2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 Deniz Raven - The Cure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Deniz Raven
avatar



feat Leven Rambin
Deniz Raven
« « I HOPE EVERYONE WATCHES ME KICK BUTT AND DO KICK-ASS STUNTS AND PLAY SOMETHING BESIDES A DRUNK DIVA OR BE A SOAP STAR. »


[X] NÉGATIF [ ] POSITIF [ ] CANDIDAT

Lieu et date de naissance 21 Mars 2053 à Vancouver
Déclaré(e) [X] OUI - [ ] NON
Identité(s) connue(s) Laverne, Denise 'Deniz' Raven
Activité Délinquante (oui, c'est un job à temps plein)
Situation Délinquante (oui, c'est une situation sociale)
Groupe The Cure

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES


Description comportementale Tout est sujet à expériences, à tests, tout ce qu'elle peut faire et qui lui apprenne quelque chose, elle touche. Drogues, interdits, monuments dans les musées, fringues trop chères... Deniz veut être vivante mais ne s'en trouve jamais satisfaite. Curieuse, touche à tout, sensible, susceptible, toujours dans les extrêmes, elle est aussi très paradoxale, à la limite de la bipolarité. Elle n'est pas non plus hyperactive, elle est juste pleine de vie et attend qu'une personne vienne la sauver. De quoi ? Elle ne sait pas encore. Elle n'est juste pas heureuse même si elle donne bien le change. Toutes ses émotions sont extrêmes, elle manque de filtre dans ses sentiments, ou tout bon, ou tout con.

Mais Deniz est loin d'être la jeune femme qu'elle veut bien montrer. Menteuse professionnelle, elle cache sa vraie nature à la perfection, mentant sur sa famille, sur son nom, sur le lieu où elle vit, ce qui la rend difficile à cerner. Perturbée, elle peut être très susceptible quand elle se retrouve dans une situation stressante ou émotionnellement forte. D'une nature suicidaire, elle attire également les ennuis à des kilomètres à la ronde, fréquentant souvent des bandes et des gangs pas forcément de bonne augure. Affaires de drogues, consommations de stupéfiants, tout est bon pour que Deniz se mette dans une situation à spirale sans savoir comment s'en sortir. Facilement amoureuse, elle se livre toujours à fond dans les croisades avec un caractère peu commode mais jamais méchant. Tout est bon pour s'amuser aujourd'hui. Et la Ville Basse est un excellent terrain de jeu !
Description physique De taille moyenne, Deniz a de longs cheveux blonds et bouclés sur des yeux bleus. La peau blanche comme le lait et des lèvres généreuses, elle est des plus banale même si beaucoup la trouvent jolie. Et plaire, elle aime ça.
Particularité(s) Deux petits tatouages dans l'intérieur des poignets : dans le gauche : trois étoiles et dans le droit les 4 as - Elle se balade tout le temps avec des sucettes dans son sac. Elle parle Anglais, Français, baragouine l'italien et l'espagnol sous la torture.

DÉVELOPPEMENT

Ici vous pourrez développer votre personnage, où il vit, ce qu'il a fait, comment il y est arrivé...

Ville Basse

HistoireDeniz est née au Canada, de parents Canadiens, avec une petite et une grande soeur Canadiennes. Arrivée le jour du printemps, ses cheveux sont restés blonds comme les blés, pas comme ses soeurs qui sont châtains voire brunes. Deniz a une vie absolument palpitante et elle s'ennuie assez rapidement car il ne s'y passe absolument... rien. Si sa grande soeur vit toujours au Canada, c'est parce que le jour où son père a été muté à Pittsburg pour son travail, Deniz était la seule mineure et a donc suivi le pas. Sa petite soeur Joey est née à Toronto alors qu'ils étaient en visite chez leurs grands-parents. Plus tard, leur père a été muté à Atlanta puis Megalopolis où ils résident paisiblement en ville médiane. Mais ce n'était sans compter sur la curiosité de la jeune adolescence qui s'est vite fait des amis mutants au lycée puis à l'université. Finalement, de la famille, elle est quasiment la seule à se mélanger.

A la mort de sa mère, Deniz s'accomplit comme la jeune fille à problèmes que ses parents avaient réussi, jusque là, à maîtriser. Et quand sa soeur aînée part s'installer en Europe avec son copain, son père perd tout contrôle sur la benjamine. Ne pouvant s'occuper d'elle et de la petite dernière, Deniz est assez livrée à elle-même. D'une certaine manière, il a abandonné et prie, chaque soir, pour qu'elle rentre à la maison, et pas dans un sac noir. Elle ne donne pas toujours signe de vie, aussi est-il souvent à cran. Et quand elle est là, ils se disputent et elle finit par claquer la porte pour repartir en Ville Basse, se mélangeant à des gens peu fréquentables. La seule alternative qu'il ait trouvé est de lui payer un petit logement en Ville Basse et d'assurer son loyer. A condition qu'elle donne des nouvelles toutes les semaines. Céder aux caprices de sa fille n'est sûrement pas la meilleure chose à faire. Mais au moins il sait qu'elle ne dort pas dans la rue. Encore que, quand il demande au gérant de l'immeuble des nouvelles de sa fille, il arrive souvent à celui-ci de dire qu'il ne l'a pas vue passer depuis des jours.

Mais depuis les événements de janvier 2075, Deniz a changé d'avis sur les Positifs. Elle soutient la cause de Carter Mitchel dont elle ne comprend pas ce qu'on lui reproche. Il fait tout pour la ville, il est prêt à sacrifier beaucoup de choses, il n'est juste pas cohérent qu'on lui fasse vivre un enfer. Il a presque donné envie de reprendre des études dans la grande université de la Ville Médiane !!! Mais celle-ci l'a refusée à cause de ses nombreuses exclusions de lycée dans son dossier et de son dossier quelque peu préoccupant transmis par un psychiatre. Voilà qui aurait pu la calmer et la ranger ! Au lieu de ça, elle s'en retrouve encore plus sauvage et enragée.

Deniz cultive l'art du "au mauvais endroit au mauvais moment".

POLITIQUE


Opinion : Que pensez-vous des Positifs et des Candidats ?
Je... Euh... J'en sais trop rien. Au début, je les aimais bien, je les défendais même. Et puis j'sais pas, c'est bizarre. A Megalopolis, ils sont différents. Ils filent les jetons, ils font péter des bâtiments, vous avez vu les émeutes de janvier ? Je vois pas ce qu'il y a de bien valorisant là-dedans. J'aimerais bien dire qu'on craint rien, que ce sont des petits poneys, mais... C'est pas le cas, pas vrai ? Je me sens pas en sécurité. Qui me dit que personne n'écoute ce que je pense, ou contrôle mes actes ? Moi, je veux être moi-même, qui me dit que je vis la réalité quand je trouve des cuvettes propres dans les chiottes publiques ?!

Regard : Que pensez-vous du monde actuel ?
Très honnêtement ? Ca m'éclate. Pas un jour pour s'ennuyer ! Au moins, on vit notre vie et puis on sait pourquoi. Que les gens arrêtent de se plaindre avec leurs conneries "c'était mieux avant". Avant, y a eut les guerres mondiales. Les révolutions encore avant. Les Croisades encore encore avant ! Bon bah aujourd'hui, on a des mutants. Fais avec, chérie.

Sondage : Si vous étiez Slider avec la faculté de voyager à travers le temps, changeriez-vous l'histoire ? Si oui, quel événement ?
lol

"On a tous un masque qui nous protège"


Comment doit-on t'appeler ? Deniz
Es-tu majeur, petit enfant ? Vi
On est tous métissés graves, ici, et toi ? Vi vi
Quel est ton film d'horreur préféré ? J'avoue que le Projet Blair Witch, on l'oublie mais... Ouuhuohuouhuououuu *frissons* Vous avez déjà vu The Hole ? C'est démoniaque, aussi. Belle torture de l'esprit.
On est des gros fadas de musique, ici, c'est quoi ton genre à toi ? En ce moment, je me replonge dans des vieux trucs canadiens comme Our Lady Peace <3
On te demandera pas si tu as lu le règlement, c'est démodé. Mais t'as lu quoi dernièrement ? Hem.
Commentaires, Suggestions J'AI CRAQUÉ ! J'EN POUVAIS PLUS ! ÇA FAISAIT DES MOIS QU'ELLE TAMBOURINAIT AUX PORTES DE SA CAGE !!! Je l'ai libérée gros smile Par contre, bonjour le lifting de la fiche... C'est dingue comme ce qu'on écrit n'a jamais rien à voir avec ce qui est joué ensuite ou ce qu'on ressent du perso au fil du temps !!!



‎"La forêt est belle, profonde et sombre,
Mais j'ai tant de promesses à tenir,
Et avant de m'endormir,
Il y a tellement de chemins encore à parcourir.
"
- Robert Frost
Revenir en haut Aller en bas
 
Deniz Raven - The Cure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: LE FIL ROUGE :: Les personnages :: - NÉGATIFS-