2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [MISSION Terminée - Underground VS Liberation] Libérez l'underground ou enterrez la liberté?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Gen Caleb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Feat. Maze Ellis, Maddison Delucas & Gen Caleb.


Si on remontait deux minutes avant, Sam avait été Maddi à se relever avec une attention relativement particulière, une attention qui pourrait paraître louche. Enfin pas si louche, mais un peu. Enfin pour une Undergroundeuse emmerdeuse comme elle l'était depuis que les filles avaient débarqué, il était plutôt sympa avec elle. Il l'avait aidé à se relever, l'observant attentivement pour voir son visage et son état. Elle n'avait pas eu le temps de l’arrêter, trop tard, et s'il s'en tenait à son expérience personnelle avec elle, il pouvait très bien comprendre d'où venait le problème, du moins en substance, c'est pour ça qu'il l'avait appuyé contre le mur le temps qu'elle se remette et que lui puisse se changer. Lorsque Gen était arrivé jusqu'à eux un peu après, au moment où il avait fini de piller les gardes, Sam lui avait lancé un regard entre gris et noir, bicolore, agacé. - J'emmerde la subtilité là tu vois. - S'il avait dit ça sur un ton froid, il n'était certainement pas dirigé vers elle. Il était dirigé vers eux, ceux qui les avaient enlevé, ceux qui l'avaient enfermé ici et l'avait privé de son pouvoir. Il préférait se dire que c'était temporaire mais rien ne le prouvait et il aurait aimé une garanti mais il valait mieux voir le verre à moitié plein, au moins sur ça.

Avant de suivre Gen, Sam attrapa Maddi et l'aida à se relever. - Si tu ne te calmes pas, tu vas te perdre toute seule. - Beaucoup de sens dans cette phrase, la sagesse de l'âge peut être? Elle pouvait vouloir dire beaucoup de chose mais le sens qu'il lui donnait était aussi clair que Maddi pourrait le comprendre. C'était en tout cas loin d'être une quelconque menace ou un conseil à double sens et ça, c'était certain. Bien, et maintenant quoi. Ils étaient tous les 4, équipés et plus à poils, ils empruntait le couloir dans l'autre sens et l'alerte avait été donné. Un détail en leur faveur était que le garde n'avait pas tout dit et les autres ne savaient donc pas qu'ils étaient plus de deux. Ils pouvaient le supposer, mais ils ne pouvaient rien savoir avec certitude, et même si cette information serait révélée dés la première altercation, c'était un point qu'ils auraient pour eux jusque-là. Sam ne releva pas ce que dit Maze, acquiesçant intérieurement, et le suivit en aval. De ce qu'il déduisait, ils se dirigeaient vers des escaliers. Même s'il y avait un ascenseur, ce serait une mauvaise idée, alors il faudrait se faire les cuisses. Ou alors utiliser la cage d'ascenseur et pas l'ascenseur lui-même? Enfin peu importe, ils ne seraient plus seuls bien longtemps.

On monte ou pas?:
 


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Samaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Dé de 6' : 3


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Je laissais Maddison s'énerver contre Gen sans prononcer la moindre parole parce que franchement les querelles d'ego en ce moment je n'en avais réellement rien à faire, j'étais comme un nouveau né, sans pouvoir, faible et pas habitué à cela. Par chance j'avais des réflexes, des conditionnements mais je savais très bien qu'en temps normal je comptais sur mon pouvoir pour encaisser, j'allais donc devoir faire différément surtout que je n'étais pas au top vu ce qu'on m'avait fait, ils avaient du se défouler les cons pour que je sois perclu de courbatures, de douleurs et de bleus.

Je n'ajoutai rien pour Eve non plus, je n'étais pas certain de pouvoir être objectif finalement car elle m'avait profondément touché finalement alors que je m'étais cru inatteignable.

Samael avait agi promptement et je n'y trouvais juste rien à redire pour ma part; c'était efficace et je ne voyais pas pourquoi on ferait des cadeaux à ceux qui nous avait mis en cage. Je n'étais pas un tueur dans l'âme même si j'avais ôté plusieurs fois la vie, plus souvent qu'à l'accoutumée même ces derniers mois mais bordel, "on" avait joué avec Samael et moi et personnellement j'avais la rancune tenace et pour l'heure le plus  frustrant? C'était de ne pas savoir à qui on pouvait en vouloir.

Evan nous couvrait c'était une bonne chose heureusement.
Samael aida Maddison et je fus surpris de cela réellement mais il avait raison, elle devait se ménager elle aussi.

Nous avions tous les deux des tenues de garde et surtout j'avais pris la casquette qui allait avec, et qui baissait permettait de cacher le visage en grande partie si tant est qu'on ne cherchait pas vraiment à nous détailler.

Coup de bol les gardes arrivaient lentement mais surement.
Nous avons donc pu changer d'étage sans être réellement ennuyés, cependant arrivés au niveau suivant les bruits des pas des gardes se firent plus pressant. J'attrapais Maddison par le bras et dit rapidement.

- Samael, prend Hope, fais comme si elles étaient nos prisonnières, nous avons choppé des intrus ok?

Je fis rapidement mais sans forcer une clé de bras à Maddison tout en murmurant un désolé tout à fait sincère.Mais au moins c'était réaliste. Les trois gardes étaient au bout du couloir et nous allions rapidement voir si ils nous croyaient et nous pourrions agir à ce moment la.

Oasis is good or not?:
 

(lol j'ai merdé pour les dés mais on fera avec ;p )


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maze Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
J'ai roulé les yeux au commentaire de Samaël. "La subtilité, c'est comment je suis arrivée jusqu'à toi, alors un peu de respect pour elle !" Je n'étais qu'à moitié sérieuse, mais vous m'accorderez que si les cadavres étaient découverts, on était dans de sales draps. J'ai plissé les yeux lorsque j'ai vu Samaël aider Maddison - en quoi elle s'outrait que je connaisse Maze alors qu'elle connaissait visiblement Samaël, vous voulez bien me dire ? - mais je me suis mordu la lèvre au lieu de faire un commentaire acide. Ce n'était franchement pas le moment.

Nous n'avons eu aucun problem à changer d'étage: tellement qu'on aurait pu croire que tout allait bien aller et qu'on allait s'en sortir à très bon compte, et vu comme l'endroit était sécurisé et top secret... ça semblait vraiment trop beau pour être vrai. Et, comme de bien entendu, on pouvait entendre les gardes s'approcher de nous en arrivant au niveau supérieur, et avant même que je puisse formuler un plan dans ma tête, Maze en avait déjà un: plutôt rudimentaire, mais il faudrait espérer que ça tienne la route. J'ai fait de mon mieux pour avoir l'air non-consentante lorsque Samaël m'a fait une clé de bras similaire à celle que Maze venait de faire à Maddison pour me faire passer pour sa prisonnière.

J'ai retenu un soupir de soulagement lorsque j'ai compris que le subterfuge avait marché - même si Maze et Samaël en prenaient pour leur grade fictif - et, lorsque nous sommes passés au niveau des gardes, du bout de mon index, j'ai légèrement tapoté l'avant-bras du Slider pour lui faire comprendre de relâcher sa prise sur moi: si ma tentative foirait, je voulais être capable de bouger. J'ai légèrement tourné le regard vers le garde le plus près de moi.

Master of puppets:
 

SI TRIPLE SUCCÈS OU DOUBLE ÉCHEC:

Les gardes étant bien distraits par leur, ahem, petit conflit, j'ai eu un movement de tête équivoque envers les trois autres: on s'en occupe, hein qu'on s'en occupe ?

Sleep tight, honey:
 

SI DOUBLE SUCCÈS:

J'ai haussé les sourcils, tentant d'avoir l'air innocente. "Hey, quoi ?! Vous vous donnez tout ce mal pour vouloir me buter comme ça ?" Mais pendant que je parlais, mon pouvoir changeait de cible...

Obey your master:
 

Ayant dû relâcher mon emprise sur le premier pour essayer de maîtriser le deuxième, ledit premier garde a baissé son arme, l'air de se demander ce qu'il faisait là et ce qui avait bien pu lui prendre. "Toujours les Psys qui sont les pires," a craché celui qui s'était rendu compte de mon manège, "Pourquoi est-ce que vous pensez systématiquement que les gens sont vos pantins ?" Je lui ai servi mon sourire en coin le plus maxipute que je pouvais trouver, me penchant légèrement en sa direction alors que je parlais. Je pouvais m'admettre bien des défauts, bien des failles... mais mon pouvoir, c'était mon identité. Je l'aimais et j'en étais fière. "Come say that to my face." Et lorsqu'il s'est avancé, j'en ai profité pour agir.

J'espère que tu voulais pas te reproduire ?:
 

Alors qu'il pliait en deux sous la douleur, j'en ai profité pour récupérer son arme et le saisir par le menton, lui parlant d'une voix basse et menaçante. "Si toi et tes petits copains reposez un seul doigt sur ma famille, je te retrouve, je t'arrache les ongles, je te les fais bouffer, je te découpe en cubes pendant que tu es toujours vivant, et je te fais manger par les coyotes mutants dans le désert du Sanctuaire, c'est bien clair ?" Je me suis relevée en regardant les autres, arme en main. "Et personne ne pense que j'exagère !"

SI TRIPLE ÉCHEC:

Le garde, vachement mécontent, s'est avancé vers moi, et lorsqu'il a été assez près de moi, j'en ai profité pour frapper d'une façon un peu moins... subtile.

You're breaking my balls, Gen, breaking my balls...:
 


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Gen Caleb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#4 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Ce n’était pas la première fois que Samaël avait ce genre d’attention pour moi. D’ailleurs, la première fois, j’étais restée interdite, je ne m’y étais pas attendue. Là non plus, même si je l’en savais capable. Le fait qu’il ait rejoint Liberation ne m'étonnait pas mais il m’avait toujours semblé si… Indépendant. J’aurais dû le deviner, d’ailleurs, j’imagine. J’ignorais depuis quand il y était et combien ils étaient en tout… Y avait-il d’autres personnes dans mon entourage auxquelles j’étais liée sans le savoir, à Liberation ? A présent, j’en comptais quatre, même si je n’étais pas sûre de pouvoir me considérée « liée » à Gen… J’ai dégluti en laissant Sam m’aider à me relever et j’ai vivement hoché la tête à son « conseil ». Je comprenais ce qu’il voulait dire. Ma voix s’est étranglée dans ma gorge et j’ai relevé les yeux sur lui, insistant sur la remarque de Gen.

« Mais quand même… C’était vraiment nécessaire ? »

Encore une fois, je comprenais. Mais il me prouvait une nouvelle fois pourquoi je n’avais pas décidé de rejoindre Abel. Je n’avais rien pour Liberation. Ils avaient perdu quelque chose, tous. Quelque chose que je possédais encore et qui m’était extrêmement précieux. Et bizarrement, c’était quelque chose dont Samaël semblait conscient, dans la multitude de sens que signifiait sa réplique.

Je me suis repoussée du mur pour reprendre la suite avec eux, mon regard ne quittant pas le garde égorgé alors que je le contournais avec soin, une main devant la bouche. J’avais probablement tort mais pour moi, ils étaient des innocents, endoctrinés ici pour un but dont ils ne savaient rien. Ils avaient peut-être des familles, comme moi, ou des amis qui seraient capables de se retourner contre ceux qui avaient fait ça. L’avatange, c’est qu’on pourrait croire à des Négatifs et démentir le fait que des Positifs avaient agi avec leurs pouvoirs pour tuer des êtres humains. Je voyais Liberation comme des activistes brisés et c’était ce qui m’avait forcée à croire que Maze pourrait les rejoindre un jour. Il leur ressemblait. Pourtant, j’apprenais à connaître de nouvelles facettes de lui depuis quelques mois.

J’avançais, arme au poing et j’ai également entendu les pas. Je me suis raidie, réfléchissant à toute vitesse, mais Maze a eu une autre idée et m’a prise par surprise. Je lui ai donc laissé mon arme et même s’il n’y mettait pas de force, je n’ai pas apprécié. Mon regard en a d’ailleurs dit long, ainsi que la moue sur mes lèvres. Son pardon m’est passé au-dessus et j’ai poussé un profond soupir. Allez-y, marchez comme ça, on verra ce que vous en dites. Le temps de grommeler quelques promesses peu farouches à Maze pour son divin fessier et nous nous sommes retrouvés nez à nez avec les gardes. A la une, à la deux… Et Gen nous a fait son petit tour de magie. Avant d’agir, j’ai voulu savoir si elle y arriverait toute seule. J’en ai tiré une certaine satisfaction de la voir se planter - non, pas manquer de chance.

Maze et Sam étaient hors service, quant à moi, je n’avais pas envie de retenter l’expérience, Dieu seul sait où il m’aurait plantée et je ne voulais pas prendre une balle perdue inutile.  Mais je savais une chose… Ce n’était pas la première fois. Puisque Maze me tenait, je me suis servie de lui. J’ai pris appui dans ses bras et j’ai envoyé un pied dans l’arme du garde surpris et l’en débarrasser. Quant à l’autre, je me suis aidée de Maze pour me surélever et lui balancer mes deux jambes dans le torse pour le faire chavirer.

J'ai terminé sur le second, mes cuisses serrant sa tête et j'ai tiré son bras dans le sens inverse de sa position normale... Jusqu'à ce que je sente l'arme contre ma tempe. Gen tenait le troisième, le premier me tenait, je tenais le second.

Bien. Il ne manquerait plus que sonne l'alarme...


FATE


#1 I like to kunnnng fuuu fiiiIIiiightiIIiIIiiIiiiing...
SUCCÈS SUCCÈS : Maddison arrive à parfaitement désarmer le premier et se retrouve sur le second, au sol, à califourchon sur son dos pour le maîtriser.
SUCCÈS ÉCHEC : Le premier est bien désarmé, Gen, Sam ou Maze peuvent s’en charger aisément. Le second, en revanche est bien plus résistant et il attrape les jambes de Maddison pour l’attirer contre lui.
ÉCHEC SUCCÈS : Le premier recule sous le coup, conservant son arme, mais le second intervient plus tôt que prévu. Maddison arrive quand même à lui faire une clé de genoux autour du cou pour le ramener au sol. Le premier, en revanche, la met en joue.
ÉCHEC ÉCHEC : La prise est avortée dès le premier, Maddison finit au sol sous le premier garde et le second en profite pour se ruer sur Maze.


EVAN

#2 Loading, please wait...
SUCCÈS SUCCÈS : Je ne me contente pas de vous couvrir. J’ai créé une diversion, une faille dans le système, une brèche dans la sécurité. Ils sont occupés à regarder ailleurs.
Option si SUCCÈS SUCCÈS ou SUCCÈS ÉCHEC : Dépêchez-vous, leur Cyber est très performant, si vous voulez sortir du bâtiment maintenant, vous n’avez que 7 minutes avant qu’ils se rendent compte des gardes de Samaël en bas et que tout ça n’est qu’une diversion.
SUCCÈS ÉCHEC : Je vous couvre toujours sur les caméras mais je ne peux que vous suivre, vous. Je n’arrive pas à prendre le contrôle de tout leur système, quelque chose m’en empêche. Et honnêtement, je ne sais pas si je vais garder le contrôle encore longtemps. Suivez mes signaux.
ÉCHEC SUCCÈS : Je viens de perdre le contrôle des caméras, je ne sais pas comment vous guider sans ça ! Utilise ton brouilleur, ça me donnera suffisamment de temps pour essayer de reprendre le dessus.
ÉCHEC ÉCHEC : No response.

INVENTAIRE :
Vapododo : non opérationnel
Gadget rétinien et à empreintes : non opérationnel
Satellite : opérationnel
Particules d'Evan : non opérationnel
Brouilleur : opérationnel



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maddison DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Feat. Maze Ellis, Maddison Delucas & Gen Caleb.


Les plans les plus simples sont les meilleurs. Enfin pas toujours, mais en l’occurrence c'était plutôt pas mal. A peine Sam avait-il vu Maze attraper Maddi par le bras qu'il comprit l'idée et en fit de même avec Gen, tentant au mieux de rendre la chose la moins inconfortable possible mais honnêtement, ils avaient probablement tous été dans cette situation avant, même avec attention, c'était pas génial. Enfin peu importe, à peine les trois gardes arrivèrent à eux qu'un déluge de réprimandes tomba sur eux et Sam baissa la tête. C'était pas pour cacher son visage, non, c'était pour simuler la culpabilité et par la même inspecter l'équipement de leurs adversaires, laissant à Maze le plaisir d'être le réceptacle de l'engueulade. Toujours est-il que ça ne dura pas. Gen prit d'abord le contrôle de l'un des gardes mais, puisque tout n'est jamais parfait, un autre s'en rendit compte et lui fit perdre sa concentration. Elle parvint d'un coup de pied bien placé à éviter à ce monde une portée de chiots malades et Maddison entra en jeu, en arrivant à neutraliser l'un des autres gardes. Un garde les mains sur les parties, recroquevillé par terre et tenu en joue par Gen, un autre garde entre les jambes de Maddi, et enfin le dernier, le petit dernier, le plus chiant, debout, le canon de son arme posé sur la tête de la Slider.

Par devant ou par derrière...:
 

Seulement voilà, ni Maze ni Sam n'avaient bougé. Normalement un garde lambda aurait dégainé, ou au moins aurait pas lâché prise comme ça. Techniquement un garde lambda aurait menotté tout ce bordel comme on menotte une crieuse à un lit avec des bracelets en fourrure rose. Mais non, pas là. Mieux, ils avaient reculé pour laisser champ libre aux filles, de quoi faire tinter une petite cloche dans la tête du dernier garde debout. Sentant sa mauvaise posture, il délaissa la tête brune de Maddison pour faire volte face mais Sam fut plus rapide. Un coup rapide de la paume de sa main droite alla percuter le poignet du côté où il tenait son arme, fragilisant sa prise et l'obligeant à laisser tomber le flingue. Un coup de la paume de sa main gauche suivit rapidement le premier, allant frapper en pleine cage thoracique le poussant à reculer de quelques pas, le déséquilibrant. Profitant de l'espace que lui laissait l'homme et de son déséquilibre léger, Sam prit élan de quelques pas et bondit, se retrouvant en une seconde agrippé à ses épaules, le faisant céder sous son poids, se retrouvant dans la même position que Maddi quelques secondes plus tôt, du moins presque, il était à califourchon sur son torse. Les jambes du garde étaient au sol et le poids sur son ventre l’empêchait de se plier pour lui envoyer un genou dans le dos, quand à ses bras, ils étaient coincés le long de son torse par les jambes de Samaël.

Time to dance, Robert.:
 

Robert, parce que oui, sur son badge y'avait écrit Robert. Donc, Robert était immobilisé et désarmé, un peu sonné par un coup à la tête durant sa chute mais toujours conscient. Sam l'observait alors qu'une tension palpable pesait sur le couloir. Se penchant un peu, il lui tapota la joue pour le ramener parmi eux. - Alors, Robert, dis moi... C'est par où qu'on sort d'ici? - Mais Robert semblait encore un peu dans le brouillard, ou alors est-ce que son regard qui se détournait volontairement et sa respiration rapide et forte voulait juste dire qu'il voulait pas parler? - Je t'ai posé une question, Robert. - « Va te faire foutre! » - Sam redressa son dos d'un coup, l'air indigné. - C'est pas très poli ça! - Affichant un très léger sourire, sentant les regards des autres dans son dos, il tira de sa ceinture le couteau et le fit glisser doucement le long du haut du torse du garde jusqu'à ce que la lame ne touche la peau de son cou. - Tu vois Robert, le truc, c'est que j'ai pas envie de moisir ici. Honnêtement, ma patience à atteint une limite dont tu ne veux pas. - Sa voix semblait calme et posée, c'en était presque flippant. Qu'allait-il faire? Allait-il passer pour un psychopathe sanguinaire et sadique? Probablement. - On m'a apprit des choses tu sais, plein de choses. Et je peux faire en sorte que tu souffres, je peux faire ça sans laisser de marque, sans que tu puisses en mourir... Seulement voilà, tu vois la limite dont je te parlais? Et bien à cet instant, je m'en fous de te tuer ou de laisser des lacération un peu partout. - Une légère pression de la pointe du couteau vint entailler le côté droit du cou de Robert entre la gorge et le muscle sur un petit centimètre et une goutte de sang perla. Sam passa sa langue sur ses lèvres comme s'il était en transe puis son regard se redirigea et croisa celui du garde, un regard perçant et froid, alors qu'il pouvait bien voir qu'il était sur le point de craquer.

Will you... blood for it?:
 

Alors Robert, qu'est-ce que tu en dis? - Sam retira le couteau de son cou pour le faire glisser le long de sa mâchoire et plaça la lame à la jointure entre la peau recouvrant la mandibule et le lobe. - Et si on commençait par l'oreille... - «Non! D'accord. S'il vous plait! Je vais vous montrer. Pitié. » - J'aime mieux ça.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Samaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Mon plan n'avait finalement pas si mal marché du tout en fin de compte, je réalisais que je peinais à agir naturellement en étant privé de mes pouvoirs c'était perturbant et affreusement effrayant. Le pouvoir de Gen était réellement performant, j'en avais déjà eu la preuve et au quotidien je cotoyais Bogdan, autant dire que les Psy étaient particulièrement dangereux.

Par contre un détail était flagrant, c'était quoi ce besoin qu'avaient les femmes qui étaient venues nous chercher de faire des discours, des menaces et encore des discours, bon sang, jamais je ne devais partir en mission avec l'une d'entre elle parce que franchement je risquais d'en buter une sans me poser de question en temps normal, sauf que la c'était pas normal.

Quand fut posée la question à Samael sur la nécessite de son geste encore une fois cela me dépassait, oui c'était nécessaire et c'était aussi un sacré défouloir, c'était pourtant simple à envisager non, qu'on ait envie de se "dépenser sans compter" après avoir été un rat de laboratoire pendant un temps indéterminé de quelques heures visiblement, mais c'était de trop quand même.

Robert donc était décidé à nous servir de guide ce qui en soit n’était pas une mauvaise chose, on le suivit donc, Samael le menaçant toujours.

Entourloupe mode ON (Dé 1)
Succès : Robert est en train de nous mener en bateau et on s’en rend vite compte.
Echec : Robert est bon, très bon et il nous mène la ou il le veut sans qu’on le réalise.

Si succès Dé 1 :
Je réalise que la configuration des couloirs nous fait revenir sur nos pas et alors que je le signale à mes « compagnons » Robert passe à l’action

Robert a des couilles ! (Dé 2)
Succès : Robert tente d’activer un interrupteur mais je l’en empêche, on ne saura jamais ce que pouvait être ce fameux mode !

Echec : Il active un interrupteur dans le couloir et on entend rapidement une sonnerie et une voix nasillarde qui annonce « Candidats en liberté, mode extinction enclenché »

Si échec (Dé 3)
Le mode extinction est simple, une odeur se fait rapidement sentir, on est en train de se faire gazer mais Robert n’est pas effrayé cela doit juste être pour nous endormir, dans tous les cas, il y a forcément des masques à gaz à dispo un peu partout, bien dissimulés, Robert nous dira surement rien mais on peut chercher, on est des pros non ?


Si Echec Dé 1:
On ne voit rien venir et nous voila donc devant un ascenseur au bout d’un long couloir. Qu’y a-t-il derrière ?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maze Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
La fameuse différence entre Underground et Liberation. Le voile fin entre Sliders et Resistance... Cette fois, je garde le silence mais j'ai les lèvres pincées. Autant pour Samael que pour Maze. En réalité, je les fusille du regard, l'un comme l'autre. Je me suis retenue d'une pic bien sentie, d'ailleurs. Notez comme mes lèvres étaient pincées. J'en ai même jeté un regard à Gen pour savoir si elle était comme moi. Bizarrement, ça ne m'aurait pas étonnée.

Si celui-ci s'est aperçu de l'entourloupe, il a réagi avant moi. J'avais froncé les sourcils, me souvenant être passée par là en venant, reprenant ainsi le même chemin. Attendez une seconde. Maze a réagi avant nous. Je ne voyais plus aucun signe d'Evan et ça commençait à m'inquiéter.

Evan aurait dû nous prévenir.

D'un coup, je lève le nez vers le plafond en entendant le gaz et l'alerte. Autant vous dire que j'ai fait fissa. J'avais eu un aperçu du gaz, je n'allais pas me laisser faire si facilement. Ni une ni deux, j'ai attrapé la tête de Robert et je lui ai planté l'interrupteur dans l'oeil pour lui dire d'inverser la tendance. Robert s'est mis à rire mais j'ai vu quelque chose sur l'affichage. Un message d'Evan.

Je me suis mise à rire, soulagée à mon tour et j'ai suivi le message en jetant Robert vers Maze et j'ai filé en suivant les signaux d'Evan, une main plaquée sur la bouche. Je n'ai trouvé que deux masques. C'était déjà une sacrée aubaine... Je me suis même dit que j'en toucherai un mot à Abel en sortant.

De retour vers mes "amis", j'ai lancé un masque à Gen. Oui, tout à fait. Et je garde l'autre pour moi. Ma réponse aux garçons ? J'ai haussé les épaules.

"Visiblement, vous allez bien. Je n'ai pas envie de voir ce que ça fait sur moi... L'aperçu m'a largement suffit."

Et j'ai enfilé le masque.

FATE

#1 Ca relèverait tout de même bien du miracle...
3 SUCCÈS : Le gaz est plus lourd que l’air et il met indéniablement plus de temps à les atteindre. Robert regard à un endroit, curieusement et Maddison le remarque. Elle lui emplaffonne la tête contre un mur avant d’aller chercher des masques pour les distribuer. Like a HEROINE !
2 SUCCÈS : Le gaz est plus lourd que l’air et il met indéniablement plus de temps à les atteindre. Maddison attrape Robert et lui fait embrasser l’interrupteur pour le faire inverser. Cette fois, on ne joue plus. Si elle peut lui crever un oeil avec le bitonnio (comment ça s’écrit ?), elle le fera.
2 ECHEC : Le gaz est plus lourd que l’air et il met indéniablement plus de temps à les atteindre. Maddison laisse Maze se charger de Robert et s’éloigne dans les couloirs à la recherche d’une aide quelconque, elle va bien trouver à temps...
3 ÉCHECS : Le gaz perfectionné touche Gen et Maddison en premier et les affecte qui tombent au sol. Adieu pouvoirs, adieu Positives… Bonjour Dodo.


EVAN

#2 Si 2 SUCCÈS ou 2 ÉCHECS
SUCCÈS SUCCÈS : J'ai repris le dessus. Suis-moi, il y a de l’équipement dans le couloir d’à côté pour tout le monde.
SUCCÈS ÉCHEC : J'ai repris le dessus. Suis-moi, il y a de l’équipement dans le couloir d’à côté. Par contre, je n’ai vu que deux masques à dispo dans leur inventaire...
ÉCHEC SUCCÈS : Quelque chose entrave mes mouvements, je pense savoir ce que c’est mais je ne vous vois pas, je suis aveugle. J’appelle Elvis, les renforts arrivent.
ÉCHEC ÉCHEC : No Response.

#3 Si 3 ÉCHECS
SUCCES : J'ai repris le dessus. Maze, suis-moi. Par contre, je n’ai vu que deux masques à dispo dans leur inventaire...
ECHEC : No Response.


INVENTAIRE :
Vapododo : non opérationnel
Gadget rétinien et à empreintes : non opérationnel
Satellite : opérationnel
Particules d'Evan : non opérationnel
Brouilleur : opérationnel



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maddison DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Feat. Maze Ellis, Maddison Delucas & Gen Caleb.


Les choses ne se passaient pas exactement comme prévu mais après tout il s'y attendait. C'est après quelques minutes de marche, leurs pas guidés par Robert le garde torturé avec un canon de flingue rivé sur la nuque, qu'ils se rendirent compte qu'ils tournaient en rond. Maze avait été le premier à s'en rendre compte mais à peine avait-il fait le moindre geste pour les arrêter que Robert tentait sa chance et appuyait sur un interrupteur dans le mur, activant une alarme bruyante et un protocole de sécurité déjà vu. Le gaz commençait déjà à s'échapper d'ouvertures dans le mur et ils pouvaient le sentir. Cette odeur... Ce truc-là avait déjà bridé ses pouvoirs et ceux de Maze, les filles ne devaient pas être dans le même cas, sinon ce serait terminé. Maddison n'avait pas perdu de temps et était passé devant pour éclater la tronche de Robert contre le mur, lui enfonçant l'interrupteur dans l’œil par la même occasion. Un cri de douleur s'échappa de sa gorge et une tâche rouge habilla la paroi. Même après que Maddison soit partit ailleurs, on sait pas trop où, suivant les voix du seigneur, Robert continuait de plaquer sa main sur son œil gluant et suintant, gémissant. Au moins si Maddison suivait quelque chose c'est qu'ils étaient toujours couvert. Robert n'était désormais plus utile, l'avait-il été de toutes façons? Sam visa et tira, une projection de sang régulière allant se dessiner sur le mur. Il détestait utiliser les armes à feu, trop de bruit, pas du tout discret, mais en l’occurrence la discrétion c'était terminé et l'alarme continuer de hurler, tonitruante.

Maddison revint bien vite avec deux masques à gaz et Sam ne fut pas surpris, après réflexion, lorsqu'elle donna l'un à Gen et garda l'autre pour elle. Après tout, si c'était bien le même gaz, conserver leurs pouvoirs était la priorité, ils étaient déjà atteint de toutes façons. Replaçant le flingue dans son dos, Sam expira par le nez, agacé. Il en avait marre d'être là, il voulait sortir. Être piégé comme ça n'était pas une bonne situation, quoi qu'il n'y ai pas vraiment  de bonnes ou de mauvaise situations, celle-là était moche et ça pouvait plus durer. Retraçant mentalement leurs pas et les similitudes avec le niveau inférieur, Sam déduisit le chemin à prendre pour rejoindre les escaliers qui leur permettraient de monter plus haut et se mit en marche. L'odeur du gaz était entêtante et s'il devait la sentir ailleurs, il aurait sûrement tendance à flipper. Une porte non verrouillée que Sam ouvrit à la volée leur donna accès à la flopée de marches qui les mèneraient à la suite de cette merde nationale. Gravissant les escaliers, de la lumière éclaira leur arrivée au niveau supérieur et il pu apercevoir des reflets mais aussi entendre des bruits de pas. C'était le rez-de-chausser, enfin la surface, mais un comité d’accueil les attendait...


Une table? Pour combien?:
 


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Samaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé de 10' : 3

--------------------------------

#2 'Dé de 10' : 4


Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Je n'ai pas remarqué qu'on tournait en rond jusqu'à ce que Maze et Maddison réagissent: je me suis mentalement flagellée, c'était supposé être mon travail, ma spécialité. À ma défense... pour rejoindre la salle où Maze et Samaël avaient été prisonniers, j'étais passée par les conduits d'aération. Samaël a tiré, mais il était trop tard: l'alarme était déjà sonnée. Je n'allais pas faire d'état d'âme pour ce type, et puisque la subtilité venait déjà de passer par-dessus bord avec l'alarme, ça ne me faisait pas un pli.

À peine ai-je senti une odeur suspecte que j'ai plaqué une main sur ma bouche et mon nez, retenant mon souffle: de toute évidence ce... truc... incapacitait les pouvoirs et attaquait les Positifs. Maze et Samaël n'avaient plus accès à leurs pouvoirs, et Maddison avait failli tourner de l'oeil en entrant dans la cellule de Maze un peu plus tôt. J'ignorais combien de temps le gaz faisait effet, mais je n'avais pas vraiment envie de me retrouver privée de mon pouvoir, ou pire, dans les vappes dans un endroit hostile. Encore une fois, je vous laissais imaginer la tête d'Abel si je me retrouvais captive alors qu'il m'avait envoyée chercher un des nôtres qui avait été fait prisonnier.

J'avais les sourcils froncés depuis que Maddison avait ri - je voyais mal ce qu'il y avait de drôle dans l'idée de se retrouver hors-combat toutes les deux - et, intriguée, je me suis avancée vers l'interrupteur, enjambant le cadavre dudit Robert sans état d'âme. La main toujours plaquée sur le nez et la bouche, j'ai quand même esquissé un sourire. Le - ou la - Cyber de l'Underground était de retour, c'était quand même pas dommage. À ce moment, Maddison est revenue avec deux masques, et je ne me suis pas faite prier pour attraper le mien et le mettre. Pfiouf, je pouvais enfin respirer.

Pistolet en main, j'ai suivi le groupe, levant les yeux lorsque j'ai entendu des bruits de pas venant dans notre direction - beaucoup de pas. Un, deux, trois, quatre, bordel de merde, sept gars ?! Contre quatre d'entre nous, deux sans pouvoirs ?

Tout va bien.

J'ai accordé un sourire en coin à Maddison. "Toujours contre l'utilisation de la violence, maintenant ?" On ne s'en sortirait pas sans. Déjà que je n'étaisp as sûre qu'on s'en sorte avec. J'ai levé mon arme et j'ai appuyé sur la détente.

Boom, headshot:
 

Bon, en voilà un qui avait d'autres préoccupations que nous, au moins. Mon regard a coulissé vers Samaël. "Est-ce que ça revient ?" Pitié, dis-moi oui. On s'en sortirait tous indemnes comme des champions s'il pouvait utiliser son pouvoir.


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Gen Caleb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Nul besoin d'entendre les mots pour voir le visage de Maddison et sentir sa désapprobation mais pour l'heure il n'était pas question pour moi de ménager sa susceptibilité. Pour l'heure c'était sortir d'ici sans encombre et en conservant cette clé usb sur moi. Si je ne savais pas à quoi m'attendre avec Samael, je savais exactement de quoi Gen était capable pour en avoir fait les frais avec Tiago Alamaz et la pilule était dure à digérer surtout parce que j'étais dans l'incapcité de me défendre contre ce genre de don, et le mien même actif n'y changeait rien.

Maddison m'envoyant Robert je l'ai récupéré et saisi d'une clé de bras pour m'assurer de sa coopération totale tout simplement.
Elle avait eu des informations d'Evan et était partie chercher des masques à gaz sauf qu'elle avait oublié un détail certes cela avait annihilé nos pouvoirs (pour combien de temps?) mais cela nous avait aussi fait perdre connaissance et soyons réalistes elles ne risquaient pas de pouvoir nous faire sortir si on tombait de nouveau dans un sommeil médicamenteux alors que l'inverse...

Finalement Samael se débarassa de Robert et je le laissais tomber au sol sans me formaliser, il bossait pour ce labo point barre, c'était un ennemi.

Je fermais ma mouille cependant en attendant de voir si j'avais raison ou pas du coup. En haut de l'escalier alors que nous commençions à être bien imprégnés des gaz nous avions un comité d'accueil. Détail important les gars en face avaient tous des masques à gaz et je doutais qu'ils soient forcément positifs ou autre donc ils risquaient autre chose et nous aussi.

I'm a survivor:
 

- Samael, ce truc ne fait pas que rendormir nos pouvoirs... ca va nous endormir si on choppe pas vite des masques aussi !

Un truc positif on a tous une arme maintenant et on est pas des manches.
Un automatique ça permet un truc dingue quand on sait le manier, d'enchainer les cibles. Alors suis-je de nouveau opérationnel? Un chargeur compte 18balles, je vais tenter trois balles sur le premier et trois sur le second. Mini rafalles.

Lucky luke style:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maze Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
J'ai laissé Maze et Sam ouvrir le bal, tout en restant proche du premier. Alors qu'il en descendait un, j'en ai visé un autre, le touchant à l'épaule avant de devoir me mettre à l'abri. J'ai jeté un oeil à celui que Maze venait de toucher mais alors qu'il se redressait pour le finir, j'ai pris les devant et lui ai logé une balle dans la tête.

En voyant Maze tanguer, j'ai soulevé son bras pour qu'il s'appuie sur mon épaule. J'ai inspiré profondément et j'ai retiré mon masque avant de le poser sur son visage.

En effet... Il serait de bon ton que leurs pouvoirs reviennent, maintenant.

3 morts
2 blessés
2 opérationnels


FATE

#1 Il en reste 6 dont 2 blessés et 4 opérationnels
TRIPLE SUCCÈS : Le pouvoir de Maddison est opérationnel lui aussi. Elle l'use comme un Jumper et en tue deux avant d'assommer une troisième de sa tête contre le mur. Qui est à Liberation, maintenant ?
DOUBLE SUCCÈS : Maddison tue celui que Maze a blessé - pour le protéger parce que superdonzelle - et touche un opérationnel à l'épaule, juste entre le gilet et la manche. SNIPER !
DOUBLE ÉCHEC : Maddison use de son pouvoir comme un Jumper mais les autres voient donc un Slider et la chopent au tazer avant de lui retirer son masque
TRIPLE ÉCHEC : Ils sont 4 mais eux sont 6 et même blessés, ils sont en surnombre… Maddison prend une balle, faisant dévier son propre tir dans le mur

#2 Si TRIPLE ÉCHEC :
SUCCÈS SUCCÈS : La balle traverse le bras, elle survivra mais attention derrière !
SUCCÈS ÉCHEC : la balle lui traverse l'épaule
ÉCHEC SUCCÈS : La balle se loge dans la cuisse, c'est suffisamment loin de l'artère pour être dangereux mais pas critique
ÉCHEC ÉCHEC : Dans l'abdomen et elle s'effondre sous le choc en voyant des paillettes




INVENTAIRE :
Vapododo : non opérationnel
Gadget rétinien et à empreintes : non opérationnel
Satellite : opérationnel
Particules d'Evan : non opérationnel
Brouilleur : opérationnel



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maddison DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Feat. Maze Ellis, Maddison Delucas & Gen Caleb.


Aucun d'eux ne semblaient être réticent à l'idée de tirer dans le tas pour sortir et Gen fut la première à faire crier son flingue, Maze suivit, Maddison enchaina. Les hommes tombaient comme des mouches, à croire qu'ils étaient intouchables malgré l'absence partielle de pouvoirs. C'était bon à savoir, mais est-ce que ça continuerait? Là était la question. Il restait encore quatre hommes prêts à tirer. Enfin prêt, ils tiraient, ils n'étaient juste pas encore en assez bonne position pour les atteindre. Ils étaient piégés, pas imprudent. Peut être fallait-il que ça change. Il observa le rez-de-chausser. C'était une salle plus longue que large et le plafond haut était soutenu par d'imposants piliers de ciment dallés de carreaux gris clair semblable à un ciment lissé et brillant. Les derniers hommes se trouvaient entre eux et la seule sortie accessible depuis leur position et Sam avait beau observer la situation, il ne voyait pas de moyen de passer sans se fier à l'hypothèse qu'ils sortent entier de cette fusillade. Il fallait changer la donne. Modifier l'équation.

Inspirant, il sortit de son abri et fonça à travers la salle, traversant la distance dans la largeur, finissant son acrobatie derrière un pilier qui lui fourni un abri suffisant et apprécié mais ses oreilles sifflaient à l'entende des détonations... Et probablement à l’appréhension de ce qu'elles entendrait plus tard.

#1 Spotted:
 

#2 Am I strong enough?:
 

Si Échec au #2:
 

Derrière lui, le pilier dans son dos souffrait des tirs incessants des quatre militaires encore opérationnels et le ciment se creusait un peu plus balle après balle. Accroupi, un genoux à terre, le regard fixé devant, Sam écoutait, subissait, les coups de feu pouvait sentir dans son dos le pilier faiblir. Il tenait fermement son arme entre ses mains, son index prêt à appuyer sur la détente à tout instant, sa respiration était rapide, autant que les battements de son cœur: il sentait que sa situation était bien mauvaise. Il avait choisi de faire ça pour attirer l'attention des militaires et laisser aux autres plus de champ pour agir et s'il s'attendait à ce que le maximum de leurs adversaires ne le prennent pour cible, le vivre était bien différent que l'imaginer et chaque impact de balle l'obligeait à rentrer un peu plus sa tête entre ses épaules. Encore, un impact, une balle, une autre qui touche la structure métallique, puis un autre, et puis une sensation de picotement dans les doigts, comme si l'air autour de ses mains était tactile. Comme s'il pouvait le sentir. Il observa ses mains et son regard changea. Il se redressa alors, lâchant négligeaient son arme dans le processus et il inspira, comme s'il n'avait pas respiré d'air pur pendant des années et un sourire étira ses lèvres avant que le silence ne s'abatte sur le bâtiment.

S'était revenu, et à nouveau, Sam inspira. Son cœur et sa respiration avait reprit un rythme normal et il se calma immédiatement. Il avait le temps maintenant, ils avaient tous le temps. Ils avaient le temps puisqu'il n'y avait plus de temps. Sam sortit de derrière le pilier et pu constater les dégâts que les balles avaient occasionné: un énorme trou avait prit place et il n'aurait gère fallu plus de quelques minutes supplémentaire pour qu'il ne traverse. Son regard remonta alors le chemin des balles en suspension dans le vide pour observer les quatre militaires, les mâchoires crispées, les regards décidés, les fusils braqués. De chacun des canons surgissait une balle cuivrée et un peu en arrière s'échappaient les douilles encore chaudes qui les enveloppaient. Enfin, pas pour lui. Il tourna la tête vers ses acolytes d'infortune puis revint aux militaires. Deux étaient blessés, deux étaient en pleine possession de leurs moyens. Sam fit craquer ses doigts et le son de ses articulations raisonna dans le vide avant qu'il ne se saisisse des deux couteaux qu'il avait volé sur les cadavres des étages inférieurs et les tienne dans sa main gauche. Il jaugea ses cibles et prit l'un des couteaux dans sa main droite. Il observa, visa, et lança. Le couteau fila dans le vide, droit vers l'un des hommes blessés. Au moment de l'impact Sam se concentra sur le militaire en question et il reprit vie à peine un quart de second avant que le couteau ne se fiche juste au dessus de son cœur et qu'il ne s'écroule dans un bruit sourd. Son fusil ne tira plus et les balles qu'il avait tiré jusque là restèrent immobiles: seul l'homme avait bougé.

Un sourire satisfait avait étiré ses lèvres et il s'était immédiatement retourné vers les autres... Des statues immobiles et froides. Pas drôle de faire des trucs bien que personne peut voir. Aucun intérêt. Sam fit sauter l'autre couteau dans sa main et le lança sans même prendre le temps de viser. Selon le même principe que juste avant, le couteau se ficha du côté gauche du torse de l'un des gardes opérationnel, en plein poumon qui se remplissait de sang, et la balle, encore en contact avec le fusil, fila creuser un nouveau trou dans le pilier pendant que son propriétaire s'écroulait, suffoquant. Le son du sang dans ses bronche,  plutôt dégoutant, animait désormais la salle et il lui fallait en finir. Il allait pas non plus passer le reste de sa vie ici. Se saisissant du dernier couteau en sa possession, Sam traversa la distance entre lui et leurs geôliers et les contourna lentement, se plaçant dans leurs dos. Croisant les bras, jetant un œil à l'extérieur, il réanima les deux militaires qui continuèrent de tirer sur le pilier encore plusieurs secondes avant que l'un d'eux ne détourne son attention pour se mettre à tirer vers ses compatriotes et que ses balles n'aillent s'écraser contre le torse figé de Maddison. Si la situation lui tira un sourire, l'air con que tira le militaire en constatant ça lui extirpa un rire sonore qui surpris ses deux adversaires. A peine sa position avait-elle été repérée qu'il se mit en mouvement et planta la lame de son couteau dans le dos du gars de gauche tout en pivotant pour asséner un coup de pied sauté arrière au gars de droite, l’empêchant de se tourner pour tirer. Au lieu de ça, il tira sur son copain et le mec de droite s'écroula. N'attendant pas son reste, Sam frappa de deux doigts dans la jointure du coude droit du gars, le forçant à lâcher prise sur son arme, et il lui décocha un crochet du gauche dans la mâchoire ce qui le sonna et le frappa rapidement à la gorge. Le temps reprit alors son cours, réanimant tout le monde et laissant aux autres l'honneur, ou pas, de voir Samaël saisir le cou du garde entre son avant-bras gauche et son bras et d'effectuer une rotation autour de lui, utilisant son propre poids pour le déséquilibrer et écraser sa trachée sur le sol. Il avait prévenu, hein, qu'une trachée serait malmenée à un moment ou à un autre...

Conscient de son environnement réanimée, Sam pilla à nouveau un cadavre et vola le masque à gaz de sa dernière victime pour se le mettre, se protégeant ainsi du gaz toxique à leurs habiletés. Il se releva et tourna la tête vers les autres, observant avec amusement, son sourire camouflé par le filtre du masque, les traces de poussières sur le gilet militaire que portait Maddison, vestiges des points d'impacts de balles qui ne lui avaient fait et ne lui ferait plus de mal. Ils pouvaient sortir, aucun obstacle sinon ces maigres vitres ne les séparait de la liberté, à part un détail. Si les filles avaient porté longtemps leurs masques et si lui avait été protégé par l'état de pause temporelle, Maze lui avait inhalé plus de gaz et semblait étourdit. Allaient-ils devoir le porter? - On s'en va?


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Samaël' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Gen Caleb
avatar
Force était d'admettre que pour quatre personnes en sous-nombre, on s'en sortait plutôt bien: j'ignorais quelle était la nature de l'entraînement de ces hommes, mais de toute évidence, il n'était pas à la hauteur du nôtre. Ça tombait sous le sens, en même temps: Maddison avait fait l'armée, et était maintenant policière. Maze était passé par la CIA. Samaël était, à ma connaissance, passé au minimum par le MSS et la CIA, et puis il y avait eu Liberation. Qui que ce soit derrière cet endroit, ces scientifiques, cette fumisterie... de toute évidence, ils avaient eu les yeux plus gros que le ventre avec nous.

Lorsque Samaël s'est élancé vers une colonne, s'attirant l'attention et les balles des quatre gardes encore opérationnels, j'ai haussé les sourcils, et j'allais lui demander ce qu'il comptait faire de son intervention suicidaire lorsque mon regard a brièvement croisé le sien. Il n'a pas prononcé un seul mot, mais lorsqu'il s'est redressé, laissant même son arme à feu au sol, j'ai compris. Ses yeux voulaient tout dire. J'ai souri sous le masque à gaz. C'est bien, on rentre à la maison à temps pour la pizza.

Lorsque le temps a repris son cours, Samaël achevait le travail. J'ignorais à quel point Maddison le connaissait, ainsi que la nature de son pouvoir, mais Maze, en revanche, devait se poser de sérieuses questions sur ce qui venait d'arriver, car à nos yeux, le tableau venait de changer du tout au tout en un battement de paupières. J'ai haussé un sourcil, lui laissant deviner le sourire en coin que mon masque à gaz cachait. "C'est bon, ça t'a fait du bien ?" Je me suis avancée vers le garde mort le plus près pour lui arracher son masque - il n'en avait plus besoin, après tout - et je me suis dirigée vers Maze.

"Tiens," ai-je fait en lui plaquant le masque sur le torse, "Avant que tu tombes dans les vappes comme une vierge effarouchée." Je me doutais qu'il m'en voulais après l'Argentine et Tiago - je pouvais le comprendre - mais ça ne voulait pas dire que je voulais qu'il ait des problèmes. Même si on approchait de la sortie, je n'avais pas envie, entre autres, qu'on attire l'attention en se baladant avec un type de sa carrure inconscient. Et puis, en m'approchant de lui et en entrant en contact avec lui... je cherchais autre chose.

Is my pickpocket skill high enough ?:
 

L'air de rien, j'ai glissé la clé USB dans ma poche et je me suis éloignée vers la sortie. "J'espère que vous avez votre cavalerie, quand même, parce qu'on ne fera pas office de transport."


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Gen Caleb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Qu'est-ce que j'espérais, qu'elle fasse ce que je lui dis ? J'ai attrapé le masque, un peu rageusement, comme s'il pouvait nuire à Maze, pour le récupérer pour moi. Je n'avais pas besoin d'elle pour m'occuper de Maze, elle n'était déjà elle-même qu'une demi portion à côté de nous. La fusiller du regard m'a empêchée de m'apercevoir de son petit manège. J'ai repris le chemin, un masque à nouveau sur mon visage, pour pouvoir respirer. Je me doutais que Maze ne supporterait pas d'être assisté, mais je suis restée près de lui… Au cas où.

A quoi elle jouait ? Je détestais cette fille… "La cavalerie t'aide déjà à sortir, c'est pas assez pour toi ? On vous a rien demandé, non plus."

Et en passant à côté de Samaël, je ne sais pas à quoi je m'attendais. Pourtant, au fond de moi, je le savais, non ? Je l'ai dévisagé, brièvement, et j'ai souri, finalement. "Liberation, hein ?" J'ai secoué la tête, peut-être un peu amusée. Je lui ai même fait un clin d'oeil.


EVAN

Ultime danger pour Evan
SUCCÈS SUCCÈS : Je suis là, je retiens les portes principales. Je trouve ça bizarre mais, vous pouvez y aller. Ne perdez pas de temps, cela dit.
SUCCÈS ÉCHEC : Je suis là, je retiens les portes principales. Dépêchez-vous, il y en a d'autres qui arrivent !
ÉCHEC SUCCÈS : Je n'arrive pas à récupérer le contrôle des alimentations. Mais vous êtes armés jusqu'aux dents pour ouvrir les portes, non ?
ÉCHEC ÉCHEC : No response.

INVENTAIRE :
Vapododo : non opérationnel
Gadget rétinien et à empreintes : non opérationnel
Satellite : opérationnel
Particules d'Evan : non opérationnel
Brouilleur : opérationnel


[Putain, je serre les fesses...]



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maddison DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Le combat avait débuté et à peine avais-je ouvert le bal que Maddison m’avait envoyé son masque.

Pouvoir ou pas?:
 

En dépit du masque à Gaz je n'ai pas encore retrouvé mon pouvoir, j'ai du en recevoir une sacrée dose pour qu'il soit éteint aussi longtemps. Limite du coup ça serait bien qu'il reste en veille pour qu'Echo fasse des analyses de sang à mon retour pour savoir quelle substance fait taire Yu et son expression.

J’ai vu Samael bougeant et partant derrière une colonne, pas de soucis, avoir un homme dissimulé et dur à atteindre était toujours une bonne chose.

Par contre quand dans un clignement d’œil je vis combien la scène avait changé, je compris le petit surnom affectueux que Maddison lui avait donné avec Timelaps, lui aussi était un sliders donc.

Par contre quand Gen est venue vers moi pour me donner un masque je me suis demander à quoi elle jouait vu que j’avais déjà celui de Maddison, genre elle me prenait pour un nase ? Pendant qu’elle me parle je suis sur le quivive, je n’ai pas la moindre confiance en elle, et la confiance c’est un truc sacré à mes yeux, le genre de chose qui ne se rachète jamais. Une fois que le mal est fait c’est la fin.

Gen/Maze...:
 

Me voila donc de nouveau réalisant que cette garce venait de se jouer de moi, j'essaye donc de lui en coller une sans aucune autre forme de procès. Cependant je dis clairement à Maddison qui elle aussi fait mumuse avec le temps comme Samael.

- Méfie toi d'eux ils ont pris la clé


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maze Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Quitte ou double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Samaël
avatar
Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Feat. Maze Ellis, Maddison Delucas & Gen Caleb.


La scène avait été pour le moins amusante et l'ébauche du sourire en coin qu'il pouvait voir chez Gen le faisait lui-même sourire. Lorsque Maddison approcha de lui et lui fit sa remarque, il haussa les épaules l'air innocent. Il n'avait rien à justifier, rien à en dire, mais il savait que Maddi savait tout ça. Après tout, ils s'étaient connu avant que la question de la faction ne se pose et s'il existait bien une rivalité entre Libération et Underground, elle ne s'appliquait pas entre eux, et certainement pas avec Maddison. Ce serait un poil hypocrite, non? Et puis ce petit moment léger passa lorsque Sam vit le regard de Maze a travers son masque et il le vit lever le bras, poing serré. C'était comme au ralenti, et lorsque son poing s'abattit, ce ralenti se transforma en immobilité. Sam avait à nouveau figé le temps. - Qu'est-ce qu'ils nous font maintenant... - Dans le même temps, Sam relâcha Gen, l'espace d'une seconde, qu'elle puisse faire un pas de plus, avant de tout relancer. Du point de vu de Gen, elle n'avait peut être rien remarqué, ça s'était passé extrêmement vite, une seule seconde de latence, mais Maze lui... Ce battement d'une seconde avait laissé assez de distance entre eux pour que l'attaque de Maze tape dans le vide et le déséquilibre, laissant à Gen l'opportunité de percevoir l'attaque ratée. Sam n'avait pas bougé de sa place, si ce n'est sa tête qui penchait sur le côté.

Derrière lui les portes s'étaient silencieusement ouvertes, leur laissant la voie libre vers l'extérieur et la liberté mais il doutait que leur comité d’accueil fraîchement assommé ne soit le seul du coin. Son regard aurait pu être comparé au regard fâché du papa qui en a marre de voir les enfants se chamailler. - On a assez traîné, faudrait peut être penser à filer avant que d'autres n'arrivent. - Ses limites étaient larges mais il n'avait pas envie de savoir où elles se tenaient avec la toxine encore dans son système. - On réglera ça plus tard. - Clairement Samaël ne souhaitait pas se retrouver enfermé une nouvelle fois et il se retourna pour passer les portes. L'air de l'extérieur, pollué et comprimé entre les bâtiments de la ville haute lui fit un bien fou. Il reconnu immédiatement l'ambiance de Philadelphie même s'il ne savait pas encore leur position exacte. Ils se trouvaient sur une petite place aux abords d'une rue peu passante. Il leur fallait immédiatement rejoindre leurs véhicules ou au pire se fondre dans la masse même si leurs tenues de garde n'aidait pas. Bref, il fallait partir, et vite. Et trouver une bouteille de scotch. Très important.


« That's what we do! We fight for it! We fight for... Things! Like chicken! I love chicken. » - Samaël
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t652-samael-observateur-shifter http://forum.childrenofluxaeterna.com/t657-samael http://ectraconcept.tumblr.com
Gen Caleb
avatar
Maddison me fusillait du regard: pendant une fraction de seconde, j'ai pensé qu'elle avait remarqué mon geste pour subtiliser la clé USB à Maze, mais devant son manque de réaction outre le regard assassin, j'ai réalisé qu'elle ne m'avait pas vue faire. En réalité, elle me détestait cordialement et par principe. Moi, ça me convenait parfaitement, et je n'avais pas de problème à lui rendre la pareille.

En toute cordialité, bien sûr.

Par contre, si Maddison n'avait pas remarqué mon petit tour de pickpocket, Maze, lui, n'était pas dupe: avant que j'ai le temps de dire ouf, il s'est rué vers moi. Je n'aurais jamais eu le temps de réagir, que ce soit avec mon pouvoir ou autrement, sans l'intervention du pouvoir de Samaël.

"Merci," ai-je soufflé en sa direction, faisant un pas vers l'arrière pour m'éloigner de la portée de Maze.

Lorsque mon comparse de Liberation a relâché son emprise sur le flux temporel, je n'étais plus là où Maze m'avait vue une fraction de seconde plus tôt.

À trop provoquer Liberation...:
 

"Hey ! C'est quoi ton problème ? Tu sais pas dire merci avec des mots ?" J'ai levé les yeux vers Maddison. "Tu peux pas le garder en laisse deux minutes qu'on sorte d'ici ?! C'est franchement pas le temps de lancer des hostilités." Notez l'ironie, vu comment je lançais des piques à Maddison depuis notre rencontre.

Encore une fois, je me suis éloignée, cette fois pour rejoindre Samaël dehors: j'ai retiré le masque en arrivant dehors. L'air était pollué, mais au moins il n'était pas contaminé par cette saloperie de gaz. J'ai posé une main sur le bras de Samaël pour avoir son attention.

"Jason n'est pas très loin," ai-je dit à voix basse. "On devrait partir maintenant, Abel va vouloir son rapport et je n'ai pas envie de me mesurer à Maze."


"Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable."

Revenir en haut Aller en bas
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Gen Caleb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maddison DeLuca
avatar
Habituée que j'étais au pouvoir de Samaël, à force, j'ai retenu Maze en sentant le vent tourner. Il n'était déjà pas hyper frais, mais voilà qu'il tapait dans le vide. Ceci étant dit, je ne donnais pas cher de la peau de Gen sous le poing de Maze... J'y avais déjà partiellement goûté, même juste en entraînement.

Je l'ai arrêté d'une main sur son torse. Doucement, grand garçon... Je le connaissais, je savais qu'il ne se laisserait pas faire. Mais j'avais une autre idée. J'étais pour la paix. Depuis toujours. Et affronter Samaël ne me disait rien qui vaille. En réalité ? Je n'en avais surtout pas envie. J'ai regardé ce dernier, jaugeant la distance qui nous séparait, comme un gouffre immense. Lui, moi, Liberation et l'Underground... Non, je ne voulais pas l'affronter. Pas lui. Je ne voulais pas non plus qu'ils sachent. Quant à Gen...

"On se reverra bien assez tôt pour un coucher de soleil, pétasse !"

Et j'ai disparu. Avec Maze. Plusieurs minutes en arrière et je nous ai cachés derrière une large armoire d'échantillons. J'ai attendu que nos doubles aient quitté la pièce et j'ai fouillé pour peut-être trouver autre chose, mais le chronomètre tournait. J'ai regardé Maze, des fois qu'il ait une meilleure idée et, sans perdre de temps, je nous ai ramenés dans le présent, quelques secondes après notre départ, dans la rue.

J'ai enlevé mon masque et j'ai regardé Maze, légèrement inquiète de son mal de l'air couplé à ses étourdissements.

"Ca va ?"

YU

On a besoin que d'un. Un seul. L'unique. Le Précieux. Poker et rebelotte.
SUCCÈS : Le pouvoir fonctionne comme un charme.
ÉCHEC : On peut encore demander gentiment ?


Spoiler:
 



I've made some mistakes. And I paid for them. I just hope I don't have to keep paying for them my entire life.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.always-escalate.com
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maddison DeLuca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Quitte ou double' :


Revenir en haut Aller en bas
Maze Ellis
avatar
Game of honor :

Abel : on l'a dans l'os rien de plus honey
Matt : une éclaircie ?


Béni soit Matt :

Maddie ou Maze : un dossier dépasse d'une sacoche qu'on avait pas vu sous un des bureaux

Les autres rien d'important trouvé hormis un badge et les papiers d'un laborantin, ça permettra peut-être de trouver quelle est la boite qui fait des expériences dur les candidats...


****************************************

Bon voila que je tapais dans le vide? Donc après m'être fait avoir par Hope (espoir de mon cul voyez vous ;p ) c'était son pote qui se jouait de moi.
Je n'avais pas la moindre envie d'en rester là.

Par chance ou pas Maddison s'approcha de moi et en un clignement d'oeil on se retrouvait de nouveau dans le laboratoire. J'ai voulu réagir mais elle m'en a empêché à raison. Nous nous sommes planqué et nous avons attendu.

Elle a récupéré une feuille et moi je n'ai rien trouvé qui semble intéressant et la second d'après nous étions dehors.

Devant nous Samael et Hope qui s'éloignaient pour rejoindre un hummer posté et dont le moteur s'enclencha à leur approche. J'étais en train de bouillir littéralement de l'intérieur, on les laissait partir, comme ça? J'avais sérieusement envie d'en coller une aux deux finalement, à Hope parce que voila elle s'était encore jouée de moi et à Samael parce qu'il m'avait privé de mon défouloir.

Je sentis alors des fourmis dans mes mains, mon pouvoir revenait. Et dans la rue la un poteau avec un feu signalétique. Je concentrais en un instant mon pouvoir, le cristallisant dans mon poing, en faisant un objet plus solide que du titane et je frappais de toutes mes forces et ma colère contenue ce pauvre poteau innocent. Poteau qui se plia en haut, tombant presque au sol.

Mon regard peu avenant indiquait clairement que je voulais pas de commentaire et que je m'en foutais des conséquences. On rentrait point final !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Butterfly Effect
avatar
Le membre 'Maze Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Games of Honor' :


--------------------------------

#2 'DECK Underground' :


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[MISSION Terminée - Underground VS Liberation] Libérez l'underground ou enterrez la liberté?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: ARCHIVES :: Children of Lux Aeterna :: [ÉPISODE 0] Missions-