2076. Côte est des Etats-Unis. Megalopolis est le centre névralgique d'une guerre géo-politique mondiale depuis qu'un attentat biologique en 2026 a divisé l'humanité en deux populations bien distinctes : ceux qui se battent pour le futur, et ceux qui font avec le présent.
NAVIGATION

Partagez | 
 

 [CLOS] [Matt/Sky] Sympathy for the Positif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sunny Sullivan
avatar
Avril 2075

Après des heures d'hésitation... Comment formuler, comment demander, à qui, sans rougir, l'air détaché, bref... Ce que les gens trop-pensants se posent naturellement comme questions lorsqu'il s'agit de papillons dans le ventre.

Sunny avait espéré tomber sur Alex en appelant directement le bar, n'ayant pas son téléphone portable et préférant éviter de... Déranger Matt. Elle avait ensuite prétexté que finalement, puisqu'il était là, peut-être qu'il pourrait l'aider ? Le plus dur ayant été fait, heureusement que le téléphone n'en disait pas long sur le rougissement qui réchauffait ses pommettes. Le coeur battant, elle lui avait expliqué qu'une de ses protégées - insistant d'ailleurs lourdement sur ce terme - avait besoin d'aide dans la maîtrise de son pouvoir. Un truc avec l'informatique, avait-elle ajouté. Elle n'y connaissait rien aux Positifs et à Yu, ces choses-là la dépassaient totalement, élevée dans un environnement purement Négatif. Un concert en "mi" majeur à faire vibrer les circuits Cyan du Positif à l'autre bout du fil.

Que Matt accepte avait soulagé son âme... Et en même temps avait réveillé sa féminité. Elle avait choisi meilleure toilette pour ce matin-là ! Plus joli maquillage, fine manucure - une seule couche, c'est juste pour dire mais le temps lui avait manqué pour faire mieux. Détail important s'il en était... Ses cheveux étaient lâchés en de magnifiques boucles blondes mordorées.

Quand elle entendit la voiture se garer, Sunny sentit les affres du romantismes s'agiter dans son estomac. Elle alla lui ouvrir et malgré l maquillage, son visage s'embrasa, ses yeux s'illuminèrent. Elle baissa le regard en le laissant entrer, puis, elle sursauta en se tournant vers l'immense escalier.

"Sky !" Elle se tourna à peine vers Matt, rouge jusqu'au bout des ongles. "Je reviens, je vais la chercher."

Et de courir dans les escaliers pour aller réveiller la jeune fille.

"Sky, ton 'professeur' est là. Ne le fais pas attendre, s'il te plaît !"

Elle découvrirait bien assez tôt son nom. Sunny laissa l'adolescente rejoindre Matt en bas. Néanmoins, elle se força à rester au premier, les regardant d'en haut avec un sourire maternel, les mains posées sur la rambarde.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky sortit de sa chambre quelques minutes plus tard.
Elle portait un jean propre et un t-shirt gris chiné qui affichait une large langue agrémentés de quelques strass. Ceux qui s’intéressaient encore à la musique ancienne auraient reconnu le signe si distinctif des Rolling Stones. Restait à savoir si Sky connaissait.
Aux pieds, les ballerines neuves que Sunny lui avait fournies quelques jours auparavant.
Ses cheveux fraîchement recolorés en un blond châtain lumineux (non, Sunny n'avait pas cédé, elle n'avait pu échapper au coiffeur) étaient attachés en une sage queue de cheval de laquelle s'échappaient quelques mèches rebelles (Oui. Même les cheveux).
Elle avait essayé de les brosser mais force était de constater que sa crinière de lionne était indomptable.
L'ensemble lui conférait une mise d'étudiante sérieuse qui ne collait pas avec ce que Sunny connaissait d'elle mais qui, à coup sur, faisait l'effet escompté.

En passant devant la psychologue, Sky s’étonna de la voir rester plantée là, en haut des marches, alors que leur hôte patientait visiblement dans le grand hall d'entrée.
Sans poser de questions toutefois, elle parcourut la distance qui la séparait de Matt, sans se presser, prit quelques secondes pour évaluer la bête et ce que son allure disait de lui, mais lui accorda surtout un joli sourire avenant.

- Bonjour, moi c'est Sky !

Elle lui tendit une main fraîchement manucurée.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Le bar était plutôt calme quand Sunny m'avait appelé pour m'offrir un concerto en Mi Majeur mâtiné de quelques mots sur une protégée avec ce qui semblait être un cyber pouvoir sans maîtrise. Bien sûr je l'avais écouté avec sérieux mais la façon dont elle avait enchaîné les mots et les mi m'avait fait sourire et m'interroger sur ses réactions à l'autre bout du fil. Je n'étais pas idiot, j'avais bien remarqué l'intérêt que Sunny me portait et contrairement à ce que pensait probablement mes collègues j'étais conscient de l'attitude de nos clientes au bar. Et de certains de nos clients aussi d'ailleurs. Mais voilà je n'avais plus dix-sept ans et mes intérêts étaient partis ailleurs, je ne m'attardais plus sur ces signes et faisais souvent semblant de ne pas les voir. J'étais jeune, naïf et innocent non ?

Je n'attendis pas longtemps qu'elle m'ouvre la porte. En fait, je n'ai pas eu à attendre du tout, j'étais à peine arrivé devant qu'elle s'ouvrait pour laisser place à une jeune femme rougissante qui balbutia tellement que je l'ai à peine entendu me dire bonjour. Je la saluai puis la regardai s'échapper en courant pour aller réveiller sa protégée, je sentis mon regard s'adoucir bien malgré moi mais je me repris rapidement et attendis l'arrivée de mon élève. Je ne savais quasiment rien sur elle -pas même si j'aurais affaire à une enfant ou une adolescente- mais il s'avéra que celle-ci était une jeune fille, presque une jeune femme, à l'allure ordinaire et apparemment sans problème. Ceci dit elle n'était sûrement pas arrivée ici par hasard et je doutais fortement qu'elle cache un passé frais et gai, surtout  étant Positive. Et il y avait un petit quelque chose d'autre que je ne saurais décrire...

Je fis mine de ne pas m'apercevoir de son évaluation et  je lui serrai la main en souriant.

- "Et moi Matthew, bonjour Sky."

Je levai ensuite la tête vers Sunny qui était restée à l'étage appuyée sur la rambarde. Elle était tellement mieux avec les cheveux détachés... pour le coup, alors que je l'observais nimbée par la lumière du matin, j'oubliai que je m'étais tourné vers elle pour lui parler. Si je pouvais la prendre en photo elle serait magnifique tout était là pour ça : son sourire, sa posture, la lumière. Tellement naturel en plus.

- "Tu m'avais parlé d'un lieu tranquille et d'un pc je crois ?"

Et de sourire. Je me sentais presque négligé face à elle habillé simplement d'un jean et d'un t-shirt gris à manches longues retroussées et col V déboutonné dans lequel j'avais glissé mes lunettes de soleil. Cependant je savais que ça m'allait bien, de toute façon les chemises en ce moment avec ma cicatrice encore fraîche ça n'était franchement pas l'idéal.

Je me demandais si elle verrait le changement au niveau de mes yeux maintenant qu'ils étaient passés d'un bleu-vert à un bleu électrique parcouru de petites lumières blanches pulsantes. Et oui pour une fois mes lunettes ne les cachaient pas. A quoi bon ici alors que j'étais un Positif venu aider un autre mutant ?


Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
Sunny avait bien remarqué quelque chose de différent mais elle n'avait su dire. Pourtant, ses yeux était la seule chose qu'elle regardait. Mais elle avait si baissé les siens, tant ils la désarmaient. Du haut de son étage, alors qu'elle le dévorait - disons le très clairement - de sa météo irisée, elle sursauta à sa question - qu'elle n'entendit pas sur l'instant. Si vous lui demandiez, elle vous répondrait très probablement qu'il ne pouvait être plus parfait qu'en ce moment. C'était ainsi qu'elle l'aimait. Mais elle se serait posé la question de son objectivité...

"Oui !"

Elle descendit en rappel - ou presque - et désigna son bureau, dont la fenêtre donnait sur l'immense terrasse qui surplombait la falaise. En passant à côté de Matt et Sky pour les accompagner, elle laissa planer une douce odeur sucrée de mûre sauvage. Elle débarrassa son bureau en tassant ses multiples dossiers sous une sorte de presse papier photo. On aurait dit une énorme boule de cristal et la photo était visible, peu importait le point de vue. A l'intérieur, le son fils, un gamin d'environ 5 ans, métisse avec des cheveux noirs frisés, assis sur le muret du casino avec un soleil couchant dans son dos, les bras grands ouverts. Le même garçon pour lequel Matt et Sunny s'étaient retrouvés sur le parvis du Tribunal, quelques semaines plus tôt.

"Désolée, j'ai oublié de ranger..."

Elle se racla la gorge en fermant toutes ses fenêtres sur son ordinateur et désigna Sky d'un index, sans relever la tête.

"Si tu en profites, je le saurai."

Puis, elle se redressa pour leur laisser la place et lissa sa veste avant de sourire. Elle se décala, les mains jointes devant elle et sourit à Matt. A son simple regard, le rouge revint instantanément sur son joues pour la maquiller naturellement.

"Vous voulez boire un truc ? Ou... Je pense que le petit déjeuner est bientôt prêt, je peux vous amener un quelque chose ?"

Elle glissa vers la sortie en ramenant des boucles derrière ses oreilles. Avant de ressortir, Sunny regarda Sky et lui fit un signe des mains, comme si elle plongeait un sachet de thé dans une tasse. Non, attendez... Elle haussa les sourcils. Serait-ce possible que, silencieusement, Sunny demande à sa protégée si elle ne voulait pas un Smecta avant de commencer ?



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky retourna à Sunny un regard plein d'innocence offusqué quand cette dernière la mit en garde contre sa curiosité. Elle posa une main sur son coeur et secoua la tête, l'air sincèrement peiné. Mais elle ferma sa gueule.
Point trop n'en faut.
Le petit déjeuner se pointait effectivement.
Il n'avait pas fallu longtemps pour que la donzelle additionne a+b et comprenne qu'elle était en présence du fameux, du fabulous, du tant recherché "Matt", celui-là même qui avait grandement contribué à ce que Maze prenne le ciel sur le coin de la tronche.
Sky lui adressait une foultitude de sourires avenants, regardant avec délectation Sunny s'enliser un peu plus.
Elle comprit que quoi qu'elle dise, la bondinette n'entendrait rien, trop occupé à bien faire. Et le seul dont elle se souciait vraiment du bien-être se tenait droit en faisant des trucs bizarre avec ses yeux.
Qu'est-ce qu'ils avaient tous avec leurs yeux ? dingue ca ! Vivement le jour où un positif se ramènera avec une paire d'oreilles vertes, arguant qu'elles ont cet aspect depuis qu'il est... transmuto-potager. C'est bien ca, comme pouvoir. Et ca lui rappelait des souvenirs.
Sky rit pour elle-même comme une andouille au souvenir avant de se reprendre des fois que Matt ou Sunny prendrait pour eux cette intervention incongrue.
Sur le seuil, Sunny fit un geste obscène avec ses doigts qui réussit à choquer Sky, suffisamment pour lui porter le rose aux joues : trois doigts en direction d'un... poing ? trou ? une pratique méconnue de Sky ? enfin un truc salace c'était clair !

- NaOoOn ! protesta-t-elle avec véhémence, les yeux ronds.

Mais qu'est-ce qui lui passait par la tete ? elle l'avait définitivement perdue ou quoi ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Il semblerait après avoir observé Sunny que, pour une fois, je n'étais pas le plus énergique du lieu à un point où ça aurait pu en être déconcertant. Etait-ce l'heure matinale, son élève, le contentement à l'idée de régler le problème de celle-ci ou juste ...moi ? Oui je connaissais la réponse à cette question et j'en venais à me demander si je faisais bien de continuer à la voir si souvent et de me comporter finalement si peu froidement avec elle alors que je n'avais nullement l'intention d'aller plus loin dans nos relations.

En attendant la jeune fille en face de moi m'offrait une multitude de sourires et j'en venais à me demander si ses zygomatiques aller résister à l'exercice périlleux. Il y en avait tellement que le rendu était moyennement naturel, allez savoir ce qu'elle cachait là-dessous... Je haussai un sourcil amusé et laissai Sunny débarrasser ses affaires, à vue de nez nous devrions être à l'aise dans ce bureau.

- "Ce n'est pas grave."

Nous n'étions pas à quelques minutes près et puis la charmante blonde devait être des plus occupée entre son travail ici et ses interventions dans tout Megalopolis. Je suivais Sunny d'un regard discret quand j'entendis rire près de moi, en provenance directe de la jeune fille bien sûr. Avait-elle suivi mon regard ou perçu la situation ? Cela n'aurait était guère surprenant. Après avoir attendu un peu au cas où mes joues se seraient teintées de rouge-bleu je lui retournai un regard interrogateur mais ne m'attardai pas plus que cela.

Cette veste lui allait parfaitement n'est-ce pas ? Le rouge aussi.

- "C'est gentil mais j'ai déjà déjeuné, par contre si Sky n'en a pas eu le temps on peut attendre qu'elle ait mangé pour démarrer ou on peut commencer par des questions en attendant."

Et de me tourner vers la-dite Sky en quête d'une réponse.

Alors que Sun s'apprêtait à quitter la pièce je m'approchai du bureau et y posai ce que j'avais apporté. Mes yeux furent vite attirer par la boule de verre posée sur les dossier que j'avais déjà remarquée plus tôt. A l'intérieur la photo d'un petit garçon que je supposais être son fils. Je glissai un doigt sur la boule avec un léger sourire alors qu'une vague de tristesse m'étreignait, ce petit bonhomme n'avait pas l'air d'avoir plus de cinq ans.

Je sursautai de surprise à la protestation de la protégée de Sunny et me tournai vers les deux filles, inconscient de ce qui s'était passé derrière mon dos. Les deux femmes se regardaient, Sky avait l'air plutôt choquée... et moi je ne pouvais qu'être perplexe devant cette situation incomplète.


Revenir en haut Aller en bas
Sunny Sullivan
avatar
Occupée par Sky, Sunny ne remarqua pas Matt perdu dans ses pensées. A dire vrai, son fils faisait aujourd'hui tellement naturellement partie de sa vie qu'elle en oubliait vite son jeune âge. Ce dernier, elle le mettait à profit face à des adolescents comme Sky. A peine plus vieille qu'eux, elle était de ce fait plus à même de les comprendre, mais aussi de les toucher, de les approcher. Et lorsqu'ils apprenaient qu'elle avait déjà un fils, elle offrait une figure maternelle, mais aussi un aspect marginal qui leur était familier. Quand une adolescente de 19 ans tombe enceinte, elle est vite qualifiée de hors norme sociale. Ce regard, Sunny avait eu du mal à s'y faire et à l'accepter. Il lui était même arrivé de regretter amèrement, de ne pas avoir fait le nécessaire pour s'offrir une vie aux normes sociales. Le temps était passé et ces doutes l'avaient depuis longtemps quittée. Le fait que son fils soit Négatif avait aidé, d'ailleurs. Entre ses parents Négatifs, ses grands parents Négatifs, son fils Négatif et le reste de sa famille Négative... Sauf son frère et elle, les questions allaient bon train. Certains avaient émis l'hypothèse qu'un des grands parents était un Positif refoulé. Pourquoi pas. En attendant, cela expliquait à quel point Sunny était éloignée du conflit Négatif/Positif. Elle n'était pas jugée ni même traitée comme l'un des siens, mais avait été grandement adoptée parmi les leurs.

Elle écarquilla les yeux à la réaction de Sky qu'elle ne comprit pas. Elle avait pourtant essayé d'être discrète, pour elle. Sunny était toujours du côté de sa protégée, même lorsque celle-ci lui en faisait baver. C'était un bon entraînement pour son fils qui aurait un jour le même âge qu'elle. A ce moment-là, elle serait prête à faire front face à toute cette jeunesse qui viendrait bien vite tenter de butiner autour de la chair de son sang.

Sunny ouvrit les bras, la bouche grande ouverte en attendant de savoir ce qu'elle voulait, alors ! La jeune femme n'avait rien de lubrique. Et même, plus traditionnelle et... ennuyeuse, elle se posait là. Sunny ne connaissait pas vraiment la fantaisie, elle était assez terre à terre.  Elle leva une main en l'air et s'exclama d'une voix claire.

"La dame te demande si elle doit t'amener ta poudre blanche avant de commencer !"

Assurément que la question ne devait pas tomber ainsi, comme un cheveu sur la soupe. Sunny devint rouge vif et reporta son attention sur Matt. Avait-il entendu ? Difficile de la louper. Oh mon dieu, que pensait-il d'elle à présent ? Elle balbutia en secouant la tête et désigna Sky pour s'expliquer.

"Elle est un peu malade en ce moment... Je..."

Elle fit subitement demi-tour. Si Sky voulait son petit déjeuner, assurément qu'elle saurait hurler le nom de Sky.

"Je vous laisse tranquilles."

Sunny allait offrir à sa cuisine un nouveau concert en Mi Mineur.



There's a certain beauty to your resistance.
Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Pourdre blanche ?
Non. Ce ne devait pas être la poudre blanche à laquelle Sky pensait là maintenant. Une histoire de médecine. Encore une incompréhension sur laquelle Sky pourrait sauter à pieds joints mais s'en abstînt, la psychologue avait l'air assez déstabilisée comme ca et il était l'heure de passer aux choses sérieuses.
A peine Sunny eut-elle déserté les lieux que le comportement de Sky se modifia.
Elle poussa un grand soupir, resserra sa queue de cheval et s'approcha de Matt. Le sourire qu'elle lui adressa cette fois ci était sincère, de ceux que l'on tend quand on souhaite commencer une relation sur de bonnes bases.
Inutile de rappeler à Sky que son attitude allait grandement conditionner ses projets. Matt allait être son professeur ce qui impliquait qu'elle allait devoir le côtoyer régulièrement.

- Vous en faites pas. Sunny sait pas faire autrement que too much. Peut-être qu'elle finira par comprendre que les conséquences de mon don ne se règleront pas à coups de médicaments.
Faut dire que c'est assez ennuyeux mais autant que vous soyez au courant tout de suite, ca évitera les explications gênantes pour la suite.
Chaque fois que je l'utilise, ca me fout le bide en l'air.


Se disant, elle posa la main sur son ventre

- Plus c'est difficile pour moi et plus les conséquences sont pénibles. Je rends tout ce que contiennent mon estomac et mes intestins. J'ai l'impression  qu'on me retourne à l'envers comme un gant à chaque fois.

D'un petit signe du menton, elle indiqua la porte du bureau dans un sourire contrit :

- Je risque de devoir partir en courant plus souvent qu'à mon tour, voyez ?






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Sa poudre blanche ? Elle ne parlait pas de farine c'était certain, de là à penser que... Oui j'y ai pensé. Pendant une fraction de seconde. A quoi d'autre aurais-je pu penser ?

J'acquiesçai d'un hochement de tête à son explication. Là tout de suite, sur le coup, je ne trouvais rien à dire. Un médicament, certes. Et la belle se sauva, laissant une atmosphère confuse derrière elle. Mince, j'aurais quand même pu dire quelque chose...

Quand Sky soupira je quittai la porte du regard pour porter mon attention vers elle, passant une main dans mes cheveux en même temps. Elle avait soudainement l'air plus naturelle comme si elle jouait un rôle juste avant ce qui était certainement le cas. La question étant : simulait-elle encore ou avais-je la vraie Sky devant moi ? J'écoutais ce qu'elle avait à me dire le fessier appuyé sur le bureau derrière moi. Les revers de son Pouvoir n'avaient pas l'air des plus agréables. Réactions physiques assez courantes quoique si elle était bien du type cyber je me serais plutôt attendu à quelque chose du genre mal de tête. Enfin encore fallait-il être sûr de son don... J'espérais pour elle que prendre le contrôle de son Pouvoir atténuerait les conséquences.

- "Je vois... Dans la plupart des cas maîtriser son Pouvoir diminue les effets secondaires, j'espère sincèrement pour toi que ça sera ton cas."

Je contournai le bureau pour récupérer la chaise de Sunny et l'amenai devant. Pour le début nul besoin de mettre un bureau entre nous.

- "On va s'asseoir si tu veux bien."

Rhétorique. J'attendis de voir ce qu'elle choisirait de faire puis je m'assis, qu'elle soit assise ou debout ne changeai rien pour moi, c'était juste plus confortable.

- "Si tu me parlais de ton Pouvoir pour commencer ? Sunny m'a dit qu'il était en lien avec l'informatique mais c'est tout." - Je souris - "Je devais aussi te demander comment ton corps y réagissait mais tu viens de me l'expliquer."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky fut soulagée d'entendre Matt confirmer ce que Maze avait suggéré au cours de leur bref entretien. Jusqu'alors elle n'avait pas utilisé son don, ou de façon très modérée, pour ne pas avoir à subir les effets secondaires. Les atténuer lui ouvrait des perspectives jusqu'alors hors de portée.
Elle observa Matt contourner le bureau de Sunny et venir s'installer de son côté. Un bon point pour lui. Cette proximité la mettait en confiance mais surtout annulait les obstacles symboliques que l'on pouvait mettre entre deux personnes et qui, souvent, à défaut de bloquer la parole, au moins la contenait. C'était nécessaire quand on exerçait le métier de Sunny, ne serait-ce que pour se protéger et éviter les transferts. Dans ce cas là précisément avec Matt c'était inutile. Sky était prête à se livrer tant qu'il pouvait l'aider.
Comme il l'y invitait, elle s'installa elle aussi sur la chaise qu'elle occupait habituellement, assise en tailleur, comme de coutume. Elle se reprit, se remit droite, entendant Sunny lui demander-de-s'asseoir-correctement-s'il-te-plait.
Elle lui sourit, ne sachant pas trop par où commencer, n'y comprenant pas grand chose elle-même.

- J'ai aussi mal à la tête après mais ca c'est moins embêtant. Suffit que j'aille dormir un peu pour que ca passe. Mais j'sais pas trop expliquer comment je fais. C'est... instinctif.

Elle soupira, observa le plafond le temps de chercher ses mots. Ses doigts s'emmêlaient sur ses genoux. Peu de personne avaient pris la peine de s'intéresser à son don. John, par pure curiosité et parce que lui-même était positif. Et puis parce qu'il savait tout d'elle. Deniz, parce qu'elle trouvait ca marrant. Mais elle n'avait rien compris et s'en foutait. Garin, plus récemment, mais il n'avait fait aucun commentaire à ce sujet.

- C'est comme si j'allais me balader dans une ville nouvelle avec plein de chemins, de rues, d'impasses, d'avenues... Chaque maison, immeuble ou bâtiment représente une machine : selon leur importance, une puce, un ordinateur, un gigantesque serveur...
Ces bâtiments communiquent entre eux. Ils s'envoient des messages contenant des informations et en utilisant les voies pour transporter ces messages. Si la porte d'une maison est vérouillée et que je ne peux pas entrer, il me suffit d'attendre qu'un message arrive, passe la porte, pour que je le suive. Je peux pas changer la ville ni les bâtiments. Je peux pas non plus écrire de messages. Ce que je peux faire c'est suivre ses messages sur leurs chemins, ou bien les perdre en route en leur montrant une autre voie, où les orienter vers un autre bâtiment, comme si je remplacais ces messages par d'autres existants.
Des fois, des sécurités me voient. La route disparait ou est momentanément interrompue. D'autres fois je me perds un peu dans la ville. Puis parfois il y a des chemins trop étroits pour que je puisse m'y engager.


Elle le regarda avec un petit sourire contrit.

- Je ne sais pas si je suis bien claire... c'est difficile à expliquer.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Je retins un sourire quand elle se réinstalla, je vis presque dans son geste le reflet d'une Sun Sullivan devant elle lui demandant de bien s'asseoir. Je lui laissai ensuite prendre le temps qu'il lui fallait pour me répondre sans l'interrompre, nous avions tous un vécu différent avec nos Pouvoirs qui se vivait d'autant de façons qu'il y avait de mutants et il n'était  facile pour aucun de nous de décrire ce qu'on ressentait en utilisant notre don ou même la façon dont il fonctionnait.

Je lui offris un franc sourire tandis qu'elle s'excusait presque, sa ville était très représentative et pour peu qu'on connaissait les cybers on s'y retrouvait parfaitement.

- "Au contraire tu as été très claire je vois très bien ce que tu as voulu dire. Par contre j'aimerais savoir, quand tu utilise ton Pouvoir tu le vois ou le vis vraiment de cette façon ou c'était juste un moyen pour toi de me l'expliquer ?"

Et au niveau des messages... ça serait bien d'être certain pour la tester.

- "Et quand tu dis que tu ne peux pas écrire de messages c'est vraiment jamais ou tu peux parfois y arriver quand il s'agit de petites distances ou par contact ? Par exemple... d'un ordinateur à un autre qui se trouverait dans le même réseau, la même pièce ou plus simplement un ordinateur que tu toucherais."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
A sa grande satisfaction sa métaphore avait permis à Matt de comprendre clairement en quoi consistait son don. Elle hocha la tête à sa première question :

- C’est comme ca que je le vois oui. Enfin, c’est pas vraiment des bâtiments, c’est plus comme des petits tas de lettres et de chiffres. Les routes, pareilles. Les messages pour la plupart c’est des 1 et des 0 mais je sais pas comment je fais, je sais ce que ca veut dire comme s’ils me laissaient les lire. Après s’ils sont protégés, je vois plusieurs couches de 1 et de 0 et ca me prend plus de temps de les comprendre. Ils peuvent arriver à destination avant que j’ai pu les voir entier. Un peu comme si vous observiez un vélo ou un semi-remorque. L’un vous délivrera plus sur lui que l’autre dans un même temps.

Elle se concentra puis reprit :

- Ouais je vois ca vraiment comme un autre univers. La première fois, j’étais au collège et j’avais eu accès au bureau des profs. Y’avait une interface à côté de la machine à café. Avec John on s’est dit qu’on pouvait bricoler leurs trucs pour rigoler un peu. Lui il osait pas… enfin il osait jamais en fait, sauf si j’le provoquais un peu, mais bon du coup c’est moi qui l’ai fait… donc je me suis installée et quand j’ai commencé à gratter dans les dossiers et les fichiers…

Elle s’interrompit, essayant de se remémorer le plus précisément possible

- Ca a fait comme si j’avais été aspirée mais sans m’en apercevoir. Ca faisait peut-être plusieurs minutes que j’étais physiquement dans cet ordinateur. Enfin j’avais pas quitté ma chaise mais j’étais dedans, je le vivais comme si j’étais dedans. John m’a dit qu’un moment j’ai arrêté de lui parler et que j’ai arrêté de bouger comme si j’étais hypnotisée. Il a eu la trouille de sa vie ce con !

Elle éclata de rire à ce souvenir puis se corrigea

- Enfin je veux dire, cet imbécile.

Sky fit une moue désolée.

- J’arrive pas à écrire les messages non, ca dépend pas de la distance ni du contact. Ca donne rien quand j’essaie, les interfaces reconnaissent tout de suite un message erreur. Par contre je peux intervertir les séquences de 1 et de 0 d’un message à un autre. Plus le message est protégé, plus cette manœuvre est difficile. En fait c’est pas tellement la distance que la complication du message. Quand j’ai montré à Sunny mon don, c’était pas compliqué pour moi parce qu’elle envoie tout le temps des mails. Elle en reçoit aussi beaucoup entre les réponses et les publicités. La route s’est presque une autoroute à force. J’ai donc cherché un mail, un message donc, déjà existant dans la foule de ceux circulant ou qui ont circulé dans la ville et je l’ai placé sur l’autoroute allant à son pc.

Elle hocha la tête.

- Ouais c’est ca. Ma difficulté c’est 1/ est-ce que la route ou le bâtiment m’est accessible, et 2/y’a-t-il déjà eu un message que je vais pouvoir échanger avec celui circulant. Si ce sont des messages peu protégés c’est juste un jeu d’enfant.

Elle s’interrompit quelques secondes

- On peut faire un test si vous voulez ! Avec un téléphone portable c’est ultra simple, c’est un « bâtiment » ouvert aux quatre vents ! On peut envoyer un sms à Sunny par exemple

Sourire.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Elle voyait les réseaux en binaire ? Intéressant à tout le moins. Je l'écoutais attentivement m'expliquer son don et ses expériences sans l'interrompre mais ouvert, haussant un peine un sourcil quand elle s'excusa de son gros mot. Je pensais déjà à ce que j'allais lui répondre quand elle s'interrompit pour finalement me demander mon portable. Enfin me proposer une expérience plutôt...

Je lui renvoyai son sourire que j'emplis de malice.

- "C'est que tu vois je ne prête jamais mon téléphone à qui que ce soit et surtout pas à un Cyber mais de toute façon il ne serait pas lui-même d'accord pour te laisser l'utiliser. Ceci dit si tu veux aller prendre des nouvelles de Sunny tu peux toujours lui demander son téléphone et m'en envoyer un à moi."

Je revins ensuite à la normale en lui montrant  d'un geste l'ordinateur portable que j'avais posé sur le bureau.

- "Excuse-moi, plus sérieusement j'ai apporté un deuxième pc pour qu'on puisse faire des tests justement, tu me montreras ça tout à l'heure si tu es d'accord."

Je pris le temps de réfléchir à ce qu'elle m'avait expliqué. Les tas de lettres et de chiffres. L'autoroute et les messages, leurs protections, le détournement. Comment ça s'était passé au collège.

- "Ce que ton ami a vu ce jour-là, ton manque de réaction une fois dans le réseau, ça se passe toujours comme ça pour toi quand tu fais ce genre d'expérience ou ça a fini par se calmer ?"

Je m'interrompis alors que je m'apprêtais à poser une autre question.

- "Je sais que ça ne doit pas être agréable toutes ces questions que je te pose mais j'en ai besoin pour mieux comprendre ton Pouvoir avant qu'on passe aux choses sérieuses, je ne suis pas un cyberpathe contrairement à toi je ne pourrais pas te suivre dans le réseau."

J'hésitai un instant et laissai planer un silence puis je lui posai mes dernières questions.

- "Est-ce que tu te souviens de quel âge tu avais quand ton Pouvoir s'est déverrouillé et comment ça s'est passé ? Et, dernière question, que sais-tu des mutants et de Yu en général ?"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky ne releva pas la remarque de Matt sur ledit portable. Un peu de bluff ne nuit jamais. De toutes manières elle n’a même pas les cartes pour jouer une partie digne de ce nom, c’était un coup dans l’eau. Ses yeux se posèrent sur l’ordinateur que son prof lui désignait quand il le lui montra. Elle hocha la tête, se demandant bien s’il y’avait un piège ou non.

Quand elle avait changé ses notes après l’expérience avec John elle avait été seule. Il lui été donc impossible de savoir si cela se passait toujours de façon identique. La plupart du temps, seuls les DAB faisaient l’objet de sa convoitise et Deniz ne lui avait jamais fait de remarques à ce sujet.

- Je suis pas sure que ca se passe toujours comme ca. La première fois j’ai du être attirée, comme un aimant. J’ai pas trop maitrisé. Je me suis retrouvée la-dedans et j’avais l’impression d’être à une fête foraine alors j’ai pas vraiment compris. Et puis j’ai été très malade après, ma mère m’a fait une putain de scène !
Quand je le fais avec ma puce ou des… euh… petites machines, j’ai juste besoin de me concentrer. Et puis si ce que je fais est pas trop difficile, c’est pareil, juste de la concentration. Mais ouais avec l’expérience ca devient plus facile.


Elle leva son poignet, celui qui contenait la puce

- Là j’ai même plus besoin de forcer. C’est presque aussi évident que de boire un verre d’eau.

Pour être honnête les questions ne la dérangeaient pas. Tout du moins venant de Matt. Elle ne percevait aucune menace de sa part et aurait même parié que tout ce qu’elle lui dirait au sujet de son Don resterait entre eux. Se livrer avait même quelque chose de libérateur. Non seulement il était sans doute le mieux placé pour comprendre mais aussi pour la guider dans ses propres découvertes. A 17 ans, il serait temps. C’est un peu comme si elle avait appris à marcher parce qu’elle avait découvert ses jambes mais que quelqu’un lui laissait entrevoir qu’avec, elle pouvait aussi courir et sauter.
Elle haussa les épaules quant à sa demande sur la découverte de son pouvoir :

- Je sais pas trop. J’ai pas de souvenirs précis avant ce jour avec John. On n’a pas arrêté de me reprocher d’être une positive mais avant ca, je savais même pas ce que ca voulait dire. J’avais pas l’impression d’être différente, je savais rien faire. Mon beau-père me regardait avec dégout et ma mère… pfff… laissez tomber.

Elle fit une moue en levant les yeux au ciel.

- Des fois j’avais l’impression… c’était bizarre.

Elle garda le silence quelques instants, se perdant dans ses pensées. D’une voix atone, elle reprit

- Peut-être que… maintenant que vous le dites. V’savez quand il était saoul comme un cochon et qu’il rentrait… bon là c’était jamais le bon moment, on savait comment ca allait finir. J’priais pour qu’il s’écroule avant de lever une main ou qu’un truc arrive pour qu’il se casse de la maison mais en fait ca arrivait jamais.
Une fois, j’étais minaude, peut-être 8 ans, j’ai vu son téléphone vibrer et il l’a regardé. J’ai fermé les yeux et j’ai prié très fort pour que ce soit un message d’un de ses mecs qu’il fréquentait et qui lui disait de revenir. Mais vraiment. J’ai cru… voir des trucs… devant mes yeux mais d’un coup j’ai eu le vertige et j’ai tout lâché sur le plancher. J’me suis presque évanouie.


Elle fit une moue dubitative

- Quand j’ai rouvert les yeux, ma mère m’a regardée et m’a demandé de nettoyer. J’étais indemne. Même pas une calotte. Je lui ai demandé où il était et elle m’a répondu que c’était pas nos oignons, qu’il avait du ressortir et que ca nous regardait pas.

Sky haussa les sourcils avec un petit sourire amusé

- Je sais pas. C’était peut-être le hasard. Ou pas. Enfin bon c’est arrivé qu’une fois en même temps alors pour savoir… L’épisode avec John on n'était pas bien vieux non plus. J’dirais 12 ans. En fait c’est lui qui a suggéré que c’était peut-être bien mon pouvoir. J’ai ri quand il l’a dit mais bon j’suis quand même allée vérifier. J’avais pas des notes super et j’avais l’impression que d’en avoir des meilleurs ca m’éviterait des emmerdes. C’était pas vrai hein, mais je le croyais. Alors j’ai recommencé, toute seule cette fois. J’suis juste restée dans le réseau de l’école, j’suis pas allée au-delà. J’en crevais d’envie mais ca me faisait un peu peur quand même. Je sais pas si je suis « partie » ni combien de temps, j’ai pas fait gaffe, mais quand je suis revenue j’ai passé une bonne partie du cours dans les toilettes.

C’est à peu près tout ce qu’elle savait. A compter de ce jour, Sky ne l’avait utilisé que pour parer à quelques éventualités, améliorer son quotidien tout en veillant à ne jamais attirer l’attention. Autant dire qu’elle n’en avait rien fait ou si peu.

- Yu ? ouais... on en parlait beaucoup entre nous mais pour savoir ce qui était vrai ou faux. A l’école ils nous ont dit que c’était les services secrets chinois qui avaient détruit les Etats-Unis et qui avaient commis le plus grand crime de l’histoire. J’connais l’histoire de la bombe et puis les morts. Je sais que ceux qui ont survécu étaient positifs. J’ai compris que c’était comme les yeux bleus et que ca se transmet génétiquement. Moi je le dois à mon père. Le vrai. Je sais aussi que y’a des positifs qui le sont parce qu’on a utilisé Yu sur eux, même après la bombe. Et je sais aussi que ceux qui font ca sont pas plombiers de métier.

Ses connaissances étaient assez succinctes et ne tournaient finalement qu’autour des éléments distillés par les programmes officiels et les quelques informations qui circulaient parmi les positifs du Queen’s, le plus souvent sous forme de rumeurs.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Eh bien ce n'était pas très gai tout cela mais venant d'une pensionnaire du Casino ça ne m'étonnait pas tant que ça. Voir même pas du tout. Une chose était sûre son expérience quand elle était gamine ressemblait à s'y méprendre à une activation de son don, surtout avec le contrecoup qu'elle avait subi qui était très semblable à l'actuel.

- "Tu as bien fait de ne pas aller au delà du réseau de l'école ce jour-là, le plus grand danger pour un cyberpathe est de se perdre dans les réseaux. Certains en sont mort quand d'autres sont restés coincés, hantant les réseaux comme des fantômes. Il vaut mieux y aller petit à petit le temps de prendre ses marques et d'apprendre à revenir à son corps, sans compter qu'on peut se retrouver bloqués par des programmes ou d'autres individus."

Bref sourire.

- "Je ne dis pas ça pour te faire peur mais juste pour que tu sois consciente des risques et que tu apprennes de ton mieux à les contrer. Je ne vais pas que t'apprendre à te servir de ton Pouvoir, je t'apprendrais aussi le fonctionnement des réseaux entre autres, il est plus facile de se servir de son don quand on sait dans quoi on s'aventure, un peu comme si on te donnait les astuces pour te retrouver dans un labyrinthe avant de t'y jeter."

Quand à ses connaissances sur Yu elle en avait peu mais suffisamment pour en avoir un aperçu global et à l'évidence elle ne les tenait pas toutes des sources d'informations officielles.

- "Bien, tu connais l'essentiel sur Yu. J'ajouterai que certaines personnes nous ont classé par catégories, toi et moi nous appartenons à la catégorie des Cyberpathes qui est aussi le nom de ta sous-catégorie. Les Pouvoirs sont aussi nombreux et variés qu'il existe de Positifs, ils sont uniques y compris ceux qui appartiennent à une catégorie identique, c'est pour cela que même avec un professeur qui partagerait ta sous-catégorie de pouvoir il existerait une partie que tu devrais découvrir seule."

Il y avait bien d'autres choses à dire sur Yu et la cyberpathie mais pour un début c'était largement suffisant, le reste se distillerait au fil de nos rencontres et de sa curiosité.

- "Tu as des questions avant qu'on passe à la suite ?"


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Sky écoutait Matt avec attention. Il soulevait des points qu'elle n'avait pas envisagé, n'ayant qu'une expérience très empirique de son don.

- Des programmes peuvent me bloquer ? Je ne pensais pas... en fait je ne sais même pas à quoi je "ressemble" quand je suis là-dedans. J'me suis même pas posée la question...

Oui c'est vrai ca. Comment les programmes ou les machines l'identifiaient-elles ? comme un virus informatique ? Elle se demandait si Matt ne pourrait pas lui donner la réponse.

- C'est possible que vous me voyez dans les machines ? pour me dire en fait comment je suis quand je voyage là-dedans ?

Est-ce que ca avait une importance ? peut-être pas mais elle était curieuse. Les cyberpathes donc... c'était comme ca qu'on les appelait. Elle supposa qu'il y avait d'autres catégories du coup.

- Et à part les cyberpathes ? il existe quoi comme catégorie ? Sunny elle est quoi par exemple ?

Emmerdeuse. Elle fait la danse de la pluie de merde quand elle est colère et vous croulez sous le fumier. Sky sourit pour elle-même.
Des questions, ca oui, elle en avait en fait. Mais ce qu'elle attendait surtout, c'était de pouvoir voyager encore, et cette fois ci, en le faisant accompagnée et correctement. Au-delà de l'excitation de la découverte, Sky entrevoyait déjà toutes les opportunités qui s'offraient à elle. Elle n'avait que trop tardé à s'interesser à ce que son père lui avait légué. Il était temps qu'elle s'y mette.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Comme elle semblait sérieuse et concentrée tout comme je l'étais face à mon père  après l'accident. Est-ce que je lui avais fait le même effet quand il me regardait dans ces moments-là ?

- "Et bien tu n'es pas la seule cyberpathe sur terre et nombre d'entreprise essayent de créer des programmes qui puissent vous bloquer ou vous empêcher d'avoir accès aux données sans compter que certaines emploient des cyberpathes pour leur servir de parefeu. C'est une possibilité à ne pas négliger tout comme celle que tu croises un jour un autre cyberpathe dans les réseaux et il n'est pas exclu qu'il puisse être plus fort que toi et même contre toi."

Sa question suivante par contre me surprit et je fronçais les sourcils en réfléchissant aux différentes possibilités.

- "Je ne peux pas te voir dans les réseaux ça ne fait pas parti de mes capacités, par contre te « voir » dans une machine et te dire à quoi tu ressembles... On peut toujours essayer mais n'oublie pas que chaque personne vit son don différemment, même si je te voyais sous une certaine forme il est possible que ce soit un vision propre à moi-même et qu'un autre te verrait d'une tout autre façon."

Déjà que je n'étais pas un cyberpathe alors... De ce que j'en savais ils pouvaient se repérer entre eux et même se voir d'une façon ou d'une autre mais à part ça je ne pouvais pas expérimenter moi-même une rencontre inter-réseau.

Je haussai un sourcil à l'évocation de Sunny et répondit à ma toute jeune élève.

- "Pour te dire à quelle catégorie appartient Sunny il faudrait que je sache de quoi elle est capable et je l'ignore. Pour ce qui est des autres catégories il y a grosso modo les Psys qui se servent de leurs capacités psychiques pour agir sur ce qui les entourent, personnes ou objets. Les Mégamorphes qui peuvent changer de forme voir parfois changer celle des objets. Les Tempestaires qui peuvent contrôler les éléments, les Sliders qui se déplacent dans l'espace-temps et il y a aussi les Elus qui ont un don de guérison."

La curiosité était un vilain défaut mais aussi une bonne qualité n'est-ce pas ? Si la jeune fille était toujours comme cela les cours s'annonçaient intéressant, j'espérais juste qu'elle utiliserait ce que je lui apprenais à bon escient mais cela seul l'avenir me le dirait.

- "Il y a des Positifs qui n'entrent pas dans ces catégories tout comme certains entrent dans plusieurs d'entre elles."


Revenir en haut Aller en bas
Sky Cervantes
avatar
Jusqu'à maintenant elle n'avait jamais croisé d'autres cyberpathes. Pourtant c'était évident qu'elle ne pouvait pas être la seule et elle se morigéna de ne pas y avoir pensé avant. La prudence qu'elle mettait à brouiller les pistes dans sa vie de tous les jours devrait aussi être de mise dans les réseaux.

- Vous en connaissez d'autres que moi des cyberpathes ?

Matt en savait bien plus qu'elle sur le sujet et avait sans doute eu l'occasion de croiser plus de positifs qu'elle même dans sa jeune vie. A dire vrai, elle n'avait jamais posé aucune question sur le sujet à ceux qu'elle avait côtoyés. Si elle connaissait leur don, ils n'en parlaient pas vraiment et se contenter juste de l'utiliser au besoin.
En revanche, elle était bien en mal de lui dire quel était la capacité de Sunny dans la mesure où ce qu'elle en avait vu était plus que succinct. D'après son observation, elle dirait que la psychologue modifiait le temps en fonction de ses humeurs mais ca s’arrêtait là. Aussi elle n'insista pas sur le sujet. Pas pour le moment en tous cas.

Sky approcha de l'interface portable que Matt avait amené pour qu'elle puisse s’entraîner. Elle était partagée entre l'excitation d'apprendre à utiliser concrètement ses capacités et l’appréhension d'avoir à en subir les conséquences. Tout compte fait l'excitation l'emportait.

- Est-ce que vous avez prévu des exercices ou... je sais pas... comment ca va se passer ? J'vous fais d'abord une démonstration ? j'ai pas encore trop de pratique...

Elle haussa les épaules un peu contrite de ne rien avoir à proposer. Elle n'allait certainement pas lui faire "hey j'vous montre comment je fais cracher du flouz aux DAB ! c'est dément !"
Oui parce que reconnaissons le, c'est l'utilisation la plus courante qu'elle ait faite de son don, juste après celle de modifier les informations de sa puce à loisir.






She's from a different world
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.childrenofluxaeterna.com/t908-sky-cervantes-cyberpathe http://forum.childrenofluxaeterna.com/t909-sky-cervantes
Matthew Ethan Dare
avatar
Une question somme toute normale et prévisible dont la réponse était évidente pour moi qui traînais dans la partie de l'Underground qui rassemblait le plus de petits génies de l'informatique et des technologies en tout genre.

- "J'en connais quelques-uns oui."

J'étais content quelque part d'avoir éviter la conversation sur Sunny avec sa jeune protégée, on ne pouvait jamais savoir où finirait par mener ce genre de discussion et je n'étais nullement pressé de le découvrir.

Je souris en regardant la jeune fille s'intéresser à l'interface portable que j'avais apporté avec moi et en la voyant si enthousiaste, c'est que c'était contagieux en prime ! Il ne nous restait plus qu'à passer à l 'étape suivante. J'avais effectivement prévu des exercices au cas où ils pourraient servir même si je savais qu'un partie d'entre eux serait rendu caduque suivant comment le don de la jeune fille se révélait à elle et pour le coup la plupart ne fonctionnerait pas. Bien sûr je pourrais tout aussi bien lui en créer d'autres sur le champs...

- "Et bien tu vas commencer par me faire une petite démonstration mais rien de trop contraignant de préférence."

Qu'elle se détraque les intestins dés le début de la leçon de nous aiderait en rien et ne servirait qu'à parfumer les WC du Casino et très probablement les pièces environnantes. Sans compter l'effet que ça aurait sur Sky et sur la leçon.

- "Ensuite... J'avais prévu quelques exercices généraux mais la manière dont ton Pouvoir fonctionne a rendu caduc la plus part de ceux-ci donc nous ferons ceux qui restent et on en restera là pour la partie pratique cette fois-ci."

Hmm, est-ce qu'on arrêterait là ou lui ferais-je faire autre chose ? L'un d'ans l'autre le cours serait réduit mais c'était à prévoir pour une première rencontre, je prévoirais les autres en fonction de son don et de l'avancée de la jeune blonde.

- "Je ne peux pas te proposer beaucoup plus pour une première fois mais on commencera à parler du fonctionnement des réseaux aussi si tout se passe bien."

Je la rejoignis et sortis les deux machines de leur état de veille d'une impulsion.

- "Tu es prête ?"


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] [Matt/Sky] Sympathy for the Positif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Children of Lux Aeterna :: MEGALOPOLIS :: Ville médiane-