2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Sky/Sun/Maze] Le Casino du bout du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sunny Sullivan
avatar
Petit tour panoramique des derniers événements pour Sky... Et ça pour vous donner une idée de l'endroit love

Mars 2075

Près de deux mois après les émeutes meurtrières sur le parvis du tribunal de la Ville Haute, quasiment toute la ville avait repris le cours normal de son existence. Enfin presque. C'était un petit peu trop calme pour Sunny. Hogan Mogdawi avait été réélu Maire de Megalopolis et avec lui, son Casino, son foyer pour personnes en difficultés avait officiellement pu ouvrir ses portes. D'enfants à personnages âgées en passant par les adolescents à problème et les repris de justice, Sunny avait fait de la réinsertion professionnelle et sociale le but de sa vie. Elle avait même gagné un petit article dans une chronique du Post. Rien de bien élogieux ni de très lu, ce n'était qu'un supplément du journal du dimanche et elle n'avait même pas rencontré le journaliste - ou le chroniqueur - qui s'était contenté de la contacter par mail. Il était donc plutôt aisé de dire que pour Sunny... Tout allait plutôt bien. Ou que du moins, les choses prenaient leur place. Elle savait Matt tiré d'affaire et c'était là bien tout ce qui avait de l'importance.

L'ancien casino prenait ses racines dans les hauteurs de la Ville Basse, à flanc de falaise de ce qu'il restait du New Jersey après le tsunami. De par sa situation géographique, totalement à l'ouest et surplombant une partie de l'océan, l'air y était sûrement ici le plus frais et le plus pur. Le silence était assez de mise, aussi et la lumière du soleil demeurait unique. Le Casino du bout du monde portait bien son nom. Un endroit de chance, du jeu de la vie où l'on peut gagner gros...

Cependant, il y avait tout à faire. Le nettoyage complet de la vieille bâtisse prenait du temps. Les associations de la ville l'avaient fournie en meubles et autres vêtements et "trucs qui servent à personne". Une sorte de casino de la récup, en somme. Mais ça lui allait très bien. Avec le temps, elle améliorerait l'espace. Pour l'heure assez spartiate, elle s'était installé un bureau dans le hall d'entrée, celui-ci ayant hérité de ses immenses vieux rideaux rouges et épais. Cela lui donnait un air imposant mais aussi toujours aussi prestigieux. Sunny espérait que les personnes s'y sentiraient bien et respecteraient cet espace pour en faire leur maison et pourquoi pas, leur but également.

Elle s'était trouvé des partenaires à travers la ville, comme le "Pôle Emploi" de Megalopolis mais aussi quelques associations, sans se douter que l'Underground en faisait partie... D'une certaine manière un peu détournée, par le biais d'un certain officier de police de la Ville Basse... On lui envoyait parfois quelques jeunes en rendez-vous et elle définissait un profil pour les aider à retrouver du travail et un équilibre social. La charge était plutôt lourde et le challenge plus grand lorsque ceux-ci avaient tout perdu, alors Sunny leur proposait de rester ici et de se trouver une chambre à l'étage. La majorité était Positive.

A ses yeux, ce n'était pas grand chose, mais... C'était son rêve qui devenait réalité.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Le colis s'annonçait récalcitrant et l'agent qui l'amenait manifestait clairement son ras-le-bol. La donzelle faisait tout pour lui pourrir la vie depuis une bonne vingtaine de minutes et l'homme afficha son soulagement quand il aperçut la gérante des lieux qui allait enfin le débarrasser de son encombrante livraison. Il lui lâcha le bras sans ménagement et lui dit d'un ton rogue :

- Tu te tiens tranquille, je discute un peu avec miss Sullivan

Sky lui retourna un regard de morue frite en guise de réponse.
A peine s'était-il éloigné, qu'elle extirpait de son perfecto un paquet froissé. Sans aucune gêne, elle alluma une cigarette courbée qu'elle ne prit même pas la peine de redresser avant de se la coller au coin du bec et de l'allumer avec un vieux briquet en plastique.
Ses yeux ne manquèrent pas d'évaluer l'ensemble du décor et les gens qui circulaient, avant qu'ils ne se posent sur Sunny.

Rapidement l'homme briefa la blondinette sur la situation. Cette gosse avait été choppé en train de piquer sur les étalages de l'épicerie locale et il avait semblé à la justice avisée plus pertinent de la confier à Sunny que de s'encombrer d'une procédure longue et peu fructueuse. Il termina avec un sourire radieux et un "bon courage" qui ne laissait augurer rien de bon. Ou pas.
Car lorsque Sunny observa la midinette, elle ne mit pas longtemps à se faire une opinion. Une pseudo rebelle de la rue, sans doute aussi paumée qu'exaspérante mais dont le profil devait coller à la perfection aux ambitions qui avaient conduit la jeune femme à ouvrir ce lieu.
Ladite midinette commençait à tourner sur elle-même et à tripoter tout objet décoratif qui passait à portée de sa main, ce qui laissa supposer qu'il était temps de s'en occuper avant que l'ennui ne la conduise à user de son imagination.
L'agent salua à la ronde mais n'accorda pas une seule attention supplémentaire à Sky avant de franchir la porte.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Les mots "a semblé à la justice plus pertinent de la confier" avaient résonné dans la tête de Sunny comme une cymbale qui claque à votre oreille sans précédent. La justice ? Vraiment ?

Pour l'heure, le Casino était assez désert. Quelques ouvriers encore pour les dernières touches de rénovation et des personnes qu'elle suivait déjà régulièrement qui avait décidé de se joindre à elle. Des petites mains mais dans l'espoir d'accomplir de grandes choses. Ils bénéficiaient d'un certain confort et en échange, ils travaillaient pour le Casino, et donc pour l'Etat qui les rémunéraient. Rien de bien lourd, ni de quoi vivre normalement, mais un peu d'argent de poche le temps de prouver leur valeur et leur motivation sur le long terme.

"On ne fume pas, ic-...."

Le son de sa voix s'est perdu dans sa gorge alors qu'elle ramenait les mains contre sa poitrine. Sunny pinça les lèvres et releva les yeux sur l'agent qui lui expliqua la situation. La jeune femme continua de garder un oeil sur Sky, l'air légèrement inquiet. Elle la laissa vivre sa vie pendant que l'agent lui parlait et elle sourit - pour la forme. Il ne l'intéressait pas. La jeune fille, oui. Des petits curieux observaient la scène, s'arrêtant de travailler. Une fille - qui n'était pas Sunny - était entrée dans le Casino.

Elle la suivit du regard et finit par acquiescer à l'agent dont elle avait hâte du départ, à présent. Quand il fit signe de partir, Sunny lui sourit d'autant plus.

"Tout ira bien, j'en suis persuadée !"

Elle le poussa presque dehors et referma la porte en roulant des yeux, laissant un entrebâillement pour signifier à un visiteur que le Casino était ouvert puis elle se tourna vers Sky. Elle ne devait pas être beaucoup plus jeune qu'elle, le risque pour Sunny serait de ne pas s'y attacher. Du moins ce fut sa première pensée.

Elle s'approcha d'elle, sans se presser et sans inquisition, le sourire aux lèvres. Elle sépara ses mains pour en tendre une vers elle.

"Bonjour ! Sky, donc ? Je m'appelle Sunny. Si tu veux fumer, ce sera plutôt dehors ! Je t'accompagne si tu veux, on pourra discuter."

Elle lui désigna les deux portes de part et d'autre de l'énorme escalier de marbre qui donnaient sur une très large terrasse et sur l'océan. D'autres ouvriers y travaillaient pour aménager le muret qui servirait de rambarde.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Clairement elle afficha une demie seconde de surprise à la remarque de Sunny. Quoi donc caisse ? elle ne la renvoie pas avec sa clope direct dans les cordes ?
Mais cette expression fugace disparut aussi soudainement que New York sous un tsunami et Sky reprit son air désabusé des grands jours.
Aller dehors pour fumer.
Elle l'accompagne.
Bon. Why not ? Blondinette haussa les épaules et prit la direction de la terrasse indiquée par Sunny.
La vue était assez impressionnante de l'endroit et même une adolescente en perdition devait bien le reconnaître. Elle regrettait presque que le garde-corps soit encore en construction pour s'approcher au plus près du bord.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Les lèvres de Sunny s'étirèrent quand la jeune fille accepta "son offre" qui était plus un ordre de respect des règles déguisé mais qui, d'expérience, recevait de meilleurs résultats. Sa grimace annonçait clairement que ce ne serait pas facile, elle l'admettait dans le dos de Sky, avec intuition, mais d'aucuns n'auraient osé dire que Sunny manquait de combattivité. Un dernier regard à la grande porte et Sunny retrouva son grand sourire pour accompagner sa nouvelle euh... Comment appeler ça ? Habitante ? Recrue ? Dieu que c'était difficile ! Elle agita une main dans l'air pour chasser la fumée de cigarette. Sur la terrasse, elle inspira profondément. Au moins, ici, l'air était un peu plus pur, venant directement de l'océan.

"Alors..." Sunny leva le nez pour regarder l'étage, une main en visière sur son front. "Les travaux ne sont pas totalement finis, comme tu peux le voir, mais..." Elle baissa le menton pour reporter son attention sur Sky. "J'espère que tu t'y plairas ! Je te ferai visiter ensuite et... Tu pourras choisir ta chambre, par exemple." Elle eut un rire. "Il y a encore suffisamment de place pour ne pas avoir besoin de les partager. Enfin..." Elle roula des yeux et haussa les épaule. "Sauf ceux qui veulent, bien sûr."

Si Sky n'était pas bavarde, Sunny l'était pour deux.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky suivit le mouvement de Sunny lorsqu'elle se tourna vers l'édifice. La cigarette coincée au coin des lèvres, les yeux scrutateurs, elle ne partageait visiblement pas l'enthousiasme de son hôte.

- C'aurait été plus cool si t'avais rouvert un Casino...

Elle se désintéressa des travaux, tira une dernière latte sur sa tige et la jeta sur le sol. La cigarette expira sous sa grosse ranger et Sky plongea les mains dans les poches de son perfecto.

- J'suis obligée d'rester combien d'temps ?

Puis, avant même que Sunny n'ait pu répondre à cette question, elle enchaîna aussitôt

- J'ai faim. T'as à manger ? cet enculé a même pas voulu m'donner à boire. D'vait être trop pressé de se débarrasser d'moi.

Sky n'était pas dupe. Après les événements qui avaient marqué la mégapole, la Justice avait d'autres chats à fouetter que les clébards errants de son genre. La coller là était juste une manière de ne pas avoir à s'encombrer avec le futile. Se pourrait-il qu'il s'agissait aussi de décourager un peu les bonnes volontés populaires comme Sunny Sullivan ?
Puis, tel un rayon de soleil dans un ciel nuageux, la jeune  fille laissa entrevoir un peu de sa capacité à se socialiser et marmonna :

- C'est beau ici.

Il faudra s'en contenter. De sa part, c'était sans doute une preuve de bonne volonté.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
D'accord, donc Sunny commença à comprendre que ce ne serait pas facile... Du tout. Quand bien même la jeune femme "s'ouvrait" à elle, elle en aurait pour des mois de travail. Elle haussa les épaules.

"Les machines n'avaient plus de monnaie." Si Sky pouvait faire des jeux d'esprit, Sunny aussi. Elle suivit son geste sous sa chaussure en pinçant les lèvres mais elle ne dit rien encore. Pas tout de suite. Quant à sa question, elle retrouva doucement son sérieux et lui sourit à nouveau. "Tu es ici ch--"

Sunny haussa les sourcils. A manger ? Bonne question. Elle trouverait sûrement quelque chose, oui.

"Oui ! Bien sûr, viens, je vais te préparer quelque chose, si tu veux. Mais avant, j'aimerais que tu fasses quelque chose pour moi. Et j'ai du soda au frais." Puisque Sky trouvait l'endroit beau, elle lui désigna la cigarette écrasée près de son pied. Puis les ouvriers plus loin. En tant qu'environnementaliste, Sunny aurait préféré un cendrier, mais elle ne pouvait pas demander à Sky ce qu'elle laissait passer aux ouvriers. "S'il te plaît." L'océan lui pardonnerait cet affront, elle en était certaine.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sortit les mains de ses poches pour récupérer le mégot et d'une pichenette attestant d'une grande pratique en la matière, elle envoya voler le filtre vers l'infini et l'au-delà, direction l'Océan. L'humanité étant ce qu'elle est, l'écologie vient toujours après un estomac vide. Question de priorités.
Elle emboîta le pas de Sunny, avide de découvrir les cuisines qui, à n'en pas douter vu le gigantisme du bâtiment, étaient surement en proportion. Pourquoi pas un chef cuisinier aussi ?

Pas de sacs à trimbaler, pas de documents officiels, rien. Les maigres possessions de la donzelle devaient tenir dans son jean et son blouson. Sunny put aisément comprendre que si elle voulait prendre en charge le colis, elle allait devoir le faire de A à Z. En commençant par un bon bain au karsher. Voire à la javel. L'odeur qui devançait Sky commençait à devenir imposante.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Dans une bâtisse aussi aérée, même si Sunny avait senti, elle se garda bien de dire quoi que ce soit. Priorité : nourrir le fauve. Secondité : placer la bête. Tertiosité : La laisser prendre ses quartiers avec de quoi s'installer à sa manière, et comme elle le voudra, le tout en lui trouvant des vêtements propres, du moins en attendant.

Sunny sourit à Sky en poussant la double porte qui menait aux cuisines assez spartiates. Il y avait des restes du matin que les ouvriers n'avaient pas rangé ou que les jeunes habitants avaient laissé en plan. Pas de chef cuisinier - pas encore - mais du mobilier en aluminium pour la majorité et de grosses machines dont le ronronnement s'entendait. Pour commencer, Sunny lui sortit un soda qu'elle lui tendit.

"Je vais t'expliquer un petit peu comment ça va se passer. Je te passerai l'ennuyeuse rengaine du 'Règles, droits et devoirs', ça n'a jamais marché, les gens adorent se dire qu'en établissant des lois, ça forcera les gens à les appliquer. Non, ce sont eux qui forcent les gens à les respecter. il n'y a rien de plus désirable qu'un "non". Quand le monde aura compris ça, j'ose espéré qu'on reparlera de l'égalité des femmes dans le monde du travail, qu'est-ce que tu en penses ?"

Sans s'arrêter, elle sortit du frigo de quoi lui faire un gros sandwich, tout en lui présentant une chaise haute pour se mettre à la table au centre.

"Mon but n'est pas de te vendre à qui que ce soit ou de te forcer à être quelqu'un que tu n'es pas. Je sens bien que tu n'es pas très... "jouasse" de te trouver ici, mais j'ose espérer que tu finiras par t'y plaire, et pourquoi pas que cet endroit puisse devenir ton chez toi ! Pas d'adoption, pas de foyer, pas de paperasse issus d'un cercueil, j'aime qu'ici ce soit plus un centre qu'un foyer. Tu vas, tu viens, tu fais ta vie. Ton linge est propre, tu as un toit sur la tête, à manger sur la table, un oreiller sous ta tête... Dans la mesure où je ne te parlerai pas de moi sauf si je le veux, tu n'as pas l'obligation de me parler de toi si tu ne le veux pas. Mais tu dois savoir que si tu as besoin de quoi ce soit, tu devras t'adresser à moi."

Sunny lui tendit le sandwich avec une serviette en papier et elle croisa les coudes sur le bord de la table.

"Et une fois par semaine, toi et moi, on discutera pendant une petite heure ou deux suivant ce qu'il y a à dire. Tu as sûrement des envies, des choses que tu veux ou voudrais. On pourra parler de tout ça et puis mon travail, ce sera d'arriver à faire que tout marche pour toi. Ca te va comme plan ?"



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
On se la tente décontracté ?

J'avais longuement discuté avec Matt ce qui n'était pas franchement habituel mais les choses étaient assez compliquées en ce moment et nous nous devions d'aller de l'avant malgré tout. Le Casino qui rouvrait sous forme d'n foyer, la responsable Sunny Sullivan, notre rôle de foyer à l'Underground surtout à Sliders, bref tout cela m'avait fait réfléchir.

Il avait été décidé que je pourrais aller proposer notre aide à Mlle Sullivan, elle était de confiance et se battait pour ceux qui en avaient besoin, comme nous finalement.

Je me garais devant le chantier et observait un instant la vue, c'était grandiose et si il y avait du boulot à revendre ici, cela pourrait devenir un truc bien clairement. Une fois sorti de la voiture je m'approchais de deux gars qui fumaient leur clope dehors.

- Bonjour. Est-ce que vous sauriez me dire si Mlle Sullivan est présente?


- Elle l'est, elle a récupéré un joli paquet tout beau tout neuf.


Son collègue lui colla un taquet derrière le crâne et ajouta.

- Elle vient de rentrer avec une nouvelle euh arrivante visiblement? Elles doivent pas être dures à trouver dedans.

- Merci messieurs.

Cela étant dit je me dirigeai donc vers l'entrée principale du casino. Je restais un instant silencieux une fois la porte poussée et j'hésitais... Avancer? Chercher, farfouiller? Je réfléchissais un instant et réalisais que je détesterais qu'on vienne fouiner sans que je sois présent aussi je m'éclaircis la voix pour parler fort vu que je ne voyais personne.

- Mlle Sullivan? Etes vous disponible?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Sunny Sullivan a écrit:
... Sunny lui sortit un soda qu'elle lui tendit.

"Je vais t'expliquer un petit peu comment ça va se passer [...] qu'est-ce que tu en penses ?"

Holà bipez Carter on a perdu Sky en route juste après "ca n'a jamais marché". Si cette première partie du discours avait complètement obtenu son adhésion, le reste relevait d'une philosophie bien trop élaborée pour que la blondinette ait pris la peine de l'entendre. Très personnellement, elle imprima dans son joli petit crâne de moineau "Pas de règles". Classe.
Toutefois, afin de se montrer aimable, elle répondit à la dernière question après avoir ouvert son soda :

- J'sais pas, j'ai jamais eu de boulot.

Sunny continua son discours d'accueil visiblement bien rodé. Sky écouta d'une oreille mais ses yeux étaient rivés sur le sandwich qui se garnissait généreusement. Aussi quand la gérante le lui tendit, elle s'empressa de rouler la serviette en boule et de mordre à pleine dents dans le pain.
C'est bouche pleine qu'elle lui répondit, laconique :

- Cha'm'va.

Sky déglutit, s'essuya les lèvres d'un revers de manche et ajouta de manière plus compréhensible

- J'serai obligée de te parler pendant nos petites réunions ? t'auras des rapports à faire ?

Elle connaissait la rengaine et le principe sur le bout des doigts. Les tribunaux, mairie ou autres institutions devaient avoir des kilos de rapports sur son cas au moins depuis qu'elle était en âge de marcher. A chaque fois on l'invitait à parler, à chaque fois qu'elle le faisait on le mettait dans un rapport. A chaque fois, elle retournait dans son monde pourri une fois que tout était écrit.

- Tu vas m'trouver du boulot ?

Elle termina le sandwich avalé en trois bouchées. Bouche pleine de nouveau :

- Ch'te préviens chais rien faire et ch'fais pas l'tapin !






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
[Non mais PRIONS pour que mes journées continuent comme ça... Ca me va TRES bien. *grosse planquée*]

"Tu me sembles un peu jeune pour avoir déjà rondement travaillé. Tu apprendras en temps et en heure, ce sera très bien."

Sur la table, Sunny ouvrit ses mains, ses bracelets grattant l'alu et elle haussa à nouveau les épaules.

"J'aurai des rapports à faire, oui. Pour moi. Je gère cet endroit et j'en suis également l'assistante sociale et conseillère d'orientation. En d'autres termes, c'est à moi que tu répondras, et personne d'autres. Je risque de prendre des notes, en effet. Mais juste pour moi." Puis, elle acquiesça. "Dans un premier temps, je ne vais rien te trouver du tout. Mais je vais te donner des choses à faire, oui. Nous verrons ça en temps et en heure."

Son nom résonna dans le hall volumineux et Sunny releva la tête. Elle posa à plat sa main sur la table et haussa les sourcils pour répondre à Sky.

"Je suis parfaitement certaine que tu sais faire quelque chose, tu l'ignores encore, mais on trouvera. Ressers-toi si tu as encore faim. Attends-moi une minute, d'accord ?"

Sunny s'éloigna de la table et poussa la porte vers l'extérieur pour voir qui l'appelait et garder d'un même temps Sky à l'oeil dans un coin de son champ de vision. Un sourire irradia son visage. "Oui ?" Elle cligna des yeux. Cet homme lui disait clairement quelque chose, particulièrement familier mais elle demeura incapable de le replacer. Il fallait reconnaître que des têtes, elle en voyait des nouvelles tous les jours. Elle tendit une main vers lui pour lui serrer. "Sun Sullivan, bonjour. En quoi puis-je vous aider ? Si c'est pour la plomberie, j'ai un peu de retard pour le paiement, je le sais, je l'ai dit à votre ouvrier, je vous promets la semaine prochaine."

Elle plissa les yeux. Il lui était vraiment familier, c'était un fait. Elle ne vit pas, en dehors du Casino, d'où elle pouvait le connaître vu son style vestimentaire. "Vous êtes bien l'entrepreneur, c'est bien ça ?"



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Je n'eus pas à attendre très longtemps en réalité, j'en étais à observer les tentures rouges donnant sur ce qui devait être un bureau quand des pas s'approchèrent et d'une porte sur la gauche je vis apparaître la jeune femme que je cherchais, elle était comme dans mon souvenir sans cette peur dans le regard forcément.

J'attendis qu'elle me rejoigne, elle m'observait c'était indéniable et je m'attendais à ce qu'elle me crie littéralement dessus, qu'elle hurle que je n'avais pas le droit de partir avec Matt de l'empêcher d'être pris en charge par les ambulanciers, etc...

- La plomberie?


Non mais de quoi parlait-elle? Se moquait-elle de moi? Je ne comprenais pas trop et ennuyé je me passais la main dans les cheveux avant de répondre (oui chacun ses tics me direz vous)

- Non vous faites erreur ma demoiselle Sullivan je ne suis pas entrepreneur, je ne suis pas dans le moindre corps de métier du bâtiment désolé. Non c'est autre chose qui m'amène à vous rencontrer. Je suis un ami de Matt.

Ami était un bien grand mot car Matt était aussi peu prolixe que moi et nos relations cordiales mais sans attache, d'un autre côté hormis Amber et Marsh maintenant, avais-je des amis réellement?

Je n'avais pas encore vu que Sunny n'était pas seule.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Lorsque Sunny s'éclipsa mais prit soin de conserver un oeil sur sa protégée, Sky admit avec un petit sourire que la blonde apprenait vite en matière de prévention.
Elle termina son soda, laissa le contenant sur la table et se dirigea vers le frigo pour s'en servir un autre. Après tout, n'y avait-elle pas été invitée ?
C'est à cet instant précis, lorsqu'elle risqua un coup d'oeil en direction de l'entrée, qu'elle remarqua le pur beau gosse label rouge toute option y compris plomberie (ou bien ?) qui s'entretenait avec Sunny.
Elle ouvrit la canette, bu une gorgée et avec la subtilité d'une trace de patte d'éléphant dans le beurre, se joignit au duo, lançant une oeillade langoureuse à Maze :

- Hey salut ! moi c'est Sky ! j'viens d'arriver

*sourire n°14, minois n°9*

- C'est super chouette ici et en plus Sunny est vraiment trooooop adorable ! tu restes manger ?

Et d'adresser à ladite Sunny un sourire de "petite-soeur-trop choupi-qui-est-juste-trop-mimi"






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny commença à replacer Matt et ses sourcils se froncèrent légèrement. Et Sky choisit son moment pour sortir quand Maze mentionna de Matt. La blonde attrapa l'autre blonde par le col pour la faire reculer ne lui laissant pas le temps d'atteindre sa main, sans quitter le grand brun des yeux.

"Il ne reste pas manger, non."

Sunny dut faire un effort surhumain pour ne pas montrer la terreur qui animait les battements de son coeur en cet instant. Ecarter Sky de Maze ne visait pas à protéger le grand de la petite, mais plutôt l'inverse. Celle-ci, Maze ne l'aurait pas. Et même, elle s'interposa. Oh ça non, Maze ne l'approcherait pas, ne la toucherait pas et même il s'adresserait une seconde à elle. Elle serra les dents, redoutant une nouvelle qui lui fendrait le coeur. Matt était blessé, il avait disparu, il était parti, quelque chose de grave lui était forcément arrivé pour que ce type vienne jusqu'ici.

"Qu'est-ce que vous voulez ? Pourquoi Matt ne vient pas en personne ? Où est-il ? Qu'est-ce que vous lui avez fait ?"

Avec un bras légèrement levé, Sunny barrait le passage à Sky pour qu'elle n'essaye pas d'approcher.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Alors que je venais juste d'entamer la conversation avec Sunny je vis apparaître une jeune fille, fraîche de par son âge mais visiblement bien à sa place ici, rebelle et provocante, je me sentis rapidement tout sauf à ma place. Qu'est-ce qu'elle me jouait la gamine? Elle était en train de me sortir de jolis yeux doux? Non mais j'aurais presque pu avoir l'âge d'être son père et puis bon, moi et les relations humaines, vous savez qu'on est pas très copains, j'ai quelques problèmes de communication.

- Euh bonjour oui.

Si je restais manger? Mais enfin quelle idée, en plein milieu de la journée, je ne savais pas ou me mettre et comment répondre sans me faire traiter de vieux goujeat ou un truc du genre. Par "chance" la réaction de Sunny me ramena bien rapidement à la réalité.

Elle tira la jeune fille en arrière et son regard était presque, affolé? Mais bon sang, quelle idée saugrenue? Avais-je l'air d'un psychopathe ou d'un tueur ou un truc du genre?

- Ce que je souhaite? M'entretenir avec vous ma demoiselle Sullivan ni plus ni moins et Matt n'est pas venu car il est occupé, il a repris le travail et à côté de ça il ..

A c'était malin mon idée, comment je faisais pour dire la vérité moi? Mais après tout, si Sunny bossait avec le foyer, elle devait savoir ou se douter que Matt n'était pas que le gentil barman du "Alice is a junkie" non?

Et je réalisais aussi autre chose, vu la tête de mon interlocutrice, le temps qu'il avait fallu à Matt pour se remettre sur pied, le fait qu'il ait pris le rôle de Maddison dans la foulée, son travail, il n'avait pas du avoir la moindre minute pour lui, et surtout pour lui parler à elle, quelle déveine pour moi.

- Reprenons depuis le début, je n'ai rien fait à Matt croyez moi, il va bien, il a été correctement soigné mais il est actuellement particulièrement occupé. Vous pouvez l'appeler je suis persuadé qu'il a trouvé le temps de racheter un téléphone.

En doutais-je? un peu oui sur le coup.

- Je m'appelle Maze Ellis et je venais vous proposer de l'aide en quelque sorte.

Bordel je m’empêtrais totalement dans un bourbier à la con la non?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Sky ne franchit pas la barrière métaphorique (ouais parce que "physique" hein, haha, la blonde n'avait rien d'un camionneur) du bras de Sunny. Elle resta à sa place, soudainement bien plus curieuse qu'allumeuse.

- Ravie de te connaître Maze. C'est qui Matt ? C'est son petit copain (coup de menton en direction de Sunny) ? Il est blessé ? Par qui ? c'est un tueur ? un flic ?

Nonchalante, elle but une gorgée de plus du soda qu'elle tenait encore à la main, non sans reluquer Maze qui, comble de son bonheur tout personnel, semblait de moins en moins à l'aise (doux euphémisme). Aussi, histoire de bien insister lourdement, elle ne se gênait pas de continuer à le reluquer et de lui adresser de charmants sourires.
Et s'il avait l'âge de son père ? On voyait bien qu'il n'avait jamais croisé son père. Elle non plus d'ailleurs.... bon. Disons "beau-père". Et elle pouvait vous garantir, main sur le coeur, qu'il y'avait des univers qui séparaient ces deux là.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
"Mauvaise réponse, c'est mon téléphone qui a été écrasé, pas celui de Matt. Je sais que son téléphone fonctionne ! Qui êtes-vous ?"

Ce à quoi Maze répondit. Sunny ne le quittait pas des yeux et quand Sky a repris, elle a simplement répondu "non". Puis, elle a sursauté et tourné la tête vers elle. Son petit copain ?! Vraiment ?

"Quoi ? Non ! Ce n'est pas..." Sunny ouvrit la bouche, le rouge jusqu'aux oreilles et elle reprit en fronçant les sourcils. "Ce n'est rien de tout ça, d'accord ? C'est quelqu'un qui m'a aidée à avoir le casino et l'association."

Assurément que ce ne serait pas demain que Sunny lui présenterait Matt ! D'un index, elle passa de Sky à Maze, intriguée.

"Euh... Si ce n'est pas pour Matt, et en admettant que j'accepte d'oublier que vous l'avez kidnappé au lieu de laisser les ambulanciers s'occuper de lui, qu'est-ce que vous voulez au juste ? Je n'ai pas beaucoup de temps, je vous préviens."

Sunny n'était pas du genre à s'affirmer, sauf lorsqu'il s'agissait de défendre quelqu'un. Ici, Matt et Sky. Alors quand elle montrait les dents, la plupart des gens étaient plutôt curieux. Quelques têtes ont commencé à dépasser du haut des escaliers pour observer la scène avec un grand intérêt. Combien de temps Maze tiendrait-il ? Sunny lui donnerait-elle... le Regard ?

"Et je doute que vous ayez quelque chose à me dire de plus intéressant que ce que j'ai à dire à cette jeune fille ici présente qui a plus besoin que de vous, ça c'est certain !"

Sunny savait qu'elle y allait bien trop fort mais maintenant qu'elle le reconnaissait, c'était comme une scène qui ne cessait de tourner en boucle dans sa tête et elle pinça les lèvres. Son "agressivité", toute relative compte tenu de sa douce voix, était plus un mécanisme de défense.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Au moins une des deux interlocutrices qui se trouvaient en face de moi ne semblait pas hostile et ne se rangeait pas d'office derrière mlle Sullivan, c'était moche mais déjà je me disais que cela pourrait peut-être m'aider à me faire entendre, d'avoir une oreille moins réticente.

- Matt c'est un de nos amis communs. Il a été blessé comme beaucoup de monde lors des émeutes sur le parvis du tribunal. Il semblerait que dire que la curiosité est un vilain défaut avait pris tout son sens ce jour là.

J'accompagnais ces mots d'un sourire, montrant combien j'étais navré de ce qu'il s'était passé ce jour la, même si je n'étais pour rien dans tout cela.
Bon par contre Sunny ne semblait pas des plus dociles et décidée à m'écouter.

- Le téléphone de Matt a rendu l'âme une fois qu'il a été... chez lui.

Oui bon je voulais être honnête, mais j'espérais faire comprendre les choses sans avoir à en dire certaines. Savait-elle que Matt était cyberpathe et qu'il se rechargeait avec le courant et qu'il aurait pu faire griller l'hopital de Megalopolis vu son état de santé ce jour là?

- Je ne l'ai pas kidnappé bon sang, vous travaillez justement avec Matt, il vous a aidé, il s'occupe de votre association et il a toujours été proche des jeunes vous le savez bien. Mais vous devez savoir aussi que... tout le monde ne peut pas se permettre de se retrouver à l'hopital tout de même et je ne parle pas de manque de fric pour se soigner.

Elle était intelligente j'en étais persuadé, déjà elle avait pas lancé un avis de recherche pour Matt, le dénommé Alex avait du faire passer un message via Yuna non?

Le gens qui commençaient à s'approcher ne m'arrangeaient pas du tout. Je demandais alors.

- Pourrions nous parler de cela plus au calme que dans l'entrée? Vous avez un bureau j'imagine? Je ne prétendrais pas avoir des choses plus importantes à dire mais j'en ai .

Je m'arrêtais la, après tout je n'allais pas la forcer à m'écouter.
Si elle était aussi têtue, est-ce que de toutes façons je serai capable de l'aider d'une quelconque manière? J'en doutais, j'étais pas pédagogue clairement mais... je connaissais les mômes perdus et seuls, surtout ceux rejetés de la société parce qu'ils n'étaient pas "normaux".


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
"Oh la vache" pensa-t-elle, "il est aussi bien gaulé qu'ennuyeux".
Sky bailla ferme, histoire d'indiquer clairement à tout le monde que la conversation prenait un tour qui mettait son attention à rude épreuve. Comme les gosses, il fallait qu'elle change d'activité toutes les 10 minutes sous peine de mourir d'ennui et de faire des conneries. Et puis finalement monsieur s'annonçait particulièrement bonnet de nuit tendance soporifique... non... plutôt comateux à ce stade.
Elle sauta sur la dernière proposition de Maze pour envoyer promener tout ce beau monde et lui laisser à loisir explorer ce Casino. Elle était certaine que les machines à sous fonctionnaient encore si elle arrivait à mettre la main dessus. Ou mieux, une roulette !
Ses yeux pétillèrent à cette perspective.

- Ouais ben comme il dit Maze, (soudainement plus fort histoire que tout l'étage entende) vous devriez trouver un endroit intime pour plus de discrétion...

Et d'adresser à Sunny un sourire complice.
Sky pressentait qu'il serait aisé de s'amuser un peu avec ces deux là.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
‘La curiosité est un vilain défaut’ ? Et en prime, il critiquait Matt ? Pour une erreur qui était entièrement de sa faute à elle ? Son regard s’assombrit d’autant plus, ses sourcils lui barrèrent le visage et ses lèvres se pincèrent. Il lui fallut un effort surhumain pour ne pas lui répondre, encore plus pour ne pas l’étrangler afin qu’il lui dise clairement où était Matt, pourquoi c’était Alex qui avait dû la rassurer et qui Maze était réellement.

« Alors de quoi vous parlez ? »

Intelligente ou pas, Sunny avait la tête dans son travail, pas dans les journaux. L’Underground, Liberation, tout ça lui passait bien au-dessus de la tête. Elle-ême Positive, elle avait déjà du mal à considérer sérieusement son statut, alors prendre parti pour l'une des deux factions alors que tant de gens avaient besoin d’autre chose que des guerres et des morts et du sang et des excuses « pouvoirs » pour dire « BOUH LE VILAIN ! » ou « QUEL HÉROS, MAMAN ! ». La requête de Maze la fit tiquer à nouveau mais elle s’en contenta comme réponse pour l’instant. Elle ne réagit même pas à la diversion de Sky, mais nota dans un coin de sa tête que c’était là une jeune fille bien maligne.

Les lèvres pincées, elle joua de ses dents contre l’intérieur de sa joue sans le quitter du regard. Son apparence : rien à foutre. Son ennui : intriguant. Ce qu’il avait à dire : très intriguant. Mais Sunny n’était pas femme facile. Ni à vivre, ni à cotoyer, malgré les apparences. Ainsi, Matt avait parlé d’elle, de toute évidence, encore qu’il pouvait venir en ayant entendu simplement son nom quelque part… Comme de la part des officiers de police qui avaient tout essayé pour se débarrasser d’elle. Elle inspira profondément après un long moment d’interrogations. Elle pourrait mourir pour savoir ce qu’il avait à dire sur l’instant, mais au lieu de ça, elle releva le menton.

« Non. » Et elle se tourna légèrement vers Sky. « Je dois m’occuper de mes pensionnaires. » Elle se tourna un peu plus en posant une main sur l’épaule de Sky, mais fit volte face pour le regarder à nouveau, comme si elle venait d’oublier quelque chose. « Je suis désolée, Monsieur Ellis. Si vous voulez bien m'excuser... Revenez aux heures indiquées sur la plaque contre la porte. »



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Allons bon la gamine s’y mettait, j’étais un handicapé social avec les femmes surtout quand elles décidaient à me faire tourner en bourrique et visiblement cela l’amusait bien. Je cachais bien mal mon embarras en me gratouillant le haut de la tête, dans quel foutu merdier j’étais me mettre, moi et mes belles idées. Purée c’était plus simple les missions physiques d’extraction de gamins ou de récupération enfin vol de ressources diverses et variées …

Bon visiblement elle ne voulait pas me faciliter la tâche la jeune assistante sociale, peut-être que c’était mérité, qu’elle avait eu la trouille de sa vie quand j’avais pris Matt avec Bogdan pour éviter qu’il ne parte à l’hôpital mais quand même.

Elle releva finalement le menton pour me signifier un "non" haut et franc et merde à la fin.

Je faisais quoi alors ?


Je secouais la tête dépité et décidais que je n’avais pas envie de supplier pour proposer mon aide.

- Merci Mlle Sullivan, je prends note de vos indications.

Une idée venait de traverser ma caboche, après tout, mon aide était destinée aux jeunes et Sky avait tout de la jeune fille qui en avait vu des vertes et des pas mûres, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure et surtout j’en cotoyais des nombreux avec ce regard blasé pour cacher la vérité. Je m’approchais donc de Sky en souriant et j’ajoutais, assez fort pour que sunny entende mais pas les curieux en haut.


- Si jamais toi ou un autre gamin a besoin d’aide, d’une quelconque manière, pour se sortir du pétrin, pour être protégé, pour apprendre… à se connaître, se maîtriser, trouver un foyer, tu peux me laisser un message *donne l’adresse de son appart en ville basse* j’ai l’habitude d’aider les gens en …sous terrain…


Et chié si aucune des deux ne voulait plus de détail j’allais me casser, des gens qui étaient dans le besoin il y en avait d’autres.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Quel homme de gout ! à choisir entre miss frigidaire et la délurée jolie minette, Maze n'avait pas hésité. Sky l'aurait parié sans hésitation aucune que derrière cette apparente implacabilité toute préposé fiscal, se cachait un homme, un vrai, chaud bouillant comme la braise. Rrrrrrr *pschiiiit*
Sky minauda quand elle prit la carte :

- Apprendre à se connaître ? ton appartement ? ouah bah on peut dire que t'y vas pas par quatre chemins toi ! Bah écoute y'a pas de souci ! tu passes me prendre à 8h00 ce soir ? Sunny m'a dit que j'étais libre du moment qu'elle était au courant de ce que je faisais et avec qui !

Elle termine son soda et ajoute sur le ton de la confidence :

- On lui racontera pas les détails même si elle les réclame, elle n'en a pas besoin pour ses rapports.

Si Sky comprit les allusions, elle ne fit pas mine de le laisser entendre. Ou peut-être qu'à vouloir être subtil, Maze avait juste oublié à qui il s'adressait...






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Etait-il stupide ou faisait-il semblant ? Comprenait-il ou était-il démuni de toute réflexion ? A la seconde où il s'approcha de Sky, la mâchoire de Sunny tomba au sol... En plus de commencer à faire comprendre à Sunny qu'il n'était encore moins ce qu'il laissait paraître, il insultait son travail. La jeune femme se sentit gronder. Et le ciel avec elle dans une pluie fine. Ses yeux étaient toujours portés sur Maze. Il n'en avait probablement pas conscience et Sky encore moins. Mais il venait, impunément, ici, chez elle, dans son lieu d'espoir et de lumière bâti à la sueur de son front et de celle d'autres, proposer de l'aide pour un autre organisme ? Souterrain ?

Sunny poussa Sky en arrière et s'interposa pour que son visage soit dorénavant bien proche de celui de Maze. Sûrement trop. Mais elle n'était pas plus grande que Sky et le défia ouvertement. A croire qu'un orage grisâtre passait dans son regard à cet instant, renforçant l'aspect électrique de son iris.

"Je vous interdis de vous approcher de l'un ou l'une de mes protégés qui sont ici chez eux et non chez vous. Qui que vous soyez, j'ignore votre degré de relation avec Matthew mais je sais une chose. S'il avait quelque chose de la sorte à demander, il le ferait lui-même et n'enverrait certainement pas un inconnu... faire la pub de SA communauté au dépend de la MIENNE." Un orage fendit un nuage en deux et d'une voix sourde et lourde, elle asséna. "A mon grand regret, je vais commencer à croire ce que disent les journaux. Je vous invite à mieux choisir vos mots et vos entreprises, Monsieur Ellis. Vous ne m'apparaissez pas comme quelqu'un de très sympathique ni de très indiqué chez moi. Je ne me souviens pas avoir débarqué chez vous pour me vendre auprès des vôtres sans vous en avoir parler... Avant." Elle leva un index avant qu'on l'interrompe. "Et s'il vous manque de la patience, alors il apparaît que vous vous trompez, de toute évidence, de métier. Autre chose que vous voudriez m'enlever ou m'insulter ?"



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Non mais en fait pourquoi je m'étais levé ce matin? Pourquoi j'avais pas décidé de faire comme tout le monde et de glander pour une fois que j'avais une journée de liberté que mon dernier contrat s'était terminé la nuit dernière. J'avais trois jours de repos et au lieu de savourer ça j'avais eu une idée à la con.

La gamine jouait aux grandes, oui elle avait sûrement l'âge de minauder, elle avait même un joli minois mais la bagatelle avec une môme, même pas majeure? Dans aucune timeline, cela ne pourrait arriver à monsieur intouchable, cela ne pouvait même pas traverser mon esprit.

- Hein mais non c'est pas ce que je voulais dire crois moi.

Voila j'étais dans la mouise totalement, et il n'avait pas la moindre idée de comment se sortir de Charybde. Le truc avec Scylla c'est que même si on l'évite on n'échappe pas aux griffes de Scylla et il n'y aurait pas dexception à la règle aujourd'hui. J'écoutais l'orage gronder et je secouais la tête, je prenais cher, sûrement à raison vu mon manque total de tact et de diplomatie.

Par contre une chose était sûre, j'étais pas venu pour m'en prendre plein la gueule et j'avais une patience proche du néant depuis un moment. Je ne bougeais donc pas d'un centimètre, parce que je n'allais pas fuir maintenant, le conflit était lancé et je crois que j'avais peut-être besoin de ça, cela faisait quoi? Des mois depuis septembre que je m'étais pas pris la tête avec quelqu'un et ça me manquait finalement, avoir trouvé une pseudo paux avec Maddie m'avait enlevé ma Nemesis adorée en un sens.

- On se calme, je vais rien faire à qui que ce soit, je bouffe personne, sauf ceux qui s'en prennent à ma famille justement. J'ai pas le tact, la gentillesse de Matt c'est clair, je suis comme je suis et je vais pas m'excuser pour ça croyez moi. Matt a déjà pas mal de taf, j'ai pensé à tord visiblement que je pouvais aider ici mais ça collera visiblement pas donc vous pouvez m'oublier je reviendrai pas ici. Et je ne vous insulte pas, je respecte ce que vous faite et êtes sinon je serai pas venu. Mais vous avez raison, je vais retourner à mon taf de garde du corps, ça je sais faire.

Protéger les autres c'était ma vie, je devrais m'en contenter, entre le taf et Resistance ça suffirait à combler le vide de sens de ma vie.

Et vu que j'étais dans la provoc et pas con que les mots qui claquaient dans la bouche de Sunny se trouvaient accompagné de la foudre alors que le ciel était clair avant je fis rapidement le lien, habitué à cotoyer des jeunes sans contrôle, j'ajoutais (j'aurais pas du pourtant je m'en doutais)

- Et pensez à apprendre à vous contrôler, bel exemple pour les jeunes que de pas se maîtriser... c'est bien vous avez nettoyé le parvis du tribunal quand je vous ai contrarié en amenant Matt, mais la vous risquez de faire tomber la foudre sur votre propre maison.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Sky se délectait de la situation dans laquelle Maze s'embourbait. Elle le regardait se débattre, boire la tasse, surnager, replonger, pour finalement parvenir à s'accrocher à un radeau de fortune en éponge. Joie.
Le sourire accroché sur le visage, elle s'éloigna de la baston qui s'annonçait (et dont elle n'aurait su dire qui en sortirait vainqueur) et tripotant le papier avec l'adresse du jeune homme, contempla le ciel par une des vastes portes fenêtres qui donnaient sur la terrasse :

- Dingue, ca se couvre ! Si tu te casses maintenant tu vas prendre la foudre sur le coin de la gueule Mazounet. J'peux t'appeler Mazounet ?

Et de signifier très clairement d'un petit air mutin que son avis en fait, elle se carre dans le coin le plus sombre de son anatomie.
Sky se demanda subitement s'il pouvait prendre la foudre aussi à l'intérieur du bâtiment. Elle mordilla la carte, cherchant comment elle pouvait un peu plus provoquer Sunny pour vérifier sa théorie. Toutefois, vu la dernière remarque du maraud, fort probablement qu'elle n'aurait pas à y mettre son grain de sel, il s'enfonçait très bien tout seul.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Si Sunny ne faisait pas partie des gens qui ne contrôlaient pas leurs pouvoirs, elle en était pourtant suffisamment désolée. Son pouvoir était une réaction de ses humeurs, les deux étaient liés et quoi qu'il arrive, rares étaient ceux qui la mettaient dans une telle colère. Pendant des années, elle subissait la météo, dessinant des humeurs qu'elle n'avait pas mais depuis peu, la tendance s'était inversée et Maze touchait donc un point extrêmement sensible. Ce qu'elle prit comme une insulte. Mais ce n'est pas à ça qu'elle réagit. Elle aurait probablement dû s'en contenter. Mais Maze représentait la peur à ses yeux. Ce grand homme avait débarqué pour enlever Matt alors qu'il avait besoin de soin et il l'avait emmené, Dieu sait où. Morte d'inquiétude, elle avait déchaîné le ciel comme jamais. tous ces aspects négatifs, c'était ce qu'elle voyait... quand elle le regardait, lui.

Sa voix prit le grondement d'un tonnerre et le ciel passa du gris au noir.

"La prochaine fois que vous vous amuserez à faire la morale à quelqu'un dont vous ne savez rien, posez-vous cette question : Et vous, vous faisiez quoi quand votre 'famille' a manqué de crever les tripes à l'air sur ce putain de parvis ?"

Les lèvres aussi fines qu'une feuille de papier et une boule dans la gorge, elle ajouta : "C'était ma curiosité qui l'a conduit là-bas. Le ciel a illustré ma terreur, non l'inverse. Et vous l'avez pris de mes bras." Et elle brandit un index vers la porte. "Dehors." Pas démontée, Sunny leva ses deux mains et poussa Maze de toutes ses forces. Quand bien même il ne bougeait pas, elle leva le nez contre lui pour se faire bien comprendre. "Ou je vous mets au défi de goûter mon humeur actuelle."

Sunny eut du mal à se reconnaître elle-même mais il semblerait que lorsqu'il s'agissait de Matt, des ailes lui poussaient dans le dos. Plus que ça même, son pouvoir dysjonctait. Quelque peu. Elle avait bien senti quelque chose d'électrique chaque fois qu'il s'était tenu près d'elle mais lors des émeutes, cette impression s'était transformée en une extériorisation dont elle n'avait pris conscience que plus tard. D'ici une heure, quand Maze ne serait plus là et qu'elle se rendrait compte de ses paroles, elle s'en voudrait très certainement et ne ferait plus autant la fière lorsque le ciel serait à nouveau ensoleillé.

Mais pour l'heure, elle recula jusqu'à Sky pour entourer ses épaules d'un bras, le regard toujours orageux sur Maze.

"Viens, on va trouver ta chambre."



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Sky agissait en toute intelligence, force était de l'admettre, elle en avait dans la caboche derrière ce regard moqueur. Après allais-je jouer les cons pédants et dire que l'électricité n'avait aucun effet sur moi? Vous savez quand on sait modifier la densité de l'air autour de soi on ne craint pas ce genre d'aléas, on en craint d'autres par contre, et voler fait parti de mes craintes maintenant.

- Appelles moi comme tu veux, mais pas sûr que je réponde.

C'était quoi cette manie qu'ils avaient tous à vouloir me donner un surnom, ok un diminutif je pouvais le concevoir mais mon prénom était déjà court et du coup les surnoms étaient forcément plus long. Bref cela dépassait mon esprit étriq... pragmatique.

Sunny déversa à raison surement sa colère sur moi, qu'allais-je répondre? Que j'avais fait un vol de plusieurs mètres, que je m'étais encastré dans une voiture et qu'ensuite j'avais du me défendre contre un des positifs agressifs? Non elle s'en foutait de toutes façons.

- J'ai fait ce qui devait être fait une fois que j'ai vu que Matt avait des ennuis.


Doux euphémisme non?

En tout cas je comprenais mieux le tout, elle se sentait coupable de la situation et cela n'était jamais bon pour personne. Surtout que les responsables n'étaient ni elle, ni moi !

- Bonne journée Mlle Sullivan. Sky.

Je n'avais rien à ajouter, je ne voulais rien ajouter car je risquais d'exploser inutilement. Non j'allais aller trouver Marsh pour me défouler, il me proposait depuis un moment des combats en équipe, MadCat avait besoin d'un partenaire, ce soir j'allais le suivre, j'avais de ça pour évacuer la frustration de mon échec prévisible vu ma diplomatie.

Ce soir la au demeurant, lors du combat avec MadCat j'ai réalisé que mon pouvoir que je pensais contrôlé, maîtrisé, sans surprise pouvait encore évoluer car j'avais réussi à un moment donné à protéger mon ami , à étendre mon pouvoir à lui en le touchant. Ce fut bref mais c'était faisable et donc à travailler!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Sky Cervantes
avatar
Sky agita ses doigts en direction de Maze lorsqu'il déguerpit, la queue entre les jambes. Enfin plus que d'habitude quoi.
Elle contint le mouvement quasi automatique qui consistait à se dégager de tout contact physique dont elle n'était pas l'instigatrice tandis que Sunny posait un bras sur elle. Des mois et des mois de réflexe de survie qu'il lui fallut combattre. Sky supposait que la blonde n'aurait pas interprété correctement ce geste dans l'état de fureur où elle était maintenant. Autant faire profil bas.

- Ouais c'est ca ! allons me trouver une chambre !

Elle glissa le papier de Maze dans sa poche et, telle la gosse qu'elle était, partit en courant en direction des chambres.

- Je prends la plus grande !

Si Sunny ne voulait pas se laisser distancer, elle avait intérêt à retrouver rapidement ses esprits.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Le moins que l'on puisse dire, c'était que Sunny était perturbée. Elle s'était attendue à ce que Maze s'en prenne plus ouvertement à elle et peut-être en aurait-elle même profité. Elle n'avait pas pu s'en prendre à Matt et elle entretenait la même distance qu'il avait placée entre eux, d'autant plus depuis les émeutes. Elle rechignait à l'idée de retrouver une relation aussi simple et paisible, persuadée qu'il lui en voulait, même si c'était un peu, et elle se plaçait, qui plus est, directement en faute, considérant qu'elle était un danger pour lui, à présent.

Elle regarda Maze s'en aller et ne le salua pas autant que Sky, si ce n'est avec un éclair qui s'éteignait au loin. L'homme disparu, Sunny cru que ses jambes allaient soudainement se dérober sous elle et elle entrouvrit la bouche pour respirer, se rendant compte qu'elle était en apnée depuis de longues secondes, suspendue au regard de Maze.

Quant au geste de Sky, si elle le perçut comme un "rejet" naturel, elle ne s'en formalisa pas. Ce fut toutefois le cas pour le papier qu'elle mettait dans sa poche. Si le ciel reprenait ses couleurs naturelles et lumineuses au fil des secondes, l'énergie de Sunny revint, lui évitant donc la chute dans les escaliers sous la chute de pression occasionnée par le départ de Maze.

"SKY !"

Déjà l'adolescente montait les marches comme si elle volait et Sunny s'élança à sa poursuite.

"Rends-moi ce papier ! Tu ne dois pas le contacter ! Sky ! CE N'EST PAS UN GARCON POUR TOI !"

Elles passèrent devant trois garçons qui riaient de la chasse à l'adolescente. Enfin un peu d'animation dans le Casino !



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Trop tard, Sky était déjà à l'étage et même si elle avait entendu ce que lui avait dit Sunny, elle n'était pas du genre à le prendre en considération. D'une voix étouffée par la distance et quelques murs, elle cria :

- Haaaaan ! celle-là elle est top ! devait y'avoir que de la poule de luxe ici ! une chambre rouge ! T'sais quoi ? j'suis sure que c'était la chambre privée d'un gros pervers qui aimait s'faire fouetter les fesses avec des trucs en cuir !

La blondinette se jeta prestement sur le lit qu'elle testa à sa manière, lourdement, en sautant à pieds joints avec une régularité de métronome. Elle n'attachait pas d'importance aux marques du temps qui avaient sans doute laissé des traces dans cette pièce. L'intérêt des lieux, remis en état avec les moyens et la volonté de Sunny, semblait pour elle aussi épatant qu'un palace. Cela lui conviendrait et, tout en continuant sa gymnastique, ses cheveux blonds volant au gré de ses acrobaties, elle adressa à Sunny qui entrait un sourire amusé :

- C'est trop classe en fait. J'pense que j'vais rester un peu finalement. Ok ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Les joues légèrement rouges, Sunny entra dans la chambre en reprenant son souffle. Elle ferma légèrement les yeux et hocha la tête.

"Oui, pas de souci. Autant que tu voudras, je vais mettre ton nom sur l'ardoise. Maintenant, donne-moi ce papier."

Elle s'approcha et tendit la main vers elle avant de ramener des cheveux en arrière. Sky pouvait être ce qu'elle voulait, tant qu'elle voulait. Elle était libre, ici. Si Sunny n'avait pas beaucoup de règles, elle aimait qu'on les applique, en échange de ces libertés. Et cela commençait par son autoritaire politesse.

"S'il te plaît, écoute moi quand je te parle. Je suis sérieuse, je ne veux pas que tu vois ce type. Soit tu me le donnes, soit tu le déchires devant moi."

Elle aurait bien aimé l'avoir pour le recontacter elle-même. Mais elle ne voulait pas non plus être tentée par la curiosité.

"C'est important, Sky. Si tu es là, c'est aussi pour t'en sortir, et ce n'est pas en écoutant les étrangers, à fortiori de l'Underground, que tu y arriveras. Ce n'est pas en sous sol qu'il faut regarder mais la tête haute, alors..."

Et à nouveau, elle fit un geste des doigts pour que Sky lui donne le papier d'elle-même.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Son sourire s'effaça mais elle ne s'arrêta pas de sauter pour autant. Ce faisant, elle sortit le papier de sa poche et l'observa longuement avant de se tourner vers Sunny.
D'une voix neutre, presque indifférente, elle lui demanda :

- Celui là ? il écrit mal en plus...

Puis elle ajusta son dernier bond pour tomber face à la maîtresse des lieux. Elle s'approcha d'elle prête à coller son nez contre le sien. Le regard froid, calculateur, elle enfourna le papier dans la bouche et le mangea sans autre forme de procès.
Une fois déglutit, elle pencha la tête sur le côté et lui adressa un sourire mutin

- Vas te faire foutre.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Sunny Sullivan
avatar
Sunny sentit bien que celle-ci lui donnerait du fil à retordre. Elle la suivit des yeux et resta bien attentive à ses mouvements. Elle la supplia de lui obéir facilement, mais ce n'était qu'un voeu pieux. Bien sûr que Sky ne l'écouterait pas. Elle regarda la jeune fille sauter face à elle et à aucun moment elle ne se laissa atteindre. Elle roula des yeux quand Sky avala le papier, commençant à se lasser.

"Jeune fille..."

Elle attendit. Sagement, que Sky ait fini son cinéma. Le visage impassible, elle ne répondit pas à son sourire. Ni même à sa provocation, du moins pas tout de suite. Mais elles n'avaient pas tant d'années d'écart, au final et de toute façon, Sunny savait que la force ne servait strictement à rien sur les filles du genre de Sky. L'indifférence, en revanche... Elle n'avait pas peur d'elle, aussi, elle n'a pas bougé même quand elle s'est approchée. Si cela avait été Maze, les choses auraient été bien différentes, mais là, il ne s'agissait que d'une petite adolescente que rien n'impressionnait.

"Merci, c'est déjà fait."

Là où il était, le papier ne risquait plus rien. Quant à reprendre le contact avec Maze... Elle s'en inquiéterait plus tard. Au pire, il y avait encore Matt. Encore fallait-il qu'elle ait le courage de revenir vers lui après un épisode comme celui-ci. Aussi, Sunny se détourna et reprit le chemin de la porte.

"La salle de bain est juste à côté, la porte suivante. Tu y trouveras des serviettes. On dîne à 19h30. Je te conseille de bien digérer d'ici là."

Et elle ferma la porte derrière elle pour laisser Sky dans son nouveau chez elle, qu'elle avait choisi, pour le coup. C'était au moins une moitié de récompense pour Sunny d'avoir réussi un pari comme celui-ci. Le reste... Chaque chose en son temps.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Sky/Sun/Maze] Le Casino du bout du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-