2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 II/ MUTATIONS - L'héritage génétique de YU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Save the Day
avatar
MUTATIONS
L'héritage génétique YU


CODE GÉNÉTIQUE
Les premières mutations sont apparues au cours de l'hiver 2026. Nous sommes aujourd'hui au milieu des années 70, soit, 50 ans après les bombardements de Yu sur le continent Nord-américain.

Les seuls survivants à l’exposition sont ce que l’on appelle des Candidats, des personnes munies d’une anomalie génétique, nécessaire à la mutation grâce à Yu. (cf lexique)
Rappel : un Candidat obtient son don lors d’une exposition à Yu. Un Positif naît avec. Les lois de la génétique, telles que nous les connaissons, s’appliquent ici. Aussi, en terme couples, Yu peut sauter une génération :

Couple de Candidats : auront un enfant Positif
Couple de Positifs : auront un enfant Positif et une très faible chance d’avoir un Négatif s’il en existe dans la famille sous moins de deux générations
Couple de Négatifs : auront un enfant Négatif et une faible chance d’avoir un Positif si Yu court dans les gènes sous moins de deux générations
Couple Négatif + Positif : selon si les générations précédentes sont plus Positives ou plus Négatives, l’enfant tendra vers le gène le plus dominant. Si la famille est en majorité Positive, alors il sera Positif et vice versa.
Couple Candidat + Positif : auront un enfant Positif
Couple Candidat + Négatif : auront un enfant Positif

GÉNÉRATIONS
Si en règle générale, une génération équivaut à une trentaine d'années, lorsque nous parlons de Candidats et de Positifs, la définition ne s'applique pas et prend ici une dimension généalogique.

Par conséquent, les premiers exposés (et Candidats), sont considérés de Première Génération. Confrontés à un Yu des plus purs, leurs pouvoirs n'en sont que plus puissants et les manifestations physiques parfois bien désastreuses pouvant éventuellement causer la mort. Les Premières générations sont connues pour avoir créé des monstres et les rescapés de ces temps sombres peuvent s'estimer heureux d'être passés par les mailles du filet. Au plus fort des mutations de type Phm, les Positifs et Candidats ont vu leur espérance de vie réduite de moitié.

Leurs enfants seront des Positifs Deuxième génération, leurs petits enfants de Troisième et ainsi de suite. Plus l'arbre grandit, plus Yu se dilue comme un sirop dans l'eau et les mutations se transforment en un héritage génétique aussi insignifiant que la couleur des yeux, de peau ou la forme d'un visage. Cet héritage se caractérise simplement d'une manière plus... Surnaturelle qu'un simple ADN de Négatif et peut parfois révéler des surprises.

ÉVOLUTION DES DONS
Malgré tout, un pouvoir évolue selon des étapes de la même façon qu'une voix peut muer arrivée à un certain âge ou que les os cessent de pousser. Une mutation (pouvoir, don) est comme un muscle, une articulation, un nerf, un organe vital dont le sujet ne peut se passer. L'extraire le transformerait en légume ou dans les pires cas : le tuerait. Il faut ainsi comprendre qu'une mutation, au même titre qu'un poumon, est nécessaire à la survie d'un Positif ou d'un Candidat. Et de la même façon qu'un Négatif, il grandit, évolue, se transforme, vieillit au fil des âges, mais ne constitue jamais en une science exacte et reste propre au sujet.

De 0 à 7 ans : Le pouvoir est variable, instable et incontrôlable. Il peut également ne même pas se révéler et demeurer en sommeil. Soit parce que l'enfant en fait le déni, soit parce que son environnement est particulièrement équilibré (dans la mesure où un don se manifeste le plus souvent en guise de survie, en vue de protéger le sujet).
De 8 à 12 ans : Ce passage un peu bâtard est une période de transition avant la puberté où le corps du sujet se prépare. Les résultats s'en retrouvent aléatoires. Etrangement, les sujets masculins peuvent rencontrer des douleurs dues à leurs dons (ça messieurs, c'est pour compenser avec nos règles, vous ne pensiez pas vous en sortir aussi facilement, n'est-ce pas ?)
De 13 à 24 ans : De la puberté à l'âge adulte, le pouvoir se transforme, évolue et devient de plus en plus facile à appréhender, contrôler et découvrir. Il reste néanmoins assez simple et est encore loin de révéler toutes ses capacités.
De 25 à 40 ans : C'est la grande phase adulte où le don se dévoile réellement. L'on peut ainsi se découvrir de nouvelles aptitudes quand bien même le contrôle n'en est pas parfait.
De 41 à 55 ans : La mutation connaît son paroxysme, son point culminant. A cet âge, elle se doit d'être contrôlée à la perfection. Le don cesse alors d'évoluer et de grandir, accomplissant par la même le Candidat ou le Positif.
A partir de 55 ans : Aucun sujet n'est connu au-delà de cet âge.

RESTRICTIONS JURIDIQUES ET PRÉVENTIVES
Jusqu'en 2074, les lois prénatales et familiales étaient un ensemble de directives promulguées par le gouvernement sous l'impulsion du Programme de Restructuration Démographique (PRD) visant à limiter voire stopper la naissance de Positifs. Elles servaient à définir le concept de famille et étaient destinées à assainir la société américaine des unions mixtes avec des Positifs. Jugées barbares, ces lois ont été revues et adoucies sous le Sénat de Richard Aberline, avec l'aide du Procureur Cal Fairbanks dont voici les amendements en vigueur :

Amendement aux lois pré-natales du 26 décembre 2074 :
Alinéa 1 : Toute femme enceinte, Positive comme Négative, doit, lors de sa première visite gynécologique ou à défaut avant la douzième semaine de grossesse, faire déclarer cette dernière auprès du HSD (Health&Security Department) du District auquel elle est rattachée, et suivre la procédure obligatoire de dépistage de mutation. Aucune hystérectomie ne se pratiquée sauf dans le cas où l'accouchement le justifierait suite à des complications.
Alinéa 2 : Dans le cas d'une grossesse Positive, la mère s'engage à honorer un suivi médical avec le médecin de son choix. Si elle n'en a déclaré aucun, son HSD devra en désigner un. Ce dernier ne pourra - sauf cas de force majeure ou décès - se dégager de ses obligations.
Alinéa 3 : Dans le cas d'une grossesse Positive, l'avortement demeure un choix à la charge de la mère. Néanmoins toute demande d'avortement sera rejetée si le foetus est âgé de plus de 10 semaines, comme l'interdit la Loi à la Vie promulguée le 12 juillet 2029 pour toutes grossesses Négatives. Avant d'accéder à toute interruption de grossesse, la mère devra passer des entretiens psychologiques agréés par son HSD et le père, ainsi que son entourage, pourront être appelés à témoin. Au terme de ces entretiens, la demande peut éventuellement être rejetée.
Alinéa 4 : Dans le cas d'une grossesse Positive, le père devra obligatoirement reconnaître son enfant, mais pourra invoquer le droit à l'anonymat. Ces informations demeureront confidentielles au sein du HSD et pourront être exhumées dans le cadre d'une enquête ultérieure si l'enfant venait à menacer la sécurité d'autrui ou si sa propre vie était en danger.
Alinéa 5 : Dans le cas d'une grossesse Négative, si l'un des deux parents est Positif, ou, si l'un des grands-parents est Positif, ils devront en référer à l'Alinéa 4 également, dans l'hypothèse où Yù serait encore en incubation avant de se manifester à un âge plus avancé.
Alinéa 6 : Par cet amendement, pour toute grossesse non déclarée et naissance en dehors du territoire américain, des sanctions pourront être appliquées aux responsables, mère, père et complices.

Amendement aux lois familiales du 26 décembre 2074 :
Alinéa 1 : Toutes les lois familiales interdisant les unions entre un homme et une femme Positifs sont annulées.
Alinéa 2 : Chaque mariage, Positif comme Négatif ou Mixte, devra être déclaré officiellement auprès de la Mission de son District dans un délai de 3 mois après la cérémonie.
Alinéa 3 : Chaque foyer ne pourra compter qu'un enfant Positif à sa charge, naturel ou adopté.
Alinéa 4 : Chaque foyer pourra compter trois enfants maximum à sa charge, naturels ou adoptés.
Alinéa 5 : Dans le cas d'un parent célibataire, le foyer ne pourra compter qu'un seul enfant à charge, Positif ou Négatif, naturel ou adopté.
Alinéa 6 : Dans le cas d'une adoption Positive, un juge décidera de l'aptitude des parents, devant être obligatoirement mariés depuis au moins 2 ans, à accueillir l'enfant dans leur foyer en toute sécurité. Les parents devront alors s'engager à suivre la procédure de suivi familial par la Mission de son District jusqu'à la majorité absolue - ou l'émancipation - de l'enfant.
Alinéa 7 : Dans le cas d'une mutation ou d'un changement de résidence, depuis l'étranger ou non, le foyer devra se déclarer auprès de sa Mission et de son HSD dans un délai de 3 mois après la remise des clés de son nouveau domicile.
Alinéa 8-1 : Tout orphelin de moins 16 ans, Positif comme Négatif, sera pris en charge par le HSD auquel il est rattaché et placé au sein d'une famille d'accueil, ou bien d'un foyer d'accueil, au préalable agréé par le HSD et la Mission du District concerné.
Alinéa 8-2 : Dans le cas d'une famille d'accueil, et uniquement dans ce cas, le foyer se voit autorisé à avoir à sa charge plus de 3 enfants et plus d'1 enfant Positif.
Alinéa 8-3 : Tout orphelin de 16 ans à 18 ans, Positif comme Négatif, répondra à la tutelle de sa Mission et se verra le droit d'émancipation si l'option d'un foyer d'accueil ne l'intéressait pas.
Alinéa 8-4 : Tout orphelin de 18 ans et plus, Positif comme Négatif, pourra, sur validation d'un juge de son District, se détacher officiellement de son HSD et de sa Mission afin de devenir membre citoyen actif. Ce détachement aura lieu, quoiqu'il arrive, le jour de son 21e anniversaire.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.childrenofluxaeterna.com
Save the Day
avatar

Mise à jour



Le guide a été mis à jour. Il était temps...

superman


RESTRICTIONS JURIDIQUES ET PRÉVENTIVES
Jusqu'en 2074, les lois prénatales et familiales étaient un ensemble de directives promulguées par le gouvernement sous l'impulsion du Programme de Restructuration Démographique (PRD) visant à limiter voire stopper la naissance de Positifs. Elles servaient à définir le concept de famille et étaient destinées à assainir la société américaine des unions mixtes avec des Positifs. Jugées barbares, ces lois ont été revues et adoucies sous le Sénat de Richard Aberline, avec l'aide du Procureur Cal Fairbanks dont voici les amendements en vigueur :

Amendement aux lois pré-natales du 26 décembre 2074 :
Alinéa 1 : Toute femme enceinte, Positive comme Négative, doit, lors de sa première visite gynécologique ou à défaut avant la douzième semaine de grossesse, faire déclarer cette dernière auprès du HSD (Health&Security Department) du District auquel elle est rattachée, et suivre la procédure obligatoire de dépistage de mutation. Aucune hystérectomie ne se pratiquée sauf dans le cas où l'accouchement le justifierait suite à des complications.
Alinéa 2 : Dans le cas d'une grossesse Positive, la mère s'engage à honorer un suivi médical avec le médecin de son choix. Si elle n'en a déclaré aucun, son HSD devra en désigner un. Ce dernier ne pourra - sauf cas de force majeure ou décès - se dégager de ses obligations.
Alinéa 3 : Dans le cas d'une grossesse Positive, l'avortement demeure un choix à la charge de la mère. Néanmoins toute demande d'avortement sera rejetée si le foetus est âgé de plus de 10 semaines, comme l'interdit la Loi à la Vie promulguée le 12 juillet 2029 pour toutes grossesses Négatives. Avant d'accéder à toute interruption de grossesse, la mère devra passer des entretiens psychologiques agréés par son HSD et le père, ainsi que son entourage, pourront être appelés à témoin. Au terme de ces entretiens, la demande peut éventuellement être rejetée.
Alinéa 4 : Dans le cas d'une grossesse Positive, le père devra obligatoirement reconnaître son enfant, mais pourra invoquer le droit à l'anonymat. Ces informations demeureront confidentielles au sein du HSD et pourront être exhumées dans le cadre d'une enquête ultérieure si l'enfant venait à menacer la sécurité d'autrui ou si sa propre vie était en danger.
Alinéa 5 : Dans le cas d'une grossesse Négative, si l'un des deux parents est Positif, ou, si l'un des grands-parents est Positif, ils devront en référer à l'Alinéa 4 également, dans l'hypothèse où Yù serait encore en incubation avant de se manifester à un âge plus avancé.
Alinéa 6 : Par cet amendement, pour toute grossesse non déclarée et naissance en dehors du territoire américain, des sanctions pourront être appliquées aux responsables, mère, père et complices.

Amendement aux lois familiales du 26 décembre 2074 :
Alinéa 1 : Toutes les lois familiales interdisant les unions entre un homme et une femme Positifs sont annulées.
Alinéa 2 : Chaque mariage, Positif comme Négatif ou Mixte, devra être déclaré officiellement auprès de la Mission de son District dans un délai de 3 mois après la cérémonie.
Alinéa 3 : Chaque foyer ne pourra compter qu'un enfant Positif à sa charge, naturel ou adopté.
Alinéa 4 : Chaque foyer pourra compter trois enfants maximum à sa charge, naturels ou adoptés.
Alinéa 5 : Dans le cas d'un parent célibataire, le foyer ne pourra compter qu'un seul enfant à charge, Positif ou Négatif, naturel ou adopté.
Alinéa 6 : Dans le cas d'une adoption Positive, un juge décidera de l'aptitude des parents, devant être obligatoirement mariés depuis au moins 2 ans, à accueillir l'enfant dans leur foyer en toute sécurité. Les parents devront alors s'engager à suivre la procédure de suivi familial par la Mission de son District jusqu'à la majorité absolue - ou l'émancipation - de l'enfant.
Alinéa 7 : Dans le cas d'une mutation ou d'un changement de résidence, depuis l'étranger ou non, le foyer devra se déclarer auprès de sa Mission et de son HSD dans un délai de 3 mois après la remise des clés de son nouveau domicile.
Alinéa 8-1 : Tout orphelin de moins 16 ans, Positif comme Négatif, sera pris en charge par le HSD auquel il est rattaché et placé au sein d'une famille d'accueil, ou bien d'un foyer d'accueil, au préalable agréé par le HSD et la Mission du District concerné.
Alinéa 8-2 : Dans le cas d'une famille d'accueil, et uniquement dans ce cas, le foyer se voit autorisé à avoir à sa charge plus de 3 enfants et plus d'1 enfant Positif.
Alinéa 8-3 : Tout orphelin de 16 ans à 18 ans, Positif comme Négatif, répondra à la tutelle de sa Mission et se verra le droit d'émancipation si l'option d'un foyer d'accueil ne l'intéressait pas.
Alinéa 8-4 : Tout orphelin de 18 ans et plus, Positif comme Négatif, pourra, sur validation d'un juge de son District, se détacher officiellement de son HSD et de sa Mission afin de devenir membre citoyen actif. Ce détachement aura lieu, quoiqu'il arrive, le jour de son 21e anniversaire.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.childrenofluxaeterna.com
 
II/ MUTATIONS - L'héritage génétique de YU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: CHILDREN OF LUX AETERNA :: L'Univers de Lux Aeterna-