somme)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison DeLuca
avatar
2048+21=2069

Et si elle rejoint Abel en 72 c'est dans la deuxième moitié de l'année pour l'exécution de Stenton (soit, septembre)

Tu veux que j'aille te chercher un 3e café ?



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Maze Ellis
avatar
Je savais que j'avais pas les yeux en face des trous... impossible de faire une addition je vous jure...
Ok mais bref au final cela ne colle pas nos dates de passage au "service" de la CIA, j'imaginais qu'elle aurait pu faire partie de ceux qui ont "etudié", "testé" Maze vu qu'il n'a été qu'un cobaye, pas de mission mais temporellement même en 1969 ça ne le fait pas ;p



Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maddison C. DeLuca
avatar
Un contact en commun, peut-être ?


We are all, at our cores, the sum of our fears.
To embrace destiny, we must, inevitably, face those fears and conquer them.
Whether they come from the familiar...
or the unknown.
Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Un contact en commun ça pourrait être plus jouable à mon avis, parce que déjà si on partait de l'idée qu'elle a participé à des tests sur lui euh... c'est que j'imagine qu'à un moment ou à un autre elle aurait utilisé son pouvoir sur lui (soi qu'on lui demande soi qu'elle le fait d'elle-même, c'est Gen quoi) et là elle aurait de suite eu un GROS souci moral avec la CIA, bien avant que son chemin croise celui d'Abel.

Maddison DeLuca a écrit:
2048+21=2069

Et si elle rejoint Abel en 72 c'est dans la deuxième moitié de l'année pour l'exécution de Stenton (soit, septembre)

Tu veux que j'aille te chercher un 3e café ?

Heureusement que t'es là parce qu'il m'a fait peur là LOL.


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Oui je fais souvent peur je sais mais ça va c'est bon j'ai avalé mon litre de café, pris mon guronzan du midi, je suis presque en forme !

En fait je pensais que Gen avait utilisé son pouvoir au sein de la CIA, que cela était une des raisons de son taf (mais ma lecture du matin ayant été très défaillante hein j'ai peut-être mal compris)

Ou alors Gen a eu le dossier du fiasco Maze Ellis entre les mains avant de quitter la CIA tout simplement, c'était sa mission de l'observer? vu qu'il a sa puce et nargue l'institution, le but était de ramener des infos? Après Gen aura-t-elle gardé le fruit de sa traque pour elle car partie avant c'est à voir? Se sont-ils confrontés au final?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Yuna Crescent
avatar
Justement, elle était à la CIA pour son pouvoir, sauf que si elle en fait usage sur Maze-le-cobaye, euh... moralement, c'est pas un personnage qui aurait accepté ce qu'elle voyait. Je veux dire, elle est ébranlée au point de retourner sa veste à cause d'Abel, alors qu'il est même pas avec la CIA mais c'est assez pour lui faire douter de ce que fait la CIA. Si elle était tombé sur Maze pendant qu'il était cobaye, j'ai du mal à la voir rester.

Je pense que si c'est fait sur la fin de son passage à la CIA (alors qu'elle commençait déjà à avoir des doutes), c'est jouable. Elle peut fort bien être sur ses traces. Même que ça aurait pu la pousser encore plus à prendre sa décision, du coup, si elle le repère et utilise son pouvoir sur lui pour voir que finalement, à la CIA c'est aussi des gros pourris. Genre post-Abel, pré-Libération, quand elle avait le cul entre 2 chaises, ça me semble faisable et même logique.


"I had a plan."
"You ? A plan ?"
"Yes. A good one. Carefully laid out. But I got bored."
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Ca me semble pas mal en effet.

Gen est perturbée par l'affaire Abel, elle est mise sur la traque d'un homme qui aurait assassiné des agents de la CIA, elle le trouve et lit son esprit et voit ce qu'il s'est réellement passé et cela conforte sa décision de tout plaquer.

Maze se rend compte d'avoir été traqué et attend de pied ferme celui/celle qui le file, et quand Gen s'approche assez pour le confronter, elle lit dans son esprit. Maze attend la confrontation directe mais elle ne vient pas et ça le surprend. Echangent-ils quelques mots ou pas?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Gen Caleb
avatar
(je fais super vite car en pause au taf, ce soir je ferai + long)

Je pense que Gen aurait pu lui parler de son intention de contacter Libération et tenter de le convaincre de venir avec elle (sans succès, logiquement) - pendant l'event ils pourraient donc se reconnaître et elle pourrait renouveller l'offre, tenter de le convaincre que sa place est avec eux, histoire de bien foutre les pétoches à Maddie, et (éventuellement si le coeur t'en dit, après c'est ton perso lol) faire en sorte que la question se pose pour Maze dans le futur, à savoir où se trouve sa place etc.

(edit parce que là j'ai le temps !)

Pour continuer sur l'event, je vois bien Gen essayer de jouer sur le sentiment (bon ça Maze en a très peu mais ça elle le sait pas vu que les sentiments, son pouvoir les lit mal donc elle ne fait pas trop gaffe), genre ce qui t'es arrivé va continuer à arriver à plein d'autres si tu ne te bats pas contre ça, viens avec nous, on est ta maison, ta famille, toussa, toussa quoi. Elle peut même lui faire un beau speech bien émouvant, j'ai de l'inspiration, ça ira bien gros smile

Je me disais aussi parce que j,ai vu des RP flashbacks ici et là qu'à la rigueur, leur première rencontre/la traque, on pourrait la RP aussi, si le coeur t'en dit et que t'es pas trop débordée - comme ça ça sera plus amusant que l'ajouter simplement à ma fiche, parce qu'au bout d'un moment la masturbation mentale c'est bon mais VOILÀ quoi (et puis j'aime pas "prendre le contrôle" des persos des autres ce qui sera pour le moins inévitable si je fais que l'ajouter à ma fiche) Mr Green

(oui, oui, je cherche à sortir Gen, ça se voit ? tête de chat potté mais bon, en vrai, ça pourrait être un RP intéressant, je pense)


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Camy Adriacco
avatar
En tout cas, si je puis me permettre, je trouve l'idée intéressante dans le sens où si Gen a des infos sur ce qu'a fait la CIA aux Candidats, ca donne encore plus du crédit à Liberation et des armes à Abel.



The storm is coming but I don't mind
People are dying, I close my blinds

All that I know is I'm breathing
Now

Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Camy Adriacco a écrit:
En tout cas, si je puis me permettre, je trouve l'idée intéressante dans le sens où si Gen a des infos sur ce qu'a fait la CIA aux Candidats, ca donne encore plus du crédit à Liberation et des armes à Abel.

Effectivement !


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
J'adhère a 200% et OK pour jouer le flashback.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Maze Ellis
avatar
J'ouvre le sujet de notre rencontre dans la journée en flashback


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Eve
avatar
Bon et bien...

*Donne le bras droit d'Abel et prend donc le gauche...

*Retourne taper ses rp*


Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
*prend le bras droit d'Abel et ne le lâche plus*


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
Groupies.



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
JE NE FAIS QUE MON TRAVAIL !

(t'es jaloux parce que personne te groupise)


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
O.o

MOUAHAHAHHAHAA !

Je ris.

Je suis Bro. Et toi t'es quoi, petite fille perdue -.-'



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Ethan Dare
avatar
Que veux-tu Bro, certains ont besoin de groupies pour exister et être vu... D'autre comme toi on juste besoin d'exister la classe

Et ne parlons pas des groupies elles-même...  

angel

( <3 )


Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
Bros will be Bros. la classe



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Oh ça va la bromance !

Et je suis pas perdue, merci j'ai trouvé mon chemin ! Mr Green


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Alex Peterson
avatar
Nous on moins, on s'aime d'un amour désintéressé.

(je détale comme un lapin que je suis...)



"The secret to happiness with men ?
Lower your expectations.
Because deep down, in my heart... I know Big Foot is real."
Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Alex Peterson a écrit:
Nous on moins, on s'aime d'un amour désintéressé.

(je détale comme un lapin que je suis...)

.....................................................................................................


Je vais te trouver et te faire la peau.


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Gen Caleb - LISTENER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: LE FIL ROUGE :: Les personnages :: + POSITIFS-